Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Ce qui est étonnant dans les discours sur la responsabilité de l'état dans le traitement désastreux de l'immigration c'est que toutes les immigrations ne posent pas les mêmes pbs, quelle mystérieuse raison est donc à l'oeuvre derrière cela?

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

anti choco a écrit:

une honte il n'y a pas d'autres mots
comment oser mette un site pareil en ligne
je cours porter plainte...zut à cette heure le commissariat est fermé , j'irai demain
http://clichyssbois.100free.com/

Je ne sais pas ce que vaut cette adresse
http://www.pointdecontact.net/contact.asp

mais dans le doute, j ai signalé dans le formulaire

103

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

gustave a écrit:

Ce qui est étonnant dans les discours sur la responsabilité de l'état dans le traitement désastreux de l'immigration c'est que toutes les immigrations ne posent pas les mêmes pbs, quelle mystérieuse raison est donc à l'oeuvre derrière cela?

Jolie manière de poser la question  smile

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

flopman a écrit:

Quand on mettra les cons sur orbite, y'a deux ou trois énergumènes de ce forum qui n'auront pas fini de tourner.

I own3d it, mon ancienne citation était « Si les cons volaient ce seraient des astronautes »
FF

105

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

C'est surtout une réplique culte écrite d'Audiard.
Et perso, je la préfère dans la bouche de Gabin que celle de flopman. Question de charisme, peut-être. Ou simplement parce que flopman ne cite pas, et se laisse lécher sans avoir l'honnêteté de préciser que ce n'est pas de lui.

Ca ne retire rien à la citation.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Oups, réaction spontanée, désolé!
Et surtout, j'ai oublié le   ":)" à la fin...

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

flopman a écrit:

Lève un tout petit peu les yeux boulet et relis mon avant dernier post... et après présente moi tes excuses.

Problème d'actualisation ratée, j'imagine... Quand j'ai commencé à écrire (mais j'avais écrit un truc plus long, sur erasme qui pourrait avoir la délicatesse de citer Baddou quand elle ne lit pas Sartre), tu n'avais pas encore rectifié...

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Un quart d'heure entre les deux, pourtant...
Comme quoi j'avais pris le temps pour réécrire mon post et ne pas trop la heurter big_smile
Ca m'apprendra à écrire des méchancetés, tiens.
Balle au centre et mes excuses. Je suis beau joueur (plus joueur que beau, hélas...).

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

bitchboy nolog a écrit:

C'est surtout une réplique culte écrite d'Audiard.
Et perso, je la préfère dans la bouche de Gabin que celle de flopman. Question de charisme, peut-être. Ou simplement parce que flopman ne cite pas, et se laisse lécher sans avoir l'honnêteté de préciser que ce n'est pas de lui.

Ca ne retire rien à la citation.

Je ne savais pas, je l'avais entendu ailleurs. Merci à vous (on en apprend toujours sur ce forum).
FF

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

gustave a écrit:

Ce qui est étonnant dans les discours sur la responsabilité de l'état dans le traitement désastreux de l'immigration c'est que toutes les immigrations ne posent pas les mêmes pbs, quelle mystérieuse raison est donc à l'oeuvre derrière cela?

Le nombre d'immigrés et la longueur du phénomène dans le temps.

Last edited by Elessar (16-09-2009 11:46:31)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Pour me faire pardonner, ne pas partir en flood et revenir au sujet, réplique savoureuse dans les Matins d'aujourd'hui.

J. Lacouture : - "le plus français de ce gouvernement me parait être Mr Azouz Begag" [et lyonnais de surcroit, il a toutes les qualité cet homme].
Il faudrait lui donner plus de responsabilités"
Demorand : - "Ministre de l'Intérieur ?"

J'adore.

Last edited by Free French (03-11-2005 23:09:25)

112

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Lady Lyra Black a écrit:

N'importe quoi.. C'est comme si je disais, que les actions des présidents russes (mettre une bombe dans un opéra, opprimer des peuples) étaient due à la religion orthodoxe.
C'est vraiment stupide, ca n'a aucun sens et franchement c'est dénué d'intérêt!

mettre une bombe dans un opéra???????????c quoi cette ispice de connasserie?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

http*//www.afrik.com/article8965.html

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Beaux témoignages de jeunes sans histoires se balladant avec des battes de base-ball et provoqués par la police, j'adore...
Salauds de flics!

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

BitchBoy a écrit:
flopman a écrit:

Lève un tout petit peu les yeux boulet et relis mon avant dernier post... et après présente moi tes excuses.

Problème d'actualisation ratée, j'imagine... Quand j'ai commencé à écrire (mais j'avais écrit un truc plus long, sur erasme qui pourrait avoir la délicatesse de citer Baddou quand elle ne lit pas Sartre), tu n'avais pas encore rectifié...

Ben? T'étais en cours avec Baddou aussi? Je te ferais juste remarque rque Baddou a dit ça en citant Sartre, donc il est plus logique que je dise que c'est de Sartre plutôt que de Baddou, nan? (puisuqe c'est pas de lui).

Et d'abord, je te cause plus, tu m'as foutue en galère, tu réponds jamais à tes mails. sad

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Elessar a écrit:
gustave a écrit:

Ce qui est étonnant dans les discours sur la responsabilité de l'état dans le traitement désastreux de l'immigration c'est que toutes les immigrations ne posent pas les mêmes pbs, quelle mystérieuse raison est donc à l'oeuvre derrière cela?

Le nombre d'immigrés et la longueur du phénomène dans le temps. En ce qui concerne l'immigration méditeranéenne les problèmes rencontrés sont à plus grande échelle que pour les immigrations précédentes.

Plrs facteurs qui expliquent la difficulté de l'intégration de ces populations arabo-musulmanes, que je ne développerai pas :

1. la décolonisation de l'Algérie, vécue douloureusement par les deux parties, et qui a fait que l'intégration des populations maghrébines en général a rencontré bcp plus de prb que les autres.

2. la crise économique qui a coincidé avec (ou est survenue un peu après) l'arrivée de ces populations. Réactions de rejet par les populations autochtones, discrimination à l'embauche, xénophobie sur le plan économique ("vont nous piquer notre boulot")

3. la fermeture des frontières à partir de la 2e moitié des années 1970, qui, même si dans les faits a été beaucoup un peu moins sévère qu'annoncé, a néanmoins complètement modifié la donne de l'immigration. Autrement dit, ce qui fonctionnait auparavant a cessé de fonctionner. Patrick Weill a bien expliqué le phénomène traditionnel de l'intégration des populations en France, qui se sont intégrées dés lors qu'une nouvelle vague d'immigration (originaire d'une autre région du monde) est arrivée. La population anciennement marginalisée et bouc émissaire devient au contraire légitime et acceptée, au détriment des nouveaux arrivants, et ainsi de suite.
Cela n'a pas fonctionné pour les "rebeus" et les "renois", pour la simple raison qu'il n'y a pas eu après de véritable immigration de masse après.

4. le problème de la ségrégation spatiale, qui a fait s'accumuler dans des territoires restreints des prbs de types sociaux, économiques, où se sont retrouvées ces populations. (en effet, l'arrivée des populations maghrébines s'est déroulée dans un contexte de crise du logement, et a donc abouti à leur installations dans des banlieues dortoirs construites à la va-vite et censées être temporaires). Effet cocotte-minute, mais là encore, d'autres populations dans ces banlieues vivent les mêmes difficultés, et réagissent de la même manière que les jeunes "beurs".

Petite question, puisqu'on parle de la religion comme handicap majeur pour d'intégration de ces populations, genre "oui, mais c'est curieux quand-même que ce soient les arabo-musulmans qui n'arrivent pas à s'intégrer, vous ne trouvez-pas" (suivez mon regard).  Personne n'évoque le PROBLEME IDENTIQUE D INTEGRATION DES POPULATIONS AFRICAINES NON MUSULMANES. Autrement dit, les renois non musulmans vivent les mêmes problèmes d'intégration que les rebeus, si ce n'est davantage.

Last edited by erasme (04-11-2005 12:27:00)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

il y a au moins un point positif: personne ne se plaint d etre pris en otage par les greviss qui sont payés à defiler.

Last edited by sheila (04-11-2005 12:27:07)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Très jolie argumentation d'un clacissisme certain avec toutefois un bémol de taille qui la rend bien précaire: il y a une immigration de masse qui a succédé à l'immigration africaine en général, celle des asiatiques qui est actuellement la première en France. Etonnament pas de pb de délinquance comparable de ce côté, aurait-elle bénéficié d'aides secrètes?

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Idem que Gustave avec une nuance. les réseaux maffieux chinois existent et sont actifs sur l'ensemble des territoires de la diaspora chinoise, mais le crime organisé est traditionnellement plus "intégré" dans l'organisation des sociétés aisatiques ( car régulé par lui-même ) on en revient un peu à l'attitude des mollahs : "brûle pas de poubelles pendant  que j'organise les réseaux logistiques terroristes dans le quartier". Les triades chinoises ont depuis longtemps compris qu'il est plus payant d'organiser le racket  du commerce ou des jeux que de braquer une épicerie. Cela donne une apparence de tranquilité.

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

D'accord avec toi (c'est pour cela que j'emploie le terme comparable) néanmoins tant dans la réussite sociale que professionnelle il y a quand même des années lumières entre le comportement de ces communauts...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

121

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

sheila a écrit:

il y a au moins un point positif: personne ne se plaint d etre pris en otage par les greviss qui sont payés à defiler.

Chaque chose a son temps.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

gustave a écrit:

D'accord avec toi (c'est pour cela que j'emploie le terme comparable) néanmoins tant dans la réussite sociale que professionnelle il y a quand même des années lumières entre le comportement de ces communauts...

C'est pas vrai!!!

Les jeunes issus de l'immigration maghrébine réussissent au contraire très bien dans les études et même professionnellement (évidemment, surtout pour ceux qui n'habitent pas dans les cités de merde mentionnées), en tout cas beaucoup plus qu'on ne le croit. Et ce bien qu'en butte à des problèmes de discrimination subtile à l'embauche. Il y a de plus en plus d'arabes cadres, profs, etc... A chaque fois, je dis que je vous met le lien de l'étude réalisée récemment, mais je ne le retrouve pas. Quelqu'un l'avait posté il y a un mois ou deux sur le forum : il me semble que c'était un rapport de si l'INSEE, qui mentionnait à la fois le degré de pratique religieuse, le taf occupé, les études suivies, etc, et cette étude ruinait certaines idées reçues, notamment en insistant sur la modération de la pratique religieuse chez la nouvelle génération "beur", sur les progrès réalisés professionnellement par les enfants en comparaison avec leurs parents, etc.

Mais le problème, c'est que c'est beaucoup plus porteur médiatiquement de ne parler que des éléments qui posent problème, quitte à réduire la jeunesse issue de l'immigration maghrébines à ces "hordes de sauvages". Bref, on en vient à croire qu'au final, il y a incompatibilité identitaire entre le modèle français républicain et les beurs, et qu'au final, leur supposée inintégration réside dans l'élément culturel. On a crée un effet de loupe sur le problème des banlieues, en amalgamant islam, violence, échec social, etc, en oubliant les progrès certains qui ont été réalisés par la nouvelle génération par rapport à la précédente. Je ne parle pas de quelques exceptions qui réussissent, il y a une vraie tendance positive à l'intégration, qui est malheureusement éclipsée par la persistance de problèmes certains dans les banlieues.

Cela pour relativiser, dédramatiser, déstresser... Et surtout, voir que les progrès sont possibles, puisqu'ils existent, et qu'on ne peut donc stigmatiser ainsi l'appartenance culturelle. Car c'est un peu ce que vous faites, Czar et Gustave, en supposant que le problème réside peut-être dans l'appartenance religieuse et culturelle (oh, certes, de façon très subtile).

exemple de questions faussement naïves, et surtout dangereuses : "pouquoi à Outreau, y a pas d'émeutes et dans les banlieues d'immigrés musulmans, y en a ? hein?"

Last edited by erasme (04-11-2005 14:43:17)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Pourquoi  "un peu " ?  big_smile


PS : m'étonne un peu qu'un rapport INSEE prenne en compte des critères d'évaluation qui permette de déceler l'origine des groupes étudiés, pas politiquement correct, il paraît. Tes sources ?


Au fait, relativement peu de Chrétiens maronites  libanais chez les émeutiers. Une explication ?

Last edited by CzardetouteslesRussie (04-11-2005 14:47:32)

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Peut-être qu'ils n'habitent pas là-bas. Et si pour toi ça veut dire beaucoup, et que ça constitue un contre-argument qu'il y ait des Chrétiens maronites qui tournent mal, je te mets en contact avec l'un d'entre eux, tu vas kiffer.

Edit : parodie de ta question : au fait, pas mal de renois non musulmans parmi les émeutiers... Tiens? Que doit-on en déduire?

Last edited by erasme (04-11-2005 14:48:53)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Oh oui, mets-moi en contact, je te prends une caillera et je te rendrai un parfait petit phalangiste  big_smile

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

Edit : parodie de ta question : au fait, pas mal de renois non musulmans parmi les émeutiers... Tiens? Que doit-on en déduire?

Peu de Jean-Edouard parmi les émeutiers, une conclusion  ?

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

CzardetouteslesRussie a écrit:

Oh oui, mets-moi en contact, je te prends une caillera et je te rendrai un parfait petit phalangiste  big_smile

Ok, je t'envoie un mail avec le CV détaillé (ou plutôt gratiné) de ce jeune damoiseau, fais-en ce que tu voudras.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Plus sérieusement, comment gères-tu dans ton super raisonnement le fait qu'il y ait trop de renois chrétiens parmi la jeunesse agitée de certains quartiers? Ils auraient été embrigadés de force par les méchants imams islamistes soucieux de gagner en influence? ils sont peut-être trop timides et angéliques, et se sont soumis en les imitants à leurs potes rebeus?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

CzardetouteslesRussie a écrit:
erasme a écrit:

Edit : parodie de ta question : au fait, pas mal de renois non musulmans parmi les émeutiers... Tiens? Que doit-on en déduire?

Peu de Jean-Edouard parmi les émeutiers, une conclusion  ?

oui:Jean-Edouard est un prénom peu répendu.

Allez, elle était facile celle-ci.

I love mamy noreille

130

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Changardagooon a écrit:
CzardetouteslesRussie a écrit:
erasme a écrit:

Edit : parodie de ta question : au fait, pas mal de renois non musulmans parmi les émeutiers... Tiens? Que doit-on en déduire?

Peu de Jean-Edouard parmi les émeutiers, une conclusion  ?

oui:Jean-Edouard est un prénom peu répendu.

Allez, elle était facile celle-ci.

Tu vas te faire re-lyncher

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

ou re-pendre ("hum, il est très re-pendu, vous trouvez pas?")

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Tu es touchante quand tu fais semblant de ne pas comprendre mon raisonnement. 6% n'excusent pas tout big_smile

Les populations chrétiennes ne sont pas les plus présentes sans ce secteurs où l'on va retrouver surtout des populations noire sahéliennes souvent de culture musulmane ( maliens nigériens sénégalais, nord du cameroun [pas du Sahel eux]. Pour ceux auxquels tu penses, populations négro-africaines côtières , effectivement de culture chrétienne, parfois mâtinée de subsistance de croyances animistes ( cf la vague meurtrière des "rétrécisseurs de sexe" qui sévit actuellement au Gabon, Cameroun et Congo-Brazza ) auxquelles, et c'est un phénomène récent et interessant à analyser, on peut adjoindre les populations antillaises, utilisent à fond la dialectique "dominant /dominé", dégueulis de Frantz Fanon et de discours dieudonnesque ( je mets de côté l'humoriste qu'il fût, à mon avis le plus talentueux de sa génération ) pour assimiler ce rapport du colon /colonisé . En témoigne l'apparition du collectif des "indigènes de la république" ( intéressante inversion sémantique puisque par définition   l'indigène est le Français, pas l'immigré ).

-

133

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

Peut-être qu'ils n'habitent pas là-bas. Et si pour toi ça veut dire beaucoup, et que ça constitue un contre-argument qu'il y ait des Chrétiens maronites qui tournent mal, je te mets en contact avec l'un d'entre eux, tu vas kiffer.

Je peux aussi recevoir en mail le CV de ce damoiseau qui ose ternir notre réputation ? Le minimum de délinquance permis à un maronite libanais est le blanchiment d'argent ou les spéculations immobilières douteuses. Tomber dans une dégradation futile de voitures est une atteinte à son honneur.

Working for a democracy that works.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

@ Czar : premièrement... Pan! (eh ouais, c'est la guerre à mort entre toi et moi, maintenant)

Deuxièmement, tout ça ne me convaint toujours pas de la culturalisation de la violence. Décidément, je dois être bien bouchée du cerveau.

Et troisièmement, tu touches encore une fois à ne serait-ce qu'un cheveu de Franz Fanon, et je te bute sans préavis.

ça va, c'est clair comme argumentation?

Last edited by erasme (04-11-2005 15:17:11)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

D'ailleurs, ton exemple de Franz Fanon est très mauvais, dans la mesure où à aucun moment, il n'a envisagé le rapport dominant/dominé d'un point de vue ethnique, mais toujours selon une logique marxiste.
C'est à dire qu'il n'analysait pas la situation en termes d'incompatibilité de cultures, ou de supériorité d'une culture sur l'autre ; il soutenait au contraire que les rapports de force et la propriété des moyens de production, bien qu'articulés autour de l'"appartenance raciale" dans un contexte donné, étaient le problème central. Il voyait donc la libération des peuples colonisés comme un combat pour l'égalité de tous, dans une logique marxiste, plutôt que comme un conflit ethnique.

Last edited by erasme (04-11-2005 15:26:31)

136

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

French Riots: Night 8
http://www.poliblogger.com/?p=8603

After a couple of nights, you have to wonder, do these folks sit around the breakfast table and say, “So, you want to burn some more cars tonight?”

Spontaneous emotional response to an event I can at least understand–ditto for protracted violence linked to specific demands.

This, however, is more difficult to fathom.

Although as I have said in previous posts on this ongoing subject, it does appear to be, at least in part, the fruit of lack of integration of immigrants into French society.

Czar > Les recensements à caractère ethnique sont interdits en France, par défaut on fait de l'identification au nom de famille, avec pour résultat de compter les familles arrivées en France et naturalisées depuis deux générations comme immigrées.

Cette interdiction est vernie de l'argument politically correct qu'il faut éviter le décompte des étrangers : rendez-vous compte, les entreprises s'appuiraient dessus pour ne pas embaucher, et en plus ça endommagerait la sacrosainte égalité d'une certaine devise républicaine. Bien sûr, que le marché de l'emploi soit de facto raciste et que la devise républicaine parle d'égalité et pas d'égalitarisme semble échapper à ceux qui persistent à dissimuler l'ethnic bias.

À noter que cette inégalité revient dans d'autres domaines que l'emploi, comme la représentation politique ou la santé. Faut-il attendre de populations mal soignées, non représentées et sans emploi qu'elles gardent leur calme en toutes circonstances, qu'elles ne se fabriquent pas des réticences à l'égard de l'autorité, qu'elles votent… J'en doute.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

137

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

D'ailleurs, ton exemple de Franz Fanon est très mauvais, dans la mesure où à aucun moment, il n'a envisagé le rapport dominant/dominé d'un point de vue ethnique, mais toujours selon une logique marxiste.

Certes, mais dans la version "dégueulis" comme dit Czar, le texte est régulièrement dévoyé.

Idem pour Mohammed Ali, qui se retrouve régulièrement sur des t-shirts à côté de Scarface.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

(coup bas, guerre oblige : pourquoi écris-tu toujours le passé simple de l'indicatif comme s'il s'agissait d'un subjonctif? SANS ACCENT, L'INDICATIF)

Czar a écrit:

je mets de côté l'humoriste qu'il fût

Last edited by erasme (04-11-2005 15:29:16)

139

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

(coup bas, guerre oblige : pourquoi écris-tu toujours le passé simple de l'indicatif comme s'il s'agissait d'un subjonctif? SANS ACCENT, L'INDICATIF)

Ah mon idole...en même temps quand on la cherche on la trouve...

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

@ Czar : premièrement... Pan! (eh ouais, c'est la guerre à mort entre toi et moi, maintenant)

Deuxièmement, tout ça ne me convaint toujours pas de la culturalisation de la violence. Décidément, je dois être bien bouchée du cerveau.

Et troisièmement, tu touches encore une fois à ne serait-ce qu'un cheveu de Franz Fanon, et je te bute sans préavis.

ça va, c'est clair comme argumentation?

Guerre à l'orthographe ? mmhh  Erasme, combien de divisions ?

Venant d'un message qui se prétendait une leçon en la matière le tac-tac-tac sourd du Famas ( non encore en vente à Clichy ) serait d'un usage plus qu'adapté.


PS "Fanon pue du cul" ça te suffit ? big_smile

Last edited by CzardetouteslesRussie (04-11-2005 15:35:22)

-

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

ok, un partout!

en plus, je pensais à la corriger, celle-ci, et j'ai zappé. Mais tu perds rien pour attendre.

Edit : tu as signé ton arrêt de mort avec ta phrase sur Franz Fanon, je t'envoie mon maronite.

Last edited by erasme (04-11-2005 15:37:01)

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

erasme a écrit:

Edit : tu as signé ton arrêt de mort avec ta phrase sur Franz Fanon, je t'envoie mon maronite.

Ca tombe bien, tonton Michel recrute


http://www.libanvision.com/image/Aoun_070505.jpg

-

143

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

ya quand même quelques bouts de doigt qui dépassent... attention Général.

Entretemps, le Quai d'Orsay a eu le temps d'exprimer sa "surprise" quant au traitement fait par la presse internationale des événements de la banlieue.

Violences urbaines: la France "surprise" par la couverture de presse internationale

PARIS (AP) - Les autorités françaises se sont montrées "surprises" vendredi de la façon dont les médias étrangers traitent du sujet des violences urbaines en région parisienne, estimant que cette couverture allait "un peu au-delà de la réalité" et souhaitant ramener ces incidents "à de justes proportions".

"Ce que je dirais à destination d'un public étranger, c'est qu'effectivement on est parfois un petit peu surpris par la couverture de presse internationale sur ces événements", a déclaré Jean-Baptiste Mattéi, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

"Je crois qu'il faut ramener cela à de justes proportions: ce sont des incidents très sérieux qui doivent être pris comme tels, mais nous sommes très loin d'une situation aussi grave que pourraient le laisser penser certains commentaires de presse ou certains reportages télévisés que l'on peut lire ou voir à l'étranger", a-t-il souligné.

"Il faut prendre la proportion de ce qui s'est passé", a-t-il insisté. "Quand on regarde parfois les commentaires, on a le sentiment que cela va un peu au-delà de la réalité que l'on peut constater sur le terrain ici même, pour nous qui vivons en région parisienne."

Concernant la sécurité des touristes et les répercussions sur le tourisme, "je n'ai pas le sentiment que les touristes étrangers de passage à Paris soient d'une quelconque façon mis en danger par ces événements", a dit le porte-parole.

"Sur les craintes pour le tourisme, nous n'avons pas particulièrement de craintes en ce qui concerne les répercussions de ces événements. Malheureusement, de tels événements se sont produits ailleurs, dans d'autres pays européens, et nous n'en avons pas le monopole", a fait remarquer M. Mattéi.

Interrogé sur les recommandations faites par certains pays étrangers à leurs ressortissants à la suite de ces violences urbaines, le porte-parole du Quai d'Orsay a précisé que la France se tient "tout à fait à la disposition de tous nos partenaires pour leur donner tous les éclaircissements qu'ils jugeraient utiles".

Toutefois, a-t-il noté, "à titre officiel, je ne crois pas que nous ayons eu communication de telles recommandations". Et le porte-parole d'ajouter: "J'ai lu comme vous les déclarations qui ont été faites par telle ou telle autorité étrangère. Nous prenons note de cela avec beaucoup d'intérêt." AP

Working for a democracy that works.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Sur CNN et sur la BBC ils n'arrêtent pas de parler d'émeutes d'IMMIGRES.

So, where's the Cannes Film Festival being held this year?

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

pffffffff! c'est du n'importe quoi (remarque hautement constructive).

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

AGM a écrit:

ya quand même quelques bouts de doigt qui dépassent... attention Général.

Grace à toi, je viens de comprendre la réelle signification du mouvement "phalangiste"  big_smile







PS  "Mon général" si ca t'écorche pas la gueule, non mais.

-

147

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

CzardetouteslesRussie a écrit:

[PS  "Mon général" si ca t'écorche pas la gueule, non mais.

Aoun est peut-être le tien (de général) mais surtout pas le mien.

Working for a democracy that works.

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

je te pardonne ce morceau d'inculture

"Mon" n'a jamais signifié "le mien" ( l'armée cultive peu ce genre de familiarité ) mais est l'abréviation de "Monsieur"

-

149

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Après de Villiers c'est au tour de Marine Le Pen de réagir.

PARIS (AFP) - La présidente du groupe FN au Conseil régional d'Ile-de-France Marine Le Pen, a réclamé vendredi "l'instauration de l'état d'urgence sur tous les territoires concernés" par les violences urbaines.

La vice-présidente du FN a affirmé dans un communiqué qu'"il est temps de faire cesser les saccages, les incendies criminels, les tirs à balles réelles ainsi que les agressions contre les personnes".

Selon Mme Le Pen, seule la loi d'avril 1955 sur l'état d'urgence "permettrait de ramener l'ordre".

L'état d'urgence, qui doit faire l'objet d'un décret en Conseil des ministres, prévoit notamment des restrictions de circulation et des interdictions de séjour.

Marine Le Pen a rappelé que François Mitterrand avait eu recours à cette mesure en 1985 en Nouvelle-Calédonie, à une époque de troubles.

Y a-t-il une dose de modération inhabituelle dans son discours ? C'est bizarre que certains mots que le FN affectionne tant n'aient pas été prononcés.

Working for a democracy that works.

150

Re: Emeutes de banlieues : "Le calme est revenu à Clichy Sous Bois"

Depuis qques jours, on ne cesse d'entendre les discours larmoyants des "responsables associatifs" et autres "grands frères" sur la nécessité de consacrer plus de moyens aux banlieues pour que les "jeunes" qui y habitent puissent s'en sortir...C’est oublier un peu vite que Clichy-sous-Bois justement, a été l’un des principaux bénéficiaires des politiques de prévention, empilant successivement une « Convention social des quartiers » (1989), un « Contrat de ville » (1994/1998), une « convention grand projet urbain » (1996), un « Pic Urban » (investissement de l’Union européenne en 1997), une « zone de redynamisation urbaine » (1997), un « contrat local de sécurité » (1999), un « contrat éducatif local » (2000), un « grand projet de ville » (2001) et un « programme de rénovation urbaine » (2004). Tout ceci pour en arriver à ce que nous connaissons aujourd’hui.

Mais peut-être est-ce toujours insuffisant pour aider des gens qui ne demandent qu'à s'en sortir (sic!)


PS: de combien de plans, de politiques de prévention, d'aides en tous genres, les migrants italiens, espagnols et portugais du début du XXeme siècle ont-ils pu bénéficier??? et pourtant en moins de trois générations, l'intégration de ces communautés était plus que réussie...