101

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

" qui forcent"

j'ai voulu rester niveau EN

102

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Cz a écrit:

" qui forcent"

j'ai voulu rester niveau EN

Niveau lycée privé.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

103

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Chico Dou Brazil a écrit:

Tais-toi Czar.
ça nous fera des vacances.

me souviens pas t'avoir dit que les chiottes étaient propres, bleubite

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Comme tu sais être spirituel petit Czar.
Petit P4.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

105

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

tu utiliseras ce genre de termes quand tu auras sur la question une autre expérience que ta JAPD la bine-nommée, lavette.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ha, ainsi tu crois être apte à parler de ce genre de choses mon petit?
Détrompes-toi petit Czar. Tu ne sais rien de ce genre de sujet, dès lors tu es prié d'utiliser ton avis en tant que suppositoire pour enfant.
Maintenant, chut mon petit.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

107

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Ca c'est une attaque de Méga Ironie ou je ne m'y connais pas.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Cz a écrit:
Chico Dou Brazil a écrit:

Tais-toi Czar.
ça nous fera des vacances.

me souviens pas t'avoir dit que les chiottes étaient propres, bleubite

Punchline de la semaine, chico.

"2ou7ibou jouinta ltanjawiya" Ibn Batouta
"Je vois la vie en Blaugrana" L.W.R

109

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:
Fabb a écrit:

1/S'il n'y a pas droit à l'expérimentation et évaluation, comment savoir et faire savoir quelles initiatives de terrain marchent et lesquelles échouent ?

J'y peux pas grand chose, ni même sarko, si chaque fois qu'un pauvre gus avance l'idée de l'expérimentation et de l'évaluation, on se retrouve avec 1 millions de profs dans la rue avant même d'avoir discuté des modalités.

Les "Gus" le font déjà :S
Simplement les moyens sont distribués sans distinction d'efficacités, on n'en revient toujours au prob de l'évaluation. L'expérimentation c'est au niveau local hein.
Les initiatives de Pipo ou de l'ESSEC ont-elles foutues 1 million de personnes dans la rue ?


Eidólon a écrit:

2/Ok sur la "vraie formation de professeur", mais c'est quoi ?

De cours type de management, un peu de psychologie appliquée à l'enfant et à l'adolescent plus des méthodes d'enseignement qui ont fait leurs preuves dans plein d'autres pays (dont la Finlande).

Putain avec ça on n'est pas sortis de la merde. Plus de cours de ci, plus de cours de ça ... Ce qu'il faut c'est un approfondissement plus poussé des connaissances fondamentales (d'où la connerie de la bivalence)et peut-être un peu plus de stages de terrain. Les états généraux de l'enseignement scolaire étaient un truc tout con du programme de Ségo et pourtant ô combien nécessaire. Il y en a eu pour la recherche (qui ont d'ailleurs inspiré les programmes de tous les candidats sur la recherche [qui sont ainsi approximativement les mêmes, sauf pour les moyens, Sarko n'est malheureusement pas très crédible] et les PRES, bonne chose du gouv Villepin à renforcer.


Eidólon a écrit:

Pour les bonnes propositions, je ne me suis pas prononcée sur l'efficacité, il suffit de lire le programme présidentiel pour avoir une idée de ce qu'il va faire, c'est relativement précis me semble-t-il

J'ai relis le programme de Nico (qu'est ce que je ne ferais pas pour toi hein). Titre 10 sur l'école, il n'y a aucune proposition, il assène simplement que tous les enfants sortiront de l'école avec le bagage nécessaire pour réussir leur vie d'adulte (!!).
La seule proposition concrète est celle du pourcentage réservé pour les CPGE. Proposition du statu-quo par définition (le PS qui n'a rien foutu pendant 5 ans l'avait mis dans son programme pour les législatives, Ségolène s'est empressée de la dégager) puisqu'elle renforce le système inégalitaire du parcours unique d'excellence : accéder au meilleur collège pour accéder au meilleur lycée, la meilleurs prépa et la meilleurs grande école , condamnant les autres parcours (professionnels, universités ...) à des parcours poubelles. Le transfert des CPGE à l'université, le rapprochement de l'école avec les entreprises pour valoriser les parcours pro et encore une fois une expérimentation reconnue me semblaient plus efficace.

Quand à la sécurité dans les écoles, si la panacée est d'y foutre des flics, comme le propose Nico, pourquoi ne pas instaurer des portiques anti-métaux à l'entrée tant qu'on y est. Ce problème aurait du être abordé par l'environnement scolaire (internat-relais, emplois parents, soutient scolaire gratuit ... étaient les pistes de Ségolène) et le renforcement du nombres d'adultes dans l'établissement afin d'y diminuer le nombre d'élèves par classe, entre autres.


Eidólon a écrit:

Peut-être que ce que propose sarko n'est pas la bonne solution pour l'éducation, mais il a le mérite de prendre une approche relativement neuve par rapport à tout ce qui ne marche pas depuis plus de 25 ans.

Faire miroiter un retour impossible en arrière c'est relativement neuf ? Sarko va renforcer ce qui marche depuis 25 ans oui, le creux entre l'élite des grandes écoles et le reste, ça c'est sûr.

110

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Chico Dou Brazil a écrit:

Ha, ainsi tu crois être apte à parler de ce genre de choses mon petit?
Détrompes-toi petit Czar. Tu ne sais rien de ce genre de sujet, dès lors tu es prié d'utiliser ton avis en tant que suppositoire pour enfant.
Maintenant, chut mon petit.

Apprends déjà à maîtriser l'impératif, branlot.

Tu passeras à l'étape suppo après.

Ca risque d'être plaisant.


Pan ! dans ta face (au Famas, restons raccord)

111

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabb a écrit:
Eidólon a écrit:

2/Ok sur la "vraie formation de professeur", mais c'est quoi ?

De cours type de management, un peu de psychologie appliquée à l'enfant et à l'adolescent plus des méthodes d'enseignement qui ont fait leurs preuves dans plein d'autres pays (dont la Finlande).

Dans l'ensemble je rejoins fabb

COURS TYPE "DE MANAGEMENT"
Pardon de me mettre à pleurer mais l'EN a en effet et depuis pas mal de temps commencé sa transition vers une entreprise d'éducation. Multiples exemples que je cite pas parce qu'ils sont à propos des statuts, etc. Je ne citerai pas non plus les avis des profs de ma connaissance sur tout ceci. Juste, savoir que le boulot d'un prof n'est PAS DE MANAGER QUOI QUE CE SOIT. C'est malheureusement devenu celui des membres de l'administration et des principaux/directeurs d'école et ça n'a rien de brillant.

PSYCHOLOGIE APPLIQUEE A L'ENFANT
IUFM=4 heures de conférence sur "adopter la posture de l'enseignant pour permettre à l'élève d'être un apprenant"
ça c'est la merveilleuse technique d'Allègre et de ses potes les didacticiens, grands théorisants devant l'éternel, par ailleurs tout à fait incapables de faire un cours et n'ayant jamais essayé.
Par contre, pour un prof d'éco en BTS sur 20 ans de carrière, 2 stages pour de réels approfondissement de notions éco (nécessaires pour les cours), tous deux organisés par des profs eux-même. Les autres stages relevaient des conneries ci-dessus. Le même prof, pour passer son agrèg, bosse avec les dossiers des collègues. Aucune aide n'a jamais été donnée aux rameurs de l'EN par leur hiérarchie pour ce genre de trucs cons.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabb a écrit:

Les initiatives de Pipo ou de l'ESSEC ont-elles foutues 1 million de personnes dans la rue ?

Y dit qu'il voit pas le rapport avec l'école, le collège et le lycée.


Eidólon a écrit:

2/Ok sur la "vraie formation de professeur", mais c'est quoi ?

De cours type de management, un peu de psychologie appliquée à l'enfant et à l'adolescent plus des méthodes d'enseignement qui ont fait leurs preuves dans plein d'autres pays (dont la Finlande).

Putain avec ça on n'est pas sortis de la merde. Plus de cours de ci, plus de cours de ça ... Ce qu'il faut c'est un approfondissement plus poussé des connaissances fondamentales (d'où la connerie de la bivalence)et peut-être un peu plus de stages de terrain. Les états généraux de l'enseignement scolaire étaient un truc tout con du programme de Ségo et pourtant ô combien nécessaire. Il y en a eu pour la recherche (qui ont d'ailleurs inspiré les programmes de tous les candidats sur la recherche [qui sont ainsi approximativement les mêmes, sauf pour les moyens, Sarko n'est malheureusement pas très crédible] et les PRES, bonne chose du gouv Villepin à renforcer.

Des états généraux où on prend des notes et ? On prend les deux trois mesurettes qui contentent tout le monde mais ne résolvent rien ? Quant à l'approfondissement des connaissances, il me semble que les profs disposent déjà des bagages théoriques à enseigner, mais ne dispose pas des connaissances leur permettant de transmettre ce bagage.


Eidólon a écrit:

Pour les bonnes propositions, je ne me suis pas prononcée sur l'efficacité, il suffit de lire le programme présidentiel pour avoir une idée de ce qu'il va faire, c'est relativement précis me semble-t-il

J'ai relis le programme de Nico (qu'est ce que je ne ferais pas pour toi hein). Titre 10 sur l'école, il n'y a aucune proposition, il assène simplement que tous les enfants sortiront de l'école avec le bagage nécessaire pour réussir leur vie d'adulte (!!).
La seule proposition concrète est celle du pourcentage réservé pour les CPGE. Proposition du statu-quo par définition (le PS qui n'a rien foutu pendant 5 ans l'avait mis dans son programme pour les législatives, Ségolène s'est empressée de la dégager) puisqu'elle renforce le système inégalitaire du parcours unique d'excellence : accéder au meilleur collège pour accéder au meilleur lycée, la meilleurs prépa et la meilleurs grande école , condamnant les autres parcours (professionnels, universités ...) à des parcours poubelles. Le transfert des CPGE à l'université, le rapprochement de l'école avec les entreprises pour valoriser les parcours pro et encore une fois une expérimentation reconnue me semblaient plus efficace.

Le transfert des CPGE à des universités qui n'ont déjà pas le moyens de gérer leurs propres étudiants ? C'est sûr on aura une formation d'excellence pour tout le monde par définition, vu que tout le monde aura la même formation sans aucun suivi ni encadrement, alors que c'est justement ce qui fait la différence entre CPGE/Grandes Ecoles et Universités. Mais voilà, pour ça il faut des moyens, que l'Etat n'a pas et comme les syndicats/socialistes de base ne veulent pas voir l'orteil d'une entreprise à l'université pour financer les cursus (on sait jamais, faudrait pas corrompre au capitalisme nos pauvres étudiants sans défense), ben on va nulle part et on ne fait rien.

Quant aux propositions de Sarkozy : l'autonomie des établissements, les études dirigées après les cours (avec aide aux élèves pour les devoirs), l'évaluation indépendante des résultats des établissements, la fin de la carte scolaire (avec obligation pour les directeurs d'établissement de maintenir une diversité sociale et géographique des effectifs, l'insistance sur le sport, les arts et la culture dans les programmes, c'est du poulet tout ça ?

Et pourquoi tout ramener à l'université ? Tout ce que tu me cites du projet des socialistes a trait aux études supérieures, ce n'est pas la question. Pour accéder aux études supérieures, il faut déjà savoir lire et écrire, et quand on voit certains lycéens arriver sur ce forum, on se dit que ce n'est pas acquis...

Quand à la sécurité dans les écoles, si la panacée est d'y foutre des flics, comme le propose Nico, pourquoi ne pas instaurer des portiques anti-métaux à l'entrée tant qu'on y est. Ce problème aurait du être abordé par l'environnement scolaire (internat-relais, emplois parents, soutient scolaire gratuit ... étaient les pistes de Ségolène) et le renforcement du nombres d'adultes dans l'établissement afin d'y diminuer le nombre d'élèves par classe, entre autres.

C'est ta candidate qui a proposé un flic derrière chaque femme flic, donc il aurait suffit d'une nouvelle histoire de racket à l'école pour y voir l'armée jouer les pions.


Eidólon a écrit:

Peut-être que ce que propose sarko n'est pas la bonne solution pour l'éducation, mais il a le mérite de prendre une approche relativement neuve par rapport à tout ce qui ne marche pas depuis plus de 25 ans.

Faire miroiter un retour impossible en arrière c'est relativement neuf ? Sarko va renforcer ce qui marche depuis 25 ans oui, le creux entre l'élite des grandes écoles et le reste, ça c'est sûr.

Ben écoute, mes parents sont des purs produits de l'école d'avant 1968, ils n'ont pas fait de grandes études, pas du tout même, mais ils savent écrire impeccablement, et très bien compter aussi. Donc par rapport à la situation actuelle, même si on ne revient pas à l'ancien système totalement, bien sûr, en prendre certaines recettes pourrait fonctionner. Ce n'est pas parce qu'on reprend certains éléments de ce qui existait avant qu'on revient entièrement à l'ancien, tout n'est pas tout blanc ou tout noir (Et notre ami Barack en est la preuve vivante wink).

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

ça vire à l'affrontement idéologique...

l'art d'expliquer aux cons, c'est l'art de vouloir l'étincelle avec de l'eau...
"Les chiens aboient, la caravane passe"

114

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:

Des états généraux où on prend des notes et ? On prend les deux trois mesurettes qui contentent tout le monde mais ne résolvent rien ? Quant à l'approfondissement des connaissances, il me semble que les profs disposent déjà des bagages théoriques à enseigner, mais ne dispose pas des connaissances leur permettant de transmettre ce bagage.

NON
L'école d'avant 1968 qui a si bien appris à papa et maman à écrire et compter, elle avait pas besoin de cours sur "LA POSTURE DE L'ENSEIGNANT".

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

115

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Et mon point n'est pas de revenir avant 1968 par ailleurs mais enfin faut arrêter avec "le management" et "la psychologie".

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

116

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Cholap, tu peux faire tes commentaires dans ta tête?

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

mami a écrit:

Cholap, tu peux faire tes commentaires dans ta tête?

hummm... NON, si ça peut te faire plaisir...

et toi tu peux arrêter de faire des commentaires de mes commentaires...humm, non? ça me fait plaisir.

l'art d'expliquer aux cons, c'est l'art de vouloir l'étincelle avec de l'eau...
"Les chiens aboient, la caravane passe"

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

OZ a écrit:
Fabb a écrit:
Eidólon a écrit:

De cours type de management, un peu de psychologie appliquée à l'enfant et à l'adolescent plus des méthodes d'enseignement qui ont fait leurs preuves dans plein d'autres pays (dont la Finlande).

Dans l'ensemble je rejoins fabb

COURS TYPE "DE MANAGEMENT"
Pardon de me mettre à pleurer mais l'EN a en effet et depuis pas mal de temps commencé sa transition vers une entreprise d'éducation. Multiples exemples que je cite pas parce qu'ils sont à propos des statuts, etc. Je ne citerai pas non plus les avis des profs de ma connaissance sur tout ceci. Juste, savoir que le boulot d'un prof n'est PAS DE MANAGER QUOI QUE CE SOIT. C'est malheureusement devenu celui des membres de l'administration et des principaux/directeurs d'école et ça n'a rien de brillant.

Le management c'est savoir gérer un groupe, faire passer des informations et appliquer des décisions. Cela s'applique donc également à un prof qui gère une classe de 25-30 élèves. Mais ça ne s'apprend pas en séminaire de 4 heures, on est bien d'accord.

PSYCHOLOGIE APPLIQUEE A L'ENFANT
IUFM=4 heures de conférence sur "adopter la posture de l'enseignant pour permettre à l'élève d'être un apprenant"
ça c'est la merveilleuse technique d'Allègre et de ses potes les didacticiens, grands théorisants devant l'éternel, par ailleurs tout à fait incapables de faire un cours et n'ayant jamais essayé.
Par contre, pour un prof d'éco en BTS sur 20 ans de carrière, 2 stages pour de réels approfondissement de notions éco (nécessaires pour les cours), tous deux organisés par des profs eux-même. Les autres stages relevaient des conneries ci-dessus. Le même prof, pour passer son agrèg, bosse avec les dossiers des collègues. Aucune aide n'a jamais été donnée aux rameurs de l'EN par leur hiérarchie pour ce genre de trucs cons.

Là encore, ça ne se fait pas en 4 heures. Et il faut voir les gens qui donnent ces conférences. Dans le monde professionnels, ce type de conseillers sont généralement des gens qui ont eu à gérer des groupes similaires à ceux des managers qu'ils ont en face d'eux et qui ont ensuite approfondi leur formation par un cursus de psychologie et qui donc sont en mesure de répondre aux problématiques précises qui se posent aux professionnels.
Si l'EN a pris des vieux fonctionnaires qui se trouvaient sur une voie de garage pour faire ça, je n'y peux rien, et je n'y peux pas grand chose non plus si les hiérarchies directes n'encouragent pas les initiatives personnelles d'amélioration des techniques d'enseignement.

Et l'agrég n'est pas un gage de bon professorat. C'est un gage d'érudition sur un sujet particulier, mais ça ne dit rien de la capacité à enseigner.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

tout à fait, ce n'est pas parce que l'on est instruit que l'on est bon pédagogue...

l'art d'expliquer aux cons, c'est l'art de vouloir l'étincelle avec de l'eau...
"Les chiens aboient, la caravane passe"

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

OZ a écrit:
Eidólon a écrit:

Des états généraux où on prend des notes et ? On prend les deux trois mesurettes qui contentent tout le monde mais ne résolvent rien ? Quant à l'approfondissement des connaissances, il me semble que les profs disposent déjà des bagages théoriques à enseigner, mais ne dispose pas des connaissances leur permettant de transmettre ce bagage.

NON
L'école d'avant 1968 qui a si bien appris à papa et maman à écrire et compter, elle avait pas besoin de cours sur "LA POSTURE DE L'ENSEIGNANT".

Non, mais elle avait des cours d'usage de la trique forts à propos.

Edit: c'té une blague, hein ? Surtout je crois que la différence venait surtout de la grande distance entre le maître et l'élève et l'autorité qu'il avait envers les élèves. Ce n'était pas toujours très heureux, ni très agréable, mais ça marchait.

Last edited by Eidólon (16-05-2007 22:17:32)

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

'Tain, j'écris n'importe comment ce soir... Va être temps d'aller se coucher.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

122

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:
OZ a écrit:

COURS TYPE "DE MANAGEMENT"
Pardon de me mettre à pleurer mais l'EN a en effet et depuis pas mal de temps commencé sa transition vers une entreprise d'éducation. Multiples exemples que je cite pas parce qu'ils sont à propos des statuts, etc. Je ne citerai pas non plus les avis des profs de ma connaissance sur tout ceci. Juste, savoir que le boulot d'un prof n'est PAS DE MANAGER QUOI QUE CE SOIT. C'est malheureusement devenu celui des membres de l'administration et des principaux/directeurs d'école et ça n'a rien de brillant.

Le management c'est savoir gérer un groupe, faire passer des informations et appliquer des décisions. Cela s'applique donc également à un prof qui gère une classe de 25-30 élèves. Mais ça ne s'apprend pas en séminaire de 4 heures, on est bien d'accord.

Dans ma tête je voulais dire qu'il fallait supprimer ces exposés abscons et ridicules où le pire groupuscule de l'université française (les "didacticiens" ou "pédagogues", comme ils s'auto-nomment, je ne dis pas que ce n'est pas bien d'être pédagogues) se fait des grandes tirades sur l'Enseignement, etc. Sauf si on tombe sur une bonne IUFM. Car comme les arabes, y en a des biens (citation). Quand à savoir gérer un groupe, faire passer des informations et appliquer des décisions, c'est justement ce qu'on n'y apprend pas. Et pour réagir à ce que disait Fabb à propos des bitrucs, ben j'ai eu plusieurs profs de PEGC ( les bitrucs) et ils ne sont pas moins compétents que les autres.


Eidolon a écrit:
OZ a écrit:

PSYCHOLOGIE APPLIQUEE A L'ENFANT
IUFM=4 heures de conférence sur "adopter la posture de l'enseignant pour permettre à l'élève d'être un apprenant"
ça c'est la merveilleuse technique d'Allègre et de ses potes les didacticiens, grands théorisants devant l'éternel, par ailleurs tout à fait incapables de faire un cours et n'ayant jamais essayé.
Par contre, pour un prof d'éco en BTS sur 20 ans de carrière, 2 stages pour de réels approfondissement de notions éco (nécessaires pour les cours), tous deux organisés par des profs eux-même. Les autres stages relevaient des conneries ci-dessus. Le même prof, pour passer son agrèg, bosse avec les dossiers des collègues. Aucune aide n'a jamais été donnée aux rameurs de l'EN par leur hiérarchie pour ce genre de trucs cons.

Là encore, ça ne se fait pas en 4 heures. Et il faut voir les gens qui donnent ces conférences. Dans le monde professionnels, ce type de conseillers sont généralement des gens qui ont eu à gérer des groupes similaires à ceux des managers qu'ils ont en face d'eux et qui ont ensuite approfondi leur formation par un cursus de psychologie et qui donc sont en mesure de répondre aux problématiques précises qui se posent aux professionnels.
Si l'EN a pris des vieux fonctionnaires qui se trouvaient sur une voie de garage pour faire ça, je n'y peux rien, et je n'y peux pas grand chose non plus si les hiérarchies directes n'encouragent pas les initiatives personnelles d'amélioration des techniques d'enseignement.

Et l'agrég n'est pas un gage de bon professorat. C'est un gage d'érudition sur un sujet particulier, mais ça ne dit rien de la capacité à enseigner.

Pour les conseillers en psycho : bah si tu n'y peux rien... si tout revient à dire que les idées sont bonnes mais qu'on a pas trouvé les bonnes personnes... je ne sais pas, ça n'avancera pas beaucoup, mais je ne saurais pas te répondre plus pour ce qui est des managers, je ne connais pas encore ça yikes)

Propos tout à fait anecdotique pour l'agreg : il y a des super bons profs qui n'ont pas d'agreg, ça a été des meilleurs que j'ai eu la chance d'avoir. Par contre je t'encourage à soudoyer un prof pour lire quelques copies de candidats à l'agreg, et tu verras que si la plupart ont 4, c'est justifié, ça fout les boules.
Mon propos était d'illustrer le fait que la hiérarchie n'encourage plus, voire décourage, pas les "initiatives personnelles d'amélioration", mais ce qui devrait être le processus automatique d'actualisation, de remise à niveau et de progression des enseignants.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

123

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:
Fabb a écrit:

Les initiatives de Pipo ou de l'ESSEC ont-elles foutues 1 million de personnes dans la rue ?

Y dit qu'il voit pas le rapport avec l'école, le collège et le lycée.

Tu ne m'avais pas l'air de comprendre ce qu'est une initiative locale/ expérimentation.


Eidólon a écrit:

Des états généraux où on prend des notes et ? On prend les deux trois mesurettes qui contentent tout le monde mais ne résolvent rien ?

Pourquoi ce dédin ? Ca a été très productif pour la recherche, demande à Robien d'où il a sorti les PRES l'année dernière, le seul truc qui n'est pas criticable dans son "oeuvre". Demande à Ségo, Sarko et Bayrou d'où ils tirent leur programme pour la recherche ?


Eidólon a écrit:

Quant à l'approfondissement des connaissances, il me semble que les profs disposent déjà des bagages théoriques à enseigner, mais ne dispose pas des connaissances leur permettant de transmettre ce bagage.

Ah oui et des cours théoriques supplémentaires vont être efficace ?

Eidólon a écrit:

Le transfert des CPGE à des universités qui n'ont déjà pas le moyens de gérer leurs propres étudiants ?

Tu sais c'est possible de transferer les fonds qui vont avec aussi, les lycées n'ont auront plus besoin... :S

Eidólon a écrit:

C'est sûr on aura une formation d'excellence pour tout le monde par définition, vu que tout le monde aura la même formation sans aucun suivi ni encadrement, alors que c'est justement ce qui fait la différence entre CPGE/Grandes Ecoles et Universités.

Tu sais que tout n'est pas noir ou blanc, je te renvoie à l'article qu'on a publié dans Mouvenemt, la flemme de développer ici, jpeux te l'envoyer par mail si tu veux, mais bon.

Eidólon a écrit:

Mais voilà, pour ça il faut des moyens, que l'Etat n'a pas et comme les syndicats/socialistes de base ne veulent pas voir l'orteil d'une entreprise à l'université pour financer les cursus (on sait jamais, faudrait pas corrompre au capitalisme nos pauvres étudiants sans défense), ben on va nulle part et on ne fait rien.

Putain le cliché de merde ! Ségolène est la seule a vouloir renforcer le loi Chévènement, loi qui favorise le financement privé des universités en permettant les chercheurs de breveter et d'exploiter ...

Eidólon a écrit:

Quant aux propositions de Sarkozy : l'autonomie des établissements, les études dirigées après les cours (avec aide aux élèves pour les devoirs), l'évaluation indépendante des résultats des établissements, la fin de la carte scolaire (avec obligation pour les directeurs d'établissement de maintenir une diversité sociale et géographique des effectifs, l'insistance sur le sport, les arts et la culture dans les programmes, c'est du poulet tout ça ?

A part les études dirigées après les cours, oui c'est du poulet big time. Et l'autonomie des universités oui, mais des établissements scolaires ????? euh ... ça veut dire quoi ? L'autonomie de gestion ? Tu crois que c'est ça le problème de l'école ? LOL. Ca ne ferait que renforcer le rôle administratif des équipes pédagogiques, super.


Eidólon a écrit:

C'est ta candidate qui a proposé un flic derrière chaque femme flic, donc il aurait suffit d'une nouvelle histoire de racket à l'école pour y voir l'armée jouer les pions.

Mauvaise foi pure. C'est fatiguant. "Gnagnagna ségolène sort aussi des conneries". Oui je sais merci mais elle n'est pas Présidente.

124

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:

Ce n'était pas toujours très heureux, ni très agréable,

Si.

J'aime cette lueur muette de terreur dans le regard quand ils se rendent compte que je suis vraiment fou.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Free French a écrit:

Faut demander à Merkel ce soir (de se repentir).

+1 (au 2e degré)

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabb a écrit:
Eidólon a écrit:
Fabb a écrit:

Les initiatives de Pipo ou de l'ESSEC ont-elles foutues 1 million de personnes dans la rue ?

Y dit qu'il voit pas le rapport avec l'école, le collège et le lycée.

Tu ne m'avais pas l'air de comprendre ce qu'est une initiative locale/ expérimentation.

Et toi tu n'as pas l'air de comprendre la différence entre grandes écoles indépendantes dans leur gestion de l'EN et les collèges et lycée. Propose les mots expérimentation et évaluation dans les écoles et collèges et lycées et on verra le résultat.


Eidólon a écrit:

Des états généraux où on prend des notes et ? On prend les deux trois mesurettes qui contentent tout le monde mais ne résolvent rien ?

Pourquoi ce dédin ? Ca a été très productif pour la recherche, demande à Robien d'où il a sorti les PRES l'année dernière, le seul truc qui n'est pas criticable dans son "oeuvre". Demande à Ségo, Sarko et Bayrou d'où ils tirent leur programme pour la recherche ?

Ben alors, pourquoi critiquer autant les propositions de sarko dans ce cas ?


Eidólon a écrit:

Quant à l'approfondissement des connaissances, il me semble que les profs disposent déjà des bagages théoriques à enseigner, mais ne dispose pas des connaissances leur permettant de transmettre ce bagage.

Ah oui et des cours théoriques supplémentaires vont être efficace ?

Un cours de management adressé à des professionnels n'a rien à voir avec de la théorie, c'est une succession de mises en situations, de travaux en équipes, accompagnés de petits points de théorie qui se basent sur l'expérience des participants et permettent d'avancer dans les mises en situation. Si tu n'as jamais eu l'occasion d'en suivre, je te le conseille, c'est vraiment enrichissant (c'est une note personnelle, pas une critique, tout ça)

Eidólon a écrit:

Le transfert des CPGE à des universités qui n'ont déjà pas le moyens de gérer leurs propres étudiants ?

Tu sais c'est possible de transferer les fonds qui vont avec aussi, les lycées n'ont auront plus besoin... :S

Moui, mais l'ensemble de ces fonds transférés, déjà insuffisants actuellement, ne seraient absolument donnés en totalité aux structures équivalentes universités (pourquoi accepteraient-elles de prendre la charge sinon) et ne suffiraient pas à la croissance attendue des effectifs en cas d'ouverture à l'université.

Eidólon a écrit:

C'est sûr on aura une formation d'excellence pour tout le monde par définition, vu que tout le monde aura la même formation sans aucun suivi ni encadrement, alors que c'est justement ce qui fait la différence entre CPGE/Grandes Ecoles et Universités.

Tu sais que tout n'est pas noir ou blanc, je te renvoie à l'article qu'on a publié dans Mouvenemt, la flemme de développer ici, jpeux te l'envoyer par mail si tu veux, mais bon.

Aucune idée de ce que vous aviez écrit, mais je veux bien l'article, des fois que vous y donniez une solution à ce casse-tête.

Eidólon a écrit:

Mais voilà, pour ça il faut des moyens, que l'Etat n'a pas et comme les syndicats/socialistes de base ne veulent pas voir l'orteil d'une entreprise à l'université pour financer les cursus (on sait jamais, faudrait pas corrompre au capitalisme nos pauvres étudiants sans défense), ben on va nulle part et on ne fait rien.

Putain le cliché de merde ! Ségolène est la seule a vouloir renforcer le loi Chévènement, loi qui favorise le financement privé des universités en permettant les chercheurs de breveter et d'exploiter ...

Je ne parlais pas spécifiquement de Ségolène, mais de toutes les levées de bouclier qu'il y a eu il n'y a pas très longtemps au sujet du financement de certains cursus par des entreprises et de leur implication dans la professionnalisation de ceux-ci. La recherche ne fait pas tout, et au contraire, sa surexposition dans l'université, bien que noble, me semble faire perdre de vue à beaucoup d'étudiants qu'à la fin de leur maîtrise ou DEA il faudra qu'ils trouvent un emploi dans le privé, et donc trouver une application concrète aux recherches qu'ils font.

Eidólon a écrit:

Quant aux propositions de Sarkozy : l'autonomie des établissements, les études dirigées après les cours (avec aide aux élèves pour les devoirs), l'évaluation indépendante des résultats des établissements, la fin de la carte scolaire (avec obligation pour les directeurs d'établissement de maintenir une diversité sociale et géographique des effectifs, l'insistance sur le sport, les arts et la culture dans les programmes, c'est du poulet tout ça ?

A part les études dirigées après les cours, oui c'est du poulet big time. Et l'autonomie des universités oui, mais des établissements scolaires ????? euh ... ça veut dire quoi ? L'autonomie de gestion ? Tu crois que c'est ça le problème de l'école ? LOL. Ca ne ferait que renforcer le rôle administratif des équipes pédagogiques, super.

Ecoute, libre à toi de ne pas aimer, mais ce serait justement la condition de la mise en place de process d'expérimentation dans les écoles, collèges et lycées, difficiles voire impossibles actuellement (ça n'a rien à voir avec les expériences des grandes écoles).


Eidólon a écrit:

C'est ta candidate qui a proposé un flic derrière chaque femme flic, donc il aurait suffit d'une nouvelle histoire de racket à l'école pour y voir l'armée jouer les pions.

Mauvaise foi pure. C'est fatiguant. "Gnagnagna ségolène sort aussi des conneries". Oui je sais merci mais elle n'est pas Présidente.

Alors, toi t'as le droit de dire que Sarko va foutre des flics partout, mais j'ai pas le droit de dire que Ségo aurait fait la même chose ? Elle en prenait pourtant bien le chemin. Et si Ségo avait gagné et sarko perdu, j'aurais pû répondre la même chose que toi ?

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

OZ a écrit:

Propos tout à fait anecdotique pour l'agreg : il y a des super bons profs qui n'ont pas d'agreg, ça a été des meilleurs que j'ai eu la chance d'avoir. Par contre je t'encourage à soudoyer un prof pour lire quelques copies de candidats à l'agreg, et tu verras que si la plupart ont 4, c'est justifié, ça fout les boules.
Mon propos était d'illustrer le fait que la hiérarchie n'encourage plus, voire décourage, pas les "initiatives personnelles d'amélioration", mais ce qui devrait être le processus automatique d'actualisation, de remise à niveau et de progression des enseignants.

Oui, c'est paradoxal, à la fois, les concours, ça ne dit pas tout sur la qualité des enseignants, et néanmoins, ça joue assez efficacement son rôle de filtre. En ce qui concerne la formation pédagogique, elle est très lourde maintenant pour les débutants en IUFM (mais toujours plus "pédagogiste" que vraiment réaliste du point de vue pédagogique); en revanche, en ce qui concerne la formation permanente des enseignants en exercice, les moyens de l'Education nationale et les formations proposées pour la mise à niveau et l'évolution de carrière sont simplement dérisoires (tout comme l'évaluation d'ailleurs...).  Et il ne faut pas rêver, changer cela coûterait très cher.

Last edited by Dorian Gray (16-05-2007 22:50:10)

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

OZ a écrit:
Cz a écrit:

" qui forcent"

j'ai voulu rester niveau EN

Niveau lycée privé.

Oh, la méchante...

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Dorian Gray a écrit:
OZ a écrit:
Cz a écrit:

" qui forcent"

j'ai voulu rester niveau EN

Niveau lycée privé.

Oh, la méchante...

Moi je trouvais qu'elle était plutôt gentille, au contraire.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Dorian Gray a écrit:

en revanche, en ce qui concerne la formation permanente des enseignants en exercice, les moyens de l'Education nationale et les formations proposées pour la mise à niveau et l'évolution de carrière sont simplement dérisoires (tout comme l'évaluation d'ailleurs...).  Et il ne faut pas rêver, changer cela coûterait très cher.

Oui, ça coûte cher, mais plus on attend sous prétexte que c'est cher, plus ça coûte cher. Donc il faut arriver à un moment où on doit faire un arbitrage et décider de payer les rénovations complètes (voire la restructuration) ou clore le cash-flow en vendant carrément... tongue

Last edited by Eidólon (16-05-2007 22:56:07)

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Cz a écrit:

Sur la médiocrité de la formation en IUFM c'est évident mais c'est surtout de pédagogisme béat que l'éducation crève.

Pédagogisme et hyper-concentration


De ce point de vue-là, gauche et droite ont été d'une remarquable continuité dans l'inaction et le renoncement qui force presque le respect.


Des réformes efficaces, elles ne coûteront pas un centime mais sans doute un bon blocage syndical qui fera passer 95 pour un petit grognement.  Le choc induit par une présidentielle peut permettre de faire passer la pilule

1) supprimer la notion de classe pour la remplacer par des groupes de niveau valables pour chaque matière : on peut être une bille en français, moyen en maths et un dieu en histoire : la classification par sensibilité (S, ES ou L) ne correspond à personne et dans les niveaux précédents, on est réduits dans une classe à inventer un cours pour un élève "moyen" qui n'existe pas.

Résultats les bons s'emmerdent, le prof aussi  et les autres sont largués.


2) assurer une dotation horaire claire pour chaque matière, la dotation globale par établissement sert juste au proviseur à faire chier son monde et à lancer des "expérimentations" dont tout le monde se passerait.

Si on élimine cet aspect, une bonne partie de l'appareil administratif de l'EN peut aller creuser des routes en Guyane.

Cela se veut une observation de terrain, mais les choses sont quand même loin d'être aussi simples...

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

132

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Cz a écrit:
Chico Dou Brazil a écrit:

Ha, ainsi tu crois être apte à parler de ce genre de choses mon petit?
Détrompes-toi petit Czar. Tu ne sais rien de ce genre de sujet, dès lors tu es prié d'utiliser ton avis en tant que suppositoire pour enfant.
Maintenant, chut mon petit.

Apprends déjà à maîtriser l'impératif, branlot.

Tu passeras à l'étape suppo après.

Ca risque d'être plaisant.


Pan ! dans ta face (au Famas, restons raccord)

Apprends le français, cf. toutes tes fautes et ta remarque sur l'invention récente du mot "réifier"....

133

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Dorian Gray a écrit:
OZ a écrit:

Propos tout à fait anecdotique pour l'agreg : il y a des super bons profs qui n'ont pas d'agreg, ça a été des meilleurs que j'ai eu la chance d'avoir. Par contre je t'encourage à soudoyer un prof pour lire quelques copies de candidats à l'agreg, et tu verras que si la plupart ont 4, c'est justifié, ça fout les boules.
Mon propos était d'illustrer le fait que la hiérarchie n'encourage plus, voire décourage, pas les "initiatives personnelles d'amélioration", mais ce qui devrait être le processus automatique d'actualisation, de remise à niveau et de progression des enseignants.

Oui, c'est paradoxal, à la fois, les concours, ça ne dit pas tout sur la qualité des enseignants, et néanmoins, ça joue assez efficacement son rôle de filtre. En ce qui concerne la formation pédagogique, elle est très lourde maintenant pour les débutants en IUFM (mais toujours plus "pédagogiste" que vraiment réaliste du point de vue pédagogique); en revanche, en ce qui concerne la formation permanente des enseignants en exercice, les moyens de l'Education nationale et les formations proposées pour la mise à niveau et l'évolution de carrière sont simplement dérisoires (tout comme l'évaluation d'ailleurs...).  Et il ne faut pas rêver, changer cela coûterait très cher.

Bé oui, voilà.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

134

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Eidólon a écrit:
Dorian Gray a écrit:
OZ a écrit:

Niveau lycée privé.

Oh, la méchante...

Moi je trouvais qu'elle était plutôt gentille, au contraire.

J'aurais pu dire "en lycée privé des DOM TOM" ? Enfin bon, agrèg interne d'anglais 2007 (les gens qui enseignent déjà), 56 admis, barême public/privé peu ou prou identique, je me souviens plus des chiffres mais ça devait faire une trentaine d'admissibles dans le privé et moins d'une dizaine d'admis au final. AHLALALA !

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

135

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Grrrr

Eidólon a écrit:
Fabb a écrit:

Tu ne m'avais pas l'air de comprendre ce qu'est une initiative locale/ expérimentation.

Et toi tu n'as pas l'air de comprendre la différence entre grandes écoles indépendantes dans leur gestion de l'EN et les collèges et lycée.Propose les mots expérimentation et évaluation dans les écoles et collèges et lycées et on verra le résultat.

Il n'y a aucun rapport entre administration de l'établissement et reconnaissance de l'expérimentation. J'ai pris l'exemple des grandes écoles parce que tu les connais sûrement mieux que celles du lycée lamda.

gestion = statut = administration // expérimentation = pédagogie

Tu refuses de comprendre qu'elles existent de fait, mais qu'elle ne sont ni reconnuees ni évaluées (d'où le "chacun fait sa sauce seul dans son coin"). Certains établissement proposent des cours le matin pendant les vacances, d'autres font venir des Normaliens, instaurent des cours de théatre, font des associations, expérimentent des systèmes d'orientation ...

La méthode de changement doit venir des acteurs et des initiatives locales mais pour cela, elle doit être EVALUEES et ENCOURAGEES (cad reconnue).

On va y arriver ...

Eidólon a écrit:
Fabb a écrit:

Pourquoi ce dédin ? Ca a été très productif pour la recherche, demande à Robien d'où il a sorti les PRES l'année dernière, le seul truc qui n'est pas criticable dans son "oeuvre". Demande à Ségo, Sarko et Bayrou d'où ils tirent leur programme pour la recherche ?

Ben alors, pourquoi critiquer autant les propositions de sarko dans ce cas ?

Je n'ai pas critiqué celui de la RE-CHER-CHE, on a presque le même.

136

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Go go fabeubeu

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

137

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Fabeubeu

Fab SP SP


Fabparledanslevide

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Sur Guy M., j'y vois surtout (avec mon biais habituel, j'attends les assauts des roquets du roquet en chef) un grand bras d'honneur à la gauche qui s'était insurgé de l'utilisation de son nom.

Posons que la lecture d'un texte en début d'année soit une bonne chose. Pourquoi à chaque début d'année? C'est absurbe! Le texte est certes riche mais il ne mérite pas de se le taper x années consécutives... J'avoue que je pige pas trop son trip au père Sarkozy (à part à y voir une tentative de réhabilitation du souvenir de la France occupée comme composée à 99% de résistants? - ce serait malhonnête)

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

139

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

!? a écrit:
Cz a écrit:
Chico Dou Brazil a écrit:

Ha, ainsi tu crois être apte à parler de ce genre de choses mon petit?
Détrompes-toi petit Czar. Tu ne sais rien de ce genre de sujet, dès lors tu es prié d'utiliser ton avis en tant que suppositoire pour enfant.
Maintenant, chut mon petit.

Apprends déjà à maîtriser l'impératif, branlot.

Tu passeras à l'étape suppo après.

Ca risque d'être plaisant.


Pan ! dans ta face (au Famas, restons raccord)

Apprends le français, cf. toutes tes fautes et ta remarque sur l'invention récente du mot "réifier"....

Bon parce le con nous la sort depuis plusieurs fois que je voudrais pas que tu t'affiches dans la rue avec un panneau sur le buste où serait marqué en gros : "j'ai collé Czar", contente-toi d'essayer de relire ma phrase si t'en es capable et tu parviendras peut-être dans ton esprit simple à en percevoir la fulgurante clarté : je ne disais pas que le mot avait été inventé maintenant, et d'ailleurs je me fous de sa date de naissance réelle ou supposée comme de la première éjac faciale de ta soeur, mais qu'il faisait partie du jargon creux qu'affectionnent tes maîtres en vide (sanitaire) à penser.

Maintenant, si j'ai pu, subrepticement éclairer ta vie de merde, tu m'en vois plein d'une réelle et fraternelle allégresse.


Car Czar, c'est d'abord de l'humanisme.

140

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Jean-Fabeubeu Je Réforme l'EN

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

fétiche a écrit:

Posons que la lecture d'un texte en début d'année soit une bonne chose. Pourquoi à chaque début d'année? C'est absurbe! Le texte est certes riche mais il ne mérite pas de se le taper x années consécutives... J'avoue que je pige pas trop son trip au père Sarkozy (à part à y voir une tentative de réhabilitation du souvenir de la France occupée comme composée à 99% de résistants? - ce serait malhonnête)

+1

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

OZ a écrit:
Eidólon a écrit:
Dorian Gray a écrit:

Oh, la méchante...

Moi je trouvais qu'elle était plutôt gentille, au contraire.

J'aurais pu dire "en lycée privé des DOM TOM" ? Enfin bon, agrèg interne d'anglais 2007 (les gens qui enseignent déjà), 56 admis, barême public/privé peu ou prou identique, je me souviens plus des chiffres mais ça devait faire une trentaine d'admissibles dans le privé et moins d'une dizaine d'admis au final. AHLALALA !

Au CAPES interne, les candidats du privé sont en moyenne plus solides que ceux du public. A l'Agrég' interne, les rapports s'inversent. C'est un des aspects de la concurrence public-privé (sachant que le gros des effectifs enseignants sont des certifiés, mais que les agrégés jouent un plus rôle important dans le cycle terminal des grands lycées notamment).

It is always a silly thing to give advice, but to give good advice is fatal. - Oscar Wilde

143

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

(Da. Enfin là c'était pas du "en moyenne" mais c'était peut-être exceptionnel.)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Czar a écrit:

Maintenant, si j'ai pu, subrepticement éclairer ta vie de merde, tu m'en vois plein d'une réelle et fraternelle allégresse.

Il manque une virgule qui encadrerait subrepticement (adverbe et complément circonstanciel de manière).

Avant de vouloir donner des leçons, achète-toi un manuel de syntaxe.

Et garde tes injures monotones de petit scout, merci.



Je ne m'aventurerai pas sur le sujet des IUFM et du niveau des enseignants, mais j'observe avec intérêt votre débat.

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu

145

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Bé si, fais nous les expériences personnelles, on veut savoir.

(Pour ce qui est de subrepticement, dans sa phrase, ça pourrait donner un rythme un peu psychotique, je ne pense pas que ça soit obligatoirement faux, et au-delà je trouve ça OUF qu'à chaque fois que qqn fasse une remarque sur l'orthographe dix personnes se ruent sur le post du critiqueur pour relever les plus petites broutilles histoire de dire "LOL LA POUTRE".)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

et au-delà je trouve ça OUF qu'à chaque fois que qqn fasse une remarque sur l'orthographe dix personnes se ruent sur le post du critiqueur pour relever les plus petites broutilles histoire de dire "LOL LA POUTRE".

C'est une question de posture. Je ne relève pas les fautes des autres, d'autant que j'en fais, sauf quand ils s'érigent - au mépris de toute courtoisie - en petits maîtres odieux et en donneurs de leçons crassement vulgaires.

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu

147

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

(Le problème c'est qu'on ne peut pas tirer la déduction "crassement vulgaire" du mauvais placement d'une virgule. Ou de l'oubli d'un tiret. C'est de la mauvaise foi. Emmerder les gens avec les fautes des autres c'est déjà petit, mais je vois pas pourquoi il faudrait rentrer dans l'infiniment petit au nom de la courtoisie.)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

148

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

A la limite le silence, une blague, une recette de tripes de sangliers frites ou une photo d'artiste contemporain règlent mieux la chose.

Last edited by OZ (17-05-2007 00:04:45)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

149

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

C'est parce qu'on a parlé de l'Ecole que vous parlez de fautes ?



Bien ou pas bien d'emmerder avec les fautes ? Débat qui aura le plus eu lieu sur le forum big_smile




Toto toto arrête de tourner en rond !


Toto arrête de tourner en rond Bordel !





Bon Toto tu arrêtes ou je te cloue l'autre pied !

Re: Thread consacré au parti "Les Républicains" (ex-UMP)

Quant à mon expérience personnelle, je m'amuse à la comparer avec ce que vous écrivez. Une bonne part est frappée au coin du bon sens, mais il arrive que certains prennent trop les on-dits pour la réalité.

Un bel exemple de wishful thinking :

De cours type de management, un peu de psychologie appliquée à l'enfant et à l'adolescent plus des méthodes d'enseignement qui ont fait leurs preuves dans plein d'autres pays (dont la Finlande). On envoie des missions ministérielles chez nos voisins européens pour toute nouvelle réforme de l'Etat pour faire des benchmarks des best practice, mais jamais pour l'EN.

On pourrait aussi adapter les méthodes qui ont fait leurs preuves en Corée du Sud, mais je doute de leur popularité ...

Plus sérieusement :

- il y a déjà des formations en psychologie de l'enfant pour les PLC2 (ne parlons pas des PE2),
- Management ? quel management ? A part la gestion des situations difficiles et quelques détails comme la gestion financière du labo pour les profs de science, je ne vois pas ce que ça a à faire avec la fonction d'enseignant. La plupart du temps, le travail en équipe s'organise bien sans adjuvant extérieur, contrairement à ce qu'on peut penser.
- la Finlande ... belle référence, que l'on plaque à tout bout de champ sans jamais prendre en compte les aspects économiques, sociaux et culturels ! On ne peut pas comparer une classe de la banlieue d'Helsinki et une classe de Sevran. Ou alors, c'est qu'on est vraiment déconnecté des réalités.

Je passe sur le jargonnage anglo-saxon, qui doit être une coquetterie de l'auteur.

Last edited by superhétérodyne (17-05-2007 00:09:49)

Tu me dis vous ... Aaaaa ... après tu