Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Crack sur les marchés.

http://img367.imageshack.us/img367/6751/250o2tetf9.jpg

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

http://img376.imageshack.us/img376/4209/traders104frontleadtz7.jpg

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

http://img90.imageshack.us/img90/5699/9feefe65e49f5b004f262c1zg0.jpg

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Quand même, tu aurais pu mettre Elizabeth Rose :

http://www.lefigaro.fr/medias/2008/09/25/972f4936-8a69-11dd-bf86-ed00e0217d5d.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Le plus abattu, c'est peut-être lui, c'était sa dernière chance de se rattraper
http://q.liberation.fr/photo/20080929/photo_0302_459_306_10765.jpg

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Broz a écrit:
*Fragrance* a écrit:

Comme on s'y attendait, plan d'aide américain rejeté.

Comme on redoutait - mais je m'y attendais pas perso.

Apparemment les marchés non plus.... A croire qu'ils auraient dû venir s'informer auprès de certains membres du forum.

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Allez hop, Dexia partiellement nationalisée.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

4,6 milliards. NICE

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Non non, 6,4 millards d'euros. Une paille.

Il reste encore UBS et Natixis sur ma liste. Pour le sport, je rajoute HBOS et Commerzbank.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Ne retrouvant pas le thread "phrase du jour", je poste ici :

"Ils ont voulu un marché libre, ils ont eu un marché sauvage"
B. Obama, ce matin même.

Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu'un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la Société.
Sartre, in Les mains sales
N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Qui elle même revient périodiquement. Le système est usé.

"Les Français veulent l'égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l'esclavage" Alexis de Tocqueville

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Dilbert a écrit:

Blabla rhétorique usé, revenant périodiquement à chaque crise.

blabla classico-monétariste usé, revenant périodiquement à chaque crise.
Je te souhaite de ne pas voir tes dépôts perdus par une faillite, ou ton appart perdre 50% de sa valeur en quelques semaines.

Moi la question que je me pose c'est "mais où est passé l'argent" ?
Y en a qui ont du se payer quelques superbes barraques avec piscine avec l'argent des déposants

Encore une théorie du complot financier...

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Et bien les gens très scrupuleux qui ont refilé un bon nombre de crédits à des personnes non solvables, touchant une belle commission au passage, ne doivent pas trop se faire de soucis...

"Les Français veulent l'égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l'esclavage" Alexis de Tocqueville

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Dilbert a écrit:

Ouin ouin il faut réguler vite vite à mort les spéculateurs qui se font de l'argent sur le dos des gentils.

Là, tu en fais trop. ^^

Immonde sbire du grand Kapital.

« Hit me right in my white guilt »

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Tu veux pas dire des choses sensées Dilbert ?
A part des revers de mains et des blagues à 2 centimes qui enterrent toute discussion possible, tu dis vraiment rien sur ce forum.
C'est pas bien grave sur les fils "récré" mais ailleurs c'est relou pour le lecteur.

Last edited by Gambetta (30-09-2008 12:00:07)

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Là où je rejoins Dilbert, c'est que la régulation est chimérique. La notion même de spéculateur voyou est totalement galvaudée.
Comment les reconnaître seulement ?  Certains spéculateurs entrainent des pertes considérables, mais c'est souvent pour protéger leurs capitaux, chose totalement admise par le système.

Reste la fameuse conspiration financière, Bilderberg, toussa. C'est une autre histoire.

Last edited by Balladur von Chirac (30-09-2008 12:08:02)

« Hit me right in my white guilt »

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Etriper les riches, ça c'est de la régulation pour laquelle on peut compter sur moi.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Oui il faut une révolution et que des têtes tombent.

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Une révolution ? Mais quelle révolution ? Encore faudrait-il trouver des gens qui veuillent bien la faire...

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Quand t'auras compris que c'est le Bilderberg ou ta peau, on en reparlera.

Last edited by Emmanuel Goldstein (30-09-2008 12:40:03)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Tiens donc, le Bilderberg... Pourquoi pas la Synarchie pendant qu'on y est ?

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

La synarchie je ne connais pas bien.
Le Bilderberg ça existe en revanche et c'est chaque année.
Un jour faudra arrêter de tout le temps répondre "gnagna théorie du complot ça n'existe pas", et ce faisant de défendre objectivement l'aristocratie occidentaliste.

Ces gens ont déclaré la guerre aux peuples et à la liberté.

Ceux qui hésitent à frapper des tyrans ne méritent pas le nom de Républicains !

Last edited by Emmanuel Goldstein (30-09-2008 12:55:22)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

La Synarchie, avec un S majuscule, s'il te plaît. Cette organisation est sérieuse, elle.

Tu devrais te renseigner, c'est fascinant.

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Tu m'avais manqué, scélérat

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Chacun sa théorie du complot.

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Emmanuel Goldstein a écrit:

Ceux qui hésitent à frapper des tyrans ne méritent pas le nom de Républicains !

Et hop, une phrase bidon !

[Edith : "mauvaise citation."]

Last edited by Le Pétauriste (30-09-2008 13:40:07)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

La phrase exacte est en effet : "Ceux qui hésitent à frapper un tyran ne méritent pas le nom de Républicains", Lindet, Vote du procès de Louis Capet. 

Necrid_Master, ta source est-elle la citoyenne Lacroix-Riz ?
Et sinon, quelle sont tes sources sur ce sujet ?

Last edited by Emmanuel Goldstein (30-09-2008 13:57:18)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Florian a écrit:

Non non, 6,4 millards d'euros. Une paille.

Il reste encore UBS et Natixis sur ma liste. Pour le sport, je rajoute HBOS et Commerzbank.

En pratique, tu penses que ça change quelque chose à la façon dont la banque va fonctionner/embaucher ?

Parce qu'au fond, la CDC a toujours été actionnaire de Dexia, et le gouvernment belge aussi...

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Je pense que ça va les inciter à réduire un peu la voilure et à être plus prudents dans les prêts qu'ils accordent... Les collectivités vont souffrir au moment de la révision.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

30

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Emmanuel Goldstein a écrit:

La phrase exacte est en effet : "Ceux qui hésitent à frapper un tyran ne méritent pas le nom de Républicains", Lindet, Vote du procès de Louis Capet.

Ce n'est pas plutôt le "Rapport sur les crimes imputés à Louis Capet" ? (simple question de curiosité)
Sinon, tu peux dire "Procès de Louis XVI", on ne t'en voudra pas et on ne t'accusera pas d'être royaliste.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Florian a écrit:

Je pense que ça va les inciter à réduire un peu la voilure et à être plus prudents dans les prêts qu'ils accordent... Les collectivités vont souffrir au moment de la révision.

Ils étaient déjà assez prudents dans les prêts aux CT... et puis dans l'ensemble les prêts aux CT c'est pas extrêmement risqué. Ce qui a plombé Dexia (et inquiétait déjà tout le monde cet été, quand j'y étais en stage), c'était la filiale US, FSA... ils sont spécialisés dans le réhaussement de crédit.

32

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

-

Last edited by OZ (12-07-2011 10:10:25)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Dow Jones  10365,45 (-777,68).


Fail.

« Hit me right in my white guilt »

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Sauf que ça c'était le cours d'hier soir à la cloture.

On est à 10592, là

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Effectivement, mon indicateur a du bogguer.

« Hit me right in my white guilt »

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Fail?

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Florian a écrit:

Fail?

La débandade...

http://investmentpostcards.files.wordpress.com/2007/08/dow-jones-world-stock-index.jpg


----> []

« Hit me right in my white guilt »

Topic: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

J'ai écrit un billet sur un blog avec un récapitulatif de la crise financière actuelle. Je me demande si vous étiez d'accord avec mon analyse ou j'ai oublié voire inventé des étapes. J'attends vos remarques et critiques.

P.S. La fin est une opinion personnelle qui n'engage que moi.

L'adresse : http://crisefinanciere.blogspot.com

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Florian a écrit:

Sauf que ça c'était le cours d'hier soir à la cloture.

On est à 10592, là

Ouaip, certains marchés remontent :

http://img394.imageshack.us/img394/5068/artindiaapct8.jpg

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Sous-titre de ton blog : "Ce blog a pour d'expliquer les raisons de la crise financière actuelle et de vulgariser les termes associés. Il s'enrichira au fur et à mesure de l'actualité."

Une question, n'as-tu pas l'impression que tu t'attaques à une entreprise trop importante pour toi ? (ceci n'est qu'une simple question).

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2008/09/29/h_4_ill_1101019_574944.jpg

Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu'un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la Société.
Sartre, in Les mains sales
N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

?

Last edited by larrylafauche (30-09-2008 15:44:58)

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

2 hypothèses : 1) c'est une vrai question et la réponse est sûrement mais je le fais aussi pour moi. 2) Cela voulait simplement dire que j'ai oublié de mettre "but" entre "pour" et "d'expliquer" et alors je le corrige tout de suite. Merci de me répondre. Mais au fait, l'as-tu lu ? Si oui ...

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

2) Ce qui est fait.

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Larry, pour info, tu as un onglet "edit" ou "modifier" en bas de tes messages, ça te permet de les modifier après les avoir envoyés.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Tu ne peux pas supprimer de message, sauf, avec parcimonie, si tu fais "signaler". C'est pour ça que tu as intérêt à éditer.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

@larrylafauche :

Bon, tu avais créé ce topic et il vient d'être fermé alors que j'évais écrit ce qui suit. Pas de problème, comme je n'ai pas écrit ça pour rien, je le remets ici.
Cf pour le topic où je te répondais initialement.

larrylafauche a écrit:

2 hypothèses : 1) c'est une vrai question et la réponse est peut-être mais je le fais aussi pour moi. (...) Mais au fait, l'as-tu lu ?

C'était effectivement vraiment une vraie question véritable et vraie, vraiment.

Je ne l'avais pas lu pour cette raison (mais maintenant si) : j'ai un peu du mal avec les blogs de manière générale (mais ça n'explique pas tout, j'aime bien celui d'Eolas et d'autres encore par exemple). En fait, ce qui m'ennuie avec ton blog, c'est un peu le coté "moi, j'ai compris, moi je vais t'expliquer à toi citoyen lambda" alors que 1) il existe des centaines d'explications sur cette crise (qui se recoupent généralement - via blogs ou nan -), et 2) par des analystes/professionnels reconnus dans le milieu (et qui plus est, pas mal d'entre eux ne disent pas qu'ils ONT l'explication mais une explication - dans le sens d'une hypothèse qui pourrait expliquer la crise -). Aujourd'hui encore, j'assistais à un cours d'économie monétaire internationale où le prof (qui plus est aussi consultant pour la banque mondiale) parlait de la crise, et tout le temps, il parlait en hypothèses et non affirmait (alors que ce n'est pas un "citoyen lambda", il est même reconnu en tant qu'économiste, enfin, bref, on s'éloigne du sujet). Bon, bien sûr, la titrisation, subprimes & co, c'est son domaine et il l'expliquait (vis-à-vis de nos connaissances actuelles de cette crise évidemment) mais pour la crise actuelle, il ne prétendait pas avoir la Solution. Aussi, sur BFM tout à l'heure, certains disaient qu'ils ne "comprenaient pas tout" (ce qui est signe de modestie, et ce qui n'est pas étonnant à entendre je pense). Etc.

Tout ça pour dire qu'en gros, ce qui me gêne, c'est que l'on sait rien de toi, et que tu arrives tel le messie apportant l'explication divine. Bref, que tu viennes et que, toi, tu apportes l'explication et la solution que même des spécialistes n'oseraient apporter et que tu apportes la solution à adopter pour que tout le monde il redevient gentil, il redevient beau (cf la fin de ton article). Alors oui, quand on reste vague, l'explication est vague et a plus de chances de correspondre à la réalité mais je trouve juste ton écrit déplacé.

J'aurais préféré voir comme titre "Tentatives d'explication de la crise (selon un simple étudiant)" ou équivalent mais surtout pas le sous-titre de ton forum (cf "Ce blog a pour d'expliquer les raisons de la crise financière actuelle et de vulgariser les termes associés. Il s'enrichira au fur et à mesure de l'actualité" ; il manque toujours un mot pour qu'il soit compréhensible soit dit en passant) ou des phrases telles :

les causes elles ne sont pas forcément évidentes pour le citoyen lambda.

Car qui es-tu, toi, pour être différent de ce que l'on est tous, à savoir des "citoyens lambdas" ? Je ne sais pas pour toi, mais ça me donne un peu l'impression de lire ça : "les causes(, elles) ne sont pas forcément évidentes pour la doxa plébéienne".

Aussi, j'aurais aimé ne pas lire des effets de style (oui, je parle du fond là) comme :

c'est ce vaccin qui va s'avérer pire que le mal.

Ensuite, il faudra tôt ou tard et le plus tôt sera le mieux que le robinet du crédit se rouvre

Enfin, last but not least

Rendons à chacun son métier

non pas vendre des (...) comme un supermarché vend des boîtes de conserve.

qui n'apportent pas grand chose au sujet.

Sinon, globalement, je trouve tes explications très/trop légères, pas assez étayées et très/trop courtes.

Le schéma s'en retrouve être :
Crise Subprimes (cf 1er §) > et la titrisation (cf 2ème §) > et "système bancaire mondial et interdépendant" (cf 3èùe §) > donc crise financière dérivant éventuellement sur crise économique à venir > tes solutions > google.

En fin d'article , on peut lire donc :

Rappelons-nous que ces dix dernières années la seule entreprise ayant prise le risque d'une stratégie à long terme avec de très importants moyens en terme de recherche et développement et un management respectueux des hommes et mettant en avant l'innovation a connu des résultats au-delà de toute espérance : il s'agit de Google dont la devise est, et la coincidence n'est pas fortuite mais exprime bien une volonté de bâtir à long terme qui doit servir d'exemple, "Don't be evil" (Ne fais pas le mal).

Ce qui me fait dire : "et alors ?". Oui, tu vois donc que le rapport avec la crise actuelle et le§la motto/devise de google m'échappe. Qui plus est, maintenant, la devise (assez infantilisante et enfantine) de google est en contradiction avec leurs actions (cf Chine, etc.).

Bref.

Ps : ceci n'étant pas un message agressif même si à l'écrit on peut le croire.

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Bienvenue à bord du Titanic financier !

Entretien avec Frédéric Lordon autour de la crise venue d’Amérique qui s’approche à grands pas de l’Europe.

http://media.la-bas.org/m3u/080930.m3u

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1510

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

http://www.la-bas.org/m3u/080930.ram

Re: Crise financière, crise économique, crise sociale, crise morale

Tim Kreider parle. Ecoutez !

http://img212.imageshack.us/img212/3092/theeconomyexplainedjx9.jpg

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016