Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Pas mal aussi, la justification de la légitimité avec 52 % des voix ... à Neuilly-Sud, bastion UMP s'il en est ! En 2001, Louis-Charles Bary avait obtenu 73 % des voix au premier tour ...

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Greg a écrit:

Après une lecture attentive d'un assez grand nombre d'articles de presse consacrés à cette affaire grave, je peux vous garantir qu'à la lecture des journaux, on sait clairement qui travaille pour le pouvoir, qui a matraqué au fil des articles (ou des déclarations télés) la défense de Jean Sarkozy (Christophe Barbier notamment, toujours plus en pointe dans l'esprit serpillère), et quels journaux ont gardé un semblant d'indépendance et d'esprit d'objectivité voire d'opposition. Globalement, comme le dit Marianne, il se fait de plus en plus dur de trouver une presse d'opposition réelle. Heureusement que les commentaires des internautes sont là pour se faire une idée de l'état d'esprit du peuple, parce qu'il ne faut pas compter sur les journalistes pour cela qui le travestissent en fonction de leurs intérêts propres et de leurs relations au sein de la nomenklatura.

Cette affaire, outre d'être une terrible injustice, est contraire aux principes républicains (voir l'article 6 de la DDCH de 1789), et fait de la France la risée du monde entier... Sans parler ensuite des déclarations des divers défenseurs de cette situations, sorte d'enchère de la plus grosse énormité ou de la pire mauvaise foi... Cette affaire, enfin, évoque le mépris que les hommes au pouvoir actuellement ont pour les règles de vie en société, et partant, pour la société qu'ils dirigent elle-même.

Remarquez, nous avons moralement et politiquement tellement touché le fond que nous ne pouvons que remonter, hein.

Pas la peine d'accabler Christophe Barbier, dans son édito vidéo il a dit que Prince Jean était "indéfendable".

253

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

D'une part, il tenait un discours beaucoup plus favorable à l'intéressé sur france 5.
D'autre part, utiliser le terme d'"indéfendable" est symptomatique. Il s'agit en temps normal de "défendre" le système sarkozy, même si parfois, force est de constater même pour Christophe Barbier, qu'on ne le peut pas...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Free French a écrit:

Pas la peine d'accabler Christophe Barbier, dans son édito vidéo il a dit que Prince Jean était "indéfendable".

Il nous a aussi expliqué qu'il valait mieux que Prince Jean fasse attention aux « chausse-trappes » et qu'on pouvait être « malhonnête sans le savoir » à la tête de l'EPAD.

De toute façon, Barbier s'accable très bien tout seul. Un jour, il finira par s'étrangler avec son écharpe rouge.

Last edited by Allouis Inter (15-10-2009 13:37:53)

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

255

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Allouis Inter a écrit:

Un jour, il finira par s'étrangler avec son écharpe rouge.

C'est tout le bien qu'on lui souhaite.

256

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Greg a écrit:

Après une lecture attentive d'un assez grand nombre d'articles de presse consacrés à cette affaire grave, je peux vous garantir qu'à la lecture des journaux, on sait clairement qui travaille pour le pouvoir, qui a matraqué au fil des articles (ou des déclarations télés) la défense de Jean Sarkozy (Christophe Barbier notamment, toujours plus en pointe dans l'esprit serpillère), et quels journaux ont gardé un semblant d'indépendance et d'esprit d'objectivité voire d'opposition. Globalement, comme le dit Marianne, il se fait de plus en plus dur de trouver une presse d'opposition réelle. Heureusement que les commentaires des internautes sont là pour se faire une idée de l'état d'esprit du peuple, parce qu'il ne faut pas compter sur les journalistes pour cela qui le travestissent en fonction de leurs intérêts propres et de leurs relations au sein de la nomenklatura.

Cette affaire, outre d'être une terrible injustice, est contraire aux principes républicains (voir l'article 6 de la DDCH de 1789), et fait de la France la risée du monde entier... Sans parler ensuite des déclarations des divers défenseurs de cette situations, sorte d'enchère de la plus grosse énormité ou de la pire mauvaise foi... Cette affaire, enfin, évoque le mépris que les hommes au pouvoir actuellement ont pour les règles de vie en société, et partant, pour la société qu'ils dirigent elle-même.

Remarquez, nous avons moralement et politiquement tellement touché le fond que nous ne pouvons que remonter, hein.

Après tout, ce n'est pas comme si il y avait une sévère polémique à propos du prince sarko dans les médias.. La majorité d'entre eux soutiennent d'ailleurs le jeune Sarkozy et ont véritablement tenté de couver la polémique..

roll

Quand à Marianne, ils ont bien besoin de se la jouer "unique presse d'opposition en France" pour booster leurs piteuses ventes.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Greg a écrit:

Heureusement que les commentaires des internautes sont là pour se faire une idée de l'état d'esprit du peuple

Oui, les commentaires du monde.fr, du figaro.fr et d'agoravox sont toujours édifiants.
Merci internet.

258

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Ceux de forum-scpo.com aussi. Merci à vous.

259

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Prince Jean a écrit:

J'ai validé trois matières de ma deuxième année présentée. Et je peux même vous donner les notes : 11 en histoire des idées politiques ; 14 en finances publiques et 19 en droit immobilier et en droit civil. Vous pouvez vérifier. Je présenterai les quatre matières restantes lors du prochain contrôle, à la mesure de mes disponibilités. Et dans un an et demi, j'aurai ma licence !

Je crois qu'on devrait créer "Intégrer l'EPAD" et laisser Mami lui répondre si avec son dossier il a une chance.

260

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

RPC nl a écrit:
Prince Jean a écrit:

J'ai validé trois matières de ma deuxième année présentée. Et je peux même vous donner les notes : 11 en histoire des idées politiques ; 14 en finances publiques et 19 en droit immobilier et en droit civil. Vous pouvez vérifier. Je présenterai les quatre matières restantes lors du prochain contrôle, à la mesure de mes disponibilités. Et dans un an et demi, j'aurai ma licence !

Je crois qu'on devrait créer "Intégrer l'EPAD" et laisser Mami lui répondre si avec son dossier il a une chance.

Je m'en ferais un grand plaisir.

Et je ne serais pas mami gateau.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Remarquez quand même qu'il a eu 19 en droit immobilier, ce qui montre bien ses prédispositions pour le poste convoité.

(Je rigole, mais finalement, il est bien capable de rebondir sur ses notes et de dire exactement ça).

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

262

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Allouis Inter a écrit:

Remarquez quand même qu'il a eu 19 en droit immobilier, ce qui montre bien ses prédispositions pour le poste convoité.

(Je rigole, mais finalement, il est bien capable de rebondir sur ses notes et de dire exactement ça).

?? je crois que tu n'as pas compris, camarade : IL A DIT EXACTEMENT CELA.

C'est un extrait d'interview au Point http://www.lepoint.fr/actualites-politi … 7/0/385777

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

RPC a écrit:
Allouis Inter a écrit:

Remarquez quand même qu'il a eu 19 en droit immobilier, ce qui montre bien ses prédispositions pour le poste convoité.

(Je rigole, mais finalement, il est bien capable de rebondir sur ses notes et de dire exactement ça).

?? je crois que tu n'as pas compris, camarade : IL A DIT EXACTEMENT CELA.

C'est un extrait d'interview au Point http://www.lepoint.fr/actualites-politi … 7/0/385777

Oui, mais je n'ai pas l'impression qu'il ait dit « J'ai eu 19 en droit immobilier, donc je maîtrise à fond, vous voyez bien que j'ai des compétences. »

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

RPC a écrit:
Allouis Inter a écrit:

Remarquez quand même qu'il a eu 19 en droit immobilier, ce qui montre bien ses prédispositions pour le poste convoité.

(Je rigole, mais finalement, il est bien capable de rebondir sur ses notes et de dire exactement ça).

?? je crois que tu n'as pas compris, camarade : IL A DIT EXACTEMENT CELA.

C'est un extrait d'interview au Point http://www.lepoint.fr/actualites-politi … 7/0/385777

Le Point : Népotisme, héritier, dauphin... Que n'entend-on pas à votre sujet depuis l'annonce de votre candidature à la présidence de l'Epad...

brrr ça c'est du journalisme incisif, ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère...

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

OH
JESUS
CHRIST



Ok, alors en deuxième année de droit, on fait bien de l'histoire des idées pol. Ok fait des finances publiques aussi, c'est vrai. Et du droit civil.

Du droit civil des biens.

DU DROIT CIVIL DES BIENS, PAS DU DROIT IMMOBILIER !

Par exemple, si on me demandait, malgré une licence de droit privé, et un master privatiste, je ne dirais JAMAIS que j'ai fait du droit immobilier. Des Masters de droit immobilier existent : Lyon, Toulouse, Montpellier, par exemple, dont j'ignore au passage les débouchés, mais en premier cycle on fait du DROIT CIVIL DES BIENS :
Pour résumé rapide à l'attention de ceux que ça intéresse  : http://jurisfac.chez.com/prive/civil/biens.htm

edit : et c'est pas parce qu'il y a une distinction "meubles / immeubles" que ça parle de la Défense ... Je vous enjoins à vérifier par vous mêmes ...

Ce n'est pas du tout inintéressant, mais en aucun cas l'on ne serai plus avancé quant à la gestion financière, publique, ou matérielle d'un organisme tel que la Défense !




Bon, je me rends bien compte que même si c'était du droit immobilier qu'il avait fait en 2A, ce serait débile de l'invoquer comme un Master 2, mais tout de même, il travestit bien la réalité !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

J'avais raté cette saillie absolument HILARANTE : Sa progression est la preuve que l'ascenseur social fonctionne dans les Hauts de Seine (B. Accoyer)

Edit : ah non, apparemment c'est une blague. Le truc c'est qu'ils sont tous tellement de mauvaise foi, qu'on ne sait plus si ce qu'ils disent est une blague ou non. Il aurait tout à fait pu dire ça.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

«Ce n'est pas mon fils qui est visé, c'est moi»

Dans un entretien à paraître demain dans le Figaro, le chef de l'Etat revient sur les polémiques récentes.

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/1 … t-moi-.php


hahahahahaha

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

268

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Pauvre Sarkozy, peut-être pourra-t-il prétendre à la place d'homme le plus persécuté de tous les temps, entrant en concurrence avec Berlusconi.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

269

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Au final, Sarko ne fait-il pas la même chose que tous les parents en donnant un coup de piston, certes à un niveau spécifique dû à sa fonction, à son fillot ? Pourquoi lui reprocher ce que font tous les parents qui peuvent se le permettre ? A mon sens, Sarko-le-père est courageux car il devait se faire une idée de la contestation qui allait suivre l'annonce de la nomination de son fiston et il est prêt à la braver.

http://chantouvivelavie.c.h.pic.centerblog.net/b632b6c4.jpg

Remarquons toutefois que, vu l'état d'apathie dans lequel se trouvent la plupart des français, Sarkozy-le-petit (je parle du père) n'aura pas à braver longtemps cette contestation. Voilà qui aurait donné de quoi étoffer un peu plus la servitude volontaire à Etienne de La Boetie s'il était encore en vie.

270

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

La différence entre la plupart des parents, et Sarko, c'est que la plupart des parents ne sont pas président de la république d'un pays qui a du mal à trouver du taf à ses jeunes. Et que donc ils n'ont pas (ou moins) un rôle d'exemple à tenir.

Et ils n'ont pas promis pendant des mois "la justice, l'égalité, la transparence, le mérite, nianiani".

Avocat du diable, non. Argument de merde, oui.

Et citer La Boetie n'y changera rien. LOL.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

271

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Oh Mamie, tu me laisses sortir mes blagues pourries tranquillement ? ;-)

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

En moins de mauvaise humeur, mais +1

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

273

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

C'était même pas de la mauvaise humeur, je suis de très bonne humeur.

Mais on peut faire l'avocat du diable, j'en suis sûre, de façon plus marrante.
Et en l'occurrence, le sujet ne me fait pas rire DU TOUT.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

274

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Moi ce qui ne me fait pas rire, c'est que la contestation populaire se passe sur un forum...

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

En même temps c'est ce que je disais quelques pages avat : t'as le temps d'aller manifester, toi ? Non. Moi perso je suis en stage payé une misère (pléonasme) (dont je suis très contente par ailleurs, mais on se contente de peu, désormais ...), d'autres ont un boulot ... sans compter que comme le disait mami, manifester ou envoyer un courrier de réclamation, faut limite le faire à visage caché/avec nom d'emprunt. On a pas tous envie de se griller, on ne sait pas de quoi demain sera fait.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

276

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Effectivement moi non plus je n'ai pas le temps. En plus j'ai des horaires de fou en ce moment. Mais je suis surpris du silence d'une association comme Génération Précaire par exemple (ils existent toujours ?). A mon avis, c'est le moment de faire entendre leur voix.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Ca c'est sur ...

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

278

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

C'est aux régionales qu'on pourra s'exprimer. J'ai peut-être la naïveté de croire que le suffrage est encore un moyen d'être vaguement entendu. Pour moi c'est plus significatif qu'une manif où comme le dit FS, presque seuls les gens qui ne bossent pas peuvent y aller. Par ailleurs, je ne suis pas en France....

Sinon j'ai signé la pétition de la ville de Puteau, ça ne servira à rien, mais au moins je l'ai fait.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

279

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Le Monde a écrit:

"Sarkozy, c'est le népotisme nouveau riche"

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, auteurs, entre autres, des "Ghettos du gotha" (Seuil, 2007), passent au crible de leur regard de sociologues les codes sociaux de la grande bourgeoisie. Bons connaisseurs de l'Ouest parisien, ils analysent la polémique née de la candidature de Jean Sarkozy à la présidence de l'Etablissement public d'aménagement de La Défense (EPAD).

Jean Sarkozy, fils du président de la République, est propulsé candidat de la présidence de l'EPAD. Ce type de cooptation est-il représentatif des pratiques de la grande bourgeoisie de l'Ouest parisien ?

Monique Pinçon-Charlot : Nicolas Sarkozy est un homme politique qui représente la classe dominante avec ses liens, ses réseaux, ses cercles et ses clubs. Toutefois, il marque une différence avec ce milieu : avec lui , son appartenance se voit. Il vend la mèche, il donne à voir comment cette classe sociale fonctionne.

Pierre Bourdieu a théorisé que pour que le pouvoir puisse fonctionner, il devait être méconnu. Les classes dominées ne doivent pas connaître les mécanismes du pouvoir. Avec Nicolas Sarkozy, nous sommes dans un mode de fonctionnement original. Dès la nuit du Fouquet's, au soir de son élection, il choisit ses invités et envoie ce message : désormais le monde des affaires sera au cœur du système politique français. Nous sommes face à un népotisme de nouveau riche.

Nicolas Sarkozy joue-t-il volontairement avec les codes sociaux de la grande bourgeoisie ?

Michel Pinçon : Nicolas Sarkozy a vécu à Neuilly sur Seine, dans les Hauts-de-Seine. Il en a été maire pendant près de 20 ans. Il connaît donc parfaitement les codes de cette société. Néanmoins, durant la première période de son quinquennat, c'est l'argent que Nicolas Sarkozy a mis en avant. On lui a conseillé de faire machine arrière sur ce point et il l'a fait.

Dans le cas de son fils Jean, il brûle les étapes dans son ambition de créer une lignée. D'autres avant lui, dans le milieu politique, ont construit une dynastie comme les Debré ou les Poniatowski. Mais là, il veut aller trop vite. Encore une fois, il se comporte en nouveau riche. Il n'a pas la bienséance d'attendre que les choses soient mûres.

Monique Pinçon-Charlot : L'ascension du fils à marche forcée ne respecte pas le temps de la légitimation, de la légitimité, de l'installation de l'individu dans le champ politique. Lorsque Jean Sarkozy dit qu'il a été élu, c'est vrai ! Mais il n'avait pas vraiment de concurrent à ce poste et les élections étaient gagnées d'avance. Cela ne le rend pas plus crédible.

Michel Pinçon : Dans cette bizarrerie, car c'est une bizarrerie d'avoir un garçon âgé de 23 ans à la tête d'un établissement aussi important, Nicolas Sarkozy marque sa différence avec ceux qu'il sert. Les grands patrons initient leurs enfants au monde des affaires, via les meilleures écoles, des stages dans les filiales du groupe familial. Les héritiers ne sont pas lâchés comme ça dans un milieu aussi complexe. Ce qui se passe pour la présidence de l'EPAD est ahurissant.

L'affichage, le manque de précaution marquent-ils la différence entre les Sarkozy et la grande bourgeoisie traditionnelle ?
Michel Pinçon : Les propos tenus cette semaine par Nicolas Sarkozy à l'occasion de la réforme du lycée sont emblématique de son fonctionnement. Il a dit : "Ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né, c'est de travailler dur et d'avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur". Il suit alors une stratégie de communication qui l'amène a prononcer les mots que les Français veulent entendre : mérite, diplôme, travail... Le même jour, il illustre exactement l'inverse en voulant que son fils prenne la tête de l'EPAD , un népotisme mis en évidence sans complexe.

Monique Pinçon-Charlot : Il nous reste à voir si lors des prochains rendez-vous électoraux, le "vieil argent", avec ses codes et ses valeurs, sanctionnera l'attitude de Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, je suis d'avis qu'il ne sanctionnera pas.

280

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Isabelle Balkany a bien fait de dire que 'Jean sarkozy c'est le meilleur d'entre nous', "car cela veut dire qu'il est plus traitre d'Eric Besson, plus raciste que Brice Hortefeux, plus crapule que Patrick Balkany, plus inutile que François Fillon, plus incompétent que Roselyne Bachelot et plus arriviste que Rachida Dati" - Les Guignols de l'info
tongue

281

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

kobayashi a écrit:
FDL a écrit:

Il faudrait qu'un sondage confirme.

1) Sondage sur lemonde.fr ?
2) Sondage sur 20minutes.fr ?
3) Sondage sur gala.fr ?
4) Sondage sur forum-scpo.com ?

Selon un sondage CSA pour le Parisien, 64% des Français désapprouvent la nomination de Sarkozy Jr contre 19% qui l'approuvent. La proportion de cons en France s'élève donc à 19%. Pratique, ce sondage.

http://preview.leparisien.fr/complement … ondage.jpg

282

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

faux semblants a écrit:

sans compter que comme le disait mami, manifester ou envoyer un courrier de réclamation, faut limite le faire à visage caché/avec nom d'emprunt. On a pas tous envie de se griller, on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Hé, c'est interdit, maintenant, de manifester avec le visage masqué !

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

283

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

FDL nl a écrit:
kobayashi a écrit:
FDL a écrit:

Il faudrait qu'un sondage confirme.

1) Sondage sur lemonde.fr ?
2) Sondage sur 20minutes.fr ?
3) Sondage sur gala.fr ?
4) Sondage sur forum-scpo.com ?

Selon un sondage CSA pour le Parisien, 64% des Français désapprouvent la nomination de Sarkozy Jr contre 19% qui l'approuvent. La proportion de cons en France s'élève donc à 19%. Pratique, ce sondage.

http://preview.leparisien.fr/complement … ondage.jpg

Soit peu ou prou le score de Le Pen au second tour de 2002, ca colle.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Bintou_Abate a écrit:
FDL nl a écrit:
kobayashi a écrit:

1) Sondage sur lemonde.fr ?
2) Sondage sur 20minutes.fr ?
3) Sondage sur gala.fr ?
4) Sondage sur forum-scpo.com ?

Selon un sondage CSA pour le Parisien, 64% des Français désapprouvent la nomination de Sarkozy Jr contre 19% qui l'approuvent. La proportion de cons en France s'élève donc à 19%. Pratique, ce sondage.

http://preview.leparisien.fr/complement … ondage.jpg

Soit peu ou prou le score de Le Pen au second tour de 2002, ca colle.

Je doute que ça soit vraiment les mêmes...

"It's better to burn out than to fade away".
Joseph Goebbels ou Neil Young ?

285

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Broz a écrit:
faux semblants a écrit:

sans compter que comme le disait mami, manifester ou envoyer un courrier de réclamation, faut limite le faire à visage caché/avec nom d'emprunt. On a pas tous envie de se griller, on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Hé, c'est interdit, maintenant, de manifester avec le visage masqué !

Heh faut bien que les RG puisse nous ficher en nous prenant en photo !

286

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

concombre masqué a écrit:

...

Rôôô j'adoooore cette BD !

Pardon pour le fllooding.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

287

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Que pensent l'EPAD et son futur ex-président du scandale de la nomination de Sarkozy Jr ? Ils s'en foutent et ne sont pas concernés (sic)

Le Figaro - AFP a écrit:

La polémique sur Jean Sarkozy «a épargné l'Epad»

C'est ce qu'assure son directeur général, Philippe Chaix, pour qui l'Etablissement pour l'Aménagement de la Défense n'est «pas concerné, ni de près, ni de loin» par la controverse.

Directeur général de l'Etablissement pour l'Aménagement de la Région de la Défense (Epad) depuis octobre 2008, Philippe Chaix soutient que la polémique autour de l'accession prochaine de Jean Sarkozy à la présidence du conseil d'administration a «totalement épargné» l'établissement public qui est «géré au cordeau». Il ajoute que «des félicitations» lui ont été adressées par la commission des finances du Sénat, présidée par le centriste Jean Arthuis. Celle-ci vient d'effectuer une visite à l'Epad pour étudier l'évolution de la situation de l'établissement depuis trois ans. En janvier 2007, un rapport de la Cour des comptes avait conclu à «la permanence de nombreuses et graves anomalies comptables».

Selon Philippe Chaix qui se dit «très serein», l'Epad n'est «pas concerné par cette polémique, ni de près, ni de loin». «Ce qui me surprend beaucoup dans cette affaire, a-t-il commenté, c'est que personne ne décortique vraiment quel est le rôle du président, du ‘chairman of the board'». [LIRE NOTRE FOCUS : Qui décide quoi à l'Epad]

Dans un communiqué publié jeudi, le maire de droite de Neuilly (92), Jean-Christophe Fromantin, a jugé que les réactions autour de l'élection probable du fils du Président de la République à la tête de l'Epad étaient «désastreuses pour l'image de La Défense et celle de la France dans le monde». Des propos auxquels Philippe Chaix n'a pas souhaité réagir.

288

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

concombre masqué a écrit:
Broz a écrit:
faux semblants a écrit:

sans compter que comme le disait mami, manifester ou envoyer un courrier de réclamation, faut limite le faire à visage caché/avec nom d'emprunt. On a pas tous envie de se griller, on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Hé, c'est interdit, maintenant, de manifester avec le visage masqué !

Heh faut bien que les RG puisse nous ficher en nous prenant en photo !

Hé, c'est interdit, maintenant, de poster avec le pseudo masqué !

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Éditorial d'Etienne Mougeotte dans le Figaro. J'espère que KIWI le remerciera pour les kilogrammes de cirage qu'il déverse aimablement.

http://www.lefigaro.fr/editos/2009/10/1 … recre-.php

Notez surtout ce passage :

À ce propos, si certains ou certaines ministres se sentent mal à l'aise au gouvernement, la porte est grande ouverte. On ne les retiendra pas. Quant à la majorité parlementaire, députés et sénateurs confondus, on lui recommande la lecture de l'interview du président.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

290

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Je trouve qu'Aubry tient des positions raisonnables, mesurées, et pertinentes. Pas d'effets de manche, pas de politique politicienne autre mesure. Ce qui me fait peur, c'est qu'elle se cantonne à ce rôle de "chroniqueuse" d'opposition. Assurément, il faut incarner une alternance crédible et de propositions. Et apparemment, en ce domaine, ça bouge à l'intérieur du PS. De toute façon, il ne sera pas difficile de proposer un candidat plus crédible que Sarkozy, complètement incompétent d'une part, et irrespectueux de toute forme d'usage républicain.

Aubry dénonce «l'autosatisfaction» de Sarkozy

Le chef de l'Etat a accordé un entretien fleuve au Figaro de ce vendredi, dans lequel il défend son action et revient sur les récentes polémiques. Sans convaincre l'opposition.

L’image d’un Nicolas Sarkozy replié dans sa «bulle présidentielle» en général et une série de critiques sur ses réformes et les récentes polémiques, en particulier : sans surprise, l’entretien-fleuve accordé par le chef de l’Etat au Figaro et publiée ce vendredi n’a guère convaincu l’opposition. Laquelle ne se prive pas d’enfoncer le clou, alors que certains élus UMP n’hésitent plus à marquer leur réprobation.

Martine Aubry a balayé, ce vendredi, une exercice d’«autosatisfaction» qui ne colle guère au contexte politique, le Président étant, selon elle, rattrapé par «l’échec absolu de sa politique» qui nous «mène dans le mur». D’où sa crainte de la poursuite d’«une politique totalement libérale, quelles que soient les injustices que cela entraîne».

Blasée par les interviews présidentielles, la première secrétaire du PS ? «On a déjà entendu cela à la télévision pendant quarante minutes il y a maintenant trois semaines», lors de l’intervention télévisée du chef de l’Etat depuis New York. Et de se faire, ce vendredi matin sur France Inter, le porte-voix de «beaucoup de députés UMP [qui] doivent partager notre point de vue».

Le PCF dégaine sur le décalage entre Elysée et réalité, accusant Sarkozy de se situer «à mille lieues de ce que vit notre peuple, à mille lieues des réformes à mettre en oeuvre pour sortir la France de la crise». «C’est une toute autre politique que notre peuple exige!», poursuivent les communistes, dans un communiqué, soulignant que «ce que le gouvernement doit comprendre, ce que Nicolas Sarkozy doit entendre, c’est le refus de sa politique par la population».

Même punition de la part de Jean-Marc Ayraut. Le président du groupe socialiste de l’Assemblée nationale ironise sur la «bulle présidentielle» et moque un chef de l’Etat n’hésitant pas à se jeter des fleurs: il «nous fait savoir qu’il est content de lui-même. [...] Moi, Nicolas Sarkozy, j’ai vaincu la crise, moralisé le capitalisme, donné l’exemple au monde entier qui évidemment me copie. Toutes les broutilles qui ne vont pas encore, le chômage de masse, l’endettement, les déficits monstrueux, c’est la faute aux autres et à la crise. Ce n’est pas moi qui doit changer, ce sont tous les autres.»

Puis, à chacun son angle d’attaque, Sarkozy ayant balayé l’ensemble de l’actualité.

François Hollande – qui doit réunir ses proches pour discuter fiscalité, samedi à Périgueux –, vise la politique fiscale du chef de l’Etat, lui reprochant de s’être montré «irresponsable et imprévoyant» en réaffirmant qu’il n’augmenterait pas les impôts. Selon lui, «il y a un moment où on ne peut pas contourner la vérité, il y a un moment où on ne peut pas simplement faire de l’argumentation politique et de la facilité de langage», même si «c’est toujours plus agréable d’entendre dire qu’on ne va pas augmenter les impôts». L’ex-premier secrétaire du PS déplore aussi, sur Europe 1, que Sarkozy soit «aussi léger» sur la dette et les déficits publics.

Sur le cas Jean Sarkozy, Hollande tomberait presque d’accord avec le président de la République ! Sarkozy père a estimé être celui qui était «visé» par la polémique. «Ce n’est pas le fils qui est un problème, mais le père», justifie le socialiste, appelant «le père» à avoir «la lucidité de le comprendre», déplorant notamment «l’image de la France à l’étranger, aujourd’hui raillée et moquée» sur cette affaire.

Le parti de Marie-George Buffet a, quant à lui, listé les griefs. Sur la présence française en Afghanistan: «Mais que peut-on gagner en Afghanistan? La mort de civils, la mort de soldats?» Par ailleurs, le chef de l’Etat «affirme que les banques “deviennent exemplaires” au moment même où celles-ci encouragent la spéculation des entreprises sur les marchés. Il qualifie de “détestable habitude” les mesures managériales à France Télécom au moment même où un autre salarié met fin à ses jours», ajoute le PCF.

La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, a buté sur la position de Sarkozy concernant l’affaire Polanski. Il «pense parfaitement ce que Frédéric Mitterrand a dit [le ministre de la Culture avait jugé «épouvantable» son arrestation, ndlr]. Mitterrand s’est donc fait la voix de Nicolas Sarkozy.» «C’est encore plus grave donc que ce que je pensais», se désole, sur LCI, la responsable d’extrême droite. Elle en rajoute sur la polémique autour des écrits du ministre de la Culture – qu’elle avait elle-même lancée : «Le signal qui a été donné par la présence de quelqu’un qui est aussi ambigu que M. Mitterrand au sein même du gouvernement me paraît être dramatique.»

Dominique de Villepin a, de son côté, entendu l’aveu du président de la République sur son mot imprudent de «coupables» à la place de «prévenus» pour désigner, entre autres, l’ex-Premier ministre. «Evidemment c’est quelque chose qui me touche, parce que je crois que nous avons besoin d’une politique faite de respect», a réagi Villepin, jeudi soir, espérant tourner vite la page Clearstream pour faire entendre sa partition politique: «Je souhaite rapidement qu’on puisse consacrer (...) nos énergies, au-delà des polémiques qui agitent aujourd’hui la vie publique, à la défense des Français et à la défense des intérêts de la France.»

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

291

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Greg a écrit:

Assurément, il faut incarner une alternance crédible et de propositions. Et apparemment, en ce domaine, ça bouge à l'intérieur du PS.

Greg, wishful thinker depuis 2002.

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Pierre-L a écrit:

«Ce n'est pas mon fils qui est visé, c'est moi»

Dans un entretien à paraître demain dans le Figaro, le chef de l'Etat revient sur les polémiques récentes.

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/1 … t-moi-.php


hahahahahaha

J'avais encore quelques illusions, mais cela paraît évident: nous sommes gouvernés soit par un autiste, soit il méprise l'ensemble de ses électeurs...

L'édito cirage de Mougeotte dans le Figaro me donne la nausée.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

293

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

sabaidee a écrit:
Pierre-L a écrit:

«Ce n'est pas mon fils qui est visé, c'est moi»

Dans un entretien à paraître demain dans le Figaro, le chef de l'Etat revient sur les polémiques récentes.

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/1 … t-moi-.php


hahahahahaha

J'avais encore quelques illusions, mais cela paraît évident: nous sommes gouvernés soit par un autiste, soit il méprise l'ensemble de ses électeurs...

L'édito cirage de Mougeotte dans le Figaro me donne la nausée.


Oui, on t'a vu dans les commentaires du Figaro ! :-)

Mais Big Brother te regarde l'ami

294

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

B. comme Bouh a écrit:
Greg a écrit:

Assurément, il faut incarner une alternance crédible et de propositions. Et apparemment, en ce domaine, ça bouge à l'intérieur du PS.

Greg, wishful thinker depuis 2002.


Par certains côtés, je pense que cela arrange Sarkozy la perspective d'un échec de l'UMP aux régionales.
Structurellement parlant, le PS est un parti de "notables locaux", des patrons puissants de fédérations qui ont des responsabilités locales. Le laisser ainsi sous perfusion aux régionales, c'est prévenir toute rénovation de fond qui lui permettrait in fine de présenter un candidat un minimum crédible avec un projet un peu solide en face de lui.
Un PS mourant maintenant c'est trop tôt pour la droite. il vaut mieux le laisser moribond.

D'autant plus qu'il semble assez clair que les militants PS ne sont pas prêts à voter pour un changement radical à la tête du parti. Mais cela peut toujours changer d'ici les primaires.

295

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

RPC nml a écrit:

Mais Big Brother te regarde l'ami

Arf, pas la peine, j'ai déjà envoyé et signé un mail à mon député-maire des Hauts de Seine...

296

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

«Les Français ne supporteront bientôt plus le pouvoir sarkozyste»
Interview

Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne, souverainiste et ex-UMP, revient sur la politique du Président.

La candidature de Jean Sarkozy à la tête de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense (Epad) n’a pas été digérée à droite. Mais rares sont ceux qui osent le dire. Au gouvernement, seule Rama Yade admet que le climat est mauvais. Ainsi que l’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Député (non-inscrit) de l’Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, qui a quitté l’UMP début 2007, peut se permettre de dire tout haut ce que nombre de ses ex-collègues pensent tout bas.
En soutenant les ambitions de son fils, Nicolas Sarkozy n’a-t-il pas tiré une balle dans le pied de la droite ?

Il est carrément en train de scier la branche sur laquelle il a été élu. Il a porté pendant sa campagne un certain nombre de valeurs comme le mérite, le travail, qui sont aujourd’hui battues en brèche dans l’exercice du pouvoir. Son attitude brise le pacte républicain. Beaucoup de gens rejoignent aujourd’hui notre mouvement Debout la République, choqués par la nomination de Jean Sarkozy, et ils viennent pour la plupart de l’UMP. Dans son électorat, la désillusion à l’égard de Nicolas Sarkozy est à la hauteur des espérances suscitées.
Avec cette affaire et la polémique sur Frédéric Mitterrand, l’UMP ne tourne-t-elle pas le dos à son électorat ?

C’est une certitude. Cette inversion de valeurs n’est pas nouvelle. Depuis l’élection du président de la République, nous assistons à une vraie rupture : la dévalorisation de la fonction présidentielle. Nicolas Sarkozy agit avec la plus grande désinvolture, non seulement à l’égard du Premier ministre, mais aussi des parlementaires et surtout des Français. Dans la Ve République, le Président dispose de grands pouvoirs qui exigent de lui, en contrepartie, une rigueur et une exemplarité irréprochables. Sinon le risque d’une dérive vers un pouvoir personnel est grand. C’est le cas aujourd’hui. Le double langage est permanent. Les actes sont totalement contradictoires avec les intentions affichées. Trois exemples. Le président de la République a fait de la sécurité son fonds de commerce ; mais on réduit les effectifs dans les commissariats. Sur la régulation du capitalisme, il prône le retour du volontarisme public en économie - que je défends -, mais il donne de l’argent aux banques sans les contrôler. Il se fait le héraut du mérite au lycée, mais il organise l’arrivée de son fils à la tête de l’Epad. Cette schizophrénie ne peut pas durer.
Comment jugez-vous le manque de réactions des députés UMP ?

Un système de parti unique a été mis en place, d’où sont écartées les personnalités les plus fortes et celles qui réfléchissent. On ne peut pas attendre de leur part la dénonciation d’un système qui les nourrit. Je suis pourtant impressionné par le nombre de mes collègues qui se rendent compte des dérives et s’inquiètent de l’impasse économique et sociale dans laquelle le pays est entraîné. Quelques-uns tentent de résister à leur façon, mais la plupart n’osent pas franchir le Rubicon comme je l’ai fait en 2007, en dénonçant le candidat du show-biz, de la frime et du fric. Les parlementaires UMP évolueront le jour où ils auront le sentiment qu’une alternative à droite peut gagner. Je suis convaincu que les Français ne veulent pas du retour de la gauche et qu’ils ne supporteront bientôt plus le pouvoir sarkozyste. Il faut s’organiser pour préparer la suite.
Jean-François Copé pourrait incarner cette alternative à droite ?

J’ai l’impression qu’il mise plutôt sur 2017 que sur 2012. La question n’est pas de remplacer une personne par une autre, aussi brillante soit-elle. L’enjeu est de changer radicalement de politique. Malgré les beaux discours, ce gouvernement est en train d’échouer. Il ne remet pas en cause un système mondialiste de libre-échange intégral suicidaire pour nos emplois, un euro surévalué par rapport au dollar et une oligarchie bancaire étouffante pour nos PME. Tant que nous ne nous attaquerons pas aux causes du chômage, nous ne résoudrons rien.
Cette situation peut-elle nourrir un retour du FN ?

Si une droite républicaine et sociale n’émerge pas rapidement, un retour de l’extrémisme est à craindre. Beaucoup se sentent orphelins d’un vrai rassemblement gaulliste.
En intégrant la majorité présidentielle, Philippe de Villiers vous a dégagé le terrain du souverainisme ?

Ce n’est pas seulement la question de la souveraineté de la France qui est en jeu, mais la survie des principes républicains. L’effort économique à fournir dans les années qui viennent devra s’accompagner d’une vraie justice sociale. Nous en sommes loin.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

297

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Il y a aussi de vrais candidats à la tête de l'Epad!
Christophe Grébert, Martine Volard, Pierre Creuzet

Alors que le fait du prince semble assuré dans une « élection » où les représentants de l'état tiennent le vote, des opposants locaux au sarkozysme appellent les élus UMP à soutenir la candidature d'une élue compétente.

L’honnêteté impose de faire connaître au grand public qu’il existe une autre candidature que celle de Jean Sarkozy à la présidence de l’EPAD, pour La Défense.
Martine Volard, élue démocrate de Courbevoie a demandé au maire de Courbevoie de lui céder sa place au Conseil d’administration afin qu’elle puisse faire officiellement acte de candidature. Elle a reçu immédiatement le soutien des Jeunes Démocrates. Martine Volard est consultante en organisation et management pour les collectivités territoriales : une profession idéale pour quelqu’un qui se propose de prendre la tête de l’EPAD.

Les élus MoDem ont publié un communiqué commun à propos de la prochaine nomination du fils du Président de la République.
Le décret du 9 Septembre 1958, relatif à l’Etablissement Public d’Aménagement de la Défense (EPAD), stipule que le président est «élu» par les membres du conseil d’administration. Nous tenons cependant à souligner que ce même conseil d’administration est composé de 18 membres : 9 représentants des collectivités territoriales (dont 2 du Conseil général des Hauts-de-Seine) et 9 membres représentant l’Etat, sous l’autorité de leur ministre de tutelle. En ajoutant la voix de Patrick Devedjian, membre du gouvernement à celles des 9 administrateurs de l'Etat, l’Etat a la majorité absolue (10 voix sur 18).
L’élection du Président de l’EPAD est donc véritablement contrôlée par l’Etat et s’apparente bien à une nomination. La nomination prévue de Jean Sarkozy, fils du Président de la République, ne peut, de ce fait, être considérée comme un acte local, résultant seulement de la volonté du prétendant et du choix de ses pairs.

A l’évidence, la très courte expérience politique de Jean Sarkozy n’en fait pas un président qualifié pour mener et piloter un tel établissement. Le président de l’EPAD assume un rôle important d’arbitrage, d’orientation, de décision et de représentation de La Défense, opération d’intérêt national, auprès des investisseurs internationaux. Nous ne pouvons donc accepter que ce rôle stratégique soit confié à un président « en formation ».

L’état-civil de Jean Sarkozy ne peut lui être reproché et ne préjuge pas de ses qualités personnelles. Nous pensons toutefois que sans cet état-civil, aucune candidature de conseiller général ou de membre du conseil d’administration de l’EPAD de la même catégorie d’âge et d’études n’aurait pu être censément envisagée.
L’éventuelle nomination de Jean Sarkozy ne peut donc apparaître comme conforme à nos valeurs républicaines et démocratiques. Face à l’émotion qu’elle suscite, dans l’intérêt de nos villes, de notre département et de notre pays, nous demandons donc instamment à Jean Sarkozy de renoncer à sa candidature, et aux conseillers généraux des Hauts-de- Seine de ne pas voter en sa faveur.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

298

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Jean Sarkozy : le maire de Neuilly passe à l'offensive

[ 16/10/09  ] 1 commentaire(s)

Ambiance à Neuilly-sur-Seine. Le divers droite Jean-Christophe Fromantin, qui a réussi aux municipales de mars 2008 à remporter ce fief de Nicolas Sarkozy, sans cesse combattu depuis par Jean Sarkozy, élu du canton de Neuilly-Sud, a proposé hier rien moins qu'une « sortie de crise pour sauver la Défense ». L'élu, qui s'exprimait en tant que « maire de Neuilly et patron d'une PME innovante présente à l'international », déclare que « l'impact de la désignation de Jean Sarkozy à la présidence de l'EPAD a été sous-estimé ». « Les réactions […] compréhensibles et fondées, […] sont désastreuses pour l'image de la Défense et celle de la France dans le monde. » Le maire demande la création d'un « collège des ambassadeurs de la Défense », composé de personnalités expérimentées de l'entreprise et de l'international pour porter la Défense dans le monde.

Excellent, le Maire de Neuilly s'associe aux inquiétudes exprimées par l'ensemble du Peuple contre la famille Sarkozy. Il propose une grande Union des élus pour la Défense, et contre les prébendes du petit clan Sarkozy

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

299

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

Je ne sais pas si cette vidéo a déjà été postée mais elle vaut le détour. C'est incroyable de voir quelles énormités certains Neuilléens, poussés par l'infiltré de Bakchich qui se fait passer pour un partisan de Sarkozy Jr, arrivent à sortir, du genre "le régime devrait être une monarchie républicaine", "si j'avais eu de l'argent, je serais allé en Thaïlande voir ce qu'il s'y passe", "trop de liberté nuit" etc : http://www.dailymotion.com/video/xat69z … n-pou_news

Re: Le fil du népotisme sous le régime de Sarkozy et de Hollande

FDL nl a écrit:

Je ne sais pas si cette vidéo a déjà été postée mais elle vaut le détour. C'est incroyable de voir quelles énormités certains Neuilléens, poussés par l'infiltré de Bakchich qui se fait passer pour un partisan de Sarkozy Jr, arrivent à sortir, du genre "le régime devrait être une monarchie républicaine", "si j'avais eu de l'argent, je serais allé en Thaïlande voir ce qu'il s'y passe", "trop de liberté nuit" etc : http://www.dailymotion.com/video/xat69z … n-pou_news

Mouaips. Quand on est un colosse d'un mètre quatre-vingt, et qu'on pousse une 'tite vieille à dire ce qu'on veut lui faire dire, pas étonnant qu'on entende cette enormité. Le premier entretien est degré zéro et je m'y suis arrété.

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]