Topic: Prepa d'été HEC

Bonjour à tous,
Vous connaissez des prépas d'été pour rentrer à l'escp ou hec en 2e année à part les ipesups et co à 5000 euros ?j'ai entendu dire qu'il y en avait à Lakanal et pourtant j'y ai fait ma scolarité et j'en avais jamais entendu parler.

Re: Prepa d'été HEC

Je ne pense pas qu'il soit réellement utile de faire une prépa. On peut tout apprendre seul, et le programme d'économie correspond à celui de nos masters.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Prepa d'été HEC

(en même temps, comme vous le savez, je suis pas le mieux placé pour juger :°p)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Prepa d'été HEC

Et puis comme pour beaucoup, tu peux googleliser pour trouver des renseignements sur Lakanal. Je crois même que nous en avons parlé ici l'année dernière. A part lakanal, ipesup, je ne connais pas d'autres prépas "valables". De plus pour cette année, c'est un peu tard.

I Hate Mondays

Re: Prepa d'été HEC

En fait c'est pour l'année prochaine, je sais je m'y prends un peu tôt. Merci pour vos réponses.
De manière générale, je me demande depuis un certain temps ce qu'on peut faire comme études après
un master professionnel de sciences-po. Pour ce qui font de la recherche, on peut aller jusqu'au doctorat mais pour les autres ya pas grand chose j'ai l'impression.

Re: Prepa d'été HEC

samaille a écrit:

Pour ce qui font de la recherche, on peut aller jusqu'au doctorat mais pour les autres ya pas grand chose j'ai l'impression.

Pour tous les masters professionnels orientés entreprise (en gros, tout sauf AP, journalisme, développement etc.), les profs conseillent d'ailleurs généralement d'entrer sur le marché du travail tout de suite après scpo, quitte à faire un MBA quelques années après. Enchaîner scpo et une école de commerce n'a vraiment de sens que pour les gens d'AP et apparentés qui veulent se réorienter vers le privé, pour beaucoup de masters -type finance, marketing etc- c'est redondant et difficile à justifier sur un cv.
Ne restent alors que les 3eme cycles qui correspondent à des spécialisations pointues, type école de journalisme, collège de Bruges, et tout l'éventail des ex-DESS.

Globalement, la question des études après scpo pose toujours problème. Si on considérait que l'ancien cursus en 3 ans ne pouvait se suffire à lui-même, la situation s'inverse lentement avec le passage à 5 ans. D'un côté, la direction, les enseignants et les employeurs qui connaissent bien scpo affirment, à juste titre je pense, qu'un diplôme de scpo "sec" est amplement suffisant pour entrer dans la vie active. De l'autre, une minorité conséquente (mais décroissante) d'employeurs, souvent peu au fait des réformes, s'attend à ce que les étudiants aient fait qqchose après.
J'ai encore eu droit la semaine dernière en entretien à "qu'est ce que vous comptez faire comme études après?" (a ton avis banane, si je postule pour un premier job, c'est pour occuper mes vacances? Les gens posent de ces questions...)

Last edited by vauban (14-07-2005 19:48:34)

Re: Prepa d'été HEC

vauban -> rajoute ces infos ou ce thread sur la page wiki prepa please !

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

8

Re: Prepa d'été HEC

Done

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Prepa d'été HEC

vauban a écrit:

D'un côté, la direction, les enseignants et les employeurs qui connaissent bien scpo affirment, à juste titre je pense, qu'un diplôme de scpo "sec" est amplement suffisant pour entrer dans la vie active.

Je ne peux que confirmer, par des échos directs ou indirects (dont un très haut fonctionnaire à la Commission Européenne* et un membre d'un board).
Des exemples récents - dont d'anciens forumeurs - sont aussi des confirmations vivantes.

Le MBA à mi-carrière a été une solution pour quelques anciens élèves pour booster leur carrière (le meilleur exemple pourrait être Pascal Cagni en couverture de http://www.management.fr/ de ce mois-ci).

FF

*Pour lui, même le Collège de l'Europe n'était même pas indispensable après pipo.

Last edited by Free French (14-07-2005 21:40:04)

Re: Prepa d'été HEC

Merci les gars pour vos infos. Donc ça vaut pas forcément le coup de faire une école de commerce après sciences-po selon vous en sachant que je suis en international business , je l'espère. Le problème c'est que vu comment j'ai galéré pour trouver un stage et c'est le cas pour d'autres, je me pose certaines questions. Le problème c'est que les entreprises ne semblent pas comprendre que les masters de sciences po genre finance, international business...valent les masters d'école de commerce. Ca m'énerve surtout quand on sait qu'on bosse deux fois plus qu'à l'escp ou hec et que le concours est peut-être aussi difficile.

Re: Prepa d'été HEC

Ja wohl. D'accord avec FF. En fait la faiblesse de Sciences Po serait plutôt du côté du réseau d'anciens, qui sont dispersés.
Mais c'est aussi à nous de le construire.
En ce qui me concerne, sorti en 2004, j'ai d'abord commencé un VIE de 14 mois pour la filiale allemande d'un groupe francais (huit jours après le Grand O') et je devrais être embauché prochainement par cette même filiale (il se trouve que je veux rester en Allemagne, ce n'était pas une obligation).

On ne peut pas dire que j'ai eu de difficultés particulière à m'insérer dans le marché de l'emploi, donc, même si je l'ai fait sans utilisation aucune d'un réseau.
Au cours de mon recrutement, les points qui ont intéressé l'employeur à mon avis :
- le diplôme de Sciences Po (mais la majeure lui était égal)
- un stage en audit et un autre dans un pays de langue allemande

Last edited by Seryeuse (15-07-2005 10:06:55)

Ich bin jetzt alt und gichtbrüchig,
Und meine Sünden beissen mich.

12

Re: Prepa d'été HEC

Pour répondre à la question de base, l'an dernier, quand je passais les oraux, la plupart des étudiants avaient été préparés à Lakanal : la prépa semble excellente, et ils connaissent vraiment très très très bien le concours... En fait, j'ai pu glaner certains tips à table (genre les auteurs préférés de tel correcteur) qui m'ont permis d'avoir le concours... Si tu veux réussir du premier coup, ça peut vraiment valoir de sacrifier un mois et un peu d'argent.

Ensuite, la question de fond de la validité d'une double formation Sc Po + Ecole de commerce, et bien je vais dire que ça dépend. Dans pas mal de métiers (audit, marketing, com', analyste en banque), la seule formation de sciences po semble suffir. En revanche, pour certains postes un peu plus pointus, la double formation est le minimum. Je suis en ce moment en stage à l'Autorité des Marchés Financiers, et tous les autres stagiaires ont une double ou triple formation (genre droit + HEC + Sc Po), et c'est pareil dans les grandes banques d'affaire ou les gros cabinets de conseil. Avoir un double diplôme semble aujourd'hui une nécessité pour s'y faire embaucher. Une raison est très simple: c'est qu'à chaque formation sont attachés un certain nombre de stages, et que plusieurs formations impliquent une longue durée de stage (au moins 54 semaines pour moi à la fin de mes études).

Re: Prepa d'été HEC

.

Last edited by Thomas-92 (15-10-2005 23:17:21)

Ab imo pectore

14

Re: Prepa d'été HEC

Bonjour,

Ayant dans l'idée de passer la session 2 du concours d'entrée en 2ème année d'HEC / ESCP-EAP (donc dans un an), j'ai été faire un tour sur le site du lycée Lakanal pour prendre des renseignements sur leur prépa.
Il est précisé qu'il y a un test de sélection pour l'admission dans cette prépa. En sauriez-vous plus sur la nature de ce test ?

Merci pour vos réponses,

I.

Re: Prepa d'été HEC

Oui, il est dur. big_smile

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

Re: Prepa d'été HEC

Mais pas trop.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

17

Re: Prepa d'été HEC

Bonjour,

Avant de connaître la difficulté du test, je souhaite en connaître le contenu big_smile

Je viens d'une université (de droit) et j'ai grandement besoin d'une préparation pour l'épreuve  intitulée "dossier". Voila pourquoi je souhaite me préparer au test.

Question subsidiaire : connaissez-vous le nombre d'étudiants qui présentent le test d'entrée à Lakanal et celui de ceux qui sont acceptés à la prépa ?

Merci encore.

Re: Prepa d'été HEC

Bah en fait pour Lakanal, il suffit de chercher sur le site dudit lycée et... oh miracle !! http://www.ac-versailles.fr/etabliss/lyc-lakanal-sceaux/info/Tspoete.HTM#STAGE_D'été_"HEC-ad

Re: Prepa d'été HEC

Je crois que la question de notre invité portait directement sur la nature des épreuves du test, pas sur la description du stage qu'il avait visiblement déjà consulté.

Work is the curse of the drinking classes.

I would like to make a toast to lying, stealing, cheating and drinking. If you're going to lie, lie for a friend. If you're going to steal, steal a heart. If your going to cheat, cheat death. And if you're going to drink, drink with me.

20

Re: Prepa d'été HEC

Je ne suis pas plus bête qu'un autre. J'avais trouvé et même lu (oui) cette page. C'est ce que je précise d'ailleurs dans mon premier ou deuxième message. J'aurais aimé d'autres renseignements que ceux que je peux trouver sur le site de Lakanal. Si cela n'avait pas été le cas, je ne me serais pas permis de vous demander des renseignements que je peux moi même trouver aisément.

Merci,

I.

21

Re: Prepa d'été HEC

Voila, Eidolon (je n'arrive pas à positonner l'accent) a parfaitement résumé.

Merci,

Re: Prepa d'été HEC

Sorry c'est vrai que je n'avais lu que le début wink

Mea maxima culpa j'irai me flageller tout à l'heure !

Re: Prepa d'été HEC

Ouais , si yen a qui connaissent la nature des épreuves, ça serait cool.
Comme cadeau, je promets de pas vous casser la gueule! et oh on se grouille de me répondre,
et que ça saute ! j'attends!

Re: Prepa d'été HEC

Selon des bruits de couloir, la nature des épreuves devrait changer prochainement, en particulier au niveau de l'épreuve à option qui coûterait trop cher à corriger, mais je n'en sais pas plus du tout !

Re: Prepa d'été HEC

-

Last edited by drei reloaded (26-08-2005 17:56:47)

"Every society honors its live conformists and its dead troublemakers."
“Cynicism is an unpleasant way of saying the truth.”

Re: Prepa d'été HEC

Pas mal peut mieux faire.

Re: Prepa d'été HEC

?

28

Re: Prepa d'été HEC

Même si ça n'a pas atteint le résultat escompté, je trouve ça très fort :

NouvelObs a écrit:

Le scénario délirant de "l'Opération Volutes"

Comment se monte, pour moins de 10.000 Euros, grâce à l'internet, une opération de déstabilisation sur un concurrent? Révélations sur un cas d'école, au sens propre comme au sens figuré: l'attaque secrète montée en 2000 par HEC contre sa rivale L'Essec.

"But : enrayer, avant début juillet 2000, l'érosion des parts de marché d'HEC face aux actions de l'ESSEC fondées sur la promotion abusive de son MBA" . Ainsi débute l'offre de service qui donna le coup d'envoi, le 28 février 2000, à l'une des opérations les plus tordues qu'on ait vu dans l'univers feutré, en principe doté de principes éthiques, des grandes écoles de commerce: HEC commandait une opération secrète pour déstabiliser l'Essec via l'internet. Quand l'histoire sortit, il y a un an, dans le livre "Les secrets de la guerre économique" (1) beaucoup refusèrent d'y croire. Mais, tout en niant l'opération, HEC ne porta pas plainte, faisant ensuite passer pour affabulateurs les journalistes qui l'ont révélée. Or l'opération a bien eu lieu. Nous nous sommes procuré le document qui décrit, sur 90 pages, la mécanique de cette manipulation baptisée "Opération Volutes". Son analyse montre comment on peut, pour un coût très réduit, grâce à une habile utilisation d'Internet, monter des attaques discrètes mais puissantes sur des marques concurrentes. "De très nombreuses opérations de ce type sont organisées. Dans la plupart des cas elles restent inconnues et la cible ne s'en rend même pas compte» explique Eric Denécé, Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) qui réalisa l'opération Volutes. Dans le cas d'HEC, comme pour la récente opération de déstabilisation sur Bruno Gaccio, le journaliste de Canal Plus, rien n'aurait filtré si des opérateurs fâchés avec leurs clients n'avaient pas révélé l'affaire.

Problème à résoudre

A l'automne 1999, HEC est préoccupée car depuis 3 ans, un certain nombre d'élèves reçus à son concours préfèrent intégrer l'école rivale, l'ESSEC. Peu d'étudiants : 12 sur 350. Mais ce qui inquiète HEC c'est que ce chiffre, stabilisé à 4 ou 5 depuis des décennies, s'est mis à monter, passé de 5 en 1997 à 8 en 1998, puis à 13 en 1999. HEC pense que c'est dû au fait que l'Essec se prévaut depuis 1998 – dans des conditions contestées (controversées)- d'être un MBA, le diplôme le plus prestigieux dans le monde des affaires. Il faut absolument, en 2000, que cette tendance s'inverse. Mais le temps presse, impossible d'y parvenir par les moyens classiques tels que les conférences dans les lycées. Alors naît au sein du département "Stratégie" de l'école l'idée d'une action coup de poing confiée à des spécialistes en "Intelligence économique", une expression floue pouvant couvrir des pratiques douteuses.

Solution adoptée

En janvier 2000, deux professeurs de stratégie à HEC, Michel Santi et Bernard Garrette approchent Eric Denécé, un ancien du renseignement, spécialiste connu en intelligence économique . Un contrat est passé entre la société "Intervenance", qui fait du portage pour Denécé, et HEC, représenté par son directeur Bernard Ramanantsoa. Ce document de 4 pages, daté 4 avril 2000, débute ainsi : Article 1, "Le "client" (HEC) confie à la société Intervenance la mission de conseil en communication portant notamment sur l'étude et l'analyse de l'environnement du Groupe HEC". Tout est dans le "notamment"… L'article 5 indique que "Le montant global de la prestation est de 50 000 FHT. En cas de succès total de l'opération, selon les critères définis entre le prestataire et le client, le client s'engage à verser une prime de résultat de 50 000 F". Ainsi l'objet du contrat qui, à l'Article 1, est flou ("mission de conseil") est devenu, à l'article 5, bien plus précis : c'est une "opération". Quelle opération ? Pour le savoir, il faut se reporter à la "proposition d'intervention" présentée deux mois plus tôt par Denécé, le 28 février 2000. Elle décrit par le menu, sur 3 pages, la cible de l'opération (l'Essec), le plan d'action, la base de facturation et le montant des honoraires qui, comme par hasard, sont exactement les mêmes que ceux figurant dans le contrat «officiel". Une matérialité reconnue par la Cour des Comptes qui a enquêté sur cette facture de 50 000 F.

Plan d'action

Sous la forme d'un "script opérationnel", le descriptif de l'opération est digne d'un scénario de polar, avec ses termes militaires façon commando, pour la "mise en place d'une caisse de résonance médiatique et d'un réseau d'influence servant de chambre d'écho aux attaques et dissimulant la véritable origine de l'offensive". Le tout pendant les concours des écoles, entre le 20 mai et le 1er juillet. Chaque étape est baptisée "phase" . Aux phases 1 et 2 ( du 22 au 26 mai) un dénommé Chrstian Fayet, 32 ans ( qui n'existe pas) - soi disant MBA de Lyon -, lance sur l'Internet des messages sibyllins sur des cibles choisies, dans le but "d'amorcer une polémique générale sur les MBA." A la phase 3 démarre le grand débat : 10 faux internautes doivent saturer des forums internet. Se présentant comme des HEC, (une certaine Delphine Puzin), des MBA ESCP ( Edouard Pecquery et Nathalie Zalewski), un MBA de Lyon, 2 MBA de Reims, un MBA de Pau, un ESC Amiens, un ESC de Rouen, un Edhec de Lille, etc, ils alimentent la polémique sur les MBA et la différence entre normes françaises et étrangères. A la phase 4 se déclenchent des pseudo réactions étrangères. Denécé mobilise son réseau de correspondants à l'étranger pour faire entrer en scène trois pseudo anglais ( Irving Dorry, Chapman Steven et Brown Peter) un allemand, deux suisses deux belges deux néerlandais, trois américains et même "deux français expatriés", qui doivent "contrer l'initiative française en disant que seuls 3 ou 4 MBA français sont véritablement aux normes internationales". Simultanément (du 5 au 9 juin) sont prévus des distributions de tracts aux épreuves des concours, orientant les candidats vers les faux forums internet. Il est prévu aussi "d'adresser aussi les tracts aux professeurs, recruteurs, journalistes…" La phase 6, à partir du 12 juin, marque le déclenchement d'un véritable feu d'artifice sur le net : plus de 20 pseudo nouveaux internautes, soit disant diplômés de l'Insead, de l'ESCP, de l'EDHEC ou d'écoles de commerce comme Nantes, Rouen ou Pau, font semblant de se disputer. Certains, dénommés "les grands" reconnaissent que les étrangers (entrés en jeu à la phase 4 ) ont raison de critiquer l'Essec, d'autres ( "les petits") rejettent la contestation des étrangers. Un certain Gaultry Romuald doit jouer le rôle d'un «Essec arrogant". Et les discours prévus ont un objet précis : "déclencher une guerre fronco française entre écoles". Phase 7 : "les "grands" demandent aux petits de se calmer car ils nuisent à l'image de la France. Les petits "condamnent la morgue des grands" et les étrangers interviennent en soutenant les grands. Habile diversion : un pseudo ingénieur des Mines dénonce des "écoles des Mines de seconde zone comme Nantes, Douai etc". La Phase 8 poursuit le combat franco français, avec des échanges entre 10 à 20 personnes, et prévoit même l'éventualité d'HEC défendant l'Essec ! La phase 10, censée être le bouquet, prévoit une "attaque frontale contre l'Essec quelques jours ou semaines avant que les candidats reçus ne fassent le choix définitif de leur école", sur le thème "attention, jeunes candidats, l'Essec vous trompe", en simultané avec "des mailings, du phoning, des tracts de la présence dans les salons ( rumeur) et dans les conférences ( agitation)".

Bilan de l'opération

De l'avis même de Denécé, l'opération n'a pas été "aussi aboutie que souhaité", en raison d'une date de déclenchement trop tardive et d'un budget trop faible : "Les différentes actions ont eu lieu dans l'indifférence générale, comme si ce débat n'intéressait pas vraiment le milieu. Seuls ceux qui étaient sensibilisés préalablement à notre action ont mordu à l'hameçon. Cet état de fait ne pouvait être changé dans les délais définis en fonction des moyens alloués". Le consultant relève toutefois en point positif que " le milieu journalistique s'est révélé, comparé à l'année précédente, plus favorable à HEC". Cette année là, 13 étudiants préférèrent à nouveau l'Essec, comme l'année précédente (ce que HEC cacha soigneusement). Du coup, Bernard Ramanantsoa refusa de payer la prime de 50 000 F prévue au contrat. Devant ce non respect du contrat signé, Denécé décida en 2004 de révéler l'affaire, sous pseudonyme (2).
Un an plus tard, trois questions restent inexplicables. Pourquoi HEC a-t-elle recouru à une idée aussi tordue ? Pourquoi le directeur d'HEC est resté dans la dénégation totale, sans explications ? Pourquoi l'Essec n'a pas protesté ? D'influents réseaux semblent s'être entendus pour étouffer tout déballage, prétextant "de fâcheuses conséquences pour l'image de nos écoles à l'étranger". En fait, la rigoureuse AACSB américaine, qui labellise à la fois l'Essec et HEC est au courant… L'affaire n'a donc jamais été soldée publiquement, ce qui laisse planer une ombre fâcheuse sur un univers enseignant l'éthique et la rigueur.

29

Re: Prepa d'été HEC

Et on n'a pas eu de troll HECiste sur le forum, nous qui sommes au centre du monde?

Mais c'est un scandale!

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

30

Re: Prepa d'été HEC

Etre payé pour troller, ça va donner des idées à certains !

Re: Prepa d'été HEC

Invité a écrit:

j'ai été faire un tour sur le site du lycée Lakanal pour prendre des renseignements sur leur prépa.
Il est précisé qu'il y a un test de sélection pour l'admission dans cette prépa. En sauriez-vous plus sur la nature de ce test ?

La nature de ce test est la suivante :
- étude de dossier allegée à faire en 3 heures
- dissertation sur l'option de ton choix en 3 heures
- épreuve de langues : thème, version, essai (2h30)

Pour ce qui est des taux de sélection, cela varie selon les années mais cela n'a rien à voir avec la prépa sciences po. A bon entendeur

Re: Prepa d'été HEC

Merci Jeannot, belle réponse, synthétique qui plus est -- à copier dans la page prepa.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

33

Re: Prepa d'été HEC

La nature de ce test est la suivante :
- étude de dossier allegée à faire en 3 heures
- dissertation sur l'option de ton choix en 3 heures
- épreuve de langues : thème, version, essai (2h30)

Moralité : il me faudrait quasiment une prépa pour entrer à la prépa.
Pour les langues, je dois toujours m'en sortir (même si ce n'est pas la fac qui nous fait progresser), pour l'option j'ose espérer que cette fois la fac nous sera d'une plus grande utilité que pour les langues et pour l'étude de dossier, le problème reste le même. Je n'ai fait qu'une note de synthèse en tout et pour tout...

L'étude de dossier se rapproche de la note de synthèse d'après ce que j'en ai lu plus haut et sur le site de Lakanal, donc en révisant le test sur des livres de méthodologie sur la note de synthèse, la casse doit être limitée voire même évitée ?

Je finis par me demander si l'entrée à sciences po à bac +3 n'est pas plus simple, d'autant qu'il doit y avoir moins de sciences po et étudiants d'IEP qui se présentent au concours d'entrée à l'IEP de Paris... Certes, ce n'est pas la même formation mais je finis par penser qu' HEC et Sciences Po viendraient aussi bien l'une que l'autre compléter ma formation de juriste parisien. Après une maîtrise comprenant beaucoup de  fiscalité et de droit bancaire et boursier, je peux penser que le master droit économique voire économie finance (si je ne voulais pas avoir un cursus redondant après mes années de droit) pourrait faire l'affaire pour l'entrée en cabinet d'avocats .

Pour économie finance, j'ai quelques doutes : je souhaite passer le concours d'HEC pour compléter ma formation de juriste par de l'économie. Que pensent les cabinets d'un juriste ayant un bac + 4 de droit spécialisé en droit des affaires et fiscalité à Paris II et un bac + 5 recherche spécialisé en droit fiscal (2005-2006) à Paris I, complété par une formation en économie (donc économie finance à Sciences Po par exemple si j'ai lamentablement échoué à l'épreuve de dossier d'HEC) ? J'ai du mal à voir ce que cela peut donner. Je complèterais cela par la préparation du concours d'avocat et par un diplôme de comptabilité et fiscalité (tout cela, c'est prévu, HEC/Sciences po ou pas).
Mais aujourd'hui, cela a peu d'importance puisque j'ai plus intérêt à préparer le contenu des concours (pour l'écrit) qu'à réfléchir sur un quelconque plan de carrière....

Un autre facteur peut être problématique : ayant fait des études non juridiques (une licence donc niveau bac +3) avant de me tourner vers les universités juridiques, j'ai plus ou moins (voire même exactement) trois ans "de retard" sur un cursus juridique traditionnel, donc dans tous les cas, je ferai mon entrée sur le monde du travail plus vieux que la moyenne (mais là, je n'y peux plus rien, même si cela me gêne énormément). Peut être que cet âge peut être vu comme un obstacle à l'entrée en HEC (ou Sciences po) ? Je me contente de chercher activement des stages afin d'avoir un certain nombre de mois de stage à mon actif (je n'atteindrai jamais les 54 mois de Florian, c'est évident !)

34

Re: Prepa d'été HEC

pour HEC, keine Ahnung. Pour pipo, ton âge ne joue aucun rôle pendant l'écrit; pas plus pendant l'oral (faut surtout que tu mettes l'accent sur tes projets de carrière ambitieux et sur comment il te faut absolument pipo pour y parvenir). Mais Pipo fait pas mal de formation continue, donc on a pas mal d'ancêtres (+ de 30 ans!). Bref, pas de souci à ce niveau!

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Prepa d'été HEC

Merci Jeannot.
Pas compris fb pour Hec, keine Ahnung?
A part ça , à votre avis c'est tard de se présenter sur le marché du travail à 26 ans? Beaucoup me disent que oui, qu'il vaut mieux que je cherche un taff l'année prochaine après sciences-po au lieu de faire Escp ou Hec ( dans l'optique que je réussisse le concours bien entendu).

Re: Prepa d'été HEC

Ca dépend du taff...

"Every society honors its live conformists and its dead troublemakers."
“Cynicism is an unpleasant way of saying the truth.”

37

Re: Prepa d'été HEC

keine Ahnung = aucune idée, je ne connais rien à HEC.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Prepa d'été HEC

Vous avez vraiment peur de ne pas trouver un boulot après sciences po... Dans ce cas, peut-être vaut-il mieux que je m'oriente vers une école de commerce?
La prépa ça ne me dit pas trop alors... peut-être après deux ans à la fac?

39

Re: Prepa d'été HEC

Aller à la fac est une bien meilleure façon de ne pas trouver de boulot qu'en faisant Sciences Po (mis à part la fac de droit et de médecine).

Re: Prepa d'été HEC

Si le travail ne te dit rien, Nicky Hilton est encore libre et à épouser.

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

41

Re: Prepa d'été HEC

jour à tous
quand on rate la prépa, ça donne quoi comme équivalence dans le médico-social ?

Re: Prepa d'été HEC

Question (pas vraiment bandante), svp : Le test de logique de l'AST à l'ESSEC = test TAME ?
Connaissez-vous les coeffs des différentes épreuves ?

à  é è ê ç

Re: Prepa d'été HEC

Salut à tous !

Pour tous ceux intéressés par les admissions parallèles en école de commerce et qui envisage de faire une prépa, je tenais ici à vous recommander celle du Lycée Lakanal.
Les profs sont extrêmement compétents et attentifs aux problèmes de chacun (à titre personnel, je suis passé de 8 en éco le jour du test à 15 le jour de l'examen d'HEC), le programme adapté, les résultats exceptionnels (en 2005, sur 12 préparationnaires, 5 ont intégré HEC, 4 l'ESCP et 1 l'EM), le cadre agréable.
Enfin, last but not least, le coût du stage est modique en comparaison d'IPESUP (900€ avec l'option) et les élèves boursiers peuvent bénéficier d'une réduction allant au maximum à 60% du tarif.

Pour plus d'informations et pour connaître la procédure d'inscription, je vous renvoie au site web de la préparation HEC-ad qui est http://prepa-hec-ad.com/

J'espère que vous ne me tiendrez pas rigueur pour ce long post, mais cette prépa est injustement méconnue et ne dispose pas des mêmes moyens financiers que la machine de guerre IPESUP pour faire sa publicité.

Last edited by Jeannot (10-03-2006 10:37:05)

Re: Prepa d'été HEC

Jeannot a écrit:

12 préparationnaires

Seulement ? ...

Et concernant l'épreuve de sélection : hard ?

Merci pour l'info en tout cas.

Last edited by Diane (10-03-2006 14:52:09)

à  é è ê ç

Re: Prepa d'été HEC

Seulement et c'est pour cela que je me suis permis d'en faire la publicité.

Pour l'épreuve de sélection elle est en soi relativement hard mais le taux de sélectivité est très honnête.

Re: Prepa d'été HEC

Bonsoir à tous

Je souhaite faire une prépa d'été pour les écoles de commerce. Je me suis inscrit à IPESUP et j'ai envoyé mon dossier à Lakanal. Dans l'hypothèse (pas assurée lol) où je serais pris à Lakanal, que me conseillerez-vous? En fait j'ai appelé le secrétariat de Lakanal où on m'a dit que l'année dernière ils avaient intégré 75% de leurs élèves à HEC.. Connaissant le peu de places disponibles je trouve ça un peu gros, je remets pas leur honnêteté en doute mais j'ai peur qu'il s'agisse d'une erreur de la part du secrétariat. Donc si quelqu'un a les vrais stats est-ce qu'il pourrait me les communiquer svp?

Merci d'avance

Re: Prepa d'été HEC

j'ai oublié de préciser que je suis en option droit privé

Re: Prepa d'été HEC

je te remercie beaucoup pour ta réponse Drac.
Le problème c'est que j'aimerais bien avoir la répartition par école. Je pense que le prof qui s'occupe des prépas d'été pourrait me les donner, mais je sais pas comment le trouver.
En fait j'aimerais avoir les stat par école pour comparer avec IPESUP..

49

Re: Prepa d'été HEC

oui oui enfin sur les (nombreux) admis issus des IEP l'année dernière, ceux qui avaient fait une prépa spécifique étaient minoritaires.
Le facteur le plus important a posteriori semble être les langues. Les coeff sont énormes et les amplitudes de note importantes.

50

Re: Prepa d'été HEC

Lakanal et Ipesup sont difficilement comparables.

Lakanal : 10 à 20 élèves par an, triés sur le volet (80% de Sc Paris, un peu d'iep de province, quelques faqueux avec mention TB et souvent khâgne auparavant, et quelques ingés groupe A/B+). Sélection sur tests assez faible. C'est une prépa pour initiés, très peu de gens en ont connaissance.

Ipesup : 50, 100 élèves, plus ??? C'est plus standardisé et c'est l'usine.

A Lakanal, pour ces 10-20 élèves tu as un prof par langue, un prof pour la note de synthèse, un prof par spécialité (sauf les spés très pointues, et encore les profs se débrouillent souvent pour faire plancher les élèves sur un sujet puis envoient la copie à un de leurs collègues spécialisé dans le sujet)... Si un élève a des lacunes précises, le prof peut faire un point avec lui et lui donner les conseils adaptés (pas en 5 min au détour d'une porte, cela peut être un suivi dans la durée, sur le mois et demi du stage).

L'organisation de la prépa : cours le matin, colles l'après-midi + DS le samedi matin.

La répartition citée par le secrétariat est juste mais varie selon les années. Une fois le sujet
tombé en note de synthèse avait été très atypique et cela avait fait tombé pas mal de gens. L'année où j'ai fait la prépa, 80% au moins des gens avaient été pris à HEC, le reste s'était réparti entre Escp et Essec. D'autres ont été admis dans les 3 Pa l'année suivante (car en plus relation de confiance : tu te plantes la première année, tu peux rebosser seul la seconde année + demander des tips aux profs que t'avais eu la première année au besoin).

Les gros + de Lakanal pour résumer sont :
- le prix du stage très compétitif et le cadre pour bosser
- l'encadrement personnalisé
- la vision "insider" du concours (cf. les marottes connues de chaque correcteur)
- l'entraînement à l'oral (le 5/5), qui je pense fait le gros plus : cet entraînement est aussi un investissement pour la suite (entretiens pour les stages, les entretiens d'embauche, etc.).
- et surtout cette prépa repose sur les épaules d'une seule personne, qui gère aussi les stages ScPo. Sa méthode est particulière mais grâce à lui on peut casser la baraque.