Topic: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Bonjour à tous,
Je vais bientôt faire ma rentrée en terminale ES, et j'envisage déjà le concours de Science Po pour l'année prochaine. Je me suis renseigné sur les prépas, ça aide sans doute, mais c'est assez cher, et puis, ça veut dire que quiconque à de l'argent a plus de chance que le fils d'ouvrier (je caricature, on dirait du Besancenot...).

Bref, j'aimerai préparer seul le concours 2009. Je me suis renseigné sur le wiki du forum. Au sujet de la philosophie que je n'ai pas encore approché, que pouvez-vous me conseiller pour la travailler au mieux ? J'ai lu que vous conseillez des ouvrages de Vergely et Delacampagne, en existe-t-il des "plus conseillés" que d'autres ? Quel(s) ouvrage(s) pour plonger dans la philo ?

Aussi, pour la culture générale, je me suis déjà procuré quelques livres. Une amie qui a passé le concours de Science Po Strasbourg (et qui a réussi) m'a conseillé comme auteur Eric Cobast. J'ai chez moi "Petites leçons de culture générale" et "Culture Générale 1" (sous le direction de Eric Cobast et Richard Robert), le tout aux éditions PUF. Est-ce de bons ouvrages ? M'en conseillez vous d'autres ?

Pour l'histoire, niveau bouquins, j'ai "Précis d'histoire du XXe siècle" éditions Hatier ; "L'histoire de France ; De 1789 à nos jours pour les Nuls" de Jean-Joseph Julaud, "Relations internationales 1 & 2" de Philippe Moreau Defarges aux éditions Seuil, et "XXe siècle" aux éditions Librio.

Désolé pour la forme "inventaire de bibliothèque", mais j'aimerai avoir vos avis sur ces différents ouvrages.


Je souhaiterai également avoir quelques avis au sujet de Science Po Strasbourg, l'ambiance de travail, le "niveau général", la qualité de l'enseignement, etc... J'ai lu un avis

Cet avis a été évalué par 18 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

J'ai vu que des avis avaient été rédigés sur plusieurs IEP, alors j'ai voulu parler du mien... par ou commencer? Je fais partie de la première promo a bénéficier de la reforme intervenue l'annee dernière. Science Po Strasbourg passe a 4 ans, dont une troisième année a l'étranger obligatoire dans des fac/écoles avec lesquelles l'IEP a établi des conventions.
laissez moi commencer par vous dire que j'ai présente 5 IEP, j'ai échoué a Paris, j'ai été admis a Toulouse, Lille, Bordeaux et Strasbourg. J'ai choisi Strasbourg pour l'aura de l'IEP, et la ville même de Strasbourg, avec ses institutions Européennes. Et je ne regrette pas..!

Les 4 années:

La première année est bien conçue, généraliste, elle a le mérite d'apporter des bases solides dans diverses matières. Mais le fait que l'éventail des enseignements soient larges ne signifie pas que chaque matière est étudiée superficiellement. Au contraire, l'étude est faite en profondeur, que cela soit en droit, économie ou autre.
Un choix sur quelques options (très variées) est possible en seconde année, des options plus typées "sociologie", droit ou histoire. Le choix est fait librement, ce qui permet soit de spécialiser un peu son cursus ou de rester généraliste, toujours autour d'un tronc commun.
La troisième année se passe a l'étranger, et il y a le choix!
La spécialisation définitive se fait en 4eme année (service publique, européenne, entreprise).

les cours:
Le niveau global est très bon. Bien sur il y a des profs étrangers a l'accent parfois déroutant ou les profs de TD qui adorent vous voir trembler de peur... mais globalement les profs sont accessibles et très pros dans leur démarche. Les TD sont assures par des profs jeunes (la plupart) et dynamiques.
Franchement, vous aurez de quoi vous occuper si vous aimez le travail bien fait, entre les TD et les révisions pour les 2 sessions d'examens (janvier et mai).

L'ambiance:
L'ambiance a science po est désagréable (mais cela n'engage que moi). C'est le star système, on se croirait au collège, le plus populaire est celui qui a les dernières baskets a la mode... tout se passe autour d'un noyau d'étudiants "cools", hyper mesquins, peu francs. Je vous conseille de vous y faire quelques vrais amis sincères et de laisser tomber le reste, et surtout, de voir d'autres personnes. Beaucoup se prennent très au sérieux, regardent de haut avec condescendance (surtout ceux affilies a un certain syndicat ultra majoritaire...). Oui, ça sent le vécu... je trouves ça dommage, c'est tout.
Sinon la ville est magnifique et très agréable a vivre.

Franchement, n'hésitez pas, tentez le concours, je n'ai pas été déçu!


Merci d'avance pour vos réponses.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

MOUTOT Lionel, L'Encyclodidacte, Duc in altum, 69 €, disponible uniquement par le biais des Cours Vladimir.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Serge Berstein & Pierre Milza, en trois volumes sur l'histoire du XX° siècle pour l'histoire, c'est l'indispensable.
Tu rajoutes Introduction à l'histoire de notre temps de Réné Rémond et tu as tout ce qu'il te faut, rien de plus, rien de moins, pour avoir 20.
Sinon tu peux t'aider de ça et te focaliser sur tes livres de terminales et premières et de tes cours de tes professeurs.

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

DARD Frédéric, L'Histoire de France selon San-Antonio

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Tafay Flop a écrit:

Serge Berstein & Pierre Milza, en trois volumes sur l'histoire du XX° siècle pour l'histoire, c'est l'indispensable.
Tu rajoutes le tome 3 d'Introduction à l'histoire de notre temps de Réné Rémond et tu as tout ce qu'il te faut, rien de plus, rien de moins, pour avoir 20.
Sinon tu peux t'aider de ça et te focaliser sur tes livres de terminales et premières et de tes cours de tes professeurs.

Merci pour ta réponse.

As-tu des références pour travailler la culture générale et l'anglais ?

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Dix jours de préparation pour ma part et je l'ai eu. big_smile Comment ? Je n'ai travaillé, en histoire, que le hors-programme - j'étais en S - et les cours non-vus avec ma prof. Pari risqué mais gagnant cette année (12.10 en Histoire). En culture générale, je savais bien avant le concours que j'allais opter pour le sujet sur l'environnement. J'ai donc lu divers livres de la Documentation Française qui m'ont bien aidé (13.60 en CG). En revanche, je n'ai pas travaillé en anglais. C'est vraiment ce que je te conseille de bosser à fond. En effet, avec un beau 17 de moyenne à l'année en terminale et au bac, je n'ai réussi qu'à obtenir 5.75 au concours...

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

le concours commun des iep de province est juste après le bac et ne nécessite pas une préparation particulière pour l'histoire à la différence de paris étant donné que le programme est le même que celui du bac et que tu devrais l'avoir bossé. il faut quand même se renseigner sur la méthode attendue, c'est ce qui m'a un peu manqué personnellement.

pour la culture g, le concours portait sur deux thèmes particuliers, perso, je m'étais acheté un livre sur ces 2 thèmes et j'avais bossé à fond pendant une journée les auteurs d'un des 2 thèmes vu qu'on avait le choix le jour de l'épreuve.

en ce qui concerne l'anglais, travaille régulièrement sur des articles sortis de journaux comme the economist ou autres. travaille aussi la méthode pour la synthèse.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

.

Last edited by kobayashi (31-05-2011 18:39:51)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

kobayashi a écrit:

Excusez moi mais moi le Berstein&milza, je l'ai en 5 tomes pour le XXe siècle. sad

Tentative de sociololgisation du forum-scpo : Kobayashi ici présent, futur candidat au concours bac+3 de SciencesPo. (entre autres). Actuellement en vacances comme tant de gens en ce bas monde (i.e. la France), passe son temps à ficher le forum plus que ses cours, surtout depuis qu'il sait que c'est tranquille pour HEC AD, y a que la moitié du programme, une nouvelle victoire pour Super Glandu.
On pourrait s'attendre à une certaine solidarité inter-forumeurs quant à la préparation du concours tant redouté (catalogue de La Redoute autorisé donc), mais non, point du tout, et ce même quand le concurrent ne vise même pas le même concours. En effet, analysons ensemble cette petite tentative d'intimidation.
- Vocabulaire de l'étudiant sûr de lui et qui maîtrise ses sources : "Berstein&milza",
- Affirmation de la possession "je l'ai", précision temporelle pour magnifier son intérêt pour la discipline "pour l'Histoire du XXe siècle" (sous entendu "je l'ai en 15 pages seulement pour le 12e siècle avant JC, je comprends pas"),
- Et surtout, la fameuse technique du "t'as vu même qu'elle est plus grosse" : CINQ TOMES.
Conséquence logique : le concurrent désespéré cherche à remplacer son édition en 3 tomes (bouuuh) le plus vite possible afin de ne pas prendre trop de retard, et substitue donc du temps d'apprentissage par du temps de recherche et de stress.

Alors qu'en fait dans la vraie vie Kobayashi est un glandu qui n'a toujours pas compris qu'il avait acheté les 5 tomes de l'histoire de FRANCE au XXe siècle, ce qui est bien mais pas top quand on sait que l'épreuve porte sur le MONDE entier. Quoi que, on est plus à une imprécision de près, hein.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Le niveau en Anglais ça dépend des gens.
Globalement revois tes contrôles de l'année que tu n'auras évidemment pas cramé. Et repère bien les fautes récurrentes. Ça parait idiot mais c'est la base. La même chose en Français, par ailleurs. Si tu peux écrire en Français et en Anglais sans fautes d'écrit, tu gagnes de 2 à 5 points dans chaque matière.
The Economist, évidemment, on ne le répète même plus.

Pour la culture générale, si tu maîtrises déjà tous tes textes de Première étudiés pendant l'année, ainsi que quelques uns de Seconde (quitte à relire ton manuel de seconde) tu pars déjà avec un bon avantage. Car c'est cela la culture générale ; pouvoir réutiliser une culture commune dans des questionnements semi-philosophiques.
Si je retrouve ma méthode sur mon ordi, que je dois avoir dans un de mes dossiers, je te poste ça sur le forum.
Le concours de Paris n'a pas de programme, il demande une maîtrise du programme de Français de Seconde et de Première ainsi que du Programme de Philosophie de Terminale, mais plus que tout il demande une certaine capacité de réflexion (qui s'acquiert).

Quelques ouvrages qui ne sont pas exhaustif mais tout de même fondamentaux, d'après moi (les bibliothèques peuvent aider pour lire sans acheter) :
Rousseau Du contrat social (grande blague, mais une véritable réflexion sur ce qu'est la société et l'Etat malgré tout. Deux éditions : l'une normale, très bonne pour les insomnies, l'autre avec les commentaires de Voltaire, beaucoup plus drôle)
Hannah Arendt La crise de la culture et Condition de l'homme moderne. C'est lourd et difficile à lire pour du première-terminale, mais cela reste une très bonne référence, si ce n'est la référence actuelle.
Tocqueville De la démocratie en Amérique. Très intéressante critique de l'État providence, qu'on peut mettre en perspective avec l'un des passages de Chateaubriand dans Mémoires d'outre-tombe. Si quelqu'un a le-dit passage en tête je lui serais reconnaissant. (Enfin... je m'en fous mais c'est pour la forme.)
Michel Foucault Surveiller et Punir gros pavé, mais que je trouve très intéressant. Lire en particulier les passages sur les notions de pouvoir, de surveillance, de punition.
Quelques auteurs récents en sciences politiques. Pierre Rosanvallon a récemment sortit un bouquin, La contre-démocratie. Cela doit pouvoir se lire vite et avec des idées intéressantes. Chercher un peu parmi les autres ouvrages qui sortent. Pas forcément les acheter, éventuellement lire l'intro, deux trois page de l'œuvre, puis la conclusion. Généralement on fait le tour comme ça (c'est le cas souvent avec Rosanvallon par exemple même si j'aime bien ce qu'il dit.)
Bon, voilà. En une année si tu lis tout ça, si tu avales ton bouquin de philosophie et si tu revois tes cours de Première et de Seconde, tout en essayant de réviser le reste et d'avoir le bac, tu peux (je dis bien, tu peux) avoir une bonne note en Culture Générale.
Ou alors tu peux te présenter sans une aussi vaste préparation, en lisant quelques-uns de ces ouvrages mais pas tous (et ils te seront peut-être présentés en cours de Philosophie) et quand même avoir une bonne note.


Petite précision : le concours commun je ne connais pas. D'après ce que j'ai pu lire, il ne s'agit effectivement que du programme de terminale (vaste blague), cela signifiant en fait les grands axes suivants :

-Relations internationales de 1945 à nos jours.
- Histoire de la France de 1945 à nos jours. (Et je dis bien la France, pas sa politique uniquement. Il y a tout dedans, la France dans le monde aussi.)

Donc pour ce programme précis, il faut prendre seulement les deux seconds tomes du Serge Berstein & Pierre Milza qui couvre cette période.
Pour Paris, sauf changements, ça reste les trois tomes (puisque la période s'écoule de 1914 à nos jours).

Sur ce dodo, je bosse demain moi.
Je ne crois pas avoir oublié de préciser quelque chose. Si oui faites-moi signe.
Je me relis et je me rends compte que je suis complètement taré d'écrire pareil pavé.

Last edited by Tafay Flop (20-08-2008 23:26:19)

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Tafay Flop a écrit:

Le niveau en Anglais ça dépend des gens.
Et repère bien les fautes récurrentes. Ça parait idiot mais c'est la base. La même chose en Français, par ailleurs. Si tu peux écrire en Français et en Anglais sans fautes d'écrit

Oui, éviter les fautes répétitives comme les majuscules superfétatoires.

éventuellement lire l'intro, deux trois pages de l'œuvre, puis la conclusion.

Il y a un énorme marché de l'oeuvre énormément abrégée.

Oder so ähnlich.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

.

Last edited by kobayashi (31-05-2011 21:26:35)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

apokrif a écrit:

Il y a un énorme marché de l'oeuvre énormément abrégée.

Tu parles des œuvres originales ou de produits dérivés ?
C'est qu'avec les publications récentes…


J'oubliais : apparemment le concours commun à son propre programme de Culture Générale.
Il faut donc évidemment vérifier sur le site quel est ce programme et réviser en conséquence.

Last edited by Tafay Flop (21-08-2008 08:18:04)

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

C'est quoi cette bandaison collective pour The Economist ? Juste parce que la moitié des articles de l'examen d'anglais en est en général extrait ? Non, parce que le NYT est aussi bien et plus intéressant, le Herald Tribune se trouve dans tous les kiosques, et tu peux lire à peu près n'importe quel journal sur Internet de toute façon.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Je n'aime pas le NYT.
Peut-être parce que je ne le lis que sur Internet, aussi. Mais The Economist me parait bien plus intéressant, avec plus d'informations et une présentation agréable. Puis c'est de droite, de bonne droite et ça, rien ne le remplace.

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

Re: Préparer Science Po Strasbourg sans prepa

Bonjour,

je me permet de remonter le sujet que j'ai créé il y a plus d'un an pour vous annoncer que je vais intégrer l'IEP de Strasbourg, mon premier voeu, dès septembre. Vos conseils m'ont été utile pour ma préparation.

En anglais, j'ai bossé à fond le vocabulaire dans The Economist, la grammaire et la conjugaison dans un bouquin acheté pour ma première année d'histoire.

Par contre, je n'ai pas ingurgité les deux tomes "Berstein & Milza", simplement complété mon cours de terminale ES avec. J'ai eu 15.58 au concours. Certes, j'ai peut être passé l'essentiel de mon temps l'année écoulée la tête jusqu'aux oreilles dans l'histoire, mais allez placer les guerres Puniques ou la bataille d'Hastings dans un sujet sur la IVe République...

Enfin, pour la question contemporaine, j'ai fiché les quatre tomes qui composent les manuels sur les médias et la vieillesse, édités chez Ellipse, tout en lisant le bouquin de Pierre Boudieu sur la télévision (intitulé judicieusement Sur la télévision) et de Bernard Poulet sur les journaux (La fin des journaux). Chance, il y avait un sujet sur les médias.

Une dernière question : avant la rentrée, y a-t-il des lectures pour se mettre dans le bain ou le programme est "profite-de-tes-vacances-parce-que-quand-tu-seras-dedans-tu-n'auras-pas-l'occasion-de-souffler" ?

Merci pour vos conseils, merci de m'avoir lu, et merci d'avance pour vos réponses !