Topic: Droit de vote aux immigrés.

Droit de vote aux immigrés.
Bonjour,

Dans la presse on entend actuellement beaucoup parler de la possibilité que veut donner le PS aux étrangers non européens de voter pour les élections locales françaises.

Pour moi, donner le droit de vote aux immigrés lors des élections locales serait une erreur.
En effet la modification du corps électoral des municipales et des autres élections locales faites en y adjoignant des étrangers non communautaires mettrait ces derniers en position d’arbitre de consultations se gagnant à la marge. Accorder ce droit de vote créerait automatiquement des tensions entre Français et étrangers non communautaires. Tel n’est pas le cas pour les étrangers communautaires puisqu’il existe des systèmes de réciprocité qui favorise, par nos concitoyens, l’acceptation de ce droit de vote des étrangers.

La mise en œuvre du droit de vote aux immigrés lors des élections locales est plus propre à semer la discorde qu’à favoriser l’intégration des non communautaires, alors que les conditions pour devenir Français, et donc pouvoir légitimement voter à toutes les élections, sont souples. En particulier notre pays accepte la bi nationalité.
Devenir national est une possibilité largement ouverte et constitue le meilleur instrument d’intégration. Le préserver nécessite de ne pas morceler les attributs qui lui sont liés.

Re: Droit de vote aux immigrés.

C'est faux.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Droit de vote aux immigrés.

Droit de vote, uniquement, pour ceux qui sont dans la communauté européenne !?

On peut raisonner par l'absurde ? Bon, je le fait :

Nous sommes en 2114 (c'est un roman de science-fiction) :

"Cette année est bonne : les élections sont très bonnes !
Nous avons eu 97% de participation !!! (sur les 200 représentants et élus, 194 se sont déplacés pour poster à l'urne hypra sécurisée). C'est énorme !!"

"Enfin, nous allons concrétiser".

Il suffit d'être d'accord pour être à la fin du film...

... ou de voter !? Qui le peut ? Qui le veut ?

Last edited by Mayrik (17-06-2014 00:39:03)

sic

Re: Droit de vote aux immigrés.

Mayrik je suis désolé mais je ne comprends pas tes posts, ils sont au mieux à moitié cohérents, peux-tu faire un effort ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Droit de vote aux immigrés.

Broz a écrit:

C'est faux.


http://www.lemonde.fr/politique/article … 23448.html

Re: Droit de vote aux immigrés.

Broz a écrit:

Mayrik je suis désolé mais je ne comprends pas tes posts, ils sont au mieux à moitié cohérents, peux-tu faire un effort ?

C'est moi qui suis désolé. En effet, après relecture, ça ne me parait pas aussi clair qu'en l'écrivant.

Je résume l'idée (qui s'appuie sur le fait que c'est l'abstention qui gangrène la démocratie en France) :

- Soit on restreint le droit de vote à ceux qui vont "effectivement" voter (mais je préfère très largement la démocratie directe à la représentative ou la "restreinte") .

- Soit on élargie ce droit à ceux qui ont envi de s'exprimer par les urnes, quelque soit la nationalité. Ce qui ne me semble pas une si mauvaise idée, car je pense que l'acte d'aller voter implique (intègre) plus fortement un citoyen que le fait d'avoir une carte d'identité.

Cela dit, si les conditions, pour devenir Français (et donc pouvoir aller voter), sont aussi souples que mime le laisse entendre, c'est une autre histoire.
Mais les conditions sont elles si souples que ça ? Combien de personnes sont obligées de repartir de France (ou se cacher) à la fin d'une période déterminée ?

PS : Qui peut s'exprimer et ne le veux pas ? Qui veux s'exprimer et ne le peut pas ? Qui sont les citoyens ?

PS bis : Dans les "- Soit", j'ai omis la solution la plus facile contre l'abstention : tout simplement redonner l'envie d'aller voter (mais c'est un autre sujet).

Last edited by Mayrik (19-06-2014 02:04:52)

sic

Re: Droit de vote aux immigrés.

Mayrik a écrit:

- Soit on restreint le droit de vote à ceux qui vont "effectivement" voter (mais je préfère très largement la démocratie directe à la représentative ou la "restreinte") .

- Soit on élargie ce droit à ceux qui ont envi de s'exprimer par les urnes, quelque soit la nationalité. Ce qui ne me semble pas une si mauvaise idée, car je pense que l'acte d'aller voter implique (intègre) plus fortement un citoyen que le fait d'avoir une carte d'identité.

Je vois une troisième alternative : on ne restreint pas le droit de vote et on ne l'élargit pas.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Droit de vote aux immigrés.

Mayrik a écrit:

Soit on élargie ce droit à ceux qui ont envi de s'exprimer par les urnes, quelque soit la nationalité. Ce qui ne me semble pas une si mauvaise idée, car je pense que l'acte d'aller voter implique (intègre) plus fortement un citoyen que le fait d'avoir une carte d'identité.

Alors, comment expliquer que la loi prévoie qu'on puisse priver un individu de ses droits civiques pour le sanctionner? Ce, même s'il souhaite s'exprimer?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Droit de vote aux immigrés.

sabaidee a écrit:
Mayrik a écrit:

Soit on élargie ce droit à ceux qui ont envi de s'exprimer par les urnes, quelque soit la nationalité. Ce qui ne me semble pas une si mauvaise idée, car je pense que l'acte d'aller voter implique (intègre) plus fortement un citoyen que le fait d'avoir une carte d'identité.

Alors, comment expliquer que la loi prévoie qu'on puisse priver un individu de ses droits civiques pour le sanctionner? Ce, même s'il souhaite s'exprimer?

J'imagine, en ce qui concerne le droit de vote (et non de celui de se présenter à une élection), que le législateur intervient dans ce sens très rarement, pour des cas très graves, quand il considère que l'individu est "irrécupérable" (non intégrable).
Mon coté bisounours me laisse penser que le législateur se trompe, car personne, selon moi n'est irrécupérable... mais bon, il s'agit de cas très particuliers qui non qu'un rapport très lointain avec le droit de vote des immigrés.

sic

Re: Droit de vote aux immigrés.

mine a écrit:
Broz a écrit:

C'est faux.


http://www.lemonde.fr/politique/article … 23448.html

Non, je voulais dire, l'intégralité de ton argumentation est fausse.

Ce ne serait pas une erreur, les étrangers non communautaires ne seraient pas arbitres de quoi que ce soit, ça ne créerait absolument pas de tensions (juste les excités n'aimant pas les étrangers trouveraient une autre raison, super), ça favoriserait absolument l'intégration, et les conditions pour devenir Français ne sont pas si souples que ça loin de là.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016