Topic: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

edit.

Last edited by Free French (15-01-2011 01:06:02)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Je n'ai aucune étude sérieuse pour étayer mon hypothèse, mais juste une intuition féminine:

- Le Pen a bénéficié en 2002 du vote de nombreux électeurs qui en avaient ras-le-bol que les autres partis ne parlent pas de sujets qui les concernent (immigration, identité nationale, sentiment de dépossession). C'était un vote contestataire et pas d'adhésion. En 2007, ces thèmes sont abordés par d'autres candidats et je pense que beaucoup de voix contestataires vont se reporter sur eux/elles.

- Du coup, je pense que Le Pen est surévalué dans les sondages puisqu'on pondère en fonction de 2002 et que le contexte actuel n'est pas le même qu'alors.

- D'autre part, les électeurs frontistes sont plus déshinibés qu'avant: ils cachent moins leur intention de vote JMLP dont l'arrivée au 2e tour l'a légitimé en quelque sorte.

- Les nouveaux électeurs voteront proportionellement moins pour JMLP. Grosse participation prévue, donc dilution du score de JMLP

- C'est très serré entre les 3 autres... les électeurs vont donc voter massivement pour ces 3 candidats. Je prédis de gros scores de 1er tour à Ségo et Sarko notamment, et FB aux alentours de 20%

- Quelques frontistes vont se laisser tenter par le vote utile Sarkozy. En cas de 2e tour contre Ségo, même si JMLP ne va pas appeler à voter Sarkozy ses électeurs le feront, de même que pas mal d'UDF.

Rendez-vous dans quelques jours pour les résultats de notre victoire sondagière (ou déroute 21 avrilesque...)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

edit

Last edited by Free French (15-01-2011 01:08:11)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:

Mon intuition masculine est d'accord avec tes points
3 (mais ça affaiblis nos thèses ou juste les coeffs de pondérations des instituts ?)
5 (je n'y avais pas pensé et ne l'avais jamais lu, très très juste)

3/ Bah nos thèses reposent sur le fait que les coefficients sont faussés + baisse mécanique du pourcentage de JMLP si afflux de nouveaux électeurs qui ne vont pas voter pour lui.

5/ Je ne pensais pas que ce soit une idée aussi novatrice... c'est peut être parce que je prends en ce moment un cours sur Western European Politics & Public Opinions (donné par une prof. de pipo...) où l'on apprend notamment qu'il y a un gros décalage entre ce que les chefs de partis disent et ce que leurs sympathisants font...
D'autre part, mon intuition féminine se nourrit de nombreuses émissions télé et lecture de commentaires de "gens ordinaires" sur des sites web divers et variés: ça permet de mieux comprendre la mentalité de l'électeur de base (Les Z'amours, TF1 et cie aident beaucoup également)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

edit

Last edited by Free French (15-01-2011 01:09:25)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Oups j'ai confondu 5 et 6. Le 5 ne sort donc que de mon imagination (ma prof ne croit absolument pas à ma théorie de Le Pen à 10%).
Quant à ton amie: la différence entre elle et moi c'est que moi j'assume entièrement regarder ces émissions pour le fun ;-), mais qu'en même temps j'ai beaucoup appris sur la France profonde, qui est finalement la France majoritaire!

Quant au 6/ Regarder le 20H de France 2 du 18 avril: un électeur de Le Pen qui lui dit qu'il ne croit pas en sa victoire, que c'est Sarkozy qui va gagner (et sous entend que le vote utile c'est Sarkozy). Je pense que ce phénomène affectera les électeurs frontistes ayant exprimé leur ras-le-bol en 2002 au lieu de leur adhésion aux idées de Le Pen.
Cf. Nonna Mayer, récemment en visite à Columbia, qui nous expliquait qu'une grande majorité des électeurs de Le Pen ne souhaitaient pas sa victoire en 2002 (sources: sur le site du CEVIPOF j'imagine)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Propos liminaires : Je me suis à peu près toujours trompé en prévision électorale so far.

Considérant :
1. Que la sécurité / le "sentiment d'insécurité" n'a pas décru, et que les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences
2. Que le Ministre d'Etat perpetuel 2002 - 2007 n'a pas réussi à faire baisser la sécurité / le sentiment d'insécurité
3. Que la politique s'est beaucoup centrée sur la question de l'immigration, sur lequel seul Le Pen (ou Bové) a un discours clair
4. Que Sarkozy est un libéral, et qu'il n'y a pas eu de changement structurel de l'électorat français qui traditionnellement refuse le libéralisme.
5. Que l'électeur de droite peut être confiant dans Sarkozy pour être au second tour.
6. Que Ségo n'est absolument pas crédible contre l'insécurité

J'estime que JMLP va faire un score de tonnerre.

Seule inconnue : le vote Bayrou. Si JMLP fait un petit score, c'est Bayrou qui en profitera et ce sera donc un Sarko / Bayrou.

Last edited by Narval (18-04-2007 17:26:44)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

8

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Narval a écrit:

Propos liminaires : Je me suis à peu près toujours trompé en prévision électorale so far.

Considérant :
1. Que la sécurité / le "sentiment d'insécurité" n'a pas décru, et que les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences
2. Que le Ministre d'Etat perpetuel 2002 - 2007 n'a pas réussi à faire baisser la sécurité / le sentiment d'insécurité
3. Que la politique s'est beaucoup centrée sur la question de l'immigration, sur lequel seul Le Pen (ou Bové) a un discours clair
4. Que Sarkozy est un libéral, et qu'il n'y a pas eu de changement structurel d'un électorat ouvrier qui refuse le libéralisme.
5. Que l'électeur de droite peut être confiant dans Sarkozy pour être au second tour.
6. Que Ségo n'est absolument pas crédible contre l'insécurité

J'estime que JMLP va faire un score de tonerre.
.

+1

9

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Cela fait longtemps que je pense exactement comme vous, Fred et FF, mais je suis surpris de rencontrer encore beaucoup de personnes qui ont l'intention de voter pour Le Pen.
A la différence de 2002, ce ne sont pas forcément des white trash mais des ruraux (notamment de l'ouest et notamment de Bretagne, ce qui est relativement nouveau).


J'imagine difficilement que JMLP puisse effectuer un "score du tonnerre" (Narval) mais il serait en effet un peu prématuré de l'enterrer.

10

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Narval a écrit:

Propos liminaires : Je me suis à peu près toujours trompé en prévision électorale so far.

Considérant :
1. Que la sécurité / le "sentiment d'insécurité" n'a pas décru, et que les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences
2. Que le Ministre d'Etat perpetuel 2002 - 2007 n'a pas réussi à faire baisser la sécurité / le sentiment d'insécurité
3. Que la politique s'est beaucoup centrée sur la question de l'immigration, sur lequel seul Le Pen (ou Bové) a un discours clair
4. Que Sarkozy est un libéral, et qu'il n'y a pas eu de changement structurel d'un électorat ouvrier qui refuse le libéralisme.
5. Que l'électeur de droite peut être confiant dans Sarkozy pour être au second tour.
6. Que Ségo n'est absolument pas crédible contre l'insécurité

J'estime que JMLP va faire un score de tonerre.

Seule inconnue : le vote Bayrou. Si JMLP fait un petit score, c'est Bayrou qui en profitera et ce sera donc un Sarko / Bayrou.

1. Vrai. Je dirais même qu'il s'est aggravé.
2. Vrai. Cf. "événements d'octobre-novembre 2005", accrochages gentils manifestants boboïsés/méchants racailleux du 9-3 en mars 2006.
3. Immigration et/ou identité nationale. Comme le dit JMLP, les Français préféreront toujours l'original à la copie (pâlotte).
4. Vrai. D'ailleurs le discours de Le Pen à Lille débordait la LCR sur sa gauche.
5. Vrai. Sarkozy est sûr à 99,99 % d'être au second tour avec une avance très nette (+/- 4 %).
6. Vrai. Mais sur quoi est-elle crédible ?!

Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

*

Last edited by Oscar Wilde (06-02-2009 03:32:19)

12

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Necrid a écrit:

5. Vrai. Sarkozy est sûr à 99,99 % d'être au second tour avec une avance très nette (+/- 4 %).


Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

Explique moi comment ces deux phrases là sont compatibles ? Le pen prendrait 5 points sans toucher à ceux de Sarkozy ?

13

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Sarkozy sera à 23-24 et Le Pen à 18-19. C'est tout à fait cohérent.

14

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Necrid a écrit:

Sarkozy sera à 23-24 et Le Pen à 18-19. C'est tout à fait cohérent.

Donc à 23 Sarkozy n'est plus assuré d'arrivé en tête "avec une avance très nette" ...


De plus, Le Pen ferait son meilleur score malgré un participation forte, Villiers, et un Sarkozy lui prenant des voix. Impossible.

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Je suis plutôt partisan de l'antithèse, considérant outre les point soulevés par Narval et Nécrid (notamment le "Sarko court derrière Le Pen, Ségo court derrière Sarko") qu'un certain nombre (à défaut d'un nombre certain) de sondés ont pu dire "Sarko" mais voteront "Le Pen". Celà m'étonnerait franchement qu'il fasse moins qu'en 2002.

-Pas d'abstraction. La république c'est deux et deux font quatre. Quand j'ai donné à chacun ce qui lui revient... -Il vous reste à donner à chacun ce qui ne lui revient pas. -Qu'entends-tu par là ? -J'entends l'immense concession réciproque que chacun doit à tous et que tous doivent à chacun, et qui est toute la vie sociale. [Victor Hugo]

16

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Donc à 23 Sarkozy n'est plus assuré d'arrivé en tête "avec une avance très nette" ...

4-5 % de marge (23-24/18-19), j'appelle ça une très nette avance :
*en 2002, Chirac ne possède que 3,02 % d'avance ;
*en 1995, Jospin ne possède que 2,46 % d'avance.

Il faut remonter à 1988 pour retrouver un écart conséquent entre les deux finalistes : 14,15 (Mitterrand 34,11 ; Chirac 19,96 mais PC explosé en deux candidatures peu charismatiques).

Sinon,
*1981 : 2.47
*1974 : 10.6 (candidature unique à gauche)

De plus, Le Pen ferait son meilleur score malgré un participation forte, Villiers, et un Sarkozy lui prenant des voix. Impossible.

La participation forte, on en sait strictement rien. Personnellement, je la vois à 73-74 %. Concernant De Villiers, il ne représente qu'1,5 % des voix (maximum). On peut chiffrer à 1-1,5 % le pourcentage de lepénistes étant passés au vote Sarkozy. Donc ça fait 2,5-3 % de déperdition. Cependant, je chiffre à 3 % la hausse du pourcentage de pénétration des Français en accord avec les idées du candidat du Front national, soit :

(16,86 + 2,34) + 3 - 2,5 = 19,70 %, ramené à une participation légèrement plus forte qu'en 2002 : 18,5-19 %.

17

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Non, à cause de plusieurs points :
1) Royal est acharismatique et malgré le "vote utile" ne peut espérer dépasser les 20 %
2) Bayrou lui bouffe tout son électorat "social-libéral" (je ne puis avancer de chiffres mais à mon avis, c'est de l'ordre de 3-4 %)
3) La gauche antilibérale n'est jamais aussi puissante que lorsqu'elle est éclatée...

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

fabb a écrit:
Necrid a écrit:

5. Vrai. Sarkozy est sûr à 99,99 % d'être au second tour avec une avance très nette (+/- 4 %).


Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

Explique moi comment ces deux phrases là sont compatibles ? Le pen prendrait 5 points sans toucher à ceux de Sarkozy ?

Sarkozy-Le Pen au second tour

roxx et Neige en ont rêvé ?

Les Français l'ont fait !

(à ressortir en cas de grosse grosse surprise le 22, histoire de salir les caleçons des socialos mielleux).

Je suis partout

19

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Drac a écrit:

12%, puissante ? C'est un cadavre. NUISIBLE, peut-être (pour le PS).

Une EG à 12 % reste incroyablement puissante. Trouve-moi un seul pays d'Europe de l'Ouest où l'EG est aussi puissante...

@ Neige : hihi

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

*

Last edited by Oscar Wilde (06-02-2009 03:32:03)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:

Il aurait pu finir en beauté en faisant semblant de ne pas avoir ses signatures (comme en 1981 mais il ne faisait semblant, il en fallait 500).

Son tableau de chasse direct et indirect:
- sa femme à Montretout
- Jeannine / Jeannie / Jany aka "la baasiste"
- Chirac 1988
- la maire de Mantes La Jolie
- un type poussé dans la Seine
- le cimetière juif de Carpentras
- Jospin 2002
- Maxime Brunerie (même s'il était mégrétiste au moment des faits)
- le supporter du PSG mort aux cris de "Le Pen président"

ça me démange de répondre à cette partie, mais on risque de dévier totalement du sujet.
FF, je remarque que tu es souvent impulsif quand tu lances un sujet, ton premier post est géneralement très provocateur, et après tu reviens sur tes propos. Là, c'est la même chose: plutot que d'affirmer des trucs aussi éronés, tu aurais mieux fait de te relire ou de vérifier tes dires.

Je dis ça en toute amitié bien sûr

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:

6/ "Quelques frontistes vont se laisser tenter par le vote utile Sarkozy"
Je n'ai aucun fait ne l'étayant (même les sondages des instituts) mais ça peut se concevoir.

Je m'étais avancé trop vite, tu avais encore raison sur ce point Fred :

CSA a écrit:

Une partie de l'électorat Le pen va être tenté par un vote Sarkozy au premier tour, 20% des électeurs Le Pen 2002 selon
CSA, ca retrécit l'espace politique lepeniste

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:
Free French a écrit:

Il aurait pu finir en beauté en faisant semblant de ne pas avoir ses signatures (comme en 1981 mais il ne faisait semblant, il en fallait 500).

Son tableau de chasse direct et indirect:
- sa femme à Montretout
- Jeannine / Jeannie / Jany aka "la baasiste"
- Chirac 1988
- la maire de Mantes La Jolie
- un type poussé dans la Seine
- le cimetière juif de Carpentras
- Jospin 2002
- Maxime Brunerie (même s'il était mégrétiste au moment des faits)
- le supporter du PSG mort aux cris de "Le Pen président"

ça me démange de répondre à cette partie, mais on risque de dévier totalement du sujet.
FF, je remarque que tu es souvent impulsif quand tu lances un sujet, ton premier post est géneralement très provocateur, et après tu reviens sur tes propos. Là, c'est la même chose: plutot que d'affirmer des trucs aussi éronés, tu aurais mieux fait de te relire ou de vérifier tes dires.

Je dis ça en toute amitié bien sûr

Je peux encore éditer, qu'est-ce qui te chagrine ? Brunerie ? le supporter du PSG ?

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

le type poussé dans la Seine
le cimetière juif
Brunerie
le supporter du PSG

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Je m'étais avancé trop vite

Free French a écrit:

6/ "Quelques frontistes vont se laisser tenter par le vote utile Sarkozy"
Je n'ai aucun fait ne l'étayant (même les sondages des instituts) mais ça peut se concevoir.

Tu avais encore raison sur ce point Fred :

Fred a écrit:

Quant au 6/ Regarder le 20H de France 2 du 18 avril: un électeur de Le Pen qui lui dit qu'il ne croit pas en sa victoire, que c'est Sarkozy qui va gagner (et sous entend que le vote utile c'est Sarkozy). Je pense que ce phénomène affectera les électeurs frontistes ayant exprimé leur ras-le-bol en 2002 au lieu de leur adhésion aux idées de Le Pen.
Cf. Nonna Mayer, récemment en visite à Columbia, qui nous expliquait qu'une grande majorité des électeurs de Le Pen ne souhaitaient pas sa victoire en 2002 (sources: sur le site du CEVIPOF j'imagine)

CSA a écrit:

Une partie de l'électorat Le pen va être tenté par un vote Sarkozy au premier tour, 20% des électeurs Le Pen 2002 selon
CSA, ca retrécit l'espace politique lepeniste

Last edited by Free French (18-04-2007 10:55:51)

26

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Moi je peux répondre.

On peut tout de suite écarter l'affaire Brunerie (nébuleuse identitaire tendance décérébrée) et l'affaire Carpentras (très complexe et irréductible à une formule simpliste du style "encore un coup des frontistes"). Idem pour le jeté-à-la-Seine : des skins.

Concernant Pierrette Lalanne à Montretout, tu fais allusion au fameux reportage avec Pierrette-la-soumise ?

Jany, hum, connais pas ses états de service : tu fais référence aux Enfants d'Irak ?

Pour l'affaire de la maire de Mantes-la-Jolie, je n'excuse pas les gestes déplacés mais je vois très bien d'où ils proviennent : d'une excitation consécutive à la confrontation avec les contre-manifestants...

A propos du supporter du PSG, je ne vois pas en quoi crier "Le Pen président", si tant est qu'il ait vraiment dit cela, engage la responsabilité du susnommé. Ce n'est pas parce que je vais crier "Staline = Dieu" en braquant la DAIE que j'engage la responsabilité des mânes du séminariste géorgien...

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:

le type poussé dans la Seine
Brunerie
le supporter du PSG
le cimetière juif de Carpentras

Fait enough, j'ai édité en attendant vérifications, désolé

le cimetière juif de Carpentras, pas d'accord vu son comportement mais il y a présomption d'innoncence pour Jean-Marie...

Last edited by Free French (18-04-2007 10:57:58)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

non mais faut arrêter les legendes urbaines deux secondes: j'étais à 50m du lieu de l'assassinat de Julien, pas une personne n'a gueulé le Pen président...à l'origine, cette affirmation journalistique pitoyable venait du fait qu'à proximité du lieu du crime, il y avait des autocollants "le Pen vite" qui avaient été collés, et rapidement, c'est devenu: "une foule chargeant aux cris de le Pen président etc..."

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:
roxx a écrit:

le type poussé dans la Seine
Brunerie
le supporter du PSG

Fait enough, j'ai édité, désolé

le cimetière juif de Carpentras, pas d'accord vu son comportement...

attends, je sais pas si tu te souviens des accusations dont le FN avait été l'objet à l'époque...qu'il réagisse mal, c'est assez logique, non?
si on avait accuséle PS pour l'assassinat de Georges Besse, il aurait réagi comment?

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Je sais pas si "assassinat" est le mot à employer dans ce cas....

Ankh-Morpork had dallied with many forms of government and had ended up with that form of democracy known as One Man, One Vote. The Patrician was the Man; he had the Vote. -- Discworld politics explained(Terry Pratchett, Mort)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Necrid a écrit:
Narval a écrit:

Propos liminaires : Je me suis à peu près toujours trompé en prévision électorale so far.

Considérant :
1. Que la sécurité / le "sentiment d'insécurité" n'a pas décru, et que les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences
2. Que le Ministre d'Etat perpetuel 2002 - 2007 n'a pas réussi à faire baisser la sécurité / le sentiment d'insécurité
3. Que la politique s'est beaucoup centrée sur la question de l'immigration, sur lequel seul Le Pen (ou Bové) a un discours clair
4. Que Sarkozy est un libéral, et qu'il n'y a pas eu de changement structurel d'un électorat ouvrier qui refuse le libéralisme.
5. Que l'électeur de droite peut être confiant dans Sarkozy pour être au second tour.
6. Que Ségo n'est absolument pas crédible contre l'insécurité

J'estime que JMLP va faire un score de tonerre.

Seule inconnue : le vote Bayrou. Si JMLP fait un petit score, c'est Bayrou qui en profitera et ce sera donc un Sarko / Bayrou.

1. Vrai. Je dirais même qu'il s'est aggravé.
2. Vrai. Cf. "événements d'octobre-novembre 2005", accrochages gentils manifestants boboïsés/méchants racailleux du 9-3 en mars 2006.
3. Immigration et/ou identité nationale. Comme le dit JMLP, les Français préféreront toujours l'original à la copie (pâlotte).
4. Vrai. D'ailleurs le discours de Le Pen à Lille débordait la LCR sur sa gauche.
5. Vrai. Sarkozy est sûr à 99,99 % d'être au second tour avec une avance très nette (+/- 4 %).
6. Vrai. Mais sur quoi est-elle crédible ?!

Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

On parie quoi ? Un resto que Le Pen sera à 16 % ou moins...

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:
Free French a écrit:
roxx a écrit:

le type poussé dans la Seine
Brunerie
le supporter du PSG

Fait enough, j'ai édité, désolé

le cimetière juif de Carpentras, pas d'accord vu son comportement...

attends, je sais pas si tu te souviens des accusations dont le FN avait été l'objet à l'époque...qu'il réagisse mal, c'est assez logique, non?
si on avait accuséle PS pour l'assassinat de Georges Besse, il aurait réagi comment?

Action directe n'avait pas sa carte au PS, nuance (j'ai édité mon post que tu cites et le 1er de ce fil.

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:
Necrid a écrit:

Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

On parie quoi ? Un resto que Le Pen sera à 16 % ou moins...

Ca me semble correct. Adjugé.

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Necrid a écrit:

Ce n'est pas parce que je vais crier "Staline = Dieu" en braquant la DAIE que j'engage la responsabilité des mânes du séminariste géorgien...

Bizarrement, ça ne m'étonnerait pas de toi.

Autre performance marrante à essayer : tatouer VIE A MAURRAS sur les lèvres de [anonymisé sur demande] (encore que pour ça, faut le concours de DSK...)

Je suis partout

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Necrid_Master a écrit:
Free French a écrit:
Necrid a écrit:

Conclusion : JMLP fera entre 18 et 20 % des voix.

On parie quoi ? Un resto que Le Pen sera à 16 % ou moins...

Ca me semble correct. Adjugé.

16 % des votants, suffrages exprimés, s'entend.

Fred, tu nous suis si il y a quelque d'autre un pour relever le gant aussi (il y en avait un sur le fil jeu-concours) ?

On se fera un resto à 2 ou 4...

Last edited by Free French (18-04-2007 11:07:41)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Neige a écrit:
Necrid a écrit:

Ce n'est pas parce que je vais crier "Staline = Dieu" en braquant la DAIE que j'engage la responsabilité des mânes du séminariste géorgien...

Bizarrement, ça ne m'étonnerait pas de toi.

Autre performance marrante à essayer : tatouer VIE A MAURRAS sur les lèvres de [anonymisé sur demande] (encore que pour ça, faut le concours de DSK...)

rhoo quel scabreux tu nous fais là...

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

*

Last edited by Oscar Wilde (06-02-2009 03:31:14)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

La préméditation reste largement à prouver dans ce cas.

Ankh-Morpork had dallied with many forms of government and had ended up with that form of democracy known as One Man, One Vote. The Patrician was the Man; he had the Vote. -- Discworld politics explained(Terry Pratchett, Mort)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:
roxx a écrit:
Free French a écrit:

Fait enough, j'ai édité, désolé

le cimetière juif de Carpentras, pas d'accord vu son comportement...

attends, je sais pas si tu te souviens des accusations dont le FN avait été l'objet à l'époque...qu'il réagisse mal, c'est assez logique, non?
si on avait accuséle PS pour l'assassinat de Georges Besse, il aurait réagi comment?

Action directe n'avait pas sa carte au PS, nuance (j'ai édité mon post que tu cites et le 1er de ce fil.

j'ai un doute, mais je suis presque sûr que les mecs responsables des profanations de Carpentras, n'avait jamais été encarté au FN.
Je te rappelle qu'ils faisaient parti du PNFE, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Bof a écrit:

La préméditation reste largement à prouver dans ce cas.

c'était de la provocation de mettre "assassinat", mais ça répond à l'odieuse provocation qui consiste à parler de légitime défense

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Free French a écrit:
Necrid_Master a écrit:
Free French a écrit:

On parie quoi ? Un resto que Le Pen sera à 16 % ou moins...

Ca me semble correct. Adjugé.

16 % des votants, suffrages exprimés, s'entend.

On se fera un resto à 2 ou 4...

un mercredi soir ? Pensez à ramener vos maquettes.

Je suis partout

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

Juste une mise au point (© Jackie Quartz) : on dit Le Pen ; ce n'est pas Lepen, ni Le pen, encore moins Lepén. Pareil pour Sarkozy (quoi que ça me fait triper d'écrire Sarközy), ce n'est pas Sarcosy, ni Sarkosy...

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:
Free French a écrit:
roxx a écrit:

attends, je sais pas si tu te souviens des accusations dont le FN avait été l'objet à l'époque...qu'il réagisse mal, c'est assez logique, non?
si on avait accuséle PS pour l'assassinat de Georges Besse, il aurait réagi comment?

Action directe n'avait pas sa carte au PS, nuance (j'ai édité mon post que tu cites et le 1er de ce fil.

j'ai un doute, mais je suis presque sûr que les mecs responsables des profanations de Carpentras, n'avait jamais été encarté au FN.
Je te rappelle qu'ils faisaient parti du PNFE, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Au temps pour moi.
J'avais en mémoire leur appartenance à l'armée et au FN...
Désolé que ma mémoire m'ait trahit.

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:
Free French a écrit:
roxx a écrit:

attends, je sais pas si tu te souviens des accusations dont le FN avait été l'objet à l'époque...qu'il réagisse mal, c'est assez logique, non?
si on avait accuséle PS pour l'assassinat de Georges Besse, il aurait réagi comment?

Action directe n'avait pas sa carte au PS, nuance (j'ai édité mon post que tu cites et le 1er de ce fil.

j'ai un doute, mais je suis presque sûr que les mecs responsables des profanations de Carpentras, n'avait jamais été encarté au FN.
Je te rappelle qu'ils faisaient parti du PNFE, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Cornilleau... haha

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

quelle bande de guignols ceux-la

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

*

Last edited by Oscar Wilde (06-02-2009 03:28:52)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:

quelle bande de guignols ceux-la

mmh dans la série "guignols", je préfère encore les Faisceaux nationalistes européens big_smile

Last edited by Necrid_Master (18-04-2007 11:12:54)

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

oui je viens de relire quelques articles de l'Huma, et effectivement, ils n'avaient rien à voir avec le FN
Mais bon, la presse sérieuse et de référence, n'avait pas hésité à l'époque, sans aucune preuve (comme souvent d'ailleurs), à accuser le FN. Heureusement que notre presse et de qualité, pas comme la presse de merde de l'autre coté de la manche

Last edited by roxx (18-04-2007 11:34:02)

If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.

« A quoi bon détruire les dictateurs si l’on continue, sous prétexte de discipline sociale et pour faciliter la tâche des gouvernements, à former des êtres faits pour vivre en troupeaux ? Ce ne sont pas les dictateurs qui font les dictatures, ce sont les troupeaux »

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

*

Last edited by Oscar Wilde (06-02-2009 03:28:38)

Re: Le crépuscule de Jean-Marie Le Pen, faible score & fin de sa carrière

roxx a écrit:

oui je viens de relire quelques articles de l'Huma, et effectivement, ils n'avaient rien à voir avec le FN
Mais bon, la presse sérieuse et de référence, n'avait pas hésité à l'époque, sans aucune preuve (comme souvent d'ailleurs), a accusé le FN. Heureusement que notre presse et de qualité, pas comme la presse de merde de l'autre coté de la manche

Merci bcp.
Toutes mes sincères excuses. Si tu as un lien ça m'intéresse stp.