Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Boltorn a écrit:
kobayashi a écrit:

Ne commence pas avec de telles attaques. Elles sont ridicules. Si pour toi il faut une majorité absolue alors qu'on pourrait considérer la majorité relative pour faire passer le traité de lisbonne, je ne sais pas ce qu'il faut appeller la démocratie. Selon toi, il faut que des petits fassent subir leurs choix face au plus grand nombre ? Cela ressemble a la dictature.

(et les nationalisations, c'est pas la liberté, ni la démocratie, ou alors regarde ce qui est arrivé à l'URSS voire mieux, va visiter la Corée du Nord)

Peut être que les propos de Gambetta étaient un peu agressifs (hum...), mais franchement, tu en fais beaucoup en ventant l'exemplarité démocratique de la ratification du traité de Lisbonne.

Je ne sais pas si c'est nécessaire de revenir sur la procédure de ratification du traité de Lisbonne et le problème juridique que les échecs ont provoqué. Je ne remettrai pas en cause le caractère contestable de cette manière de re-voter.

Ceci étant, il me semble que cette procédure, pour autant qu'elle soit démocratique, engendre des effets pervers dans la mesure où elle conduit à une impasse en cas d'échec. En effet, si échec il y a, l'Europe se retrouve a priori bloquée. Elle ne peut évoluer puisque les prochaines tentatives pourraient être présentées comme l'alternative à l'échec récent et donc prendre la dimension d'un nouveau traité ressemblant au précédant, niant la réalité du vote. Effets pervers aussi puisque certes démocratique, les personnes qui votent en cas de référendum n'ont peut-être pas la compétence pour saisir toutes les implications de l'apport du traité de Lisbonne et vont se retrouver à effectuer un vote sanction qui pourrait se résumer à deux hypothèses : vote sanction gouvernemental ou vote sanction européen.

Dans ce cas de figure, que faire ? Faire évoluer les institutions et le droit international public en considérant que le traité doit s'imposer, en cas d'appartenance à une communauté, lors d'un vote remportant la majorité des suffrages ? Actuellement, cette idée est contraire au principe de souveraineté en DIP, qui exige qu'un traité doit être ratifié par l'état pour être valable et opposable, tel que défini par les articles de la Convention de Vienne.

Imposer le modèle de ratification par voie parlementaire, au détriment d'un référendum ? L'idée est à priori plus souhaitable puisqu'en principe ces parlementaires sont aussi, voire plus compétents que le citoyen normal, désintéressé de l'europe en raison de l'éloignement des institutions.

Alors certes, l'exemplarité de la ratification n'est peut être pas flagrante, mais elle permet a l'Europe d'évoluer et de prendre conscience des imperfections des procédures déjà existantes. Cela servira sans doute de leçon pour les prochaines évolutions. Même si la procédure concernant le TL est, je le concède, très contestable. On peut imaginer pour le futur que le principe de souveraineté disparaisse... pour faire place à un véritable modèle d'état européen.

Last edited by kobayashi (31-07-2009 22:13:00)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

500 millions d'euros réclamés aux agriculteurs français
Bastien Hugues (lefigaro.fr)

L'Union européenne estime que des subventions publiques versées aux producteurs de fruits et légumes entre 1992 et 2002 par la France ont faussé la concurrence. Pour le ministre de l'Agriculture, c'est aux exploitants de rembourser.

Pour le nouveau ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, le dossier - archi brûlant - tombe au plus mal. Alors que les producteurs de fruits et légumes, frappés par la crise, ont multiplié les manifestations ces derniers jours, Bruxelles presse aujourd'hui la France de rembourser plusieurs centaines de millions d'euros versées aux producteurs sous forme d'aides publiques entre 1992 et 2002. Pour l'UE, ces aides ont clairement faussé la concurrence.

Un système banalisé. Dans le détail, la Commission européenne reproche à la France d'avoir systématisé des subventions exceptionnelles, qui devaient, à l'origine, permettre aux producteurs de faire face aux mauvaises saisons et aux aléas météorologiques. Les aides se seraient alors transformées en véritables sources de financement et d'investissement. Pourtant, affirme Bruxelles, «les autorités françaises étaient informées de la nature douteuse de ces actions anti-communautaires».

Près de 500 millions d'euros. A combien s'élève l'addition ? Selon Le Parisien, la facture initiale atteindrait 338 millions d'euros, auxquels s'ajouteraient entre 100 et 150 millions d'intérêts. Mais le prédécesseur de Bruno Le Maire, Michel Barnier, a adressé début avril un recours à la Cour de justice européenne pour contester le montant. «Une requête toujours en cours d'examen», note le quotidien. Et si la France tardait à rembourser ce que Bruxelles lui réclame, elle pourrait être soumise à une astreinte quotidienne.

Qui paiera ? «Il est certain que nous devrons engager une procédure de remboursements auprès des producteurs», affirme Bruno Le Maire. Dans une interview au Parisien, le ministre de l'Agriculture annonce qu'il va envoyer dès septembre «une lettre à chaque organisation de producteurs pour savoir qui a bénéficié de ces subventions et quelles sommes ont été perçues». «Je ne veux pas exposer la France à une condamnation qui l'obligerait à rembourser une somme encore plus conséquente dans cinq ou dix ans», insiste Bruno Le Maire. L'Etat sera «très attentif à ce que la situation des producteurs soit analysée au cas par cas pour ne pas pénaliser les exploitants les plus fragiles», a cependant souligné le ministre.

Les producteurs furieux. «Les producteurs de fruits et légumes ne paieront pas, répond François Lafitte, président de la Fédération des comités économiques et représentants des producteurs. Premièrement parce que les montants avancés par Bruxelles sont infondés. Deuxièmement, parce que ce serait la ruine de la profession.» Même son de cloche à la FNSEA, où le président Jean-Michel Lemétayer estime qu'il est «impossible» aux producteurs de rembourser 500 millions d'euros. Et les producteurs, qui subissent déjà de plein fouet la baisse des prix des fruits et légumes, de promettre «un été brûlant» si le ministre de l'Agriculture met à exécution sa menace de remboursement de subventions.

Je rebondis sur ce fil avec cette nouvelle affaire, signe de vrais dysfonctionnements dans l'UE... Et ceux qui ne peuvent pas payer, on va leur prendre leurs terres ?

53

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Au vu des éléments dont on dispose, les dysfonctionnements étaient plutôt chez notre ministère de l'agriculture. Ce sont bien les différents ministres qui ont systématisé à tord ces aides puis qui ont fait la sourde oreille, en espérant sans doute que le truc explose entre les mains de leurs successeurs plutôt qu'entre les leurs.

C'est facile d'acheter la paix sociale à coups de subventions, mais un jour on ne peut pas éviter le retour à la réalité.

Ceci étant dit, je suis curieux de voir ce que va donner cette histoire : déjà que les producteurs de fruits et légumes gueulent contre les prix d'achats de la grande distribution, si on leur rajoute un remboursement d'aides en plus à payer, il risque d'y avoir quelques préfets/ministres dont les bureaux vont être en état de siège.

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Ben oui, c'est pas des dysfonctionnements dans l'UE qui elle marche bien et sait corriger le tir quand il y a un souci dans ses finances, c'est le gouvernement français qui a fait n'importe quoi et a encore une fois transformé les agriculteurs en simples allocataires.

En bref, heureusement une fois de plus que la souveraineté nationale de l'infaillible république est entravée.

Last edited by Elessar (04-08-2009 07:04:15)

55

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Il faut faire imploser cette Europe.
J'espère que le Brexit y contribuera.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xft1/v/t1.0-9/12805929_1036298946414047_925578309442313996_n.jpg?oh=d85207d39b2dfbc34f07bf2173a54b70&oe=574ECDF5

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

56

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Brice Couturier a écrit:

L'Union européenne, incapable de faire face à une vague migratoire qui pourrait bien la submerger, risque d'être entraînée dans le chaos moyen-oriental. Mais elle trouve encore l'imagination nécessaire pour réglementer les bouilloires et les grille-pains... Faillite d'une classe dirigeante.

Le sexe des anges, tout ça...

Europe 1 a écrit:

Brexit : l'UE reporte l’interdiction de bouilloires pour ne pas fâcher les Britanniques

L'UE, soucieuse de ne pas irriter les Britanniques à quelques mois d'un référendum sur le Brexit, a reporté l'interdiction de certaines bouilloires.

Bruxelles fait tout pour calmer le jeu alors que le Royaume-Uni s'agite sur son éventuelle sortie de l'Union européenne (UE). La Commission européenne a décidé de reporter une interdiction de certains appareils électro-ménagers gourmands en énergie, selon le Financial Times. Parmi ces produits figurent des grille-pains et surtout des bouilloires super-puissantes fort prisées de nos voisins, qui sont de grands amateurs de thé. Cette réglementation devrait être mise en place après le référendum sur le Brexit, prévu le 23 juin. Une source de l'UE a déclaré au journal que cette mesure était sensible à cause "de l'obsession britannique pour les bouilloires".

Des normes qui nourrissent le sentiment anti-européen. Derrière l'anecdote se cache une véritable source d'exaspération pour les Britanniques, qui s'étaient déjà indignés à propos d'une autre interdiction du même type, concernant certains types d'aspirateurs consommant beaucoup d'électricité. Le site du journal explique que ce rejet de certaines normes européennes remonte aux années 1980, lorsque Bruxelles avait pris des mesures contre des tondeuses à gazon trop bruyantes.

Les nombreuses normes européennes et les contraintes qu'elles imposeraient aux Britanniques sont d'ailleurs un des arguments des partisans du "No" au référendum sur le Brexit. Le député écossais du parti anti-européen Ukip David Coburn en a fait son beurre son Twitter, s'inquiétant dans un message de l'impact de l'interdiction de ce type de grille-pain sur ses tartines.

http://www.europe1.fr/international/bre … tor=CS1-16

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:
Brice Couturier a écrit:

L'Union européenne, incapable de faire face à une vague migratoire qui pourrait bien la submerger, risque d'être entraînée dans le chaos moyen-oriental. Mais elle trouve encore l'imagination nécessaire pour réglementer les bouilloires et les grille-pains... Faillite d'une classe dirigeante.

Le sexe des anges, tout ça...

Europe 1 a écrit:

Brexit : l'UE reporte l’interdiction de bouilloires pour ne pas fâcher les Britanniques

L'UE, soucieuse de ne pas irriter les Britanniques à quelques mois d'un référendum sur le Brexit, a reporté l'interdiction de certaines bouilloires.

Bruxelles fait tout pour calmer le jeu alors que le Royaume-Uni s'agite sur son éventuelle sortie de l'Union européenne (UE). La Commission européenne a décidé de reporter une interdiction de certains appareils électro-ménagers gourmands en énergie, selon le Financial Times. Parmi ces produits figurent des grille-pains et surtout des bouilloires super-puissantes fort prisées de nos voisins, qui sont de grands amateurs de thé. Cette réglementation devrait être mise en place après le référendum sur le Brexit, prévu le 23 juin. Une source de l'UE a déclaré au journal que cette mesure était sensible à cause "de l'obsession britannique pour les bouilloires".

Des normes qui nourrissent le sentiment anti-européen. Derrière l'anecdote se cache une véritable source d'exaspération pour les Britanniques, qui s'étaient déjà indignés à propos d'une autre interdiction du même type, concernant certains types d'aspirateurs consommant beaucoup d'électricité. Le site du journal explique que ce rejet de certaines normes européennes remonte aux années 1980, lorsque Bruxelles avait pris des mesures contre des tondeuses à gazon trop bruyantes.

Les nombreuses normes européennes et les contraintes qu'elles imposeraient aux Britanniques sont d'ailleurs un des arguments des partisans du "No" au référendum sur le Brexit. Le député écossais du parti anti-européen Ukip David Coburn en a fait son beurre son Twitter, s'inquiétant dans un message de l'impact de l'interdiction de ce type de grille-pain sur ses tartines.

http://www.europe1.fr/international/bre … tor=CS1-16

Sauf qu'en cas de Brexit ces crétins devront soit consommer toute leur production de petit électroménager (ou de tout autre bien manufacturé d'ailleurs), soit continuer de se plier aux normes de l'UE s'ils veulent en exporter chez leurs voisins. Sauf bien sûr à maintenir chaque fois plusieurs lignes de production, dans un pays où l'industrie est aussi florissante que chez nous.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

58

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

On va vous faire aimer l'Europe...

Le CRAN a écrit:

Victoire diplomatique pour le CRAN : pour la première fois, le Conseil de l'Europe s'engage en faveur des réparations
(02-03-2016)

C'est une première historique : le Conseil de l'Europe vient de publier un rapport dans lequel il invite les autorités françaises à avancer sur la questions des réparations (http://www.coe.int/t/dghl/monitoring/ec … CBC_en.asp).

Dans le cadre de son action diplomatique au niveau européen, le CRAN avait exhorté les autorités du Conseil à se saisir de cette question incontournable. Cette demande n'est pas restée vaine, comme en témoigne le paragraphe 67 du rapport :

[le Conseil de l'Europe] recommande aux autorités françaises de poursuivre le débat à la lumière de la déclaration du Président de la République en mai 2015 sur la question des réparations autres que pécuniaires à la suite de la traite négrière et du passé colonial de la France, en concertation avec la société civile, et de définir une politique à cet égard.

Bien que le CRAN aille plus loin que le Conseil de l'Europe, les réparations non-pécuniaires que propose le rapport permettraient déjà d'avancer sur la question du musée de l'esclavage, sur la réforme agraire dans l'Outre-mer, sur la réforme des programmes scolaires, sur la réforme des politiques de développement en Afrique, sur les restitution des trésors coloniaux, etc. Fait notable, le Conseil évoque à la fois les réparations dues « à la suite de la traite négrière et du passé colonial de la France ». C'est donc bien une conception extensive que défend à juste titre le Conseil de l'Europe.

« C'est une première historique, a déclaré Louis-Georges Tin. Jusqu'alors, cette question n'avait jamais été traitée par le Conseil de l'Europe. Or le rapport invite les autorités françaises à « définir une politique à cet égard », ce qui est remarquable, concernant à la fois la traite négrière et le passé colonial. Le CRAN ne peut que se réjouir de cette victoire diplomatique et politique, et entend prendre rendez-vous avec l'Elysée et Matignon pour examiner comment, à la veille du 10 mai, les autorités françaises pourraient, « en concertation avec la société civile », avancer sur le sujet », a déclaré le président du CRAN.

Par ailleurs, avec ses partenaires européens, l'ENAR (European Network Against Racism), l'ENPAD (European Network of People of African Descent) et notamment l'ERC (European Reparation Commission), le CRAN souhaite travailler afin de faire que cette position concernant la France puisse être étendue aux autres anciennes puissances coloniales, de la Suède à l'Italie en passant par le Portugal et l'Allemagne.

http://www.le-cran.fr/communique-cran-a … 0_0_0.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

59

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Je reprends le statut FB d'un contact.

"Si vous voulez rendre Poutine et Al Baghdadi tristes, il faut rester dans l'Union européenne. Quitter l'UE provoque des troubles de l'érection, ainsi que des risques d'apocalypse zombie. Aussi, selon une équipe de chercheurs américains, glisser le bulletin Brexit risquerait de faire ressusciter Ben Laden et Mussolini. L'UE contiendrait également du bifidus actif qui lutte contre les troubles digestifs et rétablit la flore intestinale."

Daily Mail a écrit:

Project Fear hits a new low: Now Cameron claims Isis terror chief and Putin would be 'happy' if we vote for Brexit

Ça fait quelques arguments en plus en faveur du Brexit.

http://www.dailymail.co.uk/news/article … rexit.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

En cas de Brexit, les Britanniques en poste dans la fonction publique de l'UE, ou dans des fonctions publiques ou des conseils municipaux d'autres pays de l'UE, pourront-ils conserver ces postes ?

« "Jean-Marie Le Pen's racism {{citation needed}}" est quand même énorme. » (Free French)
« Tu as beau prendre de haut tout le monde ici » (FDL)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Isidore Barbeblanche a écrit:

En cas de Brexit, les Britanniques en poste dans la fonction publique de l'UE, ou dans des fonctions publiques ou des conseils municipaux d'autres pays de l'UE, pourront-ils conserver ces postes ?

Dans la fonction publique de l'UE certainement pas, même s'il y aura forcément des dispositions transitoires. Mais je suppose qu'en définitive ça serait aux britanniques de raquer. Pour ce qui est des conseils municipaux ça dépendra d'éventuels accords bilatéraux passés avec les Etats en question mais ça ne va pas de soi. De la même façon, les citoyens britanniques perdraient le bénéfice de tout ce qui concerne la non-discrimination des citoyens de l'UE. Vu qu'on est sur le forum-scpo, on pourrait parler des frais de scolarité j'imagine, qui augmenteraient sensiblement.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

62

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Après l'Islande et peut-être bientôt la Grande-Bretagne :

Valeurs actuelles a écrit:

La Suisse retire sa demande d'adhésion à l'Union européenne

Euroscepticisme. Une semaine avant le référendum sur le Brexit en Grande Bretagne, les parlementaires suisses du Conseil des Etats ont voté pour le retrait de la demande d'adhésion de leur pays, déposée en 1992.

L'Europe, ils n'en veulent pas. Ou plus. Cette semaine, dans un contexte d'euroscepticisme à grande échelle, les parlementaires suisses ont décidé de retirer la demande d'adhésion de leur pays à l'Union européenne. Leur vote valide une décision du Conseil national datant du mois de mars. Le Conseil fédéral devra donc écrire à Bruxelles pour notifier aux institutions européennes l'annulation de la requête formulée il y a 24 ans. A cette époque, déjà, la potentielle adhésion de la Suisse à l'UE avait fait l'objet de vifs débats. Quelques jours après la demande, plus de 50,3% des citoyens s'étaient prononcés contre la participation de leur pays à l'espace économique européen. Le 23 juin prochain, ce sera au tour de la Grande-Bretagne de choisir si elle souhaite rester dans l'Union européenne.

http://www.valeursactuelles.com/monde/l … enne-62805

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Petite attaque terroriste aujourd'hui, avec l'assassinat politique d'une députée travailliste pro-UE. Preuve est faite une fois de plus que le nationalisme est toujours magnifiquement mortifère.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

64

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Ah, tu as déjà enquêté sur place ? Tu sais qu'il s'agit d'un terroriste ? D'un terroriste nationaliste électeur de Farage ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Ah, tu as déjà enquêté sur place ? Tu sais qu'il s'agit d'un terroriste ? D'un terroriste nationaliste électeur de Farage ?

On t'a connu beaucoup moins tatillon dans d'autre cas FDL. Tu veux nous sortir la théorie du déséquilibré ? A ton aise.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

66

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Je ne sors aucune théorie parce que je n'en sais rien. Et quand je ne sais pas, je me tais. Point final.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Je ne sors aucune théorie parce que je n'en sais rien. Et quand je ne sais pas, je me tais. Point final.

Cf Anelka et ses accusations fantaisistes wink

On parle à longueur de journée de choses dont on ne sait pas grand chose sur ce forum, trève d'hypocrisie.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

68

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Ah parce que tu mets sur le même plan les hallucinations d'Anelka (dont il est coutumier, soit dit en passant) avec l'identité d'un tueur dont les motivations nous sont encore à l'heure actuelles inconnues ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Ah parce que tu mets sur le même plan les hallucinations d'Anelka (dont il est coutumier, soit dit en passant) avec l'identité d'un tueur dont les motivations nous sont encore à l'heure actuelles inconnues ?

Je mets sur le même plan tes messages sur ce forum, tu as très bien compris le sens de mon message. Les éléments recueillis par la BBC et d'autres médias indiquent que le mec avait des affinités pour des partis d'extrême droite et des témoins l'ont entendu crier Britain First. Si ça avait été Allah Akbar tu ne serais pas en train de nous sortir le couplet "laissons travailler la justice", mais plutôt en train de dénoncer les politiciens qui refusent de se mouiller. Donc oui, ton message est assez drpole dans ce contexte, surtout que tu t'illustres sur pas mal de sujets (au hasard, le foot, le féminisme, la "théorie du genre") sur lesquels tu ne t'embarrasses clairement pas de la connaissance des faits avant de nous gratifier de ton opinion.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

70

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Des témoins l'auraient entendu. D'autres témoins affirment d'autres choses. Donc avant de sauter sur l'occasion, à la suite des médias, pour nous dire à quel point le Brexit, c'est mal, fasciste, nazi etc. et le maintien dans l'UE, c'est beau, c'est cool etc., attendons de voir les résultats de l'enquête. Merci.

Last edited by FDL (17-06-2016 10:33:14)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

71

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Quant aux Allah akbar, l'attentat d'Orlando a été revendiqué dans les heures qui ont suivi par Daesh. CQFD.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Quant aux Allah akbar, l'attentat d'Orlando a été revendiqué dans les heures qui ont suivi par Daesh. CQFD.

M'enfin tu te doutes très bien que le meutre de cette députée ne sera pas revendiqué par qui que ce soit FDL. Et par ailleurs je pourrais probablement te ressortir d'autres posts qui ne concernaient pas Orlando et laissaient beaucoup plus la place au doute.

La question n'est pas de savoir si le Brexit c'est mal, fasciste, nazi, etc. ou si le maintien dans l'UE c'est mieux. Ca c'est aux anglais d'en décider pour eux. La question c'est de savoir quelles peuvent être les conséquences de l'excitation populiste sur certains sujets, avec des vues politiques. Et clairement quand on tombe sur un esprit faible, un "déséquilibré", ça peut avoir ces conséquences là. La question s'était déjà posée aux USA, là elle se pose au Royaume-Uni.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

73

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Aux Anglais d'en décider ?? Hahahahaha ! Mon pauvre Barney. Lis donc la presse et les réactions unanimes des médias et de la classe politique et tu verras si c'est aux Anglais de décider. Ne soyons donc pas naïfs.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Aux Anglais d'en décider ?? Hahahahaha ! Mon pauvre Barney. Lis donc la presse et les réactions unanimes des médias et de la classe politique et tu verras si c'est aux Anglais de décider. Ne soyons donc pas naïfs.

Réaction unanime de la classe politique ? Y compris ceux pour le Brexit tu veux dire ? Et quand tu parles de la réaction unanime des médias, tu parles par exemple du Sun, sur lequel on trouve en première page des articles de ce genre : https://www.thesun.co.uk/news/1297361/l … f-jo-cox/.

Allez prends 15 minutes pour regarder la réalité et ensuite on en reparle si tu veux.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

75

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

La classe politique européenne, j'aurais dû préciser. Celle qui nous dirige.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

La classe politique européenne, j'aurais dû préciser. Celle qui nous dirige.

lol, on a eu les mêmes cours de droit des institutions européennes, tu connais le poids du Conseil, épargnons-nous ces fadaises.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

77

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Mais il n'y a pas que le Conseil ! En plus de Bruxelles, je parle de l'ensemble des gouvernements des pays européens.

Last edited by FDL (17-06-2016 11:05:13)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Barney a écrit:
Isidore Barbeblanche a écrit:

En cas de Brexit, les Britanniques en poste dans la fonction publique de l'UE, ou dans des fonctions publiques ou des conseils municipaux d'autres pays de l'UE, pourront-ils conserver ces postes ?

Dans la fonction publique de l'UE certainement pas, même s'il y aura forcément des dispositions transitoires. .

Non pas du tout. Les Britanniques avec des contrats permanents vont les conserver, ceux sur contrats temporaires ne vont pas être renouvelés. C'est du moins le cas à Francfort et à Bruxelles. Le problème se pose en revanche pour les institutions logées à Londres (comme l'EBA) qui vont sans doute devoir déménager. Là ca va être un casse-tête

79

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Le meurtre de Jo Cox, c'est de la faute du FN.
Étonnant qu'on n'y ait pas pensé plus tôt, c'était tellement évident pourtant.

http://www.atlantico.fr/pepitesvideo/gr … 1466336787

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

80

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Je ne sais pas ce qu'il va se passer après le Brexit, c'est un saut dans l'inconnu. Et personne ne le sait encore (ceux qui prétendent le contraire sont des imposteurs ou des idiots). Mais c'est incontestablement un jour historique.
Ne serait-ce que voir ou imaginer la tête des Attila, BHL, Quatremer(de) et autres, et après avoir enduré une propagande très lourde jusqu'au jour du vote même (quand on nous indiquait des votes favorables au "Remain" pour dissuader les gens de se rendre aux urnes en leur expliquant que tout était déjà plié ; quand on a instrumentalisé un malheureux fait divers [eh oui, Broz] pour influencer les votes ; j'en passe), c'est orgasmique.
Maintenant, il va falloir endurer les suites, à savoir les pleurnicheries des médias, leur mépris du peuple qui vote comme ses pieds parce qu'il est un peu con-con voyez-vous (alors que la City, elle, a voté pour rester dans l'UE. La City, elle, sait ce qui est bon pour l'Europe), le retour des heures les plus sombres, les plus rances et les plus nauséabondes de notre histoire en martelant les esprits avec la menace du FN, du souverainisme, du nationalisme, du repli sur soi et j'en passe. Plusieurs phases sont à prévoir : la phase de l'incompréhension et de la colère (mon cerveau est perturbé, les sondages disaient le contraire) à la phase de la recherche de coupables (la haine, les tabloïds, le FN) pour arriver au retournement de veste (finalement c'est une bonne chose).
On va pouvoir s’en donner à cœur joie.

Last edited by FDL (24-06-2016 08:46:53)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

81

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

On commence ? Allez, on y va.

Vincent Giret sur France Info a écrit:

C'est la déflagration la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale.

Retour des heures sombres, nazi, tout ça tout ça.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

82

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Une bonne remarque, pour contrebalancer :

Bruno Le Maire sur France Info a écrit:

Lorsque l'Europe ignore les peuples, les peuples se vengent de l'Europe.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

83

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Un britannique interviewé sur BFM TV a écrit:

Je pense à mon grand-père, qui a donné sa vie pour défendre le Royaume-Uni contre Hitler.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

84

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Chevènement <3

Chevènement a écrit:

Cette décision courageuse du peuple britannique est une chance offerte à l'Europe de repartir sur des bases nouvelles: la démocratie, les nations, a-t-il confié au Figaro ce matin, l'idée européenne ne souffre pas de l'expression démocratique d'un grand peuple. Ce sont les technocrates de Bruxelles qui doivent se remettre en cause. Quand Donald Tusk, le président du Conseil européen, parle de "fin de la civilisation", ce sont des propos ridicules. Il faut garder tout son sang froid, traiter le peuple britannique avec les égards qui lui sont dus. Le peuple britannique est un grand peuple, ami de la France. L'intérêt de l'Europe est de négocier les accords commerciaux qui permettront le maintien du marché unique. C'est l'intérêt de l'Europe et de la Grande-Bretagne. Cette négociation doit se dérouler sur la base des intérêts communs. Il n'y a pas le feu à la Manche. Les marchés se corrigeront et les banques centrales y aideront

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

85

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Pour mémoire.
Hachis parmentier.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13466413_10206440882964759_4783780366331121834_n.jpg?oh=7ab1344d8463ce910bcd5a4457c7e3d8&amp;oe=5804B6D9

https://twitter.com/ArLeparmentier/stat … 36?lang=fr

Last edited by FDL (24-06-2016 09:00:26)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Ca va ? Préviens nous quand tu as fini de te masturber.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

87

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Attends un peu, les réactions des journalistes, politiques et autres "têtes pensantes" m'excitent beaucoup. Je vais faire durer le plaisir.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

88

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Bon, il n'y a pas de rance et de repli sur soi mais il y a la rancœur et la nostalgie, ça compte quand même, non ?

L'Obs a écrit:

Brexit : oui, le Royaume-Uni est mort ce matin

Le Brexit n’est pas une victoire du souverainisme. Au contraire, il risque de précipiter la fin de la nation britannique.
Sylvain CourageSylvain CouragePublié le 24 juin 2016 à 09h36

"Britain first" - la Grande-Bretagne d’abord -, ne cessent de clamer les supporters du Brexit. En vérité, le renoncement à l’Union européenne acquise par référendum marque sans doute la fin d’une nation telle que les siècles l’ont façonnée.

Adieu le Royaume-Uni ! Les Ecossais qui ont voté à 62% pour l’Europe s’apprêtent à reprendre leur indépendance après cinq siècles de domination anglaise. Les Irlandais rêvent d’une réunification sous la loi de Bruxelles. Et la glorieuse cité de Londres se réveille avec le sentiment d’avoir été trahie : les yuppies et les bobos de la capitale se demandent ce qu’ils ont encore de commun avec les Britanniques des campagnes craintives et des anciens bastions industriels désespérés. La ville-monde raisonne comme le continent et s’exaspère du revirement de son Iago shakespearien : Boris Johnson, devenu par opportunisme le tribun d’un peuple sans repère.

Rancoeurs et nostalgies

Le Brexit est une victoire à la Pyrrhus. L’ancien empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais se rétrécit toujours plus. Les eurosceptiques du reste de l’Union drapés dans leur drapeaux nationaux feraient bien de méditer ce paradoxe.  Ils se réclament de la grandeur des nations mais ne font que les saborder par désir de revanche sociale. Nigel Farage, tout à son exaltation factice de la souveraineté retrouvée, a semblé embarrassé par un résultat qu’il n’attendait pas et sans doute, au plus profond de lui, ne souhaitait pas vraiment…

Les pères fondateurs de l’Europe avaient raison : les nations triomphantes des années 1815-1914 étaient bien mortes, putréfiées sur les charniers de la première puis de la deuxième guerre mondiale. Après soixante ans de convergence européenne, aussi maladroites furent-elle, ces idéologies foncièrement xénophobes n’ont aucune chance de ressusciter. A l’heure de l’humanité connectée, les individus se rattachent à d’autres communautés. Un londonien partage plus de valeurs et de communauté de destin avec un parisien, un milanais, un berlinois ou un new-yorkais qu’avec un agriculteur du Devonshire. Un étudiant de Glasgow préfère rencontrer ses semblables de Séville, Athènes ou Copenhague… C’est là, le véritable sens de la pensée de Churchill qui préférait le "grand large" au "Continent".  En optant pour le Brexit, la majorité des électeurs anglais ont détourné leur regard du vaste horizon. Leurs frontières renferment trop de rancœurs et de nostalgies.

http://tempsreel.nouvelobs.com/brexit/2 … matin.html

Last edited by FDL (24-06-2016 10:40:55)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

89

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

J'ai une question. En fait, trois.

Que fait Harlem Désir ?
A quoi sert-il ?
Qui est-il ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

90

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Haha !

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13495179_10154216857207591_6442694888722614032_n.jpg?oh=3b6f7a26c4db90c57f22a07dbbf85c38&amp;oe=58048E76

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13533196_10154216857092591_3794056554896858242_n.jpg?oh=6f393f37be601227a1083b9dd3a5c204&amp;oe=57C42B18

Last edited by FDL (24-06-2016 10:43:57)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Tu penses quoi de Nigel Farage qui revient sur les 350 millions à attribuer au NHS ousur Hannan qui explique qu'en fait quitter l'UE ne changera rien au problème de l'immigration ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

92

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Ben il a dit que c'était une erreur de promettre ça. Ça le regarde. Promesse de politicien, on sait à quoi s'en tenir...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:

Ben il a dit que c'était une erreur de promettre ça. Ça le regarde. Promesse de politicien, on sait à quoi s'en tenir...

Je veux dire, ça ne te dérange pas une campagne qui a entièrement axé sa communication sur des mensonges ? À te lire c'est un truc dont il faut se féliciter.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Sinon si les chiffres se confirment on pourra reparler de la fracture générationnelle exprimée lors du référendum, histoire de tirer réellement tous les enseignements de ce vote.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

95

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Barney a écrit:
FDL a écrit:

Ben il a dit que c'était une erreur de promettre ça. Ça le regarde. Promesse de politicien, on sait à quoi s'en tenir...

Je veux dire, ça ne te dérange pas une campagne qui a entièrement axé sa communication sur des mensonges ? À te lire c'est un truc dont il faut se féliciter.

Gné ? Je n'ai rien dit de tel. Et il n'a pas axé sa campagne que sur ça. Mais je ne vois pas pourquoi tu me poses cette question, je ne suis pas un électeur de Farage.
Mais tu peux parler également des mensonges de l'autre camp pour équilibrer.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Une comparaison (sur un excellent blog que j'ai déjà mentionné) entre les modalités de sortie du Royaume-Uni et les relations entre la Suisse et l'UE:
http://www.madore.org/~david/weblog/d.2 … 06-21.2380

(La question sur le délit d'initié à la fin du billet a-t-elle du sens ?)

Last edited by Isidore Barbeblanche (24-06-2016 16:39:28)

« "Jean-Marie Le Pen's racism {{citation needed}}" est quand même énorme. » (Free French)
« Tu as beau prendre de haut tout le monde ici » (FDL)

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

FDL a écrit:
Barney a écrit:
FDL a écrit:

Ben il a dit que c'était une erreur de promettre ça. Ça le regarde. Promesse de politicien, on sait à quoi s'en tenir...

Je veux dire, ça ne te dérange pas une campagne qui a entièrement axé sa communication sur des mensonges ? À te lire c'est un truc dont il faut se féliciter.

Gné ? Je n'ai rien dit de tel. Et il n'a pas axé sa campagne que sur ça. Mais je ne vois pas pourquoi tu me poses cette question, je ne suis pas un électeur de Farage.
Mais tu peux parler également des mensonges de l'autre camp pour équilibrer.

Lesquels exactement ? Et si, il n'a axé sa campagne que sur ça. Je te pose cette question parce que tu as l'air particulièrement réjoui par l'issue d'un vote motivé principalement par des arguments de merde, du coup ça m'intrigue smile

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

98

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Attends, je vois deux avantages au Brexit : le fait qu'il pourrait contribuer à faire imploser le machin soviétoïde (j'exagère à peine) qu'on appelle l'Union européenne afin de repartir sur de nouvelles bases (car je ne suis pas contre l'idée européenne, loin de là) ; et le camouflet qu'il inflige à nos politiques et à nos médias. C'est d'ailleurs ça, en particulier, qui me réjouit quand je vois leurs têtes.
J'y vois aussi un inconvénient : c'est le saut dans l'inconnu. C'est une situation inédite, on ne sait pas exactement quelles seront les suites et ça peut inquiéter.
Si j'avais été citoyen britannique, j'aurais sans doute voté blanc à cause de ça.
A partir de là, Farage n'a aucune importance pour moi. Je n'ai pas suivi sa campagne, je n'ai pas d'affinités particulières pour l'Ukip... Ce n'est pas parce que le Brexit me réjouit jusqu'à un certain point que je dois rendre des comptes par rapport à la campagne de l'Ukip, je m'en contrefiche de ce parti. C'est comme si tu demandais en 2005 à un électeur LCR ce qu'il pense de la campagne FN et vice versa.
Farage a menti, ben c'est le jeu politique hein. Flanby a bien accumulé les mensonges pour être élu, donc bon...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

99

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Bismuth qui ramène sa fraise et demande un nouveau traité européen. On aura tout vu...

http://www.lepoint.fr/politique/brexit- … 431_20.php

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13521975_10154342545826542_9078814804574999139_n.jpg?oh=5a8e4ff94b39ce504fad5e155d2d00d4&amp;oe=57FD3315

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

100

Re: Et s'il fallait sortir de l'Union européenne et reprendre notre souveraineté nationale ?

Aussi bizarre que cela puisse paraître, je suis tout à fait d'accord avec ce monsieur. Il est vrai qu'une si petite majorité ne devrait pas pouvoir décider du sort d'un pays, surtout si c'est de manière irréversible.
C'est pour cela que je demande un nouveau vote sur le traité de Maastricht, qui avait été approuvé en France à 51,04%.

L'Obs a écrit:

Brexit : une faible majorité a décidé du sort du pays. Un semblant de démocratie

Par François Jost
Analyste des médias
LE PLUS. Après 43 ans d'appartenance à l'Union Européenne, le Royaume-Uni a décidé de passer à autre chose, en disant "oui" au "Brexit" à 51,9% des voix. Un événement irréversible et catastrophique selon notre chroniqueur François Jost. Il estime que ce référendum, brandi comme un outil démocratique, produit l’effet contraire. Explications.

"Le Royaume-Uni claque la porte de l’Europe", "le Royaume-Uni dit ‘goodbye’ à l’Union Européenne"… À lire les titres des articles, à entendre les commentaires, on en oublie presque que, derrière ce vote, il n’y a pas un pays, mais d’abord des hommes.

En titrant : "Les Britanniques quittent l’Union européenne", "Le Figaro" semble plus près de la vérité : ceux qui ont décidé ne sont pas ceux qui représentent le pays, mais les citoyens. La formulation du "Monde", à cet égard, est également plus proche de la vérité : "Les Britanniques ont majoritairement voté en faveur de la sortie de l’Union".

Et encore. S’il y a une leçon à tirer de cet événement historique, c’est bien en effet le paradoxe suivant : le référendum, brandi par tous les populistes comme outil démocratique par lequel le peuple va s’exprimer, produit l’effet contraire de ce pour quoi il est soi-disant fait.

Car, au-delà de ces slogans qui font du pays l’acteur de cette rupture avec l’Europe, que disent les chiffres ?

Des conséquences dramatiques pour le pays

D’abord que 51,9% des votants ont été favorables au Brexit. On se réjouit du taux de participation de 72,2%. Il signifie pourtant que c’est seulement un peu plus de 36% des Britanniques qui ont décidé de la sortie.

Si maintenant, on regarde de plus près comment les votes se sont répartis géographiquement, on constate que l’Irlande du Nord était pour le maintien à 55,8% et l’Écosse à 62%.

Vous me direz : on retrouve de tels pourcentages à chaque élection présidentielle. Ce n’est pas nouveau. Certes. Mais on l’oublie un peu trop quand, dans les sondages suivant cette élection, on constate que "les Français" ne soutiennent plus celui qui a été élu. Le même mot renvoie à deux réalités bien distinctes : les votants et les citoyens du pays, y compris ceux qui ne votent pas.

Dans le cas de la présidentielle, ce n’est pas trop grave car l’action d’un président peut toujours être remise en cause par des voies démocratiques (voir les "frondeurs" et les manifestations actuelles). Mais, dans le cas présent, c’est catastrophique : cela signifie que 36% des Britanniques ont décidé du sort de l’ensemble avec les conséquences dramatiques pour le pays qui peuvent en résulter.

Un événement irréversible

Au moment où plusieurs politiques brandissent en France le référendum comme un emblème de la démocratie, il est urgent de le rappeler et d’insister : comment peut-on accepter qu’une majorité de deux points entraîne un événement irréversible, que vont subir plus de citoyens qui ne l’ont pas voté que de citoyens qui l’ont voté ?

Pour qu’un référendum portant sur une décision à portée historique soit juste, il faudrait au moins exiger une majorité qualifiée, par exemple que trois-quarts des votants soient pour ou contre la question posée. C’est d’ailleurs ce qui est pratiqué en France par le Congrès du parlement en cas de révision constitutionnelle.

Dans le cas contraire, cette apparence de démocratie qu’est le référendum entraînera à l’intérieur des nations des ressentiments et des haines qui pèseront lourdement sur l’avenir et sur le cours de l’histoire.

http://leplus.nouvelobs.com/contributio … ratie.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)