Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Indosilver a écrit:
faux semblants a écrit:

RPC, oui, bien évidemment, mais ensuite se pose la question de savoir qui la police défend. Je ne sais plus qui évoquait à très juste titre le fait que bd Saint Germain, tu as 10 flics au mètre carré, alors que dans le nord de Paris, oui, tu peux te balader des heures sans en voir un. Veut-on une police qui assure la sécurité PUBLIQUE, ou une police qui assure la sécurité des plus riches, comme c'est déjà le cas en France ?
La sécurité publique n'est pas remise en cause, en France - à Neuilly, tu peux laisser ton sac à main Chanel sur la poignée de ta poussette et aller 3 mètres plus loin regarder la devanture de la boutique Prada, personne ne touchera à ton sac - elle est remise en cause dans certains quartiers dans lesquels la police ne s'aventure plus (même si parfois elle a de bonnes raisons).

Il faut savoir ce que l'on veut. Si la police réinvestit certains quartiers comme le Nord de Paris (hors unités mobiles type BAC), elle s'expose à plein d'embrouilles, mais surtout à un lynchage médiatique qu'elle connaît que trop bien. A force d'intervenir dans certains quartiers un peu tendus, ca fait des interpellations musclées et tout de suite on crie "violence policière" et "bavure" et "racisme" et tout le tralala.

Faut aussi relativiser, Paris n'est pas non plus Johannesburg.

edit: ca ne justifie en rien leur absence de ces quartiers

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC a écrit:

Oui, nous sommes donc d'accord : sans doute qu'une véritable application sur le terrain de police de proximité (supprimée par la droite d'ailleurs) efficace et réactive résoudrait bien des problèmes. Mais cela coûte des sous et c'est moins vendeur à la TV que des mobiles chargeant des racailles un soir d'émeutes

Exactement, oui.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

53

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Trèfle a écrit:

Je n'y suis pas souvent. smile
Oui bien sûr je suis d'accord avec tout mais un certain fatalisme me pousse à te répondre qu'il y a eu, y a et y aura TOUJOURS des inégalités sociales. C'est juste inhérent à la société capitaliste.
edit: et pour que l'on vive dans le monde que tu souhaites il faudrait qu'elles soient effacées, la compréhension de l'autre passe également par le fait que l'autre est semblable.

Les inégalités sociales sont inhérent à toute société puisqu'elles sont naturelles. Elles n'ont en tout cas pas attendu le capitalisme.
L'autre est semblable ça ne veut pas dire que l'autre est égal, ça veut dire que toi et l'autre partagent une identité commune basée sur un certain nombre de valeurs pour une communauté politique, de croyances pour une communauté religieuses etc.

Si les inégalités apparaissent comme un problème, c'est qu'elles sont exacerbées et rendues sources de frustrations par le système capitaliste/consumériste/démocratique/individualiste (au choix, c'est la même chose), qui n'offre à des gens vides qu'un sens matériel, individualiste et au final sans finalité à leur vie.

Enfin bref, tout ça pour dire : ça ne changera pas à moins de mettre un flic dans chaque bus, et ce n'est pas un un problème d'intégration ou de racisme.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Indosilver a écrit:

Il faut savoir ce que l'on veut. Si la police réinvestit certains quartiers comme le Nord de Paris (hors unités mobiles type BAC), elle s'expose à plein d'embrouilles, mais surtout à un lynchage médiatique qu'elle connaît que trop bien. A force d'intervenir dans certains quartiers un peu tendus, ca fait des interpellations musclées et tout de suite on crie "violence policière" et "bavure" et "racisme" et tout le tralala.

Faut aussi relativiser, Paris n'est pas non plus Johannesburg.

edit: ca ne justifie en rien leur absence de ces quartiers

Je vois mal en quoi être un peu plus présent dans certains quartiers se traduirait automatiquement par violence policière, bavure, racisme, et interpellations musclées. Parfois, la simple présence rassurante peut être dissuasive. Il y a beaucoup de quartiers de Paris où la police est présente sans que ça n'entraîne un lynchage médiatique ! D'ailleurs je ne vois pas en quoi la création d'une police de proximité entraînerait un lynchage médiatique. La connerie, ça avait été de virer les postes de police de proximité et de durcir leurs modes d'intervention parce qu'ils sont "payés pour faire la loi, pas pour jouer au foot avec les jeunes". L'état n'a pas besoin d'être "tout répressif" pour assurer la sécurité des citoyens.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

55

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

RPC, oui, bien évidemment, mais ensuite se pose la question de savoir qui la police défend. Je ne sais plus qui évoquait à très juste titre le fait que bd Saint Germain, tu as 10 flics au mètre carré, alors que dans le nord de Paris, oui, tu peux te balader des heures sans en voir un. Veut-on une police qui assure la sécurité PUBLIQUE, ou une police qui assure la sécurité des plus riches, comme c'est déjà le cas en France ?
La sécurité publique n'est pas remise en cause, en France - à Neuilly, tu peux laisser ton sac à main Chanel sur la poignée de ta poussette et aller 3 mètres plus loin regarder la devanture de la boutique Prada, personne ne touchera à ton sac - elle est remise en cause dans certains quartiers dans lesquels la police ne s'aventure plus (même si parfois elle a de bonnes raisons).

Enfin, c'est pas comme si le Nord de Paris était un quartier dangereux pour la police. Dangereux pour une fille seule ou un mec en burberry (et même n'importe qui. C'est d'un mauvais goût par ailleurs, ces écharpes brunes trop chères). Pas pour les flics. Redescendons sur terre un peu; le 19e, le 18é, le 20e ne sont pas des zones de non-droit. J'ai pratique le noctilien vraiment souvent, et la seule fois que j'y ai vu une agression, c'était une agression homophobe de la part de trois flics qui ont tabassé un type après l'avoir sorti du champ de la caméra, après qu'il ai compris une insulte en créole et se soit plaint.

+1 à celui qui a parlé de lumpenproletariat plus haut. Il faut tabasser ces imbéciles avec une édition complète du Capital en un tome relié avec du plomb jusqu'à leur faire intégrer qu'ils oeuvrent à leur propre asservissement. Leur aliénation est vraiment plus violente à regarder que les pains qu'ils distribuent. Chaque fois qu'un type comme ça répète ses insultes 78 fois sans enlever sa capuche, je ne peux pas m'empêcher de trembler.

RPC, tu es en train de nous ressortir que les seuls châtiments pour les crimes et délits sont respectivement la mort et le châtiment corporel, ce dernier laissant un souvenir pour le moins vivace et ôtant l'envie de recommencer. En terme d'efficacité, on ne conteste pas (cf la Chine, Cuba, les régimes autoritaires du Moyen-Orient...). Après ça ne marche que là où il y a des intérêts économiques à protéger...ailleurs les flics, mal payés par ailleurs donc corrompus, ne se déplacent pas

56

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

A l'inverse, le petit blondinet du XVIème à l'écharpe Burberry - pour verser dans le cliché construit en opposition- a sûrement été élevé sans avoir côtoyé de gamins des cités,

D'ailleurs, il a tout à fait une tête à être à Sciences Po , avec sa grande écharpe burberry, son manteau, et son bon sens (porte-monnaie dans la poche extérieure) comme dans son courage face aux problèmes concrets (cf. voir l'occupation de Sciences Po par les anars il y a peu, beaucoup de grandes gueules mais en face plus rien)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:
Indosilver a écrit:

Il faut savoir ce que l'on veut. Si la police réinvestit certains quartiers comme le Nord de Paris (hors unités mobiles type BAC), elle s'expose à plein d'embrouilles, mais surtout à un lynchage médiatique qu'elle connaît que trop bien. A force d'intervenir dans certains quartiers un peu tendus, ca fait des interpellations musclées et tout de suite on crie "violence policière" et "bavure" et "racisme" et tout le tralala.

Faut aussi relativiser, Paris n'est pas non plus Johannesburg.

edit: ca ne justifie en rien leur absence de ces quartiers

Je vois mal en quoi être un peu plus présent dans certains quartiers se traduirait automatiquement par violence policière, bavure, racisme, et interpellations musclées. Parfois, la simple présence rassurante peut être dissuasive. Il y a beaucoup de quartiers de Paris où la police est présente sans que ça n'entraîne un lynchage médiatique ! D'ailleurs je ne vois pas en quoi la création d'une police de proximité entraînerait un lynchage médiatique. La connerie, ça avait été de virer les postes de police de proximité et de durcir leurs modes d'intervention parce qu'ils sont "payés pour faire la loi, pas pour jouer au foot avec les jeunes". L'état n'a pas besoin d'être "tout répressif" pour assurer la sécurité des citoyens.

Je me suis mal exprimé.

Ce que je veux dire, c'est que souvent en France, dès lors qu'il y a un déploiement policier plus important, on en fait un malaise. Le problème, c'est que la police n'est pas réellement acceptée comme partie intégrante du paysage urbain (alors que c'est un des pays d'Europe où l'on en voit le plus).

Et c'est vrai, la stratégie devrait être double. Disposer d'une force anti-délinquance rapide et implacable (type BAC en moins arbitraire) tout en développant le contact et la confiance entre les policiers et les populations. Mais vraiment, dans certains quartiers, l'uniforme est devenu le symbole de l'oppression et de la menace.

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

remarque a écrit:
faux semblants a écrit:

A l'inverse, le petit blondinet du XVIème à l'écharpe Burberry - pour verser dans le cliché construit en opposition- a sûrement été élevé sans avoir côtoyé de gamins des cités,

D'ailleurs, il a tout à fait une tête à être à Sciences Po , avec sa grande écharpe burberry, son manteau, et son bon sens (porte-monnaie dans la poche extérieure) comme dans son courage face aux problèmes concrets (cf. voir l'occupation de Sciences Po par les anars il y a peu, beaucoup de grandes gueules mais en face plus rien)

J'aimerai bien t'y voir, John McLane

"Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or, je suis vivant et vous êtes morts." -PKD

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Walter, pour le coup, j'avais en tête les "cités", pas les XVIIIè, XIXè et XXè dans Paris, quand j'évoquais une désertion de la part de la police. Mais il faut bien reconnaître qu'ils y a moins de flics dans ces quartiers quand dans le Vè, VI, VIIè.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Indosilver a écrit:

Mais vraiment, dans certains quartiers, l'uniforme est devenu le symbole de l'oppression et de la menace.

Parfois à raison ...

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

61

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:06:54)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Indosilver a écrit:


edit: ca ne justifie en rien leur absence de ces quartiers

Si j'étais un policier je doute fortement que j'adorererai me promener dans de jolies cités en bétons où un certain nombre de "jeunes" attendent de balancer quelques caillasses sur la provocation odieuse que je représente. Surtout si ma présence parvenant par quelque miracle à faire cesser un délit, en l'absence de témoignage (ce qui ce conçoit pour tout habitant tenant un tant soit peu à sa tranquillité) comme de volonté judiciaire comme politique (cf ces médiateurs modèles payés par les mairies qui font régulièrement la une des chroniques judiciaires), je devais retrouver une situation inchangée à mon passage suivant...
Pour ce qui est de faire cesser une agression, pour avoir tenté d'intervenir lors d'un vol dans le RER (sans succès je le reconnais du fait de la rapidité de l'acte), nul n'a montré la moindre intention de faire quoi dans le wagon... Et pourtant le voleur était seul! De la même façon lorsque des gamins (15 ans) forcent une cabine du métro il ne vient visiblement à l'esprit d'aucun des adultes présents de faire la moindre remarque. Les mêmes doivent se plaindre en famille de cette société individualiste...

Last edited by gustave (08-04-2009 19:56:34)

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

63

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

gustave a écrit:
Indosilver a écrit:


edit: ca ne justifie en rien leur absence de ces quartiers

Si j'étais un policier je doute fortement que j'adorererai me promener dans de jolies cités en bétons où un certain nombre de "jeunes" attendent de balancer quelques caillasses sur la provocation odieuse que je représente. Surtout si ma présence parvenant par quelque miracle à faire cesser un délit, en l'absence de témoignage (ce qui ce conçoit pour tout habitant tenant un tant soit peu à sa tranquillité) comme de volonté judiciaire comme politique (cf ces médiateurs modèles payés par les mairies qui font régulièrement la une des chroniques judiciaires), je devais retrouver une situation inchangée à mon passage suivant...
Pour ce qui est de faire cesser une agression, pour avoir tenté d'intervenir lors d'un vol dans le RER (sans succès je le reconnais du fait de la rapidité de l'acte), nul n'a montré la moindre intention de faire quoi dans le wagon... Et pourtant le voleur était seul! De la même façon lorsque des gamins (15 ans) forcent une cabine du métro il ne vient visiblement à l'esprit d'aucun des adultes présents de faire la moindre remarque. Les mêmes doivent se plaindre en famille de cette société individualiste...

Ah oui, toi t'es le genre de type à prôner l'envoi de la Légion avec Famas et tire sur tout ce qui bouge pour résoudre les problèmes...

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

Je vois mal en quoi être un peu plus présent dans certains quartiers se traduirait automatiquement par violence policière, bavure, racisme, et interpellations musclées. Parfois, la simple présence rassurante peut être dissuasive. Il y a beaucoup de quartiers de Paris où la police est présente sans que ça n'entraîne un lynchage médiatique ! D'ailleurs je ne vois pas en quoi la création d'une police de proximité entraînerait un lynchage médiatique. La connerie, ça avait été de virer les postes de police de proximité et de durcir leurs modes d'intervention parce qu'ils sont "payés pour faire la loi, pas pour jouer au foot avec les jeunes". L'état n'a pas besoin d'être "tout répressif" pour assurer la sécurité des citoyens.

Un gars qui avait fait une thèse sur le sujet de la police et de leur rapport aux banlieues avait un propos intéressant (une émission "C'est dans l'air" qui doit commencer à dater) :

_ les policiers ont tout simplement peu d'aller dans certains quartiers (et oui, une matraque ça n'empêche pas d'avoir peur). En conséquence, ils vont réagir de manière plus forte et plus violente à un incident/événement dès qu'ils seront dans un tel quartier. Risque de dérapage donc.

_ ensuite, les réseaux et traffics sont très développés dans certains quartiers (qui coïncident souvent avec les quartiers "chauds"). Si en haut de la pyramide, ils s'en foutent, tout en bas, il y a un sentiment extrêmement fort de territoire contrôlé. Si la police arrive, elle est vue simplement comme un ennemi, au même titre qu'une bande d'un autre quartier. Risque de dérapage accentué.

Cela fonctionne en cercle vicieux ensuite. Je n'explique pas pourquoi la présence policière est faible dans certain quartier mais simplement que l'intervention dans certaines zones est tout de même synonyme (ou très proche) d'une augmentation des dérapages avec ensuite tout le battage médiatique, la reprise politique et les interprétations possibles...

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

gusgus a écrit:

Ah oui, toi t'es le genre de type à prôner l'envoi de la Légion avec Famas et tire sur tout ce qui bouge pour résoudre les problèmes...

Tu as réussi à discerner mes secrètes pensées malgré tout... Bravo!
Remarquable remarque de ta part...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

remarque a écrit:
faux semblants a écrit:

A l'inverse, le petit blondinet du XVIème à l'écharpe Burberry - pour verser dans le cliché construit en opposition- a sûrement été élevé sans avoir côtoyé de gamins des cités,

D'ailleurs, il a tout à fait une tête à être à Sciences Po , avec sa grande écharpe burberry, son manteau, et son bon sens (porte-monnaie dans la poche extérieure) comme dans son courage face aux problèmes concrets (cf. voir l'occupation de Sciences Po par les anars il y a peu, beaucoup de grandes gueules mais en face plus rien)

Remarque très déplacée...

"Tout homme qui est un vrai homme doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous - et au besoin contre tous." Romain Rolland

67

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC a écrit:

Et si [...] on ne se poserait plutôt pas la simple question de la sécurité publique ?

Et si on se posait aussi la question de la grammaire ?
Fin du hors-sujet, je sors.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

68

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC a écrit:
Walter NL a écrit:

RPC, tu es en train de nous ressortir que les seuls châtiments pour les crimes et délits sont respectivement la mort et le châtiment corporel, ce dernier laissant un souvenir pour le moins vivace et ôtant l'envie de recommencer. En terme d'efficacité, on ne conteste pas (cf la Chine, Cuba, les régimes autoritaires du Moyen-Orient...). Après ça ne marche que là où il y a des intérêts économiques à protéger...ailleurs les flics, mal payés par ailleurs donc corrompus, ne se déplacent pas


Non, tu n'as pas compris mon post (pourtant guère complexe), je parlais de sécurité publique, pas nécessairement de châtiment corporels (et je ne vois pas où est la peine de mort dans mon post, vraiment il y a des glands dès qu'ils lisent Chine ils voient peine de mort).

Et puis ton pseudo-raisonnement failed complètement, l'exemple chinois que j'ai donné montre justement que quand tu vas dans des quartiers purement chinois sans aucun étranger ni intérêt économique, tu n'as aucun problème. A te suivre il existerait comme en Amerique du Sud des cités bunker protégées pour riches et des bidonvilles dangereux pour le reste. Ce n'est pas le cas.

Plutôt que de t'exciter et de nous ressortir les mêmes platitudes sur les pays autoritaires, renseigne-toi et réfléchis un peu

Est-ce que j'ai dit que je condamnais? La Chine a trouvé un moyen de stabilité relativement efficace, que je respecte ou du moins que je constate froidement. Je te dis qu'à terme, si les flics que tu décris sont chargé de la sécurité publique, par la violence (et oui, l'exemple chinois est significatif de cette conception de la répression) on aboutira à un système où des zones entières ne seront plus couvertes par la protection policière. Quand la police, dominée par la loi, intervient, il lui est interdit d'user de la violence pour punir. Quand les "gens" s'en chargent, il ne s'embarrassent pas de tels scrupules. Si après tu nous dit que les chinois ont un bon système, parce que là où il n'y a pas de keufs ça marche (je dois comprendre que les chinois sont "par nature" plus calmes et ordonnés? Je t'imagine mal penser une telle bêtise), je vois mal comment ça nous aide à comprendre la France, où au contraire on en a besoin. Je te dis qu'on a besoin de flic parce qu'on a besoin de loi, tu me réponds que les chinois s'en passe bien et font intervenir les vieux du quartier. Je respecte ça d'autant plus qu'en bon corse, je connais le délire, mais ça n'est pas un système souhaitable, et n'amène pas de justice équitable, à mon humble avis (ce qui amène les corse à chier sur les flics et à dire que leurs "valeurs" valent bien la loi pour maintenir la sécurité de tous. On voit le résultat)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

walter a écrit:

Quand la police, dominée par la loi, intervient, il lui est interdit d'user de la violence pour punir.

Loin d'être partout le cas... Un nombre non négligeable de pays ont une toute autre vision des choses!

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

70

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

je m'excuse pour mon orthographe/ma grammaire déplorables

71

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:06:26)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

ça me désespère cette société individualiste qui n'intervient jamais de peur de se prendre un mauvais coup...

Pour ma part, je dois être chanceux, j'ai déjà pris le noctilien à côté de racailles torchées (je l'étais aussi, à la vodka pomme si ma mémoire est bonne), qui emmerdaient une jolie blonde. J'étais intervenu en y mettant de l'humour et en engageant la conversation sur le football, formidable sujet que celui là, on peut en discuter pendant des heures.

Tout ça pour dire que je reconnais que la rapidité de l'action joue un certain rôle (je n'avais pas pensé à ça), mais si l'on regarde bien la vidéo, pourtant, ce ne sont que des femmes qui interviennent. Tout au plus un mec s'approche mais n'intervient pas. Ce n'est pas tant l'idée de se prendre une droite dans la figure qui me fait peur. C'est que si l'on ne réagit pas, personne ne va réagir, un peu comme un effet "boule de neige". C'est pour ça que dans une telle situation, il faut toujours essayer d'intervenir, quitte à se prendre un mauvais coup, en pensant qu'on aura évité bien pire à la personne attaquée.

Après, j'ai peut être pas la tronche ni le physique pour m'interposer entre eux, certes, mais avant de passer à l'acte, ceux-ci, et c'est curieux, dialoguent toujours.

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

73

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

gustave a écrit:
walter a écrit:

Quand la police, dominée par la loi, intervient, il lui est interdit d'user de la violence pour punir.

Loin d'être partout le cas... Un nombre non négligeable de pays ont une toute autre vision des choses!

je suis encore fier d'être français, et d'avoir une police qui prévient autant qu'elle punit (enfin c'est comme ça que j'aimerais la voir, même si c'est faux). Que les américains  ou d'autres soient des dingues de la répression, c'est leur problème de chrétiens frappés. Comme dit Zemmour (sic), ça leur permet d'étouffer correctement le problème des jeunes défavorisés sans trop se poser de questions et en créant un marché du carcéral florissant. Tu dois être de ceux qui posent la Syrie ou la Chine en exemples...

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

kobayashi a écrit:

mais avant de passer à l'acte, ceux-ci, et c'est curieux, dialoguent toujours.

Cherche pas plus loin, t'as simplement eu de la chance...

Faut pas déconner, je ne remet pas en cause ton témoignage mais c'est vraiment un cas très particulier. Un racket c'est simplement un gars ou une bande qui ont rien à foutre, qui ont épuisé le sujet football et qui veulent s'amuser avec des p'tits bourgeois qu'ils croisent. Alors après je suis certainement une p'tite merde sans couilles mais j'avoue que instinctivement, je ne vais pas au coeur d'un tabassage pour dire : "bonjour les gars, vous pensez que le barça gagne ce soir ou pas?". Je suis d'accord que après coup on le regrette et que si ça dure comme cette vidéo, l'intervention peut émerger (le gars sur la gauche intervient et se prend deux pains) mais en général, c'est trop rapide et pas instinctif de ma part...

(après, t'étais torché donc c'est autre chose)

Last edited by Badaud de passage (08-04-2009 20:19:56)

75

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:05:51)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

76

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC a écrit:
walter a écrit:

Si après tu nous dit que les chinois ont un bon système, parce que là où il n'y a pas de keufs ça marche (je dois comprendre que les chinois sont "par nature" plus calmes et ordonnés? Je t'imagine mal penser une telle bêtise), je vois mal comment ça nous aide à comprendre la France, où au contraire on en a besoin. Je te dis qu'on a besoin de flic parce qu'on a besoin de loi, tu me réponds que les chinois s'en passe bien et font intervenir les vieux du quartier. Je respecte ça d'autant plus qu'en bon corse, je connais le délire, mais ça n'est pas un système souhaitable, et n'amène pas de justice équitable, à mon humble avis (ce qui amène les corse à chier sur les flics et à dire que leurs "valeurs" valent bien la loi pour maintenir la sécurité de tous. On voit le résultat)


Tu n'as rien compris. Diantre, malgré quelques fautes, j'écris français pourtant : "les voisins appellent les flics quand il y a un problème" et le vieux qui sert de médiateur c'est plutôt pour des tensions que pour des agressions (ça je le rajoute).

Sur la "justice équitable" (concept bien bancal ma foi) en Corse, tu fais une confusion assez lourde entre ce qui relève des relations de voisinages (la bonne entente) et du délit ou offense à personne.

Je ne peux perdre plus de temps avec toi, relis les posts et essaye de comprendre par toi-même.

Par ailleurs, je crois sincèrement que les Chinois sont en général beaucoup plus respectueux de l'autorité publique que ne peuvent l'être les Français, question d'image sans doute ;  mais le métier de flic en Chine est bien valorisé (hors des questions de corruption et de rémunération à la clé si tu es un gros ponte, je parle pour le flic de base)

bien sûr, tu as partiellement raison. Mais entre "tensions de voisinage" et "offense à personne", franchement et sans vouloir pinailler, la ligne est floue (y compris dans ce cas). Je te dis simplement que l'exemple chinois, aussi angélique soit-il, ne nous aide aucunement à comprendre notre système et ses défauts. Et je citais la Corse pour dénigrer (tout en les aimant aussi un peu) ces valeurs de bon voisinage. Elles ne peuvent citées en exemple, car la coutume et les usages, aussi bénéfique qu'ils puissent être, ne sont pas la loi et engendre des inégalités. Rien de bien méchant dans mon propos.

77

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

et encore mille pardon pour la grammaire. fatigué aujourd'hui....

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

walter a écrit:

gustave a écrit:
walter a écrit:

Quand la police, dominée par la loi, intervient, il lui est interdit d'user de la violence pour punir.

Loin d'être partout le cas... Un nombre non négligeable de pays ont une toute autre vision des choses!

je suis encore fier d'être français, et d'avoir une police qui prévient autant qu'elle punit (enfin c'est comme ça que j'aimerais la voir, même si c'est faux). Que les américains  ou d'autres soient des dingues de la répression, c'est leur problème de chrétiens frappés. Comme dit Zemmour (sic), ça leur permet d'étouffer correctement le problème des jeunes défavorisés sans trop se poser de questions et en créant un marché du carcéral florissant. Tu dois être de ceux qui posent la Syrie ou la Chine en exemples...

Je me permettais juste de signaler le côté très culturellement marqué de ton approche du travail policier, alors si il était possible d'éviter les tirades caricaturales gratuites...
Le phénomène de la violence gratuite est l'apanage de la France aussi bien que des USA (du moins de certaines parties des USA), pas de quoi fanfaronner!

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

79

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

-

Last edited by RPC (21-04-2009 07:04:58)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

80

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

RPC a écrit:

Ben j'ai écrit dans des posts plus hauts que l'on manquait de flics, notamment de proximité et qu'en Chine justement des flics il y en avait beaucoup, "qui sommeillent à tous les coins de rue" (toujours le même post).

Mais on est d'accord, c'est l'essentiel. L'idée étant de dire que la pauvreté et les problèmes sociaux sont des foyers de violence mais qu'une vraie sécurité publique sur l'ensemble du territoire et pas qu'à Neuilly peut empêcher la cocotte minute d'exploser

pardon en tout cas d'avoir été un brin agressif. Probablement l'effet de la vidéo. Ou de la BA de Banlieue 13: Ultimatum" qui devrait être bannie des écrans pour incitation à la connerie banlieusarde

81

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

EM nolog a écrit:

dans la mesure où c'est le genre d'aggressions qui arrive régulièrement ?

Arrrrrêtez d'écrire "agression" avec deux "g" et "adresse" avec deux "d" bande de sous-pulls Burberry

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Marre de ces racailles ! Je croyais que Sarközy de Nagy-Bocsa devait nous en débarrasser ! Preuve qu'on ne peut vraiment pas faire confiance à l'UMPS(Une Mosquée Par Semaine).

Comme le dit Eric Zemmour, paraphrasant Weber, "l'Etat n'a plus le monopole de la violence légitime". C'est bien dommage, parce qu'un coup de matraque en remettrait certains à leur place.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Busi a écrit:

Marre de ces racailles ! Je croyais que Sarközy de Nagy-Bocsa devait nous en débarrasser ! Preuve qu'on ne peut vraiment pas faire confiance à l'UMPS(Une Mosquée Par Semaine).

Comme le dit Eric Zemmour, paraphrasant Weber, "l'Etat n'a plus le monopole de la violence légitime". C'est bien dommage, parce qu'un coup de matraque en remettrait certains à leur place.

Deux conneries en deux phrases :

- UMPS = Une mosquée par semaine ? Quel humour ! Bravo pour l'intolérance et l'amalgame, j'applaudis.

- L'Etat a quoi qu'il arrive le monopole de la violence légitime. Ne pas s'en servir n'est pas s'en départir.
Aussi bien Zemmour que toi dites de la merde.

(edit : J'ai claqué mon 100e post pour toi. Tu ne le méritais pas.)

Last edited by Aporie (08-04-2009 23:47:54)

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

84

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Tribune libre de François Desouche


A observer la réaction du système politico-médiatique à la diffusion de la vidéo du lynchage raciste d’un jeune Blanc dans un bus, on est en droit de se demander si la francophobie est l’apanage des seuls lascars de banlieues.
Pour le prouver, il suffit d’imaginer que les agresseurs soient blancs et la victime issue d’une minorité. Un Arabe, un Noir ou un Juif par exemple.
Imaginez la même scène, les même lieux, les mêmes coups, les mêmes insultes, le même contexte mais inversez les « couleurs » des protagonistes et remplacez « Français de merde » par Arabe, Noir ou Juif « de merde ».

- Croyez-vous qu’il aurait fallu attendre qu’un policier poste ces images sur sa page Facebook, que quatre mois plus tard un internaute tombe dessus et nous les envoie pour qu’on parle enfin de cette agression dans les médias ?

- Versac, “blogueur de référence”, aurait-il d’abord affirmé que la video était un faux grossier, avant de conclure à un obscur complot de l’extrême-gauche militante ?

- Aurait-on cherché à nier le caractère raciste de l’agression en dépit des insultes racistes prononcées (« Français de merde » à deux reprises) ?

- Se serait-on inquiété que la diffusion d’une telle vidéo puisse faire monter le racisme anti-blanc ?

- Les médias se seraient-ils désintéressés totalement du sort de la victime, des conséquences physiques et psychologiques de son agression ?

- Les médias se seraient ils totalement désintéressés du sort des agresseurs, et n’auraient-ils pas réclamé une peine “exemplaire” ?

- Les médias auraient-ils volontairement inversé les culpabilités en s’intéressant plus à la fuite ayant permis la diffusion qu’aux images et à leur signification ?

- Le MRAP, la LICRA, SOS Racisme, les politiciens, les évêques …seraient-ils restés silencieux ?

Non !
Pourquoi ?

85

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Busi a écrit:

Marre de ces racailles ! Je croyais que Sarközy de Nagy-Bocsa devait nous en débarrasser ! Preuve qu'on ne peut vraiment pas faire confiance à l'UMPS(Une Mosquée Par Semaine).

Comme le dit Eric Zemmour, paraphrasant Weber, "l'Etat n'a plus le monopole de la violence légitime". C'est bien dommage, parce qu'un coup de matraque en remettrait certains à leur place.

Les modérateurs de ce forum ont aussi le monopole de la violence légitime. Et je serais bien tenté de donner un coup de snip sur ta tête de troll. Patience... Tu finiras bien par céder aux sirènes de la trollitude la plus élémentaire et alors là, ma colère sera terrible et impitoyable...
Médite ces sages paroles, petit troll insignifiant : "Beware ! ... Beware of the big green dragon that sits on your doorstep. He eats little boys, puppy-dog tails and big fat snails. Beware. Take care… Beware !"

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

kobayashi a écrit:

ça me désespère cette société individualiste qui n'intervient jamais de peur de se prendre un mauvais coup...

Pour ma part, je dois être chanceux, j'ai déjà pris le noctilien à côté de racailles torchées (je l'étais aussi, à la vodka pomme si ma mémoire est bonne), qui emmerdaient une jolie blonde. J'étais intervenu en y mettant de l'humour et en engageant la conversation sur le football, formidable sujet que celui là, on peut en discuter pendant des heures.

Tout ça pour dire que je reconnais que la rapidité de l'action joue un certain rôle (je n'avais pas pensé à ça), mais si l'on regarde bien la vidéo, pourtant, ce ne sont que des femmes qui interviennent. Tout au plus un mec s'approche mais n'intervient pas. Ce n'est pas tant l'idée de se prendre une droite dans la figure qui me fait peur. C'est que si l'on ne réagit pas, personne ne va réagir, un peu comme un effet "boule de neige". C'est pour ça que dans une telle situation, il faut toujours essayer d'intervenir, quitte à se prendre un mauvais coup, en pensant qu'on aura évité bien pire à la personne attaquée.

Après, j'ai peut être pas la tronche ni le physique pour m'interposer entre eux, certes, mais avant de passer à l'acte, ceux-ci, et c'est curieux, dialoguent toujours.


Tout à fait faux.
J'ai grandi dans un quartier pas du tout sympa regroupant toute la population d'origine immigrée et/ou défavorisée/pauvre de ma ville de province. La police n'y venait pas très souvent (c'est d'ailleurs toujours le cas) et les gens évitent d'y passer à partir de 20h.

D'abord, et plein de gens l'ont dit, lors de ce genre d'événements le temps de réaction doit être très court si l'on veut juste comprendre ce qui se passe.
Ensuite, tu pars juste du principe que tu ne sais pas qui est l'agresseur et ce dont il est capable. Comme tu n'es pas suicidaire, tu la boucles, et tu appelles la police. Les réflexes sont souvent différents si c'est une femme qui se fait agresser cela dit, on est plus enclin à lui porter directement secours, quoique.
Et puis un peu lol le coup du "ils discutent toujours avant"; ça sent l'expérience poussée.

Je n'ai pas grand chose à apporter au fond de la question, mais je m'interroge sur le "pourquoi" de cette médiatisation si tardive. L'insécurité n'a pas attendu que les médias en parlent pour exister, le mythe du "c'était plus sûr avant" est complètement con, et le sujet est connu pour être une diversion de premier choix servie et utilisée par nombre de politiciens (et dans ce domaine la droite sort souvent mieux son épingle du jeu).
Il n'est évidemment pas question d'esquiver les questions de sécurité publique qui ont une grande importance, mais il faut regarder les choses le plus rationnellement possible : on ne dispose d'aucune carte de la criminalité officielle en France (contrairement à la Grande-Bretagne). Les statistiques de la criminalité ne couvrent dorénavant plus les années entières mais se résument à des comparatifs entre un mois choisi dans une année et le même moi de l'année précédente (selon ma prof d'enjeux po de la géographie, consultante pour la gendarmerie ayant effectué sa thèse sur les questions de sécurité en France). Toute analyse rigoureuse des faits, qui ne se limiterait pas qu'à des réactions "à chaud" sur une vidéo qui n'illustre qu'un cas particulier, est donc impossible.
Par conséquent on ne peut pas en France décider de politique sécuritaire viable qui éviterait l'écueil de la "police-cow-boy-spectacle", ou de la niaiserie utopique de base.

"Les Français veulent l'égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l'esclavage" Alexis de Tocqueville

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Busi a écrit:

Marre de ces racailles ! Je croyais que Sarközy de Nagy-Bocsa devait nous en débarrasser ! Preuve qu'on ne peut vraiment pas faire confiance à l'UMPS(Une Mosquée Par Semaine).

Comme le dit Eric Zemmour, paraphrasant Weber, "l'Etat n'a plus le monopole de la violence légitime". C'est bien dommage, parce qu'un coup de matraque en remettrait certains à leur place.

Instant culture.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

88

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

En Chine, l'absence d'insécurité dans les villes est purement culturelle (principe d'harmonie sociale, confucianisme et respect de la hiérarchie, tradition, exemplarité et sévérité de la sanction pénale etc) néanmoins on s'aperçoit que c'est de moins en moins le cas, en particulier à Shenzhen (tiens curieux, une des premières zones économiques spéciales, porte d'entrée des IDE et du grand capital occidental en terre du milieu... Aux armes camarades!).

89

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

faux semblants a écrit:

Walter, pour le coup, j'avais en tête les "cités", pas les XVIIIè, XIXè et XXè dans Paris, quand j'évoquais une désertion de la part de la police. Mais il faut bien reconnaître qu'ils y a moins de flics dans ces quartiers quand dans le Vè, VI, VIIè.

Hé les gugusses, le + grand nombre de violences nocturnes en ce moment c'est le XVIe...

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Et les chiffres, dugenou, tu les sors de ton cul ?

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Bobo.com a écrit:
faux semblants a écrit:

Walter, pour le coup, j'avais en tête les "cités", pas les XVIIIè, XIXè et XXè dans Paris, quand j'évoquais une désertion de la part de la police. Mais il faut bien reconnaître qu'ils y a moins de flics dans ces quartiers quand dans le Vè, VI, VIIè.

Hé les gugusses, le + grand nombre de violences nocturnes en ce moment c'est le XVIe...

Alors là je ne sais plus quoi dire ...
Entendre une sirène à 3h du matin n'est pas le signe d'une émeute nocturne dans ton beau quartier.

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

92

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ce jeune blanc bourgeois de type zavatta avec son écharpe burburry-esque ne s'est même pas défendu.

On sent le mec chétif en plus et après il joue la vieille victime putain ça ça mérite encore plus de coups franchement et ça donne même pas envie de le respecter donc l'expression "français de merde" est légitime ici.

C'est juste une petite fiotte comme on en voit par millions en ile-de-france.
Il mérite son sort.
J'aurais été dans le bus je l'aurais tapée aussi cette pauvre victime sans couilles ah ouais.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ce thread est infesté de troll (100% nolog).
Moi je sors, je n'ai pas envie d'attraper une maladie (les trolls sont sales et dorment par terre).

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Aporie a écrit:
Bobo.com a écrit:
faux semblants a écrit:

Walter, pour le coup, j'avais en tête les "cités", pas les XVIIIè, XIXè et XXè dans Paris, quand j'évoquais une désertion de la part de la police. Mais il faut bien reconnaître qu'ils y a moins de flics dans ces quartiers quand dans le Vè, VI, VIIè.

Hé les gugusses, le + grand nombre de violences nocturnes en ce moment c'est le XVIe...

Alors là je ne sais plus quoi dire ...
Entendre une sirène à 3h du matin n'est pas le signe d'une émeute nocturne dans ton beau quartier.

C'est peut-être parce qu'il n'y a que dans le XVIème que les mecs portent plainte.
Un peu comme le nombre de viol qui varie BEAUCOUP selon les pays ou les régions selon que la fille est perçue par la suite comme une traînée ou une victime. (Et que donc elle ose porter plainte ou pas.)

Pour ce qui est de la "médiatisation tardive", c'est triste comme agression mais malheureusement si on doit parler de chaque agression en France à la tv, euh, on n'est pas sorti.

Enfin, lol pour le mec plus haut qui parle de protection des données personnelles, lol, j'aimerais pas voir mon agression sur facebook, c'est bien la preuve que protection pas grand chose...

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

FDL tapi dans l'ombre a écrit:
Busi a écrit:

Marre de ces racailles ! Je croyais que Sarközy de Nagy-Bocsa devait nous en débarrasser ! Preuve qu'on ne peut vraiment pas faire confiance à l'UMPS(Une Mosquée Par Semaine).

Comme le dit Eric Zemmour, paraphrasant Weber, "l'Etat n'a plus le monopole de la violence légitime". C'est bien dommage, parce qu'un coup de matraque en remettrait certains à leur place.

Les modérateurs de ce forum ont aussi le monopole de la violence légitime. Et je serais bien tenté de donner un coup de snip sur ta tête de troll. Patience... Tu finiras bien par céder aux sirènes de la trollitude la plus élémentaire et alors là, ma colère sera terrible et impitoyable...
Médite ces sages paroles, petit troll insignifiant : "Beware ! ... Beware of the big green dragon that sits on your doorstep. He eats little boys, puppy-dog tails and big fat snails. Beware. Take care… Beware !"

Bon ok, excuse-moi, j'arrête de troller.

Je les comprends ces braves voy...euh, jeunes pardon(j'ai pas l'habitude, désolé). Ils vivent dans des immeubles insalubres, rongés par le chômage et les discriminations dont ils sont victimes de la part des Français racistes. En plus, les services publics ont déserté leurs quartiers. Moi je les comprends, quand t'as plus la Poste à 50 mètres de chez toi, c'est bien normal de t'en prendre à un représentant de l'Etat colonial fasciste esclavagiste. Ils lui ont volé un portefeuille, certes, mais qu'est-ce par rapport au fruit de tout le travail de leurs ancêtres exploités dont la France a profité ? Ils l'ont battu, certes, mais qu'est-ce en comparaison aux nombreux coups de fouet déchirant la chair de leurs tristes aïeux ?

Je conclue avec la si belle, profonde et humaine sentence de notre Camarade Président : "Il faut relever le défi du métissage".

Merde, j'en chiale. C'est si beau la diversitude colorationnée.

96

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Pour Busi, un petit programme de révision pour les vacances de Pâques:

1) Histoire du 19ème siècle et en particulier la 3ème république.

2) Exposé explicatif de ce "slogan" de Gambetta : "classe laborieuse, classe dangereuse"

4) Les alternatives en sociologie entre le holisme et l'individualisme méthodologique

3) La construction d'une argumentation, en particulier le passage expliquant la différence entre une donnée structurante, une hypothèse et un mantra.

Et ne reviens pas avant d'avoir fini stp.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Johnny est usé par Busi a écrit:

Pour Busi, un petit programme de révision pour les vacances de Pâques:

1) Histoire du 19ème siècle et en particulier la 3ème république.

2) Exposé explicatif de ce "slogan" de Gambetta : "classe laborieuse, classe dangereuse"

4) Les alternatives en sociologie entre le holisme et l'individualisme méthodologique

3) La construction d'une argumentation, en particulier le passage expliquant la différence entre une donnée structurante, une hypothèse et un mantra.

Et ne reviens pas avant d'avoir fini stp.

<3

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Johnny est usé par Busi a écrit:

Pour Busi, un petit programme de révision pour les vacances de Pâques:

1) Histoire du 19ème siècle et en particulier la 3ème république.

2) Exposé explicatif de ce "slogan" de Gambetta : "classe laborieuse, classe dangereuse"

4) Les alternatives en sociologie entre le holisme et l'individualisme méthodologique

3) La construction d'une argumentation, en particulier le passage expliquant la différence entre une donnée structurante, une hypothèse et un mantra.

Et ne reviens pas avant d'avoir fini stp.


Huuumm, ça peut faire une bonne accroche ça.
   Sinon, merci encore, mais je pense connaître les classiques de la mythologie républicano-marxiste. Quant à l'individualisme, je pense que tu auras remarqué que c'est une théorie que je suis loin de rejeter...

99

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Il faut dire que le jeune qui s'est fait agréssé au début il cherche un peu non

Blague à part c'est quand meme incroyable à quel point vous recrachez les paroles du systéme a science po.
On doit vous faire bouffer du rousseau toute l'année pour etre sur que soyez bien-pensant, je trouve sa au moins aussi inhumain que la video lol. si je peux vous donner un conseil c'est de ne pas vous faire une opinion sur des livres qui échaffaude des théories car ils sont souvent tous très convaincant mais plutot de vous basez sur des faits réels. etudiez l'histoire vous et vous serez plus intelligent

100

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Wow, une grande leçon d'humilité.
Vraiment, merci, tu m'as ouvert les yeux.

J'adore les inconnus anonymes qui viennent raconter des inepties.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta