Topic: Chalala

J'ai glané sur le net quelques infos concernant un des archtypes de l'étudiant à pipo : le chalala. Figure nouvelle des élites, le chalala squatte l'Ouest parisien et les couloirs de Sciences Po. Personnellement, je l'opposerai aux petits bobos et aux zozos qui rejettent leur condition de jeune bouregois pour se réfugier dans une sphère sublimée faite de jeux verbaux puérils et d'accoutrements grotesques. Mais lisez plutôt les articles suivants :

La tribu chalala

par Jessica Gourdon

Cri de ralliement de ces ados friqués-branchés transformés en porte-réclame : de la marque sinon rien. Mûrs pour le "Loft" ?

Leurs semaines sont bien réglées. Pas besoin de Palm, tout dans la tête. Le mercredi après-midi, rue de Rivoli (1er), devant H&M. Le samedi entre 16h et 19h, place Victor-Hugo (16e). Le dimanche, à Saint-Paul (4e). Semaine après semaine, des groupes d’ados de 13-17ans squattent fidèlement les lieux. Originaires du 16e nord, des 8e et 17e ouest mais aussi de Créteil (94) ou Châtillon (92), les «chalalas» s’exposent. Thomas, 14ans, veste de costume, jean Diesel, attend un copain devant le Replay d’Etienne-Marcel. Il dessine les contours de la nébuleuse chalala: «Au départ, c’étaient des jeunes feujs très branchés. Mais aujourd’hui, c’est plus large. Chalala, ça rime avec moi, moi, moi. Je suis friqué et je le montre.» Les chals ne sont pas des nouveaux venus dans la galaxie des tribus de jeunes. Leurs aînés traînaient leur sweat-shirt extra-large Compagnie de Californie sur les Champs-Elysées. Eux sont plus jeunes, plus nombreux, plus exigeants sur les marques et un rien plus stéréotypés.
 
Le sésame pour en être: la panoplie vestimentaire. Témoin cet échantillon d’une quarantaine d’archétypes observé place Victor-Hugo. Dans la famille chalala, j’appelle la fille. La fille chalala n’a jamais froid. Le bas du ventre à l’air, le jean taille extra-basse est forcément un Diesel ou un Seven. Aux pieds des Converse assorties au petit tee-shirt manches courtes et fendues, un Replay. Le fils chalala n’est pas en reste. Un pot de gel par jour pour façonner sa mèche savamment plaquée sur le côté et le dernier portable vissé à l’oreille. Charles, élève de 1re à Janson-de-Sailly (16e), temple du chalalisme, arbore un jean Diesel à 180e, une doudoune noire Burberry’s et une paire de Converse assortie à sa veste de survêt Adidas chocolat. Sa mère travaille dans la pub, mais désapprouve les penchants du fiston. Alors, c’est papa qui finance. «Avant, il me donnait la CB, mais j’ai un peu abusé. Maintenant je n’ai que du liquide. En gros, 200euros par mois», explique Charles, qui se définit comme «chal d’apparence mais pas de mentalité».
Car attention aux amalgames! Entre les chals pur jus, les demi et les pseudo, pas facile de s’y retrouver. Le vrai chal ne se mêle pas aux autres et fustige les non adoubés. Il incarne le bon goût, à l’opposé du clan des «chabert» ou «bercha» – le colonel doit se retourner dans sa tombe! – étiquetés «grands-pères avant l’âge». En résumé, des bourges tradi ringards, repérés en «pantalon de velours, chemise et mocassins en nubuck». Les oppositions vont loin. «Le chal ne fume pas, c’est le truc des chaberts», précise Charles. D’après Wilfried, 17ans, «les chals se définissent contre ceux qu’ils détestent: les cailleras, les skatteurs, les moins riches qu’eux». Ces ados jouent la provocation sans en mesurer les conséquences. C’est de leur âge. «Autrefois, on prenait en grippe le petit bourge de la cour de récré. Dans un contexte tendu, certains récupèrent la caricature du petit bourge juif pour donner une justification sociale à l’antisémitisme, explique Michel Zerbib, de Radio J.Parfois ça dégénère, alors que le chalala n’est pas vraiment adepte du combat de rue. » S’agirait pas de salir ses Converse…

Profil du Chalala :
Il faut tout d'abord indiquer qu'il existe plusieurs sortes de Chalalas, dont les deux plus importantes, qui seront expliquées dans cet article :
-Les chalalas d'apparence
-Les chalalas d'esprit ou de mentalité

Les chalalas sont en général des personnes plutôt jeunes qui se regroupent à partir de valeurs communes, telles que les fringues (Diesel : ci-contre, marque de jean la plus demandée et la plus chère, miss sixty, sac dior, converses, sac à dos east-pack pour les cours etc...)
Voici tousles accessoires.

A savoir : L'ennemi du chalala : le skateur qui kiffe le métal.
Le chal aime star académy et ce genre de choses pour la plupart. Ils detestent le metal et le look trop decontracte du skateur.

Cette description est valable pour les chalalas d'apparence.
Certains de la 2e catégorie (mentalité ou esprit) ont un mépris envers les moins riches, un sentiment de supériorité par rapportaux autres.
Le chal de mentalité s'habille de la même façon que d'apparence à part que dans leur catégorie si t'as pas les fringues de chals, ils te rejetent alors que les chals d'apparence ils t'acceptent :
Ma meilleure amie est une chale uniquement d'apparence et accepte tout le monde comme il est.

Les phrases cultes du chal :
-grave
-je kiffe
-aucun rapport
-laisse bet
-arrête de mito

Un point à savoir; au fond, les chals sont tous différents.

Chalalas d'apparence :

Comme leur nom l'indique, ceux-là se reconnaissent à leur apparence : en fait, dont la façon dont ils s'habillent, se coiffent ("L'habit fait le Chal" comme dit le proverbe).

Leur spécialité : La mode grace au fric (ils sont avantagé avec l'argent !)
Les chals d'apparence adorent les Etats Unis le plus souvent et préfèrent les converses avec le drapeau des E.U représenté dessus.
Ils aiment les grandes marques (que j'ai déjà citées) .

Chalalas de mentalité ou d'esprit :

Ils s'habillent comme ceux d'apparence.
Ils n'hesitent pas à se venger pour quoi que ce soit, se sentent superieur, se moquent de ceux qui n'ont pas assez de fric pour s'acheter les mêmes fringues qu'eux.

Il y a un troisième type :

LES FAUX CHALS : Ils vénerent les chals, sont les lèches-bottes et éssaient de s'habiller pareil et de prendre les mêmes manières (un cas souvent pour les filles) :
1. Ils croient bien s'habiller mais le résultat est totalement le contraire d'un chal
2. Les manières ce n'est pas encore ça !
Y'a du boulot !
A croire qu'on a cette capacité dès la naissance !

Caractéristiques des Chalalas :

Comment reconnaître un chal ???
Le tout est d'être à la mode !

Plus de precisions :

-Pour les garçons, on peut voir qu'ils se mettent du gel, et c'est si précis qu'on devine qu'ils ont mis trois heures pour que ce soit à la perfection !
-Toujour pour les mecs :
les cheveux sont généralement délicatement coiffés en arrière.
-Bon evidemment une chemise Ralph Lauren.
Il y a aussi ceux qui portent des chemises blanches, ceux-là sont le plus souvent les chals de mentalité.
-Le bas des jeans (diesel de préference ou Davis) retroussé
-Chaussures : (Puma/Timberland)

Le telephone portable (NOKIA ou SAMSUNG de preference)
Le dernier sortit, ils l'achetent !
En ce moment, le plus demandé est le 7210 (NOKIA) aimé des chals mentalité et surtout des chals apparence.
Il y a aussi le NOKIA 7650 qui fait appareil photo, puis le samsung couleurs.

Les magasins que fréquentent les chals :

Au départ : Tamy (et pas tati !!!!! Na pas confondre !)
Etam (tout ça pour les filles)
Morgan (aussi pour les filles avant tout)
Miss sixty
Diesel
des jeans davis etc...
Tout ça à peu pres pareil pour les garçons à part un truc en plus :
Des chemises CELIO

Age du chalala :

Entre 11 et 20 ans (parfois plus vieux)

Résumé :
3 catégories :
- apparences : ils sont gentils avec un bon style.
- mentalité : un bon style et te repousse si t'es pas du même look.
- faux chal : leche-botte des chals.
Simplesd'esprit (idiots) Ils ont les fringues qu'il faut mais les assemble mal
(catégorie valable le plus souvent pour les filles)

Conclusion :

La plupart des chals sont comme nous à la simple comparaison qu'ils ont le plus souvent l'avantage d'avoir plus d'argent et ont la chance de s'offrir des fringues à la mode du moment qui reflètent leur personnalité et c'est leur choix.
Ceux de mentalité sont les mêmes que ceux de l'apparence à la difference que eux ils ne sont pas gentils :
ils ont un sentiment de superiorité par rapport aux autres.
Et ceux qui les envie et essaient de les ressembler.

Last edited by Neige (09-07-2006 12:00:24)

Je suis partout

Re: Chalala

Ca a déjà été posté sur le forum, Neige. Par florian ou plam, je crois.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Chalala

Eidólon a écrit:

Ca a déjà été posté sur le forum, Neige. Par florian ou plam, je crois.

Vérification faite, le thread "Sociologie du branché" de plam diffère beaucoup du mien.

Last edited by Neige (09-07-2006 12:04:55)

Je suis partout

Re: Chalala

non le thread avait été supprimé je crois ..

_     )
}>  ))),,,°>
          )

Re: Chalala

OK. Neige, étude un peu rapide mais beaucoup de vrai..et selon moi quelques erreurs (j'ai l'occasion de cotoyer les milieux, et moi aussi d'enqueter dans la rue)..
Déja, meme si t'es dans le vrai sur bien des points, il y a une grossière erreur .."les chemises Celio".. c'est une insulte, les chals ne portent pas Célio, ça c'est pour les loosers.. à 30 euros la chemise, tu les insulte. Je le sais car cette année, je leur vendais des chemises Cardin, Nina Ricci dans la cour de récré..et ces crétins n'y connaissaient strictement rien en matière de sape, la seule chose qui les intéressait c'était le prix de la chemise .. et dès que ça dépassait 100 euros..ils n'hésitait pas. Bref. Selon moi, le chal n'a pas de gout, ne sait PAS s'habiller, c'est pour cette raison qu'il laisse leur CB le faire à leur place. En gros, acheter tout ce qui est tendance les dispense de faire des choix, il ne risque pas, ainsi, de se démarquer des autres. Car le chal ne cherche à se différencier que d'une chose, les basses couches. Quant au reste, s'il peut etre le copié/collé de toute sa bande de pote ,c'est parfait, ça rassure comprenez vous..ça montre que l'on est pas dans l'erreur.
Autre chose concernant les sapes, désolé de te reprendre, pour les mecs Diesel remporte le marché chez les mecs.. effectivement. Car les mecs ne mettent pas beaucoup d'argent dans les jeans, 180euros max. et c'est là une autre erreur, Diesel n'est PAS le climax du jean.. (quand j'essayais de leur fourguer des Jeans Burb' à 250/280 ils me regardaient avec un air géné..et me disaient "non, ça sert à rien pour un jean".bref) En revanche pour ces demoiselles, le jean n'a pas de prix, et là .. toutes les new-wave du blue sont arrivés s'emparer de leurs CB... quelques marques pour la route, Blue Cult, Seven for all Mankind, Ellus, Joe etc .. et j'en oublie .. bref.
A part ça ..t'es plutot dans le vrai.. H&M constitue également une mine pour le chal.. car ça ne coute pas cher et c'est tendance.. à croire que c'est LE magasin consensuel..

Une des activités du chal également .. est le glandage en terrasse, des aprems entières avec leurs sacs de sapes qu'ils viennent d'acheter.. ils passent des heures à ces terrasses non pas à débattre sur la géopolitique au Myanmar ..mais à observer les passants et le reste de la terrasse .. pour VOIR.. voilà.. à part ça, et pour élargir ..le champ de notre étude.. on peut inclure dans les chals les NAP.. et leur consacrer UN lieu de la nuit parisienne ..Les Planches .. of course ..leur sanctuaire du samedi soir.

               ..Neige, je te redonne la parole..

_     )
}>  ))),,,°>
          )

6

Re: Chalala

la la la la la la la lère .....

Re: Chalala

De Stalle a écrit:

Une des activités du chal également .. est le glandage en terrasse, des aprems entières avec leurs sacs de sapes qu'ils viennent d'acheter.. ils passent des heures à ces terrasses non pas à débattre sur la géopolitique au Myanmar ..mais à observer les passants et le reste de la terrasse .. pour VOIR.. voilà.. à part ça, et pour élargir ..le champ de notre étude.. on peut inclure dans les chals les NAP..

Ce dernier paragraphe me va comme un gant. Il décrit parfaitement mes loisirs préférés. Pire encore, je risque d'aggraver mon cas, étant un NAP patenté d'Auteuil.

Je suis partout

Re: Chalala

la question qui me taraude ..est la suivante..est ce que les personnes dont nous venons de faire une légère description.. apparaissent VRAIMENT à pipo ..?

Last edited by De Stalle (09-07-2006 12:39:24)

_     )
}>  ))),,,°>
          )

Re: Chalala

Mais qu'est ce que vous avez avec Janson ! smile

Sinon le chal porte des pantalons retroussés avec des chaussettes montantes rayées, mais je me demande si c'est juste dans le sud ou si on voit ça sur Paris aussi.

Re: Chalala

VodoO a écrit:

Mais qu'est ce que vous avez avec Janson ! smile

Sinon le chal porte des pantalons retroussés avec des chaussettes montantes rayées, mais je me demande si c'est juste dans le sud ou si on voit ça sur Paris aussi.

juste dans le sud

_     )
}>  ))),,,°>
          )

Re: Chalala

Hum, je croyais que ça venait de Paris, faut croire que nos Chals sont inventifs par chez nous.

Re: Chalala

Excusez mon inculture, mais qu'est-ce qu'un "NAP"?

Les multinationales auront le genre humain

Re: Chalala

AutumnShade a écrit:

Excusez mon inculture, mais qu'est-ce qu'un "NAP"?

Neuilly, Auteuil, Passy.       communément surnommé "nappy" .. voilà

_     )
}>  ))),,,°>
          )

Re: Chalala

ok ok merci...
Sinon j'ai eu l'occasion dans toute ma vie scolaire de cotoyer d'innombrables chales (et dans mon quartier aussi - ce n'est donc pas dans les plus beaux quartiers que l'on rencontre le + de chales...) et je dois dire que H&M constitue en effet LE magasin par excellence du chale. Ce qui est dommage, car je culpabilise quand j'y vais faire les soldes...

Les multinationales auront le genre humain

15

Re: Chalala

Neige a écrit:

Le mercredi après-midi, rue de Rivoli (1er), devant H&M.

Ce que j'y croise sont très "bronzés", à n'importe quelle période de l'année. Ma question est simple et d'intérêt général (car de santé publique) : les chalalas grillent-ils beaucoup sous les lampes UV?

Re: Chalala

Poughkee pas log a écrit:

Ce que j'y croise sont très "bronzés", à n'importe quelle période de l'année. Ma question est simple et d'intérêt général (car de santé publique) : les chalalas grillent-ils beaucoup sous les lampes UV?

De l'auto-bronzant genre Terracotta de Givenchy...

Les multinationales auront le genre humain

Re: Chalala

Poughkee pas log a écrit:
Neige a écrit:

Le mercredi après-midi, rue de Rivoli (1er), devant H&M.

Ce que j'y croise sont très "bronzés", à n'importe quelle période de l'année. Ma question est simple et d'intérêt général (car de santé publique) : les chalalas grillent-ils beaucoup sous les lampes UV?

..vous noterez chers confrères qu'ils ont plus coutume de griller à Cabourg (le week end), ou la Baulle durant quelques jours ..







Quelqu'un aurait il vu le film ... "la bande du Drugstore".. car j'y pense en lisant ce thread ..bien que les minets avaient une certaine élégance.. ce qui n'est plus le cas aujourd'hui..tout se perd ma bonne dame

_     )
}>  ))),,,°>
          )

18

Re: Chalala

De Stalle a écrit:

OK. Neige, étude un peu rapide mais beaucoup de vrai..et selon moi quelques erreurs (j'ai l'occasion de cotoyer les milieux, et moi aussi d'enqueter dans la rue)..
Déja, meme si t'es dans le vrai sur bien des points, il y a une grossière erreur .."les chemises Celio".. c'est une insulte, les chals ne portent pas Célio, ça c'est pour les loosers.. à 30 euros la chemise, tu les insulte. Je le sais car cette année, je leur vendais des chemises Cardin, Nina Ricci dans la cour de récré..et ces crétins n'y connaissaient strictement rien en matière de sape, la seule chose qui les intéressait c'était le prix de la chemise .. et dès que ça dépassait 100 euros..ils n'hésitait pas. Bref. Selon moi, le chal n'a pas de gout, ne sait PAS s'habiller, c'est pour cette raison qu'il laisse leur CB le faire à leur place. En gros, acheter tout ce qui est tendance les dispense de faire des choix, il ne risque pas, ainsi, de se démarquer des autres. Car le chal ne cherche à se différencier que d'une chose, les basses couches. Quant au reste, s'il peut etre le copié/collé de toute sa bande de pote ,c'est parfait, ça rassure comprenez vous..ça montre que l'on est pas dans l'erreur.
Autre chose concernant les sapes, désolé de te reprendre, pour les mecs Diesel remporte le marché chez les mecs.. effectivement. Car les mecs ne mettent pas beaucoup d'argent dans les jeans, 180euros max. et c'est là une autre erreur, Diesel n'est PAS le climax du jean.. (quand j'essayais de leur fourguer des Jeans Burb' à 250/280 ils me regardaient avec un air géné..et me disaient "non, ça sert à rien pour un jean".bref) En revanche pour ces demoiselles, le jean n'a pas de prix, et là .. toutes les new-wave du blue sont arrivés s'emparer de leurs CB... quelques marques pour la route, Blue Cult, Seven for all Mankind, Ellus, Joe etc .. et j'en oublie .. bref.
A part ça ..t'es plutot dans le vrai.. H&M constitue également une mine pour le chal.. car ça ne coute pas cher et c'est tendance.. à croire que c'est LE magasin consensuel..

Une des activités du chal également .. est le glandage en terrasse, des aprems entières avec leurs sacs de sapes qu'ils viennent d'acheter.. ils passent des heures à ces terrasses non pas à débattre sur la géopolitique au Myanmar ..mais à observer les passants et le reste de la terrasse .. pour VOIR.. voilà.. à part ça, et pour élargir ..le champ de notre étude.. on peut inclure dans les chals les NAP.. et leur consacrer UN lieu de la nuit parisienne ..Les Planches .. of course ..leur sanctuaire du samedi soir.

               ..Neige, je te redonne la parole..

Tiens donc mon petit Tauride, je ne suis plus étonné désormais de tes mauvais résultats scolaires smile

19

Re: Chalala

Reportage intéressant bien que caricatural (déjà posté des milliers de fois mais à revoir pour l'occasion) :

http://videos.tf1.fr/video/news/septahu … 43,00.html

20

Re: Chalala

Je ne veux pas créer un autre thread, alors la comparaison chalala/banlieuesard est intéressante.

a écrit:

la nébuleuse chalala: «Au départ, c’étaient des jeunes feujs très branchés. Mais aujourd’hui, c’est plus large. Chalala, ça rime avec moi, moi, moi. Je suis friqué et je le montre.»

Je suis assez d'accord. C'est beaucoup plus large maintenant. Les banlieusards 'y mettent aussi est aussi. Si vous faites un tour en banlieue, ne vous étonnez pas si vous voyez un type genre racaille, portant un jean Diesel, un petit t-shirt assez près du corps Hugo Boss ou Versace et de grosses lunettes noires.

Ils ont un point commun avec les chalalas friqués, c'est qu'ils "tiennent les murs", pas les mêmes me direz vous.  Alors que certains s'adossent aux murs du H&M de la Rue de Rivoli, d'autres le font devant leur cage d'escalier ou à des endroits où ils peuvent être vus (le franprix, le bar-tabac du coin). C'est la même logique du "Je suis friqué et je le montre" (certes, ils ne se font pas de l'argent de poche de la même façon). Attention, certains ont tout de même compris qu'il existait un autre monde que celui de la cité, alors ils prennent le métro ou le RER, et vous les voyez défiler aux Halles ou "sur les Champs". Ils marchent assez fièrement...

Toutefois, deux choses les différencient des chalalas, à savoir les endroits où ils font leurs achats ainsi que de subtils détails vestimentaires. D'après les dernières rumeurs, un type serait allé en Allemagne où la marchandise est moins chère. Oui, eux achètent au marché noir. D'autre part, si les banlieusards ont troqué leurs survets pour du Diesel, ils marquent tout de même leur différence avec leurs baskets (oui, les converses, c'est pour les "baltringues", ils préfèrent les "requins") et la fameuse casquette (ce n'est plus la Adidas ou la Nike classiques, elle doit être un peu fashion, et d'ailleurs, pendant un moment, il y avait un modèle, à la mode à la fois dans le Marais mais aussi en banlieue). Comme quoi, certains mondes sont beaucoup plus proches qu'on ne le croit.

Concernant les nanas, on va dire qu'elles se font moins d'argent que les mecs car pas forcément les mêmes activités, et même s'il y a demande de leur part, il n'y a pas d'offre (ca reste un truc pour mec). Alors, soient elles essaient aussi d'imiter les petites chalalas, mais ça ne passe pas, même quand c'est du vrai, leurs manières les rattrapent très vite, alors on pense que c'est du faux).
Un autre style, c'est la black que l'on croirait tout juste sortie d'un clip de 50 Cent (ou autre rappeur black US). Limite, elles passent pour des putes quand on les voit attendre le bus qui les mènent à leur collège ou à leur lycée.  Les longues bottes, les collants en tout genre... C'est affolant. Beaucoup d'entre elles n'ont pas compris que Beyonce dansait dans des petites tenues affriolantes pour vendre ses albums, et qu'en dehors de ses clips, elle est habillée par de grands créateurs de mode.

En conclusion, se définir par rapport à ses fringues, c'est dans tous les milieux sociaux, mais c'est beaucoup plus grave en banlieue, parce qu'ils n'ont rien d'autre, et pas les mêmes modèles.  Les banlieusards veulent aussi consommer, entrent dans l'illégalité pour le faire ou se ruinent pour essayer de suivre la mode... Comme s'ils n'avaient déjà pas assez de problèmes. Ils s'en ajoutent. Je me fais moins de soucis pour les chalalas.

Re: Chalala

Necrid a écrit:

Reportage intéressant bien que caricatural (déjà posté des milliers de fois mais à revoir pour l'occasion) :

http://videos.tf1.fr/video/news/septahu … 43,00.html

Génial, je ne sais pas vous ..mais moi j'ai envie de les frapper à coups de pelle ..dans un premier temps..

_     )
}>  ))),,,°>
          )

22

Re: Chalala

Ya pas de chals a scpo, faut arreter.

Sinon la reflexion de Poughkee sur l gagnerait a utiliser le concept de "pétasson", parce que la verite, c'est que la pire consequence de "l'integration a la francaise", c'est les magasins DELAVEINE.

23

Re: Chalala

Ya pas de chals a scpo, faut arreter.

Sinon la reflexion de Poughkee sur la question gagnerait a utiliser le concept de "pétasson", parce que la verite, c'est que la pire consequence de "l'integration a la francaise", c'est les magasins DELAVEINE

Re: Chalala

Neige a écrit:

Les phrases cultes du chal :
-grave
-je kiffe
-aucun rapport

Merde, va falloir que je surveille mon expression....

25

Re: Chalala

Poughkee pas log a écrit:

Toutefois, deux choses les différencient des chalalas, à savoir les endroits où ils font leurs achats ainsi que de subtils détails vestimentaires. D'après les dernières rumeurs, un type serait allé en Allemagne où la marchandise est moins chère. Oui, eux achètent au marché noir. D'autre part, si les banlieusards ont troqué leurs survets pour du Diesel, ils marquent tout de même leur différence avec leurs baskets (oui, les converses, c'est pour les "baltringues", ils préfèrent les "requins") et la fameuse casquette (ce n'est plus la Adidas ou la Nike classiques, elle doit être un peu fashion, et d'ailleurs, pendant un moment, il y avait un modèle, à la mode à la fois dans le Marais mais aussi en banlieue). Comme quoi, certains mondes sont beaucoup plus proches qu'on ne le croit.

Je suis d'accord concernant les baskets qui remplacent les converse. Un truc qui change aussi beaucoup: la démarche, les gestes. C'est flagrant quand on s'attarde sur la façon de marcher.
Il y a une autre différence fondamentale entre les chals et les banlieusards qui s'habillent comme eux: les cheveux. Le chal a les cheveux un peu longs avec souvent la fameuse mèche (mais pas toujours du gel). Le banlieusard a les cheveux courts. Hier je suis allée dans une boîte fréquentée par des banlieusards qui s'habillent en diesel and co, et cette profusion de mecs à cheveux très courts m'a frappée (par rapport à 90% des mecs que je croise chez moi dans le 6ème).

26

Re: Chalala

L'OSC a de beaux jours devant lui.

27

Re: Chalala

Poughkee pas log a écrit:
Neige a écrit:

Le mercredi après-midi, rue de Rivoli (1er), devant H&M.

Ce que j'y croise sont très "bronzés", à n'importe quelle période de l'année. Ma question est simple et d'intérêt général (car de santé publique) : les chalalas grillent-ils beaucoup sous les lampes UV?

Ah oui, TRES important: le bronzage à n'importe quelle période de l'année! Pour ça en effet plusieurs techniques combinées entre elles: UV, autobronzant, mais surtout week-ends + vacances à la mer et au ski le plus souvent possible!

28

Re: Chalala

Ce qui est très discriminant en fait: le chal a forcément la peau mate...

Re: Chalala

..on sent quand meme un peu de désir réfréné dans votre voix Louise..

_     )
}>  ))),,,°>
          )

30

Re: Chalala

Si le chal se comporte comme ça, c'est pour attirer le chaland (désolé, 'fallait que je la fasse). Car vous avez oublié de le dire : le chal est naturellement dragueur et se croit irrésistible.

31

Re: Chalala

Mais c'est oublier que les châles ne font de l'effet que sur les grand-mères.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Chalala

fb a écrit:

Mais c'est oublier que les châles ne font de l'effet que sur les grand-mères.

c'est désespérant...

Je suis partout

Re: Chalala

fb a écrit:

Mais c'est oublier que les châles ne font de l'effet que sur les grand-mères.

--------)    []

_     )
}>  ))),,,°>
          )

34

Re: Chalala

De Stalle a écrit:

..on sent quand meme un peu de désir réfréné dans votre voix Louise..

De désir de quoi?

35

Re: Chalala

Hého, je n'ai même pas commencé avec les sur-Marne et sur-Saône, alors clap-clap-camembert, hein.

D'ailleurs, y'a un chat, là, là!

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

36

Re: Chalala

bien sûr qu'il y a des chals à pipo! ouvrez les yeux merde!
ils sont faciles à repérer : le mauvais goût qui essaye de se parer d'élégance ça saute aux yeux

37

Re: Chalala

Honnêtement, je n'ai pratiqueent jamais vu de specimen masculin du chalala à Sciences po à part quelques uns au BDE (je pense à un mec tout particulièrement qui n'a pas encore compris que la nouvelle mode des jeans ressérés en bas, style caleçon moulant était reservée aux filles (et encore...)

Le style Charles-Henri, gabardine, pull chaussette, pantalon en velours côtelé, mocassin, grande mèche rabattue (et libé qui sort de la poche) est nettement plus courant.

38

Re: Chalala

chichawoman1 a écrit:

Honnêtement, je n'ai pratiqueent jamais vu de specimen masculin du chalala à Sciences po à part quelques uns au BDE (je pense à un mec tout particulièrement qui n'a pas encore compris que la nouvelle mode des jeans ressérés en bas, style caleçon moulant était reservée aux filles (et encore...)

Le style Charles-Henri, gabardine, pull chaussette, pantalon en velours côtelé, mocassin, grande mèche rabattue (et libé qui sort de la poche) est nettement plus courant.

Pardon?
T'as raison reste en boot-fit, on en reparle dans 2 ans.

39

Re: Chalala

AHAH on voit tout de suite que tu n'as pas en tête l'image du mec auquel je pense. Son jean ressemble vraiment à un caleçon style Peter Pan, complètement ridicule. Je plains les mecs complètement accros à la mode qui s'obligent à porter ça.

En revanche pour une fille, ça peut être joli à condition de n'être ni trop mince (malheureusement mon cas) ni trop grosse, ni trop grande, ni trop petite...
Je connais un mannequin sur lequel c'est très seyant sinon ;-)

Re: Chalala

chicawoman1 a écrit:

AHAH on voit tout de suite que tu n'as pas en tête l'image du mec auquel je pense. Son jean ressemble vraiment à un caleçon style Peter Pan, complètement ridicule.

même pas besoin de citer son nom, on voit qui. il a 2-3 potes chal qui craignent un peu moins, mais qui sont déjà bien allumés du slip (Calvin Klein comme il se doit)
mwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahahahahahahahahaha !!!

Malheureusement, nos politiciens sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour. (WA)

41

Re: Chalala

Il est où?
http://hadriensag.free.fr/dolcelista/Photo-BDE.jpg

Mise à part ça, page mise à jour avec de nouvelles photos :

http://hadriensag.free.fr/dolcelista/

Re: Chalala

Herr Calbuth a écrit:

Il est où?

DTC ^^
si tu veux une réponse, ne l'espère pas trop ici : interdit de citer des noms !
(...mais j'ai un formulaire de mail wink )

Malheureusement, nos politiciens sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour. (WA)

43

Re: Chalala

Et puis la révélation n'a pas un grand intéret. Il a déjà eu la malchance de naître avec un goût vestimentaire douteux, pas la peine de l'enfoncer. D'ailleurs je ne connais même pas son nom, c'était juste pour trouver un exemple facilement reconnaissable par tous ;-)

Re: Chalala

chichawoman1 a écrit:

Honnêtement, je n'ai pratiqueent jamais vu de specimen masculin du chalala à Sciences po à part quelques uns au BDE (je pense à un mec tout particulièrement qui n'a pas encore compris que la nouvelle mode des jeans ressérés en bas, style caleçon moulant était reservée aux filles (et encore...)

Le style Charles-Henri, gabardine, pull chaussette, pantalon en velours côtelé, mocassin, grande mèche rabattue (et libé qui sort de la poche) est nettement plus courant.

Alors on l'organise quand cette rencontre ?

Je suis partout

45

Re: Chalala

De quoi tu parles ?

Re: Chalala

un peu de perspicacité que diable !

Je suis partout

47

Re: Chalala

La rencontre entre l'homme au jean serré et son homologue lr Charles-Henri pour un débat violent sur le bon goût vestimentaire ?

48

Re: Chalala

Chicha, reunion secrete des gens bien coiffes et bien habilles ce week end si ca t'interesse.

49

Re: Chalala

T'es sérieux ? Bien sûr que ça m'intéresse (enfin sauf si je décide de passer ce long week end au bord de la mer) mais préviens-moi.
En ce moment je fais un gros blocage parce qu'à chaque fois que je veux acheter quelque chose une petite voix me dit "JAMAIS TU NE POURRAS METTRE CA AU CANADA".

Re: Chalala

C'est sûr que par - 30 °C, tu auras du mal à sortir ton petit top et ta jupette. Ou alors bien cachés sous 8 pulls.

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel