Topic: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Je n'ai pas trouvé de thread adéquat donc j'en crée un.
Encore un exemple du bazar qui règne au gouvernement. Après les OGM, deuxième polémique : les ministres ne sont pas fichus de se mettre d'accord sur la carte SNCF.

Libération a écrit:

Cacophonie gouvernementale sur la carte SNCF Famille nombreuse

Pour Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, elle va être maintenue «d'une manière ou d'une autre», alors que le ministre des Transports, Dominique Bussereau, qui pensait qu'elle allait disparaître, s'est ravisé.

Ce gouvernement est vraiment inaudible. Après le différend sur la question des OGM, voici venu le temps pour la majorité de se contredire sur la carte SNCF Famille nombreuse (1), avant de se raviser. La suppression de ce sésame de réduction a été annoncée par la société de transport ferroviaire après que le gouvernement ait annoncé son intention de ne plus compenser le coût des tarifs «sociaux» (familles nombreuses, congés annuels, étudiants ou trajets domicile-travail), alors qu'il verse actuellement dans ce cadre une indemnité annuelle à la SNCF (70 millions prévus en 2008).
Jeudi, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, assurait sur RTL que la carte Famille nombreuse serait maintenue «d'une manière ou d'une autre». Selon le ministre d'Etat, numéro deux du gouvernement, il s'agit «d'un problème de réorganisation de clarté du budget. Mais rien n'est tranché pour le moment. C'est un débat. Mais je vous affirme qu'il n'y aura pas de modification pour les familles.»
Le même jour, Jean-François Copé, chef de file des députés UMP, a plaidé pour l'instauration d'un plafond de ressources «pas trop bas» donnant droit à la carte famille nombreuse, que l'Etat ne veut plus financer. Jean-François Copé a «cru comprendre que c'était vers cela que l'on allait s'acheminer. J'imagine que cela doit correspondre à un objectif de justice sociale. Après, tout est affaire de barème. Tout dépend à quel endroit on considère qu'en France on est fortuné.»

De son côté, la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a assuré que le gouvernement «ne supprimait pas la carte famille nombreuse», tandis que Dominique Bussereau, ministre des Transports, déclarait le matin sur France Info que la carte famille nombreuse allait «certainement disparaître». «Il y aura une table ronde la semaine prochaine avec la SNCF et les associations de consommateurs et j'ai demandé à la SNCF de trouver un instrument comparable mais qui soit plus juste socialement, a affirmé le ministre des Transports. Ce n'est pas pour cette année (...) La SNCF a tout le temps de la réflexion. Si cette mesure est mise en oeuvre, elle interviendra après 2009.»

Dans l'après-midi, le même Bussereau déclarait que «les réductions pour les familles nombreuses à la SNCF grâce à la carte famille nombreuse ne disparaîtront pas. La carte sous sa forme actuelle va évoluer: ce que souhaite le gouvernement c'est que la SNCF mette au point une nouvelle formule plus juste économiquement et socialement, et que cela ne soit plus un effort financier de l'Etat.»

Reste que cette cacophonie et ce brouillard ne lèvent pas l'inquiétude des trois millions de personnes qui bénéficient de la carte famille nombreuse, qui offre plusieurs avantages mais permet surtout de profiter de réductions sur les billets de trains, comprises entre 30 et 75%, et de 50% à la RATP.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Et puis il y a aussi les ministres qui démentent les démentis de leurs collègues.
Oui, ça m'inquiète, j'ai aussi l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de concertation dans ce gouvernement. Peut-être qu'ils jouent aux cartes aux Conseil des Ministres.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Broz a écrit:

Peut-être qu'ils jouent aux cartes aux Conseil des Ministres.

Non, ils s'envoient des SMS : http://www.lepoint.fr/actualites-politi … 7/0/225966

4

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Avec un magnifique PAN : Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, [/b]eut

5

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

"Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, eut ".

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Le Point a écrit:

le ministre de l'Ecologie objecta : « (...) ce n'est pas pour les guignols, donc ce n'est pas pour les gens du Budget. »

Auto-dérision ?

"It's better to burn out than to fade away".
Joseph Goebbels ou Neil Young ?

7

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Machine à PANs balises a écrit:

"Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, eut ".

Tu vas croire que je te persécute, chère Machine à PANs, mais comment est-ce que tu justifies ce PAN ?

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Merci quand même hein Machine smile

(sinon FDL, il y avait un fil sur le gouvernement mais un peu foireux donc pas grave)

9

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL nl a écrit:
Machine à PANs balises a écrit:

"Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, eut ".

Tu vas croire que je te persécute, chère Machine à PANs, mais comment est-ce que tu justifies ce PAN ?

Après que + présent de l'indicatif, non ?

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Machine à PANs persécutée a écrit:

Après que + présent de l'indicatif, non ?

En théorie on met de l'indicatif, mais la pratique s'en fiche un peu. La langue évolue peu à peu, malgré que ses évolutions ne sont pas toujours grammaticalement correctes.


EDIT : les fautes sont volontaires

Last edited by Broz (11-04-2008 09:27:43)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Machine à PANs persécutée a écrit:
FDL nl a écrit:
Machine à PANs balises a écrit:

"Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, eut ".

Tu vas croire que je te persécute, chère Machine à PANs, mais comment est-ce que tu justifies ce PAN ?

Après que + présent de l'indicatif, non ?

Indicatif tout court. Ici, passé simple de l'indicatif.
(je crois)

12

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Machine à PANs persécutée a écrit:
FDL nl a écrit:
Machine à PANs balises a écrit:

"Après que le secrétaire d'Etat au Budget, drapé de rigueur, eut ".

Tu vas croire que je te persécute, chère Machine à PANs, mais comment est-ce que tu justifies ce PAN ?

Après que + présent de l'indicatif, non ?

Ben, si la phrase est au passé (comme c'est le cas ici), ce n'est pas du présent de l'indicatif mais du passé antérieur (concordance des temps)

@Oscar : oui, je me doutais qu'il y avait un thread sur le gouvernement mais je n'en ai pas trouvé sur le "bordel au gouvernement", pour rester poli smile

Le Figaro a écrit:

L'affaire «NKM» attise les tensions à droite

Certains ne comprennent plus la clémence présidentielle face aux couacs gouvernementaux. «Virer Rama [Yade] ou Nathalie [Kosciusko-Morizet], c'est impossible», déplore ainsi un ministre. Crédits photo : AFP
Les députés UMP s'interrogent sur «l'impunité» dont semblent bénéficier certains ministres.
Une solidarité gouvernementale en miettes, une majorité parlementaire «traumatisée», selon le terme de Jean-François Copé, et des députés UMP qui ne supportent plus de voir «des ministres travailler directement avec l'Élysée sans passer par eux» : bien au-delà du débat sur les OGM, l'affaire «NKM» révèle une véritable cassure entre l'exécutif et les troupes de la majorité. En quarante-huit heures, le climat s'est singulièrement dégradé. Au point que le président du groupe des députés UMP, Jean-François Copé, a reconnu «une ambiance d'assez grande tension avec le gouvernement». Le premier ministre, lui, a quitté Paris hier pour un voyage officiel de trois jours au Japon sans sa secrétaire d'État à l'Écologie, mais toujours aussi «ulcéré».

Du coup, les langues se délient. «Le malaise va bien plus loin que Kosciusko-Morizet. Nous avons été mis devant le fait accompli du “Grenelle de l'environnement” et du rapport Attali. C'est une pratique du gouvernement que les députés ne supportent plus», tonne le député de Paris Claude Goasguen. «NKM est allée trop loin, peut-être sur ordre. Cela risque de coincer de plus en plus souvent. Le danger, c'est qu'on aille d'incident en incident jusqu'à l'explosion», s'inquiète le villepiniste Hervé Mariton. Quant à l'ancien ministre François Goulard, il réclame d'urgence un «recadrage des grands axes de la politique gouvernementale qui ne sont pas clairement définis». À l'UMP, après le choc des municipales vient le temps de la colère.

Jean-François Copé, qui réclame depuis des mois une «coproduction législative» pour mieux associer les députés UMP à l'élaboration des projets de loi, ne cache pas son pessimisme. «Il y aura d'autres sujets de fixation», prévient-il. Et il cite la question des grandes surfaces, l'ouverture des magasins le dimanche, le coût du revenu de solidarité active, le projet de loi sur le «Grenelle»… Sans compter la carte hospitalière. En défendant les députés UMP quitte à surjouer l'outrage, Copé s'est remis au cœur du jeu.

Ministre de l'Écologie donc patron de Kosciusko-Morizet, Jean-Louis Borloo a choisi de jouer au grand seigneur, hier sur RTL. «Rien ne s'est passé, rien ne s'est dit. L'incident est clos. Nathalie a craqué à un moment donné mais c'est tout», a-t-il relativisé. Comme pour montrer qu'elle a encore des choses à apprendre. Et c'est à lui que revient la difficile mission de remettre sur les rails le texte OGM au Sénat, en obtenant le retrait du fameux amendement PC anti-OGM.

Même certains sarkozystes ne comprennent plus la clémence du chef de l'État face à cette succession de couacs gouvernementaux. C'est Fadela Amara qui annonce un jour qu'elle ne votera pas Sarkozy en 2012. C'est Rama Yade vent debout contre l'accueil de Kadhafi à Paris. C'est Martin Hirsch qui fait monter la pression pour sauver le RSA. Enfin, c'est NKM qui, selon un ministre, s'est affranchie de la solidarité gouvernementale pour devenir une «icône de l'écologie».

«Le casting des jolies gueules»

Un ministre aguerri soupire : «Pour exister, il faut avoir des phrases très violentes. C'est comme ça qu'on devient intouchable et qu'on grimpe en flèche dans les sondages.» Un autre met en cause le «casting des jolies gueules du gouvernement». «Virer Rama ou Nathalie, c'est impossible. Pour progresser, il faut cracher sur le système», déplore un troisième.

La gouvernance Sarkozy a-t-elle atteint ses limites ? Ce qui, il y a six mois, passait pour de la nouveauté, de la modernité et de l'audace bienvenue, apparaît aujourd'hui comme un piège. Le piège des ego gouvernementaux pour s'attirer les bonnes grâces des médias. Un sarkozyste en vient à souhaiter : «Le jour où le président fera un exemple, ça changera tout.»

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Le Figaro a écrit:

Un autre met en cause le «casting des jolies gueules du gouvernement». «Virer Rama ou Nathalie, c'est impossible. Pour progresser, il faut cracher sur le système», déplore un troisième.

J'espère pour eux qu'ils ne s'en rendent pas compte seulement maintenant !

14

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Arf ...
Je prends bonne note de ce cuisant échec politique, et tire de celui-ci toutes les conséquences inhérentes.
Je vous présente donc ma démission.
sad

15

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Et on continue (c'est tous les jours décidément...)
Maintenant, au tour du principe de la mixité à l'école qui est remis en cause (malgré ce que peut dire Valérie Létard) : des enseignements seront dispensés en fonction du sexe des élèves. Le ministère de l'Education n'est pas au courant...

Libération a écrit:

Faux pas autour de l’école mixte

Garçons et filles bientôt séparés sur les bancs de l’école ? Une disposition glissée dans un projet de loi sur les discriminations - voté en urgence et adopté mercredi soir au Sénat - sème le trouble : elle permet «l’organisation d’enseignements par regroupements des élèves en fonction de leur sexe.»

Au gouvernement, on justifie ce qui ressemble à un pataquès. «Le principe de mixité ne doit pas empêcher que, de façon ponctuelle, un enseignement soit organisé uniquement avec des jeunes filles ou des jeunes garçons […]. Cela ne remet pas en cause le principe de mixité scolaire» , assure-t-on chez Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, qui a défendu le texte à l’Assemblée nationale. Mais de renvoyer gentiment vers le ministère de l’Education nationale… où l’on explique ne «pas être au courant». Patate chaude ? L’origine même de cette mesure est étrange. «Est-elle à mettre sur le compte de travaux menés dans la précipitation, ou bien d’une orientation idéologique en phase avec les nostalgiques de l’uniforme et des détracteurs de Mai 68 ?» s’est ainsi interrogée la sénatrice PS Bariza Khiari.

Mystère. Le projet de loi transpose cinq directives communautaires relatives à la lutte contre les discriminations, et est censé combler le retard de la France, trois mois avant sa présidence de l’Union européenne. Mais ce texte concerne l’accès aux «biens et services». Quel rapport avec l’Education ? Mystère. «C’est une bourde, une maladresse du gouvernement, analyse Nicolas About, le président UDF de la commission des affaires sociales au Sénat. C’était idiot d’évoquer l’Education.» Pourquoi ce zèle? «Le gouvernement a voulu rassurer le monde de l’enseignement privé», pense le sénateur.

La rapporteur UDF Muguette Dini a souligné elle-même le hors-champ. «Contraire à la volonté de lutter contre les discriminations sexistes, [cette disposition] n’est pas prévue par la directive 2004/113», à laquelle le texte est censé se conformer. Nicolas About, en commission, avait estimé que «cette mesure n’est pas acceptable, car elle pourrait conduire à exclure les filles de l’accès à l’éducation ou les astreindre à certaines filières de formation». Même s’il a nuancé : «Une application particulière se justifie davantage pour les établissements assurant un hébergement, comme les pensionnats.» Le 2 avril, la commission a donc voté un amendement de suppression.

Laïcité. Une semaine plus tard, en séance, la discussion est chaude. On compte quatre amendements hostiles. «Vous ouvrez une boîte de Pandore», prévient Annie David, du groupe des sénateurs communistes, républicains et citoyens. «L’apprentissage du vivre ensemble commence à l’école», renchérit Bariza Khiari, inquiète également de la remise en cause de la laïcité. La secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, a tenu bon : «Si le gouvernement est très attaché à la mixité, [la possibilité qu’un enseignement ] puisse être dispensé en séparant les garçons des filles [ est défendable ]. Cela se fait à l’école de la Légion d’honneur, dans l’enseignement privé», a-t-elle précisé. Un exemple qui fait envie.

16

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL nl a écrit:
Libération a écrit:

Faux pas autour de l’école mixte

«cette mesure n’est pas acceptable, car elle pourrait conduire à exclure les filles de l’accès à l’éducation ou les astreindre à certaines filières de formation». Même s’il a nuancé : «Une application particulière se justifie davantage pour les établissements assurant un hébergement, comme les pensionnats.» Le 2 avril, la commission a donc voté un amendement de suppression.

Mais ouais !
Les filles en cours de cuisine et de de couture. Marre d'avoir des femmes bonnes à rien de nos jours !

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Je reste sans voix. Morano, ma parole, elle seule incarne le thread louze...

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Je trouve intéressant que tout ceux qui parlent de cette affaire de tarifs sociaux parlent de la carte Famille nombreuse et oublient le billet de congé annuel (sauf Laurent Joffrin ce matin à la radio).

Last edited by superhétérodyne (11-04-2008 10:27:40)

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu

19

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar Wilde a écrit:
Le Figaro a écrit:

Un autre met en cause le «casting des jolies gueules du gouvernement». «Virer Rama ou Nathalie, c'est impossible. Pour progresser, il faut cracher sur le système», déplore un troisième.

J'espère pour eux qu'ils ne s'en rendent pas compte seulement maintenant !

Elles vont encore hurler au sexisme.

Et sur cette phrase, elles n'auront pas tout-à-fait tort...

20

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

B. comme Bouh a écrit:

Elles vont encore hurler au sexisme.

Voire au racisme [cf. le mythique "Les socialistes m'attaquent parce que je suis noire." signé Yade]


Cela étant, je propose d'arrêter de tirer sur l'ambulance : càd sur l'amateurisme voire carrément la nullité consternante d'une partie des membres de ce gouvernement.

21

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

B. comme Bouh a écrit:

Elles vont encore hurler au sexisme.

Julien Dray s'en charge très bien :

Le Figaro - AFP a écrit:

"un problème avec les femmes"
Le porte-parole du PS, Julien Dray, a estimé vendredi sur i-Télé que le gouvernement "a un problème avec les femmes", jugeant que la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a été "sanctionnée" en raison de "ses convictions".

"Ce gouvernement a un problème avec les femmes", a affirmé M. Dray.

"Il n'y a que les femmes qui l'ouvrent dans ce gouvernement". "Fadela Amara a dit des choses, elle a été sanctionnée. Rama Yade a dit des choses, elle a été sanctionnée. Nathalie Kosciusko-Morizet défend ses convictions, elle est sanctionnée", a-t-il poursuivi.
"Je ne parle pas de la manière dont on a liquidé Mme de Panafieu", candidate UMP malheureuse à la mairie de Paris, a-t-il ajouté.

Et quid de Bockel ? Lui aussi a "dit des choses" et a été sanctionné. Ce n'est pourtant pas une femme...

22

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oui, on peut dire qu'il y a une poussée anti-femelles tout à fait scandaleuse au gouvernement et à l'UMP. Regardez Devedjian, il traite l'autre de "salope" et on ne lui dit rien. C'est vraiment du deux poids deux mesures. Réagissons !




Désolé de donner dans le volontarisme bête, c'est du second degré.


Bienvenue dans la phallocratie, Mesdames.

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

M. Amok a écrit:

Regardez Devedjian, il traite l'autre de "salope" et on ne lui dit rien.

en l'occurrence, ça avait été un beau tollé si je me souviens bien

edit c'est bon là FDL ?

Last edited by Oscar Wilde (11-04-2008 12:02:10)

24

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar, voyons, je me vois dans l'obligation de te dire PAN. Mais grand prince, je te laisse éditer wink

25

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar Wilde a écrit:

en l'occurence, ça avait été un beau tollé si je me souviens bien

Un beau "teullé" effectivement.


http://img329.imageshack.us/img329/2080/porteouvertezi5.jpg

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

(erreur)

Last edited by Oscar Wilde (11-04-2008 12:01:12)

27

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL a écrit:

Encore un exemple du bazar qui règne au gouvernement. Après les OGM, deuxième polémique : les ministres ne sont pas fichus de se mettre d'accord sur la carte SNCF.

Déjà que Sarkozy ne soutient pas NKM, si en plus ils poussent les familles à utiliser leur voiture on se demande à quoi à servi ce Grenelle ...

28

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar Wilde a écrit:
M. Amok a écrit:

Regardez Devedjian, il traite l'autre de "salope" et on ne lui dit rien.

en l'occurrence, ça avait été un beau tollé si je me souviens bien

edit c'est bon là FDL ?

Oui, mon Oscar wink

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

29

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

superhétérodyne a écrit:

Je trouve intéressant que tout ceux qui parlent de cette affaire de tarifs sociaux parlent de la carte Famille nombreuse et oublient le billet de congé annuel (sauf Laurent Joffrin ce matin à la radio).

Et les réductions qui restaient acquises à vie aux parents des familles très nombreuses (5 et plus) au-delà de la majorité de leurs enfants.

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Ben c'est lié à la carte famille nombreuse. Moi j'ai halluciné en apprenant cette mesure (bon soi-disant, problème de cohérence de discours), mais franchement, ce n'est pas en retirant ce genre de privilèges que les française continueront à faire autant d'enfants (je crois qu'on est deuxième en natalité en Europe après l'Irlande).
Edit: Dorian: oui, enfin, c'est 30%, et la réduction famille nombreuse, c'est jusqu'à la majorité, alors que c'est plus entre 16 et 25 ans que les jeunes voyagent! A une époque, on avait 75% de réduction, mais bon, on était petits on voyageait peu, alors que vers 18-20 ans, tu n'as pas encore les moyens de te payer ton billet tout seul, et tu n'as plus de réduction.
De toute façon, c'est le problème des aides pour les familles nombreuses: c'est pas à 5 ans qu'on coûte cher aux parents, c'est à partir de 16 ans...et pour la plupart des aides, à 18 ans, les enfants n'existent plus, alors que c'est à ce moment qu'elles sont le plus nécessaires (pour peu que les enfants soient hyper rapprochés, en plus...)

Last edited by mami (11-04-2008 17:30:12)

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar Wilde a écrit:
Broz a écrit:

Peut-être qu'ils jouent aux cartes aux Conseil des Ministres.

Non, ils s'envoient des SMS : http://www.lepoint.fr/actualites-politi … 7/0/225966

Article vraiment drôle, ça m'étonne du Point.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

A partir de 5 enfants, la réduction reste effectivement acquise aux parents même après la majorité du dernier enfant. La carte familles nombreuses a été introduite par une loi de 1921, je ne suis pas juriste et je ne sais pas vraiment comment on peut ainsi la supprimer : il faut une autre loi ? un décret ?

J'insiste, mais supprimer le billet de congé annuel est une mesure assez inique également et très symbolique (c'est un des acquis de 1936, supprimé sous l'Occupation et restauré par une loi de 1947). Il n'est pas contingenté, il est valable sur tout le RFN, bref, c'est une vraie tarification sociale, très différente des tarifications commerciales SNCF (souvent valables uniquement sur les trains VFE, très contingentées, soumises au YM, etc ...)

Last edited by superhétérodyne (11-04-2008 19:52:32)

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Par contre, les abonnements domicile/travail ne sont plus du domaine des tarifs sociaux abondés par l'État depuis un certain temps.

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

mami a écrit:

Ben c'est lié à la carte famille nombreuse. Moi j'ai halluciné en apprenant cette mesure (bon soi-disant, problème de cohérence de discours), mais franchement, ce n'est pas en retirant ce genre de privilèges que les française continueront à faire autant d'enfants (je crois qu'on est deuxième en natalité en Europe après l'Irlande).
Edit: Dorian: oui, enfin, c'est 30%, et la réduction famille nombreuse, c'est jusqu'à la majorité, alors que c'est plus entre 16 et 25 ans que les jeunes voyagent! A une époque, on avait 75% de réduction, mais bon, on était petits on voyageait peu, alors que vers 18-20 ans, tu n'as pas encore les moyens de te payer ton billet tout seul, et tu n'as plus de réduction.
De toute façon, c'est le problème des aides pour les familles nombreuses: c'est pas à 5 ans qu'on coûte cher aux parents, c'est à partir de 16 ans...et pour la plupart des aides, à 18 ans, les enfants n'existent plus, alors que c'est à ce moment qu'elles sont le plus nécessaires (pour peu que les enfants soient hyper rapprochés, en plus...)

Entièrement d'accord avec toi pour estimer qu'on n'en fait pas encore assez, tant s'en faut. Et c'est un point-clef, il ne s'agit pas seulement d'une politique sociale, mais il s'agit d'avoir une politique familiale. Bon, le grand manitou vient de faire marche arrière, on respire (pour cette fois).
P.S.: d'après le document ci-après, on serait même les champions d'Europe de la natalité, car depuis peu, l'Irlande n'est plus ce qu'elle était, ma bonne dame. Qui a dit que la France n'avait pas d'atouts?
http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=37

Last edited by Dorian Gray (11-04-2008 21:29:21)

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Fillon réclame plus de "cohésion gouvernementale".
Sans rire ?

http://www.lefigaro.fr/politique/2008/0 … entale.php

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Pour revenir là-dessus,

FDL nl a écrit:
B. comme Bouh a écrit:

Elles vont encore hurler au sexisme.

Julien Dray s'en charge très bien :

Le Figaro - AFP a écrit:

"un problème avec les femmes"
Le porte-parole du PS, Julien Dray, a estimé vendredi sur i-Télé que le gouvernement "a un problème avec les femmes", jugeant que la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a été "sanctionnée" en raison de "ses convictions".

"Ce gouvernement a un problème avec les femmes", a affirmé M. Dray.

"Il n'y a que les femmes qui l'ouvrent dans ce gouvernement". "Fadela Amara a dit des choses, elle a été sanctionnée. Rama Yade a dit des choses, elle a été sanctionnée. Nathalie Kosciusko-Morizet défend ses convictions, elle est sanctionnée", a-t-il poursuivi.
"Je ne parle pas de la manière dont on a liquidé Mme de Panafieu", candidate UMP malheureuse à la mairie de Paris, a-t-il ajouté.

Et quid de Bockel ? Lui aussi a "dit des choses" et a été sanctionné. Ce n'est pourtant pas une femme...

...Zapatero fait mieux (?) :

Zapatero met les femmes au pouvoir
L.S. (lefigaro.fr) avec AFP
12/04/2008 | Mise à jour : 15:35 |

Les femmes sont majoritaires au sein du nouveau gouvernement socialiste espagnol.

Le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero a dévoilé samedi son nouveau gouvernement comprenant davantage de femmes que d'hommes pour la première fois en Espagne.

Etoile montante du Parti socialiste en Catalogne, Carme Chacon est ainsi devenue à seulement 37 ans la première femme ministre de la Défense de l'histoire de l'Espagne, une des surprises de ce gouvernement. Elle fait partie des neuf femmes, contre huit hommes, composant l'équipe gouvernementale. Ses précédentes équipes étaient strictement paritaires (8 femmes et 8 hommes).

Ce gouvernement, à la fois rajeuni et marquant une certaine continuité, voit l'arrivée de cinq nouveaux ministres et le départ de quatre titulaires de l'équipe sortante, dont le ministre du Travail et des Affaires sociales Jesus Caldera, un proche de M. Zapatero appelé à d'autres tâches politiques.

Parmi les nouveautés figurent un ministère de l'Egalité, attribué à l'Andalouse Bibiana Aido, 31 ans, la plus jeune ministre jamais nommée en Espagne, et un ministère des Sciences et de l'Innovation, confié à la Basque Cristina Garmendia, 45 ans.

Le nouveau gouvernement va prêter serment et participer au premier conseil des ministres lundi. Zapatero a déjà annoncé un paquet de mesures volontaristes, puisant dans les excédents budgétaires accumulés sous son premier mandat, pour amortir le choc du ralentissement économique, sans sacrifier son «plan de cohésion sociale».

37

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

La phrase du jour :

Le Figaro, lien de FS a écrit:

Il a ajouté que la présence de la secrétaire d'État au Japon n'aurait pas été souhaitable, «créant une atmosphère dont on n'avait pas besoin dans un pays aussi serein que le Japon ».

Alors si la seule présence de NKM peut troubler un pays aussi serein que le Japon, qu'est-ce que ça doit être dans des pays plus "agités". NKM, la nouvelle Typhon (c'est le cas de le dire).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

38

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Alors que le gouvernement Français met au piquet une de ses femmes, le dernier gouvernement Espagnol  en place compte plus de femmes que d'hommes.

39

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL a écrit:

La phrase du jour :

Le Figaro, lien de FS a écrit:

Il a ajouté que la présence de la secrétaire d'État au Japon n'aurait pas été souhaitable, «créant une atmosphère dont on n'avait pas besoin dans un pays aussi serein que le Japon ».

Alors si la seule présence de NKM peut troubler un pays aussi serein que le Japon, qu'est-ce que ça doit être dans des pays plus "agités". NKM, la nouvelle Typhon (c'est le cas de le dire).

C'est surtout bien pathétique ce genre de "punition".

Ou bien elle y va pour travailler dans ce cas on comprend mal en quoi c'est une punition, ou bien elle n'avait rien à y faire alors pourquoi ont-ils voulu la faire venir. Ce genre de connerie fait passer les déplacements officiels pour de simples voyages aux frais de la princesse.

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Fabb a écrit:

Ce genre de connerie fait passer les déplacements officiels pour de simples voyages aux frais de la princesse.

C'est pas le cas ? On m'aurait menti ?

41

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Morceaux choisis de l'interview de Goasguen dans le JDD :

Goasguen a écrit:

Depuis l'élection présidentielle, la vie politique se résume à un face-à-face entre l'Elysée et l'opinion.

Si l'Assemblée avait été consultée sur les mesures d'économie, les députés auraient pu signaler que celle sur la carte famille nombreuse allait déclencher des controverses. Le mieux aurait été d'en discuter avant.

L'exécutif doit faire de la pédagogie, et non balancer les mesures les unes après les autres comme un bombardement

Les députés ne veulent plus être traités comme de simples bulletins de vote. De plus, beaucoup ont le sentiment que le volontarisme de Sarkozy s'étiole.

Les ministres ont acté que le Parlement n'avait plus de pouvoir. Ils assistent de moins en moins aux séances, ne répondent plus à nos questions, et vont chercher le satisfecit auprès du président. On ne les voit que lorsqu'ils arrivent avec des projets, en général assez mal ficelés, dont on a appris l'existence dans la presse. C'est insupportable.

Vive l'ambiance dans la majorité wink

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Au zapping l'autre jour, un député socialiste homonyme d'un UMP (Philippe Martin, un truc dans le genre), qui balance en plein hémicycle au micro qu'il reçoit par erreur des messages alarmants sur l'état du groupe UMP (dans le genre "venez en séance, c'est la cata", etc.) wink

43

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oui, c'était ça :

Apprenez à gérer vos emails. Contre-exemple : les députés
OGM : Ordinateur Génétiquement Modifié ? 
Les OGM occupent une place de choix au sein de l'hémicycle et le député Philippe Martin (PS) est devenu la vedette le temps d'une confusion assez cocasse.

Ce dernier avait en effet été appelé en renfort sur ce projet de loi, par le biais d'un email. « Bonsoir, le groupe est en difficulté, il n'y a pas assez de députés UMP sur les bancs. Aussi pourriez-vous vous rendre dans l'hémicycle le plus rapidement possible ? », a-t-il pu lire sur sa boîte email.

Une situation ubuesque que l'on saisit mieux lorsque le sieur Martin s'explique : « On sent que c'est un texte sur lequel le groupe UMP est en difficulté. Je vais vous en faire la démonstration, je vais vous l'expliquer. Il se trouve que je m'appelle Philippe Martin comme un collègue qui s'appelle également Philippe (Armand) Martin », mais qui lui officie à l'UMP.

Or, « depuis deux jours, je suis victime d'une contamination de ma messagerie internet par le groupe UMP », poursuit Philippe Martin. D'où la présence de ce courriel plutôt inopportun parmi ses courriers. Durant la séance, il demande alors « que le groupe UMP respecte les distances de contamination avec le groupe socialiste. [Et] réclame de la même manière qu'on puisse avoir un monde sans OGM, [et de] pouvoir légiférer sans UMP ».

Et au passage, admirons la belle métaphore filée de Copé :

Le Figaro - AFP a écrit:

Copé appelle le gouvernement à jouer collectif
Le chef de file des députés UMP Jean-François Copé a souhaité aujourd'hui que le psychodrame de la semaine dernière sur les OGM amène "chacun à méditer sur cette idée que l'on ne réussit jamais seul".

"Je souhaite de tout coeur que ces épisodes un petit peu difficiles que nous venons de vivre amènent chacun à méditer sur cette idée que l'on ne réussit jamais seul et que c'est le succès de la cordée qui permet d'atteindre le seul objectif qu'on souhaite, la réussite des réformes", a déclaré le président du groupe UMP à l'Assemblée sur Radio-J.

Jean-François Copé a comparé le gouvernement à une cordée en train de gravir un sommet de l'Himalaya. "Pour y parvenir, il faut y aller collectivement. S'il y en a un qui fait un pas de côté, c'est la totalité de la cordée qui dévisse", a-t-il remarqué.

Il a présenté les députés de la majorité comme "l'assistance" de la cordée. "Il faut ne jamais oublier qu'on peut toujours avoir besoin de son assistance, la majorité, pour arriver en haut du sommet", a glissé M. Copé.

Copé, premier de cordée.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Fabb a écrit:

Morceaux choisis de l'interview de Goasguen dans le JDD :

Vive l'ambiance dans la majorité wink

Goasguen est étonnamment tolérable pour un UMP. Sur le projet de loi sur les universités il avait déjà mené une fronde pour un ou deux amendement sympas.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL a écrit:

Oui, c'était ça :

Jean-François Copé a comparé le gouvernement à une cordée en train de gravir un sommet de l'Himalaya. "Pour y parvenir, il faut y aller collectivement. S'il y en a un qui fait un pas de côté, c'est la totalité de la cordée qui dévisse", a-t-il remarqué.

En espérant que ledit gouvernement va mourir asphyxié une fois arrivé au sommet...

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Oscar Wilde a écrit:

Au zapping l'autre jour, un député socialiste homonyme d'un UMP (Philippe Martin, un truc dans le genre), qui balance en plein hémicycle au micro qu'il reçoit par erreur des messages alarmants sur l'état du groupe UMP (dans le genre "venez en séance, c'est la cata", etc.) wink

Séquence assez amusante en effet :0)

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

47

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Fronde à l'UMP (je provoque)

Le Figaro a écrit:

Des "annonces intempestives" (NC)
Le chef de file des députés du Nouveau centre François Sauvadet a déploré aujourd'hui les "annonces intempestives" du gouvernement, visant notamment les déclarations de Roselyne Bachelot sur le remboursement des frais d'optique.

"Il faut arrêter avec toutes ces annonces intempestives qui polluent le débat", a-t-il grincé lors d'un point presse à l'Assemblée. "On ne peut pas lancer des sujets comme cela. Il faut qu'on arrête de donner le sentiment à nos concitoyens qu'on sera moins bien demain", a poursuivi M. Sauvadet.

Le président du groupe Nouveau centre, qui réunit des anciens amis de François Bayrou ralliés à Nicolas Sarkozy, a dénoncé le manque de préparation et de dialogue entre le gouvernement et la majorité sur les textes de loi, citant en exemple le projet OGM.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

FDL, François Fillon a pris acte de l'existence de ce thread et a institué hier par décret un délégué interministériel à la communication (sic).

49

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

C'est bien là tout le problème de ce gouvernement, l'overdose de communication et finalement pour  la fermer  voir même raconter n'importe quoi. La com pour la com il y a plein le cul.

50

Re: L'ordre règne dans ce gouvernement...

Skip lave plus blanc que a écrit:

voir* même** raconter n'importe quoi. La com pour la com il y*** a plein le cul.

* voire >Sort son flingue.
** voire même = quasi voire un pléonasme tout court > Vise sa cible.
*** oubli du "en" Dézingue à tout va : PAN ! PAN ! PAN !