Topic: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Bonjour,

Aurais-tu la gentillesse de me donner accès à l'article d'Eric Le Boucher, archivé sur le site du Monde, intitulé "Paris, capitale du malthusianisme"?

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ac … id=1022905

Merci beaucoup,

Mohamed

United Nations Core Values: Integrity, Professionalism, Respect for Diversity

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Paris, capitale du malthusianisme
Article paru dans l'édition du 03.02.08
   
   
Historiquement, une capitale attire les bras et les talents du pays entier. On y « monte » pour rencontrer les têtes du pouvoir, des arts, des affaires, pour y tenter sa chance, travailler, inventer et briller à son tour. Ce destin de Ville Lumière, Paris l'a eu plus que toute autre pendant plus d'un millénaire. Sa force d'attraction a été nationale puis longtemps européenne, mondiale.

Depuis une dizaine d'années, on observe l'inverse. Paris perd ses emplois. Paris n'est plus le premier moteur de l'économie française. Paris expulse ses jeunes, au profit de la province mais aussi de Londres ou de Barcelone. Paris n'est plus que la capitale du malthusianisme français.

« Quand je suis arrivé à la délégation à l'aménagement du territoire en 1997, raconte Jean-Louis Guigou, il fallait taper sur Paris. La capitale était encore accusée de s'enrichir aux dépens de la province tout entière qui gémissait d'être le «désert français». Il fallait tout faire pour empêcher les sièges sociaux de s'y installer. Nous étions dans l'idéologie de la ville synonyme de pollution, d'industrie, et pour tout dire de prostitution, qui s'opposent aux belles valeurs de la ruralité. » Jean-Louis Guigou parvient à convaincre, partiellement, Lionel Jospin que Paris n'est plus en compétition avec Toulouse mais, dans la mondialisation, avec Londres, Amsterdam, New York ou Singapour. « Mais je me demande si ce n'était déjà pas trop tard. »

En effet. Un article saisissant de Laurent Davezies, professeur à l'université Paris - Val-de-Marne (à lire sur le site laviedesidées.fr), dresse un bilan « inquiétant ». L'Ile-de-France reste un des premiers lieux mondiaux de création des richesses, avertit l'auteur. Mais le mal gagne vite. Depuis dix ans, la région francilienne a un développement économique inférieur à celui de la moyenne française, et la tendance s'accélère.

Depuis 2000, c'est la « chute » : l'emploi salarié tombe à Paris, se stabilise tout juste dans l'Ile-de-France autour de 5 millions d'actifs. Où progresse-t-il ? Dans l'Ouest atlantique ou le Sud méditerranéen. Paris intra-muros perd 210 000 emplois de 1990 à 1999, et encore 50 000 de 1999 à 2004. Pour les emplois du privé, l'hémorragie est encore plus rapide : - 85 000 entre 2000 et 2005. C'est l'équivalent des effectifs employés en Corrèze, souligne Laurent Davezies, qui note un léger rebond en 2006, il est vrai (lire aussi du même auteur : La République et ses territoires, Seuil, 2008).

Le déclin de l'emploi parisien s'accompagne-t-il d'un enrichissement de ceux qui restent ? Non, au contraire. Le nombre de RMistes croît, de 2000 à 2004, de 11 % en province et de 25 % à Paris et en Ile-de-France. Moins d'économie, c'est moins d'emplois et plus de pauvres.

Comment est-ce possible ? « C'est la grande centrifugeuse des classes moyennes », explique Pierre Veltz, professeur à l'Ecole des ponts et chaussées. Les activités et les actifs sont projetés à l'extérieur du périphérique parisien en première puis en deuxième couronne. Faute d'emplois à Paris, faute de logements aussi, les salariés sont repoussés de plus en plus loin. Et leurs conditions de vie s'en ressentent fortement : les 25-40 ans, en couple, avec deux enfants et deux voitures (bien obligés !), doivent consacrer la moitié de leurs revenus à leur appartement et aux transports, deux dépenses en forte progression. Voilà pourquoi Paris n'attire plus les jeunes de province : ils n'ont plus les moyens d'y vivre.

Conséquence annexe : les distances entre le logement et l'emploi s'allongent, car les couples ne trouvent malheureusement pas facilement deux emplois côte à côte ni un logement à proximité. Ces ménages modestes, « captifs de l'automobile », font des kilomètres matin et soir. Ces « canailles anti-écologiques », se moque Laurent Davezies, polluent l'atmosphère. Leur CO2 passe, lui, le périphérique. Ils réduisent à néant les valeureux efforts des Verts parisiens « pour figer la ville et la vider de ses entreprises », politique malthusienne hélas soutenue par le maire socialiste.

Ce déclin économique de l'Ile-de-France devrait être le sujet principal des élections municipales de mars prochain. Mais « il arrange les élus de la région », selon Laurent Davezies. Les municipalités de banlieue héritent des emplois expulsés et des taxes professionnelles afférentes. Quant aux bobos, privilégiés habitants de Paris, « ils sont heureux que la mairie s'occupe plus d'eux que de la santé du capitalisme local ». Lisez les « projets » des candidats à la mairie : ils parlent de crèches, de transports propres, de sport, de sécurité... bref des agréments d'une ville-musée.

Soyons justes : le sujet commence à faire surface par le biais de l'idée du « Grand Paris » posée par Nicolas Sarkozy ou celle de « communauté d'agglomération » avancée par Bertrand Delanoë. Chacun prend conscience que les divisions communales et les strates administratives empêchent toute vision d'ensemble économique ou même écologique.

La solution devrait être radicale, tant il y a urgence. Aucune région-capitale au monde ne perd ses emplois comme celle de Paris, aveuglée par son passé brillant, mal gouvernée, fragmentée dans ses égoïsmes, anémiée faute de s'inscrire résolument dans la compétition mondiale des métropoles du XXIe siècle.
Eric Le Boucher

Voilà. L'article dont Eric Le Mal-Embouché parle : http://www.laviedesidees.fr/Paris-s-endort.html

Last edited by Pierre-L (10-02-2008 16:47:12)

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

3

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

L'article est encore en libre accès ici. Lire également "Paris outragé" sur Ceteris Paribus et "Paris va creuver d'ennui" sur Éconoclaste.

Last edited by EM (10-02-2008 16:55:22)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

En lisant l'article j'ai l'impression de voir inscrit en filigrane: "la décentralisation, c'est le maaaaaaaal!".

"Lisez les « projets » des candidats à la mairie : ils parlent de crèches, de transports propres, de sport, de sécurité... bref des agréments d'une ville-musée."

Et surtout il ne faut PAS veiller au bien-être de la population, non, ça pourrait nuire au développement économiiiiiiiique!

Ankh-Morpork had dallied with many forms of government and had ended up with that form of democracy known as One Man, One Vote. The Patrician was the Man; he had the Vote. -- Discworld politics explained(Terry Pratchett, Mort)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Ok, l'argument sur les crèches est maladroit. Il n'empêche que la "muséification" de Paris intra-muros et le mépris pour les banlieusards existent bel et bien.

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

6

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

déjà l'article est remarquablement mal écrit : "paris ville lumière depuis un millénaire", hahahah.
bref, à part ça je trouve les accusations injustes, je ne vois pas pourquoi ouvrir des espaces verts, construire des pistes cyclables, augmenter les places en crèche favorisent la muséification de la ville. Des quartiers de bureaux qui se vident dès 7h du soir, ce n'est pas terrible non plus. Lutter contre l'explosion des loyers ça oui ça peut être utile.
des villes très dynamiques comme Nantes, Lyon ou Strasbourg ont été les pionniers de l'aménagement urbain pour favoriser le cadre de vie de ses habitants (espaces verts, tramway, pistes cyclables...) je n'ai jamais entendu parler de muséification.
quand delanoë a voulu construire des tours de bureau pour encourager un nouveau quartier d'affaire, tout le monde a poussé des hauts cris, la rénovation des bords de seine aux alentours de la BNF dans le 13ème est un vrai succès en terme de présence d'entreprises, de logements, d'espaces verts, mais ça je crois pas qu'on en parle dans l'article...

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Est ce qu'un abonné au Monde pourrait me filer le titre exact de la tribune de Rocard daté du samedi 14 avril 2007 où il appelle Royal à s'allier avec Bayrou ? (et le texte de l'article éventuellement, mais c'est moins nécessaire)
Merci d'avance !

Last edited by Elessar (27-02-2008 21:39:31)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Factiva est un outil de choix, merci SciencesPo.


Royal-Bayrou, l'alliance nécessaire
(14 Avril 2007)

Michel Rocard se déclare favorable à un accord avant le premier tour


Si Nicolas Sarkozy est élu dans quelques semaines, nous n'aurons aucune excuse. L'UMP gagnera les élections législatives qui suivront ; et pendant cinq ans, la France va souffrir.

Tous les Français ne souffriront pas de la même façon : les plus riches vivront encore mieux. Les classes moyennes et les petits salariés vivront plus mal. Les exclus seront plus seuls que jamais.

Nous pouvons éviter ce gâchis social dont la majorité des Français ne veut pas. Comment ? Simplement, en unissant nos forces avec ceux qui sont les plus proches de nous. Ceux qui pensent comme nous que le marché doit être régulé, que l'Etat doit défendre la solidarité, que l'égalité des chances doit être assurée pour tous et entre toutes les générations.

Socialiste et européen depuis toujours, j'affirme que sur les urgences d'aujourd'hui rien d'essentiel ne sépare plus en France les sociaux-démocrates et les démocrates-sociaux, c'est-à-dire les socialistes et les centristes. Sur l'emploi, sur le logement, sur la dette, sur l'éducation, sur l'Europe, nos priorités sont largement les leurs. Sur la société, sur la démocratie, sur les femmes, sur l'intégration, sur la nation, nous partageons les mêmes valeurs. Isolés, ni eux ni nous, n'avons aucune chance de battre la coalition de Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen. Mais rassemblés avec les Verts, la gauche sociale-démocrate et le centre démocrate-social constituent une majorité dans le pays. Et dans deux semaines elle peut devenir la majorité réelle. C'est la chance de la France.

Il ne faut pas attendre l'après-second-tour pour créer la dynamique de l'alliance. Dans quelques jours, les Français décideront qui, de François Bayrou ou de Ségolène Royal, sera le mieux à même de battre Nicolas Sarkozy. Et ils le feront d'autant mieux qu'ils sauront que, dans tous les cas, une alliance sincère et constructive défendra au second tour puis aux législatives un projet commun d'espoir pour la France.

J'appelle donc François Bayrou et Ségolène Royal, avant le premier tour, à s'exprimer devant les Français pour s'engager dans la voie de cette alliance. Qu'ils fassent confiance aux Français pour que les Français leur fassent confiance.

Je ne me prononce qu'au nom d'une seule ambition : l'amour de mon pays. L'envie que la France retrouve confiance en elle ; que nos jeunes portent l'espoir d'une vie meilleure ; que notre Etat se modernise dans le respect de chacun ; et que triomphent nos idéaux démocratiques dans un monde en mouvement.

Pour la première fois depuis longtemps, j'atteste que ce chemin nous est ouvert. Nous pouvons déplacer les lignes politiques pour qu'elles soient fidèles à nos convictions. Nous pouvons faire repartir la France sur les rails du progrès économique, de la justice sociale, d'une démocratie impartiale et apaisée. Offrons ce choix aux Français et je suis sûr qu'ils l'approuveront.

Si nous ne saisissons pas cette chance, oui nous n'aurons aucune excuse...

Michel Rocard

Premier ministre de 1988 à 1991,

député européen

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Merci !

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Hello la horde, quelqu'un peut mettre ça en ligne ici (car pas accès à mes mails) s'il vous plaît ?
Merci !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Professeur de droit à Paris-X Nanterre, Guy Carcassonne, qui fut membre de la commission de révision de la Constitution présidée par Edouard Balladur, analyse la portée de la réforme.

Va-t-on vers un régime présidentiel à l'américaine ?

La définition du régime ne change pas. Nous sommes toujours dans le cadre d'un régime parlementaire à direction présidentielle. Le président de la République est déjà, de facto, le chef de la majorité. Il ne faut pas juger ce texte à l'aune de Nicolas Sarkozy. On ne constitutionnalise pas le sarkozysme. Il faut voir plus loin. La réforme va dans le sens d'un rééquilibrage en faveur du Parlement.

Ce qu'on appelle l'hyperprésidence n'est qu'une hyperprésence médiatique. Pompidou avait infiniment plus de pouvoir que Sarkozy. Il ne devait pas composer avec la Commission européenne, les collectivités locales, les multinationales…

Prenez l'exemple de l'usine Mittal de Gandrange : le président Pompidou aurait immédiatement décroché son téléphone pour demander au patron d'une entreprise publique de racheter ce site. Aujourd'hui, Sarkozy doit obtenir l'accord des maires pour imposer le service minimum dans les écoles…

Comment la réforme constitutionnelle renforce-t-elle les pouvoirs du Parlement ?

Les mesures les plus importantes sont celles dont on parle le moins. Je pense à la modification de l'article 42, qui permet que le texte discuté en séance soit celui de la commission et non celui du gouvernement. Le fait d'avoir une semaine sur quatre consacrée au contrôle est aussi très positif, parce que dans notre pays, on légifère trop et on ne contrôle pas assez. Chaque texte présenté devant le Parlement sera accompagné d'une étude d'impact. Cela permettra peut-être de mettre un terme à ces législations précipitées, qui sont une calamité nationale et engendrent une insécurité juridique. Aujourd'hui, un texte peut être adopté en conseil des ministres le mercredi et présenté à l'Assemblée le lundi suivant…

Le renforcement des droits de l'opposition devrait aussi permettre de désigner un contre-rapporteur, qui pourrait intervenir au début du débat général. Aujourd'hui, pour se faire entendre, l'opposition est souvent contrainte d'utiliser l'exception d'irrecevabilité ou la question préalable.

Les parlementaires de l'opposition sont-ils prêts à se saisir de ces nouveaux droits ?

En tout cas, ils ne pourront plus invoquer quelque impossibilité que ce soit. Le problème, c'est qu'on ne peut pas revaloriser une chambre vide. Il faudrait lutter contre l'absentéisme des parlementaires. L'article 162 du règlement prévoit des pénalités, mais il n'est pas appliqué. Des milliers de salariés pointent à leur travail. Les députés, eux, arrivent le mardi à l'heure du déjeuner pour la réunion de groupe et repartent le mercredi après la séance des questions d'actualité. Soit 26 heures de présence !

Pour être complète, la réforme n'aurait-elle pas dû interdire le cumul des mandats ?

Sarkozy y est opposé, l'UMP aussi. On ne peut reprocher à la droite d'appliquer son programme. Il aurait fallu que la gauche ait le courage de le faire lorsqu'elle était au pouvoir.

Que pensez-vous de la limitation du recours au 49.3, qui permet de faire adopter un texte sans débat à l'Assemblée ?

On peut y voir des inconvénients. Le gouvernement qui n'aura pas de majorité sera plus contraint. Michel Rocard, lorsqu'il était premier ministre, l'avait utilisé pour 13 textes en trois ans. Avec la réforme, il n'aurait pu l'utiliser que pour 7 ou 8 textes. Ce qui l'aurait obligé sans doute à faire voter des lois fourre-tout. En 1982, le 49.3 a permis à Pierre Mauroy d'imposer la loi bloquant les salaires et les prix. Jamais la majorité socialiste ne l'aurait votée autrement.

Propos recueillis par Xavier Ternisien

(me dis plus que blabla je fais la gueule blabla)

Last edited by Pierre-L (29-07-2008 14:27:15)

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Merci blabla, Pierre-l, le blabla tu es blabla et je blabla.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

hey there, une âme charitable qui traîne ?
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ac … -TRK-NC_01

Merci !

done, thanks !

Last edited by faux semblants (23-12-2008 11:14:07)

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

J'ai l'impression qu'il n'y a que moi qui re-uppe régulièrement ce thread, un jour, promis, j'investirai dans un abonnement, mais en attendant, je suis une chercheuse pauvre. (pléonasme)

Quelqu'un peut-il m'envoyer ça ? Il aura droit à un bisou.

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ac … -TRK-NC_01

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

C'est un bouquin d'Eric Maigret on dirait.
http://www.infos-des-medias.net/livre-l … aigret.php

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

16

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

ç'aurait été avec plaisir si factiva ne refusait pas de me logguer.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

alfadir a écrit:

C'est un bouquin d'Eric Maigret on dirait.
http://www.infos-des-medias.net/livre-l … aigret.php

J'espère pas, parce que j'ai le bouquin, et il est d'une nullité absolue !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Vas-y, fais le test. Tape le début de l'article dans google et regarde la deuxième référence. Surprise, tu tombes sur un extrait de son bouquin.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

oui mais j'espère que le journaliste ne fait que le citer.
Bref si tu y parviens finalement EM, ou si un autre passe par là, je veux bien.
Merci!

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

20

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

sinon débourse deux euros, faux semblans, ce n'est jamais qu'une pinte en germanie à laquelle tu renonces.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

faux semblants a écrit:

oui mais j'espère que le journaliste ne fait que le citer.

Si, en 436 mots, la moitié est déjà une citation, l'article ne sera pas très bon de toute manière.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

EM a écrit:

sinon débourse deux euros, faux semblans, ce n'est jamais qu'une pinte en germanie à laquelle tu renonces.

n'écorche pas mon nom, vil lillois.
Et mes financent vont mal depuis que je t'ai nourri de café et de minis macarons.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

alfadir a écrit:
faux semblants a écrit:

oui mais j'espère que le journaliste ne fait que le citer.

Si, en 436 mots, la moitié est déjà une citation, l'article ne sera pas très bon de toute manière.

On me l'a fait parvenir, et effectivement, il est court et très mauvais.
Remboursez !

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Dire qu'EM t'avait conseillé de mettre deux euros dedans...

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

faux semblants a écrit:
EM a écrit:

sinon débourse deux euros, faux semblans, ce n'est jamais qu'une pinte en germanie à laquelle tu renonces.

n'écorche pas mon nom, vil lillois.
Et mes financent vont mal depuis que je t'ai nourri de café et de minis macarons.

PAN MECHANT.

Etudiant en master recherche ou en master pro, ça ne change rien, on ne gagne pas encore vraiment d'argent...c'est plus tard que tu pourras dire "je suis pauvre" wink

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

finances/financement.
argh.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Abonné(e) au journal Le Monde, manifeste-toi

Bonjour,

Quelqu'un peu m'aider ? je cherche à consulter cette article du monde  :

http://www.lemonde.fr/journalelectroniq … index.html

en double page 18/19

il s'agit de l'article sur le nouveau monde des classes moyennes


quelqu'un peu m'aider à le consulter par pdf ?