Topic: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Va-t'il construire le mur ? Le Mexique va-t'il payer ? Va-t'il régler la question du Moyen-Orient ? Ses mains sont-elles si petites ?

Je propose de séparer ce thread de celui consacré aux élections et à leur interprétation pour discuter de l'action du Donald et poster des photos d'Ivanka.

Je commence avec le fact-check lancé par ces gauchos de NPR, qui vont bientôt vendre des pin's pour financer leur radio.

http://www.npr.org/2016/11/10/501597652 … ction-plan

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

J'adore le titre de cette discussion.
Ivanka ou... Melania.


http://realtimepolitics.com/wp-content/uploads/2016/02/asi-es-melania-trump-la-sexy-exmodelo-que-podria-convertirse-en-la-primera-dama-estadounidense.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/15094499_360596304279637_8426863823588609610_n.jpg?oh=e7bf12c49136b5377bad5370600a7b2f&oe=58C3F970

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Alléluia !

The Guardian a écrit:

Congress will abandon Trans-Pacific Partnership deal, White House concedes

Obama administration admits defeat after congressional leaders from both parties say they will not bring trade deal forward during lame-duck session

Top advisers to Barack Obama have said they could not imagine a way to advance the president’s signature trade deal through Congress in the next two months. Photograph: Pablo Martinez Monsivais/AP

White House officials conceded on Friday that the president’s hard-fought-for Trans-Pacific Partnership (TPP) trade deal would not pass Congress, as lawmakers there prepared for the anti-global trade policies of President-elect Donald Trump.
Latino leader attacks Clinton campaign for taking Hispanic vote for granted
Read more

Earlier this week, congressional leaders in both parties said they would not bring the trade deal forward during a lame-duck session of Congress, before the formal transition of power on 20 January.

The Democratic senator Chuck Schumer, who will be minority leader in the next Congress, told union leaders the trade deal would not pass. Senator Mitch McConnell, the chamber’s Republican majority leader, told reporters “no” when asked if Congress would consider the TPP.

The deal has supporters in both parties but became a campaign symbol for lost manufacturing jobs, especially in the rust belt states.

The TPP would have included the US and 11 countries in Asia, South America and the south Pacific, and was designed in large part to curb the growing economic influence of China.

But it was attacked almost daily by Trump, who called it “a continuing rape of our country” and argued that as a symbol of globalized manufacturing in general, it had sent jobs from the US to other countries and damaged the American economy.

Trump has similarly argued that the North American Free Trade Agreement (Nafta) – negotiated by George HW Bush, signed by both Republican and Democratic presidents and passed through a Republican Congress – destroyed jobs in the US.

Trump’s opponent, Hillary Clinton, argued against the TPP in its current form, although she supported it while secretary of state for the Obama White House. During the Democratic primary she was pushed by Bernie Sanders, a self-identified democratic socialist senator from Vermont, to give up her support.

On Monday, Barack Obama is scheduled to travel to Greece, Germany and Peru, his final major trip abroad in office. At an economic summit in Peru, Obama will meet its president, Australian prime minister Malcolm Turnbull and Chinese president Xi Jinping.

Australia and Peru were both slated to join the TPP deal. On Friday, one of Obama’s top advisers could not imagine a way to ensure its passage in the next two months.

“We’re clear-eyed about the current situation,” Ben Rhodes told the Associated Press. “But we believe what we believe about the value of trade and the importance of the Asia-Pacific region to the United States.

“And I think, given its size and importance, it’s going to have to continue to be a focus for the next president and Congress going forward no matter what.”
Nigel Farage discusses 'freedom and winning' in meeting with Trump
Read more

Also on Friday, Wally Adeyemo, a deputy national security adviser for international economic affairs, told the Wall Street Journal: “In terms of the TPP agreement itself, Leader McConnell has spoken to that, and it’s something that he’s going to work with the president-elect to figure out where they go in terms of trade agreements in the future.”

Despite popular opposition from voters, few details of the TPP were discussed on the campaign trail. It would have phased out thousands of tariffs other countries place on US imports, making products easier to sell abroad, for instance for ranchers selling beef to customers in Japan and Australia.

It also would have set up open internet and copyright protections across the 12 nations, benefitting the entertainment industry and undercutting online piracy in China. The deal also included provisions against wildlife trafficking and child labor, holding countries such as Vietnam and Malaysia to higher standards.

Opponents of the deal, including many unions, argued it did not protect against countries that manipulate their currency and foreign companies suing, in special tribunals, for exemptions to various US rules.

https://www.theguardian.com/business/20 … ress-obama

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

C'est quoi le problème avec l'expulsion des criminels clandestins, sachant qu'Obama a fait la même chose ?

Le Figaro a écrit:

Trump veut expulser des millions de «criminels» clandestins

Lors d'un entretien diffusé dimanche sur la chaîne CBS, le président élu des États-Unis revient à la ligne dure de sa campagne et rompt avec la modération affichée depuis son élection.

Alors qu'il semblait avoir adouci le ton, Donald Trump revient à la ligne dure de sa campagne. Le président élu des États-Unis a promis dimanche d'expulser jusqu'à 3 millions d'immigrés clandestins. Ce projet d'expulsion de masse, dévoilé dans un entretien qui sera diffusé dimanche sur la chaîne CBS, concerne les «criminels», les personnes ayant des antécédents judiciaires, «qui appartiennent à des gangs, qui sont des trafiquants de drogue». Selon lui, ils représentent «sans doute 2 millions» de personnes, mais «ça peut aussi être 3 millions», qui seront renvoyées dans leur pays d'origine ou incarcérées aux États-Unis, a promis l'homme d'affaires.

Après avoir modéré son discours sur plusieurs dossiers majeurs depuis sa victoire mardi, notamment la réforme de l'assurance-maladie de Barack Obama (Obamacare) ou les poursuites judiciaires éventuelles contre Hillary Clinton, le magnat de l'immobilier est brutalement revenu à la ligne dure de sa campagne: Fin août, à Phoenix (sud-ouest), il avait déjà promis d'expulser, au premier jour de sa présidence, ces deux millions de «criminels étrangers» qui se trouveraient illégalement aux États-Unis. Et au 1er septembre, il avait réitéré cet engagement dans son plan contre l'immigration illégale.

• Couac avec le chef de file des républicains

Cette annonce a créé un couac avec la majorité républicaine. Interrogé sur la chaîne CNN, le chef de file des républicains à la Chambre des représentants, Paul Ryan, a assuré que Donald Trump ne prévoyait pas de créer des équipes dédiées aux expulsions de clandestins et que la priorité restait la «sécurisation» des frontières. Ce raté a passablement plombé les efforts de Paul Ryan pour rassurer, lors de cet entretien, sur les intentions du nouveau président.

• Un mur avec le Mexique et «des clôtures» à certains endroits

Durant l'interview, Donald Trump a réaffirmé qu'il bâtirait bien «un mur» à la frontière avec le Mexique pour limiter l'immigration clandestine. Dans certains endroits, le président élu a toutefois admis qu'il pourrait y avoir «des clôtures» mais, a-t-il insisté, «un mur est plus approprié». «Je suis très bon à ça, ce qu'on appelle la construction», a ironisé le patron de la Trump Organization, vaste réseau d'hôtels et d'immeubles de luxe.

Donald Trump avait promis lors de sa campagne d'ériger un mur à la frontière mexicaine qui serait financé «à 100%» par le Mexique. Mais l'ancien chef de la Chambre des représentants Newt Gingrich, cité au poste de secrétaire d'État, a suggéré cette semaine que le mur promis par Trump ne serait probablement pas financé par le Mexique. Il a simplement affirmé que cette proposition de mur «était un super outil de campagne».

? Trump renonce à son salaire de président

Le président élu a annoncé qu'il renoncerait à son salaire de président des États-Unis. Pendant la campagne, le magnat de l'immobilier avait promis qu'il renoncerait s'il était élu aux 400.000 dollars annuels attachés à la fonction présidentielle.

? Nomination d'un juge pro-vie, maintien du mariage gay

Sur le front des droits des femmes et des minorités sexuelles, le futur président a déclaré qu'il choisirait un juge «pro-life» (anti-avortement) à la Cour suprême mais qu'il maintiendrait la loi autorisant les mariages homosexuels. Interrogé sur l'éventuelle abrogation de l'arrêt Roe v. Wade de la Cour reconnaissant l'avortement comme un droit constitutionnel, et sa conséquence pour les femmes, il a déclaré que ces dernières «devraient peut-être aller dans un autre État» pour avorter.

• L'Obamacare sera «abrogée», affirme sa directrice de campagne

Quelques minutes plus tôt, sur la chaîne Fox, la directrice de campagne de Donald Trump, Kellyanne Conway, avait, elle aussi, rompu avec le nouveau discours accommodant du président élu en assurant que l'Obamacare serait purement et simplement «abrogé». Une déclaration qui rentre en contradiction avec les positions modérées que Trump tenait la veille sur l'Obamacare.

• Un complot autour des manifestations

Autre signe d'une inflexion, Kellyanne Conway a estimé qu'il appartenait aux démocrates, et non à Donald Trump, de s'adresser aux dizaines de milliers de manifestants qui ont encore arpenté les rues de plusieurs grandes villes samedi, pour le quatrième jour d'affilée. Or, Donald Trump avait appelé samedi les Américains à s'unir. Les manifestants craignent que son élection n'exacerbe les tensions raciales dans le pays. L'organisation américaine de défense des droits civiques SPLC (Southern Poverty Law Center) a recensé sur son site internet 200 incidents à caractère raciste depuis l'élection de Trump mardi.

Autre signe d'un retour aux antiennes de la campagne, à la ligne complotiste dans ce cas, Kellyanne Conway a laissé entendre dimanche que beaucoup des manifestants étaient «payés» par les démocrates pour défiler.

• Trump attaque le New York Times

Le président élu s'en est aussi pris aux médias, une de ses cibles favorites depuis plus d'un an, en l'occurrence le New York Times, visé par trois tweets cinglants dimanche, dont l'un accusait le quotidien d'être «malhonnête» dans sa couverture. Interrogé sur sa forte tendance à tweeter, Donald Trump explique qu'il continuera à communiquer sur le réseau social, qui l'a «aidé» à remporter l'élection, mais plus modérément que pendant la campagne.
Le président du parti républicain nommé secrétaire général de la Maison Blanche

L'annonce est tombée tard ce soir en France: Donald Trump a affirmé par communiqué qu'il avait choisi Reince Priebus, président du Comité national républicain depuis 2011, comme futur secrétaire général de la Maison blanche. Le choix de Reince Priebus, fidèle soutien de Donald Trump durant la campagne électorale et qui est étroitement lié au président de la Chambre des représentants Paul Ryan, est le signe de la volonté du président élu de coopérer avec ce dernier et avec un Congrès à majorité républicaine pour faire adopter ses projets.

Stephen Bannon, président du comité de campagne de Trump et ancien patron du média conservateur américain Breitbart News, a été choisi quant à lui comme stratège en chef et proche conseiller du président. Donald Trump, qui sera investi le 20 janvier dans ses fonctions, travaille actuellement à la transition depuis sa victoire, mardi, à l'élection présidentielle.

http://www.lefigaro.fr/international/20 … nbcomments

Et pour Obama : http://abcnews.go.com/Politics/obamas-d … d=41715661

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

DJ Entretien téléphonique Trump-Poutine, accord pour "normaliser" les relations Russie-USA (Kremlin)
Dow Jones le 14/11/2016 à 22:05

MOSCOU (AFP) -- Le président russe Vladimir Poutine et son futur homologue américain Donald Trump ont convenu lundi lors d'un entretien téléphonique de la nécessité d'un travail "conjoint" pour la "normalisation" des relations entre les Etats-Unis et la Russie.

Lors d'un entretien téléphonique décidé d'un "commun accord", selon le Kremlin, le chef de l'Etat russe a de nouveau félicité M. Trump pour sa victoire à la présidentielle et s'est dit "prêt à nouer un dialogue avec la nouvelle administration sur un pied d'égalité, selon un principe de respect mutuel et sans que l'un interfère dans les affaires intérieures de l'autre".

"Lors de leur conversation, MM. Poutine et Trump ont partagé le même constat concernant l'état très peu satisfaisant des relations russo-américaines et se sont prononcés pour travailler ensemble activement à leur normalisation".

Les deux hommes ont souligné l'importance de leurs liens économiques et commerciaux.

Enfin, les deux hommes ont convenu de la "nécessité d'unir leurs efforts dans la lutte contre l'ennemi numéro un: le terrorisme internationale et l'extrémisme".

"Dans cette perspective, ils ont discuté du règlement de la crise en Syrie", selon le Kremlin.

MM. Poutine et Trump vont "continuer leurs contacts par téléphone et des représentants des deux parties vont s'occuper de préparer une rencontre" entre le chef de l'Etat russe et son futur homologue, a encore indiqué la présidence russe.



(END) Dow Jones Newswires

November 14, 2016 16:05 ET (21:05 GMT)

C'est probablement l'un des principaux bouleversements géopolitiques à relever, dans l'élection de Trump. Probablement la fin d'une période de "drole de guerre froide". Nous verrons d'ailleurs en ce domaine la latitude d'une Présidence aussi particulière qu'est cella de Trump vis-à-vis des intérêts profonds, et des habitus, dans les grandes entités militaro-industrielles américaines qui gravitent au Premier Cercle autour de la Présidence.

Cette nouvelle donne géopolitique peut paraître rassurante au premier abord en ce qu'elle nous éloigne a priori d’événements conflagrateurs ; mais elle bouleverse en même temps tous les positionnements existants vis-à-vis des Etats-Unis, et de la Russie. Cela rebat drastiquement les cartes de la situation globale et régionale, que ce soit au Moyen-Orient ou en Europe Centrale et Orientale. Cela repose également au premier chef la question de l'Europe de la sécurité et de défense, et du rôle particulier de la France en ce domaine. Il est urgent de repenser une doctrine militaire et diplomatique pour les années à venir, car la nôtre, comme tant d'autres, se sont construites, justement, sur la recherche de l'équilibre entre les deux puissances rivales.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Greg a écrit:

C'est probablement l'un des principaux bouleversements géopolitiques à relever, dans l'élection de Trump. Probablement la fin d'une période de "drole de guerre froide". Nous verrons d'ailleurs en ce domaine la latitude d'une Présidence aussi particulière qu'est cella de Trump vis-à-vis des intérêts profonds, et des habitus, dans les grandes entités militaro-industrielles américaines qui gravitent au Premier Cercle autour de la Présidence.

Cette nouvelle donne géopolitique peut paraître rassurante au premier abord en ce qu'elle nous éloigne a priori d’événements conflagrateurs ; mais elle bouleverse en même temps tous les positionnements existants vis-à-vis des Etats-Unis, et de la Russie. Cela rebat drastiquement les cartes de la situation globale et régionale, que ce soit au Moyen-Orient ou en Europe Centrale et Orientale. Cela repose également au premier chef la question de l'Europe de la sécurité et de défense, et du rôle particulier de la France en ce domaine. Il est urgent de repenser une doctrine militaire et diplomatique pour les années à venir, car la nôtre, comme tant d'autres, se sont construites, justement, sur la recherche de l'équilibre entre les deux puissances rivales.

Eh bien en voilà un retournement de veste smile

Attendons de voir Greg, les événements s'imposent plus aux politiques qu'ils ne les provoquent et je doute très fort que ça soit aussi simple. Trump a tenu un discours fondamentalement incohérent entre une normalisation souhaitée avec la Russie (Obama avait la même idée de "reset" en 2008) et le gel de l'accord iranien. Il va devoir trahir une de ses promesses là dessus, sous peine d'arriver dans l'impasse. L'action des russes et l'élection de Trump ne changent fondamentalement rien aux intérêts divergents des deux pays dans la région et à l'incroyable fragmentation de cette région.

Quant à la perte d'influence des lobbys qui "gravitent autour des premiers cercles de la présidence", ce n'est pas avec Priebus qu'on va y échapper, ni avec ce Congrès qui n'a rien de révolutionnaire. Et si c'est cette tanche de Gingrich au State Department, on aura un mec bien plus faucon que n'ont pu l'être Kerry ou même Clinton. Donc attendons avant de nous prononcer, à moins qu'on souhaite également décerner un Nobel à Trump dès à présent pour respecter la tradition.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

[Pour la modération : le message de Greg et ma réponse devraient être déplacés dans le topic Make America Great Again, merci smile]

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Barney a écrit:

Eh bien en voilà un retournement de veste smile

Oh ben comme c'est étonnant, tiens.
Je mettrais bien un emoji pêche, là. Ce forum manque terriblement d'emoji pêche.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Je vois pas où est le retournement de veste, je dis juste que c'est un bouleversement des positions géopolitiques. En fait, n'essayez pas toujours de voir dans ce que je dis un positionnement. Je constate, je réagis et j'analyse. Ce qui est certain c'est que cette nouvelle donne impliquera beaucoup d'évolutions dans les chancelleries européennes, France et Allemagne en tête. Si les Etats-Unis nous abandonnent devant le nouvel impérialisme russe, alors il nous faudra assumer plus que jamais notre responsabilité de nous défendre en cas de problème.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi. Avec Trump, on est dans le flou et vu qu'il a dit tout et son contraire, nous en sommes réduits à nous contenter de ces bribes de dépêches, qui restent quand même, si elles s'avèrent suivies in concreto, un renversement majeur et surtout très inattendu.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

11

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Il a quel âge, Chomsky, déjà ? Ah oui, 88 ans. Bon, on va dire que ceci explique cela.

LCI a écrit:

Élections américaines : Trump et le Parti républicain plus dangereux que Daech ?

OPINION – Dans un entretien au site Truthout, le professeur émérite du MIT Noam Chomsky juge que le Parti républicain est devenu "la plus dangereuse organisation de l’histoire du monde". Pour lui, les positions de Donald Trump et de son camp en matière d’écologie pourraient conduire le genre humain à sa perte.


"Le Parti républicain est devenu la plus dangereuse organisation de l’histoire du monde." Dans une longue interview accordée au site internet Truthout, le professeur émérite du Massachussetts Institute of Technology (MIT) Noam Chomsky ne cache pas son désarroi et ses craintes face à l’arrivée de Donald Trump et du Grand old party (GOP) au pouvoir.


Selon le philosophe américain, intellectuel engagé et renommé, les positions du président élu et de son camp – qui, en plus de la Maison-Blanche et du Congrès, sera majoritaire à la Cour suprême – en matière d’écologie pourraient finir par conduire le genre humain à sa perte. "Les hommes sont confrontés à la question la plus importante de leur histoire", poursuit-il, estimant qu’en plaçant le milliardaire à la tête des Etats-Unis, les Américains "y répondent par une accélération vers le désastre".

Lire aussi : Élections américaines : en pleine COP22, climat d’incertitudes autour de la politique écologique de Donald Trump
Les primaires républicaines ou le début de la course au naufrage

Un désastre plus grand que celui des guerres ou du terrorisme ? Sans faire de comparaisons entre le GOP et des organisations telles que Daech et Al-Qaïda ou des régimes politiques totalitaires, Noam Chomsky considère que le parti républicain se consacre actuellement "à une course effrénée pour la destruction de toute vie humaine organisée". Et d’appuyer : "Il n’y a pas de précédent historique d’un tel positionnement."


S’il reconnait que ses propos peuvent paraître "étranges, voire scandaleux", le philosophe fervent défenseur de l’environnement soutient que cette course au naufrage était plus visible que jamais durant les primaires républicaines : "Tous les candidats ont nié que ce qui se passe (le réchauffement climatique, ndlr) est en train de se passer."


"Le candidat retenu, désormais président élu, appelle maintenant à une hausse rapide de l'utilisation des énergies fossiles, y compris le charbon, à la déconstruction des règles, à l’arrêt des aides aux pays en développement cherchant à passer aux énergies vertes ; une course au précipice en somme", poursuit-il.

Les liaisons dangereuses de Donald Trump

Comme de nombreux détracteurs et opposants de Donald Trump, Noam Chomsky juge d’autre part très problématique la probable nomination de Myron Ebell, un climato-sceptique notoire, à la direction de l’Agence de Protection de l’Environnement. Une institution qui pourrait purement et simplement disparaître, ou du moins être dépouillée de toutes ses prérogatives.


L’intellectuel se montre également critique sur la proximité du président élu avec Harold Hamm, un magnat du pétrole, lui aussi dubitatif (un euphémisme !) quant au bien-fondé de l’écologie. Cet homme de 70 ans est pressenti pour devenir le prochain ministre de l’Energie du gouvernement américain.   


Prenant l’exemple de la montée du niveau des mers due au réchauffement climatique, Noam Chomsky estime que les effets du "déni républicain" sur l’écologie pourraient bientôt devenir encore plus évidents qu’ils ne le sont déjà". Des effets qui selon lui feraient bel et bien du GOP : 

"la plus dangereuse organisation de l’histoire du monde"Noam Chomsky

http://www.lci.fr/elections-americaines … 12794.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Ah ça y est, toi aussi tu es climato-sceptique maintenant. Remarque : de fosse septique à climato-sceptique, il n'y a qu'un pas.

Sans vouloir défendre un vieux gauchiste - qui est loin de n'avoir écrit que des bêtises dans son oeuvre - note au passage que c'est le titre de l'article qui fait la comparaison bidon entre le PR et Daesh en disant bien dans l'article que ce n'est pas Chomsky qui fait ce rapprochement...

Tu devrais (un peu) lire les articles que tu postes, satané agace-cul.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

13

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Greg a écrit:

Ah ça y est, toi aussi tu es climato-sceptique maintenant. Remarque : de fosse septique à climato-sceptique, il n'y a qu'un pas.

http://www.frontpagemag.com/sites/default/files/uploads/2011/10/perp.jpg

Greg a écrit:

Note au passage que c'est le titre de l'article qui fait la comparaison bidon entre le PR et Daesh en disant bien dans l'article que ce n'est pas Chomsky qui fait ce rapprochement...

Oui et ?

Greg a écrit:

Tu devrais (un peu) lire les articles que tu postes, satané agace-cul.

l'article posté a écrit:

le parti républicain se consacre actuellement "à une course effrénée pour la destruction de toute vie humaine organisée".

"la plus dangereuse organisation de l’histoire du monde"Noam Chomsky

Tu disais ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Si on considère que le changement climatique menace le sort de l'humanité entière, alors je ne vois pas ce qu'il y a d'illogique à déclarer que le Parti Républicain représente pour la persistence de l'humanité une plus grande menace qu'une organisation terroriste, quelle qu'elle soit.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

15

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Très bien sur le TPP.

L'Obs a écrit:

Donald Trump retirera les Etats-Unis du traité commercial transpacifique au premier jour de son mandat

Le président élu américain Donald Trump a affirmé lundi que, le premier jour de sa présidence, il engagerait le retrait des Etats-Unis du traité commercial transpacifique (TPP), signé en 2015 par 12 pays de la région à l'exclusion de la Chine.

Ce partenariat commercial est "un désastre potentiel pour notre pays", a expliqué Donald Trump, qui entrera à la Maison Blanche le 20 janvier, dans une vidéo diffusée lundi par son équipe de transition et dans laquelle il détaille les mesures qu'il prendra dès sa prise de fonctions.

"A la place, nous négocierons des traités commerciaux bilatéraux et justes qui ramèneront les emplois et l'industrie sur le sol américain", a-t-il ajouté. Sur l'immigration, également le premier jour de son mandat, Donald Trump indique qu'il "ordonnera au ministère du Travail d'enquêter sur les abus des programmes de visas".

En matière d'énergie, il affirme qu'il "annulera les restrictions tueuses d'emplois dans la production de l'énergie américaine - y compris le gaz et le pétrole de schiste et le charbon propre - créant ainsi plusieurs millions d'emplois bien payés".

Pour la sécurité nationale, il "demandera au ministère de la Défense et au chef d'Etat-major d'élaborer un plan complet destiné à protéger les infrastructures vitales de l'Amérique des cyber-attaques, et de toutes les autres formes d'attaques".

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc … rcial.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Très bien pour qui ? smile

Et tu penses quoi du retour en force du gaz de schiste et du "clean coal" ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

17

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Ben euh, pour un peu tout le monde en fait. Je sélectionne, pour ma part, au moins deux raisons énoncées ici : http://www.abc.net.au/news/2015-11-05/t … fmredir=sm

Sur le gaz de schiste, je suis circonspect, pour ne pas dire tout à fait contre.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

18

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

On sent que le dessinateur s'est fait plaisir.

https://pbs.twimg.com/media/CxfkQ5ZWEAE9QdO.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

19

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Il y a quelques mois, une photo de Trump avait été réalisée à partir d'un montage de 500 photos de pénis.
Justice est dorénavant faite.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15241435_10154144347939021_1537643950514813298_n.jpg?oh=82d89e7c3e34d7e1d97fad2370a988eb&oe=58B5DA3E

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

20

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Trump, cette catastrophe pour les États-Unis et le monde.

Le Figaro a écrit:

Un mois après l'élection de Donald Trump, Wall Street vole de record en record

VIDÉO - Le vaste programme de relance budgétaire annoncé par le président élu et les baisses massives d'impôts promises ravissent les marchés. Le plafond de verre qui planait sur Wall Street a volé en éclats.

Il y a pratiquement un mois, le milliardaire entré en politique, Donald Trump sortait vainqueur de la course à la présidence des États-Unis, déjouant ainsi tous les pronostics. Depuis, contre toutes les attentes, Wall Street ne cesse de grimper. Mardi, la Bourse de New York a encore terminé à un sommet historique: l'emblématique Dow Jones, a battu un record de clôture à plus de 19.250 points. En un mois, l'indice phare de la Bourse de New York a gagné près de 5,5% et avance ainsi de plus de 10% depuis le début de l'année.

L'élection de Donald Trump a bouleversé la donne sur les marchés. Les investisseurs ont revu de fond en comble leurs stratégies. Le président élu a annoncé des baisses d'impôts massives pour les entreprises (avec un taux de l'impôt sur les sociétés à 15% alors que son taux maximal est aujourd'hui de 35%) et une ambitieuse politique de relance budgétaire. Autant de mesures favorables aux entreprises et qui propulsent par ricochet les marchés d'actions.

Pour les professionnels, l'élection de Donald Trump valide en effet le scénario d'une reprise économique graduelle aux États-Unis accompagnée d'une hausse contenue des taux d'intérêt américains. Le taux des bons du Trésor américains à 10 ans est passé de 1,85 % à la veille du scrutin du 8 novembre à un pic de près de 2,5 % cette semaine. Et le mouvement n'est peut-être pas terminé: plus de 90% des analystes sont convaincus que la puissante Fed va relever ses taux directeurs dans deux semaines pour sa dernière réunion de 2016. Autre bonne nouvelle pour les marchés: le prix du baril de pétrole qui était bloqué sous les 50 dollars repart de l'avant, avec la promesse des membres de l'Opep de réduire leur production.

Résultat, les opérateurs se sont massivement détournés des valeurs défensives, pour se porter sur les valeurs cycliques industrielles et les financières qui sont en grande forme et tirent le marché vers le haut.

Les banques à la fête

Les banques sont grandes gagnantes de ce rally boursier. L'indice Standard & Poor's du secteur financier américain a fait un bond de plus de 15% en un mois. Si on ne prend en compte que les seules banques, elles grimpent de près de 20% depuis le scrutin présidentiel.

Les banques devraient en effet être largement gagnantes si Donald Trump tient ses promesses en matière de réglementation du secteur bancaire et de fiscalité des entreprises. Elles bénéficient d'un véritable carré magique de conditions favorables. La formidable hausse des taux est une excellente nouvelle pour les banques qui étaient étranglées par la faiblesse du loyer de l'argent. La fiscalité plus douce devrait également profiter au secteur comme à l'ensemble des entreprises. L'allégement des contraintes réglementaires drastiques qui pèsent sur le secteur depuis la crise financière devrait aussi apporter un bol d'air aux banques américaines. Le secrétaire d'État au Trésor, Steven Mnuchin a vivement critiqué la loi américaine de régulation bancaire Dodd-Frank, adoptée en 2010 après la crise financière, la jugeant «trop compliquée et nuisible au crédit et à la croissance». Enfin, les banques profitent par le biais de leurs activités de trading et d'intermédiation, du vif rebond des marchés. Les banques les plus petites centrées sur les États-Unis qui sont à l'abri des fluctuations des taux de change et profitent plus encore du mouvement. D'autant que pour ces établissements de taille modeste la réglementation drastique mise en place par l'administration Obama est un véritable casse-tête.

Pour la suite les spécialistes restent optimistes. Selon les analystes de l'UBS 2017 devrait être favorable aux marchés d'actions. Les bénéfices des entreprises américaines devraient augmenter de 8% en 2017 grâce à la reprise des cours pétroliers, à la politique monétaire toujours accommodante de la Fed et aux éventuelles mesures de relance budgétaire de l'administration Trump.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 … record.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

21

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Ces médias débiles qui fantasmaient sur une défection des grands électeurs qui n'auraient pas voté Trump... Au final, c'est Clinton qui compte le plus d'électeurs ayant fait défaut.

http://www.nytimes.com/interactive/2016 … e&_r=0

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

22

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Moi dans le thread sur la Russie a écrit:

Il reste un mois à l'autre clown d'Obama, je le soupçonne d'en profiter et de tout faire pour pourrir la transition avec son successeur.

Qu'est-ce je disais ? Ce sale type d'Obama va tout faire pour pourrir la transition. Ce que la vieille cinglée de Clinton ne pourra pas faire en quatre ans, il va en poser les bases pendant le dernier mois qu'il lui reste. Pour un président dont on ne retiendra, en huit ans de mandat, que l'espionnage généralisé à grande échelle visant ses alliés et les bouffonneries à la télé, c'est minable mais guère étonnant.

Avec Israël : https://www.washingtonpost.com/world/mi … 6f5a28317f

et maintenant la Russie : http://www.liberation.fr/planete/2016/1 … ie_1538143

Ce qui s'est traduit (très logiquement) par le renvoi de 35 diplomates américains. Vivement que ce clown dégage une bonne fois.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

23

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Réponse très classe de Vlad qui ridiculise l'autre clown bien comme il faut :

Nous considérons les nouvelles mesures inamicales de l'administration américaine sortante comme une provocation visant à saper davantage les relations russo-américaines. Cet acte est manifestement contraire aux intérêts fondamentaux des deux peuples russes et américains. Compte tenu de la responsabilité particulière de la Russie et des États-Unis pour la préservation de la sécurité mondiale - cet acte inflige des dégâts à l'ensemble des relations internationales.

Selon la pratique internationale en vigueur la partie russe a toutes les raisons pour une réponse adéquate.

Nous réservant le droit de prendre des mesures de rétorsion, nous ne tomberons pas dans la diplomatie irresponsable de bas étage et les prochaines étapes dans le rétablissement des relations russo-américaines seront construites au vu de la politique que mènera l'administration du président Donald Trump.

Les diplomates russes de retour dans leur pays natal passeront les vacances du Nouvel An à la maison, entourés de leurs proches et leurs amis. Nous ne créerons pas de problèmes pour les diplomates américains. Nous n'expulserons personne. Nous n'interdirons pas à leurs familles et à leurs enfants d'utiliser les lieux de vacances où ils passent habituellement les fêtes de fin d'année. De plus, j'invite tous les enfants des diplomates américains accrédités en Russie au Kremlin, à l'Arbre de Nouvel An et l'arbre de Noël.

Il est regrettable que l'administration Obama achève son mandat de cette façon. Néanmoins, je lui souhaite ainsi qu'à sa famille une Bonne Année.

Je présente également mes meilleurs voeux au président Donald Trump et à tout le peuple américain!

Je vous souhaite à tous bonheur et prospérité !

http://www.lefigaro.fr/international/20 … -obama.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

24

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

BFM a écrit:

L'élection de Trump donne un moral d'acier aux Américains

Les Américains semblent convaincus par le programme Trump.

L'indice Conference Board sur le moral des ménages atteint un niveau sans précédent depuis 15 ans. Une flambée d'optimisme de bon augure pour l'économie américaine.

Les Américains ont le moral. Un moral au plus haut depuis août 2001. Selon l'indice publié par le Conference Board, un think tank américain, le moral des ménages aux États-Unis a atteint 113,7 en décembre, soit une hausse de 4,3 points par rapport au mois précédent. Une progression nettement plus forte que ne l'anticipaient les analystes.

Le Conference Board évoque une "flambée d'optimisme post-élection vis-à-vis de l'économie, des marchés et des perspectives de croissance d'emplois et de revenus". Un optimisme qui semble "particulièrement ressenti par les consommateurs les plus âgés".
Un optimiste qui durera?

Pour 2017, le Conférence Board prévient que "la poursuite de cet optimisme dépendra de la réalisation ou non des attentes des ménages".

Mais pour l'instant, les Américains semblent avoir été convaincus par le programme de Donald Trump, et par le profil de ses nouveaux collaborateurs. Une confiance qui contrebalance les incertitudes que certains aspects de son programme n'ont toujours pas levées.


http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/l-el … 75303.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

25

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Bravo Donald.

Le Figaro a écrit:

Donald Trump fait céder Ford et menace General Motors

VIDÉO - Ford, pris à partie depuis des mois par Donald Trump, a renoncé à son projet de nouvelle usine mexicaine pour investir dans le Michigan. Le président élu s'en prend désormais à General Motors.

Donald Trump ne sera président des États-Unis que le 20 janvier, mais il dispose déjà d'un pouvoir réel: celui d'embarrasser les entreprises dont le patriotisme lui paraît insuffisant. Après Boeing puis Lockheed Martin, critiqués par le président élu pour le prix de leurs avions, il y eut le fabricant de climatiseurs Carrier, humilié pour son projet de fermeture d'usine dans l'Indiana pour mieux en ouvrir une au Mexique. Et voici que le constructeur automobile General Motors (GM) a rejoint la liste des géants attaqués par un tweet envoyé de la Trump Tower.

Ce n'est pas un hasard si Ford faisait au même moment une annonce de nature à combler le républicain populiste.

«General Motors envoie des Chevrolet Cruze construites au Mexique à des concessionnaires américains sans payer de droits de douane à la frontière. Fabriquez aux USA ou bien payez une grosse taxe à la frontière», a tweeté Donald Trump sans prévenir personne.

Dans les secondes qui ont suivi, l'action de GM a chuté avant de se reprendre, tandis que le numéro un américain de l'automobile tentait de minimiser le problème.

Le constructeur a précisé n'assembler au Mexique qu'une version de la Chevy Cruze destinée aux marchés mondiaux et n'exporter aux États-Unis «qu'un petit nombre» de ce modèle qui reste produit en grande série dans son usine de Lordstown dans l'Ohio.

Ford, pris à partie depuis des mois par le futur président, a renoncé du coup à son projet de 1,6 milliard de dollars de nouvelle usine mexicaine pour investir 700 millions de dollars dans le Michigan afin d'y assembler des véhicules électriques. Quelque 700 créations d'emplois sont à la clé.

L'annonce de Ford a aussitôt été applaudie par Donald Trump qui s'en est attribué le mérite sur son canal de communication favori, Twitter. Le ministère mexicain de l'Économie a regretté la décision du groupe automobile.Avant même l'investiture du 20 janvier, la révision de l'accord de libre-échange États-Unis-Mexique commence.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 … ace-gm.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

26

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Encore une décision très intelligente de nos chers dirigeants...

Le Figaro a écrit:

La France n'enverra pas de délégation à l'investiture de Donald Trump

http://www.lefigaro.fr/international/20 … -trump.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Visiblement les américains n'y sont pas trop allés non plus à l'inauguration smile

Sinon pour le reste assez intéressant ce début de mandat de Trump, entre les membres du cabinet complètement à l'ouest (mention spéciale à Betsy DeVos), les conseillers et porte-paroles et leurs alt-facts (à quand la alt-reality?) et Trump lui-même qui fait un caca nerveux devant le monument au morts de la CIA.

Au moins on ne s'ennuie pas trop.

Last edited by Barney (23-01-2017 16:02:53)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

28

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Barney a écrit:

Visiblement les américains n'y sont pas trop allés non plus à l'inauguration smile

On a eu droit à ça, je ne suis pas sûr qu'on y ait gagné au change.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16114863_374064529620564_1363123185791995709_n.jpg?oh=241802a5e703040fecbd4f8a917020ae&oe=59013453

Ou aux violences fascistes des "antifascistes".

http://www.reuters.com/article/us-usa-t … SKBN1540J7

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Dodging the point, hormis à quelques postes militaires, la plupart des nominations de Trump sont soit demeurés, soit totalement inexpérimentés, soit les deux. Sa transition a été gérée de façon pathétique et son staff commence le mandat en mentant de façon éhontée sur des sujets totalement triviaux. Tu ne t'en tireras pas en pointant du doigt des célébrités ou des violences en marge de manifestations.

Last edited by Barney (23-01-2017 17:22:27)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

30

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Je ne sais pas s'ils sont compétents, ça fait deux jours qu'ils sont aux manettes. C'est un peu tôt pour juger, non ?
En revanche, les violences ont bien été commises, elles.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

FDL a écrit:

Je ne sais pas s'ils sont compétents, ça fait deux jours qu'ils sont aux manettes. C'est un peu tôt pour juger, non ?
En revanche, les violences ont bien été commises, elles.

Tu as regardé leurs hearings ? Si mes entretiens d'embauche avaient révélé le 1/1000 de leur impréparation je serais au RSA. Pas que nos ministres français soient des exemples en la matière, loin de là, mais tu as beaucoup trop tapé sur NVB pour ne pas prendre la peine de regarder 3s le niveau de bêtise de Betsy DeVos, qui n'est là que parce que sa famille a aspergé le Parti Républicain de 200 millions de dollars. Tu te réjouissais que les Etats-Unis soient enfin redevenus une "démocratie", ça n'a pas duré longtemps. La principale lubie de DeVos c'est de rediriger les fonds publics dédiés à l'éducation vers les écoles privées, sans pourtant les soumettre aux niveaux d'exigence de ces dernières, notamment au regard des contenus éducatifs. Un bon usage des deniers publics, à n'en pas douter.

Quant aux mensonges de Spicer, ils sont là aussi, pleinement visibles (et effectivement en deux jours, tour de force).

Mais de toute façon il devient assez clair que chaque jour apportera son lot d'idioties, mais quand même pour le wtf je reposte quelques extraits du discours de Trump devant la CIA, c'est un transcript :

"And I want to just let you know: I am so behind you. And I know maybe sometimes you haven’t gotten the backing that you’ve wanted. And you’re going to get so much backing. Maybe you’re going to say: “Please don’t give us so much backing”. [LAUGHTER] “Mr President, please, we don’t need that much backing.” [LAUGHTER]"

(...)

"The old expression: “To the victor belong the spoils.” You remember? You always used to say: “Keep the oil.” I wasn’t a fan of Iraq. I didn’t want to go into Iraq. But, I will tell you: when we were in, we got out wrong.

And I always said: “In addition to that, keep the oil.”

Now I said it for economic reasons, but if you think about it, Mike, if we kept the oil we would probably wouldn’t have ISIS, because that’s where they made their money in the first place. So we should have kept the oil.

But, okay. [LAUGHTER] Maybe we’ll have another chance."

(...)

And I was explaining about the numbers. We did a thing yesterday, the speech , and everybody really liked the speech. You had to have liked it? [APPLAUSE]

But, we had a massive field of people . You saw that. Packed.

I get up this morning. I turn on one of the networks and they show an empty field. I say: “Wait a minute. I made a speech . I looked out. The field was…. It looked like a million, a million and a half people.”

They showed a field where there were practically nobody standing there.

And they said: “Donald Trump did not draw well.”

And I said: “Well, it was almost raining.” The rain should have scared them away. But God looked down and he said: “We’re not going to let it rain on your speech."

In fact, when I first started I said: "Oh no." First line, I got hit by a couple of drops.

And I said: “Oh, this is, this is too bad, but we’ll go right through it.”

But the truth is that it stopped immediately. It was amazing. And then it became really sudden, and then I walked off and it poured right after I left - it poured.

But you know, we have something that’s amazing because, we had, it looked honestly, it looked like a million and a half people.
"

Voilà, un génie.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

32

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

J'ai jugé Bécassem sur ses actes, qui ont été débiles. Je vais attendre un peu avant de juger ceux des autres quand même.
Je ne vois pas le problème avec le discours de Trump. Il a amusé la galerie, c'est ce qu'a fait Obama pendant huit ans.
En revanche, on peut juger de ses premiers actes :

http://www.lemonde.fr/ameriques/article … _3222.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

33

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Cette vidéo est magique.

https://www.facebook.com/CourantAnarcho … 652510822/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

34

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Pendant ce temps, on peut se moquer des articles débiles (pléonasme) de la presse française.

http://leplus.nouvelobs.com/contributio … ombes.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

35

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16298755_10154969217915859_1379430771834227953_n.jpg?oh=ab5d066b0360deac1e80e6810597e454&oe=590950A2

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

FDL a écrit:

J'ai jugé Bécassem sur ses actes, qui ont été débiles. Je vais attendre un peu avant de juger ceux des autres quand même.
Je ne vois pas le problème avec le discours de Trump. Il a amusé la galerie, c'est ce qu'a fait Obama pendant huit ans.
En revanche, on peut juger de ses premiers actes :

http://www.lemonde.fr/ameriques/article … _3222.html

Soyons sérieux sur le bilan d'Obama, vu qu'il est meilleur que tout ce à quoi on a eu droit en France sur la même période.

Du reste les mesures sont effectivement celles là : sortie du TPP dans lequel les USA n'étaient jamais rentré en premier lieu, c'est symbolique mais pas dénué d'intérêt ; mesure anti-abortion ; réductions d'impôts non-financées ; gel des emplois fédéraux. Finalement on a droit à ce que les républicains font de mieux.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Ca continue, mais en mieux :

- Sean Spicer explique qu'il ne sera pas fait usage des statistiques du chômage pour lutter contre le chômage (Sapin et El Khomry n'y avaient jamais pensé tellement c'est brillant)

- Trump prétend qu'il y a eu des fraudes massives lors de l'élection (qu'il a gagnée) et cite à cet effet un rapport qui dit le contraire. Dans tous les Etats où Jill Stein et les démocrates ont déposé des recours, l'équipe de Trump explique qu'il n'y a pas eu la moindre fraude. Cohérent.

- Trump propose de bannir temporairement toute entrée de nationaux d'une liste de pays à majorité musulmane dans le pays (Iran, Soudan, Irak, Yemen, j'en passe... mais bizarrement pas l'Arabie Saoudite, ce qui est rigolo quand on sait que ce sont des saoudiens qui ont perpétré l'attentat le plus sanglant jamais arrivé aux US).

- Trump continue d'expliquer au Washington Post pourquoi la foule lors de son inauguration est la plus importante de l'Histoire.

- Trump décide que son administration publiera chaque semaine la liste des crimes perpétrés par des immigrants (dont on ne précise d'ailleurs pas s'ils sont illégaux ou non).

Voilà qui va rendre l'Amérique grande à nouveau.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

38

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

A part la réouverture du chantier des oléoducs, je n'ai pas grand-chose à redire aux premiers décrets qu'il a signés :

http://www.lapresse.ca/international/et … ionnel.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Ca continue avec le muslim ban, très franchement on nage en plein délire.

https://www.nytimes.com/2017/01/28/us/r … v=top-news

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Finalement, entre Trump et Hidalgo, il y a un lien : tous deux sont des politiques qui coupent les flux, qui tranchent dans les flux, et qui créent soit des hémorragies, soit des embolies.

L'une coupe le flux circulatoire d'une artère centrale dans sa ville au prétexte d'une idéologie consistant à provoquer les embouteillages donc de la pollution pour "dissuader" les gens de prendre leur voiture, ces dernières devant "s'évaporer" ainsi ; et tant pis si c'est encore le seul moyen de traverser la ville de bout en bout en temps acceptable et tant pis si voitures propres, à essence et diesel sont mises devant les même contraintes circulatoires (hors pics...), tant pis si la sanction et la contrainte s'abat sur toutes les situations et tous les véhicules sans distinction.

Trump lui, selon une forme cousine d'inconséquence, moins humaine, mais tout aussi stupide, tranche dans le vif des flux internationaux. Flux de transports, flux de passagers, flux de compétences...

Dans les deux cas aussi, les gens sont pris au dépourvu, mis devant le fait accompli par surprise et les conséquences sont désastreuses. Désastreuses pour les gens concernés et ne faisant pas partie des 0,00001% de terroristes réels dans l'océan des gens honnêtes, désastreuse aussi pour l'image du pays concerné.

A moyen et long terme, nous disent-ils, l'une qu'il y aura moins de voiture et de pollution, l'autre qu'il n'y aura pas de terroristes. En attendant, c'est soupe d'échappement pour les uns et arrestations ou emmerdements arbitraires pour les autres ! Et tant pis si ce sont tous les autres qui payent !

Le rôle d'un politique, c'est justement de permettre, de favoriser, de simplifier, de fluidifier les flux, tous les flux, de tisser la toile qui associent les citoyens qui forment une Nation, et aussi assurer les flux avec l'extérieur. Sans flux, les corps biologiques se meurent comme les corps politiques. Le politique qui n'a pas compris cela n'a tout simplement pas acquis le niveau de conscience nécessaire pour gouverner sérieusement un pays.

On n'a que les politiques que l'on mérite ; quand allons-nous nous doter de politique intelligents ?

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Comparaison hallucinante.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

42

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Barney a écrit:

Comparaison hallucinante.

Idem.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

43

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Une autre comparaison, avec un point Godwin, ce qui fera plaisir.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/p480x480/16426044_1255620434532107_1284191841027310068_n.jpg?oh=e30ddafc518ca7bb8235480534b01115&oe=594959C0

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

D'un point de vue politique, et selon un niveau d'analyse superficiel, peut-être.

D'un point de vue fondamental, la même logique est à l'oeuvre : celle de politiques totalement inconséquents, qui se refusent à voir les impacts négatifs de décisions totalement insupportables pour la majorité des individus qui y sont confrontés. Et ces décisions concernent les flux, parce que le flux est au coeur de l'échange, de la mise en relation, et donc du collectif et qu'en brisant les flux, ils frappent au coeur le bon fonctionnement des mega-machines sociales dont ils prennent les rênes.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Greg a écrit:

D'un point de vue politique, et selon un niveau d'analyse superficiel, peut-être.

D'un point de vue fondamental, la même logique est à l'oeuvre : celle de politiques totalement inconséquents, qui se refusent à voir les impacts négatifs de décisions totalement insupportables pour la majorité des individus qui y sont confrontés. Et ces décisions concernent les flux, parce que le flux est au coeur de l'échange, de la mise en relation, et donc du collectif et qu'en brisant les flux, ils frappent au coeur le bon fonctionnement des mega-machines sociales dont ils prennent les rênes.

Ben je sais pas quoi te dire Greg, si tu trouves que la piétonnisation d'un axe routier dans une ville, réalisée après une étude d'impact (à l'étendue certes contestée) et soutenue par 60% de tes constituants (et je dis ça en étant contre cette mesure) est comparable à une interdiction d'entrée sur le territoire pour tous les ressortissants d'un certain nombre de pays à majorité musulmane, prise pour respecter une promesse de campagne (celle d'interdire l'entrée des musulmans aux US pendant une période de temps limité), qui est tellement foireuse qu'on ne sait pas comment elle s'applique (voir la polémique avec les doubles nationaux UK) et qui est rejetée par la majeure partie de l'administration qui est sensée la soutenir...

Alors oui il y a deux points communs : ce sont deux interdictions (bon, voitures, réfugiés... mais c'est de l'analyse superficielle ça mon bon monsieur) que tu n'aimes pas. Le degré d'évaluation des conséquences, les effets sur la vie des personnes concernées (entre ne pas pouvoir rentrer dans le pays dans lequel tu vis ou étudies, ou te voir discriminer de façon disproportionnée et surtout injuste en fonction de ta nationalité, et le fait de devoir patienter 20 minutes dans les bouchons ou prendre un autre chemin) et les raisons profondes de ces deux décisions sont totalement différents. Mais évidemment nous n'avons rien compris, ta déconstruction de la déconstruction t'a permis de comprendre les enjeux fondamentaux.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

FDL a écrit:

Une autre comparaison, avec un point Godwin, ce qui fera plaisir.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/p480x480/16426044_1255620434532107_1284191841027310068_n.jpg?oh=e30ddafc518ca7bb8235480534b01115&oe=594959C0

Oui sauf que c'est faux.

1) Les USA ont en effet refusé l'entrée de juifs juste avant et pendant la seconde guerre mondiale au prétexte qu'ils seraient des espions ou risquaient d'être des espions, mais il n'ont pas interdit l'entrée de tous les juifs, ni de toutes les personnes qui à l'époque fuyaient l'Allemagne Nazie. En réalité les quotas d'autrichiens et d'allemands étaient supérieurs au nombre de Syriens auxquels on a accordé l'asile aux USA sous l'administration Obama.

2) Il n'est pas reproché à Trump d'empêcher l'accès de réfugiés syriens sur le sol américain, il lui est reproché de refuser l'accès de TOUS les réfugiés syrien. L'administration Obama avait déjà des procédures de vetting très strictes qui expliquent qu'un nombre aussi faible (18 000) de réfugiés syriens aient été admis sur leur territoire pendant cette période. Il va falloir choisir entre prétendre que Trump fait la même chose qu'Obama ou prétendre que sous Obama les frontières n'étaient pas protégées. L'électorat trumpiste est très indulgent avec son champion, auquel il pardonne tout. Tout le monde n'est pas obligé de faire preuve de cette naïveté.

3) Ce qui est surtout reproché à Trump c'est d'avoir interdit (même temporairement) l'accès aux USA à tous les ressortissants de certains pays uniquement sur la foi de leur nationalité et ce (contre toute cohérence dans la liste des pays choisis) en raison de la menace qu'ils feraient courir à la sécurité des Etats-Unis. C'est une mesure hautement contreproductive et particulièrement mal venue pour les personnes auxquelles un visa ou un titre de séjour plus long avait été accordé, non sans une procédure d'autorisation complexe.

Mais au final, le plus drôle dans la photo de ta comparaison FDL, c'est de comparer les époques. Si Trump se met à interner des musulmans, vas-tu également poster une photo de Roosevelt avec l'internement des japonais vivant aux Etats-Unis ? Les Etats-Unis en sont-ils revenus au temps de la seconde guerre mondiale, lorsque le monde entier était tourné vers la guerre ? Justifier la pseudo incohérence des médias ou des libéraux au prétexte que Roosevelt a fait telle ou telle chose pendant la seconde guerre mondiale est ridicule. De la même façon, caricaturer les libéraux et médias en prétendant que tout le monde accuse Trump d'être le nouveau Hitler est ridicule. Ca permet en toute complaisance de voir s'installer une pourriture comme Bannon s'intaller en haut de l'organigramme de la Maison Blanche tout en continuant de se moquer de CNN, du NYT et des libtards.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Tu te places à un niveau superficiel et dans cette appréhension des choses, tu as raison. La question que je pose est celle de l'homme politique face aux flux. Ceux qui coupent les flux et ceux qui les fluidifient.

Dans les deux cas, Hidalgo ou Trump, il s'agit de liberté de circulation. Quant à savoir laquelle est la plus grave, si l'on se place du point de vue des libertés publiques, celle de Trump est incontestablement plus grave ; en revanche si l'on se place en termes de santé publique, la politique d'Hidalgo est certainement la plus dangereuse. En termes économiques, celle de Trump a certainement une portée beaucoup plus considérable car c'est au niveau national d'un pays particulièrement ouvert, mais celle d'Hidalgo, pour ceux qui en payent le prix économique, les petits commerces, la restauration, c'est ennuyeux aussi.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Qu'est-ce qui te permet de dire que la décision d'Hidalgo est plus dangereuse pour la santé publique (ou inversement pour l'économie) que celle de Trump ? Je trouve cette comparaison fantastique, j'aimerais bien comprendre la réflexion qui permet de la faire sans avoir bu 2 pichets de pinard au café de la poste. Tu es face à deux mesures qui n'ont rien à voir quant à leur sujet, leur étendue et leur durée et tu compares leurs effets en termes de santé publique au doigt mouillé, avant de m'expliquer que ma réflexion est superficielle. C'est assez génial, d'autant plus que sur chacun des sujets que tu abordes (santé publique et économie pour chacune des décisions) les experts ne sont pas fichus de se mettre d'accord, sans même se lancer dans des comparaisons abracadabrantesques.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

49

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Barney, c'était une photo drôle postée en réaction à ce que disait Greg, je ne la reprends pas à mon compte et cela n'appelait pas à la rédaction d un pavé sur le bien-fondé ou non d'une telle comparaison.
Tu sais bien que je n'aime pas les points Godwin. smile

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

50

Re: Make America Great Again (la 45e Présidence des Etats-Unis)

Barney a écrit:

De la même façon, caricaturer les libéraux et médias en prétendant que tout le monde accuse Trump d'être le nouveau Hitler est ridicule. .

En revanche, ça, c'est faux. Ce n'est pas une caricature.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)