Re: Girouettes et traitres

Et en français, ça donne quoi ?

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

152

Re: Girouettes et traitres

Après Peltier, c'est au tour de Villiers. Les gueux se réconcilient à la gamelle, comme le disait Diderot :

Libération a écrit:

Villiers, une cure de majorité présidentielle pour se relancer

Droite. Le président du MPF devrait entrer au comité de liaison réunissant l’UMP et ses alliés.

Philippe de Villiers rentre au bercail. Le président du Mouvement pour la France (MPF) devrait annoncer courant septembre son entrée au comité de liaison de la majorité présidentielle présidé par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille. Un «comité Théodule» qui réunit l’UMP, le Nouveau Centre d’Hervé Morin, la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel et Eric Besson, l’ancien socialiste devenu ministre de l’Immigration et de l’identité nationale dans le gouvernement Fillon III.

«Liberté». «Cette proposition m’a été faite par Nicolas Sarkozy lors de notre dernière rencontre. Il m’a proposé de participer à cette structure. Je pense que ma réponse sera positive», expliquait, hier, Philippe de Villiers pendant sa première journée de congé dans son fief vendéen. Le 7 juillet, la direction de son parti a décidé officiellement de rejoindre ce comité de liaison. «Philippe de Villiers participera en son nom propre à ses travaux. Pas en tant que président du MPF. Notre formation garde son entière liberté de parole. Il n’est pas question de s’aligner sur l’UMP», prend soin de préciser Roger Foinels, chargé de l’organisation des fédérations villiéristes. Auparavant le patron du MPF avait pris soin de rencontrer son homologue de l’UMP, Xavier Bertrand, et de s’entretenir avec l’ex-socialiste Jean-Marie Bockel.

«Après le résultat de la présidentielle et des européennes, la question s’est posée de continuer notre activité politique. Nous avons décidé de poursuivre», résume Patrick Louis, secrétaire général du MPF. Mais en mettant un peu d’eau dans son vin antisarkozyste. «Il faut bien se rendre compte que l’électorat ne nous suit pas forcément dans notre stratégie d’opposition au gouvernement. Notre électorat est critique envers Nicolas Sarkozy mais pas au point de voter pour nous», constate ce député européen non renouvelé en juin.

En 2007, Philippe de Villiers tente de préempter l’héritage électoral de Le Pen, sans succès. Il ne recueille que 2,23 % des voix. Aux dernières européennes, le président du conseil général de Vendée réussit à sauver son siège alors que le MPF ne totalise que 4,8 % des suffrages. «J’ai réalisé mes meilleurs scores électoraux quand j’étais dans la majorité présidentielle», reconnaît de Villiers en se référant aux européennes de 1994.

«L’UMP a siphonné une partie de l’électorat FN et du nôtre. La machine UMP a aujourd’hui tendance à écraser tout le monde. Il vaut mieux donc être à l’intérieur, plutôt que de se cantonner à un statut d’opposant de luxe», justifie un membre du bureau exécutif pour qui «intégrer cette structure exclusivement consultative ne mange pas de pain».

Jacques Bompard, le maire d’Orange et ancien frontiste espère même que cela pourra contribuer «à droitiser l’UMP». Philippe de Villiers souhaite faire entendre au sein de ce comité sa petite musique pour assurer «la présence de [sa] sensibilité de droite souverainiste au sein de l’UMP». Surtout, après ses derniers revers électoraux, le MPF cherche à s’assurer les bonnes grâces de la machine sarkozyste avant la bataille des régionales.

Même si les souverainistes veulent présenter des listes autonomes dans certaines régions face aux listes UMP, ils cherchent également à placer leurs candidats en position éligible sur des listes d’union de la droite. Le créateur du Puy du fou joue de sa mainmise totale sur son département pour revendiquer une place de partenaire incontournable. Son poids en Vendée est à même de faire retomber la région des Pays de la Loire, passée à gauche en 2004, dans l’escarcelle de la droite.

Débauchage. En participant à ce comité de liaison, Philippe de Villiers coupe également court aux velléités de l’UMP de débaucher certains de ses proches à coups de maroquins ministériels pour mieux l’affaiblir. Avant les européennes, François Fillon avait ainsi approché le sénateur villiériste de Vendée, Bruno Retailleau, pour lui proposer le poste de secrétaire d’Etat à l’Industrie numérique. Ancien ministre, Philippe de Villiers jure ses grands dieux qu’il ne cherche pas à rejoindre ce gouvernement. Mais il fait tout pour que ses proches n’y entrent pas.

153

Re: Girouettes et traitres

Rama Yade, experte dans l'art du girouettisme :

Le Figaro a écrit:

«Choquée», Yade revient sur ses propos sur les élites

La Secrétaire d'Etat aux Sports explique qu'elle a été «instrumentalisée». Ses déclarations sur la coupure entre peuple et élites n'évoquaient selon elle que l'affaire Polanski et pas la nomination à l'Epad de Jean Sarkozy.

Rétropédalage ? Rama Yade se dit vendredi dans un communiqué «profondément choquée» de l'interprétation de ses propos sur TV5. Jeudi, la secrétaire d'Etat aux Sports avait fait entendre une voix discordante, expliquant qu'il ne faut pas ignorer l'«émotion» dans l'opinion publique face à certaines affaires, ni donner le sentiment d'une «coupure entre les élites» et les «petits» qui pourrait «remettre en selle le Front national».

En pleine polémique sur l'arrivée de Jean Sarkozy, le fils du chef de l'Etat, à la tête du conseil d'administration de l'Epad, les propos de la secrétaire d'Etat avaient été interprétés comme une critique de cette nomination.

Faux, assure vendredi Rama Yade : ces propos évoquaient uniquement la défense du cinéase Roman Polanski, extradé aux Etats-Unis pour y répondre d'un viol sur mineure, par un certain nombres d'hommes politiques, dont le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Mais pas du tout la polémique autour des écrits de ce dernier et encore moins l'affaire Jean Sarkozy.

«Le texte de l'AFP, qui a visiblement servi d'inspiration à l'ensemble des commentateurs pour résumer mon propos, était abusif. Manifestement destiné à entretenir la polémique, il traduit une instrumentalisation pure et simple», écrit Rama Yade, qui assure que «la vidéo de TV5 est là pour démontrer le décalage total entre la réalité de mon propos et le commentaire de l'AFP.» .

Dans cette vidéo, cependant, on peut aisément constater que Rama Yade a évoqué la nomination de Jean Sarkozy à l'EPAD, en y mettant de la distance: «Ce n'est pas encore fait. L'élection a lieu le 4 décembre. Ce sont les élus des Hauts-de-Seine qui portent la responsabilité de l'élire ou pas. Ils voteront en leur âme et conscience et ce sont eux qui devront rendre compte devant leurs électeurs». La secrétaire d'Etat ajoutait toutefois n'avoir «aucune leçon à donner à Jean Sarkozy». «C'est un grand jeune homme, il assumera ses responsabilités».

http://www.youtube.com/watch?v=vGMpuo8E … r_embedded

Une voix souvent discordante au sein du gouvernement

Rama Yade fait souvent entendre une voix discordante de celle de ces collègues du gouvernement, quitte à revenir ensuite sur ses propos. Fin 2007, elle s'était emportée contre la visite en France du Guide Suprême lybien Muhammar Kadhafi, s'attirant les foudres de l'Elysée, qui l'avait convoqué pour un entretien de recadrage. Nicolas Sarkozy lui avait toutefois laissé conserver son poste de secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme. Rama Yade avait alors expliqué que ses propos avaient été «caricaturés» par les journalistes.

Trois mois plus tard, début 2008, en pleine campagne municipale, Rama Yade évoque «cette gauche qui s'en prend à moi parce que je suis noire». La vidéo de cette déclaration fait le tour de la Toile et provoque un tollé au PS, qui porte plainte. Quelques jours plus tard, interrogé sur l'usage à Argenteuil d'un spray répulsif pour éloigner les SDF, elle estime qu'il faut «tout tenter dans une ville»,. Une fois encore, elle revient sur ses déclarations deux jours plus tard, parlant d'un «malentendu».

Le refus de la jeune secrétaire d'Etat d'être candidate aux élections européennes de juin 2009 lui vaudra de perdre son secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme, supprimé, au profit d'un poste de secrétaire d'Etat aux Sports. Une posture rebelle qui lui profite : Rama Yade se classe depuis plus d'un an en tête du palmarès des personnalités poltiiques préférées des Français.

154

Re: Girouettes et traitres

FDL nl a écrit:

Rama Yade, experte dans l'art du girouettisme :

Le Figaro a écrit:

«Choquée», Yade revient sur ses propos sur les élites

La Secrétaire d'Etat aux Sports explique qu'elle a été «instrumentalisée». Ses déclarations sur la coupure entre peuple et élites n'évoquaient selon elle que l'affaire Polanski et pas la nomination à l'Epad de Jean Sarkozy.

Rétropédalage ? Rama Yade se dit vendredi dans un communiqué «profondément choquée» de l'interprétation de ses propos sur TV5. Jeudi, la secrétaire d'Etat aux Sports avait fait entendre une voix discordante, expliquant qu'il ne faut pas ignorer l'«émotion» dans l'opinion publique face à certaines affaires, ni donner le sentiment d'une «coupure entre les élites» et les «petits» qui pourrait «remettre en selle le Front national».

En pleine polémique sur l'arrivée de Jean Sarkozy, le fils du chef de l'Etat, à la tête du conseil d'administration de l'Epad, les propos de la secrétaire d'Etat avaient été interprétés comme une critique de cette nomination.

Faux, assure vendredi Rama Yade : ces propos évoquaient uniquement la défense du cinéase Roman Polanski, extradé aux Etats-Unis pour y répondre d'un viol sur mineure, par un certain nombres d'hommes politiques, dont le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Mais pas du tout la polémique autour des écrits de ce dernier et encore moins l'affaire Jean Sarkozy.

«Le texte de l'AFP, qui a visiblement servi d'inspiration à l'ensemble des commentateurs pour résumer mon propos, était abusif. Manifestement destiné à entretenir la polémique, il traduit une instrumentalisation pure et simple», écrit Rama Yade, qui assure que «la vidéo de TV5 est là pour démontrer le décalage total entre la réalité de mon propos et le commentaire de l'AFP.» .

Dans cette vidéo, cependant, on peut aisément constater que Rama Yade a évoqué la nomination de Jean Sarkozy à l'EPAD, en y mettant de la distance: «Ce n'est pas encore fait. L'élection a lieu le 4 décembre. Ce sont les élus des Hauts-de-Seine qui portent la responsabilité de l'élire ou pas. Ils voteront en leur âme et conscience et ce sont eux qui devront rendre compte devant leurs électeurs». La secrétaire d'Etat ajoutait toutefois n'avoir «aucune leçon à donner à Jean Sarkozy». «C'est un grand jeune homme, il assumera ses responsabilités».

http://www.youtube.com/watch?v=vGMpuo8E … r_embedded

Une voix souvent discordante au sein du gouvernement

Rama Yade fait souvent entendre une voix discordante de celle de ces collègues du gouvernement, quitte à revenir ensuite sur ses propos. Fin 2007, elle s'était emportée contre la visite en France du Guide Suprême lybien Muhammar Kadhafi, s'attirant les foudres de l'Elysée, qui l'avait convoqué pour un entretien de recadrage. Nicolas Sarkozy lui avait toutefois laissé conserver son poste de secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme. Rama Yade avait alors expliqué que ses propos avaient été «caricaturés» par les journalistes.

Trois mois plus tard, début 2008, en pleine campagne municipale, Rama Yade évoque «cette gauche qui s'en prend à moi parce que je suis noire». La vidéo de cette déclaration fait le tour de la Toile et provoque un tollé au PS, qui porte plainte. Quelques jours plus tard, interrogé sur l'usage à Argenteuil d'un spray répulsif pour éloigner les SDF, elle estime qu'il faut «tout tenter dans une ville»,. Une fois encore, elle revient sur ses déclarations deux jours plus tard, parlant d'un «malentendu».

Le refus de la jeune secrétaire d'Etat d'être candidate aux élections européennes de juin 2009 lui vaudra de perdre son secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme, supprimé, au profit d'un poste de secrétaire d'Etat aux Sports. Une posture rebelle qui lui profite : Rama Yade se classe depuis plus d'un an en tête du palmarès des personnalités poltiiques préférées des Français.

Je crois qu'on tient le Prix Nobel de la paix 2010. Yade répond en effet aux deux conditions sine qua non pour être lauréat :

1. Etre noir
2. Ne pas s'appeler Dieudonné

Je suis partout

155

Re: Girouettes et traitres

Une fois n'est pas coutume :

Le Figaro a écrit:

Entre Bayrou et Sarkozy, le dégel se confirme

Le président du MoDem, qui a été reçu mardi par le chef de l'État, insiste sur son indépendance, mais tempère ses critiques.

François Bayrou boit du petit-lait. Donné pour mort politiquement il y a encore deux mois, le président du MoDem savoure son retour au «centre» du jeu. Au moins de celui des médias. Mercredi, le président du MoDem s'est fendu d'une conférence de presse surprise. Officiellement, pour parler des retraites. Une «réforme indispensable », dit-il. Ce qu'il avait déjà affirmé à de multiples reprises. Mais entre les lignes, le chef centriste parle de lui, ou plutôt de sa relation avec Nicolas Sarkozy.

Les deux hommes se sont en effet revus mardi à l'Élysée. Pour la deuxième fois en moins de deux mois donc. Faut-il y voir un rapprochement entre eux ? Bayrou jure «ne pas être instrumentalisable», ni «être tombé de la dernière pluie », si manœuvre de séduction de l'Élysée il y avait réellement. Pour autant, l'ancien troisième homme de la présidentielle de 2007 reconnaît avoir une «conviction spirituelle » : «C'est que chacun peut changer » ! Parle-t-il de lui ? Il ne le dit pas franchement. En revanche, l'auteur d'Abus de pouvoir, ce livre à charge contre Nicolas Sarkozy publié en 2009, appelle désormais, pour parler des retraites, à «une réflexion collaboratrice ». Il le jure encore, il n'acceptera jamais de tomber dans «la politique d'un camp contre l'autr e ». Il évoque sa proximité avec des socialistes comme Manuel Valls, Gérard Collomb et DSK, ou avec «les gaullistes sociaux», comme Étienne Pinte.

À la rigueur, comme il a commencé à le faire depuis les régionales, où son parti s'est pris une cinglante déculottée, il se «désole» de certaines orientations actuelles du PS. Jugé trop à gauche ? «Je pense qu'il faudra qu'arrive un changement en France » et qu'«une nouvelle ligne est nécessaire ». Parlant dette, déficit du budget de l'État, le président du MoDem rappelle, entre les mots, que la crise, il l'avait prévue. L'homme, qui assure ne pas encore penser à 2012, se représidentialise.

Soufflant désormais le chaud et le froid entre la gauche et la droite, Bayrou, qui pense toujours être le seul à incarner véritablement le centre, tient tout de même à rassurer son aile centre gauche. «Je reste un opposant (à Nicolas Sarkozy), mais pas pour des raisons épidermiques, ni antipathiques, mais par rapport à ses orientations contraires à l'histoire de France. » Il le répète : «J'ai choisi en 2002 un chemin aride, je n'ai pas changé d'un iota et ne changerai pas d'un iota ».

Pour lui, «notre pays a besoin d'une abolition des privilèges ». «Cette fin des privilèges ne sera pas forcément brutale mais elle pourra être faite de façon progressive ». Est-ce une proposition de service pour un camp ou l'autre ? Bayrou, la main sur le cœur, en fait le serment : «Je ne céderai jamais rien sur (mon) indépendance. » L'occasion de tacler ses anciens amis, comme Hervé Morin, à cause de qui sa «famille politique n'a pas sa place parce que certains de ses membres ont choisi la soumission et la division ».

Re: Girouettes et traitres

Alors là c'est à hurler de rire...

D'une part, il faut voir que Bayron a d'abord joué le jeu de l'anti-droite-gauche, avant de mettre en avant une plus grande sensibilité de gauche. Le voilà qui retourne au bercail... Quelle aventure...

On voit maintenant que ceux qui, au Parti socialiste voulaient d'une alliance avec lui (les ségogoliens) se trompaient lourdement.

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

157

Re: Girouettes et traitres

Il y a encore des gogos pour voter pour de tels guignols ?
Le communiqué est quand même sublime. Si Borloo a signé des permis d'exploration sans avoir la moindre idée de quoi il en retournait, c'est de la faute du droit. Ah bon...

Le Figaro - AFP a écrit:

Gaz de schiste: interdire l'exploitation

L'ancien ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo a annoncé lundi avoir déposé une proposition de loi à l'Assemblée nationale pour "donner à l'Etat les moyens d'interdire la recherche et l'exploitation immédiates" des gaz et huiles de schiste.

M. Borloo était ministre de l'Ecologie et de l'Energie quand ont été accordés, en 2010, trois permis d'exploration pour le gaz de schiste qui suscitent une forte mobilisation dans le sud de la France.

"Le droit ne donne toujours pas à l'Etat et au public les moyens de s'informer et de s'opposer efficacement à des projets susceptibles de s'avérer dangereux", indique le communiqué de M. Borloo, désormais député (app. UMP) du Nord après le remaniement ministériel en novembre.

"S'il existe des lois spécifiques pour l'eau ou l'air, tel n'est pas le cas pour nos sols et sous-sols. C'est ainsi qu'en 2010, et d'ailleurs jusqu'à ce jour, l'Etat ne peut que difficilement s'opposer à des demandes de permis de recherche, et in fine d'exploitation", affirme ce texte.

M. Borloo précise avoir déposé "une proposition de loi tendant à donner à l'Etat les moyens de mieux protéger nos sols et sous-sols et d'interdire la recherche et l'exploitation immédiates d'hydrocarbures non conventionnels".

La semaine dernière, le groupe PS et le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, avaient déjà déposé des propositions de loi dans le même sens.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

158

Re: Girouettes et traitres

FDL nl a écrit:

Une fois n'est pas coutume :

Le Figaro a écrit:

Entre Bayrou et Sarkozy, le dégel se confirme

Le président du MoDem, qui a été reçu mardi par le chef de l'État, insiste sur son indépendance, mais tempère ses critiques.

François Bayrou boit du petit-lait. Donné pour mort politiquement il y a encore deux mois, le président du MoDem savoure son retour au «centre» du jeu. Au moins de celui des médias. Mercredi, le président du MoDem s'est fendu d'une conférence de presse surprise. Officiellement, pour parler des retraites. Une «réforme indispensable », dit-il. Ce qu'il avait déjà affirmé à de multiples reprises. Mais entre les lignes, le chef centriste parle de lui, ou plutôt de sa relation avec Nicolas Sarkozy....

Eh oui mais le vrai traître dans cette histoire est le Figaro.
En effet, que lit-on sur les sites renseignés ?
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10874

En Une des journaux, l'information peut être présentée à la convenance de la rédaction. Selon le site du Nouvel Observateur, François Bayrou vient de le constater avec le sourire, après une interview au Figaro la semaine dernière.

François Bayrou "mort de rire". C'est la réaction, rapportée par le NouvelObs.com, du dirigeant du MoDem à la lecture du titre du Figaro du 7avril (et non du 7 mars, comme indiqué par erreur par le site) résumant sa récente interview : "La charge de Bayrou contre le projet du PS." La phrase exagère en effet largement le contenu de l'interview.

Dans l'entretien, seules deux questions sur quatorze ont trait au projet du Parti socialiste. Et Bayrou n'y est pas si violent contre les socialistes :  "Il y a dans ce texte des idées que j'approuve et défends, notamment sur l'investissement des entreprises ou les institutions. Mais je suis en profond désaccord sur deux points : tous les problèmes du pays sont renvoyés à la dépense publique (...). Et ensuite, ce qui manque, c'est la vision d'un pays actif, volontaire, qui préfèreque les gens s'en tirent par eux-mêmes, qui choisit de mobiliser ses forces propres : la création, l'innovation, la recherche. L'avenir du pays ne peut être l'assistance généralisée".

Pour Bayrou, ironique, cette mise en scène constitue un brillant  "exemple de journalisme objectif".

159

Re: Girouettes et traitres

Le Figaro n'est pas un traître. Il arrange l'entretien à sa sauce dans un but partisan, comme tout bon média qui se respecte. Mais ça n'infirme pas que Bayrou est une girouette professionnelle.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

160

Re: Girouettes et traitres

Comme on dit dans ces cas-là : lol

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/ … scours.php

[video (flash player not installed)]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

161

Re: Girouettes et traitres

FDL a écrit:

Comme on dit dans ces cas-là : lol

Oui, m... mais.... mais la crise...

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

162

Re: Girouettes et traitres

Les rats quittent le navire :

Le Figaro a écrit:

Besson envisage de quitter la politique

Selon L'Express, Eric Besson aurait confié au mois de septembre qu'il comptait mettre fin à sa carrière politique en mai 2012.  Affirmant qu'il était "très heureux d'être ministre de l'Industrie" et "décidé à l'être à fond", il a également exprimé le désir de retourner travailler dans le privé.

Devant ses interlocuteurs, le ministre s'est dit convaincu que Nicolas Sarkozy, "le meilleur dans la tempête", serait réélu en 2012. Et l'actuel ministre compte bien s'investir dans la campagne pour soutenir le Président.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

FDL a écrit:

Les rats quittent le navire :

Le Figaro a écrit:

Besson envisage de quitter la politique

Selon L'Express, Eric Besson aurait confié au mois de septembre qu'il comptait mettre fin à sa carrière politique en mai 2012.  Affirmant qu'il était "très heureux d'être ministre de l'Industrie" et "décidé à l'être à fond", il a également exprimé le désir de retourner travailler dans le privé.

Devant ses interlocuteurs, le ministre s'est dit convaincu que Nicolas Sarkozy, "le meilleur dans la tempête", serait réélu en 2012. Et l'actuel ministre compte bien s'investir dans la campagne pour soutenir le Président.

Nuance, reconversion future

Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain ; c'est là qu'ils doivent être. À présent, donnez-leurs des fondations!..

Re: Girouettes et traitres

Il se murmure une reprise du FC Nantes...

Je lubrifie les relations humaines.

165

Re: Girouettes et traitres

Keitaro a écrit:
FDL a écrit:

Les rats quittent le navire :

Le Figaro a écrit:

Besson envisage de quitter la politique

Selon L'Express, Eric Besson aurait confié au mois de septembre qu'il comptait mettre fin à sa carrière politique en mai 2012.  Affirmant qu'il était "très heureux d'être ministre de l'Industrie" et "décidé à l'être à fond", il a également exprimé le désir de retourner travailler dans le privé.

Devant ses interlocuteurs, le ministre s'est dit convaincu que Nicolas Sarkozy, "le meilleur dans la tempête", serait réélu en 2012. Et l'actuel ministre compte bien s'investir dans la campagne pour soutenir le Président.

Nuance, reconversion future

Haha ! Tu es un marrant, toi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

166

Re: Girouettes et traitres

Le pire, c'est que ces guignols trouveront toujours des gens pour voter pour eux.
J'aime particulièrement la dernière phrase :

Le Figaro a écrit:

    Rama Yade songe à rallier Bayrou

    Rama Yade "réfléchit" à soutenir François Bayrou. Au siège du Parti radical où elle tenait une conférence de presse, elle s'est expliqué : "Tout est ouvert. Pourquoi s'empêcher de réfléchir au projet d'autres candidats... J'avais un candidat de coeur, Jean-Louis Borloo. Maintenant, il s'est retiré pour des raisons que je comprends. Je cherche dans le paysage de droite et du centre celui que je peux soutenir" a expliqué l'ancienne secrétaire d'État, élue d'opposition à la mairie de Colombes et vice-présidente du Parti radical de Jean-Louis Borloo.

    "Avec Bayrou, nous avons des points communs, la posture d'indépendance, a-t-elle déclaré au Figaro. Un bémol cependant : "On ne sait pas s'il va gouverner avec la gauche ou la droite. Il faut clarifier ce point."

    Concernant Nicolas Sarkozy, Rama Yade a répondu "Je ne peux pas soutenir un candidat qui soutiendrait les méthodes que j'ai rencontrées dans les Hauts-de-Seine" où, selon elle, sévit une "voyoucratie". "Je vis au quotidien l'existence d'un système UMPS"

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

167

Re: Girouettes et traitres

Oh, la belle girouette :

[video (flash player not installed)]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

FDL a écrit:

Oh, la belle girouette :

Non, mais attends ! Il a dit ça il y a 25 ans !

Girouette = personne qui change souvent d'opinion !!

Il y a eu 25 ans entre 2 opinions différentes... mad 
wink

Ps: tu cherches la bagarre ? La petite bête ? Les poux dans la tête ou sur la tête ! tongue

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

169

Re: Girouettes et traitres

Il cherche la petite bête. C'est sa spécialité  lol

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Girouettes et traitres

Greg a écrit:

Il cherche la petite bête. C'est sa spécialité  lol

Oui, sur ce coup c'était délibéré !
Il cherche à nous faire rire, et il y parvient très bien ! wink

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: Girouettes et traitres

zaza's birthday a écrit:

Non, mais attends ! Il a dit ça il y a 25 ans !

Mouais, sauf que tous les présidents qui se sont succédés à la tête de SOS Racisme depuis ont juré leurs grands Dieux qu'ils n'étaient pas intéressé par la politique et que leur mouvement était apolitique... pour tous finir au PS.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

172

Re: Girouettes et traitres

zaza's birthday a écrit:
FDL a écrit:

Oh, la belle girouette :

Non, mais attends ! Il a dit ça il y a 25 ans !

Girouette = personne qui change souvent d'opinion !!

Il y a eu 25 ans entre 2 opinions différentes... mad 
wink

Ps: tu cherches la bagarre ? La petite bête ? Les poux dans la tête ou sur la tête ! tongue

Qu'il l'ait dit il y a 25 ans ou pas, peu importe. En 88, il dit qu'il veut se consacrer à l'enseignement et que jamais, ô grand jamais, il ne se laissera récupérer par tel parti (suivez mon regard). En 94, il s'engage au PS. En 2012, il en est le 1er Secrétaire. Intéressant, comme évolution. La critique sous-jacente étant ce qu'a souligné Sabaidee (et ce qu'on sait depuis longtemps), à savoir la porosité SOS Racisme (entre autres)/PS.

Sabaidee a écrit:

qui se sont succédés

Pour rester fidèle à ma réputation de dénicheur de petite bête : succédé*, sans S.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

FDL a écrit:
zaza's birthday a écrit:
FDL a écrit:

Oh, la belle girouette :

Non, mais attends ! Il a dit ça il y a 25 ans !

Girouette = personne qui change souvent d'opinion !!

Il y a eu 25 ans entre 2 opinions différentes... mad 
wink

Ps: tu cherches la bagarre ? La petite bête ? Les poux dans la tête ou sur la tête ! tongue

Qu'il l'ait dit il y a 25 ans ou pas, peu importe.

Bon, donc tu ne plaisantais pas ?! sad
25 ANS ! Ce n'est pas pareil que dire des choses différentes en l'espace de six mois, d'un, deux ans par exemple. Nan, mais je persiste, tu ne te rends pas compte ! Tout ce qui se passe en 25 ans d'une vie ! Tu crois qu'on pense strictement la même chose, sur ce qu'on va faire de sa vie, de sa carrière ! Et le cheminement des idées, leurs évolutions, et toutes les réflexions qu'on peut avoir dans ce grand intervalle, les évènements de la vie qui te font réajuster tes positions, car heureusement que l'on change d'avis au cours d'une vie !
Non, une girouette c'est quelqu'un qui change sans arrêt d'avis, qui est très influençable, qui donne raison au dernier qui a parlé par exemple ou à celui qui est en meilleure position.
Bref si on ne change pas en 25 ans, sur ses objectifs de carrière par exemple, car la vie réserve parfois de bonnes et de mauvaises surprises et bien pour moi c'est qu'on est un peu con, un peu obtus, pas très ouvert d'esprit et aussi qu'on ne sait pas très bien s'adapter...
Tu aurais trouvé une vidéo récente, là oui, il aurait été ridicule ! cool

Sinon d'accord pour la "porosité"SOS Racisme/PS.

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

174

Re: Girouettes et traitres

HA.HA.HA

C'est tout.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

175

Re: Girouettes et traitres

Bon allez, je vais te répondre quand même.
Pourquoi tu me parles de 25 ans ? Désir ne vient pas de s'improviser socialiste. Les relations SOS Racisme vs PS, on les connaît depuis 1990 avec l'Histoire mystérieuse de SOS Racisme de Serge Malik jusqu'aux turpitudes de Julien Dray révélées dans les années 2000. Du coup, quand Désir jurait ses grands dieux en 88 de ne pas être récupéré par la politique, il pensait sans doute déjà à sa future carrière au sein du PS. Et le fait qu'il termine Premier Secrétaire, je trouve ça très drôle, oui, surtout après avoir vu cette vidéo que je viens de découvrir.
Alors bon, me dire avec des trémolos dans la voix qu'en 25 ans, il a eu le temps d'Evoluer, de Cheminer, de se Réajuster blablabla, ça me fait rire aussi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

FDL a écrit:

Bon allez, je vais te répondre quand même.
Pourquoi tu me parles de 25 ans ? Désir ne vient pas de s'improviser socialiste. Les relations SOS Racisme vs PS, on les connaît depuis 1990 avec l'Histoire mystérieuse de SOS Racisme de Serge Malik jusqu'aux turpitudes de Julien Dray révélées dans les années 2000. Du coup, quand Désir jurait ses grands dieux en 88 de ne pas être récupéré par la politique, il pensait sans doute déjà à sa future carrière au sein du PS. Et le fait qu'il termine Premier Secrétaire, je trouve ça très drôle, oui, surtout après avoir vu cette vidéo que je viens de découvrir.
Alors bon, me dire avec des trémolos dans la voix qu'en 25 ans, il a eu le temps d'Evoluer, de Cheminer, de se Réajuster blablabla, ça me fait rire aussi.

Bon, tu ne m'a pas convaincue. Je ne suis toujours pas d'accord pour que tu définisses Harlem Désir comme une girouette parce qu'il a changé d'avis, a dit quelque chose de différent, non pas la semaine précédente, mais il y a 25 ans.
D'ailleurs s'il n'y avait pas 25 ans entre les dires du Monsieur et le résultat final, je ne serais pas en train de pinailler avec toi pour quelque chose qui ne me surprends pas du tout en fait.

De plus je suis assez étonnée car tu connais la langue française sur le bout des ongles, je ne comprends pas bien que tu ne veuilles pas admettre qu'une girouette ce n'est pas ça, mais ça: tongue


http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr … ette/36992

Personnellement, je mettrais Rama Yade, par exemple dans les girouettes...

Ce que j'ai compris dans ce que tu dis plus haut, c'est que ça te déranges qu'il soit (mais on n'en sait rien, "on n'est pas dans sa tête" tongue ) un gros menteur !

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

177

Re: Girouettes et traitres

Tu n'as pas compris ce que j'ai voulu dire. J'ai pourtant précisé qu'il ne s'agit pas de "25 ans". J'ai dit et je redis que je trouve très cocasse qu'un type, à la tête d'un greffon du PS, jure la main sur le cœur qu'il ne se fera pas récupérer par la classe politicienne (comme si c'était le Mal), alors qu'à peine six ans plus tard, il s'engageait corps et âme au sein de ce parti. Son engagement (officiel) date de 1994, pas de 2012 ! Si ça se trouve, quand il a prononcé ces paroles, il n'en pensait pas moins, mais c'est une supposition.
C'est d'autant plus cocasse quand on voit la carrière qu'il a faite. C'est tout.

Quant à Rama Yade, elle fait bien évidemment partie de ce thread. On devrait peut-être y mettre Hollande et une bonne partie de son gouvernement du coup, non ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

178

Re: Girouettes et traitres

Rions un peu en écoutant du Copé (oui, c'est possible) : http://www.dailymotion.com/video/xwqmvi … PRcyPIlqSo

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

Oh la belle girouette que voila !

180

Re: Girouettes et traitres

Haha ! Il est jouissif de voir cette vieille limace à moustaches baveuse et éructante de Mamère se dégonfler. Qu'il assume donc ses propos.

Visé par une plainte, Mamère se défend
AFP, 07/03/2013 | Mise à jour 23:12
Le député français Noël Mamère, poursuivi en diffamation en France par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz pour l'avoir présenté comme "le parrain d'un trafic de drogue", affirme que sa parole a été "instrumentalisée", dans un communiqué diffusé aujourd'hui en Mauritanie.

Un avocat du président Aziz a adressé mercredi à Mamère une citation directe devant le tribunal correctionnel de Paris, à une date qui n'est pas encore définie, pour avoir déclaré lors d'un débat sur la situation au Mali, le 21 janvier sur la chaîne de télévision Arte, que le chef de l'Etat mauritanien était "le parrain d'un trafic de drogue". Dans un communiqué diffusé par l'hebdomadaire mauritanien Le Calame, Noël Mamère parle d'un "malheureux malentendu" lui valant "le courroux du président mauritanien", et affirme avoir eu divers "contacts et échanges" sur cette question notamment avec des Mauritaniens.

"Il ressort de tous ces échanges que ma parole libre et spontanée est abusivement instrumentalisée dans une série de manipulations économico-politiques et tribales" en Mauritanie, dit-il, sans plus de détails sur ces "manipulations". "Mon propos" dans l'émission sur Arte "n'avait pas vocation à stigmatiser le président mauritanien dans sa personne ni lui faire porter la responsabilité des trafics de drogue ou d'influences qui gangrènent la Françafrique au sens plus large", assure-t-il.

"Lors de mon intervention sur Arte, j'ai évoqué le président mauritanien, sans doute, abusivement. Comme j'aurais pu dire 'tchadien', 'malien' ou 'algérien' etc., tant je ne visais pas l'homme lui-même mais plutôt les dysfonctionnements des appareils judiciaires -y compris chez nous en Europe- qui laissent parfois échapper de gros poissons mafieux", poursuit-il. Il conclut: "L'intérêt de mon propos était surtout d'attirer l'attention de l'opinion publique française sur les enjeux et risques de notre intervention en territoire étranger, dont le moindre n'est pas la capacité des jihadistes terroristes à trouver refuge dans les Etats voisins trop longtemps abandonnés à la dictature et au sous-développement".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

181

Re: Girouettes et traitres

FDL, pourquoi ce besoin de parler de façon si offensante des personnes que tu n'aimes pas ? OK tu as le droit de penser ce que tu veux, mais tu n'as pas besoin d'être aussi virulent dans tes propos... Toute personne qui a le malheur de ne pas te plaire se voit affublée des qualificatifs les plus durs : animalisation, réification, vindicte.

Je trouve que tu évolues étrangement dans ton écriture. Du calme ! Du respect ! La critique n'implique pas nécessairement l'outrance.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

182

Re: Girouettes et traitres

Si je suis violent avec ce genre d'individus méprisables, c'est parce qu'ils sont tout aussi violents dans la façon dont ils prennent les gens pour de parfaits imbéciles. Donc je ne vois pas pourquoi je prendrais des gants avec une limace à moustache qui insulte notre intelligence.
Et j'ai toujours été un peu virulent avec les gens que je méprise. Cf mes diatribes contre Fredo Lefebvre il y a quelques années par exemple.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

183

Re: Girouettes et traitres

Je te vois aveuglé par ton mépris.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

184

Re: Girouettes et traitres

Barbey d'Aurevilly disait : "Le mépris, le plus grand sentiment et le seul que valent réellement les hommes." :)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

185

Re: Girouettes et traitres

2011 : le PS trouve choquant que Fillon se rende à la cérémonie de béatification de Jean-Paul II. Laïcité blablabla, vous comprenez.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca … aul-ii.php

2014 : Valls se rend à la cérémonie de canonisation de Jean-Paul II ET Jean XXIII et le PS ne trouve rien à redire. 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ … ull-ii.php

Normal quoi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

186

Re: Girouettes et traitres

Moi le 7 mars 2013 a écrit:

Haha ! Il est jouissif de voir cette vieille limace à moustaches baveuse et éructante de Mamère se dégonfler.

Moi le 16 avril 2014 : cette limace suintante et spumeuse de Mamère est vraiment débectante. (coucou Greg)

Je dois reconnaître que son excuse bidon est quand même du grand art. Prendre à ce point les gens pour des abrutis, j'en tirerais presque mon chapeau.

Le Monde - AFP a écrit:

Noël Mamère n'abandonne pas son mandat de député

Dans un entretien au "Monde", Noël Mamère avait annoncé qu'il quittait EELV, un parti qu'il juge "prisonnier de ses clans".

Le député écologiste Noël Mamère vient d'annoncer qu'il revient sur sa décision d'abandonner son mandat de député, bien que réélu maire de Bègles. « Renoncer à mon mandat de député, même dans ma circonscription plutôt à gauche, c'est permettre à la droite de gagner un siège, donc je ne peux pas me permettre ça », a-t-il expliqué sur Radio Classique lundi, propos réitérés dans Sud Ouest, mercredi 16 avril.

« Après la raclée reçue aux municipales par la gauche, je ne me vois pas remettre mon siège en jeu », affirme-t-il au quotidien régional. « Si je démissionne, il faudra convoquer de nouvelles élections. Et je n'ai pas envie d'en faire cadeau à la droite ». Il rappelle que sa 3e circonscription de Gironde « a été tenue avant moi par deux députés de droite ».

« FIN 2014, JE NE SERAI PLUS CUMULARD »

Noël Mamère, 65 ans, avait annoncé en septembre 2013, en même temps qu'il quittait le parti EELV, que s'il était réélu maire de Bègles en 2014, il abandonnerait son mandat de député. « Fin 2014, je ne serai plus cumulard : je me sens plus utile dans ma ville de Bègles qu'à l'Assemblée », affirmait-il alors au Monde.

« Cela m'apprendra à ne pas parler trop vite », déclare à présent Noël Mamère, qui assure par contre qu'il ne sera pas candidat aux législatives de 2017 ni aux élections municipales, et laisse entendre qu'il pourrait ne pas finir son mandat de maire : « Ma carrière politique s'arrêtera en 2020 ou peut-être un peu avant...», laisse-t-il planer dans Sud Ouest. « J'ai dit que je renoncerai à un de mes mandats », « rien ne m'empêche de faire un choix qui n'est pas exactement celui que j'avais annoncé », a-t-il déclaré à Radio Classique.

Concernant son ex-parti, Noël Mamère souligne qu'il n'a actuellement « aucune raison de revenir à EELV ». Si, selon lui, « la ligne a changé, ils ont rejoint en quelque sorte la 'ligne Mamère' en considérant que nous n'avons rien à faire avec un gouvernement productiviste et qui ne comprend pas très bien ce que l'écologie peut apporter », la gouvernance d'EELV, elle, « reste la même », donnant « l'image d'un parti à la fois brouillon et un peu bonapartiste » derrière Cécile Duflot.

Maire de Bègles depuis 1989, Noël Mamère a été réélu au premier tour pour un cinquième mandat. Il est député depuis 1997.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

187

Re: Girouettes et traitres

Hahaha ! C'est d'un comique.
Je me souviens encore d'un Moscovici ministre de l’Économie allant quémander à genoux de nouveaux délais auprès de Bruxelles et déplorant que la Commission européenne ne prenne pas en compte les réductions de dépenses ou les dispositifs de soutien à l'emploi promis par notre président juste et bon. Enfin, l'éternel sabir de nos chers politiciens.
Cf. ce lien par exemple : http://www.francetvinfo.fr/economie/ten … 51456.html

Et voilà maintenant ce même petit Moscovici qui déclare vouloir être intraitable avec la France. Limace abjecte.

Le Figaro a écrit:

Quand Moscovici joue les pères la rigueur…

Candidat de la France au poste de commissaire aux Affaires économiques, à Bruxelles, Pierre Moscovici signe une profession de foi écrite, où il s'engage à n'accorder aucun traitement de faveur à la France sur ses déficits.

Passé de l'autre côté du miroir, Pierre Moscovici joue la rigueur: la France, comme les autres pays de l'euro, ne doit attendre aucune mansuétude ni régime d'exception si, comme prévu, elle échoue à réduire son déficit budgétaire dans les temps et rompt ses engagements de réforme en profondeur.

«Je suis déterminé à appliquer le mandat de la Commission, tel que prévu par les règles, avec objectivité, impartialité, en tenant compte de la situation économique, mais le cas échéant avec la rigueur nécessaire», écrit l'ancien ministre des Finances, dans une explication écrite publiée à trois jours de son examen de passage au Parlement européen. Sa copie a été revue par Jean-Claude Juncker, avant publication.

Dans ce texte en anglais, le candidat au portefeuille des Affaires économiques et financières ne cite jamais nommément la France, qui vient une fois de plus de retarder le retour sous les 3% du déficit de ses finances publiques: ce serait 2017, après les rendez-vous manqués de 2012, 2013 et 2015.
«Réduire les dépenses publiques improductives»

Le commissaire désigné, après avoir lui-même laissé filer quand il était à Bercy, trace une ligne rouge: «la Commission ne peut accepter qu'un État membre, déjà sous le coup d'une procédure de déficit excessif, manque à son devoir vis-à-vis de tous les autres. Elle proposera au Conseil européen d'appliquer les règles, qu'il s'agisse d'un grand ou d'un petit pays (…)».

Pierre Moscovici se plie ainsi à la tradition, qui veut qu'un commissaire serve les intérêts de l'UE avant ceux de son drapeau. Juge après avoir été partie, il reconnaît que les regards sont désormais braqué sur lui: l'égalité de traitement entre les capitales «sera bien sûr un test décisif pour la Commission (Juncker) et pour l'avenir du commissaire en charge». Il n'a a vrai dire plus le choix: ce ne sont pas seulement l'Allemagne et les pays du Nord, mais aussi des pays passés par l'austérité comme l'Espagne et le Portugal, qui dénient désormais à Paris tout traitement de faveur.

À peine arrivé à Bruxelles, le commissaire en puissance ne se contente pas de mettre en garde. Il engage indirectement François Hollande, Manuel Valls et son successeur Michel Sapin à forcer la marche. Il les invite «à réduire les dépenses publiques improductives» et à s'attaquer au plus vite au «défi» des réformes structurelles. Il s'agit, dit-il, de «rétablir la confiance, de lever les incertitudes économiques et d'offrir les meilleurs conditions à la croissance, à l'emploi et à l'investissement».

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014 … ur8230.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

188

Re: Girouettes et traitres

Valls en 2011, quand il était donc encore dans l'opposition, a écrit:

Je comprends que certains au PS aient peur d’une dérive vers une marchandisation du corps des femmes qui pourrait se révéler immaîtrisable. Mais au-delà de ces précautions, c’est une évolution qui est incontournable, à condition qu’elle soit encadrée.

Contrairement à ce que disent ceux qui sont par principe hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable, et j’y suis donc favorable. A terme, je suis favorable à une évolution législative, mais contrairement au mariage, ce n’est pas la position du PS.

Valls en 2014 a écrit:

[La GPA] est une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes. [Elle] est et sera interdite en France.

Comment peut-on encore croire en ces guignols ?

http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2014/1 … ete-255244

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

189

Re: Girouettes et traitres

Dans la rubrique "je prends les Français pour des abrutis", Valls est bien placé.
Il déclare assumer avoir changé d'avis. Ben voyons, c'est très facile. On se prononce en faveur de tel sujet quand on est dans l’opposition et on devient subitement contre une fois au pouvoir.
En revanche, il y a plein d'autres sujets sur lesquels j'aimerais qu'il change aussi radicalement d'avis.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ … d-avis.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

C'est français, ça ? « "un sujet délicat" sur lequel il est aujourd'hui fermement contre »

http://www.gnurou.org/writing/smartquestionsfr

191

Re: Girouettes et traitres

Hahaha ! Qu'elles sont belles ces girouettes. Un jour, DSK est ostracisé. Le lendemain, il est fêté par toute la clique.

Le Figaro a écrit:

La soirée d'anniversaire qui réunit DSK, Valls et Cambadélis

LE SCAN POLITIQUE - Hier renié des siens, l'ancien directeur général du FMI a célébré l'anniversaire de son ancienne collaboratrice Anne Hommel en compagnie de plusieurs dirigeants socialistes.

Le socialiste Julien Dray s'était vu mis à l'écart de l'entourage du président de la République à cause de la venue surprise de Dominique Strauss-Kahn à son anniversaire, en avril 2012. Plus de deux ans après, l'ancien patron du FMI était annoncé à la soirée d'anniversaire de son ex-conseillère en communication Anne Hommel sans que cela gêne de nombreux cadres socialistes, venus à la fête.

Selon la journaliste Anne Chemin, qui raconte la soirée dans Le Monde, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, le député Guillaume Bachelay, le secrétaire d'État aux relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen étaient présents au côté de DSK pour célébrer les 47 ans de celle qui a également conseille Jérôme Cahuzac. Selon ses informations, Manuel Valls a fait une entrée remarquée, en véritable «vedette de la soirée». La donne a changé: en 2012, le premier ministre, avait quitté la soirée d'anniversaire de Julien Dray dès que DSK y avait fait son apparition.

Mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille, Dominique Strauss-Kahn comparaît, avec douze autres personnes, du 2 au 20 février 2015 à Lille pour «proxénétisme aggravé en réunion». La journaliste du Monde décrit le savant mélange des genres de cette soirée d'anniversaire, qui s'est déroulée samedi, près de Bastille: étaient présents des journalistes, des communicants mais aussi des avocats. L'ancienne épouse de DSK, Anne Sinclair, était également de la partie. Selon un convive cité par Le Monde, «les journalistes se sont pressés pour entourer le premier ministre», qui aurait évoqué notamment «la crise des élites».

En mai, le ministre du Travail François Rebsamen avait regretté publiquement que DSK ne puisse pas revenir en politique, soulignant le «talent d'économiste incroyable» de l'ancien patron du FMI.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca … adelis.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

Après Sarkozy souvent au Qatar

Hollande en Arabie saoudite [strikethrough]pour parler du blogueur fouetté[/strikethrough] pour faire des courbettes suite à la mort du roi Abdallah.

Last edited by Free French (23-01-2015 18:18:45)

193

Re: Girouettes et traitres

Free French a écrit:

Après Sarkozy souvent au Qatar

Hollande en Arabie saoudite [strikethrough]pour parler du blogueur fouetté[/strikethrough] pour faire des courbettes suite à la mort du roi Abdallah.

Surtout, cela a été l'occasion d'une énième gaffe de notre Flanby national qui a déclaré vouloir se rendre aux obsèques d'Abdallah alors que celui-ci était déjà enterré. Flanby, quoi.

http://www.lepoint.fr/monde/roi-abdalla … 156_24.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

Bruno Le Maire dénonçait avec son mentor Galouzeau, il y a dix ans, les mesures contre-terroristes américaines.

2015. Il demande l'expulsion des fiches S.


(via Abou Djaffar)

195

Re: Girouettes et traitres

Ces Verts... Il faudrait tous les expédier au goulag.

Le Figaro a écrit:

Laurence Vichnievsky: «Pourquoi j'ai choisi de me rapprocher du MoDem»

Lors de son passage au pôle financier du tribunal de Paris, Laurence Vichnievsky avait notamment instruit les affaires Elf, Dumas ou encore des frégates de Taïwan.

INTERVIEW - Conseillère régionale en Paca, la magistrate a décidé de se rapprocher de François Bayrou. Avocat général à la Cour d'Appel de Paris, elle interviendra samedi après-midi à l'université de rentrée du MoDem à Guidel (Morbihan), dans un dialogue intitulé « Répondre au défi climatique ».

LE FIGARO - Vous vous rapprochez du MoDem. Pourquoi ce choix aujourd'hui?

Laurence VICHNIEVSKY - Ce choix ne correspond pas à un objectif particulier en terme de ralliement puisque je ne me sens pas prête à adhérer une nouvelle fois à un parti. Europe Écologie n'a pas marché sur le long terme mais ce mouvement m'avait séduite parce que, justement, cette idée d'un mélange entre société civile et politique professionnelle me semblait être une assez bonne manière d'envisager les choses. C'est l'une des raisons pour lesquelles je reste solidaire de mon groupe écologiste en Paca. Quant au MoDem, je n'adhère pas au parti mais il était logique que je m'en rapproche naturellement en participant à son université à Guidel (Morbihan) samedi et dimanche.

Pourquoi François Bayrou vous intéresse-t-il?

Mon choix s'explique assez bien par mon parcours, mon métier de magistrate, mon goût des équilibres et de la modération. Je connais François Bayrou depuis un certain temps et j'ai toujours été en phase avec ce qu'il exprimait aux plans économique et institutionnel. Ensuite, les hommes et les femmes comptent aussi. Comme François Bayrou, j'avais appelé à voter François Hollande. Puis j'ai été déçue, largement en tant qu'écologiste mais aussi en tant que citoyenne, sur les registres économiques et budgétaires par exemple, même si des efforts ont été faits. Le MoDem me semble être la bonne option aujourd'hui. J'ai horreur des extrêmes. Ce qui ne me convient pas, c'est cette position figée de la gauche consistant à s'allier à l'extrême gauche, plutôt qu'au centre gauche. Sur ce point, en démocrate-chrétien, François Bayrou me semble plus centré que l'UDI.

Une partie de la droite reproche souvent à François Bayrou son soutien à François Hollande en 2012. Qu'en pensez-vous?

Je suis très attachée à la liberté d'action pourvu que les décisions prises soient argumentées. Je comprends et je conçois assez bien la position de François Bayrou à ce moment-là. Par ailleurs, la logique des partis consistant à vous situer soit à gauche soit à droite correspond à des clivages dépassés. Cela n'est plus en phase avec notre société. Mon idée est de dégager un consensus d'intérêt général, une notion qui existe. C'est un petit dénominateur commun mais il peut motiver un pays pour sortir de difficultés majeures comme celles que nous connaissons actuellement.

Que ferez-vous aux régionales?

Le sujet est en discussion.

Que pensez-vous de l'engagement de François Bayrou à soutenir Alain Juppé en cas de candidature à la présidentielle?

Cela me convient assez bien. Alain Juppé est un homme raisonnable à la sensibilité écologiste, même si j'estime que la droite ne s'empare pas suffisamment de ces sujets.

En vous rapprochant du MoDem, qu'avez-vous envie de demander?

Je voudrais que ce mouvement soit plus attentif à l'écologie. Je veux les convaincre d'aller davantage sur les thèmes déterminants d'un monde qui a changé.

http://www.lefigaro.fr/politique/2015/0 … -modem.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

196

Re: Girouettes et traitres

C'est toi qu'il faudrait expédier au goulag bordel !!!

Je commence vraiment à en avoir ras-le-bol de tes commentaires fait d'insultes de revers de main ou d'exécutions sommaires en places publiques !!! Je vois pas ce que tu reproches à cette interview !!!

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

197

Re: Girouettes et traitres

La fille qui se vend aux Verts, puis au PS puis au Modem et tu ne vois pas le lien avec le titre du thread ? D'autant plus qu'elle dit que le sujet des régionales est en discussion. Et d'autant plus encore que EELV est un parti de vipères opportunistes et sans scrupules. Ce n'est plus un changement de lunettes qu'il faut que tu envisages mais une opération au laser.
Quant aux insultes, tu en uses de manière plutôt prodigue à mon égard, c’est assez cocasse que tu me le reproches.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

Big up à la sensibilité écologique de Juppé (il en a déjà parlé ?)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

199

Re: Girouettes et traitres

Il paraît qu'il a été ministre de l’Écologie.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Girouettes et traitres

Pendant un mois, du coup je repose ma question

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg