Topic: Guerre Froide et Espionnage

J'ai un exposé en Histoire des RI sur le sujet exact du thread. C'est passionnant, et je me dis que vu l'importante littérature que ce sujet a développé, vous auriez des références à me conseiller (mémoires, films, livres, anecdotes, etc.), vu que nombreux ici sont ceux qui sont fanas des relations internationales et de tout ce qui touche à l'armée.

Last edited by Roud (16-11-2004 16:18:48)

Re: Guerre Froide et Espionnage

Je t'envoie pleind de trucs par mail, confidentialité oblige.
Cependant, je serai très intéressé de pouvoir profiter de ce que les autres forumeurs auraient à proposer. Je peux partager mes docs en échange.

FF

Re: Guerre Froide et Espionnage

Je fais remonter ce fil pour répondre à RPC :

RPC a écrit:

Serait-il possible qu'un de nos experts en affaires militaires/espionnage/relations internationales/USA (Free French, Surfin, Huron, etc.) ouvre un fil sur ce qui se passe aux US sur cette histoire d'espions russes ?

J'aimerais en savoir plus, ça a l'air excitant !

Quelques réflexions en vrac, je n'ai pas lu tous les articles de presse consacrés à ces 11 espions illégaux :

- Il y a un article Wikipedia détaillé sur cette affaire :
http://en.wikipedia.org/wiki/Illegals_Program
Il est intéressant à lire, c'est un bon résumé sur la biographie des agents illégaux mais il ne donne pas beaucoup d'informations sur les cibles des espions et leurs techniques d'espionnage.

- Les 11 espions étaient des agents dormants illégaux*, c'est à dire qu'ils n'étaient pas des agents sous couverture diplomatique et ils ne bénéficient pas de l'immunité diplomatique, ne seront pas expulsés vers la Russie et vont faire de la prison (peu pour espionnage : 5 ans je crois mais plus pour blanchiment d'argent : jusqu'à 20 ans). Il seront peut-être échangés mais à ma connaissance il n'y a pas d'agent illégal américain emprisonné en Russie donc peu probable
* article wikipedia sur les agents illégaux :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agent_ill%C3%A9gal
http://en.wikipedia.org/wiki/Non-official_cover

- d'après l'article de Wikipedia, leur vie était assez ordinaire et ils n'étaient qu'au début de leur carrière de taupe : ils n'ont pas eu le temps d'infiltrer des milieux hauts placés.
Et les renseignement qu'ils ont du collecter devait être d'un assez faible intérêt.
Ce n'était pas des agents d'influence non plus sauf pour un potentiel. En effet, aucun sauf un n'était journaliste (la journaliste était sud-américaine et connue pour ses positions anti-américaines).

- Contrairement à Aldrich Ames Robert Hanssen, ce ne sont pas des américains appartenant à la communauté américaine du renseignement (CIA ou FBI ou autre) qui ont trahi leur patrie. C'était pour la plupart des russes ayant pris illégalement des passeports d'autres pays.

- c'est une victoire pour le FBI : le FBI a fait un très bon travail de surveillance et d'enquête et redore son blason après le 11 septembre et après l'affaire Robert Hanssen (un agent du FBI qui avait trahi pendant 20 ans sans être détecté).

- ce n'est peut-être pas un hasard si cette affaire est sortie 1 jours après la visite du président russe Medvedev. Certains au FBI ont voulu rappeler à Obama que la Russie étaient encore une ennemie dont il fallait se méfier et que "press the reset button" n'était pas une politique qui pardonnait tout à la Russie.

- un article intéressant qui a un angle particulièrement captivant (pour tout le monde et toi en particulier RPC) : comment les agents illégaux faisaient-ils pour communiquer informatiquement avec leurs officiers traitants (texte caché dans des images, réseaux wi-fi entre PC, connexion sécurisées dans des cyber-cafés de librairies à New York...) et leur matériel (ASUS EeePC 1005 sous windows XP pour l'une avec des problèmes logiciels particuliers :
http://www.networkworld.com/news/2010/0 … tml?page=1

RPC, si tu as des questions particulières, n'hésite pas.

Les autres, si vous avez d'autres angles ou des infos complémentaires, ça m'intéresse beaucoup, merci.

Re: Guerre Froide et Espionnage

Le Washington Post se pose la question à mille euros : mais que vont devenir les enfants ?

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/co … 05281.html

"It's better to burn out than to fade away".
Joseph Goebbels ou Neil Young ?

Re: Guerre Froide et Espionnage

Free French a écrit:

Je fais remonter ce fil pour répondre à RPC :

RPC a écrit:

Serait-il possible qu'un de nos experts en affaires militaires/espionnage/relations internationales/USA (Free French, Surfin, Huron, etc.) ouvre un fil sur ce qui se passe aux US sur cette histoire d'espions russes ?

J'aimerais en savoir plus, ça a l'air excitant !

Quelques réflexions en vrac, je n'ai pas lu tous les articles de presse consacrés à ces 11 espions illégaux :

- Il y a un article Wikipedia détaillé sur cette affaire :
http://en.wikipedia.org/wiki/Illegals_Program
Il est intéressant à lire, c'est un bon résumé sur la biographie des agents illégaux mais il ne donne pas beaucoup d'informations sur les cibles des espions et leurs techniques d'espionnage.

- Les 11 espions étaient des agents dormants illégaux*, c'est à dire qu'ils n'étaient pas des agents sous couverture diplomatique et ils ne bénéficient pas de l'immunité diplomatique, ne seront pas expulsés vers la Russie et vont faire de la prison (peu pour espionnage : 5 ans je crois mais plus pour blanchiment d'argent : jusqu'à 20 ans). Il seront peut-être échangés mais à ma connaissance il n'y a pas d'agent illégal américain emprisonné en Russie donc peu probable
* article wikipedia sur les agents illégaux :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agent_ill%C3%A9gal
http://en.wikipedia.org/wiki/Non-official_cover

- d'après l'article de Wikipedia, leur vie était assez ordinaire et ils n'étaient qu'au début de leur carrière de taupe : ils n'ont pas eu le temps d'infiltrer des milieux hauts placés.
Et les renseignement qu'ils ont du collecter devait être d'un assez faible intérêt.
Ce n'était pas des agents d'influence non plus sauf pour un potentiel. En effet, aucun sauf un n'était journaliste (la journaliste était sud-américaine et connue pour ses positions anti-américaines).

- Contrairement à Aldrich Ames Robert Hanssen, ce ne sont pas des américains appartenant à la communauté américaine du renseignement (CIA ou FBI ou autre) qui ont trahi leur patrie. C'était pour la plupart des russes ayant pris illégalement des passeports d'autres pays.

- c'est une victoire pour le FBI : le FBI a fait un très bon travail de surveillance et d'enquête et redore son blason après le 11 septembre et après l'affaire Robert Hanssen (un agent du FBI qui avait trahi pendant 20 ans sans être détecté).

- ce n'est peut-être pas un hasard si cette affaire est sortie 1 jours après la visite du président russe Medvedev. Certains au FBI ont voulu rappeler à Obama que la Russie étaient encore une ennemie dont il fallait se méfier et que "press the reset button" n'était pas une politique qui pardonnait tout à la Russie.

- un article intéressant qui a un angle particulièrement captivant (pour tout le monde et toi en particulier RPC) : comment les agents illégaux faisaient-ils pour communiquer informatiquement avec leurs officiers traitants (texte caché dans des images, réseaux wi-fi entre PC, connexion sécurisées dans des cyber-cafés de librairies à New York...) et leur matériel (ASUS EeePC 1005 sous windows XP pour l'une avec des problèmes logiciels particuliers :
http://www.networkworld.com/news/2010/0 … tml?page=1

RPC, si tu as des questions particulières, n'hésite pas.

Les autres, si vous avez d'autres angles ou des infos complémentaires, ça m'intéresse beaucoup, merci.


Merci beaucoup pour toutes tes explications. Je suis un peu débordé en ce moment mais je reviendrai poster ici bientôt

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Guerre Froide et Espionnage

Du nouveau :

Espionnage : deux suspects reconnaissent avoir utilisé de fausses identités
AP
samedi 3 juillet 2010, sélectionné par Spyworld

Deux suspects, interpellés dans le cadre de l’affaire d’espionnage présumé aux Etats-Unis pour le compte de la Russie, ont reconnu vendredi qu’ils étaient des ressortissants russes vivant aux Etats-Unis sous de fausses identités, ont annoncé des procureurs à Alexandria, en Virginie.

Les accusés, Michael Zottoli et Patricia Mills, ont confié aux autorités après leur arrestation que leurs vrais noms étaient Mikhail Kutzik et Natalia Pereverzeva, précisait-on de même source.

http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article13465

Re: Guerre Froide et Espionnage

Finalement il y aura un échange d'espions, ce que corrige ce que je disais dans ce paragraphe :

Free French a écrit:

- Les 11 espions [...] ne seront pas expulsés vers la Russie et vont faire de la prison (peu pour espionnage : 5 ans je crois mais plus pour blanchiment d'argent : jusqu'à 20 ans). Il seront peut-être échangés mais à ma connaissance il n'y a pas d'agent illégal américain emprisonné en Russie donc peu probable.


Le Monde a écrit:

La Russie envisage de libérer un expert russe en armement convaincu d'espionnage au profit des Américains en échange de membres d'un réseau d'agents russes arrêtés fin juin aux Etats-Unis où ils sont soupçonnés d'espionnage pour le Kremlin, a indiqué mercredi une avocate russe.

Anna Stavitskaïa, avocate de l'expert Igor Soutiaguine, a déclaré avoir informé la famille de ce dernier qu'il allait être libéré dans le cadre d'un échange entre la Russie et les Etats-Unis.

"Il va être échangé avec les gens qui sont accusés d'espionnage aux Etats-Unis", a déclaré Mme Stavitskaïa au cours d'une conférence de presse, sans autre précision.

Igor Soutiaguine a été condamné en 2004 à 15 ans de prison pour avoir transmis aux Etats-Unis des informations secrètes.

Le frère de M. Soutiaguine, Dmitri, a déclaré au cours de la même conférence de presse qu'Igor serait transféré à Vienne, avant de s'envoler pour Londres.

La révélation de ces affirmations n'a suscité aucune réaction de la part des autorités russes.

Dix personnes ont été arrêtées fin juin aux Etats-Unis, accusées par le FBI d'avoir fait partie, pour certaines depuis des décennies, d'un réseau d'espionnage au profit de la Russie. Une onzième, arrêtée à Chypre, a ensuite pris la fuite.

Igor Soutiaguine a dit à sa famille que l'échange avait été suggéré par les Etats-Unis, selon les affirmations de son frère Dmitri.

"Les Américains ont présenté une liste de gens qu'ils sont prêts à échanger avec des personnes accusées d'espionnage. Igor figure parmi eux", a déclaré Dmitri Soutiaguine, sans préciser le nombre d'individus concernés.

Selon Mme Stavistakaïa, il est difficile de dire comment un tel échange pourrait être présenté d'un point de vue juridique.

"Igor a dit à sa famille que ce serait présenté de manière à ce qu'il soit amnistié", a observé l'avocate.

Les échanges d'espions entre l'Occident et les pays de l'Est étaient une tactique pratiquée durant la guerre froide, notamment sur le pont de Glienicke, qui reliait Berlin-Ouest à l'Allemagne de l'Est. Mais aucun de ces échanges n'était rendu public par l'une ou l'autre partie.

La biographie d'Igor Sutiagin :
http://en.wikipedia.org/wiki/Igor_Sutiagin

Re: Guerre Froide et Espionnage

2 extraits de radio sur cette affaire

- Revue de presse internationale

- réflexions d'Alexandre Adler sur la futilité d'envoyer des agents illégaux à l'étranger à l'heure d'Internet et de la presse libre

Re: Guerre Froide et Espionnage

Le chef du département des programmes d'agents illégaux aux Etats-Unis au SVR (le service de renseignement extérieur) aurait fait défection aux Etats-Unis avec son fils et sa fille juste avant l'arrestation des espions russes aux Etats-Unis.
Ce serait donc lui le traître qui les aurait dénoncé.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/11/11/moscou-identifie-le-traitre-qui-a-trahi-ses-agents-arretes-aux-etats-unis_1438420_3222.html

L'explication est un peu simple et correspond à l'appétence russe pour les complots étrangers et les traîtres mais elle est plausible.
La CIA ou le FBI aurait fait du chantage à ce responsable du SVR ou lui aurait offert un pont d'or.