Topic: Foule de questions ! - Master PP

Bonjour à toutes et à tous,

Comme l'indique le titre de mon thread, j'ai pas mal d'interrogations concernant le fonctionnement du master Politiques publiques de ScPo. Je vise la spécialité "Cultural Policy and Management". J'envisage - pourquoi pas - de diriger un pôle culturel au sein d'un des nombreux Instituts Français ou encore de devenir attachée culturelle dans une ambassade, bien que dans les faits j'ai un projet inavoué (que je ne suis pas sûre de réussir à engager drastiquement) : développer une véritable politique publique pour l'accès à la culture des personnes dites handicapées - qui, pour tout un tas de raisons que je ne vais pas développer ici, sont complètement exclues des institutions culturelles et plus largement, du champs du savoir. Pensez-vous que ce projet puisse titiller Sciences Po ?

Passons aux autres questions :

tout d'abord, j'aurais aimé savoir ce qu'il en était de la diversité des étudiants dans ce master.Je m'apprête à valider un M2 de lettres modernes à Paris IV et j'avoue me questionner sur mes chances d'accéder à cette formation. Sur le net, on ne lit souvent que des aspirants diplomates/énarques, par conséquent souvent issus de filière telle que la licence de droit, de sciences politiques, il est donc difficile de se faire une idée de ce qui est attendu...

- Deuxième interrogation : la licence a-t-elle un poids significatif dans la notation du dossier ? J'ai validé mon M1 avec la mention AB et je pense valider mon M2 avec la mention TB mais mes résultats de 1er cycle sont catastrophiques. J'ai bien sûr une explication à cela mais je ne pense pas pouvoir l'écrire dans une lettre de motivation, parce que cela est à la fois une des conséquences d'un problème politico-social qui dépasse ma simple individualité et en même temps cela reste quand même lié à une appréhension particulière/douloureuse que j'ai de mon vécu. En somme, cela dépasse le cadre de ce qui s'écrit ordinairement dans le cadre d'un dossier d'admission et j'aurais peur que cela paraisse déplacé. J'essaie donc de valoriser mon dossier autrement.

- Troisième interrogation : actuellement, je suis en stage au sein d'une grande maison d'édition en tant qu'assistante éditoriale et puisque je m'apprête à prendre une année "sabbatique" pour préparer des concours, je me demandais vers quels types de stages je pouvais me tourner ensuite car il me semble que celui que je fais actuellement ne rentre pas bien dans le cadre du master puisqu'il s'agit d'une entreprise... Avez-vous une idée de ce à quoi je pourrais prétendre ? C'est pas évident de trouver un stage potable lorsque que l'on sort de fac et qu'on est pas pistonnée...  hmm

Sinon j'ai travaillé quelque temps dans une maison d'arrêt (j'ai participé à la mise en place d'une exposition au sein même de l'établissement pénitentiaire et j'ai essayé de mettre en place des séances de "réflexions critiques"/débats sur la société avec les personnes détenues). Cette expérience accentua d'ailleurs ma certitude concernant le fait que la culture est fondamentalement politique.

J'ai par ailleurs quelques activités de recherches : j'ai publié un article dans une revue universitaire) et j'ai co-crée un carnet de recherches sur la question du handicap sur une plateforme académique avec un ami docteur en sociologie. Mais je ne suis pas sûre que ça intéresse ScPo, qui ne semble pas être très friande de recherche... (Corrigez-moi si je me trompe, mais à vue d'oeil c'est ce dont j'ai l'impression). Je compte également passer le TOELF pour être débarrassée.

Enfin, dernière question : une des raisons pour lesquelles j'envisage ScPo plutôt qu'une autre école est liée à son côté international. Je suis assez tentée de faire un semestre à l'étranger dans le cadre du projet personnel "Hors les murs" car jusqu'à présent dans ma scolarité je n'en ai pas eu l'occasion. Cependant une chose me chagrine... Il y a TRES PEU d'infos sur l'admission dans une université étrangère en Master.
J'ai l'impression décourageante que si l'on a pas fait son premier cursus à ScPo, on a peu de chances d'être acceptée à l'étranger. Sur quoi s'appuie l'acceptation au sein de l'université de notre choix : les notes de l'année passée, les notes de l'année en cours (M1 ScPo), les activités en dehors du cursus ? Quel niveau académique est exigé pour une université US (que je vise pour l'unique raison que j'aimerais en profiter pour visiter, entre autres, le "Center for Independence of the Disabled" à NY) ?

Peut-on faire une spécialité qui sort un peu de notre cursus, par exemple : prendre la spécialité "Humanities and Social Thought" à NYU alors qu'on est en Master PP ? En quoi les spécialités proposées sont-elles (réellement) complémentaires au cursus ? Ou encore : peut-on envoyer ses notes de Master plutôt que celles de licence dans le cadre de la demande d'admission ?

Voilà, désolée pour la longueur du post, j'ai encore beaucoup de questions en plus...
Merci d'avance à celles et ceux qui prendront la peine de me lire et de me répondre  roll

Last edited by foucaultkid (28-03-2016 06:44:18)

Re: Foule de questions ! - Master PP

- Je pense que si tu formules des lettres de motivations aussi pleines d'enthousiasme et de projets, tu pourras aller où tu veux ! Il faut cependant avoir le niveau en langues pour mieux postuler à tel ou tel cursus étranger, et que ce cursus ait une cohérence avec le reste de ton projet professionnel.
- En revanche, il faut te reprendre sur tes résultats et les notes dans ton dossier. Il y a la motivation et il y a les résultats.
- Le fait que tu travailles en entreprise peut tout à fait être valorisé dans le cadre de ton dossier, à condition de bien corréler cela à ton projet professionnel et d'en montrer la cohérence.

Bon courage.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Foule de questions ! - Master PP

Greg a écrit:

- Je pense que si tu formules des lettres de motivations aussi pleines d'enthousiasme et de projets, tu pourras aller où tu veux ! Il faut cependant avoir le niveau en langues pour mieux postuler à tel ou tel cursus étranger, et que ce cursus ait une cohérence avec le reste de ton projet professionnel.
- En revanche, il faut te reprendre sur tes résultats et les notes dans ton dossier. Il y a la motivation et il y a les résultats.
- Le fait que tu travailles en entreprise peut tout à fait être valorisé dans le cadre de ton dossier, à condition de bien corréler cela à ton projet professionnel et d'en montrer la cohérence.

Bon courage.

Merci beaucoup ! Oui, comme je l'indique je compte passer le TOEFL et obtenir 100 (je me débrouille pas trop mal en anglais, faudra juste que je bosse un peu plus intensivement la matière pour le Jour J). Qu'entends-tu par "il faut te reprendre sur tes résultats et les notes dans ton dossier" ? Je vais probablement valider ma dernière année avec mention TB (sauf gros accident), mais je ne peux guère améliorer ce qui est déjà fait...

Re: Foule de questions ! - Master PP

Pardon je disais pour tes résultats de premier cycle.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Foule de questions ! - Master PP

Greg a écrit:

Pardon je disais pour tes résultats de premier cycle.

C'est à dire ? Les expliquer, les aborder dans ma lettre de motivation ? J'avoue n'avoir pas bien saisi ton propos sur ce point...

Re: Foule de questions ! - Master PP

Pas de problème puisque tu as eu de bons résultats en master.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)