101

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Hmm, je ne suis pas sûr. Son intention est certes d'éradiquer la voiture mais elle ne s'en cache pas. Du coup, pas besoin de "masque".
Je pense plutôt qu'elle est un pur produit de cette idéologie festiviste sans âme et la lutte contre la voiture n'en est qu'un des éléments.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

FDL a écrit:

Hmm, je ne suis pas sûr. Son intention est certes d'éradiquer la voiture mais elle ne s'en cache pas. Du coup, pas besoin de "masque".
Je pense plutôt qu'elle est un pur produit de cette idéologie festiviste sans âme et la lutte contre la voiture n'en est qu'un des éléments.

Possible. Pourtant, j'ai l'impression que cette stratégie est une réponse aux réactions négatives concernant les voies de bus à l'époque de Bertrand D. Tout le monde sait, comme tu le dis, que madame le Maire cherche à supprimer les voitures. Mais, en expliquant aux Parisiens qu'on leur rend leurs places historiques, cela risque de mieux passer qu'en expliquant que les places n'accueilleront plus de voitures et créeront des embouteillages toujours plus polluants.

Le côté festif ridicule me semble être plutôt le plaisir coupable de son 1er adjoint.

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

FDL a écrit:

C'est la rentrée aussi pour l'éternelle ravie de la crèche au sourire niais. Elle est revenue avec une idée en tête qu'elle compte bien mettre en œuvre : comment rendre Paris encore plus moche ?
On pouvait penser que la Mairie de Paris se calmerait après avoir daeshisé la place de la République (devenue... une surface plane

Sérieusement je ne connais pas un seul habitant du quartier qui se plaint de ce qu'est devenue la place de la République par rapport à ce qu'elle était avant (un rond point sur une surface plane avec 10 arbres et deux lopins de gazon inutilisables). On peut être contre la politique anti-voiture à la limite, mais pour ce qui est de l'esthétique ? Ce n'est pas sérieux.

http://www.v2asp.paris.fr/commun/republique/diapo1/11.png

Last edited by Barney (31-08-2015 12:40:50)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

104

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Peut-être que tu n'as pas demandé aux bons habitants, cher Barney : https://www.youtube.com/watch?t=48&v=QCFoMFag3lc

Sa soi-disant rénovation est un désastre, en plus de son coût (24 millions d'euros,, davantage que les 17 millions prévus à l'origine). La place est dorénavant une dalle hideuse pour des jeux, des jeux, des jeux. J'attends avec une impatience non dissimulée le jour où les sans-papiers s'y installeront pour camper. Ah pardon, le DAL se l'est déjà appropriée.

http://www.lemonde.fr/societe/video/201 … _3224.html

Et nul besoin d'être habitant du quartier pour avoir un avis sur cette horreur.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Oui alors cette vidéo date de cette année et le mec ne se plaint pas de la rénovation (il dit justement que c'était bien il y a un an, soit bien après la rénovation) mais des SDF, de la manif de sans-papiers et de l'incendie qui a détruit le café sur la place (encore la faute à Hidalgo cette histoire), des grafitis sur la statue que la mairie n'enlève pas (peut être à cause de la signification des messages ?) avant de dire aux sans-papiers de rentrer chez eux !? Non seulement ce mec ne reprend pas le moindre de tes arguments, mais en plus c'est un énorme connard.

Et oui, la plupart des gens préfèrent un endroit recréatif à un rond point plein de bagnoles (encore qu'il ne s'agit pas ici d'un endroit très récréatif, mais surtout d'un lieu de manifestation pour des causes diverses et variées). Probablement parce qu'il s'agit de sales bobos. Évidemment qu'il n'y a pas besoin d'habiter à République pour avoir un avis sur la place, mais l'avis des gens qui y vivent a son importance puisqu'ils sont les premiers concernés. Je connais peu de gens qui se plaignent d'une réduction du bruit des voitures et de la pollution sous leur nez, en dehors de ce forum s'entend.

Et pour ce qui est de l'argument financier, si un projet qui dépasse le cout prévu est mauvais, rasons Paris.

Last edited by Barney (31-08-2015 14:23:15)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

106

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Barney, soyons sérieux voyons. N'importe quel résident te dirait qu'il préfère dans l'absolu un endroit récréatif à un endroit pollué saturé de voitures. Seulement, la guignole qui nous sert de maire de Paris conçoit cette ville comme un parc d'attractions gigantesque. Or, une ville n'est pas un parc d'attractions. C'est un endroit où l'on vit et travaille. Tu ne peux pas te passer des voitures sous peine de tuer Paris tout simplement. Ça participe de sa muséification en une sorte de parc Disneyland ou Club Med sur Seine avec pour objectif de contenter un électorat d'amateurs de planches à roulettes et de murs végétalisés. D'autant plus que ça provoque des embouteillages et des reports de circulation. Je trouve aussi cette place très dangereuse, à titre personnel.
Et si tu veux d'autres avis d'autres habitants, voici : http://www.leparisien.fr/espace-premium … 019097.php
Enfin, je ne parle pas des dommages causés au patrimoine parisien : http://www.lefigaro.fr/arts-expositions … iguree.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Les contraintes qui pèsent sur l'usage de la voiture sont légion dans toutes les grandes métropoles, pas uniquement Paris. On peut en parler longuement mais dans le cas précis de la Place de la République le traffic a été plutôt bien réparti et, même si je n'ai pas de données précises à ce sujet, je n'ai pas l'impression que ce quartier de la ville soit devenu impraticable pour les voitures. On a juste détourné les accès vers Strasbourg Saint-Denis ou le Boulevard Richard Lenoir. L'attractivité d'une ville se mesure également à la qualité de vie qu'elle peut offrir à ses habitants et à ce sujet il me semble que le mandat est assez clair : la mairie de Paris agit pour les parisiens et ils n'ont pas un usage incroyable de leur voiture et accès à des transports en commun assez efficaces. Il n'en va pas de même pour les personnes qui habitent en banlieue mais Hidalgo s'en fout et franchement je vois mal comment le lui reprocher. Les départements limitrophes ne montrent pas beaucoup plus de considérations à la cohérence du Grand Paris.

Le premier article du Figaro que tu postes montre bien qu'il y a un tas d'avantages à cette rénovation. Certes il y a des inconvénients recensés. Le premier a été largement jugulé puisque la voie d'accès réservée aux taxis et bus n'est plus empruntée par grand monde hormis les bus (les taxis ne la prennent pas beaucoup sauf s'ils arrivent de Goncourt). Les suivants sont inhérents à un endroit ouvert, justement à l'opposé de la muséification que tu redoutes, et peuvent normalement être atténués par les forces de l'ordre ou les agents de voirie. On est quand même loin d'une "daeshisation" d'un lieu public.

Le second fait assez mal écho à ta défense de la voiture : pietoniser le côté commerçant de la place aurait neutralisé l'axe République-Chatelet pour un gain marginal d'autant plus que, contrairement à ce que dit l'article, la Place est plutôt bien reliée au Canal qui est un endroit assez vivant (au moins autant que le quartier du Temple). Je suis tout de même d'accord avec l'article sur les fontaines, dont on aurait pu espérer qu'elles restent à leur place d'origine. Mais pour ce qui est de la place laissée aux voitures il ne me semble pas qu'on puisse s'en plaindre dans ce cas particulier (il ne s'agit quand même pas des voies sur berge).

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

108

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Barney a écrit:

L'attractivité d'une ville se mesure également à la qualité de vie qu'elle peut offrir à ses habitants et à ce sujet il me semble que le mandat est assez clair : la mairie de Paris agit pour les parisiens et ils n'ont pas un usage incroyable de leur voiture et accès à des transports en commun assez efficaces. Il n'en va pas de même pour les personnes qui habitent en banlieue mais Hidalgo s'en fout et franchement je vois mal comment le lui reprocher. Les départements limitrophes ne montrent pas beaucoup plus de considérations à la cohérence du Grand Paris.

Peut-être parce qu'il y a aussi (surtout ?) des travailleurs franciliens à Paris et pas seulement parisiens ? Le fait qu'elle s'en foute est tristement révélateur. Les possesseurs de voitures ne sont pas son électorat, donc ils peuvent toujours crever en inhalant les gaz d'échappement sur le périphérique saturé.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

FDL a écrit:
Barney a écrit:

L'attractivité d'une ville se mesure également à la qualité de vie qu'elle peut offrir à ses habitants et à ce sujet il me semble que le mandat est assez clair : la mairie de Paris agit pour les parisiens et ils n'ont pas un usage incroyable de leur voiture et accès à des transports en commun assez efficaces. Il n'en va pas de même pour les personnes qui habitent en banlieue mais Hidalgo s'en fout et franchement je vois mal comment le lui reprocher. Les départements limitrophes ne montrent pas beaucoup plus de considérations à la cohérence du Grand Paris.

Peut-être parce qu'il y a aussi (surtout ?) des travailleurs franciliens à Paris et pas seulement parisiens ? Le fait qu'elle s'en foute est tristement révélateur. Les possesseurs de voitures ne sont pas son électorat, donc ils peuvent toujours crever en inhalant les gaz d'échappement sur le périphérique saturé.

Ba ouais elle peut s'en foutre, c'est une politicienne et elle n'a pas créé cet état de fait débile dont personne ne veut sortir, et encore moins les élus de petite couronne (toute couleur politique confondue). Qui plus est, la pollution est un problème de santé publique qui touche tous les parisiens (même si certains sont plus touchés que d'autres) et on peut difficilement leur reprocher de vouloir limiter le traffic automobile. Le vrai problème réside

(1) dans l'absence de modes de transports alternatif ou dans l'absence d'incitation au covoiturage. L'utilisation d'une voiture individuelle pour aller travailler à Paris depuis la banlieue est une aberration économie, écologique et de santé publique.

(2) dans la séparation physique et psychologique entre Paris et sa proche banlieue.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

110

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Barney a écrit:

(1) dans l'absence de modes de transports alternatif ou dans l'absence d'incitation au covoiturage. L'utilisation d'une voiture individuelle pour aller travailler à Paris depuis la banlieue est une aberration économie, écologique et de santé publique.

Tu dis que c'est une aberration parce que tu n'habites pas en lointaine banlieue non desservie par les transports. Et encore, il faudrait que je mette des guillemets à lointaine car les trous paumés de Seine-et-Marne ne sont pas si éloignés que cela.
Le covoiturage me semble déjà bien encouragé (Blablacar et autres sites qui inondent Internet) mais il comporte aussi pas mal d’inconvénients qui expliquent pourquoi cette démarche ne connaît pas davantage de succès. Par exemple, le fait tout simple d'être dépendant d'autrui.

(2) dans la séparation physique et psychologique entre Paris et sa proche banlieue.

Là, tu plaides pour le Grand Paris mais je ne vois vraiment pas comment l'on pourrait dépasser cet obstacle, qui est effectivement physique (Paris est une ville fermée, ceinturée par le périphérique) et culturel (tu as parlé plus haut des particularismes des élus, il ne s'agit d'ailleurs pas que des élus de petite couronne mais aussi des élus de Paris intra muros : Hidalgo prêche bien pour sa paroisse).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

111

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Hidalgogole ou la démagogie puissance mille.

https://pbs.twimg.com/media/CPDHx3aUsAAsAfJ.jpg:large

https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status … 6757068800

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

112

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Quant à cette espèce de gigantesque farce appelée le "budget participatif"...

Le Point a écrit:

Hidalgo ou le degré zéro de la politique
Jusqu'à dimanche, les Parisiens peuvent voter pour des projets d'investissements municipaux. De la poudre aux yeux ou une étrange dérive démocratique ?

Anne Hidalgo a lancé le 5 septembre dernier le premier « budget participatif » de la Ville de Paris.

La formule existait déjà, depuis Bertrand Delanoë, dans certains arrondissements de la capitale. Mais pour la première fois, en 2015, Anne Hidalgo fait les choses en grand. Elle a lancé le 5 septembre dernier le premier « budget participatif » de la ville. Les Parisiens peuvent voter en ligne, jusqu'au dimanche 20 septembre, pour des projets imaginés pour certains d'entre eux, par des collectifs ou des associations.

« Je souhaite donner les clés du budget aux citoyens », assure Anne Hidalgo. Une volonté politique plutôt bizarre. En votant, tous les six ans, pour un exécutif municipal, les électeurs donnent justement mandat à un maire et à son conseil pour conduire une politique dont ils devront rendre compte. Avec, pourquoi pas, des réunions intermédiaires pour bilan de mandat, qui se transforment souvent en tribune pour des associations, des riverains mécontents ou en mal de micro.

5 % du budget d'investissement de Paris, soit 426 millions d'euros entre 2014 et 2020,sont désormais suspendus aux choix des internautes. « Ce montant est le plus important au monde pour une initiative de ce type », se félicite encore la maire de Paris. C'est bien le problème. Les propositions comme les suffrages risquent d'être téléguidés par des intérêts particuliers, voire des lobbies plus que par des citoyens lambda.

Le langage du beau et du bien

Ainsi, qui va voter en faveur d'une nouvelle place du Colonel-Fabien, avec moins de chaussée, ou pour la rénovation de la rue du Château ? Il y a fort à parier que ce sont les riverains. L'un gagnera contre l'autre, là où ce sont les très nombreux fonctionnaires de la ville qui devraient instruire les dossiers et l'exécutif élu qui devrait trancher. Et rendre les jardins propres ? Ne s'agit-il pas d'une mission évidente de service public et non d'une option facultative ? Ne parlons même pas de « rénover les toilettes dans les écoles et les collèges ». Si les suffrages sont insuffisants, celles-ci vont rester vétustes ?

Certaines propositions frôlent le surréalisme, comme celle qui prévoit « une seconde vie pour les cadenas de l'amour » que la municipalité doit retirer de certains ponts pour les empêcher de devenir dangereux en raison du poids supplémentaire. Ces cadenas, explique le court exposé des motifs, pourraient « devenir un matériau d'expression artistique permettant de concilier le respect de leur charge symbolique, mais aussi celui du patrimoine ». Dans cette gigantesque opération de communication, destinée à décrire une ville idéale et fantasmée, le vocabulaire utilisé est toujours celui des bonnes intentions, du beau et du bien. Et tant pis si ces votes sur Internet, contrôlés par personne puisqu'il suffit d'une déclaration sur l'honneur, se substituent à la légitimité d'une élection en bonne et due forme.

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/s … 7_2134.php

Last edited by FDL (18-09-2015 08:27:34)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

113

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Nombre de projets estampillés "solidarité" : un.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

114

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

J'aime bien ces expressions "dérive démocratique" ou degré "zéro de la politique". Ou comment présenter en négatif ce qui me semble être une véritable ouverture de la part d'élus à une diversité de projets en laissant toutes les possibilités ouvertes aux citoyens de choisir les projets qui correspondent à leurs attentes, plutôt que de décider autoritairement, et souvent pour des raisons pas toujours très impartiales, d'attribuer des subventions à tel ou tel projet.

Je trouve que c'est une très bonne démarche. Après, que certains projets puissent paraître un peu folklorique, c'est certain, mais je doute qu'ils soient validés par les parisiens, et c'est justement tout l'intérêt de la démarche.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

115

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Hidalgogole, quoi.

Hidalgogole a écrit:

Il faut que certains grands ministères très jacobins comprennent que les villes-mondes comme Paris sont porteuses de modernité face aux Etats centraux.

Hidalgogole a écrit:

A moi de porter une nouvelle étape dans l’histoire de la conquête démocratique de Paris, qui ne fasse plus peur à l’Etat central

http://www.lemonde.fr/politique/article … qkvM5Ph.99

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

116

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Sur le profil FB d'Hidalgogole :

En route pour Le Grand Rendez-Vous Europe 1, I>Télé et Le Monde, qui commence à 10h. Bonne Journée sans voiture à toutes et tous!

Ce texte accompagne la photo suivante :

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xfl1/v/t1.0-9/1978610_10153386247484597_3288090955524548294_n.jpg?oh=bc01f2eca802ae747dd82e870bdf7472&oe=568E1778

Je me permets de recopier le premier commentaire des internautes, qui m'a bien fait rire :

Y'en a pour qui prendre le métro est si exceptionnel qu'ils se prennent en photo dedans.

Les ratés de la comm...

https://www.facebook.com/HidalgoAnne/ph … mp;theater

Last edited by FDL (28-09-2015 12:58:20)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

117

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

La Tribune de l'art, une saine lecture qui nous guide dans les ténèbres hidalgogoliennes.

La Tribune de l'art a écrit:


La Tribune de l’Art s’acharne-t-elle sur Anne Hidalgo ?

Il arrive de temps en temps, et encore récemment la semaine dernière, d’entendre dire que La Tribune de l’Art devrait moins parler d’Hidalgo, que cela tournait à l’« acharnement ».
Mais nous rêvons de moins parler d’Anne Hidalgo. De ne plus en parler du tout même. S’il y a acharnement, c’est d’abord celui de la maire de Paris contre la ville qu’elle dirige. Nous faisons du journalisme d’investigation, et du journalisme engagé. Notre sujet est l’histoire de l’art et le patrimoine. Qui plus est, nous vivons à Paris, nous travaillons à Paris, nous aimons Paris ! Il est donc naturel que nous défendions ce que nous voyons tous les jours et qui est, par ailleurs, une des villes du monde les plus chargées d’histoire et d’art.

Ce n’est pas nous qui proposons, quotidiennement ou presque, un projet qui va défigurer plus ou moins la capitale. Comment pourrions-nous passer sous silence les attaques incessantes contre Paris, qui aboutiront si rien ne s’y oppose à la destruction de la ville telle que nous la connaissons ? Comment se taire quand personne ne dit rien, notamment le ministère de la Culture pourtant en charge – pour combien de temps encore ? – de la protection du patrimoine ?
Il suffit de lire La Tribune de l’Art pour constater que nos indignations reposent sur une réalité. Nous aimerions qu’on nous dise quels articles seraient injustes envers la mairie de Paris, ou quand cela tournerait à un acharnement sans fondement !

Nous pourrions, d’ailleurs, publier encore davantage d’articles mais le nombre d’inepties de cette mairie est encore plus grand que notre capacité d’écriture, et il y a aussi tellement d’autres sujets (que nous traitons aussi). Pour donner une idée de la guerre menée contre Paris, nous listons ici certains des dossiers en cours, dont beaucoup datent de 2015. On verra où est l’acharnement.

C’est ainsi que ces derniers jours, trois informations dont nous n’avons pas parlé démontrent qu’il n’y a pas de répit dans les offensives d’Hidalgo contre Paris :

- le 22/9/15, dans Le Monde, on apprend qu’Hidalgo a remis au président François Hollande une note confidentielle où elle réclame, entre autres, que le plan de sauvegarde du Marais ne relève plus de l’État mais de la mairie. On imagine ce qu’elle ferait dans le Marais si on lui laissait faire ce qu’elle voulait.

- le 24/9/15, Le Figaro annonce qu’elle va « honorer les victimes des attentats de janvier ». Initiative louable. Mais que propose-t-elle notamment ? De planter 17 oliviers place de la République. Sans même souligner la stupidité qu’il peut y avoir à vouloir planter des oliviers qui vont rapidement crever sous le climat parisien, on se demande bien où elle va les installer. À la place d’arbres existants ? En plus des arbres existants ?
Sur la place de la République, Anne Hidalgo est une récidiviste, elle l’a vandalisée, avant de la transformer en un espace festif mais profondément laid, détruisant complètement la composition du XIXe siècle, et laissant depuis janvier la statue de la République (à peu près le seul élément ancien subsistant sur la place) couverte de tags et de graffitis.

- le 24/9/15 toujours, on apprend via le site Culturebox de France Télévision que sur les 126 orgues appartenant à la ville de Paris, seuls 14 sont « jugés en bon état », et que le budget dans ce domaine est seulement de 250 000 euros… Comme les églises dans lesquelles elles se trouvent, les orgues parisiennes sont donc en grand danger, sans que la Mairie de Paris y consacre les moyens nécessaires (et de très loin).

Parmi les scandales innombrables dus à la municipalité, nous pouvons citer (de manière hélas non exhaustive) ceux qui sont nés en 2015 et contre lesquels il va falloir se battre dans les années à venir.

- le budget participatif dont plusieurs projets menacent directement le patrimoine,
- les prochains travaux d’aménagement de plusieurs places parisiennes auxquelles la mairie veut faire subir le même sort que la République (sans compter les autres places, celle des Victoires et la place Vendôme incluses dans le buget participatif),
- les travaux sur la gare du Nord,
- les travaux à venir sur l’hôpital Lariboisière, juste à côté de la gare du Nord donc, sur lesquels nous n’avons pas pu avoir encore de détails, mais dont l’annonce semble menaçante.

Sans oublier tous les combats en cours :

- le massacre des Serres d’Auteuil pour agrandir Roland-Garros,
- l’état désastreux des églises parisiennes,
- la construction des tours dans Paris intra-muros, notamment la Tour Triangle,
- la gestion désastreuse de l’envahissement des cadenas sur les ponts parisiens,
- la déshérence du petit patrimoine parisien,

Ou ceux dont on ne parle plus mais qui reviendront peut-être un jour, comme la construction d’immeubles au milieu de l’avenue Foch…

En terminant sur des combats définitivement perdus :

- la destruction de la piscine Molitor,
- la destruction de l’ilot ancien de la Samaritaine,

ou du combat gagné contre la politique de destruction de la ville (nous n’en voyons hélas qu’un) : la sauvegarde de la Halle Freyssinet (que la mairie ose désormais s’attribuer).

Et tout cela en un an et demi (certains dossiers ont commencé antérieurement, mais Hidalgo était déjà première adjointe au maire, chargée de l’urbanisme) : on peut imaginer ce que sera Paris en fin de mandat, dans quatre ans et demi. Dénoncer haut et fort cette politique effroyable est un devoir. Et nous avons bien l’intention de continuer.

Didier Rykner, vendredi 25 septembre 2015

http://www.latribunedelart.com/la-tribu … ne-hidalgo

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

118

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Faites place, les bourges. Madame Hidalgo a besoin de voix.

Le Fig a écrit:

Les riverains de l'église Sainte-Rita empêchent sa destruction

Le chantier de destruction de l'édifice devait commencer ce lundi matin. Mais les ouvriers se sont heurtés à la détermination des paroissiens et des élus du XVe arrondissement.

Alors que la démolition de l'église Sainte-Rita, paroisse vivante du XVe arrondissement de Paris, devait commencer lundi matin, les riverains et les élus, venus dès l'aube faire front en écharpe tricolore, ont réussi à faire battre en retraite les ouvriers du chantier. Mobilisé depuis deux ans contre le projet de cette démolition, pour y construire un parking et des logements sociaux, le quartier «a remporté une manche ce matin», se réjouit le député-maire (LR) du XVe arrondissement, Philippe Goujon. Depuis 6 heures et durant toute la matinée, les riverains, paroissiens et conseillers municipaux ont occupé les abords de l'église, «dans le calme mais avec fermeté et détermination», indique Nicolas Stoquer, président délégué des Arches de Sainte-Rita, l'association de défense de cette église édifiée en 1900 pour l'exposition universelle. Le député des Français établis hors de France, Frédéric Lefebvre, ancien ministre du gouvernement Fillon, était également présent, au nom de la pétition qu'il a lancée au printemps dernier, «SOS pour nos églises».

A 14 heures, les deux équipes d'ouvriers venus avec camionnette et benne remplies d'outils et de bardages sont reparties, sans pouvoir commencer le chantier. Devant le regard de l'huissier du promoteur immobilier, détenteur du permis de construire et de démolir, la société Garibaldi, qui a dressé le constat de l'impossibilité à agir. Et devant des membres des Renseignements généraux (RG), impuissants à obtenir la dispersion de la cinquantaine de personnes présentes. Une première fois, ils s'étaient tournés vers le président des Arches de Sainte-Rita, François Lusinchi, pour le convaincre d'évacuer l'assistance, mais sans succès. Puis une deuxième, vers le député-maire qui, déterminé «à occuper Sainte-Rita» a non seulement refusé mais promis «de rester autant qu'il faudra». «Avec le conseil municipal, on se relaiera tous les jours sur place, de 7 h à 19 h, pendant les heures de chantier», souligne Philippe Goujon. Colonel réserviste de la gendarmerie mobile, il s'amuse de connaître «quelques tactiques» pour aller au bout de la contestation. L'élu s'était enchaîné à un arbre, il y a quelques années, pour s'opposer au projet de construction du tramway parisien «car il nécessitait l'abattage de centaines d'arbres centenaires», explique-t-il.

Une requête en cours au tribunal administratif de Paris

La mobilisation du quartier s'était aussi exprimée dimanche matin avec la présence de 150 à 200 riverains et sympathisants lors d'une messe célébrée sur le trottoir, l'église étant murée depuis mai dernier. Vouée à la patronne des causes désespérées, l'église est connue et fréquentée par des pèlerins du monde entier, d'autant qu'elle est aussi l'église des animaux avec la célébration d'une messe annuelle qui leur est dédiée. Dimanche, pour la Saint François-d'Assise, journée mondiale des animaux, les ouailles étaient venues avec leurs chiens, chats et autres tortues de compagnie.

Sur le plan juridique, une requête des Arches de Sainte-Rita est en cours au tribunal administratif de Paris, saisi en urgence vendredi, et au TGI pour tenter de faire invalider le permis de construire, délivré par la mairie de Paris en mars 2012, et l'autorisation de démolir. De son côté, la société Garibaldi souligne «la parfaite sécurité et légalité du projet prévu». Tant du point de vue du permis, «toujours valable», selon elle, malgré les deux années écoulées sans commencement des travaux, que sur le désamiantage à entreprendre avant la démolition, validé par un prérapport d'un expert judiciaire daté du 18 septembre. Par surcroît, «ce bâtiment n'entre pas dans le cadre de la loi de 1905» et n'a donc «à ce titre, nul besoin de cérémonie de désacralisation», ajoute le porte-parole du promoteur pour répondre à l'indignation des fidèles. A cet égard, l'église Sainte-Rita, qui suit le rite de l'Église catholique gallicane de Paris, «ne relève pas du culte de l'église catholique», dit le promoteur. Par ailleurs, l'édifice, non classé, «a été jugé sans intérêt patrimonial ou architectural par la commission du Vieux Paris», insiste-t-il.

(Source)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

119

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

les zadistes du XVe

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

120

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Oh mais quelle belle idée. Et surtout très intelligente. Et à votre avis, les gens qui n'auront plus le droit d'emprunter les voies sur berge, on les retrouvera où, hmm ? Je vous laisse deviner les conséquences.
Tout ça pour pour aménager des espaces de fête. Et une boîte de nuit. Très important ça, la boîte de nuit. Merci Hidalgogole.

Le JDD a écrit:

Anne Hidalgo : "Dès 2016, les quais bas rive droite seront fermés à la circulation"

EXCLUSIF. La maire de Paris dévoile dans Le Journal du Dimanche du 18 octobre son projet de piétonisation des berges de Seine rive droite.

C'est "le scénario le plus ambitieux" qui est retenu et qui sera présenté au prochain conseil de Paris, celui de "3,3 km qui va du tunnel des Tuileries (1er) au bassin de l’Arsenal (4e), annonce la maire PS de Paris dans une interview au Journal du Dimanche à paraître dimanche. Dès la fin de l'été prochain, en lieu et place de l’actuelle voie Georges-Pomidou, "les voitures cèderont la place à une aire piétonne végétalisée de 4,5 hectares, au bord de l’eau," décrit-elle au JDD, ajoutant que ces quais bas rive droite seront donc "définitivement fermés au trafic automobile".
Dissuasion de la voiture "assumée"

Sur la Seine, viendront s’amarrer "un marché flottant de produits bio régionaux, une guinguette, un espace de coworking… Sur les berges, nous aménagerons des équipements légers et démontables, des buvettes, des jeux pour enfants, des terrains de pétanque, des petits city stades pour faire du sport", ajoute la maire de la capitale. Et d'envisager également une "boîte de nuit et un passage piéton" dans les 830 mètres du tunnel des Tuileries - lui aussi fermé à la circulation motorisée -, le long du musée du Louvre.

Anne Hidalgo entend ainsi poursuivre sa politique volontariste de réduction de la place de la voiture dans Paris. Elle "assume complètement la dissuasion". En même temps, elle lève le voile sur son projet de transport en commun "propre" pour traverser Paris d’ouest en est: "Je souhaite un tramway nouvelle génération, sans rails ni caténaires", sur les quais hauts ou rue de Rivoli . Elle projette enfin de pérenniser la journée sans voiture "un dimanche par mois, sur le même périmètre que le 27 septembre. Quant à la journée sans voiture annuelle, je souhaite qu’elle soit élargie à tout Paris – excepté le périphérique – à compter de l’an prochain", déclare-t-elle.

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Anne-Hida … ion-755689

Last edited by FDL (18-10-2015 10:40:51)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Le problème n'est pas dans la volonté de supprimer les voitures des berges selon moi. Ce centre touristique a des leviers économiques actionnables, pourquoi ne pas en profiter ?
Par contre, Hidalgo n'anticipe jamais les effets sur les transports en commun. Que ce soit sur le projet Tour Triangle ou sur la rénovation de la place de la République, aucun projet d'amélioration des zones de transport n'est réalisé en parallèle.

122

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Sur les transports en commun bien sûr (qui sont déjà saturés, en plus d'être vétustes) mais sur la circulation à Paris en général. Car les voitures devront bien se retrouver quelque part. Cela va engorger les quais du Louvre par exemple et provoquer des embouteillages.

A ce titre, je poste une excellente tribune de l'écrivain Michel Deguy, qui date de 2007 mais qui est toujours actuelle et qui montre (s'il en était encore besoin) à quel point nous sommes dirigés par des irresponsables et des imbéciles, surtout à Paris.

Libération a écrit:

La destruction de Paris
Par Michel DEGUY, écrivain, universitaire, directeur de la revue Po&Sie. — 24 janvier 2007 à 05:37
En gelant la circulation, la mairie a instauré un «couvre-vie» sur la ville.

Paris n'est plus une très grande ville. C'est une agréable cité, qui ressemble à un gros bourg paisible. Souvent le soir, traversant le boulevard Saint-Michel ou le Saint-Germain, à l'heure où Londres, New York grondent, j'aperçois un bus ou deux, vides aux trois quarts, trouant la nuit; quelques piétons se hâtent chez eux, comme dit le romancier. Les rez-de-chaussée commerciaux ont mis la veilleuse. Les surgelés Picard grelottent. Les SDF déplient leur couchage de carton.

J'accuse la mairie de Paris d'«entrave à la circulation», délit punissable.

Ils ont voulu la province  le tramway obsolète, la plage ou la pétanque, la piétonisation villageoise, les maraudes ou les parcages des gros autocars touristiques, les quartiers chichi, les foires à brocante et à charcuterie.

Le commerce a horreur du vide? Qu'on lui donne (?) les grandes places et les larges trottoirs; couverts à chaque fête (c'est tout le temps) de baraques de bois accolées où les crêpes, boudins et autres pots d'étain, attisent la convoitise de l'occasion. La fripe a rasé la librairie au Quartier-ex-latin; la plus-belle-avenue-du-monde (sic) est affermée par la boutique.

Faute d'agrandir Paris en annexant la banlieue, on a transformé Paris en banlieue. Huit millions d'urbains sont traités de, et en, banlieusards; et les intra-muros, ces malheureux deux millions immuables bouclés à jamais dans leur ceinture et leur périphérique, obéissant à une poignée de dogmatiques omnipotents, subissent, paralysés, une transformation dévastatrice de leur Ville. On a détruit les grandes et belles avenues, jadis à la fois encombrées et rapides, les voici découpées en couloirs incompréhensibles, obstruées de trottoirs médians au profit de sinistres allées centrales avec leurs arrêts de bus en guérites-miradors au milieu de la chaussée. Partout les panneaux contradictoires, les Decaux exhibitionnistes, les interdictions peintes sur le bitume. La ville fléchée à mort se traîne.

Montparnasse, Port-Royal, Gobelins, Saint-Marcel, Rivoli, Magenta, Sébastopol, Jean-Jaurès, l'axe Pigalle-Père-Lachaise, des kilomètres d'autres voies étranglées. Tout doit s'enfiler dans une interminable queue leu leu monomaniaque d'un exode harassé. A contresens, ils ont réussi cette prouesse d'installer à la fois la thrombose latérale et le vide central, le bouchon et le désert! Les deux mauvais opposés se gênent, conjuguant le pire, au lieu que les deux beaux contraires associés s'ajointent, la «spaciosité» avec l'animation. Dans la rue du Bac, un de nos rares axes Nord-Sud, et qui va se rétrécissant du Saint-Germain à la Seine, il n'y avait que deux files, et déjà saturées; on vient d'en supprimer une, en «autorisant le stationnement à seule» fin d'enrayer plus encore le débit!

A-t-on augmenté le nombre des taxis et des bus? Nullement. A Londres, ils se touchent; à New York on ne voit qu'eux. Ici on les cherche. Il n'y a que le métro qui fonctionne bien, où l'on s'entasse. Tout ça pourquoi? Pour les vélos, les rollers, le jogging. Ils remodèlent Paris pour le dimanche des cyclistes et des familles. Pour cent vélos et quelques patins, ils vont fermer les voies sur berge et rêvent de «piétonniser» la Concorde. Le piéton roi a la priorité absolue, ce monstre légal, cette faute de jugement.

Est-ce au nom d'un principe de réalité? Au contraire. Ni de plaisir. Parce que le Parisien n'est pas, et ne veut pas se faire, cycliste. Le Parisien n'est ni hollandais ni chinois. C'est dommage mais c'est comme ça. Premièrement il a «peur»; il croit que l'automobiliste veut sa mort. Deuxièmement, on l'a persuadé que l'air était irrespirable; ce qui est entièrement faux. (Attention: c'est un cycliste qui vous parle.) On ne s'étouffe que dans le métro.

La Ville lumière est passée au couvre-feu, couvre-vie. Or ce qui compte, c'est l'animation. La vitalité d'une grande ville se mesure aux déplacements qu'on y doit et peut faire. Une ville mondiale n'est pas faite pour la promenade, le lèche-vitrines, les touristes. Attrape-soldes ou vacanciers, ils sont surnuméraires, parasitaires... Très importants, certes, mais secondaires. Le tourisme n'est pas le but, mais la bonne conséquence. Il ne faut pas prendre la marge pour le centre; erreur la plus répandue aujourd'hui. Paris n'est pas une plage, ni une station de ski; Paris-pétanque, Paris-pêche, Paris-pique-nique, ce n'est pas le programme. L'activité primaire, comparable (banalement) à celle d'un organisme, un scanner imaginaire en montrerait les vecteurs et les synapses d'échanges fourmillants, proliférants, inlassables. L'activité requiert la circulation. Il faut donc remettre en jeu «contradictoirement» les deux conditions de celle-ci: la «spaciosité» et la sanction contre les «stationneurs» abusifs. Démolir tout ce qui réduit la largeur des voies et des vues, et punir durement les «obstructeurs». Rendre à la circulation, au bon stationnement, et aux bons «embarras de Paris» un maximum de surface, ce qui implique de démolir les obstacles, les privilèges d'acier, recoins, vestibules en pavé, ronds-points accapareurs, barrières plantées, trottoirs géants; et conjointement traquer le parking sauvage et redompter le piéton-qui-a-tous-les-droits. Ne pas configurer la rue «pour» l'exception (l'invalide du coin, le corps diplomatique infatué), mais pour l'aisance générale. Faire monter le contentement et non la «râlerie», faciliter la danse des citoyens enlaçant leur ville.

On a tout investi dans la voirie pour la saccager, rien dans le logement. Des millions d'euros furent coulés dans le bétonnage d'obstacles, l'«insularisation» des «quartiers», le «labyrinthage» des circuits; mais les hôtels insalubres brûlent, les églises ou les gymnases sont occupés, les loyers montent. Il faut «construire»  mais du logement social, de l'habitation modérée, des cités universitaires. Il faut ouvrir la ville à ses confins, et réinventer de beaux monuments. Ou renoncer à la gloire et à la modernité. Ce qui précisément arrive: le Comité olympique ne s'y est pas trompé.

Tant qu'il y aura de l'auto-mobile, de tout format, c'est-à-dire vraisemblablement encore pendant tout le siècle, il est capital (c'est le cas de le dire) que les flux de circulation aient leur fluidité. Si vous ne voulez pas que les moteurs à explosion polluent, ce n'est pas le «transport» et ses véhicules qu'il faut entraver, ce sont les machines «à essence» qu'il faut remplacer. Inventez! Et comme il y eut des milliers d'attelages dans une belle odeur de crottin («sentez-vous» les vieilles cartes postales haussmanniennes?), il pourrait y avoir des dizaines de milliers de «voitures» d'un troisième type. Ce n'est pas le voiturage qui doit disparaître pour une cité inanimée, interdite comme dans le tableau fameux, c'est le gaz d'échappement! Une métropole doit demeurer un tourbillon attractif; le mouvement l'emporter  en avant.

http://www.liberation.fr/tribune/2007/0 … aris_82786

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

http://www.jeanmarcmorandini.com/sites/jeanmarcmorandini.com/files/corps/anne.jpg

124

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

L'initiative de Myard est rigolote sur la forme mais pas très fute-fute sur le fond...

A part ça, je me demande pourquoi Hidalgogole n'a pas laissé apparaître le logo Fly Emirates sur le maillot.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xat1/v/t1.0-9/12088401_10153706084888415_4611703645196220162_n.jpg?oh=0e48f47a49da9a5ec744f0dc134de8d4&oe=56C200D2

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Parce que le flocage et les signatures des joueurs sont toujours côté verso, même du temps d'Opel, Thomson ou RTL smile

126

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Ok. Au temps pour moi. smile

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

127

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

La COP 21, c'est un prétexte pour... FAIRE LA FÊTE ! Avec des graines de lumière (sic), des jardiniers numériques (re-sic) et des générateurs humains (re-re-sic).
Une idée de Bruno Julliard bien sûr.

Le Figaro - AFP a écrit:

COP21: la Tour Eiffel sera une forêt virtuelle

La Tour Eiffel sera transformée fin novembre en forêt virtuelle à l'occasion de la COP21, à côté d'autres installations artistiques visant à mêler art et engagement citoyen en faveur de l'environnement.

Il s'agit de "proposer des oeuvres d'art spectaculaires sur la Tour Eiffel pour que des artistes interpellent les Parisiens et les touristes sur l'importance de se mobiliser contre le changement climatique", a indiqué Bruno Julliard, premier adjoint chargé de la Culture auprès du maire PS de Paris, Anne Hidalgo. Du 28 novembre au 3 décembre, l'opération "One Heart One Tree" (Un coeur, un arbre), conçue par Naziha Mestaoui, permettra à tout possesseur de smartphone de "planter une graine de lumière" sur le monument. La graine se transformera virtuellement en arbre, au rythme du battement de coeur du jardinier numérique. Cette image sera reprojetée pendant quelques secondes sur le monument, via les installations techniques municipales, avec le nom du participant et parmi les milliers d'autres arbres.
En même temps que l'arbre virtuel choisi, et payé pour une somme allant de 3 à 10 euros selon l'espèce, un arbre véritable sera planté dans un projet de reforestation mené par l'association française Pur Projet. La personne recevra un certificat et pourra suivre l'évolution de son arbre, quelque part dans le monde.

Par ailleurs, du 5 au 12 décembre, la Tour Eiffel accueillera Human Energy, la "plus grande oeuvre d'art participative jamais réalisée" et créée par Yann Toma. Il s'agira pour chacun de se transformer en "générateur humain" en marchant, dansant, ramant ou pédalant sur des vélos ou appareils producteurs d'énergie installés dans une sorte de village festif.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/ … tuelle.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Personne ne parle de faire la fête... Je ne connais pas grand chose aux projets artistiques participatifs mais ça me rend plus curieux qu'autre chose, je ne vois vraiment pas où est le mal.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

129

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Personne ? Ben je ne sais pas, lis l'article. A la dernière phrase, il y a même le mot festif. Si ce n'est pas faire la fête, ça...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

130

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

La blague ! Hidalgogole, la fille qui a trois neurones même pas connectés entre eux, désignée comme "penseur mondial de l'année". Et pourquoi pas Cambadébile, Frédo Lefebvre ou Cécile Duflot ?
On n'est pas sorti de la mélasse...

Les Echos a écrit:

Anne Hidalgo dans la liste des "100 penseurs mondiaux de l'année"

La revue diplomatique américaine Foreign Policy a distingué la maire de Paris pour ses actions en faveur de l'environnement.

Les automobilistes parisiens ne seront probablement pas d'accord avec ce choix. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, figure dans la liste 2015 des "100 penseurs mondiaux de l'année" . Une liste établie par l'influente revue diplomatique américaine Foreign Policy. Anne Hidalgo y fait son entrer pour ses actions en faveur de l'environnement , elle figure d'ailleurs dans la catégorie"Steward", ceux qui se battent pour "nettoyer la planète" .

La seule Française distinguée

La revue voit dans "la journée sans voiture", initiative lancée par Anne Hidalgo le 27 septembre dernier, une "audace que peu d'autres villes ont réalisé". Foreign Policy justifie aussi son choix par de "nombreuses autres initiatives" comme "interdire les voitures les plus polluantes" ou "redonner les quais de Seine aux piétons".

Anne Hidalgo est la seule Française distinguée, remarque la mairie de Paris. Dans sa catégorie, on retrouve également Akon, la star américaine qui se bat pour amener l'électricité dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne. Ou encore le pape François, pour un texte encyclique sur l'environnement (une première pour la papauté) s'adressant à "toutes les personnes vivant sur cette planète" .

Un sommet d'élus locaux pour le climat à Paris

Foreign Policy rappelle aussi que la maire de Paris organise ce vendredi le "Sommet des élus locaux pour le climat" avec Michael Bloomberg, ex-maire de New York et envoyé spécial des Nations unies pour les villes et le changement climatique,. Une réunion qui se tient en marge de la COP21. Quelque 900 élus sont attendus à ce sommet, au cours duquel les villes prendront des engagements en faveur du climat.

http://www.lesechos.fr/paris-climat-201 … tor=RSS-37

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

131

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

En fait je dirais que c'est toi qui a trois neurones pas connectés entre eux, ce qui s'illustre par le mépris totalement puéril dont tu fais montre à longueur de post à l'égard de toute personnalité publique dont tu ne partages pas la vision.

Tu as bien le droit d'avoir tes catégories d'interprétation, grotesques pour beaucoup de mon point de vue, mais tu devrais cesser de croire que ta vision est majoritairement partagée par une majorité.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

132

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Greg a écrit:

En fait je dirais que c'est toi qui a trois neurones pas connectés entre eux, ce qui s'illustre par le mépris totalement puéril dont tu fais montre à longueur de post à l'égard de toute personnalité publique dont tu ne partages pas la vision.

Tu as bien le droit d'avoir tes catégories d'interprétation, grotesques pour beaucoup de mon point de vue, mais tu devrais cesser de croire que ta vision est majoritairement partagée par une majorité.

Majoritairement partagée par une majorité ? Précision majeure.
Mais telle n'est pas mon ambition. Au contraire, je trouve un certain confort à me placer dans une vision minoritairement partagée par une minorité.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

133

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Alors tu devrais éviter de lapider sans scrupule ni nuance des personnalités d'un ton aussi définitif.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

134

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Dieu du ciel... Les élus de Paris dans leur ensemble (avec ces demeurés de Verts et la folle dingue en cerise sur le gâteau) sont vraiment des fous furieux... Il faudrait raser cette ville une bonne fois pour toutes, ça irait plus vite.

Le Parisien a écrit:

La place de l'Opéra pourrait être bientôt piétonisée et végétalisée

Un vœu, voté à l’unanimité par les élus du 9e arrondissement, propose de piétoniser et végétaliser les abords de l'Opéra. La mairie de Paris pourrait accepter.

Il veut "libérer" l'Opéra Garnier et "le rendre aux Parisiens". Jonathan Sorel, élu EELV du 9e arrondissement, a élaboré un projet assez ambitieux de piétonisation et de végétalisation des abords du célèbre monument parisien. Il a même fait réaliser par un architecte des perspectives, que le JDD publie en avant-première. Déterminé à faire aboutir son idée, l'écologiste a déposé un vœu en conseil d'arrondissement le 2 novembre, adopté à l'unanimité, gauche et droite confondues. Le texte réclame une "étude de préfiguration pour le réaménagement du quartier". Etape suivante : le même vœu, porté cette fois par le maire du 2e, Jacques Boutault (EELV), sera discuté au conseil de Paris des 14-15 décembre.

À droite, la maire du 9e, Delphine Burkli (Les Républicains), soutient le projet sans état d'âme : "C'est normal : ce réaménagement était dans mon programme pendant la campagne des municipales. Et je suis tout sauf sectaire." Candidate, elle promettait une "piétonisation partielle de la place" et "l'installation d'un miroir d'eau devant les marches", ainsi que la création d'un "boulevard [Haussmann] semi-piéton". Mais elle reconnaît que son arrondissement n'a pas la "surface financière" pour se lancer seul dans ce chantier. Lors du conseil de Paris, elle s'associera donc "pleinement" à la démarche des écologistes.

"Haussmann s'était opposé aux jardins"

"Tout le monde s'accorde à dire que la place de l'Opéra est un carrefour extrêmement inhospitalier, voire dangereux, une jungle urbaine chaotique qui ressemble souvent à un parcours du combattant pour les piétons et les cyclistes. C'est aussi un parking géant pour les autocars des grands magasins boulevard Haussmann. Un immense gâchis pour ce bijou architectural!", vitupère Jonathan Sorel. Il propose donc d'interdire la circulation automobile non seulement sur la place, jusqu'aux boulevards des Capucines et des Italiens, mais aussi sur le losange formé par les rues alentour – Auber, Halévy, Gluck et Scribe –, ainsi que sur la place Daghiliev, qui borde le boulevard Haussmann derrière le palais Garnier. Seuls les bus y auraient droit de cité. Pas moins de quatorze lignes de la RATP se croisent ici, dont le Roissybus ou l'OpenTour, à vocation touristique.

«Jonathan Sorel (EELV) propose d'interdire la circulation automobile non seulement sur la place, jusqu'aux boulevards des Capucines et des Italiens, mais aussi sur le losange formé par les rues alentour – Auber, Halévy, Gluck et Scribe –, ainsi que sur la place Daghiliev»

Le conseiller d'arrondissement suggère également de "poursuivre le rêve de Charles Garnier", l'architecte qui remporta le concours de l'Opéra en 1861 : "Ce précurseur du style Second Empire voulait entourer son palais de jardins, mais Haussmann s'y est opposé. Garnier espérait que les immeubles environnants seraient un jour démolis. Je ne vais pas aussi loin…" Son initiative se contente d'envisager une végétalisation massive des espaces publics, des toits et des façades, à grand renforts de plantes grimpantes. Enfin, il imagine de "thématiser les nouveaux espaces", c'est-à-dire de dédier chacune des quatre rues piétonnisées à la danse, à la musique, aux arts et aux enfants. "Des lieux populaires et citoyens, respectant et démocratisant la vocation culturelle du quartier", décrit-il.

Autant de propositions qui, malgré l'unanimité politique locale, risquent de faire des vagues auprès des automobilistes. Pas sûr non plus que les commerces du boulevard Haussmann fassent preuve d'un enthousiasme débordant. Les grands magasins attirent 120 millions de visiteurs par an, quand la gare Saint-Lazare voisine enregistre plus de 100 millions de voyageurs en douze mois. "Dès qu'il s'agit d'améliorer le quartier, les grandes enseignes sont parties prenantes, c'est aussi leur intérêt", objecte Delphine Bürkli. L'édile "travaille beaucoup depuis un an", dit-elle, sur le problème des cars de tourisme : "À l'été 2016, nous allons expérimenter de nouveaux itinéraires", explique-t-elle.

Élargir le périmètre sans voitures à Saint-Lazare

Reste à convaincre Anne Hidalgo. La maire de Paris s'est déjà engagée à réaménager sept places parisiennes – sur le modèle de la République – au cours de la mandature [lire encadré]. La place de l'Opéra viendra-t-elle s'ajouter à la liste?

«L'étude-diagnostic, associant les grandes enseignes, la SNCF et l'Opéra national de Paris, pourrait être lancée dès 2016»

"La Ville va apporter une réponse favorable à ce vœu", annonce au JDD Christophe Najdovski, adjoint EELV de la maire en charge des transports et de la voirie : "Avec mon collègue Jean-Louis Missika [chargé de l'urbanisme], nous allons même aller plus loin, puisque nous proposerons d'élargir le périmètre de l'étude urbaine aux secteurs des grands magasins et de la gare Saint-Lazare, qui subissent de très fortes pressions automobiles. Les trottoirs sont trop étroits, il est nécessaire de rééquilibrer l'espace public."

Jean-Louis Missika confirme, mais se montre plus prudent : "Il est hors de question de rejeter ce vœu. Soit nous le reprendrons à notre compte tel quel, soit nous proposerons un vœu de l'exécutif un peu moins radical. Car l'endroit ne nécessite peut-être pas une intervention d'envergure. Il me paraît compliqué de piétonniser complètement les rues adjacentes, il faut pouvoir transporter les décors de l'Opéra." L'étude-diagnostic, associant les grandes enseignes, la SNCF et l'Opéra national de Paris, pourrait être lancée dès 2016.

Ce qui ne signifie pas qu'elle débouchera automatiquement sur un projet concret. Le Plan d'investissement de la mandature (PIM) est acté, mais une "clause de revoyure" est prévue à mi-mandat, en 2017, indique Christophe Najdovski. En attendant, la mairie de Paris a d'ores et déjà provisionné 100.000 € pour un "petit réaménagement" visant à faire disparaître l'actuel rond-point et à "créer un vrai parvis devant les marches de l'Opéra".

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/La-place- … see-762927

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

135

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Bon, mon impulsivité première passée (c'est toujours le cas smile ), je nuance.
Ce que je critique, c'est surtout cette manie de piétoniser à tout-va en chassant l’automobiliste qui est l'ennemi, de rendre ça festif (dédier des rues à la danse ou que sais-je encore, franchement...), de mettre du gazon hideux sur les abribus et tutti quanti. Je n'ai rien contre un réaménagement à la marge de cette place qui est effectivement dangereuse, du fait notamment de la circulation des autocars de ces fichus touristes.
Voilà, c'est dit. Mais le festivisme me gonfle toujours autant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

136

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Lassitude, encore une fois...

https://fbcdn-sphotos-e-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfa1/v/t1.0-9/12321299_10153802739793415_4591307512632434463_n.jpg?oh=7ac108ebaba27bd7db409dc356a56092&oe=571AA01D&__gda__=1461679088_26d2936085263b19740a9880b905c499

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

137

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Greg, toi qui habites dans le quartier, qu'en penses-tu ? Tu vas pétitionner ?

Le Figaro a écrit:

INFO LE FIGARO - Le Conseil de Paris approuve le projet de camp pour migrants et SDF au bord du bois de Boulogne

Ce matin, le Conseil de Paris a voté le projet d'Anne Hidalgo d'installer un camp temporaire (5 ans) de 200 migrants et sans-abri au cœur du 16ème arrondissement, sur le site classé du Bois du Boulogne. Un projet qui fait l'objet d'une vive contestation des riverains depuis octobre.

La mairie du 16ème, fermement opposée à l'installation de ce centre d'hébergement d'urgence à cet endroit, a présenté un vœu devant le Conseil de Paris sous la forme d'une contre-proposition de Claude Goasguen, député-maire (LR) du 16ème : loger ces 200 personnes dans le musée des arts premiers, également situé dans le prestigieux arrondissement, «présentant l'avantage d'être vide et sur un site non classé». Mais le vœu n'a pas été retenu par le Conseil de Paris. Dans les jours prochains, les associations de riverains vont déposer des recours en justice.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/ … ulogne.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

138

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Je suis très partagé sur cette affaire.

Au premier abord j'étais plutôt contre, non pour le projet en soi, mais parce qu'en creux on sent une forme de provocation de la part de Ian Brossat. Après réflexion et étude du dossier, je vois très bien où c'est situé et en gros, ce n'est pas à proximité directe des habitations, mais plutôt d'ambassades à un endroit où il y a somme toute peu de passage (la ballade de l'allée des fortifications s’arrête en gros au niveau de l'avenue Ingres ; après, là où il y a les abris, le périph fait trop de bruit et personne n'y va...). Ensuite, esthétiquement, ces abris se fondent à mes yeux plutôt très bien dans le paysage.

Et puis après tout, il ne me semble pas anormal que le 16ème prenne un peu à sa charge la misère parisienne car il est actuellement très en arrière de la main.

Après, il faudra voir comment ça se passe dans les mois qui suivent cette installation. Si ça aboutit à des problèmes de sécurité des biens ou des personnes dans le coin, il ne faudra pas s'étonner du retour de bâton.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

FDL a écrit:

Greg, toi qui habites dans le quartier, qu'en penses-tu ? Tu vas pétitionner ?

Le Figaro a écrit:

INFO LE FIGARO - Le Conseil de Paris approuve le projet de camp pour migrants et SDF au bord du bois de Boulogne

Ce matin, le Conseil de Paris a voté le projet d'Anne Hidalgo d'installer un camp temporaire (5 ans) de 200 migrants et sans-abri au cœur du 16ème arrondissement, sur le site classé du Bois du Boulogne. Un projet qui fait l'objet d'une vive contestation des riverains depuis octobre.

La mairie du 16ème, fermement opposée à l'installation de ce centre d'hébergement d'urgence à cet endroit, a présenté un vœu devant le Conseil de Paris sous la forme d'une contre-proposition de Claude Goasguen, député-maire (LR) du 16ème : loger ces 200 personnes dans le musée des arts premiers, également situé dans le prestigieux arrondissement, «présentant l'avantage d'être vide et sur un site non classé». Mais le vœu n'a pas été retenu par le Conseil de Paris. Dans les jours prochains, les associations de riverains vont déposer des recours en justice.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/ … ulogne.php

C'est évident que ce serait plus intelligent de récupérer les locaux du musée des arts et traditions populaires, fermé depuis 2005. D'autant qu'actuellement les bâtiments vides coûtent près de 400 000 € en gardiennage par an.

Les milliers de personnes qui attendent depuis des années un HLM sur Paris (7 ans d'attente en moyenne) apprécieront ce troll de Brossat...

Last edited by sabaidee (17-12-2015 18:55:29)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

140

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Oui enfin, il ne s'agit pas de HLM en l’occurrence mais d'abris préfabriqués en bois. On n'est pas tout tout à fait dans les mêmes catégories ! Tu ne peux pas mettre ces deux types d'habitats (et a fortiori de procédures d'accueil) sur le même plan.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

141

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Hidalgogole, le maire des bisous et du bon goût, fête 2016, année de résistance et de tous les anticonformismes iconoclastes, rebelles et dérangeants.
Je suppose qu'il est écrit Paris à gauche mais j'y avais lu porc.

https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/v/t1.0-9/1476633_10205592697396866_7281678723073808478_n.jpg?oh=ce0df9139e8062f59370b48b40057368&oe=571A09F2&__gda__=1460772002_31002208568de3461f079cb5d604e061

Last edited by FDL (02-01-2016 22:42:16)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

142

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

"En situation de rue". Elle est grave, quand même... Pauvre femme.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpt1/v/t1.0-9/12509148_10206135363691364_7145834726838663481_n.jpg?oh=681d02288addc95581a065fe282150dc&oe=5703CA82

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

143

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Pour ses vœux de rentrée, Hidalgogole vous promet plus d'embouteillages (journées sans voitures, fermeture des Champs-Élysées, des voies sur berges etc.), plus d'insécurité et autres joyeusetés (ben oui, quand on ouvre les parcs la nuit, cela facilite toutes sortes de trafic, on n'a même plus besoin d'escalader les grilles pour se cacher derrière les buissons), plus de festivisme bien sûr, plus de mesurettes pour faire croire qu'on lutte contre le chômage (des points Paris emploi lol), plus de... trucs non identifiés (une carte citoyenne WTF ?), plus d'horreurs contemporaines (le mélanome des Halles), plus de vivre-ensemble (entre pique-niqueurs festivistes et migrants "une-chance-pour-l'Europe" à Longchamp par exemple) etc. etc.
D'ailleurs, en parcourant très vite une première fois, j'ai lu Paris Gode au lieu de Paris Code. Le pire étant qu'avec Hidalgogole, cela reste plausible...
Paris en situation de gauche.

Les Echos a écrit:

Paris : les principales mesures annoncées par Hidalgo pour 2016

Les Champs-Elysées seront réservés une fois par mois aux piétons, a annoncé la maire PS de Paris. Le périmètre de la «Journée sans voitures», fin septembre, serait élargi à tout Paris.
A partir du printemps 2016, l’avenue des Champs-Elysées sera réservée aux piétons une fois par mois. - SIPA

Lors de sa cérémonie de voeux aux élus et à la ville, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a présenté ce mercredi matin les grands projets de la capitale pour 2016. Tour d’horizon de ses principales annonces :

Environnement

- L’avenue des Champs-Elysées sera réservée un dimanche par mois aux piétons, à partir du printemps.

- Le périmètre de la « Journée sans voitures », le dernier week-end de septembre, serait élargi à tout Paris. L’an dernier, pour sa première, l’opération était limitée au centre de la capitale, sur les Champs Elysées, autour de la tour Eiffel et aux bois de Boulogne et Vincennes.

- A partir d’avril, la moitié des parcs parisiens seront ouverts tous les jours, 24 heures sur 24. Une expérimentation de cette ouverture non stop avait été réalisée l’an dernier sur quelques parcs lors d’un épisode de canicule.

- Les berges de Seine rive droite seront rendus aux piétons entre le pont des Tuileries et le Pont Henri IV à la fin de l’été 2016, après Paris Plages.

- Les espaces verts du domaine de Longchamp (3,5 hectares) seront ouverts au public au printemps.

- De nouveaux tronçons de la Petite Ceinture seront aménagés dans le 13e ainsi que 4 nouvelles rues végétales (8e , 9e, 10e et 20e).

- Lancement de la collecte des biodéchets dans les 2e et 12e arrondissements
Accueil, logement

- Ouverture de 2 nouveaux centres d’hébergement d’urgence pour les migrants (dans l’ancien lycée désaffecté Jean-Quarré dans le nord de Paris, dans le XVIe arrondissement, et à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine).

- 20 studios du parc du logement municipal seront ouverts à des journalistes étrangers « menacés du fait de leur profession » et venus trouver refuge à Paris.

- Lancement de la construction de 10.000 nouveaux logements.

- Livraison du premier immeuble (150 logements sociaux et une crèche) chauffé et alimenté à l’eau chaude à 50% par la récupération de chaleur de serveurs informatiques.

- Installation d’un système de récupération de chaleur à partir d’un data-center pour le chauffage de l’eau de la piscine de la Butte aux Cailles.

- 180 nouveaux points de recharge pour les véhicules électriques.
Démocratie et citoyenneté

- Une carte citoyenne sera lancée début février. Elle sera accessible à tous les résidents parisiens à partir de 7 ans.

- Une « nuit du débat démocratique » sera organisée le 2 avril. Les Parisiens seront invités à « discuter toute la nuit dans les cafés, les places (...) pour partager leurs visions du monde, échanger, « refaire le monde » ».
Education, emploi, santé

- Création de 620 nouvelles places en crèches.

- Installation des premiers cabinets médicaux en exercice regroupé.

- Inauguration le 9 mars de Cargo, « le plus grand incubateur d’Europe », dans le 19e, qui rassemblera, « incubation d’entreprises innovantes, fablab et hôtel d’entreprises autour des thématiques des industries créatives et aux contenus numériques ».

- Lancement de Paris Code, une « Grande école du numérique parisienne », avec pour objectif de « former et de mettre ou remettre en emploi plusieurs milliers de développeurs et de codeurs informatiques, en ciblant en priorité les décrocheurs et personnes en reconversion ».

- Création de l’Arc de l’innovation, entre la Porte Pouchet à la Porte de Vanves. Il s’agit de mobiliser massivement dans des quartiers populaires les investissements publics et privés en faveur de l’innovation et de la création d’emplois.

- Créations de « Points Paris emploi » à destination des chômeurs.

- Commercialisation de 6.000 pieds d’immeuble pour développer le commerce de proximité.
Culture

- La « Canopée » des Halles et ses équipements dédiés au hip-hop ou au théâtre amateur sera livrée au printemps.

- Un « tandem culturel » entre New York et Paris à partir de mai ou juin. Il s'agit d'aider des artistes, compagnies ou associations artistiques parisiennes à se produire à New York alors que leurs homologues américains et leur programmation seront reçus dans la capitale française. L'opération, qui permet de « faire rayonner Paris », a déjà été menée avec Buenos Aires, Dakar, Rome et Londres

- Une exposition, réalisée avec l'aide de sa veuve Véronique Colucci, sera consacrée à Coluche pour commémorer le trentième anniversaire de sa mort. L'exposition qui ouvrira le 7 octobre et pour trois mois, montrera le parcours du comédien, avec extraits de films, affiches, photos, objets dont sa salopette rayée, etc.

- Lancement d’une souscription pour ériger sur les berges de la Seine, rive droite, en contre-bas de l’esplanade des Compagnons de la Libération, un monument aux Morts des 91.000 Parisiens de la Première Guerre mondiale, qui sera inauguré le 11 novembre 2018 pour le centenaire de l’Armistice.

http://m.lesechos.fr/politique-societe/ … 08916.htm#

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

144

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Ouais. Sauf qu'il s'agit de Daumesnil (12ème)...

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xlf1/v/t1.0-9/10478175_10153834732409812_3113072313253760394_n.jpg?oh=47ba2a4cda28e328beb3a02c638061d4&oe=57082AAA

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

145

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Muray avait écrit quelques lignes sur le sourire carnassier, effrayant, de Ségolène Royal. Il aurait pu en écrire sur le sourire niais, auto-satisfait, béat d'Hidalgogole.

https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status … 25?lang=fr

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

146

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

La carte citoyenne-citoyen de Paris, "porteuse de valeurs communes".
Ils n'ont pas écrit "citoyen-ne", on a déjà échappé à ça...

France Bleu a écrit:

Anne Hidalgo lance la carte de "citoyen de Paris"

Onze parisiens ont reçu ce mercredi les premières cartes du citoyen de Paris

Anne Hidalgo a remis ce mercredi les premières cartes de citoyens et de citoyennes de Paris. A terme, tous les Parisiens de plus de 7 ans peuvent avoir cette carte qui donne accès à des visites insolites ou qui permettra d'assister au conseil de Paris.

Au lendemain des attentats de janvier 2015, Anne Hidalgo avait annoncé une série de mesures pour renforcer le vivre-ensemble à Paris. Parmi ces mesures : la création d’une « Carte de la citoyenne et du citoyen de Paris ». Plus d'un an après cette annonce, cette carte voit enfin le jour.

Ce mercredi, devant la presse, la maire de Paris a symboliquement remis les premières cartes à onze parisiens:  des enfants, un jeune en service civique ou encore des adultes tirés au sort. A terme, tous les habitants de Paris peuvent en bénéficier et cela quelle que soit leur  nationalité. Seule condition : être âgé de 7 ans et plus. La Carte Citoyenne-Citoyen de Paris est proposée automatiquement à toutes les écolières et tous les écoliers parisiens. Les parents sont libres de la refuser. Cette carte "porteuse de valeurs communes" selon la mairie de Paris donnera aussi accès à des événements, comme la découverte des institutions parisiennes, de sites historiques de Paris ou d’équipements municipaux : écluse la Villette, canal Saint-Martin, etc. Elle devrait aussi permettre à terme l'accès à des équipements municipaux, les bibliothèques par exemple.

La carte qui s'inspire d'expériences menées à New York et San Francisco, peut être demandée sur www.cartecitoyenne.paris, dans les mairies d'arrondissement ou en appelant le 3975.

https://www.francebleu.fr/infos/societe … 1455142198

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

147

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Je reprends ce qu'a écrit un de mes contacts FB :

"Une carte pourtousse qui a été fabriquée (pas gratuitement) sans but identifié, sauf celui de lancer un débat citoyen sur un site internet : "proposez vos idées pour la carte citoyenne" . Un genre d'activité d'école maternelle, avec la création du bon point sans mérite, et le grand jeu "à vous d'imaginer à quoi il pourrait servir".
J'aime beaucoup qu'elle permette l'accès à des équipements municipaux, notamment des bibliothèques. Avant, les bibliothèques muncipales étaient strictement interdites au public, on tient donc déja une formidable utilisation et un vrai progrès citoyen."

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

148

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

C'est quand même désespérant et honteux qu'il faille attendre les Japonais pour nettoyer ce vaste dépotoir qu'est Paris. Et pendant ce temps, Hidalgogole plante du lierre sur les façades et installe du faux gazon sur les abribus. Pauvre femme...

Le Figaro a écrit:

Pour relancer le tourisme à Paris, les Japonais vont nettoyer la capitale

VIDÉO - L'association des tour-opérateurs japonais va nettoyer les jardins du Trocadéro et y planter un cerisier de façon à redorer l'image de la capitale française auprès des touristes nippons.

Depuis les attentats du 13 novembre dernier les Japonais boudent la France et les professionnels du tourisme en sont fort marris. Non seulement les hôteliers de l'Hexagone mais également les agences de voyages nipponnes. Ces dernières ne s'avouent pas toutefois pas vaincues. Elles ont décidé de passer à l'offensive en rendant Paris plus attractive et surtout plus propre pour leurs compatriotes.

Dimanche prochain 13 mars, la Paris Tourism Association, une organisation privée, qui regroupe neuf tours opérateurs japonais très actifs en France , va lancer une opération «d'embellissement et de renouvellement des jardins du Trocadéro», situés juste en face de la Tour Eiffel. Ce projet sera mené et financé en association avec la compagnie aérienne Japan Airlines, et il commencera par un nettoyage des jardins et la plantation de cerisiers (sakura).

Une telle réaction à la baisse de régime du marché du tourisme français n'a en réalité rien d'étonnant. Les plantations à l'étranger de cerisiers, dont la floraison constitue l'un des charmes uniques du Japon au printemps, ne seront pas une première de la part des Japonais. C'est même une habitude, et des plus louables. En 1912, le maire de Tokyo, soucieux de célébrer l'amitié nippo-américaine, avait offert 3000 cerisiers à la ville de Washington, lesquels continuent de fleurir chaque année et contribuent à la beauté de la capitale américaine en cette saison,. Fin mars-début avril, la «blossom season», la saison des fleurs, est grâce aux Japonais de loin la plus agréable de toute l'année pour visiter la Maison Blanche.

Quant à la propreté de Paris, il s'agit également d'un souci ancien de la part de la communauté japonaise. Son amour de Paris et de ses villages n'a d'égal que sa répulsion vis à vis du manque de propreté typique des voies parisiennes. Le mouvement associatif Green Bird, qui existe au Japon depuis 2003 et vise à contribuer à la propreté des villes de l'Archipel, s'est ainsi implanté dès en 2007 à Paris. De jeunes japonais, vêtus de verts «s'attaquent» régulièrement aux sites touristiques les plus fréquentés, la Concorde, les Champs Élysées et la Tour Eiffel, entre autres, pour les débarrasser de leurs crottes de chiens et autres immondices. Depuis quelques années, les militants de Green Bird, ont même été rejoints par des Français, que l'on peut voir, de préférence le week end , parcourir les artères et les jardins de la capitale dans leurs mission de salubrité publique.

Le mois dernier Anne Hidalgo,  maire de Paris, et Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, se sont rendues la main dans la main à Tokyo pour essayer de relancer le tourisme en France. Les édiles français ne sauraient donc être surpris de l'initiative des professionnels japonais du voyage. Les Parisiens eux-mêmes ne peuvent que se féliciter de cette opération «rues propres», alors que Paris se trouve très loin dans le classement mondial de la propreté des capitales mondiales, la ville de Tokyo arrivant pour sa part chaque année largement en tête.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 … pitale.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

149

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Petit résumé de la situation de Paris après quinze ans de delanoëlisme et d'hidalgogolisme.
C'est beau.

Contrepoints a écrit:

Les très étranges priorités de la Mairie de Paris

Petit à petit, tout se met donc en place pour que Paris, capitale mondiale du socialisme boboïde turbo-endetté, coupe définitivement ses amarres au monde réel et dérive gentiment, de Paris Plage en happenings citoyens et festifs, vers un monde fantasmé où les pauvres n’ont plus droit de cité.

Et pour cela, rien de tel que d’empêcher ces derniers de circuler dans les rues, et de faire fuir ceux qui ont eu l’impudence d’y habiter.

Pour les empêcher de circuler, rien de plus facile puisqu’il suffit essentiellement d’interdire les voitures trop vieilles : à partir du 1er juillet de cette année, les voitures de plus de 20 ans n’auront pas le droit de rouler dans Paris, au motif qu’elles polluent, les sales !

Quant à faire fuir les pauvres, rien de tel que laisser la délinquance, les incivilités, et mieux encore, l’insalubrité s’installer doucement dans les quartiers où ils habitent. On apprend ainsi que du côté de Château Rouge, rue Dejean, la Mairie ne fait pas vraiment le travail de base qui consisterait ou bien à assurer la tranquillité des riverains, ou bien à assurer la propreté de la rue, cette dernière étant régulièrement investie de camelots et autres vendeurs à la sauvette.

À tel point que ces riverains, fatigués d’années d’immobilisme des autorités, en viennent à lancer une action en justice contre la mairie et l’État afin d’obtenir gain de cause.

Peut-être la proximité de Montmartre, haut lieu touristique de la Capitale, incitera-t-elle à intervenir la brigade des Japonais Nettoyeurs, ces effervescents nippons à ce point dépités par la mauvaise tenue de la capitale française qu’ils ont décidé de la nettoyer bénévolement ?

C’est édifiant.

En fait, ces récents développements de l’actualité parisienne imposent un constat triste : l’équipe du maire s’occupe de la pollution la plus médiatique, et dont l’impact sera mécaniquement de plus en plus faible plutôt que de s’occuper de la pollution réelle.

En effet, de toute façon, le nombre de voitures anciennes diminue inexorablement, la casse et le vieillissement faisant plus que les autorités pour renouveler le parc automobile. La pollution qu’elles entraînent va donc diminuer (ce qu’on observe, du reste, comme un précédent billet le rappelait ici).

En revanche, d’autres pollutions ne semblent guère diminuer : on voit fréquemment s’entasser à Paris les ordures, déchets et autres détritus qu’une certaine catégorie de camelots illégaux laissent derrière eux, sans parler de la légendaire propreté des Parisiens.

En parallèle à ce triste constat sur la propreté parisienne, force est de constater que concernant la sécurité, mandat normalement impératif de la Mairie dans ce qu’elle a de plus basique, elle n’est même plus réellement à l’ordre du jour.

Ainsi, les radars et autres mesures de rétorsion à l’encontre des automobilistes ne sont même plus présentés comme un gage de meilleure sécurité, mais uniquement pour lutter contre la méchante, omniprésente et grandissante pollution. D’ailleurs, l’argument sécuritaire s’épuise d’autant que l’abaissement de la vitesse sur le périphérique parisien ne s’est pas accompagné d’une diminution des morts et des blessés ; au contraire, même, puisqu’on a constaté une hausse du nombre de morts (certes statistiquement non significative mais parfaitement à l’opposé de l’effet recherché).

En outre, l’insécurité croissante de Paris n’est plus guère à démontrer ; les mésaventures du quartier Dejean rejoignent celles du XIIIème arrondissement dans lequel le combat contre l’insécurité semble tourner à la farce pas drôle ; en 2010, je faisais déjà le constat de tensions de plus en plus vives entre la communauté asiatique installée à Belleville et un nombre croissant d’individus interlopes aux pratiques délictuelles voire criminelles. Un an plus tard, la situation ne semblait guère meilleure. En 2015, les mêmes populations de Belleville avaient interpellé Valls devant l’insécurité régnant dans leurs quartiers. À l’aune de cette expérience dans le XIIIème arrondissement, les habitants du XVIIIème devront donc probablement s’armer de patience et de moult pétitions pour espérer un mouvement de la part des autorités qu’elles payent pourtant fort cher de leurs impôts.

La simple réalité est que les automobilistes sont fichés (minéralogiquement parlant) ; ils sont donc faciles à traquer, et il est assez simple de leur faire cracher au bassinet le cas échéant, que ce soit pour vrombissements intempestifs ou pour défaut de voiture propre.

La simple réalité est que les habitants des lieux souillés sont faciles à canaliser : locataires ou propriétaires, ils sont dans leur immense majorité en règle avec les lois de la République, ne veulent probablement pas se retrouver en délicatesse avec la police, et ils continueront donc de payer scrupuleusement leurs taxes foncières, leurs impôts locaux et ne pourront guère envisager un arrêt franc de leur « aimable participation financière » au service (ou plutôt, son absence) qui leur est rendu par la Mairie.

La simple réalité est surtout que les vendeurs à la sauvette et les camelots sont, sinon difficiles à attraper, au moins insolvables ; qu’ils représentent, en cas d’arrestation, une charge pour le contribuable, une impressionnante paperasserie pour les policiers, une intense opportunité de pleurnicheries de la part de médias habilement conscientisés, un problème politique en puissance, un accroissement potentiel de la surpopulation carcérale, et une démonstration vivante de l’incapacité de l’État et des autorités à faire leur travail. Ignorer leur existence est, à tout point de vue, bien plus facile et bien plus politiquement viable que toute autre méthode.

Il en va de même avec les automobilistes : traquer ceux qui roulent de façon vraiment dangereuse, sans permis, les veines chargées d’alcool ou de stupéfiant, ou l’autoradio à fond sur du Christophe Maé, c’est bien plus complexe, plus coûteux et politiquement bien plus sensible que choper du père de famille en AX ou en 405 diesel écoutant RTL.

Ainsi vont donc les priorités politiques d’Anne Hidalgo et de son équipe : traquer les pauvres dans leurs vieilles voitures, les poursuivre de taxes, d’amendes et de vexations pour bien leur faire comprendre que la ville est devenue une zone réservée aux bonnes catégories socio-professionnelles dont ils ne font pas partie. Le Club Des Parisiens Qui Adoubent Anne ne peut s’encombrer de tous ces nécessiteux dans leurs Clios crapoteuses, voyons ! Et tout comme la Mairie de Paris se fera fort de poursuivre les pauvres solvables, elle saura en revanche oublier ceux qu’elle ne sait pas attraper ou gérer, ceux qui sont réellement dangereux et ceux qui polluent pour de bon.

Tout ceci montre un gros problème de cohérence.

De la part de la maire de Paris, on peut bien sûr croire à un désir caché mais bien compris de gentrification de la capitale ; ceci expliquerait cette chasse permanente aux classes populaires, même si un tel acharnement est en opposition diamétrale avec ses discours socialistes officiels (ce qui ne surprendra que les plus naïfs). En revanche, on comprend mal comment obtenir cet embourgeoisement en laissant se développer la petite délinquance et une propreté alternative.

Là encore, la réalité est simple, et plus pathétique : Anne Hidalgo et toute son équipe n’ont aucun plan d’ensemble, et ils ne gèrent la politique de la ville qu’à la lumière faiblarde de leur toute petite bougie idéologique, qui n’éclaire pas plus loin que le bout de leur nez.

Dans cette improvisation permanente, les petits compromis de dernière minute écrasent les grands principes dans un bordel ignoré car non directement subi par ceux qui prennent les décisions. Le bénéfice politique immédiat remplace la vision de long terme.

Le dogme remplace le plan.

http://www.contrepoints.org/2016/03/16/ … tm_medium=[facebook-automation]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: C'est la fête ! Hidalgo ou le ludisme béat auto-satisfait au pouvoir

Pour ce qui est de la sécurité, sauf erreur de ma part, elle ne relève pas de la mairie mais de la Préfecture de police, qui a tous les pouvoirs dans ce domaine (ce qui n'est pas pour plaire particulièrement au maire de Paris). Maintenant, je ne savais pas que les vendeurs à la sauvette étaient LE problème de Paris, ou que la propreté était si infâme qu'elle menace la santé des habitants plus que la pollution atmosphérique (en fait je n'en sais rien du tout, mais je soupçonne l'auteur d'être dans la même situation que moi).

Pour parler de Belleville, que je connais assez bien, les tensions n'ont vraiment plus rien à voir avec ce qu'elles pouvaient être en 2010, au moment des émeutes. Le quartier est beaucoup moins dangereux que celui de Place des fêtes ou de Courrones et dire que l'insécurité règne dans le quartier c'est se moquer du monde.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg