Topic: I'm back : la nature de métamatière

Un simple point suffit pour faire chuter tout un ensemble.

Last edited by Je suis un troll (02-01-2014 19:20:59)

Re: I'm back : la nature de métamatière

On vie dans un monde où l'ordinateur est devenu ordonnateur, où la vie est devenu un prix. On vie dans un monde où la mémoire est morte ou devenu un simple tampon. On vie dans un monde où l'espace est devenu un disque et où le temps est devenu absurde. On vie dans un monde où la nature est devenu une ordure. On vie dans un monde où il se vend plus d'armes que de livres. On vie dans un monde où l'on se débarrasse des enfants. On vie dans un monde où le réel rejoint le virtuel dans une immonde purée toxique. On vie dans un monde où des moteurs de recherches vont nous trouver la définition du bonheur et où des réseaux vont s'entretuer afin de capturer l'innocent qui croit que le monde est une pomme.

Tout cela finira par un simple bit quantique qui va se perdre dans la boite du chat de Schrodinger.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Tu as sorti un deuxième livre, Tonio ?

PS : révise ton anglais.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Putain bob4 fais donc tourner, c'est pas juste que tu en gardes de la si bonne rien que pour toi

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: I'm back : la nature de métamatière

FDL a écrit:

PS : révise ton anglais.

Et le français.

Actuellement élève-fonctionnaire à l'ENA

"Je viens du sud, et par tous les chemins, j'y reviens" Michel Sardou puis Chimène Badi

Re: I'm back : la nature de métamatière

Oui mais le français de Bob5, ex-Bob4, a été une source d’amusement collectif sur ce forum il y a quelque temps. C'est sa marque de fabrique et je dois bien avouer qu'il est parfois très inventif.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Nous sommes passé d'une société de contrat social à une société de paix sociale. Nous sommes passé d'une société  aux règles moralisatrices à une société sans règles dans laquelle ne vie que le faire que ce que l'on a envie de faire en fonction de critères non plus collectifs mais uniquement individuels. Les plus belles des jeunes forêt ne sont-elles pas celles qui repoussent sur ses vieux arbres morts?

Il vaut mieux être triste à mourir et vivre que d'avoir la joie de vivre et mourir.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Broz a écrit:

Putain bob4 fais donc tourner, c'est pas juste que tu en gardes de la si bonne rien que pour toi

Paix à son âme, mais je pense que votre ancien et défunt directeur Mr Descoins devait s'en envoyer de la bonne aussi.

Re: I'm back : la nature de métamatière

FDL a écrit:

Tu as sorti un deuxième livre, Tonio ?

PS : révise ton anglais.

Oui, la bible.

10

Re: I'm back : la nature de métamatière

bob5 a écrit:

Nous sommes passé d'une société de contrat social à une société de paix sociale. Nous sommes passé d'une société  aux règles moralisatrices à une société sans règles dans laquelle ne vie que le faire que ce que l'on a envie de faire en fonction de critères non plus collectifs mais uniquement individuels. Les plus belles des jeunes forêt ne sont-elles pas celles qui repoussent sur ses vieux arbres morts?

Il vaut mieux être triste à mourir et vivre que d'avoir la joie de vivre et mourir.

Ça rendrait bien dans un rap, ça. Surtout l'assonance en R dans la deuxième phrase.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

11

Re: I'm back : la nature de métamatière

bob5 a écrit:
Broz a écrit:

Putain bob4 fais donc tourner, c'est pas juste que tu en gardes de la si bonne rien que pour toi

Paix à son âme, mais je pense que votre ancien et défunt directeur Mr Descoins devait s'en envoyer de la bonne aussi.

Fichtre ! C'est l'une des seules phrases justes que tu aies écrites en quatre ans de présence ici.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: I'm back : la nature de métamatière

la matière étant faite à 90 % de vide, et étant nous même matière, nous voila donc fait à 90 % de vide. Mais le vide lui même n'étant pas fait de vide nous voila donc fait d'un vide à 90 % qui n'est pas vraiment vide. Alors de quelle sorte de vide inexistant sommes-nous fait? Nous sommes fait d'énergie qui s'étale dans un vide qui n'est pas vraiment vide car se vide est fait de bosons origine de la matière. Mais alors de quoi sont fait les bosons?

13

Re: I'm back : la nature de métamatière

Je croyais qu'on était composé d'environ 70% d'eau. On m'aurait menti ? Ou bien l'eau, c'est du vide ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: I'm back : la nature de métamatière

La puissance spirituelle d'une vertu , comme celle de savoir pardonner, est bien supérieure à la jouissance matérielle de l'accomplissement d'un vice.

On préfère souvent un bon perdant à un mauvais gagnant.

Re: I'm back : la nature de métamatière

FDL a écrit:

Je croyais qu'on était composé d'environ 70% d'eau. On m'aurait menti ? Ou bien l'eau, c'est du vide ?

Ce qu'il y a entre l'oxygène et l'hydrogène de l'eau c'est bien  90 % de vide.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Je pense que la définition précise de "vide", en sciences physiques, t'échappe (indice : c'est absurde de parler de vide à une telle échelle)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: I'm back : la nature de métamatière

Il est certain que les océans vont s’assécher et que la totalité de la surface  de la terre va être recouverte d’une couche de glace épaisse de plusieurs kilomètres, rendant impossible toute forme de vie. Il est certain que les forêts vont redevenir des déserts, que les montagnes vont se transformer en cendres, et que l’aire va être si brulant qu’il va en devenir irrespirable. Il est certain que la force de gravité va devenir si puissante qu’elle va finir par tout absorber y compris elle-même et alors une petite lumière qui brillait au dessus de nos têtes parmi 10 milliard d’autres lumières va s’éteindre. La vie n’aura été qu’un précaire instant zéro fait de hasards et de coïncidences la dimension espace-temps ne sera plus qu’un vide absolu.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Broz a écrit:

Je pense que la définition précise de "vide", en sciences physiques, t'échappe (indice : c'est absurde de parler de vide à une telle échelle)

A l'échelle humaine, la distance qui sépare le noyau d'un atome et un électron représente environ une centaine de mètres. Même à une telle échelle le vide existe bien et il atteint des distances abyssales. C'est ce qui permet l'interaction entre particules et la création de la matière. La matière même dans sa plus petite taille n'est que le résultat d'une interaction de particules dans un espace vide. Nous sommes donc dans un univers en extension permanente grâce à la taille infinie du vide.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Merci pour le cours (incorrect) de seconde, bob4.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: I'm back : la nature de métamatière

«  varios tragos es la vida y un solo trago es la muerte «
M.H

Re: I'm back : la nature de métamatière

Broz a écrit:

Merci pour le cours (incorrect) de seconde, bob4.

Il n'y a pas de quoi.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Le  temps est un fractionnement de l’être. Le seul temps réel est le présent. Le passé n’étant plus et l’avenir n’étant pas. Le temps présent n’est que l’être. Discontinu et fractionné, le temps est à l'image de la lumière. L'absence de lumière crée l'absence de temps et l'absence d'être crée l'absence de temps.
Les chemins de la certitude n’aboutissent qu’à l’erreur.

Last edited by Je suis un troll (17-01-2014 05:58:41)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Si le silence pour mieux écouter est synonyme de sagesse, il est aussi synonyme d’indifférence et de mépris. Le silence n’est pas que l’absence de bruit il peut être aussi une contrainte imposée. Personne ne pourrait s’entendre si le silence n’existerait pas.

Re: I'm back : la nature de métamatière

A défaut de comprendre les complexités qui l’entourent, l’être humain, crée ses propres difficultés.

L'illusoire se trouve des deux côtés du miroir.

Last edited by Je suis un troll (22-01-2014 06:58:51)

Re: I'm back : la nature de métamatière

L’humanité n’est qu’un mot et l’amour de l’humanité ce n’est qu’aimer un mot. Quant à souhaiter la paix pour l’humanité, ce n’est que souhaiter la paix pour un mot. Combien sont-ils encore à penser qu’il n’y a rien de mieux que faire la guerre pour avoir la paix ?
«  il faut le reconnaître : la guerre est essentielle à la constitution naturelle des sociétés humaines, en ce qu’elles doivent forcément se développer sous la forme de nations différentes, dotées d’une personnalité propre, suscitant chez leurs membres une appartenance irréductible, virtuellement antagonique à toute autre identité «  B.K

Re: I'm back : la nature de métamatière

Ce qui distingue l’être humain de l’animal c’est sa capacité à être civilisé. Quand l’animal tue pour pouvoir survivre, l’être humain tue pour le pouvoir tout court.
«  Quand la politique parle, le plus civilisé des hommes peut aller jusqu’à pendre son semblable, tout aussi civilisé que lui. « 
H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

L’exemplarité, comme alibi moral, n’est qu’une vaste escroquerie.
«  l’impraticable ne l’est qu’au regard de ce qui est effectivement pratiqué «  B.K.

Last edited by Je suis un troll (29-01-2014 06:23:30)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Même seul sur terre, l’homme n’a d’autre but que lui-même.
«  L’obligation, que nous nous représentons comme lien entre les hommes, lie d’abord chacun de nous à lui-même «  H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Croire en l’invraisemblable, c’est ouvrir la porte à la vérité.

Re: I'm back : la nature de métamatière

" Un être ne se sent obligé que s'il est libre, et chaque obligation, prise à part, implique la liberté " H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Bonjour,



Les humains ne sont pas des animaux et encore moins des végétaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Les humains sont différent des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies pour vivre : l'instinct commun aux etres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux ont une énergie pour vivre : l'instinct. Leurs comportements sont bridés par les liens de l'instinct sans possibilité de dévier. Grace à l'intelligence les humains peuvent vivre comme bon leurs semble.

Les humains vivent dans la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont l'instinct de reproduction. Tout se renouvelle sans cesse dans la nature de matière sans jamais se rassasier. La reproduction est le nerf du renouvellement. Compte tenue que tout est mortel dans cette nature, sans reproduction, pas de nature de matière.

La nature de matière a imposé aux humains adultes de se reproduire. Elle leur a installé un irrésistible besoin de s'accoupler en leur procurant l'orgasme au moment de l'accouplement. Les enfants nés de cette union sont d'abord la volonté de la nature de matière. Elle veut des naissances d'humains pour compenser la mort d'humains . Elle veut que les humains se reproduisent. C'est la parente initiale. Les parents sont les réalisateurs des naissances. Ils sont les parents biologiques. Entraver la réalisation de naissances risque d'entrer en conflit avec la puissante nature de matière et de s'exposer à la souffrance.

Un homme pour une femme. Une femme pour un homme. Hommes et femmes se rencontrent dans le grand cercle du hasard. Leur union est scellée par la nature de matière à la naissance d'un enfant. Elle ne peut pas se rompre jusqu'à la fin de l'éducation de l'enfant. Une souffrance morale lancinante s'abaterait sur l'enfant si le parents venaient à se désunir, réplique de la nature de matière contre toute agression. Elle veut que les enfants soient éduqués par leurs parents unis. Avant la naissance des jeunes et après leur éducation l'union d'un couple homme/femme n'est pas scellée par la nature de matière.

Lorsqu'un homme ou une femme veut se marier et fonder une famille mais ne trouve pas partenaire dans le grand cercle de hasard, parents, famille et amis aident à la recherche et proposent une ou un partenaire. Libre à l'homme ou à la femme de refuser la ou le partenaire proposé.

Claude De Bortoli

http://univers-sans-matiere.over-blog.com/

Re: I'm back : la nature de métamatière

Claude De Bortoli a écrit:

Bonjour,



Les humains ne sont pas des animaux et encore moins des végétaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains.

Les humains sont différent des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies pour vivre : l'instinct commun aux etres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux ont une énergie pour vivre : l'instinct. Leurs comportements sont bridés par les liens de l'instinct sans possibilité de dévier. Grace à l'intelligence les humains peuvent vivre comme bon leurs semble.

Les humains vivent dans la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont l'instinct de reproduction. Tout se renouvelle sans cesse dans la nature de matière sans jamais se rassasier. La reproduction est le nerf du renouvellement. Compte tenue que tout est mortel dans cette nature, sans reproduction, pas de nature de matière.

La nature de matière a imposé aux humains adultes de se reproduire. Elle leur a installé un irrésistible besoin de s'accoupler en leur procurant l'orgasme au moment de l'accouplement. Les enfants nés de cette union sont d'abord la volonté de la nature de matière. Elle veut des naissances d'humains pour compenser la mort d'humains . Elle veut que les humains se reproduisent. C'est la parente initiale. Les parents sont les réalisateurs des naissances. Ils sont les parents biologiques. Entraver la réalisation de naissances risque d'entrer en conflit avec la puissante nature de matière et de s'exposer à la souffrance.

Un homme pour une femme. Une femme pour un homme. Hommes et femmes se rencontrent dans le grand cercle du hasard. Leur union est scellée par la nature de matière à la naissance d'un enfant. Elle ne peut pas se rompre jusqu'à la fin de l'éducation de l'enfant. Une souffrance morale lancinante s'abaterait sur l'enfant si le parents venaient à se désunir, réplique de la nature de matière contre toute agression. Elle veut que les enfants soient éduqués par leurs parents unis. Avant la naissance des jeunes et après leur éducation l'union d'un couple homme/femme n'est pas scellée par la nature de matière.

Lorsqu'un homme ou une femme veut se marier et fonder une famille mais ne trouve pas partenaire dans le grand cercle de hasard, parents, famille et amis aident à la recherche et proposent une ou un partenaire. Libre à l'homme ou à la femme de refuser la ou le partenaire proposé.

Claude De Bortoli

http://univers-sans-matiere.over-blog.com/


Je suis désolé mais les humains sont bien des animaux. Des animaux dotés d'intelligence mais des animaux quand même.

L'instinct de survie, comme celui des animaux, est bien une des énergies vitale à l'humain et c'est bien là la preuve que l'humain est animal. l'intelligence ne permet pas seulement à l'humain de faire ce que bon lui semble.

L'humain n'est qu'une insignifiante partie d'un tout fait de nature et de matière. Ces derniers n'ont pas attendu la reproduction humaine, ils l'ont crée.

Le choix de se reproduire est une liberté qu' appartient à chaque humain. C'est à cela que lui sert son intelligence, à avoir le choix entre se reproduire ou ne pas se reproduire.

Comprenez bien, quand tout homme il y a une femme et quand toute femme il y a un homme et qu'il faut laisser le libre choix aux hommes et aux femmes de s'unir avec qui bon leur semble. Les enfant, n'ont besoin que d'amour, que cet amour vienne d'un homme ou une femme, de deux hommes ou de deux femmes, peut importe du moment que l'enfant soit aimé. Vouloir imposer à des parents de rester ensemble pour un enfant est une erreur.

Re: I'm back : la nature de métamatière

L’éternité, n’est pas un temps infini mais l’absence de temps.
«La charité subsisterait chez celui qui l’a possède, lors même qu’il n’y aurait plus d’autre vivant sur la terre «  H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

L’excès est l’ennemi de la raison
«  C’est par excès d’intellectualisme qu’on suspend le sentiment à un objet et qu’on tient toute émotion pour la répercussion, dans la sensibilité, d’une représentation intellectuelle. «  H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

" Les dirigeants valent d'ailleurs de moins en moins, parce que, trop sûrs d'eux mêmes, ils se relâchent de la tension intérieure à laquelle ils avaient demandé une plus grande force d'intelligence et de volonté, et qui avait consolidé leur domination. " H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

La gloire d'un homme, c'est la mort d'un peuple.

Re: I'm back : la nature de métamatière

" l'obligation est une nécessité avec laquelle on discute, et qui s'accompagne par conséquent d'intelligence et de liberté ". H.B.

Last edited by Je suis un troll (10-02-2014 07:00:01)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Ne grandit que ce qui est ouvert.

" Les sociétés humaines diffèrent sans doute des sociétés d'insectes en ce qu'elles laissent indéterminées les démarches de l'individu, comme d'ailleurs celle de la collectivité ". H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

l'excès amène au rejet.

" L'univers est une industrie à fabriquer des dieux " H.B.

Chaque chose et chaque être serait à l'origine de lui même. Une ligne dans l'espace infini, finira par tracer un cercle et ainsi revenir à son point de départ, c'est à dire son origine. le devenir serait l'origine et l'origine le devenir. Seul le présent serait invariable. le présent pourrait-être multiple et faire qu'un simple déplacement puisse se décomposé en une infinité de mouvements.

Last edited by Je suis un troll (14-02-2014 06:45:55)

Re: I'm back : la nature de métamatière

C'est bien sympathique tes messages Bob, mais H.B que tu cites à longueur de messages c'est qui ?

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: I'm back : la nature de métamatière

zaza's birthday a écrit:

C'est bien sympathique tes messages Bob, mais H.B que tu cites à longueur de messages c'est qui ?

Henri Bergson

Re: I'm back : la nature de métamatière

" Ce n'est pas en prêchant l'amour du prochain qu'on l'obtient. " H.B.
Il n'y a pas de réalité dans l'image.

Last edited by Je suis un troll (17-02-2014 06:37:45)

Re: I'm back : la nature de métamatière

bob5 a écrit:

La gloire d'un homme, c'est la mort d'un peuple.

bob5 a écrit:

Ne grandit que ce qui est ouvert.

Ce qui est bien, c'est qu'à chaque fois la réciproque marche aussi :-)

« la propagande frontiste que distille apokrif sur Wikipedia. Sans oublier son petit blog de faf. » (Pierre-L)
« Il y a assez de mots dans la langue française pour dire ce qu'on a besoin de dire. » (mon grand-père)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Les choses, comme les êtres, n'ont rarement qu'un seul côté.

" C'est pour des sociétés simples et closes que la structure morale, originelle et fondamentale, de l'homme est faite " H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

Il y a autant d'instants qu'il y a de temps.

" Toute morale, pression ou aspiration, est d'essence biologique " . H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

bob5 a écrit:
zaza's birthday a écrit:

C'est bien sympathique tes messages Bob, mais H.B que tu cites à longueur de messages c'est qui ?

Henri Bergson

H.B? C'est ton mètre à penser?

Sinon pour changer un peu, je t'ai trouvé ces quelques dictons, qui, tu ne m'en voudras pas, sont un tout petit peu plus drôles que les tiens. lol

"Ne lâchons pas lamproie pour l’omble.
Tant va l’autruche à l’eau qu’à la fin elle se palme.
Ventricules affamés n’ont point d’oreillettes.
Ceux que l’on conçoit bien s’annoncent clairement.
Qui vole un boeuf est vachement musclé
La parole est d’argent, le silence endort.
Un proverbe chinois dit que lorsqu’on a rien à dire on cite généralement un proverbe chinois
Prendre les lessives pour des langes ternes.
L’oraison du plus mort est toujours la meilleure.
Bénis soit la verge et tous les seins.
Tout ce qui brille n’est pas Dior.
Chassez le naturiste il revient au bungalow
Ail pour ail, gousse pour gousse
Toute salade vit aux dépens de celui qui l'égoutte
Qui trop embrasse manque le train.
Quand le coucou chante en Mai c’est qu’Avril est terminé.
Neige en novembre, Noël en décembre.
Pingouins dans les champs, hiver méchant.
Il n’y a jamais loin de la croupe aux lèvres.
Quand l’amour tarde, il me monte au nez !
Bière qui coule ramasse la mousse.
Chez les pompiers, qui trop embrase mal éteint.
Un suspect vaut-il mieux qu’un lèche-cul.
Des pets de nonne sentent moins que des vendanges.
Un pinailleur n’est pas forcément un mari infidèle.
Ne buvez pas au volant, buvez à la bouteille.
Des tresses à chien sont aussi ridicules que des Natacha.
Dans chaque église il y a des cloches"

Read more at http://www.dicocitations.com/dictons-hu … C3EXyc3.99

(faut bien que je justifie mon salaire de modératrice, non?)

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: I'm back : la nature de métamatière

zaza's birthday a écrit:
bob5 a écrit:
zaza's birthday a écrit:

C'est bien sympathique tes messages Bob, mais H.B que tu cites à longueur de messages c'est qui ?

Henri Bergson

H.B? C'est ton mètre à penser?

Sinon pour changer un peu, je t'ai trouvé ces quelques dictons, qui, tu ne m'en voudras pas, sont un tout petit peu plus drôles que les tiens. lol

"Ne lâchons pas lamproie pour l’omble.
Tant va l’autruche à l’eau qu’à la fin elle se palme.
Ventricules affamés n’ont point d’oreillettes.
Ceux que l’on conçoit bien s’annoncent clairement.
Qui vole un boeuf est vachement musclé
La parole est d’argent, le silence endort.
Un proverbe chinois dit que lorsqu’on a rien à dire on cite généralement un proverbe chinois
Prendre les lessives pour des langes ternes.
L’oraison du plus mort est toujours la meilleure.
Bénis soit la verge et tous les seins.
Tout ce qui brille n’est pas Dior.
Chassez le naturiste il revient au bungalow
Ail pour ail, gousse pour gousse
Toute salade vit aux dépens de celui qui l'égoutte
Qui trop embrasse manque le train.
Quand le coucou chante en Mai c’est qu’Avril est terminé.
Neige en novembre, Noël en décembre.
Pingouins dans les champs, hiver méchant.
Il n’y a jamais loin de la croupe aux lèvres.
Quand l’amour tarde, il me monte au nez !
Bière qui coule ramasse la mousse.
Chez les pompiers, qui trop embrase mal éteint.
Un suspect vaut-il mieux qu’un lèche-cul.
Des pets de nonne sentent moins que des vendanges.
Un pinailleur n’est pas forcément un mari infidèle.
Ne buvez pas au volant, buvez à la bouteille.
Des tresses à chien sont aussi ridicules que des Natacha.
Dans chaque église il y a des cloches"

Read more at http://www.dicocitations.com/dictons-hu … C3EXyc3.99

(faut bien que je justifie mon salaire de modératrice, non?)

Les personnes les plus drôles sont souvent les plus tristes.
Si l'on a un maître à penser  on n'est plus maître de ses pensées.

Last edited by Je suis un troll (24-02-2014 07:40:17)

Re: I'm back : la nature de métamatière

Nous passons notre temps à aller d'où l'on vient.

" L'avenir d'une science dépend de la manière dont elle a d'abord découpé son objet " . H.B.

Re: I'm back : la nature de métamatière

" La supériorité est vécue avant d'être représentée, et ne pourrait d'ailleurs être ensuite démontrée si elle n'était pas d'abord sentie. " H.B.
Le sujet ne sera jamais l'objet.
Nous avons du mal à définir simplement le bien comme l'absence de mal.

Last edited by Je suis un troll (26-02-2014 07:28:46)

Re: I'm back : la nature de métamatière

" Qu'on se place dans la doctrine du pur mécanisme ou dans celle de la finalité pure, dans les deux cas les créations de la vie sont prédéterminées, l'avenir pouvant se déduire du présent par un calcul ou s'y dessinant sous forme d'idée, le temps étant par conséquent sans efficace. " H.B.

Rien ne sert d'attendre ce qui est déjà arrivé.