51

Re: Faits divers et dépêches misérables

Ça se passe de commentaire...

Le Figaro - AFP a écrit:

Italie: "Brokeback Mountain" censuré

Les associations italiennes de défense des homosexuels ont vivement dénoncé aujourd'hui la "censure" imposée par la télévision publique Rai qui a programmé le film "Brokeback Mountain" amputé de deux scènes montrant les effusions amoureuses entre les deux héros homosexuels.

"Brokeback Mountain", western gay du réalisateur taïwanais Ang Lee sur les amours interdites et passionnées de deux cow-boys dans l'Amérique profonde des années 1960-70, a notamment reçu trois Oscars et le Lion d'or à la Mostra 2005 de Venise.
A sa sortie sur les écrans italiens, le film avait été interdit aux moins de 14 ans, une mesure cependant supprimée en mai 2007. Lors de sa programmation ce soir sur la chaîne Rai Due, deux scènes ont été coupées, celle où les deux hommes s'embrassent et celle où est évoqué leur premier rapport sexuel.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Figaro - AFP a écrit:

les amours interdites et passionnées

Euh, pan ?

« Hit me right in my white guilt »

53

Re: Faits divers et dépêches misérables

Non, "amour" (comme "orgue" et "délice") est féminin au pluriel.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

*Fragrance* a écrit:
Le Figaro - AFP a écrit:

les amours interdites et passionnées

Euh, pan ?

Ben non ducon, au pluriel "amour" devient féminin. T'es pas en Suisse pour rien toi, putain.

Merci à toi, FDL, de faire régner les règles orthographiques comme il se doit. J'ai su dès le début que tu es un mec bien. Tu votes Villiers toi aussi ?

Last edited by Jacques-Henri (09-12-2008 19:20:02)

Certes.

Re: Faits divers et dépêches misérables

FDL a écrit:

Non, "amour" (comme "orgue" et "délice") est féminin au pluriel.

Que ferait-on sans toi...

« Hit me right in my white guilt »

Re: Faits divers et dépêches misérables

Jacques-Henri a écrit:
*Fragrance* a écrit:
Le Figaro - AFP a écrit:

les amours interdites et passionnées

Euh, pan ?

Ben non ducon, au pluriel "amour" devient féminin. T'es pas en Suisse pour rien toi, putain.

http://img511.imageshack.us/img511/1828/157740389daffydvoguemr0.jpg

« Hit me right in my white guilt »

57

Re: Faits divers et dépêches misérables

Jacques-Henri a écrit:

Merci à toi, FDL, de faire régner les règles orthographiques comme il se doit. J'ai su dès le début que tu es un mec bien. Tu votes Villiers toi aussi ?

Non, je vote Andrés Mediavilla.

Pour une nouvelle gouvernance du monde organisée sur la base d'une polis originale et inédite.
Pour un univers régi selon les lois d'un néo-transcendantalisme mystico-métaphysique présidant aux destinées de l'Homme moderne, habitant de la polis nouvelle : le mediavillisme.
Et enfin, pour une suppression du temple IEP, voué à la destruction pour avoir provoqué la colère du Tout-Puissant et devant entraîner dans sa chute ses fidèles sybarites impies.
Votez Andrés Mediavilla !

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

AFP a écrit:

e site internet de l'ambassade de France en Chine est inaccessible depuis plusieurs jours en raison d'attaques massives sur le serveur, a-t-on appris mercredi auprès de l'ambassade.
Les problèmes sont apparus en fin de semaine dernière et sont devenus continus depuis le week-end, a-t-on précisé.

"Le serveur est attaqué depuis plusieurs jours, saturé par des requêtes massives de connexion, notamment la nuit", a-t-on indiqué, en précisant qu'il n'avait pas été possible pour le moment de retracer l'origine du problème

Le message "site en travaux, un problème technique empêche l'accès", apparaît lors de tentatives de consultation du site de l'ambassade.

on attendait des chars et des avions, la Chine envoie des geeks
Cet incident intervient au moment où les relations franco-chinoises connaissent de fortes tensions, déclenchées par la rencontre samedi entre le chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy et le dalaï lama, bête noire de Pékin.

Malgré les avertissements répétés de la Chine, le président Sarkozy, dont le pays assure la présidence de l'Union européenne, s'est entretenu avec le chef spirituel tibétain samedi à Gdansk (Pologne), en marge d'une réunion de plusieurs Prix Nobel de la paix dont le dalaï lama est le lauréat 1989.

Pékin a convoqué dimanche l'ambassadeur de France en Chine, Hervé Ladsous, pour élever une "vive protestation" et plusieurs journaux chinois ont averti lundi la France qu'elle devrait s'attendre à des conséquences après cette rencontre.

La Chine depuis affirme qu'il incombe à la France de prendre l'initiative pour améliorer la situation.

Over The Line Smokey!

Re: Faits divers et dépêches misérables

Un ignobel de l'article pourri pour les Echos :

Les Echos a écrit:

Des Nobel tous économistes !

[ 10/12/08  ]

Officiellement, les douze heureux récipiendaires du prix Nobel, qui recevront leur prix ce soir en queue de pie à Stokholm et à Oslo, ont chacun leur pré carré. Il y a la physique, la chimie, la littérature et la paix depuis plus d'un siècle. Et puis l'économie, un peu à part puisqu'elle n'est pas distinguée à proprement parler par un Nobel, mais par un prix « institué en mémoire d'Alfred Nobel » depuis près d'un demi-siècle. Et pourtant... On pourrait croire que les jurés des Nobel, qui ont annoncé leurs prix début octobre, en pleine crise financière, ne pensaient qu'à l'actualité économique en décernant leurs prix. Il y a deux ans, ils s'étaient déjà emmêlé les pinceaux en décernant le prix de la paix à l'économiste Muhammad Yunus.

Cette fois-ci, celui de médecine a été attribué à des spécialistes des virus, dont les Français Luc Montagnier et Françoise Barré-Sinoussi, qui ont travaillé sur le sida. Or le virus du sida ressemble diablement au « subprime » parvenant à s'insérer dans l'ensemble de la finance mondiale pour l'affaiblir au point de la tuer. Le prix de chimie distingue des chercheurs qui ont montré le rôle de la protéine fluorescente verte. Cette protéine est un marqueur génétique, ce type de marqueur qui a tant manqué dans la crise pour savoir qui était atteint par le virus du « subprime ». Le prix de physique, lui, a été attribué à des théoriciens des particules. Ils ont montré le rôle central de la symétrie brisée (sans laquelle la matière n'aurait pas pu exister). Or c'est bien la symétrie brisée entre prêteurs et emprunteurs qui est à l'origine de la crise !

Le prix de la paix récompense l'ancien président finlandais Martti Ahtisaari de ses efforts pour « résoudre les conflits internationaux », ces conflits qui pourraient bien naître du krach, comme le montrent des signes avant-coureurs de guerre des changes ou de pulsions protectionnistes. Le prix d'économie va à Paul Krugman pour ses travaux sur « la localisation de l'activité économique » - un excellent thème au moment où cette activité semble se volatiliser. Enfin, le prix de littérature couronne Jean-Marie Le Clézio, auteur du fameux « Désert », où les liquidités ont bien évidemment disparu. Au fond, cette proximité n'est guère surprenante. Car Alfred Nobel lui-même avait fait sa fortune avec un produit qui a joué un rôle central dans notre crise économique et financière : la dynamite.
JEAN-MARC VITTORI

http://www.lesechos.fr/journal20081210/ … istes-.htm

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

jamais vu un article aussi pourri.

Over The Line Smokey!

Re: Faits divers et dépêches misérables

Bien vu Drac, Daniel Guérin mais avec lui Bakounine, Proudhon, Kropotkine et les historiens spécialistes de la Makhnovchtchina sont bien mis à mal.
Noël Mamère va bien vite en effet.

Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu'un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la Société.
Sartre, in Les mains sales
N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein

Re: Faits divers et dépêches misérables

En plus d'être une grosse connerie, ça dénote d'une certaine conception des rapports sociaux.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Drac a écrit:
anarchange a écrit:

Bien vu Drac, Daniel Guérin mais avec lui Bakounine, Proudhon, Kropotkine et les historiens spécialistes de la Makhnovchtchina sont bien mis à mal.
Noël Mamère va bien vite en effet.

Je pensais plutôt à mes potes anars en fait.

"Vi biliieve in nossing Lebowski, Nossing! Ze next time vi come vi kut offf your Johnson!"
"Jaaaa!!"

Re: Faits divers et dépêches misérables

8 Years old, Dude.

Re: Faits divers et dépêches misérables

It's a decoy

Over The Line Smokey!

Re: Faits divers et dépêches misérables

j'adore quand mon pseudo s'intègre aussi bien dans la discussion

Over The Line Smokey!

Re: Faits divers et dépêches misérables

http://www.lepost.fr/article/2008/12/11 … apres.html

A 15 jours de Noël, l'histoire la plus horrible qu'il m'ait été donné de lire depuis bien longtemps... j'en frissonne d'effroi ...

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Faits divers et dépêches misérables

A 15 jours de Noël... Elles auraient pu attendre quoi !

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Voilà, comme d'hab', t'as tout bien pigé.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le vrai drame, on le trouve sur l'article de RTL :

Cette tragédie familiale a bloqué la ligne Paris-Nice pendant trois heures, avant un retour à la normale.

Putain quand c'est pas ces gauchos de grévistes flemmards, c'est les liberal pussies faibles d'esprit qui s'y mettent !

Certes.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Jacques-Henri a écrit:

Le vrai drame, on le trouve sur l'article de RTL :

Cette tragédie familiale a bloqué la ligne Paris-Nice pendant trois heures, avant un retour à la normale.

Putain quand c'est pas ces gauchos de grévistes flemmards, c'est les liberal pussies faibles d'esprit qui s'y mettent !

C'est drôle comme tu ne fais rire personne.

"Les Français veulent l'égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l'esclavage" Alexis de Tocqueville

Re: Faits divers et dépêches misérables

Neige a visiblement fait éclipse, ou a un gros derrière :

Le Figaral a écrit:

Neige: plus de 20.000 foyers dans le noir

Certes.

Re: Faits divers et dépêches misérables

ce désir désespéré d'exister.

Se il nemico si concentra perde terreno, se si disperde perde forza"  Giap.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Morandini a écrit:

Patrick Sébastien devant Britney Spears au top des ventes!

Patrick Sébastien a sorti son nouveau single intitulé "Ah si tu pouvais fermer ta gueule" le 24 novembre dernier, et c'est un réel succès!

En effet, l'animateur du "Plus Grand Cabaret du Monde" est même N°1 des ventes single et se place, par conséquent, devant la star internationale Britney Spears!

De plus, son album sorti il y a plus d'un mois, s'est écoulé à plus de 60.000 exemplaires et risque donc d'être prochainement disque d'or.

Un succès donc pour l'animateur qui n'a pas la langue dans sa poche!

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Merci alfadir, j'ai trouvé mon cadeau pour noël ! Merci !

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Beaucoup de gens ont apparemment raisonné comme toi!

Last edited by alfadir (12-12-2008 19:01:32)

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Faits divers et dépêches misérables

De même que les pubs radiophoniques de GTA justifient seules son achat, le titre de ce "single" justifie seul son achat pour l'offrir à un connard/une connasse.

Quelqu'un a-t-il déjà entendu parler/vu le magasin de fringues "Connasse" à Paris dans le XVe ?

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

78

Re: Faits divers et dépêches misérables

http://fr.youtube.com/watch?v=dboTHl6ELnY

Hum, très fin, ça se mange sans faim.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Patrick Sebastien a écrit:

Ca ferait tellement plaisir si on pouvait le dire à l'Assemblée nationale.

Le poujadisme s'est retrouvé un leader charismatique et réfléchi.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

80

Re: Faits divers et dépêches misérables

http://images.forum-auto.com/mesimages/1850/beauf.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Quelle saisissante photo de Laurent Gerra en week-end !

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Parisien a écrit:

Athènes touchée par des mini-attentats
13.12.2008, 07h44 | Mise à jour : 07h50

Huit petits engins de fabrication artisanale ont explosé la nuit dernière dans deux quartiers d'Athènes, visant notamment un bureau local du parti conservateur au pouvoir et des banques. Ces mini-attentats n'ont pas été revendiqués et il n'y a eu aucune victime.


Quatre succursales des banques Agricole, Générale, Citibank, banque Nationale de Grèce (BNG) ont ainsi subi des dégâts matériels limités dans le quartier d'Alimos en bord de mer, au sud de la capitale.
     

Un supermarché et une boutique de ventes des produits de l'Office des télécommunications (OTE) qui jouxtaient deux des banques touchées ont subi aussi des dégâts. Au nord de la capitale, dans le quartier de Kypséli, c'est une annexe de la Banque nationale de Grèce (BNG) qui a également été endommagée.


Le bureau local d'Alimos du parti au pouvoir Nouvelle Démocratie a été également touché.

Aucun incident entre la police et les jeunes

Ces attentats, réalisés à l'aide de petites cartouches de gaz, ont provoqué des débuts d'incendies rapidement maîtrisés par les pompiers.
Deux voitures ont par ailleurs été brûlées par des inconnus dans deux quartiers de la capitale, à Guizi et à Exarchia, le centre contestataire d'Athènes.

La police n'a signalé aucun incident au cours de la nuit entre jeunes et forces de l'ordre au huitième jour d'une flambée de violences qui a embrasé la Grèce après la mort d'un adolescent tué par un policier samedi dernier à Athènes.

leparisien.fr

http://www.leparisien.fr/international/ … 341011.php

3 heures de retard pour un TGV c'est pire que les attentats de 1995, 8 bombes qui pètent dans la capitale dans un contexte de tension sociale intense (malgré la tendance qui équivaudrait -- pour faire un mauvais parallèle -- à réduire 1984 à la mort de Malik Oussekine) c'est d'un banal...

Last edited by fétiche (14-12-2008 19:20:33)

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Parisien, toujours a écrit:

A Paris, la manifestation devant l'ambassade de Grèce dégénère
13.12.2008, 10h35 | Mise à jour : 10h48

Après l'Espagne et l'Italie jeudi dernier, c'est en France que la contagion des événements actuels en Grèce a failli avoir lieu. Hier soir, alors qu'un rassemblement de soutien était organisé à proximité de l'ambassade de Grèce, rue  Auguste-Vacquerie dans le XVè arrondissement de Paris, des incidents ont conduit à l'interpellation de six personnes.

Entamée à 17 h 30 devant l'ambassade de Grèce, la manifestation a rassemblé quelque 300 personnes issues de mouvements étudiants, de syndicats et d'organisations de gauche et d'extrême gauche. C'est vers 19 heures que la situation a dégénéré, lorsqu'une centaine de jeunes a décidé de quitter le cortège pour remonter l'avenue des Champs-Elysées.

"Il s'agissait d'un rassemblement autorisé, explique-t-on à la préfecture de Police de Paris. Mais alors que le mouvement commençait à se disperser, plusieurs jeunes ont rejoint les Champs-Elysée avec la ferme intention de bloquer totalement la circulation. Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour les en empêcher. Au final, il y a eu six interpellations : trois pour jets de projectiles et trois pour dégradations de mobilier urbain, notamment des feux tricolores".

leparisien.fr

http://www.leparisien.fr/une/a-paris-la … 341265.php

L'exagération inverse : on est passé à deux doigt de la guerre civile, avec pas moins de 300 manifestants ! J'aime beaucoup le mot "contagion", à propos du virus gauchiste résistant à tous vaccins (sauf celui administré par la police à coups de matraques, ouf !).

Last edited by fétiche (14-12-2008 19:27:01)

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Parisien est une dépêche misérable dans son entier.

"Tout homme qui est un vrai homme doit apprendre à rester seul au milieu de tous, à penser seul pour tous - et au besoin contre tous." Romain Rolland

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Post a écrit:

Sabotages SNCF: un groupe allemand revendique les sabotages
Lundi 15 décembre, 21h00
pierre-alain - LePost
C'est quoi cette histoire?

Mais qui a saboté les caténaires de la SNCF? La police a mis l'accent sur la cellule d'"ultragauche" de Tarnac. 2 personnes, Julien Coupat, le leader de la cellule et sa compagne, sont encore en prison, alors que les 7 autres membres sont sous contrôle judiciaire.

Mais d'autres personnes revendiquent ces actes

Une lettre envoyée au quotidien berlinois Tageszeitung, qui ne l'a pas publiée, revendique les sabotages pour lesquel la bande de Tarnac a été inquiétée, ainsi que d'autres, en Allemagne. C'est RTL qui révèle la teneur de cette lettre: en signature: "en souvenir de Sebastian", probablement Sébastian Briat, un jeune militant antinucléaire, le 7 novembre 2004, mort écrasé par un train chargé de déchets nucléaires allemands en partance pour la France.

La date d'envoi de la lettre en dit beaucoup

La lettre a été postée mi-novembre, après les sabotages, et juste après que la bande de Tarnac ne soit interpellée. Une chronologie qui pousse les enquêteurs à penser à une action concertée entre le groupe français et celui qui ne s'est exprimé qu'en allemand. "Ce serait la meilleure preuve des liens tissés en Europe au sein de l'ultragauche" expliquait un enquêteur antiterroriste à RTL.

http://fr.news.yahoo.com/63/20081215/tf … 9dcf9.html

On est ridicule, on a merdé, on s'est planté ? Nan, c'est un RE-SEAU. Al-Qaida, quoi.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Monde a écrit:

Au Burundi, la traque des albinos

ENVOYÉ SPÉCIAL BUJUMBARA

Cette nuit-là, les machettes étaient aiguisées. "Sept bandits ont fait irruption dans la maison, raconte Nicodème Gahimbare, procureur de Ruyigi, province située à l'est du Burundi. Trois ont menacé la famille avec des kalachnikovs, pendant que les quatre autres découpaient l'albinos, qui était toujours vivant. Ils ont commencé par les bras puis ont tranché les jambes et enfin la tête. L'un d'entre eux recueillait le sang dans un bidon... Puis, ils sont repartis en laissant dans la pièce ce qui restait du corps." Depuis septembre, les albinos du Burundi sont victimes d'une traque effroyable, sordide et insensée. Cinq meurtres, plus abominables les uns que les autres, ont déjà été commis. Hommes ou femmes, garçons ou fillettes, les albinos sont devenus bien malgré eux les cibles d'un marché fort lucratif.

Consultez les dépêches vidéo des agences AFP et Reuters, en français et en anglais.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
On ne compte plus les légendes africaines qui entourent les albinos, victimes d'une maladie génétique qui se caractérise par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et des yeux. Mi-hommes, mi-dieux, selon les régions, leur "blancheur" pourrait apporter toutes sortes de pouvoirs, bénéfiques ou maléfiques. Au Cameroun, au Mali et dans d'autres pays du continent, on attribue à ces "enfants blancs" nés de parents noirs des forces surnaturelles. "Ici, dans la région des Grands Lacs, nous sommes considérés comme les enfants du soleil, de la chance, explique avec un air de dégoût Cassim Kazungu, président de l'Association des albinos du Burundi. Alors, certains sorciers, principalement originaires de Tanzanie, racontent que s'ils mélangent nos os et notre sang à certaines potions magiques, ils seront capables de confectionner des gris-gris pour obtenir de l'or, de la chance ou une éternelle jeunesse. On nous assassine pour des histoires de sorcellerie..."

C'est principalement sur les bords du lac Victoria que seraient nées ces légendes. Autour du plus grand lac africain, on raconte, par exemple, que verser du sang d'albinos sur une mine d'or pourrait suffire à faire jaillir des pépites, sans même avoir à creuser la terre. Chez les pêcheurs, on soutient que le fait d'appâter les eaux du lac avec un bras ou une jambe découpée sur un corps d'albinos permettrait d'attraper de gros poissons, le ventre gorgé d'or...

En attendant, c'est l'appât du gain qui nourrit ces massacres humains. "L'un des bandits qui a été arrêté après un meurtre a dit qu'on lui avait promis 1 million de franc burundais (650 euros), explique Cassim Kazungu. La peau des albinos vaut une fortune et nous sommes dans un pays où les gens ont faim... Il faudrait que le gouvernement prenne des mesures très sévères à l'encontre des tueurs." Deux hommes ont déjà été condamnés à la peine capitale, mais celle-ci est en passe d'être abolie, ce qui accroît l'angoisse des albinos.

Sur les rives du lac Tanganyika, où l'espérance de vie est de 43 ans, où l'indice de développement humain (IDH) classe le pays à la 169e place mondiale (sur 177), la guerre civile, qui a opposé les ethnies hutu et tutsi entre 1993 et 2006, a fait près de 300 000 morts. La tension ethnique est aujourd'hui retombée et, jour après jour, la paix avance. Jeudi 4 décembre, un accord de cessez-le-feu, conclu avec tous les autres mouvements rebelles en 2006, a été signé entre le gouvernement et le FNL (Forces nationales de libération), le dernier groupe en activité. Mais les massacres ethniques ont laissé des séquelles psychologiques irréversibles, inquantifiables, et une économie en lambeaux. Le soir, dans certains quartiers de Bujumbura, la capitale, on raconte qu'il suffit de "10 000 francs "bou"" (6,50 euros) pour acheter la vie d'un homme...

C'est en Tanzanie, pays de 40 millions d'habitants qui borde le Burundi à l'est, que les premiers meurtres ont été commis. Depuis le début de l'année, il y en aurait déjà eu une trentaine, alimentant des réseaux dirigés par certains notables. Le Parlement européen a adopté, le 3 septembre, une résolution condamnant "vigoureusement" l'assassinat d'albinos dans ce pays.

Les autorités tanzaniennes ont pris des mesures de protection, comme l'instauration d'un recensement et la mise en place d'un service d'escorte pour les enfants se rendant à l'école. Le gouvernement a surtout annoncé que des sanctions très sévères, allant jusqu'à la peine de mort, seraient prises contre toute personne mêlée à ces crimes rituels. Quelques trafiquants et une cinquantaine de sorciers auraient été arrêtés dans la foulée.

L'apparition de cette traque sur le sol burundais pourrait résulter des mesures prises en Tanzanie. Les frontières sont poreuses, surtout lorsque les trafics génèrent des sommes colossales... "Le gouvernement tanzanien a agi rapidement en faisant du meurtre des albinos un crime puni de la peine capitale, a déclaré Olalekan Ajia, responsable de l'Unicef au Burundi, le 19 novembre. Du coup, les sorciers et autres charlatans sont partis pour le Burundi." Le retour de 100 000 réfugiés burundais vivant dans des camps le long de la frontière tanzanienne est une autre hypothèse avancée.

Jusque-là épargné, le Burundi, qui recense près de 150 albinos sur une population de 8 millions d'habitants, déplore donc aujourd'hui 5 meurtres et un disparu. Début décembre, un homme en tenue militaire armé d'une machette a tenté une agression. Il a été arrêté par le père de l'albinos, qui a été sérieusement blessé lors de l'altercation. Roué de coups par les gens du village, l'agresseur est décédé le lendemain.

Les albinos du Burundi vivent la peur au ventre. "Je ne sors plus de chez moi car, même si la capitale est pour l'instant épargnée, je me sens en insécurité, lâche Pascal, 28 ans, un habitant de Bujumbura. Mais je suis bien obligé d'aller faire mes courses... Sur le trottoir, les gens disent en me regardant : "Regardez, le beau paquet d'argent qui déambule !" D'autres stoppent leur voiture à ma hauteur et me menacent : "Tu vaux l'équivalent de trois camionnettes, on va te vendre en morceaux..." Nous vivons un véritable cauchemar." Quelques ruelles plus loin, Nathalie, 25 ans, n'est guère plus sereine. "La situation est très difficile et j'ai peur, dit-elle. Mais je suis surtout très inquiète pour ceux qui vivent à l'extérieur de la capitale." Rien n'arrête les tueurs. Pour découper les membres d'une adolescente de 16 ans, tuée quelques jours plus tôt, certains sont allés jusqu'à déterrer deux fois son cadavre...

orsque les premiers meurtres ont été commis, dans la région de Ruyigi, à mi-chemin entre Bujumbura et la frontière tanzanienne, Nicodème Gahimbare, procureur de la province, a parcouru la région pour proposer aux albinos de les héberger chez lui. L'homme a pris des risques pour assurer leur protection. Il a payé de sa poche, aussi. "Il fallait vraiment faire quelque chose pour ces gens, dit-il. Les atrocités des attaques se propageaient à travers les villages, et ils vivaient de plus en plus dans l'angoisse... Dans une même famille, je me souviens qu'il y en avait quatre ! Plus loin, un curé a accepté que je lui en confie quelques-uns... Pendant une semaine, j'en ai hébergé huit. Très vite, on a atteint la vingtaine ! Il en arrivait presque tous les jours des villages alentour..."

Le gouvernement s'est alors penché sur leur sort. Les ONG, les pouvoirs publics et la communauté internationale se sont mobilisés. L'ambassade de France a été l'une des premières à réagir en envoyant des vivres et des matelas dans la maison. L'Union européenne a fait parvenir à Ruyigi des vêtements et des chapeaux pour protéger leur peau, sur laquelle se forment des croûtes après des expositions prolongées au soleil. "Ils vivaient dans des conditions d'hygiène déplorables, confie un Français qui a fait quelques visites à Ruyigi dans un but humanitaire. La maison, qui n'avait ni eau ni électricité, possédait seulement 3 chambres. J'y ai compté 34 albinos..."

Début décembre, une nouvelle demeure a été trouvée. Elle n'est toujours pas raccordée à l'eau et à l'électricité, mais elle est plus spacieuse puisqu'elle compte 10 chambres. On y trouve 39 "enfants du soleil", âgés de 6 mois à 62 ans, auxquels il faut ajouter 6 accompagnateurs (parents, frères ou soeurs). Le loyer est pris en charge par le gouvernement et non plus par l'Association des albinos, "dont les comptes sont totalement vides", indique le président.

L'Etat s'est engagé à prendre à sa charge les 8 policiers, contre 4 auparavant, qui assurent la sécurité de la maison. "On pensait que la situation durerait quelques mois, mais elle perdure, déplore Nicodème Gahimbare. Un jeune albinos est retourné dans son village, mais il s'est fait attaquer dans sa propre maison. Ceux qui sont sous notre protection ont tellement peur de rentrer qu'ils ne veulent plus repartir..."

Le gouvernement burundais, avec l'appui de la communauté internationale, vient de lancer plusieurs campagnes de sensibilisation à travers le pays. Mais s'il faudra du temps pour enseigner la tolérance, il en faudra encore plus pour faire taire les croyances. "Autrefois, on disait qu'un albinos qui naissait de parents noirs portait forcément malheur, car il était l'enfant d'une mère volage, lâche Cassim Kazungu. Il était rejeté et vivait comme un marginal, un laissé-pour-compte. Maintenant, on fait croire aux gens que nous portons chance. Alors, on nous massacre !"

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Parlement européen a adopté, le 3 septembre, une résolution condamnant "vigoureusement" l'assassinat d'albinos dans ce pays.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Un peu le principe d'une résolution non ? "Bouh ! Pas bien !"

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Faits divers et dépêches misérables

La private joke était bonne. Tout comme les résolutions de l’UE.

90

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Figaro - Ouest France a écrit:

Il vole un mort : cinq mois ferme

Un homme accusé d’avoir volé et de s’être servi de la carte bancaire d’un de ses proches, dont il venait de constater le décès, a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Rennes à une peine de cinq mois de prison ferme, rapporte le quotidien Ouest-France sur son site internet. L’homme devra aussi verser 500 € à la soeur de la victime.

Les faits se sont déroulés dans la commune de Sainte-Marie, en Ille-et-Vilaine, en novembre 2007. «C'était un grand copain», explique l'homme, cité par Ouest-France. «Après avoir passé une soirée arrosée ensemble, cet homme a dormi chez lui. Au petit matin, il constate que son ami est mort. Il s'empare de sa carte bancaire, avant de prévenir un voisin de son décès. Il part ensuite faire des achats et retirer de l'argent avec la carte, le tout pour 270 € », relate le quotidien. «La première chose à laquelle il a pensé, c'est l'argent», a dit la procureure qui a requis une peine ferme en raison du casier du prévenu. «Il aurait fait pareil pour moi», a répondu l’accusé.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Figaro a écrit:

Une femme de 94 ans a été violée hier à son domicile d'Antibes (Alpes-Maritimes), a-t-on appris vendredi de source policière, confirmant une information du quotidien Nice-Matin.

Selon le journal, la nonagénaire a été violée à son domicile vers 05H00 du matin, sur les hauteurs d'Antibes. L'agresseur pourrait s'être introduit par la fenêtre.

Il a frappé la vieille dame avant de prendre la fuite. La victime a été hospitalisée à Nice puis recueillie en fin de journée, jeudi, par des proches, précise Nice-Matin.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Faits divers et dépêches misérables

L'agresseur a-t-il déposé une plainte?

Re: Faits divers et dépêches misérables

L'agresseur a surtout violé le domicile en pénétrant par la fenêtre...

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Le Figaga a écrit:

Nouveau décès d'un bébé après une «erreur» présumée

Le ministère de la Santé a annoncé la mort d'un nourrisson de 6 mois, à la suite d'une «suspicion d'erreur» survenue dans un hôpital des Yvelines. Les parquets de Versailles et Paris ont été saisis.

Dix jours après la mort d'Yliès, le ministère de la Santé a annoncé samedi la mort d'un autre enfant, à l'hôpital. Le nourrison de 6 mois est décédé à l'hôpital Necker à Paris à la suite d'une «suspicion d'erreur» intervenue à l'hôpital de pédiatrie et de rééducation de Bullion, dans les Yvelines.

Selon les premières conclusions de l'enquête, l'accident serait dû à un «mauvais réglage du débit de la pompe à perfusion de l'enfant, survenu au moment du changement de cette dernière», précise le ministère, qui dit avoir été informé de ce décès vendredi.

L'enfant était hospitalisé depuis «début septembre» à Bullion, a indiqué le ministère, sans en préciser la raison. «Les parquet de Versailles et de Paris ont été saisis de cette affaire», a-t-on ajouté de même source.


La Ddass sur place

La Ddass (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales) des Yvelines a «immédiatement été envoyée» sur place pour enquêter sur cette affaire.

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, «a adressé ses condoléances profondément attristées aux parents de l'enfant et s'associe à leur douleur», selon le communiqué.

Un petit garçon de 3 ans, Yliès, est décédé le 24 décembre à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris (XIVe), où il avait été admis pour une angine pour laquelle une infirmière lui aurait administré par erreur du chlorure de magnésium.

La direction de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a reconnu samedi que le drame s'était produit à la suite d'une erreur d'acheminement du médicament dans l'hôpital, entre la pharmacie et le service concerné.

L'été on a les gosses dans les bagnoles surchauffées et l'hiver...et au printemps?

Re: Faits divers et dépêches misérables

A 100 mètres de chez moi...c'est moche.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Il me semble que la France est le pays où le taux de morts liées à la surmédicalisation est le plus élevé d'europe pour le moins.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Faits divers et dépêches misérables

Parce qu'il faut se souvenir qu'il n'y a pas que la préparation à la 3A de misérable, petit florilège de l'actualité du jour

Un forcené d'une quarantaine d'années, armé d'un fusil, est retranché depuis midi à son domicile à Achères-la-Forêt (Seine-et-Marne) après avoir menacé sa famille et les gendarmes intervenant pour régler un différend familial, a indiqué la gendarmerie.

L'homme, âgé de 44 ans, en instance de divorce, s'en est pris d'abord à sa femme et à ses deux enfants vers de midi, a indiqué la gendarmerie. Puis, à l'arrivée des gendarmes "il a sorti une tronçonneuse" en menaçant ces derniers avant de s'enfermer seul dans sa maison. C'est alors qu'il "a pris un fusil et nous a tiré deux fois dessus", a déclaré à l'AFP le responsable des opérations.

Un gros dispositif de sécurité était en place en soirée autour de son domicile pour maîtriser le forcené. Une soixantaine de gendarmes de la compagnie de Fontainebleau (Seine-et-Marne), renforcés le Peloton de surveillance et intervention de la gendarmerie (PSIG) de tout le groupement de Seine-et-Marne, sont mobilisés.

Un quinquagénaire a fait une chute mortelle cet après-midi alors qu'il chassait avec des amis près de la commune de Lauzet-Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence), a-t-on appris auprès du peloton de gendarmerie de haute montagne de Briançon (Hautes-Alpes).

L'homme, âgé de 54 ans, a vraisemblablement glissé sur un terrain accidenté avant de sauter une barre rocheuse et de faire une chute de 60 mètres.

Le quinquagénaire, qui faisait partie d'un groupe de sept personnes, était le maire de la petite commune de Sauze-du-Lac, qui se trouve en bordure du lac de Serre-Ponçon, a-t-on appris auprès de la Fédération de chasse des Hautes-Alpes.

Un chasseur âgé d'une quarantaine d'années s'est tué accidentellement avec son fusil en tentant de sauver son chien tombé dans un fossé rempli de glace, ce matin à Rieulay (Nord), près de Douai, a-t-on appris de sources concordantes.

"L'homme a voulu sauver son chien tombé dans un fossé plein de glace et a apparemment donné des coups sur la glace avec la crosse de son fusil: un coup de feu l'a alors atteint en pleine poitrine", a-t-on déclaré de source policière, confirmant une information du site internet de La Voix du Nord.

"L'homme avait reçu un coup de feu au niveau de l'abdomen et était en arrêt cardio-ventilatoire quand nous sommes intervenus: une réanimation a été tentée, mais n'a pas fonctionné", ont précisé les pompiers.

Vous voyez, il y a quand même plus malheureux que vous.

Last edited by alfadir (04-01-2009 19:50:29)

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Faits divers et dépêches misérables

Et le chien ?

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Faits divers et dépêches misérables

J'ai pas osé demander....

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Faits divers et dépêches misérables

Tiens, je n'y ai même pensé. Fou l'effet que me font ces dépêches, sensationnelles et sensationnalistes, mais toujours incomplètes.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)