Topic: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Bonjour à tous !
Après avoir parcouru de nombreuses pages internet et notamment celle de ce forum, je vois que vous n’aimez pas beaucoup les messages qui ont déjà leurs réponses ailleurs. Mais je poste celui-ci quand même car on trouve beaucoup de choses sur l’entrée en première année de sciences po, mais beaucoup moins sur le master, et encore beaucoup moins (voir pas à ce que j’ai pu voir) sur le particulier master mention journalisme.

D’abord une brève présentation vous aidera à mieux comprendre le pourquoi du comment de l’importance de ma demande : 22 ans, vient d’être diplômée d’une de ces écoles de communication proposant une formation journaliste. J’ai eu la naïveté de croire que journaliste était un métier où il était encore possible de se faire tout seul, que peut importait le diplôme, que seule l’expérience comptait. J’ai eu des expériences pro vraiment significatives mais galère beaucoup pour trouver un emploi, d’où ma remise en question de reprendre des études un peu « prestigieuses » car j’ai dans l’idée que cela me faciliterait l’accès à certaines rédaction.
La formation du CELSA, comme beaucoup de celles reconnue par la profession, ne m’intéresse pas car beaucoup de notions « bateau » que j’ai déjà vu pendant ces quatre ans. Le master journalisme de Sciences po m’attire beaucoup car il propose quelque chose de différent.
Je me lance donc dans le concours et c’est là que j’ai besoin de votre aide, chers déjà-ex-futurs étudiants de sciences po journalisme !
Y a-t-il de VRAIS résultats en matière d’emploi ? Est-ce que, en sortant de ce master, les portes s’ouvrent un peu plus facilement ? En gros, est-ce que ça en vaut la peine ? C’est votre avis qui m’intéresse, et non celui du site internet officiel.

Et si oui, il est évident que je voudrais réussir l’entrée au concours yikes) je me suis d’ores et déjà lancée dans une analyse fine de l’actualité. Dans un élan de solidarité, pourriez-vous me conseiller des points sur lesquels axer mes « révisions », ou des ouvrages références à lire qui vous ont servi ?

D’avance, merci pour votre aide ! (car je suis un peu en panique, là … si, si …)

Titre changé - Jé

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Jé tu pourras renommer le thread, que les gens sachent de quoi ça parle, merci !

Milou, euh il ne faut pas se leurrer, il est difficile de trouver du boulot en journalisme, et l'école de scpo n'est pas encore reconnue, tu auras l'étiquette scpo qui t'aidera peut être, mais tu galèreras quand même. Pour réussir il faut être motivée, être la meilleure, multiplier les expériences et avoir de la chance (et des contacts).
Personnellement j'envisage ce master ou un autre puis une école de journalisme (CELSA, ESJ, CFJ etc), mais je sais très bien qu'en sortant on ne m'offrira pas un poste sur un plateau d'argent.
Cependant, l'avantage c'est que tu peux faire ce master en alternance, avoir un pied dans une entreprise pendant ta formation sera surement un avantage pour trouver du taff à la sortie.
Je te conseille pour vraiment avoir une réponse plus complète et plus juste, de contacter les membres de l'association des étudiants de l'école de journalisme, tu trouveras leurs coordonnées sur le site de l'école, j'ai vu ça hier vite fait en parcourant le site, je sais plus où c'est, dans un fichier pdf je crois.

Bon courage pour le concours ! Bosse l'anglais.

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Disons qu'à la limite, au moins, avec le tampon de scpo sur ton cv, au pire tu peux te réorienter en cas de mégalouzechômedu!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Mué, sauf qu'elle aura pas suivi la formation en 1er cycle, donc le tampon scpo vite fait, et qu'elle aura rien d'autre qu'un master de journalisme, donc se réorienter, ui mais que dans la comm' puisque c'est ce qui est le plus proche. Et pis elle a toujours son diplôme de je ne sais quelle école!

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Excuse moi, mais il me semble que de toute façon, on est très nombreux à entrer en master, et qu'on a le même diplôme que vous...Et pendant que vous êtes en premier cycle, nous aussi on fait des choses, on rentre pas comme ça comme des fleurs après un concours fastoche!

Le tampon scpo, dans ce cas,  il est aussi vite fait, comme tu dis, pour tout le monde!


Votez contre la discrimination des néo 4A!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

En passant : est-ce quelqu'un pourrait me dire comment et quand se passent les inscriptions en master, a fortiori celui de journalisme ? Parceque j'ai eu beau fouiller le site de Sciences-Po, je n'ai rien trouvé au fond du labyrinthe... Et comme, pauvres 3èmes années exilés, nous n'avons aucune information à ce propos... Et puisque le master journalisme est sélectif, il y a peut être des subtilités ?

-Pas d'abstraction. La république c'est deux et deux font quatre. Quand j'ai donné à chacun ce qui lui revient... -Il vous reste à donner à chacun ce qui ne lui revient pas. -Qu'entends-tu par là ? -J'entends l'immense concession réciproque que chacun doit à tous et que tous doivent à chacun, et qui est toute la vie sociale. [Victor Hugo]

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

mami a écrit:

Excuse moi, mais il me semble que de toute façon, on est très nombreux à entrer en master, et qu'on a le même diplôme que vous...Et pendant que vous êtes en premier cycle, nous aussi on fait des choses, on rentre pas comme ça comme des fleurs après un concours fastoche!

Le tampon scpo, dans ce cas,  il est aussi vite fait, comme tu dis, pour tout le monde!


Votez contre la discrimination des néo 4A!

On s'est mal compris, je parlais dans le cadre du master journalisme qui est bcp plus professionnalisant que les autres, et dans son cas elle a fait qque chose d'orienté comm dès le début, elle ne parle pas de prépa ou autre. Le 1er cycle aurait donc été un atout "généraliste".
Je sais très bien que les néo4A vous avez fait des choses avant, et d'ailleurs je vous envie d'une certaine manière d'avoir connu autre chose que scpo (vivement la 3A) où on reste beaucoup trop en surface. Faut pas prendre la mouche comme ça !

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Tips:

Même si l'école de journalisme de Scpo est récente, elle bénéficie d'un large soutien des grands médias français avec notamment des partenariats très intéressants en matière de stages et d'emplois (France Télevision, Le Monde etc...). Scpo n'est pas conne, elle essaye d'assurer ses arrières pour les débouchés de ses élèves en journalisme. Elle mise surtout sur l'effet, réseau scpo dans le milieu du journalisme. A ma connaissance la majorité des diplomés de l'an dernier ont trouvé un boulot ou un stage certain ont continué leurs études. Bien sur, il faut pas s'attendre à être rédacteur en chef ou grand reporter en sortant, mais certains sont déja présentateur sur la TNT, d'autres sur France 3. Il me semble qu'il n'y a seulement que quelques pigistes dans les grands journaux.

Sur le fond, l'école de journalisme offre réellement une formation de haute qualité, c'est le master le mieux doté financièrement (normal ce sont des entreprises financent l'école). Les moyens mis en place pour les élèves sont énormes comparés aux autres masters. De très bonnes spécialisations sont enseignées et l'accent est mis sur la pratique et la recherche.

Sur l'admission c'est LE master le plus difficile a intégré (normal on va pas mettre 600 élèves dans une voie professionnelle bouchée). Il y environ 30 à 40 places par année qui se répartissent de la manière suivante: 1/3 concours, 1/3 procédure internationale, 1/3 issus du premier cycle. Pour les premiers la séléction se fait sur concours, dossier et entretiens, les seconds aucune idée, les derniers uniquement sur dossier et entretiens.

Last edited by billewallas (13-01-2007 14:27:31)

???? ????????? ????????? ?????????...?????? ?????? - ???? ?a?????? ??? ? ????????? ?????????? ?????!...

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Richard Blaine a écrit:

En passant : est-ce quelqu'un pourrait me dire comment et quand se passent les inscriptions en master, a fortiori celui de journalisme ? Parceque j'ai eu beau fouiller le site de Sciences-Po, je n'ai rien trouvé au fond du labyrinthe... Et comme, pauvres 3èmes années exilés, nous n'avons aucune information à ce propos... Et puisque le master journalisme est sélectif, il y a peut être des subtilités ?

Idem, j'ai cherché hier soir sur le site de l'école de journalisme, ils expliquent la procédure d'admission mais pas pour les étudiants qui sont déjà à ScPo et qui n'ont donc pas à passer la même procédure que les externes. Je ne sais donc pas du tout comment est faite la sélection interne pour le master de l'école de journalisme...

Par contre pour les autres masters, pas de sélection, tu auras à t'inscrire durant le 2nd semestre (vers la fin je crois) de ta 3A!

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Merci !!

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

billewallas a écrit:

Scpo n'est pas conne, etc

Pourquoi le féminin singulier ?

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

une science

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Oui mais Sciences Politiques, donc ca devrait être du féminin pluriel.

Ca pose un vrai problème.

Last edited by Buster Keaton (13-01-2007 15:04:59)

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

De toute façon, cette expression est une personnification dénuée de sens, puisqu'elle déresponsabilise les VRAIS mêchants...

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

mami a écrit:

De toute façon, cette expression est une personnification dénuée de sens, puisqu'elle déresponsabilise les VRAIS mêchants...

J'avoue que je ne comprends rien à ton message. Personnification de qui ? Quels méchants ?

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Ben, une personnification, c'est une figure de style qui consiste à rendre "humain" quelque chose qui ne l'est pas. (Sciences PO ne peut pas être con/conne/connes, c'est un institut, pas une personne). Donc, dire que Sciences Po est con, c'est un façon de dire que ce sont les responsables de scpo qui sont cons.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

I get it.

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Buster Keaton a écrit:

Oui mais Sciences Politiques, donc ca devrait être du féminin pluriel.

Ca pose un vrai problème.

Moi je dis que le VRAI PROBLEME, c'est l'absence de Çédille :-)

"What?" I ask, my hand frozen in midair, about to light the tip of the cigar.
"You didn't ask permission,"she says, unsmiling
"Did I tell you I'm wearing sixty-dollar boxer shorts?"

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

edit

Last edited by Vlad (13-01-2007 15:56:04)

"What?" I ask, my hand frozen in midair, about to light the tip of the cigar.
"You didn't ask permission,"she says, unsmiling
"Did I tell you I'm wearing sixty-dollar boxer shorts?"

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Je plaide coupable mais demande acquittement pour circonstances très atténuantes parce que je n'ai pas de Ç sur mon clavier et que je ne sais pas comment le faire !

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Je ne sais pas faire le ç en majuscule.
Donc, soit, je ne met pas de majuscule, soit je ne met pas de cédille...
En l'occurence, ce n'est pas moi qui aie fait l'erreur, mais je veux bien la réponse!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

En l'occurence, copier-coller depuis word. Mais je crois qu'il existe un code html, peut-être ça : &Ccedil.
Mais de toute façon, on s'en fout non ?

[Je confesse que c'était juste pour le plaisir de reprendre notre ami l'orthofasciste auto-proclamé :-]

"What?" I ask, my hand frozen in midair, about to light the tip of the cigar.
"You didn't ask permission,"she says, unsmiling
"Did I tell you I'm wearing sixty-dollar boxer shorts?"

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Ben non, on ne s'en fout pas! Moi à chque fois je suis face à un dilemme horrible entre la majuscule et la cédille...je sais qu'il y a un raccourci, mais je ne sais pas lequel...
Je vais me renseigner!


De toute façon, "ça", normalement, je crois que ça (haha) n'existe pas, sauf dans l'expression "çà et là" qui a alors un sens géographique.

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Autoproclamé, c'est vite dit... J'ai rien demandé à personne, moi. Mais bon, ca ne me pose pas de problème d'être repris.

mami: Alt+0199

Last edited by Buster Keaton (13-01-2007 16:13:40)

25

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

mami a écrit:

Moi à chque fois je suis face à un dilemme horrible entre la majuscule et la cédille...

Au moins tu sais écrire dilemne correctement ce qui n'est pas mon cas yikes)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Oui, je suis une louzeuse, mais je sais quelques petites choses quand même....
BK: merci!!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

27

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Anekdot :

Un de mes premiers mots fut : "catalgine"
Depuis, j'ai arrêté l'intelligence.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Moi, c'était "TOUTE SEULE"
Mais j'ai pas arrêté!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Buster Keaton a écrit:

Autoproclamé, c'est vite dit... J'ai rien demandé à personne, moi. Mais bon, ca ne me pose pas de problème d'être repris.

mami: Alt+0199

Je pensais qu'afficher "Obsédé textuel" juste sous son pseudo était sorte de profession de foi en fait :-)

"What?" I ask, my hand frozen in midair, about to light the tip of the cigar.
"You didn't ask permission,"she says, unsmiling
"Did I tell you I'm wearing sixty-dollar boxer shorts?"

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Pas bête. En fait, c'était plutôt au sens "Obsédé littéraire", mais t'as raison.

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Merci à tous pour vos éclairages ! Je crois que je vais tenter le concours "pour la chauffe" cette année (parce qu'on ne peut pas préparer scpo en un mois et demi n'est-ce pas?) et le RE tenter l'année prochaine. Je crois en effet que la notoriété de scpo vaut bien le tampon "reonnaissance par la profession".

Youpi ! A moi les révisions !

Encore merci en tout cas ...

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

De rien (c'est le cas de la dire!)
Désolée pour les déviations de thread...
Cela dit, je pense que c'est une très bonne idée de le passer une fois en touriste. Le concours est vraiment très dur, et les proportions données plus haut (1/3, 1/3, 1/3) est faux: en réalité, ils prennent surtout en interne et des étrnagers. L'année dernière, les personnes reçues en externe étaient pour la plupart des personnes ayant déjà pas mal d'expérience!

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

33

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Interview très sympa et instructive sur laPeniche.net d'une étudiante en école de journalisme...

Re: Avis sur les débouchés du master de journalisme

Allez on est repartis pour tout un tas de questions...
Est-ce que quelqu'un sait si il faut faire des démarches spécifiques pour l'apprentissage ou si l'Ecole de Journalisme se charge de tout. Parcequ'à part me demander mon accord de principe pour un éventuel apprentissage chez Radio France, silence radio (ah ah!). Est-ce que l'apprentissage en question est systématique ou pas (et donc est-ce qu'il faut se bouger pour). Est-ce qu'il est rémunéré et combien ? Et puis :
http://www.sciences-po.fr/formation/calendriers/edj.pdf
Qu'est-ce qu'on va aller faire au Maroc pendant une semaine ? Et on n'a vraiment pas de vacances sinon ou c'est juste une blague ?
J'aurais bien demandé tout ça tout à l'heure sur place, mais les personnes concernées ne rentrent que dans une semaine.

Voilà voilà

-Pas d'abstraction. La république c'est deux et deux font quatre. Quand j'ai donné à chacun ce qui lui revient... -Il vous reste à donner à chacun ce qui ne lui revient pas. -Qu'entends-tu par là ? -J'entends l'immense concession réciproque que chacun doit à tous et que tous doivent à chacun, et qui est toute la vie sociale. [Victor Hugo]