Topic: Amos Oz à l'ENS

En lien, le compte-rendu d'une passionnante conférence de l'écrivain israelien Amos Oz à normale sup, que je suis allé voir tout spécialement. Une vision très juste du conflit, je trouve, et de belles références à son livre.

http://www.gauches.net/article699.html

Re: Amos Oz à l'ENS

Effectivement la conférence devait être passionnante: si tu as des éléments restés off de complément sur sa vision du conflit...

Vision qui, je suis d'accord avec toi, semble très juste. Elle a pour elle d'être modérée et, surtout, de ne rien sous-entendre en faveur d'un des deux camps - alors que c'est souvent le cas chez nous.

Il a raison de rappeler qu'il serait temps de changer de prisme, de ne plus voir le conflit comme une lutte entre un bon et un méchant, mais comme une lutte d'autant plus tragique qu'elle est légitime pour les deux camps. Peut-être est-ce une reproduction des schémas nationalistes qui ont un jour prévalu sous nos latitudes.

Ce que j'ai trouvé le plus inquiétant, à la lecture du compte-rendu, est que Amos Oz semble aboutir à des évidences (du type "il ne s'agit pas d'une lutte entre un bon et un méchant"), alors pourtant que sa vision des médias et intellectuels européens (ils s'étripent quotidiennement sur ce sujet pour départager le gentil du méchant) est loin d'être honteusement exagérée - pour la partie médiatique c'est une certitude.

Si j'avais un petit doute à formuler: ce serait sur la raison que se sont faite les peuples de l'amputation nécessaire, présentée quasiment comme la chose la mieux partagée du monde au proche-orient (mais évidemment, ce doute vient de quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds là-bas, et qui connaît la question fort moins bien que M. Oz). Je me méfie des sondages, surtout sur une question comme celle-là.

Enfin, j'ai adoré « Je ne lis pas Le Monde même s'il m'arrive d'y écrire ». C'est la voie de la sagesse.

"Moult a appris qui bien connut ahan"