Topic: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Salut à tous

J'ai passé l'oral cet après-midi et je me suis dit que je pouvais ptetre faire un bilan du retour du front!
Pour info, je postule au master AI Environnement Développement Durable et Risques.

Pour info, vous avez toute la liste des masters que vous pouvez comparer pour choisir qui vous parait le plus adapté à vos objectifs et envoies professionnelles.

Avant de se lancer, une bonne littérature de Conseils pour les oraux est appropriée.


En ce qui me concerne :
En gros : jury très sympathique (trompeur?) à l'opposé de l'image que je m'étais faite
               Ils se sont présentés puis m'ont demandé de me présenter en 10min
               Je m'attendais à plus de questions sur l'actualité et les sujets chauds du moment mais je n'ai eu qu'une questions sur le cours du pétrole de ces derniers jours!
Mais l'oral était vraiment focalisé sur MON PROJET PRO ET COMMENT SCIENCES PO SARTICULE ENTRE CE QUE J'AI FAIT AVANT ET CE QUE J'ENVISAGE DE FAIRE A MOYEN TERME PAR LA SUITE. Ils ont littéralement épluché et surligné mon CV et ma lettre de motivation (en me faisant des remarques de style en particulier) et en m'interrogeant sur la totalité des mes stages, mon hobby favori (le théatre, quel est le rôle qui m'a le plus marqué et pourquoi?); ils m'ont demandé de réagir sur mes notes en dernière année d'école d'ingénieur et sur mon niveau qu'ils jugent moyen en Anglais (TOEFL IBT 99/20 10mois aux USA, ils devaient surement parler de la note d'Anglais à l'écrit du concours alors smile )

Quelques questions un peu déstabilisantes parce qu'on s'y attend pas trop....mais dans l'ensemble ils n'ont pas été le jury horrible et machiavélique qu'on a tendance à imaginer quand on se prépare.... J'ai insisté sur des spécificités du master qui m'intéresse en faisant référence à certains cours , certains séminaires et en parlant du projet collectif pensant leur prouver que j'étais vraiment motivé par la formation , mais ca n'a pas l'air d'avoir eu l'effet escompté

On verra ce que ça vaut! J'espère avoir aidé certains mais bon rien de nouveau sous les tropiques : projet pro béton = oral réussi

Bonne soirée à tous

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bonjour,

Merci pour ce témoignage. Pour moi ce sera demain pour le master AP.
J'avoue que ça me fait un peu peur. Comparé à d'autres je n'ai pas d'expérience à rallonge, de mois d'études
à l'étranger ou de stages fabuleux...
Les 10 minutes de présentation vont être les plus longues de ma vie...

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci beaucoup pour ton retour, c'est toujours hyper utile ! (Et c'est preuve d'un bon état d'esprit !).

Jeff : pour les 10 min, si tu suis le plan qu'on conseille :
- ce que j'ai fait
- ce que je veux faire
- pourquoi Sciences Po est le seul à me permettre d'atteindre cet objectif
- éventuellementn ce que moi je peux apporter à Sciences Po

tu ne prends que peu de risques.

On ne le répétera jamais assez : préparez ce speech, apprenez-le par cœur, ça évite le blanc de début d'oral et ça permet de partir sur de bonnes bases pour la suite de l'entretien !

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci de ce retour Atomico ! J'espère que le briefing de dimanche soir t'a servi...

Tu te souviens des noms de membres du jury ?

Un conseil à ceux qui stressent, ne cherchez pas à trop interpréter les réactions du jury. On peut être impassible face à un candidat et en penser le plus grand bien ou, à l'opposé, pis que pendre. On peut avoir l'air salaud et être favorablement impressionné par le candidat. Etc, etc.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

mami a écrit:

Merci beaucoup pour ton retour, c'est toujours hyper utile ! (Et c'est preuve d'un bon état d'esprit !).

Jeff : pour les 10 min, si tu suis le plan qu'on conseille :
- ce que j'ai fait
- ce que je veux faire
- pourquoi Sciences Po est le seul à me permettre d'atteindre cet objectif
- éventuellementn ce que moi je peux apporter à Sciences Po

tu ne prends que peu de risques.

On ne le répétera jamais assez : préparez ce speech, apprenez-le par cœur, ça évite le blanc de début d'oral et ça permet de partir sur de bonnes bases pour la suite de l'entretien !

Merci mami pour ces bons conseils smile

C'est vraiment agréable d'être aidé face à de telles situations.
Je vais suivre ce plan et essayer de me vendre. Finalement, c'est bien la motivation qu'il s'agit de mettre en avant.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci pour le témoignage Atomico.

7

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Super chouette ce retour Atomico, merci pour les autres!

Ca me rappelle comment s'était passé mon oral : pas de questions d'actualités, pas de questions générales, l'entretien s'était uniquement focalisé sur mon parcours, mes expériences, ce que j'attendais de sciences po et ce que je voulais faire plus tard.
Pas de questions piège, un jury assez détendu.

Mais bon, il n'y a pas de règle générale (une de mes amies avait été interrogée sur le fait d'actualité qui l'avait le plus marqué les semaines passées)

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Justement pour rebondir sur le post d'Eden, après fouille des archives, je retrouve 2 thread intéressants :

http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewto … 1&p=42 

(la page n'est pas exacte, mais en gros c'est à ce moment là que ceux de l'année dernière ont commencé à parler de la préparation de leurs oraux et ont fait les retours selon leur spécialité)

et

le thread oraux de l'an dernier : http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewtopic.php?id=6189

ALLEZ LES LIRE ce n'est pas du temps de perdu, ces anciens postulants avaient les MEMES QUESTIONS QUE VOUS, peut être le même dossier, et les anciens ont déjà répondu à leurs questions, donc pour éviter les redites, allez voir ce qui s'est dit avant vous ! smile


Bon courage à tous dans la préparation, et je renouvelle mon appel pour les apprentis journalistes !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci Atomico....c'est très sympa de nous faire part de tes impressions! Je passe en mai et je stresse quand même ahhh!

Merci faux semblants pour ces liens!

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Allouis Inter a écrit:

Merci de ce retour Atomico ! J'espère que le briefing de dimanche soir t'a servi...

Tu te souviens des noms de membres du jury ?

Un conseil à ceux qui stressent, ne cherchez pas à trop interpréter les réactions du jury. On peut être impassible face à un candidat et en penser le plus grand bien ou, à l'opposé, pis que pendre. On peut avoir l'air salaud et être favorablement impressionné par le candidat. Etc, etc.


Je ne me rappelle plus du nom des membres mais de leur fonction!
L'un était intervenant dans le cours d'Institutions internationales du Développement durable et l'autre le responsable pédagogique du master....

11

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

faux semblants a écrit:

Justement pour rebondir sur le post d'Eden, après fouille des archives, je retrouve 2 thread intéressants :

http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewto … 1&p=42 

(la page n'est pas exacte, mais en gros c'est à ce moment là que ceux de l'année dernière ont commencé à parler de la préparation de leurs oraux et ont fait les retours selon leur spécialité)

et

le thread oraux de l'an dernier : http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewtopic.php?id=6189

ALLEZ LES LIRE ce n'est pas du temps de perdu, ces anciens postulants avaient les MEMES QUESTIONS QUE VOUS, peut être le même dossier, et les anciens ont déjà répondu à leurs questions, donc pour éviter les redites, allez voir ce qui s'est dit avant vous ! smile

hyper bien ce thread http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewtopic.php?id=6189
à partir de la page 14, des témoignages de retour d'oral très intéressants (notamment pour le master journalisme...)

bravo, moi je suis trop naze pour me servir de la recherche interne au forum...

12

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Alors les admissibles, on aimerait bien avoir d'autres comptes rendus !

13

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci pour les compte-rendus et les liens, c'est fort instructif.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bonjour à tous!

Bon je viens contribuer à ce forum (pour la première fois) en vous postant le compte rendu de l'entretien que j'ai passé ce matin pour le Master Finance mention Finance... je vais essayer de faire détaillé si possible...

Pour commencer, je me présente et je présente mon cursus antérieur:

- Vous pouvez m'appeler "Le Roumain" (ouais je veux pas laisser trainer mon nom sur le net big_smile)
- Bac S, 2 années de droit avortées, 1 an de LEA Anglais/Chinois pour préparer mon entrée dans une ESC.
- Diplômé de mon ESC en 2009 mention Finance et stages en Agence Immobilière (2 mois) et 2 fois 6 mois à la BNP Paribas.
- Depuis 2008, création de ma société immobilière (et financière à terme) à Bucarest (Roumanie) que j'ai géré en parallèle à mes études pendant 1 an, et que je gère au quotidien depuis l'obtention de mon diplôme.

A savoir que cette société est fraichement crée, et que la perspective que je m'en éloigne pendant 2 ans pour suivre un master n'est pas un problème, ayant quelqu'un sur place pour la gérer... bref... passons au compte rendu...

Donc, arrivé à 9h30 soit 1 heure avant mon passage, j'ai l'occasion de visiter le hall du 27 rue St Guillaume et de faire les cents pas dans le couloir... lecture de quelques journaux, une cigarette fumée en 3 lattes, je décide d'aller devant le bureau numéro 3... le bureau des bourreaux...

Arrivé devant, un candidat (au demeurant très sympathique) attend... il y a quelqu'un dans la salle... un homme, visiblement plus âgé que la moyenne... allez savoir j'ai 27 ans, alors bon... plus âgé faut voir ce que ça veut dire... Le mec sort, effectivement dans la "mid-30's", sappé en Jeans et t-shirt... je suis beau moi dans mon costard... tongue bref.... l'autre candidat rentre, puis ressort visiblement pas forcément confiant de sa prestation mais ça a l'air d'aller... au fond ils l'ont pas mangé c'est déjà ça...

C'est mon tour... visiblement, la personne qui vient me chercher est surprise de me voir... en effet, j'apprends en entrant que le jury s'attendait à une femme... forcément, j'ai un prénom qui, quand on inverse les lettres et qu'on penche un peu la tête en lisant dans le noir, peut éventuellement avoir une connotation féminine... ai-je bien fait de me raser la barbe? bon, toujours est-il que je me permet de faire un brin d'humour, sentant la situation cocasse.... aussi je lâche un "pas trop déçus j'espère?"... auquel on me répond un "non non".... bref, c'est pas l'effet mouche que j'escomptais pour détendre l'atmosphère mais bon, on va faire avec, de toute façon on est pas là pour plaisanter...

Le jury se présente... un homme, d'âge mûr, dont je n'ai absolument pas retenu le nom (stress oblige) prof à Sc Po en Finance et travaillant à Crédit Agricole CIB... assez sympathique en réalité... du moins en apparence... Puis une femme, la directrice de la formation continue à ScPo... un peu froide mais semble sympathique...

Je commence déjà à répéter mon introduction, mais non, pas le temps... On enchaine direct sur mon cursus antérieur... j'ai le droit à un "Ah je vois Droit, Chinois, ESC...dites moi, vous êtes un perpétuel étudiant ou quoi?" hmm --> Gloups, je l'attendais pas celle là... "euh non... c'est que euh... j'ai mis du temps à trouver ma voie, car le droit s'est révélé être plus un outil qu'une fin en soi, et afin d'intégrer une ESC il me fallait préparer un concours qui était déjà passé pour cette année, donc au lieu de rester oisif j'ai préféré m'ouvrir à une autre culture, bla bla bla"... bref, de la pirouette dès le début... sympa quoi...

Une fois cette pirouette (bien que réelle!!!) passée j'ai le droit à un "Écoutez, expliquez nous pourquoi sciences po et ce master... je ne comprends pas... vous avez monté une société alors pourquoi vouloir suivre ce master? qu'attendez vous de lui?" --> m'attendant à cette question mais néanmoins déstabilisé pas mon "non introduction" mais surtout par le coup de "l'éternel étudiant" je me lance dans un argumentaire qui explique que ce master, de par son enseignant est un pilier fondamental dans mon projet professionnel (mon entreprise en Roumanie spécialisée dans l'immobilier et dans les services financiers structurés aux PME locales) et que celui ci permettrait me combler à la fois mes lacunes antérieures mais aussi de m'ouvrir à des sujets traités qu'au sein de ce master et qui  me permettraient de viabiliser mon entreprise...

On me demande alors si j'ai des gens qui travaillent pour moi sur place... ce à quoi je réponds que non, mais que ma tante m'aide énormément à gérer sur place... en fait c'est elle qui se tape tout le boulot à l'étranger, pendant que moi je gère à domicile... ouais dit comme ça, c'est moche mais en fait elle use de ses contacts que moi je n'ai pas pour faire avancer les choses beaucoup plus vite... et puis ma tante elle M'AIME!!! big_smile

Bon, ça a pas l'air d'impacter le jury, surtout madame, car juste après (et d'un commun accord avec Monsieur) j'ai le droit à un "mais attendez, vous savez que ce master requiert un temps plein et que cela dure 2 ans... déjà que, sans vous offenser, vous avez 27 ans, alors vous croyez que c'est sérieux de vous éloigner de votre société pendant 2 ans??? Pourquoi vous ne prendriez pas des cours du soir aux Arts et Métiers? cela correspondrait beaucoup plus à vos attentes ciblées!"  --> Waouh... alors là, là tu fais mal... en gros, on me propose carrément d'aller voir ailleurs si c'est pas mieux... ok... bon je me laisse pas démonter, si c'est un test c'est réussi, je suis à deux doigt de lâcher les 7 cafés dans mon caleçon, si c'en est pas un... ben, pareil!!!

Bon, je me lance dans une réponse, malgré ma déstabilisation et mon apparence calme feinte.... "En réalité ce master propose une formation bien plus universelle, et des cours y sont abordés que je ne pourrais très probablement pas avoir ailleurs, comme l'immobilier Financier ou encore Techniques et Principes du développement de la compétitivité d'une entreprise etc... de plus il y a un cours sur les produits structurés, et mon entreprise tend à orienter les PME roumaines à intégrer les marchés financiers par le biais de produits structurés! c'est d'ailleurs le sujet de mon mémoire de fin d'études! Et c'est une chose que je ne pourrais pas avoir ailleurs"

Bon, là encore ça n'a pas l'air d'avoir convaincu, la femme me regarde à peine... l'homme quant à lui se contente de sourire... pas un sourire moqueur, pas un sourire complice non plus...

j'ajoute "d'ailleurs, ayant ma tante sur place pour gérer j'ai parfaitement anticipé cette possibilité de m'éloigner de l'entreprise pendant 2 ans, en réalité c'est un investissement pour moi et mon entreprise. Je considère qu'il est préférable de passer 2 ans à apprendre et être compétitif et viable directement que perdre 5 ans à faire des erreurs et louper la fenêtre d'opportunité de la reprise. Parce que OUI la crise est une opportunité dans le sens où elle me laisse le temps de me préparer et d'anticiper sereinement la reprise!!!"...

Bon on passe à autre chose... "la Crise financière... qu'en pensez vous?" --> Oh ben je sais pas moi, z'avez 2 ou 3 heures pour lire mon mémoire? non parce que c'est UN PEU LE SUJET DE MON MÉMOIRE QUE J'AI FOURNI QUOI: "les Produits structurés pendant la crise financière"... bref... je me lance dans une petite explication des pourquoi et des comment qui finissent par me perdre dans des explications à côté de la plaque, et qui se soldent par un "Et vous pensez qu'on aurait pu éviter la crise?"

Évidemment, là je saisis l'occasion pour expliquer que l'immoralité des acteurs, les non-réactions, l'argent facile etc, ont eu tendance à faire gonfler une situation déjà critique... nan mais OH!!!je raconte quoi là? bon... fais comme si de rien, au moins t'as pas parlé de ta mère-grand qui souffrait du prix du pain... t'es resté collé au sujet... du mauvais côté de la tartine mais bon...

L'homme, enchaine directement sur la situation critique en Grèce... "Que pensez vous de la Grèce?" --> "Ouh et bien vaste sujet... en réalité la Grèce en proposant un plan d'austérité impossible à tenir du fait de sa mauvaise gestion interne et à sa corruption et bla bla bla... bref, en gros la Grèce à soit le choix d'être sauvée par ce plan d'austérité, mais je n'y crois pas, soit celui d'être expulsée de l'Euroland afin qu'elle revienne à un Drachme souverain capable de se dévaluer (je n'y crois pas même si ça avait été fait en Argentine, cela signifierait un coup de semonce pour l'Euro) soit le choix d'être financée ou de se financer sur les marchés, mais à des taux prohibitifs de l'ordre de 7 ou 7,5%..." --> Ouf là ça va à peu près...

QUESTION PIÈGE --> "Vous parlez des taux à 7%... quel est le taux des facilités européennes?" --> facile 5%! et en quoi c'est un avantage pour les pays prêteurs? et bien c'est simple...." je vous épargne la suite... bref, je pense avoir marqué un petit point pour l'honneur ici grâce à une réponse que j'ai bien structurée et avec une analyse objective des avantages...l'homme SOURIT!!! waouhhhhhhhhhhhhhhh!!!

Mais quelle erreur n'ai-je pas commis....? Ah oui dire qu'un enfoncement de la Grèce provoquerait forcément un effondrement systémique d'autre pays comme le Portugal, l'Espagne ou encore à terme peut être l'Italie... A quoi la femme me lance un "Ah oui pourquoi FORCEMENT?" --> Euh... forcément? j'ai dit forcément? bah euh... oui nan mais en fait avec des finances publiques aussi pourries, ben c'est obligé.. il faudrait des finances publiques stables!

Réponse illico presto : "Ah oui et c'est quoi des finances publiques stables?" --> bah, j'en sais rien moi, le Pacte de Stabilité peut être? genre 3% du PIB, ration Dette/PIB inférieur à 60% etc...? j'ai le droit à un "Ouais mais bon en même temps, c'est un temps de crise...." --> mouais, pas faux, puis la France est pas top non plus à vrai dire... OK OK Boulette, mea culpa...

Bon... la Femme ne m'aime et ne m'aide décidément pas... je m'attendais pas à une promenade de santé, mais là, rebondir sur tout, c'est mon rêve qui s'éloigne...

Nouvelle question, de Madame, "Que pensez vous de l'abstention des régionales?"--> en réalité, et c'est vrai, je pense que c'est vraiment parce que les gens qui ont voté ont voté contre Mr Président, et contre la crise... ceux qui n'ont pas voté, c'est surtout parce qu'ils ne comprennent plus rien à la politique... que c'est devenu un feuilleton people qui n'interesse plus personne... un peu comme Lost.. au début c'est marrant, tu suis, tu sais qui sont les personnage, puis au bout de la 6ème saison, tu sais plus qui est qui, qui s'accouple avec qui, qui pense quoi et qui est le méchant... bref, le tapage médiatique autour du Show-Bizz politique a fait que les gens s'en foutent des élections... surtout régionales...

On me demande alors, "Et vous? vous vous sentez plus français ou plus roumain?" --> je ne développerai pas ce point qui peut paraitre polémique, ou pas, mais ça c'est selon la conviction de chacun (c'est sans animosité aucune, je veux juste pas donner lieu à des débats stériles...:P

On finit enfin par une question quelque peu déconcertante "Et vous comment vous voyez vous?" --> ouh m*rde, je sais qu'il y a quelque chose de caché là dessous, mais je vois pas... (en fait il fallait comprendre qualités/défauts mais moi trop bête pour y penser) alors je sors un truc du genre "Euh je suis un pessimiste, car seuls les pessimistes sont agréablement surpris mais aussi un rêveur invétéré"... MON DIEU!!!! COMMENT AI-JE PU SORTIR UNE ENORMITE PAREILLE!!!???

Bah voilà pas manqué, Madame s'empare de mon CV et me dit, d'un ton bien sec, "excusez moi, mais à voir vôtre CV, vous n'êtes ni un pessimiste, ni un rêveur... monter sa société en plein milieu d'une crise, c'est tout sauf pessimiste"... --> sourire de ma part voulait gentiment exprimer un mot roumain que je ne citerai pas ici... lol bon, ok, OWNED....

"Ah d'ailleurs avant de finir (de vous assassiner ici, juste là), pourquoi l'ESCE? pourquoi pas l'Essec ou HEC? un manque d'ambition peut être?" --> Ok, si j'avais des doutes, là j'en ai plus, TOI tu ne m'aimes PAS DU TOUT!!! hmm Bon là passablement vexé, je réussis quand même à répondre qu'un échec à l'admission (vu mon niveau de l'époque) m'aurait probablement coupé dans mon élan et que je ne serais pas là aujourd'hui... bref... pirouette, mais qui passe comme elle peut...

Enfin dernier mot, de l'homme, "En fait, je sais... vous n'êtes pas un pessimiste, vous êtes juste quelqu'un qui AIME être agréablement surpris!" --> à quoi je réponds un "Ah oui j'aime ça..." je vous laisse imaginer un ton quasi sadique, un tantinet érotique, et le regard interloqué de mon interlocuteur... vous imaginez aisément ce qui m'est venu à l'esprit à savoir "NAN MAIS QU'EST CE QUE C'EST QUE CE TON QUE TU VIENS D'EMPLOYER??? ÇA VA PAS NON?????!!!!!"... bref... message ou pas, je l'ai de toute façon fait voler en morceau...

un au revoir, dites au suivant que j'irai le chercher, et je m'en vais de mon exécution... le pire c'est que j'espère y retourner l'an prochain... parce que là, cette année, c'est à mon avis bien mort... sad

Masochiste vous avez dit? probablement...

Bonne soirée à tous!

Last edited by Le Roumain (14-04-2010 23:26:18)

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Désolé pour la longueur... yikes

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Le Roumain, c'est GENIAL ce long post ! Merci pour les futurs candidats à l'oral qui vont pouvoir anticiper les questions que tu relates ! Ne stress pas, moi je trouve que les questions perso tatillonnes auxquelles tu réponds, tu les défends bien ! L'important c'est de toujours défendre son dossier, le jury est LA pour destabiliser les candidats, et parfois, quand on malmène la personne en face de nous, c'est pour mieux voir ce qu'il a dans le bide et s'il tient la longueur.

Bon courage dans l'attente des résultats et je le répète pour tout le monde VENEZ POSTER VOS COMPTES RENDUS D'ORAUX, c'est important !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

-Edit FS : merci d'éviter de citer les très longs posts ! smile


J'adore ton compte rendu qui m'a fait beaucoup rire....
Tu racontes de façon très imagée et je voyais la scène merci beaucoup big_smile

Enfin en tout cas, rien que pour ce partage extrêmement détaillé, je te souhaite d'être pris....

Mais ma petite expérience des entretiens me conseille de te dire qu'être agressif n'est pas forcément mauvais... au contraire... quand un candidat est bon on veut voir "jusqu'où il est bon "...

Bref merci (et je t'ai écrit un MP pour que tu m'expliques les 5% big_smile )

18

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Visiblement tu es tombé sur Alexia de Monterno. Sauf erreur, c'est elle la directrice de la formation continue. Bon courage pour l'attente et merci mille fois pour ce superbe compte rendu.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

enâne a écrit:

Visiblement tu es tombé sur Alexia de Monterno. Sauf erreur, c'est elle la directrice de la formation continue. Bon courage pour l'attente et merci mille fois pour ce superbe compte rendu.

Oui oui oui... c'était bien elle! smile

Je sais que le but du Jury est de déstabiliser les postulants! et croyez moi, Mme de Monterno (je ne voulais pas la citer, des fois qu'elle tombe sur mon post... :S) sait très bien jouer de son rôle...

Mais encore une fois, elle était pas là pour m'offrir un jus d'orange et me dire "Ohhhhh Mr le Roumain! on attendait que vous! prenez place, voulez vous un sandwich? oui je sais l'attente est longue... c'est dur, mais ne vous en faîtes pas trop... smile"

Donc bon, elle avait son rôle de jury, moi celui de postulant, et elle joue très très très bien... le pire, c'est que même persuadé de mon projet pro, (parce que je le SUIS), elle arrive à nous mettre dans une situation où on a des réflexes de gens qui doutent! et c'est très dangereux... parce que la limite entre avoir une "apparence" et finir pas vraiment douter, est VRAIMENT très mince!!!

@ Faux Semblant: Avec plaisir, j'ai été un des premiers à user et abuser de la fonction recherche, ça aurait été malvenu de ne pas poster ma contribution! smile

@ Mappy: MP répondu! smile

20

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Perso, je serais resté flou sur l'associée : je n'aurais pas évoqué une tante qui casse un peu le coté self-made man. Mais bonne chance :-)

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

De passage a écrit:

Perso, je serais resté flou sur l'associée : je n'aurais pas évoqué une tante qui casse un peu le coté self-made man. Mais bonne chance :-)

Pas faux j'y ai pensé! big_smile Mais là j'avais le choix entre la peste et le choléra:

1 - Préserver le coté self made man et mentir en disant que je n'avais que moi --> résultat: trop dangereux de s'éloigner de la boite et donc de faire un master au risque de voir ma société péricliter... donc dangereux comme stratégie de jeu...

2 - Casser un peu le côté self made man, mais privilégier la construction "familiale", telle qu'il est fréquent de l'observer dans ce genre de pays, et dire que de toute façon, je peux m'impliquer à 200% dans le master, la boite en Roumanie ne sera pas laissée à l'abandon pour autant...

En réalité j'ai choisi d'instinct l'option 2, parce que faire un master pour développer une entreprise qui pendant le temps où tu fais ton master se casse les miches, c'est un peu le chien qui se bouffe la queue quoi...

A moins que quelqu'un n'ait une autre idée que j'aurais pu sortir? ça peut servir à des gens dans une situation similaire! smile

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Si ça peut servir à certains d'entre vous, je viens de retrouver dans ma boîte mail mon compte-rendu de l'an dernier. Prière aux admis, aux anciens, à ceux qui me connaissent et aux candidats de demain soir de ne pas rire :

J'ai eu Nadia Marik, femme de Descoings, et un autre qui ressemblait vaguement à mon prof de géo de licence (horrible).

Je m'attendais à parler de Grand Paris, Hadopi, réforme des CT etc, et on a parlé que de communication politique, sujet sur lequel je suis quand même bien rôdé. Du coup je ne sais pas si ça correspond vraiment au profil recherché pour AP.

On a également parlé de mon stage actuel, où je travaille avec... Richard Descoings (réforme des lycées). Ca a été un peu touchy vu qu'elle était en face de moi et qu'elle m'a demandé ce que je pensais de la mission, de ses chances de succès, du choix de Descoings comme médiateur... Touchy aussi parce que je suis soumis à une obligation de confidentialité sur certains points, et qu'ils m'ont posé une question sur laquelle j'ai dû leur répondre par ça au préalable (ça fait toujours mauvais effet malheureusement, mais j'étais obligé), avant de vraiment répondre de manière très générale (je ne peux pas citer de chiffre de participation, par exemple, donc pour répondre, c'est un peu compliqué :d

Peu de questions sur mon projet pro non plus. Je ne sais pas si c'est parce qu'ils ne connaissaient apparemment pas grand chose aux enjeux d'AP, qu'ils me trouvaient suffisamment solide ou qu'ils me prenaient pas au sérieux. Dans mon intro, j'ai été assez général, avant de préciser un peu plus tard mais en restant assez général (il me semble avoir dit ou assistant parlementaire, ou continuer comme consultant dans une agence de com d'influence/opinion pour les politiques). J'aurais voulu qu'ils parlent du règlement de l'Assemblée, des conditions de travail des assistants, mais pas grand chose. On a plutôt parlé de l'actu parlementaire.

Rien sur mon engagement politique, rien sur mon engagement asso, rien sur comment je comptais m'investir à ScPo sauf à la fin de l'entretien où j'ai profité de la dernière question pour en parler, assez maladroitement d'ailleurs puisque mon esprit a confondu la question "Vous avez une dernière question ?" avec "Quelle question auriez-vous aimé qu'on vous pose ?", du coup quand j'ai parlé des asso de manière quand même documentée, ils ont répondu à ma non-question par une non-réponse, c'était assez strange (mais bon, j'étais passé en force avec ce topic :d)

J'ai eu droit à une petite question sur le projet éducatif de ScPo, sur lequel j'ai pu être assez convaincant je pense (il y avait des brochures sur ScPo sur un guéridon dans le couloir :d) en liant ça avec certains points de mon dossier dont on avait pas encore parlé.

Sinon quelques autres questions sur mes recherches universitaires, dont la magnifique "Vous êtes nostalgique de la IIIe République ?" (*soupir...*). C'est là où Marik a réussi à me coincer pour la seule fois de l'oral quand on a parlé du scandale Salengro et quand, au moment où j'ai sorti que Salengro avait été fait prisonnier pendant la WWI, elle m'a regardé d'un air incrédule en me demandant si j'étais sûr. J'ai préféré jouer défensif en disant qu'il me semblait bien, mais sans être affirmatif. Et pourtant j'avais bien raison !!!! Bref c'est du détail, mais c'est surtout pour te dire que s'ils m'ont coincés sur ça, c'est que vraiment leurs questions étaient bateau...

Ils étaient plutôt goodcops, pas là pour me coincer mais plus pour écouter. J'ai pas eu de remarques acerbes, ni de compliments je crois. A un moment, elle m'a juste sorti "Donc votre truc, on l'a bien compris, c'est la com", que j'ai plutôt tendance à prendre comme une critique.

Si je peux te donner un conseil, ne rate ni ton entrée ni ta sortie (physiques je parle). Je suis entré avec un CV réactualisé imprimé parce que je ne savais pas s'ils avaient imprimé le CV que j'avais transféré sur le serveur quelques semaines avant (ils ne l'avaient pas fait) : quand j'ai dit que j'avais "uploadé" mon nouveau CV sur mon dossier en ligne, j'ai eu un petit rire glacial de la part de Marik du style (ouh là mais c'est quoi ça ?) et une réflexion plutôt amicale du mec "Ah ! ces blogueurs...", qui peut aussi être assez condescendante (mais ça colle pas trop avec l'allure du mec, qui avait l'air vraiment sympa même s'il a été un peu castré par Nadia Marik). Pour la sortie, j'ai raconté sur le forum : rajoute en plus le fait que j'ai eu du mal à fermer la porte en sortant... Je sais, ce sont de micro-détails, mais on en fait toujours une montagne...

2e conseil : si tu es pris à l'oral, ce que je te souhaite l'an prochain, prépare-toi à devoir expliquer un truc super compliqué et super nouveau en moins de temps possible. C'est ce que j'ai dû faire en parlant de Twitter (et dès le début de l'oral aussi). Le jury aime saisir au bond le moindre truc pour te faire perdre du temps, et quand tu es lancé sur une question et qu'on t'interrompt pour te faire dévier, il faut garder le cap tout en répondant. Un vrai travail de prof... Pour gérer ça, il faut être calme, détendu et ne pas s'affoler, et être capable de ne pas se laisser dériver. Quand, à la question "Twiquoi ?", tu te retrouves à expliquer comment t'inscrire sur Twitter parce qu'on t'a reposé en sus une question digne d'un paysan du Gers, il faut vraiment pagayer fort pour retoucher la rive... (NB : la question était du genre "mais, mes amis, je peux leur envoyer des emails si je veux entrer en contact avec eux, non ?")

Pour résumer, je suis plutôt content. J'étais à l'aise (et c'était pas gagné vu mon premier oral blanc !), je n'ai pas été pris à défaut, même sur leurs questions bitchy du genre "il va se passer un truc dans 6 semaines, vous voyez de quoi je veux parler ?", quand ils m'ont interrogé, j'ai répondu longuement (sans être interrompu en plus) et de manière structurée. Maintenant, reste à savoir si mon profil correspond à la filière AP... Et c'est grosso modo le point qui me chagrine le plus : ils ne prennent pas ceux qui leur paraissent bons, mais ceux qui ont vraiment besoin de ScPo et qui pourraient s'y épanouir. Et le jury n'a pas vraiment souhaité parler de ScPo, et je n'en ai pas vraiment parlé sur le mode "hey here's why ScPo me correspond en 5 points". Du coup, vu que le jury n'a pas vraiment joué son rôle (du moins le rôle-type que j'avais en tête suite à mes oraux blancs), je suis un peu lost. Faut dire, si je peux te donner un tuyau, que c'est vraiment bizarre ces oraux. J'ai une bonne connaissance qui est prof en F&S et qui faisait passer les oraux et qui me disait que y'a pas vraiment de forme, donc faut pas vraiment avoir peur des discussions à bâtons rompus pseudo-courtoises, mais bon...

L'oral s'est terminé un peu brutalement : "Hum, c'est pas qu'on s'ennuie avec vous, mais ça fait exactement 31 minutes, donc on va vous relâcher". Je prends les prolongations comme un bon signe, même si je suis passé 30 minutes en retard sur l'horaire prévu, donc je pense qu'ils ont traîné avec tout le monde (sauf le mec avant moi).

Putain, j'avais oublié que j'avais dû expliquer Twitter... Un grand moment.

Last edited by Nick Carraway (15-04-2010 00:37:00)

Je lubrifie les relations humaines.

23

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

@Le Roumain :
Je crois qu'il ne faut surtout pas que tu t'inquiètes de la question "mais vous n'avez pas besoin de scpo, pourquoi vous voulez scpo?"
C'est une question très très classique pour les candidats qui ont un peu plus d'expérience que la simple licence.
Moi aussi ils me l'avaient posée, alors que je pense que le gars ne croyait pas lui-même que je n'avais pas besoin de scpo...
Ca a pour but de te déstabiliser, et de te faire énoncer clairement ce que tu cherches...
Je crois que tu t'en es bien sorti.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci pour les retours !
Attention juste à n'être pas trop dur avec le jury dans vos comptes rendus, au cas où ils s'amusent à regarder le forum...(je ne pense pas que ce soit le cas, mais dans le doute...)

Bon courage à ceux qui passent aujourd'hui et à ce soir pour les autres !

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

FYI

Pour ceux qui le veulent, les entretiens de ce soir peuvent être filmés. C'est parfois un bon moyen de voir ses erreurs et d'analyser son body language, théorie fumeuse fort appréciée par Allouis Inter.

Désolé, je suis tellement joyeux d'avoir reçu mon réflex que j'ai envie de m'en servir tout de suite XD.

Je lubrifie les relations humaines.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Nick Carraway a écrit:

FYI

Pour ceux qui le veulent, les entretiens de ce soir peuvent être filmés. C'est parfois un bon moyen de voir ses erreurs et d'analyser son body language, théorie fumeuse fort appréciée par Allouis Inter.

Désolé, je suis tellement joyeux d'avoir reçu mon réflex que j'ai envie de m'en servir tout de suite XD.

Je suis partant cool

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bonjour à tous!

Je suis très très sceptique sur mon passage à l'oral. Je ne sais absolument pas à quoi m'en tenir.
J'ai eu le droit à 27 minutes de questions de culture général et à seulement 2-3 minutes de projet pro.
Ce qui ne me rassure vraiment pas puisque c'était quand même censé être un entretien de motivation.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Jeff a écrit:

Bonjour à tous!

Je suis très très sceptique sur mon passage à l'oral. Je ne sais absolument pas à quoi m'en tenir.
J'ai eu le droit à 27 minutes de questions de culture général et à seulement 2-3 minutes de projet pro.
Ce qui ne me rassure vraiment pas puisque c'était quand même censé être un entretien de motivation.

Oulah tu me stresses là yikes
tu peux développer yikes ?

29

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Oui, tu peux développer s'il te plait, que l'on ait une idée comment cela s'est passé ? Et tant que tu n'as pas les résultats, tout peut arriver wink


Mappy, inbox !

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

koba NL a écrit:

Mappy, inbox !

Non rien reçu capitaine yikes

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

recheck, banane flambée va. wink

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

MAPpy a écrit:

Oulah tu me stresses là yikes
tu peux développer yikes ?

Ils m'ont demandé de me présenter très rapidement en leur expliquant mon projet pro.
Mais ils ont vite enchaîné sur des questions plutôt diverses (le RSA, mes films préférés, mes livres préférés, Copenhague...)

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Jeff a écrit:
MAPpy a écrit:

Oulah tu me stresses là yikes
tu peux développer yikes ?

Ils m'ont demandé de me présenter très rapidement en leur expliquant mon projet pro.
Mais ils ont vite enchaîné sur des questions plutôt diverses (le RSA, mes films préférés, mes livres préférés, Copenhague...)

tu postules à quel master?

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

MAPpy a écrit:

tu postules à quel master?

AP Filière générale

Je n'ai pas retenu les noms des deux membres du jury.

Last edited by Jeff (16-04-2010 10:45:17)

35

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Jeff, tu ne veux pas poster un compte rendu complet de ton oral avec ton profil et ton projet?
Ca permettra de mieux voir ce qui s'est passé et ça aidera bcp plus tes collègues que simplement dire : ils ont passé 2 minutes sur mon projet et 20 minutes sur des questions générales.

36

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Salut salut salut.

Alors, petit compte-rendu de mon entretien passé en fin de matinée aujourd'hui.

Quelques mots sur mon cursus pour comprendre de quoi on parle
- 2004 : baccalauréat scientifique section européenne.
- 2004-2007 : classe préparatoire physique-chimie-sciences de l'ingénieur puis deux années en physique-chimie étoile.
- 2007-2010 : Ecole des Mines de Nancy, spécialité en 2A "Information et Systèmes"
- 2009-2010 : Double-diplôme University College London en Sécurité de l'Information.

Expériences professionnelles : quelques trucs avec la mairie de Nancy, un stage aux Nations Unies l'été dernier qui m'a permis de continuer à bosser pour eux comme consultant depuis.

J'ai eu 22 ans en mars, et je postule pour Affaires Internationales / Sécurité internationale.

Bon, tout ceci étant dit, voilà comment ça s'est passé (bureau 4) :

Soit je suis passé premier, soit il n'y avait personne juste avant moi. Bref, le jury se composait de M. de Champchesnel, responsable Affaires Internationales (et de ce qu'il m'a dit tout particulièrement Sécurité internationale), et d'une autre personne plus âgée dont j'ai oublié le nom, professeur d'humanités si mes souvenirs sont bons. Je ne me souviens du nom du premier que parce quelqu'un l'avait évoqué ici (merci à lui ou elle).

Bref, je rentre, convocation / pièce d'identités, ils se présentent, je me présente. Jusque là tout va bien.


Première question sur ma lettre de motivation, où je cite quelque part un type qui affirme que "Pendant la première guerre du Gofle, une once silicium dans un ordinateur a pu avoir plus d'effet qu'une tonne d'uranium."
Q: Vous pensez vraiment que cette phrase est valable dans le contexte de la première guerre du Golfe ?
R : Oui bon pas trop j'avoue, on a pas vraiment utilisé d'uranium pendant cette guerre et c'était les tous débuts des cyberconflits, disons que c'était plus pour le côté choc de la phrase qui montre bien l'émergence d'une nouvelle zone de guerre.

Q: Vous pouvez nous expliquer un peu ce que vous avez fait en stage aux Nations Unies et ce que vous continuez de faire aujourd'hui pour eux ?
R : Je vais pas m'étendre sur la réponse, je leur ai juste expliqué et on s'en est tenus là.

On parle un peu de cyberguerre et de cyberterrorisme, vu que j'explique c'est mon projet pro (allier compétences technique en sécurité de l'information avec la connaissance des enjeux internationaux)

Q: Est-ce que vous pensez aujourd'hui, en tant qu' ingénieur/technicien, que la France peut être victime d'attaques de ce genre ?
R : En tous cas ils en ont pris conscience, avec la création de l'ANSSI par exemple.
Q: (vu que j'ai répondu un peu à côté) Oui mais vous, vous en pensez quoi ?
R : Je pense très clairement que c'est possible vue la facilité d'exécution (déni de services, etc, etc), encore faut-il avoir un motif et une raison.


Arrive la partie "on va parler de géostratégie et on va bien se marrer".

Q: Et sinon, l'Afghanistan vous en pensez quoi en fait ? Déjà, est-ce que vous pensez qu'il y a une guerre là bas ?
R : Oui il y a une guerre, et on s'en sort pas très bien ma foi.
Q: Et comment vous définiriez les objectifs de victoire de cette guerre ?
R : Instauration d'un gouvernement stable et démocratique, qui assure les libertés fondamentales.
Q: Oui d'accord, mais sur le fond les chefs talibans qui rachètent l'opium à tour de bras, ils assurent sûrement plus de choses que les européens aujourd'hui aux populations locales. Parce que la guerre c'est bien beau mais ça construit pas des routes ou des écoles.
R : Oui oui oui, donc la réponse ne peut pas être que militaire et doit s'accompagner de constructions en tous genre pour favoriser l'économie locale qui permettra de supplanter la culture d'opium et de hashish.
(Arrive le moment où ils m'ont bien amené où ils voulaient)
Q: Oui donc en fait, on pourrait dire que c'est juste une forme de colonisation ?
R : Euh (réflexion à un truc pas trop stupide)... oui mais non, parce que l'objectif c'est a priori (sur le papier en tous cas) pas d'y rester pour exploiter les ressources. On a pas pour objectif d'y rester sur le long terme, contrairement à la colonisation de la "bonne époque".

Q: Hmm et sinon, vous avez une zone géographique où votre intérêt est plus prononcé ?
R : (Réflexion) La zone d'influence russe je dirais.
Q: Pourquoi ça ?
R : (réflexion, réponse approximative) Disons qu'ils ont une vision un peu différente des choses, j'ai une approche plus littéraire par les auteurs russes. Leur vision du conflit est différente, et même si je l'approuve pas forcément, elle est intéressante.

Q: Vous avez dit que leur vision du conflit est différente, vous pouvez détailler ?
R : C'est un peu approximatif, mais ils n'ont pas la même vision du soldat, tout ça, l'ambuscade en Afghanistan où on a perdu plein de soldats, les funérailles nationales retransmises à la TV, etc. Ce serait sûrement pas arrivé en Russie.

Q: D'ailleurs en parlant de Russie, on peut dire qu'ils ont gagné en Tchétchénie, comment vous expliquez  que eux arrivent à gagner en Tchétchénie et pas nous en Afghanistan ?
R : Hmm, disons que déjà je suis pas vraiment sûr que la guerre soit terminée (cf les attentats récents), et sinon les règles d'engagements sont pas les mêmes ; certains parlent de génocide en Tchétchénie.

Arrive un peu la fin de l'entretien, et ils décident de se réintéresser à mon dossier et à mon projet pro dont on avait quasi pas parlé jusque là :

Q: Pourquoi vous êtes allé à Londres en 3A ?
R : Bon je leur explique, en leur disant que je voulais faire ScPo depuis longtemps.
Q:  Pourquoi vous l'avez pas fait directement alors ?
R : Explication.
Q:  Vous savez, ScPo c'est très strict sur les présences, tout ça, ça va vous changer du système anglais, je suis pas sûr que ça vous convienne...
R : Oui mais si je venais pour pas aller en cours je prendrai pas la peine de m'inscrire (et de payer, mais ça je l'ai gardé pour moi), et j'irai chercher un job' direct.

Q:  Vous écrivez que vous êtes bilingue sur votre CV... vous vous servez de la langue dans vos études et votre travail, c'est ça ?
R : Oui ; bilingue hein, pas que c'est ma langue maternelle.
Q:  Je vais vous poser une dernière question et vous allez y répondre en anglais alors : quels journaux vous lisez là bas ?
R : (en anglais) The Economist, et The Guardian pour tout ce qui est problématiques intérieures.
Q:  (en anglais) Oui mais The Economist c'est pas un peu libéral quand même ?
R : (en anglais) Euh si, mais tant qu'on le sait c'est pas grave, ça permet d'avoir un avis critique. Et leurs analyses sont toujours intéressantes, même si on peut ne pas être d'accord avec. Ex:  ils étaient pour l'intervention en Irak, pas moi.

Et voilà, tout le monde se dit au revoir et c'est fini.

Globalement le jury était sympathique, par contre je m'attendais pas à autant de questions de géopolitique (après tout c'est ce que je viens apprendre, et on a toujours l'impression de dire des conneries quand on s'adresse à des experts de la question), et à plus de questions sur mon parcours et mon projet pro.
Pas de pronostics, on verra le 20 mai.

Bref, j'espère que ça aura servi à certains, et bon courages aux prochains !

PS : il va de soi que j'ai rapporté la conversation sur un ton plus informel qu'elle n'a vraiment eu lieu.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Merci les Grands Forumeurs : Alloui,  FDL , NC, Eden , FS, Mami, Koba , Masquouret , Mappy, Le roumain ... votre aide et contribution m'ont été d'une grande utilité , je viens de passer mon oral ce matin , ca s'est bien passé en général , je vais poster un compte rendu ce soir ou demain matin , je suis très crevé mnt
a plus

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bravo à tous ceux qui postent leurs comptes rendus d'oraux ici c'est très utile et très intéressant à lire ! Je vous souhaite bon courage dans l'attente, et bon courage à ceux qui préparent encore !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

39

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bonjour,

A mon tour de raconter mon oral. Je suis diplômé de l'Ecole Centrale Paris. J'ai passé le concours de Sciences Po, car j'ambitionne l'ENA. (et j'avoue que je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre...) Je suis sorti major de l'Ecole centrale. J'ai passé les écrits du concours de Sciences Po, et trouve dégueulasse que les élèves de Supélec, petite école inférieure à la mienne, soient dispensés des épreuves écrites en vertu d'une convention. Sincèrement, je pense avoir brillamment réussi mes écrits. Je ne vois pas comment je pourrais avoir moins de 16 de moyenne. Voire, en réflexion générale, un petit 19 ou 20... big_smile

Ils m'ont interrogé sur mon parcours, pour le moins atypique et unique en son genre. S'appuyant sur mes bulletins, ils ont constaté que j'étais un brillant étudiant. Je leur ai raconté ma prépa à Louis le Grand, mes classements d'entrée aux concours (toujours dans les 10 premiers, sauf à Polytechnique où j'ai été admissible et malheureusement non admis...)

Je postule en Affaires Publiques. Ils m'ont interrogé sur mon adaptation d'une école d'ingés à une école plutôt littéraire. Je leur ai répondu que j'avais toujours été un excellent élève, et que je ne voyais pas comment je pouvais être désorienté par une scolarité à Pipo.

Ensuite, ils m'ont demandé quelles étaient mes ambitions. Et immédiatement, je leur ai précisé que je n'étais intéressé que par les Grands Corps: COnseil d'Etat, Inspection Générale des Finances et Cour des Comptes. Ils m'ont demandé si j'étais intéressé par la politique. Je leur ai répondu que oui, et annoncé que j'étais membre de l'UMP, et que j'avais de grandes ambitions politiques, - lesquelles pourraient être satisfaites par Sciences Po !!

Ils m'ont aussi posé des questions générales de Droit public; les collectivités locales, l'efficacité de la justice administrative, le rôle de l'AMF, etc... J'ai répondu toujours du "tac au tac", sans faille et sans faute. Bref, je suis assez content de moi...

Ils m'ont interrogé sur mes séjours à l'étranger: 3 mois à Harvard dans un labo de recherche, 1 an d'échange en Allemagne, et en tout 23 pays visités au cours de mes nombreux et beaux voyages. Mon père est diplomate, et d'ailleurs énarque... J'ai fait plusieurs stages en ambassade, où on m'a convenablement accueilli et reconnu à ma juste valeur: ce n'étaient pas des stages-photocopies !

Mais il y a autre chose. Si je suis centralien, c'est que j'ai un esprit rapide et une belle mécanique intellectuelle. Du moment que j'ai un bon dossier, des recommandations louangeuses et dithyrambiques, des stages bétons, je pense qu'il n'y a aucune raison que je ne sois pas admis...

A bientôt !

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Je vote pour le troll.





Sinon, j'ai beaucoup de peine pour toi.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

TBW, je ne savais pas que tu passais Affaires Internationales / Sécurité internationale (master que j'ai terminé en 2006).

Tu aurais dû me le dire, je t'aurais un peu briefer.

Tu peux m'écrire sur freefrenchforces AT gmail POINT com, j'aurais une question (le nom des membres de ton jury).

Tu t'en es pas trop mal sorti sur l'Afghanistan et les cyber-menaces, j'aurais juste dit que l'OTAN ne s'en sort pas si mal que ça en Afghanistan (niveau de pertes supportables même si regrettables et insoutenable pour les familles mais il est plus risqué de mourir comme couvreur de toits que comme militaire, cf. aussi les accidents de la route/morts en Afghanistan).
Si la Tchétchénie, tu as donné un bon argument.

Fingers crossed pour ton admission, tiens nous au courant.

42

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

impetrant a écrit:

Bonjour,

A mon tour de raconter mon oral. Je suis diplômé de l'Ecole Centrale Paris. J'ai passé le concours de Sciences Po, car j'ambitionne l'ENA. (et j'avoue que je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre...) Je suis sorti major de l'Ecole centrale. J'ai passé les écrits du concours de Sciences Po, et trouve dégueulasse que les élèves de Supélec, petite école inférieure à la mienne, soient dispensés des épreuves écrites en vertu d'une convention. Sincèrement, je pense avoir brillamment réussi mes écrits. Je ne vois pas comment je pourrais avoir moins de 16 de moyenne. Voire, en réflexion générale, un petit 19 ou 20... big_smile

Ils m'ont interrogé sur mon parcours, pour le moins atypique et unique en son genre. S'appuyant sur mes bulletins, ils ont constaté que j'étais un brillant étudiant. Je leur ai raconté ma prépa à Louis le Grand, mes classements d'entrée aux concours (toujours dans les 10 premiers, sauf à Polytechnique où j'ai été admissible et malheureusement non admis...)

Je postule en Affaires Publiques. Ils m'ont interrogé sur mon adaptation d'une école d'ingés à une école plutôt littéraire. Je leur ai répondu que j'avais toujours été un excellent élève, et que je ne voyais pas comment je pouvais être désorienté par une scolarité à Pipo.

Ensuite, ils m'ont demandé quelles étaient mes ambitions. Et immédiatement, je leur ai précisé que je n'étais intéressé que par les Grands Corps: COnseil d'Etat, Inspection Générale des Finances et Cour des Comptes. Ils m'ont demandé si j'étais intéressé par la politique. Je leur ai répondu que oui, et annoncé que j'étais membre de l'UMP, et que j'avais de grandes ambitions politiques, - lesquelles pourraient être satisfaites par Sciences Po !!

Ils m'ont aussi posé des questions générales de Droit public; les collectivités locales, l'efficacité de la justice administrative, le rôle de l'AMF, etc... J'ai répondu toujours du "tac au tac", sans faille et sans faute. Bref, je suis assez content de moi...

Ils m'ont interrogé sur mes séjours à l'étranger: 3 mois à Harvard dans un labo de recherche, 1 an d'échange en Allemagne, et en tout 23 pays visités au cours de mes nombreux et beaux voyages. Mon père est diplomate, et d'ailleurs énarque... J'ai fait plusieurs stages en ambassade, où on m'a convenablement accueilli et reconnu à ma juste valeur: ce n'étaient pas des stages-photocopies !

Mais il y a autre chose. Si je suis centralien, c'est que j'ai un esprit rapide et une belle mécanique intellectuelle. Du moment que j'ai un bon dossier, des recommandations louangeuses et dithyrambiques, des stages bétons, je pense qu'il n'y a aucune raison que je ne sois pas admis...

A bientôt !

Moi j'ai bien ri !
N'empêche, louper l'X, c'est la honte big_smile

43

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

"A mon tour de raconter mon oral. Je suis diplômé de l'Ecole Centrale Paris. J'ai passé le concours de Sciences Po, car j'ambitionne l'ENA. (et j'avoue que je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre...) Je suis sorti major de l'Ecole centrale. J'ai passé les écrits du concours de Sciences Po, et trouve dégueulasse que les élèves de Supélec, petite école inférieure à la mienne, soient dispensés des épreuves écrites en vertu d'une convention. Sincèrement, je pense avoir brillamment réussi mes écrits. Je ne vois pas comment je pourrais avoir moins de 16 de moyenne. Voire, en réflexion générale, un petit 19 ou 20...
Ils m'ont interrogé sur mon parcours, pour le moins atypique et unique en son genre. S'appuyant sur mes bulletins, ils ont constaté que j'étais un brillant étudiant. Je leur ai raconté ma prépa à Louis le Grand, mes classements d'entrée aux concours (toujours dans les 10 premiers, sauf à Polytechnique où j'ai été admissible et malheureusement non admis...)
Je postule en Affaires Publiques. Ils m'ont interrogé sur mon adaptation d'une école d'ingés à une école plutôt littéraire. Je leur ai répondu que j'avais toujours été un excellent élève, et que je ne voyais pas comment je pouvais être désorienté par une scolarité à Pipo.
Ensuite, ils m'ont demandé quelles étaient mes ambitions. Et immédiatement, je leur ai précisé que je n'étais intéressé que par les Grands Corps: COnseil d'Etat, Inspection Générale des Finances et Cour des Comptes. Ils m'ont demandé si j'étais intéressé par la politique. Je leur ai répondu que oui, et annoncé que j'étais membre de l'UMP, et que j'avais de grandes ambitions politiques, - lesquelles pourraient être satisfaites par Sciences Po !!
Ils m'ont aussi posé des questions générales de Droit public; les collectivités locales, l'efficacité de la justice administrative, le rôle de l'AMF, etc... J'ai répondu toujours du "tac au tac", sans faille et sans faute. Bref, je suis assez content de moi...
Ils m'ont interrogé sur mes séjours à l'étranger: 3 mois à Harvard dans un labo de recherche, 1 an d'échange en Allemagne, et en tout 23 pays visités au cours de mes nombreux et beaux voyages. Mon père est diplomate, et d'ailleurs énarque... J'ai fait plusieurs stages en ambassade, où on m'a convenablement accueilli et reconnu à ma juste valeur: ce n'étaient pas des stages-photocopies !
Mais il y a autre chose. Si je suis centralien, c'est que j'ai un esprit rapide et une belle mécanique intellectuelle. Du moment que j'ai un bon dossier, des recommandations louangeuses et dithyrambiques, des stages bétons, je pense qu'il n'y a aucune raison que je ne sois pas admis..."

Fake ou pas?

44

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Oui c'est un fake, ne serait-ce que parce que les élèves de Centrale Paris (ou de n'importe quelle Ecole Centrale en fait) sont conventionnés et ne passent pas les écrits. ( http://admissions.sciences-po.fr/fr/mas … onventions )

@FreeFrench : je t'ai envoyé un mail. Effectivement sur l'Afghanistan ils m'ont pas mal titillé, et y'a pas mal de trucs que j'aurais pu dire en plus. Mais bon, maintenant Inch'Allah comme dirait l'autre, on verra le 20 mai. wink

45

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

bonsoir!

quelqu'un a t'il déjà passé l'oral pour le master Affaires européennes cette semaine?

merci!

46

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Plus de nouvelles de oraux ?
Le jury mangerait il les candidats ? mad

47

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bonjour à tous,

Mon retour en tant qu'élève d'une école partenaire pour l'oral du master Affaires Publiques.
Je vais être succinct et me focaliser sur l'oral :
Jury relativement sympa composé du directeur du master et d'un prof star ancien préfet, ...
Les questions s'articulent autour du projet professionnel et de la démarche.
J'ai eu droit à :
- Pensez-vous que les institutions françaises fonctionnent correctement ?
- Que pensez-vous de l'abstention aux dernières régionales
- Connaissez-vous les cours du master que vous comptez suivre ?

Ce qui est surprenant c'est que l'on m'a demandé mes opinions, pas de théorie, ni de blabla autour, il faut à mon avis aller droit au but.
Ensuite le jury n'est pas trop intervenu (hormis sur mon projet pro), ça peut déconcerter quand on s'attend à un dialogue ... finalement c'est plus un monologue.

Bonne expérience même si je pense que pour moi c'est bis repetita l'année prochaine !

48

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Bob l'éponge a écrit:

- Pensez-vous que les institutions françaises fonctionnent correctement ?
- Que pensez-vous de l'abstention aux dernières régionales

Et qu'as-tu répondu à ces 2 questions ? Just curious, je ne suis pas candidat.
Lehussard

49

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Alors MAPpy, ton oral ?

Re: Retours et impressions des oraux concours master 2010

Hey Hey ! a écrit:

Alors MAPpy, ton oral ?

Je le passe en mai ... J'en ai passé un blanc ... et ça a été catastrophiqeu... mais c'est parce que celui qui me l'a fait passer m'aimait pas vraiment vraiment hmm lol

Sinon une copine a passé oral AP il y a peu ... également très peu de temps sur son projet pro et maxi-temps sur questions de culture gé (et pas vraiment culture gé enfin un peu mais surtout "réaction à l'actu" ;..)