401

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

En commençant à lire, je me suis dit "hah, tiens, c'est marrant, ils sont bien intégrés, vu qu'ils ont les mêmes travers beaufs que le franchouillard moyen".

Et puis tout à coup *soupir* au milieu des ignominies habituelles et universelles ("La femme ne peut pas se refuser à son mari." "La femme doit être habillée modestement sinon elle encourt le viol."), les prescriptions religieuses imbéciles des conservateurs musulmans. Oui évidemment il y a lieu de dénoncer ce genre de choses.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Juste inacceptable.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

403

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

J'eusse aimé que nos chers dirigeants emploient les mêmes mots que vous.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

404

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

J'attends aussi que notre chère classe politique s'émeuve de la façon dont les Femen ont été évacuées, tout comme elle s'était émue (dans son intégralité) du sort qui leur avait été réservé par le service d'ordre du FN il y a quelques mois, en criant au retour du fascisme et des heures sombres.


Le Figaro a écrit:

Les Femen s'immiscent au salon de la femme musulmane à Pontoise

http://i.f1g.fr/media/figaro/805x453_crop/2015/09/13/XVM6c2b6c4e-5a1c-11e5-99ae-76a44bc5e7ba.jpg

Les deux militantes étaient vêtues d'une abaya noire, elles ont alors fait irruption à la tribune où parlaient deux hommes en qamis blanc.

Deux militantes du mouvement féministe qui ont fait irruption sur scène samedi soir ont été prises en charge par le service de sécurité avant d'être remises à la police. Les organisateurs du salon entendent porter plainte.

Les faits se sont produits samedi vers 20h30, peu avant la fermeture des portes. Deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé un salon consacré à la femme musulmane dans le Val-d'Oise. L'événement s'est tenu samedi et dimanche au parc des expositions de Pontoise, au nord de Paris.

D'après une vidéo postée sur Twitter, les deux militantes étaient vêtues d'une abaya noire, elles ont alors fait irruption à la tribune où parlaient deux hommes en qamis blanc, dans le cadre de la troisième édition de ce «salon au féminin». «Deux Femen sont montées sur la scène, habillées de djellabas qu'elles ont enlevées avant d'être prises en charge par le service de sécurité du salon et remises à la police», relate à l'AFP une source policière. Les deux femmes ont été entendues samedi soir. Leur garde à vue a finalement été levée dans la nuit, mais les organisateurs du salon ont annoncé leur intention de déposer plainte. «Nous allons poursuivre l'enquête et les auditions pour savoir ce qui s'est passé», précise le parquet de Pontoise.

«Sales putes, il faut les tuer»

Les «deux imams étaient en train de parler de la question de savoir s'il faut battre ou non sa femme», quand les deux militantes âgées de 25 et 31 ans, sont montées sur la scène, raconte à l'AFP, Inna Shevchenko, porte-parole des Femen à Paris. Elles ont crié, en arabe et en français, des slogans qui étaient également peints sur leurs seins et leur dos: «Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète». Les deux jeunes femmes étaient d'origine algérienne et tunisienne, précise la porte-parole des Femen. Aussitôt, des «Sales putes, il faut les tuer» ont fusé dans la salle et une «quinzaine d'hommes ont sauté sur la scène et leur sont tombé dessus», poursuit Inna Shevchenko. Cette dernière se montre reconnaissante à l'égard de la police qui est intervenue très vite pour les protéger.

Une pétition réclamant l'interdiction de la tenue de ce salon controversé avait recueilli près de 6000 signatures sur le site change.org. L'initiateur de la pétition dénonçait la présence parmi les invités de «prédicateurs fondamentalistes tels que Nader Abou Anas, connu pour avoir légitimé le viol conjugal et plus largement la soumission de la femme». Le Parti des radicaux de gauche a également dénoncé également la présence de tels prédicateurs.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … ntoise.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

405

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Voilà ce que ça donne avec la vidéo (éloquente. Vous pourrez voir les coups de pied qu'on leur assène) : http://www.lemonde.fr/religions/article … 53130.html

Il y a quelques mois, on ne comptait plus les articles de presse qui titraient sur l'évacuation brutale, violente etc. etc. des Femen par le service d'ordre du FN (ex : http://www.huffingtonpost.fr/2015/05/01 … 748.html). Là, le Monde titre : Des Femen s’invitent au controversé Salon de la femme musulmane, à Pontoise. Point.

Last edited by FDL (13-09-2015 17:29:41)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Le plus triste dans cette histoire c'est qu'il aura fallu attendre que les Femen interviennent pour que le Monde daigne en parler. Effectivement le traitement de l'info sur ce sujet est partial et du coup totalement contre-productif. En termes de paradoxes et de reniement, les gens qui crachaient abondemment sur les Femen lors de la MPT et qui les applaudissent aujourd'hui se posent pas mal non plus.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

407

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Au moins, une chose est sûre, c'est que cet épisode a apporté des éléments de réponse au débat sur : faut-il battre sa femme ou non ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

408

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Ben non, puisque la réponse est déjà largement établie, et c'est résolument non.

Ce qui me fait sourire, finalement, c'est que FN et conservateurs musulmans, même combat, mêmes réactions.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

409

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz a écrit:

Ce qui me fait sourire, finalement, c'est que FN et conservateurs musulmans, même combat, mêmes réactions.

C'est-à-dire ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

410

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Il faut remettre les bonnes femmes à leur place, ce sont des putes et il faudrait les tuer.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

411

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Mouais, ce n'est pas vraiment dans le programme du FN, ça. wink

A part ça, un témoignage intéressant.

Le Figaro a écrit:

Salon de la femme musulmane à Pontoise : le témoignage choc d'une élue PS

FIGAROVOX/ENTRETIEN - À l'occasion du Salon musulman du Val d'Oise, la conseillère régionale PS Céline Pina répond aux questions d'Isabelle Kersimon. Elle dénonce à la fois le clientélisme et le communautarisme qui caractérisent ce type de manifestations.

Céline Pina est conseillère régionale PS du Val d'Oise.

Isabelle Kersimon est journaliste. Elle a coécrit, avec Jean-Christophe Moreau, Islamophobie: la contre-enquête (Plein Jour, 288p, 19€, octobre 2014)

Isabelle KERSIMON. - Ce Salon dédié à “la femme musulmane” invite de jeunes prédicateurs notoirement fondamentalistes, des salafistes quiétistes, dont les propos sont pour le moins conservateurs. Bien que ce courant s'oppose à la violence djihadiste, vous contestez son innocuité.

Céline PINA. - Ce rassemblement en lui-même poursuit ses propres objectifs, qui sont de rendre le plus visible possible l'un des courants les plus intégristes, obscurantistes et sectaires de l'islam, supposé représenter tous les musulmans. Il y a là une démonstration de force et une stratégie d'influence qui s'adresse autant aux décideurs qu'aux musulmans et qui font pression sur les deux.

Aux musulmans, on fait passer le message qu'aujourd'hui ce sont les islamistes qui tiennent le haut du pavé et que pour «respecter leurs origines», il faut clairement refuser les principes qui structurent notre citoyenneté: émancipation, égalité femmes/hommes, laïcité... C'est clairement l'islam contre la République. Et c'est pensé et instrumentalisé comme tel.

Aux décideurs, on montre ses muscles. Les organisateurs démontrent que ce discours est légitime, puisqu'il est accepté et ne déclenche aucune réaction ni de l'État ni des élus locaux. Et si peu de la société civile, car quand elle manifeste sa désapprobation, elle est renvoyée à une image de raciste, post-colonialiste, par ceux qui devraient la soutenir.

Ce qui est inquiétant c'est le silence de ceux qui sont censés «être responsable de la beauté du monde», selon la belle expression de Marguerite Yourcenar, dans Les mémoires d'Hadrien. «Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux», disait en son temps Etienne de La Boétie parlant de la servitude volontaire, et bien selon moi, en France, on en est là... Et c'est dommage car la société rejette profondément ces discours d'un autre âge. Beaucoup de musulmans ont honte de se voir assimilés à ces fondamentalistes, ils attendent une réaction des pouvoirs publics, qui ne vient pas...

Femme de terrain, vous estimez que cette démission porte préjudice aux musulmans, et plus largement au socle de valeurs communes qui fondent notre République.

Le 11 janvier, on a vu se lever un peuple, mais pas s'élever une classe politique. À force de mettre le «padamalgam» au cœur de son discours, elle l'a renforcé, le déni appelant la caricature.

Un jour, je m'étonnais de voir arriver voilée une femme que je savais être en quête d'émancipation. Sa réponse a été: «Tu ne sais pas où je vis et dans mon quartier, avoir mis le voile fait que mon fils ne se fait plus traiter de fils de pute et ma fille de fille des caves, et moi de pute tout court, avec les violences et la menace latente de viol qui va avec ces joyeusetés». Quand je lui ai fait remarquer qu'en France, il y avait des lois, elle m'a répondu: «Il y a aussi une réalité». Quand je lui ai parlé d'émancipation, elle a rigolé en me disant: «Tu sais où on les croise le plus les politiques, c'est quand ils viennent faire leur marché à la mosquée et pour l'Aïd. Ils sont bras dessus bras dessous avec ceux-là mêmes qui nous mettent la pression. Entre dominants, ils se sont reconnus, et nous, ils nous ont passées par perte et profit....» En France, la montée en puissance des intégristes musulmans est largement alimentée par nos démissions collectives.

Qui sont les sacrifiés de l'histoire?

D'abord les musulmans, qui se voient assimilés aux pires de leurs représentants et qui voient ceux qui ne portent que la haine et le malheur devenir les seuls à parler en leur nom en occupant le haut de l'affiche. Ils sont bien placés pour savoir ce que l'on peut attendre de ces gens et sont désespérés par la lâcheté des politiques. Encore une fois, les femmes sont en première ligne car elles voient se réduire leurs libertés au quotidien. En autorisant la tenue de ce salon, on livre ces femmes à leurs despotes car on légitime le discours justifiant leur sort. Qui se souvient en revanche de l'appel des femmes musulmanes d'Aubervilliers cet été contre la généralisation du port du voile?

Mais tous les citoyens sont concernés. Ils ne comprennent pas qu'un discours aussi basique que: «Être Français n'est pas une question d'origine, de couleur de peau, de religion, de sexe ; c'est l'acceptation des principes de la République» (en indiquant bien ce que sont ces principes, et les obligations qui en découlent) ne soit pas plus clairement tenu, et surtout que cela ne se traduise pas en actes. Du coup, le socle commun qui fonde notre citoyenneté, cette base de principes et de repères, que ces citoyens pensaient stables et où ils inscrivaient leur vie leur parait menacé. Ils ont peur, moins parce que nos principes sont attaqués, que parce qu'ils ne sont plus défendus. Ils se sentent abandonnés par ceux-là mêmes qui sont censés les représenter...

Au final, le grand gagnant c'est le FN, qui paraît regarder les choses en face quand les autres partis se complaisent dans ce déni, alors même que garantir les principes de la République n'est pas dans ses intentions. Cherchez l'erreur...

Le grand coupable, selon vous, c'est le clientélisme.

En faisant la preuve de leur capacité à mobiliser, les organisateurs envoient aussi le message qu'ils ont à disposition une réserve de voix faciles pouvant faire ou défaire une élection. L'abstention étant massive, ces grosses réserves de voix pèsent. Et croyez bien que pour des partis exsangues, sans visions ni repères, le communautarisme et son pendant, le clientélisme, sont les seuls moyens de contrôler des territoires et d'assurer la pérennité du pouvoir, serait-ce au prix de la trahison des principes qui fondent la sphère publique et la fraternité, au sens propre. Qu'importe quand on n'habite pas les quartiers populaires, et tant que l'on peut contourner la carte scolaire.

À Pontoise, il s'agit d'un maire de droite, Philippe Houillon, mais le silence assourdissant de tous les élus du territoire est révélateur, notamment celui du député-président de l'agglomération PS, Dominique Lefebvre. Ce n'est pas ici une question de personnes mais de système.

Quand l'abstention est à ce point élevé, l'élection se fait en instrumentalisant les communautés, les particularismes... Pour que les votes soient garantis et massifs, mieux vaut que les individus ne réfléchissent pas trop par eux-mêmes et soient sous emprise. Or l'intégrisme, le fanatisme, le fondamentalisme, c'est la forme la plus aboutie d'emprise. Caricaturalement, négocier avec un «barbu», souvent sous couvert d'aide à une association dite culturelle ou sociale, peut vous permettre de fixer des quartiers entiers.

C'est donc une rente de situation que l'on pérennise en servant les intérêts de ceux qui manipulent leur communauté. Ainsi, communautarisme et clientélisme sont les deux mamelles de l'électoralisme...

La droite valdoisienne ayant théorisé le fait que si le PS avait gardé la plus grosse ville de l'agglomération de Cergy-Pontoise, c'est parce que l'ancien maire et actuel député, Dominique Lefebvre, avait poussé cette logique à son apogée, elle pousse ses pions, elle aussi, chez les islamistes et sert donc également un intérêt personnel bien compris en renonçant à défendre les principes qui ont pourtant construit notre pays et ce que nous sommes. Quant aux islamistes, ils ont compris le système et se vendent aux plus offrant, ou au plus complaisant...

C'est ainsi qu'on les voit se répartir équitablement sur les listes de droite et de gauche au moment des élections locales. Qui manipule l'autre? Peu importe mais le jeu est dangereux. Il est plus que temps que le discours politique rappelle fortement ce qui fait la France et ce qui n'est pas tolérable sur notre sol, qui que l'on soit et d'où que l'on vienne...

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015 … lue-ps.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

412

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

FDL a écrit:

Mouais, ce n'est pas vraiment dans le programme du FN, ça. wink

Je cite texto les réactions de la foule lors de l'interruption par les Femen le jour de leur rassemblement Jeanne d'Arc.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz a écrit:

Il faut remettre les bonnes femmes à leur place, ce sont des putes et il faudrait les tuer.

C'est toi la pute !


lol  lol  lol

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

414

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Zaz, tu sais bien que ce n'est pas mon propos, juste quelque chose que je rapporte.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

un des seuls médias qui était à Pontoise était Buzzfeed.

Et après les grands journaux les traitent de sous-presse...

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Buzzfeed regorge de thunes, ils pourront forcément se permettre d'aller vers du sérieux avec des moyens (un peu comme Vice News). M'enfin pour l'instant ça reste un peu du lolcat à Pontoise

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

417

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

L'Immonde est vraiment un torchon ignoble. Et dire que je subventionne ça dans mes impôts. Je lui souhaite le même sort qu'à Libération, cette autre feuille de chou.
Cet article bien pourri renvoie dos à dos les Femen et les prêcheurs islamistes en disant : oui, certes, il y avait quelques islamistes présents ; oui, bon, ils ont dit que les femmes brûleraient en enfer si elles ne mettaient pas le voile, après tout ce n'est pas bien grave ; mais quand même, les Femen sont des mythomanes, les imams ne débattaient pas des moyens de battre les femmes mais des moyens de se comporter comme le prophète. Ce salon n'était pas interdit, donc franchement, les Femen n'avaient pas à le perturber, hein (en revanche, elles peuvent aller souiller des églises ou perturber le défilé (autorisé aussi) du FN, oui oui oui). 
Et pas un mot sur les violences physiques et les appels au meurtre. Tout ça au nom du padamalgam. Agonisez donc lentement dans votre fange, médias zombies sous perfusion. Vous n'êtes pas des décodeurs mais exactement l'inverse.

Le Monde a écrit:

Le Salon musulman de Pontoise perturbé par les Femen : retour sur une polémique

Samedi 12 septembre 2015, les Femen ont perturbé la tenue d’un Salon musulman organisé à Pontoise (Val-d’Oise), pour dénoncer la misogynie des propos tenus par les religieux présents. Mais si ce salon faisait l’objet de critiques pour avoir invité des imams considérés comme radicaux, la version des militantes féministes est également mise en doute.

1. Qu’est-ce que ce Salon ?

Contrairement à ce qu’on a pu lire ça ou là, il ne s’agissait pas d’un « Salon de la femme musulmane », mais bien d’un « Salon musulman », consacré plus particulièrement cette année à « la femme musulmane ». Il se tient à Pontoise (Val-d’Oise) depuis trois ans, et c’est une entreprise, Isla Event, dirigée par Farouk Benzerroug, qui l’organise.

D’une durée de deux jours (pour un prix de 7 euros l’entrée), le Salon alternait cours de cuisine, présentés par la célébrité marocaine Choumicha Chafay, et conférences autour de la femme et de l’éducation : « La femme, l’éducatrice au grand mérite », « L’Islam traite-t-il la femme et l’homme de la même manière », « La valorisation de la femme en islam », « Les solutions pour un couple harmonieux », etc. Le Salon proposait également un défilé de mode musulmane, une conférence sur la finance éthique et participative et une autre sur l’éducation des enfants.

2. Y avait-il des raisons d’interdire la tenue de ce Salon ?

Dès avant sa tenue, le Salon était sous le feu de la polémique : des élus locaux FN critiquaient le fait que s’y trouve une partie « non mixte », réservée aux femmes, et comprenant des stands avec esthéticiennes, coiffeuses, maquilleuses… Mais une autre partie du Salon, mixte, proposait également d’autres activités : restauration, prêt-à-porter, etc.

Les critiques avaient donc été nombreuses et rapides autour de cet événement, accusé également par des associations féministes de véhiculer misogynie et soumission de la femme à l’homme. Une pétition, lancée sur la plateforme Change.org, appelait même à interdire cet événement. Elle comptait 9 000 signataires lundi 14 septembre.

Mais en réalité, interdire l’événement aurait été quasiment impossible : il s’agit d’un Salon privé, dont on ne peut pas estimer a priori qu’il présente des risques de trouble à l’ordre public, le seul motif qui peut conduire les autorités à interdire un événement avant qu’il ait lieu.

3. Qui était présent ?

Principale cible des détracteurs du Salon, la présence parmi les conférenciers de plusieurs imams proches de la mouvance salafiste aux positions – dans un passé récent – particulièrement virulentes sur la question des femmes et du voile : Nader Abou Anas et Mehdi Kabir, invités à débattre autour de la « valorisation de la femme dans l’islam » ou encore l’imam brestois Abou Houdeyfa (« La femme, l’éducatrice au grand mérite » ; « Les solutions pour un couple harmonieux »).

Grand amateur des réseaux sociaux et déjà invité en 2013, Abou Houdeyfa, qui bien que se défendant d’être salafiste, préconise un retour aux sources et au modèle de vie des compagnons du prophète, est connu pour ses diatribes en faveur du voile dans lesquelles il enjoint les femmes musulmanes à respecter ce « commandement divin et prophétique ».

En 2012, il n’hésite pas à qualifier les musulmanes non voilées de « femmes sans honneur », dont le visage sera peut-être « tourné et retourné dans les feux dans l’enfer ». Tout en s’interdisant de l’imposer.

Un pas que Mehdi Kabir, imam à Villetaneuse, en Seine-Saint-Denis, n’est pas loin de franchir quand il clame « Comment est-ce que le mari peut se permettre de laisser sa femme sortir ainsi [sans voile], comment le frère peut se permettre de laisser sa sœur sortir ainsi ? Le père laisser sa fille sortir ainsi ? » En qualifiant au passage les femmes qui se parfument de « fornicatrices ».

Pas en reste sur la question du voile, Nader Abou Anas, directeur de l’association religieuse et culturelle D’CLIC à Bobigny (Seine-Saint-Denis), assénait entre autres l’an dernier que les anges « maudissent toute la nuit » les femmes « qui se refusent à leur mari ».

4. Quels propos ont été tenus ?

Difficile, faute de vidéos de l’intégralité du Salon, d’établir l’exactitude de ce qui a été dit lors de celui-ci. Plusieurs témoignages, cependant, tendent à montrer que si les religieux présents sont connus pour des propos radicaux, ils n’ont pas, durant ce Salon, prononcé de prêche au contenu scandaleux.

L’intervention des Femen a été interrompue brutalement par le service d’ordre. Selon leur leader, Inna Shevchenko, « deux imams étaient en train de parler de la question de savoir s’il faut battre ou non sa femme » au moment où elles les ont interrompu.

Mais cette version est fausse, comme l’a prouvé, enregistrement à l’appui, le site Buzzfeed, qui avait un reporter sur place. La phrase exacte prononcée par l’orateur en tribune était « Nous voulons des musulmans et des musulmanes qui se comportent comme s’est comporté le prophète… » En l’occurrence, toujours selon Buzzfeed, l’orateur avait précédemment rappelé que Mahomet « ne tapait jamais sa femme et ne se faisait pas servir ».
Par Samuel Laurent et Madjid Zerrouky

http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/ … 55770.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

418

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Pour équilibrer la balance, Benoît Rayski dans Atlantico :

Atlantico a écrit:

Mais pourquoi écrit-on que le Salon musulman de Pontoise est "controversé" ?

Dans ce cas précis – et dans d’autres – ce mot relève d’une lâcheté généralisée.

Controverser vient de controverse. Une controverse, en français normal, se définit comme une discussion sur une question donnée entre personnes d’avis opposés. Dans l’Histoire, la plus connue est la controverse de Vallalodid quand, réunis au Collège San Grégorio, des théologiens confrontèrent leur point de vue sur le fait de savoir si oui ou non les Indiens d’Amérique avaient une âme. Il y a loin, très loin, du Collège San Grégorio au Parc des Expositions de Pontoise.

C’est là que s’est tenu le Salon de la femme musulmane du Val-d’Oise.

Une réunion où – parlons français – des simples d’esprits sont venus écouter des prédicateurs haineux. Il a été question de devoir conjugal avec une apologie du viol et de la possibilité accordée à l’homme par un livre saint de battre sa femme. Des milliers de personnes – une pétition en témoigne – se sont émues que de telles infamies puissent se dire librement en France.

La plupart des journaux, prudents et neutres, en ont déduit que ce salon était "controversé". Elémentaire mon cher Watson…Il y avait en effet des pour et des contre. Au nom de quoi les médias, reconnaissant leur incompétence, auraient-ils tranché cette controverse ? Peut-on ou non battre sa femme ? Il y a semble-il débat. Et la progéniture de Ponce Pilate se porte bien en France.

Le mot "controversé" a tous les avantages d’une burqa. Il cache tout et évite donc d’avoir à se prononcer sur ce qui est caché. Il est utilisé pour d’autres sujets sensibles que le salon de Pontoise. Par exemple Dieudonné est en général qualifié "d’humoriste controversé". Chacune de ses déclarations suinte la haine anti-juive la plus abjecte mais nombre de gens l’aiment bien. Donc il y a controverse…

On pourrait faire un livre avec les hommes et les faits "controversés". Hitler soutenu par des millions d’Allemands était le chancelier "controversé" du IIIème Reich. Staline adulé par des dizaines de millions de gens était le chef  "controversé" de l’Union soviétique. Et l’ayatolah Khomeini, qui enflamma les foules de son pays était le guide "controversé" de l’Iran.

Pour parler du salon de Pontoise l’objectivité voulait que nous allions sur oumma.com qui se flatte de donner "un point de vue musulman sur l’actualité". Là le salon n’est pas qualifié de "controversé". Le mot est en revanche utilisé pour Nader Abou Nadas : un "prédicateur  controversé". C’est lui qui affirme que le viol conjugal est légitime et  qui soutient qu’on est en droit de battre son épouse. Ca prête effectivement à controverse.

Deux Femen ont fait irruption sur la tribune au moment même où il développait ses intéressantes théories. Elles ont été châtié. Aux cris de "sales putes, on va vous tuer !" une dizaine d’hommes se sont jetés sur elles pour les frapper. Peut-être une réaction "controversée" ? Au point où nous en sommes je suis tenté, neutre et prudent, d’écrire que l’islam est une religion "controversée"…

http://www.atlantico.fr/decryptage/mais … J89OzHQ.01

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

419

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Free French a écrit:

un des seuls médias qui était à Pontoise était Buzzfeed.

Et après les grands journaux les traitent de sous-presse...

Paris Match y était aussi apparemment : http://www.parismatch.com/Actu/Societe/ … ite-827799

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

420

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz a écrit:

Ce qui me fait sourire, finalement, c'est que FN et conservateurs musulmans, même combat, mêmes réactions.

Mais FN et Femen même combat également, puisque le FN, par la voix de Karim Ouchikh par exemple (c'était en février : http://www.leparisien.fr/espace-premium … 10005.php) a fustigé ce salon. Finalement, ils se retrouvent tous les deux dans la lutte contre la misogynie et pour la laïcité, c'est assez cocasse.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

421

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

C'est faux, le FN se prétend le héraut de ces causes (et encore, parce que "féministe" est un gros mot au FN) dans un unique but de dénonciation de l'autre, et alors même qu'il est farci de problèmes similaires. La vision rétrograde de la femme et de sa place dans la société, le FN ne dénonce pas. "Oh oui on est contre les maris qui battent leur femme !" Génial, c'est super, tu n'as pas non plus exécuté un poney dernièrement, cela ne fait pas de toi un ardent défenseur de la cause animale. Quant au positionnement du FN sur la laïcité, ne me fais pas rigoler.

Faut être un peu réaliste. Le FN comme les musulmans conservateurs sont des conservateurs sociaux, mais rivaux. Et ils se dénoncent mutuellement et de façon fort hypocrite sur des points sur lesquels ils ne sont pas irréprochables. Des fois tu vas les retrouver dans le même combat (mariage homosexuel en France par exemple), des fois tu vas les retrouver à couteaux tirés parce qu'un camp est légèrement moins rétrograde que l'autre. Wow, super programme.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

422

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Le brusque regain de popularité des Femen est l'évidence même de cette hypocrisie.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

423

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz, c'était pour taquiner hein. ;)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

424

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

edit

Last edited by FDL (18-09-2015 13:25:03)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

425

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Un psychodrame a eu lieu aujourd’hui au PS au sujet de ce fameux salon et d'une élue socialiste qui a pour nom Céline Pina.
Quand je l'ai écoutée il y a quelques jours, je me suis dit : tiens, il y a encore des gens qui pensent au parti de Cambadébile et d'Hidalgogole. Ce qui m'a, je dois bien l'avouer, plutôt surpris.
Son intervention ici : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015 … lue-ps.php

La riposte n'a pas tardé, elle serait menacée d'exclusion par la fédération PS du Val-d'Oise : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015 … -du-ps.php

Qui a démenti sur FB. Le PS a ensuite pondu un communiqué, que je qualifierais très volontiers d'ordurier : http://www.parti-socialiste.fr/communiq … eline-pina

En effet, et que la menace d’exclusion soit vraie ou fausse n'importe pas vraiment (encore que je préfère croire Céline Pina), ce communiqué montre l'aveuglement volontaire du PS sur des questions aussi sérieuses pour lui que la laïcité ou l'égalité hommes-femmes au nom du padamalgam. Pour les élus PS, le fait que des prêcheurs islamistes radicaux (avec de lourd antécédents quand même) puissent s’exprimer devant des centaines de personnes ne leur pose aucun problème puisque c'était légal. On les a connus plus pointilleux. Pire encore, aucune mention quant aux violences exercées contre les Femen n'est faite dans ce communiqué, comme si cela n'avait pas existé.
Ce communiqué est une honte. Il s'attache à des querelles picrocholines (savoir si Céline Pina a menti ou non) sans s'intéresser à ce qui est de loin le plus important.
Je voudrais savoir une chose : électeurs du PS, comment faites-vous pour voter encore pour ce parti ? Quelles sont vos motivations ? Dites-le moi car très honnêtement, je ne comprends pas.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

426

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

https://scontent-ams2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/12003303_163569913984003_8297931244201106607_n.jpg?oh=8182c033dcedc93775362a86a5437baf&oe=569F9290

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

La question du clientélisme et du communautarisme ne se pose pas que pour le PS. D'ailleurs le bilan de l'UMP pendant les années 2007-2012 se pose bien là en la matière.

Le fait est que le PS est traversé par ce débat depuis un moment et que les attentats de Chalie Hebdo/Hypercacher ont ramené ce débat sur le devant de la scène. Céline Pina n'est absolument pas la seule à tenir une ligne de discours somme toute proche de la ligne gouvernementale, Valls en tête. Ce n'est pas non plus la première élue à avoir tenu ce discours, il me semble que Malek Boutih a tenu des propos tout à fait similaires sur le clientélisme.

Alors certes, il y a tout un pan de la gauche (en général, ça ne se limite pas au PS et je pense même que le phénomène a plutôt lieu à la gauche du PS) qui a tellement tout voulu réduire à l'aspect social qu'ils ne sont pas fichus de penser le problème autrement que sous le prisme victimaire. De la même façon, tu vas retrouver tout un pan de l'UMP qui va tenir des propos plus ou moins xénophobes pour draguer les électeurs du FN. Si on doit arrêter de voter pour un parti dès qu'une de ses composantes tient un discours qu'on juge inacceptable, je pense qu'on peut juste arrêter de voter.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

428

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Barney a écrit:

Céline Pina n'est absolument pas la seule à tenir une ligne de discours somme toute proche de la ligne gouvernementale, Valls en tête.

Ah ? C'est bizarre, j'ai plutôt l'impression que Valls et surtout le nuisible Cazeneuve sont plutôt sur la ligne padamalgam. En tout cas, on ne les a pas entendus au sujet de cette histoire. 

Ce n'est pas non plus la première élue à avoir tenu ce discours, il me semble que Malek Boutih a tenu des propos tout à fait similaires sur le clientélisme.

Oui. Ben ça fait deux. Chouette.

Si on doit arrêter de voter pour un parti dès qu'une de ses composantes tient un discours qu'on juge inacceptable, je pense qu'on peut juste arrêter de voter.

Ce ne serait peut-être pas plus mal. Cela dit, dans ce cas-ci, je ne pense pas qu'il ne s'agisse que d'une composante mais bien de la majorité du parti.

Last edited by FDL (19-09-2015 10:57:01)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

FDL a écrit:

Tiens, Broz, toi qui es féministe et prompt à dénoncer le sexisme de petites blagues inoffensives, que penses-tu de ça ?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … emique.php

La vérité FDL c'est que des personnes tant islamophobes que mysogynes montent en épingle des événements sur des sujets (les droits des femmes) qui curieusement ne les intéressent pas d'habitude: cf la "laïcité" qu'on invoque que quand c'est la laïcité CONTRE L'ISLAM.

Le but est clair: diviser les minorités en montant les féministes contre les musulmans, et inversement. Avec tout un battage médiatique et la fachosphère qui autour créée des caisses de résonnance pour faire croire qu'islam et féminisme sont incompatibles, toujours les mêmes vieilles ficelles dans lesquelles tu fonces tête baissée...

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

430

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Les féministes n'ont pas eu besoin d’être manipulées par la soi-disant fachosphère pour se rendre au salon de Pontoise, elles y sont allées d’elles-mêmes. A moins que tu ne les considères comme de parfaites abruties qui ne sont douées ni de capacités de réflexion ni de libre arbitre.

Last edited by FDL (20-09-2015 22:17:13)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

FDL a écrit:
Barney a écrit:

Céline Pina n'est absolument pas la seule à tenir une ligne de discours somme toute proche de la ligne gouvernementale, Valls en tête.

Ah ? C'est bizarre, j'ai plutôt l'impression que Valls et surtout le nuisible Cazeneuve sont plutôt sur la ligne padamalgam. En tout cas, on ne les a pas entendus au sujet de cette histoire.

Oh please. La "ligne padamalgam" ça veut dire quoi ? Pas d'amalgame avec les musulmans dans leur ensemble, avec l'islam ? On peut très bien ne pas vouloir mettre tous les musulmans dans le même panier, sans nier les problèmes propres à l'islam et à la gestion des radicaux dans les banlieues. Si on utilise le vocabulaire des bas du front il ne faut pas s'étonner d'être caricatural.

Ce n'est pas non plus la première élue à avoir tenu ce discours, il me semble que Malek Boutih a tenu des propos tout à fait similaires sur le clientélisme.

Oui. Ben ça fait deux. Chouette.

Si on doit arrêter de voter pour un parti dès qu'une de ses composantes tient un discours qu'on juge inacceptable, je pense qu'on peut juste arrêter de voter.

Ce ne serait peut-être pas plus mal. Cela dit, dans ce cas-ci, je ne pense pas qu'il ne s'agisse que d'une composante mais bien de la majorité du parti.

Tu n'as rien pour l'affirmer. Moi, au contraire, j'ai pour appui la ligne gouvernementale qui est très loin des conneries des islamogauchistes. Même Taubira n'est pas dans cette faillite de la pensée. Donc oui, il y a une partie notable du PS avec qui je suis en désaccord là dessus, mais certainement pas la majorité gouvernementale.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

432

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Barney a écrit:

Oh please. La "ligne padamalgam" ça veut dire quoi ? Pas d'amalgame avec les musulmans dans leur ensemble, avec l'islam ? On peut très bien ne pas vouloir mettre tous les musulmans dans le même panier, sans nier les problèmes propres à l'islam et à la gestion des radicaux dans les banlieues. Si on utilise le vocabulaire des bas du front il ne faut pas s'étonner d'être caricatural.

Tu utilises bien le vocabulaire d'Antifaf. wink
Tu sais très bien ce qu'est la ligne padamalgam. C'est cet aveuglement volontaire, cet unanimisme revendiqué qui a surtout pris son essor après les attentats contre Charlie Hebdo et qui s'interdit de considérer les choses en face sous prétexte que cela nuirait à l’ensemble des musulmans. Il n'est évidemment pas question de dire que tous les musulmans sont des terroristes, bien sûr, mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse. Le fait est que les attentats perpétrés le sont par des musulmans, non des chrétiens ou des juifs. Je me souviens très bien de la discussion qu'on avait eue ici-même en décembre sur l'attentat dans le commissariat de je ne sais plus où. Je disais qu'il s'agissait d'un attentat terroriste islamiste, vous souteniez mordicus que c'était un déséquilibré. Vous répétiez en cela d'ailleurs le discours officiel du gouvernement qui ne souhaitait pas faire de vagues. C'est ça, le padamalmgam. Là, on a la même chose : aucun membre du gouvernement, personne, nadie, nobody, ne s'est exprimé sur ce salon. Même pas le secrétaire d’État aux droits des femmes dont je te défie de me trouver le nom. Tout ça parce que cela risquerait de stigmatiser une communauté.
Pour illustrer, car c'est toujours plus parlant avec une image, voilà la réaction d'un journaliste de l'Obs quand on a su que Merah était l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban :

http://www.lerougeetlenoir.org/local/cache-vignettes/L539xH255/chapuis-607e4.jpg   

Tu n'as rien pour l'affirmer.

Si. Le silence assourdissant du gouvernement. Ça me semble largement suffisant.

Moi, au contraire, j'ai pour appui la ligne gouvernementale qui est très loin des conneries des islamogauchistes.

Ah et c'est quoi la ligne gouvernementale, qu'on rigole un peu ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Hahaha s'interdire de considérer "les choses", ou comment ne pas répondre à ma question. Je réitère, la ligne padamalgam ça ne veut rien dire, c'est une expression très pratique pour fédérer sous une seule appellation les gens tout à fait sains d'esprit qui considèrent que l'islam est touché par des dérives sectaires dangereuses, et ceux qui sont très contents de légitimer leur racisme ou leurs peurs des étrangers ou musulmans. Va faire un tour sur fdesouche et on reparlera de la définition "évidente" de padamalgam.

Pour le reste je te renvoie aux discours de Valls et Hollande après les attentats de Charlie hebdo, ils sont sur youtube.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

434

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Que Fdesouche, Dreuz, Riposte laïque et autres parlent de padamalgam ne délégitime en rien l'expression, ils n'en sont pas propriétaires, que je sache. Je t'ai dit ce que cela représente pour moi, c'est tout.
Je crois que tout le monde, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, sait que l'islam est touché par des dérives sectaires dangereuses, il faudrait être crétin pour ne pas le voir. Ça ne mange pas de pain de le reconnaître, Flanby et Valls l'ont fait dans leurs discours, oui. Mais ma critique ne porte pas là-dessus, elle porte sur l'aveuglement, la minoration des faits : lorsqu'on est confronté à un attentat terroriste islamiste. On te dira que le terroriste est un déséquilibré, qu'il a voulu se venger de son mauvais patron (ce n'est pas moi qui l'invente, c'est un rapport des psychiatres : http://www.parismatch.com/Actu/Societe/ … i-828917), que ça n'a aucun rapport avec l'islam, comme si ça tombait du ciel, que c'est un loup solitaire etc. C'est ça, le padamalgam.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Ok, donc quand Valls parle d'islamofascisme on est dans la minoration ? Par ailleurs, Fdesouche, Dreuz, Riposte laïque et autres ne font pas que parler de padamalgam, ils ont inventé cette expression. Tu la reprends si tu veux, tu peux lui donner le sens que tu veux, mais ne t'étonne pas si tes interlocuteurs ne te comprennent pas ou te prêtent des idées qui ne sont pas les tiennes, puisque tu tiens à utiliser le vocabulaire déposé par les identitaires.

Par ailleurs tu mélanges un peu tout sur la fin. On peut très bien dire que l'acte terroriste est l'oeuvre d'un déséquilibré (c'est parfois le cas), sans dire que ça n'a rien à voir avec l'islam. De même qu'on peut dire qu'on a à faire à un loup solitaire sans écarter le rapport avec l'islam. Il n'y a absolument rien de minorant là dedans

Par ailleurs je n'ai pas souvenir d'avoir vu notre gouvernement actuel nier le lien d'un quelconque attentat avec l'islam.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

436

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Barney a écrit:

Ok, donc quand Valls parle d'islamofascisme on est dans la minoration ?

On est surtout dans un terme inapproprié. Il s'agirait plutôt de totalitarisme islamiste. Voire de stalino-islamiste, ce serait plus adéquat. Mais le fascisme est une vieille ficelle toujours fédératrice et qui fait son petit effet. Valls fait de la comm', il n'en pense pas un traître mot, c'est simplement un de ces coups de menton dont il est coutumier. La preuve, Valls est aussi celui qui a dit de « ne pas faire d’amalgame, car nos compatriotes musulmans ont peur. » (sic)
Je me souviens aussi d'un Flanby qui, dans son communiqué après le massacre des chrétiens d’Égypte, n'osait utiliser ni le mot chrétiens ni le mot islam. Je me souviens d'un Fabius qui ne voulait pas qu'on parle de terroriste islamiste. La voilà, la ligne padamalgam du gouvernement.

Par ailleurs, Fdesouche, Dreuz, Riposte laïque et autres ne font pas que parler de padamalgam, ils ont inventé cette expression.  Tu la reprends si tu veux, tu peux lui donner le sens que tu veux, mais ne t'étonne pas si tes interlocuteurs ne te comprennent pas ou te prêtent des idées qui ne sont pas les tiennes, puisque tu tiens à utiliser le vocabulaire déposé par les identitaires.

Non, ils ne l'ont pas inventée, c'est apparu sur les réseaux sociaux quand la ficelle devenait vraiment trop grosse, notamment après l'affaire Charlie. J'en parlais sur ce forum même à ce moment-là. Je n'ai pas besoin qu'on me dise ce que je dois penser, je m'en sors très bien tout seul.


On peut très bien dire que l'acte terroriste est l'oeuvre d'un déséquilibré (c'est parfois le cas), sans dire que ça n'a rien à voir avec l'islam.

Non, ce n'est pas parfois le cas, c'est toujours le cas. Pour se faire sauter au milieu de la foule, il faut avoir un sacré problème mental. Un terroriste n'est pas une personne saine, hein. Mais ce que je critique surtout, c'est qu'on a voulu occulter ce qui avait un lien avec l'islam au seul profit du déséquilibre mental. Le type du commissariat ne nous a pas été présenté comme un terroriste islamiste, mais comme avant tout et seulement un déséquilibré. Or, il était les deux.

De même qu'on peut dire qu'on a à faire à un loup solitaire sans écarter le rapport avec l'islam.

Oui enfin ça, je n'ai pas dit le contraire ; encore que le concept de loup solitaire soit très contestable. On n'agit jamais seul, on est toujours sous l'influence de quelqu'un ou quelque chose, même indirectement. Loup solitaire, ça ne veut pas dire grand-chose.

Par ailleurs je n'ai pas souvenir d'avoir vu notre gouvernement actuel nier le lien d'un quelconque attentat avec l'islam.

Nier, non. Occulter, oui, cf. mes exemples ci-dessus.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

437

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Il me paraît tout à fait ridicule de dire que ce gouvernement "occulte" le lien entre ces attentats et l'Islam, ou l'islamisme...

Mais quand tu as 5 millions de musulmans dans un pays, une xénophobie latente voire parfois ouverte même chez des personnalités politiques de premier plan, il me semble responsable, effectivement, d'enjoindre sa population à ne pas faire d'amalgame avec les 99,9 % des musulmans de ce pays qui se comportent bien afin d'éviter des réactions vengeresses violentes et aveugles et une altération de la cohésion sociale, voire une aggravation des clivages sociétaux...

Mais quand on est empli de l'idéologie des blogs frontistes et qu'on l'exprime avec une désinvolture impudique comme tu le fais maintenant depuis des années, évidemment, on occulte, justement, ces éléments qui constituent pourtant la base de la responsabilité politique.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

438

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Greg a écrit:

Il me paraît tout à fait ridicule de dire que ce gouvernement "occulte" le lien entre ces attentats et l'Islam, ou l'islamisme...

J'en ai pourtant donné des exemples.

Mais quand tu as 5 millions de musulmans dans un pays, une xénophobie latente voire parfois ouverte même chez des personnalités politiques de premier plan, il me semble responsable, effectivement, d'enjoindre sa population à ne pas faire d'amalgame avec les 99,9 % des musulmans de ce pays qui se comportent bien afin d'éviter des réactions vengeresses violentes et aveugles et une altération de la cohésion sociale, voire une aggravation des clivages sociétaux...

Très bien, donc en faisant cela, tu te livres à deux choses : l'aveuglement et l'infantilisation. L’aveuglement, j'en ai déjà parlé au-dessus : nous sommes en guerre, la première des choses à faire, la toute première, c'est de nommer son ennemi, c'est de l'identifier. Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement. Si l'on n'arrive pas à nommer l'ennemi, on ne peut pas le matérialiser, donc on ne peut pas riposter efficacement.
Maintenant, l’infantilisation : si tu enjoins la population à ne pas identifier cet ennemi (il n'a jamais été question de faire d'amalgame délibérément), cela signifie : 1) que tu considères que la population ferait, sans cela, automatiquement un amalgame, donc c'est la prendre pour une masse un peu tarée 2) tu parles au nom d'une minorité qui ne demande pas d’être sur-protégée parce qu’en face il y a plein de racistes xénophobes islamophobes etc. qui leur veulent du mal, mais qui souhaite être considérée comme faisant partie de la communauté nationale à part entière. Donc elle n'a pas besoin qu'on répète ad nauseam : attention, tous les musulmans ne sont pas comme ça hein. Not in my name, non ?

Mais quand on est empli de l'idéologie des blogs frontistes et qu'on l'exprime avec une désinvolture impudique comme tu le fais maintenant depuis des années, évidemment, on occulte, justement, ces éléments qui constituent pourtant la base de la responsabilité politique.

Non, encore une fois, je sais réfléchir par moi-même, tu ne sais pas ce que je lis. Je ne lis d’ailleurs certainement pas des blogs frontistes qui sont pour la plupart de très mauvaise qualité. En revanche, il est de notoriété publique que ta réflexion personnelle se nourrit largement de ce qui peut se dire au sein d'un certain parti dont tu es adhérent (alors que moi, je ne suis dans aucun parti). Mais je ne vais pas continuer sur ce terrain, ce serait de l'attaque personnelle et c'est ce que tu souhaites éviter, n'est-ce pas ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

439

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Elle est bien, cette Céline Pina (que je ne connaissais pas il y a encore quelques jours). Je comprends que le PS veuille la virer.

Le Figaro a écrit:

Céline Pina : «Nos libertés sont menacées par le discours totalitaire des islamistes»

FIGAROVOX/EXCLUSIF - Céline Pina a été menacée d'exclusion du PS après sa dénonciation vigoureuse du Salon de la femme musulmane à Pontoise. En exclusivité, elle s'explique sur FigaroVox.

Céline Pina est conseillère régionale PS du Val d'Oise.

Isabelle Kersimon est journaliste indépendante.

Isabelle KERSIMON. - Suite à vos propos dans les colonnes du FigaroVox, réaffirmés avec vigueur sur des plateaux télé, Rachid Temal, patron du PS du Val d'Oise, vous a publiquement mise en cause lors d'un conseil fédéral. Le Parti socialiste a publié vendredi soir un communiqué de presse qui a provoqué des réactions négatives jusque dans ses propres rangs. Qu'avez-vous à répondre?

Céline PINA. - J'ai lu le communiqué de presse. Je ne pense pas qu'un texte aussi peu abouti ait pu être validé par le premier secrétaire de mon parti. Pour le reste, je pense vraiment que la question de l'avenir d'une future ex-conseillère régionale PS n'a vraiment aucun intérêt et qu'il serait dommage de se concentrer sur l'écume et d'oublier la vague. Ce qui est en cause ici, c'est l'embarras du politique face à des phénomènes qui préoccupent la société civile. Comme j'ai eu déjà l'occasion de le rappeler, ce qui développe un fort sentiment d'insécurité chez les Français, ce sont moins les attaques des islamistes que le silence de la classe politique…

Vos paroles ont été, en revanche, unanimement saluées par les internautes. Qu'ils soient de droite ou de gauche, ils en ont loué d'une part le courage, et d'autre part, plus profondément encore, la dimension véritablement politique: vous avez insufflé de l'air dans le débat!

Mon discours a rencontré une forme d'adhésion dont je ne suis guère en mesure d'évaluer la profondeur et l'impact dans la durée. Il n'en reste pas moins que je suis encore sidérée par le nombre de messages que je reçois, de partages qui ont lieu sur la toile, de commentaires qu'ils suscitent. À vrai dire, j'avais très peur d'un déferlement de haine. Il n'a pas eu lieu. Bien au contraire. Si mon discours a touché, c'est qu'en effet il répond à une attente profonde de parole et d'action politique ; c'est qu'il entre en résonance avec les attentes et les ressentis de nombreuses personnes.
Mais les mots et les idées que j'utilise ne m'appartiennent pas. Je les ai puisés dans notre patrimoine commun. Ils sont à moi, à vous, à nous. Ils ont la puissance des rêves qui ont enfanté des mondes. Nous avons tous le pouvoir de les faire vivre. Voilà pourquoi j'invite les citoyens à reprendre la parole. L'autocensure ne nous grandit pas et elle conduit à accepter l'insupportable, à détourner les yeux de ce qui existe. Mais comment ne pas s'autocensurer quand la puissance publique vous abandonne? La peur distillée insidieusement dans les esprits est le plus efficace des bâillons. C'est ce que mettent en lumière l'ensemble des réactions de sympathie qui m'ont été témoignées et qui ont appuyé la cause que je défendais.

Ce sursaut politique qui semble être attendu correspond pour vous à une vision essentielle de la République, voire à sa simple survie…

Le propre d'une institution, comme un parti par exemple, est de produire du sens et de l'adhésion en transcendant la qualité de ses dirigeants. Mais quand l'institution pâtit du manque de crédibilité de ceux qui l'incarnent, c'est toute notre sphère publique qui est en danger. Car notre promesse républicaine s'appuie sur les institutions (mairies, préfectures, écoles, hôpitaux, partis politiques…) qui la font théoriquement vivre et en détiennent toutes une part. Encore faut-il que leurs représentants en soient convaincus. Sans quoi, faute de vision et de but, il ne reste que la vente à la découpe de faveurs et de passe-droits. C'est alors que nous détruisons notre monde commun.
Une anecdote m'a profondément marquée. J'ai croisé un vieux copain, très engagé chez Les Républicains, qui m'a dit: «On a gagné les municipales, on vous a mis la pâtée aux départementales, on raflera les régionales, puis tout jusqu'à la présidentielle et aux législatives. Après, le balancier partira dans l'autre sens et vous récupérerez tout, jusqu'à la prochaine fois…»
La France en garde alternée, voilà l'avenir politique que certains imaginent, occultant d'ailleurs que le Front national pourrait abréger de manière brutale ces petits calculs. De telles tactiques nous amoindrissent tous. Il y a une quête de spirituel dans le politique. Répondons-y!
Je ne sais pas ce qu'il en est pour chacun, mais pour moi, les 7, 8 et 9 janvier, mon monde a basculé et il y a des choses que je vivais déjà mal avant, et que je n'admets plus du tout aujourd'hui. Puis il y a eu le 11 janvier. Cette force d'un peuple qui se lève et qui relève les symboles de la République. J'ai trouvé cela beau. J'ai pensé aussi que cela nous obligeait, nous, élus, à essayer de porter notre engagement à cette hauteur.

Vous défendez une vision historique du socialisme, qui vous place en désaccord fondamental avec les idées de Terra Nova, notamment sur la stratégie électorale en matière de conquête de pouvoir (s'appuyer sur les minorités: femmes, homosexuels, immigrés…). Est-ce que pour vous laïcité et féminisme sont encore au cœur du socialisme et cette vision est-elle encore partagée?

Le PS n'est pas mon objet. Nous sommes en période électorale, période propice à l'instrumentalisation de toute parole. Je ne voudrais pas que la mienne soit utilisée pour alimenter des querelles qui ne sont pas mon propos. D'autant qu'en matière de stratégie électorale, il semble que beaucoup de gens à droite trouvent les idées de Terra Nova, en la matière, tout à fait exportables.
La liberté acquise par les femmes n'est pas une tolérance, mais la reconnaissance de leur pleine capacité de citoyennes. S'y attaquer, c'est attaquer la citoyenneté car, en France, nos libertés publiques ne sont pas des propositions dans lesquelles on peut faire son marché, mais un socle cohérent où chaque élément accompagne et renforce les autres... Ainsi, derrière l'abandon d'une parole forte face aux atteintes portés aux droits des femmes, ce sont nos libertés publiques, nos fondamentaux que la classe politique ne paraît plus en mesure de défendre.
Dans l'affaire de Pontoise, nos libertés sont directement menacées par un discours politico-religieux totalitaire qui veut régler l'existence de l'homme dans toutes ses dimensions et n'opère aucune distinction entre sphère publique et sphère privée. Cette influence, réelle dans certains quartiers, ne pourra être combattue si l'on n'a à proposer que le cynisme d'un monde matérialiste où l'homme est interchangeable et sommé de se plier à des diktats productivistes. Ce ne serait que changer de soumission pour continuer à être nié en tant qu'être humain.
Or la République a une dimension spirituelle et c'est paradoxalement la laïcité qui la porte. C'est une exigence forte et extrêmement difficile que celle de s'élever au-dessus de nos identités primaires (sexe, statut social, appartenance ethnique, religion, philosophie…) pour définir ce qui nous est commun, un espace où s'exprime ce qui nous rassemble, qui fait vivre les garanties du présent et grandir les promesses du futur.
Cette sphère publique est ce que nous transmet à la naissance la communauté des hommes, comme monde intelligible et déchiffrable, pour y installer notre singularité et y forger notre rapport au monde et aux autres. C'est notre héritage, notre bien commun et notre legs. C'est là que s'enracine notre fraternité. Pour moi, le levier de l'intégration se situe là. Que l'on soit né ici ou que l'on vienne d'ailleurs, c'est par l'adhésion à des principes et à un projet que l'on fait peuple. Le principe laïque, ce ferment de l'égalité, avec son idéal de transcendance, nous met tous en position d'habiter et de faire vivre ce monde commun. Là est notre part d'action politique et de création, là se joue notre rapport à la citoyenneté. Ce rapport qui nous rend tous en partie responsable de la beauté du monde.
Nos temps sont troubles mais notre patrimoine est beau, ce n'est pas un décor mais une partie de la pièce. Réinvestissons-le. Et aux gens de gauche, je rappellerai qu'ils ont un mot magnifique dans leur patrimoine: l'émancipation. Un beau mot pour parler d'une humanité en marche.
Ce combat pour l'émancipation n'est pas personnel, il doit être collectif et je n'aspire qu'à une seule chose: que tous ceux qui veulent le mener, individus, partis, associations… se regroupent, échangent, agissent. Nul besoin de pedigree remontant à plusieurs génération pour y prendre part. Quelle que soit son histoire, tout le monde est bienvenu. Car ce qui compte, ce n'est pas d'où l'on vient, mais ce que l'on veut vivre ensemble.

Votre soutenez les musulmans laïcs qui luttent contre le fondamentalisme, la bigoterie, le cléricalisme, et pour l'émancipation des femmes. Ce féminisme universaliste est mis en cause par des mouvements néo-féministes pour qui se conformer aux diktats religieux, c'est être libre.

Je n'appartiens pas à une association féministe, mon féminisme naît de mon sentiment profond d'être l'égale de tout homme. Je ne prétends pas parler au nom de toutes les femmes, mais je défends les droits de toutes les femmes. Et je pense qu'il est impossible de se construire en tant que femme si le rapport au corps est fondé sur la honte. Si le fait même d'avoir un corps vous rend, en soi, impudique et impure.
Quand la virilité est valorisation du corps et affirmation de soi, le rapport à la féminité, lui, impose de dépasser la honte et la malédiction. Pour être supportable dans certaines sociétés, la femme doit devenir invisible, disparaître. Ce surplomb qui pèse sur certaines femmes est insupportable. Que celles qui ne le subissent pas détournent les yeux au nom du respect de la tradition m'est encore plus insupportable. C'est oublier à quel point nos droits sont récents, fragiles et manifestement encore intolérables à beaucoup…
Je soutiens donc, bien sûr, les musulmans laïcs, ceux qui ne se trompent pas dans la hiérarchie des principes et font passer la loi de la République avant les préceptes religieux. C'est le cas de la plupart de ceux que je connais, d'ailleurs.
Je n'oublie pas que certains et certaines ont payé le prix du sang dans d'autres pays en se battant pour la démocratie, les droits de femmes, le recul du surplomb religieux et la violence qu'il légitime de facto.

Vous souhaitez rendre hommage aux Femen pour leur action spectaculaire le week-end dernier.

Si l'affaire de Pontoise a éclaté, c'est bien grâce au courage des Femen. C'est leur action spectaculaire qui a entraîné l'intérêt médiatique, sans laquelle les pires atteintes au droit des femmes sont reléguées au rang des petites misères du quotidien. S'il y a des héroïnes dans cette histoire, ce sont elles.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … mistes.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

FDL a écrit:

La preuve, Valls est aussi celui qui a dit de « ne pas faire d’amalgame, car nos compatriotes musulmans ont peur. » (sic)

Je crois qu'on diverge sur ce point. Pour moi il y a une différence fondamentale entre lier les événements terroristes à l'Islam, ce qui me semble tout à fait normal, et faire un amalgame avec l'ensemble des musulmans de France. Il me semble que le refus de l'amalgame porte sur cela, rien de plus.

Il y a une grande confusion à ce sujet que mettait justement bien en lumière Bouvet, à tel point qu'on ne sait plus trop qui dit quoi et sur quel sujet. Il est évident qu'une religion est critiquable sans pour autant lier à la critique l'intégralité des pratiquants. Je ne me sens pas mal représenté par la ligne gouvernementale à ce sujet. Je trouve même que la position du gouvernement est plus honorable que celle de LR, dont une partie drague ouvertement les electeurs FN avec un discours identitaire débile.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

441

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Mon "sic" dans cette phrase ne vise pas le fond du message, qui est de ne pas considérer l'ensemble des musulmans comme des terroristes potentiels. Valls a raison de le rappeler, nous sommes tous d'accord là-dessus. Ce qui est en revanche critiquable dans cette phrase, c'est qu'il se focalise sur les compatriotes musulmans. Ce qu’il aurait dû dire, c'est : "ne pas faire d'amalgame, car nos compatriotes ont peur." Nos compatriotes, point. Un attentat terroriste vise tout le monde, qu'on soit musulman ou non ; si on se fait sauter en pleine rue par exemple, on ne fera pas de distinction (ce qui n’empêche pas, bien sûr, qu'il peut y avoir des cibles prioritaires comme les églises ou les synagogues). Donc, après un attentat terroriste, tout le monde a peur. Il n'y a pas de distinction à faire comme si certains devaient être plus protégés que d'autres. On doit protéger la communauté nationale.
Cela me rappelle cette réaction scandaleuse (de mémoire, je crois qu'il s'agissait de Flanby mais il y en a eu plein d'autres) qui consistait à dire : les premières victimes sont les musulmans. Non, pas du tout. Les premières victimes sont, déjà, les personnes ayant été visées directement par l'attentat mais aussi les Français en général. Cette hiérarchisation est extrêmement dangereuse car elle encourage la division et, par conséquent, la formation de communautés, les rivalités et la haine.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Alors je pense que tu as raison sur ce point. Cela étant, je comprends le raisonnement de Valls dans une certaine mesure : ces attentats (de Charlie et Hypercacher) diffèrent des attentats à la bombe "classiques", dans la mesure ou les cibles sont identifiées dans le but revendiqué de briser la communauté nationale. Ces attentats visent justement à marginaliser les musulmans de France. Ton désaccord avec Valls, que je partage en partie, porte sur le moyen de protéger cette communauté nationale, plus que sur l'objectif.

Il me semble par ailleurs que non, tout le monde n'est pas d'accord avec le fait de ne pas faire d'amalgame avec les musulmans, et c'est bien le problème (et la raison de la réaction de Valls). Dans la bouche ou le clavier de tous les identitaires de France et de Navarre, le "padamalgam" sert avant tout à justifier un discours haineux vis à vis des français de confession musulmane.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

443

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

FDL le 23 décembre 2014 a écrit:

Ne t'inquiète pas, Jean-Marie, la Pravda (autrement dit le Monde) est là pour répéter ad nauseam qu'il s'agit de déséquilibrés (étonnamment en liberté d'ailleurs) et non de terroristes, grâce à un autre mot-clef de la gauche morale : padamalgam.

Le Figaro - AFP a écrit:

Le Guen: éviter tout "amalgame" après Joué-lès-Tours, Dijon et Nantes

[...]

Second point : le type de Nantes est à part. Mais dans les cas de Tours et Dijon, le gouvernement et les médias ont souhaité nous les faire passer avant tout pour des déséquilibrés (donc occulter une partie de la réalité) pour des raisons diverses : ne pas faire paniquer, surtout en période de fêtes, pour le vivre-ensemble, contre la stigmatisation blablabla, les trucs habituels. Le fait est que les deux premiers drames sont, quoi que tu en dises, liés aussi à des motifs religieux. La définition du terrorisme, c'est semer la terreur à des fins idéologiques, politiques, religieuses. C'est le cas. Après, qu'ils soient déséquilibrés, bien sûr. Mais tous les terroristes sont des déséquilibrés. Il faut être déséquilibré pour tuer des gens.
Donc ce que je critique, c'est cette atténuation de la réalité.

Greg a écrit:

Ah tiens ça y est. Je l'attendais celle-là... Donc pour toi ces affaires perpétrées par des types suivis en psychiatrie depuis des années sont des actes "terroristes" ?

[...]

Tu es un vrai guignol.

En ce qui me concerne, je suis très content que ce gouvernement ne cède pas à l'amalgame justement, laisse la justice faire toute la vérité sur ces affaires plutôt que d'en faire, comme certains le faisaient avant, des croisades contre des "ennemis intérieurs", stigmatisant des communautés entières sur la base d'un acte de l'un d'eux (souvent les plus marginaux ou déséquilibrés), créant des suspicions de masse contre des groupes sociaux, religieux ou ethniques entiers... Avant que l'on se rende compte que rien n'était aussi simple que ce qui en était dit au début et que les instructions démontrent que ce qu'on avait vendu aux médias et aux Français ne correspondait pas à la thèse de départ construite le plus souvent dans la confusion, confusion habilement instrumentalisée à chaud par des politiques peu scrupuleux de véracité publique.

Broz a écrit:

+1
D'autant plus que lol, le dernier gugusse, celui de Nantes, n'a même pas crié "Allah Ackbar" comme le racontaient les premières rumeurs. Alors double lol. Mais d'où viennent donc ces rumeurs ?
C'est la période des fêtes, les dépressifs et les mabouls ont plus tendance à se foutre en l'air, c'est l'ordre naturel des choses ; parler de terrorisme, c'est grotesque.

[...]

Semer la terreur, c'est un peu exagéré. La portée de ces deux affaires est vraiment limitée - un crétin qui écrase des gens, un autre qui plante des flics dans un commissariat, ce n'est pas le Beltway sniper ou une attaque à la bombe. Rien de spectaculaire, plutôt minable. Et le fait qu'elles soient commis au nom d'une idéologie... même pas sûr. On a des doutes sur Jouè-les-Tours, par exemple. Et qu'est-ce que tu voudrais qu'on y fasse. Honnêtement. Il n'y a ni réseau, ni même préméditation détectable - rien de suspect dans une véhicule ou un couteau. Alors quoi ? A quoi ça sert de gloser sur les islamofascistes terroristes ?

Rapport Europol 2015 :

http://static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2015/10/europol2015.jpg

http://static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2015/10/europlo2015-2.jpg

https://www.europol.europa.eu/sites/def … ow-rev.pdf

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

444

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Les attentats terroristes islamistes n'ont rien à voir avec l’islam, sachez-le. D'ailleurs, la religion n'a rien à voir là-dedans, car elle n'est pas un facteur de radicalisme ou de violence. Les fondus qui adoptent une pratique religieuse radicale ne le font pas en référence à une religion, non non non. Ça leur tombe du ciel (c'est le cas de le dire), comme ça. Bon, sauf quand il s'agit de terroristes se revendiquant du christianisme, là ok. Car le christianisme est une religion violente qui pousse au radicalisme. On note au passage qu'il existe énormément d'attentats revendiqués par des terroristes chrétiens, plein plein plein. Vous avez compris, bande de fascistes suprémacistes blancs ?

Marwan Muhammad sur FB a écrit:

10 raisons pour lesquelles le ciblage des musulmans en matière d'anti-terrorisme est une erreur:

1) Même s'ils représentent le "profil type" du terroriste dans les discours politiques et médiatiques produits sur le sujet, les terroristes revendiquant agir au nom de l'Islam sont statistiquement marginaux dans les actes des dernières années (<5%). Le rapport Europol (regroupement des polices européennes) le réitère chaque année, en montrant qu'il est ultra minoritaire comparé au séparatisme et au terrorisme d'extrême droite.

2) Le ciblage policier des musulmans est inefficace. Preuve: en 2014, à titre indicatif, la France a arrêté à elle seule plus de suspects pour "terrorisme d'inspiration religieuse" que tous les autres pays européens réunis. Sur les 188 personnes arrêtées, uniquement 33 ont été jugées dignes de poursuites devant la justice. Ca veut dire que deux tiers des personnes ont été arrêtées pour rien. Les 33 personnes arrêtées à juste titre faisaient déja l'objet d'enquêtes ou de signalements. Ce n'est donc pas par "contrôle aléatoire" ou par ciblage des musulmans qu'ils ont été détectés, mais par un vrai travail policier de terrain, en coopération avec tous les acteurs locaux.

3) Le terrorisme est un processus non-stationnaire. Ca veut dire que les profils d'hier ne nous indiquent RIEN sur les profils de demain. Les données en la matière n'ont donc aucun pouvoir prédictif. En d'autres termes: chercher les terroristes qui ont attaqué le World Trade Center en 1995 n'aurait pas empêché le 11 Septembre, chercher les terroristes du 11 Septembre n'a pas permis d'éviter les attentats du 7/7 à Londres, chercher les terroristes ressemblant à ces derniers n'a pas permis d'éviter les attaques de Toulouse, ni de Bruxelles, ni la tuerie de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher. Dès lors, cette volonté de cibler des gens qui ne se ressemblent que par leur appartenance, supposée ou revendiquée, à l'Islam, n'a pas la moindre pertinence statistique.

4) Le facteur religieux n'a pas de pouvoir explicatif sur les comportements individuels. Le juge anti-terroriste Marc Trévidic l'a répété à plusieurs reprises et tous les professionnels ayant eu accès à des dossiers le savent: il n'y a pas un sujet religieux. Il y a un sujet politique, psychologique, social fondé sur des parcours et des choix individuels.

5) Si le facteur religieux était cause de radicalisme ou de violence, les dizaines de milliers de diplomés des universités islamiques du monde entier seraient des terroristes en puissance. On serait dans des niveaux de violence systématique d'une ampleur incontrôlable. Or ce que l'on voit, c'est exactement le contraire: le niveau de participation à la vie dans les sociétés plurielles, l'engagement au service des autres est une caractéristique dominante des personnes ayant eu accès à une éducation religieuse et humaniste solide.

6) L'animation d'une obsession quant au terrorisme revendiqué au nom de l'Islam ne remplit ainsi pas une fonction de sécurité, mais une fonction politique, permettant le plus souvent de justifier toute sorte de restriction des libertés individuelles. Soutenir cette approche, c'est sacrifier une partie de ses propres droits.

7) Le ciblage des musulmans dans les arrestations et les contrôles contribue au contraire à deux dynamiques destructrices:
- marginaliser les citoyen de confession musulmane, en en faisant une catégorie à risque, suspectée et discriminée de manière spécifique
- légitimer le discours des recruteurs dans des groupes violents, qui basent leur argumentation sur l'existence d'un Occident majoritairement islamophobe contre lequel il faudrait entrer en lutte armée.

8) Cette approche émotionnelle et politique du fait terroriste nous rend aveugle sur les autres profils qui l'animent: elle nous empêche de voir Anders Breivik et ses 77 morts, Dylan Roof et ses 9 victimes à Charleston et des dizaines d'autres, dans une longue liste de terroristes, suprémacistes blancs se revendiquant de l'extrême droite ou d'un christianisme antinomique dépossédé de son humanisme, tuant des êtres humains pour leur couleur, pour leur foi ou pour le simple fait d'avoir voulu vivre ensemble.

9) L'approche sécuritaire est la plus profonde et structurante victoire du terrorisme. Elle est son impact de faible et durable intensité. Le tribut que nous devons tous lui verser:
- Chaque année, ce sont 3000000000 voyageurs qui perdent 15 à 30 minutes supplémentaires, soit 1070 espérances de vie parties quelque part dans un contrôle à rayon X...
- En 15 ans, ce sont plusieurs trilliards d'Euros qui ont été dépensés en sécurité, résultant de l'approche choisie au lendemain du 11 septembre
- Des dizaines de milliers de voyageurs aériens utilisent désormais préférablement la voiture, dont le taux de mortalité est beaucoup plus élevé. A titre indicatif, de 2001 à 2003, pour les Etats Unis uniquement, ce sont pas moins de 2300 personnes supplémentaires qui sont mortes sur les routes.

10) Au dela des considérations policières, sécuritaires, statistiques, stratégiques que convoque la lutte anti-terroriste, il y a un enjeu moral et philosophique, au sens noble du terme, dans la manière dont nous approchons ces questions. Que reste-t-il de nous, en tant qu'êtres humains, lorsque nous cédons à la peur au point de ne reconnaître la différence de l'autre que comme un facteur de danger.

A vouloir le pointer du doigt sans même entendre sa parole, c'est nous-mêmes que nous diminuons. A vouloir vivre de nos propres peurs, ce sont elles qui vivent à nos dépens.

Et c'est comme ça qu'en échangeant nos libertés, individuelles et collectives, contre un factice sentiment de sécurité, nous construisons une seule défaite:

La notre.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

P.B. avec AFP a écrit:

«Tuez-nous tous ou laissez nous tranquilles.» En refusant d'être séparés par religion, des passagers musulmans d'un bus attaqué lundi au Kenya ont sauvé les chrétiens présent à bord. «Ces musulmans ont envoyé un message très important d'unité, disant que nous sommes tous kényans et que nous ne pouvons pas être séparés par l'Homme», a déclaré le ministre de l'Intérieur Joseph

http://www.20minutes.fr/monde/1754923-2 … -chretiens

« gnagnagnagna » (FDL)
« gnagnagna google gnagnagna » (Pierre-L)

446

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

On attend la réaction du gouvernement (Mèche Folle, Cazenmoins...). Ou pas.

Le Point a écrit:

VIDÉO. Les images de la serveuse agressée parce qu'elle servait de l'alcool pendant le ramadan

La serveuse a porté plainte pour agression. Elle a été frappée par deux hommes lundi dernier. Éric Ciotti a condamné cet acte violent.

Sur son site internet, Nice matin publie des images de l'agression subie par une serveuse.  Les faits se sont produits lundi 6 juin vers midi, cette journée marquait le début du mois de ramadan. La serveuse d'un bar du centre de Nice a été violemment agressée par deux individus pour avoir accepté de servir de l'alcool. Son patron a confirmé cette information dévoilée par Nice-Matin. Cette serveuse, qui présente un hématome important à l'arcade sourcilière, a porté plainte pour agression, de même que le propriétaire de l'établissement. Ce dernier a également porté plainte pour menaces, les mêmes individus ayant déjà tenté, trois jours auparavant, de le dissuader de vendre des boissons alcoolisées pendant le mois de jeûne. Sur les images vidéo enregistrées par l'établissement, on voit très nettement deux individus, dont l'un serait un étranger en situation irrégulière bien connu dans le quartier, selon le propriétaire du bar, menacer longuement la serveuse, qui elle-même pratique le ramadan, sur la terrasse du café, avant de faire semblant de partir et de revenir pour la frapper violemment à l'intérieur du bar.
Un précédent en 2014

Éric Ciotti, député LR et président du conseil départemental a estimé, dans un communiqué, que « cette agression s'inscrit dans un contexte national de progression continue du fondamentalisme religieux et de montée du communautarisme ». « Aucun acte de cette nature n'est anodin, chaque agression de la sorte porte un coup sévère aux valeurs républicaines », ajoute-t-il. Pour Philippe Vardon, conseiller régional FN, « cette situation est le résultat de la faiblesse des dirigeants politiques, Christian Estrosi et les siens en tête, s'étant empêtrés dans des compromis inacceptables et dangereux ».

En octobre 2014, dans le même quartier, trois hommes, dont le responsable d'un établissement halal baptisé La Nosra, fermé depuis par les services de la préfecture, s'en étaient pris à un boulanger à qui ils reprochaient de vendre des sandwiches au jambon et de ne pas être « un bon musulman ». Ils avaient été condamnés à six mois de prison avec sursis en janvier 2015.

http://www.lepoint.fr/faits-divers/nice … 1_2627.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Ils ont peut être mieux à foutre que commenter des faits divers, on ne leur demande pas d'avoir tes priorités.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

448

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Bien sûr. Et quand un juif s'est fait agresser à Marseille, tout le gouvernement était mobilisé.
Mais là, tu comprends, padamalgam, il ne faut pas stigmatiser.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Ah oui, il ne faut pas stigmatiser cette dame musulmane qui s'est faite aggresser par des musulmans ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

450

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Non, il ne faut pas stigmatiser les musulmans en général.
Le fait qu'elle soit musulmane, chrétienne, juive ou bouddhiste ne change d'ailleurs strictement rien à l'affaire. Cette agression n’est pas plus acceptable ou compréhensible parce qu'elle est musulmane pratiquante.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)