151

Re: L'Académie française

Walter Sobchak a écrit:

il faut une langue nationale, le français, dans un pays qui reconnait les langues régionales: corse; occitan, alsacien (encore que là j'ai comme une gêne...malgré moi...), breton (ok foutage de gueule mais bon, égalité oblige)

Sans oublier le Platt, langue de feu Attila, de Jean-Claude Juncker et de ma grand-mère.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: L'Académie française

on peut mettre un nombre de locuteurs mini supérieur à 4, histoire d'être sûr.

Over The Line Smokey!

153

Re: L'Académie française

Cet article est faux puisqu'ils ne sont pas deux mais trois : Rufin, OGT et Nathan Riolon (ce n'est pourtant pas difficile à vérifier : http://www.academie-francaise.fr/actualites/index.html)

Libération - AFP a écrit:

Un fauteuil pour deux à l'Académie

C'est jeudi que l'Académie française vote pour élire un remplaçant au fauteuil d'Henri Troyat. Deux écrivains sont en lice: Jean-Christophe Rufin et Olivier Germain-Thomas.

Jean-Christophe Rufin fait figure de tête d’affiche pour succéder à Henri Troyat, décédé le 2 mars 2007 qui a occupé le fauteuil pendant près de 50 ans(1959-2007).

L'autre candidat est  le romancier et essayiste Olivier Germain-Thomas, écrivain et producteur d’émissions de radio, spécialiste du général de Gaulle.

Jean-Christophe Rufin, 55 ans, Prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil et actuel ambassadeur de France à Dakar, renoue avec la tradition française des écrivains diplomates.

Ancien médecin «humanitaire», il a dirigé dans les années 1970-80 de nombreuses missions en Afrique ou en Amérique latine, et occupé d’importantes responsabilités à Action contre la faim ou Médecins sans frontières. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, dont sept romans, depuis son premier livre, Le piège humanitaire en 1986. Outre le prix Goncourt 2001, il a notamment obtenu le Prix Interallié 1999 pour Les causes perdues.

Olivier Germain-Thomas, 64 ans, est écrivain, producteur d’émissions de radio sur France-Culture et éditeur. Il a été le premier Délégué général de l’Institut Charles de Gaulle. Auteur de plusieurs livres sur l’Asie, il a obtenu le Prix Renaudot essais 2007 pour Le Bénarès-Kyôto.

Avant le scrutin de jeudi, quatre fauteuils restent à pourvoir à l’Académie française, qui compte en principe 40 membres: ceux des écrivains Henri Troyat et Alain Robbe-Grillet, du cardinal Jean-Marie Lustiger et de l’ancien Premier ministre Pierre Messmer.

Au fait, réponse de Jean-Luc Warsmann, député UMP, auteur de l'amendement sur les langues régionales : http://www.liberation.fr/actualite/soci … 829.FR.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

l'hospice a écrit:

Depuis plus de cinq siècles, la langue française a forgé la France.

Et puis quoi encore, la France est France depuis Clovis aussi ?

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

Re: L'Académie française

Pierre-L a écrit:
l'hospice a écrit:

Depuis plus de cinq siècles, la langue française a forgé la France.

Et puis quoi encore, la France est France depuis Clovis aussi ?

Bah non, depuis Vercingétorix enfin! Première victime des Ritals, d'ailleurs.
Tout le monde sait qu'il y avait faute sur le siège d'Alesia.

Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de la Fontaine)

Re: L'Académie française

Pierre-L a écrit:

Et puis quoi encore, la France est France depuis Clovis aussi ?

Allons y gaiement, nos ancêtres les gaulois parlaient déjà le français, c'est la gagadémie qui le dit.

Last edited by Elessar (18-06-2008 11:34:54)

157

Re: L'Académie française

Comme prévu, c'est Rufin :

Le Figaro a écrit:

Jean-Christophe Rufin, l'ambassadeur immortel

L'écrivain et diplomate a été élu jeudi à l'Académie française au premier tour de scrutin, au fauteuil de l'écrivain Henri Troyat.

L'actuel ambassadeur de France au Sénégal, qui a consacré plus de vingt ans de sa vie à travailler dans des organisations humanitaires (ONG), intègre la prestigieuse institution de l'Académie Française. Jean-Christophe Rufin l'a emporté au premier tour de scrutin avec 14 voix, contre 12 à l'écrivain et producteur d'émissions de radio Olivier Germain-Thomas. Deux membres du jury ont voté blanc et un autre bulletin était marqué d'une croix.

Né en juin 1952 à Bourges, Jean-Christophe Rufin, médecin spécialisé en neurologie et psychiatrie, est un pionnier de l'action humanitaire. Il a participé à diverses missions au Nicaragua, en Afghanistan, aux Philippines, au Rwanda et dans les Balkans. Il a par ailleurs occupé d'importantes responsabilités à Action contre la faim (1983-1985) et Médecins sans frontières (1991).

Nommé en mars dernier à l'ambassade de Dakar, l'écrivain et diplomate est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, souvent inspirés de son expérience de terrain dans les situations de conflits, comme son essai Le Piège humanitaire (1986), et son troisième roman, Les Causes perdues, Prix Interallié 1999.

De nombreuses fois récompensé, l'auteur a remporté le Prix Méditerranée et le Prix Goncourt du premier roman 1997 avec L'Abyssin. Prix Goncourt 2001, son roman Rouge Brésil, qui a connu un grand succès auprès du public, va être adapté au cinéma et devrait être présenté à São Paulo lors de l'année de la France au Brésil en 2009.

En début d'année, Jean-Christophe Rufin a publié un récit autobiographique, Un léopard sur le garrot. Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, également médecin, a fait part de sa «très grande joie» quant à l'élection de Jean-Christophe Rufin à l'Académie. Il a salué son œuvre qui est «un hymne à l'humanité, au voyage vers l'Autre, à la tolérance et à l'universalisme».

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

158

Re: L'Académie française

Le Figaro a écrit:

Confidentiel : l'Académie veut accueillir Simone Veil

Simone Veil à l'Académie française

L'élection du successeur de Pierre Messmer à l'Académie française aura lieu le 20 novembre. Simone Veil devrait, en principe, se présenter sans concurrent. Dans le langage du quai de Conti, on appelle cela une élection de maréchal. Celle réservée aux grandes personnalités que les immortels tiennent à compter parmi eux.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

159

Re: L'Académie française

Ben, ça évite à son éventuel concurrent de se faire humilier.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

160

Re: L'Académie française

Finalement, elle aura quatre concurrents, dont l'inévitable Olivier Mathieu.

site de l'Académie a écrit:

n° 13 - M. Pierre Messmer : fauteuil déclaré vacant le 3 juillet 2008. Élection le 20 novembre 2008.
5 candidats :
M. Jean-Claude Barreau
M. Michel Borel
M. Pierre Driout
M. Olivier Mathieu
Mme Simone Veil

Élection aujourd'hui pour remplacer Lustiger.

Last edited by FDL (06-11-2008 13:41:54)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

Merci de respecter les rubriques. Il existe déjà un thread nécrologie.

La prochaine fois, c'est un ban.

162

Re: L'Académie française

Jean-Luc Marion, 62 ans et célèbre auteur du best-seller Sur le prisme métaphysique de Descartes. Constitution et limites de l’onto-théo-logie cartésienne, élu :

site de l'Académie a écrit:

6 novembre 2008 : élection

L’Académie française, dans sa séance du jeudi 6 novembre 2008, a procédé à l’élection au fauteuil du cardinal Lustiger.

M. Jean-Luc Marion, a été élu au premier tour de scrutin avec 11 voix sur 22 votants contre 4 à M. Joël Schmidt, 2 voix à M. Édouard Valdman, une voix à M. Maurice-Ruben Hayoun, 1 bulletin blanc et 3 bulletins blancs marqués d’une croix. M. Dominique Fournier n'a pas obtenu de voix.

Une pensée émue pour Dominique Fournier.

edit :

AFP a écrit:

Le philosophe Jean-Luc Marion élu à l'Académie française

PARIS (AFP) — Le philosophe Jean-Luc Marion, spécialiste de l'oeuvre de Descartes, a été élu jeudi à l'Académie française au fauteuil du cardinal Jean-Marie Lustiger, décédé le 5 août 2007, a annoncé l'institution.

Jean-Luc Marion, 62 ans, a été élu au premier tour de scrutin, avec 11 voix sur 22 votants, contre quatre à l'écrivain et journaliste Joël Schmidt, deux à l'écrivain Edouard Valdman et une au philosophe Maurice-Ruben Hayounn et quatre bulletins blancs.

Le nouvel académicien est ancien élève de l'Ecole normale supérieure et agrégé de philosophie. Professeur à Paris IV-Sorbonne depuis 1995, il a obtenu le Grand prix de philosophie de l'Académie française en 1992 pour l'ensemble de son oeuvre.

Auteur d'une oeuvre prolifique sur Descartes, il est notamment l'auteur de "Questions cartésiennes" en deux volumes (1981-1996) et de "Sur le prisme métaphysique de Descartes" (1986). Il a également publié en 1997 un essai sur la donation, "Etant donné", et un ouvrage sur "Le phénomène érotique" en 2003.

Jean-Luc Marion dirige le Centre d'études cartésiennes de la Sorbonne.

Il succède à l'Académie à Mgr Lustiger, élu lui même sous la Coupole en 1995. L'Institution, qui compte traditionnellement un ecclésiastique dans ses rangs, a élu en avril dernier l'évêque d'Angoulême Claude Dagens.

Après l'élection de Jean-Luc Marion, deux fauteuils restent à pourvoir à l'Académie française, qui compte normalement 40 membres, celui de l'ancien Premier ministre Pierre Messmer, décédé le 29 août 2007, et celui de l'écrivain Alain Robbe-Grillet décédé le 18 février 2008.

Une nouvelle élection est programmée le 20 novembre, au fauteuil de Pierre Messmer. Election pour laquelle l'Académie a enregistré la candidature de Simone Veil, ancienne ministre et ancienne présidente du Parlement européen.

Last edited by FDL (06-11-2008 19:21:12)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

163

Re: L'Académie française

Chouette ! J'ai gagné mon pari avec moi-même.

Le Figaro a écrit:

Simone Veil élue à l'Académie française

Selon RTL, l'ancienne ministre et présidente du Parlement européen Simone Veil a été élue au premier tour de scrutin par 22 voix sur 29 votants à l'Académie française.
Elle occupera désormais le treizième fauteuil, en remplacement de l'ancien premier ministre Pierre Messmer, décédé le 29 août 2007.

site de l'Académie a écrit:

20 novembre 2008 : élection

L’Académie française, dans sa séance du jeudi 20 novembre 2008, a procédé à l’élection au fauteuil de M. Pierre Messmer.

Mme Simone Veil, a été élue au premier tour de scrutin avec 22 voix sur 29 votants, 5 bulletins blancs et 2 bulletins blancs marqués d’une croix. Les autres candidats n'ont pas obtenu de voix.

Élection stalinienne.

Last edited by FDL (20-11-2008 16:53:03)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

Heureusement, Simone veille !

--> [ ] <--

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

165

Re: L'Académie française

Toute une flopée de candidats pour succéder à Robbe-Grillet (en fait, Maurice Rheims puisque Robbe n'a jamais été reçu) : Weyergans, Hermary-Vieille (sic), Van Cauwelaert (re-sic), J-L Servan-Schreiber (retiré), l'inoxydable Olivier Mathieu (re-re-sic).
http://www.academie-francaise.fr/actualites/index.html

Je parie sur Weyergans.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

166

Re: L'Académie française

Sans surprise, Weyergans a été élu. J'ai remporté mon pari avec moi-même, je suis content.

Le Figaro a écrit:

François Weyergans rejoint les Immortels

Candidat de la dernière heure au fauteuil de l'académicien Maurice Rheims, le romancier a créé la surprise en devançant de sérieux rivaux.

Le romancier François Weyergans a été élu jeudi à l'Académie française par 12 voix sur 24 (23 suffrages exprimés, un vote blanc) au troisième tour de scrutin. Il a devancé Didier Van Cauwelaert (cinq voix), François Taillandier et Catherine Hermary-Vieille (deux voix chacun) et Renaud Camus (une voix).

Âgé de 68 ans, le nouvel académicien occupera le siège du commissaire-priseur Maurice Rheims, dont il était un proche. C'est le cinéaste et producteur Claude Berri qui lui avait conseillé de se présenter Quai de Conti. Berri dont la compagne n'était autre qu'une certaine… Nathalie Rheims, fille du défunt. Alain Robbe-Grillet avait succédé à Maurice Rheims mais n'ayant pas voulu sacrifier au protocole, il n'avait pas été reçu sous la Coupole.

Écrivain atypique, oiseau de nuit, aimant prendre son temps, François Weyergans va-t-il changer de vie et se plier au rite des immortels (séance chaque jeudi à 15 heures) ? Compte-t-il participer assidûment ? À cette question essentielle, il nous a répondu jeudi : «Oui, bien sûr. Le dictionnaire me passionne. Et plus que tout, j'ai besoin d'horaires réguliers pour mieux structurer mon emploi du temps.» D'autant qu'il vient de s'installer dans un petit bourg du nord de la France pour se consacrer pleinement à l'écriture, au calme. Il laissera donc le temps au temps pour poursuivre la rédaction de son nouveau roman.

Après l'élection de Weyergans, les quarante fauteuils de l'Académie française sont pourvus, pour la première fois depuis 2006.

Last edited by FDL (26-03-2009 20:58:25)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

L'automne gagne Paris, les feuilles mortes s'envolent et les Papys font leur rentree aujourd'hui au cours d'une seance consacree a la lumiere. Le Monde diffuse des extraits des cinq discours, tres interessants, prononces et disponibles en ligne: http://www.institut-de-france.fr/minisi … academies/

FDL ne cache pas ta joie!

168

Re: L'Académie française

Hmm, ça m'a l'air excitant. Je lirai ça ce soir.
Merci pour le lien.

Re: L'Académie française

Il est vraiment temps que quelqu'un te redonne la définition exacte de ce mot ...

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

170

Re: L'Académie française

J'ai hésité à écrire "orgasmique" mais n'ayant pas encore lu les discours, ça aurait été trop... précoce.

Re: L'Académie française

http://www.lefigaro.fr/livres/2010/02/1 … l8230-.php

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

172

Re: L'Académie française

Révolution à l'Académie qui devient encore plus sévère sur l'âge que le Vatican pour les futurs papes :

Le Figaro a écrit:

L'Académie française rajeunit les immortels

INFO LE FIGARO - La prestigieuse institution limite l'âge d'élection à 75 ans.

Désormais, on ne pourra plus être immortel passé l'âge de 75 ans. C'est la nouvelle disposition du règlement intérieur adoptée jeudi dernier par les membres de l'Académie française qui empêche toute élection d'une personnalité de plus de 75 ans. Quai Conti n'a pas encore rendu officiel l'information, mais cela ne devrait tarder. L'objectif est clair : il s'agit non seulement de rajeunir «l'effectif» de la prestigieuse institution, mais, surtout, d'élire des personnalités encore dans la force de l'âge capables de soutenir activement ses missions de plus en plus nombreuses. En fait, l'Académie française ne suit que l'exemple de l'Institut (l'Académie des sciences) qui avait pris les mêmes dispositions en 2002, et qui est même allé plus loin avec cette règle : «La moitié au moins des postes ouverts à chaque session étant réservée à des candidats âgés de 55 ans au plus au 1er janvier de l'année de l'élection.»

Cette limitation d'âge est une petite révolution elle n'est évidemment pas rétroactive. Si ce règlement avait été adopté il y a quelques années, elle aurait privé l'Académie d'un certain nombre d'illustres candidats. Ainsi Marguerite Yourcenar, première femme élue quai Conti, n'aurait-elle pas eu le droit d'appartenir au club des 40 membres puisqu'elle fut admise alors qu'elle avait 76 ans. Georges Vedel, a été élu à plus de 87 ans, Georges Dumézil à 80 ans. Plus près de nous, Max Gallo, reçu avec une quasi unanimité, avait 75 ans. Simone Veil a eu les honneurs de l'académie à plus de 80 ans, et Dominique Fernandez avait 78 ans en mars 2007 quand il a été triomphalement élu. Enfin, cette disposition coupe l'herbe sous les pieds de nombreux candidats ayant déjà postulé sans succès -comme Pierre Bergé- ou d'autres très nombreux- qui avaient des désirs d'immortalité.

173

Re: L'Académie française

L'Académie française a une nouvelle académicienne : Danièle Sallenave, qui s'est notamment illustrée contre l'usage des langues régionales.

Le Figaro - AFP a écrit:

Académie: élection de Danièle Sallenave

La romancière et journaliste Danièle Sallenave a été élue aujourd'hui à l'Académie française au fauteuil de Maurice Druon, décédé en avril 2009, devenant ainsi la septième immortelle de l'histoire de la vénérable institution et la cinquième à porter l'habit vert aujourd'hui.

Danièle Sallenave a été élue au premier tour de scrutin avec 18 voix, sur 28 votants, contre 5 voix à Jean-Louis Servan-Schreiber, un bulletin blanc et quatre bulletins blancs marqués d'une croix (signifiant un vote d'opposition, ndlr), a annoncé l'Académie française dans un communiqué. Six autres candidatures au fauteuil 30 avaient été enregistrées.

Née à Angers en 1940, normalienne, agrégée de lettres et traductrice de l'italien, Danièle Sallenave a également collaboré au journal Le Monde, à la revue Le Messager européen et aux Temps modernes. Elle tient depuis 2009 une chronique hebdomadaire, le vendredi, sur France Culture.

Lauréate du prix Renaudot en 1980 pour "Les portes de Rubbio" et du Grand prix de littérature de l'Académie française en 2005 pour l'ensemble de son oeuvre, elle est aussi membre du jury du prix Femina. Elle a par ailleurs enseigné la littérature et l'histoire du cinéma à l'université Paris-X Nanterre de 1968 à 2001. Cette fille d'instituteurs, auteur de plus d'une trentaine d'ouvrages, avait été à partir de 1983 un des écrivains phares de P.O.L avant de rejoindre Gallimard en 1988.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

FDL nl a écrit:
Le Figaro a écrit:

l'Académie française ne suit que l'exemple de l'Institut (l'Académie des sciences)

l'Institut, ce n'est pas plutôt l'Institut de France, c'est-à-dire les cinq académies, dont l'Académie française et l'Académie des sciences ?

Oder so ähnlich.

Re: L'Académie française

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE L'INSTITUT DE FRANCE
TITRE Ier
L'INSTITUT DE FRANCE ET LES ACADÉMIES

Article 1er
L'Académie française, l'Académie des inscriptions et belles-lettres, l'Académie des sciences, l'Académie des beaux-arts et l'Académie des sciences morales et politiques, régies par leurs statuts et règlements respectifs, composent l'Institut de France qui, outre la gestion de ses biens propres, est garant de leurs intérêts communs et respectifs.
(...)

176

Re: L'Académie française

Quelle classe, ce Weyergans...

Le Figaro a écrit:

Weyergans très en retard à l’Académie

A 15 heures passées de quelques minutes, Jean d’Ormesson a annoncé que la réception de François Weyergans sous la Coupole allait débuter, malgré l’absence du principal intéressé, qui n’était toujours pas arrivé.
Erik Orsenna, imperturbable, commence la lecture de son hommage à François Weyergans.

Les premiers mots de son discours semblent prémonitoires…
«Vous voici.
Vous voici enfin !
Élu le 26 mars 2009, reçu aujourd’hui, 27 mois plus tard.
Nous avons failli attendre.
Pourtant, la manière dont vous aviez mené campagne, tambour battant, semblait indiquer une vive impatience à nous rejoindre.
Las, les prétextes ont commencé.
C’était le choix du tailleur, qui vous torturait trop.
C’était la période de l’année, redoutable, disiez-vous, pour les allergies. C’était une mauvaise configuration des astres.
C’était surtout la rédaction de votre discours, dont la seule idée vous plongeait dans les affres»

Erik Orsenna poursuit la lecture de son discours, sous les éclats de rire. Il feint de s’adresser directement à François Weyergans, qui n’est toujours pas là…

Vers 15h 15, on aperçoit la silhouette de François Weyergans, qui se glisse en catimini dans les rangs.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

177

Re: L'Académie française

AFP a écrit:

Amin Maalouf élu à l'Académie française
L'écrivain franco-libanais a été élu jeudi au premier tour pour succéder à l'anthropologue Claude Lévi-Strauss, décédé en octobre 2009.

178

Re: L'Académie française

Je venais de copier l'article. ;)
Il a été élu sans grande surprise, cela dit.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

179

Re: L'Académie française

Hahahaha ! C'est la déliquescence de l'Académie française.

Le Figaro - AFP a écrit:

PPDA candidat à l'Académie française

L'ancien présentateur du journal de 20H00 de TF1, Patrick Poivre d'Arvor, serait candidat à l'Académie française au fauteuil de Pierre-Jean Rémy, décédé en avril 2010, a écrit aujourd'hui le site du Point.

L'Académie française "ne commente pas cette information", précisant que les candidatures sont enregistrées le jeudi après la lecture en séance de la ou les lettres de candidature des prétendants. L'élection du successeur de l'écrivain et diplomate Pierre-Jean Rémy se déroulera le 26 avril. Un premier scrutin avait eu lieu le 8 décembre 2011 mais aucun candidat n'avait été élu, faute de majorité à l'issue d'un vote en trois tours.

Onze candidats, dont le romancier et nouvel ambassadeur à l'Unesco, Daniel Rondeau, étaient alors en lice pour remplacer au fauteuil 40 Pierre-Jean Rémy.
Pour la nouvelle élection d'avril, l'Académie fait face à une crise des vocations, ayant reçu jusqu'ici les seules candidatures de Michael Edwards, professeur honoraire au Collège de France, et de la romancière Isaline Rémy.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

180

Re: L'Académie française

L'élection a lieu demain. Je parie sur Slama.
PS : le Figaro a oublié un candidat, Michel Borel. Donc ils ne seront pas cinq mais six ; encore un journaliste qui a bien fait son boulot...

Le Figaro a écrit:

Académie française : qui sera le prochain immortel ?

Le jeudi 24 janvier, la prestigieuse institution vote pour admettre dans ses rangs un nouveau membre. Parmi les cinq candidats, l'essayiste Alain-Gérard Slama et la romancière Sylvie Germain se livrent une belle bataille.

L'Académie française est, en temps normal, composée de quarante membres. Suite aux décès de Jean Dutourd, Pierre-Jean Rémy, Hector Bianciotti, Félicien Marceau et Michel Mohrt, ils ne sont plus que trente-cinq aujourd'hui. Dans sa séance du jeudi 24 janvier, l'institution procédera à une élection pour pourvoir le fauteuil n°40 longtemps occupé par Pierre-Jean Rémy, mort en avril 2010.

Cinq candidats en lice

Cinq personnes ont expédié une lettre de candidature à Mme Hélène Carrère d'Encausse, le secrétaire perpétuel. Citons-les par ordre alphabétique: Linda Bastide, Michel Carassou, Yves-Denis Delaporte, Sylvie Germain et Alain-Gérard Slama. Rappelons que l'Académie française n'est pas obligée d'élire l'un d'entre eux, il est arrivé que les votes débouchent sur une «élection blanche», c'est-à-dire sans élu. Mais, après avoir décalé cette élection d'abord prévue en décembre 2012, les immortels prendront-ils le risque de ne pas remplacer Pierre-Jean Rémy ? Au vu des candidats, on peut tout de même dire que l'on se dirige vers un duel entre Sylvie Germain et Alain-Gérard Slama. Petit tour d'horizon des forces en présence.

Sylvie Germain: une nouvelle femme sous la Coupole ?

Né en 1954, la romancière Sylvie Germain a déjà publié une trentaine d'ouvrages. Cette ancienne professeur de lettres et de philosophie (elle a notamment enseigné à Prague) a été remarquée dès son entrée en littérature. Son premier roman paru en 1984, Le Livre des nuits (Gallimard) obtint six prix littéraires. Et cinq années plus tard, elle décroche le prix Femina avec Jours de colère (Gallimard). En 2005, elle franchit un nouveau palier avec Magnus, roman qui se voit décerner le Prix Goncourt des lycéens. En plus de ses qualités d'écrivain, elle pourrait attirer des voix sur sa candidature car il y a très peu de femmes sous la Coupole. Elles ne sont que cinq, avec le secrétaire perpétuel (Florence Delay, Assia Djebar, Danièle Sallenave et Simone Veil).

Alain-Gérard Slama: un homme de débats

Né en 1942, Alain-Gérard Slama est chroniqueur, essayiste, écrivain et historien. Ce normalien, agrégé de lettres classiques et élève de Sciences-Po est l'auteur d'une dizaine d'essais. On lui doit, entre autres, Les chasseurs d'absolu: genèse de la gauche et de la droite, son premier essai publié en 1980 chez Grasset, Le siècle de monsieur Pétain: essai sur la passion identitaire (Perrin), et La Société d'indifférence (Plon). Le dernier en date est un livre en plusieurs tomes: Les écrivains qui ont fait la République (Plon). Chroniqueur au Figaro et au Figaro Magazine, ainsi que sur France Culture, avec lui, la Compagnie accueillerait en son sein un homme de débats et un fin connaisseur de l'histoire contemporaine.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

181

Re: L'Académie française

Haha ! Ça fait trois ans que Pierre-Jean Rémy est mort et deux ans que les académiciens n'arrivent pas à lui trouver un successeur.

Le Figaro a écrit:

Aucun nouvel élu à l'Académie française

Encore une élection à l’Académie française qui débouche sur aucun élu. Il a fallu quatre tours de scrutin, mais les immortels n’ont pas pu départager Sylvie Germain et Alain-Gérard Slama. La romancière a pourtant obtenu jusqu’à 13 voix (quinze suffisaient pour obtenir la majorité). Alain-Gérard Slama a rassemblé neuf suffrages. Le problème est qu’au dernier tour, les académiciens ont émis des réserves sur les candidats en cochant onze bulletins d’une croix, signifiant par là qu’aucun ne leur plaisait vraiment. On peut parler d’une crise sous la Coupole, car l’Académie n’arrive pas à «recruter» des personnalités indiscutables, et celles qui osent affronter les votes des immortels ne recueillent pas les suffrages nécessaires.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

182

Re: L'Académie française

Je parie sur Michael Edwards, qui avait failli être élu la dernière fois :

Le Nouvel Observateur a écrit:

Election jeudi au fauteuil de Jean Dutourd à l'Académie française

PARIS (AFP) - Les immortels s'apprêtent à élire, jeudi, le successeur de l'écrivain Jean Dutourd, disparu le 17 janvier 2011, après une série inquiétante d'élections blanches à l'Académie française, faute de majorité.

Le 10 mai 2012, lors d'une première élection, aucun remplaçant au fauteuil 31 de Jean Dutourd n'avait pu être trouvé. Quant au fauteuil 40 d'un autre académicien, Pierre-Jean Rémy, il n'a pas trouvé preneur à trois reprises: le 24 janvier 2013, le 26 avril 2012 et le 8 décembre 2011.

"Il n'y a pas de loi de fatalité des élections blanches", estime Jean-Mathieu Pasqualini, directeur de cabinet du secrétaire perpétuel de l'institution.

"Une bouffée de mécontentement semble souffler sur l'Académie en ce moment, signe d'une certaine inquiétude des immortels et de leur lassitude face à la multiplication des élections ces dernières années", confie-t-il à l'AFP. "Mais des candidats solides se présentent jeudi à la succession de Jean Dutourd", dit-il.

L'illustre assemblée, forte de 40 membres quand elle est au complet, "a été décimée entre 2006 et 2010 avec la disparition d'une dizaine de ses membres", rappelle-t-il.

Pourtant, l'Académie française a besoin de se renouveler. Cinq fauteuils sur quarante sont actuellement vacants, dont trois ouverts pour l'instant à candidature.

Parmi les six prétendants au fauteuil 31 figurent notamment l'historien et homme de médias Jean-Noël Jeanneney, ancien président de Radio France et de la BNF, dont c'est la première tentative, et le poète, écrivain et professeur franco-britannique Michael Edwards, du Collège de France, qui frappe à la porte de l'Académie pour la 3e fois.

"Ce n'est pas parce qu'on a été évincé lors de l'élection à un fauteuil donné qu'on le sera en postulant à un autre", assure M. Pasqualini.

"S'il y avait à nouveau une élection blanche, cela risquerait de dissuader de futurs bons candidats", relève-t-il.

Les élections blanches ont cependant toujours existé à l'Académie française, fondée en 1635 par Richelieu et chargée de veiller au respect de la langue française. A l'inverse, d'autres candidats remportent la mise à une très large majorité, dès le premier tour. La mission première de l'Académie est de composer le dictionnaire.

La limite d'âge pour postuler à l'immortalité est fixée depuis 2010 à 75 ans.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

183

Re: L'Académie française

J'ai gagné (bon, en même temps, je suis le seul à alimenter ce thread).


INFO LE FIGARO - Michael Edwards à l'Académie française
Le Figaro, 21/02/2013 | Mise à jour 16:32
L'Académie française a élu au fauteuil de Jean Dutourd le poète, philosophe et traducteur anglais Michael Edwards. Âgé de 74 ans, il a été préféré par les Immortels à Jean-Noël Jeanneney, ancien ministre et ancien président de Radio France.

Plus d'informations à suivre.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

184

Re: L'Académie française

74 ans ? Il était temps.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

185

Re: L'Académie française

Oui, justement. 75 ans cette année et c'était la troisième fois qu'il se présentait. Du coup, il y avait pas mal de chances pour qu'il soit élu.
J'ai regardé sa bibliographie, elle m'a l'air très intéressante.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

Jean-Noël Jeanneney aurait il pu être le seul académicien de gauche ?

187

Re: L'Académie française

Tu exagères, il y en a, des académiciens de gauche ; au moins huit pour lesquels je suis sûr :

- Jean-Denis Bredin
- Alain Decaux
- Amin Maalouf
- Pierre Nora
- Érik Orsenna
- Jean-Christophe Rufin
- Danièle Sallenave
- Michel Serres

Certes, ce ne sont pas des révolutionnaires et ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà ça.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

188

Re: L'Académie française

Ben alors, aucune dépêche AFP pour signaler l'élection de Dominique Bona dès le premier tour ? J'ai dû consulter le site de l'Académie pour voir les résultats :

l'Académie française a écrit:

Élection de Mme Dominique BONA (F33)

Le 18 avril 2013

Élection

L’Académie française (29 votants), dans sa séance du jeudi 18 avril 2013, a procédé à l’élection au fauteuil de M. Michel Mohrt (33).

Les voix obtenues au premier tour de scrutin sont les suivantes :

Mme Dominique BONA : 15

M. Stéphane BRETON :

M. Michel CARASSOU :

M. Yves-Denis DELAPORTE :

M. Olivier MATHIEU :

M. Philippe MEYER : 8

M. Philippe MULLER :

M. Patrick SBALCHIERO :

M. Bernard SERGENT :

M. AthanaseVANTCHEV DE THRACY :



Bulletins blancs :

Bulletins blancs marqués d’une croix : 6



Mme Dominique Bona est élue au premier tour.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

189

Re: L'Académie française

Athanase VANTCHEV DE THRACY a un prénom de berger de bande dessinée, et il est regrettable qu'il n'ait pas été élu.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

190

Re: L'Académie française

Oui haha. J'adore son nom aussi. Son site vaut le coup d'oeil : http://www.athanase.org/ancien/bio.htm

Il a d'ailleurs une notice dans Wikipedia (version anglophone, pas francophone).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

191

Re: L'Académie française

En fait, Athanase Vantchev de Thracy est la face présentable de Claude de Bortoli, qui est le côté obscur. Cf sa bibliographie : http://www.athanase.org/ancien/ouvrages.htm

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

Dommage que Philippe Meyer n'ait pas été élu (je ne connais pas celle qui a été élue).

193

Re: L'Académie française

Hum... L'Académie devient vraiment un hospice pour politiques dont on ne sait plus quoi faire...

Le Figaro a écrit:

Exclusif - Xavier Darcos élu à l'Académie française

Xavier Darcos a été élu aujourd'hui à l'Académie française au fauteuil de Pierre-Jean Rémy. Il l'a emporté face à un adversaire de poids, Antoine Compagnon, professeur au Collège de France et grand spécialiste de Proust. Rappelons que Xavier Darcos est, entre autres, ancien ministre de l'Education nationale et ancien ministre du Travail et des Relations sociales.

L'actuel président de l'Institut français, agrégé de lettres classiques, a écrit de nombreux ouvrages dont le dernier en date est Histoire de la littérature française. Il est par ailleurs secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences morales et politiques.

Alors qu'ils auraient pu élire Athanase Vantchev de Thracy ! Scandaleux.
La liste des candidats :

Élection au fauteuil de M. Pierre-Jean Rémy (F40)

L’Académie française, dans sa séance du jeudi 13 juin, procèdera à l’élection au fauteuil de M. Pierre-Jean Rémy (F40). Les neuf candidats enregistrés, par ordre alphabétique, sont les suivants :

M. Alexis Antois ;Mme Frédérica Calmettes ;M. Michel Carassou ;M. Antoine Compagnon ;M. Xavier Darcos ;M. Yves-Denis Delaporte ;M. Olivier Mathieu ;Mme Isaline Rémy ;M. Athanase Vantchev de Thracy.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

194

Re: L'Académie française

Comment le Point a raté un de ses articles (j'ai pu récupérer cet article sur Google cache browser car la page avait été inopinément supprimée, tiens donc).

Le Point a écrit:

Comment Xavier Darcos va rater son élection à l'Académie

Le Point.fr - Publié le 13/06/2013 à 07:41
Il avait tout préparé. Mais, à force de trop en faire, l'ancien ministre s'est ridiculisé et devrait rester à la porte de l'Académie française. Explications.

Qui remplacera Pierre-Jean Rémy au fauteuil 40 ? Parti ultra-favori, l'ancien ministre Xavier Darcos ne devrait pas concrétiser son rêve. L'ancien ministre, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques jouissait de l'image d'un homme de culture qui, partout où il est passé, s'est battu pour rehausser l'image de la France et de ses artistes à l'étranger. Ambassadeur, en mission pour la politique culturelle extérieure de la France, il est depuis 2010 à la tête de l'Institut français et chapeaute donc l'action culturelle extérieure de la France. Malheureusement pour lui, les candidatures se sont multipliées à ce fauteuil. Il affrontera pas moins de huit challengers : Alexis Antois, Frédérica Calmettes, Michel Carassou, Antoine Compagnon, Yves-Denis Delaporte, Olivier Mathieu, Isaline Rémy et Athanase Vantchev de Thracy. Mis à part Antoine Compagnon, aucun n'a la moindre chance d'être élu, mais on devrait assister à une forte dispersion des voix.

Une blanche ou Antoine Compagnon

Pour échapper au piège, Xavier Darcos a rivalisé d'amabilités, voire de flatteries. Ces dernières semaines, les académiciens s'échangeaient sous le manteau la dédicace qui ornait les premières pages de l'exemplaire que chacun d'entre eux avait reçu de son Histoire de la littérature française fraîchement publié. Un chef-d'oeuvre de flagornerie ! D'autant qu'aucun des Immortels ayant un peu écrit n'est oublié dans les pages d'un livre censé distinguer le meilleur de notre création littéraire. Bref, trop c'est trop. Tant de sollicitudes mielleuses ont finalement agacé. Et le favori de l'hiver court au-devant d'une défaite quasi assurée. On se dirige vers une élection blanche, à moins qu'Antoine Compagnon, professeur au Collège de France et historien de la littérature française, dont la cote est au plus haut, ne coiffe au poteau l'ancien ministre trop empressé. Réponse dans quelques heures...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

Rue89 l'a également noté !

Journaliste au style peu léché a écrit:

15h56. « L’ancien ministre de l’Education nationale Xavier Darcos élu à l’Académie française », affiche une alerte sur mon smartphone. Ah tiens, il y est arrivé finalement ? Ce jeudi matin pourtant, j’avais lu sur Le Point que c’était chaud patate : à force de « sollicitudes mielleuses », Darcos a agacé les Immortels

C'était pas très malin de la part du journaliste de se lancer dans ce pronostic avec une telle assurance.
Et en plus de cela, ne pas assumer après coup.

http://www.rue89.com/2013/06/13/comment … ipe-243296

196

Re: L'Académie française

Les explications du Point sont assez foireuses quand même. On y lit ça :

Contacté, le rédacteur en chef du site, Jérôme Beglé, explique que l’article « n’aurait jamais dû être publié » :

    « Nous avions préparé deux papiers d’analyse sur la défaite de l’un ou de l’autre, on avait fait la même chose pour Antoine Compagnon [l’historien de la littérature française, aussi candidat, ndlr].

    Il aurait dû être mis en ligne à 17 heures, on l’a mis à 7 heures, c’est une erreur de doigt. »

Si l'article du Point devait être publié à 17h, pourquoi l'article indique-t-il : "Comment Darcos va rater son élection" ?
"Va rater" est pourtant du futur proche.
"L'ancien ministre devrait rester à la porte de l'Académie".
etc.
On n'écrit pas ce genre de phrases après l'élection mais bien avant.
D'ailleurs, le papier sur Antoine Compagnon n'a finalement pas paru, si ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

197

Re: L'Académie française

Candidat à l'Académie à 15 ans (l'élection a lieu aujourd'hui) : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/ … francaise/

Se faire un titre de gloire d'avoir lu les Mémoires d'outre-tombe, mouais, bof... J'aurais été plus impressionné s'il avait lu l'autobiographie de Nabilla en entier.
A part ça, il n'est pas très modeste le garçon : futur sociétaire de la Comédie Française, mais oui mais oui.

L'élection d'aujourd'hui se jouera entre Catherine Clément et Dany Laferrière mais je parie sur le dernier.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

198

Re: L'Académie française

J'ai gagné. Mais c'était assez évident :

Le Figaro a écrit:

Dany Laferrière, élu à l'Académie française

Assurément, avec l'élection sous la Coupole de Dany Laferrière, c'est un grand écrivain et un homme délicieux qui fait son entrée au sein de la vénérable institution.

INFO LE FIGARO - L'écrivain canadien d'origine haïtienne a été élu dès le 1er tour avec treize voix sur vingt-trois.

Vous connaissez les critères pour être élu à l'Académie française? Le bon profil académique a été défini en une formule par Jacques Chastenet, diplomate et historien qui a siégé sous la Coupole de 1956 à 1978. Il avait dit devant Maurice Druon: «Il faut avoir du talent, de la notoriété, et être de bonne compagnie». Depuis cette phrase a été maintes fois répétée et expliquée. «Les deux premières exigences vont de soi. La troisième ne demande qu'un peu de réflexion: nous allons fréquenter le nouvel élu pendant des années...», a souligné Max Gallo. Dany Laferrière rassemble toutes ces qualités. Il a emporté dès le premier tour avec 13 voix sur 23 votants, face à Catherine Clément, Yves-Denis Delaporte, Arthur Pauly, le lycéen de quinze ans qui a fait parlé de lui (voir lefigaro.fr/livres), Jean-Claude Perrier, Georges Tayar. Assurément, c'est un grand écrivain et un homme délicieux qui fait son entrée au sein de la vénérable institution.

D'abord un grand écrivain

Un grand écrivain, d'abord. Dany Laferrière a aujourd'hui 60 ans, il est né à Port-au-Prince et vit depuis longtemps à Montréal. Il a fait son entrée en littérature avec un premier roman remarqué: Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer, c'était en 1985, il était publié par VLB, un éditeur canadien. Il a, depuis, écrit une vingtaine de livres et rejoint la maison d'édition Grasset. En 2009, il a été couronné par le Prix Médicis pour L'énigme du retour. L'année suivante, il fait le récit de ce qu'il a vécu lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, Tout bouge autour de moi. En septembre, il a publié un superbe livre sur l'écriture et la littérature, Journal d'un écrivain en pyjama (voir Le Figaro du 24 octobre). Ce que l'on remarque le plus à travers tous ses livres, c'est cet extraordinaire style: Laferrière aime la langue française et les mots et la poésie. Ce qui n'est pas pour déplaire aux immortels.

C'est aussi un homme de bonne compagnie. Son humilité et sa gentillesse ont séduit tous ceux qui l'ont approché. C'est aussi un homme de parole. Il connaissait ses chances d'être élu, mais il a tenu à honorer un engagement: il se trouve aujourd'hui à Port au Prince pour inaugurer le premier salon du livre de Haïti. «C'est un grand jour pour l'Académie et pour la langue française», affirme-t-on quai Conti.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Académie française

FDL a écrit:

J'ai gagné. Mais c'était assez évident

Qui va être le premier à nous expliquer qu'en ces temps troublés que nous connaissons de libération de la parole raciste, le fait qu'un noir soit élu à l'Assemblée est un signal fort?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

200

Re: L'Académie française

Le jeune a eu une voix...

Sérieusement quel immortel a voté pour lui ?

Last edited by Arken (12-12-2013 20:00:27)