1

Topic: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, la vidéo d'un mec se faisant tabasser dans un bus par des racailles.

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22455

2

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Il postino a écrit:

Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, la vidéo d'un mec se faisant tabasser dans un bus par des racailles.

Ouais, et c'est affreux.

http://rutube.ru/tracks/1734557.html?v= … 566ac8f55f

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

La rumeur gronde que ce serait de l'intox, un truc tourné par des mecs d'extrême droite.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

mami a écrit:

La rumeur gronde que ce serait de l'intox, un truc tourné par des mecs d'extrême droite.

Pas exactement :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit … en_ga.html

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je m'étais arrêtée à la première rumeur alors!
ça fait peur en tout cas....

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

mami a écrit:

La rumeur gronde que ce serait de l'intox, un truc tourné par des mecs d'extrême droite.

Comme si ça arrivait jamais tiens. Mais c'est vrai que ce succès soudain trois mois après est...surprenant.

Last edited by Elessar (08-04-2009 15:05:04)

7

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

le fait que la vidéo ait été récupérée par un site d'extrême droite (nommément, fdesouche.com) ne change rien à l'authenticité de la vidéo.

je ne suis pas sûr de comprendre le débat sur l'authenticité ou non de la vidéo, d'ailleurs. est-ce que le fait que ce soit un fake ou pas change quelque chose, dans la mesure où c'est le genre d'aggressions qui arrive régulièrement ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je suis d'accord, je trouve juste que LA CREATION d'une telle vidéo aurait été pire que la "simple" récupération d'une vraie vidéo, si l'on juge les mecs d'extrême droite qui l'utilisent.
De tout façon on sait que ça existe, mais je trouve ça hyper violent.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Rien que par respect pour la victime, pour pourriez éviter de la diffuser. Et quand je vois les réactions, ça me rappele étrangement le comportement des français pendant la première moitié de 2002...

edit: je ne parle pas du forum en partuculier concernant la deuxième phrase.

Last edited by La Vérité (08-04-2009 15:21:55)

"Tout homme qui est un vrai homme doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous - et au besoin contre tous." Romain Rolland

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Rappelle-moi le comportement "des français" début 2002 ?
Ha aussi, rappelle-moi ton âge, début 2002 ?


Ajout : je suis d'accord avec toi pour le respect de la victime. Pour le reste, il y a toujours eu des cons avec des propos racistes. Pas uniquement en 2002. Pas uniquement sur ce genre de vidéo.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je crois que La Vérité fait référence à l'affaire Papy Voise et à l'instrumentalisation de la question de la sécurité par divers medias soutenant ouvertement Jacques Chirac, et au fait que 20% des électeurs aient voté Front National.

Mais c'est une analyse qu'il faut nuancer, d'une part parce que la gauche a en effet, à l'époque fait preuve d'angélisme (point sur lequel elle a largement fait son aggiornamiento) et d'autre part parce qu'une bonne partie de ceux qui ont voté FN l'ont fait aussi pour protester contre la diabolisation de ce parti.

D'autres paramètres ont produit ce concours de circonstances qui a mené l'extrême droite au second tour (éclatement trop fort des candidatures à gauche avec le sentiment d'un deuxième tour acquis d'avance, abstentionnisme, etc.).

Quant à cette vidéo, elle constitue une scène de la vie et de la violence quotidienne de notre société. Très choquante, elle est érigée en "modèle" par son cratère inédit par toute sorte d'instrumenteurs politiques assez bien identifiés.

Elle met clairement de l'huile sur le feu et illustre crûment quelle sauvagerie peut exister en l'Homme et s'exprimer lorsqu'elle n'est pas contenue ou canalisée par l'éducation, le savoir ou l'élévation intellectuelle et civique.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

mami a écrit:

Rappelle-moi le comportement "des français" début 2002 ?
Ha aussi, rappelle-moi ton âge, début 2002 ?


Ajout : je suis d'accord avec toi pour le respect de la victime. Pour le reste, il y a toujours eu des cons avec des propos racistes. Pas uniquement en 2002. Pas uniquement sur ce genre de vidéo.

Oui, c'est vrai. Ce que je veux dire, c'est que c'est très facile de faire ressurgir le "sentiment d'insécurité" avec des images choquantes. Si il y avait des vidéos comme celle-là tous les jours, le FN remonterait dans les sondages.
Ma conscience politique n'était peut-être pas encore très développée en 2002, cela ne m'a pas empêché de comprendre ce qu'il se passait et d'en réentendre parler par la suite. Elle figure dans les livres d'histoire désormais, mami.

"Tout homme qui est un vrai homme doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous - et au besoin contre tous." Romain Rolland

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

C'était le "ça ME rappelle" qui m'a fait sourire. No embrouille, hein !

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Bah, perso j'avais 15 ans en 2002 mais je m'en souviens très bien. Certes on a pas forcément les mêmes clefs en main que quelques années plus tard, mais on peut analyser avec la distance.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

L'abus d'alcool, etc.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ba Elessar, je parlais à La Vérité, pas à toi !

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ben oui, je donnais juste un exemple (le mien) pour montrer que même si la Vérité était jeune, ça veut pas dire qu'il peut pas s'en rappeler.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

On va pas faire un débat sur les âges des uns ou des autres, je dis juste qu'il y a "jeune" et "jeune" et que je trouvais ça mignon qu'un mec de son âge dise 'ça me rappelle le comportement des français début 2002", rien de plus.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

19

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

"illustre crûment quelle sauvagerie peut exister en l'Homme et s'exprimer lorsqu'elle n'est pas contenue ou canalisée par l'éducation, le savoir ou l'élévation intellectuelle et civique."

C'est mignon, on dirait un discours de l'UNICEF.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

J'avais 11 ans à l'époque, mais je me rappele de la une de Libé du 22 avril. C'était quand même un événement marquant.

"Tout homme qui est un vrai homme doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous - et au besoin contre tous." Romain Rolland

21

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Pour moi cette agression démontre que Le Pen a bien raison de ne donner aucune circonstance atténuante à ces jeunes voyous ! Ce sont des barbares, qui n'amènent avec eux que la haine et qui justifient la mise en place de politique sécuritaire et de surveillance sans précédents. Ces types ne méritent que la haine la plus dure.

Attaque par surprise, après lui avoir volé son porte feuille, tabassage en règle, comme des petit nazis, attaque par derrière.

Ces [racisme] n'ont ni honneur, ni dignité, [racisme]

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

L'inconvénient des no logs...

Ankh-Morpork had dallied with many forms of government and had ended up with that form of democracy known as One Man, One Vote. The Patrician was the Man; he had the Vote. -- Discworld politics explained(Terry Pratchett, Mort)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Il y avait de toutes origines parmi les agresseurs...
Voilà exactement une instrumentalisation politique d'un fait divers érigé en fait de société du fait du buzz médiatico-informatique...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

24

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ouais c'est ça, toujours l'angélisme des gauchos de merde. La petite racaille lui dit à 5 mmns 23 "sale français" et c'est pas la première fois qu'on entend ça. Ces types sont un cancer.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je ne sais pas si la vidéo est véritable ou non, et c'est vrai que ce n'est même pas le débat, mais face à des inégalités aussi criantes écharpe Burberry/sweat à capuche, on ne peut pas faire semblant de s'en étonner. Bien sur qu'on ne peut pas foutre un uniforme unique dans la rue à tout le monde, mais il faut extraire le fait divers de son contexte et le replacer plus globalement dans celui d'un malaise général de la société.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

Je ne sais pas si la vidéo est véritable ou non, et c'est vrai que ce n'est même pas le débat, mais face à des inégalités aussi criantes écharpe Burberry/sweat à capuche, on ne peut pas faire semblant de s'en étonner. Bien sur qu'on ne peut pas foutre un uniforme unique dans la rue à tout le monde, mais il faut extraire le fait divers de son contexte et le replacer plus globalement dans celui d'un malaise général de la société.

Faut arrêter de tout ramener aux inégalités. D'accord, c'est lié, mais au fond je pense pas qu'on puisse dire que c'est simplement une question économique. Dans ce cas là, donnons leur tous les sous du monde, ça ne changera rien au problème.

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je ne dis pas que ce n'est qu'une question économique, mais le fait est que c'est une donnée du problème qui ne peut être mise de côté. La France Lepéniste s'insurge du racisme anti-français sans s'interroger une seconde sur la possibilité que nous l'ayons nous-même créé. Je ne referais pas le pan d'histoire concerné, mais avoir "importé" des étrangers comme du bétail au moment où nous en avions besoin pour finalement n'avoir par les moyens de les loger, de les payer convenablement, et les "parquer" comme des "animaux" pour reprendre l'autre idiot du dessus, dans des cités étouffantes et invivables desquelles ils n'ont aucune chance de pouvoir s'extraire, c'est quelque part avoir créé une certaine rancoeur à notre égard, et on le comprend bien, à moins de faire preuve d'une mauvaise foi évidente. Les gamins de nos âges qui grandissent dans ces cités où ils n'ont rien d'autre à faire que de regarder consternés, le monde avancer sans eux, avec quasiment aucune chance de s'en sortir, ni financièrement, ni humainement, ne peut amener à produire que le genre de réactions que l'on peut voir au travers de cette vidéos. Les gamins en question ont surement été "nourris" depuis leur plus jeune âge à la rancoeur anti-français, ce pays droit de l'hommiste qui ne leur a finalement donné aucune chance de se construire en égalité avec des "bons citoyens français" : le racisme anti-français se perpétue de générations en générations. A l'inverse, le petit blondinet du XVIème à l'écharpe Burberry - pour verser dans le cliché construit en opposition- a sûrement été élevé sans avoir côtoyé de gamins des cités, parce que je doute qu'à LLG, HIV ou autres, il ait eu l'occasion de se faire une idée propre sur la question. L'incompréhension régnant de part et d'autre ajoutée à la visibilité criante de leurs inégalités conduit nécessairement à ce genre de situation. Il n'en demeure pas moins que c'est ignoble, injuste, et inacceptable, là n'est pas la question, mais avant de verser dans les commentaires du monde.fr comme notre ami Jacques, peut-être faut-il tenter de voir plus loin que la situation d'espèce, et accepter notre part de responsabilité.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

28

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Indosilver a écrit:
faux semblants a écrit:

Je ne sais pas si la vidéo est véritable ou non, et c'est vrai que ce n'est même pas le débat, mais face à des inégalités aussi criantes écharpe Burberry/sweat à capuche, on ne peut pas faire semblant de s'en étonner. Bien sur qu'on ne peut pas foutre un uniforme unique dans la rue à tout le monde, mais il faut extraire le fait divers de son contexte et le replacer plus globalement dans celui d'un malaise général de la société.

Faut arrêter de tout ramener aux inégalités. D'accord, c'est lié, mais au fond je pense pas qu'on puisse dire que c'est simplement une question économique. Dans ce cas là, donnons leur tous les sous du monde, ça ne changera rien au problème.

Je pense (j'espère wink ) que FS parlait au second degré, Indosilver wink .

29

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Holy shit un post de FS qui fait plus de trois lignes.

(Et en plus il est bien)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Jacques a écrit:

Pour moi cette agression démontre que Le Pen a bien raison de ne donner aucune circonstance atténuante à ces jeunes voyous ! Ce sont des barbares, qui n'amènent avec eux que la haine et qui justifient la mise en place de politique sécuritaire et de surveillance sans précédents. Ces types ne méritent que la haine la plus dure.

Attaque par surprise, après lui avoir volé son porte feuille, tabassage en règle, comme des petit nazis, attaque par derrière.

Ces [racisme] n'ont ni honneur, ni dignité, [racisme]

Avoue que tu jouis, mon grand Jacques.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Peut-être mais ça ne sert à rien de stigmatiser ceux qui ont la chance de pouvoir se payer des écharpes Burberry et d'être allés à HIV, ni de leur suggérer de mettre un sweat, un baggy, d'avoir l'air pauvre et de se sentir coupable de pas l'être. S'il est légitime que les jeunes des cités se sentent marginalisés, il n'est pas moins légitime que les jeunes nantis veuillent aussi profiter de leur situation et ne se lamentent devant chaque pauvre croisé, ce qui passerait de toute façon pour du paternalisme/de l'hypocrisie. Ceci d'autant plus qu'ils n'ont même pas connu la période que tu évoques et, de la même manière qu'on ne taxe plus les allemands d'être des nazis, on ne peut pas accuser les jeunes favorisés d'être à la fois coupables du passé et chargés de le réparer.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ils devraient être fouettés sur la place publique.

C'est à cause de ce genre de voyous que j'ai à subir à chaque instant de ma vie le "délit de sale gueule".

Je viens pourtant des mêmes cités qu'eux, je suis même d'origine maghrébine. J'ai vécu la même "misère" qu'eux, mais RIEN ne justifie ce qu'ils ont fait.

Ce ne sont pas des victimes de la société.
Les seules victimes sont le pauvre type qu'ils ont sauvagement agressé et la pléthore de personnes honnêtes et intègres habitant dans les cités et qui ne souhaitent que le respect et la dignité.

Last edited by Aporie (08-04-2009 18:46:10)

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

33

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Soyons brefs, soyons efficaces, soyons marxistes.

Le lummpenproletariat, on l'éduque dans des camps, ou on l'élimine.

Sinon, ça finit en Youssouf Fofana ou en 50Cent, et c'est la bourgeoisie qui tire les marrons du feu.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Et qu'on arrête de parler d'HIV. Le SIDA n'a rien à voir avec tout ça.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

35

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Dans tout cela, ce qui m'étonne c'est que seules les femmes présentes dans le bus qui ont du courage et essaient de s'interposer entre ces 4 types alors qu'il y a une dizaine d'hommes (voire plus) qui pourraient empêcher cela.

Après, je pense que le débat entre inégalités sociales etc est un faux débat dans la mesure ou ces types sont complètement torchés et n'ont justement plus aucune notion de quoi que ce soit. (on le voit bien avec celui qui allume sa clope...)

Un type bien éduqué dans cet état d'alcoolisation pourrait tout aussi bien avoir ce comportement, à la condition qu'il y ait cet "effet de groupe". (et je ne pense pas qu'il y ait une quelconque corrélation entre le degré d'éducation et quoi que ce soit, ayant déjà vu des personnes d'un milieu social aisé, complètement ivres, avoir ce comportement là...)

En plus, c'est juste suicidaire de se promener dans le triangle gare du nord / barbès / chateau d'eau après une certaine heure passée. Il s'en tire bien, le mec tabassé... Et je ramènerais plus le débat sur la disparité des moyens policiers. On peut se promener dans le coin 4h sans croiser un seul flic, alors qu'à st germain, on voit 3 voitures de policiers en 5 minutes...

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

fétiche a écrit:

Et qu'on arrête de parler d'HIV. Le SIDA n'a rien à voir avec tout ça.

Il le pourrait, du moins par métaphore.
La délinquance est un SIDA social qui propage la peur, la haine, le racisme, et blablabla

Mais elle n'a rien à voir dans la défaillance du "système immunitaire" de notre beau pays. Elle tend plutôt à la renforcer.

Bon, t'as gagné, le SIDA n'a rien à voir avec tout ça. Et Henri IV non plus ! il est mort.

Last edited by Aporie (08-04-2009 18:50:48)

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

37

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Nolog pas courageux. a écrit:

En plus, c'est juste suicidaire de se promener dans le triangle gare du nord / barbès / chateau d'eau après une certaine heure passée. Il s'en tire bien, le mec tabassé... Et je ramènerais plus le débat sur la disparité des moyens policiers. On peut se promener dans le coin 4h sans croiser un seul flic, alors qu'à st germain, on voit 3 voitures de policiers en 5 minutes...

Un peu plus, et le mec, il l'avait cherché.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Trèfle a écrit:

Peut-être mais ça ne sert à rien de stigmatiser ceux qui ont la chance de pouvoir se payer des écharpes Burberry et d'être allés à HIV, ni de leur suggérer de mettre un sweat, un baggy, d'avoir l'air pauvre et de se sentir coupable de pas l'être. S'il est légitime que les jeunes des cités se sentent marginalisés, il n'est pas moins légitime que les jeunes nantis veuillent aussi profiter de leur situation et ne se lamentent devant chaque pauvre croisé, ce qui passerait de toute façon pour du paternalisme/de l'hypocrisie. Ceci d'autant plus qu'ils n'ont même pas connu la période que tu évoques et, de la même manière qu'on ne taxe plus les allemands d'être des nazis, on ne peut pas accuser les jeunes favorisés d'être à la fois coupables du passé et chargés de le réparer.

Tu n'y es pas.
Bien sur que la stigmatisation est inutile, et ne "sert à rien". Il n'en demeure pas moins qu'elle existe, et qu'il faudra bien, un jour ou l'autre, trouver un moyen de compenser les inégalités qui l'ont entrainée si l'on veut que la société reste vivable. Elle se fait à l'encontre des "jeunes de banlieue" tout comme des petits bourgeois, effectivement, ce n'est pas qu'à sens unique. Je n'ai jamais suggéré que l'un des groupe adopte l'une ou l'autre des marques de différenciation de "l'autre camp", simplement que l'on puisse réduire le fossé des inégalités en donnant à chacun des chances similaires d'éducation, de vie, de respect, de connaissance, ce qui donnerait des bases pour les années à venir. Il me semble que cela passerait tout d'abord par un désenclavement des cités, et par une possibilités d'accès identique à l'éducation, ce qui revient à une refonte de la carte scolaire pour favoriser au sein des établissement la mixité sociale. Il n'est pas non plus question, comme tu le dis, que les gens "aisés" se prennent d'une crise de paternalisme devant des jeunes moins bien lotis, mais que tout ce monde là puisse avoir l'occasion, la chance, même, de vivre les uns au contact des autres autrement que par TF1/Capital. Ce n'est qu'à ce prix que les clichés des uns et des autres tomberont, pas en se regardant en chiens de faïence lorsqu'ils se croisent au détour d'un bus. Enfin, non, bien évidemment, on ne peut pas accuser les jeunes favorisés d'être coupables d'un passé qu'ils n'ont pas connu, mais j'espère bien qu'ils pourront, que notre génération pourrait, contribuer à réparer les erreurs que d'autres ont pu commettre par le passé, tout comme pour reprendre ton exemple sur l'Allemagne nazie, les jeunes générations de France et d'Allemagne ont pu grandir dans des partenariats privilégiés et de tous types qui font que, sans se fouetter avec des orties encore de nos jours, les deux générations sont conscientes du passé et avancent conjointement dans une direction commune, dans le respect et la compréhension.

[/monde bisounours]

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

39

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

broz nl a écrit:
Nolog pas courageux. a écrit:

En plus, c'est juste suicidaire de se promener dans le triangle gare du nord / barbès / chateau d'eau après une certaine heure passée. Il s'en tire bien, le mec tabassé... Et je ramènerais plus le débat sur la disparité des moyens policiers. On peut se promener dans le coin 4h sans croiser un seul flic, alors qu'à st germain, on voit 3 voitures de policiers en 5 minutes...

Un peu plus, et le mec, il l'avait cherché.

Me fais pas dire ce que j'ai pas dit, sale troll.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

L'affaire passe sur le JT de France 2

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Live blogging :

"Agresseurs interpellés et mis en examen, dont 2 mineurs."

"1 des policiers chargés de l'enquête, soupçonné d'avoir diffusé la vidéo est en garde à vue."

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Aporie a écrit:
fétiche a écrit:

Et qu'on arrête de parler d'HIV. Le SIDA n'a rien à voir avec tout ça.

Il le pourrait, du moins par métaphore.
La délinquance est un SIDA social qui propage la peur, la haine, le racisme, et blablabla

Mais elle n'a rien à voir dans la défaillance du "système immunitaire" de notre beau pays. Elle tend plutôt à la renforcer.

Bon, t'as gagné, le SIDA n'a rien à voir avec tout ça. Et Henri IV non plus ! il est mort.

Attaqué dans les transports, lui aussi. Tout se recoupe.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

Tu n'y es pas.
Bien sur que la stigmatisation est inutile, et ne "sert à rien". Il n'en demeure pas moins qu'elle existe, et qu'il faudra bien, un jour ou l'autre, trouver un moyen de compenser les inégalités qui l'ont entrainée si l'on veut que la société reste vivable. Elle se fait à l'encontre des "jeunes de banlieue" tout comme des petits bourgeois, effectivement, ce n'est pas qu'à sens unique. Je n'ai jamais suggéré que l'un des groupe adopte l'une ou l'autre des marques de différenciation de "l'autre camp", simplement que l'on puisse réduire le fossé des inégalités en donnant à chacun des chances similaires d'éducation, de vie, de respect, de connaissance, ce qui donnerait des bases pour les années à venir. Il me semble que cela passerait tout d'abord par un désenclavement des cités, et par une possibilités d'accès identique à l'éducation, ce qui revient à une refonte de la carte scolaire pour favoriser au sein des établissement la mixité sociale. Il n'est pas non plus question, comme tu le dis, que les gens "aisés" se prennent d'une crise de paternalisme devant des jeunes moins bien lotis, mais que tout ce monde là puisse avoir l'occasion, la chance, même, de vivre les uns au contact des autres autrement que par TF1/Capital. Ce n'est qu'à ce prix que les clichés des uns et des autres tomberont, pas en se regardant en chiens de faïence lorsqu'ils se croisent au détour d'un bus. Enfin, non, bien évidemment, on ne peut pas accuser les jeunes favorisés d'être coupables d'un passé qu'ils n'ont pas connu, mais j'espère bien qu'ils pourront, que notre génération pourrait, contribuer à réparer les erreurs que d'autres ont pu commettre par le passé, tout comme pour reprendre ton exemple sur l'Allemagne nazie, les jeunes générations de France et d'Allemagne ont pu grandir dans des partenariats privilégiés et de tous types qui font que, sans se fouetter avec des orties encore de nos jours, les deux générations sont conscientes du passé et avancent conjointement dans une direction commune, dans le respect et la compréhension.

[/monde bisounours]

Je n'y suis pas souvent. smile
Oui bien sûr je suis d'accord avec tout mais un certain fatalisme me pousse à te répondre qu'il y a eu, y a et y aura TOUJOURS des inégalités sociales. C'est juste inhérent à la société capitaliste.
edit: et pour que l'on vive dans le monde que tu souhaites il faudrait qu'elles soient effacées, la compréhension de l'autre passe également par le fait que l'autre est semblable.

Last edited by Trèfle (08-04-2009 19:16:12)

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

fétiche a écrit:
Aporie a écrit:
fétiche a écrit:

Et qu'on arrête de parler d'HIV. Le SIDA n'a rien à voir avec tout ça.

Il le pourrait, du moins par métaphore.
La délinquance est un SIDA social qui propage la peur, la haine, le racisme, et blablabla

Mais elle n'a rien à voir dans la défaillance du "système immunitaire" de notre beau pays. Elle tend plutôt à la renforcer.

Bon, t'as gagné, le SIDA n'a rien à voir avec tout ça. Et Henri IV non plus ! il est mort.

Attaqué dans les transports, lui aussi. Tout se recoupe.

Pas mal.
T'as de l'humour et j'apprécie smile

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Le Noctilien passant dans certaines parties de Paris c'est de plus en plus ça... (et le RER c'est surement également le cas dans certaines zones réputées comme "chaudes" mais je ne connais pas)

J'avais déjà été témoin d'un racket avec coups de poing dans le fond d'un Noctilien, c'était nettement moins violent et plus rapide mais je peux assurer que ça choque. Personne n'intervient simplement parce que personne ne sait quoi faire : tu restes simplement scotché sur ta place comme un con.

OK c'est sans aucun doute la démonstration d'un malaise social ou peu importe son nom mais c'est définitivement tout sauf une excuse et je suis désolé mais (pas spécialement cette vidéo mais le fait de pas pouvoir aller dans certaines zones de Paris à certaines heures sans avoir quelques craintes légitimes) ça incite à des mesures de sécurité dans le genre de la Grande-Bretagne où la situation était bien pire et a été résorbée (même si le travail reste énorme)

46

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:08:46)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Badaud de passage a écrit:

Le Noctilien passant dans certaines parties de Paris c'est de plus en plus ça... (et le RER c'est surement également le cas dans certaines zones réputées comme "chaudes" mais je ne connais pas)

J'avais déjà été témoin d'un racket avec coups de poing dans le fond d'un Noctilien, c'était nettement moins violent et plus rapide mais je peux assurer que ça choque. Personne n'intervient simplement parce que personne ne sait quoi faire : tu restes simplement scotché sur ta place comme un con.

OK c'est sans aucun doute la démonstration d'un malaise social ou peu importe son nom mais c'est définitivement tout sauf une excuse et je suis désolé mais (pas spécialement cette vidéo mais le fait de pas pouvoir aller dans certaines zones de Paris à certaines heures sans avoir quelques craintes légitimes) ça incite à des mesures de sécurité dans le genre de la Grande-Bretagne où la situation était bien pire et a été résorbée (même si le travail reste énorme)

Quitte à faire hurler certaines personnes, on voit quand même l'efficacité de la vidéosurveillance. Je pense que le système de protection des données personnelles en France est assez développé pour tolérer l'implantation de caméras dans les transports en commun et autres lieux à risque (cf: CNIL, Informatique et libertés, obligation de détruire les bandes).

Pour ceux qui critiquent la non-intervention de certaines personnes, plusieurs arguments:

1/Ca se passe HYPER-vite
2/Les gens ne savent pas quoi faire
3/Personne dans le bus ne peut être synchro avec les autres passagers dans sa réponse
4/Pas envie de se faire taper (c'est lâche mais j'imagine que c'est vrai)

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC, oui, bien évidemment, mais ensuite se pose la question de savoir qui la police défend. Je ne sais plus qui évoquait à très juste titre le fait que bd Saint Germain, tu as 10 flics au mètre carré, alors que dans le nord de Paris, oui, tu peux te balader des heures sans en voir un. Veut-on une police qui assure la sécurité PUBLIQUE, ou une police qui assure la sécurité des plus riches, comme c'est déjà le cas en France ?
La sécurité publique n'est pas remise en cause, en France - à Neuilly, tu peux laisser ton sac à main Chanel sur la poignée de ta poussette et aller 3 mètres plus loin regarder la devanture de la boutique Prada, personne ne touchera à ton sac - elle est remise en cause dans certains quartiers dans lesquels la police ne s'aventure plus (même si parfois elle a de bonnes raisons).

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

49

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:09:05)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

RPC, oui, bien évidemment, mais ensuite se pose la question de savoir qui la police défend. Je ne sais plus qui évoquait à très juste titre le fait que bd Saint Germain, tu as 10 flics au mètre carré, alors que dans le nord de Paris, oui, tu peux te balader des heures sans en voir un. Veut-on une police qui assure la sécurité PUBLIQUE, ou une police qui assure la sécurité des plus riches, comme c'est déjà le cas en France ?
La sécurité publique n'est pas remise en cause, en France - à Neuilly, tu peux laisser ton sac à main Chanel sur la poignée de ta poussette et aller 3 mètres plus loin regarder la devanture de la boutique Prada, personne ne touchera à ton sac - elle est remise en cause dans certains quartiers dans lesquels la police ne s'aventure plus (même si parfois elle a de bonnes raisons).

Il faut savoir ce que l'on veut. Si la police réinvestit certains quartiers comme le Nord de Paris (hors unités mobiles type BAC), elle s'expose à plein d'embrouilles, mais surtout à un lynchage médiatique qu'elle connaît que trop bien. A force d'intervenir dans certains quartiers un peu tendus, ca fait des interpellations musclées et tout de suite on crie "violence policière" et "bavure" et "racisme" et tout le tralala.

Faut aussi relativiser, Paris n'est pas non plus Johannesburg.

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD