Re: Revue de Presse de Sciences Po

Oui, comme le dit 20 Minutes dans le texte. Désolée j'ai pas le Canard sous la main.

Convertis : Edou, EB, So What, Trèfle, Moktar, faux semblants, fétiche, Alea, LaurieLP
---
Sent from my Blackberry Handheld.

102

Re: Revue de Presse de Sciences Po

j'aurais jamais cru que cette histoire pourrait avoir des retombées dans les médias!


ils se passent des trucs plus importants en France que le CAP qui exprime sa rebelle attitude face à Mougeotte quand même!

103

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Pas plus tard qu'hier d'ailleurs les sympathiques (bien qu'harcelées par la mondialisation et les immigrés) habitants d'un village de l'Essone ont organisé la pittoresque fête du pâté et la xénophobie qui s'est terminée avec la dégustation de personnes de couleur farcies. OUI, la France a besoin de véritables informations !

Re: Revue de Presse de Sciences Po

voir ici pour l'article du Canard :
http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewto … 78#p226178

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Sciences Po Inc. : l'article de Garrigou dans le Monde Diplo : "Contrairement à des pays où les écoles d’exception sont concurrentes et disséminées, Sciences Po réalise une intégration des élites assez poussée pour constituer une classe dirigeante où responsables politiques, patrons, experts, journalistes, sondeurs se fréquentent, s’entraident – et même s’aiment. Pour que les gens partagent les mêmes visions du monde, on n’a jamais trouvé mieux que de les amener à partager leur jeunesse. Et plus si affinités."
http://www.monde-diplomatique.fr/2006/11/GARRIGOU/14160

Descoings à la remise du prix Freshfileds du meilleur juriste : "L'autonomie s'acquiert par le fait de se détacher mais en même temps le lien qui compte n'est pas celui dont on se détache, c'est celui que l'on construit autour de soi par l'amour ; par l'amitié, oserai-je dire même par des réseaux que l'on construit avec les autres."
http://www.lesechos.fr/info/france/4513619.htm

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

106

Re: Revue de Presse de Sciences Po

quelqu'un peut m'expliquer comment naviguer sur le forum,

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Sciences-Po et le Bondy Blog partenaires pour couvrir la présidentielle
   PARIS, 18 jan 2007 (AFP) - Sciences-Po Paris et le Bondy Blog, journal en ligne né des émeutes de 2005 et animé par des jeunes de cette ville de Seine-Saint-Denis, vont signer jeudi une convention pour ouvrir ce blog pendant la présidentielle aux élèves des lycées de Zep conventionnés avec Sciences-Po.
    "Afin de donner à sa couverture présidentielle une dimension vraiment nationale, Sciences-Po et le Bondy Blog s'associent en sollicitant les proviseurs, les professeurs et surtout les élèves des lycées Zep conventionnés avec Sciences-Po. Il s'agit d'ouvrir les pages du Bondy Blog aux élèves intéressés à écrire, sur une base purement volontaire", explique jeudi un communiqué de Sciences-Po.
    Une cinquantaine de lycées en France sont aujourd'hui partenaires de Sciences-Po et "depuis 2001, 1.500 bacheliers de ces lycées ont été admissibles à la sélection pour l'entrée à Sciences-Po et près de 300 ont été admis".
    De son côté, le Bondy Blog a été ouvert durant les émeutes de novembre 2005 par le magazine suisse L'Hebdo. Quinze journalistes de ce magazine s'étaient relayés à Bondy pour comprendre les banlieues avant de passer le relais du blog à des jeunes de ces quartiers.
    Le Bondy Blog apparaît aussi sur le site de Yahoo Actualités au même titre que les dépêches des grandes agences mondiales.
    Pour la présidentielle, ces élèves pourront écrire après discussion avec la rédaction du blog, des "témoignages, des enquêtes, des interviews, voire des analyses ou des billets d'opinion", selon le texte.
    Par ailleurs, le master de l'école de journalisme de Sciences-Po proposera à ses élèves, "sur la base du volontariat", de s'associer au dispositif du Bondy Blog en s'engageant à suivre les bloggeurs sous forme de tutorat, a précisé la grande école parisienne.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Ca va donner des écrits de grande qualité, tout ca.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Libé a écrit:

Le handicap à Sciences-Po
Sciences-Po lance un executive master en gestion et politique du handicap. Après la loi du 11 février 2005, qui renforce notamment les sanctions pour les entreprises qui ne respecteraient pas les quotas de personnes handicapées à embaucher, Sciences-Po lance cette formation de vingt et un mois qui "développera les compétences pour concevoir des projets qui favorisent l'éducation, l'emploi et la formation, l'accessibilité...".

Rens. 01 44 39 07 63 ou www.sciences-po.fr/spf

L'info copiée-collée des communiqués, l'avenir de la presse française.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

110

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Dans son édition datée de demain, samedi 20 janvier, Le Monde consacre une double page centrale aux étudiants de Sciences Po dans un article intitulé "La présidentielle vue de mon amphi". LaPeniche.net en parle.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Niveau radio, Delhay était sur France Inter, ce matin.

Pour parler, quelle originalité, de la discrimination positive.

Sur les cinq fils le ciel tombe ; on est dans la rue, la lumière d'octobre décline, les arbres bougent, les feuilles d'or volent dans le rythme simple du vent.  Ce sont des gemmes sous les pieds. On retient les chapeaux avec la main, les éclats noirs descendent à fond de train la pente. On traverse Paris, sept fois une étoile apparaît dans la Grand Ourse, on est à l'Académie d'absinthe.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

-

Last edited by Anonymizator (12-07-2011 17:59:18)

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Pas que chez les 1A de Sc Po, la conscience politique. Ohé, des gens du forum sinon dans cet article !!

Trop caricatural à mon goût.

Convertis : Edou, EB, So What, Trèfle, Moktar, faux semblants, fétiche, Alea, LaurieLP
---
Sent from my Blackberry Handheld.

114

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Ué pas faux, surtout que vu tout ce que je lui ai dit elle aurait pu choisir d'autres passages mais bon, I'm famous now! lol

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Je parlais pas de ce que tu disais toi, hein Marion, mais du ton de l'article en général. Tout le monde il est beau, gentil et il débat partout, tout le temps. C'est quoi cette blague ?

(Et elle a interviewé trop de ségolistes à mon goût, on va avoir une de ces images maintenant... big_smile)

Convertis : Edou, EB, So What, Trèfle, Moktar, faux semblants, fétiche, Alea, LaurieLP
---
Sent from my Blackberry Handheld.

116

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Aliosha a écrit:

Je parlais pas de ce que tu disais toi, hein Marion, mais du ton de l'article en général. Tout le monde il est beau, gentil et il débat partout, tout le temps. C'est quoi cette blague ?

(Et elle a interviewé trop de ségolistes à mon goût, on va avoir une de ces images maintenant... big_smile)

oui oui j'avais compris et suis bien d'accord avec toi!

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Je suis sur que Philippe Dujardin apprécie que tout le monde sache que son père est ouvrier et au chômage. Ils pourraient laisser un peu d'anonymat.

En tout cas, article nul ! Mais bravo à Marion pour avoir été citée !

Last edited by Buster Keaton (19-01-2007 19:23:58)

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Article ridicule...

Sur les cinq fils le ciel tombe ; on est dans la rue, la lumière d'octobre décline, les arbres bougent, les feuilles d'or volent dans le rythme simple du vent.  Ce sont des gemmes sous les pieds. On retient les chapeaux avec la main, les éclats noirs descendent à fond de train la pente. On traverse Paris, sept fois une étoile apparaît dans la Grand Ourse, on est à l'Académie d'absinthe.

119

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Que se passe-t-il ? Vous tombez sur un consensus mou ? Ca ne va pas du tout là. Vous pourriez aider un peu Richard avec tout ce qu'il fait, vous pourriez débattre, non ? Dieu comme vous débattez ! Avec amour, humour, mesure et démesure, dans les couloirs et sur le toit, sous le bureau, les cheveux blonds et le regard fou, merde alors ! Débattez ! Mettez des points d'exclamations et faites genre que vous avez un avis intéressant sur tout -n'est-ce pas pour ça que vos parents, au chômage on le sait, payent vos études ?

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Sciences Po organiserait pas une série de débats conjointement avec Le Monde par hasard? (le premier était à chier, dégoulinant de banalité, plein de stéréotypes, avec l'opposition binaire UMP/PS qui démontre l'esprit d'ouverture de pipo... et pour couronner le tout, Chauvel en maître de cérémonie!)

Minable, du travail de journaliste quoi.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Encore une louze du Monde, quoi.

Convertis : Edou, EB, So What, Trèfle, Moktar, faux semblants, fétiche, Alea, LaurieLP
---
Sent from my Blackberry Handheld.

122

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Libre-échange et chocoschweitz, droits de l'homme et cybercafet, Tocqueville et Flèche d'Or.

J'en meurs de honte à chaque ligne mais GO GO théorie du signal ist goude pour nous GO GO GO. Après tout c'est tout ce qu'il nous reste, ça, John West et Dewost.

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

123

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Kids, DON'T DO DEMOCRACY, KIDS!

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Si l'article présente Sc Po comme tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il a un avis et tout le monde il débat, c'est pas vraiment étonnant. La journaliste a fait Sciences Po... c'est "l'esprit maison" qui fait surface.

For every complex problem, there is a solution that is simple, neat, and wrong.
H. L. Mencken

Re: Revue de Presse de Sciences Po

-

Last edited by Anonymizator (12-07-2011 17:59:06)

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

126

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Le forum avait été mentionné dans le Nouvel Obs il y a quelques temps : http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewto … 95#p197895

127

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Bientôt RSP interview au hasard 3 étudiants et un appariteur pour connaître leur opinion sur les réactions que les lecteurs du forum scpo ont eues, via leurs blogs respectifs, à propos l'article de La Péniche sur le billet du Monde.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

128

Re: Revue de Presse de Sciences Po

On est nombriliste ou on l'est pas.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

-

Last edited by Anonymizator (12-07-2011 17:59:06)

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

Re: Revue de Presse de Sciences Po

On a une VIP sur le forum!! Youhou Marion!! Tes 20 ans te réussissent!

Re: Revue de Presse de Sciences Po

On a un droit de réponse/réaction au Monde ?

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Je préfère encore les articles dans La Voix du Nord qui relatent les effondrements de plafonds à l'IEP de Lille ou la dernière visite d'Aubry. Non, Martine, la maire, pas la célèbre.

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Il faut que je me procure cet édition du Monde collector. Non mais c'est quoi ce bins comme dirait l'autre ?
Caricaturale, simpliste, consensuelle. Et puis, le vrai lieu du débat à Pipo, reste le forum. Mais ca, personne n'en parle.

134

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Faut qu'ils arrêtent au Monde, on va finir par ne plus avoir de journal de référence (qui a dit que c'était déjà le cas?).

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Aujourd'hui, Libé parle de la conférence sur la question gay qui a eu lieu chez nous en décembre.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Pour une fois, un article de Libé plutôt marrant, à mettre en perspective avec les fameuses interventions homophobes de la campagne des élections syndicales

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Un article des Echos du 26 janvier rend compte de l'intervention de Descoings au club La Diagonale, quelques questions sur son futur ministère (ou pas?)

Dans l'Huma d'hier, Jean-Philippe Gatien, le plus connu des pongistes français, intervient dans un projet éducatif de Sciences Po.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

138

Re: Revue de Presse de Sciences Po

The Hindu, un des plus grands quotidiens indiens (centre-gauche, positions modérées), parle de Sciences Po, et plus précisément des CEP :

The Hindu a écrit:

A French experiment in affirmative action

Anita Joshua

Date:03/02/2007  URL

France seems to have found a way to open up its elite educational institutions to the socially disadvantaged sections. There could be a lesson in this for India.


AT A time when Indian higher educational institutions are grappling with the issue of reserving seats for the Other Backward Classes ***, their counterparts — including elite institutes — in France are slowly but voluntarily signing up for the Priority Education Agreements (PEA) programme that facilitates the entry of students from economically depressed areas.

But it has not always been so. When one of France's most famous grandes écoles (premier institutes), the Institut d'etudes politiques de Paris, better known as Sciences Po, launched the PEA programme in 2001, recruiting high school students from disadvantaged areas to increase the social diversity of its student community, it not only courted controversy but even faced litigation. A French court has since upheld the constitutionality of the controversial affirmative action programme. By November 2006, four other higher educational institutions had taken their cue from Sciences Po.

Since 2001, about 1,500 such students had gone through the selection process for entry into Sciences Po. And 264 had made it, the numbers going up from 17 in the first year to 75 in 2006. The numbers are almost negligible in the Indian context but Sciences Po's experiment with the PEA is being cited as a successful example of positive discrimination, though critics insist it is just a publicity stunt aimed at changing the institute's white and elitist image.

Selection under the programme is not based on ethnicity or religion but on where the students live. Poor neighbourhoods have been targeted as Priority Education Areas mapped by the Government. All high schools in such localities get special treatment from the state, which spends 20 per cent of its budget on education.

Sciences Po, according to its vice-president Francis Verillaud, selected some high schools within these areas on the basis of the motivation and involvement of the teaching staff and management. In the first year, seven `difficult' secondary schools were picked in Paris' suburbs. Today, there are 33 partner schools and 15 are in the queue across the country. Four of the applicant schools are situated in overseas regions of France — two in French Guyana and two on the island of Martinique in the Caribbean.

Under the programme, teachers prepare school-leaving students especially for the competitive examination for Sciences Po; the only difference being that in their case it is an oral and not a written examination. The oral examination has been evolved on the premise that it is more equal. "The social and cultural differences play a more minor role in an oral examination than in a written test," said Mr. Verillaud. In France, a written test is not a multiple-choice examination but a long dissertation where presentation can be a decisive factor.

But Mr. Verillaud is quick to point out that the oral examination is equally competitive. To ensure that the oral examination does not compromise the quality of student intake, a special commission — comprising the Sciences Po president (vice-chancellor), a high-ranking civil servant, the chief executive officer of a leading private company, and a couple of senior academics — has been set up for the purpose. Over the five years the programme has been in place, the scores of PEA applicants have been comparable to others. The institute has worked out a differential fee structure that facilitates cross-subsidies and students can also avail themselves of the numerous scholarships on offer.

More importantly, claim advocates of the PEA programme, inspectors, school principals, and teachers have found a growing aspiration among targeted students for a grande école education, until recently the preserve of the French elite. At least they have stopped ruling themselves out, is the common refrain of PEA-favouring academics who insist that students from these areas rarely considered a grande école education.

And, points out Mr. Verillaud, Sciences Po — which has among its alumni leading lights of the country's political and diplomatic elite, including President Jacques Chirac and his predecessor Francois Mitterrand — remains a grande école. That prestige has not been diluted by the presence of students from the chronically underprivileged areas. "It has only made our classrooms more dynamic," says Mr. Verillaud. Half of those admitted since 2003 were children of people born outside France, among them two Indians.

*** La Constitution indienne (adoptée le 26 janvier 1950) prévoit tout un dispositif de réservations pour les castes et tribus les plus désavantagées. Ces réservations s'appliquent :
- aux Parlements des Etats indiens, et au Parlement de l'Union indienne (du moins à la chambre basse, je ne sais plus ce qu'il en est de la chambre haute) ;
- aux services publics ;
- aux institutions éducatives (notamment la Jawaharlal Nehru University, où je suis).
Concrètement, cela se traduit par un certain pourcentage de sièges / postes / places réservés pour les gens issus de ces castes et tribus désavantagées.

A l'origine, cette disposition était prévue pour dix ou quinze ans, mais la limite temporelle à son application a finalement été supprimée. Entre 1950 et aujourd'hui, ces réservations ont été étendues à d'autres castes, classes et tribus désavantagées ("Other Backward Classes" évoquées par l'article), et ont représenté un pourcentage de plus en plus important de sièges / postes / places.

Cette politique pose de nombreux problèmes dans son application, et fait l'objet de fréquents débats passionnés. En 1991, certains ont poussé la protestation contre l'extension des réservations aux OBCs jusqu'au suicide...
Il faut bien dire qu'en plus d'un siècle, malgré cette politique, le sort des castes, tribus et classes les plus désavantagées ne s'est pas substantiellement amélioré, la mobilité sociale des plus désavantagés a été un phénomène beaucoup plus marginal que ce que l'on aurait pu espérer, ce qui soulève des questions quant à l'efficacité de la politique... En outre, loin d'avoir fait disparaître le système des castes, ce système a exacerbé les tensions et violences entre les différentes castes, et a "castéisé" encore un peu plus la vie politique indienne. Enfin, en s'appuyant sur un inventaire et une classification des castes pour déterminer lesquelles bénéficieraient de réservations, et en traitant différemment différentes castes, cette politique a, de fait, contribué à prolonger l'existence du système des castes.

Voilà pourquoi l'Inde s'intéresse à d'autres modèles de discrimination positive, consciente de l'inefficacité et de l'insuffisance du système actuel, comme de la nécessité d'agir en faveur de ceux qui par le seul fait de leur naissance sont lourdement désavantagés.

Last edited by Woody (09-02-2007 11:13:37)

"Sacrifier la terre au paradis, c'est laisser la proie pour l'ombre." - Hugo, Les Misérables

Paix et Amour.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

-

Last edited by Anonymizator (12-07-2011 17:56:28)

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

140

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Nous sommes assez d'accord, je crois. Je ne conteste pas qu'il y a eu des cas de remarquable ascencion sociale d'individus venant de basses castes grâce aux réservations, et que l'accession de certains d'entre eux aux plus hautes sphères de la politique a contribué à amplifier le système de réservations, et à prolonger son existence, puisqu'ils se sont naturellement faits les défenseurs de ce système. Je disais simplement que le nombre de résultats significativement positifs obtenus par la politique de réservations est vraiment infime au regard de l'ampleur de cette politique (puisqu'on en est maintenant à largement plus de 50% de réservations - c'est évidemment largement plus de 50% de la population qui est concernée).

En effet, l'idée d'une discrimination positive à l'égard des basses castes est une idée très moderne, surtout si l'on se replace en 1950 - ou même avant, puisque cela a commencé à l'époque coloniale, comme tu l'indiques à juste titre. Je pense aussi que cette discrimination positive est indispensable encore aujourd'hui en Inde. Mais il est clair également que le système actuel crée également de nombreux problèmes, qu'il est totalement insuffisant, et qu'il doit donc être réformé en profondeur. Je n'en connais pas assez sur le sujet pour être capable de dire quelles réformes devraient être faites, mais il est incontestable qu'il faut que l'Inde trouve d'autres solutions, d'autres modèles de discrimination positive, pour intégrer massivement les basses castes à la sphère économique notamment, et leur permettre de rejoindre les classes moyennes, autant que possible. C'est à cet égard que le rapprochement entre le cas indien et le cas (certes très différent) de Sciences Po peut être intéressant.



Edit : quant aux partis fondés sur l'appartenance à une caste ou à une autre, comme ceux fondés par Ambedkar, je pense qu'il n'y a rien de pire pour l'Inde. L'Inde a besoin d'une politique qui soit inclusive, et certainement pas d'une politique qui soit la projection au sein des institutions des Etats et de l'Union des rivalités quotidiennes entre castes (on pourrait dire la même chose des communautés religieuses ou ethniques, d'ailleurs). Le problème du système de réservations, c'est aussi et surtout qu'il castéise la politique, et ce-faisant, permet aux oppositions entre castes de perdurer - et même de s'amplifier.

Last edited by Woody (09-02-2007 12:13:41)

"Sacrifier la terre au paradis, c'est laisser la proie pour l'ombre." - Hugo, Les Misérables

Paix et Amour.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Un article d'Agoravox assez critique sur les débats relatifs à la présidentielle à Sciences Po : La direction de Sciences Po mettrait-elle du bipartisme dans le biberon de ses élèves ?

Last edited by Aliosha (09-02-2007 18:20:03)

Convertis : Edou, EB, So What, Trèfle, Moktar, faux semblants, fétiche, Alea, LaurieLP
---
Sent from my Blackberry Handheld.

142

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Alors OK maintenant à la lumière de cet article d'Agoravox j'aimerais signaler que, après être tombée sur la bipolarisation en sujet d'IP, j'ai déclaré à mon examinateur que c'était une typologie dépassée. Donc vous êtes tous témoins que si je ne valide pas l'IP, c'est à cause de mon "courage intellectuel".

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Guéguerre Fitoussi / Pébereau: http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 … 749,0.html

144

Re: Revue de Presse de Sciences Po

120 lycéens de la banlieue parisienne effectueront un voyage en Chine du 4 au 11 mars, dans le cadre d'un projet pédagogique expérimental initié et coordonné par l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (Sciences Po), a déclaré le directeur de la grande école, Richard Descoins, lors d'un déjeuner de presse avec les correspondants des médias chinois à Paris.

Selon M. Descoins, ces 120 jeunes Français de 15 à 20 ans, venant tous de Seine-Saint-Denis, iront à la rencontre de la Chine qu'ils découvriront à travers des échanges avec des jeunes chinois, des entrepreneurs, universitaires ou diplomates.

Les Lycées de langues étrangères de Wuhan, Nankin et Shanghai, ainsi que l'Université des langues étrangères de Beijing accueilleront les élèves français. Ces derniers participeront à nombre d'activités culturelles, sportives et familiales.

Ce voyage sera aussi l'occasion pour ces jeunes de mieux comprendre les enjeux de la mondialisation pour la Chine et pour la France. Les lycéens visiteront une centrale nucléaire, un chantier olympique, un centre commercial, des usines, etc..

"Cela a pour objectif de donner de l'ambition et de l'espoir à ces jeunes venant des quartiers sensibles", indique M. Descoins.

Après les émeutes qui ont sévi en France en automne 2005, sous l'initiative de M. Richard Descoins, une pédagogie innovante a été introduite, à titre expérimental, depuis septembre 2006 dans quatre lycées français. Il s'agit d'un partenariat qui ne concerne pas seulement les élèves qui poursuivront des études supérieures à Sciences Po mais bien tous les lycéens, quels que soient leur filière de formation et leur désir d'orientation.

http://www.chine-informations.com/mods/ … _6035.html

145

Re: Revue de Presse de Sciences Po

La gazette de la bonne conscience a écrit:

Après les émeutes qui ont sévi en France en automne 2005, sous l'initiative de M. Richard Descoins

JE LE SAVAIS!!

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Le bougre prend un intelligent pseudonyme

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

147

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Au 12-13 national de France 3, vers 12:40, un reportage sur sciences-po Paris (et la campagne présidentielle?) attrappé à la fin, quelques images d'une conf' de Duhamel, de la radio de pipo, et le tout se conclut sur le conformisme social des élèves et le politiquement correct d'une institution plus que centenaire.

En gros.

'vais voir si je trouve pas un lien sur leur site.

Re: Revue de Presse de Sciences Po

La vidéo est sur le site de l'UDF sciences po: http://udf-sciencespo.over-blog.com/

149

Re: Revue de Presse de Sciences Po

Je meurs de honte encore une fois, j'ai peut-être encore 7 vies mais ça commence à diminuer dangereusement.

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

150

Re: Revue de Presse de Sciences Po

pour ceux que ça intéresse on voit deux personnes célèbres du forum sur cette vidéo, l'une est Morphine, l'autre est Duhamel.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion