Topic: le concours du MAE

bonjour à tous,

je suis actuellement étudiante en m1, et je souhaite passer le concours en mars. J'ai une petite question concernant les options : voilà, je souhaite passer le concours du ministère des affaires étrangères, (secrétaire-cadre général, et de conseiller-cadre d'Orient etc), et je voudrais savoir si il était donc indispensable que je m'inscrive en option "affaires internationales"... puis-je aussi passer ce concours si je m'inscris en "affaires publiques"? désolé si ma question vous semble bête... en tout cas merci d'avance pour vos réponses

2

Re: le concours du MAE

Surtout pas, c'est le master "Management de la culture et des médias" qu'il faut faire.

Re: le concours du MAE

je te remercie pour cette réponse ô combien constructive

4

Re: le concours du MAE

Il faut absolument faire AP pour passer ces concours, au niveau de la méthode et même des connaissances c'est le must. Par contre si tu passes conseiller cadre d'orient pourquoi ne pas passer secrétaire cadre d'orient aussi? Ca t'évitera de multiplier les matières... à moins que tu ne sois pas très bonne en langues étrangères, et dans ce cas le concours de Conseiller sera d'autant plus difficile...

Re: le concours du MAE

ah d'accord! merci beaucoup pour l'info, j'ai vraiment essayé de trouver sur le site, en envoyant des mails etc, sans succès, alors ça me rend vraiment service! non les langues c'est justement mon point fort, il faut savoir parler une langue rare, c'est ça?

Re: le concours du MAE

Sur les mails, pour avoir une réponse, il faut envoyer à la bonne personne, et qu'elle soit en plus de bonne humeur...

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: le concours du MAE

j'ai vu que depuis cette année, il y avait une nouvelle option "management public international", pour les métiers de la diplomatie, dans la mention AI, mais il vaut quand même mieux choisir la mention AP?

Last edited by solenn (11-11-2007 18:30:00)

8

Re: le concours du MAE

Solenn, pour tous les concours FP français, il n'y a qu'AP qui aille. AP. AP.

Re: le concours du MAE

ok, je ne sais pas ce que veut dire FP (je devine) mais merci pour votre aide!

10

Re: le concours du MAE

Fonction publique

11

Re: le concours du MAE

Pour le cadre d'orient il faut parler une langue rare et l'anglais. Il faut absolument que tu ailles lire les brochures relatives à ces concours sur le site www.diplomatie.gouv.fr

OUBLIE AI. Pour réussir les concours du MAE, il faut savoir faire une dissertation structurée sur n'importe quel sujet (only in AP), rédiger de très belles notes sur dossier en droit, éco, anglais et langue orientale (only in AP), et apprendre des techniques de concours diverses et variées (only in AP). Pour compléter ces enseignements, il faut simplement lire un journal sérieux quotidiennement, lire des revues sur l'international, et s'exercer le plus possible en langues étrangères. Et si tu n'es pas convaincue, sache aussi qu'en AP tu rencontreras énormément de diplomates ou d'étudiants préparant ces concours, et c'est un facteur de succès incontestable puisqu'ils donnent souvent des conseils pratiques très précieux qu'on ne trouve dans aucun bouquin.

Le master AI est fait pour les étudiants internationaux qui veulent travailler pour leur propre diplomatie, vu qu'à l'étranger on privilégie plus la connaissance du management des organisations internationales et les relations internationales que le droit public pour les concours des affaires étrangères. Souvent, les diplomates sont recrutés sur dossier et le fait d'avoir étudié à Sciences Po est un atout (eh oui! d'autant plus que le français reste la langue de la diplomatie... par exemple les diplomates grecs sont tenus de l'apprendre).

Tu parles quelle langue rare d'ailleurs? Parce qu'elle détermine ton choix de section géographique, et donc le contenu du programme de plusieurs matières!

Re: le concours du MAE

j'apprends l'hindi depuis 4 ans, je parle bien mais je ne suis pas bilingue. est-ce un avantage par rapport à d'autres langues? j'ai choisi d'apprendre celle là par gout pour la culture indienne sans vraiment me demander si elle allait vraiment m'être utile... donc en gros, l'AI pour les français, vaut mieux oublier? merci!

13

Re: le concours du MAE

si tu te spécialises en hindi tu seras en concurrence avec des sinisants et japonisants il me semble. Et en conseiller, il y a 1 place d'ouverte en 2007 pour la zone Asie (...)

Re: le concours du MAE

Bonjour, je voudrais bosser dans les Affaires Internationales. Faut vraiment faire AP? J'ai vu ce que AP faisait aux cerveaux de certains (Roukie si tu passes par là...) et ça me fait un peu peur...

I wrote for the luulz

Re: le concours du MAE

ah oui il s'agit de la zone pacifique-asie, j'aurais mieux fait d'apprendre une langue africaine je crois!^^ là je suis en concurrence avec ceux qui parlent japonais et chinois...
en fait mon problème, c'est que du coup je veux faire AP, mais j'en ai parlé avec des profs, dont un de sciences po, j'ai fait une prépa IPESUP l'année dernière et tout le monde m'a dit que mon dossier convenait bcp mieux à AI, car je fais mon mémoire sur le ministère des affaires étrangères, j'ai vécu 2 années au Brésil pdt mon adolescence, je fais du bénévolat pour une ONG internationale, etc. donc je pensais demander le master AI, vu qu'apparemment c'est ce qui convient le mieux à mon profil, et le AP en 2nd choix, puis finalement, si je suis admise, m'inscrire en AP, vu qu'apparemment c'est toléré... Mais même dans ce cas de figure, je ne sais pas si mon dossier va mieux passer en conflits et sécurité, ou en management public international, qu'en pensez vous? s'ils ne prennent en effet que des étudiants internationaux en management international, il vaut mieux que je tente le coup pour conflits et sécurité, non? mais dans ce cas là, mon 2nd choix "Affaires publiques" sera sans doute beaucoup moins cohérent aux yeux du jury, car il y a beaucoup plus de similitudes entre management public international et AP, plutôt qu'entre conflits et sécurité et AP... qu'en pensez vous?? oui je suis un peu perdue^^

Last edited by solenn (12-11-2007 13:42:28)

16

Re: le concours du MAE

aucune idée

17

Re: le concours du MAE

Bonsoir ! Je suis désolée Solenn, je n'ai pas de réponse à ta question. Je profite du thread pour poser une autre question sur le concours du MAE: si on est bilingue en anglais et que l'on a une très bonne maîtrise de l'allemand, a-t-on des chances de réussir ? Si je comprends bien les informations que fournissent le site, on peut passer le concours avec ces deux langues, mais en réalité qu'en est-il ? Merci par avance à ceux qui pourront me répondre !

Re: le concours du MAE

il faut que l'une des 2 langues choisies soit une langue rare, et l'allemand n'en fait pas parti... pour la 1ère langue, tu peux choisir entre anglais et allemand...

19

Re: le concours du MAE

Tu peux tout à fait passer le concours avec l'anglais et l'allemand, soit en cadre général (avec des épreuves d'éco, de questions communautaires, de finances publiques), soit en cadre d'orient (sans ces épreuves, mais avec une épreuve de civilisation sur zone, l'Europe centrale et orientale si tu prends l'allemand comme langue "orientale", et avec l'allemand en LV1). Mais tout ceci pourrait changer très bientôt, car le concours est en cours de réforme.
Sinon, le bilinguisme en anglais est clairement un atout, car les correcteurs du MAE ont la main très lourde et mettent facilement des notes éliminatoires en anglais. Si tu assures une bonne note en langues, tu pars avec un avantage non négligeable sur les autres candidats.

20

Re: le concours du MAE

Question sérieuse malgré son côté polémique:
qu'est-ce qui attire tant de monde dans les concours du Quai??
Ok peu nombreux sont les étudiants à ne pas aimer les QI, mais hormis cela
- l'influence de la France dans le monde diminue et elle ne peut pas grand-chose à la plupart des crises contemporaines (Corée, etc.)
- les conditions de travail au Quai et la gestion des RH sont assez mauvaises (faible salaire, contrainte perso, etc.)
- les diplomates voient leur domaine d'activité empiété par les ministères "techniques"

21

Re: le concours du MAE

Diplomator a écrit:

Question sérieuse malgré son côté polémique:
qu'est-ce qui attire tant de monde dans les concours du Quai??
Ok peu nombreux sont les étudiants à ne pas aimer les QI, mais hormis cela
- l'influence de la France dans le monde diminue et elle ne peut pas grand-chose à la plupart des crises contemporaines (Corée, etc.)
- les conditions de travail au Quai et la gestion des RH sont assez mauvaises (faible salaire, contrainte perso, etc.)
- les diplomates voient leur domaine d'activité empiété par les ministères "techniques"

C'est dingue ces gens qui te font un cours magistral super sérieux sur des sujets dont ils n'ont aucune idée. Bref ridicule! Va faire un stage au Quai d'Orsay ou mieux dans une Ambassade, surtout en ce moment de préparation de la présidence UE, et tu comprendras peut-être...

Re: le concours du MAE

pfff a écrit:
Diplomator a écrit:

Question sérieuse malgré son côté polémique:
qu'est-ce qui attire tant de monde dans les concours du Quai??
Ok peu nombreux sont les étudiants à ne pas aimer les QI, mais hormis cela
- l'influence de la France dans le monde diminue et elle ne peut pas grand-chose à la plupart des crises contemporaines (Corée, etc.)
- les conditions de travail au Quai et la gestion des RH sont assez mauvaises (faible salaire, contrainte perso, etc.)
- les diplomates voient leur domaine d'activité empiété par les ministères "techniques"

C'est dingue ces gens qui te font un cours magistral super sérieux sur des sujets dont ils n'ont aucune idée. Bref ridicule! Va faire un stage au Quai d'Orsay ou mieux dans une Ambassade, surtout en ce moment de préparation de la présidence UE, et tu comprendras peut-être...

pourquoi, c'est faux ce qu'il a dit?

23

Re: le concours du MAE

Tout à fait d'accord avec pff. Le Quai, c'est nul. Ne passez pas les concours du MAE, c'est beaucoup de boulot pour rien (payé le SMIC pour bosser à Mantes-la-Jolie à faire de la compta, sans aucune reconnaissance sociale ou perspective de carrière).

Re: le concours du MAE

mircea a écrit:

Tout à fait d'accord avec pff. Le Quai, c'est nul. Ne passez pas les concours du MAE, c'est beaucoup de boulot pour rien (payé le SMIC pour bosser à Mantes-la-Jolie à faire de la compta, sans aucune reconnaissance sociale ou perspective de carrière).

selon ton expérience? je suis un peu étonnée, ça dépend du poste pour lequel tu passes le concours, quand tu passes le concours du cadre d'orient etc, tu ne finis pas à faire de la compta à mantes la jolie, je suppose

Last edited by solenn (18-11-2007 00:57:31)

25

Re: le concours du MAE

pfff a écrit:
Diplomator a écrit:

Question sérieuse malgré son côté polémique:
qu'est-ce qui attire tant de monde dans les concours du Quai??
Ok peu nombreux sont les étudiants à ne pas aimer les QI, mais hormis cela
- l'influence de la France dans le monde diminue et elle ne peut pas grand-chose à la plupart des crises contemporaines (Corée, etc.)
- les conditions de travail au Quai et la gestion des RH sont assez mauvaises (faible salaire, contrainte perso, etc.)
- les diplomates voient leur domaine d'activité empiété par les ministères "techniques"

C'est dingue ces gens qui te font un cours magistral super sérieux sur des sujets dont ils n'ont aucune idée. Bref ridicule! Va faire un stage au Quai d'Orsay ou mieux dans une Ambassade, surtout en ce moment de préparation de la présidence UE, et tu comprendras peut-être...

as-tu fait un stage au Quai, au moins ?? Moi oui... Et la gestion des RH est assez primitive. Peut-être as-tu des arguments intelligents à faire valoir à ce sujet. Je suppose que tu n'as jamais étudié les RI, ni rencontré de diplomate te parlant de son métier. D'où ce commentaire assez navrant, ne démontrant rien.
Par exemple, hormis les affaires européennes, que peut réellement la France dans certaines crises en Asie ?

26

Re: le concours du MAE

mircea a écrit:

Tout à fait d'accord avec pff. Le Quai, c'est nul. Ne passez pas les concours du MAE, c'est beaucoup de boulot pour rien (payé le SMIC pour bosser à Mantes-la-Jolie à faire de la compta, sans aucune reconnaissance sociale ou perspective de carrière).

tu n'as visiblement pas grande idée des salaires au Quai. Pour ta gouverne: très faible en France, au moins en début de carrière, bcp plus élevés à l'étranger, quand les primes ne sont pas brutalement réduites ou supprimées.
Quant à la progression de carrière, tout dépend de ta formation: dans l'attribution des postes à l'étranger, les énarques passent avant les cadres d'orient, qui passent avant les secrétaire cadre général, d'habitude. Et puis au delà des aspects sociaux, je te conseille de visiter quelques bureaux au Quai, tu comprendras. Si tout allait bien, il n'y aurait pas eu de grève en décembre 2003.
Pour les RH, un spécialiste d'une zone (cadre d'orient) peut débuter dans celle-ci après son passage en centrale, mais ensuite, dans le cours de sa carrière peut être affecté à d'autres zones sans aucun lien avec ses compétences linguistiques.

27

Re: le concours du MAE

solenn, mon post était ce truc qu'entre gens du métier on appelle de l'ironie.
Le Quai reste, pour les concours de catégorie A, un concours très difficile, mais très intéressant : au salaire de base, pas très élevé en soi, s'ajoutent des primes importantes. Surtout, c'est l'intérêt du métier qui fait que ces concours restent très populaires : tu peux partir à l'étranger à des postes à responsabilité (ce que peu de carrières dans d'autres administration permettent), rencontrer des gens intéressants, jouir d'une grande reconnaissance sociale (ce qui n'est pas négligeable, si tu compares ça à, mettons, l'enseignement, ou administrateur civil), tu as pas mal de possibilités d'utiliser ta carrière comme tremplin pour une carrière politique (cf Villepin, Martinon)...
Diplomator : la France n'est plus une grande puissance depuis un bout de temps, donc forcément, en tant qu'individu, le diplomate lambda en poste à Séoul ou Pékin ne peut pas changer l'histoire. D'ailleurs, rassure-toi, le diplomate américain moyen, voire le président américain moyen ne peut pas non plus refaire le monde à son image. Ca ne change rien à l'intérêt de la carrière diplomatique. Après, je suis d'accord avec toi sur la gestion des RH, notamment sur la mauvaise utilisation des compétences des diplomates (je connais plusieurs SAE sinisants ou japonisants nommés en Amérique Latine). Quant à ta remarque sur les ministères techniques qui viennent prendre le pain des diplomates, c'est un peu une fatalité, dans la mesure où les matières techniques se font de plus en plus complexes : les diplomates sont soit des généralistes, soit des spécialistes d'une zone, et du coup on imagine mal quelqu'un du Quai définir la position de la France sur la directive Bolkestein sans suivre les avis du ministère du Travail, des Affaires sociales, de l'Economie...

28

Re: le concours du MAE

Diplomator, on a posté ensemble : visiblement, on est à peu près d'accord sur le fond.

29

Re: le concours du MAE

mircea a écrit:

Quant à ta remarque sur les ministères techniques qui viennent prendre le pain des diplomates, c'est un peu une fatalité, dans la mesure où les matières techniques se font de plus en plus complexes : les diplomates sont soit des généralistes, soit des spécialistes d'une zone, et du coup on imagine mal quelqu'un du Quai définir la position de la France sur la directive Bolkestein sans suivre les avis du ministère du Travail, des Affaires sociales, de l'Economie...

Oui c'est vrai. En fait je ne parvenais pas à cerneer ce qui motivait tous les candidats qui passent ces concours, un nombre énorme rapporté à celui des places offertes. Les arguements que tu as avancés répondent à cette question et les aspects déplaisants de la carrière tiennent probablement surtout au maigre budget du Quai et à la mauvaise gestion des personnels plus qu'au métier en lui-même.

30

Re: le concours du MAE

si un jour le ministère doit supprimer les *4 à l'étranger, vous verrez, il n'y aura pas plus de candidats par postes pour le concours d'orient que pour celui d'inspecteur des impôts.
si un jour, la DGI permet aux inspecteurs des impôts, des allers et retours entre secteur privé (avocat fiscaliste) et DGI, vous verrez , il y aura autant de candidats inspecteur des impôts par poste qu'il y en avait pour le MAE

les choix de postes sont très corrélés aux primes et aux perspectives de carrière malgré l'invocation permanente du seul intérêt des fonctions, de l'intérêt général etc. Ce qui est d'ailleurs normal.

31

Re: le concours du MAE

autre aspect gênant, au delà du plan de carrière d'un japonisant^^ : la zone asie (Inde, Chine, Japon) n'offre qu'un poste de conseiller... Certes, l'influence de la France n'est pas maximale dans la région, mais c'est quand même bien faible, non ?

32

Re: le concours du MAE

Il n'y a en général qu'un poste par an pour chaque section. La section Afrique-Orient couvre une bonne cinquantaine de pays et une vingtaine de langues, et c'est une région où la France a pourtant une certaine influence...

J'ai passé ce concours parce que j'aime l'actualité internationale, la possiblité d'habiter à l'étranger (vs les petits déplacements en vase clos dans les autres administrations), la pluridisciplinarité, la variété des conditions de travail, le contact humain, et je dois bien l'avouer le plaisir de représenter la France à l'étranger, aussi pompeux que cela puisse paraître.

Je comprends les critiques que l'on peut faire au MAE mais comme je ne sais qui plus haut je pense qu'un administrateur civil n'a pas forcément plus de pouvoir et de responsabilités. D'ailleurs, ce n'est pas ce que tout le monde recherche! Et on choisit de plus en plus le MAE en connaissance de cause, pas pour les petits fours et les résidences de France, c'est un métier qui exige des sacrifices et je pense que le choix est souvent réfléchi. 30 candidats par an pour chaque section, ce n'est pas énorme par rapport aux 600+ qui tentent l'ENA, souvent sans avoir réfléchi au métier qu'ils veulent exercer à la sortie.

Re: le concours du MAE

CAE a écrit:

Il n'y a en général qu'un poste par an pour chaque section. La section Afrique-Orient couvre une bonne cinquantaine de pays et une vingtaine de langues, et c'est une région où la France a pourtant une certaine influence...

J'ai passé ce concours parce que j'aime l'actualité internationale, la possiblité d'habiter à l'étranger (vs les petits déplacements en vase clos dans les autres administrations), la pluridisciplinarité, la variété des conditions de travail, le contact humain, et je dois bien l'avouer le plaisir de représenter la France à l'étranger, aussi pompeux que cela puisse paraître.

Je comprends les critiques que l'on peut faire au MAE mais comme je ne sais qui plus haut je pense qu'un administrateur civil n'a pas forcément plus de pouvoir et de responsabilités. D'ailleurs, ce n'est pas ce que tout le monde recherche! Et on choisit de plus en plus le MAE en connaissance de cause, pas pour les petits fours et les résidences de France, c'est un métier qui exige des sacrifices et je pense que le choix est souvent réfléchi. 30 candidats par an pour chaque section, ce n'est pas énorme par rapport aux 600+ qui tentent l'ENA, souvent sans avoir réfléchi au métier qu'ils veulent exercer à la sortie.

Merci pour cette belle description d'un des métiers les plus nobles du monde. En tout cas moi je signe de suite. T'es rentré comment, concours cadre d'Orient ou ENA? Par concours cadre d'Orient il faut vraiment être bi(tri?)lingue ou avec un niveau correct on peut s'en sortir sur les autres matières?

34

Re: le concours du MAE

Guil a écrit:
CAE a écrit:

Il n'y a en général qu'un poste par an pour chaque section. La section Afrique-Orient couvre une bonne cinquantaine de pays et une vingtaine de langues, et c'est une région où la France a pourtant une certaine influence...

J'ai passé ce concours parce que j'aime l'actualité internationale, la possiblité d'habiter à l'étranger (vs les petits déplacements en vase clos dans les autres administrations), la pluridisciplinarité, la variété des conditions de travail, le contact humain, et je dois bien l'avouer le plaisir de représenter la France à l'étranger, aussi pompeux que cela puisse paraître.

Je comprends les critiques que l'on peut faire au MAE mais comme je ne sais qui plus haut je pense qu'un administrateur civil n'a pas forcément plus de pouvoir et de responsabilités. D'ailleurs, ce n'est pas ce que tout le monde recherche! Et on choisit de plus en plus le MAE en connaissance de cause, pas pour les petits fours et les résidences de France, c'est un métier qui exige des sacrifices et je pense que le choix est souvent réfléchi. 30 candidats par an pour chaque section, ce n'est pas énorme par rapport aux 600+ qui tentent l'ENA, souvent sans avoir réfléchi au métier qu'ils veulent exercer à la sortie.

Merci pour cette belle description d'un des métiers les plus nobles du monde. En tout cas moi je signe de suite. T'es rentré comment, concours cadre d'Orient ou ENA? Par concours cadre d'Orient il faut vraiment être bi(tri?)lingue ou avec un niveau correct on peut s'en sortir sur les autres matières?

Je ne travaille pas (encore) au Quai, mais je suis admissible. Il faut être vraiment bon en anglais (notes éliminatoires - notation très sèche) et plutôt bon en langue orientale. En arabe c'était du lourd! On peut passer les écrits avec un niveau de lange moyen, mais on se fait souvent recaler à l'oral après. Attention, le concours change l'année prochaine, avec des notes éliminatoires de 12/20 en langues et des notes sur dossier à rédiger en langue orientale...
Sinon, il y a l'ENA mais c'est tellement plus risqué!

35

Re: le concours du MAE

bon courage à toi !
Plus généralement, les profs à pipo m'ont tjrs dit qu'en japonais il fallait avoir un excellent niveau, en tout cas pour le recrutement au niveau conseiller. Cette exigence est logique pour un concours "d'orient". Et l'année prochaine, ce sera pire visiblement :-)

l'avantage de passer par la case ENA, c'est que l'éventail des carrières proposées est plus riche, non ? Je pense aux affectations représentation permanente.

36

Re: le concours du MAE

Les énarques sont plus valorisés que les cadre d'orient, et la plupart des ambassadeurs actuellement en poste sont effectivement des énarques. MAIS je pense qu'on peut faire une très belle carrière sans être passé par l'ENA, et que d'ici quelques années la part des énarques chez les ambassadeurs va diminuer. Après tout, en rentrant au Quai sans faire l'ENA on gagne 2 ans de carrière, durant lesquelles on peut faire ses preuves, et on se casse à l'étranger au moment où les énarques ayant choisi le Quai commencent à peine leur tour en administration centrale. Et le statut est exactement le même (rémunération, primes, mobilité...)
Et puis, c'est hyper risqué: il faut réussir l'ENA, sortir dans les premiers, et pouvoir choisir le Quai... autant passer le concours de CAE directement (mais avec une place par an, ce n'est pas gagné!). En tout cas aujourd'hui, si j'avais le choix entre l'ENA et CAE, je crois que je prendrais CAE.

Re: le concours du MAE

De toute façon je pense que je vais tenter les deux. Mon problème avec CAE Orient c'est que je vais devoir le passer avec mon allemand, ce qui veut dire concurrence avec des bilingues et zone géographique Europe Centrale et Orientale, où il y a le plus de monde. Je suis un peu deg, parce que je suis actuellement en Indonésie, mon indonésien se porte bien et je pense qu'en le bossant un peu à l'INALCO je devrais avoir le niveau, enfin du moins il y aura moins de concurrence. Seul problème: il n'est reconnu que comme LV3, pas comme langue zone Asie. Bouhouuuh...

38

Re: le concours du MAE

CAE a écrit:

Attention, le concours change l'année prochaine, avec des notes éliminatoires de 12/20 en langues et des notes sur dossier à rédiger en langue orientale...

Ouch.

39

Re: le concours du MAE

Guil a écrit:

De toute façon je pense que je vais tenter les deux. Mon problème avec CAE Orient c'est que je vais devoir le passer avec mon allemand, ce qui veut dire concurrence avec des bilingues et zone géographique Europe Centrale et Orientale, où il y a le plus de monde. Je suis un peu deg, parce que je suis actuellement en Indonésie, mon indonésien se porte bien et je pense qu'en le bossant un peu à l'INALCO je devrais avoir le niveau, enfin du moins il y aura moins de concurrence. Seul problème: il n'est reconnu que comme LV3, pas comme langue zone Asie. Bouhouuuh...

Y a pas beaucoup plus de gens en Europe Centrale et Orientale... en tout cas cette année il y en avait une trentaine, comme en section O-A.
Tu peux tenter Secrétaire aussi, même en cadre général, il y a souvent plus de places et c'est un bon concours, surtout si on se met en tête de repasser Conseiller en interne un peu plus tard.
Au fait, trois des admissibles à CAE dans ma section sont déjà des SAE-Orient... ils viennent de rentrer au Quai, vous pensez que ça peut être un avantage?

Re: le concours du MAE

CAE a écrit:
Guil a écrit:

De toute façon je pense que je vais tenter les deux. Mon problème avec CAE Orient c'est que je vais devoir le passer avec mon allemand, ce qui veut dire concurrence avec des bilingues et zone géographique Europe Centrale et Orientale, où il y a le plus de monde. Je suis un peu deg, parce que je suis actuellement en Indonésie, mon indonésien se porte bien et je pense qu'en le bossant un peu à l'INALCO je devrais avoir le niveau, enfin du moins il y aura moins de concurrence. Seul problème: il n'est reconnu que comme LV3, pas comme langue zone Asie. Bouhouuuh...

Y a pas beaucoup plus de gens en Europe Centrale et Orientale... en tout cas cette année il y en avait une trentaine, comme en section O-A.
Tu peux tenter Secrétaire aussi, même en cadre général, il y a souvent plus de places et c'est un bon concours, surtout si on se met en tête de repasser Conseiller en interne un peu plus tard.
Au fait, trois des admissibles à CAE dans ma section sont déjà des SAE-Orient... ils viennent de rentrer au Quai, vous pensez que ça peut être un avantage?

Je t'ai reconnue !

41

Re: le concours du MAE

Aucun mérite, il suffisait de comparer les listes d'admissibilité! ;-)
Bon trêve de plaisanteries j'embrasserai bien fort le continent nord américain pour toi demain. Bon courage pour tout!

42

Re: le concours du MAE

D'après un candidat au concours interne de SAE général, le ministère préfère généralement, à niveau égal, prendre des gens qui sont déjà fonctionnaires du MAEE car ça leur évite de créer un poste. Mais bon, il était contractuel et il avait l'an dernier raté l'oral de peu au profit d'un catégorie B, donc il n'était peut-être pas très objectif...
D'accord avec toi pour l'ENA, d'autant plus que le nombre de postes de CAE au concours de sortie se réduit d'année en année (5 cette année, peut-être seulement 3 ou 4 l'an prochain) car le MAEE est blindé de CAE et manque de SAE. D'ailleurs, la preuve qu'on peut faire une bonne carrière sans être énarque, c'est que le sherpa de Sarkozy est Jean-David Lévitte, entré au MAE par le concours de SAE cadre d'orient et devenu ensuite ambassadeur à Washington (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-David_Levitte).

43

Re: le concours du MAE

Bonjour,

Ma question s'adresse à ceux qui ont ou qui s'apprêtent à passer le concours: avez-vous des conseils pour la préparation au concours externe du CAE? Que faire entre la fin de la scolarité à sciences po et le concours puisque si ma mémoire est bonne il faut avoir au minimum 26 ans (ce qui me donnerait 7ans pour me préparer big_smile)? Multiplier les stages en consulat/ambassade est-il recommandé? Le concours SAE est-il vraiment plus abordable? Mais pour quelles perspectives de carrière?

Merci d'avance.

Re: le concours du MAE

mircea a écrit:

D'après un candidat au concours interne de SAE général, le ministère préfère généralement, à niveau égal, prendre des gens qui sont déjà fonctionnaires du MAEE car ça leur évite de créer un poste. Mais bon, il était contractuel et il avait l'an dernier raté l'oral de peu au profit d'un catégorie B, donc il n'était peut-être pas très objectif...
D'accord avec toi pour l'ENA, d'autant plus que le nombre de postes de CAE au concours de sortie se réduit d'année en année (5 cette année, peut-être seulement 3 ou 4 l'an prochain) car le MAEE est blindé de CAE et manque de SAE. D'ailleurs, la preuve qu'on peut faire une bonne carrière sans être énarque, c'est que le sherpa de Sarkozy est Jean-David Lévitte, entré au MAE par le concours de SAE cadre d'orient et devenu ensuite ambassadeur à Washington (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-David_Levitte).

J'avais déjà vu sa bio, mais ça fait toujours plaisir à revoir. Le gars doit vraiment être une énorme star, parce qu'il a quand même été très très vite. Ce qui m'embête un peu avec SAE c'est que ça commence à faire un gros sacrifice par rapport à ce que je pourrais faire avec mon école de commerce. Je le tenterai ptet en deuxième chance l'année suivante.

Cool par contre pour la zone ECO, parce que les derniers chiffres que j'avais vu c'était plutôt du 100 personnes pour 1 poste, par rapport à 30 pour 1 sur les autres zones.

Savez-vous si en sortant de l'ENA mais en n'ayant pas le classement suffisant pour le MAE il y a moyen de raccrocher le wagon quelques années plus tard. On m'a dit par exemple qu'il était possible pour un admin de se faire détacher au bout de 4 ans, puis rattacher au Ministère où il est détaché au bout d'encore 4 ans. Bon, bien sûr c'est la mégagalère. Il vaut mieux dans ce cas se barrer à la Banque Mondiale ou à l'ONU.

Re: le concours du MAE

Fred no log a écrit:

Aucun mérite, il suffisait de comparer les listes d'admissibilité! ;-)
Bon trêve de plaisanteries j'embrasserai bien fort le continent nord américain pour toi demain. Bon courage pour tout!

Le style des posts et l'admissibilité à l'ENA et au quai dans ta section aussi wink)
Merci pour le bonjour au continent américain... me tarde d'y retourner même si c'est pas pour de suite !
Have fun là-bas & enjoy !

Re: le concours du MAE

Aeris a écrit:
Fred no log a écrit:

Aucun mérite, il suffisait de comparer les listes d'admissibilité! ;-)
Bon trêve de plaisanteries j'embrasserai bien fort le continent nord américain pour toi demain. Bon courage pour tout!

Le style des posts et l'admissibilité à l'ENA et au quai dans ta section aussi wink)
Merci pour le bonjour au continent américain... me tarde d'y retourner même si c'est pas pour de suite !
Have fun là-bas & enjoy !

Quai+ENA? Fred je te connais pas mais je te respecte. Chapeau !

Et bonne chance pour les oraux...

Last edited by Guil (30-11-2007 11:02:52)

Re: le concours du MAE

Guil a écrit:
Aeris a écrit:
Fred no log a écrit:

Aucun mérite, il suffisait de comparer les listes d'admissibilité! ;-)
Bon trêve de plaisanteries j'embrasserai bien fort le continent nord américain pour toi demain. Bon courage pour tout!

Le style des posts et l'admissibilité à l'ENA et au quai dans ta section aussi wink)
Merci pour le bonjour au continent américain... me tarde d'y retourner même si c'est pas pour de suite !
Have fun là-bas & enjoy !

Quai+ENA? Fred je te connais pas mais je te respecte. Chapeau !

Et bonne chance pour les oraux...

Le tout sans Prep' et en ayant fait sa 5A loin des bancs de Sciences Po et encore plus loin du master Affaires Publiques... encore plus respect non ?

48

Re: le concours du MAE

Plus que le respect (qu'il me semble un peu hallucinant de faire dépendre de résultats scolaires), ça force l'admiration. Ok je joue avec les mots.

Re: le concours du MAE

Petite précision concernant Levitte, avant de vous enflammer sur sa brillante ascension, il est entré secrétaire à l'époque où tout le monde entrait secrétaire, y compris les énarques. L'équivalent des secrétaire d'aujourd'hui étaient à l'époque les secrétaires adjoints. Donc Levitte est entré dans l'équivalent conseiller d'aujourd'hui.

2-méthylpentane
Passe à l'état solide à -23°C

Re: le concours du MAE

Et puis je rappelle Que Lévitte a été pendant près de 5 ans le sherpa de .... Chirac. ça aide une belle carrière près des politiques pour devenir ambassadeur à Washington ;-)

mais ceci mis à part, Levitte est un type brillant. QUi n'a pas fait une carrière particulièrement fulgurante non, il a suivi le cursus normal.

2-méthylpentane
Passe à l'état solide à -23°C