Topic: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

http://66.249.93.104/search?q=cache:OpD … &hl=fr

C'est ainsi que le figaro parle des émeutes de banlieues qui secouent actuellement en France.


quand le figaro a honte de se planter, ils suppriment les articles "gênants"...on trouve des articles bien plus vieux que celui-ci dans leurs archives, mais plus d article daté d'il y a deux jours sur le retour au calme!

Je trouve d'une part honteux qu'un journal soit à la botte du gouvernement au point de publier les infos données par la prefecture sans meme les vérifier et d'autre part proprement scandaleux que lorsqu'ils se trompent de la sorte, l'article "disparaisse" des archives consultables...

quel putain de journal de merde. Le Figaro se jette tous les jours!

ah?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Il se passe quoi en fait ? Vu de Londres on a l'impression  que Paris est à feu et à sang...

"The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt." Bertrand Jacquillat

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

c'est clair! au secours, on va tous mourir!

pfff!

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

YoBe a écrit:

Il se passe quoi en fait ? Vu de Londres on a l'impression  que Paris est à feu et à sang...

C'était moins calme à Londres la semaine dernière, avec un mort au tapis en prime.

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

RiL a écrit:

quel putain de journal de merde. Le Figaro se jette tous les jours!

À Arrêts sur Images il ya  un commentaire de deux unes récentes, où l'on voit que Le Fig recycle tout et n'importe quoi pour effrayer son lectorat.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

toast a écrit:
RiL a écrit:

quel putain de journal de merde. Le Figaro se jette tous les jours!

À Arrêts sur Images il ya  un commentaire de deux unes récentes, où l'on voit que Le Fig recycle tout et n'importe quoi pour effrayer son lectorat.

J'ai vu l'ASI en question : un sommet d'argumentation spécieuse. Langue de bois en teck massif imputrescible. La chroniqueuse ironisait sur le fait que la photo de "une" illustrant la découverte d'un projet d'attentat sol-air contre des avions de ligne ( un cagoulé équipé d'un missile anti-aérien, stinger ou autre ) était en fait un soldat nicaraguayen . Même si l'on peut trouvr le procédé douteux, ça ne retire rien au fait, contrairement à ce qu'elle laissait complaisamment entendre.


Ce genre de détournement d'image est quotidien, parfois pour des raisons pratiqus ( comment représenter un terroriste en pleine action ) et l'on peut trouver des cntaines de détournements similaires : je me souviens notamment d'une photo passée dans le "nouvel obs" présentant les suppôts de la purification ethnique ( faudra d'ailleurs m'expliquer depuis quand Serbes, Croates et Slaves musulmans n'appartiennent plus à une même ethnie ). Les gros bras en question avec des vrais bonnes sales gueules portaient sur leur béret...... un écusson à damier.

Bref, tout ceci pour laisser sous-entendre qu'on était en plein dans la ligne Serge Dassault. Puant et malhonnête, surtout pour une émission de décryptage.

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Tu dois mieux entendre entre les lignes que moi, je n'ai pas entendu de déni de la menace terroriste dans ASI.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Le petit sourire grimaçant et lourd de sous-entendus de la chronique était assez expressif.


Je te concède qu'elle est tellement laide qu'elle se voulait peut-être gracieuse.

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

C'est nouveau ça, après la graphologie, l'interprétation des sourires...

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Etudiant en vadrouille a écrit:
YoBe a écrit:

Il se passe quoi en fait ? Vu de Londres on a l'impression  que Paris est à feu et à sang...

C'était moins calme à Londres la semaine dernière, avec un mort au tapis en prime.

Tu dois parler de Birmingham ?

"The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt." Bertrand Jacquillat

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Yes, Sire !

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

et toi de mes propos.


L'émission est consultable sur son site internet. Tu la regardes et tu en tires les conséquences que tu veux.

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

CzardetouteslesRussie a écrit:

Le petit sourire grimaçant et lourd de sous-entendus de la chronique était assez expressif.

Je te concède qu'elle est tellement laide qu'elle se voulait peut-être gracieuse.

Ca mérite le bénéfice du doute : ele a des rictus parfois assez difficiles à comprendre.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

14

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

bon pour répondre à YoBe: rive gauche pas grand' chose, dieu soit loué! Pour ce qui est de Clichy, il y a des bastons cailles CRS tous les soirs depuis la mort de deux blaireaux.

Je suis désolé, mais c'est Darwin: quand tu te planques dans un transformateur, je dirais que quelque part tu mérites de mourir et que c'est le fait de ne pas propager tes gènes qui aide à l'amélioration du genre humain... Cette digression à part, la gestion de la crise par notre gouvernement a été calamiteuse: annonces propres à embraser "les quartiers", jugements hatifs sur les raisons de la fuite de ces gamins, etc. 

En gros: ces deux ados sont des boulets qui méritaient de mourir du fait d'une connerie extrême, mais les présenter comme des voleurs de poules n'a pas été l'idée la plus brillante de Sarko...

Last edited by RiL (03-11-2005 02:03:40)

ah?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Et pour couronner le tout, un tandem Chirac-Villepin qui tarde à réagir, laissant avec délectation Sarko s'embourber dans sa merde. Au passage, les media ont monté en épingle un duel improbable Sarko/Begag, tout ça va se finir par un lancer de nains et un arrêt du CE.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

C'est marrant, ce fiasco me rappelle les paillottes corses : foirade gouvernmentale complète de A à Z, pieds systématiquement dans le plat, déclarations à l'emporte-pièce et ainsi de suite. Voyons si Sarkozy poussera sa soi-disante franchise du collier jusqu'à avouer publiquement qu'il a gravement merdé.

Jean Véronis a écrit:

Amusant, mais ce qui l'est moins c'est que deux gamins sont morts électrocutés en rentrant d'un match de foot. Si encore c'était de la racaille, mais même pas. Et il est un peu écoeurant de voir les plus hauts personnages de l'Etat essayer de nous faire croire le contraire.

-- http://aixtal.blogspot.com/2005/11/lexi … aille.html

Éric Dupin a écrit:

… Dans ce climat malsain, les dérapages verbaux calculés de Nicolas Sarkozy aggravent le mal. On peut le soutenir lorsqu'il entend nettoyer certains quartiers des trafics en tous genres qui les minent et mettre hors d'état de nuire les "voyous" - le mot est adéquat - qui y sévissent. L'emploi du terme de "racaille", au demeurant fièrement revendiqué par certains délinquants, expose par contre à de fâcheux amalgames. Et si le "traitement social" des banlieues a effectivement fait la preuve de ses limites, ce n'est pas une raison pour sombrer dans la démagogie répressive en prônant la disparition de la "police de proximité".

-- http://ericdupin.blogs.com/murmures/200 … dsint.html

RiL a écrit:

Je suis désolé, mais c'est Darwin: quand tu te planques dans un transformateur, je dirais que quelque part tu mérites de mourir et que c'est le fait de ne pas propager tes gènes qui aide à l'amélioration du genre humain...

On le fera graver sur ta tombe.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

YoBe a écrit:

Il se passe quoi en fait ? Vu de Londres on a l'impression que Paris est à feu et à sang...

Même impression. Je n'y comprends rien. OK pour Clichy, mais pourquoi les autres s'y mettent ?

Hauts-de-Seine: dizaines voitures brûlées, cocktail molotov sur commissariat

AFP 03.11.05 | 03h36

Des dizaines de véhicules ont été incendiés dans la soirée de mercredi dans les Hauts-de-Seine, où deux cocktails molotov ont été lancés sur un commissariat d'Antony et trois personnes interpellées dans d'autres villes, a-t-on appris de sources policières.

Le département était redevenu calme jeudi vers 03H00, a-t-on appris de mêmes sources.

A la même heure, il n'y avait pas eu d'affrontements directs dans les sept villes concernées, a précisé une de ces sources. La police comme les pompiers n'ont déploré aucun blessé dans leurs rangs.

A Antony, neuf véhicules ont été brûlés. Deux cocktails molotov ont été lancés sur la façade du commissariat, sans faire de dégâts importants, la façade ayant simplement été noircie.

Policiers et pompiers ont été caillassés à Villeneuve-la-Garenne, lors d'interventions sur des feux de véhicules et de containers à poubelles. Un homme a été interpellé.

A Suresnes, deux personnes ont été interpellées et plusieurs voitures incendiées. Une voiture a brûlé à Gennevilliers.

A Colombes, deux voitures ont été incendiées.

A Nanterre comme à Sèvres, policiers et pompiers ont été caillassés en intervenant, respectivement dans les cités du Bateau (trois containers à poubelles brûlés) et Danton (six véhicules détruits).

La nuit précédente, les pompiers avaient déjà été accueillis par des jets de projectiles et de cocktails molotov au Bateau à Nanterre. Un pompier avait reçu un cocktail molotov éteint sur son casque, ce qui avait nécessité une brêve hospitalisation pour lui ôter le liquide inflammable des yeux.

Une dizaine de communes de Seine-Saint-Denis avaient été gagnées mardi par les violences urbaines, commencées à Clichy-sous-Bois jeudi dernier après la mort accidentelle de deux mineurs qui s'étaient réfugiés dans un transformateur EDF croyant être poursuivis par la police, à tort selon les autorités.

Les violences urbaines se sont depuis étendues à d'autres départements de la région parisienne.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

il semblerait que l histoire du transfo EDF s'affine un peu et que la these du vol de chantier  ne soient plus aussi certaine:

http://www.20minutes.fr/journal/france/ … ?ida=63672

"las bas si j y suis" du 2 nov  a la minute 44

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

L'une des raisons aussi c'est le fait que les CRS ont balance une bombe lacrymogene dans une grande mosquee du 93 ce qui a declenche une reaction en chaine de cite en cite, de ville en ville (etant donne que plusieurs villes se partagent les meme mosquees) malgre les appels pathetiques au calme du CFCM et des representants religieux du 93.

???? ????????? ????????? ?????????...?????? ?????? - ???? ?a?????? ??? ? ????????? ?????????? ?????!...

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Exemple de titre (BBC) :
Seventh night of Paris violence
French police battle with rioting youths for a seventh consecutive night in immigrant communities near the capital.

"The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt." Bertrand Jacquillat

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

RiL a écrit:

En gros: ces deux ados sont des boulets qui méritaient de mourir du fait d'une connerie extrême.

Un "vieux con" comme toi (je ne fais que citer ton titre), du fait de sa connerie assumée, mérite donc également de mourir, si je te suis bien... Tu choisis la pendaison ou le transfo?

Et moi, la reine des gaffeuses et des conneries en tous genres, je dois donc faire de même pour éviter de transmettre mes gènes déficients à l'humanité future.

Et tant qu'à faire, soutenons la peine de mort contre les meurtriers handicapés mentaux, au states et ailleurs.

Misère!

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Ce sont deux pauvres mômes qui se sont tués en faisant une connerie (nous autres au même âge avons probablement commis de pareilles bêtises mais on a eu le bol de nous en sortir sans même nous apercevoir qu'on aurait pû se tuer.)
Ceci dit même si la police les avait poursuivis (ce qui ne semble pas être le cas) ils convient de noter qu'ils ont choisis d'eux même de se planquer là, je trouve légèrement étrange toute cette polémique qui viserait à rendre la police responsable de leur mort.

Ceci dit  qui me semble intéressant ce n'est pas tant la réalité des faits (finalement en l'espèce l'image que s'en font les "voyous"/"jeunes"  a plus d'importance) mais de rechercher c'est de noter comment et pourquoi le contrôle social a cessé à la suite de cet évènement et pas d'un autre et à abouti à une explosion de violence. Il est un peu simpliste de dire qu'il s'agit là d'un simple prétexte pour se défouler des prétextes de ce type il y en a toutes les semaines. De même on ne peut pas tout mettre sur le dos de Sarko et de ses déclarations après tout il se livre a de telles rodomontades depuis plusieurs mois.
J'ai tendance à penser que l'un des problème est précisément que la police n'ayant fait aucune connerie au départ, il a été impossible d'offrir au bon peuple la tête de 2 flics sur un plateau pour les calmer, ni de faire des excuses aux familles. Souvent il me semble que les émeutes ne démarrent pas sur des cas de véritables bavures mais sur des cas plus limites (ex la mort d'un type décédé en GAV dans le 17ème Nord il y a deux mois = zéro émeute / la mort d'un gamin tué après avoir foncé en voiture sur un barrage de police = des émeutes)

Last edited by Paul (03-11-2005 10:24:41)

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Je suis en partie d'accord avec ce que tu dis, Paul.

Ton interrogation sur le point de départ de tels événements est pertinente. ça me rappelle une phrase de Sartre, qui dit que les choses cessent d'être acceptables non parce qu'elles sont pires et qu'elles dépassent les bornes du supportable, mais parce qu'on DECIDE qu'on ne veut plus les supporter, même s'il n'y a pas eu de dégradation de la situation. En l'occurence, peu importe ici si les policiers étaient responsables ou non pour comprendre ces explosions de violence.

Peut-être pourrait-on les comprendre à travers l'analyse d'une période bien plus longue, au cours de laquelle des bavures ont eu lieu et ont été étouffés, ou très peu sanctionnées, contribuant à une sorte de "mythe du martyr" (du fait par exemple de l'absence d'enquête). Un mouvement de jeunes de banlieue a d'ailleurs commencé à se développer (association qui plaide pour des enquêtes systématiques et neutres en cas de mort suspecte, évidemment sur un mode de dialogue, rien à voir avec une incitation à des émeutes). Mais c'est important à relever car ça permet de comprendre le sentiment latent de révolte et qui, combiné également à d'autres facteurs, a conduit à ces émeutes. Ces deux gamins ont donc directement été élevés au rang de martyr avant même qu'une enquête ait eu lieu.

Voilà pourquoi l'examen du simple fait divers des gamins morts dans un transfo ne nous aidera pas à comprendre ces violences.

Last edited by erasme (03-11-2005 11:02:47)

24

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

À l'aimable attention de mesdames et messieurs les Parlementaires français.
Copie à la presse et aux électeurs et électrices.

Petit Nicolas, il va vraiment falloir te calmer... La rupture approche ! La France va te quitter...

Mercredi 2 novembre 2005 - Christian Cotten, enquête de Smaïn Bedrouni.

Oui, je sais, perdre la femme que l'on a cru aimer, être abandonné par l'alliée que l'on croyait fidèle, être trompé en pleine scène politico-médiatique, c'est une difficile épreuve et une longue souffrance.

Rien ne justifie pourtant que tu transformes ta douleur personnelle en une violence ministérielle qui te conduit à instaurer dans ce pays un climat de guerre civile.

J'en suis navré moi-même, de cette brutalité verbale que ma conscience me conduit à exercer aujourd'hui à ton encontre, petit Nicolas : tu es le premier fauteur de troubles à l'ordre public de ce pays et tu es en train de devenir le terroriste en chef qui met en danger les fondements mêmes de notre société.

Tu me pardonneras, j'en suis certain, ce tutoiement familier ; nous avons à peu près le même âge et, par ailleurs, je vois mal comment je pourrais faire autrement que te tutoyer ici : la racaille arabe tutoie tout le monde, c'est bien connu, et le thérapeute, face au petit garçon immature et violent que tu manifestes ces temps-ci, ne sait faire autrement que t'offrir ce tutoiement compassionnel pour un être en souffrance qui est en train de faire des conneries majeures.

Que tu te comportes en petit garçon colérique et incohérent n'est pas en soi un problème, cela arrive à tout le monde : le souci est que tu es aussi ministre et que tes jouets préférés sont des compagnies de CRS et quelques médias aux ordres.

J'en entends ces jours-ci qui me disent : « Il faudrait envoyer l'armée » (à Clichy-sous-Bois). Tu fais plus fort que Jean-Marie. Dans quel sourd et obscur concours es-tu donc engagé avec lui ?

D'autres, et leurs souffrances et colère se comprennent elles aussi, disent : « Et cet homme assassiné il y a peu, à Épinay, pour une affaire d'appareil photo, pourquoi sa famille n'est-elle pas elle aussi reçue par le Premier Ministre ? Parce qu'il est « français » ? »

Petit Nicolas, tu répands la haine entre les français et ceux que nous devrions considérer comme nos hôtes tant qu'ils ne sont pas encore français ou repartis dignement chez eux, mais que nous préférons transformer ici en esclaves du travail sans papier, faire griller vifs dans des immeubles délabrés ou aller provoquer à coups de grenades lacrymogènes dans leurs pauvres salles de prières ou sur les esplanades désertes des sombres cités d'Argenteuil.

Je suppose que, demain, nous aurons droit à des violences contre une synagogue, pour faire bon poids et bonne mesure : les réseaux sionistes occultes et violents de ce pays ont les opérateurs compétents pour cela et ils sauront trouver deux ou trois jeunes imbéciles à l'air arabo-musulman comme faciles boucs émissaires.

Petit Nicolas, tu respires la souffrance intérieure d'un petit homme qui fantasme la grandeur et ne trouve d'autre voie pour tenter d'imposer son élection que celle de la violence, dont tu prétendras venir nous sauver une fois élu... Le procédé est éculé, petit Nicolas. Les électeurs ne s'y laisseront pas prendre.

Lire la suite :

http://www.politiquedevie.net/VIemeRepu … icolas.htm

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Entre les stagiaires non rémunérés qui commencent à se mobiliser, et les jeunes de banlieues qui se révoltent, les signes d'une coupure nette entre le pouvoir et la jeunesse sont de plus en plus saillants.

Loin de moi l'idée de défendre un certain nombre de connards (excusez moi du terme) qui brulent les voitures de citoyens raisonnables pris entre les feux de voyous et de policiers, voyous qu'on ferait bien d'enfermer plutôt que de discourir sur la prétendue karcherisation des cités. Mais tout cela traduit un malaise profond que la droite au pouvoir nourrit depuis 3 ans.

Ce gouvernement a intérêt à prendre des dispositions s'il ne veut pas se retrouver en Mai prochain avec 1 million de jeunes dans la rue, aux côtés d'1 million de salariés en colère. Je dis ça je dis rien.

Last edited by Greg (03-11-2005 12:16:14)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Alors ne dis rien, plutôt wink

Last edited by Narval (03-11-2005 12:23:15)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Tiens, trop chou, le moineau posé sur le rebord de ma fenêtre.... J'espère juste qu'il n'a pas la grippe aviaire.

(ça te va?)

Last edited by erasme (03-11-2005 12:29:45)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Edite mon quote, et trouve une autre repartie ;p

Last edited by Narval (03-11-2005 12:23:39)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Dois-je te demander une autorisation administrative pour m'exprimer Guillaume ?

Last edited by Greg (04-11-2005 00:36:22)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

C'est quoi un socialiBste? Ma culture politique est en effet lacunaire.

Last edited by erasme (03-11-2005 12:32:50)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Etudiant en vadrouille a écrit:
Mathieu a écrit:

Je le trouve pas mal du tout. Dommage qu'il ait utilisé des stratégies à deux balles en 2002.

La stratégie ce n'est pas sa faute mais celle de ce c** de Manuel Valls. Lui c'est comme Mechancon, des nuisibles en puissance.

Valls a quitté le cabinet de Jospin fin 2000. T'es sûr que c'est de sa faute, tu confonds pas avec Seguela ?

Sinon, il faut évidemment voter NPS, cher Mathieu.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

posteur fou a écrit:

Il faut que nos politiques aient de la m.... aux yeux pour ne pas décider de l'expulsion immédiate des populations d'origine non européenne, du bouclage du territoire et de l'intervention de l'armée, avec tirs à armes réelles puisque eux tirent à armes réelles.

elle était de quelle origine, ton arrière-arrière-arrière-arrière grand mère la (bip!) ? Vérifie bien, qu'on ne se trompe pas loors des expulsions.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Certes  sans rapport avec le sujet , je me permet de citer un extrait d un article du monde qui  commentait l'episode sncm.

http://www.lemonde.fr/web/imprimer_elem … 149,0.html

Pour autant, il n'est pas sain dans une démocratie, surtout quand elle est, comme en France, si malade, d'avoir un syndicalisme affaibli ou humilié. Quand la colère ne passe plus par le "filtre" syndical, elle peut donner lieu à bien des débordements, voire à des actes de désobéissance civile. Le climat social peut favoriser de tels dérapages. Le premier ministre, qui a promis aux confédérations, dès le 6 octobre, d'ouvrir un dialogue sur plusieurs chantiers, dont l'emploi, serait avisé de ne pas trop attendre et de prendre des initiatives pour revivifier la démocratie sociale.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

posteur fou a écrit:

Il faut que nos politiques aient de la m.... aux yeux pour ne pas décider de l'expulsion immédiate des populations d'origine non européenne, du bouclage du territoire et de l'intervention de l'armée, avec tirs à armes réelles puisque eux tirent à armes réelles.

Le probleme est bien connu: le sentiment d'injustice lié à la pauvreté dans les banlieues, alors pourquoi le ramener une fois encore à un  probleme ethnic?
D'antant que les gosses des cités, étant nés en France,  sont français, branleurs ou pas.
Xenophobie quand tu nous tiens...

Last edited by Fabien (03-11-2005 13:40:49)

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Un phénomène inquiétant est quoi que l'on en dise la communautarisation croissante des affrontements qui ont lieu, que ce soit à Clichy ou ailleurs. Ainsi les autorités reconnaissent être de plus en plus tributaires des associations musulmanes pour maintenir un semblant de calme dans un grand nombre de quartiers ("dans ces quartiers les maires ne peuvent plus rien faire sans les représentants de la communauté musulmane"), la chute d'une grenade lacrymogène à proximité d'une mosquée fait réagir médias, autorités et djeuns de façon disproportionnée, ... Inquiétant pour l'avenir à mon sens...
Tiré du monde daté d'aujourd'hui, ainsi que cette phrase lâchée par un CRS "peut-être qu'il va falloir envoyer l'armée. Ca devient impossible." (à prendre avec recul car, comme le dit le journaliste, lâchée dans un contexte de tension accumulée après une nuit d'affrontement, mais qui révèle bien d'une part la difficulté du travail des policiers et d'autre part l'ampleur des affrontements).

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

@ Gustave : OK. Mais il n'empêche que ce que tu dis n'ôte rien au fait qu'il ne s'agit pas de violences inter-ethniques. Tu pointes du doigt le fait qu'actuellement, les autorités religieuses tentent de calmer le jeu, qu'il s'agit d'un phénomène nouveau et, paraît-il, inquiétant.

Sauf que des émeutes du même genre ont eu lieu à intervalles plus ou moins réguliers depuis les années 1980, sans que pour autant la religion ait été évoquée, ni qu'elle ait été un facteur de trouble. C'est pour cela que j'insiste pour dire que le problème est essentiellement social. Le fait religieux est en quelque sorte "accessoire" dans ces problèmes de violences urbaines, et surtout très récent. Autrement dit, le malaise social dans les banlieues lui préexiste, donc la religion ne saurait en rien expliquer le phénomène, du moins à sa source.

Last edited by erasme (03-11-2005 14:37:45)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Posteur fou
1. Ces affrontements n'ont rien d'éthnique, il y a des jeunes blancs, blacks et beurs ensemble. La galérie de photo de l'autre blog le montre bien.

2. Les parents n'ont aucune autorité, parce que le modèle familial dominant dans ces quartiers est le modèle égalitaire. Cf autre thread. Un tel système ne marcherait que pour les familles de culture "française", ce qui le rendrait en plus grand partie  inutile (il y peuvent rien) et injuste (ils sont punis pour ce qu'ils ne gèrent pas) si on l'appliquait

Gustave
Les autorités religieuses ont un effet pacifiant dans la guérilla urbaine. je n'ai pas vu d'appel au jihad contre le Commissariat de quartier de la Courneuve, ni contre le camion de CRS immatriculé 1253 CDN 93. Dans les faits, j'ai vécu à Saint-Denis et je peux te dire que les racailles ne sont jamais  sincérement musulmanes. Jamais. JAMAIS.
Ce n'est pas de la rhétorique, sii tu cherches dans les archives, tu verras ici : (http://forum-scpo.com/forum-scpo/viewtopic.php?pid=10496

que j'ai IMMEDIATEMENT (le lendemain matin même) senti que l'aggression contre la pseudo-juive du RER était du flanc, parce que je savais les racailles ne se préoccupent pas de religion. Un comportement contraire est tellement abérrant que j'ai (discrètement) affirmé que l'aggression était pipeauté avant que le moindre média ait le moindre doute, cela m'a même valu les commentaires moqueurs de Flo. Cela pour dire que l'inquiètude assez beauffe sur les banlieues mises à feu et à sang par les mméchants musulmans me font doucement rigoler.

Edit : Désolé pour ceux qui lirait le thread en liant. Mon orthographe, ou mon énervement, était assez catastrophique.

Last edited by Narval (03-11-2005 15:46:50)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

la même, Narval.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Disons que ça rassure certains de se dire "ils ne sont pas comme nous", "c'est leur religion de m...". Sans vraiment connaître la religion et surtout sans être capable de comprendre que tu peux être blanc et te foutre de la religion, tout comme être un peu plus basané, être Maghrébien de n générations, tout en te foutant royalement de Allah, Yahvé ou autres inepties

Sur les cinq fils le ciel tombe ; on est dans la rue, la lumière d'octobre décline, les arbres bougent, les feuilles d'or volent dans le rythme simple du vent.  Ce sont des gemmes sous les pieds. On retient les chapeaux avec la main, les éclats noirs descendent à fond de train la pente. On traverse Paris, sept fois une étoile apparaît dans la Grand Ourse, on est à l'Académie d'absinthe.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Monsieur P. a écrit:

Allah, Yahvé ou autres INEPTIES

Touss! Touss!

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Mais encore? smile

Sur les cinq fils le ciel tombe ; on est dans la rue, la lumière d'octobre décline, les arbres bougent, les feuilles d'or volent dans le rythme simple du vent.  Ce sont des gemmes sous les pieds. On retient les chapeaux avec la main, les éclats noirs descendent à fond de train la pente. On traverse Paris, sept fois une étoile apparaît dans la Grand Ourse, on est à l'Académie d'absinthe.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Greg a écrit:

Entre les stagiaires non rémunérés qui commencent à se mobiliser, et les jeunes de banlieues qui se révoltent, les signes d'une coupure nette entre le pouvoir et la jeunesse sont de plus en plus saillants.

Loin de moi l'idée de défendre un certain nombre de connards (excusez moi du terme) qui brulent les voitures de citoyens raisonnables pris entre les feux de voyous et de policiers, voyous qu'on ferait bien d'enfermer plutôt que de discourir sur la prétendue karcherisation des cités. Mais tout cela traduit un malaise profond que la droite au pouvoir nourrit depuis 3 ans.

Ce gouvernement a intérêt à prendre des dispositions s'il ne veut pas se retrouver en Mai prochain avec 1 million de jeunes dans la rue, aux côtés d'1 million de salariés en colère. Je dis ça je dis rien.

Paragraphe 1 les gens qui brulent des voitures sont des jeunes et expriment la révolte des jeunes

Paragraphe 2 Les gens qui brulent des voiture sont des connards des voyous qui ne représentent rien d'autre qu'eux même.

Décide toi à ménager tant la ligne sécuritaire que la ligne sociale ça fait un peu âne de Buridan.

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

"Allah, Yahvé, et AUTRES INEPTIES"...

exemple : "Monsieur P, son pote, et autres connards" (j'exagère, c'est pour te faire comprendre la figure de style que tu as utilisée).

Tu vois tjrs pas? wink

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Ben c'est mon avis. Je n'insulte personne. Croire en quelque chose, je n'ai rien contre. Mais se battre au nom d'un doute, je trouve ça tellement absurde.

Sur les cinq fils le ciel tombe ; on est dans la rue, la lumière d'octobre décline, les arbres bougent, les feuilles d'or volent dans le rythme simple du vent.  Ce sont des gemmes sous les pieds. On retient les chapeaux avec la main, les éclats noirs descendent à fond de train la pente. On traverse Paris, sept fois une étoile apparaît dans la Grand Ourse, on est à l'Académie d'absinthe.

45

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Paul a écrit:

Paragraphe 1 les gens qui brulent des voitures sont des jeunes et expriment la révolte des jeunes

Paragraphe 2 Les gens qui brulent des voiture sont des connards des voyous qui ne représentent rien d'autre qu'eux même.

Décide toi à ménager tant la ligne sécuritaire que la ligne sociale ça fait un peu âne de Buridan.

Il y a un noyau dur de délinquants qui commentent des crimes innacceptables. Mais il n'y aurait pas un tel mouvement de révolte s'il n'y avait pas un soubassement culturel et économique de rejet qui dépasse largement le noyau dur.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Monsieur P. a écrit:

Ben c'est mon avis. Je n'insulte personne. Croire en quelque chose, je n'ai rien contre. Mais se battre au nom d'un doute, je trouve ça tellement absurde.

Je taquine, évidemment. Tu penses ce que tu veux. C'est juste la formulation qui m'a fait marrer.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Je ne dis pas que la cause du pb est religieuse, mais ce qui a de plus en plus tendance à s'affirmer c'est une gestion communautariste de ces évènements  qui permettent aussi à certaines associations religieuses de s'affirmer comme une autorité de fait dans ces cités, en lieu et place d'un état qui se contente de plus en plus de cette situation (cf la ligue islamique européenne...).
Ensuite si les racailles sont rarement religieuses j'en conviens parfaitement elles se revendiquent d'un certains nombre de références religieuses (déformées ou non mais cela ne change rien) et il y a plusieurs cas d'agressions antisémites qui furent de leur fait... Ce n'est certes pas la cause des incidents mais l'"affaire" de la mosquée et son impact tant sur les jeunes que sur les "pouvoirs" est significative...
Déléguer certains pouvoirs régaliens de l'état (sécurité) à des associations religieuses ne me semble pas très réjouissant. Nous n'en sommes pas encore là mais je ne m'engagerai pas sur le long terme...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

gustave a écrit:

Je ne dis pas que la cause du pb est religieuse, mais ce qui a de plus en plus tendance à s'affirmer c'est une gestion communautariste de ces évènements  qui permettent aussi à certaines associations religieuses de s'affirmer comme une autorité de fait dans ces cités, en lieu et place d'un état qui se contente de plus en plus de cette situation (cf la ligue islamique européenne...).

Les mosquées sont un canal de même type que les Eglises dans les chtits villages (le prêtre qui fait un sermon sur ce que les jeunes ont fait à la pauvre Babette, ca arrivait) ou les assocs'.
C'est un relais de l'Etat. L'Etat doit être présent en tant qu'Etat également, évidemment. Il n'a d'ailleurs pu se développer que parce que l'Etat s'est retiré, il n'a pas usurpé sa place.
Et étant ancien radical, ça me fait mal au coeur de le reconnaitre.

Ensuite si les racailles sont rarement religieuses j'en conviens parfaitement elles se revendiquent d'un certains nombre de références religieuses (déformées ou non mais cela ne change rien) et il y a plusieurs cas d'agressions antisémites qui furent de leur fait...

N'importe qui peut se revendiquer de n'importe quoi, dans les faits leur action n'est pas correllé à leur foi. S'ils ne pouvaient justifer en disant "c'est pas hallal", ils trouveraient autre chose. Prétendre le contraire serait comme prétendre que les crimes du LRA au nom du dieu des chrétiens montrent les dangers du Vatican.

Bon, je reconnais ta position défendable, mais je ne la partage pas. Voilà.

Last edited by Narval (03-11-2005 16:11:54)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

@ Gustave : En même temps, comme je le disais, ça fait une vingtaine d'années qu'il y a ce genre de problèmes. Si certaines autorités religieuses arrivent à calmer les gamins aujourd'hui, tant mieux (et encore, c'est pas gagné, et on n'a pas non plus le recul nécessaire pour mesurer le poids de ces autorités religieuses comme instrument de régulation de la violence). En tant qu'acteurs de la vie sociale de ces quartiers, il est normal qu'elles cherchent également à calmer le jeu et à se faire entendre. Mais évidemment, l'Etat doit avoir un rôle-clé dans l'apaisement des tensions.

J'ajouterais que les appels au calme lancés par ces autorités religieuses se sont accompagnées d'une incitation au respect des lois de la République. J'ajouterais en outre que de toutes façons, elles se sont manifestées dans un contexte de vide laissé par l'Etat. En effet, la gestion des tensions a depuis longtemps était délégué en grande partie à des médiateurs, ou autres acteurs de substitution. Il n'y a donc pas eu de grignotage de l'autorité étatique par ces instances religieuses, juste une adaptation face à une réalité sur le terrain qui risquait de s'envenimer.

Last edited by erasme (03-11-2005 16:09:17)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Tiens, ça me rappelle d'ailleurs la prise de position des autorités religieuses musulmanes lorsque les deux journalistes ont été kidnappés en Irak, soit disant en rapport avec la loi sur la laïcité. Elles ont effectivement condamné l'acte afin d'influer sur la libération des deux hommes. Mais en faisant cela, elles n'ont pas cherché à se substituer à l'Etat et à la diplomatie, mais à l'appuyer pour le cas où leur intervention serait bénéfique.

Un peu comme ce qui s'est passé là avec les jeunes "voyous". Rien que de très pragmatique. Au contraire, regarder passivement les choses se dégrader aurait été irresponsable.