Topic: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Je m'intéresse beaucoup à l'évolution des réseaux sociaux sur le web. Il y a facebook bien sur, bing et live, il y a les forums (et parmi ceux-ci, Forum-scpo est à mon sens l'un des plus intéressants, les plus droles et agréables à lire). Je n'ai pas trouvé de fil qui enregistre les évolutions du secteur des réseaux sociaux qui est à mon avis l'un des plus porteurs pour la décennie à venir.

Quelues actus récentes montrent que les idées reçues sur ce sujet sont légions. Ainsi il apparaît que 58% des Français adhèrent à au moins un réseau social, et que la moyenne se fait autour de 2,9 réseaux sociaux par personne en moyenne. Etonnemment, Facebook n'est que le 3ème réseau social français, après Live hotmail et copains d'avant.

On observe également la montée en puissance d'un nouveau modèle, celui du "social meeting", incarné notamment par GoodWizz.com, qui est à la jonction du réseau social et du site de rencontre. L'idée est d'être à la jonction du social networking et du dating, entre facebook et meetic. Là, le site apporte en plus des jeux qui détendent la rencontre, et toutes sortes d'autres fonctionnalités qui facilitent et accompagnent la rencontre au-delà du cercle d'amis.

Ainsi, on évolue vers des interfaces multi-services qui se combinent avec le réseau social. Ici des jeux, là des psys ou des "coachs amoureux". Là des soirées organisées qui se promeuvent par le biais des réseaux sociaux, etc.

En bref, les évolutions à venir sont passionnantes !

J'ai vu que Nick Carraway du forum était "community manager", en quoi cela consiste-t-il concrètement ?

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Ne voudrais-tu pas écrire ton titre en français ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Ah bonne idée de thread. Sujet à potentiel (je le pense sérieusement).

Quand on post on raconte pas sa vie.

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Vous vous souvenez de la page 2 environ du thread sur Facebook où Necrid Master prédisait que ça ne pouvait pas exister en France
Moi oui hahaha

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Très bonne idée de thread !

D'ailleurs, on verra rapidement que la concurrence va être sur ce marché au moins aussi rude que sur les téléphones portables.

Google ne veut plus que Facebook puise dans les données de ses membres

par Olivier Chicheportiche, ZDNet France. Publié le 8 novembre 2010

Stratégie - Officiellement, la mesure de Google a pour but de protéger les données personnelles de ses utilisateurs. Officieusement, il s'agit de limiter l'influence de Facebook à l'heure où le moteur affiche ses ambitions dans les réseaux sociaux.

Après Apple, Google semble s'être trouvé un nouvel ennemi en la personne de Facebook. Le numéro un de la recherche sur Internet a en effet décidé assez brutalement de modifier ses conditions d'utilisation de ses API pour la portabilité des données de contacts.

Facebook est le premier visé puisque Google empêche désormais le réseau social d'aller puiser dans les données de Gmail lors de l'inscription d'un membre sur son service.

Explications : quand une personne s'inscrit sur Facebook, il lui est demandé d'importer sa liste contacts sur GMail (ou Hotmail, Yahoo Mail...) dans le système du réseau communautaire. Facebook fournit alors la liste des membres du carnet d'adresses qui sont déjà inscrits sur le réseau social. C'est ce qu'on appelle le partage de contacts.

Nouveaux concurrents directs

Google exige désormais la réciprocité de cette pratique (il souligne que GMail n'a pas accès aux données de Facebook ainsi que d'autres services) et affirme que des sites tels que Facebook conduisent "les utilisateurs dans une impasse de données".

"Les utilisateurs ne sont pas conscients qu'après avoir importé leurs contacts dans des sites comme Facebook, ils sont effectivement pris au piège" commente un porte-parole de Google. Traduction, en fermant le robinet, nous protégeons vos chères données personnelles.

Ce soudain intérêt pour la confidentialité des données de ses utilisateurs ne doit pas masquer une décision avant-tout stratégique. Google a en effet des ambitions dans le secteur des réseaux sociaux où Facebook règne en maître. Le moteur pourrait prochainement lancer sa propre plate-forme baptisée GoogleMe.

Le géant aurait donc décidé de lancer une première offensive en limitant l'influence de son concurrent en lui coupant l'accès à ses données. "Les jeux de pouvoir à l'oeuvre sur internet se concentrent dans la bataille naissante entre Facebook et Google. Ce dernier doit devenir un acteur un premier plan dans les réseaux communautaires mais n'a pas encore réussi à le faire", a ainsi expliquer à Reuters Ray Valdes, analyste chez Gartner.

"Si les internautes font des recherches en étant sur Facebook, s'ils écrivent des e-mails via Facebook, s'ils font de la messagerie instantanée avec Facebook, alors tout ceci va se faire aux dépens de Google", a-t-il ajouté.

Facebook n'a pour l'instant pas réagit à cette mesure symbolique mais qui traduit bien la nouvelle ambiance entre les deux groupes.

En ce qui me concerne, j'utilise de moins en moins facebook, parce qu'il y a un problème de qualité de contenu, et que la politique de confidentialité des membres est extrêmement intrusive. Je crois aussi que de plus en plus, le marché va se tourner vers les plateformes qui garantissent confidentialité, anonymat et véritable contrôle de nos données personnelles. Et je pense qu'à ce niveau, les forums constituent une puissance potentielle importante en ce sens qu'ils garantissent anonymat et qu'ils respectent les demandes des usagers. Quand je vois la complexité indue exigée par facebook pour s'anonymiser, comparée aux sites traditionnels où une simple demande est suffisante. Je pense que les utilisateurs vont de plus en plus se tourner vers la garantie de confidentialité.

Pas mal Goodwizz, fun ! En plus apparemment, on peut garantir sa confidentialité. Le pseudo a de l'avenir !

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Quelqu'un aurait une idée d'où je pourrait trouver des données financières et résultats 2009 et projections 2010 sur les réseaux sociaux tels que linkedin, viadeo et myspace et/ou sur les sites de rencontre ? (je parle bien de données financières et pas sur les statistiques des sites en question) C'est assez difficile d'obtenir des données juste en recherchant sur Internet. Auriez vous connaissance de bases de données gratuites sur ce genre d'informations ?

Ca alimenterait d'ailleurs utilement ce fil qui pourrait devenir intéressant.

Merci !

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Greg a écrit:

Quelqu'un aurait une idée d'où je pourrait trouver des données financières et résultats 2009 et projections 2010 sur les réseaux sociaux tels que linkedin, viadeo et myspace et/ou sur les sites de rencontre ? (je parle bien de données financières et pas sur les statistiques des sites en question) C'est assez difficile d'obtenir des données juste en recherchant sur Internet. Auriez vous connaissance de bases de données gratuites sur ce genre d'informations ?

Ca alimenterait d'ailleurs utilement ce fil qui pourrait devenir intéressant.

Merci !

Y'a bien la possibilité de regarder l'onglet "relations investisseurs" pour chacun de ceux qui sont cotés en bourse et de télécharger les rapports d'activité, mais c'est fastidieux...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Le caractère plus ou moins fastidieux n'est pas un problème, mais sur quel site as-tu vu un tel onglet et sur quelle page ? d'accueil ?

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Greg a écrit:

Le caractère plus ou moins fastidieux n'est pas un problème, mais sur quel site as-tu vu un tel onglet et sur quelle page ? d'accueil ?

Sur chacun des sites corporates en cherchant un onglet "relations institutionnels" ou "relations investisseurs"...

C'est pas évident que tu trouves: myspace sera vraisemblablement consolidé dans newscorp (regarde quand même, on sait jamais) et viadeo ne publie pas ses résultats (pas coté).

Sinon, pour gagner du temps, tu peux tenter une recherche avancée sur google en cherchant tous les documents pdf ou ppt avec les mots-clefs "financial results" ou "résultats financiers" associés à l'entreprise recherchée et de moins d'un an, tu trouveras peut être des choses...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Merci pour ces conseils !

Sinon, une petite dépêche intéressante sur le point de vue de l'un des fondateurs du WWW

Le 21/11/2010
"Le Web est en danger" d'après son co-inventeur, qui crie au manque d'ouverture et s'oppose à Facebook, Hadopi, et les autres

Le Web "est en danger". C'est du moins ce qu'affirme son co-créateur Tim Berners, qui s'enflamme contre une évolution du réseau qui ne correspond pas à sa vision d'un World Wide Web "ouvert et universel" où «chacun puisse se connecter de n'importe où, à n'importe quel site, via n'importe quelle machine».

Une définition un peu utopique comparée aux changements récents et au chemin que semble emprunter actuellement le réseau.

D'abord, avec l'avènement des réseaux sociaux qui dressent des "murs" : «Les données existent à l'intérieur de jardins verrouillés et ne sont pas accessibles au reste des internautes». Il est vrai que pour pouvoir consulter ou partager des données avec ces sites, il faut en être membre. Pour lui, la bonne approche est celle de l'outsider Diaspora, dont les maîtres mots sont ouverture et transparence.

Dans cette logique, il s'oppose aux standards fermés (comme ceux d'Apple) et aux codecs propriétaires (comme le H.264 par exemple). Il salue par contre les militants de l'ouverture, comme Mozilla avec son projet vidéo Theora.

Il en veut également aux FAI, qui «sont tentés de ralentir l'accès à certains sites ou services». Puis il s'en prends à Google qui défendrait la Net-neutralité tout en dénigrant l'application de cette mesure sur l'Internet mobile. Une aberration selon lui.

C'est ensuite les gouvernements qui en prennent pour leur grade, et pas seulement les dictatures. S'il fustige la Chine et l'Iran, il critique aussi grandement la France et critique l'Hadopi qu'il voit comme une loi capable de «priver les citoyens d'un droit fondamental».

A ce titre, il accorde en revanche un bon point à Google pour son opposition à la censure chinoise.

Enfin, il est mécontent de l'expansion des "apps" pour smarpthones qui augmentent la fragmentation du Web, il plébiscite plutôt le recours aux "web apps" qui facilitent le partage des données.

Source : Les six pages publiées par Tim Berners-Lee

http://www.developpez.com/actu/24008/-L … es-autres

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Intéressant en effet l'évolution extrêmement rapide de ces secteurs. Rendez-vous compte ! En 5 ans, Facebook est devenu le premier réseau social mondial avec 600 millions d'utilisateurs et est valorisée 5 milliards de dollars. Zynga, en 2 ans, fait partie des 100 premiers sites mondiaux avec ses fermes et ses mafia wars. Ca vaut 2 milliards. Des forums sont valorisés plus de 100 à 150 millions d'euros. Groupon.com, lancé en 2008, a levé 135 millions de dollars cette année, et est valorisée 1,35 milliards de dollars. Les mecs ont entre 25 et 30 ans et sont riches à milliards, avec les plateformes de social "interacting" (social networking, social gaming ou social buying).

Parallèlement on voit l'évolution de nouveaux modèles intégrateurs. GoodWizz est de ceux-là, qui intègrent sur une même plateforme Réseau social, site de rencontre par affinité, jeux, et coaches en ligne.

Les réseaux sociaux dits "professionnels" comme Linkedin ou Xing, explosent et s'élèvent également au top des sites mondiaux.

L'Internet est fascinant dans sa capacité à faire bouger les lignes, à remettre en cause les situations acquises !

Et merci pour ces liens très utiles !

Re: [Social networking & Social meeting]FB, Linkedin, GoodWizz, Viadeo, etc. - observatoire des réseaux sociaux

Les actionnaires de ces sociétés sont riches virtuellement (comme ces sociétés ne sont pas côtées pour la plupart).

Groupon reste une vaste blague pour moi, ils achètent du traffic avec AdWords et AdSense et je ne sais pas s'ils arrivent à le convertir en clients/argent.