Topic: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

5000 euros et, je pense, l'impossibilité de se présenter en 2007.

Depuis le site de France 2 :

Dieudonné condamné pour propos antisémites

L'humoriste a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 5000 euros d'amende pour propos antisémites

Dans le "Journal du Dimanche" en février 2004, il avait comparé les "juifs" à des "négriers". Vendredi, il a été reconnu coupable d'"incitation à la haine raciale". Le tribunal l'a aussi condamné à publier le jugement dans le "JDD", "Le Monde", "Le Figaro" et "Libération".

Dieudonné compte faire appel et s'est dit "optimiste" concernant une relaxe.

Déjà poursuivi dans d'autres affaires d'incitation à la haine raciale, Dieudonné déjà été condamné en première instance mais toujours relaxé en appel. Vendredi, il était absent à la lecture du jugement.

Selon le jugement rendu vendredi par la 17e chambre correctionnelle de Paris, l'humoriste devra aussi verser un euro symbolique de dommages et intérêts à la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), à l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), au Consistoire israélite de France, à Avocats sans frontières et à SOS Racisme, associations parties civiles.

Dans le JDD, Dieudonné avait expliqué: "'Sale nègre, les juifs auront ta peau', voilà le genre de slogans que j'ai entendus. Ce sont tous des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd'hui l'action terroriste qui manifestent leur soutien à la politique d'Ariel Sharon". "Ceux qui m'attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des noirs et l'esclavage", ajoutait l'humoriste qui s'exprimait après des incidents survenus au cours de l'un de ses spectacles à Lyon. Il avait alors été pris à partie par des manifestants d'organisations juives.

Au cours de l'audience de fond, le 27 janvier, il avait affirmé ne pas avoir eu l'intention d'assimiler "juifs" et "négriers". Il avait expliqué qu'il faisait référence au soutien "indéfectible" qu'Israël avait pu apporter au gouvernement d'Apartheid en Afrique du Sud "qui opprimait les noirs". Le parquet avait demandé sa condamnation, estimant que Dieudonné avait eu recours à un "cliché antisémite".

"Avec cette condamnation, la justice place Dieudonné dans son vrai camp: celui de la haine", a affirmé SOS Racisme dans un communiqué.

"Le fait que la justice française se soit enfin décidée à sanctionner l'antisémitisme de ce multirécidiviste de la haine pourra enfin marquer un coup d'arrêt à ses provocations qui ont propagé la haine dans les cités", a estimé pour sa part l'association Avocats Sans Frontières.

cf. aussi

http://www.liberation.fr/page.php?Article=366207

http://www.lefigaro.fr/france/20060311. … mites.html

d'autres articles

http://news.google.fr/news?hl=fr&ne … Actualités

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

2

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Ca n'a pas empêché Aimé Césaire de déclarer "Dieudonné va à l’essentiel; il est l’avenir !". Je crois qu'il est de plus en plus dérangé, lorsqu'il a reçu Sarko, il l'a appelé "Laurent Sarkozy".

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Césaire n'a pas tort : Dieudonné est l'avenir du racisme.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Dieudonné avait dit au mot près la même chose sur les Blancs.

Aucune pleureuse professionnelle à ce moment là, juste une association "d'extrême-droite" qui s'était portée partie civile occasionnant un silence méprisant et réprobateur.

-

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Je suis vite allé voir lesogres.org/ pour lire leur indignation, c'est éloquent : lesogres.org/article.php3?id_article=1648

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

6

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

CzardetouteslesRussie a écrit:

Dieudonné avait dit au mot près la même chose sur les Blancs.

Aucune pleureuse professionnelle à ce moment là, juste une association "d'extrême-droite" qui s'était portée partie civile occasionnant un silence méprisant et réprobateur.

c'est normal, le racisme anti-blanc n'existe pas

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

rox, moi je fais du racisme anti-(t)âne.

"Sacrifier la terre au paradis, c'est laisser la proie pour l'ombre." - Hugo, Les Misérables

Paix et Amour.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Tiens, Chad n'est pas encore venu nous dire que Dieudo est victime d'un complot des leucos ? yikes

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Fabien a écrit:

Tiens, Chad n'est pas encore venu nous dire que Dieudo est victime d'un complot des leucos ? yikes

Bah, Fabien, tu vois, tu le sous-entends toi-même : ce genre de thread tourne forcément à la curée étant donné que tout défenseur potentiel de Dieudo (Chad par ex.) se verrait salement recadré. Je ne critique pas le fond mais le cadre : ce thread ne peut pas susciter de débat. Ou alors un semblant de débat, une discussion verrouillée. Ca ressemble surtout à une grand messe anti-Dieudo.

Je ne supporte pas les lubies de ce gars. En revanche, il faut rappeler qu'il a été blanchi des dizaines de fois (le taxer d'antisémitisme était donc, jusque récemment, diffamatoire).

Du reste, je trouve assez malhonnête de ne tancer qu'une forme d'extrêmisme, alors qu'elle a son pendant dans l'autre camp, la LDJ par exemple (dont on connaît les "états de service" et qui, pourtant, existe toujours).

Last edited by Diane (11-03-2006 17:47:29)

à  é è ê ç

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Je ne suis pas intervenu parce que ça ne me passionne pas. C'est un procès qui n'a que très peu d'intérêt à mes yeux. Je ne suis pas pro-Dieudo, les jugements carrés, je les laisse à d'autres.
Dieudo ne dit pas toujours que des conneries, mais il fait preuve de beaucoup de maladresse et a un discours enclin à alimenter des rancoeurs et des débordements racistes.
Mais de là à dire qu'il est profondément raciste, ce n'est pas à moi de me prononcer. Il y a ceux qui le connaissent et le défendent et y a ceux qui l'attaquent. Chacun est libre de se ranger dans tel ou tel camp. Moi, je ne le connais pas, je ne vis pas avec lui, et je n'aime pas coller des étiquettes même quand la tentation est grande de le faire.

Last edited by Chad (11-03-2006 17:50:32)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Effectivement Diane et Chad, sujet ressassé. Perso je m'en tape de ce gars, je reste méfiant mais ce qui me gêne est:

- le pouvoir qu'il a sur certains et sur l'interprétation qu'ils font de ses propos,

- les dangers de la dénonciation de complots et lobbies à tout va (la aussi ma remarque est générale),

- on ne lutte pas contre la communautarisation en surfant dessus ou en se focalisant dessus.

Son cas suscite beaucoup de questions sans la "communauté" afro-antillaise ( pourquoi est-il mis à l'écart des médias par exemple, alors que ce n'est pas le cas de Finkie ou de Fogiel, qui lui, a été condamné ... ), et le soutient qu'il reçoit de figures importantes comme Césaire, participe grandement à cette communautarisation.

Last edited by Fabien (11-03-2006 18:21:09)

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Diane a écrit:

Je ne supporte pas les lubies de ce gars. En revanche, il faut rappeler qu'il a été blanchi des dizaines de fois (le taxer d'antisémitisme était donc, jusque récemment, diffamatoire).

C'est pour ça que le thread ne s'appelle pas "Dieudonné enfin condamné". Pour la diffamation sur ses penchants antisémites, le jugement montre bien qu'il y a prescription : ce type est constamment borderline.

Personnellement, en mon for intérieur, je n'ai jamais eu de doute sur ses dérapages un peu trop contrôlés, pas plus que sur ceux d'autres candidats mieux placés à la dernière présidentielle.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Fabien a écrit:

Effectivement Diane et Chad, sujet ressassé. Perso je m'en tape de ce gars, je reste méfiant mais ce qui me gêne est:

- le pouvoir qu'il a sur certains et sur l'interprétation qu'ils font de ses propos,

- les dangers de la dénonciation de complots et lobbies à tout va (la aussi ma remarque est générale),

- on ne lutte pas contre la communautarisation en surfant dessus ou en se focalisant dessus.

Son cas suscite beaucoup de questions sans la "communauté" afro-antillaise ( pourquoi est-il mis à l'écart des médias par exemple, alors que ce n'est pas le cas de Finkie ou de Fogiel, qui lui, a été condamné ... ), et le soutient qu'il reçoit de figures importantes comme Césaire, participe grandement à cette communautarisation.

Moi aussi je trouve que le cas Dieudo n'a pas beaucoup d'intérêt en soi sinon à travers les questions sur le communautarisme et son instrumentalisation que celui-ci soulève.
Personnellement, je suis contre la comparaison/concurrence victimaire tout comme la juxtaposition des combats et des mémoires. Et je suis aussi attristé de voir que le sort réservé à Dieudonné devenu " infréquentable", "proscrit" n'est pas appliqué à Finkiel ou Fogiel dont les erreurs et dérapages sont tout aussi répressibles.
Je me souviens d'une phrase de Jean Sanitas, journaliste et ancien résistant lorsqu'il dit ""un peuple sans mémoire étant un peuple sans avenir". Aujourd'hui, il est important que les français d'origine africaine ou français des DOM TOM comprennent pourquoi ils sont nés en France ou citoyens français, quels circonstances et évènements ont conduit à faire de la France une nation pluriethnique. En ce sens comprendre le cheminement et les ressorts de l'histoire est nécessaire. Ce n'est pas se complaire dans la repentance, mais aller de l'avant d'autant plus que l'esclavage et le colonialisme sont encore frais dans les esprits des peuples africains. L'inclure aussi dans les programmes scolaires est salutaire. Ainsi ces gens auront plus de facilité à concilier leurs racines, leur identité mixte, leur citoyenneté française.

Dieudonné ne représente pas la position de tous les français "africains". Il s'autoproclame leader des noirs non-représentés et exclus et se sert habilement du passé.
Césaire est un des chantres de l'indépendance et en même temps, il n'a jamais renié qu'il est aussi le produit de la francophonie et de l'intelligentsia française, à l'instar de Senghor. Le fait qu'il rejoigne Dieudonné dans cet aspect de son combat ne signifie pas qu'il cautionne l'ensemble de ses dérives verbales. Parler du soutien d'Israël et des juifs à l'apartheid en Afrique du Sud, ne signifie pas qu'ils furent les seuls à le faire et il y eut aussi au cours de l'histoire d'autres alliances regrettables : entre les puissance européennes de l'Axe ou encore la coopération entre Hitler et le mufti Al husseini de Jérusalem.
Si nous utilisons tout cela pour servir une cause noble ( l'intégration des noirs, le devoir de mémoire), nous risquons au mieux d'envenimer les rapports entre les communautés alors que le fond de la revendication en lui-même est sain et inoffensif.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chad a écrit:

Et je suis aussi attristé de voir que le sort réservé à Dieudonné devenu " infréquentable", "proscrit" n'est pas appliqué à Finkiel ou Fogiel dont les erreurs et dérapages sont tout aussi répressibles.

Finkie a eu des propos inadmissibles mais il s'est excusé et surtout, il n'a jamais nié quoi que ce soit ni contesté les condamnations. Ce type a le sang chaud et dérape de manière inacceptable, mais il présente l'avantage de s'en rendre compte assez vite.

Fogiel c'est également différent, la comparaison ne tient que pour Les Ogres. Fogiel a autorisé la diffusion d'un message raciste, à supposer qu'il l'ait lu et compris (idem Chirac et la loi "rôle positif", qu'il a dû signer en regardant Téléfoot).


Bref comparer Dieudonné qui n'en est pas à son premier mot de travers et Finkie est contestable, et Fogiel encore plus. C'est typiquement ce que les Ogres essaient de faire passer comme message.

Fink. et Fog. ont été condamnés mais ce n'est pas nier leur culpabilité que de dire qu'il y a une différence entre leurs méfaits et faire un salut nazi habillé en colon israélien puis aller traiter les juifs de négriers.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

toast a écrit:
Chad a écrit:

Et je suis aussi attristé de voir que le sort réservé à Dieudonné devenu " infréquentable", "proscrit" n'est pas appliqué à Finkiel ou Fogiel dont les erreurs et dérapages sont tout aussi répressibles.

Finkie a eu des propos inadmissibles mais il s'est excusé et surtout, il n'a jamais nié quoi que ce soit ni contesté les condamnations. Ce type a le sang chaud et dérape de manière inacceptable, mais il présente l'avantage de s'en rendre compte assez vite.

Fogiel c'est également différent, la comparaison ne tient que pour Les Ogres. Fogiel a autorisé la diffusion d'un message raciste, à supposer qu'il l'ait lu et compris (idem Chirac et la loi "rôle positif", qu'il a dû signer en regardant Téléfoot).


Bref comparer Dieudonné qui n'en est pas à son premier mot de travers et Finkie est contestable, et Fogiel encore plus. C'est typiquement ce que les Ogres essaient de faire passer comme message.

Fink. et Fog. ont été condamnés mais ce n'est pas nier leur culpabilité que de dire qu'il y a une différence entre leurs méfaits et faire un salut nazi habillé en colon israélien puis aller traiter les juifs de négriers.

Je suis d'accord sur la différence de personnalités. Et sur la modération que Dieudonné n'a pas.
Mais concernant Finkiel, celui-ci a tout simplement insinué que Haaretz l'avait mal cité, ou qu'il y avait eu une confusion. Il a affirmé, je m'en souviens, face à Elkabach
à ceci près :" je m'excuse, si ce personnage qu'on a créé et qui n'est pas moi a offensé des gens"...un peu facile comme pirouette et ce dernier n'explique pas non plus la teneur ses propos, ni n'exprime de regrets. Il n'excuse pas son ironie sur l'équipe de foot et n'admet pas son erreur concernant l'expression de "conflit ethnico religieux".
Fogiel, franchement, je le trouve à la rigueur inoffensif. Même la connerie de sms aurait pu passer inaperçu si Dieudonné n'avait pas voulu en découdre avec lui depuis l'affaire du sketch.

En parlant du sketch " juif orthodoxe -terroriste- "heil Israël", c'était de mauvais goût mais il montrait que la dimension idéologique fasciste et aparthéiste de la doctrine sioniste. Beaucoup d'orthodoxes-sionistes religieux estiment que les arabes sont des sous-hommes, des animaux face au "peuple élu". Donc à mon sens , ce sketch a été détourné de son sens et de ce qu'il dénonçait. il était lourd, bête mais audacieux. Les juifs morts dans la Shoah n'avaient rien à voir avec le sionisme, Israël et sa politique actuelle et je pense que Dieudo, avec ses gros sabots, fait néanmoins cette distinction.( en tous cas j espère pour lui..)
Donc voir dans cette attaque de la politique d'Israël, l'assimilation orthodoxie/nazisme une volonté d'offenser les morts est un peu précipité. Je ne suis pas sûr que Dieudonné ait voulu insulter des millions de morts juifs.

Last edited by Chad (11-03-2006 21:01:52)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chad a écrit:

Il n'excuse pas son ironie sur l'équipe de foot et n'admet pas son erreur concernant l'expression de "conflit ethnico religieux".

Admettons, mais sur l'échelle de la connerie ethniciste, c'est autre chose que Dieudonné qui s'est poussé bcp plus loin qu'AF sur le gradient de la débilité congénitale.

En parlant du sketch " juif orthodoxe -terroriste- "heil Israël", c'était de mauvais goût mais il montrait que la dimension idéologique fasciste et aparthéiste de la doctrine sioniste.

Confusion : le sionisme n'a jamais été fasciste. Il y a eu des fascistes sionistes, c'est évident, le terrorisme sioniste a même été prédominant sur le terrorisme arabe jusque vers 1957 si ma mémoire est bonne. Le sketch ne se justifiait pas sur ces bases (fallacieuses). Le reste de ton explication ne tient pas, relis-toi, tu inverses les rôles :

[b)Beaucoup[/b] d'orthodoxes-sionistes religieux estiment que les arabes sont des sous-hommes, des animaux face au "peuple élu". Donc à mon sens , ce sketch a été détourné de son sens et de ce qu'il dénonçait. il était lourd, bête mais audacieux.

D'accord sur le fait qu'il ne calculait pas la portée de son insulte.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Diane a écrit:

il faut rappeler qu'il a été blanchi des dizaines de fois

ça ne saute pas aux yeux... le drame des opérations de "blanchissement" de l'épiderme dans la communauté africaine, pratiquées dans des conditions sanitaires déplorables, qui sont bien souvent le gagne-pain honteux d'escrocs sans scrupules et de charlatans malveillants.


pardon.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

toast a écrit:
Chad a écrit:

Il n'excuse pas son ironie sur l'équipe de foot et n'admet pas son erreur concernant l'expression de "conflit ethnico religieux".

Admettons, mais sur l'échelle de la connerie ethniciste, c'est autre chose que Dieudonné qui s'est poussé bcp plus loin qu'AF sur le gradient de la débilité congénitale.

En parlant du sketch " juif orthodoxe -terroriste- "heil Israël", c'était de mauvais goût mais il montrait que la dimension idéologique fasciste et aparthéiste de la doctrine sioniste.

Confusion : le sionisme n'a jamais été fasciste. Il y a eu des fascistes sionistes, c'est évident, le terrorisme sioniste a même été prédominant sur le terrorisme arabe jusque vers 1957 si ma mémoire est bonne. Le sketch ne se justifiait pas sur ces bases (fallacieuses). Le reste de ton explication ne tient pas, relis-toi, tu inverses les rôles :

[b)Beaucoup[/b] d'orthodoxes-sionistes religieux estiment que les arabes sont des sous-hommes, des animaux face au "peuple élu". Donc à mon sens , ce sketch a été détourné de son sens et de ce qu'il dénonçait. il était lourd, bête mais audacieux.

D'accord sur le fait qu'il ne calculait pas la portée de son insulte.

Le sionisme n'a jamais tenu compte de la  population arabe ( chrétienne et musulmane). Quand au yishouv de Palestine, il n'était pas unanimement favorable aux thèses sionistes. Les juifs de Palestine se considéraient comme palestiniens et juifs mais voyaient dans le sionisme une entreprise de conquête occidentale souvent égarée du judaïsme pur à leurs yeux. Une démarche politique (Herzl avait d'ailleurs mis souvent l'aspect politique avant même l'aspect religieux)
Le sionisme ne se limite pas à établir le retour sur Sion comme but ultime, mais il affirme que les juifs sont les seuls légitimes sur ces terres. La conquête du travail juif, l'augmentation des colonies ne pouvaient qu'acculer à long terme les populations à l'exil. il n'y a dans la doctrine sioniste, rien qui laisse poindre une mixité politique et ethnique à Jerusalem et en Israël. Cette mixité, elle fut soutenue d'ailleurs par de nombreux intellectuels juifs de l'époque, Einstein ou Hannah Arendt mais pas par les sionistes fondamentalistes et majoritaires.

Last edited by Chad (11-03-2006 21:10:47)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Ton post construit ta définition personnelle et arbitraire du sionisme, qui ne correspond absolument pas à la définition historique du sionisme.

Chad a écrit:

Le sionisme n'a jamais tenu compte de la  population arabe ( chrétienne et musulmane).

C'est faux, parce que tu retiens le sionisme du XXe siècle qui fut radical pour la plupart de ses incarnations. Le sionisme médiéval (celui du poète Yehudah ha-Levi par exemple) n'évoque aucune violence envers Edom ou Arabie.

Le sionisme ne se limite pas à établir le retour sur Sion comme but ultime, mais il affirme que les juifs sont les seuls légitimes sur ces terres. La conquête du travail juif, l'augmentation des colonies ne pouvaient qu'acculer à long terme les populations à l'exil. il n'y a dans la doctrine sioniste, rien qui laisse poindre une mixité politique et ethnique à Jerusalem et en Israël.

Faux de la première majuscule au dernier point final. C'est d'autant plus faux que les premiers cercles auxquels appartenait Herz, que tu cites, militaient pour le 'shelilat ha-golah', càd. la négation de l'exil ! Bref, c'est un paquet de poncifs mais tout est faux.

Exemple parmi d'autres, le retour sur Sion était un objectif millénariste et subsidiaire pendant l'Haskalah, où le sionisme fut une manière de résister à la Réforme. On comptait des sionistes sécularistes comme Moïse Hess par exemple, grand socialiste, ce qui illustre l'ineptie totale de la doctrine sioniste radicale et intolérante que tu épitomises plutôt par ignorance que par mauvaise foi, en tout cas c'est ma perception des choses.

L'islam ne s'arrête pas à Ben Laden, le judaïsme ne s'arrête pas à Sharon, le sionisme ne s'arrête pas aux colonies de juifs extrémistes.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Et toi tu es quoi ?

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Grand moment de non sequitur.
Quand tu te prendras 3000 euros d’amendes pour chaque insulte antisémite proférée avec pour seule défense « c’est un scandale Votre Honneur » (je te le répète on n’est pas aux Etats-Unis), peut-être comprendras-tu. En attendant si tu continues, la traque de Ben Laden à Tora Bora passera pour une aimable chasse au trésor à côté des efforts déployés pour te retrouver.

"Your representative owes you, not his industry only, but his judgment; and he betrays, instead of serving you, if he sacrifices it to your opinion."
"I am a selfish, petty, waste of the oxygen in the air that useful people could be using".
"You campaign in poetry, you govern in prose".

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

babybarn007 a écrit:

Grand moment de non sequitur.
Quand tu te prendras 3000 euros d’amendes pour chaque insulte antisémite proférée avec pour seule défense « c’est un scandale Votre Honneur » (je te le répète on n’est pas aux Etats-Unis), peut-être comprendras-tu. En attendant si tu continues, la traque de Ben Laden à Tora Bora passera pour une aimable chasse au trésor à côté des efforts déployés pour te retrouver.

Déjà baby, éviter de dire "Votre honneur" au Président du TGI :

1/ Il va mal le prendre,

2/ Tous les avocats dans la salle vont se tordre de rire.

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Je pensais que l'allusion étasunienne était transparente. Sorry.

"Your representative owes you, not his industry only, but his judgment; and he betrays, instead of serving you, if he sacrifices it to your opinion."
"I am a selfish, petty, waste of the oxygen in the air that useful people could be using".
"You campaign in poetry, you govern in prose".

24

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Don't feed the troll.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

fb a écrit:

Don't feed the troll.

No speak English ...

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Toast,

Les jalons du sionisme ( le mot a été officialisé au début du XIV) ont été posés entre autre par Herzl, qui prônait un retour à Jérusalem pour recréer l'Eretz Israël, je ne vois pas l'aberration dans ce que j'ai dit. La négation de l'exil de qui? des arabes? as tu des preuves par rapport à cela?. La finalité était de créer un État juif, peu importe ce qui l'en coûtât. La question arabe était le cadet des soucis des sionistes qui désiraient avant tout pouvoir immigrer librement, sans encombre, sur la terre de leurs ancêtres. Savoir que les arabes y vivaient et y étaient nés depuis des millénaires, n'était en soi qu'accessoire.  Le sionisme médiéval dont tu parles n'est pas le sionisme, il s'apparente aux incantations liturgiques et nostalgiques juives, le fameux " l'an prochain à Jérusalem" qui alimentaient les rêves des rabbins et des croyants juifs depuis le moyen-âge. L'organisation sioniste n'a été fondée que durant le XIVème siècle, avec une doctrine, des moyens logistiques, politiques et bénéficiant du soutien de fortunes ( baron de Rothshild) ou d'États ( l'angleterre avec Balfour).

Le sionisme qu'il soit séculariste, millénariste, territorial, volontariste, religieux ou politique reste le sionisme, ses courants de pensée se sont parfois opposés sur les méthodes à adopter, mais le fond, l'objectif commun était la création d'un État juif. Penses tu que le fait que Hess soit socialiste signifie que les fondements du sionisme ne soit pas intolérants et judéocentrés au mépris des autres réalités géopolitiques, culturelles et ethniques? Reproduire les valeurs socialistes à l'interne, entre juifs, sans aucun doute, mais les méthodes d'expansion, de colonisation progressive n'avaient rien du socialisme. Je me souviens d'un vieux texte écrit par Sharon oú il expliquait que "le but du sionisme n'était pas de créer un état démocratique, tant mieux s'il en est un, mais avant tout de créer un État juif." Ce texte était d'ailleurs publié dans le Courrier international qui avait consacré à Sharon un article pendant son hospitalisation.
Les premiers immigrants juifs ont appliqué sans forcément en avoir conscience toutes les valeurs socialistes, démocratiques héritées de leur culture occidentale mais avant tout parce qu'ils étaient conscients que seule l'unité pouvait leur permettre de survivre et de créer une nation forte et sécurisée.
Le social et la solidarité se sont intégrés presque naturellement, sans effort significatif.

Le sionisme aujourd'hui est désuet, pour la simple raison qu'il repose sur une utopie, sur un impérialisme teinté de sacré. Raison pour laquelle, la politique israélienne adopte une position plus souple, de moins en moins calquée sur l'idéologie des pères fondateurs.
Le rêve du grand israël était proprement irréalisable parce qu'il aurait supposé la conquête de territoires incluant le Liban, la jordanie, et une partie de l'Irak (Mésopotamie). La realpolitik actuelle exige une solution de compromis qui garantisse la sécurité d'Israël et le droit des voisins palestiniens.

L'islam ne s'arrête pas à Ben Laden, le judaïsme ne s'arrête pas à Sharon, le sionisme ne s'arrête pas aux colonies de juifs extrémistes, nous sommes d'accord.
Cependant, le sionisme existe encore, polymorphe, polysémique. Il est peu entendu en Israël qui préfère mettre en avant l'identité hébraïque, la judaïté. Mais les valeurs sionistes subsistent dans l'opinion israélienne laïque même sans même qu'il soit cité.
Et elles sont protégées par "les gardiens du temple" que sont les orthodoxes radicaux et les politiques d'extrême droite qui, même si leur combat est politique, se basent  aussi sur l'idée que cette terre est la leur puisque promise par Dieu et que l'existence d'Israël ne peut être sans une logique d'opposition à un monde qui lui est hostile. L'État d'Israël est par nécessité un État militaire dès sa création. Et toute l'idéologie sioniste se fonde sur la persécution des juifs et  l'impérieuse nécessité de se protéger de ses ennemis pour exister.
Les concessions territoriales ne se font jamais au mépris de l'importance symbolique qu'ont certaines régions et jamais Israël ne pourra décider quoi que ce soit sans l'aval des religieux qui gardent une influence sur les décisions politiques.

Last edited by Chad (12-03-2006 03:22:29)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Il te manque des bases sur le sionisme. La "négation de l'exil" citée plus haut est la négation de l'exil des Juifs : il y a eu plusieurs courants à l'intérieur du sionisme, dont certains prêchaient l'assimilation des Juifs dans d'autres États. Tout simplement parce que le sionisme n'est pas né au XIVe mais est bcp plus vieux (les racines médiévales datent de l'an mil), et que la création de Sion n'était pas un objectif politique original. C'est ce que le sionisme est devenu, ce n'est pas son essence.

Tu trouveras ce genre de détail dans n'importe quelle encyclopédie des religions. On ne peut pas accuser le sionisme comme courant de pensée, on peut récuser ses usages politiques. C'est ce que j'avance depuis qq posts.


P.S. Comme le montraient les posts de camarade-citoyen, Rotschild est rapidement devenu l'épitomé de l'antisémitisme (les journalistes de Libé lors du rachat de leur canard de merde avaient rédigé qq trucs borderline là-dessus d'ailleurs). Épiloguer dessus n'a aucun lien avec le sionisme, mieux vaut éviter.

P.P.S. "polysémique" suffira.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Toast,

pourquoi as tu censuré les posts sur les évangéliques et le sionisme? tout comme les posts sur origines de l'aversion pour les juifs, je ne comprends pas, il n'y avait rien d'insultant, aucune création fantaisiste.
Bref, il ne s'agit ni de flood ni de provocation... j'avoue sincèrement que j'ai du mal à comprendre. Quand des personnes écrivent, je suppose qu'elles y apportent un soin, y accordent du temps. Si j'étais modéro, je n'effacerais rien, même pas des posts qui m'irriteraient. Je ne veux pas te faire la morale, tu agis comme tu le sens mais c'est dommage quand même d'amputer le débat, résultat: ça chamboule le cheminement de la réflexion et on ne sait plus ce qui répond à quoi..

La base même du sionisme est le retour sur Sion. Sion étant la colline sur laquelle repose Jérusalem. C'est quasiment antinomique de parler de sionisme si l'on suggère l'assimilation des juifs dans leurs pays européens d'accueil ou de naissance. Le sionisme est une entreprise volontariste qui se caractérise par un retour aux sources du judaïsme, en Palestine, ou plus précisément en judée dont les juifs sont originaires.
Bien sur qu'il y eut plusieurs courants dans le sionisme et je n'ai rien dit contre. Certains sionistes préconisaient même l'établissement d'une nation juive en Angola puis Madagascar, mais l'organisation sioniste à majorité s'y opposa car il ne peut y avoir de sionisme sans Sion!
Si l'essence du sionisme n'est pas le retour sur Sion , selon toi, quelle est-elle?
Difficile de ne pas récuser le sionisme comme doctrine mais de dénoncer uniquement son usage politique comme tu le suggères, puisque toutes les étapes de la création d'Israël se sont faites conformément au traité de Bale en 1897 et des décisions prises pour la concrétisation du rêve sioniste. Celui-ci s'est concrétisé politiquement et pas autrement.
Par exemple, la colonisation progressive israélienne que l'on condamne aujourd'hui n'est en fait que le suivi de la doctrine sioniste qui appelait à créer, remplir et étendre la nation juive.  Donc il est un peu étrange de dire " le sionisme est bon mais c'est son usage politique qui ne l'est pas.
On pourrait dire la même chose de religions dont les dogmes sont mal interprétés, mais le problème du sionisme, ce n est pas une mauvaise interprétation, mais une volonté de suivre à la lettre les axes de sa stratégie de peuplement d'Israël sans tenir compte des droits des autochtones.
Le sionisme n'est pas une religion bien qu'il se gorge du rêve rabbinique millénaire.

Je ne me suis pas étendu sur Rothchild mais je l'ai cité pour montrer que des initiatives individuelles ont aussi apporté leur pierre à l'édificie sioniste en tant qu'organisation jouissant de soutiens multiples. Là encore, je ne comprends pas cette censure Toast.

Last edited by Chad (12-03-2006 15:29:00)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Je t'ai déjà expliqué que tous les échanges avec camarade-citoyen sautent au montage. IL est sur la blacklist des tarés dont les posts sont systématiquement snippés. Ne lui réponds pas, au risque de perdre ton temps à voir des posts complets sauter. Tout le monde est au même régime sur ce point.
-t

Last edited by Chad (12-03-2006 04:10:36)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chad : do not feed the troll, on t'a déjà prévenu, ne réponds pas à camarade-citoyen. It's a deal-breaker.


Sur le sionisme, je t'ai déjà signalé que certains courants sionistes modernes s'étaient même constitués contre l'idée du retour à Sion. Mais ce n'est pas le débat. Voici les passages de tes posts précédents que je contredis :

1- "la dimension idéologique fasciste et aparthéiste de la doctrine sioniste."
2- "Le sionisme n'a jamais tenu compte de la  population arabe ( chrétienne et musulmane)."
3- "Le sionisme ne se limite pas à établir le retour sur Sion comme but ultime, mais il affirme que les juifs sont les seuls légitimes sur ces terres. La conquête du travail juif, l'augmentation des colonies ne pouvaient qu'acculer à long terme les populations à l'exil. il n'y a dans la doctrine sioniste, rien qui laisse poindre une mixité politique et ethnique à Jerusalem et en Israël."

Je ne vais pas perdre mon temps à te copier-coller Walter Laqueur (A History of Zionism, NY 1972). Simplement, il ne se trouve rien dans une description conforme du sionisme qui permette d'écrire que :

A- c'est une doctrine fasciste (1 : radicale dans certaines de ses acceptions modernes, oui, pas fascisss…)
B- qu'elle a négligé les populations arabes (2 : aberration totale)
C- qu'elle affirme que les Juifs sont seuls légitimes etc. etc. (3 : c'est un recopiage de pamphlet anti-sioniste)

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

31

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Etudiant en vadrouille a écrit:

No speak English ...

Then why is your user info in English, may I ask?

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

32

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

ah sacré dieudoné!il s'est vraiment pris pour dieu!mais on le pousse à l'être?!

33

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Peut-être lui a-t-on donné sans confession ?

34

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

czar tu as fumé quoi?j'ai rien pigé à ton message ?jahmour?y a til une relation avec le  liban?n'importe quoi après c'est moi qu'on traite de toxico!

35

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

lol peut être que s'est l'antéchrist?!

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

sx-dr a écrit:

lol peut être que s'est l'antéchrist?!

Non, c'est moi CHAD666 ( nom complet)

Et puis franchement, un antéchrist qui s'appelle DIEUdonné... est-ce imaginable?

SATANDONNÉ ou DIABLEDONNÉ à la rigueur..

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

paix et amour

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Ivan le Terrible a écrit:
Chad a écrit:

paix et amour

Et qui va payer les dédommagements pour tous les descendants des esclaves, les juifs ont eu des dédommagements il est normal que les noirs perçoivent des réparations équivalentes pour les souffrances endurées…

Voici des extraits du Code Noir qui a duré jusqu’au 4 mars 1848. WOW!

Article 7
Leur défendons pareillement de tenir le marché des nègres et de toute autre marchandise auxdits jours, sur pareille peine de confiscation des marchandises qui se trouveront alors au marché et d'amende arbitraire contre les marchands.

Article 12
Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents.

Article 33
L'esclave qui aura frappé son maître, sa maîtresse ou le mari de sa maîtresse, ou leurs enfants avec contusion ou effusion de sang, ou au visage, sera puni de mort.

Etc…

Il me semble que l'objet des revendications des noirs, ce n'est pas un dédommagement financier, impossible puisque l'on ne peut évaluer réellement le préjudice subi, disparate d'une nation à l'autre.

Je pense que les revendications sont plutôt symboliques, pédagogiques et politiques:

À l'intérieur de la France:

- Respect de la mémoire, reconnaissance unanime (et étatique) de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité devant aussi faire partie du programme scolaire étant entendu qu'il s'agit de l'histoire de l'Europe et en même temps des européens d'origine africaine.
Et pourquoi pas, faire des documentaires parlant du code noir (esclavage), du commerce triangulaire, avec un traitement juste et équilibré, sans pathos, sans effets capables de réveiller des rancoeurs inutiles. Simplement se placer dans une démarche historique neutre.

-Égalité d'expression, de traitement médiatique ( très souvent inexistante) et pourtant propice à prévenir ou contenir les débordements et dérives du communautarisme, les ressentiments intercommunautaires. ( du style: le juif est plus écouté que le noir ou l'arabe.)
Permettre aux noirs d'avoir une représentativité dans les médias:
I-Télé a fait cette effort avec notamment Joseph Andjou (présentateur de l'émission I-Afrique)
et Harry Roselmack (qui rejoint TF1).

-Lutte contre la stigmatisation dont sont victimes les noirs ( parmi lesquels des arabes) et qui empêchent leur ascension sociale ( CPE, une ébauche de solution?)

-Reconnaître les français noirs comme des citoyens de premier ordre ( ce qui, par voie de conséquence, éviterait que ces derniers ne rejettent leur identité française et ne se rattachent davantage à leurs racines africaines (ou que certains agitateurs fassent de l'esclavage et du colonialisme la cause de tous leurs malheurs).

À l'extérieur:

-Revoir la politique française en Afrique ( dans les anciennes colonies), redonner à la Françafrique un visage plus humain, coopératif, moins infantilisant et paternaliste. En outre, il s'agit d'un moyen efficace de contrecarrer la mainmise américaine de plus en plus importante en Afrique de l'Ouest notamment.

-Développer un partenariat économique plus équitable ( rompre avec "la détérioration des termes de l'échange" comme le disait Senghor). Lutter plus efficacement contre la pauvreté en ne se limitant pas à diminuer la dette ou l'annuler. Veiller à ce que les fonds alloués au développement arrivent à destination des populations ( et pas détournés par les régimes en place).
Moins de pauvreté= moins d'immigration et atténuation du sentiment d'exploitation par l'Occident.

- Trouver des mesures efficaces mais surtout humaines de réglementer et contenir l'immigration. Beaucoup d'aspirants à l'immigration sont refoulés et souvent humiliés. Ce manque de considération renvoie au spectre du racisme et donc au colonialisme aux yeux des déboutés/refoulés. ( lacunes au niveau des ambassades dont l'accueil est souvent glacial, rude, sans égard).


- Et enfin : paix et amour.

Last edited by Chad (12-03-2006 22:43:18)

39

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Dieudonné à Damas pour un spectacle exceptionnel le 5 mars. Ce "best of" se tiendra à Dar al Assad dans le plus grand théâtre de la ville, à l'occasion de "Damas, capitale culturelle arabe 2008".

Venez nombreux !

40

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chami a écrit:

Dieudonné à Damas pour un spectacle exceptionnel le 5 mars. Ce "best of" se tiendra à Dar al Assad dans le plus grand théâtre de la ville, à l'occasion de "Damas, capitale culturelle arabe 2008".

Venez nombreux !

Et le voyage est-il pris en charge par les organisateurs ? (Au départ de Paris, de Lyon et de Marseille)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chami a écrit:

Dieudonné à Damas pour un spectacle exceptionnel le 5 mars. Ce "best of" se tiendra à Dar al Assad dans le plus grand théâtre de la ville, à l'occasion de "Damas, capitale culturelle arabe 2008".

Venez nombreux !

c'est l'ami Bachar qui l'a invité ?

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Personne pour réagir à la polémique Dieudonné ?

Pourtant, il me semble que Claude Guéant a fait une belle bâtise à trop vouloir donner des gages au lobby sioniste en voulant faire taire Dieudonné et lui interdire de se présenter.

Il n'a fait, semble-t-il, que donner de la voix à l'individu et à ses listes, et donner une sorte de crédit aux thèses de Dieudonné.

Le point de vue de Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite :

"Attention à ne pas faire à Dieudonné trop de publicité"

Par Jean-Michel de Marchi, publié le 04/05/2009 14:59 - mis à jour le 04/05/2009 16:12

Le politique Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite et chercheur associé à l'IRIS, réagit à la volonté de l'Elysée d'étudier une éventuelle interdiction des listes "antisionistes" présentées par Dieudonné aux élections européennes.

Une requête de l'Elysée devant les tribunaux pour faire interdire les listes "antisionistes" présentées par Dieudonné aux élections européennes aurait-elle des chances d'aboutir?

Avant le début de la campagne électorale, cela me paraît très compliqué. Ce serait une première en France. Nous avons une conception très large de la liberté d'expression et, fort heureusement, l'interdiction préventive de présenter des listes n'existe pas. Pour cela, il faut une condamnation préalable, telle que la privation des droits civiques, ce qui n'est pas le cas pour Dieudonné. Pour interdire ces listes, il faudra donc certainement attendre que l'un ou l'autre des membres qui les composent émettent des idées racistes ou antisémites lors de la campagne.
Rencontre entre Dieudonné et Jean-Marie Le Pen le 22 avril 2007, après le premier tour de l'élection présidentielle.

L'annonce faite par Claude Guéant, le secrétaire général de L'Elysée, est-elle prématurée?

Oui, je le crois. D'autant qu'il est difficile de savoir à quoi joue Dieudonné. Va-t-il vraiment aller au bout et déposer plusieurs listes? Et avec qui? On sait qu'il est accompagné d'Alain Soral, ancien du FN, ainsi que de Yahia Gouasmi, président du Parti Antisioniste et du centre Zahra France, qui regroupe des musulmans chiites. Mais Kémi Séba, le fondateur du groupuscule radical noir Tribu Ka, aujourd'hui dissous, a refusé. Ensuite, qui financera la campagne? Il y a beaucoup d'incertitudes. Il n'est pas évident du tout que Dieudonné veuille réellement aller au bout. Attention à ne pas lui faire trop de publicité. C'est pour cela que je dis que l'Elysée prend une position risquée en annonçant une intervention devant la justice.

L'éventuelle présentation de ces listes "antisionnistes" serait-elle le reflet d'une montée de l'antisémitisme en France?

Il y a un double mouvement dans la société. D'un côté, la société française dans son ensemble est de plus en plus tolérante avec les minorités. De l'autre, et les rapports (Ministère de l'Intérieur, CRIF) convergent là-dessus, on assiste à une montée des actes antisémites, liés en partie aux événements du Proche-Orient, mais pas seulement. C'est compliqué de déterminer l'effet de la cause. Le discours antisémite créé-t-il des actes antisémites, ou est-ce parce qu'il y a des actes antisémites que certains personnages les répercutent sur la scène politique?

Je suis assez d'accord avec lui.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Et voilà, à part une poignée de fachos, tout le monde s'en foutait et personne n'y prétait attention, et maintenant il va passer sur toutes les télés et toutes les radios. Il espère quoi Guéant ? que Dieudonné va siphonner les voix du FN ?

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

A mon avis il veut surtout montrer patte blanche, surtout avant l'arrivée d'Avigdor Lieberman en Europe.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Patte blanche ? Mouarf, si tu t'imagines que Lieberman en a quelque chose à foutre de Dieudonné, c'est que tu crois encore au protocole des sages de sion. Enfin de nos jours on dit lobby ou complot sioniste. Et là, on peut plus faire grand chose pour toi.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Wahaha le gros procès d'intention, tu extrapoles un max...

Avigdor lieberman vient en Europe, Guéant veut montrer patte blanche auprès de ceux qui le soutiennent et qui soutiennent le sionisme. Il pense pouvoir ramasser 2-3% et assurer à l'ump de rester en tête aux européennes.

Et au dela de tout ça, j'y suis pour rien si pendant la guerre à Gaza, le crif et une bonne partie de ses ouailles manifestaient drapeau israélien à la main... L'inverse est vrai aussi d'ailleurs.

47

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Chad a écrit:
Ivan le Terrible a écrit:
Chad a écrit:

paix et amour

Et qui va payer les dédommagements pour tous les descendants des esclaves, les juifs ont eu des dédommagements il est normal que les noirs perçoivent des réparations équivalentes pour les souffrances endurées…

Voici des extraits du Code Noir qui a duré jusqu’au 4 mars 1848. WOW!

Article 7
Leur défendons pareillement de tenir le marché des nègres et de toute autre marchandise auxdits jours, sur pareille peine de confiscation des marchandises qui se trouveront alors au marché et d'amende arbitraire contre les marchands.

Article 12
Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents.

Article 33
L'esclave qui aura frappé son maître, sa maîtresse ou le mari de sa maîtresse, ou leurs enfants avec contusion ou effusion de sang, ou au visage, sera puni de mort.

Etc…

Il me semble que l'objet des revendications des noirs, ce n'est pas un dédommagement financier, impossible puisque l'on ne peut évaluer réellement le préjudice subi, disparate d'une nation à l'autre.

Je pense que les revendications sont plutôt symboliques, pédagogiques et politiques:

À l'intérieur de la France:

- Respect de la mémoire, reconnaissance unanime (et étatique) de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité devant aussi faire partie du programme scolaire étant entendu qu'il s'agit de l'histoire de l'Europe et en même temps des européens d'origine africaine.
Et pourquoi pas, faire des documentaires parlant du code noir (esclavage), du commerce triangulaire, avec un traitement juste et équilibré, sans pathos, sans effets capables de réveiller des rancoeurs inutiles. Simplement se placer dans une démarche historique neutre.

-Égalité d'expression, de traitement médiatique ( très souvent inexistante) et pourtant propice à prévenir ou contenir les débordements et dérives du communautarisme, les ressentiments intercommunautaires. ( du style: le juif est plus écouté que le noir ou l'arabe.)
Permettre aux noirs d'avoir une représentativité dans les médias:
I-Télé a fait cette effort avec notamment Joseph Andjou (présentateur de l'émission I-Afrique)
et Harry Roselmack (qui rejoint TF1).

-Lutte contre la stigmatisation dont sont victimes les noirs ( parmi lesquels des arabes) et qui empêchent leur ascension sociale ( CPE, une ébauche de solution?)

-Reconnaître les français noirs comme des citoyens de premier ordre ( ce qui, par voie de conséquence, éviterait que ces derniers ne rejettent leur identité française et ne se rattachent davantage à leurs racines africaines (ou que certains agitateurs fassent de l'esclavage et du colonialisme la cause de tous leurs malheurs).

À l'extérieur:

-Revoir la politique française en Afrique ( dans les anciennes colonies), redonner à la Françafrique un visage plus humain, coopératif, moins infantilisant et paternaliste. En outre, il s'agit d'un moyen efficace de contrecarrer la mainmise américaine de plus en plus importante en Afrique de l'Ouest notamment.

-Développer un partenariat économique plus équitable ( rompre avec "la détérioration des termes de l'échange" comme le disait Senghor). Lutter plus efficacement contre la pauvreté en ne se limitant pas à diminuer la dette ou l'annuler. Veiller à ce que les fonds alloués au développement arrivent à destination des populations ( et pas détournés par les régimes en place).
Moins de pauvreté= moins d'immigration et atténuation du sentiment d'exploitation par l'Occident.

- Trouver des mesures efficaces mais surtout humaines de réglementer et contenir l'immigration. Beaucoup d'aspirants à l'immigration sont refoulés et souvent humiliés. Ce manque de considération renvoie au spectre du racisme et donc au colonialisme aux yeux des déboutés/refoulés. ( lacunes au niveau des ambassades dont l'accueil est souvent glacial, rude, sans égard).


- Et enfin : paix et amour.

Alors,

tu dis que "les noirs" doivent être "compensés" (symboliquement, ou matériellement?). Pour moi ça ne veut pas dire grand chose (d'ailleurs tu leur ajoutes bizarrement les arabes pour compliquer la chose). N'avoir en commun qu'un taux de mélanine n'est pas un critère très frappant au vu des différences internes au continent, sans parler des Antillais/Guyanais. On donne une demi-compensation aux métis? Libérien, Nigerian, Malien, Antillais, Brésilien, c'est pareil?

Respect de la mémoire: on enseigne l'histoire du commerce triangulaire, Bordeaux Nantes tout ça, je la connais et elle était dans mon manuel. Pas besoin d'en faire plus car il n'y a pas plus. L'esclavage n'est pas comparable à la Shoah. Ce sont simplement deux choses différentes, l'une nous affectant par ailleurs beaucoup plus, nos grands-parents en étant contemporains (sans rappeler sa portée universelle etc. Entre un génocide industrialisé et un commerce, si honteux soit-il, car il l'était, il y a malheureusement une différence). Et pourquoi, pour suivre ton idée, des noirs ne feraient-ils pas pour l'esclavage ce que des gens comme Lanzmann ont fait pour la Shoah et produisent leurs documentaires?

"le juif est plus écouté que le noir". Ca n'engage que toi. Des noirs invités à la télévision, j'en vois tous les jours et de toute façon ce que les gens disent m'intéresse plus que leurs origines. Après s'il y a plus de juifs que de noirs journalistes, tant mieux pour eux, mais personne n'est responsable. A moins que tu veuilles les renvoyer pour améliorer d'hypothétiques quotas?

D'accord pour la Françafrique et l'immigration, bien sûr. Par contre, excuse moi de te le dire, mais au regard de la loi, il n'y a pas grand-chose de plus que l'on puisse faire pour que les Français noirs soient des citoyens de premier ordre (et au regard de la loi, ils le sont). Tout ça pour dire que réduire le problème à un critère ethnique est un peu facile. En France, ce sont les pauvres qui sont les plus discriminés quelle que soit leur couleur. Un brin de conscience de classe pourrait, peut-être, arrêter cette compétition de victimes (même si elle se comprend)

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

mouaif a écrit:

Alors,

Entre un génocide industrialisé et un commerce, si honteux soit-il, car il l'était, il y a malheureusement une différence). Et pourquoi, pour suivre ton idée, des noirs ne feraient-ils pas pour l'esclavage ce que des gens comme Lanzmann ont fait pour la Shoah et produisent leurs documentaires?

Ton choix des mots me fait délirer. Et si tu remplaçais l'expression "commerce" par "traite négrière industrialisée et institutionnalisée"... enfin bref, ça n'a pas de sens de comparer ce qui n'est pas comparable.

Quant aux documentaires et films sur l'esclavage, certains ont été faits, d'autres ont été bloqués (sous prétexte "qu'ils ravivraient des souvenirs douloureux pour rien").

Quand on post on raconte pas sa vie.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

Orcid a écrit:

Wahaha le gros procès d'intention, tu extrapoles un max...

Avigdor lieberman vient en Europe, Guéant veut montrer patte blanche auprès de ceux qui le soutiennent et qui soutiennent le sionisme. Il pense pouvoir ramasser 2-3% et assurer à l'ump de rester en tête aux européennes.

Procès d'intention ? J'ai mis un "si", c'est pas pour rien quand même !
Pour l'extrapolation, je la vois plutôt dans le fait de s'imaginer que l'électorat juif fait un lien entre visite de Lieberman et présence électorale de Dieudonné. A force de voir des liens partout on finit par perdre le nord.

Re: Dieudonné condamné ("juifs négriers") : interdit d'élections ?

C'est un crime l'antisionnisme ?

M'enfin bon.