Topic: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Bonsoir à tous !

Avant de me tomber dessus et m'indiquer la fonction "recherche", j'ai bien cherché si quelqu'un avait évoqué un cas similaire au mien, mais que dalle...

Je suis en L2 d'économie à Paris 1 et je finis ma licence l'an prochain à l'université de Warwick. Je souhaite passer le concours après cette licence, pour les masters d'Affaires Publiques, Affaires Européennes et Relations Internationales à Paris. Mais soyons réalistes, faqueux médiocre que je suis (12-13 sur les deux ans, même si très bon niveau en histoire et en anglais avec un an passé aux Etats-Unis), je me vois mal faire partie des happy few qui seront pris, tout du moins à Paris.
Je reste néanmoins très motivé est suis même prêt à prendre une année sabbatique à mon retour d'Angleterre pour optimiser mes chances.

Ma question est donc : existe t-il une prépa à temps plein ? IPESUP et l'ICP, aux dernières nouvelles, ne proposent que des prépas du soir.

Sinon, j'ai aussi cherché des prépas pour les IEP de province (je suis très interessé par Bordeaux, Rennes, et Lille) mais je n'ai rien trouvé. Je demande s'il en existe parce que j'ai lu que les concours étaient sensiblement différents de celui de Paris, et la province me semble un objectif plus réaliste pour moi, malgré mon bon anglais et mes expériences professionnelles/à l'étranger.

Encore désolé si mes questions ont déjà été posées.

Last edited by zules01 (26-04-2008 22:12:42)

2

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Bonsoir à tous !

Avant de me tomber dessus et m'indiquer la fonction "recherche", j'ai bien cherché si quelqu'un avait évoqué un cas similaire au mien, mais que dalle...

Je suis en L2 d'économie à Paris 1 et je finis ma licence l'an prochain à l'université de Warwick. Je souhaite passer le concours après cette licence, pour les masters d'Affaires Publiques, Affaires Européennes et Relations Internationales à Paris. Mais soyons réalistes, faqueux médiocre que je suis (12-13 sur les deux ans, même si très bon niveau en histoire et en anglais avec un an passé aux Etats-Unis), je me vois mal faire partie des happy few qui seront pris, tout du moins à Paris.
Je reste néanmoins très motivé est suis même prêt à prendre une année sabbatique à mon retour d'Angleterre pour optimiser mes chances.

Ma question est donc : existe t-il une prépa à temps plein ? IPESUP et l'ICP, aux dernières nouvelles, ne proposent que des prépas du soir.

Sinon, j'ai aussi cherché des prépas pour les IEP de province (je suis très interessé par Bordeaux, Rennes, et Lille) mais je n'ai rien trouvé. Je demande s'il en existe parce que j'ai lu que les concours étaient sensiblement différents de celui de Paris, et la province me semble un objectif plus réaliste pour moi, malgré mon bon anglais et mes expériences professionnelles/à l'étranger.

Encore désolé si mes questions ont déjà été posées.

Ne crois pas que parce-que tu es faqueux, tu ne peux décemment intégrer Pipo, même Paris.
Le concours de master est une vaste farce où ils prennent un admissible sur trois et cela se joue à la gueule sur l'entretien (vas-voir les commentaires des collègues sur le concours cette année).

Dans tous les cas, révise correctement et tente, je reste persuadé que tu as toutes tes chances, le niveau de Pipo n'étant pas si retaillé pour quelqu'un de correctement préparé avec un peu de bagout.

Crois-moi, quand je vois le niveau de certains de mes condisciples, je me dis qu'ici n'importe qui a ses chances.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Merci de ta réponse. C'est vrai que par exemple l'anglais a l'air relativement simple et l'éco faisable aussi. C'est vraiment la dernière épreuve qui me fait peur... mais bon avec une prépa j'espère que ca ira. Est-ce qu'IPESUP est sélective à Bac+3 ou faut-il "juste" payer ?

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

C'est vrai que par exemple l'anglais a l'air relativement simple

L'air mon petit, mais pas la chanson.

"Vous n'avez pas le monopole du lol, Monsieur. Vous n'avez pas le monopole du lol" - FS
"Aimez-vous les uns les autres, ou disparaissez !" - Ségolène Abracadabra Royal

5

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Merci de ta réponse. C'est vrai que par exemple l'anglais a l'air relativement simple et l'éco faisable aussi. C'est vraiment la dernière épreuve qui me fait peur... mais bon avec une prépa j'espère que ca ira. Est-ce qu'IPESUP est sélective à Bac+3 ou faut-il "juste" payer ?

Of course, il faut juste payer.

renseigne-toi sinon, la doc française fait des prépas pour pipo à bac 0, peut-être en fait-elle à bac +3, ce qui serait une excellente chose pour toi

Quitte à prendre une année sabatique, si j'étais toi, je ferais soit une année à l'étranger histoire de bétonner les langues, soit une année de stage en entreprise ou ailleurs, ou alors du bénévolat.
Bref, un truc qui a un sens, pas une année passée à préparer un concours sur trois épreuves. Sur ton dossier pour l'oral, cela risque de peser lourd si tu as une bonne expérience à faire valoir, sans compter ton enrichissement personnel.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

J'aurais déjà passé deux années à l'étranger donc je pense faire un stage au MAE par exemple... je ne me vois pas faire un master à P1. La fac, c'est bien, tant qu'on sait quand s'arrêter. Après ma licence, je ne me vois pas ailleurs que dans un IEP... à la limite au Magistère de Relations Internationales de P1 mais vraiment en solution de secours. Sudden death, donc. Vous comprendrez mon inquiètude.

Last edited by zules01 (28-04-2008 11:55:40)

7

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

J'aurais déjà passé deux années à l'étranger donc je pense faire un stage au MAE par exemple... je ne me vois pas faire un master à P1. La fac, c'est bien, tant qu'on sait quand s'arrêter. Après ma licence, je ne me vois pas ailleurs que dans un IEP... à la limite au Magistère de Relations Internationales de P1 mais vraiment en solution de secours. Sudden death, donc. Vous comprendrez mon inquiètude.

Bouarf, tu as des sous histoire de tenir un peu ?

Tu te fais quelques bons stages, tu tentes une fois les concours. Si tu ne les as pas la première fois, nul doute que tu les auras la seconde.

Sinon, les RI, c'est un peu bouché, essaye de te diversifier.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Je ne suis pas vraiment fortuné, au contraire même, mais je prends Sciences Po et mes années de mobilité comme un investissement donc je ne serai pas très regardant sur les sommes, et puis les bourses sont généreuses. Je travaille cet été au MAE donc je vais essayer de bien me faire voir là-bas pour décrocher un stage intéressant à mon retour.

Enfin, sur l'utilité de faire des RI... franchement c'est pas bien pire que l'éco et je veux absolument travailler dans le public.

9

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Je ne suis pas vraiment fortuné, au contraire même, mais je prends Sciences Po et mes années de mobilité comme un investissement donc je ne serai pas très regardant sur les sommes, et puis les bourses sont généreuses. Je travaille cet été au MAE donc je vais essayer de bien me faire voir là-bas pour décrocher un stage intéressant à mon retour.

Enfin, sur l'utilité de faire des RI... franchement c'est pas bien pire que l'éco et je veux absolument travailler dans le public.

C'est vrai que beaucoup de chercheurs en relations internationales se reconvertissent en chercheurs d'emploi, dans le public surtout (chercheurs à l'ANPE)

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Je veux pas du tout être chercheur, je postule pour le master pro. Donc j'espère que je pourrai trouver des débouchés (honnêtement je ne me suis pas trop penché sur la question). Mais j'aimerais bien connaître le taux de chômage moyen à la sortir d'un master de sciences po, je suis certain que les chiffres doivent être bien différents de ceux de P1.

Sinon il ne faut pas exclure la piste d'un travail à l'étranger (US) où le nom de la Sorbonne porte encore une certaine réputation (haha, s'ils savaient... merci Smallville et co.)
Aussi bizarre que ca puisse paraître, je ne m'inquiète pas vraiment de la question du chômage, ce n'est vraiment pas pour ca que je cherche à aller à Sciences Po.
Rien que le champ lexical du forum montre que cette école est à un autre niveau académique, et surement intellectuel que la fac. Ensuite, bien sûr, y a le networking et un poil de masturbation intellectuelle qui me motivent, mais j'omettrai sûrement de le dire à l'interview, si j'y arrive.

11

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Je veux pas du tout être chercheur, je postule pour le master pro. Donc j'espère que je pourrai trouver des débouchés (honnêtement je ne me suis pas trop penché sur la question). Mais j'aimerais bien connaître le taux de chômage moyen à la sortir d'un master de sciences po, je suis certain que les chiffres doivent être bien différents de ceux de P1.

Sinon il ne faut pas exclure la piste d'un travail à l'étranger (US) où le nom de la Sorbonne porte encore une certaine réputation (haha, s'ils savaient... merci Smallville et co.)
Aussi bizarre que ca puisse paraître, je ne m'inquiète pas vraiment de la question du chômage, ce n'est vraiment pas pour ca que je cherche à aller à Sciences Po.
Rien que le champ lexical du forum montre que cette école est à un autre niveau académique, et surement intellectuel que la fac. Ensuite, bien sûr, y a le networking et un poil de masturbation intellectuelle qui me motivent, mais j'omettrai sûrement de le dire à l'interview, si j'y arrive.

Et ben bon courage alors mais surtout, pense à ton dossier, à ton cv et à ton expérience.

Dans le recrutement parallèle (3 ou 4 année), c'est cela qui compte.

Pour ce qui est du champ lexical du forum, je t'invite à fréquenter les threads où se sont bataillés multitude de trolls, tu verras, c'est décevant.

Bon courage à toi

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Merci pour vos conseils. J'ai lu quelque part que le dossier comptait pour 1/4 de la note finale (le jury le note...?????), est-ce vrai ? Dans ce cas, l'année sabbatique remplacée par des stages me semble être ma meilleure option.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Si le dossier est si important , un étudiant de L3 passant le concours et n'ayant pas fait de stages/ni d'années a l'étranger voit ses chances fondre comme neige au soleil ou il faut quand meme tenter?:/

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Ben il est, si j'ai raison, aussi important que l'une des trois épreuves, et c'est toujours bien de bétonner son dossier de toute façon, on sait jamais... mais si t'as pas fait de séjours à l'étranger tu risques de te faire bouffer en langues.

Last edited by zules01 (28-04-2008 18:40:08)

15

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Ben il est, si j'ai raison, aussi important que l'une des trois épreuves, et c'est toujours bien de bétonner son dossier de toute façon, on sait jamais... mais si t'as pas fait de séjours à l'étranger tu risques de te faire bouffer en langues.

Ce n'est pas bien de dégoûter ses petits camarades, même pour un concours.

Elle a toutes ses chances, il faut qu'elle tente (surtout si elle est jolie)

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche, d'accord, mais tu pourrais me rendre mon pseudo toi ?

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Je ne décourage personne, je fais juste état de la ségrégation (apparente) réalisée par la place des langues à pipo, mais moins à Bac+3 je l'avoue, les mobilités étant plus accessibles qu'avant le bac où c'est les parents qui doivent payer les étés aux US et compagnie.

Last edited by zules01 (29-04-2008 11:32:49)

18

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Je ne décourage personne, je fais juste état de la ségrégation (apparente) réalisée par la place des langues à pipo, mais moins à Bac+3 je l'avoue, les mobilités étant plus accessibles qu'avant le bac où c'est les parents qui doivent payer les étés aux US et compagnie.

Bof tu sais l'épreuve de langues pour pipo étant un écrit, tu peux la préparer au fin fond de ta Lozère avec ton journal'ease et ton bouquin "l'anglais à pipo".

C'est vraiment jouable si tu es motivé, ce sont toujours les mêmes types de textes et de question qui reviennent.

PS : l'autre Fabien, tu n'es pas le seul à t'appeler ainsi donc désolé pour le pseudo.

19

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Peut-être, mais vu que je post très souvent en NL, il serait peut-être bon  pour la clarté des conversations que tu en choisisses un autre.

20

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabb le vrai a écrit:

Peut-être, mais vu que je post très souvent en NL, il serait peut-être bon  pour la clarté des conversations que tu en choisisses un autre.

Fabb le vrai te vas très bien comme pseudo, je ne le prendrai pas, promis !

21

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Mon mignon, je vais t'expliquer un truc simple. Lorsqu'on va sur un forum, on prend un pseudo qui n'est pas DEJA utilisé, sinon on ne sait plus qui est qui et on sème la confusion, dans ce cas ce n'est plus drôle, dans ce cas Hitler, et dans ce cas Godwin.

Capiche ou capiche pas ?

22

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabb le vrai de vrai a écrit:

Mon mignon, je vais t'expliquer un truc simple. Lorsqu'on va sur un forum, on prend un pseudo qui n'est pas DEJA utilisé, sinon on ne sait plus qui est qui et on sème la confusion, dans ce cas ce n'est plus drôle, dans ce cas Hitler, et dans ce cas Godwin.

Capiche ou capiche pas ?

Mon poulet, dans un forum, il y a deux types de personnes : les logs et les nologs. les nologs étant déchus du droit d'avoir un nom fixe mais on l'avantage de pouvoir prendre celui qui leur plaît.
Le fait que nous portions tous les deux le même prénom est un bienheureux hasard.

Si tu n'es pas content , tu tu loggues et tu arrêtes de nous casser les couilles.

Capiche ?

23

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabb a écrit:
Fabb le vrai de vrai a écrit:

Mon mignon, je vais t'expliquer un truc simple. Lorsqu'on va sur un forum, on prend un pseudo qui n'est pas DEJA utilisé, sinon on ne sait plus qui est qui et on sème la confusion, dans ce cas ce n'est plus drôle, dans ce cas Hitler, et dans ce cas Godwin.

Capiche ou capiche pas ?

Mon poulet, dans un forum, il y a deux types de personnes : les logs et les nologs. les nologs étant déchus du droit d'avoir un nom fixe mais on l'avantage de pouvoir prendre celui qui leur plaît.
Le fait que nous portions tous les deux le même prénom est un bienheureux hasard.

Si tu n'es pas content , tu tu loggues et tu arrêtes de nous casser les couilles.

Capiche ?

ont l'avantage

24

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Bon j'ai compris, t'es un gros boulet.

Evite au moins d'insulter des gens que je connais avec mon pseudo comme dans l'autre thread.

25

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabb le vrai de vrai a écrit:

Bon j'ai compris, t'es un gros boulet.

Evite au moins d'insulter des gens que je connais avec mon pseudo comme dans l'autre thread.

Mon gros canard, je n'insulte pas les gens, c'est le vrai Fabb qui le fait plutôt mal d'ailleurs.

un peu schizo sur les bords, hum ?

26

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabb a écrit:
Fabb le vrai de vrai a écrit:

Bon j'ai compris, t'es un gros boulet.

Evite au moins d'insulter des gens que je connais avec mon pseudo comme dans l'autre thread.

Mon gros canard, je n'insulte pas les gens, c'est le vrai Fabb qui le fait plutôt mal d'ailleurs.

un peu schizo sur les bords, hum ?

Espérons au moins que le nouveau Fabb n'est pas socialo...

27

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

neigess a écrit:
Fabb a écrit:
Fabb le vrai de vrai a écrit:

Bon j'ai compris, t'es un gros boulet.

Evite au moins d'insulter des gens que je connais avec mon pseudo comme dans l'autre thread.

Mon gros canard, je n'insulte pas les gens, c'est le vrai Fabb qui le fait plutôt mal d'ailleurs.

un peu schizo sur les bords, hum ?

Espérons au moins que le nouveau Fabb n'est pas socialo...

ne t'en fais pas, le nouveau Fabb est bien mieux que l'ancien : il est apolitique.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Apolitique et acéphale.

fabb et Fabb il faut vous entendre. Même si votre échange m'a un peu fait rire.

Je propose que le nouveau fabb s'appelle fabb2 et que le premier fabb se loggue ou s'appelle dorénavant fabb1 s'il ne se loggue pas comme ça il n'y aura pas de problème. G.

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

29

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Fabien a écrit:

Apolitique et acéphale.

Presque comme l'ancien, à l'implication politique près !

30

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Salut,

Pour apporter mon caillou au débat, je narre mon expérience perso.

Alors, je :
- viens de la fac
- n'ai plus eu de cours de langues depuis le bac
- n'ai suivi aucune prépa pour préparer le concours de sc po à bac+3
- suis fan de Scarface

Et pourtant, je :
- suis admissible après avoir tenté le concours pour la première fois
- suis extrêmement beau

Donc, à mon avis vous pouvez largement :
- passer, et réussir, les écrits sans pour autant sacrifier de la thune et une année dans une prépa spécifique
- serrer plein de meufs en expliquant que vous êtes ultra fort, la preuve vous avez réussi le concours de sciences po, et ce, toujours sans faire aucune prépa


Bien à vous,

31

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

zules01 a écrit:

Bonsoir à tous !

Avant de me tomber dessus et m'indiquer la fonction "recherche", j'ai bien cherché si quelqu'un avait évoqué un cas similaire au mien, mais que dalle...

Je suis en L2 d'économie à Paris 1 et je finis ma licence l'an prochain à l'université de Warwick. Je souhaite passer le concours après cette licence, pour les masters d'Affaires Publiques, Affaires Européennes et Relations Internationales à Paris. Mais soyons réalistes, faqueux médiocre que je suis (12-13 sur les deux ans, même si très bon niveau en histoire et en anglais avec un an passé aux Etats-Unis), je me vois mal faire partie des happy few qui seront pris, tout du moins à Paris.
Je reste néanmoins très motivé est suis même prêt à prendre une année sabbatique à mon retour d'Angleterre pour optimiser mes chances.

Ma question est donc : existe t-il une prépa à temps plein ? IPESUP et l'ICP, aux dernières nouvelles, ne proposent que des prépas du soir.

Sinon, j'ai aussi cherché des prépas pour les IEP de province (je suis très interessé par Bordeaux, Rennes, et Lille) mais je n'ai rien trouvé. Je demande s'il en existe parce que j'ai lu que les concours étaient sensiblement différents de celui de Paris, et la province me semble un objectif plus réaliste pour moi, malgré mon bon anglais et mes expériences professionnelles/à l'étranger.

Encore désolé si mes questions ont déjà été posées.

Franchement, je pense que tu as tout à fait le profil pour entrer en master. Je ne te conseille pas de prendre de prépas et de dépenser de l'argent pour rien dedans mais plutôt de t'organiser tout seul. L'anglais ne sera pas un problème pour toi. Sache que c'est autant la qualité linguistique que la structure et les idées de ton essai qui seront notés (si ce n'est plus). Pour la réflexion, c'est vraiment pas quelque chose qui se prépare à mon avis. La meilleure chose que tu puisse faire c'est être curieux, élargir ta culture générale et être frais le jour J. Je ne sais pas quelle option tu veux prendre. Si tu es bon en méthode, je te conseillerais la note de synthèse mais je suppose que tu prendras l'éco. Comme on te l'a déjà conseillé, mets l'accent sur ton CV et tes expériences, sur tout ce qui donne à ta candidature de la "profondeur".

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

1) Je ne crois pas, en 8 ans d'Internet, avoir vu un détournement de thread aussi... déroutant? (je ne trouve pas de mot en fait) que celui-ci.

2) Merci pour vos conseils et encouragements, mais je ne vais pas prendre de risque. Entre être catalogué "faqueux" avec tous les préjugés qui vont avec pour les 5 premières années de ma vie professionnelle alors que j'en suis l'opposé complet, et lâcher une brique pour assurer mon épanouissement intellectuel et une certaine prospérité... mon choix est vite fait. On ne vit qu'une fois.

Si vous avez des idées de stages qui "font bien", n'hésitez pas. Je réitère ma question : est-ce que le jury note le dossier ou en garde une appréciation qualitative uniquement ?

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Mazalaza a écrit:

Salut,

Pour apporter mon caillou au débat, je narre mon expérience perso.

Alors, je :
- viens de la fac
- n'ai plus eu de cours de langues depuis le bac
- n'ai suivi aucune prépa pour préparer le concours de sc po à bac+3
- suis fan de Scarface

Et pourtant, je :
- suis admissible après avoir tenté le concours pour la première fois
- suis extrêmement beau

Donc, à mon avis vous pouvez largement :
- passer, et réussir, les écrits sans pour autant sacrifier de la thune et une année dans une prépa spécifique
- serrer plein de meufs en expliquant que vous êtes ultra fort, la preuve vous avez réussi le concours de sciences po, et ce, toujours sans faire aucune prépa


Bien à vous,

Champion, va.

Re: Admission BAC+3 : prepa (IPESUP, ICP) à plein temps ?

Mazalaza a écrit:

Salut,

Pour apporter mon caillou au débat, je narre mon expérience perso. (...)

Bien à vous,

A transposer au féminin wink
La prépa n'est vraiment pas indispensable, tant que tu as bossé à peu près régulièrement en fac et que tu arrives détendu au concours (après si ça te rassures de te dire que t'as fait une prépa qui coûte la peau des c...., your choice smile )

Alliolie smile
"Ils ne savaient pas que c'était impossible... alors ils l'ont fait"
"C’est étrange comme on exècre l’idée de n’être pour les autres qu’un moyen de parvenir à une fin qui n’est pas nous"