Topic: Féminisme

Parce que j'aime pas Fadela Amara,

parce que j'aime bien Christine Delphy,

dans Politis :

Christine Delphy a écrit:

Fadela Amara, soumise à l’ordre post-colonial

    
En acceptant un secrétariat d’État, la présidente de Ni putes ni soumises s’inscrit dans la continuité d’un certain « féminisme » réservé au monde musulman.

« Permettez-moi [...] de saluer votre maman, qui nous a rendu un grand service en vous mettant au monde », avait déclaré Jacques Chirac à Fadela Amara lors de l’inauguration de la Maison de la mixité, le 8 mars 2006. Auparavant, le 8 octobre 2004, lors de la 2e université d’été du mouvement Ni putes ni soumises, il lui avait déjà avoué avec emphase : « La France a besoin de vous. » Adressés à une féministe blanche, ces messages apparaissent surréalistes, tout autant que sa nomination, en tant que féministe, à un secrétariat d’État. En effet, bien que le Mouvement de libération des femmes (MLF) ait revendiqué le terme « féministe » dans les années 1970, la connotation péjorative l’a rapidement emporté ensuite. Mais la revue Nouvelles Questions féministes observe que « féministe », ordinairement terme d’insulte, est redevenu laudatif à partir du coup d’État militaire algérien « contre l’islamisme » en 1991. Une « féministe » algérienne était une héroïne, tandis qu’une féministe française est une salope frustrée.

Comment expliquer cette contradiction : le statut des femmes est très important lorsqu’il s’agit de personnes venues du monde musulman, mais la lutte contre le patriarcat est tournée en ridicule quand elle concerne la France ? Ce qui se jouait entre les deux rives de la Méditerranée se joue aussi ici depuis plusieurs années. Le « deux poids deux mesures » est devenu caricatural, on s’en est aperçu avec les motivations « féministes » de la loi contre le foulard. Les seules opprimées sont les femmes arabes ­ et plus largement les non-européennes ou d’origine non-européenne. C’est ici que la grille de lecture post-coloniale est utile : comment ne pas reconnaître dans ce clivage la fameuse ­ et infâme ­ distinction opérée dans l’Algérie coloniale entre les « Français musulmans » et les « Français de souche européenne », les premiers étant des sujets de la République, tandis que les seconds étaient les seuls citoyens de ce département ? Les colonies n’existent plus, mais l’expression « Français de souche », loin de disparaître, connaît une fortune inespérée, et désespérante.

Et le genre, comme au temps des colonies, est utilisé pour justifier le maintien de cette ligne de clivage entre les Blancs et les « bougnoules », présentés comme les pires sexistes de notre pays, ou peut-être même les seuls. Quand Nicolas Sarkozy affirme, dans son discours du 14 janvier 2007 : « La soumission de la femme, c’est le contraire de la République, ceux qui veulent soumettre leur femme n’ont rien à faire en France », parle-t-il de tous les hommes violents ? Inclut-il ceux qui tuent par amour, ou par tradition bretonne ou angevine ­ une femme tous les trois jours, cela ne s’explique pas par la seule immigration ­, ou parle-t-il seulement de ceux qui tuent pour de mauvaises raisons, ou de mauvaises traditions ? On penche pour la deuxième hypothèse : Bertrand Cantat, par exemple, déjà gratifié d’une peine minime pour un assassinat (comparez avec les peines des meurtriers « culturels », c’est-à-dire pas « de souche ») et d’un régime carcéral de faveur, va en effet bientôt sortir de prison ; et, d’autre part, si on prenait à la lettre les rodomontades de Nicolas Sarkozy, le pays se trouverait singulièrement dépeuplé de sa composante masculine du jour au lendemain.

Fadela Amara a compris tout cela, et propose au groupe dominant ­ blanc ­ une offre politique ajustée à sa demande, malgré l’effet repoussoir qu’elle suscite chez les populations qu’elle est censée représenter. En effet, cette offre n’est ni plus ni moins que la continuation d’une politique de genre typique de l’ordre colonial. Elle consiste, aujourd’hui comme hier, à « extirper » les femmes arabes et noires de leur milieu. C’est une politique « gagnant-gagnant », car ses deux effets sont tous les deux positifs pour l’ordre établi : l’un pour les dominants en tant que blancs, l’autre pour les dominants en tant qu’hommes. En effet, cette politique, d’une part, casse les solidarités internes au groupe des « issus de » ­ en clair des Français de souche non-européenne ­ ; d’autre part, elle exonère la société blanche de son sexisme en transformant celui-ci en phénomène exotique, quasiment « importé » (certaines délocalisations sont avantageuses).

Voilà pourquoi Fadela Amara a reçu les honneurs du PS, et voilà pourquoi elle reçoit ceux de la droite. La petite trahison politicienne ­ le passage du PS à l’UMP ­ est sans importance comparée à la continuité politique d’un gouvernement à l’autre, depuis trente ans, à l’obstination française dans le racisme et la misogynie, dans la capacité coloniale à lier les deux pour faire d’une pierre deux coups.

(Je sais, je suis un sale gôchiste bien pensant)

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Féminisme

Fabien a écrit:

(Je sais, je suis un sale gôchiste bien pensant)

faut dire que là tu le cherches bien smile

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

3

Re: Féminisme

Tu deviendrais fou à l'Ehess toi ... smile

Re: Féminisme

J'ai une solution : je propose qu'on emmure les membres de ce collectif vivantes à l'intérieur du Panthéon. Comme cela, la parité serait respectée (il y aurait même plus de femmes que d'hommes) et l'on n'aurait plus à subir ce genre de barbarismes hideux et à la mode qu'on trouve dans le premier paragraphe.

Le Point a écrit:

Elles exigent "des femmes au Panthéon"

Un collectif de plus de 50 associations féministes demande à François Hollande d'introniser des femmes au Panthéon. Une "action coup de poing" est prévue lundi.

"AVIS DE MOBILISATION : RDV lundi 26 août pour une action coup de poing devant le Panthéon ! Venez nombreu-x-ses ! Dress code : noir (tout ou partie)..." Le Collectif pour des Femmes au Panthéon (Osez le féminisme !, La Barbe, Les féministes en mouvement, la Clef...) bat le rappel de ses troupes sur sa page Facebook.

Il est déterminé à ce que le chef de l'Etat respecte sa promesse. François Hollande, le 8 mars dernier à l'occasion de la Journée de la femme, avait annoncé l'entrée prochaine de personnalités féminines au Panthéon. Fin mai, il a lancé une mission de réflexion dirigée par Philippe Belaval, président du Centre des monuments nationaux. Objectif : établir une liste actualisée de défunts illustres susceptibles de reposer au Panthéon et respectant "la parité et la diversité".

Des noms soumis aux votes

Lecollectif tient absolument à apporter sa pierre à l'édifice. Il a créé une page Facebook appréciée par plus de 1 500 personnes et un site web, qui proposent aux internautes de voter pour les femmes méritant d'être "panthéonisées". Aux cinq premières places apparaissent dans l'ordre la polémiste Olympe de Gouges, la militante anarchiste Louise Michel, l'écrivain Simone de Beauvoir, l'ethnologue et résistante française Germaine Tillion et Solitude, la figure historique de la résistance des esclaves noirs en Guadeloupe.

Porte-parole d'Osez le féminisme !, Anne-Cécile Mailfert a rappelé au Lab : "On ne compte que deux femmes au Panthéon, et encore, Sophie Berthelot n'y est que pour son statut de femme de. Pour commencer à rééquilibrer les choses, et donner un signal fort, il faudrait que seules des femmes soient sur la prochaine liste."
Deux femmes au Panthéon seulement

En effet, le Panthéon abrite actuellement 71 hommes pour seulement 2 femmes, la scientifique Marie Curie, deux fois Prix Nobel, et Sophie Berthelot, épouse chérie du chimiste et homme politique Marcellin Berthelot, inhumée dans le monument avec lui... "en hommage à sa vertu conjugale".

Le 6 septembre, le Collectif pour des femmes au Panthéon devrait rencontrer Philippe Belaval. Brigitte Martel-Baussant, secrétaire générale adjointe de la Clef, a expliqué à Rue89 que le groupe lui présenterait une liste d'une vingtaine de femmes représentant "des figures féminines canoniques", allant de la romancière Georges Sand à Simone de Beauvoir en passant par la poétesse Louise Labé. Le collectif devrait aussi remettre au dirigeant du Centre des monuments nationaux une pétition qui compte actuellement près de 2 000 signatures et intitulée : "François Hollande : panthéonisez des femmes !".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

J'ose à peine imaginer l'horreur que ressentirait Louise Michel si elle apprenait qu'on voulait la panthéoniser.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Féminisme

Certes. Sinon, il reste encore quelque chose de Louise Labé à part de la poussière ?
Cela dit, je me coucherai moins bête ce soir, j'ai appris l'existence de Solitude.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

FDL a écrit:

J'ai une solution : je propose qu'on emmure les membres de ce collectif vivantes à l'intérieur du Panthéon. Comme cela, la parité serait respectée (il y aurait même plus de femmes que d'hommes) et l'on n'aurait plus à subir ce genre de barbarismes hideux et à la mode qu'on trouve dans le premier paragraphe.

Tu changerais sûrement d'avis si tu gagnais 20% de moins à travail égal.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: Féminisme

C'est sûr, si je gagnais 20% de moins, ma première réaction, ce serait d'appeler à panthéoniser plus de femmes, cela me paraît tout à fait logique.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Décidément, cela confirme la piètre estime en laquelle je tiens ces femmes : http://www.lexpress.fr/actualite/societ … 09246.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

A vomir. Meme au-dela de toute consideration politique ou religieuse, ces comportements sont la marque d'une hysterie et d'un fanatisme incroyables...
Heureusement, ne cedant a aucun conformisme, le nouvel obs nous revele ce que nous sommes:
http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20 … teurs.html
le «mâle blanc hétéro riche» est l'objet de demandes variées auxquelles il doit se conformer. Vivre son hétérosexualité, sa «blanchitude», ses privilèges économiques, cela signifie se mouler dans les idéaux dominants, mais aussi refouler les autres aspects de sa personnalité: sa part homosexuelle, sa part féminine, sa part noire... Comme tout le monde, le mâle blanc hétéro négocie en permanence. Il peut prendre certains risques. Mais parfois, lorsqu'il se regarde dans le miroir, il voit... une femme ! Et tout ce à quoi il croyait tombe en morceaux !

Je ne dois pas me regarder assez souvent dans un miroir... ou ne pas etre assez riche...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Féminisme

Ca alors, je pensais que nos amateurs locaux du politiquement incorrect seraient en admiration devant cet acte, qui a su susciter la désapprobation généralisée de l'ensemble de la classe politique.
Se pourrait-il que leur profession de foi pseudo-provocatrice soit une imposture ???

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Féminisme

Et pourtant, Philippe Muray aurait adoré.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Féminisme

En fait en ouvrant ce thread ce matin je m'attendais à ce qu'on parle de l'Espagne qui est traversée par des mouvements de contestation très forts suite au nouveau projet de loi honteux anti-IVG pondu par les conservateurs.

Que dalle, en fait c'est un acte de propagande des Femen qui retient toute votre attention, bande de monomaniaques

Last edited by Broz (22-12-2013 09:11:46)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Féminisme

Peut-etre la facon de faire joue-t-elle, plutot que de recourir a la monomanie?
Et tes mouvements de contestation tres forts ne le sont pas tant que cela puisque meme le nouvel obs ne se hasarde pas a le chiffrer...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Féminisme

Tiens, il ne me semble pas avoir entendu notre pimpante pimbeche Najat s'horrifier ni vu les Femen se ruer...
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a … quee.dhtml
Le journaliste néerlandais Frank Renout, notamment correspondant pour De Standaard et la VRT, a été retenu une heure samedi dans une mosquée parisienne, alors qu'il avait fait état d'une bagarre, indique la chaîne de télévision publique néerlandaise NOS, l'un des employeurs du journaliste. Selon la NOS, une manifestation d'un groupe de femmes musulmanes s'est tenue devant la mosquée. Les participantes voulaient entrer dans la salle des prières mais ont été repoussées par la force.

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

16

Re: Féminisme

Broz a écrit:

Ca alors, je pensais que nos amateurs locaux du politiquement incorrect seraient en admiration devant cet acte, qui a su susciter la désapprobation généralisée de l'ensemble de la classe politique.
Se pourrait-il que leur profession de foi pseudo-provocatrice soit une imposture ???

Politiquement incorrect est une expression tellement large qu'on y fait entrer tout et n'importe quoi. Là, c'est juste de la bêtise crasse. Approuver un acte idiot, c'est au-dessus de mes forces.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

17

Re: Féminisme

Broz a écrit:

Et pourtant, Philippe Muray aurait adoré.

Il aurait adoré, au sens ironique du terme, le mouvement Femen. Il aurait sans doute écrit quelques pages admirables sur ces hurluberlus.
Mais comme tu suis l'actualité du groupe, tu as dû remarquer ce qui se dit sur l'acte de cette Femen.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Politiquement incorrect est une expression tellement large qu'on y fait entrer tout et n'importe quoi. Là, c'est juste de la bêtise crasse.

On devrait copier et coller cette phrase dans chaque thread.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Féminisme

FDL a écrit:
Broz a écrit:

Et pourtant, Philippe Muray aurait adoré.

Il aurait adoré, au sens ironique du terme, le mouvement Femen. Il aurait sans doute écrit quelques pages admirables sur ces hurluberlus.
Mais comme tu suis l'actualité du groupe, tu as dû remarquer ce qui se dit sur l'acte de cette Femen.

Je trouve particulièrement risible de faire penser des morts.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

20

Re: Féminisme

Brozounet, ne fais pas le faux ingénu, on sait très bien ce qu'il en aurait pensé. ;)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

21

Re: Féminisme

Les Femen sont appelées à l'accueil, les Femen, merci.

Le Figaro a écrit:

Guerre des sexes à la mosquée de Paris

Un collectif de musulmanes exige de prier dans la même salle que les hommes, après qu'elles en ont été exclues.

C'est une curieuse sédition féministe qui agite la grande mosquée de Paris. Depuis quelques semaines, «devant l'affluence croissante de fidèles», le plus prestigieux édifice de l'islam en France a décidé de séparer hommes et femmes pendant la prière. Une «décision arbitraire» dénoncée par «Les Femmes dans la mosquée», un collectif de musulmanes ulcérées d'être jugées «trop bruyantes» et «reléguées au sous-sol». Samedi dernier, leur tentative de rejoindre la salle habituelle s'est transformée, racontent-elles, en «bagarre généralisée». Depuis, le collectif comme la grande mosquée ont saisi leurs avocats. Et une pétition contre «l'invisibilisation (sic) des femmes dans les lieux de culte» a été lancée, appelant «les autorités musulmanes de France» à se positionner «sur la place des femmes dans leur communauté».

Il y a deux mois encore, les femmes priaient dans la grande salle commune, derrière un rideau les séparant des hommes, puisque la tradition musulmane interdit aux fidèles des deux sexes de se mélanger. «Pour leur donner plus de confort, explique-t-on à la grande mosquée, nous avons octroyé aux femmes une grande salle, non pas au sous-sol, mais à l'entresol. Toutes les femmes sont satisfaites. Elles ne peuvent certes pas voir l'imam, mais avant non plus, puisqu'elles étaient derrière un rideau!» Dénuée de fenêtres, cette pièce, auparavant dévolue aux hommes, est située sous la salle de prière principale.

«Mes clientes ont d'abord écrit, fin novembre, une lettre au recteur de la grande mosquée, pour qu'il leur permette de prier à nouveau là où elles le faisaient depuis des années, raconte Me Hosni Maati, avocat du collectif de femmes. Sans réponse, elles ont décidé, samedi après-midi, de pénétrer dans cette salle: il n'y avait que deux rangées d'hommes! Malgré cela, elles ont été violemment prises à partie. L'un de leurs accompagnateurs a été blessé, ce qui lui a valu un jour d'interruption temporaire de travail (ITT). Je travaille donc sur une plainte pour injures, coups et blessures, et éventuellement discrimination.»

À la grande mosquée, on évoque un «groupuscule de six ou sept activistes féministes islamistes, inconnues des fidèles réguliers ». Elles n'ont pas été «battues », souligne-t-on, mais «gentiment priées de sortir». La police a été appelée en renfort. Quant aux «fidèles choqués», eux aussi comptent un blessé dans leurs rangs: un cadre de la mosquée a eu «le nez presque cassé».

Qui sont ces «activistes»? «Ce ne sont pas des Femen musulmanes! s'exclame Me Maati. Même si elles assument un côté militant. Elles se battent au quotidien contre des actes islamophobes, et c'est très choquant pour elles que cette mosquée qui a longtemps incarné la modération et l'ouverture les écarte sous un prétexte fallacieux…» L'une de leurs porte-parole, Ndella Paye, milite au sein du collectif «Mamans toutes égales» pour que les mères voilées puissent accompagner les sorties scolaires. L'autre, Hanane Karimi, se présentait en avril dansImane Magazine : «J'entreprends un doctorat à la rentrée, indiquait-elle. J'aimerais me pencher sur l'articulation entre genre et islam dans la situation postcoloniale en France. Au niveau universitaire, je propose une analyse alternative en ce qui concerne la capacité d'agir des femmes musulmanes françaises.»

Preuve, pour la grande mosquée, que «Mme Karimi a bâti toute sa vie sociale et religieuse autour de la contestation…».«En région parisienne, il y en a beaucoup dans ce cas, affirme un cadre de la mosquée. Ce combat-là n'est pas le bienvenu ici.» En dehors du vendredi, rétorque Me Maati, «la salle de prière est quasiment vide». «Mes clientes ne revendiquent pas la grande salle le vendredi, mais seulement pour les 34 autres prières obligatoires de la semaine, poursuit-il. Elles posent la question de la place de la femme dans les mosquées: certains pensent que le meilleur endroit pour prier, pour une femme, est à la maison, d'autres, derrière un rideau…» Encore «traumatisée», Ndella Paye renchérit: «Ce n'est pas la maison des hommes, mais celle de Dieu! Nous aimerions en parler sereinement autour d'une table.»

Dans l'entourage de Dalil Boubakeur, on dément avoir reçu le courrier des féministes. «Le recteur a toujours sa porte ouverte pour dénouer les conflits, mais là, il y a des limites…», soupire-t-on. Une «réponse théologique» est toutefois en préparation.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Les Femen sont athées, elles ne vont pas aller soutenir une revendication religieuse.
A la limite s'il y a une action ce sera pour dire "Voyez comme vous êtes traitées ? Libérez-vous et barrez-vous."

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

23

Re: Féminisme

Pour rire un peu en début de journée :

Libération a écrit:

Déclarer la grève des utérus
Beatriz PRECIADO philosophe, directrice du Programme d'études indépendantes musée d'Art contemporain de Barcelone (Macba) 17 janvier 2014 à 20:36

La nouvelle loi sur l’avortement sera, avec l’irlandaise, la plus restrictive d’Europe. Ne laissons pas pénétrer dans nos vagins une seule goutte de sperme national catholique.

Enfermés dans la fiction individualiste néolibérale, nous vivons avec la croyance naïve que notre corps nous appartient, qu’il est notre propriété la plus intime, alors que la gestion de la plupart de nos organes est assurée par diverses instances gouvernementales ou économiques. Parmi tous les organes du corps, l’utérus est sans doute celui qui, historiquement, a fait l’objet de l’expropriation politique et économique la plus acharnée. Cavité potentiellement gestatrice, l’utérus n’est pas un organe privé, mais un espace public que se disputent pouvoirs religieux et politiques, industries médicales, pharmaceutiques et agroalimentaires. Chaque femme porte en elle un laboratoire de l’Etat-nation, et c’est de sa gestion que dépend la pureté de l’ethnie nationale.

Depuis quarante ans en Occident, le féminisme a mis en marche un processus de décolonisation de l’utérus. L’actualité espagnole montre que ce processus est non seulement incomplet, mais encore fragile et révocable. Le 20 décembre, le gouvernement de Mariano Rajoy a voté l’avant-projet de la nouvelle loi sur l’avortement qui sera, avec l’irlandaise, la plus restrictive d’Europe. La loi de «protection de la vie du conçu et du droit de la femme enceinte» n’envisage que deux cas d’avortement légal : le risque pour la santé physique ou psychique de la mère (jusqu’à 22 semaines) ou le viol (jusqu’à 12 semaines). Mais encore, un médecin et un psychiatre indépendant devront certifier qu’il y a bien risque pour la mère. Le texte a suscité l’indignation de la gauche et des féministes, mais aussi l’objection du collectif des psychiatres qui refusent de participer à ce processus de pathologisation et de surveillance des femmes enceintes annihilant leur droit à décider pour elles-mêmes.

Les politiques de l’utérus sont, comme la censure et la restriction de la liberté de manifester, de bons détecteurs des dérives nationalistes et totalitaires. Dans un contexte de crise économique et politique de l’Etat espagnol, confronté à la réorganisation du territoire et de son «anatomie» nationale (pensons au processus de sécession de la Catalogne, mais aussi au discrédit croissant de la monarchie et à la corruption des élites dirigeantes), le gouvernement cherche à récupérer l’utérus comme lieu biopolitique dans lequel fabriquer à nouveau la souveraineté nationale. Il imagine qu’en le possédant il parviendra à figer les vieilles frontières de l’Etat-nation en décomposition.

Cette loi est aussi une réponse à la légalisation du mariage homosexuel acquise durant le mandat du précédent gouvernement socialiste et que, malgré les tentatives récurrentes du Parti populaire (PP), le Tribunal constitutionnel a refusé d’abroger. Face à la remise en question du modèle de la famille hétérosexuelle, le gouvernement Rajoy, proche des intégristes catholiques de l’Opus Dei et du cardinal Rouco Varela, entend aujourd’hui occuper le corps féminin comme lieu ultime où se joue, non seulement la reproduction nationale, mais aussi la définition de l’hégémonie masculine.

Si l’histoire biopolitique pouvait être racontée cinématographiquement, nous dirions que le PP prépare un frénétique porno gore dans lequel Rajoy et son ministre de la Justice, Ruiz Gallardón, plantent le drapeau espagnol dans tous les utérus de l’Etat-nation. Voici le message envoyé par le gouvernement aux femmes du pays : ton utérus est un territoire de l’Etat, domaine fertile pour la souveraineté nationale catholique. Tu n’existes qu’en tant que mère. Ecarte les jambes, deviens terre d’insémination, reproduis l’Espagne. Si la loi que le PP propose prend effet, les Espagnoles se réveilleront avec le Conseil des ministres et la Conférence épiscopale au fond de l’endomètre.

Corps né avec utérus, je ferme les jambes devant le national catholicisme. Je dis à Rajoy et Varela qu’ils ne mettront pas un pied dans mon utérus : je n’ai jamais enfanté, ni n’enfanterai jamais au service de la politique espagnoliste. Depuis cette modeste tribune, j’invite tous les corps à faire la grève de l’utérus. Affirmons-nous en tant que citoyens entiers et non plus comme utérus reproductifs. Par l’abstinence et par l’homosexualité, mais aussi par la masturbation, la sodomie, le fétichisme, la coprophagie, la zoophilie… et l’avortement. Ne laissons pas pénétrer dans nos vagins une seule goutte de sperme national catholique. N’enfantons pas pour le compte du PP, ni pour les paroisses de la Conférence épiscopale. Faisons cette grève comme nous ferions le plus «matriotique» des gestes : une façon de déconstruire la nation et d’agir pour la réinvention d’une communauté de vie post-Etat nationale où l’expropriation des utérus ne sera plus envisageable.

Beatriz Preciado est philosophe, directrice du Programme d’études indépendantes au Musée d’art contemporain de Barcelone. Cette chronique est assurée en alternance par Sandra Laugier, Michaël Fœssel, Beatriz Preciado et Frédéric Worms.
Beatriz PRECIADO philosophe, directrice du Programme d'études indépendantes musée d'Art contemporain de Barcelone (Macba)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Rire ?

Mais putain espèce de CONNARD, y a rien de drôle là dedans. On veut arracher une liberté acquise par les femmes d'avoir le droit de décider elles-mêmes pour leur corps et toi tu trouves cela drôle ?

Je comprends très bien son angle d'argumentation consistant à dire que tout un tas de CONNARDS idéologues cathos à la mord moi le noeud (par des enfants) veulent accaparer les utérus féminin pour leur interdire de faire ce qu'elles veulent de leur corps.

Encore une belle raison pour mépriser et haïr les religions.

Re: Féminisme

Ouais l'affaire est close enculé de ta race.

Plus sérieusement la quasi-totalité des passages que tu as mis en gras me semblent très intéressants et pas du tout ridicules, loin de là.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

26

Re: Féminisme

OneAgain a écrit:

Rire ?

Mais putain espèce de CONNARD, y a rien de drôle là dedans. On veut arracher une liberté acquise par les femmes d'avoir le droit de décider elles-mêmes pour leur corps et toi tu trouves cela drôle ?

Je comprends très bien son angle d'argumentation consistant à dire que tout un tas de CONNARDS idéologues cathos à la mord moi le noeud (par des enfants) veulent accaparer les utérus féminin pour leur interdire de faire ce qu'elles veulent de leur corps.

Encore une belle raison pour mépriser et haïr les religions.

Sombre ganache fangeuse, punaise médicale, ulcère de groin de cochon. Tu ne vois donc pas que ce qu'il peut y avoir de légitime dans le combat féministe est complètement ridiculisé par ce genre d'hurluberlus dérangés ? Ne vois-tu pas que ce n'est pas en encourageant la coprophagie, en désignant de manière extrême les hommes assimilés à des prédateurs, en hystérisant le débat, en fantasmant un ennemi (le national-catholique) et en l'érigeant en ennemi public n°1 dans une vision complètement anachronique, etc. que cela peut faire avancer les choses ?
Oui, son texte est drôle car ridicule. L'outrance la décrédibilise et il n'y a qu'une seule réaction à lui opposer : le rire.

@Barney : je ne dis pas que ce débat est inintéressant, même s'il est vieux comme le monde (la grève des utérus, ça remonte à Aristophane, elle n'a rien inventé). Mais tout vrai féministe devrait se désolidariser de ce genre de propos qui, sur la forme, font à cette cause plus de mal que de bien en la discréditant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Ouais c'est clair. Le mieux aurait été qu'elle fasse un texte où elle demande gentiment aux pédophiles catholiques et leurs cousins batards et consanguins de l'opus dei de retirer leur loi de régression des libertés. Ca aurait plus de gueule et d'efficacité.

Tu parles. Face à ces sous-hommes qui veulent priver autrui d'une liberté chèrement acquise sur l'autel de leur idéologie de merde, il ne faut laisser aucun pouce de terrain et de légitimité. Ce sont des enculés point barre.

Last edited by OneAgain (20-01-2014 17:13:38)

28

Re: Féminisme

Et donc c'est en mangeant du caca et en couchant avec des boucs que ça va faire avancer les choses ? Bien bien...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

OneAgain a écrit:

pédophiles[...]batards[...]consanguins[...]sous-hommes[...]merde[...]enculés.

« Hit me right in my white guilt »

30

Re: Féminisme

Tu as oublié CONNARD, Balladur. ;)
Les capitales ont toute leur importance, car connard tout nu n'aurait pas le même poids. Alors que CONNARD, ça change tout. Avec CONNARD, on mesure l'étendue du pouvoir subversif du bonhomme, on évalue alors la longueur du doigt d'honneur que notre héros/héraut des temps modernes adresse à cette société de nationalisto-catholico-fascistes. CONNARD seul est à la hauteur de sa fatuité, sa satisfaction d'avoir poussé une aussi énorme flatulence depuis sa chaire de révolutionnaire auto-proclamé. OneAgain, quel homme.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Balladur von Chirac a écrit:
OneAgain a écrit:

pédophiles[...]batards[...]consanguins[...]sous-hommes[...]merde[...]enculés.

Résumé sous cette forme là on croirait qu'il parle du Nord-Pas-de-Calais.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Féminisme

FDL a écrit:

Tu as oublié CONNARD, Balladur. wink
Les capitales ont toute leur importance, car connard tout nu n'aurait pas le même poids. Alors que CONNARD, ça change tout. Avec CONNARD, on mesure l'étendue du pouvoir subversif du bonhomme, on évalue alors la longueur du doigt d'honneur que notre héros/héraut des temps modernes adresse à cette société de nationalisto-catholico-fascistes. CONNARD seul est à la hauteur de sa fatuité, sa satisfaction d'avoir poussé une aussi énorme flatulence depuis sa chaire de révolutionnaire auto-proclamé. OneAgain, quel homme.

C’est un peu le dilemme des indignés de profession. D’un côté le fascisme ambiant provoque des crises hémorroïdaires fréquentes (et il faut bien exprimer sa hargne en conséquence). Et de l’autre la crédibilité impose un certain stoïcisme.

Au final on ne retient que le caractère ordurier de son propos, sans prêter plus attention à la qualité de ses flatulences républicaines. Tragique, pour un subversif.  sad

« Hit me right in my white guilt »

Re: Féminisme

Avez-vous entendu parler du freebleeding ?

Au départ hoax lancé par 4chan, le mouvement est actuellement repris par des extrémistes en guerre contre ces instruments d'oppression que sont les produits d'hygiène féminine. Il consiste à se passer de tampons et de "laisser couler".

http://www.lipstiq.com/2014/02/07/a-new … -bleeding/

« Hit me right in my white guilt »

Re: Féminisme

Une oeuvre courageuse avec Julie Gayet qui prend de réels risques à dénoncer les mariages forcés chez les catholiques versaillais, qui sont comme tout le monde le sait, les principaux coupables de mariages forcés en France.

http://bcove.me/t5186ioa

Bientôt chez vous, le problème de l'excision chez les Bretons.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

35

Re: Féminisme

Mais que font les féministes ? Que dit Caroline Fourest ? Pourquoi n'y a -t-il pas eu d'action des Femen ? Le féminisme n'est plus ce qu'il était.

http://www.francetvinfo.fr/elections/eu … 98285.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Il me semble que l'on parle beaucoup d'égalité professionnelle depuis la fin du métier de mineur de fond.
Il me semble que l'on parle beaucoup de parité dans la vie politique depuis la suppression en fait  du service militaire.

37

Re: Féminisme

Un billet d'Olivier Berruyer (dans son blog et non nos feuilles de chou nationales) sur les relations douteuses (nauséabondes ? qui rappellent les heures les plus sombres de notre Histoire ?) des Femen : http://www.les-crises.fr/caroline-foure … es-ah-bon/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

38

Re: Féminisme

Si vous voulez une preuve que Beatriz Preciado (cf. mon message du 20 janvier dans ce même thread) est complètement frappée, essayez de lire et surtout de comprendre cette bouillie vomie par un cerveau malade (parue dans Libé, what else ?).

Libération a écrit:

Le féminisme n’est pas un humanisme

Au cours d’un de ses «entretiens infinis», Hans-Ulrich Obrist me demande de poser une question urgente à laquelle il faudrait qu’artistes et mouvements politiques répondent ensemble. Je dis : «Comment vivre avec les animaux ? Comment vivre avec les morts ?» Quelqu’un d’autre demande : «Et l’humanisme ? Et le féminisme ?» Mesdames, messieurs et autres : une fois pour toutes, le féminisme n’est pas un humanisme. Le féminisme est un animalisme. Autrement dit, l’animalisme est un féminisme dilaté et non anthropocentrique.

Les premières machines de la révolution industrielle ne furent pas la machine à vapeur, l’imprimerie ou la guillotine… mais le travailleur esclave de la plantation, la travailleuse sexuelle et reproductrice, et l’animal. Les premières machines de la révolution industrielle furent des machines vivantes. Alors, l’humanisme inventa un autre corps qu’il appela humain : un corps souverain, blanc, hétérosexuel, sain, séminal. Un corps stratifié et plein d’organes, plein de capital, dont les gestes sont chronométrés et dont les désirs sont les effets d’une technologie nécropolitique du plaisir. Liberté, égalité, fraternité. L’animalisme dévoile les racines coloniales et patriarcales des principes universels de l’humanisme européen. Le régime de l’esclavage, puis du salariat, apparaît comme fondement de la liberté des «hommes» modernes ; l’expropriation et la segmentation de la vie et de la connaissance comme revers de l’égalité ; la guerre, la concurrence et la rivalité comme opérateurs de la fraternité.

La Renaissance, les Lumières, le miracle de la révolution industrielle reposent donc sur la réduction des esclaves et des femmes au statut d’animal et sur la réduction des trois (esclaves, femmes et animaux) à celui de machine (re)productrice. Si l’animal fut un jour conçu et traité en tant que machine, la machine devient peu à peu un technoanimal vivant avec les animaux technovivants. La machine et l’animal (migrants, corps pharmacopornographiques, enfants de la brebis Dolly, cerveaux électronumériques) se constituent en tant que nouveaux sujets politiques de l’animalisme à venir. La machine et l’animal sont nos homonymes quantiques.

Puisque la modernité humaniste tout entière n’a su que faire proliférer des technologies de la mort, l’animalisme devra inviter à une nouvelle manière de vivre avec les morts. Avec la planète comme cadavre et comme fantôme. Transformer la nécropolitique en nécroesthétique. L’animalisme devient alors une fête funèbre. Une célébration du deuil. L’animalisme est rite funéraire, naissance. Une assemblée solennelle des plantes et des fleurs autour des victimes de l’histoire de l’humanisme. L’animalisme est une séparation et une embrassade. L’indigénisme queer, pansexualité planétaire qui transcende les espèces et les sexes, et le technochamanisme, système de communication interespèces, sont des dispositifs de deuil.

L’animalisme n’est pas un naturalisme. C’est un système rituel total. Une contretechnologie de production de conscience. La conversion à une forme de vie sans souveraineté aucune. Sans hiérarchie aucune. L’animalisme institue son propre droit. Sa propre économie. L’animalisme n’est pas un moralisme contractuel. Il réfute l’esthétique du capitalisme et sa capture du désir par la consommation (de biens, d’idées, d’informations, de corps). Il ne repose ni sur l’échange ni sur l’intérêt individuel. L’animalisme n’est pas la revanche d’un clan sur un clan. L’animalisme n’est pas un hétérosexualisme, ni un homosexualisme, ni un transsexualisme. L’animalisme n’est ni moderne ni postmoderne. Je peux affirmer, sans plaisanter, que l’animalisme n’est pas un hollandisme. N’est pas un sarkozysme ou un bleumarinisme. L’animalisme n’est pas un patriotisme. Ni un matriotisme. L’animalisme n’est pas un nationalisme. Ni un européisme. L’animalisme n’est pas un capitalisme, ni un communisme. L’économie de l’animalisme est une prestation totale de type non agonistique. Une coopération photosynthétique. Une jouissance moléculaire. L’animalisme est le vent qui souffle. C’est la manière à travers laquelle l’esprit de la forêt des atomes a encore prise sur les voleurs. Les humains, incarnations masquées de la forêt, devront se démasquer de l’humain et se masquer à nouveau du savoir des abeilles.

Le changement nécessaire est tellement profond qu’on se dit qu’il est impossible. Tellement profond qu’on se dit qu’il est inimaginable. Mais l’impossible est à venir. Et l’inimaginable est dû. Qu’est-ce qui était le plus impossible et le plus inimaginable, l’esclavage ou la fin de l’esclavage ? Le temps de l’animalisme est celui de l’impossible et de l’inimaginable. Ceci est notre temps : le seul qui nous reste.

Cette chronique est assurée en alternance par Sandra Laugier, Michaël Fœssel, Beatriz Preciado et Frédéric Worms.
Beatriz PRECIADO philosophe, directrice du Programme d'études indépendantes musée d'Art contemporain de Barcelone (Macba)

http://www.liberation.fr/chroniques/201 … me_1109309

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

L'esclavage au cœur de la révolution industrielle ? J'ai arrêté de lire là. Cette femme est bien plus drôle quand elle baratte le sperme national catholique.

« Hit me right in my white guilt »

40

Re: Féminisme

Osez le crétinisme...

http://madame.lefigaro.fr/societe/polem … 014-984736

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

41

Re: Féminisme

Caroline de Haas a encore frappé. Voici qu'elle encourage, via une plateforme participative, la délation et le lynchage (notez le vocabulaire qu'elle emploie : "lutter", "assaillir", "armée de vigies", "crouler sous une déferlante de messages accusateurs" et j'en passe) des personnes qui seraient jugées sexistes.
La société apaisée, comme disait l'autre flan en 2012.

http://madame.lefigaro.fr/societe/macho … 014-985074

Un bon décryptage : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014 … lation.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Ca vire probablement à l'obsession ...

http://macholand.fr/

http://macholand.fr/wp-content/themes/antisexiste/assets/img/logo.png

43

Re: Féminisme

Sinon, du côté des Femen...

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … ncaise.php

Mon cher Broz, je crains que tu n'aies du mal à les défendre sur ce coup-là.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

FDL, tu vas adorer :

Le Monde a écrit:

Consommation : Bercy va enquêter sur l'existence d'une « taxe rose »

Le ministère de l'économie a annoncé avoir lancé, lundi 3 novembre, une enquête pour réaliser « une évaluation de relevés de prix » après la publication d'une enquête montrant que pour un même produit ou service, les femmes payent plus cher que les hommes.

« On s'est rendu compte que sur des produits de la consommation quotidienne, les femmes étaient systématiquement taxées », raconte Gaëlle Couraud, du collectif féministe Georgette Sand.

Parlant de « woman tax », le collectif évoque l'exemple de rasoirs, pour un paquet de cinq, les femmes doivent payer 1,80 euro, alors qu'un sachet identique contenant dix rasoirs bleus pour homme coûte 1,72 euro.

« MESURER LA RÉALITÉ DES ÉCARTS »

Selon le cabinet du ministre de l'économie, cette enquête va servir « à faire une évaluation de relevés des prix sur les catégories de prix cités par ce collectif » et « à mesurer la réalité des écarts ». Les résultats pourraient être connus « dans les semaines à venir ».

Le collectif Georgette Sand a mené son enquête essentiellement dans un Monoprix. Une pétition, signée par près de 20 000 personnes, a été adressée à la chaîne de supermarchés pour lui demander d'égaliser ses tarifs. L'enseigne a répondu qu'elle veillait « naturellement à n'introduire aucune discrimination dans les prix des produits proposés à ses client(e)s ».

Mais les différences de prix se retrouvent aussi dans une multitude de services, comme le coiffeur, puisque les femmes payent davantage que les hommes, même pour une coupe courte, ou au pressing. « Pourquoi le chemisier d'une femme coûte-t-il plus cher chez le teinturier que la chemise d'un homme ? », s'interroge Gaëlle Couraud, critiquant une « taxe rose ».

(L'article entier sur le site du Monde)

Ce que je ne comprends pas, c'est le déterminisme conduisant à considérer que le sachet rose est pour les filles et le bleu pour les garçons.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Féminisme

Bouh a écrit:

Ce que je ne comprends pas, c'est le déterminisme conduisant à considérer que le sachet rose est pour les filles et le bleu pour les garçons.

Sachant que le visuel du packaging est fait par les gens du Marketing Produit représentés très majoritairement par des femmes...

On pourra dans le même temps reparler des entrées gratuites des femmes en boîte de nuit ou sur les sites de rencontre, au nom de cette égalité rigoureuse et pénible smile

46

Re: Féminisme

Oui, j'avais vu. Comme je l'ai écrit sur le groupe FB sur Philippe Muray, je suis prêt à parier que cela incitera à revoir les prix à la hausse pour s'aligner sur les prix des produits pour femmes et non l'inverse. Le tout au nom de l'égalité. Magique. 

Mais de toute façon, oui, c'est très genré tout ça et c'est scandaleux.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

47

Re: Féminisme

Ce qui est drôle, c'est que les féministes (je parle surtout des extrémistes enragées dont la liste se trouve ci-dessous) sont les premières à réclamer l'égalité, respect des droits des minorités, blablabla mais leurs défilés doivent être "non-mixtes". Bel exemple. Ne serait-ce pas du sexisme ? De la discrimination ? Ça stigmatise, non ? Moi, je trouve ça rance, nauséabond et même, MÊME, réactionnaire.

https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/v/t1.0-9/1919666_10152900704314722_45406581310611787_n.jpg?oh=b563e444dd7880c79dd200545b798819&oe=5517203E&__gda__=1428032375_77813cad342d8caee8bb5de77dc28684

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

48

Re: Féminisme

Document du Secrétariat des droits des femmes. Messieurs, si vous n'aimez pas le steak que fait cuire votre compagne, gare à vos fesses. Le ministère veille.
Et puis ces E entre les traits d'union... Ça me donne des envies de baffes (Broz :) ).

https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/v/t1.0-9/10407674_596687910454767_3813274252497258704_n.jpg?oh=13b55c6b103a3762ccede718f1adfc6a&oe=5509862A&__gda__=1426556662_cc2c35c1e7194decbb0376a4f54d8bf3

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Féminisme

Mais, il n'y a aucune échelle de gravité dans ce truc!!!
Entre l'histoire du steak et forcer à avoir des relations sexuelles, y a un gap non ?

Sans doute fait par un stagiaire de 3e.

Re: Féminisme

Bonjour je ne sais pas ce qu'est le harcèlement dans le couple et je considère que ça n'a aucune importance

hurk

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016