101

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Ce qui a surtout été relevé, Amok, c'est le côté abusé de la tirade homo=act up = gay pride = ostentation/provocation + "toujours"x3.

102

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Amok a écrit:

Svp, qu'y a-t-il d'odieux dans le fait de noter le caractère destabilisant pour l'enfant d'une adoption par un couple homo (pas besoin d'être psy pour ça, il suffit d'avoir été au collège et d'un peu d'empathie)

Ben si justement.

Et si on suit ton argumentation, on retire les droits de parenté de tous ceux qui ne présentent pas, selon tes super critères de non psy - collégien - empathique, un environnement stabilisant pour un enfant. Bon courage.

Amok a écrit:

et de souligner les contradictions de "certains" homosexuels (dont, notamment, l'association qui veut les représenter) ?

Act Up n'est pas une association de lutte contre le sida, issue certes de la communauté homosexuelle, c'est bien logique, ce fut la première touchée.

Et si tu te renseignait un minimum, que tu arrêtais de jouer les psys et de raconter n'importe quoi ?

103

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Czar a écrit:
Yep a écrit:

Pour répondre à Czar, je ne pense pasque dans 40 ans ce sera redevenu un délit. C'est dans la même évolution que les droits des femmes, ça va aller en s'améliorant.

Tu parles de la femme afghane, là ?

Et puis de toute façon l'article 1 de la DDHC stipule que tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Or les couples hétéros peuvent se marrier, les gays non. Les hétéros peuvent adopter, les gays non.
C'est donc contraire à l'article fondamental du droit français.

Du creux entouré avec du vide et un beau noeud rose autour.

Et la fonction publique réservée aux nationaux, c'est contraire aux doigts de l'homme aussi ?

1. On est en France, donc logiquement je parle de la France
2. Je n'ai pas dit que le problème des gays est la seule inégalité dans ce pays
3. Bravo pour ta petite dédicace au thread et tes doigts de l'homme: C'était la seule remarque intelligente et marrante de ton message.

104

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

qqn a écrit:

Et si on suit ton argumentation, on retire les droits de parenté de tous ceux qui ne présentent pas, selon tes super critères de non psy - collégien - empathique, un environnement stabilisant pour un enfant. Bon courage.

Il ya quand même une grosse différence entre retirer ses droits de parenté à des gens qui les ont (et donc leur enfant) et les donner a des gens qui ne les ont pas. Les deux opérations ne sont pas symétriques.

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

105

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Amok, un gosse ça a besoin d'être aimé et éduqué par des parents. Si les parents, quels que soient leur orientation sexuel remplissent leur fonction, je ne vois pas où est le problème.

106

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

qqn a écrit:
Amok a écrit:

Svp, qu'y a-t-il d'odieux dans le fait de noter le caractère destabilisant pour l'enfant d'une adoption par un couple homo (pas besoin d'être psy pour ça, il suffit d'avoir été au collège et d'un peu d'empathie)

Ben si justement.

Et si on suit ton argumentation, on retire les droits de parenté de tous ceux qui ne présentent pas, selon tes super critères de non psy - collégien - empathique, un environnement stabilisant pour un enfant. Bon courage.

Amok a écrit:

et de souligner les contradictions de "certains" homosexuels (dont, notamment, l'association qui veut les représenter) ?

Act Up n'est pas une association de lutte contre le sida, issue certes de la communauté homosexuelle, c'est bien logique, ce fut la première touchée.

Et si tu te renseignait un minimum, que tu arrêtais de jouer les psys et de raconter n'importe quoi ?

Bon, ok, alors, selon toi, les psys sont les guarants absolus de la vérité. Donc, aussi, qui n'a pas l'expertise et les titres d'un pédopsyhiatre n'a pas voix au chapitre ? Reste que les pédopsys n'ont pas vraiment la cote ces temps-ci (Outreau, tu connais ?). M'enfin, c'est beau cette confiance que tu as pour les experts.

De plus, au lieu de jouer les censeurs, jette un oeil aux récents arrêt et décision du CE et d'une cour d'appel bloquant l'adoption d'un enfant par des homos.

http://www.apgl.asso.fr/presse/libe2k1222.htm#Adoption
http://www.apgl.asso.fr/presse/libe2k1222.htm#Conseil

Mais bon, peut-être que le CE n'est pas suffisamment au fait des enjeux...

107

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Amok a écrit:

Bon, ok, alors, selon toi, les psys sont les guarants absolus de la vérité. Donc, aussi, qui n'a pas l'expertise et les titres d'un pédopsyhiatre n'a pas voix au chapitre ?

C'est toi qui as dit "pas besoin dêtre psy". Ben c'est quand même les mieux placés, non ? En tout cas mieux que toi, collégien empathique.

Sinon pourquoi on mettrait pas un dentiste aller diriger l'orchestre philarmonique de Berlin, ou un criminologue donner son avis sur la discrimination raciale, puisque les experts ne valent rien.

108

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

http://lebanonvoting.com/index.php?vote=12

109

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Czar a écrit:
Amanda a écrit:
Czar a écrit:

plein de bêtises

Alors toi tu vas vite arrêter tes propos homophobes, je te signale que c'est interdit par la loi.

Mais pourquoi il n'est pas encore banni ce gros con ?

mais je t'emmerde, connasse

Homophobe, mysogine, raciste et j'en passe... C'est ta main droite qui anime ta vie sexuelle ? tu l'abrites derrière un gant pour pas qu'elle bronze trop ?

Sinon tu t'autorises parfois écartades ethniques chez les minorités visibles ?

Parle nous de ton cul, vieille branche, c'est un sujet autrement plus polémique qu'un mariage homo défendu par tous les défenseurs des droits de l'homme.

Je suis partout

110

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Czar a écrit:

A-normal : en dehors de la norme, la norme pour procréer restant un con et une conne.

Un con et une giclée de sperme, pour être plus exacte.

Ce débat a déjà été mené ici (mêmes arguments, même absence de conclusions; je ne critique pas, je constate)

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

111

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

une giclée?

qui veut une faciale?

112

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Je ne comprends pas, on passe en effet pour "un vieux con" quand on est contre ce genre de propositions tendances, tout ça pour que certains mettent en avant leur ouverture, leur libéralisme, et pour faire celui qui a tout compris.

Je suis désolé, mais je suis contre le mariage homo, et contre l'adoption par des homos, mais ça ne fait pas de moi un con borné qui refuse le "progrès". Je ne doute pas de leurs capacités à élever un enfant, et je ne trouve moi non plus pas pertinent l'argument de la transmission de leur inclinaison sexuelle aux enfants. On peut tout simplement être contre parce que l'on défend un certain modèle de la famille. Le prétexte de la crise de cette institution pour donner toute légitimité aux homos n'est pas recevable à mes yeux. Quand, je ne sais plus qui parlait de problèmes bien "plus graves en France", et qui s'est tout de suite fait rembarer, en voilà un, la crise de la famille. Et légiférer en faveur des homos n'arrangera rien.

Certains ont l'air totalement sincères, je respecte leurs positions (vous défendez un autre modèle de la famille), mais d'autres ne me donnent pas l'envie de discuter, et je comprends les dérapages de certains face à un ramassis de gnagnanries de ces gens qui ne font que surfer sur la vague de la tendance.

Et Royal : complètement démago, elle joue à un jeu dangereux. C'est simplement la position électoraliste d'une socialiste boboïsée, qui oublie qu'elle s'adresse à la France, et pas qu'à une simple frange de son électorat. Pour une majorité d'entre vous, qui avez Sarkosy en horreur, sachez que cela le sert plutôt très bien. Le peuple est beaucoup plus conservateur qu'on ne le pense encore sur ces questions là. D'autre part, ce n'est pas un scoop, mais on ne "choisit" plus un politique pour son programme, mais plus simplement, sur de  simples positions sur tel ou tel grand débat. Elle va se ramasser...

113

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Ton opinion signifie que tu t'autorises un jugement de valeur sur l'organisation familiale, avec comme critère discriminant la sexualité des conjoints. Sur les mêmes bases, on peut interdire le divorce et l'avortement (l'Irlande et le Danemark l'ont fait assez longtemps).

Ça fait de toi un con borné au regard de plusieurs décennies de droit civil où l'État s'est retiré de l'organisation des relations à l'intérieur des foyers, je pense que tu peux l'admettre sans trop de souci.

Et oui je connais la faiblesse de mon argument : si on le suit, la polygamie sera légalisée dans une cinquantaine d'années.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

114

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

non mais pour une fois qu'un mec donnait un point de vue opposé avec intelligence et mesure, le con borné c'est toi mon grand. Vous vous foutez de la gueule de Czar parce qu'il sacrifie parfois la mesure de ses paroles à leur virtuosité, mais quand un mec se met à votre niveau (à savoir : esprit dialectique bas de gamme, ambiance je peaufine des petits arguments proprets pour montrer que j'ai été à l'école, on est contents pour vous mes cocos), ça vous plaît pas non plus. T'es pas modo toast ? parce que putain paye ton exemple.

115

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Il y a qqch de pourri dans certaines discussions : régulièrement, l'invective (cf les 2 derniers posts) tient lieu d'argument, et le consensualisme frileux de référence. Et qui dévie de l'opinion médiane, de la doxa "peace & love" de ce forum, se voit systématiquement ravalé au statut de "con borné"... Beurk !

116

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Amok a écrit:

Il y a qqch de pourri dans certaines discussions : régulièrement, l'invective (cf les 2 derniers posts) tient lieu d'argument, et le consensualisme frileux de référence. Et qui dévie de l'opinion médiane, de la doxa "peace & love" de ce forum, se voit systématiquement ravalé au statut de "con borné"... Beurk !

tu seras gentil de t'abstenir de me caser dans la doxa peace and love du forum alors que je viens de dire grosso merdo la même chose que toi.

117

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Tu seras gentil de remarquer que je ne te classe nulle part, ne faisant qu'approuver ta réflexion.

118

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Poughkee, si tu es un con borné, ben moi aussi lol.

Pour moi, la famille n'est pas homo et si je suis pour une certaine tolérance, je suis contre l'égalité forcée.

Je me souviens qu'il y a qq temps, les gays revendiquaient le mariage et il était précisé que ça n'avait rien à voir avec l'adoption; maintenant, le voile se lève (...) et on y voit plus clair; c'est tout.

Et je dois dire que ça me ferait braire si je meurs que mes enfants soient adoptés par un couple gay. Je ne sais même pas comment m'y opposer si toutes les mesures (mariage, adoption) passent.

C'est la société qui veut ça: tout doit être possible pour tout le monde; plus de pauvres, donc redistribution; plus d'échec scolaire, donc on relève les notes du bac (instructions...); plus de chômage, tout le monde a droit à un emploi (ok évidemment, mais alors on veut tous être PDG, si je ne le suis pas, c'est une discrimination), les plus compétents n'ont pas de droit sur les autres. La relation d'ordre est devenue a-normale, inacceptable pour la société. Il ya du pain sur la planche pour tout égaliser et pas mal d'injustices dans l'application à venir du principe...

119

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Neige!mais c'est quoi ce post?! Il me semblait bien qu'il y avait en toi un petit coté gay! Mince et moi alors?           sur le fond je ne suis pas d'accord! Imaginez le traumatisme pour le goss! Les pbs à l'école! L'éducation! Le mariage est un acte religieux , il fait partit des 7 sacrements chrétient , certes obligatoire, mais la Bible condamne sévèrement l'homosexualité, comme péché du sexe (lol!cette phrase me fait triper!)bref, hérésie, c.f Sodom et Gomore ! Pourquoi les gays s'obstinent-ils, alors à vouloir appliquer ce sacrement qui ne leur convient pas?!                            [ce n'est pas la peine d'appuyer sur la touche, "signalement" il n' y a aucune prise de position, et je rappel que je suis bi]

120

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Toastinette a écrit:

non mais pour une fois qu'un mec donnait un point de vue opposé avec intelligence et mesure, le con borné c'est toi mon grand. Vous vous foutez de la gueule de Czar parce qu'il sacrifie parfois la mesure de ses paroles à leur virtuosité, mais quand un mec se met à votre niveau (à savoir : esprit dialectique bas de gamme, ambiance je peaufine des petits arguments proprets pour montrer que j'ai été à l'école, on est contents pour vous mes cocos), ça vous plaît pas non plus. T'es pas modo toast ? parce que putain paye ton exemple.

Je ne sais pas si tu critiques aussi mon approche toastinette en critiquant celle de craquotte plus que grillée par ses élans de supériorité, mais c'est l'occasion de donner mon humble avis à ce sujet là aussi, histoire de me défendre face à celui qui pense que je suis un con borné et lui dire une chose tout simple: la base de tout débat, quand tu exprimes un point de vue, c'est la sincérité du propos. Oui, dans le sujet abordé, je me suis autorisé un jugement de valeur. Range ton code civil et tes exemples foireux. C'est pourtant une chose assez simple, que les "lumières" de ce forum ne semblent pas connaître (je ne vise personne en particulier, même pas toi Toast, c'est une impression que j'ai). Sur ce forum, et partout où ce genre de débats ont lieu, le sujet principal est oublié, et une approche qui n'a que pour seul but de mettre en avant ses connaissances, son intelligence, est adoptée. C'en est devenu mécanique, c'est la même approche pour TOUS les sujets. Pour parler d'intérêt général, et avoir un avis sincère, il faudrait peut-etre mettre son ego de côté. Ce qui est tragique, c'est que cette approche (basée la concurrence des idées/opinions) a été tellement intégrée, qu'on ne se rend même plus compte de la bêtise, on se croit vraiment sincère, conséquence : des débats vite pourris, on ne s'oppose que pour s'opposer, et faire plaisir à son petit ego.

Les Czar, Alceste et autres... même si on ne peut pas être d'accord avec eux sur tout, ont le mérite d'avoir de vraies prises de positions. On les fait passer pour des cons parce qu'on ne sait pas comment leur répondre, ou on laisse les débats se pourrir (et à la fin, rien, on n'a pas avancé, aucune conclusion). Je parle par expérience. J'ai rencontré Alceste à New York, il a, en effet, des positions qui sont complètement à l'opposées des miennes. Je pense, sans prétention, avoir tiré plus de conclusions que ceux qui n'ont fait que l'envoyer ballader et qui l'ont poussé à se durcir face à l'ultra-consensualisme régnant. Je ne dis pas bien évidemment que face à des cons comme Nicolas Lobin (la connerie incarnée) l'année dernière il ne faille rien dire. On nous a donné la liberté d'expression pour avancer, on ne sait même pas quoi en faire, ni comment la mettre à bien. Autre exemple, la position de Greg sur le 11 septembre. Certains l'ont envoyé paître, tout ça parce qu'il avait fait l'effort personnel de lire les versions officielles, de les confronter à ce qui se disait à côté, et de prendre une position par rapport à d'autres.

Je connais déjà les réactions de certains... elles sont tellement mécaniques. Certains ont déjà lancé des critiques sur ce forum auparavant, ils se sont vite faits rembarer (et à juste titre, car aussi des pauvres gens qui cherchaient à se mettre en avant, à leur manière). Je ne cherche pas à me mettre en avant. D'autres l'ont quitté, sont revenus, parce qu'ils se prenaient pour je ne sais qui... Non, pour ma part, je continuerai à lire réulièrement ce qui se dit, et je continuerai à intervenir ponctuellement, même si l'approche et l'ego surdimensionné de certains me dérangent. Pourquoi ai-je deballé cela dans ce thread, c'est parce que j'en ai marre de voir des débats comme celui-là pourrir par la bêtise.

Je tiens à finir en disant que je suis tout à fait d'accord avec Newcomer quand il dit que l'on veut tout rendre possible dans cette société. On a besoin de cadres, même si jugement de valeur il y a. Oui, "la famille n'est pas homo".

121

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Ce post mériterait de figurer au frontispice du thread de Marion.

122

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Poughkee, ça te fait apparemment profondément souffrir d'apprendre que tu te situes en porte-à-faux par rapport à la tendance de fond des pays européens, qui a été d'abandonner graduellement l'organisation chrétienne de la cellule familiale (natalité, rapports conjugaux, etc.).

Je n'y peux rien. Je n'émets pas de jugement de valeur dépréciatif : je te place simplement au regard de cette évolution tendancielle. Tu as un point de vue con-borné-servateur, au sens propre. C'est amusant de te lire défendant les opinions "à la Czar" alors que tu n'assumes pas un instant que ton point de vue est traditionaliste et anti-progressiste (sens propre toujours).

Le reste de ton post est un sympathique pavé insipide woodyen sur la sincérité des opinions, mais je me demande si tu penses vraiment m'apprendre quoi que ce soit dans ce domaine.

Oui, "la famille n'est pas homo".

Non. Voilà, on est deux cons bornés, ça va mieux ? Mister post #114 va pouvoir relâcher les sphincters.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

123

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

C'est assez hallucinant cette façon de se réfugier derrière le progressisme pour dire n'importe quelle connerie et plus grave, la légitimer.

124

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Newcomer: si tu meurs ainsi que ton compagnon en laissant des enfants, un conseil de famille se réunit, composé de personnes proches des gamins (comprendre: ayant leurs intérêts à coeur). Il est en général composé à parts égales de membres de ta famille et de celle de ton conjoint (en général, les oncles et tantes, les grandparents pour équilibrer s'il n'y en a pas assez). On tient également compte de l'éloignement, ie, une tante qui vit à l'autre bout du monde et n'a jamais vu les gamins peut ne pas être convoquée, tandis que des gens qui ne sont pas membres de la famille mais sont proches des gamins peuvent y être (nounou, parrain, marraine, etc). Le conseil est présidé par un juge des tutelles; on y décide qui est tuteur, qui est subrogé tuteur, où vivra le gamin, quelles sont les limites imposées au tuteur sur la gestion du patrimoine du gosse, etc.

Si tu sais que vous allez tous les deux crever bientôt (ou si tu veux prendre tes précautions), il est possible de faire une déclaration, devant notaire mais un truc signé devant plusieurs témoins fait également l'affaire, qui dit qui tu ne veux pas avoir dans le conseil de famille et qui tu aimerais voir assumer la garde des gamins.

Pas d'inquiétude donc, tes chères têtes blondes peuvent tout à fait être préservées d'un contact prolongé avec des homosexuels.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

125

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Ce thread a le mérite de soulever quelques points intéressants.

Pour ma part, que le mariage homo soit autorisé ou non m'est complètement indifférent dans la mesure où il n'y a absolument pas besoin du mariage pour aimer et vivre ensemble. La question de l'égalité des droits (le PACS n'apportant pas les mêmes avantages que le mariage) peut être résolue sans qu'on en passe forcément par un "mariage homo".

En revanche, je hurle OUI à l'adoption par les homos, avec une législation encourageant le recours à l'adoption pure plutôt qu'à une mère porteuse ou à un donateur de sperme. Il vaut mieux avoir deux pères ou deux mères aimant(e)s que ni père ni mère, tout simplement. Je ne crois pas une seconde qu'un enfant élevé par deux parents de même sexe serait "déstructuré", je ne vois aucune raison d'y croire.

Par ailleurs, sur la question de savoir si l'homosexualité est un choix ou non, je trouve que le débat est faussé. En fait, il faut distinguer l'homosexualité et l'homophilie (désolé pour ce néologisme épouvantable). Si l'on est homosexuel, n'est-ce pas avant tout, la plupart du temps, parce qu'on aime, parce qu'on se trouve aimer une personne du même sexe que soi? On a en fait tort de parler d'homosexualité. L'homosexualité est, selon les individus, soit une conséquence de cette "homophilie" appelant donc les individus à vivre ensemble et éventuellement à élever des enfants, soit un comportement sexuel détaché de l'amour et n'appelant donc ni au PACS ni au mariage ni à l'adoption.
Ainsi, se demander si l'homosexualité est un choix, c'est se poser en fait deux questions qu'il faut absolument séparer :
1- choisit-on qui l'on aime?
2- choisit-on son comportement sexuel?

A la première question, je réponds que l'on choisit qui l'on aime indépendamment de son sexe et dans une certaine mesure. Ce n'est pas parce qu'on est homosexuel qu'on aime une personne du même sexe que soi, c'est parce qu'on aime quelqu'un, qui se trouve être une personne du même sexe que soi, que l'on est homosexuel. Il me semble que c'est du moins ce qui se passe dans la plupart des cas, les autres cas relevant du "comportement sexuel pur" (auquel je n'attache aucun jugement moral).

A la seconde question, je réponds oui, totalement.

Last edited by Woody (01-07-2006 10:37:48)

"Sacrifier la terre au paradis, c'est laisser la proie pour l'ombre." - Hugo, Les Misérables

Paix et Amour.

126

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

@ Post à Poughkee que j'apprécie énormément, et que je sais être posé et ouvert.

Je suis d'accord avec le fait que certains débats tournent vite au vinaigre. Mais ici, malgré quelques posts d'émotion "à fleur de peau", tu as pu quand même trouver nombre d'arguments soutenant la légitimité de l'adoption par les homsexuels qui ne se fondaient pas sur ce côté : "si l'on peut être in et progressiste, il faut légaliser".

Plusieurs forumeurs ont en effet développé des approches variées :

- l'incohérence de la situation actuelle (des enfants sont déjà élevés par des couples homos, le seul problème concerne le conjoint qui ne bénéficie d'aucun droit sur cet enfant ; continuer à interdire l'adoption par les homos ne contribuera donc pas à garantir à l'enfant d'évoluer dans un cadre hétéro, mais simplement de maintenir la fragilité juridique du conjoint)

- la question de l'équilibre de l'enfant : il est loin d'être évident que l'enfant soit déséquilibré s'il est élevé par un couple homo plutôt que par un couple hétéro. Des déséquilibres sont égalemement constatés dans les "familles hétéro" : dans ce cas, si l'on constate un équilibre est profond et grave, la société fait en sorte de placer l'enfant ailleurs de toute façon. Et il s'agit d'enfants adoptés, ce qui conduit à dire certains que l'univers d'attention et d'amour qui entourera l'enfant est de toute façon préférable à un orphelinat ou différents familles d'accueil.

- le rejet des arguments portant sur la supposée existence d'une norme immuable et "naturelle", en insistant sur le fait que dans toute société, les normes évoluent et sont construites.

Voilà à mon sens les principaux arguments défendus ici, qui relèvent en effet d'approches juridiques, sociologiques, mais aussi de valeurs (égalité des droits notamment).

Tu remarqueras que les personnes qui se sont fait rembarrées (en tout cas avant ton post) l'ont été, non par rapport aux principes de leur opposition au droit à l'adoption, mais par rapport à des phrases complètement abusées en terme de stigmatisation, de caricature, voire d'homophobie type :

- gay pride=homo=provocateurs dans leur ensemble
- ce sont des pédales, berk

Cela ne revient pas à refuser toute discussion, mais à rejeter ce qui s'apparente à du racisme (je n'abuse pas sur le mot). En ce sens, Czar, que tu défends, n'apportait pas d'arguments rationnels contre la légalisation de l'adoption, mais comme tu l'estimes important : un jugement de valeurs. Or, les valeurs qui sous-tendent sa position sont tout simplement inacceptables car complètement homophobes (je ne vais pas t'en faire un pot-pourri, elles inondent ce thread). A partir de là, difficile d'accorder une quelconque légitimité à ses propos, du moins sur ce sujet (il est intéressant dans bien d'autres, mais là ce n'est pas possible). Tu parles également d'Alceste, le pauvre, que l'on a traumatisé le pauvre, et qui est gentil en vrai, tout ça, blabla... Je ne dis pas qu'il est une horreur en sociabilité, je l'ai également eu sur msn, mais sur msn comme sur le forum, il y a vraiment, irrémédiablement et rapidement un point impossible à dépasser, et qui coupe (doit couper court) à tout dialogue, car sinon, cela revient à accorder une quelconque légitimité et égalité de valeurs entre lui et nous. On peut avoir des opinions diamétralement opposées, mais certaines valeurs minima doivent subsister (un peu la frontière entre l'humanité et l'inhumanité, si tu veux) : parce que quand quelqu'un prône l'apostasie pour permettre aux "allogènes" de rester en Europe, prône l'arrêt de toute aide à l'Afrique sub-saharienne, notamment dans la lutte contre le SIDA car c'est "leur" problème, etc, je suis désolée mais stop. Il y a des limites au relativisme.

Concernant ton post, je suis en désaccord avec Toast : je ne suis certes pas d'accord avec tes opinions, et je peux t'expliquer en quoi, mais je trouvais qu'il avait au moins le mérite d'apporter des contre-arguments à prendre en compte (intéressants même pour ceux qui défendent le droit à l'adoption, afin de le faire de façon plus efficace) qui est la déconnexion avec l'opinion générale (à vérifier), et le contexte de crise de la famille aujourd'hui (un argument auquel on peut t'opposer d'autres). Il s'agit à mon sens de deux paramètres pertinents à discuter, de façon honnête et constructive.

Putain, ça faisait 1000 ans que je n'avais pas écrit un post aussi long, mais comme je t'aime bien, je ne voulais pas que tu te sentes "bafoué", et surtout, le constat que tu as fait sur la tournure des débats n'était que partiellement juste.

PS : Très contente de te savoir de retour.
PS 2 : je ne me suis pas relue, donc évitez les "pan!"

127

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

fb a écrit:

Pas d'inquiétude donc, tes chères têtes blondes peuvent tout à fait être préservées d'un contact prolongé avec des homosexuels.

Chère fb, tes interventions sont toujours aussi fraîches et posées.

128

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Pour ma part, oui aux meme avantages juridiques pour un couple homo que pour un couple hetero marie. Qu'on l'appelle PACS, union civile ou autre, mais pas "mariage" qui est une institution qui a des origines sociales et religieuses telles qu'on ne peut pas l'appliquer a un couple homosexuel (ce serait faire un contresens historique et culturel)

Tant qu'on y est, le mot "mariage" pourrait etre raye du Code Civial: "union civile" pour tous les couples (hetero, homo), avec meme avantages juridiques
... et on rend le mariage aux eglises, mosquees, synagogues et temples de Krishna
--> ainsi distinction claire entre union et avantages inscrits dans la loi et pratique culturelle

Pour le droit a l'enfant des couples homosexuels, je suis plus reserve (j'arrete les euphemismes: extremement reserve)

Pour repondre a un point souleve par Woody (#126), a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France (corrigez moi si je me trompe). Dans ce cas la priorite devrait etre donnee aux couples hetero

Si ce n'est pas le cas, si un nombre consequent d'enfants ne trouve pas de parents adoptifs, alors, oui, sans hesiter il vaut mieux avoir deux peres ou deux meres que pas de parents du tout. Mais je ne pense pas que ce soit le cas...

Quant a la procreation medicalement assistee, mere porteuse, etc, les couples homosexuels font un choix de sexualite qui les place de facto en dehors de la possibiliter de procreer. Je ne suis pas favorable a ce que la science vienne remedier a une situation qui resulte d'un choix delibere

"S'il peut, dans ce café, me rendre kissera méra bégueva sebèque?" Teach yourself halandjah

129

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

cawal a écrit:

a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France

Oui, la conjoncture n'est pas bonne, c'est à cause la guerre en Irak.

130

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

erasm' a écrit:
cawal a écrit:

a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France

Oui, la conjoncture n'est pas bonne, c'est à cause la guerre en Irak.

?????

"S'il peut, dans ce café, me rendre kissera méra bégueva sebèque?" Teach yourself halandjah

131

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Au sujet de l'adoption d'un gosse par des homos, il y a un truc, pourtant essentiel, que vous oubliez systématiquement de mentionner. Ou plutôt si, vous en parlez, mais comme d'un objet, comme d'une chose secondaire, qui n'a pas voix au chapitre : l'enfant.

Quid de son consentement, de ce que cela impliquera pour son identité ? Centrer le débat sur le couple tout en évacuant l'avis de l'enfant n'est pas très... démocratique.

C'est bien de gloser sur le droit, le racisme anti-homo... mais pour ce qui est du gamin, pas un n'a esqissé le début d'un commencement de prise en compte de son avis.

Ok, c'est délicat de réclamer d'un larbin de 5 ans qu'il s'engage en toute connaissance de cause... mais avouez que c'est un peu vache de le mettre, qq années + tard, devant le fait accompli.

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Poughkee pas log a écrit:

Je ne doute pas de leurs capacités à élever un enfant, et je ne trouve moi non plus pas pertinent l'argument de la transmission de leur inclinaison sexuelle aux enfants. On peut tout simplement être contre parce que l'on défend un certain modèle de la famille.

.... mais l'état n'a pas à défendre un modèle de vie privée plus particulièrement qu'un autre. A partir du moment où une société reconnait dans l'ensemble que l'homosexuelité est tout autant acceptable que l'hétérosexualité ( ce qu'elle a fait) il n'y a aucune justification à des lois (telles qu'elles le sont actuellement) qui priviligieraient l'une ou l'autre. La nation agrée, l'Etat organise, les citoyens vivent en paix .... libres. Faisons le parallèle avec la liberté de conscience religieuse. 1/ Elle est acceptée par tous (à quelques nuances près...) 2/ L'Etat organise son exercice simple sans donner un privilège à l'une ou l'autre des chapelles. L'Etat (et donc la loi) n'a pas à choisir son camp dans ce cas.
L'egalité devant la loi, pour des citoyens également acceptés, ne devrait pas faire débat. Donc mille fois oui au mariage pour deux femmes ou deux hommes.


Poughkee pas log a écrit:

Et Royal : complètement démago, elle joue à un jeu dangereux. C'est simplement la position électoraliste d'une socialiste boboïsée, qui oublie qu'elle s'adresse à la France, et pas qu'à une simple frange de son électorat. Pour une majorité d'entre vous, qui avez Sarkosy en horreur, sachez que cela le sert plutôt très bien.

Sarkozy est beaucoup plus ouvert sur ce point que tu ne le crois (et Royal fermée d'aileurs ...). Si il va moins le montrer ces prochains mois c'est peut-être pour des raisons bêtement électoraliste, un peu comme son discours d'Agen qui curieusement vire à gauche.... Mais Sarkozy est tout à fait dans la tradition (!) balladurienne sur ce sujet.

133

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

un larbin: un laquais, quelqu'un qui accomplit vos basses besognes pour vous
un bambin, un mioche, un chiard, un gluant: un jeune humain

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

134

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Enfin, cher Amok, personne ne choisit sa famille... ni celle dans laquelle on nait, ni celle dans laquelle on est adopte

un enfant ne peut pas faire de choix lui meme, la societe doit le faire pour lui, et de la meilleure facon

on ne peut pas demander a un gamin s'il accepterait d'etre dans une famille de parents homosexuels, le bambin ne comprendrait meme pas la question

la vraie question n'est pas l'avis de l'enfant mais de savoir si c'est un choix souhaitable de le placer au sein d'un couple homo

"S'il peut, dans ce café, me rendre kissera méra bégueva sebèque?" Teach yourself halandjah

135

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

cawal a écrit:
erasm' a écrit:
cawal a écrit:

a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France

Oui, la conjoncture n'est pas bonne, c'est à cause la guerre en Irak.

?????

ça faisait un peu page Economie du 20 min wink

136

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

erasm' a écrit:
cawal a écrit:
erasm' a écrit:

Oui, la conjoncture n'est pas bonne, c'est à cause la guerre en Irak.

?????

ça faisait un peu page Economie du 20 min wink

Je suis flatte de voir ma prose comparee a ce chef d'oeuvre journalistique!
hahahhaha

"S'il peut, dans ce café, me rendre kissera méra bégueva sebèque?" Teach yourself halandjah

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Amok a écrit:

Ok, c'est délicat de réclamer d'un larbin de 5 ans qu'il s'engage en toute connaissance de cause... mais avouez que c'est un peu vache de le mettre, qq années + tard, devant le fait accompli.

Mais faut pas renverser les choses.... C'est la société homophobe qui fait que la situation peut être difficile pour l'enfant d'un couple homo.
Mais il faut en passer par là, pour que les choses avances, que l'homosexualité soit acceptée au même titre que l'hétérosexualité. Et on y arrive, heureusement.
Franchement dire ça c'est se foutre de la gueule du monde, encore faut-il y avoir réfléchi 2 secondes....

138

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Luynes a écrit:

Mais faut pas renverser les choses.... C'est la société homophobe qui fait que la situation peut être difficile pour l'enfant d'un couple homo.
Mais il faut en passer par là, pour que les choses avances, que l'homosexualité soit acceptée au même titre que l'hétérosexualité. Et on y arrive, heureusement..

Tout à fait, d'accord

139

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

erasm' a écrit:
Luynes a écrit:

Mais faut pas renverser les choses.... C'est la société homophobe qui fait que la situation peut être difficile pour l'enfant d'un couple homo.
Mais il faut en passer par là, pour que les choses avances, que l'homosexualité soit acceptée au même titre que l'hétérosexualité. Et on y arrive, heureusement..

Tout à fait, d'accord

c'est beau erasme d'accord avec l'homosexualité et l'adoption par les homos alors qu'elle est aussi capable de défendre les voilées et les djeunz antisémites et homophobes!

140

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Ah ouais? Vas-y, balance! Je défends l'homophobie des "djeunss"? T'es dingue, toi!

(je ne suis évidemment pas contre les femmes voilées lorsqu'elles l'ont choisi, bien évidemment)

141

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

LS a écrit:

c'est beau erasme d'accord avec l'homosexualité et l'adoption par les homos alors qu'elle est aussi capable de défendre les voilées et les djeunz antisémites et homophobes!

hahahahaa! défendre les "djeunss" antisémites! Je ne vois pas quand sur le forum j'aurais pu dire un truc pareil, et si tu me connaissais dans la vraie vie, tu saurais à quel point ce que tu viens de dire est complètement hilarant et impossible.

142

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

erasm' a écrit:
LS a écrit:

c'est beau erasme d'accord avec l'homosexualité et l'adoption par les homos alors qu'elle est aussi capable de défendre les voilées et les djeunz antisémites et homophobes!

hahahahaa! défendre les "djeunss" antisémites! Je ne vois pas quand sur le forum j'aurais pu dire un truc pareil, et si tu me connaissais dans la vraie vie, tu saurais à quel point ce que tu viens de dire est complètement hilarant et impossible.

Effectivement, on pouvait difficilement signer un post aussi con a fortiori sans même avoir le courage de se logger.
Discréditer un adversaire en le traitant de raciste, c'est vraiment digne du plus pur lepenisme en matière de "débat" contradictoire.
D'autant plus que défendre les habitants des banlieues (qui pour une écrasante majorité d'entre eux ne se réduisent pas à une bande de délinquants antisémites) n'a rien à voir avec une quelconque mansuétude envers la version soumise de l'islam. Contrairement à ce que beaucoup pensent ici de mes prises de position en la matière (désolé de vous décevoir), je reste affligé devant la lâcheté et le simplisme d'un LS.

Last edited by Neige (01-07-2006 12:41:22)

Je suis partout

143

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

merci, neige

144

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Sur ce, je vais dans le marais.

Je suis partout

145

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

cawal a écrit:

Pour ma part, oui aux meme avantages juridiques pour un couple homo que pour un couple hetero marie. Qu'on l'appelle PACS, union civile ou autre, mais pas "mariage" qui est une institution qui a des origines sociales et religieuses telles qu'on ne peut pas l'appliquer a un couple homosexuel (ce serait faire un contresens historique et culturel)

Tant qu'on y est, le mot "mariage" pourrait etre raye du Code Civial: "union civile" pour tous les couples (hetero, homo), avec meme avantages juridiques
... et on rend le mariage aux eglises, mosquees, synagogues et temples de Krishna
--> ainsi distinction claire entre union et avantages inscrits dans la loi et pratique culturelle

Pour le droit a l'enfant des couples homosexuels, je suis plus reserve (j'arrete les euphemismes: extremement reserve)

Pour repondre a un point souleve par Woody (#126), a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France (corrigez moi si je me trompe). Dans ce cas la priorite devrait etre donnee aux couples hetero

Si ce n'est pas le cas, si un nombre consequent d'enfants ne trouve pas de parents adoptifs, alors, oui, sans hesiter il vaut mieux avoir deux peres ou deux meres que pas de parents du tout. Mais je ne pense pas que ce soit le cas...

Quant a la procreation medicalement assistee, mere porteuse, etc, les couples homosexuels font un choix de sexualite qui les place de facto en dehors de la possibiliter de procreer. Je ne suis pas favorable a ce que la science vienne remedier a une situation qui resulte d'un choix delibere

Je me reconnais un peu dans ce que dit Cawal.

"Ils s'instruisent pour vaincre" / "Nec Pluribus Impar"

146

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Toastinette back a écrit:

C'est assez hallucinant cette façon de se réfugier derrière le progressisme pour dire n'importe quelle connerie et plus grave, la légitimer.

C'est assez hallucinant d'en arriver à ce point où tu lis ce qui t'arrange (tu n'as de toute évidence pas parcouru les archives de ce débat).

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

147

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Loïc a écrit:
cawal a écrit:

Pour ma part, oui aux meme avantages juridiques pour un couple homo que pour un couple hetero marie. Qu'on l'appelle PACS, union civile ou autre, mais pas "mariage" qui est une institution qui a des origines sociales et religieuses telles qu'on ne peut pas l'appliquer a un couple homosexuel (ce serait faire un contresens historique et culturel)

Tant qu'on y est, le mot "mariage" pourrait etre raye du Code Civial: "union civile" pour tous les couples (hetero, homo), avec meme avantages juridiques
... et on rend le mariage aux eglises, mosquees, synagogues et temples de Krishna
--> ainsi distinction claire entre union et avantages inscrits dans la loi et pratique culturelle

Pour le droit a l'enfant des couples homosexuels, je suis plus reserve (j'arrete les euphemismes: extremement reserve)

Pour repondre a un point souleve par Woody (#126), a propos de l'adoption: je ne connais pas les chiffres, mais je pense qu'il y a un deficit d'enfants a adopter en France (corrigez moi si je me trompe). Dans ce cas la priorite devrait etre donnee aux couples hetero

Si ce n'est pas le cas, si un nombre consequent d'enfants ne trouve pas de parents adoptifs, alors, oui, sans hesiter il vaut mieux avoir deux peres ou deux meres que pas de parents du tout. Mais je ne pense pas que ce soit le cas...

Quant a la procreation medicalement assistee, mere porteuse, etc, les couples homosexuels font un choix de sexualite qui les place de facto en dehors de la possibiliter de procreer. Je ne suis pas favorable a ce que la science vienne remedier a une situation qui resulte d'un choix delibere

Je me reconnais un peu dans ce que dit Cawal.

Je me reconnais un peu dans ce dans quoi Loïc se reconnaît.

148

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

Neige a écrit:
erasm' a écrit:
LS a écrit:

c'est beau erasme d'accord avec l'homosexualité et l'adoption par les homos alors qu'elle est aussi capable de défendre les voilées et les djeunz antisémites et homophobes!

hahahahaa! défendre les "djeunss" antisémites! Je ne vois pas quand sur le forum j'aurais pu dire un truc pareil, et si tu me connaissais dans la vraie vie, tu saurais à quel point ce que tu viens de dire est complètement hilarant et impossible.

Effectivement, on pouvait difficilement signer un post aussi con a fortiori sans même avoir le courage de se logger.
Discréditer un adversaire en le traitant de raciste, c'est vraiment digne du plus pur lepenisme en matière de "débat" contradictoire.
D'autant plus que défendre les habitants des banlieues (qui pour une écrasante majorité d'entre eux ne se réduisent pas à une bande de délinquants antisémites) n'a rien à voir avec une quelconque mansuétude envers la version soumise de l'islam. Contrairement à ce que beaucoup pensent ici de mes prises de position en la matière (désolé de vous décevoir), je reste affligé devant la lâcheté et le simplisme d'un LS.

pour des raisons de consanguinité

149

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

fb a écrit:

un larbin: un laquais, quelqu'un qui accomplit vos basses besognes pour vous
un bambin, un mioche, un chiard, un gluant: un jeune humain

Hmmm, bien vu... Lapsus révélateur.

Encore que la définition du "bambin" coïncide parfois avec celle d'"un laquais, quelqu'un qui accomplit vos basses besognes pour vous."

150

Re: Homosexualité : mariage et adoption par les homosexuels ?

cawal : sur tes deux points au sujet du mariage/union et de l'adoption, c'est de toute manière ce qui se passe en pratique. C'est d'ailleurs un arrangement très français : à l'ouverture, les droits sont identiques (union, adoption), dans les détails de la procédure on retrouve tout un tas de nuances (terminologie juridique, modes de proclamation, etc.).

Dans le cas de la priorité pour l'adoption, les services concernés ont de toute manière toute latitude d'action pour classer les dossiers : tu ne peux pas écrire dans les textes qu'il faut le faire (ce serait aberrant), mais comme la priorité de la mère dans les gardes d'enfant après divorce, c'est une routine qui sera suivie par les administrations (même si tu peux imaginer de jolis contre-exemples !).

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)