Topic: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Bonjour à tous !
Je suis en terminale ES et je vais tenter Science po paris. Mon objectif est de devenir avocat en droit des affaires. Je sais qu'en faisant science po paris il est possible désormais de devenir avocat. Mais en cas d'échec , je pense vouloir tenter science po strasbourg. Mais le problème c'est que je ne sais pas si après un iep de province on peut devenir avocat. Donc voilà ma question. Est-ce qu'après un iep de province on peut se présenter au concours d'avocat ? Il est vrai que je pourrais faire simplement des études de droit mais je pense qu'un cursus à science po Paris ou dans un iep de province est un atout et pourrait m'ouvrir les portes des grands cabinets, non ?  Un cursus dans un iep est-il un atout par rapport à des études simples de droit à la fac ?
Merci de m'éclaircir !
Tim

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

très bien. Puisque tu demandes:

fais du droit à la fac. Ensuite complète par:

- soit un LLM dans une université anglo-saxonne
- soit une école de commerce (HEC/ ESSEC, etc)

Ma remarque précédente malgré son ton désobligeant avait vocation à t'aider comme tu dis. Devenir avocat d'affaire, c'est comme banquier d'affaire. Tu mets ta vie privée au rebus pendant 15 ans. Tu es l'esclave de tes investissements passés.

Que l'on se résigne à le faire à 23/24 ans parce qu'on veut devenir riche le plus vite possible, d'accord. Mais à 18 ans, c'est super bizarre. On sent l'influence des discussions du dimanche avec la famille (ok d'accord ça c'est super désobligeant).

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Surtout que je ne vois pas bien comment on peut avoir envie d'être avocat d'affaires alors qu'on a jamais fait de droit et qu'on ne sait pas ce que c'est que "les affaires".

On peut s'intéresser à la filière à la rigueur.
Le métier d'avocat d'affaires que tu exerceras, si jamais tu exerces, n'a pas grand chose à voir avec "la Firme" ou "l'Associé du Diable".
Profites de l'été pour faire un stage dans un cabinet pour voir à quoi ressemble le métier, et après revient faire un tour sur le forum.

C'est le seul conseil pertinent qu'on peut donner à un élève sortant de Terminale.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

ok merci ! Dans 2 semaines je vais faire un stage je vous dirai ^^.C'est quoi un LLM ?

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tim, c'est du second degré évidemment.

Le sérieux que tu portes à tes études dès aujourd'hui ne pourra que t'aider.

Des remarques un peu rudes que tu as reçues, ne retiens qu'une chose: l'information est le nerf de la guerre.

bon courage pour le bac.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Pour un bon cabinet d'affaire anglo saxon, un IEP de province ne suffira probablement pas privilégier Paris ou une ESC ou alors une formation juridique un peu élitiste (type magistère à Paris I ou Paris II)
Le LLM peut égalemrent représenter un plus appréciable si on a de l'argent à foutre en l'air mais uniquement si on a pas réussi à entrer dans une des formations ci dessus.

Sinon
1) Question:  Pourquoi veux-tu devenir avocat d'affaire ? (je me demande ce qui peut pousser un jeune homme de 18 ans autre que Lobin à envisager cette carrière)`

2) Le sujet des cabinets à été abordé 10 000 fois auparavant utilise la fonction recherche du forum.

3) Pour info ce forum n'a pas pour objectif de fournir des infos aux petits jeunes ou d'être utile à qui que ce soit mais d'amuser ceux qui y passent. Notre rôle de conseiller d'orientation est subsidiaire et dépend de notre humeur du jour et de notre gentillesse. Moins d'exigeance et plus d'humilité serait donc les bienvenues

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

7

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Bonjour,

Tout d'abord, à l'heure où l'on nous exige sans cesse d'avoir une idée de ce que l'on veut faire et que l'on nous exige d'avoir une idée à peu près précise de notre voie professionnelle, je ne comprends pas les critiques à l'encontre de ce jeune homme qui a certes 18 ans mais qui cherche au bon moment les réponses à ses questions ! Il vaut mieux se poser les questions de choix d'orientation au bon moment qu'après, une fois le choix fait...

J'ai fais du droit dans une université parisienne. Et en parlant avec les recruteurs mais aussi avec des amis qui sont maintenant avocats d'affaires, il est essentiel d'avoir une préparation en droit dans un premier temps. Il est essentiel d'avoir une bonne préparation en droit pour pouvoir ensuite exercer le métier d'avocat. Les bases sont essentielles ainsi que le raisonnement inculqué pendant les 4 années voir 5 années (avec un Master II) du cursus de droit.

Ensuite, rien ne t'empêche de compléter ta formation avec Sciences Po Paris ou bien avec une école de commerce. En effet, à Sciences Po je te conseillerai de te préparer au concours d'entrée quand tu seras en Licence 3 ou en Master I. Et de présenter le master de droit économique.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de commencer par Sciences Po ou par un école de commerce. Les bases te manqueront. tu peux, éventuellement, envisager de faire les deux en parallèle et au même temps en suivant, par correspondance, les cours de droit. Mais le droit tout comme sciences po sont des formations exigeantes et je ne sais pas si tout suivre en parallèle depuis le départ soit la bonne solution.

L'idée du LLM est aussi une bonne idée mais encore une fois, c'est un plus. Un LLM se fait lorsque l'on a au moins un Master I en poche, soit une 4ème année.

Je te conseillerai enfin de t'inscrire , si tu le peux encore, dans les universités parisiennes ou bien dans une université de Province telle que celle d'Aix ou bien encore Toulouse I. Mais les parisiennes sont sans doute plus exigeantes (bien que Aix vaille une parisienne).

Enfin, tu découvriras peu à peu ce qu'est le métier d'avocat d'affaires, les exigences et autres. N'hésite pas à faire des stages pour voir si c'est réellement ce que tu souhaites.

Bon courage,

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Je lisais hier avec amusement dans le guide des cabinets d'affaires (une vraie mine ce petit bouquin)  que chez Cleary, après 7 ans d'association (c'est à dire après environ 15 à 17 ans passés au cabinet) on pouvait bénéficier d'un congé "sabatique" de....3 mois! Royal non?

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Paul a écrit:

Pour un bon cabinet d'affaire anglo saxon, un IEP de province ne suffira probablement pas privilégier Paris ou une ESC ou alors une formation juridique un peu élitiste (type magistère à Paris I ou Paris II)
Le LLM peut égalemrent représenter un plus appréciable si on a de l'argent à foutre en l'air mais uniquement si on a pas réussi à entrer dans une des formations ci dessus.

Sinon
1) Question:  Pourquoi veux-tu devenir avocat d'affaire ? (je me demande ce qui peut pousser un jeune homme de 18 ans autre que Lobin à envisager cette carrière)`

2) Le sujet des cabinets à été abordé 10 000 fois auparavant utilise la fonction recherche du forum.

3) Pour info ce forum n'a pas pour objectif de fournir des infos aux petits jeunes ou d'être utile à qui que ce soit mais d'amuser ceux qui y passent. Notre rôle de conseiller d'orientation est subsidiaire et dépend de notre humeur du jour et de notre gentillesse. Moins d'exigeance et plus d'humilité serait donc les bienvenues

Tu dis que tu n'es pas conseiller d'orientation, mais je te ferai remarquer qu'il n'a pas demandé qu'on l'oriente. Ne prends pas tes désirs pour des réalités.
L'objectif de ce forum... C'est un forum public, donc je ne vois pas en vertu de quoi il serait réservé à la détente de quelques étudiants de scpo. Et ce que tu penses de la finalité du forum ne vaut que pour toi.
Un peu plus d'humilité ne serait en effet pas de trop.

Last edited by Buster Keaton (09-06-2007 12:23:28)

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tim_67 a écrit:

Bonjour à tous !
Je suis en terminale ES et je vais tenter Science po paris. Mon objectif est de devenir avocat en droit des affaires. Je sais qu'en faisant science po paris il est possible désormais de devenir avocat. Mais en cas d'échec , je pense vouloir tenter science po strasbourg. Mais le problème c'est que je ne sais pas si après un iep de province on peut devenir avocat. Donc voilà ma question. Est-ce qu'après un iep de province on peut se présenter au concours d'avocat ? Il est vrai que je pourrais faire simplement des études de droit mais je pense qu'un cursus à science po Paris ou dans un iep de province est un atout et pourrait m'ouvrir les portes des grands cabinets, non ?  Un cursus dans un iep est-il un atout par rapport à des études simples de droit à la fac ?
Merci de m'éclaircir !
Tim

Quand je me suis posé la même question que toi (j'étais alors en licence) voici comment j'ai procédé:

Je suis tombé sur le site du forum des entreprises de sc po Paris où tous les cabinets d'affaires se pressent en masse chaque année et j'ai regardé le profil qu'ils recherchaients.


http://www.sciences-po.fr/avenir/forum2 … prises.htm  pour commencer je te conseille de faire de même, histoire de découvrir un peu le milieu.


Après, mon  conseil: fais du droit avant tout. Tente sc po Paris si tu l'as, sinon va en fac de droit et tente d'avoir d'excellentes notes car ça sera très important pour la suite.

A mon avis une des voies royales (parmi tant d'autre) pour devenir avocat d'affaire c'est le magistère de juriste d'affaires de Paris II, qui séléctionne les étudiants sur dossiers et tests en deuxième année de Licence. En gros dès que tu y es entré tu es quasiment sur d'atteindre ton but sans trop d'aléa.

Si tu préfères passer par sc po et que tu loupes Paris ça n'a pas grand intérêt d'aller t'enterrer dans un iep de province qui risque juste de te déconcentrer de tes études de droit à la fac et qui n'impressionnera pas grand monde dans les cabinets à Paris. Si tu fais sc po pour devenir avocat d'affaire c'est donc Paris ou rien.

Une fois à la fac si tu es bon et que tu maintien que c'est le droit des affaires qui t'interesse tu tenteras sc po en licence (après 3 ans de fac) pour entrer en 4ème année. Et si tu le rates de nouveau rien n'est perdu (pourvu là encore que tu ais de bon résultats) tu pourras alors décrocher un 3ème cycle (c'est la 5 années dont l'accès se fait sur dossier)  dans une bonne fac.

MAis il est vrai que la double formation tend à devenir la règle car de plus en plus de monde rêve de faire du droit des affaires.

Last edited by discus (09-06-2007 12:49:54)

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Buster Keaton a écrit:
Paul a écrit:

Pour un bon cabinet d'affaire anglo saxon, un IEP de province ne suffira probablement pas privilégier Paris ou une ESC ou alors une formation juridique un peu élitiste (type magistère à Paris I ou Paris II)
Le LLM peut égalemrent représenter un plus appréciable si on a de l'argent à foutre en l'air mais uniquement si on a pas réussi à entrer dans une des formations ci dessus.

Sinon
1) Question:  Pourquoi veux-tu devenir avocat d'affaire ? (je me demande ce qui peut pousser un jeune homme de 18 ans autre que Lobin à envisager cette carrière)`

2) Le sujet des cabinets à été abordé 10 000 fois auparavant utilise la fonction recherche du forum.

3) Pour info ce forum n'a pas pour objectif de fournir des infos aux petits jeunes ou d'être utile à qui que ce soit mais d'amuser ceux qui y passent. Notre rôle de conseiller d'orientation est subsidiaire et dépend de notre humeur du jour et de notre gentillesse. Moins d'exigeance et plus d'humilité serait donc les bienvenues

Tu dis que tu n'es pas conseiller d'orientation, mais je te ferai remarquer qu'il n'a pas demandé qu'on l'oriente. Ne prends pas tes désirs pour des réalités.
L'objectif de ce forum... C'est un forum public, donc je ne vois pas en vertu de quoi il serait réservé à la détente de quelques étudiants de scpo. Et ce que tu penses de la finalité du forum ne vaut que pour toi.
Un peu plus d'humilité ne serait en effet pas de trop.

1) Quote moi le passage ou je dis "je ne suis pas conseiller d'orientation"  ? ah oui c'est vrai lire les posts des autres pour tenter d'avoir un propos vaguement pertinent est sûrement un effort trop important pour toi.
Je n'ai aucun désir d'orienter qui que ce soit (du moins depuis qu'on ne me paie plus pour ça) C'est beaucoup plus drôle de voir les égos des petits pipos ou pré pipos qui croient tout savoir et être au sommet  se heurter durement à la réalité du travail et à l'immensité du monde. 

2) Précisément ce forum sert à ce qu'on veut il n'y a donc pas lieu pour le jeunot ci dessus à exiger qu'on lui réponde à toute bringue sans se moquer gentiment de lui et à demander "à quoi sert ce forum si on ne me répond pas"

En bref tu perds une bonne occasion de te taire.

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Toi aussi mon gros. Il n'exige rien, il demande un renseignement, et poliment en plus.
Apparemment, l'égo des pipos que tu mentionnes ne s'évanouit pas avec l'obtention du diplôme.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Buster Keaton a écrit:

Toi aussi mon gros. Il n'exige rien, il demande un renseignement, et poliment en plus.
Apparemment, l'égo des pipos que tu mentionnes ne s'évanouit pas avec l'obtention du diplôme.

Tim_67 a écrit:

Vous croyez que ça m'aide ça ? Vous trouvez vos remarques intelligentes ? Je veux juste un peu d'aide moi ! Sinon je vois pas l'utilité de ce forum!

Dont acte, tu ne sais pas lire, ou alors tu as un sens très relatif de la politesse. En fait probablement les deux.

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Si tu trouves "Vous trouvez vos remarques intelligentes ?" impoli, il me semble que "tu perds une bonne occasion de te taire." devrait te choquer aussi.
Allez, ne te la joue pas trop façon vierge effarouchée et va regarder Roland-Garros.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tim_67 a écrit:

Vous croyez que ça m'aide ça ? Vous trouvez vos remarques intelligentes ? Je veux juste un peu d'aide moi ! Sinon je vois pas l'utilité de ce forum!
Alors merci de me répondre si vous pouvez m'éclaircir sur le sujet.

Heureusement qu'ils se sont mis à t'éclairer mais pas à t'éclaircir mon bonhomme sinon t'aurais été mal...

La peur tue l'esprit

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Buster Keaton a écrit:

Si tu trouves "Vous trouvez vos remarques intelligentes ?" impoli, il me semble que "tu perds une bonne occasion de te taire." devrait te choquer aussi.
Allez, ne te la joue pas trop façon vierge effarouchée et va regarder Roland-Garros.

Quel que soit l'issue du match, Ana est plus jolie que Justine.

La peur tue l'esprit

17

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tim,

Quelques pistes pour enrichir ta réflexion : demande-toi pourquoi tu veux être avocat d'affaires en particulier : l'argent, un statut, le train de vie, le droit, le monde du "business", le contexte international...
Sc po ou la fac sont deux voies très différentes, même si au final dans les deux cas tu peux avoir ton bureau chez Norton Rose.

Si tu prends le chemin de la fac, tu vas te former pendant 4 ans (minimum) à un raisonnement très particulier, tu vas manger du droit à toutes les sauces ; disons que tu vas rester dans un domaine circonscrit, le domaine juridique, même si tu te rendras compte qu'il a des perspectives très larges.

Aller à la fac pour faire du droit, ce n'est pas seulement vouloir être avocat d'affaires, parce que pour ça tu as le temps encore, c'est accepter de te former au droit, à tous les droits : il faut voir si déjà maintenant c'est quelque chose qui t'interpelle, en dehors du simple statut d'avocat d'affaires. As-tu envie de creuser cette voie ? Si le droit est un domaine qui te plaît (bien que tu en aies une idée vague pour le moment), que tu as une certaine idée de la justice par exemple, que tu as toujours été fasciné par les histoires de grands criminels, que tu veux savoir comment l'administration fonctionne, comment se règlent les rapports entre particuliers, alors la fac peut être une bonne solution. C'est aussi faire le pari de te laisser tenter par une autre voie, découvrir que le droit de la famille te passionne, ou encore le droit des entreprises en difficulté (moins sûr cependant). Si tu fais un stage dans ce domaine, c'est très bien, tu en auras une vision un peu plus précise.

Pour ce qui est de la formation à la fac, je te conseille la formation que j'ai suivie (des gens différents, des avis différents !) : une double maîtrise : tu passes deux ans dans un pays étranger (UK, USA, Allemagne, Espagne, Italie en ce qui concerne Paris 1) et les deux dernières années à Paris : tu as deux diplômes (maîtrise + BA, Licenciatura, etc...), tu as étudié dans des universités canons (King's, Columbia etc...), tu es parfaitement bilingue, tu t'es vraiment ouvert l'esprit, tu as fait la fête comme jamais, tu vécu au coeur d'une grande ville européenne (Londres, NY, Cologne, Madrid, Florence), tu as approfondi un autre système juridique, et quand tu rentres, les cabinets te font les yeux doux.

Je dirais que le plus important est de donner un élan international à ton parcours ; c'est absolument fondamental. Ne serait-ce que pour toi, pour aiguiser ton sens critique. Je t'assure que quand tu rentreras en France, tu auras une grosse crise de fou rire quand le prof de droit administratif te fera son laïus sur le service public  à la française et les prérogatives de puissance publique. Tu riras moins quand tu rendras ton premier commentaire d'arrêt, mais c'est une autre histoire...
C'est important aussi par rapport au métier d'avocat d'affaires : cet avocat est bilingue, il est souple, il connaît plusieurs droits, il a acquis différentes méthodes.

Sache que les avocats se font de plus en plus nombreux, et qu'il va falloir donc que tu te rende "particulier". J'aurais même tendance à dire que le magistère est un peu trop commun, tout simplement parce que tu restes à Paris, et qu'il n'y a pas une valeur ajoutée exceptionnelle par rapport au mec bi ou trilingue qui a étudié à l'étranger.
Tu as aussi l'option erasmus ou LLM, mais ça va bientôt devenir le minimum syndical.

J'irais même plus loin : regarde directement les facs étrangères. Elles ont souvent des conditions assez favorables pour les étrangers. Mettre en concurrence les universités, ce n'est pas seulement entre les facs françaises ou les facs et Sciences po, c'est avec les facs du monde entier. Tu peux parfaitement faire ton cursus à l'étranger.

Si en revanche tu ne te sens pas mû par le désir de creuser dans le domaine du droit dès tes plus jeunes années, mais que tu veux être avocat d'affaires, alors Sciences po est une bonne solution. Si c'est Sciences po qui te branche, pour les matières qui y sont enseignées, pour l'année à l'étranger, alors fonce, tu feras du droit de façon plus approfondie en master.

Quelqu'un te conseillait sur ce thread de regarder les profils des avocats des grands cabinets : vois un peu quel est leur parcours, ça te donnera une idée de ce qu'ils recherchent.

18

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

au coeur d'une grande ville européenne (Londres, NY, Cologne, Madrid, Florence)

Depuis quand NY est une ville européenne ?

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Merci beaucoup pour tous ces renseignements. Ca m'aide beaucoup !
Je pense que je vais tenter Science po Paris sinon en cas d'échec (probable), je postulerai pour un double diplome que propose ma fac (strasbourg) et la fac de Leicester donc 2 ans à Leicester et 2 ans à Strasbourg.
Merci !
Tim

20

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

xD a écrit:

au coeur d'une grande ville européenne (Londres, NY, Cologne, Madrid, Florence)

Depuis quand NY est une ville européenne ?

Ouais c'est possible... Ca va sinon ?

Tim : enlève le "probable" du "en cas d'échec" : personne ne va y croire pour toi, donc commence par y croire toi-même. L'admission à Bac + 1 ayant été supprimée, il y a apparemment plus de places à l'entrée Bac + 0. En espérant que ça te motive...

Par ailleurs, je ne sais pas si un modérateur est dans le coin, mais je viens de m'inscrire et après m'être identifiée, on m'indique...que je ne suis pas identifiée. Une explication ? Merci !

21

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Contacte plam via ce lien : http://forum-scpo.com/forum-scpo/misc.php?email=2

22

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Merci Jé, mais je ne suis pas autorisée à afficher cette page apparemment ... (gloups)

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

tiens, ça marche...

24

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

ah cool alors!

25

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Papillon a écrit:

J'ai fais du droit dans une université parisienne. Et en parlant avec les recruteurs mais aussi avec des amis qui sont maintenant avocats d'affaires, il est essentiel d'avoir une préparation en droit dans un premier temps. Il est essentiel d'avoir une bonne préparation en droit pour pouvoir ensuite exercer le métier d'avocat. Les bases sont essentielles ainsi que le raisonnement inculqué pendant les 4 années voir 5 années (avec un Master II) du cursus de droit.

Tout a fait, je conseille aussi de faire du droit a la fac, c'est primordial d'avoir de bonnes connaissances en droit si on veut exercer le metier d'avocat d'affaires.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de commencer par Sciences Po ou par un école de commerce. Tu n'auras pas les bases requises. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, Sciences Po est une excellente ecole avec une reputation indeniable. Seulement voila, seulement 3 semestres de matieres juridiques ne suffisent pas si tu veux vraiment etre un bon avocat... Si tu sais (ou pense savoir) que tu veux etre avocat et que tu veux faire du droit, pourquoi ne pas faire du droit maintenant, c'est-a-dire a la fac ? Mon conseil : si tu veux faire du droit, fais avant tout du droit !

Tu remarqueras que plusieurs etudiants qui vont a Sciences Po et qui veulent etre avocat sont egalement inscrits en Licence normale dans une fac de droit, histoire de ne pas rater les notions de base. D'ailleurs, de nombreux gros cabinets d'affaires n'aiment pas trop les etudiants qui veulent faire du droit mais qui n'ont jamais mis les pieds dans une fac de droit, parce que cela implique souvent des lacunes evidentes dans les concepts juridiques (particulierement en droit des obligations), c'est pour cela qu'il me parait indispensable de completer ScPo par un cursus dans une fac de droit.

Tu as pas mal de possibilites qui s'offrent a toi dans les universites : magisteres, double maitrise (avec etudes a l'etranger, etc.), etc. Ces formations  sont egalement appreciees par les cabinets.

Sache que les avocats se font de plus en plus nombreux, et qu'il va falloir donc que tu te rende "particulier".

En effet.

J'aurais même tendance à dire que le magistère est un peu trop commun, tout simplement parce que tu restes à Paris, et qu'il n'y a pas une valeur ajoutée exceptionnelle par rapport au mec bi ou trilingue qui a étudié à l'étranger.

Je suis d'accord que les double maitrises sont tres bien et tout, mais de la a denigrer les magisteres, il y a un pas que je ne franchirai pas... 

Le magistere "trop commun" - c'est une blague j'espere ? Sachant qu'il y a moins de 30 etudiants pris tous les ans, je ne vois pas en quoi ce serait "trop commun", ce chiffre est similaire a la promotion des doubles maitrises... Et vu la selection draconnienne au niveau des mentions requises et l'entretien, je ne vois pas en quoi le magistere serait un diplome "commun" - c'est simplement une formation differente, avec une optique differente, que les doubles maitrises ! Au risque de te surprendre, j'ai quelques amis qui ont fait un Magistere (et qui sont donc reste a Paris pour leurs etudes) et qui travaillent maintenant a l'etranger.

Les doubles maitrises favorisent l'aspect international, alors que les magisteres optent pour la connaissance impeccable du droit francais et du monde des affaires (avec des cours d'analyse financiere, ingenierie financiere, etc.).
Ce que tu gagnes avec une double maitrise en ce qui concerne les langues et la connaissance d'une autre culture, tu le perds en connaissance du systeme francais (puisque les doubles maitrises font l'impasse sur de nombreux cours qui sont pourtant importants en droit francais, et qui font accessoirement parti du programme pour le CRFPA).
Donc il y a bien une valeur ajoutee dans les deux cas, reste a savoir ce que l'on prefere ! Certes, l'un est beaucoup plus fun que l'autre, mais il me parait vraiment excessif de pretendre que le magistere est inferieur a une double maitrise... C'est avant tout une question de gout !

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

CVS : je suis ravie que tu viennes me chercher sur le fond, même si je commence à penser que ces débats sur Sciences po et le droit sont un peu stériles, parce que chacun a sa vision des minima requis par les cabinets, et que cette vision reste partielle puisqu'il y a de nombreux paramètres que nous ne prenons pas en compte : nous en restons à un diplôme brut, alors qu'il y a derrière un candidat, puis un être humain, avec son expérience, sa chance, sa détermination, son réseau, bref, son parcours, tout simplement.

Il est vrai cependant qu'il y a une tendance à l'accumulation des diplômes (je te rejoins sur le thread sur les avocats d'affaires que je viens de lire) qui procède à la fois d'un réflexe sécuritaire des étudiants et d'un pré-requis de la part des cabinets, et je pense que nous sommes à peu près d'accord là-dessus.

Oui, le LLM devient vital pour qui lorgne du côté de Cleary, oui le double-diplôme sera bientôt le passeport de tout aspirant à un poste d'avocat d'affaires. C'est dommage. Mais il y aura aussi toujours des personnes qui rejoindront ces cabinets sans être passés par là. Et tant mieux.

La norme, le "il faut", le "c'est comme ça",  c'est juste irrespirable pour moi. 

Pour ce qui est de la formation pointue du magistère et de la nécessité d'avoir des bases-solides-qu'on-acquiert-qu'après-en-avoir-bavé-pendant-quatre-ans, je suis assez mitigée.

Je ne dénigre pas du tout le magistère. Il est vrai que j'ai fait un peu fort en associant dans la même phrase "commun" et "magistère". C'était risqué, je te l'accorde.
Le magistère est sélectif, il forme des avocats de haut vol, de grands techniciens. Mais selon moi, ce n'est pas le plus important. Le droit, ça ne s'apprend pas sur les bancs de la fac. On apprend un certain type de raisonnement, et surtout, on apprend à chercher.
Tu sais, de ma première et deuxième année de droit, il me reste les grandes lignes. C'était sûrement très technique et hyper exhaustif quand je l'ai appris. Aujourd'hui, sur l'article 1384, je dois me souvenir de Teffaine, Jand'heur, Cadé et quelques autres, je revois à peu près les différentes théories en cause, mais j'aurais du mal à te faire une jolie dissert. Pourtant, si tu me poses une question technique, je sais exactement comment la résoudre et comment la mettre en perspective.

Je ne vois donc pas très bien ce que tu entends par "connaissance impeccable du droit français et du monde des affaires". Non, je n'ai pas une bibliothèque dans la tête, mais j'en sais assez pour dire que je suis juriste sans rougir.

Je vois que tu connais peu les double maîtrises, et de mon côté, je ne connais pas bien le magistère. Pour te parler de ce que je connais : les doubles maîtrises ne font pas "l'impasse sur de nombreux cours". C'est une formation orientée droit international des affaires, au même titre que la maîtrise de droit fiscal, ou que celle de droit social. Non, je n'ai pas fait de droit administratif des biens, mais j'imagine qu'à moins que tu sois en droit public, tu n'en as pas fait non plus.
Oui ce sont des petites promos, sélectionnées après le bac, et nous ne passons que deux ans en France avec une maîtrise de droit à la clé. Je n'ai donc pas passé 4 ans sur les bancs de l'université française, et pourtant, quand j'ai passé les examens avec mes camarades de droit international des affaires, je ne me suis pas du tout sentie en retard par rapport à eux. Il a juste fallu que j'apprenne la méthode du commentaire d'arrêt (très français) et de la dissert en deux parties (très très française). C'est la raison pour laquelle je suis intimement persuadée que la compétence en matière juridique ne se mesure pas au nombre d'années que l'on passe à avaler des arrêts. Il s'agit juste de s'adapter.

Je ne parlais pas de ma formation en dénigrant les autres : je pense simplement qu'aller faire du droit à l'étranger, voir autre chose que le Panthéon et Cujas est une panacée. Vraiment.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

La double maitrise est à mon sens un excellent compromis mais sous quelques réserves:

Si on prétend devenir avocat d'affaires EN FRANCE la première condition est que la double maitrise soit faite en droit français et anglais.

CEla garantira plus tard aux cabinets que l'étudiant parle vraiment anglais.
Avec une double maitrise pas besoin donc de faire de Llm.

On ne le redira jamais assez: le Llm pour les cabinets d'affaires anglo saxons ça ne représente qu'un super TOELF et de manière secondaire un signe de séléction supplémentaire.

Car de toutes façon jamais on ne pratiquera en droit américain et ce qui est nécessaire c'est de pouvoir rédiger des transactions, des contrats, des mémos et autres documents dans un anglais parfait surtout si on considère qu'une grande partie de la clientèle de ces cabinets est aux Etats-Unis et en Angleterre.
LA double maitrise permet ainsi d'attester d'un bon niveau d'anglais sans avoir besoin de faire un llm en plus...Sauf si on prétend partir après tenter sa chance aux USA et en Grande Bretagne, ce qui n'est pas une partie de plaisir.

Les autres doubles maitrises (droit italien, allemand et espagnol par ex) sont bien entendu très intéressantes mais seulement si on veut pratiquer le droit dans les cabinets spécialisés sur ces pays... Pour les autres ça ne sera d'AUCUNE utilité voire même plutôt perçue négativement.

Last edited by discus (14-06-2007 11:31:29)

28

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tout à fait d'accord.
Je nuancerais juste sur "voire même perçue négativement" : les italiens, allemands, espagnols s'en sortent très bien. Mais j'imagine qu'ils parlent anglais par ailleurs.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Tu as raison, le terme juste aurait été la perplexité.

J'ai dit ça parce que je me rappelle il y a deux ans avoir été à une rencontre organisée par Freishfields (une centaine d'étudiants dont certains venaient exprès de province)  dans leurs locaux où des étudiants issus de doubles maitrise en droit italien, espagnol et allemand tombaient des nues lorsque les avocats leur expliquaient que ça ne servait pas à grand chose dans ce genre de cabinet....

30

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

lilie a écrit:

Oui, le LLM devient vital pour qui lorgne du côté de Cleary, oui le double-diplôme sera bientôt le passeport de tout aspirant à un poste d'avocat d'affaires. C'est dommage. Mais il y aura aussi toujours des personnes qui rejoindront ces cabinets sans être passés par là. Et tant mieux.

Oui et non en fait, avec ta double maitrise a l'etranger, tu n'as pas besoin d'un LLM puisque tu as deja passe une annee a l'etranger. Ceci vaut meme pour Cleary et autres.

Pour ce qui est de la formation pointue du magistère et de la nécessité d'avoir des bases-solides-qu'on-acquiert-qu'après-en-avoir-bavé-pendant-quatre-ans, je suis assez mitigée.

Ah mais je n'ai pas dit que c'etait absolument necessaire, tout depend de tes preferences. C'est un choix different, une autre vision. Comme tu l'as dit, le magistère forme des avocats de haut vol, de grands techniciens.

Je vois que tu connais peu les double maîtrises, et de mon côté, je ne connais pas bien le magistère. Pour te parler de ce que je connais : les doubles maîtrises ne font pas "l'impasse sur de nombreux cours". Non, je n'ai pas fait de droit administratif des biens, mais j'imagine qu'à moins que tu sois en droit public, tu n'en as pas fait non plus.

Ah mais justement cette matiere fait parti de la maitrise en droit des affaires a Paris I... Donc il y a bien eu l'impasse sur certaines matieres. Et quand tu es parti a l'etranger, tu as rate les cours que tes petits camarades qui sont restes en France ont subi.
Mais tu as raison que ce n'est pas necessaire pour aspirer a un poste d'avocat d'affaires.

31

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

pour te présenter au concours du barreau tu dois justifier d'une maîtrise en droit.

32

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

non tu peux te présenter avec un diplome IEP de Paris depuis cette année.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Uniquement les mentions "Droit économique" et "Carrières judiciaires"
http://richard-descoings.net/index.php? … n-d-avocat

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

34

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Sans chercher à vendre mon produit, des échos que j'ai autour de moi, il n'y a pas photo entre un magistérien et un titulaire d'une double maîtrise. Les magistères sont des formations plébiscitées par les praticiens, et dans la promo de l'année au-dessus au magistère, tous les étudiants ont été pris dans de gros cabinets (Sullivan, Clifford Chance etc..).
Les double maitrise forment de bons étudiants, mais elles sont moins sélectives et moins spécialisées.. Mon avis est évidemment orienté, mais quand on parle aux praticiens, ils manifestent une très nette préférence en faveur du DJCE d'assas, et du magistère de Paris-1.
Il est intéressant de faire une double formation, mais il semble judicieux de se constituer un solide socle de connaissances juridiques avant de s'intéresser à d'autres domaines.

35

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Petite parenthèse en rapport avec l'actualité qui attise ma curiosité, Christine Lagarde est une ancienne avocate d'affaire, au dire de certains à la tête du plus gros cabinet avocat américain.
Quelqu'un serait-il lequel?

Merci à tous.

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Wikipedia est ton ami, ainsi que sa biographie officielle.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

37

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Baker & McKenzie.

Le plus gros je sais pas, un très gros çà c'est sûr.

38

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Baker est un gros cabinet, mais pas le plus gros.

39

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

lapin a écrit:

Baker est un gros cabinet, mais pas le plus gros.

Baker est  (en tout cas était en 2003) le plus gros cabinet du monde pour le nombre d'avocats mais pas pour Chiffre d'Affaire.

A Paris leur bureau est important mais sans plus. Le  plus gros doit toujours être Freshfields il me semble.

40

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

le nombre d'avocats n'est pas utile pour juger la qualite ou la valeur d'un cabinet, il est possible d'avoir 1,000 avocats et avoir un chiffre d'affaires faible...

Freshfields n'est pas non plus le plus gros en terme de chiffres d'affaires.

41

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

avocate a écrit:

le nombre d'avocats n'est pas utile pour juger la qualite ou la valeur d'un cabinet, il est possible d'avoir 1,000 avocats et avoir un chiffre d'affaires faible...

Freshfields n'est pas non plus le plus gros en terme de chiffres d'affaires.

C'est bien ce que je dis.

Ceci dit le chiffre d'affaire n'est pas plus utile pour déterminer la qualité dans la mesure ou au niveau mondial il ne fait souvent que refleter le positionnement géographique du cabinet et la conjoncture dans cette zone. (exemple type Skadden)

Par ailleurs je ne vois pas vraiment ce que l'idée même de valeur ou qualité  d'un "cabinet" pris globalement a comme sens, que ce soit pour un client (tout dépend de l'opération envisagée) ou pour un futur collaborateur. D'un département voire d'un associé à l'autre ce peut être le jour et la nuit.

42

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

"non tu peux te présenter avec un diplome IEP de Paris depuis cette année."

Jusqu'à quand ?

http://bloghorree.berrendonner.org/word … ontre-iep/
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Un … 0000073646

43

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Pas de lien vers wikipedia, tu me déçois, gringo ? wink

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Baker revendique aujourd'hui 3400 avocats dont 692 associés dans 38 pays et 70 bureaux pour un CA de USD 1.522bn.

Pour le nombre d'avocats et de bureaux, peut-être que Clifford est au-dessus, mais je ne vois personne d'autre.

Pour le CA, je crois que Clifford revendique le leadership en la matière.

(Gide : 650 avocats et juristes dont 101 associés.)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

45

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Necrid a écrit:

Pas de lien vers wikipedia, tu me déçois, gringo ? wink

Il y a peu de choses sur le sujet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/IEP_Paris# … A8me_cycle

46

Re: Devenir avocat avec Sciences Po ou un IEP de province

Le diplôme avec mention « carrières judiciaires » ou « droit économique » est reconnu comme équivalent à la maîtrise en droit pour l'exercice de la profession d'avocat[12]. Cet arrêté a suscité de vives protestations parmi les enseignants des universités, qui dénoncent l'insuffisance et la brièveté de la formation juridique dispensée à l'IEP, la différence des moyens entre l'IEP et les universités, et l'adéquation entre les épreuves d'admission en CRFPA (notamment la note de synthèse) et la formation de l'IEP[13][14][15][16][17][18].

7 notes quand même ! Tu fais fort. Toujours aussi délicat sur l'appellation "secte" ?