Topic: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Bonjour à tous !
J'ai visité les trois ou quatre premières pages de ce forum, sans trouver la réponse aux questions que je me pose : pour la cas où je provoque encore une fronde générale contre les boutonneux du lycée qui ne savent pas prendre la peine de chercher, pourriez vous me dire les liens en rapport ?

J'aurais voulu connaître la préparation personnelle des heureux élus de l'IEP en ce qui concerne la culture générale : c'est une matière très intéressante et qui bien sûr n'a pas de limite en ce qui concerne les connaissances. Dans la plupart des cahiers et autres trucs qu'on peut dégotter dans les prépas, on trouve une liste d'une cinquantaine de livre, d'au moins 500 pages chacuns, sûrement super intéressant...mais impossible à lire en l'espace d'un an quand on prépare le bac.
Donc, que me conseillez vous ? Faut-il vraiment veiller tous les soirs jusqu'à deux heure du matin pour pouvoir lire un maximum d'ouvrages des grands noms de la philosophie politique ? ou bien une bonne culture littéraire, pas forcément en relation directe avec les possibles problématiques de l'épreuve, peut suffire dès lors qu'on a une bonne méthode ?

Je ne sais pas si je dois poster une autre discussion pour poser la même question concernant l'épreuve de Question contemporaine aux IEP de Province, car encore une fois liste de 50 livres, thème qu'on aura jamais fini d'étudier, etc.

D'autre part, et concernant le commentaire de texte, avez vous présenté votre copie de la façon suivante : lecture analytique suivant le plan du texte en première partie/lecture critique ensuite, ou s'agit-il de la méthode consacrée "IPESUP" et faisant mauvaise effet sur les correcteurs de Sciences-po défenseurs de l'égalité des chances ?

Merci beaucoup si vous pouvez m'apporter des renseignements, et excusez le néophyte du forum !

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Oh allez, quoi, répondez lui, il fait pas de fautes, il est gentil tout plein, poli, il a pris la peine de chercher, et il met pas des smileys partout ...

Désolée de ne pas pouvoir te répondre, je suis la caution blonde du forum, et seulement en IEP. Néanmoins, je suis sure qu'une âme charitable viendra te tendre la main.
Bon courage pour la suite !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Il semblerait qu'une connaissance superficielle des auteurs, oeuvres et concepts canoniques suffise de manière générale. Cependant, en ne prenant évidemment jamais le sujet/texte comme prétexte, il peut être utile (voire peut-être décisif) de savoir mobiliser des références qui sortent des sentiers battus.

May Obama be with you.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Je ne suis pas en IEP mais je prends la liberté de te recommander trois ouvrages :

- Leçons particulières de culture générale - Eric Cobast
- Histoire des idées politiques - Plusieurs auteurs, dont Olivier Duhamel
- La pensée politique - Dominique Colas (Très intéressant mais INTROUVABLE, donc à étudier en bibliothèque)

Chacun est une sorte de catalogue des plus grands auteurs / idées à connaître.
Ils ont au moins le mérite de t'épargner d'innombrables lectures. Mais libre à toi d'approfondir un auteur s'il t'intéresse, en allant lire directement un de ses bouquins.

Ca remet en cause la règle "on ne cite pas si on n'a pas lu", mais il faut savoir bluffer. Tu liras plus tard, une fois en IEP.

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Pour les deux derniers ouvrages que tu as mentionné, ne sont-ils pas trop centré sur la politique ?
Je dis ça car le titre est assez trompeur à première vue pour de la culture générale ...

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Merci pour vos réponses, je suis rassuré d'apprendre qu'il peut parfois suffire d'une connaissance très résumée d'une idée pour que ça fonctionne.

J'ai lu les Cours familiers de philosophie politique de Pierre Manent : les livres que vous me conseillez leurs sont-ils de beaucoup différents ? Je veux dire, apportent-ils chacun quelque chose de spécifique par rapport au Manent, qu'on m'a présenté au début de l'année comme un ouvrage de référence ?
Sinon, j'avais acheté il y a deux années l'Histoire des idées politiques de Jean Touchard chez PUF, tome 2 (à partir du siècle des Lumières) pas du tout pour l'échéance Sciences-po à l'époque : est-il selon vous utile de le lire dans l'optique du concours ou pas ?

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Je ne partage pas du tout ce qui est dit sur les "connaissances superficielles suffisantes". Mieux vaut ne pas citer un ouvrage que l'on ne connaît pas ou une idée que l'on ne maîtrise que superficiellement.

Viser à côté quand on ne connaît que mal un ouvrage/auteur/idée est le meilleur moyen de perdre des points.

En revanche je plussoie les ouvrages mentionnés, même si personnellement je recommande d'aller plus loin et d'essayer de lire des ouvrages d'auteurs en même temps.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Dans ce cas aurais-tu des ouvrages d'auteurs "centraux" si je puis dire à recommander ?

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Te donner une liste comme cela n'a aucun sens. Il s'agit des classiques de littérature ou de philosophie que l'on t'apprend au cours de tes 1ère et terminale. Perso, j'étais très orienté Kant Hegel Nietzsche Marx Freud Sartre Aron à l'époque. Ces auteurs permettent d'envisager un grand nombre de sujets. Il faut également être blindé sur l'actualité.

Je recommande également de lire beaucoup d'ouvrages de la collection Points Seuil, souvent très clairs et concis, dont beaucoup sont écrits par des profs de Sciences Po. La collection Major PUF également. Après, à chacun de choisir ses auteurs. Tu trouveras assurément des listes de ces collections sur internet.

Mais en gros, tu as toutes les références dans les ouvrages de culture gé proposés par Aporie. A toi après de choisir ce que tu approfondiras. Je conseille personnellement de beaucoup lire.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Une dernière recommandation et pas de moindre importance :
Je te conseille de télécharger et d'écouter le maximum d'émissions de France Culture (la radio).
Notamment,

- Les nouveaux chemins de la connaissance
- Les vendredis de la philosophie (essaye de trouver sur le net (emule etc.), les émissions enregistrées lorsque Raphaël Enthoven en était l'animateur. Noudelman (le nouvel animateur) n'est pas terrible je trouve).

Sinon je te recommande aussi, si l'envie te prend d'approfondir un sujet particulier (genre l'Etat, le pouvoir, la loi...) :

- La collection Corpus, Flammarion
Elle reprend pour chaque thème les textes clés d'auteurs importants.

Voilà, en tout cas bon courage.

Faites l'amour pas la guerre !
"Les gens préfèrent glisser leur peau sous les draps que de la risquer sous les drapeaux" - Raymond Devos.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Oui + 1 pour france culture.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Greg a écrit:

Je ne partage pas du tout ce qui est dit sur les "connaissances superficielles suffisantes". Mieux vaut ne pas citer un ouvrage que l'on ne connaît pas ou une idée que l'on ne maîtrise que superficiellement.

Viser à côté quand on ne connaît que mal un ouvrage/auteur/idée est le meilleur moyen de perdre des points.

En revanche je plussoie les ouvrages mentionnés, même si personnellement je recommande d'aller plus loin et d'essayer de lire des ouvrages d'auteurs en même temps.

Attention, je ne considère pas non plus que ce soit pertinent de citer un auteur/une oeuvre/un concept que l'on n'a pas lu et dont on ne sait rien (voire des quatrièmes de couvertures comme le font les manuels). Je ne fais que remarquer que pratiquement, dans le cadre de l'examen, il n'est malheureusement pas si "utile" que cela de maîtriser réellement tout cela. Il y a évidemment des exceptions ponctuelles, des correcteurs qui attendent une réflexion réelle et tout le toutim. Cependant, lors de l'examen et par la suite, il semblerait que la lecture "optionnelle" et la réflexion "en dehors des sentiers battus" ne soit pas franchement reconnue de manière utile (a.k.a. par le biais des notes reçues). Ceci étant, quand bien même ce ne serait pas reconnu de cette manière, lire un maximum et approfondir sérieusement l'ensemble de ses connaissances a une valeur en soi, au moins à titre d'honnêteté intellectuelle.

Pour commencer joyeusement, tu peux lire Le moment machiavélien et Vertu, commerce et histoire de John Greville Agard Pocock. Ce sont des ouvrages d'érudition un peu plus sérieux et complets que de lire les fiches de Cobast et autres.

Ne pas cesser de s'intéresser absolument à tout, tout le temps et de toutes les manières possibles. Voilà la solution.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Si je vous suis bien tous, la meilleure préparation à l'épreuve de culture générale c'est en fait la curiosité intellectuelle dont on a pu faire montre depuis un moment. Il s'agit ensuite de s'axer un peu plus politique grâce à des ouvrages plus spécifiques qui nous permettent de bien saisir certaines notions clés qui risquent d'apparaître dans les intitulés, et ensuite tout ce qu'on a pu amasser en cours de route peut être le bienvenu. Bref pas d'ouvrage précis, mais des ouvrages et autant que possible, dès lors qu'on les assimile bien.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Tout à fait. Cela dit, si ton objectif est de sauver les meubles en culture générale au concours (c'est-à-dire que tu comptes sur une autre matière forte), la lecture rapide des documents proposés par IPESUP et de Manent suffit. Du moins j'ai fait comme ça et j'ai survécu en prenant le commentaire de texte (j'ai eu 13).

«Yond Cassius has a lean and hungry look, he thinks too much; such men are dangerous»

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Je suis désolé d'insister sur certaines de mes questions, alors que j'ai déjà obtenu si gentiment beaucoup d'éléments de réponses, mais simplement, pourrait-on me dire :

1) Si les ouvrages conseillés plus haut, comme celui d'Olivier Duhamel, peuvent être utilement lus en plus du Manent, ou si l'on risque des redites ?
2) Si le livre d'Olivier Duhamel (il m'intéresse beaucoup comme vous le voyez) ressemble à peu près à celui de Jean Touchard que j'ai évoqué plus haut, ou s'il peut être intéressant de croiser les deux ?

Merci (et aussi pour la recommandation de France Culture, c'est vrai très intéressant !)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Pour ma part, je te recommande de continuer sur Pierre Manent. Il est clair, c'est très bien écrit et il ouvre beaucoup de champs de réflexion.

Dans les ouvrages généraux, j'avais opté pour un fichage de chapitres de :

- Dictionnaire des oeuvres politiques de Dumahel
- Histoire de la philosophie politique de Strauss.
- L'histoire des idées en 50 fiches ( très complet et bien fait...)

Néanmoins, j'ai beaucoup lu à côté que ce soit de la littérature ou de la philo/actu/histoire.

Quelques "must have" en vrac ( liste tout à fait personnelle d'ouvrages qui m'ont parlé ) :

- "L'homme révolté" de Camus.
- " Caligula" de Camus
- " Essais" de Montaigne
- Dostoeivski en général
- René Char en général
- Zweig en général
- " L'amour et l'amitié " de Bloom ( sous ce titre niais se cache une très belle analyse de la littérature des classiques et des modernes afin d'interroger les concepts d'amour et d'amitié. On retrouve la tension ancien/moderne qui est riche de sens )
- " Mythes et mythologies politiques" de Girardet

Pendant mes périodes de révisions, je lisais un roman ( ou poèsie/ pièce de théâtre  ) et un ouvrage de philo ( ou socio/histoire ) en même temps. J'ai considéré cela moins comme un devoir qu'un plaisir...Tout dépend si tu aimes lire.

PS :N'hésite pas à t'orienter vers la lecture des penseurs antiques, l'histoire de la Grèce antique, de Rome afin d'y trouver des exemples. Pareil pour les mythes en allant voir du côté de Vernant et de Vidal - Nacquet.

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Merci pour tes conseils Benda,

Je me permet de rebondir sur tes propositions en parlant un peu de mon cas : j'ai lu les oeuvres les plus connues de Zweig et de Dostoeivski, mais se pose alors la question de l'utilisation des oeuvres lues (en partant du principe qu'on les a comprises et assimilées). En fait, je n'avais pas "peur" de l'épreuve de culture générale, car je pensais pouvoir utiliser la chose qui me plaît le plus...jusqu'à ce que je lise les sujets tombés ces dernières années. La première question qui m'est venue à l'esprit, c'est "comment utiliser Dostoeivski dans un intitulé du genre "faut-il avoir peur des crises ?" ?"
Est-ce que je raisonne mal, c'est à dire est-ce que lire ces auteurs pas toujours forcément politique (si l'on prend le Zweig de la "confusion des sentiments" par exemple) est un plus mais qui ne pourra pas fournir une "partie" dans ma disserte ?
Ou bien tous ces auteurs peuvent-ils presque à eux seuls alimenter une dissertation accès politique, et c'est juste que je n'ai pas bien réfléchi à où l'on pourrait les caser ?

Bref, comment toi même as tu utilisé Zweig et  Dostoeivski, par exemple, dans ton épreuve de culture générale ?
Ou peut-être est-ce que je me formalise trop sur le côté "politique" du sujet, qui peut parfois aller toucher à des thèmes que ces auteurs ont pu traiter ?

Merci!

Last edited by Oblomov (11-03-2009 21:26:14)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Tout dépend ce que tu as lu de Zweig et de Dostoeivski...

Dostoeivski nous parle clairement de la société russe  ( Les possédés ), de sa religiosité ( Frères Karamazov, de la religion ( idem ) et de la notion de mal ( Crimes et Châtiments ),de l'individualisme ( Les carnets du sous sol ).

Zweig va pouvoir être utilisé avec son essai " Le monde d'hier" mais aussi " Le joueur d'échec".

Chez Zweig va voir du côté de ses essais comme " Trois maîtres ", " Le combat avec le démon", " Trois poètes de leur vie", " Erasme", "Montaigne". Ces livres sont assez courts, magnifiquement écrits. Ce sont des biographies et des analyses d'oeuvres.

Ces auteurs , leurs oeuvres te servent d'exemples non de fin en soi. Le but est de réinterpréter judicieusement dans le cadre de ta réflexion.

Pour " Faut il avoir peur des crises?", il est difficile de placer ces auteurs je le reconnais, bien que Zweig puisse être utilisé ainsi que Dostoeivski, mais pas de manière centrale étant donné que tous les deux témoignent à leur façon d'une crise ( la société russe et l'Europe occidentale ).

Dans un sujet , tu as plusieurs approches. Le tout est de les faire correspondre et créer des transitions pertinentes. Donner un exemple, développer une idée à partir de celui  - ci tout cela ayant pour but de répondre à la question posée.

Aucun auteur ne pourra te fournir l'intégralité de ta dissertation et heureusement!

Last edited by Benda (11-03-2009 22:04:27)

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Je trouve ça un peu con de conseiller à un élève de Terminale de commencer à bouffer du Kierkegaard.
Commence d'abord par bien maitriser les livres du style Cobast, Manent, fiches de culture gé, etc. Tu trouveras là dedans de quoi aller plus loin si tu en as envie (bibliographies, etc.).

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

+1 à BK, à moins d'être particulièrement doué, je vois mal comment on peut vraiment cerner la pensée d'un Heidegger ou d'un Kierkegaard sans avoir déjà acquis auparavant quelques notions. Pas mieux pour les ouvrages que tu cites à cet effet.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Personne me semble t - il n'a recommandé de " bouffer " du Kierkegaard ou du Heidegger sur ce post....

22

Re: Cure de jeunesse pour questions concernant l'épreuve de Culture G.

Merci pour ce sujet qui regroupe exactement mes interrogations. Je lis quotidiennement Le Monde, quelques hebdos (style CI) mais pas tout le temps non plus, ai en réserve quelques podcasts France Culture datant de plus d'un an mais toujours pas écoutés, mais j'ai peur de ne pas avoir assez lu en fait sur mes deux ans, d'oeuvres complètes tout du moins. Car j'ai lu pas mal de textes de mon livre de philo, quelques-uns de mon livre de français, mais bon, pas vraiment un max d'oeuvres (celles données par ma prof de français l'an dernier et quelques lectures personnelles, rien de faramineux). A contrario, j'ai entamé voilà un an de cela la lecture des B&M (plus récemment celui de Touchard), ai un niveau plus que correct en anglais (merci les séries / films et HP). Est-ce qu'une bonne maîtrise des cours de philo / SES + spé SES ainsi que des cours donnés dans la prépa me permettra de m'en sortir à l'épreuve de CG (et des livres cités plus haut), ou bien mieux-vaut il mettre à profit ces derniers mois pour lire le mieux possible (quitte à délaisser Histoire & langues ?)...