Topic: Coût du travail France-Allemagne

PARIS, 17 juin (AFP) - Le coût du travail dans l'industrie
manufacturière est moins élevé en France qu'en Allemagne, avec des
salaires bruts allemands supérieurs de 40% mais des charges sociales
patronales plus élevées en France, indique une étude publiée jeudi par
l'Insee.
Selon cette étude, réalisée en 2000 dans les entreprises de dix salariés
ou plus de l'industrie manufacturière, le coût annuel moyen d'un salarié
est supérieur de 20,4% en Allemagne (45.664 euros contre 37.941 euros en
France).
Cet écart est de 10 à 20% dans la plupart des secteurs manufacturiers,
et plus réduit dans le commerce (1,9%) et la construction (8,3%), note
l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee),
en précisant que le coût du travail allemand est inférieur (de 1,3%)
dans l'agroalimentaire.
Ces écarts sont d'abord dus à des différences de salaires, supérieurs de
40% (en brut) en Allemagne, atténuées par le poids des charges sociales
patronales, qui représentent 40% de la rémunération perçue en France
contre 25% en Allemagne, explique l'Insee.
La main-d'oeuvre salariée de l'industrie allemande est plus souvent
ouvrière tandis que la France utilise légèrement plus de cadres.
Cependant, souligne l'Insee, le salaire moyen des hommes ouvriers
allemands à temps complet n'était inférieur en 2001 "que" de 55% à celui
des cadres, contre 63% en France.
Les écarts de coût horaires sont moins marqués que les écarts de coûts
par travailleur: 24,7 euros de l'heure en France contre 28,8 euros en
Allemagne, soit un écart de 16,3%.
Ces écarts se sont cependant réduits entre 1996 et 2000 en raison de la
baisse plus forte du nombre d'heures travaillées par salarié en France
consécutive à la réduction du temps de travail, qui a réduit les heures
travaillées en équivalent temps plein (EQTC) de 6,8%, contre 0,7% en
Allemagne.
Avec les lois Aubry, note l'Insee, le coût annuel par salarié a très peu
augmenté en France, sous l'effet des allègements de charges patronales
qui l'ont accompagnée et celui, plus modeste, de la modération
salariale.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

Et dire que les 9/10eme des allemands sont persuadés que si ils ont tant de problèmes en ce moment, c'est que les charges sont trop élevées...

Last edited by Florian (17-06-2004 14:55:27)

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Coût du travail France-Allemagne

C'est pour ça que les allemands ont un taux de chômage aussi fort n'est il pas? Connaissant tes orientations politiques, greg, ce message m'étonne de ta part. Quelle meilleure démonstration pour prouver l'efficacité de la flexibilité des salaires que le taux de chômage dans deux pays aussi rigides que la France et l'Allemagne? Tu vas me sortir les pseudos études montrant que la France n'est pas du tout un pays rigide, mais quand on écoute les infos (EDF, SNCF...) et que l'on sait que le SMIC est négocié par l'Etat, que ce même Etat s'implique dans toutes les affaires industrielles même privées (pas la peine de faire état des plans sarkoziens pour sauver certaines usines...Tiens d'ailleurs le gouvernement allemand a fait exactement la même chose il y a qqes mois!)... Où est la flexibilité? Facile de faire des études sur le privé en France alors que le public prend une place incomparable partout ailleurs!

Pour finir, conscient de l'incomplétude du texte, du faitr qu'il est décousu et de son relatif inintérêt, je vous renvoie au lien suivant dans la série des "statistiques à qui l'on fait tout dire" (oui je ne suis pas plus sensible aux stats des cercles libéraux qu'à celles téléguidées par le gouvernement, même si celles ci proviennent de l'Insee).http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20040617.FIG0178.html

Merci de lire le disclaimer d'aml.

Re: Coût du travail France-Allemagne

Mais cher Thomas je ne sélectionne certainement pas les dépêches en fonction de mon orientations politique mais en fonction de leur pertinence.

En l'occurrence, ce que je vois ici, c'est que notre coût du travail n'est pas si élevé en France que cela, malgré ce que répète le discours décliniste.

De même ce n'est parce que je suis de gauche que je ne crois pas qu'il ne faut pas moduler les cotisations sociales. La question, c'est comment on peut les réduire de façon à ce qu'elles soient le plus incitatives à l'emploi. Quelles charges baisser ? Comment ?


Remarque ainsi certaines propositions: 
- indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale,
- la modulation des charges en fonction de la durée du contrat pour inciter le plus aux contrats de longue durée,
- la récompense par les charges d'entreprises qui embauchent le plus,
- la fiscalisation dans un impôts progressif d'une partie des charges salariales servant à financer les caisses maladies (permettant de réduire le coût du travail en dégageant sur les hauts revenus des ressources de financement pour la sécu).

Last edited by Greg (01-08-2005 03:56:52)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

Pour info, allez donc voir la page wiki "fiche de la semaine"...
http://www.forum-scpo.com/wiki/main.php?fiche de la semaine

Last edited by Flo (17-06-2004 16:31:24)

Re: Coût du travail France-Allemagne

Très idéologique, très keynésien ces propositions, que l'on peut résumer par: faire peser la charge sur les entreprises et non les salaires.

Merci de lire le disclaimer d'aml.

Re: Coût du travail France-Allemagne

Idéologique ? Pourquoi ?
J'appelle cela, au contraire, plutôt pragmatique. A tel point que la première remarque de thomas a consisté à s'étonner que je propose cela.

Last edited by Greg (01-08-2005 03:51:00)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

thomas a écrit:

ces propositions, que l'on peut résumer par: faire peser la charge sur les entreprises et non les salaires.

Au contraire Thomas, la proposition de fiscaliser, dans un impôt progressif, la part salariale des cotisations maladie, constitue bien le contraire.

On libère les contraintes sur l'emploi, et on transfert sur un impôt progressif le financement de l'AM.

Last edited by Greg (01-08-2005 03:52:59)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

1)Les socialistes ne se vantent pas beaucoup de ces "propositions" (normal un impôt supplémentaire c'est moins porteur que sus à raffarin)
2) "indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale" no comment

Merci de lire le disclaimer d'aml.

Re: Coût du travail France-Allemagne

Il ne s'agit en rien d'un programme dont les socialistes auraient à se vanter, puisque celui ci n'a pas été déterminé. Il s'agit simplement de propositions qui pourraient être débattues.

Last edited by Greg (01-08-2005 03:53:29)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

thomas a écrit:

2) "indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale" no comment

Un argument serait plus percutant qu'un simple "no comment".

Indexer les charges sur la valeur ajoutée permet de ne pas pénaliser les entreprises qui embauchent d'une part, et de ne pas allourdir les charges des entreprises en période faible activité.

Last edited by Greg (01-08-2005 03:54:56)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

En france, il faudrait une bonne politique économique contra-cyclique: interdisons la vente de vélos!!

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Coût du travail France-Allemagne

mmm ?

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

allez, c'était un jeu de mot, cherche smile

"Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur"
Jean Cocteau, Les mariés de la Tour Eiffel

Re: Coût du travail France-Allemagne

hem, c'est vrai que j'ai été long à la détente...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Coût du travail France-Allemagne

thomas a écrit:

1)Les socialistes ne se vantent pas beaucoup de ces "propositions" (normal un impôt supplémentaire c'est moins porteur que sus à raffarin)

Tu devrais essayer 'sus à l'allongement de la CRDS', thomas, ça renouvellerait ta collection de commentaires.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Coût du travail France-Allemagne

edit

Last edited by Greg (01-08-2005 03:55:18)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)