Re: Bandes dessinées

J'ai découvert cette BD ce week-end : Poungi la racaille.

Très drôle et assez bien dessiné, fait par le copain d'une copine donc je fais encore plus de la pub.

http://www.amazon.fr/Poungi-racaille-Ba … 2351231023

Et il y a un deuxième album qui est sorti ou devrait sortir.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

152

Re: Bandes dessinées

fétichiste : oui ben, j'aime les deux, alors c'était sympa. Pis ya des couloirs avec du parquet super dans ce bâtiment, et la comparaison Miyazaki Moebius est très pertinente au niveau du bestiaire imaginaire (pour les lieux aussi d'ailleurs).

Paul : oui, on est d'accord, dire "il faut lire Bilal" c'est un peu mou du genou comme recommandation ; mais le bonhomme reste critiquable au niveau de l'esthétique donc ça va.
Personnellement c'est le contraire, j'avais plus aimé La Ville Qui N'existait Pas que les Phalanges (peut-être dû au fait que je les ai lus assez jeune, et que y avait trop de texte encyclopédique dans les Phalanges.) Enfin le choups du choups reste le premier de la trilogie Nikopol, ne serait ce que pour les premières pages avec les vues de la ville, y a mille détails qui te font y rester très longtemps (les affiches, je crois, sont très fête du slip) comme dans les vues d'ensemble des Astérix, genre. Ach, typisch !

Narval aime le cri du peuple, tiens donc, c'est une surprise :-)

WA FOFIE, POUNGI LA RACAILLE IL EST SORTI EN BD ? Sa race !
Ohlala je savais pas,
voilà son site de star, mais quelques illus ont été enlevées par les auteurs à cause de la sortie de l'album

(Du coup le thread il va mieux là je trouve.)

153

Re: Bandes dessinées

Poungi a écrit:

Eh ! Mamoiselle !
Vous êtes bien charmante t'as vu.
Tu sais ton père ce fils de pute de voleur
il a peta toutes les étoiles du ciel et
y te les a mis dans tes yeux,
CE GROS BATARD !

Re: Bandes dessinées

Je reste assez classique pour ma part en matière de BD. Bon, je tends tout de suite la joue, comme ca ca sera fait : je suis un grand fan de Tintin. Il a bercé toute mon enfance, m'a fait voyagé partout dans le monde, bref, m'a fait réver. Et il n'a pas réussi à faire de moi un antisémite rexiste anticommuniste... A part ça, je pourrais déblatérer pendant des heures (et je serai ravi de le faire) avec tout tintinophile parcourant ce forum. Tintin de gauche ou de droite, voilà un beau sujet de discussion... Plus sérieusement, on ne peut que se réjouir de la sortie par Casterman des fac-simile des anciennes éditions (c'est beau !). A lire aussi, le livre d'entretiens réalisé par Numa Sadoul avec Hergé, assez peu de temps avant sa mort, et qui est particulièrement instructif sur l'ensemble de l'oeuvre. Sinon, je reprends en ce moment la traduction de Breaking Free (qui avait été entammée ici : http://tintinrevolution.free.fr), parodie marxisante, très Angleterre Thatcherienne, où notre héros à la houpette devient un redskin pur et dur et le Capitaine Haddock un meneur de grève.

Bon, sinon, toujours dans le classique, j'adore tout ce que peut faire Tardi, d'Adèle Blansec à Nestor Burma, en passant of course par la superbe fresque qu'est le Cri du Peuple. L'Etrangleur, qui sort régulièrement depuis quelques mois dans un format journal est très bien également. Là aussi, on pourrait en discutter longtemps, mais je pense que c'est une référence déjà bien connue.

Pour le reste, Bilal aussi évidemment (les Phalanges de l'Ordre Noir, superbe et d'actualité), et tous les auteurs "connus" : Franquin, Goscinny, Gotlib, etc. qui restent incontournables. Là aussi, on pourrait s'appesantir longtemps sur toutes les oeuvres, y'a de petits bijoux.

En définitive, je reste très très tourné vers la BD européenne, ayant pour l'instant qu'une très vague idée de la culture manga et étant peu versé dans le comic. Celà dit, j'ai laissé tomber il y a quelques temps mes préjugés anticomic à la faveur des oeuvres d'Alan Moore, dont je recommande, pour tous les sceptiques au comics tels que je l'était il y a peu, la lecture de Watchmen et du désormais plus connu V for Vendetta. Je compte bientôt lire sa troisième oeuvre majeure,  From Hell, paraît-il toujours aussi bien.

Je suis sûr que j'en ai oublié plein, évidemment, mais ca viendra au fil de la discussion je pense.

-Pas d'abstraction. La république c'est deux et deux font quatre. Quand j'ai donné à chacun ce qui lui revient... -Il vous reste à donner à chacun ce qui ne lui revient pas. -Qu'entends-tu par là ? -J'entends l'immense concession réciproque que chacun doit à tous et que tous doivent à chacun, et qui est toute la vie sociale. [Victor Hugo]

155

Re: Bandes dessinées

Ya pas de honte à aimer Tintin. C'est avec Tintin que j'ai appris à écrire en script -et avec Astérix que j'ai appris à lire- et quand t'es gosse (je sais que je me place souvent du côté des gosses, mais c'est vrai que les classiques, c'est surtout eux qui les lisent à fond) les décors du Tibet c'est trop trop l'arrache. C'était épique Tintin. On voyait du pays. Pis y avait un côté mystère-mystère (Tintins et les mafias de Chicago, les soviets, les receleurs des sous-sols du château, la tour avec le gorille, les plans secrets de la fusée... ahlala il en a démantelé des réseaux, le roux) voire carrément fantastique (les épisodes au LSD de l'étoile géante et des champignons, Rascar Capac, you name it) qui était total captivant.

C'est marrant que tu parles de From Hell dans "comics" alors que tu viens de dire que tu es très très tourné vers la BD européenne, quand je l'ai lu j'ai justement trouvé ça très européen pour un Comics.

Any HELLBOY groupie on da thread ? Hellboy il a une grosse main. Hellboy il a une gueule de personnage. Hellboy il se frotte à des monstres ésotériques, à des singes nazis, à Raspoutine, à des démons et des scientifiques dépravés, mais il finit toujours par gagner. Il dit des gros mots et fume comme un pompier et il donne des coups de poing à ébranler un menhir. Il a un super manteau.
ET PUIS MIKE MIGNOLA -même quand il se laisse emporter par des monologues fumeux et tout à fait faits pour être fumeux- il dessine comme un DIEU (même ses mouches c'est des bijoux, même le moindre corbeau), genre l'ambiance il la prend à part et il lui dit : "toi cocotte, tu m'appelles maître, OK ?" et l'ambiance elle a pas le choix parce qu'il fait des couleurs et des ombres comme pas deux.
En plus il n'est pas mort, et donc continue à publier. Le dernier tome, Le Troisième Souhait, est sorti en Juillet dernier.

http://hellboyanimated.typepad.com/hellboy_animated/images/corpsepage.jpg

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

156

Re: Bandes dessinées

Il est vrai que From Hell et V se passent tous les deux à Londres, et bénéficient d'un style graphique finalement assez proche de ce qu'on a en Europe avec Van Hamme par exemple. A ce titre, Watchmen se démarque plus car l'action est aux USA, les protagonistes sont des super-héros, et fatalement, ca se ressent graphiquement. Ceci dit, c'est par Watchmen que j'ai commencé, et ca m'a mis une très grosse claque. Jamais plus je n'affirmerai que les comics sont que des histoires débiles de superhéros en moulebites. Les superhéros en moulebites sont là, mais ce sont plus les humains derrière le costume qui prennent le pas, et avec une histoire passionante et très bien racontée.

Hellboy : mes amis fans de comics me l'ont plus que vivement conseillé. Il faudra donc bien que j'y mette le nez.

Et puisqu'on parlait de Van Hamme, je me permets de plussoyer avec force les recommandations dee SOS Bonheur faites plus haut. C'est bien ficelé et bien raconté, pour une ambiance très oppressante au final.

157

Re: Bandes dessinées

Richard Blaine a écrit:

(les Phalanges de l'Ordre Noir, superbe et d'actualité), .

Pas vraiment non c'est quand même très très daté fin des 70's début 80's,

Bon sinon je suis moi aussi un tintinophile convaincu, mais il faut lancer un thread dédié avec quizz et tout .

Pour le reste mes favoris :

les compagnons du crépuscule  de Bourgeon (must absolu du sommet de tout le pinacle du haut du gradin du top de la BD  à mon sens)

Le grand pouvoir du Chninkel par  Rosinski.

Calvin & Hobbes (mais en VO pour faire genre)

La Tour (Schuitten Peters). 

Giardino les aventures de Max Friedman (surtout les deux premiers) et Jonas Fink (en attente du tome trois depuis 8 ans maintenant, Giardino ou je bosse une fois pas mois à tout casser) .

Après la pluie de Juilliard (super beau aussi)

Légende des contrées oubliées (Chevalier et Ségur) mais le troisième tome est un peu faible.


C'est pas très original mais il faut assumer des gouts classique

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

158

Re: Bandes dessinées

Quand je dis d'actualité, c'était rapport aux 70 ans de la constitution des Brigades Internationales... Sinon oui, ca a un côté très fin 70 début 80, qui est d'ailleurs à mon avis appréciable en tant que tel. Tout comme les films de Fassbinder ou de Costa-Gavras, qui, a mon sens, ne perdent aucunnement leur force.

Tu te charges du thread dédié pour tintin? wink

En attendant, Schuitten et Peters c'est très bien, et j'ai particulièrement apprécié leurs articles d'anticipation parus dans Courrier International l'année passée. Tiens, d'ailleurs, puisqu'on parle d'auteurs publiés dans CI, comment j'ai fait pour ne pas citer Spiegelman? Artiste majeur, consacré par Maus, particulièrement brillant. A découvrir de toute urgence pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu.

159

Re: Bandes dessinées

Je chéris Le Cucumber Masquouzé de Mandryka, qui me donne chaque jour le courage d'être un peu plus bête.

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

160

Re: Bandes dessinées

Richard Blaine no log a écrit:

Quand je dis d'actualité, c'était rapport aux 70 ans de la constitution des Brigades Internationales... Sinon oui, ca a un côté très fin 70 début 80, qui est d'ailleurs à mon avis appréciable en tant que tel. Tout comme les films de Fassbinder ou de Costa-Gavras, qui, a mon sens, ne perdent aucunnement leur force.

Tu te charges du thread dédié pour tintin? wink

En attendant, Schuitten et Peters c'est très bien, et j'ai particulièrement apprécié leurs articles d'anticipation parus dans Courrier International l'année passée. Tiens, d'ailleurs, puisqu'on parle d'auteurs publiés dans CI, comment j'ai fait pour ne pas citer Spiegelman? Artiste majeur, consacré par Maus, particulièrement brillant. A découvrir de toute urgence pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu.

Art Spiegelman alors là faut voir. Oui, oui Maus c'est über bien, mais le dernier est franchement faible. C'est l'homme d'une oeuvre, il s'est fait bouffer par elle et n'en sort plus, je trouve ça dommage.

Paul :
Tiens la légende des contrées oubliées de Chevalier et Ségur... ça fait bien longtemps que je n'ai plus vu ce nom là. Tu dois vraiment dater, papy Paul. Je ne sais pas si c'est antérieur ou postérieur à la Quête de l'Oiseau du Temps (en tout cas, dans ces eaux là et avec Jérémiah, ça fait partie de ces BD complètement fondatrices mais aujourd'hui desservies par leur style graphique qui a mal, mal vieilli. Lire la Quête aujourd'hui c'est comme regarder les débats de Marchais et Elkabbach en VHS, on arrive pas bien à rentrer dedans.)

Edou : Chourave et Chourave consultants :-P

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

161

Re: Bandes dessinées

Je crois que c'est nettement postérieur (genre 5-6 ans entre le dernier des oiseaux et le premier des contrées oubliées)
Il ya une grosse évolution entre le début et la fin de la quête à mon sens autant les premiers ont mal  vieillis autant "le rige" reste tout a fait lisible aujourd'hui.

Sinon Chevalier et Ségur ce sont plus les BD d'une activité que d'une époque. A priori tous les rôlistes connaissent au moins de nom les aventures de Gros Bill et de Kroc le Bô.

Je ne suis pas fan de Maus j'avoue, j'ai aimé mais pas assez pour le mettre en haut de ma liste. Et depuis c'est vrai que Spiegelmann ne fait que descendre. C'est un bon illustratuer qui a tenu a un moment une histoire forte par ce qu'elle le touchait de près mais qui depuis n'arrive pas a trouver un autre scénario correct pour s'exprimer.

Last edited by Paul (23-10-2006 15:39:39)

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bandes dessinées

On vient de m'offrir " Les sous-sols du Révolu "  aux éditions Futuropolis, en partenariat avec le musée du Louvre. Un très beau livre, surréaliste, qui nous entraine au plus profond des entrailles inexplorées du musée.

http://www.bedetheque.com/Planches/soussolsdurevolupl.jpg

Rappelons " Période Glaciaire " de Nicolas de Crécy, un de mes auteurs préférés, paru dans la même collection :

http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?P … 5&Fr=8

Last edited by Pierre-L (23-10-2006 18:39:11)

Please could you take this note, ram it up your hairy inbox and pin it to your fucking prostate.

Re: Bandes dessinées

Eidólon a écrit:

J'ai découvert cette BD ce week-end : Poungi la racaille.

Très drôle et assez bien dessiné, fait par le copain d'une copine donc je fais encore plus de la pub.

http://www.amazon.fr/Poungi-racaille-Ba … 2351231023

Et il y a un deuxième album qui est sorti ou devrait sortir.

Ahlala Poungi... J'avais été invité pour la sortie de l'album mais bon, yépaété...
Effectivement y'en a des vraiment marrantes...

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

164

Re: Bandes dessinées

Paul a écrit:

Je crois que c'est nettement postérieur (genre 5-6 ans entre le dernier des oiseaux et le premier des contrées oubliées)
Il ya une grosse évolution entre le début et la fin de la quête à mon sens autant les premiers ont mal  vieillis autant "le rige" reste tout a fait lisible aujourd'hui.

Sinon Chevalier et Ségur ce sont plus les BD d'une activité que d'une époque. A priori tous les rôlistes connaissent au moins de nom les aventures de Gros Bill et de Kroc le Bô.

Je ne suis pas fan de Maus j'avoue, j'ai aimé mais pas assez pour le mettre en haut de ma liste. Et depuis c'est vrai que Spiegelmann ne fait que descendre. C'est un bon illustratuer qui a tenu a un moment une histoire forte par ce qu'elle le touchait de près mais qui depuis n'arrive pas a trouver un autre scénario correct pour s'exprimer.

Gros Bill.
Ah bah ya pas que les rôlistes... Je ne citerai pas le Donjon de Naheulbeuk parce que je suis à sciences po maintenant mais...
Bref.

Ouais, le rige est lisible oui, mais les premiers c'est dur d'aimer le graphisme -on peut faire semblant et dire "waw c'est trop culte" et je suis d'accord, la capacité d'évolution de Loisel est surprenante (comme Bilal) alors que Spiegelman fait du surplace ou plutôt du à-reculons. (J'aurais tendance à préférer Peter Pan à la quête en fait)

Pierre L : DE CRECY ! Le héros et la hantise de la nouvelle vague française... combien de fois je suis tombée sur des bloggueurs-bd qui fulminaient qu'on compare toujours leur travail à De Crécy parce qu'il y avait des crayonnés...
Le deuxième tome de Salvatore est sorti y a quelques mois :
http://www.benzinemag.net/bd/images_bd/302_salvatore2.jpg
C'est très très étonnant comme série j'ai trouvé. Enfin, j'avais découvert De Crécy dans ce qu'il peut faire de plus trash, glauque et malsain -tout en utilisant toujours des personnages mimis comme tout, ce qui justement rend le tout trash glauque et malsain. Et sublime hein, parce que bon, il touche gravement sa bille- c'est à dire Prosopopus la BD muette, ou Léon La Came. Et là... pouf ! Des ptits animaux en pleine histoire d'amour. Tout gentils tout frais. Pas prise de tête, bien pour attaquer De Crécy.

Dans le genre tranquillou-pilou, la Vallée des Merveilles de Sfar met du soleil plein votre cabane d'étudiant, surtout en Octobre :
http://www.bulledair.com/catalogue/catalogue7/Vallee_merveilles1.jpg


PS : heu, y a foulte d'images qui ne s'affichent pas chez moi, notamment celles de Pierre-L. Lien mort ?

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

Paul a écrit:

les compagnons du crépuscule  de Bourgeon (must absolu du sommet de tout le pinacle du haut du gradin du top de la BD  à mon sens)

Je retire ce que j'ai dit. "Les passagers du vent", meilleure BD. (Bourgeon).
Les compagnons du crépuscule, pas très loin derrière (mais Le Cri du Peuple est devant).


Personne sur les Comès ? "Silence", troisième meilleure BD IMO

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

166

Re: Bandes dessinées

Comes
Comes
Comes

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

167

Re: Bandes dessinées

Ah putaiiiiiiiiiiiiin, j'ai oublié les Cités Obscures alors que j'ai quasiment tout lu… J'ai même leur affiche dessinée pour les 38e Rugissants.

Favorites :

- Les murailles de Samaris (all-time fav)
- Le Rail (appartient à une autre série)
- La Tour

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

168

Re: Bandes dessinées

Hello,

J'aime bien ce thread, j'y ai découvert des bédés, des auteurs.

Perso...

Dans le genre fantastique :

- les Maîtres Cartographes : les cartes, ça m’a toujours fait rêver, mais alors là… je suis resté de longues heures à imaginer une planète recouverte entièrement par la ville… C’est un , pour le rêve cette bédé. Et puis, c’était avant qu’Arleston devienne une machine à faire des bédés. Son trait est moins précis -et moins lisse.
- Le Troisième testament (Dorison, Alice) : il y a longtemps, la… claque. L’histoire est parfois un peu tirée par les cheveux, mais les dessins, purée, les dessins…
[j’arrête là sinon je ne vais pas avoir le temps de tout aborder]

Dans les classiques de bibliothèque municipale : 

- Ric Hochet (surtout le n°18, l’Enquête dans le passé, l’une de mes premières bédés)
- Astérix, parce que je suis moi-même originaire du village d’Astérix. Parce que son humour est éternel et multi-strates (on en rit à 7ans, on le redécouvre en rigolant à 17, 77 ans).
- Corto Maltèse, je ne sais même plus pourquoi je l’aime, c’est le genre de bédé qu’on aime parce qu’on en a toujours entendu dire du bien (de Hugo Pratt, j’aime aussi beaucoup l’Eté indien)
- Trent, le monté canadien solitaire (notamment quand il est en cavale derrière un gamin qui se prend pour Rimbaud : « Au gibet noir manchot aimable, dansent dansent les paladins, les maigres paladins du diable, les squelettes de saladin »). C’est grâce à cette bédé que j’ai découvert Rimbaud, puis, par extension, la poésie (qui, avant Trent, se résumait aux poèmes de Maurice Carême et le Lion et le Rat de la Fontaine) 

Mais je me rends compte que cette catégorie n’a aucun sens…XIII, Thorgal, le Scrameustache, les 4 As…  il y en a tellement, tellement que j’aime pour la seule et stupide raison que cela me rappelle mes mercredis après midis.

Bon, dans la nouvelle bédé française :

- Riad Sattouf est intelligent, percutant (notamment Retour au collège, Pascal Brutal : « le futur, c’est moi », Diams, Gwendal),
- Sfar est une grosse arnaque (Le Chat du Rabbin, le Petit Vampire, non mais c’est quoi ces conneries… Par contre j’ai été agréablement surpris par La Vallée des merveilles, c’est vrai que c’est très bleu, une espèce de fenêtre sur le ciel),
- Larcenet a un univers, un charme, une grâce un peu désenchantée à la Trondheim. J’aime bien aujourd’hui, je ne suis pas sûr d’aimer dans quelques années.
- Zep, Geluck, Garfield, Wolinsky… Dès que c’est drôle je suis bon public.
- Nicolas de Crécy, alors là, franchement… No comment. C’est médiocre, flou, prétentieux.
Dans le même genre (genre =zoomorphisme, parce que bon c’est pas exactement le même trip), je préfère Blacksad. Déception aussi : Carnets de guerre, de Ghigi (primé à Angoulème l'an dernier)

Dans les bédés one-shot (peut-être mes préférées) [lues dernièrement] : Où le regard ne porte pas, Louve… Le vol du Corbeau…

Dans les Disney :

-Kuzco, franchement, est le plus drôle de tous les Disney. Je ne sais plus qui parlait de Spirit, mais c’est clair que c’est une daube intersidérale, un truc tout simplement niais (la voix off du poney, haha). Sinon j’ai bien aimé la Belle et la Bête (la Belle est tellement belle, au début, dans son jardin bucolique, son village super bien dessiné), Merlin l’Enchanteur, Mulan, Taram et le chaudron magique… Mary Poppins (« cheum-cheminé, cheum-cheminée, cheum-chemo ») ! Rien à voir avec les dessins animés, mais je suis un aussi un fan absolu des Robinsons des mers du Sud… Je n’ai pas trop aimé Pinocchio et détesté Alice au pays des merveilles.

Enfin (désolé, c’est le bordel), ya Narval qui a mis les Passagers du Vent dans ses préférés… LES PASSAGERS DU VENT ? perso la seule chose que j’ai aimé dans cette bédé, c’est les scènes de sexe. Et encore, en y repensant… avec du recul… bof.

Enfin bon, pour résumer [conclusion] : j’ai des goûts assez hollywoodien en matière de bédés : j’aime les belles images, les belles histoires, les belles aventurières, les vrais héros… Et j’ai un peu du mal avec tout ce qui est sale, intellectualisant : en gros, bien gros, je déteste tout ce qu'aime Narval, le Chat du Rabbin, le Cri du peuple, les Passagers du vent... réveille-toi à la vie mec : t'aimes Hesse, les sociétés scandinaves, tu votes radical... et que dire de plus à ton sujet? Que j'ai envie de te casser la tête?

… et là, je me rends compte que je n’ai pas parlé des comics… une autre fois…

169

Re: Bandes dessinées

Oh oui oui Sattouf je l'aime d'un amour profond et sincère, je me suis écroulé plusieurs fois de rire sur Retour au Collège et les Pauvre Jérémy; mais c'est en fin de compte parce qu'elles ciblent totalement les geeks louzeurs. "Club des pds!"

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

170

Re: Bandes dessinées

Demian a écrit:

Oulah en voyant mon pseudo t'as pas dû apprécier alors... ^

Je n'ai pas lu Demian et je me garderai bien de te casser la tête.

171

Re: Bandes dessinées

Demian a écrit:

Oulah en voyant mon pseudo t'as pas dû apprécier alors... ^

C'est l'anagramme du forumeur qui baise les beurettes ?

Je suis partout

172

Re: Bandes dessinées

Ys a écrit:

Bon, dans la nouvelle bédé française :

- Riad Sattouf est intelligent, percutant (notamment Retour au collège, Pascal Brutal : « le futur, c’est moi », Diams, Gwendal),
- Sfar est une grosse arnaque (Le Chat du Rabbin, le Petit Vampire, non mais c’est quoi ces conneries… Par contre j’ai été agréablement surpris par La Vallée des merveilles, c’est vrai que c’est très bleu, une espèce de fenêtre sur le ciel),
- Larcenet a un univers, un charme, une grâce un peu désenchantée à la Trondheim. J’aime bien aujourd’hui, je ne suis pas sûr d’aimer dans quelques années.
- Zep, Geluck, Garfield, Wolinsky… Dès que c’est drôle je suis bon public.
- Nicolas de Crécy, alors là, franchement… No comment. C’est médiocre, flou, prétentieux.

Pascal Brutal c'est la nouvelle virilité en Adidas Torsion. Je l'aime de toutes mes hormones, ouaip.

Larcenet, bon... comme il produit beaucoup on peut dire, ça va du meilleur au pire. Les premiers du Retour à la Terre sont pliants, pli ants, surtout lus par petits bouts au format strip comme quand les journaux publiaient encore de la bd. Maintenant, ça s'essouffle un peu, c'est dommage. Les aventures de Nik Oumouk et de Robin des Bois sont aussi délires délires ; mais le Combat Ordinaire, ben... oui, bon, c'est ordinaire. Si ça peut faire découvrir la BD c'est tranquille, mais voilà quoi. Rien de plus.

Sfar n'est pas une grosse anarque, c'est coloré, c'est intelligent, c'est marrant, c'est touchant et le trait est très juste. Quelques uns de ses tous meilleurs à mon avis :

Petrus Barbygère
http://www.bedetheque.com/thb_couv/petrusbarbygereintegrale.jpg
l'ancêtre du...
http://www.encyclobd.com/album/M/3805/000101G.jpg
Le Minuscule Mousquetaire, qui baise et bataille à tout va.

(à la fin du dernier, des copains dessinateurs apparaissent, je crois bien qu'il y a Trondheim avec son nez crochu)
(Et puis sa version du Banquet de Platon où Socrate est un gros qui se ballade à poil dans les marges du texte est super.)


Je suis étonné que Guibert ne soit pas encore cité, parce que (tu parlais de "carnets de guerre", c'est à dire Notes pour une histoire de guerre, de Ghigi, c'est à dire GIPI, eh bien Guibert a traité un sujet approchant dans sa série Le Photographe) il est aussi doué que protéiforme.
Son album en collaboration avec Sfar est un petit bijou d'élégance et de légereté, c'est La Fille du Professeur :

http://www.benzinemag.net/bd/images_bd/005_la%20fille%20du%20professeur.jpg

Nicolas De Crécy, j'ai du mal à comprendre en quoi c'est... médiocre ? Il a fait des choses qu'on avait jamais fait avant et les a bien faites. Non, non, tu ne peux pas dire que c'est médiocre parce que tu n'adhères pas au style graphique mon grand, c'est pas possible.

Wolinsky est un gros con au nez rouge qui dessine des nichons depuis 30 ans, et ne me dis pas s'il te plaît que je fais dans l'intellectualisme...
Parce que j'aime Relom moi

http://daniel.gerber1.club.fr/imgbd_rt/relom_andyt4.jpg

Lindingre

http://www.fluideglacial.tm.fr/images/ouebe/news/Ill-LindingreJeunesse.jpg

Boucq (je veux me marier avec Rock Mastard)
http://www.lagruyere.ch/culture/bd/images/rockmastard2.jpg

Et ce type qui dessine des pandas et des dealeurs de drogue avec un scénario poilant dans Psycopat et dont je ne trouve pas le nom, qui, qui, qui ?
IL EST FORT.



Et si jpeux me permettre de conseiller trois trucs pas connus, voilà.
Les aventures de Aleksis Strogonov (Régnaud et Bravo)
http://www.reserveabulles.com/librairie/IMG/arton169.jpg

le trait du dessinateur (qui est un dessinateur jeunesse) est en contraste total avec l'histoire, qui parle de la révolution bolchevique comme un Russe pourrait le faire. Les gens meurent dès les premières pages. C'est très agréable à lire esthétiquement, beaucoup plus dur sur le fond, grandiose, et très rare parce que les critiques ils avaient pas que ça à faire de lire un truc un peu long, et cher malheureusement. Mais si vous avez la chance de tomber dessus, feuilletez-le.

La Révolte d'Hop Frog
grosse couverture ici

De Christophe Blain. Qui est connu pour son Isaac Le Pirate. Dans celui là, il a un très beaucoup plus doux, avec de très belles couleurs comme des animaux dessinés à la craie sur une caverne, mais version saturé, enfin bref. C'est tout doux. Ce n'est pas un western, mais il y a des indiens et des cowboys. Et un pot. Hop Frog est un pot. Qui lit Allan Poe comme son nom l'indique. Des gens se font ecorcher et écraser. Un très chouette one-shot.

Le Curé (De Metter)
http://www.bedetheque.com/thb_couv/CureLeint_17112004.jpg

Ah bah ça c'est DU JOLI MES BATARDS. Je n'en dirais rien de plus car vois tu il se fait tard et mon wifi ne marche que la fenêtre ouverte. J'ai la main froide et un pouce blessé. Le Curé est une belle BD. Ambiance, ambiance...

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

Enfin (désolé, c’est le bordel), ya Narval qui a mis les Passagers du Vent dans ses préférés… LES PASSAGERS DU VENT ? perso la seule chose que j’ai aimé dans cette bédé, c’est les scènes de sexe. Et encore, en y repensant… avec du recul… bof.

C'est une des BD les plus respectueuses de l'histoire que je connaisse, les scénarios des numéros 3, 4, 5 sont magnifiquement construits, la profondeur psychologique des personnages extraordinaire. Evidemment, si tu lis les BD pour les scènes de luxure.

Enfin bon, pour résumer [conclusion] : j’ai des goûts assez hollywoodien en matière de bédés : j’aime les belles images, les belles histoires, les belles aventurières, les vrais héros… Et j’ai un peu du mal avec tout ce qui est sale, intellectualisant : en gros, bien gros, je déteste tout ce qu'aime Narval, le Chat du Rabbin, le Cri du peuple, les Passagers du vent... réveille-toi à la vie mec : t'aimes Hesse, les sociétés scandinaves, tu votes radical... et que dire de plus à ton sujet? Que j'ai envie de te casser la tête?

J'ai pu constater qu'à mes yeux tu avais des goûts massivement de merde. Sauf Astérix, bon. C'est comme le foie gras, tout le monde aime, sauf les ricains.

Je propose qu'on en reste là.


En passant, c'est sûr que Rimbaud, c'est ni sale, ni intellectualisant.
Et j'aime pas Sfar, ni le Chat du Rabbin. Pas. Du. Tout. En revanche, Marjane Satrapi, ça me plait assez. Et même beaucoup.

Tu as envie de me casser la tête ? Une seule question : on se connait ? Que je puisse prendre les devants.

Last edited by Narval (25-10-2006 00:02:23)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

174

Re: Bandes dessinées

Le Spirou dessiné par Ooshima sort bientôt et, d'après les premières pages, c'est-du-tout-bon, bien loin des merdes de Munuera, et très proche des Tome & Janry. ACTION-HUMOUR

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

175

Re: Bandes dessinées

Ptain Munuera... j'y crois pas il a repris Wolverine... Mais de quel droit mon dieu. Il le fait parler comme une marquise anglaise.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

Paris-sous-Seine, le plus mauvais des plus mauvais des Spirou. Scénario incompréhensible, pseudo posture dramatique des personnages, "j'ai tué que des civils les militaires c'est pas grave donc je suis une gentille", etc etc.

J'ai pas du tout aimé celui d'avant avec le clonage de Spirou mais je reconnais que y avait de l'inspiration. Mais alors Paris-sous-Seine... Je ne le considère pas comme "canon".

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

177

Re: Bandes dessinées

QRL Sur Bretzelburg il est génial, hahaha le soldat qui se claque la main sur la cuisse à chaque quart de tour... et ces accents teutons, ces accents !

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

QRN!

Fais gaffe je suis un fan de Spirou depuis mon plus jeune âge!

Les multinationales auront le genre humain

179

Re: Bandes dessinées

Les Spirou et Fantasio par Tom et Janry sont excellents je trouve, en particulier les derniers depuis New York. Comme Narval j'aime beaucoup moins la dernière génération...

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

Re: Bandes dessinées

Le Spirou à Moscou était un petit bijou d'humour... mais rien ne remplace les Franquin

Les multinationales auront le genre humain

181

Re: Bandes dessinées

la   d y n a m i t e

Amusant ou-pas: les derniers Franquin sont ses meilleurs (Panade à Champipi hooooly vuck), on renifle à 1 000 mètres l'influence de son travail sur Gaston; les derniers T&J (Luna et Machine; le nullash Réveil du Z est l'exception), par contre, sont leurs moins bons.
M&M vont réussir à faire pire que Nic&Cauvin, je dis BIEN JOUE

Last edited by Edou (24-10-2006 22:27:50)

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

182

Re: Bandes dessinées

Pardon, QRN. AH CETTE USINE DE CONSERVES c'est vraiment mon Spirou préférètche. Helmut.

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

6pi a écrit:

Les Spirou et Fantasio par Tom et Janry sont excellents je trouve, en particulier les derniers depuis New York. Comme Narval j'aime beaucoup moins la dernière génération...

Pan! Tome

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Bandes dessinées

ah...
Tiens, je vais essayer de classer les Spirou

Le meilleur : Du Cidre pour les Etoiles. Pour les discours du maire.
Juste en dessous, collés : Spirou à Moscou, Spirou à New YorK. Ne serait-ce que pour "l'histoire" des deux villes au début !

Puis le duo La Frousse au Trousse et La Vallée des Bannis (surtout).

QRL sur Bretzelburg

Puis deux pelotons :  L'Ombre du Z, l'Horloger de la Comète, le Réveil du Z, Vito la Déveine, le Rayon Noir, Le Gri Gri du Niokolo Comba(pas d'ordre).

En dessous : Virus, Z comme Zorglub, le Dictateur et le Champignon, Tora Torapa, Qui Arretera Cyanure, l'Ankou, Kodo le Tyran, des Haricots Partout, le Prisonnier du Bouddha,(pas d'ordre)

Mention spéciale : le Gri Gri du Niokolo Comba, qui m'a paru très "sérieux". Je trouve le scénario peu "spirou". De même que Virus, d'ailleurs.

Last edited by Narval (24-10-2006 22:30:24)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Bandes dessinées

Luna Fatale est pas mal, mais on gagne un cran en violence (et en maturité).Il y avait relativement peu de "morts" jusqu'ici (le premier "mort" dans Spirou, il me semble que c'est dans Aventures en Australie.

Last edited by Narval (24-10-2006 22:29:29)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Bandes dessinées

Narval a écrit:

QRL sur Bretzelburg

T'ain je parle dans le vide?

Sinon, Tome et Janry, à ne pas confondre avec :

http://www.komix.it/img/tom-jerry-02.JPG

Les multinationales auront le genre humain

187

Re: Bandes dessinées

Narval a écrit:

ah...
Tiens, je vais essayer de classer les Spirou

Le meilleur : Du Cidre pour les Etoiles. Pour les discours du maire.
Juste en dessous, collé : Spirou à Moscou, Spirou à New YorK.

Puis le duo La Frousse au Trousse et La Vallée des Bannis (surtout).

QRL sur Bretzelburg

Puis deux pelotons :  L'Ombre du Z, l'Horloger de la Comète, le Réveil du Z, Vito la Déveine, le Rayon Noir (pas d'ordre). Le Gri Gri du Niokolo Comba

En dessous : Virus, Z comme Zorglub, le Dictateur et le Champignon, Tora Torapa, Qui Arretera Cyanure, l'Ankou, Kodo le Tyran, des Haricots Partout, le Prisonnier du Bouddha (pas d'ordre)

Mention spéciale : le Gri Gri du Niokolo Comba, qui m'a paru très "sérieux". Je trouve le scénario peu "spirou". De même que Virus, d'ailleurs.

QRN !

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

Machine qui rêve, peut-être trop méconnu. Dernier de Tome&Janry, mérite le coup d'oeil, graphiquement et scénariquement étonnant.

Les multinationales auront le genre humain

Re: Bandes dessinées

Narval a écrit:

Et j'aime pas Sfar, ni le Chat du Rabbin. Pas. Du. Tout. En revanche, Marjane Satrapi, ça me plait assez. Et même beaucoup.

Avis aux amateurs, Marjane Satrapi est à la bibliothèque de scpo smile Dans la salle du bas, coincée entre deux pauvres encyclopédies d'art...

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

190

Re: Bandes dessinées

Déjà rectifié, OZ.

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

191

Re: Bandes dessinées

Sans déc ? Incroyable ! C'est les Persepolis ?

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Bandes dessinées

Yep.

"Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Celui qui vit vraiment ne peut pas ne pas être citoyen ou partisan. L'indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n'est pas vie. C'est pourquoi je hais les indifférents." - Antonio Gramsci (La Città futura, 11 février 1917).

193

Re: Bandes dessinées

Il y a un vrai carnage dans le Prsionnier du Bouddha jé croé.
Je vais m'essayer aussi au classement tiens.

Tête: Virus (que je trouve très très marrant au contraire, le virus de Sam Disoar©, madre de dios !), Moscou, QRN, Panade (la petite histoire de Gaston en fin d'album est mo-nu-men-tale, j'en ris encore de toutes mes forces), duo Frousse-Bannis.

poursuivants: New York, Australie, les Hommes-Bulles, le Faiseur d'or (surtout pour la petite histoire marxiste qui suit), les deux Zorglub de Franquin.


peloton: Vito, le Rayon Noir, Abbaye Truquée (ha ha ha les lapins qui rendent fous le Triangle hahaha), Kodo/Des Haricots Partout, Du Glucose pour Noémie, l'Ankou (je me rends compte que j'aimerais sûrement beaucoup moins les Fournier si je les découvrais maintenant), du Cidre pour les Etoiles (j'avais chialé comme pas permis quand l'et se prend une balle), l'Horloger de la Comète

un peu derrière: Luna (que j'avais quand même aimé, parce qu'il conserve malgré tout une grande classe, et que Luna est mon first love quoi chié), le Prisonnier du Bouddha, le Gri-Gri, Tora-Torapa, les premiers Franquin.

les pas tops: Tembo Tabou, les Nic & Cauvin, le Réveil du Z (beaucoup-beaucoup trop brouillon)

les métapéraves: les trois derniers, Machine qui Rêve (Spirou et Fantasio graphiquement ratés, une terrible déception à l'époque, en plus le journal de Spirou ne diffusait l'album que deux pages par deux pages à l'époque ...)

Last edited by Edou (24-10-2006 22:49:25)

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

194

Re: Bandes dessinées

J'aime pas tous ceux avec le Triangle, et contrairement à beaucoup je trouve pas Vito la déveine si raté. Et dans la Frousse aux trousses, mention spéciale à l'ours lanceur de couteaux et atteint de hoquet.

"Ecarte-toi, gnome fétide. Ma virilité n'a pas la place de passer..."

Re: Bandes dessinées

J'aime pas ceux avec le triangle sauf celui avec Auroréa et les Tontons Mamouttes (Tora Torapa, avec des plans qui copient ceux de l'Ile Noire d'Hergé).

Vito la Deveine très bien. C'est aussi à mon sens un des Spirou "sérieux".

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

196

Re: Bandes dessinées

Oh, je ne sais pas si vous avez lu le "hors-série" (http://bdmaniac.hautetfort.com/images/m … ouv1os.jpg) qui est paru vers avril/mai avec Vehlmann (Green Manor) pour scénariste: très décevant. Vehl est pourtant le meilleur scénariste de la maison Dupuis, was fuckin happened ?

(\ /)
( . .)
C('')('')                     « i are in your signs »                                            « bukkakin ur bunniz »

Re: Bandes dessinées

L'ai lu. Niveau graphique, très modernisé, et je n'aime pas tant.
Niveau scénario : ca aurait pu être un spirou "du milieu", je trouve. La scène où les trois néo-zéo jurent comment dans le seigneur des anneaux est géniale "Pour les hommes libres" "Pour le Gondor" "Pour le Rohan".

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

198

Re: Bandes dessinées

Qui a dit du mal des Passagers du Vent ? Qui a osé ?

http://idata.over-blog.com/0/19/98/63/les-passagers-du-vent.jpg

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

199

Re: Bandes dessinées

Perso, je trouve les images sales, limite baveuses, les personnages mal campés, les filles limite niaises (leurs bouches entre-ouvertes), stéréotypées et peu attachantes. Il y en a qui s'extasient sur... leur profondeur psychologique? ça m'a échappé. La qualité du scénario et des recherches historiques? Il ne dit pas de conneries sur le commerce triangulaire, mais c'est bien le minimum syndical, non?
Maintenant, j'ai lu cette bédé il y a trèèès longtemps -dans des éditions abîmées qui perdaient leurs feuilles, ce qui était peu agréable- et j'imagine que mes connaissances de l'époque ne m'ont pas permis d'apprécier à sa juste valeur cette oeuvre majeure de la bédé contemporaine.

Et puis, à Narval, qui sous-entend qu'en parler serait intellectualisant, je crois que la dimension d'icône de Rimbaud lui a échappé (qui ne ne connaît pas sa photo, sa vie? mais qui a lu autre chose que "le dormeur du val" ou "Ophélie", même un truc bateau comme le "bateau ivre" est peu lu - je parle de gars lambda, pas des personnes extrêmement brillantes et cultivées que vous semblez tous être) et puis, dans mon cas précis, je n'ai jamais dit que j'étais fan de Rimbaud mais que Trent me l'avait fait découvrir et qu'il m'avait fait office de porte ouverte sur un univers artistique que je méconnaissais... Enfin bon je patauge dans la semoule et je mouline de la queue pour rien là... POint final, à la ligne.

"Médiocre" n'était certainement pas le mot le plus approprié pour Crécy, "oubliable" est plus convenable. SOn univers m'agresse et une fois la lecture terminée, que reste-t-il? rien, seulement une désagréable sensation de vide, le sentiment d'avoir tourné une cinquantaine de pages et perdu une demi-heure de ma vie. J'ai le même problème avec Alice aux Pays des merveilles, je n'arrive pas à rentrer dans son univers, ça me saoule, m'énerve, ça me fait pas rêver, ça ne m'apprend rien et ça ne me fait pas réfléchir. En somme rien de nouveau : on n'aime pas ce qu'on ne comprend pas. Question de sensibilité (je n'ai pourtant rien contre les crayonnés, bien au contraire), question aussi de limites intellectuelles et de connaissances bédétistes. Je ne suis pas à proprement parler un fanatique des bandés dessinées, rien qu'un lecteur du dimanche, voire du mercredi, qui vend son temps de cerveau disponible pour passer un bon moment.

Je crois que je suis très mal parti avec Sfar ("le petit vampire" dans Je Bouquine, c'était du gaspillage d'encre) et que toutes ses BD en tête de gondole ("Le Chat du Rabbin", tout ça) ne m'ont jamais donné envie d'aller au-delà de la page 3 ou 4. La Fille du professeur a l'air pas mal. J'essaierai, je changerai peut-être d'avis.

Wolinski est un gros porc, mais j'adore sa profondeur, sa finesse psychologique et la qualité de ses recherches historiques. Et puis ce qu'il fait dans Paris Match est intéressant et courageux.

Spirou, Fantasio... et le Marsupilami - qui sans jamais dire un seul mot vaut tous les Rantanplan de la terre. La Vallée des bannis, très belle bédé, limite Bob Moranesque. Le rayon noir, le dictateur, l'Abbaye truquée, qui peut arrêter Cyanure : bédés sympas. Il faudrait que je relise les discours du maire de Champignac, parce que je n'ai pas adoré "Du cidre pour les étoiles"(même si c'est vrai que ce n'est pas le pire de la série, loin de là). J'imagine que, comme Achille Talon et ses soliloques navrantes autrefois, je lui trouverai, avec du recul, un petit charme décalé.

Dans la veine de Pascal Brutal, Raymond Calbuth et Tergal sont... des pépites massives, des météorites apocalyptiques. Tronchet, tronchet, j'aime jusqu'à ton nom.

Et puis, honte sur moi, l'avoir oublié me rongeait
n'oublions jamais
Rox et Rouky.

200

Re: Bandes dessinées

YS sur les Passagers du Vent a écrit:

Il y en a qui s'extasient sur... leur profondeur psychologique? ça m'a échappé.

YS sur Wolinski  a écrit:

Wolinski est un gros porc, mais j'adore sa profondeur, sa finesse psychologique

Olé !

Sinon, je t'encourage vraiment à ouvrir la Fille du Professeur ; SFAR a fait le scénario et les dialogues, très touchants, et Guibert les dessins (aquarelles sépia).

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion