Topic: Réforme de l'ONU

Kofi Annan présentera demain lundi son rapport sur la réforme des Nations Unies

http://www.un.org/french/docs/cs/images/meeting.jpg

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.as … ;Cr1=Annan

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 … 317,0.html

Re: Réforme de l'ONU

Le Monde a écrit:

Par ailleurs, M. Annan demande aux Etats membres de déclarer que "tout acte destiné à causer la mort ou de graves blessures à des civils ou à des non-combattants (...) dans le but d'intimider une population ou de forcer un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir quelque acte que ce soit, constitue un acte de terrorisme".

Curieuse définition du terrorisme....

Last edited by Etudiant en vadrouille (20-03-2005 23:57:38)

"On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru."   
Pierre Dac

Re: Réforme de l'ONU

Définition dont je ne suis pas responsable bien entendu.

Re: Réforme de l'ONU

ça m'a l'air d'une définition visant à regrouper aussi le fait qu'un Etat pratique des bombardements "stratégiques" sur des villes pour forcer le gouvernement en place à "accomplir ou s'abstenir d'accomplir quelque acte que ce soit"

bref les ricains qui bombardaient Dresde sont des terroristes.

une définition très mauvaise par conséquent

Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme; quant au communisme, c'est le contraire

Re: Réforme de l'ONU

C'est reparti comme en 14...

Dresde a eu lieu il y a 60 ans. A l'époque rien n'interdisait de bombarder les villes. Bomber Harris est mon héros quoiqu'on en dise.

La définition de l'ONU est intéressante. J'en ai 2 autres, celles du gouvernement US et celle de la Commission européenne.
Pour moi le "terrorisme d'Etat" mérite d'être appelé autrement. Il est trop différent du terrorisme "conventionnel" qui est la guerre du pauvre, "waging war on the cheap".

A suivre...

FF

Re: Réforme de l'ONU

Je trouve aussi cette définition intéressante, même si elle interpelle au premier abord.

La comparaison avec Dresde est caduque. Annan vise à faire évoluer la notion de conflit vers qqchose qui, justement, rompt avec le passé. C'est courageux de sa part. Je n'ai pas les bases nécessaires en droit des conflits pour évaluer plus précisément sa définition.

De là à faire de Bomber Harris un héros, il y a une distance à franchir...

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Réforme de l'ONU

l'intimidation de civils reste une arme que l'on continue de pratiquer. Pour ne pas aller jusqu'à Dresde, qui apparemment suscite les passions, on peut se rappeler la guerre du Kosovo en 1999 et les bombardements sur Belgrade, lesquels ont été pour beaucoup dans la décision de Milosevic d'accepter une paix. Pour autant faut-il déclarer que Wesley Clark, alors commandant OTAN de l'opération, est un terroriste?

il est en effet courageux et intéressant de s'interroger sur ce qui est acceptable dans la guerre à notre époque. Mais il ne faut pas se leurrer; je ne crois pas que les bombardements de civils aient jamais été considérés comme "acceptables"; ils n'ont pas à l'être. Cependant si demain le responsable d'un bombardement stratégique, qui fait sauter les ponts d'une capitale ou le réseau d'alimentation d'eau potable pour faire pression sur un gouvernement ennemi, est déclaré comme terroriste, ça fera désordre.

Il ne faut pas utiliser le terme de terrorisme à la légère; aujourd'hui on semble accepter qu'un "terroriste" doit être combattu avec force, et que notamment un Etat abritant les terroristes est lui-même terroriste. Aussi je propose de déclare la France Etat terroriste, puisqu'elle a participé à la campagne du Kosovo et que ses représentants ont eu à donner leur aval aux bombardements sur Belgrade.

Les définitions évolutives sont toujours intéresssantes; mais dans un contexte d'édiction de normes internationales ayant ensuite des conséquences concrètes, je pense qu'il faut se montrer prudent

Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme; quant au communisme, c'est le contraire

Re: Réforme de l'ONU

CONVENTION INTERNATIONALE POUR LA REPRESSION DU FINANCEMENT DU TERRORISME
TEXTE DE LA CONVENTION
(8 décembre 1999)

Article 2

1. Commet une infraction au sens de la présente convention toute personne qui, par quelque moyen que ce soit, directement ou indirectement, illicitement et délibérément, fournit ou réunit des fonds dans l'intention de les voir utilisés ou en sachant qu'ils seront utilisés, en tout ou partie, en vue de commettre :

a) Un acte qui constitue une infraction au regard et selon la définition de l'un des traités énumérés en annexe;

b) Tout autre acte destiné à causer la mort ou des dommages corporels graves à toute personne civile, ou à toute autre personne qui ne participe pas directement aux hostilités dans une situation de conflit armé, lorsque, par sa nature ou son contexte, cet acte est destiné à intimider une population ou à contraindre un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s'abstenir d'accomplir un acte quelconque.

Annexe

1. Convention pour la répression de la capture illicite d'aéronefs (La Haye, 16 décembre 1970).

2. Convention pour la répression d'actes illicites dirigés contre la sécurité de l'aviation civile (Montréal, 23 septembre 1971).

3. Convention sur la prévention et la répression des infractions contre les personnes jouissant d'une protection internationale, y compris les agents diplomatiques, adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 14 décembre 1973.

4. Convention internationale contre la prise d'otages, adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies le 17 décembre 1979.

5. Convention internationale sur la protection physique des matières nucléaires (Vienne, 3 mars 1980).

6. Protocole pour la répression des actes illicites de violence dans les aéroports servant à l'aviation civile internationale, complémentaire à la Convention pour la répression d'actes illicites dirigés contre la sécurité de l'aviation civile (Montréal le 24 février 1988).

7. Convention pour la répression d'actes illicites dirigés contre la sécurité de la navigation maritime (Rome le 10 mars 1988).

8. Protocole pour la répression d'actes illicites contre la sécurité des plates-formes fixes situées sur le plateau continental (Rome le 10 mars 1988).

9. Convention internationale pour la répression des attentats terroristes à l'explosif, adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 15 décembre 1997.

http://www.france.diplomatie.fr/actual/ … ntion.html

FF

Re: Réforme de l'ONU

Cette définition est une des meilleures que j'ai trouvé.

FF

Re: Réforme de l'ONU

Réforme de l’ONU (Pascal Jan)
mardi 22 mars 2005

Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, a mis lundi les dirigeants du monde devant leurs responsabilités, en leur enjoignant d’adopter en bloc, avant septembre, son projet de réforme de l’ONU et de lutte contre la pauvreté rendu public dimanche.

Évoquant le sommet mondial prévu du 14 au 16 septembre prochains à New York, M. Annan a dit aux délégués : « je vous présente mon rapport six mois avant cette réunion, de sorte que vos gouvernements aient tout le temps de l’étudier. Mon espoir est que les dirigeants du monde, lorsqu’ils viendront en septembre, soient prêts à prendre les décisions nécessaires ».

Les principales mesures envisagées en vue du sommet mondial pour le 60e anniversaire des Nations Unies, du 14 au 16 septembre :

- Un Conseil de sécurité élargi

Une telle réforme exige un amendement de la Charte de l’ONU. Le principal organe de décision de l’ONU est actuellement composé de 15 membres. Cinq d’entre eux (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) possèdent le droit de veto. Les 10 autres sont élus par l’Assemblée générale pour deux ans. Kofi Annan propose de passer à 24 membres. Objectif : "Réformer le Conseil de sécurité pour le rendre plus largement représentatif de la communauté internationale dans son entier et des réalités géopolitiques d’aujourd’hui." Le secrétaire général ne tranche cependant pas la question cruciale de la répartition des sièges entre permanents et non permanents. L’Allemagne, le Brésil, l’Inde, le Japon sont officiellement candidats à des sièges permanents tandis que l’Union africaine (UA) en demande deux pour l’Afrique.

- Recours à la force

Kofi Annan plaide pour un code d’entrée en guerre sous la forme d’un texte "définissant les conditions d’usage de la force par la communauté internationale" et réaffirmant "le rôle central du Conseil de sécurité des Nations Unies, son droit de recourir à la force - y compris de manière préventive - pour préserver la paix et la sécurité internationales". "La responsabilité de protéger" et la nécessité d’une action collective en cas de génocide, nettoyage ethnique et crime contre l’humanité devraient être clairement affirmées.

- Lutte contre le terrorisme

Le secrétaire général propose une définition universelle du terrorisme : "Tout acte destiné à causer la mort ou de graves blessures à des civils ou à des non-combattants (...) dans le but d’intimider une population ou de forcer un gouvernement ou une organisation internationale à accomplir ou à s’abstenir d’accomplir quelque acte que ce soit, constitue un acte de terrorisme." Jusqu’ici, les Etats ne sont pas parvenus à s’accorder sur ce qu’est un terroriste et un combattant de la liberté. Sont également prévus par la réforme une convention contre le terrorisme à adopter d’ici 2006, un traité mondial contre le terrorisme nucléaire et la lutte contre la prolifération nucléaire.

- Droits de l’homme

Un nouveau Conseil des droits de l’homme remplacerait la Commission des droits de l’homme. La politisation de cette instance - qui siège chaque printemps à Genève - a largement contribué à la décrédibiliser. Ses détracteurs affirment que près de la moitié de ses membres violent les droits de l’homme. Le nouveau Conseil serait élu directement par l’Assemblée générale, à la majorité des deux tiers.

- Maintien de la paix

Kofi Annan est partisan d’une "commission d’édification de la paix" afin d’aider les pays sortant d’un conflit. Il préconise aussi la création de "réserves stratégiques" pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU. Ces dernières doivent souvent faire face à des difficultés logistiques comme financière

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

11

Re: Réforme de l'ONU

http://daccessdds.un.org/doc/UNDOC/GEN/ … penElement

Voir la dernière partie notamment.

Re: Réforme de l'ONU

Autre réforme : Bruxelles vient d'annoncer que la réforme du Pacte Stupido Croissance est entérinée.

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Réforme de l'ONU

Le Monde a écrit:

Les Etats-Unis ont annoncé, jeudi 16 juin, qu'ils étaient favorables à l'ajout d'au moins deux sièges permanents au Conseil de sécurité de l'ONU, dont un pour le Japon. "Nous soutiendrons l'ajout d'au moins deux sièges permanents au Conseil de sécurité" – dont les cinq membres sont les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni –, a déclaré à des journalistes le sous-secrétaire d'Etat américain, Nicholas Burns, soulignant que le Japon devait se voir attribuer l'un de ces deux sièges.

A la suite de ces déclarations, le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a appelé les Etats-Unis à travailler en coopération avec les autres Etats membres de l'ONU en vue de réformer l'organisation mondiale, plutôt que de faire cavalier seul.

Dans une déclaration à la presse, M. Annan a estimé "encourageant" que les Etats-Unis se soient eux aussi mobilisés pour réformer l'ONU "pour la rendre aussi efficace que possible", faisant allusion à la première prise de position officielle américaine sur l'élargissement du Conseil de sécurité. Mais, a ajouté M. Annan, "ceci est une organisation d'Etats membres petits et grands, et notre façon de fonctionner consiste à discuter et arriver à un large accord avant d'aller de l'avant. Donc, si les Etats-Unis ont des propositions à faire, ils devraient les mettre sur la table et en discuter avec les autres Etats membres".

L'élargissement du Conseil de sécurité est l'une des nombreuses réformes de l'ONU que M. Annan a proposées en mars en vue de leur adoption lors d'un sommet mondial en septembre à New York.

PROPOSITIONS AMÉRICAINES

Les Etats-Unis persistent et signent en annonçant qu'ils présenteront la semaine prochaine à l'ONU des propositions sur la réforme du Conseil de sécurité contenant des critères pour l'admission de nouveaux membres dans cette instance. Toujours par la voix du sous-secrétaire d'Etat, Nicholas Burns, les Etats-Unis ont déclaré qu'ils présenteraient "au début de la semaine prochaine devant l'Assemblée générale des critères sur les pays susceptibles d'être éligibles à un poste de membre permanent ou non permanent du Conseil de sécurité".

Le G4, groupe formé de l'Allemagne, du Brésil, de l'Inde et du Japon, qui font cause commune pour obtenir chacun un nouveau siège permanent au Conseil de sécurité, a proposé une formule prévoyant l'élargissement du Conseil de quinze membres actuellement à vingt-cinq. Six nouveaux sièges permanents seraient créés selon cette formule, destinés au G4 et à deux pays africains à désigner lors d'un sommet de l'Union africaine début juillet. Dans un rapport sur une réforme globale de l'ONU basé sur le travail d'un comité international de "sages", M. Annan avait lui-même proposé un élargissement du Conseil à vingt-quatre membres. Washington avait déjà exprimé son soutien au Japon mais aussi son hostilité à la candidature de l'Allemagne.

La solution proposée par Washington risque également de ne pas faire l'unanimité au sein du Conseil de sécurité. La Chine, notamment, s'était déjà prononcée contre l'attribution d'un siège de membre permanent pour le Japon, à cause d'une grave crise diplomatique entre les deux puissances asiatiques. La Chine arguant que le Japon ne s'était pas suffisamment repenti de son passé colonial et militariste pour prétendre à des responsabilités accrues sur la scène internationale.

Quelle probabilité que ça se fasse ? Quels pays ?

14

Re: Réforme de l'ONU

Nicholas Burns

15

Re: Réforme de l'ONU

Je remonte le fil pour Greg

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

16

Re: Réforme de l'ONU

MERCi !

Re: Réforme de l'ONU

fb, la mémoire du forum

18

Re: Réforme de l'ONU

Donc, on en est là (voici les meilleures dépêches que j'ai pu trouver sur google news) :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 … 511,0.html
http://www.edicom.ch/news/international … 5.su.shtml

Ainsi que :

MOSCOU, 13 sept 2005 (AFP) - Le secrétaire général de l'Onu Kofi Annan a
espéré que les négociations au sujet de la réforme des Nations unies au sommet
mondial qui s'ouvre mercredi à New York donneront "un résultat substantiel",
dans une interview publiée mardi par le quotidien russe Kommersant.
"Les négociations sont tendues, leur issue restera inconnue jusqu'au dernier
moment (...) Mais j'espère quand-même un résultat substantiel sur les questions
de développement, de sécurité, des droits de l'Homme et des réformes
institutionnelles", a affirmé M. Annan, cité par Kommersant.
"Je pense que les peuples du monde entier ne nous comprendront pas si après
toutes les propositions de réformes et après la présentation d'un bloc de
documents élaborés aussi minutieusement aucune décision n'est prise", a-t-il
ajouté.
M. Annan a également souligné que les informations obtenues au cours de
l'enquête sur la réalisation du programme "pétrole contre nourriture" en Irak
provoquaient "un profond sentiment de honte, non seulement pour (lui)
personnellement, mais aussi pour les pays membres du Conseil de sécurité".
"Maintenant, alors que nous connaissons la vérité, j'espère que nous
pourrons réaliser de sérieuses réformes capables de nous assurer de la non
répétition de telles erreurs", a-t-il dit.
"Les nombreuses recommandations (du rapport Volcker) et les propositions de
réformes présentées à l'Assemblée générale nous donnent la possibilité de
corriger ces défauts", a-t-il ajouté.


Et :

NEW YORK (Nations Unies), 13 sept 2005 (AFP) - Les diplomates ne sont pas
parvenus lundi soir à un accord final sur un document destiné au sommet mondial
sur la réforme de l'Onu qui se réunit mercredi et devaient poursuivre leurs
négociations mardi matin, a-t-on appris de sources diplomatiques.
"Ils se sont séparés à une heure du matin sans être parvenus à un accord et
se retrouveront à 10h00 (14h00 GMT) ce matin", a déclaré à l'AFP un diplomate
occidental qui a souhaité garder l'anonymat.
Interrogés par téléphone, deux autres diplomates ont confirmé ce point.
L'un d'eux, Rick Grenell, porte-parole de la mission américaine à l'Onu, a
déclaré: "nous finirons par avoir un texte, il sera très détaillé sur certains
points mais très simple sur d'autres".
Concernant les domaines sur lesquels il n'y a pas d'accord, "nous énonçons
quelques principes généraux et réservons le travail difficile pour plus tard",
a-t-il ajouté, citant la proposition de créer un Conseil des droits de l'Homme
et la réforme de l'administration de l'Onu.
Selon le premier diplomate, quelques progrès ont été effectués sur certaines
des questions clés comme le terrorisme, la consolidation de la paix et les
droits de l'Homme mais pas au point d'avoir levé tous les problèmes. En
revanche, il n'y a toujours aucune avancée sur le désarmement et la
non-prolifération.
"Le projet de document comporte encore beaucoup de parenthèses", a-t-il dit,
signifiant que de nombreux passages ne font toujours pas l'objet d'un
consensus.
Les discussions, au sein d'un groupe de 33 Etats représentatifs, portent sur
une nouvelle mouture du document final destiné à être adopté par plus de 150
chefs d'Etat ou de gouvernement lors de ce sommet de trois jours marquant le 60e
anniversaire de la création de l'Onu.

19

Re: Réforme de l'ONU

Free French a écrit:

fb, la mémoire du forum

"fb, la forumeuse qui connaît l'existence de la fonction recherche" serait plus approprié.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

20

Re: Réforme de l'ONU

fb a écrit:
Free French a écrit:

fb, la mémoire du forum

"fb, la forumeuse qui connaît l'existence de la fonction recherche" serait plus approprié.

Bah c'est étrange j'ai essayé ONU et réforme ONU avec la fonction recherche ça ne m'a pas donné ce thread (mais d'autres).

21

Re: Réforme de l'ONU

Ben quand on a des dons d'extra-lucide, ou à la rigueur un peu d'intuition, et que "réforme AND onu" ne donne rien on essaye "Kofi Annan" - sachant que c'est lui qui a initié la réforme, il risque d'être mentionné dans le thread.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Réforme de l'ONU

paulf a écrit:
Le Monde a écrit:

Les Etats-Unis ont annoncé, jeudi 16 juin, qu'ils étaient favorables à l'ajout d'au moins deux sièges permanents au Conseil de sécurité de l'ONU, dont un pour le Japon. "Nous soutiendrons l'ajout d'au moins deux sièges permanents au Conseil de sécurité" – dont les cinq membres sont les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni –, a déclaré à des journalistes le sous-secrétaire d'Etat américain, Nicholas Burns, soulignant que le Japon devait se voir attribuer l'un de ces deux sièges.

A la suite de ces déclarations, le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a appelé les Etats-Unis à travailler en coopération avec les autres Etats membres de l'ONU en vue de réformer l'organisation mondiale, plutôt que de faire cavalier seul.

Dans une déclaration à la presse, M. Annan a estimé "encourageant" que les Etats-Unis se soient eux aussi mobilisés pour réformer l'ONU "pour la rendre aussi efficace que possible", faisant allusion à la première prise de position officielle américaine sur l'élargissement du Conseil de sécurité. Mais, a ajouté M. Annan, "ceci est une organisation d'Etats membres petits et grands, et notre façon de fonctionner consiste à discuter et arriver à un large accord avant d'aller de l'avant. Donc, si les Etats-Unis ont des propositions à faire, ils devraient les mettre sur la table et en discuter avec les autres Etats membres".

L'élargissement du Conseil de sécurité est l'une des nombreuses réformes de l'ONU que M. Annan a proposées en mars en vue de leur adoption lors d'un sommet mondial en septembre à New York.

PROPOSITIONS AMÉRICAINES

Les Etats-Unis persistent et signent en annonçant qu'ils présenteront la semaine prochaine à l'ONU des propositions sur la réforme du Conseil de sécurité contenant des critères pour l'admission de nouveaux membres dans cette instance.....   critères sur les pays susceptibles d'être éligibles à un poste de membre permanent ou non permanent du Conseil de sécurité".

Le G4, groupe formé de l'Allemagne, du Brésil, de l'Inde et du Japon, qui font cause commune pour obtenir chacun un nouveau siège permanent au Conseil de sécurité, a proposé une formule prévoyant l'élargissement du Conseil de quinze membres actuellement à vingt-cinq. Six nouveaux sièges permanents seraient créés selon cette formule, destinés au G4 et à deux pays africains à désigner lors d'un sommet de l'Union africaine début juillet. Dans un rapport sur une réforme globale de l'ONU basé sur le travail d'un comité international de "sages", M. Annan avait lui-même proposé un élargissement du Conseil à vingt-quatre membres. Washington avait déjà exprimé son soutien au Japon mais aussi son hostilité à la candidature de l'Allemagne.

Quelle probabilité que ça se fasse ? Quels pays ?

Déjà, Annan est, par ses "soucis" actuels, le moins bien placé pour soutenir un quelconque projet de réforme. Ile ne peut que servir d'idiot utile  aux Etatsuniens pour avancer leurs pions.

En ce qui concerne le protocole "d'entrée en guerre" prôné par Annan, c'est savoureux, notamment quand on observe que celle-ci tend à exclure, au mépris des règles constitutionnelles et de la tradition, les parlements nationaux ( cf Kosovo )

24 membres? Si l'on élargit sans limite, ça va vite tourner à la SDN.

La position étatsunienne est intenable, si l'on veut Tokyo, on ne peut refuser Berlin. De toute façon, Pékin bloquera.

2 sièges pour l'Afrique, quelle bonne blague....   Que vont dire les Sud-Américains ?   Ca a surtout été avancé pour ne pas avoir l'air de dire que seule l'Afrique du Sud compte sur le continent.

En l'état actuel des choses, le statut de membre permanent sanctionne, plus que l'héritage de 1945, la capacité de projection de forces et de participer au règlement d'une crise. L'Allemagne y a donc plus sa place que l'Union indienne, même si celle-ci pourrait difficilement être exclue, de même que le Brésil, d'une refonte du système.

-

Re: Réforme de l'ONU

fb a écrit:

"fb, la forumeuse qui connaît l'existence de la fonction recherche" serait plus approprié.

D'ailleurs si tu avais la bonté de me l'expliquer, je viens à l'instant de découvrir la page "wiki", chaque jour est un nouvel émerveillement pour moi ici.

-

Re: Réforme de l'ONU

La musique et ce forum pacifient les moeurs...
Bientôt déclaré d'utilité publique et remboursé par la SECU ?

Last edited by Free French (13-09-2005 16:36:39)

25

Re: Réforme de l'ONU

Czar: il y a deux barres horizontales en haut de la page ouèbe (désolée, connais pas les termes techniques). La première est "forum / messenger / chat / etc. La seconde est accueil / liste des utilisateurs / recherche / etc.

Et oui, chaque nouveau petit bouton révèle des joies insoupçonnés pour peu qu'on presse dessus de son petit doigt musclé (par mulot interposé). "Wiki" et "recherche" sont les deux fonctions que j'utilise le plus, je ne sais pas ce que préfèrent les autres.

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Réforme de l'ONU

M'ci m'dame,

Je pensais surtout à l'éternel problème des mots-clefs puisque les recherches lancées donnent rarement les résultats escomptés.

-

27

Re: Réforme de l'ONU

Ah ben là je ne peux pas t'aider, faut utiliser son propre cerveau!

"The best lack all convictions, while the worst
Are full of passionate intensity."  --WBY, The Second Coming

Re: Réforme de l'ONU

J'en use, merci.

Son influence sur les mystères des opérateurs boléens reste limitée.

-

Re: Réforme de l'ONU

Avec des parenthèses ?

Tiens, je sais pas si le forum accepte les opérateurs d'adjacence (near).

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Réforme de l'ONU

bof, non.


Mais je reconnais que c'est moi qui ai deux mains droites en ce domaine.

-

Re: Réforme de l'ONU

Fais comme moi, court-circuite la fonction recherche et utilise Google sciemment : site:forum-scpo.com

T'as plus de détails dans les résultats (mais c'est moins bon sur les contenus distants dans les threads, Google index pas très bien les fins de page).

"Des quelques 100 millions d'hommes que compte la population de la Russie soviétique, il nous faut en gagner 90 à notre cause. Nous n'avons pas à parler avec les autres, nous devons les exterminer." (G. Zinoviev, 17 septembre 1918)

Re: Réforme de l'ONU

Histoire de replonger dans le debat.   On critique beaucoup l'ONU, on crie à la fin du multilatéralisme ( a-t-il existé toutefois ), et on se lamente de la réforme impossible. Toutes ces remarques sont légitimes, et je les partage.

Maintenant, qu'elles sont selon vous les bilans et projets les plus objectifs. Le machin gaullien n'a-t-il été qu'un moyen de tempérer les deux blocs ? Peut-on tout de même lui reconnaître des succès ? Agonise-t-il comme se complaisent à dire les néo-cons ?

"2ou7ibou jouinta ltanjawiya" Ibn Batouta
"Je vois la vie en Blaugrana" L.W.R

Re: Réforme de l'ONU

@toast, merci pour le conseil.

@James, le machin a fonctionné pendant quelques décennies car il arrangeait tout le monde. Pour les deux super-puissances, c'était le moyen de donner un aspect policé aux décisions qu'ils imposaient à leurs vassaux ( vassaux du deuxième cercle pour l'URSS ) et à pouvoir négocier en direct le sort du monde entre eux deux. Pour les trois autres, c'était surtout un moyen de continuer ( France , GB , Chine de Tchang Kai Chek) ou de commencer ( Chine après 1971 ) à jouer dans la cour des grands.

Aujourd'hui, les Etats-unis n'ont plus de rival direct et ne voient pas pourquoi ils s'abaisseraient à demander l'autorisation au Cameroun pour envahir l'Irak ( et quelquepart je les comprends ).

L'ONU n'a pas fonctionné en tant que SDN plus efficiente mais en tant que bonne transcription du rapport de forces mondial, elle reste une auberge espagnole dont l'influence varie au gré des besoins : ce n'est pas un hasard si l'Allemagne, le Japon, le Canada et l'Italie ont surtout cherché à promouvoir le G7-8 comme organe de régulation, et pas seulement dans les domaines économiques.

-

Re: Réforme de l'ONU

Elle a donc souffert d'une érosion de pouvoir par le haut d'une certaine manière, avec l'apparition du G7/G8 ?
Ce qui renvoit à un clair problème de légitimité, je me trompe ?

Last edited by JamesNondorfskoya (14-09-2005 14:59:33)

"2ou7ibou jouinta ltanjawiya" Ibn Batouta
"Je vois la vie en Blaugrana" L.W.R

Re: Réforme de l'ONU

Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit.

L'ONU a fait semblant de fonctionner tant qu'elle arrangeait tout le monde.

En 1990, tous les gogos ont vu dans la guerre du Golfe l'arrivée du nouvel âge d'or, un monde régi par le droit international.

Il s'agissait juste du premier acte de l'établissement de la "Pax Americana", profitant de l'impuissance russe. Le signal était clair . Nous écraserons tous ceux qui représenteront une menace pour nos intérêts stratégiques ( pétrole de Saddam, canal de Panama de Noriega ).

Pour ceux qui songeraient à l'argument dérisoire du droit international, je rappellerai le précédent du Timor-oriental envahi par Djakarta quelques heures après que l'avion présidentiel étatsunien ait quitté l'espace aérien indonésien.

Last edited by CzardetouteslesRussie (14-09-2005 15:17:22)

-

Re: Réforme de l'ONU

Je rajoute même de l'eau à ton moulin   smile 
"  Aujourd’hui, un proche du président George W. Bush - l’ancien sous-secrétaire d’Etat à la défense Richard Perle - peut affirmer que « la réticence du Conseil de sécurité à entériner l’usage de la force (...) a sonné le glas du fantasme vieux de plusieurs décennies, qui considérait l’ONU comme le fondement de l’ordre mondial », même si « le moulin à paroles installé sur l’East River continuera à geindre » "    Monde diplomatique

( l'érosion de pouvoir par le haut n'étant qu'un argument s'ajoutant à tout ce que tu as, justement, dit )

Mais peut-on ou doit-on esperer un revirement avec une possible arrivée des démocrates en 2008 ?

"2ou7ibou jouinta ltanjawiya" Ibn Batouta
"Je vois la vie en Blaugrana" L.W.R

Re: Réforme de l'ONU

Bonjour à tous,

Bon voilà : je suis en stage d'inté, et j'ai dans ma classe un suédois qui doit faire un exposé sur la réforme de l'ONU. Il m'a expliqué qu'il avait entendu parler de propositions françaises et chinoises sur la question, et m'a demandé si je pouvais lui dire en quoi ça consistait. Est ce que quelqu'un a entendu parler de ces machins ?

Merci d'avance.

Re: Réforme de l'ONU

Wikipedia

Re: Réforme de l'ONU

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/action … 13622.html

" Vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi." Anna Gavalda

"I think I'll go to Boston... I think I'll start a new life" Boston - Augustana

Re: Réforme de l'ONU

Bon ok je sors.....

Merci pour les liens big_smile

Re: Réforme de l'ONU

N'oublie pas de citer forum-scpo dans tes sources et la page remerciements.

Re: Réforme de l'ONU

Versac a écrit:

Jan Pronk et Khartoum : quand le diplomate devient blogueur
Jan Pronk est un bonhomme un peu à part. Parole libre au sein de l'ONU, règne du politiquement correct et de la mesure diplomatique de la parole. Cette parole libre, l'homme qui a contribué plus que quiconque à maintenir le sujet du Darfour à l'agenda international l'a exprimée dans un blog.

Imaginez. Un haut fonctionnaire onusien, immergé au coeur d'une crise majeure, sur laquelle chaque Etat utilise des pincettes très très fines pour qualifier et négocier, et surtout, peu intervenir, qui tient un blog.

http://www.janpronk.nl/index120.html

43

Re: Réforme de l'ONU

L'ONU a vu de la lumière, elle est entrée. Merci d'être passée.

Le Figaro - AFP a écrit:

Madagascar: l'ONU ne se prononce pas

L'ONU n'est pas en mesure de dire si le départ du président malgache Marc Ravalomanana et son remplacement par son opposant est légal, mais ne tolère pas les "changements de gouvernement anticonstitutionnels", a déclaré mercredi sa porte-parole.

"La légalité de la situation (à Madagascar) n'est pas quelque chose que nous pouvons déterminer", a déclaré Michèle Montas, répondant à la question de savoir si le départ du président constituait un coup d'état.

"Ce qui est sûr, c'est que nous ne tolérons pas les changements de gouvernement anticonstitutionnels", a-t-elle ajouté.

La Haute cour constitutionnelle (HCC) de Madagascar a officiellement entériné mercredi l'accession au pouvoir d'Andry Rajoelina, désormais président d'une autorité de transition à la tête de l'Etat pour une durée maximale de deux ans.

Le président Marc Ravalomanana, lâché par l'armée, a démissionné mardi en transférant les pleins pouvoirs au directoire militaire. L'armée malgache a transmis quelques heures plus tard les "pleins pouvoirs" au chef de l'opposition. L'ancien président, menacé d'arrestation, a depuis disparu.

La majorité de la communauté internationale est restée neutre, s'abstenant de qualifier le nouveau pouvoir de légitime mais également de parler de coup d'Etat.

44

Re: Réforme de l'ONU

Je mets ça ici, à défaut d'un thread plus adéquat :

Le Figaro - AFP a écrit:

Pour l'ONU, la Polynésie est à décoloniser

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté aujourd'hui une résolution plaçant la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, malgré la défaite des indépendantistes aux dernières élections territoriales et des pressions de Paris.

La résolution, présentée notamment par trois petits Etats du Pacifique -îles Salomon, Nauru, Tuvalu-, a été adoptée par consensus. La France n'a pas participé à la séance.

Le texte "affirme le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l'autodétermination et à l'indépendance".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Réforme de l'ONU

Ben c'est parfait ! Une bonne guerre pour conserver la Polynésie française, c'est un bon plan pour la croissance et pour la popularité de Hollande ! Pas touche à l'intégrité de mon territoire !

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

46

Re: Réforme de l'ONU

Hahahaha ! Il y a encore quelqu’un qui prend l'ONU au sérieux, ici ?

Valeurs actuelles a écrit:

L’ambassadeur de l’Arabie saoudite nommé président du panel du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

Scandaleux. L’ambassadeur de l’Arabie saoudite a été nommé président du panel du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU. Une décision pour le moins paradoxale au regard des violations de ces droits et des atteintes à la dignité humaine perpétrés par le pays.

L’information aurait pu faire rire si elle ne s’avérait réelle. L’ambassadeur de l’Arabie saoudite à Genève, Faisal bin Hassan Trad, vient d’être nommé à la présidence du panel du conseil des Droits de l’Homme de l’ONU pour sa trentième session qui débute ce lundi 21 septembre.

Un organisme chargé de renforcer et promouvoir les Droits de l’Homme

Cet organe intergouvernemental composé de 47 membres a pour rôle de renforcer et promouvoir les droits de l’Homme dans le monde. Son Bureau est composé de cinq personnes, une pour chaque continent. Parmi celles-ci, un président élu pour un an. Le panel du Conseil désigne les fonctionnaires qui vont édicter les standards internationaux en matière de droits de l’homme. L’Express révélait déjà en mai dernier les manœuvres de l’Arabie saoudite pour faire élire son ambassadeur à Genève comme nouveau président. Ces manœuvres ont abouti : les pétrodollars ont manifestement su être une force de persuasion suffisante.

« Les pétrodollars et la politique l’ont emporté sur les droits de l’Homme » d’après UN Watch

Ce choix contestable est très critiqué, notamment par UN Watch, une organisation non-gouvernementale basée à Genève chargée de s’assurer que l’ONU respecte sa propre charte et de veiller à l’accessibilité pour tous des Droits de l’Homme. Son directeur, Hillel Neuer a déclaré qu’« Il est scandaleux que l’ONU ait choisi un pays qui a exécuté plus de gens que Daesh cette année pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme ». Il a rajouté que « les pétrodollars et la politique l’ont emporté sur les droits de l’Homme ». D’après l’ONG, l’ambassadeur saoudien avait été élu dès le mois de juin, mais cette décision avait été passée sous silence avant d’être révélée par un document de l’ONU le 17 septembre dernier.

Un jeune chiite sera décapité et crucifié jeudi en Arabie saoudite

L’Arabie saoudite est, en effet, régulièrement mis l’index pour ses violations en matière de respect des droits de l’Homme. Le chef d’Amnesty international avait même déclaré en janvier dernier que « le régime saoudien est insensible aux droits de l’Homme et à la dignité Humaine ».

Outre l’absence de respect de la liberté religieuse et des droits de la femme, le régime se livre à des décapitations publiques –pour lesquelles il a recruté huit bourreaux en mai- et persécute ses opposants. Derniers exemples en date : le bloggeur Raef Badaoui, condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam » et incarcéré en prison depuis 2010. Quant à Ali Mohammed al-Nimr, 20 ans, il va être décapité et son corps sera attaché à une croix parce qu’il ferait partie d’une organisation terroriste –selon sa famille il payerait en réalité pour son oncle, un haut dignitaire chiite très critique envers la monarchie saoudienne. Et pendant ce temps, l’ambassadeur du pays présidera le panel du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU…

Complaisance occidentale et déficit de crédibilité du Conseil

La complaisance occidentale vis-à-vis d’un régime qui ne respecte ni la démocratie ni les libertés fondamentales s’explique par les intérêts économiques et commerciaux que revêtent une alliance avec ce pays riche en pétrole. L’UE et les Etats-Unis n’avaient ainsi pas réagi aux protestations des ONG et des dissidents saoudiens lorsque l’Arabie saoudite avait été élue au Conseil de sécurité des Nations-Unies en 2013. Un silence à nouveau observé pour le choix de leur ambassadeur comme président du Conseil des Droits de l’Homme. Selon Hillel Neuer, « Cette nomination de l’Onu équivaut à faire du chef des pompiers un pyromane et souligne le déficit de crédibilité d’un conseil sur les Droits de l’Homme qui compte déjà la Russie, Cuba, la Chine, le Qatar et le Venezuela parmi ses membres électeurs ».

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Réforme de l'ONU

Fort heureusement l'ONU ne se limite pas aux comités petits fours, certaines agences sont réellement utiles.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg