Topic: La dette publique, pour ou contre? Parlons en!

Bonjour,

La dette publique est aujourd'hui abyssale, elle atteint les 2000 milliards d'euros soit plus de 80 % du PIB,
Alors est ce une erreur fondamentale, ou une nécessité impérieuse?
Son remboursement est il un devoir ou doit on y renoncer?

Voici l'article que j'ai écrit, j'espère qu'il permettra le débat, je serais ravi et curieux de connaître vos avis. Merci et bonne lecture.


Nos 100 milliards d'euros annuels récupérés et de leur bon usage


Trêve d'économies et de coups de rabots budgétaires, l'exil fiscal est estimé à 50 milliards d'euros annuels et la France rembourse 50 autres milliards en intérêts de la dette publique aux banques privées, soit l'équivalent de tout l'impôt sur le revenu.
Certains disent même que les banques ont "levé" l'impôt sur le revenu à la place de l'état.

Il est possible et il serait juste de récupérer les deux sommes afin d'approvisionner le budget de l'état.

Le prix Nobel d'économie Maurice Allais rappelle le caractère mafieux de la création monétaire qui passe par l'entremise des banques privées. Depuis Pompidou, qui était un ancien de la banque privée Rotschild, suivi ensuite par Giscard d' Estaing, la banque centrale n'est plus autorisée à créer l'argent pour l'état directement, à des taux d’intérêts très faibles, quasi nuls, mais l'état doit se faire prêter l'argent par des banques privées à des taux beaucoup plus élevés.  (Les banques, elles, empruntent à faible taux l'argent qu'elles vendent aux états, jouant ainsi un rôle d’intermédiaires superflus)
(voir loi Pompidou-Giscard d'Estaing de 1973, et désormais depuis 2005 article 123 du TFUE)
Mécanisme scandaleux et inutile qui représente un racket légal de l'état, et qui rançonne les contribuables (ceux , biensur, qui payent leurs impôts en France, c'est à dire principalement les classes moyennes "pauvres", 80 % des français gagnant moins de 2000 euros par mois).

Comme certains le proposent je suis d'accord avec l'idée de refuser de continuer à payer ces dettes malhonnêtes et ridicules qui enrichissent les riches banques et leur monde derrière qui constituent des états dans l'état, et qui appauvrit toujours plus et de manière exponentielle les populations laborieuses, que l'on asservit financièrement.

Avec cette centaine de milliards d'euros ainsi dégagée, il y aurait plus que de nécessaire pour pourvoir aux finances de l'état, de la fonction publique, pour la baisse des impôts, hausse des transferts sociaux...

Je proposerais bien entendu le doublement du RSA, ainsi que le doublement du SMIC, l'état, comme il le serait en mesure, subventionnerait une moitié supplémentaire d'un SMIC doublé...

Avec 100 milliards d'euros annuels récupérés, plus besoin de se serrer la ceinture.
Alors il sera possible de redonner ces lettres de noblesse à la notion d'état social.
Les moyens existent, il suffit (volonté politique et citoyenne) de capter les flux financiers et de les redistribuer équitablement.

Au passage je propose une indexation des prix afin de ne pas voir le coût de la vie augmenter, parallèlement à l'élévation tout juste renouvelée du niveau de vie.

Il est temps de faire profiter aux français de leurs richesses! smile

Post's attachments

Pièces d'or.jpg, 350.54 kb, 1440 x 900
Pièces d'or.jpg 350.54 kb, 129 telechargements depuis le 2015-06-01