Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

gustave a écrit:

politiquement correct ou sécurité médicale

Le double-combo de l'époque...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

FDL a écrit:

Mitterrand retire Céline des célébrations nationales

Au même moment:

l'adjointe à l'éducation et à la formation de la Vénétie, dirigée par le parti autonomiste et anti-immigré de la Ligue du Nord, a envoyé une circulaire aux chefs d'établissement de cette région leur enjoignant de mettre à l'index les écrivains ayant pris parti en faveur de Cesare Battisti.

http://fr.news.yahoo.com/64/20110124/tw … b1c83.html

Oder so ähnlich.

103

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Robert Ménard, fondateur de Reporters sans Frontières, le défenseur des nobles causes et en particulier des Tibétains, s'est trouvé une nouvelle minorité opprimée à défendre : le FN. Comme avec le Tibet, seule la justesse de la cause est en jeu, et pas bien entendu une quelconque volonté de faire parler de lui dans les médias...

Le parisien a écrit:

Le journaliste Robert Ménard, chroniqueur sur i>télé et RTL, publiera le 5 mai un pamphlet intitulé « Vive Le Pen! » (Editions Mordicus) coécrit avec sa femme Emmanuelle Duverger, rédactrice en chef de la revue « Médias ». Il y dénoncera, déclare-t-il à l’AFP, « la censure des médias bien pensants » et le « procès en sorcellerie » intenté au Front national.

http://www.leparisien.fr/actualite-peop … 389649.php

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Un ancien a écrit:

Robert Ménard, fondateur de Reporters sans Frontières, le défenseur des nobles causes et en particulier des Tibétains, s'est trouvé une nouvelle minorité opprimée à défendre : le FN.

A noter que sous ce titre inadapté, Ménard ne défend pas le FN mais la liberté d'expression: http://www.agoravox.tv/actualites/media … -a-l-29794

Last edited by apokrif (25-04-2011 23:50:39)

Oder so ähnlich.

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Tout "progressisme" porte en lui les germes du totalitarisme, je suis désolé mais je ne trouve pas d'autre mot pour désigner une société qui décide de modeler idéologiquement le développement cérébral des enfants (même si la cause peut sembler juste).

Huffington Post a écrit:

Gender Bias Fought At Egalia Preschool In Stockholm, Sweden

STOCKHOLM — At the "Egalia" preschool, staff avoid using words like "him" or "her" and address the 33 kids as "friends" rather than girls and boys.

From the color and placement of toys to the choice of books, every detail has been carefully planned to make sure the children don't fall into gender stereotypes.

"Society expects girls to be girlie, nice and pretty and boys to be manly, rough and outgoing," says Jenny Johnsson, a 31-year-old teacher. "Egalia gives them a fantastic opportunity to be whoever they want to be."

The taxpayer-funded preschool which opened last year in the liberal Sodermalm district of Stockholm for kids aged 1 to 6 is among the most radical examples of Sweden's efforts to engineer equality between the sexes from childhood onward.

Breaking down gender roles is a core mission in the national curriculum for preschools, underpinned by the theory that even in highly egalitarian-minded Sweden, society gives boys an unfair edge.

To even things out, many preschools have hired "gender pedagogues" to help staff identify language and behavior that risk reinforcing stereotypes.

Some parents worry things have gone too far. An obsession with obliterating gender roles, they say, could make the children confused and ill-prepared to face the world outside kindergarten.

"Different gender roles aren't problematic as long as they are equally valued," says Tanja Bergkvist, a 37-year-old blogger and a leading voice against what she calls "gender madness" in Sweden.

Those bent on shattering gender roles "say there's a hierarchy where everything that boys do is given higher value, but I wonder who decides that it has higher value," she says. "Why is there higher value in playing with cars?"

At Egalia – the title connotes "equality" – boys and girls play together with a toy kitchen, waving plastic utensils and pretending to cook. One boy hides inside the toy stove, his head popping out through a hole.

Lego bricks and other building blocks are intentionally placed next to the kitchen, to make sure the children draw no mental barriers between cooking and construction.

Director Lotta Rajalin notes that Egalia places a special emphasis on fostering an environment tolerant of gay, lesbian, bisexual and transgender people. From a bookcase, she pulls out a story about two male giraffes who are sad to be childless – until they come across an abandoned crocodile egg.

Nearly all the children's books deal with homosexual couples, single parents or adopted children. There are no "Snow White," "Cinderella" or other classic fairy tales seen as cementing stereotypes.

Rajalin, 52, says the staff also try to help the children discover new ideas when they play.

"A concrete example could be when they're playing 'house' and the role of the mom already is taken and they start to squabble," she says. "Then we suggest two moms or three moms and so on."

Egalia's methods are controversial; some say they amount to mind control. Rajalin says the staff have received threats from racists apparently upset about the preschool's use of black dolls.

But she says that there's a long waiting list for admission to Egalia, and that only one couple has pulled a child out of the school.

Jukka Korpi, 44, says he and his wife chose Egalia "to give our children all the possibilities based on who they are and not on their gender."

Sweden has promoted women's rights for decades, and more recently was a pioneer among European countries in allowing gay and lesbian couples to legalize their partnerships and adopt children.

Gender studies permeate academic life in Sweden. Bergkvist noted on her blog that the state-funded Swedish Science Council had granted $80,000 for a postdoctoral fellowship aimed at analyzing "the trumpet as a symbol of gender."

Jay Belsky, a child psychologist at the University of California, Davis, said he's not aware of any other school like Egalia, and he questioned whether it was the right way to go.

"The kind of things that boys like to do – run around and turn sticks into swords – will soon be disapproved of," he said. "So gender neutrality at its worst is emasculating maleness."

Egalia is unusual even for Sweden. Staff try to shed masculine and feminine references from their speech, including the pronouns him or her – "han" or "hon" in Swedish. Instead, they've have adopted the genderless "hen," a word that doesn't exist in Swedish but is used in some feminist and gay circles.

"We use the word "Hen" for example when a doctor, police, electrician or plumber or such is coming to the kindergarten," Rajalin says. "We don't know if it's a he or a she so we just say 'Hen is coming around 2 p.m.' Then the children can imagine both a man or a woman. This widens their view."

Egalia doesn't deny the biological differences between boys and girls – the dolls the children play with are anatomically correct.

What matters is that children understand that their biological differences "don't mean boys and girls have different interests and abilities," Rajalin says. "This is about democracy. About human equality."

____

Karl Ritter contributed to this report.

http://www.huffingtonpost.com/2011/06/2 … lp00000009

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

106

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Effectivement... Il faudrait montrer ça aux thuriféraires des régimes scandinaves pour qui tout ce qui vient de là-bas est LE modèle à suivre. Assez effrayant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

107

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:

Tout "progressisme" porte en lui les germes du totalitarisme, je suis désolé mais je ne trouve pas d'autre mot pour désigner une société qui décide de modeler idéologiquement le développement cérébral des enfants (même si la cause peut sembler juste).

Lol

Toute education consiste en un endoctrinement, le fait qu'on veuille en changer un aspect ou deux ne rend pas la reforme progressiste plus totalitaire que la situation que l'on cherche a changer. Tu modeles deja ideologiquement le developpement cerebral d'un enfant, quoi que tu fasses ; l'education genree est tout aussi totalitaire selon ta definition a la gomme.

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

broz nl a écrit:
sabaidee a écrit:

Tout "progressisme" porte en lui les germes du totalitarisme, je suis désolé mais je ne trouve pas d'autre mot pour désigner une société qui décide de modeler idéologiquement le développement cérébral des enfants (même si la cause peut sembler juste).

Lol

Toute education consiste en un endoctrinement, le fait qu'on veuille en changer un aspect ou deux ne rend pas la reforme progressiste plus totalitaire que la situation que l'on cherche a changer. Tu modeles deja ideologiquement le developpement cerebral d'un enfant, quoi que tu fasses ; l'education genree est tout aussi totalitaire selon ta definition a la gomme.

Nous endoctrinerons les enfants pour créer un "Homme nouveau" libéré de l'horreur du sexe genré... Ouais, en fait, toujours aussi flippant, "l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions"...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

109

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

C'est curieux je ne vois toujours rien dans ton post pour expliquer ton usage du terme totalitaire... Ni rien pour expliquer en quoi c'est davantage un endoctrinement que le statu quo.

Bref tu fais beaucoup de bruit pour rien, c'est une habitude chez toi ou quoi ?

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Il conviendra en outre de mettre en place un numéro d'appel pour que les enfants dénoncent des parents indignes et rétrogrades qui offrent des petites voitures aux garçons et des dînettes aux filles.

Les parents qui lisent du Charles Perrault seront envoyés dans des camps de rééducation "a-genrés" et l'on fera un bûcher de toutes ces oeuvres réactionnaires comme "Tristan et Yseult", les contes de Grimm, "Paul et Virginie", "Roméo et Juliette"... etc.

Rien ne pourra entraver la marche vers des lendemains qui chantent de l'Humanité libérée du joug des genres! Longue vie à la révolution hermaphrodite!

Last edited by sabaidee (28-06-2011 08:22:51)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

111

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

parano

112

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

je veux dire j'ai jamais vu un homme de paille aussi gros

"au secours la police de la pensee" et tout et tout

113

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

broz nl a écrit:

je veux dire j'ai jamais vu un homme de paille aussi gros

"au secours la police de la pensee" et tout et tout

YAWN. "L'homme de paille", l'équivalent brozien de la "bienpensance" chez une partie de le droite.

114

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sais-tu seulement ce que ca veut dire

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

broz nl a écrit:

sais-tu seulement ce que ca veut dire

Ouhhhh, mais c'est qu'il en deviendrait pédant. Oui, je le sais. Bisous.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

A Paris, faut-il retirer les fresques du temps des colonies ?

http://www.parisinconnu.com/promenades/1e/enseigne-planteur-mouffetard.jpg

http://image-photos.linternaute.com/image_photo/640/1040783590/1238947.jpg

http://www.rue89.com/2011/09/18/a-paris … ies-221784

Cela fait penser aux talibans et les bouddhas de Banyan...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

117

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

C'est toujours le même problème. On juge le témoignage et les faits qui se sont déroulés à une certaine époque (ici, le 18ème siècle) avec les yeux du 21ème siècle, sans replacer dans le contexte. C'est exactement le même "raisonnement" idiot qui avait été avancé lors de la pseudo-polémique sur Tintin au Congo.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

118

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:

Cela fait penser aux talibans et les bouddhas de Banyan...

Ton ignorance crasse et l'audace de tes comparaisons abusives me laisseront toujours pantois à chaque démonstration de leur profondeur.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

119

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:

je suis désolé mais je ne trouve pas d'autre mot pour désigner une société qui décide de modeler idéologiquement le développement cérébral des enfants

heu, je ne suis pas forcément d'accord avec la méthode, mais le problème de la distinction genrée imposée aux enfant est crucial.
Tu crois que faire des jouets "parfaite petite ménagère" etc pour les filles, encourager l'esprit d'aventure et valoriser le dynamisme chez les petits garçons tout en attendant des filles qu'elles soient "sages" et rêveuses", ce n'est pas du modelage idéologique des enfants???

J'ai retrouvé mes amis imaginaires sur copains d'avant

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Oui mais qui c'est qui va faire la vaisselle après ??

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:
sabaidee a écrit:

Cela fait penser aux talibans et les bouddhas de Banyan...

Ton ignorance crasse et l'audace de tes comparaisons abusives me laisseront toujours pantois à chaque démonstration de leur profondeur.

C'était très intéressant comme intervention.

Détruire un patrimoine historique au nom de considérations morales actuelles semble bien parfaitement s'appliquer au deux cas sus-mentionnés.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

122

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Oui, enfin, les bouddhas ont été détruits pour des raisons religieuses (fallacieuses, certes, car il s'agissait de timbrés talibans...). Ce n'est pas le cas ici, d'autant plus qu'on ne peut pas comparer ces bouddhas, œuvres artistiques multiséculaires, à des réclames commerciales.
Mon exemple sur Tintin au Congo est plus parlant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

FDL a écrit:

Oui, enfin, les bouddhas ont été détruits pour des raisons religieuses (fallacieuses, certes, car il s'agissait de timbrés talibans...). Ce n'est pas le cas ici, d'autant plus qu'on ne peut pas comparer ces bouddhas, œuvres artistiques multiséculaires, à des réclames commerciales.
Mon exemple sur Tintin au Congo est plus parlant.

Ton exemple sur Tintin est effectivement parlant.

N'empêche que ces enseignes étant classées comme monuments historiques, elles sont considérées comme patrimoine historique et non comme des réclames commerciales (surtout que les commerces en question ont fermé depuis fort longtemps).

D'accord sur l'aspect religieux des talebs et la revendication religieuse, n'empêche que si tout à coup ces étudiants ont souhaité détruire ces oeuvres plurimillénaires, c'est bien au nom d'une idéologie politico-religieuse actuelle (le salafisme inspiré du wahabisme, né en 1920) qu'ils l'ont fait.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Eden a écrit:
sabaidee a écrit:

je suis désolé mais je ne trouve pas d'autre mot pour désigner une société qui décide de modeler idéologiquement le développement cérébral des enfants

heu, je ne suis pas forcément d'accord avec la méthode, mais le problème de la distinction genrée imposée aux enfant est crucial.
Tu crois que faire des jouets "parfaite petite ménagère" etc pour les filles, encourager l'esprit d'aventure et valoriser le dynamisme chez les petits garçons tout en attendant des filles qu'elles soient "sages" et rêveuses", ce n'est pas du modelage idéologique des enfants???

Evidemment que l'environnement et l'éducation jouent un rôle dans la construction genrée des sexes. N'empêche que faire du nourrisson une page blanche, une table rase, sur laquelle s'impriment les déterminismes sociaux est une hérésie.

Il y a bien deux génomes dans l'espèce humaine: celui des femmes et celui des hommes, qui ont tous deux des impacts tant sur l'activité hormonale que sur le fonctionnement neuronal.

Et encore, je n'aborde pas l'incongruité qu'il y a à mettre sur le même plan le temps court de l'évolution des modes de vie (une cinquantaine d'années) avec le temps long de l'évolution de l'espèce (des millions d'années).

Pour en revenir à l'assignation sexuée des petites filles et des petits garçons, il me semble personnellement impossible de déterminer dans quelle mesure et surtout dans quelles proportions, elle est liée à des éléments innées et à des éléments acquis; ce qui me semble certain par contre, c'est que plus ou moins consciemment le fait qu'une petite fille deviendra femme et pourra à terme enfanter joue un rôle dans sa perception par les adultes et donc dans leur relation avec elle.

Après, on peut le déplorer: mais est-ce à l'école de s'immiscer dans la manière dont les parents éduquent leurs enfants?

Ces questions sont passionnantes, mais la théorie du genre étant au mieux issue des sciences humaines et de la philosophie, voire selon moi issue d'engagements politiques et militants, elle n'a pas sa place dans un manuel de biologie.

La théorie du genre est une idéologie parée des atours de la science, elle relève de l'opinion et non de la biologie. Les exemples précédents de mélange de théories sociales avec la biologie (darwinisme social, lyssenkisme), ont fait suffisamment de dégâts pour qu'on soit vigilant. Elle peut par contre éventuellement avoir sa place en philo voire en SES...

Enfin (et c'est un autre problème), je trouve particulièrement malhonnête de la part d'une partie des militants de la "théorie du genre" d'accuser ceux qui la critiquent d'être des suppôts du Vatican, voire des homophobes ou des réactionnaires de droite. D'ailleurs, cette volonté de politiser l'opposition à la théorie du genre tend bien à démontrer qu'elle a une visée politique bien plus que scientifique.

Et puis classer une Elisabeth Badinter ou une Sylviane Agacinski comme de dangereuses catholiques, homophobes et réactionnaires de droite, ça fait doucement rigoler.

Last edited by sabaidee (20-09-2011 10:21:51)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

125

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:

N'empêche que ces enseignes étant classées comme monuments historiques, elles sont considérées comme patrimoine historique et non comme des réclames commerciales (surtout que les commerces en question ont fermé depuis fort longtemps).

Une vague valeur historique ne rend pas absolument intouchable tel ou tel artefact de la période coloniale. La patrimoine historique est tout à fait capable d'être mis à jour, et sans forcément être détruit, il peut être déplacé et conservé ailleurs. D'autant plus si les commerces en question ont fermé depuis fort longtemps.

N'empêche que faire du nourrisson une page blanche, une table rase, sur laquelle s'impriment les déterminismes sociaux est une hérésie.

Amusant que tu utilises le terme "hérésie" dans ton épouvantail exagéré, et qu'ensute tu te lamentes (à tort) du caractère idéologique de telle ou telle théorie.

Il y a bien deux génomes dans l'espèce humaine: celui des femmes et celui des hommes, qui ont tous deux des impacts tant sur l'activité hormonale que sur le fonctionnement neuronal.

non il y en a bien davantage

Après, on peut le déplorer: mais est-ce à l'école de s'immiscer dans la manière dont les parents éduquent leurs enfants?

l'école joue déjà ce rôle

Ces questions sont passionnantes, mais la théorie du genre étant au mieux issue des sciences humaines et de la philosophie, voire selon moi issue d'engagements politiques et militants, elle n'a pas sa place dans un manuel de biologie.
La théorie du genre est une idéologie parée des atours de la science, elle relève de l'opinion et non de la biologie. Les exemples précédents de mélange de théories sociales avec la biologie (darwinisme social, lyssenkisme), ont fait suffisamment de dégâts pour qu'on soit vigilant. Elle peut par contre éventuellement avoir sa place en philo voire en SES...

Les mots clés ici étant "selon moi", que l'on devrait traduire par "selon mon avis informé par une connaissance quasi-nulle de l'état de la recherche dans ce domaine, moi qui suis de toute façon incapable de tirer des liens entre les différentes matières scientifques, et qui ai tendance à appeler théorie du genre quelque chose qui n'en relève de toute façon pas vraiment, parce que quelques députés et mon magazine préféré ont employé ce terme (bref je suis un porte-voix idéologue mais j'accuse les autres de l'être aussi)"
J'ai déjà souligné le ridicule de l'argument consistant à dire "mais mais mais c'est l'invasion d'une matière qui n'a rien à voir avec la biologie dans les livres de biologie" en postant des liens vers les pages concernées des manuels : c'est de l'éducation sexuelle assez basique avec un bout de paragraphe qui dit texto : "Evidemment que l'environnement et l'éducation jouent un rôle dans la construction genrée des sexes." Bref ce n'est pas l'invasion de la théorie du genre dans la biologie. Je pourrais ajouter que de toute façon, le manuel n'est pas le programme mais un outil qu'utilise le professeur pour enseigner le programme, etc etc etc mais je ne suis pas certain que tu saisisses la distinction.
Par ailleurs, l'argument "mais mais mais c'est qu'une théorie elle relève de l'opinion et elle est dangereuse" est très familier, il me fait penser dans son argumentation au climatoscepticisme (une construction purement idéologique) et au créationnisme (une autre construction purement idéologique), en cela qu'il témoigne d'une parfaite incompréhension de ce que c'est que la science.

Last edited by Broz (20-09-2011 11:24:47)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

126

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

"oh tu peux parler, toi non plus tu ne sais pas ce que c'est que la science" - gambetta

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

Les mots clés ici étant "selon moi"

Et oui, je ne prends pas mes opinions pour des faits scientifiques.

Ton militantisme t'aveugle à tel point que tu ne peux envisager avoir tort et que tu avales toutes les idées dans l'air du temps. Il y a 50 ans, tu auras fait partie des neuneus qui ânonnaient péniblement les bouses de la "pensée Mao Zidong".

"Être dans le vent: une ambition de feuille morte". G. Thibon

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

128

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

lol

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

129

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

je rigole parce que j'ai lu ton post et tout ce qui m'est passé par la tête c'est la voix de jeff lebowski disant "well that's just like your opinion man"

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

130

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

Par ailleurs, l'argument "mais mais mais c'est qu'une théorie elle relève de l'opinion et elle est dangereuse" est très familier, il me fait penser dans son argumentation au climatoscepticisme (une construction purement idéologique) et au créationnisme (une autre construction purement idéologique), en cela qu'il témoigne d'une parfaite incompréhension de ce que c'est que la science.

Moi je suis curieux de savoir ce que tu considères comme de la science. J'aimerais bien comprendre comment tu peux confronter des faits scientifiques simples à une science sociale.

D'un point de vue scientifique le débat n'a pas lieu d'être. L'homme est un individu de sexe masculin et la femme un individu de sexe féminin. La différence entre les 2 réside principalement dans la différence des appareils reproducteurs (du moins pour l'anatomie). Si on cherche à pousser plus loin, on peut également dire que si le genre humain possède un génotype semblable sur de nombreux points (on simplifiera en disant qu'on a tous 23 paires de chromosomes) il peut être subdivisé en 2 catégories.
Dans une de ces sous catégorie le génotype possède 23 paires de chromosomes semblables (en science on dit "homologue"). C'est à dire que par paire, chaque chromosome a la même forme que l'autre, même dans la 23ème paire (elle est donc du type XX). On appellera cette catégorie "sexe féminin".
L'autre catégorie concerne les individus dont le génotype possède 22 paires semblables (ou homologue) et une 23eme non homologue (qui est du type XY). Cette catégorie est appelée "sexe masculin".

Le bouquin de SVT peut broder autour de ces notions, expliquer plus précisément les différences entre les chromosomes X ou Y, les différences entre un vagin et un pénis mais la science s’arrête là.

Parler de la "construction psychologique" n'a plus rien à voir avec la "Science de la vie et de la terre", c'est même le programme de l'éducation nationale (c'est dire !) qui l'écrit.

Corps humain et santé. Centrée sur l'organisme humain, cette thématique permet à chacun de comprendre le fonctionnement de son organisme, ses capacités et ses limites. Elle prépare à l'exercice des responsabilités individuelles, familiales et sociales et constitue un tremplin vers les métiers qui se rapportent à la santé (médecine, odontologie, diététique, épidémiologie).

131

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

C'est marrant parce que ton exemple de "fait scientifique" au-delà duquel la science s'arrête est à peu près aussi scientifiquement correct que la théorie newtonienne de la gravitation. C'est à dire, c'est une simplification grossière de quelque chose de sérieusement plus subtil. J'ai particulièrement envie de rigoler quand je lis "la différence entre les 2 réside principalement dans la différence des appareils reproducteurs".

Camarade, tu as une vision bien étriquée de ce qui relève de la science, et les sciences humaines et sociales en font partie (si tu n'es pas d'accord avec ce point, je t'invite à ouvrir un manuel d'épistémologie des sciences sociales et à revenir sur ce forum une fois que tu seras plus éduqué). Et les gender studies sont inextricablement liées à la biologie, notamment dans tout ce qui touche au rapport entre la sexualité et l'hérédité. C'est d'ailleurs une idiotie que de penser que tel ou tel savoir dépend d'un seul et unique champ scientifique et que dès lors que les gender studies font partie des sciences humaines, elle ne peuvent pas être aussi en lien avec la biologie. De toute façon, la sexualité est un élément fondamental de la biologie, et placer dans des manuels de bio quelques détails au delà de "garçon = zizi, fille = minou" est absolument approprié.

Parler de la "construction psychologique" n'a plus rien à voir avec la "Science de la vie et de la terre", c'est même le programme de l'éducation nationale (c'est dire !) qui l'écrit.

Tu as oublié la phrase qui vient juste après ta citation. "Ces trois thématiques ne sont en rien des catégories rigides mais bien des directions de réflexion." Oups.
Dans les mots "Elle prépare à l'exercice des responsabilités individuelles, familiales et sociales" je lis "éducation sexuelle," élément dans lequel "construction psychologique" a toute sa place. Ou bien l'éducation sexuelle est entièrement hors programme ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

C'est d'ailleurs une idiotie que de penser que tel ou tel savoir dépend d'un seul et unique champ scientifique et que dès lors que les gender studies font partie des sciences humaines, elle ne peuvent pas être aussi en lien avec la biologie.

"Bon, les gars, on va piocher un peu partout des éléments qui permettent de corroborer notre postulat de départ (à savoir l'indifférenciation sexuelle et la domination masculine) en omettant sciemment ce qui contredit ce qu'on souhaite prouver (comme la différence physiologique, la génétique, l'endocrinologie ou la neurologie, voire la biologie évolutionnaire).

Après, on dira aux autres que l'on est un champ nouveau des sciences humaines, "les gender studies", que l'on est scientifique puisque l'on répond aux obligations de publication et d'évaluation par des comités scientifiques. Peu importe d'ailleurs que ces comités scientifiques soient composés par des pairs issus eux aussi des gender studies...

Quand on aura obtenu le brevet de scientificité, on dira qu'il n'y a pas de raison que notre science qui n'est pas une idéologie, mais bien une science irréfutable, ne puisse à son tour influer la biologie."

Last edited by sabaidee (21-09-2011 09:39:06)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

133

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Ouh le vil complooooot. Exactement le même couplet que les climatosceptiques.

en omettant sciemment ce qui contredit ce qu'on souhaite prouver (comme la différence physiologique, la génétique, l'endocrinologie ou la neurologie, voire la biologie évolutionnaire).

T'aimerais tellement que ce soit vrai.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

Ouh le vil complooooot. Exactement le même couplet que les climatosceptiques.

Ouh la vaine tentative de faire des "gender studies" une "science scientifique" en prenant comme exemple les controverses au sein d'une science "dure" qui se base, elle, sur des éléments objectifs, mesurables et reproductibles comme les températures, la direction des courants marins, la fonte des glaciers ou du permafrost.

Je note que les climatosceptiques s'inscrivent dans le champ d'une discipline, la climatologie, ils n'ont pas eu besoin de construire une discipline qui pioche des éléments dans telle ou telle science pour confirmer une hypothèse de base "l'indifférence sexuelle et la domination masculine hétérosexuée" qui est assez peu compatible avec la neutralité axiologique.

Les gender studies reposent sur un postulat contestable et ne cherchent qu'à démontrer la véracité de ce postulat en "sélectionnant" soigneusement les éléments qui confortent cette hypothèse. C'est tellement facile que de dire qu'elles sont une discipline à part entière, ça évite de questionner l'hypothèse de base.

C'est un peu comme la phrénologie en gros qui prenait un peu de socio, un peu d'anatomie, un peu de psychologie pour "démontrer" que telle ou telle forme de visage et de crâne conduisait à des comportements criminels. Le hic, c'est que l'hypothèse de base, "la forme du crâne influe le comportement" était fausse...

Tiens d'ailleurs, je me dis qu'en mélangeant un peu de socio, un peu d'astronomie, il doit être possible de prouver que la place des étoiles dans le ciel le jour de la naissance d'un individu influe son comportement...

Last edited by sabaidee (21-09-2011 12:31:22)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

135

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:

une hypothèse de base "l'indifférence sexuelle et la domination masculine hétérosexuée" qui est assez peu compatible avec la neutralité axiologique.

Les gender studies reposent sur un postulat contestable et ne cherchent qu'à démontrer la véracité de ce postulat

T'as trouvé ça dans quel magazine ?

edit : quel blog ?

Last edited by Broz (21-09-2011 12:45:00)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:
sabaidee a écrit:

une hypothèse de base "l'indifférence sexuelle et la domination masculine hétérosexuée" qui est assez peu compatible avec la neutralité axiologique.

Les gender studies reposent sur un postulat contestable et ne cherchent qu'à démontrer la véracité de ce postulat

T'as trouvé ça dans quel magazine ?

edit : quel blog ?

Tellement habituelle ta posture méprisante du "sachant" qui a lu des livres, tellement pratique pour ne pas répondre sur le fond.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

137

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

L'avantage c'est que tu ne fais même pas semblant de proposer un fond.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

L'avantage c'est que tu ne fais même pas semblant de proposer un fond.

Miroir magique?..

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

139

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

C'est toi qu'a commencé.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

140

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Broz a écrit:

C'est marrant parce que ton exemple de "fait scientifique" au-delà duquel la science s'arrête est à peu près aussi scientifiquement correct que la théorie newtonienne de la gravitation. C'est à dire, c'est une simplification grossière de quelque chose de sérieusement plus subtil. J'ai particulièrement envie de rigoler quand je lis "la différence entre les 2 réside principalement dans la différence des appareils reproducteurs".

Mais ça veut dire quoi ?
Que le "gender studies" est à la biologie ce que la relativité générale est, mutatis mutandis, à la mécanique classique ?

Tu sembles oublier 2 choses :
-Il ne me semble pas que le relativité générale soit enseignée en première.
-La relativité générale a été scientifiquement prouvée. Ses résultats sont observables expérimentalement.

Par ailleurs si la théorie de la gravitation newtonienne est un cas particulier de la relativité générale elle permet d'expliquer beaucoup de choses. Elle permet de construire une voiture, édifier un immeuble, comprendre des écoulements, etc. Ses applications font encore le bonheur des ingénieurs et elle permet de comprendre la plupart des phénomènes qui nous entourent.

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Celeborn, « un professeur pas toujours à l'heure », analyse sur son blog le pays des merveilles dans lequel il est tombé. Cette semaine, le blogueur nous montre comment les nouvelles éditions du « Club des cinq », ces fameux romans policiers pour enfants et ados, sont d'abord réécrites dans un français moins compliqué pour les nouvelles générations, et ensuite, expurgées de tout politiquement incorrect.

http://www.marianne2.fr/Le-Club-des-Cin … 11106.html


On a raconté que Le Nom de la rose devait faire également l'objet d'une édition simplifiée (mais apparemment sans considération de politiquement correct): http://www.telerama.fr/livre/umberto-ec … ,71386.php

[EDIT: ortho + info FDL]

Last edited by Bal d'Aquin (05-12-2011 02:29:38)

La révolution orange: Casimir président !

142

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Bal d'Aquin a écrit:

Le Nom de la rose va fait également l'objet d'une édition simplifiée (mais apparemment sans considération de politiquement correct): http://www.telerama.fr/livre/umberto-ec … ,71386.php


Faux : http://www.rue89lyon.fr/2011/11/27/entr … iberation/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

143

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Akila a écrit:
Broz a écrit:

C'est marrant parce que ton exemple de "fait scientifique" au-delà duquel la science s'arrête est à peu près aussi scientifiquement correct que la théorie newtonienne de la gravitation. C'est à dire, c'est une simplification grossière de quelque chose de sérieusement plus subtil. J'ai particulièrement envie de rigoler quand je lis "la différence entre les 2 réside principalement dans la différence des appareils reproducteurs".

Mais ça veut dire quoi ?
Que le "gender studies" est à la biologie ce que la relativité générale est, mutatis mutandis, à la mécanique classique ?

Tu sembles oublier 2 choses :
-Il ne me semble pas que le relativité générale soit enseignée en première.
-La relativité générale a été scientifiquement prouvée. Ses résultats sont observables expérimentalement.

Par ailleurs si la théorie de la gravitation newtonienne est un cas particulier de la relativité générale elle permet d'expliquer beaucoup de choses. Elle permet de construire une voiture, édifier un immeuble, comprendre des écoulements, etc. Ses applications font encore le bonheur des ingénieurs et elle permet de comprendre la plupart des phénomènes qui nous entourent.

La théorie du genre a aussi été prouvée. Et comme ce n'est pas une théorie physique très abstraite mais une théorie sociologique presque évidente, elle peut être enseignée en première.

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

louf a écrit:

La théorie du genre a aussi été prouvée.

Ah bon? Comment? Par quoi? Des exemples?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

http://www.lepoint.fr/musique/jean-loui … 699_38.php
Le Point.fr : Vous vous tenez en marge du système. Pourquoi refuser de participer aux opérations caritatives, comme Les Enfoirés ?
Jean-Louis Murat : Je trouve ce système dégoûtant. Les jolis coeurs, les plus-généreux-que-moi-tu-meurs, je n'y crois pas du tout. Tous ces artistes sont des monstres d'égoïsme. La vraie générosité, elle est silencieuse. Tu fais, mais tu fermes ta gueule. Ça ne doit pas devenir un élément de promotion.
Même pas un soupçon d'altruisme ?...
Moi, toutes ces qualités-là, l'altruisme, le machin, je m'en bats les c... Ces hommes de gauche patentés, je connais leur mode de fonctionnement. [...] J'ai vu aussi des hérauts de la gauche jouer au poker une petite nana perdue, une nana de 16 ou 17 ans. "Elle est pour toi ou elle est pour moi ?" Je les ai vus faire ça, ces mecs qui hurlent à la mocheté du monde dès qu'un chien se fait écraser.

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Dailymail a écrit:

Boy, 7, branded a racist for asking schoolmate: 'Are you brown because you come from Africa?'

By Russell Myers

The mother of a seven-year-old boy was told to sign a school form admitting he was racist after he asked another pupil about the colour of his skin.

Elliott Dearlove had asked a five-year-old boy in the playground whether he was ‘brown because he was from Africa’.

His mother, Hayley White, 29, said she received a phone call last month to say her son had been at the centre of a ‘racist incident’.

She was then summoned to a meeting with Elliott, his teacher and the deputy head of Griffin Primary School in Hull.

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2012/02/18/article-2103175-11CBEAC2000005DC-193_468x508.jpg

Summoned: Hayley White was called to her son Elliot's school to deal with the 'racist incident'

Ms White, an NHS healthcare assistant, said: ‘When I arrived at the school and asked Elliott what had happened, he became extremely upset.

'He kept saying to me, “I was just asking a question. I didn’t mean it to be nasty” and he was extremely distressed by it all.’

Ms White claimed she was asked at the meeting to read a copy of the school rules and in particular its zero-tolerance policy on racism.

‘I was told I would have to sign a form acknowledging my son had made a racist remark which would be submitted to the local education authority for further investigation,’ she said.

‘I refused to sign it and I told the teacher in no way did I agree the comment was racist. My son is inquisitive. He always likes to ask questions, but that doesn’t make him a racist.’
Griffin Primary School, Hull

Zero-tolerance: Ms White refused to sign a document agreeing that her son was a racist despite the insistence of staff at Griffin Primary School, pictured

The school had launched an investigation after the younger boy told his mother about Elliott’s comment and she complained.

Ms White, who lives in a three-bedroom house with her son and nine-year-old daughter Olivia, has now applied to have Elliott moved from the school.

She claimed she was told there were places at nearby Thanet Primary School, but the council informed her last Friday that this was not the case.

‘I am going to appeal against this decision because I think Elliott is being victimised,’ she said.
Karl Turner

Satisfied: Kingston upon East Hull MP Karl Turner said he was content the remarks were not racist

Karl Turner, Labour MP for Kingston upon Hull East, last night insisted that the school and Hull City Council had a statutory duty to take racism seriously.

‘However, having spoken to Hayley, I’m satisfied that her seven-year-old son, Elliott, was not being racist in his remarks but just inquisitive,’ he said.

‘It seems the matter has been taken out of all proportion and common sense seems to have gone completely out of the window.’

In a statement, Griffin Primary head teacher Janet Adamson said the school had acted ‘in accordance with the council’s guidance for schools on the reporting of racist incidents’.

Vanessa Harvey-Samuel, head of localities and learning at Hull City Council, said: ‘There is a statutory duty to report any incident that is perceived to be racist by the victim or any other person.’

Last year, it was revealed that teachers are branding thousands of children racist or homophobic following playground squabbles.

More than 20,000 pupils aged 11 or younger were put on record for so-called hate crimes such as using the word ‘gaylord’.

http://www.dailymail.co.uk/news/article … frica.html

T'en penses quoi, Broz ?

Last edited by Balladur von Chirac (21-02-2012 16:30:19)

« Hit me right in my white guilt »

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

*Fragrance* a écrit:
Dailymail a écrit:

Boy, 7, branded a racist for asking schoolmate: 'Are you brown because you come from Africa?'

Le fait qu'il s'appelle White et qu'il sous-entende que ce petit garçon noir puisse venir d'Afrique démontre bien qu'Elliott White est prisonnier de sa conception eurocentré, néocolonialiste et qu'il opprime sciemment le petit garçon noir.

Le pal, voilà ce qu'il faut!

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

148

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

sabaidee a écrit:
*Fragrance* a écrit:
Dailymail a écrit:

Boy, 7, branded a racist for asking schoolmate: 'Are you brown because you come from Africa?'

Le fait qu'il s'appelle White et qu'il sous-entende que ce petit garçon noir puisse venir d'Afrique démontre bien qu'Elliott White est prisonnier de sa conception eurocentré, néocolonialiste et qu'il opprime sciemment le petit garçon noir.

Le pal, voilà ce qu'il faut!

Si c'était vous les victimes de ce racisme, vous ne vous moqueriez pas.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

Bouh a écrit:
sabaidee a écrit:
*Fragrance* a écrit:
Dailymail a écrit:

Boy, 7, branded a racist for asking schoolmate: 'Are you brown because you come from Africa?'

Le fait qu'il s'appelle White et qu'il sous-entende que ce petit garçon noir puisse venir d'Afrique démontre bien qu'Elliott White est prisonnier de sa conception eurocentré, néocolonialiste et qu'il opprime sciemment le petit garçon noir.

Le pal, voilà ce qu'il faut!

Si c'était vous les victimes de ce racisme, vous ne vous moqueriez pas.

J'ai longtemps vécu en Cochinchine, je sais ce que c'est.

Ceci n'est pas une signature.

150

Re: Débat sur le politiquement correct et/ou incorrect dans le langage courant

*Fragrance* a écrit:

T'en penses quoi, Broz ?

Je me suis fait doubler sur le fait qu'il s'appelle White. Du coup je n'ai rien à dire.

Last edited by Broz (22-02-2012 07:50:21)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016