Topic: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

J'ai lu hier un article des Échos d'hier qui parlent du principe de précaution dans les pages Idées. Un article aussi à ce sujet dans le Libé d'aujourd'hui: les socialistes font la moue sur la charte de l'environnement.


Une bibliographie sur le principe de précaution tel qu'il est analysé aujourd'hui, et tel que l'on peut prévoir les évolutions de ses effets, dès lors que l'on va modifier la constitution pour y intégrer le principe de précaution :

- L'inévitable : Le principe de précaution. : Essai sur l'incidence de l'incertitude scientifique sur la décision et la responsabilité publiques de Arnaud Gossement
- Le principe de précaution de François Ewald, Christian Gollier et Nicholas De Sadeleer
- L'inquiétant principe de précaution de Gérald Bronner et Étienne Géhin (les contre)

Quelques liens pour éclairer le débat :

- http://www.belgochlor.be/fr/H501.htm
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d … %A9caution
- http://www.o-p-p.fr/  --> Les anti
- http://europa.eu/legislation_summaries/ … 042_fr.htm --> le PP du poit de vue de la commission européenne

Et naturellement, il faut étudier la Constitution et ces alinéas supplémentaires dans le préambule intégrant le principe de précaution comme principe constitutionnel ("bloc de constitutionnalité"). Pour bien comprendre les aspects juridiques de l'intégration constitutionnelle du principe de précaution, lire :
Constitution et risque(s) de Placide Mukwabuhika Mabaka

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

J'aurais besoin de l'article sur euro disney pour mon papa.
Y a moyen que tu me le scannes ?

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Tu peux me l'apporter demain ? Merki roud.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Ils n'ont pas tort les socialistes pour une fois. Quelle connerie cette charte ! (Ceci dit tout le monde est contre ce truc à part Chirac apparemment)

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Arguments peut-être ?

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

http://www.assemblee-nationale.fr/12/do … nement.pdf

Le texte où il en est actuellement

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Amanda, tu dosi t'en douter, ce texte est une pure fiction, une déclaration d'intention, du pipeau gouvernemental. Le temps que le gouvernement passe à plancher sur les textes, il ne le passe pas à réfléchir aux aspects concrets des bs qu'il devrait affronter de face plutôt que par le biais de chartes.

L'élaboration à tout bout de champ de textes purement déclaratoire rappelle un peu le fonctionnement de l'ONU. Cette charte ressemble tellement aux minutes of understanding de Rio+5 ou Rio+10.

C'est grosso modo ce que le PS reproche au projet, même si c'est assez ironique de voir le PS dénoncer un art dans lequel ils sont passés maîtres (les grands mots, les grands projets, la grandiloquence des textes).

Je t'apporte tout ça.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

8

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

c'est bizarre, comme critique : soit la droite ne fait rien dans ce domaine (l'environnment) et la gauche le lui reprochera, soit elle tente de faire un truc et la gauche le lui reproche.
En attendant, je sais pas si le PS a fait grand chose ds ce domaine, à part nous offrir une Voynet pour sauver les mouettes.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

C'est le juriste qui parle chez moi avec 2 idées simples
1)c'est qu'un droit doit correspondre à quelque chose d'applicable c'est à dire avoir un titulaire une personne à qui l'opposer et une sanction.
2) C'est qu'un texte juridique ne doit pas parler pour ne rien dire par ce que entre les profs de facs et les avocats on doit être 25 000 à Paris à être payés pour donner un sens à ces trois mots inclus dans la Loi par ce qu'ils qui sonnent bien politiquement mais qui juridiquement n'ont aucune substance et auxquels on peut faire dire n'importe quoi, donc insécurité juridique complète

En plus un texte adossé à la Constitution ça n'a pas de sens soit un texte appartient au bloc de Constitutionnalité soit non, et si il y appartient alors il a la même valeur que le reste.
On avait déjà ce genre de déclaration à la con dans les lois (Loi sur l'eau de 1999 qui disait déjà "l'eau est le patrimoine commun de la Nation") que le CE faisait de son mieux pour ignorer maintenant on se tape ça dans la constitution.

De quoi à l'air la garantie des droits fondamentaux comme la liberté ou la propriété à coté de ces trucs fumeux.

Maintenant il faut quand même se placer dans la position du gars du Conseil Constitutionnel qui voit passer un texte de Loi et qui se demande si il doit le censurer ou non sur la base de ce truc et donc essayer de donner une portée pratique aux articles au delà des déclarations d'intention.

Bon passons rapidement sur les attendus ils ne veulent rien dire à aucune ligne c'est de l'enfoncage de portes ouvertes de la première à la dernière ligne.


« Proclame :


« Art. 1er.- Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et favorable à sa santé.

Qu'est ce qu'un environnement "équilibré"? le sens du mot équilibre indique qu'il devrait y avoir une balance pour peser qqch mais je ne sais pas quoi.
D'ailleurs qu'est ce que l'environnement? (au sens juridique)

« Art. 2.- Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement.

Idem Comment  améliore t'on  l'environnement?  Qui va définir l'environnement optimum et savoir si il faut le préserver l'améliorer quelque chose pour atteindre l'Etat "d'environnement" ?

« Art. 3.- Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir ou, à défaut, limiter les atteintes qu'elle est susceptible de porter à l'environnement.

Article qui ne sert à rien ne cree aucun droit ni obligation nouveaux

« Art. 4.- Toute personne doit contribuer à la réparation des dommages qu'elle cause à l'environnement, dans les conditions définies par la loi.

idem (quoique là on pourra avoir des justification à des ruptures d'égalité devant les charges publiques)

« Art. 5.- Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution, à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin d'éviter la réalisation du dommage ainsi qu'à la mise en  œuvre de procédures d'évaluation des risques encourus.

Bon pour cette partie là pas mal de scientifiques ont déjà réagi Rappelons qu'arago avait fait des calculs exacts démontrant que l'être humain ne pouvait subir sans risque des accélérations supérieures à 40 Kmh dans les trains.

« Art. 6.- Les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. A cet effet, elles prennent en compte la protection et la mise en valeur de l'environnement et les concilient avec le développement économique et social.

Sens juridique des mots "développement durable"? Sens de "mise en valeur" de l'environnement? Est ce au tourisme que l'on fait allusion mais alors quelle différence avec le développement économique et social mise en valeur doit avoir une signification différente laquelle?

« Art. 7.- Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d'accéder aux informations relatives à l'environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement.

C'est déjà le cas avec les enquêtes d'Utilité Publique et autres enquêtes d'impact , par le biais des actions devant les TA et par le vote (surtout).

« Art. 8.- L'éducation et la formation à l'environnement doivent contribuer à l'exercice des droits et devoirs définis par la présente Charte.

En pratique qu'est ce que c'est que ce truc, un cours d'écologie au lycée?, Le CC censurera la Loi de finance si il ne prévoit pas de financement de l'enseignement de la nature en TL?? mais enfin qu'est ce que ca fout dans la Constitution?!

« Art. 9.- La recherche et l'innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l'environnement.

Signification? et c'est quoi la "mise en valeur de l'environnement"? (bis) Est ce à dire que la présence de crédits dédiés à la préservation de l'environnement devront être votés pour chaque organisme de recherche?

« Art. 10.- La présente Charte inspire l'action européenne et internationale de la France. »

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Mais Voynet est POUR le texte ! Interview dans Libé du jour : http://www.liberation.fr/page.php?Article=209510

Admin

11

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

plam, t'as reçu mon mail ?

12

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

si oui, tu peux le fw à Mithrandir (unexpected error) ?

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Ca sur l'écologie, moi en tout cas, je me battrai au ps pour que l'on mette la préoccupations de la lutte contre l'effet de serre en tête des préoccupation environnementales, et pour que l'on mette en place un vrai système de voitures et de chauffages propres (électricité ou hydrogène - pile à combustion).

Cela doit se faire par la négociation avec les producteurs pétroliers et les constructeurs automobiles, par des primes à la reprise et à l'achat de voitures propres, par des aides à la recherche et promotion de ces novelles méthode (dans le cadre d'une révolution budgétaire où le recherche verrait son budget élevé à 4 ou 5% du budget).

Un point sur cela : il est certain qu'un jour, les Etats et les économies du monde entier se tourneront vers les technologies environnementales. Une grande orientation française dans ce domaine pourrait nous donner, si on s'y prend rapidement un avantage comparatif sur ces technologies environnementales que nous pourrions ensuite exporter.
On pourrait également réfléchir, dans ce domaine, à mettre en place un plan Marshall du développement durable pour l'Afrique, par lequel nous orienterions l'aide publique au développement (amenée à 0,7% du PIB européen)vers les transports propres, que nous leur vendrions, contribuant par là même à diffuser dans le monde ces technologies sur lesquelles j'espère nous nous emparerons, et ne laisserons pas à d'autres Etats... Vous verrez, un jour, la Chine deviendra elle aussi écologique, et elle nous achètera nos bus à hydrogène, nos chaufferies électriques, etc... Notre manque de décision rapide dans ce domaine constituera un coût d’opportunité lourd pour la France de demain.

En tout cas, ce n'est pas en changeant la Constitution que l'on aura avancé sur la question. La bonne vieille politique chiraquienne des grands principes affichés n'est plus d'actualité sur cette question d'une acuité tout particulière (canicule, inondations tempêtes...). Je ne sais pas par ailleurs si le principe de précaution est le mieux à même à nous mener vers le devoir de "réversibilité" des premiers effets du réchauffement de la planète. Cela impose également de mettre en jeu une véritable diplomatie écologique. Je peux vous dire qu'on y est pas. C’est du temps perdu.

Au delà des belles déclarations d'intention, qu'est ce que ces grands principes ajoutent en termes d'actes concrets pour faire reculer les émissions ?

Last edited by Greg (27-05-2004 12:37:45)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

(hors sujet : ok cajoline, bien reçu, je forwarde)

Admin

15

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

(jamais vu un truc de mails gratos aussi merdique que ifrance, pfff - ça me rend folle ce truc - ça marche pluuuuuuuuuus maintenant, fuck de fuck de fuck de merde de sa race)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Ca vous choque tant que çà un texte dont la portée sera essentiellement symbolique ? A ma connaissance, le contrôle de constitutionnalité date de 1958, son extension à la DDHC du 16 juillet 1971, et la DDHC du 26 août 1789. Est-ce à dire que la DDHC n'a servi à rien pendant 202 ans ?

Paul, sur ta reprise textuelle: certes, les termes ne sont pas excellement définis. Mais le CC a l'habitude: après tout, qu'est-ce que l'égalité ? la liberté ? Il a répondu, il a adapté sa réponse. Le droit constitutionnel matériel est essentiellement jurisprudentiel pour ce qui concerne les libertés fondamentales, il me semble.

Et cette imprécision est assumée par la rapporteuse du texte (Mme Kosciusko-Morizet, qui a fait un très beau discours, enfin de ce que j'en ai entendu ça commençait très bien), pour qui il ne faut pas s'enfermer dans des formules préétablies qui pourraient devenir obsolètes, mais laisser au juge le soin d'adapter sa jurisprudence aux exigences de l'époque.

Enfin pour l'interprétation des textes, il faudra attendre la fin des débats parlementaires.

Et puis tu devrais être content de l'imprécision des textes, ça fait du boulot aux juristes smile

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

1971-1789 = 182, et non 202... On ne peut donc pas dire que la ddhc n'a servi à rien pendant 202 ans...

ok, c un point de détail... Mais j'ai la panse éclatée du resto qu'on vient de se faire au bureau, et c'est tt ce que je peux voir pour le moment...

Last edited by Mithrandir (27-05-2004 13:32:45)

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Bonne (et cruelle) remarque...

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Mais ce texte n'a pas valeur symbolique à la sortie, il va se trouver appliqué pour de vrai.

La différence d'avec la DDHC c'est que la DDHC pose essentiellement des droits au bénéfice de l'individu et des devoirs à la charge de l'Etat , la charte en revanche impose pas mal de devoir à la charge de l'individu et là l'imprécision me gêne plus car son poids ne pèse pas sur celui qui la crée.  Et puis je n'ai pas très envie de donner à 9 gars du Conseil Constitutionnel une latitude pareille, ni surtout de faire un principe du pouvoir des juges.
Si ce texte court le risque de s'enfermer dans des formules préétablies qui pourraient devenir obsolètes, c'est par ce qu'il n'est pas à sa place dans la Constitution faisons le passer dans une Loi on pourra l'adapter aux exigences de l'époque au lieu d'abdiquer cette responsabilité au juge.

Effectivement la DDHC n'a servi à rien juridiquement parlant jusqu'en 1971 (politiquement peut être encore que), je n'ai rien contre le fait de faire voter un texte déclaratif ayant la même valeur que la DDHC avant 1971 mais alors justement ne lui donnons pas valeur constitutionnelle.

J'ai peut-être tort, mais j'ai du mal à placer la mise en valeur de l'environnement ou le droit de vivre dans un environnement équilibré au même niveau que l'égalité et la Liberté je trouve ça dérangeant, dégradant pour les libertés fondamentales.
Qu'est ce qu'on va inscrire après dans la Constitution? le droit absolu et sacré de regarder TF1 le dimanche soir?

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Si on pouvait choisir, je préférerais le droit absolu, sacré et inaliénable de NE PAS regarder TF1 le dimanche soir (et les autres soirs tout pareil)....

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

et en journée

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

"J'ai peut-être tort, mais j'ai du mal à placer la mise en valeur de l'environnement ou le droit de vivre dans un environnement équilibré au même niveau que l'égalité et la Liberté je trouve ça dérangeant, dégradant pour les libertés fondamentales."

> C'est à mon avis là le souci. Loin de moi l'idée que les libertés fondamentales soient inférieures à la préservation de l'environnement, surtout par une déclaration d'intention sans impact juridique majeur à mon avis, mais placer, par exemple, le droit de propriété avant la pérennité de la planète me semble quelque peu dangereux. Je conçois qu'il ne s'agit que d'une opinion.

Ceci pour démontrer que environnement>liberté peut se défendre parfois autant que liberté>environnement.

Mais que dis-je! Tout fut dit par Slama: l'environnement est de droite, je me renie et abjure, je ne suis qu'un suppôt du totalitarisme vert, d'âtre.

Désolé.

"You have to play the game to find out why you're playing the game" Ellara, in eXistenZ
"Gnap gnap"

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

J'ai pas le temps de tout lire et de tout commenter mais par principe, j'ai lu cette charte et elle me semble intelligente. Que ce ne soient que des grands mots, on est bien d'accord, mais mieux vaut des grands mots que rien du tout. Et de voir les mots "Principe de précaution" écrits qq part pas trop loin de la Constitution, ça me ferait bander si j'étais un mec, sauf votre respect.

Analyse superficielle et très peu poussée que je donne là, mais that's all I have time for right now.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Juste pour noter que si la France avait suivi le principe de précaution, nous n'aurions pas de centrales nucléaires,  deux fois moins de barrages et nous n'aurions pas même pu installer notre belle centrale marémotrice que le monde entier sauf le Danemark nous envie (parce que - comme tout un chacun le sait - elle rend les poissons malades, donc malsains)

On a side note, je suis pro-nucléaire :)

Last edited by Narval (27-05-2004 17:15:45)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Dans mes bras !

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Qu'est-ce que c'est intelligent d'être pro ou contre nucléaire...

Le principe de précaution est bien connu pour empêcher toute innovation techologique, tout le monde te le dira.

*soupir*

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Aucun, un point pour toi. Etre pro- ou anti- nucléaire, c'est refuser le débat avant qu'il ait lieu.

Disons que l'existence de centrales de me dérange pas.

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

28

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

ça ne va guère que coûter les yeux de la tête à défaire quand elles seront au bout de leur -court- cycle de vie, mais bon.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Non point. Au contraire, le principe de précaution devrait imposer un "détour de recherche" pour déterminer le niveau de risque exact. Mais le problème n'est pas là. Puisque d'abord, la recherche n'est pas posée dans le texte en présence, du moins dans son article 5. Quant à l'article 9, il n'est pas directement relié au principe de précaution. Rien ne dit donc, ce qu'il adviendra de l'activité rejetée. Pour nous, il faut plus de recherche.

Mais je réagissais sur le nucléaire. Et tu sais pourquoi j'y suis favorable ? parce que sortir du nucléaire nous fera mécaniquement augmenter notre dépendance pétrolière et donc accroîtra le réchauffement de la planète.

Il y a trois jours, en une du jounal anglais The Independent, on pouvait lire l'ex fondateur de Greenpeace reprendre à son compte la thèse selon laquelle seul le Nucléaire peut nous sauver de l'effet de serre. Je ne l'avais pas attendu pour l'écrire...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Torchons et serviettes…

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

31

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

>seul le Nucléaire peut nous sauver de l'effet de serre

c'est vrai, des déchets radioactifs qui dureront bien plus longtemps que n'importe emballage pour les isoler de leur environnement, c'est tellement moins important que quelques dixièmes de degrés en plus!

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Certes, mais tt dépend de l'influence à court terme de ces quelques dixièmes de degrés. Et si j'ai bonne souvenance, à cet égard, le point de vue de Greg est celui d'une gestion de l'urgence... M'étant moins que lui documenté sur le sujet, je ne saurais exprimer un avis aussi tranché sur la question, mais de ttes façons, vu ce que je fume (cf autre thread), j'aurai pas de gosses, alors le long terme, de ttes façons...

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Absolument Mithrandir, c'est bien une question de gestion des priorités. L'effet de serre ///commence/// à faire ressentir ses premières conséquences, qui iront crechendo tout le long de notre siècle.

Pour ce qui est du risque nucléaire fb, il se limite d'abord aux déchets gamma (1% du total), qui est une part incompressible de radioactivité sur des millions d'années. On a encore le temps de trouver des systèmes de stockage à très long terme. D'ailleurs, je n'avais pas compris pourquoi une proposition de stocker les déchets dans des sous sols granitiques du massif central avait été violemment crotiquée par greenpeace. Probablement dans le cadre de leur stratégie type communiste dans les année 1930 de refus du compromis avec le pouvoir...

Bien sûr je mets de côté la question de la sécurité des installations, qui doit connaître des améliorations en permanence. C'est point sur lequel je suis d'accord, il y a des efforts soutenus à mener dans la continuité sur la sécurité des centrales.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

...envoyer les déchets dans l'espace, dans l'orbite de pluton

Admin

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

héhé

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

"Mais je réagissais sur le nucléaire. Et tu sais pourquoi j'y suis favorable ? parce que sortir du nucléaire nous fera mécaniquement augmenter notre dépendance pétrolière et donc accroîtra le réchauffement de la planète."

Parce que tout le monde sait bien qu'il n'existe absolument *aucune* autre source d'énergie qui pourrait être développée par d'hypothétiques chercheurs. C'est fou comme les gens croient ce qu'on leur dit.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Tant que ladite source d'énergie n'est pas développée et industriellement viable (i.e. non seulement applicable par l'industrie, mais capable de passer outre le lobbying de, mettons, l'industrie pétrolière), faut bien vivre, non ?

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

"L'effet de serre ///commence/// à faire ressentir ses premières conséquences, qui iront crechendo tout le long de notre siècle."

L'effet de serre, ça fait longtemps qu'il fait ressentir ses effets (environ 3 mds d'années pour être précise) et personne aujourd'hui n'est capable de dire précisément d'où vient le réchauffement climatique et même si il est normal ou pas, les courbes de température des périodes glaciaires / interglacaires passées ne sont pas assez précises pour ça. La remontée des températures vers le maximum d'une période interg. se faisant de manière brusque (20 000 ans c'est brusque à l'échelle géologique) et étant donné que cela fait ENTRE 6 et 10 000 ans que l'on est en interg., ça laisse des marges d'erreur pas négligeables.

D'où l'utilité du principe de précaution, sans lequel on pourrait se contenter de dire "Ah ben puisqu'on sait pas, on va continuer jusqu'à avoir la preuve". CQFD.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

ps : bien entendu, la- ou lesdites sourceS d'énergie....

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

oups, posts croisés...

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Oui il faut bien vivre, personne ne te dira le contraire, mais il faut vivre en cherchant et en développant de nouvelles sources d'énergie (et Dieu sait qu'il en existe), pas vivre en ne pensant qu'à sa sacro-sainte perte d'indépendance énergétique.

Last edited by Amanda (27-05-2004 18:39:18)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Arf. C'est point ce que je disais, mais ça retrace bien la pensée de l'ami Greg.
Nuance cependant : ce n'est pas la perte, mais l'indépendance énergétique qui est sacro-sainte. Sinon, t'es qu'une sale traître à la patrie.

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Arzo. (ortho ?)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

euh, tu veux dire ach so ?

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Voiiiiiiiiilà un homme utile !

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Il y a 50 ans les réacteurs nucléaires n'existaient pas, dans 50 ans il y a toutes les chances pour que le pb des déchets nucléaires soit résolu.

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

C'est gentil d'essayer de me faire exploser de rire pour me détendre en période de partiels Paul mais j'ai vraiment pas le cœur à ça. Merci quand même.

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

Amanda, je trouve que tu es injuste.
Paul, je tiens à applaudir des deux mains la solidité de ton argumentation.

Remarque, avec un ou deux Tchernobyl tous les dix ans, il y a effectivement toutes les chances pour que le problème soit résolu d'une manière définitive.

" L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. "
Georges Courteline

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

You're welcome mon argumentation 'na pas besoin d'être particulièrement solide elle se fonde simplement sur le fait que à la vitesse du progrès actuel personne ici n'est capable ne serait ce que d'imaginer l'Etat de la physique dans 100 ans, et si vous n'y coryéez pas retournez voir un film d'anticipation des années 50.

Last edited by Paul (27-05-2004 20:35:23)

Perfection spells paralysis
(Winston Churchill)

Re: Bibliographies sur le principe de précaution en lien avec son intégration dans la Constitution

je suggère d'inclure la meilleure copie de 6è racontant ses dernières vacances à la mer de la rentrée 2004 dans la constitution

la copie élue le sera par grand concours national, le président de la république ayant déclaré le carreau sieyès "priorité nationale" lors de l'interview du 14 juillet