Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ai-je prétendu le contraire ? :0)

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Question: Y a t-il des sarkozystes a Sciences po?? Où bien même des libéraux??

203

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

La Relève a écrit:

Question: Y a t-il des sarkozystes a Sciences po?? Où bien même des libéraux??

A ton avis ?

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ils forment un groupuscule dangereux, me direz-vous?

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Oui. On raconte qu'ils se rencontrent tous les Vendredi 13 dans une des nombreuses caves de Sciences Po pour fomenter des complots contre l'Unef.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Et tous les 21 janvier aussi, mais à l'église.

"It's better to burn out than to fade away".
Joseph Goebbels ou Neil Young ?

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Il y avait même une association libérale à Sciences Po mais elle n'a pas été reconnue en 2006 et ne s'est pas présentée en 2007 (je ne sais pas si elle existait avant).

C'est peut-être prétentieux mais il me semble qu'à Sciences Po, les gens ne s'attachent pas tant à une figure politique qu'à un courant politique, contrairement à une partie de la population. Donc des "sarkozystes", sûrement pas beaucoup. Des gens "de droite", il y en a un bon pourcentage.

Voir ici pour des chiffres complets:
http://www.lapeniche.net/blog/index.php … esidentiel

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

La Relève a écrit:

Question: Y a t-il des sarkozystes a Sciences po?? Où bien même des libéraux??

T'inquiète pas, les cons ce n'est pas ce qui y manque.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

"C'est peut-être prétentieux mais il me semble qu'à Sciences Po, les gens ne s'attachent pas tant à une figure politique qu'à un courant politique, contrairement à une partie de la population. Donc des "sarkozystes", sûrement pas beaucoup. Des gens "de droite", il y en a un bon pourcentage. " dis-tu

J'entends par sarkozyste qui soutient son action, la voie dans lesquelles ses réformes se dirigent et non le personnage en lui-même dont on a déjà tout dit, vu, entendu...

Et puis il me semble que "de droite" en France signifie aujourd'hui libéral (du moins économiquement) car il appert que les lepénistes doivent être inexistent ou se cachent..

Last edited by La Relève (05-04-2008 07:36:23)

210

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Un con, qu'il soit de droite ou de gauche, il reste un con.

211

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Qu'est ce que c'est ? on supprime les socialistes et on laisse l'U. M. P., ce n'est pas équitable.

Je voudrais dire aux profs de sciences po ce que l'intelligencia "underground" pense de leur prestations télévisées.

Mais je m'adresse avant tout à ceux qui souhaitent avoir une vision globale et synthétique de la politique : je vous en propose une partiale mais
au moins remettant chaque chose à sa place.



"Bonjour, camarades de discussion

On est dans l’équivalent de 1940

1) dans le rôle des nazis vous avez les libéraux, hautement représentés par les fonds de pension avec à leur tête les trois montres Davos et au dessus la Trilatérale et le groupe de Bilderberg et en arrière plan toutes les mafias, les "services", les complexes militaro-industriels... rien que des gens bien. Plus maintenant les pays émergeant qui doivent taper lourdement à la porte de Davos.

2) dans le rôle de la collaboration zélée, de Laval, vous avez les partis de la droite libérale. Les Guy Carcassonne et jacques marseille auquel nous demandons d'arrêter de salir le nom de nos villes,
et les profs de sc-po qui viennent de temps en temps préter main fortes aux équipes de sarko épuisées.
J’entendais dimanche en huit, Eric Woerth, ministre du budget, interrogé sur la radio B. F. M ; (Banks & Financial Markets), être malmené par les libéraux qui lui reprochaient de ne pas aller assez vite dans les "réformes". Si certains croient que je suis un partisan parano de la théorie du complot, écoutez B. F.M. sur 93,7 FM dans le Sud. Vous verrez qu’ILS SONT LA , QUE LE CAUCHEMARD A DEJA COMMENCE !(je rigole , référence à une célèbre série)

Et Eric Woerth de s’excuser, "Oui, certes je concède que n’avons jusque là supprimé qu’un poste sur trois de fonctionnaire partant à la retraite, mais promis juré à partir de cette année, nous allons réellement en supprimer un sur deux." ! Concrêtement cela veut dire par exemple, deux fois plus d’attente dans les files de la poste, des postes et des trains non rentables qu’on supprime, des femmes qui accouchent dans la voiture de leur mari qui les conduit à la maternité la plus proche... à 100 km. Est-ce que Dieu pardonnera à Eric Woerth de tels actes inhumains ? Alors que pour éponger la dette on peut prendre l’argent ailleurs, là où il est !

3) dans le rôle de la collaboration forcée, de Pétain : l’aile libérale du P. S., c’est à dire Strauss-Khann, dont l’intérim est assuré par Moscovici.

Au passage, je dis aux socialistes que si vous élisez secrétaire général un ultralibéral, la vraie gauche, la gauche "morale" (c’est le nom que je propose à la place d’anticapitaliste), vous déstabilisera comme nous avons déstabilisé Sarko aux municipales en nous servant de vous..

Nous irions même jusqu’à tracter pour l’U. M. P, comme nous avons tracté pour vous, si vous commenciez l’amorce d’un début d’alignement dans la politique de colloboration avec les modialisations. Au fait entre eux les ultarliraux n’utilisent pas ce terme , ils disent à la place de "ultracapitaliste", ( action visant à tirer au moins 20% de retour sur investissementpour l’actionnaire sur toute activité y compris les maisons de retaite, la poste, le train et l’hôpital), ils disent "moderne". Une politique ultralibérale ils appellent cela une politique "moderne". Ils disent à chaque peuple qu’il n’y a pas d’autre choix, que les autres peuples ont déjà choisi. quant on vote contre comme en 2005, ils refont les élections.

LIBERAL le sort qui t’attend sera le même que celui de tes prédécesseurs à la LIBERATION.

4) dans le rôle de la résistance, nous trouvons à l’origine Attac, Monsieur Gérard Filoche, le futur parti de la Gauche Anticapitaliste qui continue à se construire et à chercher son nom , je propose "gauche morale".

J’ai cru un moment que comme en 1940, on aurait pu trouver des gens de droite gaulliste par exemple voire même d’extrème droite qui aurait pu être des résistants. Si vous avez vu le film avec Carole Bouquet "Lucie Aubrac", vous avez vu qu’à un moment donné il y avait des gens d’extrème droite qui étaient résistants au nom de leur nationalisme français et qui ont aidé les Aubrac, et même des juifs à fuir car leur passage dans le maquis et la confrontation avec l’horreur de l’application du racisme leur avait fait faitoublier leur folie raciste. J’ai été très déçu de voir que le meilleur des mecs de droite, à savoir Dupont-Aignant appelait à voter pour la suppression d’un fonctionnaire sur deux en mai 2007, et lui qui se dit social, pour le déremboursement des médicament des vieux , qui tous se mordent les doigts d’avoir voté Sarko.

De même De Villiers qui pour 3/30 députés/deniers a appelé aussi à voter pour la destruction du service public et, lui qui se dit patriote, la main mise des fonds de pensions étrangers sur notre pays et des lobbies

Confert Sarko qui refuse un quatrième opérateur pour les téléphone portables, confortant les ententes illicites de Orange, Bouighes et Cégétel. (Confert Sarko qui, après avoir supprimé toutes les émissions de réflexion sur le service public, celle de Rachid Arab, celle de Ardicon (je n’ai pas mis ni cédille, ni deux "s" exprès) qui tout de même, de temps en temps nous lâchait une vérité intéressante, jusqu’à l’émission de Christine Ockrent (Trans-Europ Express, remplacée furtivement par Duel sur la Trois), la compagne de son ministre, confert Sarko qui veut supprimer les ressources et par la même l’indépendance du service public républicain, le rendant dépendant des chaînes privées, dont le seul but est de l’aveu même de Patrick Lelay, de "créer un espace dans le cerveau du télespectateur pour acheter du Coca et autres m. )

Quant au F. N., outre que ces idées de renvoi sont inacceptables, il n’a jamais vraiment attaqué le système. Il n’a jamais manifesté contre le C. P. E., affichant ainsi son vrai visage. Je dis à certains qui ont pu s’égarer à voter pour ce parti (on sait qu’il y en a à gauche) : NOUS AVONS PLUS A GAGNER AVEC KARIM ZERIBI, qui enseigne le respect de la loi au gens des cité sans trahir son identité et tout en étant un bon citoyen français QU’AVEC LE F. N., qui n’a jamais condamné ni Davos, ni la Trilatérale ni Bilderberg , ni l’emprise des fonds de pension étrangers sur notre pays, lui le nationaliste,ni sur leur machines de contrôle entre eux et nous à savoir l’O.M. C. et la Commission Européenne (suivez le fil rouge de la carrière du faux ami LAMY) qui transforme notre parlement en une chambre d’enregistrement napoléonienne.

J’appelle tous les chrétiens et les autres croyants sincères à s’engager dans notre lutte pour le Bien et pour l’humanisme. A éradiquer tout concept de libéralisme,ce qui n’exclue pas la création de petites entreprises, à disloquer les forces de l’argent , les spéculateurs sur le prix des denrées alimentaires et du pétrole, que sarko lui même n’arrive pas à contrôler, et les grands lobbies industriels.

Nationalisons, comme Chavez au Vénézuéla toutes les entreprises géantes du C. A. C. 40, découpons les en petites unités, cogérées par les salariés et des collectivités territoriales, avec des actions liées aux postes de travail et qui bien que rapportant des dividendes aux salariés soient incessibles aux non salariés et ne puisse servir à la spéculation. Emparons nous de leur actifs et même au nom de l’intérêt général des biens privés des p. d. g. retraités qu’ils ont acquis avec des Golden-parachute/ abus de bien social.

Nous pourrons ainsi réduire considérablement notre dette publique, sans licencier des fonctionnaires qui au passage, s’ils étaient mieux gérés, avec des méthodes venant éventuellement du privé, pourraient doubler leur productivité.

(Sarko a dit qu’il épargnait l'élimination d'un poste d'un fonctionnaire sur deux à l’éducation nationale, car il connait sa puissance et celle de la jeunesse et qu’il les craint. Car il sait que les jeunes par une manif de type C. P. E. pourraient bien mettre un coup d’arrêt à toutes ses réformes visant à nous mettre en conformité avec Davos. Mais profs de l'E. N. ne nous laissez pas prendre.

Si sarko dit que (pour l’instant) il ne supprimera pas un poste de prof sur deux, c’est pour vous couper des autres fonctionnaires : diviser pour régner. Et il n’y a aucune garantie pour les autres fonctionnaires de l’Education nationale : infirmières, personnel académique ou rectoral, donc nous serions atteint indirectement.

Rendez-vous compte qu’ en 1994, Ballamou, vous avait épargné les 40 ans de cotisations retraites et vous n’aviez pas bronché pour aider nos camarades du privé auxquels il les avait infligé (au lieu de prendre le fric là où il est). Résultat le privé ne vous a pas soutenu en 2003 et vous voilà à 40, bientôt 41 année de cotisation.

Il faut que vous restiez solidaires des fonctionnaires des autres ministères."

Si il y a un seul démocrate, qu'il réponde démocratiquement, c'est à dire par arguments.

Evitez vos habituel "quel con ! casse-toi d'ici" C'est celui qui dit qui est .

212

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fake?

213

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Aux profs de SCPO a écrit:

Evitez vos habituel "quel con ! casse-toi d'ici" C'est celui qui dit qui est .

Nananananère-euh!

214

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Aux profs de SCPO a écrit:

Qu'est ce que c'est ? on supprime les socialistes et on laisse l'U. M. P., ce n'est pas équitable.

Je voudrais dire aux profs de sciences po ce que l'intelligencia "underground" pense de leur prestations télévisées.

Mais je m'adresse avant tout à ceux qui souhaitent avoir une vision globale et synthétique de la politique : je vous en propose une partiale mais
au moins remettant chaque chose à sa place.



"Bonjour, camarades de discussion

Et sinon ça avance tes révisions du bac ?

215

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Baleine, interdiction d'attenter à notre merveilleux président.

Il est le mistigri de la droite. Bientôt la droite va se fissurer en deux blocs, les anti Sarko menés par Juppé.

déjà tel Saint Pierre, les candidats ont renié leur maître, en évitant toutes référence à sarko dans leur campagne municipale.

un président sans crédit, nous la CGT on ne peut réver mieux, car ainsi

LE POUVOIR EST DANS LA RUE !

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

On m’explique?

217

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Mais un jour, dans une galaxie lointaine ...

Je suis un patatoïde tridimensionnel vulgarisé.

218

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

L'UMP est morte, et ce jusqu'à 2012,  militant de l'UMP, tournez la page et passez à autres choses ailleurs. Vous avez été utilisés et ceux qui en ont profités se foutent bien de vous et vous rappelerons en 2012.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Morano sur France2 ce soir... Pitoyable.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Aux profs de SCPO a écrit:

dans le rôle des nazis vous avez les libéraux

GOD...WIN !!!!!!!!!!!

"Mais enfin Alexis, vous êtes stone " J.d.W

"La condition humaine est misérable. Enfin, surtout la votre."

221

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Est-ce-trops-tôt (allias Estrosi) a raison, il n'y a aucune légitimité à la tête de l'UMP. Comme le dit si bien Mr Falco, Sénateur-Maire-Ministre-Secrétaire d'Etat-Président de la Communoté d'Agglomération  de Toulon Provence Méditerannée-Président de la Fédération Départemenale de L'UMP-Président d'honneur des Cumulars et Président de je ne sais quoi plus d'autre- , "...en démoctratie, les règles sont simples, tu placarde ta tronche sur une affiche, est quand c'est ta tronche qui ramasse le plus de voix et bien c'est toi qui a gagné...." et le moins que l'on puisse dire c'est qu'à la tête de l'actuelle UMP, il y en a aucun qui a mis sa "tronche" sur une affiche pour ramasser la moindre voix. La base de l'UMP s'est bien fait cocufier par les élites Parisiennes.

222

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Le Figaro a écrit:

Dans la capitale, l'UMP face aux ambitions de Rachida Dati

Le garde des Sceaux pourrait briguer, à l'automne, la tête de la puissante fédération de Paris.
La droite peut-elle espérer un jour reconquérir Paris ? Un mois après la réélection dans un fauteuil de Bertrand Delanoë, alors que le Conseil de Paris tient lundi sa première session depuis les municipales, l'UMP n'a pas encore mené de travail de fond sur les causes de sa sévère défaite. L'élection à la présidence de la fédération UMP de Paris, renouvelée fin octobre comme l'ensemble des instances du parti, pourrait en fournir l'occasion.

Poussée par l'Élysée, Rachida Dati envisage sérieusement de briguer la succession de l'actuel président, Philippe Goujon, député maire du XVe. Cet ancien collaborateur d'Édouard Balladur, qui dirige la fédération depuis 2003, s'était engagé pendant la campagne à ne pas solliciter un nouveau mandat à l'automne «pour se consacrer exclusivement à son arrondissement», où la droite est en net recul. «Il est trop tôt pour se prononcer sur une éventuelle candidature, assure l'entourage de la garde des Sceaux. Actuellement, en ce qui concerne la politique parisienne, Rachida Dati se consacre entièrement à sa fonction de maire du VIIe.» Mais l'Élysée est tenté d'essayer d'imposer l'hôte de la Place Vendôme comme patron de l'UMP à Paris.

Un projet risqué : voilà trois semaines, la ministre de la Justice avait dû renoncer à se présenter à la présidence du groupe UMP de l'Hôtel de ville, devant l'hostilité de nombre de ses collègues, qui l'accusent en privé d'être un «enfant gâté» devant tout au chef de l'État. Le réflexe «Tout Sauf Dati» pourrait conduire d'autres candidats à se déclarer. Certains élus parisiens encouragent Christine Lagarde, conseiller de Paris UMP dans le XIIe, à briguer cette fonction. Et le ministre des Finances, qui prend goût à son mandat local, ne cache pas son intérêt pour la succession de Philippe Goujon. Daniel-Georges Courtois, conseiller UMP du XVe, inconnu du grand public mais bien implanté dans l'appareil et proche de François Fillon, pourrait lui aussi tenter sa chance.

«Une analyse sans concession de notre échec»

L'enjeu n'est pas mince. Désigné pour trois ans par le comité départemental de l'UMP, lui-même élu par l'ensemble des adhérents parisiens, le président de la fédération a en charge avec le secrétaire départemental l'animation des équipes d'élus et de militants dans tous les arrondissements de la capitale. Il a donc son mot à dire lors de la désignation des candidats UMP du département à toutes les élections.

«Les personnes évoquées pour succéder à Goujon sont toutes de qualité, mais savoir qui l'emportera est d'une importance secondaire, affirme le maire UMP du VIe, Jean-Pierre Lecoq, ancien secrétaire départemental. Ce qui manque surtout à la droite parisienne, c'est une analyse sans concession de notre échec, la définition d'une stratégie et plus de travail qu'entre 2001 et 2008.» La chef de file UMP dans le XVIIIe, Roxane Decorte, garde un souvenir pénible de la réunion des têtes de liste au lendemain de la défaite. «La quasi-totalité des intervenants se sont congratulés, sous prétexte que l'UMP avait sauvé ses huit mairies d'arrondissement, se rappelle-t-elle. Pour un peu, on aurait cru qu'on avait gagné.» Un autre élu «regrette presque que la droite ait réussi à conserver ses huit mairies. On a l'impression qu'on retrouve nos pantoufles et que rien ne va changer».

La phrase en gras me laisse perplexe (comme certains commentaires des lecteurs du Figaro que je n'ai pas de mal à croire).

223

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Coucou

Avec Sarko, qui est une caricatures de vos idées, vous êtes discrédités pour au moins trente ans!

Vous n'avez pas encore compris que sur le vieux continent, la pensée de Descartes, de Monge et de tous les préparateurs de la Révolution est tellement puissante qu'elle s'accroche dans tout les recoins et que vous avez
beau pratiquer régulièrement des lavages de cerveau, avec votre allié de TF1 Lelay, qui déclare le seul rôle
de la télé c'est de créer un espace dans les têtes pour Coca Cola, la pensée de ces fondateur de la vrai liberté
de l'égalité et de la fraternité se régénère beaucoup plus vite que ce que votre propagande n'arrive à modifier.

Surtout que l'esprit de rebellion a été récemment légitimé par De Gaulle et la Résistance.

Nouus conseillons à Alternative (utra)libérale d'aller dans des pays neufs où sous philosophie pragmatique (
paragmatique cela signifie concrêtement la crise des banques américano-mondilaes).

ALTERNATIVE ULTRALIBERALE N'A PAS SA PLACE SUR LE VIEUX CONTINENT.

224

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

J'ai failli poster ça dans le thread de la phrase du jour. L'explication de Devedjian pour justifier l'annulation de la réception est très "lol".

Le Figaro a écrit:

Un an après, l'UMP fête la victoire et demande plus 

Les partisans de Nicolas Sarkozy s'étaient réunis devant la Salle Gaveau, à Paris, le soir du 6 mai 2007. Ce lieu de concert fait aujourd'hui partie de l'histoire de l'UMP. Crédits photo : Le Figaro
En célébrant le premier anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian veut démontrer que «tout le monde veut plus de réformes».
«Mai 2007-mai 2008 : un an ensemble !» Pour célébrer le premier anniversaire de l'élection de Nicolas Sarkozy, l'UMP a décliné une nouvelle fois le slogan de la campagne présidentielle. Un tract va être diffusé à quatre millions d'exemplaires et plusieurs manifestations seront organisées tout au long du mois de mai. Mais pas la soirée parisienne qui devait réunir, le 5 à la Maison de l'Amérique, quelque 300 personnes (membres du gouvernement, cadres et élus du parti et collaborateurs) autour du président de la République : la réception a été annulée pour «incompatibilité d'emplois du temps», explique-t-on officiellement rue de La Boétie. Et «parce qu'il n'y avait pas assez de place», ajoute le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian.

Qu'à cela ne tienne, ils seront tous le 6 mai, jour anniversaire, à la Salle Gaveau (1 900 places), à quelques mètres du siège du parti. La salle de concert fait maintenant partie de la mythologie de l'UMP : c'est là que les militants ont attendu les résultats du scrutin l'année dernière. Là encore que Nicolas Sarkozy s'est exprimé pour la première fois après son élection. Mercredi prochain, à partir de 16 heures, dix des membres du gouvernement, «réuni au grand complet», annonce la porte-parole de l'UMP Chantal Brunel, présenteront à tour de rôle le bilan de leur action. Leurs interventions seront diffusées sur le site Web du parti avec un léger différé.

L'UMP recevra ensuite dans cette même salle de concert ses nouveaux adhérents. Façon de renouer avec la tradition instituée par Nicolas Sarkozy quand il présidait le parti. «C'étaient des moments de grande fête pour les nouveaux adhérents d'aller voir Nicolas Sarkozy Salle Gaveau. Nous reprenons ces réunions», a indiqué Chantal Brunel. Une incertitude demeure : la présence du chef de l'État. «Je l'ai invité et j'attends une réponse, explique Devedjian, il est possible qu'il vienne.» «Il est toujours le bienvenu dans sa famille», souligne Brunel.

Consultation des internautes

Une «famille» exigeante en matière de réformes, puisque, selon le secrétaire général du parti, «l'UMP en redemande. Nous voulons tordre le cou à l'idée que nous sommes inquiets du nombre de réformes. Nous en voulons plus et nous souhaitons des réformes plus audacieuses. Sur les niches fiscales, par exemple». Il y a dix jours, le député Brunel avait interpellé le gouvernement sur cette question et dénoncé les «dérives fiscales» permettant aux plus fortunés de ne pas payer d'impôts. Une intervention saluée par une standing ovation ironique de l'opposition.

«Nous voulons faire la démonstration qu'un an après, ce sont les réformes qui dominent et pas le conservatisme», note Devedjian. Une consultation lancée sur le site de l'UMP ce matin doit les y aider : les internautes sont interrogés sur les trois engagements pour lesquels la majorité a obtenu les meilleurs résultats et les trois engagements prioritaires pour l'année à venir. Les résultats seront présentés mardi prochain Salle Gaveau.

"Mai 2007-mai 2008, un an ensemble", un an de trop.
"L'UMP en redemande" Ah oui ? Patience, les élections européennes arrivent bientôt...

Last edited by FDL (29-04-2008 08:10:35)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

225

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Hum.
Et moi qui habite à 50 mètres de la Salle Gaveau, j'ai intérêt à sortir, le soir du 6 mai, si je veux éviter la cohorte de jeunes mêchés à polo Ralph Lauren.
Ca va être SYM-PA.

226

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

C'est clair qu'un polo Vicomte Arthur, c'est tellement plus classe.

227

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

C'est surtout que la boutique Vicomte Arthur est également rue de la Boétie.
Rien ne se perd, rien ne se crée.

228

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Mais tout se transforme.

229

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

2008, c'est l'année de tous les dangers.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Où foutre ça ? Vanneste est UMP : aller hop => thread UMP

Le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires" après l'envoi à un certain nombre de centres de documentation et d'information de l'ouvrage "Homme et femme Il les créa" auquel Christian Vanneste et Tony Anatrella, entres autres, ont collaboré.

Après l'envoi à plusieurs Centres de documentation et d'information de collèges et lycées d'un ouvrage édité par l'"Académie d'éducation et d'études sociales" intitulé "Homme et femme Il les créa", dans lequel on trouve notamment des interventions de Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste connu pour ses positions anti-PaCS et Christian Vanneste, député UMP du Nord condamné en justice pour ses propos homophobes, le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires".

Le SNES souligne que cette "Académie d'éducation et d'études sociales" "défend en fait les positions les plus fondamentalistes d'une aile de l'église catholique traditionnaliste". "On compte dans son Conseil d'administration et parmi ses membres le Président, le Vice-Président et le secrétaire général de l'association Union pour la Vie, fédération d'associations anti-avortement et promotrices d'une vision traditionnaliste de la famille", indique le syndicat enseignant.

Après l'affaire "Atlas de la création", inspiré du néocréationnisme musulman, qui avait été envoyé à grande échelle dans les collèges et les lycées et pour lequel le ministère de l'Education nationale avait dû alerter les établissements scolaires, le SNES dénonce "une nouvelle incursion des milieux religieux prosélytes dans l'école".

Il demande au ministère de l'Education nationale de dénoncer un ouvrage "qui véhicule les thèses les plus sexistes et les plus homophobes". Il lui demande également d'inviter les chefs d'établissements et les documentalistes à exercer "la plus grande vigilance lorsqu'ils reçoivent ainsi des ouvrages qui n'ont pas été directement commandés par les équipes pédagogiques, et à prendre les plus grandes précautions avant de les mettre à la disposition des élèves".

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

231

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabien a écrit:

Où foutre ça ? Vanneste est UMP : aller hop => thread UMP

Le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires" après l'envoi à un certain nombre de centres de documentation et d'information de l'ouvrage "Homme et femme Il les créa" auquel Christian Vanneste et Tony Anatrella, entres autres, ont collaboré.

Après l'envoi à plusieurs Centres de documentation et d'information de collèges et lycées d'un ouvrage édité par l'"Académie d'éducation et d'études sociales" intitulé "Homme et femme Il les créa", dans lequel on trouve notamment des interventions de Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste connu pour ses positions anti-PaCS et Christian Vanneste, député UMP du Nord condamné en justice pour ses propos homophobes, le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires".

Le SNES souligne que cette "Académie d'éducation et d'études sociales" "défend en fait les positions les plus fondamentalistes d'une aile de l'église catholique traditionnaliste". "On compte dans son Conseil d'administration et parmi ses membres le Président, le Vice-Président et le secrétaire général de l'association Union pour la Vie, fédération d'associations anti-avortement et promotrices d'une vision traditionnaliste de la famille", indique le syndicat enseignant.

Après l'affaire "Atlas de la création", inspiré du néocréationnisme musulman, qui avait été envoyé à grande échelle dans les collèges et les lycées et pour lequel le ministère de l'Education nationale avait dû alerter les établissements scolaires, le SNES dénonce "une nouvelle incursion des milieux religieux prosélytes dans l'école".

Il demande au ministère de l'Education nationale de dénoncer un ouvrage "qui véhicule les thèses les plus sexistes et les plus homophobes". Il lui demande également d'inviter les chefs d'établissements et les documentalistes à exercer "la plus grande vigilance lorsqu'ils reçoivent ainsi des ouvrages qui n'ont pas été directement commandés par les équipes pédagogiques, et à prendre les plus grandes précautions avant de les mettre à la disposition des élèves".

Il n'y a aucun doutes, l'UMP a bien été fondée derrière une Eglise.

232

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Faux Semblants nl a écrit:

Hum.
Et moi qui habite à 50 mètres de la Salle Gaveau, j'ai intérêt à sortir, le soir du 6 mai, si je veux éviter la cohorte de jeunes mêchés à polo Ralph Lauren.
Ca va être SYM-PA.

c'est trop marrant ça!!!!!!

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Faux Semblants nl a écrit:

Hum.
Et moi qui habite à 50 mètres de la Salle Gaveau, j'ai intérêt à sortir, le soir du 6 mai, si je veux éviter la cohorte de jeunes mêchés à polo Ralph Lauren.
Ca va être SYM-PA.

Tu m'étonnes... Vivent les stéréotypes "de droite"... Le pire, je crois, c'est qu'ils ne se rendent même pas compte qu'ils sont une caricature d'une caricature...

Last edited by Necrid_Master (03-05-2008 18:55:58)

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

AMEN a écrit:
Fabien a écrit:

Où foutre ça ? Vanneste est UMP : aller hop => thread UMP

Le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires" après l'envoi à un certain nombre de centres de documentation et d'information de l'ouvrage "Homme et femme Il les créa" auquel Christian Vanneste et Tony Anatrella, entres autres, ont collaboré.

Après l'envoi à plusieurs Centres de documentation et d'information de collèges et lycées d'un ouvrage édité par l'"Académie d'éducation et d'études sociales" intitulé "Homme et femme Il les créa", dans lequel on trouve notamment des interventions de Tony Anatrella, prêtre et psychanalyste connu pour ses positions anti-PaCS et Christian Vanneste, député UMP du Nord condamné en justice pour ses propos homophobes, le syndicat enseignant SNES-FSU dénonce "une atteinte à la laïcité dans les établissements scolaires".

Le SNES souligne que cette "Académie d'éducation et d'études sociales" "défend en fait les positions les plus fondamentalistes d'une aile de l'église catholique traditionnaliste". "On compte dans son Conseil d'administration et parmi ses membres le Président, le Vice-Président et le secrétaire général de l'association Union pour la Vie, fédération d'associations anti-avortement et promotrices d'une vision traditionnaliste de la famille", indique le syndicat enseignant.

Après l'affaire "Atlas de la création", inspiré du néocréationnisme musulman, qui avait été envoyé à grande échelle dans les collèges et les lycées et pour lequel le ministère de l'Education nationale avait dû alerter les établissements scolaires, le SNES dénonce "une nouvelle incursion des milieux religieux prosélytes dans l'école".

Il demande au ministère de l'Education nationale de dénoncer un ouvrage "qui véhicule les thèses les plus sexistes et les plus homophobes". Il lui demande également d'inviter les chefs d'établissements et les documentalistes à exercer "la plus grande vigilance lorsqu'ils reçoivent ainsi des ouvrages qui n'ont pas été directement commandés par les équipes pédagogiques, et à prendre les plus grandes précautions avant de les mettre à la disposition des élèves".

Il n'y a aucun doutes, l'UMP a bien été fondée derrière une Eglise.

Quand on est homophobe et pro-vie, on est forcément catho-tradi?
On peut défendre ce genre de position avec des arguments kantiens ou nietzschéens, donc pas convaincu.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ce n'est pas le genre de discours qu'on entend souvent, étrangement...

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

236

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Alexilaiho a écrit:

Quand on est homophobe et pro-vie, on est forcément catho-tradi?
On peut défendre ce genre de position avec des arguments kantiens ou nietzschéens, donc pas convaincu.

Je ne connais pas le contenu, mais "Homme et femme Il les créa" ça me parait pas inspiré de Kant ou de Nietzsche.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

La réponse de Vaneste, en l'occurrence, lors de hauts cris qui ont suivi son propos sur l'homosexualité, se fondait exclusivement sur l'impératif catégorique de Kant.

"Agis de telle sorte que tu puisses aussi vouloir que la maxime de ton action puisse en même temps valoir comme une loi universelle". Il a appliqué ce fondement de la morale kantienne à la sexualité homosexuelle. La loi morale, dans la droite ligne des Lumières, étant ce qui devrait valoir pour tout homme, l'homosexualité dans une perspective fondationniste kantienne n'étant pas universalisable pour des raisons évidentes d'extinction de l'espèce humaine (comme sujet de la loi morale: plus de sujet, plus de morale), elle est immorale.

On peut donc condamner l'homosexualité et être kantien. En revanche, on ne peut pas ratonner de l'homosexuel, ce ne serait pas kantien.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Génial, merci le sophisme le plus idiot apparu sur ce forum depuis des lustres ! Avec la même logique, tu peux affirmer exactement l'inverse puisque toi tu n'approuverais j'imagine pas qu'on te force dans ton orientation sexuelle vers quelque chose que tu ne souhaites pas (l'homosexualité en l'occurrence), donc tu ne peux interdire la libre détermination de l'orientation sexuelle.

En conséquence, va chier. cqfd.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

fétiche a écrit:

Génial, merci le sophisme le plus idiot apparu sur ce forum depuis des lustres ! Avec la même logique, tu peux affirmer exactement l'inverse puisque toi tu n'approuverais j'imagine pas qu'on te force dans ton orientation sexuelle vers quelque chose que tu ne souhaites pas (l'homosexualité en l'occurrence), donc tu ne peux interdire la libre détermination de l'orientation sexuelle.

En conséquence, va chier. cqfd.

Alors là, je suis sur le cul: t'es tellement à côté de la plaque (ou de mauvaise foi).

Déjà, t'iras expliquer à Kant que c'est un sophiste. Les kantiens apprécieront (et te mettront le nez dans ton caca, au passage).

Qui t'a parlé de forcer qui que soit?
Vanneste utilise l'impératif catégorique pour démontrer que l'homosexualité (donc pas les homosexuels) possède moins de valeur morale que l'hétérosexualité. Alors au lieu de démontrer que tu manques de finesse et que tu maîtrises que dalle en philo (en assimilant homosexualité et homosexuel; contraindre et raisonner), tu aurais pu te contenter de remarquer que ce raisonnement qui n'est pas attaquable en soi, suppose un certain nombre de conditions initiales pour être valide:
notamment que la sexualité possède comme fin en soi la reproduction. Ce n'est pas vraiment dans l'air du temps...
Ou que l'homosexualité n'est pas forcément un choix, donc ne relève pas de la liberté de l'homme et donc ne saurait relever du domaine de la morale.

Bref, tu as vraiment perdu une occasion de ne pas poster.

Last edited by Alexilaiho (04-05-2008 00:30:29)

240

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Si, c'est très con.


Entendu comme comportement et non comme identité, comme dans l'universalisme kantien, il n'y a pas d'exclusivité, rien n'empêche donc à une personne qui se livre à de tels actes de copuler aussi avec l'autre sexe. Kant prend l'exemple du vol, si tout le monde se mettait à voler, s'ensuivrait la guerre de tous contre tous. Or si tout le monde se livrait à un comportement homosexuel, il ne se passerait ... rien.

Manger uniquement des tomates, pousser à l'universel dans le sens auquel Vanneste le présente, conduirait égzlement à l'extinction de l'humanité. Pourtant aucun abruti ne nous a encore dit que manger une tomate est un comportement immorale, inférieur et touti conti.


(De plus, un mec qui cite Kant pour justifier son homophobie (ce qui va souvent de paire avec une pseudo dénonciation globale d'un politiquement correct droit-de-l'hommiste-gôchiste-méchant-pas bien) alors que Kant a puissamment contribué à fonder l'idéologie des droits de l'homme et LA morale moderne, n'est pas franchement crédible.)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabb a écrit:

Si, c'est très con.


Entendu comme comportement et non comme identité, comme dans l'universalisme kantien, il n'y a pas d'exclusivité, rien n'empêche donc à une personne qui se livre à de tels actes de copuler aussi avec l'autre sexe. Kant prend l'exemple du vol, si tout le monde se mettait à voler, s'ensuivrait la guerre de tous contre tous. Or si tout le monde se livrait à un comportement homosexuel, il ne se passerait ... rien.

Manger uniquement des tomates, pousser à l'universel dans le sens auquel Vanneste le présente, conduirait égzlement à l'extinction de l'humanité. Pourtant aucun abruti ne nous a encore dit que manger une tomate est un comportement immorale, inférieur et touti conti.


(De plus, un mec qui cite Kant pour justifier son homophobie (ce qui va souvent de paire avec une pseudo dénonciation globale d'un politiquement correct droit-de-l'hommiste-gôchiste-méchant-pas bien) alors que Kant a puissamment contribué à fonder l'idéologie des droits de l'homme et LA morale moderne, n'est pas franchement crédible.)

Kant, fondateur de la morale moderne? J'ignorais qu'il existât une morale moderne... Un rapide coup d'oeil aux débats éthiques contemporains dément toute affirmation de ce genre. Quoi de commun entre un conséquentialiste (Bentham, Mill et toute l'éthique de tradition anglo-saxonne contemporaine), un eudémoniste (Aristote et les néo-aristotéliciens comme  et un kantien?


Ensuite, je n'ai pas défendu ces arguments pour moi-même, j'ai explicité ceux de Vanneste qui n'avaient manifestement pas été compris par fétiche, sans compter que j'ai précisé dans quelle mesure il était possible de contester ce raisonnement rien qu'au niveau des prémisses. Donc bon...

Et enfin, je préciserai que la critique kantienne de l'homosexualité s'applique à toute activité sexuelle dans laquelle  il n'est question que d'instrumentaliser autrui. Je rappelle la formulation de l'impératif catégorique (version principe d'humanité) dans Fondements de la métaphysique des moeurs: "Agis de façon telle que tu traites l’humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin jamais simplement comme moyen". C'est ainsi que Kant prend l'exemple de la masturbation mais son raisonnement peut concerner tout autant la relation hétérosexuelle hors mariage, la relation homosexuelle, le gangbang, le triolisme, le bukkake, etc...
Kant consacre un petit passage sur l'activité sexuelle et distingue les "mauvais usages de l'inclination sexuelle" (qui vont contre notre dignité et notre raison) et les "activités contre nature" (comme l'autre mais en plus s'oppose à la procréation). La distinction recouvre celle, toujours kantienne, entre l'homme comme être animal et l'homme comme être de raison. L'activité sexuelle est immorale en soi, puisqu'elle conduit nécessairement à une instrumentalisation du partenaire qui est conçu comme moyen d'un plaisir et non comme fin. Mais une telle condamnation entraînerait la fin de l'existence morale. Il faut donc considérer comme absolument immorale toute activité sexuelle qui contredirait la loi de l'espèce (dixit Kant).

J'ajoute que la morale de Kant est une morale de l'acte et du sujet, pas de la vie bonne en générale. En conséquence, l'appréciation morale est portée sur chaque acte librement posé. Si un agent moral se pose la question de la moralité d'une sodomie (hétérosexuelle ou homosexuelle, peu importe à Kant) ici, là, maintenant, sur la table, il devra, s'il est kantien, conclure à l'immoralité de son acte. Après, il faut ce qu'il veut...

A la limite, un homosexuel (individu qui exprimerait une préférence sexuelle pour les individus du même sexe que lui) qui ne poserait aucun acte sexuel ne pose aucun problème moral à Kant.
Si par ailleurs, il se livre à des actes sexuels parfaitement licites moralement (dans le mariage concrètement...) puisqu'il n'y a pas d'exclusivité, il est nickel à l'égard de la Critique de la raison pratique. Mais peut-on encore parler d'homosexualité sans sodomie...?

Cette morale de l'acte permet de contester la pertinence de ta comparaison avec "manger uniquement des tomates". Ce n'est pas un acte moral, une action susceptible d'un jugement moral; c'est l'actualisation au présent de la somme de tous les actes posés "manger une tomate maintenant". En revanche, la sodomie en est un.
Kant ne condamne pas l'homosexualité en général ou manger uniquement des tomates. Son propos se restreint à l'étude de la moralité de l'acte "effectuer une petite sodomie maintenant" et "manger une tomate maintenant (alors que j'aurais besoin de protéines, par exemple)"

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Je me dois de m'opposer.

Dans le cadre d'une analyse stricte qui ne s'extirpe du champ Kantien que legerement, l'etre-Ici et l'Etre-Avec Eideggerien, empeche la simultaneite de la premice du jugement moral et de l'acte.

Des lors que je ne peux juger, que je ne puis d'ailleurs dire Je, avant ou pendant l'acte, l'acte, entendu dans le sens d'acte perfomant (voire perforant), ne peut pour le performateur etre juge moralement.

La sodomie, en tant qu'un acte d'etre-avec, n'eclu pas, elel inclu, elle offre un etre-un a une bi-monoalite. Des lors, comment imaginer , dans le secret d'une chambre sombre, une instance de jugement exterieur ?

a moins d'un plan voyeur, avec un tiers visualisant la perfomance et pouvant alors exprimer ce jugement moral. Car comme nous l'avons dit l'etre pensant en situation d'etre-actant ne peut etre tiers-jugeant. d'ou la necessite  du tiers plus.

La question devient plus complexe dans un plan a 3. Selon l'alternativite de la performation (ou perforation ci. infra) Le etre-avec ou etre-un peut aussir etre le tiers.

En conclusion, comment une politique de l'etre-un peut elle mener a une tristess du tous-ensemble ?

243

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Alexilaiho a écrit:
fétiche a écrit:

Génial, merci le sophisme le plus idiot apparu sur ce forum depuis des lustres ! Avec la même logique, tu peux affirmer exactement l'inverse puisque toi tu n'approuverais j'imagine pas qu'on te force dans ton orientation sexuelle vers quelque chose que tu ne souhaites pas (l'homosexualité en l'occurrence), donc tu ne peux interdire la libre détermination de l'orientation sexuelle.

En conséquence, va chier. cqfd.

Alors là, je suis sur le cul: t'es tellement à côté de la plaque (ou de mauvaise foi).

Déjà, t'iras expliquer à Kant que c'est un sophiste. Les kantiens apprécieront (et te mettront le nez dans ton caca, au passage).

Qui t'a parlé de forcer qui que soit?
Vanneste utilise l'impératif catégorique pour démontrer que l'homosexualité (donc pas les homosexuels) possède moins de valeur morale que l'hétérosexualité. Alors au lieu de démontrer que tu manques de finesse et que tu maîtrises que dalle en philo (en assimilant homosexualité et homosexuel; contraindre et raisonner), tu aurais pu te contenter de remarquer que ce raisonnement qui n'est pas attaquable en soi, suppose un certain nombre de conditions initiales pour être valide:
notamment que la sexualité possède comme fin en soi la reproduction. Ce n'est pas vraiment dans l'air du temps...
Ou que l'homosexualité n'est pas forcément un choix, donc ne relève pas de la liberté de l'homme et donc ne saurait relever du domaine de la morale.

Bref, tu as vraiment perdu une occasion de ne pas poster.

Quelqu'un pour le faire taire par pitié .

Ce gars est un frustré (lui et son Pipo = Harvard Européen), vulgaire et stupide (voir ses posts sur le diplôme HEC où il insulte des types à longueur de temps).

Enfin, il se la joue j'y connais quelque chose en philo alors qu'il en fait que recracher bêtement ses fiches prépa-bas. Mon Dieu !

De grâce les modos, nettoyez le !

244

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Alexilaiho a écrit:

L'activité sexuelle est immorale en soi, puisqu'elle conduit nécessairement à une instrumentalisation du partenaire qui est conçu comme moyen d'un plaisir et non comme fin.

Ahah. Ca c'est la philosophie d'un type qui confond relation sexuelle et onanisme. Le plaisir de l'autre c'est aussi une fin en soi...

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Le but initial de cette citation stupide (Fabb a complété pour moi à ce sujet) était de prouver que l'on pouvait être "homophobe et pro-vie" sans forcement être "catho-tradi", c'est-à-dire qu'on pouvait rationnellement éprouver une haine irrationnelle. Ce qui était en soit un bon début.

Il est reconnu par Alexilaho lui-même que ce raisonnement est sans fondement et j'ai mis en valeur la mauvaise foi de celui-ci (ce qui la définition courante d'un sophisme, n'en déplaise à notre pédant de service -- pas d'exposé 2 parties 2 sous-parties sur l'histoire des sophistes SVP).

Or Vanneste est justement un tradi, pour la France profonde, pour la peine de mort, nostalgique de la colonisation, proche du milieu catholique fondamentaliste, et accessoirement auteur d'une argumentation homophobe basée sur la Bible.

Donc ce superbe contre-exemple ne tient pas debout.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Bof bof...
Bien qu'il ne soit absolument pas question de haine irrationnelle (dire qu'un comportement est immoral n'implique absolument pas qu'on haïsse ceux qui l'adoptent, toute la nuance étant entre l'agent et l'acte), je continue à soutenir qu'on peut de manière tout à fait rationnelle soutenir que l'homosexualité a moins de valeur morale que l'hétérosexualité, tout dépendant de ton choix de valeurs.

Il est quand même incroyable qu'il ne soit pas possible d'avoir un débat argument contre argument sans tomber dans les clichés, les raccourcis faciles et la stigmatisation des opinions contraires (même quand elles sont argumentées) quand on ne les partage pas.
Moi même je ne partage pas l'argumentation de Vanneste mais je pense être capable d'entendre ses arguments sans forcément voir derrière lui le catho-tradi (et donc que son argumentation ne vaudrait pas pour cette seule raison).

Chez Kant, il y a la maxime de la pensée élargie: c'est ça le vrai fondement des Lumières (penser en étant capable de se mettre à la place de l'autre), pas des slogans jetés à l'emporte-pièce, pour faire style.

Néanmoins comme ce n'est pas le sujet du thread, je m'arrête là.

Last edited by Alexilaiho (04-05-2008 22:34:12)

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ce n'est pas moi qui ai parlé d'homophobie en premier. Une phobie rationnelle, je n'avais jamais entendu parler de ça, mais soit.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

248

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Alexilaiho a écrit:

toute la nuance étant entre l'agent et l'acte

Sophisme. L'homosexualité ne se résume pas à un acte sexuel. Dire que "l'homosexualité est inférieure à l'hétérosexualité" c'est construire une hiérarchisation entre les deux dans laquelle les homos sont forcément rabaissés. De plus, le reste des propos désignent clairement un groupe de personnes : "Ils ne représentent aucun intérêt social, leur comportement est un comportement sectaire"

Surtout que ces propos n'ont pas été prononcés dans le cadre d'une conversation philosophique mais dans dans un quotidien à destination du grand publique dans lequel il s'exprimait en tant qu'homme politique.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabb a écrit:
Alexilaiho a écrit:

toute la nuance étant entre l'agent et l'acte

Surtout que ces propos n'ont pas été prononcés dans le cadre d'une conversation philosophique mais dans dans un quotidien à destination du grand publique dans lequel il s'exprimait en tant qu'homme politique.

Là, je te rejoins. Le contexte rend le raisonnement "litigieux" dans la mesure où il y a fort à parier que peu de gens soient capables de prendre la mesure de ce genre de discours.

Mais, je réitère ma question posée incidemment dans un post précédent: peut-on parler d'homosexualité (ou d'hétérosexualité d'ailleurs) sans acte sexuel?
Personnellement, j'ai du mal à répondre à cette question...
Si l'homosexualité est réductible à une simple attirance (qu'on ne saurait choisir par conséquent), alors, en tant que telle, elle ne saurait relever de la morale puisque cette dernière n'a pour objet que les actes libres.
Si en revanche, l'homosexualité inclut dans sa définition (comme le nom le laisse entendre) la participation à des actes sexuels avec des individus du même sexe, alors la distinction entre acte et agent est pertinente.

Last edited by Alexilaiho (04-05-2008 23:52:26)

250

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Alexilaiho a écrit:

Mais, je réitère ma question posée incidemment dans un post précédent: peut-on parler d'homosexualité (ou d'hétérosexualité d'ailleurs) sans acte sexuel?

Le cas contraire impliquerait que les homosexuels soient incapables de se livrer à l'amour platonique. Je ne vois pas ce qui permettrait d'étayer cette thèse.

Alexilaiho a écrit:

comme le nom le laisse entendre.

Déjà ce terme est un barbarisme (préfixe grec et suffixe latin). Certains, comme André Baudry, préfèrent utiliser d'autres termes comme "homophilie", justement pour ôter ce caractère purement sexuel.