101

Re: Election présidentielle de 2017

Mais ce guignol n'en rate décidément pas une... Qu'il rejoigne donc les poubelles de l'Histoire au plus vite.

TSA a écrit:

Emmanuel Macron : « La colonisation est un crime contre l’humanité »

http://www.tsa-algerie.com/20170215/emm … lhumanite/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

102

Re: Election présidentielle de 2017

Bah alors Manu, crime contre l'humanité ou roman national ?

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16640866_10155074803561458_5364901865542345404_n.jpg?oh=18eee5ce5dceead7d42394464024bba2&oe=590280D2

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16730324_10155022754664812_506099583300261027_n.jpg?oh=e8fc81683921e75e492d81c9764a79c4&oe=593C5ACC

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Un communiqué du procureur de la République financier explique qu'à ce stade de la procédure le classement sans suite est écarté, sans qu'on sache à ce stade s'il y aura citation ou ouverture d'une instruction.

Bouh pourra me corriger, mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu pareil communiqué en d'autres circonstances. C'est un peu étonnant de communiquer uniquement pour dire que le classement sans suites n'est pas envisagé "en l'état", que l'on dispose d'éléments nombreux et que l'enquête va se poursuivre.

Dans le contenu de cette communication ça ressemble étrangement au choix de Comey concernant l'affaire des emails de Clinton, une forme de transparence poussée sur l'état des investigations, mais qui n'est pas vraiment justifiée par la procédure.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

104

Re: Election présidentielle de 2017

Oui, celui-là.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16729028_10155023469854812_8693100456741973548_n.jpg?oh=17db532390ca793aa36cf9eba1f3d0c3&oe=594928EC

Communiqué qui précise, au cas où on l'aurait oublié (et je me demande bien pourquoi, tiens), que "les investigations vont se poursuivre dans le strict respect des règles qui gouverne le Code de Procédure Pénale" et que " la seule mission du Parquet National financier est d'appliquer la loi, fondement du pacte démocratique."

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

105

Re: Election présidentielle de 2017

Pfff... Chacun peut y lire ce qu'il veut, dans ce communiqué.

Avec la bonne foi qui le caractérise, Greg ne va tarder à venir nous expliquer que c'est la preuve qu'il y a quelque chose, sinon le très indépendant PNF aurait classé sans suite.

D'un autre point de vue, on peut s'étonner, vu les moyens mis en oeuvre et l'importance du sujet, qu'ils ne soient pas encore foutus de dire "instruction"ou "renvoi en correctionnelle". Peu-être que le PNF n'a pas envie que l'on voit le contenu réel du dossier qu'il a entre les mains, pour ne pas être accusé à son tour d'en avoir un peu trop fait.


Le maintien de l'enquête préliminaire est la pire solution. Pas d'accès au dossier pour les avocats, et le système actuel qui continue : une tour d'ivoire, du haut de laquelle on lache aux journalistes amis quelques informations sélectionnées (image reprise d'un des avocats de FF). Et l'incertitude, donc les conjectures - ce qu'il y a de pire pour FF en l'état.

Une remarque sur la formule finale du CP : pour moi c'est plutôt la Constitution qui, d'un point de vue formel, est le fondement du pacte démocratique. Pour les avocats de FF aussi, d'ailleurs, puisque c'est sur ce terrain qu'ils ont essayé de déplacer le débat avec les arguments relatifs à la séparation des pouvoirs. Mais pas pour le PNF...

"Moult a appris qui bien connut ahan"

106

Re: Election présidentielle de 2017

Ciao le PS et bon vent.

Le Figaro a écrit:

Au PS, fin de la période de grâce pour Benoît Hamon

«De tous, Benoît est peut-être le plus lucide. Son entourage est encore en lévitation suite à la victoire de la primaire», ironise un parlementaire frondeur.

Les critiques commencent à fuser du côté des loyalistes, soutiens de la politique du gouvernement, mais aussi du côté des frondeurs. On s'inquiète que l'agenda du candidat à la présidentielle soit «étrangement vide, ou mal rempli».

Le doute et l'inquiétude. La période de grâce de Benoît Hamon après sa victoire à la primaire du PS n'aura pas duré deux semaines. Les critiques commencent à fuser du côté des loyalistes - soutiens de la politique du gouvernement, mais aussi du côté des frondeurs…

Certes, la fuite massive des cadres et militants socialistes réformistes vers le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron n'a pas ou pas encore eu lieu. Mais la tension est palpable. «Nous sommes à deux mois du premier tour de la présidentielle et son agenda est étrangement vide, ou mal rempli», prévient une députée socialiste située au centre de l'échiquier de son parti. «En pleine affaire Théo, il visite une ferme biologique lundi dernier et se rend sur un marché francilien mercredi, c'est insuffisant même s'il va au Portugal 48h en fin de semaine. Et c'est à se demander s'il prend vraiment les moyens de l'emporter…» Cette parlementaire rejette la faute sur son équipe de campagne «loin d'être capée pour une présidentielle». Vincent Peillon, candidat malheureux à la primaire, aurait approché l'équipe de Benoît Hamon pour que le maire de Dijon François Rebsamen, en fasse partie. La proposition serait restée lettre morte. Est-ce parce que le maire de Dijon a été en 2012 un artisan de l'élection de François Hollande? Non puisque d'autres Hollandais comme les parlementaires Luc Carvounas, Frédérique Espagnac ou Sébastien Denaja ont intégré l'organigramme. Suscitant d'ailleurs agacement ou ironie au sein d'une gauche radicale que Benoit Hamon tente de rassembler.

«De tous, Benoît est peut-être le plus lucide. Son entourage est encore en lévitation suite à la victoire de la primaire», ironise un parlementaire frondeur. Cet élu moque assez durement «une bande d'anciens jeunes du MJS». Co-directeur de la campagne, le député de Seine-Saint-Denis Matthieu Hanotin n'est pas épargné. «Il a commencé par remplir les bus pour gagner les élections du Crous et depuis, il n'a pas changé». Sur l'autre directeur de la campagne, le député aubryste Jean-Marc Germain, le propos est tout aussi acide: «On le dit génial, mais on n'a pas encore compris pourquoi». Un autre élu frondeur soutient qu'il y a «un vrai problème de leadership, ce qui n'est pas étonnant chez ceux qui ont été minoritaires au PS durant 30 ans...» L'élu fait d'ailleurs remarquer qu'à l'investiture de Hamon «il n'y avait aucun grand élu local».

À la tête du parti socialiste, le secrétaire national Jean-Christophe Cambadélis et le responsable aux élections Christophe Borgel commenceraient eux aussi à sérieusement s'inquiéter au sujet des législatives. Ils ont le regard fixé sur les sondages alors que Benoît Hamon se tasse autour de 14% selon la dernière enquête Ipsos Cevipof pour Le Monde. «Autour de 17% à la présidentielle, explique un membre de la direction du PS, cela nous assure presque mécaniquement 22 à 23% aux législatives. Mais à 12 ou 13% et même à 14%, c'est la catastrophe de 1993 qui se profile». Soit moins de 60 députés socialistes en comptant les apparentés. Avec en prime, «le risque d'un groupe FN plus important». Et là, «le PS ne résistera pas au massacre». Aujourd'hui, la commission nationale d'investiture socialiste considérerait que seuls ceux élus en 2012 avec 60% ou plus des voix auraient une chance solide d'être réélus les 11 et 18 juin prochains.

    «J'ai fait plus de 24 campagnes avec Martine Aubry, ce qui compte c'est d'abord la stabilité, et d'engranger. Pour le moment, précise-t-il, nous sommes dans la plaine et ce ne sont pas les échappées dans la plaine qui font gagner le tour de France...»
    Jean-Marc Germain, codirecteur de la campagne de Benoît Hamon,

Codirecteur de la campagne de Benoît Hamon, Jean-Marc Germain minimise et tente de calmer les tensions. «J'ai fait plus de 24 campagnes avec Martine Aubry, ce qui compte c'est d'abord la stabilité, et d'engranger. Pour le moment, précise-t-il, nous sommes dans la plaine et ce ne sont pas les échappées dans la plaine qui font gagner le tour de France...»

Le député des Hauts-de-Seine met en avant «les grandes figures» qui ont rejoint la campagne comme l'ancien procureur Éric de Montgolfier, l'économiste Thomas Piketty ou le scientifique Jean Jouzel. Il se veut très confiant: «nous avons récupéré 1/3 des voix qui se reportaient sur Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron ne décolle pas de ses 20%». Et il promet que «la dynamique montagne va s'enclencher». Deux meetings sont en préparation pour la semaine prochaine. Ce rythme devrait être maintenu les semaines suivantes. De nouveaux voyages sont aussi en préparation, en Grèce, en Allemagne, mais aussi en Afrique. «C'est un très grand continent qui va doubler sa population, souligne Germain. Nous devons renforcer les liens déjà forts qui existent entre l'Europe et l'Afrique, et les structurer».

http://www.lefigaro.fr/elections/presid … -hamon.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

107

Re: Election présidentielle de 2017

Le problème c'est qu'à force de "dire" bon vent à tout le monde (à tort ou à raison), qui reste-il de bien pour 2017... ?  hmm

Last edited by Arken (16-02-2017 17:51:46)

108

Re: Election présidentielle de 2017

Cheminade.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

109

Re: Election présidentielle de 2017

Mais...mais... Les femmes avaient donc le droit de vote en 1905 ?? Sans compter que ceux qui ont voté cette loi ne voulaient justement pas leur accorder le droit de vote car elles étaient considérées comme les créatures des curés ! ABRUTI !!

Micron a écrit:

Lorsque des progressistes ont voulu mener le combat, pour la liberté de conscience et pour la laïcité, pour voter cette belle loi de 1905 séparant l'Eglise et l'Etat, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/ … 10547.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

110

Re: Election présidentielle de 2017

FDL a écrit:

Mais...mais... Les femmes avaient donc le droit de vote en 1905 ?? Sans compter que ceux qui ont voté cette loi ne voulaient justement pas leur accorder le droit de vote car elles étaient considérées comme les créatures des curés ! ABRUTI !!

Micron a écrit:

Lorsque des progressistes ont voulu mener le combat, pour la liberté de conscience et pour la laïcité, pour voter cette belle loi de 1905 séparant l'Eglise et l'Etat, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/ … 10547.html

Mais non, c'est un chiasme. Des hommes de gauche, des femmes de droite.

Micron se taubira-ise. On ne va pas tarder à voir débarquer René Char et Aimé Césaire dans ses discours.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Election présidentielle de 2017

Arken a écrit:

Le problème c'est qu'à force de "dire" bon vent à tout le monde (à tort ou à raison), qui reste-il de bien pour 2017... ?  hmm

+1

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: Election présidentielle de 2017

Je note que la stratégie de Fillon inspirée du playbook sarkozyste est en train de porter ses fruits : le débat public est déporté sur la probité ou non du PNF et non plus sur le fond de l'affaire, à savoir si Mme Fillon a réellement travaillé pour son mari ou non.

En termes de communication c'est finement joué, parce que l'opinion n'allait de toute façon pas acheter la défense inexistante du couple Fillon sur ce point. En revanche, le PNF est facilement attaquable, du moins dans l'opinion publique, parce que c'est une création de Hollande, parce que la gauche est au gouvernement, etc. Les sympathisants de droite vont donc voir dans les pouvoirs exhorbitants du parquet la preuve d'une machination, là où au final il n'y a que l'application d'une procédure pénale que la droite a en grande partie construite et qu'elle n'a jamais contesté.

Ca permettra sûrement à Fillon de consolider sa base et peut-être même d'aller reprendre à Macron (dont les supporters sont très mobiles sur le spectre politique) la seconde place au premier tour. Mais au fond ça renforce l'idée selon laquelle ce qui s'applique au français lambda ne devrait pas s'appliquer à ceux qui les gouvernent, d'un système à deux vitesses. Malgré ses propres affaires Marine Le Pen saura très bien en jouer.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

113

Re: Election présidentielle de 2017

On croit rêver...

Le Gorafi... pardon, Micron a écrit:

Parce que je veux être président, je vous ai compris et je vous aime.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … s-aime.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

114

Re: Election présidentielle de 2017

Continue comme ça, pauvre cloche, tu ne feras même pas 10%.

Le Figaro a écrit:

Colonisation : lui président, Hamon pourrait présenter des «excuses»

«Clairement» opposé à l'emploi de l'expression «crime contre l'humanité», le candidat PS dit refuser toute «concurrence mémorielle». Il réfléchit toutefois à la forme que prendraient ses «regrets» s'il était élu.

Alors qu'Emmanuel Macron est englué dans une vive polémique depuis qu'il a qualifié la colonisation en Algérie de «crime contre l'humanité», Benoît Hamon a lui aussi dénoncé cette période de l'Histoire mais a particulièrement veillé à ne pas reprendre l'expression du leader d'En Marche!. Invité du «Grand Jury» RTL/Le Figaro/LCI ce dimanche, le candidat socialiste a dit s'opposer «clairement» à ce terme.

«Je ne suis pas pour caractériser cela comme (tel). Pourquoi? Parce que président de la République, demain, cela veut donc dire que l'on envisage qu'une Cour pénale internationale puisse juger des Français pour crimes contre l'humanité, d'une part. Et d'autre part que nous hissons cette blessure-là au niveau de la Shoah, du génocide rwandais, du génocide arménien... Et je ne veux pas, moi, rentrer dans une forme de concurrence mémorielle», a-t-il avancé.

Hamon fustige le double-discours de Macron

Toutefois, le député des Yvelines a ajouté qu'il considérait «que la blessure (et) le fardeau qui est celui de la France à l'égard des peuples qu'elle a colonisés et opprimés, est un fardeau qui suppose que l'on exprime publiquement les regrets qui sont ceux de la République à l'égard de (ces) peuples». «Ça peut aller jusqu'à des excuses», a-t-il même dit. Avant de temporiser: «Il faudra exprimer des regrets. Vous parlez d'“excuses”, je verrai si c'est sous cette forme-là que nous devrons adresser nos regrets aux peuples qui sont ceux d'Algérie, de Tunisie, du Maroc et tous les pays qui ont subi la colonisation, mais il me semble que nous devons regarder notre histoire en face.»

Appelant à «regarder notre Histoire en face, pour ce qu'elle a pu avoir de radieux (et) de glorieux, mais aussi pour ce qu'elle a pu avoir de tragique», Benoît Hamon a revendiqué de n'avoir «qu'un discours sur ces questions-là». Contrairement à Emmanuel Macron, dont il ne «comprend pas» la démarche qui consiste à «parler, dans un livre en France, des bienfaits de la colonisation, et de dire que c'est un crime contre l'humanité dans un discours à Alger». «Ça n'est pas très sérieux», a-t-il jugé.

http://www.lefigaro.fr/elections/presid … lgerie.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Je crois qu 'on a atteint une bordélisation de la société française sans précédent  sad

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

116

Re: Election présidentielle de 2017

zaza's birthday a écrit:

Je crois qu 'on a atteint une bordélisation de la société française sans précédent  sad

C'est clair !

117

Re: Election présidentielle de 2017

Arken a écrit:
zaza's birthday a écrit:

Je crois qu 'on a atteint une bordélisation de la société française sans précédent  sad

C'est clair !

Pas mieux. C'est vraiment n'importe quoi en ce moment.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

118

Re: Election présidentielle de 2017

Haha ! Je dois reconnaître que ce billet de Tanguy Pastureau sur cette huître de Bayrou est pas mal, elle m'a fait rire.

http://www.delitdimages.org/bayrou-a-vi … ele-video/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Bouh a écrit:
Arken a écrit:
zaza's birthday a écrit:

Je crois qu 'on a atteint une bordélisation de la société française sans précédent  sad

C'est clair !

Pas mieux. C'est vraiment n'importe quoi en ce moment.

Idem.

Par ailleurs cet article est plutôt intéressant à ce sujet : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article … _3232.html

Je n'ai pas voté pour un grand nombre d'élections (mais quand même, ça fait un peu moins de 10 ans) et pour la première fois j'envisage de voter blanc, après avoir refusé de voter pour la primaire de la droite et du centre et pour la primaire de la "belle alliance". Je ne sais pas si je représente grand chose électoralement parlant, mais il n'y a pas le moindre candidat avec qui je n'ai pas au moins un désaccord majeur, sur fond de grand n'importe quoi.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

120

Re: Election présidentielle de 2017

C'est nul de voter blanc. Moi, au premier tour, je vote Cheminade et au second, Jean-Vincent Placé. J'ai déjà une petite idée de ce à quoi ressemblera mon bulletin de vote.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

121

Re: Election présidentielle de 2017

Ce moment où l'on se rend compte que les seuls à proposer une réelle politique handicap, ce sont Le Pen et Dupont-Gnangnan. Cette présidentielle est magique <3.

https://informations.handicap.fr/art-el … 3-9578.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Barney a écrit:
Bouh a écrit:
Arken a écrit:
zaza's birthday a écrit:

Je crois qu 'on a atteint une bordélisation de la société française sans précédent  sad

C'est clair !

Pas mieux. C'est vraiment n'importe quoi en ce moment.

Idem.

Par ailleurs cet article est plutôt intéressant à ce sujet : http://abonnes.lemonde.fr/idees/article … _3232.html

Je n'ai pas voté pour un grand nombre d'élections (mais quand même, ça fait un peu moins de 10 ans) et pour la première fois j'envisage de voter blanc, après avoir refusé de voter pour la primaire de la droite et du centre et pour la primaire de la "belle alliance". Je ne sais pas si je représente grand chose électoralement parlant, mais il n'y a pas le moindre candidat avec qui je n'ai pas au moins un désaccord majeur, sur fond de grand n'importe quoi.

Je me sens beaucoup moins seule smile et ça fait du bien.

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

123

Re: Election présidentielle de 2017

Oui, ça devient un vrai courant politique majoritaire dans ce pays : les "sans candidat fixe".

Quel tragédie pour notre pays d'en être réduit, à ce stade, à choisir entre de si mauvais candidats.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

124

Re: Election présidentielle de 2017

En l'état actuel des choses, et contrairement au titre manipulateur de la dépêche (son score augmente), Le Pen a de très bonnes chances d'être élue au 2nd tour.

Le Figaro - AFP a écrit:

Sondage: Le Pen largement battue au 2nd tour

Marine Le Pen est toujours largement en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle et son retard par rapport à ses principaux concurrents pour le second tour diminue, selon un sondage OpinionWay-Orpi pour les Echos et Radio Classique publié aujourd'hui.

Créditée de 27% des voix au premier tour, la présidente du Front national gagne un point par rapport à la précédente enquête, publiée vendredi, alors que François Fillon et Emmanuel Macron stagnent derrière elle à 20% d'intentions de vote chacun.

Le candidat du Parti socialiste, Benoît Hamon, est lui aussi stable à 16%, alors que le chef de file de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, perd un point à 12%.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait face à Marine Le Pen par 58-42 (contre 60-40 dans le précédent sondage) et François Fillon par 56-44 (57-43).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

125

Re: Election présidentielle de 2017

Ce qui est sympa avec cette proposition débile, c'est que si elle est mise en application, Yade ne sera jamais autorisée à être candidate.

Atlantico a écrit:

Présidentielle 2017 : Rama Yade propose d'évaluer "l’équilibre psychologique" des candidats

Une pique lancée notamment à Emmanuel Macron…

Emmanuel Macron est-il fou ? Voici la question que s'est posée Rama Yade, la candidate de "La France qui ose", ce matin, sur iTélé. Analysant la semaine de campagne du leader d'En Marche !, - surtout ses propos concernant la colonisation, qualifiée de "crime contre l’humanité" – elle a proposé d'ajouter un critère "psychologique" pour être candidat à l’élection présidentielle.

Macron "n'est pas prêt"

"Au-delà de la transparence financière demandée aux candidats à la présidentielle, au-delà des 500 parrainages requis, notre pays devrait ajouter un autre critère, l’équilibre psychologique.

C’est important. Exactement comme pour les pilotes d’avion, on évalue leur état pour voir s’ils sont en capacité d’être Président", explique l’ancienne secrétaire d’État de Nicolas Sarkozy, ne précisant pas cependant quels seraient les critères de cette évaluation psychologique.

Et quand on demande à Rama Yade si elle sous-entend donc qu’Emmanuel Macron est "fou", elle ne le réfute pas et se contente de souligner ses revirements : "On savait qu’il n’avait pas de programme. Mais on ne peut pas dire le matin que la colonisation est un crime contre l’humanité et s’en excuser le soir. On ne peut pas dire le matin que la Manif pour Tous a été humiliée et le soir être pour la PMA et la GPA", détaille-t-elle, avant de lâcher : "ce candidat n’est pas prêt".

http://www.atlantico.fr/pepites/preside … 1487591873

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

FDL a écrit:

En l'état actuel des choses, et contrairement au titre manipulateur de la dépêche (son score augmente), Le Pen a de très bonnes chances d'être élue au 2nd tour.

C'est un fait, je suis pour ma part très inquiet dans le cas où Fillon passerait au second tour. Je pense qu'une bonne partie de "l'électorat de gauche" (si on peut encore déterminer cette catégorie) ne votera pas pour lui, quelles que soient les conséquences, tant ils se sentent volés par le candidat Fillon.

Mais de toute façon, j'ai la conviction que la vraie élection de 2017 n'est pas la présidentielle mais les législatives. Vu la répartition des intentions de vote à ce stade et compte-tenu de la relative faiblesse de Fillon en ce moment, il est fort possible d'avoir à nouveau une cohabitation. Par ailleurs le scrutin s'annonce plus incertain si Macron arrive à présenter un candidat dans chaque circonscription et que le FN poursuit sa montée. A terme on pourrait même imaginer une absence de majorité claire à l'Assemblée.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

127

Re: Election présidentielle de 2017

Barney a écrit:

C'est un fait, je suis pour ma part très inquiet dans le cas où Fillon passerait au second tour. Je pense qu'une bonne partie de "l'électorat de gauche" (si on peut encore déterminer cette catégorie) ne votera pas pour lui, quelles que soient les conséquences, tant ils se sentent volés par le candidat Fillon.

Idem pour Micron. Il n'aura jamais les suffrages d'une grande partie de la gauche (et d'une grande partie de la droite) qui ne votera jamais pour un ancien banquier de Rothschild.
Le pari serait de laisser gagner Le Pen alors qu'elle n'aura pas de majorité et ne pourra pas gouverner.

Last edited by FDL (20-02-2017 14:21:01)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Je pense honnêtement que voter Macron serait plus facile pour une grande partie de la gauche. Certes il est banquier, et l'électorat Mélenchon ne votera pas plus pour lui qu'il ne votera Fillon.

Et pour être clair, je ne pense pas que Macron ait la moindre supériorité morale face à Fillon, même si les accusations concernant Pénélope étaient avérées - Macron reste un faux candidat, porté par une campagne de pub agressive et sans idées exprimées clairement. Mais c'est justement ça sa force face à Fillon, qui appelle à une austérité assumée radicalement et sur certains sujets qui vont faire peur aux plus démunis (les pauvres, les jeunes, les vieux). Je viens de relire le programme de Fillon sur la sécu, effacé depuis la primaire, très franchement ce n'est pas dans l'identité politique d'une majorité de français et certainement pas dans celle des personnes de gauche. Macron apparaîtra toujours comme plus modéré.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Election présidentielle de 2017

FDL a écrit:

Le pari serait de laisser gagner Le Pen alors qu'elle n'aura pas de majorité et ne pourra pas gouverner.

Ajout : Macron non plus n'aurait très certainement pas de majorité pour gouverner, soit dit en passant. C'est probablement une des raisons pour lesquelles Hamon a intérêt (pour sa propre tronche) à monter fissa dans les sondages, parce que les rapaces du PS seront en embuscade.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

130

Re: Election présidentielle de 2017

La bulle Micron crève enfin. Il était temps.

Le Figaro - AFP a écrit:

Sondage: Fillon double Macron au premier tour

François Fillon, en hausse dans les intentions de vote, doublerait Emmanuel Macron, en forte baisse, et arriverait deuxième au premier tour de l'élection présidentielle, derrière Marine Le Pen, selon un sondage Elabe publié aujourd'hui.

La présidente du Front national reste solidement ancrée en tête, progressant à 27% des intentions de vote (+1,5) si François Bayrou est candidat, ou à 28% (+2) si le président du MoDem ne se présente pas, selon cette enquête réalisée pour BFMTV et L'Express. Le candidat de la droite est crédité de 20% si François Bayrou se présente (21% sans Bayrou), soit un gain de trois points dans les deux cas par rapport à la précédente enquête de cet institut datant des 7 et 8 février.

Affaibli après l'ouverture fin janvier d'une enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de ses proches, François Fillon reprend des couleurs et se qualifie pour le second tour, doublant l'ex-ministre de l'Économie qui recule nettement.Emmanuel Macron, dont la campagne a connu des difficultés notamment après ses propos qualifiant la colonisation de "crime contre l'humanité", se situe à 17% d'intentions de vote dans l'hypothèse d'une candidature Bayrou (18,5% sans Bayrou), chutant de cinq points dans les deux cas.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … r-tour.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

131

Re: Election présidentielle de 2017

Heureuse nouvelle !

Le Figaro a écrit:

Cheminade revendique les 500 parrainages

Le candidat à la présidentielle Jacques Cheminade affirme avoir obtenu 500 promesses de parrainage, le sésame pour se présenter à l'élection. "Nous avons 500 promesses de parrainages sur le papier" a-t-il revendiqué à RTL.fr aujourd'hui.

Après avoir réuni moins de 0,5% des voix aux présidentielles de 1995 et de 2012, le fondateur du parti Solidarité et Progrès entend tenter une nouvelle fois sa chance pour lutter contre ce qu'il appelle le «sérail politique».

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … inages.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

132

Re: Election présidentielle de 2017

Bon il reste 3 solutions pour la Team Sans Candidat Fixe : 1ère solution : Fillon est envoyé en correctionnelle et Juppé revient. 2ème solution : Bayrou se déclare et par miracle, il fait une campagne formidable. 3ème solution : Hollande revient et... euh. Non, rien.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

133

Re: Election présidentielle de 2017

Ces Verts... Toujours aussi opportunistes et félons. Vermine de la politique.

Le Figaro - AFP a écrit:

François de Rugy rejoint Emmanuel Macron

François de Rugy, ex-candidat écologiste à la primaire socialiste élargie où il avait terminé en cinquième position, a annoncé aujourd'hui son soutien à la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle.

"Je m'engage dans cette élection présidentielle au côté d'Emmanuel Macron", a déclaré sur franceinfo le président du Parti écologiste, qui comme tous les candidats à la primaire s'était engagé à soutenir le vainqueur du scrutin, en l'occurrence Benoît Hamon. M. Macron, lui, n'était pas engagé dans cette consultation.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … macron.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

FDL a écrit:

La bulle Micron crève enfin. Il était temps.

Macron est en baisse, c'est indéniable. En revanche les conclusions de l'article du Figaro sur cette enquête d'opinion sont aussi stupides que celles des articles qui prétendaient que Macron était passé devant en premier lieu. Fillon et Macron, dans la quasi-totalité des enquêtes disponibles, se tiennent dans la marge d'erreur. Il est à l'heure actuelle impossible de dire qui des deux se qualifierait au second tour. On crache tout le temps sur les sondages mais généralement les médias qui les relaient en sont responsables.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

135

Re: Election présidentielle de 2017

Terra Nova, premier soutien du FN.

Le Figaro - AFP a écrit:

Terra Nova veut l'instauration de deux jours fériés musulman et juif

Un rapport publié aujourd'hui par la fondation Terra Nova, proche du PS, préconise une représentation de l'islam de France moins centralisée et l'instauration de deux jours fériés, un musulman et un juif, à la place des lundis de Pâques et Pentecôte.

Rédigée par deux membres du think tank, Alain Christnacht et Marc-Olivier Padis, cette étude intitulée "L'émancipation de l'islam de France" constate les limites de la représentation de la deuxième religion française autour du Conseil français du culte musulman (CFCM). "Cette tentative de centralisation a été contre-productive car la représentation de l'islam en France est malmenée par le jeu des Etats étrangers qui gardent la main", écrivent-ils. Selon leur rapport, "une structure nationale de représentation du culte musulman reste nécessaire, pour dialoguer avec les pouvoirs publics" mais elle "doit rester légère".

"On pourrait ainsi envisager de reconstruire le CFCM à partir des conseils régionaux du culte musulman (CRCM), qui sont plus représentatifs de la réalité de l'islam en France et qui ont établi des relations constructives avec les préfectures et les collectivités locales", propose le rapport.

En outre, Terra Nova réveille le serpent de mer de l'instauration de jours fériés juif et musulman à la place de deux lendemains de fêtes chrétiennes (Pâques et Pentecôte). "Pour que toutes les confessions soient traitées à égalité, il convient d'intégrer désormais au moins deux nouvelles dates importantes, le Kippour et l'Aïd el-Kébir, dans le compte des jours fériés, en supprimant les deux lundis qui ne correspondent à aucune solennité particulière", estime le rapport.

Cette évolution, qui a déjà été plusieurs fois proposée, est rejetée par la Conférence des évêques de France sans être réclamée par les organisations musulmanes ou juives. A l'exception de l'UOIF (proche des Frères musulmans), qui souhaiterait que les deux Aïd (el-Fitr et el-Kébir) soient fériés.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

136

Re: Election présidentielle de 2017

Mais... Mais... Les dernières polémiques ne lui ont donc pas suffi, il remet le couvert ? En plus d'être un crétin, ce type est un salaud.

Micron a écrit:

L'art français, je ne l'ai jamais vu.

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/8 … is-vu.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

137

Re: Election présidentielle de 2017

Christophe Barbier hier dans C à vous a écrit:

Macron, c'est le candidat des éduqués. Il lui reste à convaincre le peuple.

Il en apporte la preuve tous les jours...

Last edited by FDL (22-02-2017 14:58:07)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

138

Re: Election présidentielle de 2017

Bayrou... Le cloporte, le minable, le traître ! Grosse limace dégoulinante, vermine, morpion de la politique !
CENTRISTE !

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

139

Re: Election présidentielle de 2017

FUCK LE CENTRISME ! Palsambleu !

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

140

Re: Election présidentielle de 2017

Quand même, Micron est soutenu par une belle équipe de losers : Flanby, Rugy, Bayrou... Ce qui peut se faire de pire en politique.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

141

Re: Election présidentielle de 2017

Fallait pas être plus royaliste que le roi, et voter Juppé. Fallait pas non plus faire bloc autour d'un corrompu comme Fillon qui d'ailleurs est en train de revenir sur ses promesses de réformes. Consternant. Le type a d'ailleurs l'air complètement à côté de sa campagne. Il ne reste que pour tenir la possibilité d'échapper aux juges et la droite suit... 

Et encore toi tu as encore un candidat, moi je n'ai vraiment envie de voter pour aucun d'eux. Quelle gageure ces présidentielles...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

142

Re: Election présidentielle de 2017

Ce Bayrou baveux a réussi l'exploit de me faire tomber d'accord avec Cambadébile. Chapeau.

Cambadébile a écrit:

@bayrou estimait que @EmmanuelMacron était soit un hologramme,soit un homme sous l'influence de l'argent et il le rejoint?Cherchez l'erreur!

https://twitter.com/jccambadelis/status … wsrc%5Etfw

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

143

Re: Election présidentielle de 2017

Macron est un trou noir : c'est une singularité qui aspire tout mais l'on ne sait pas ce qu'il y a dedans.

Et il le peut parce que nous avons la droite et la gauche les plus bêtes du monde.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

144

Re: Election présidentielle de 2017

Et pendant ce temps, au Quartier Général de la non campagne du non-candidat candidat François Fillon qui s'accroche bien... http://www.rtl.fr/actu/politique/affair … 7787372546

Affaire Fillon : François Fillon a retiré Twitter de son téléphone
Selon les informations de "L'Express", le candidat de la droite et du centre a coupé avec les réseaux sociaux.

François Fillon, le 20 mars 2015

Marie-Pierre Haddad

Depuis le début de l'affaire Penelope Fillon, François Fillon a choisi de ne plus regarder son compte Twitter. C'est ce que révèle L'Express, qui raconte que le candidat de la droite et du centre a "retiré l'application Twitter de son téléphone portable. Trop d'insultes, trop de messages violents". L'ancien premier ministre n'a pas envisagé la suppression de son compte mais il confie qu'"à un moment, on a envie de fermer les fenêtres et de faire autre chose".

Cette coupure semble nécessaire pour le candidat. Selon Le Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy a expliqué à des amis que son ancien premier ministre est "complètement paumé (...) Il m'a harcelé de questions sur ce qu'il devait faire. je lui ai dit de saturer l'espace médiatique : une proposition choc chaque jour. Il m'a alors demandé comment couvrir le bruit négatif des juges".

De son côté, François Fillon aurait confié après son rendez-vous avec l'ancien président de la République : "Ça s'est bien passé. On a échangé, c'était utile. Il a quand même l'expérience de ces problèmes avec la justice. Il est disponible pour m'aider dans la campagne mais je ne suis pas sûr d'avoir envie qu'il vienne à mes meetings".

Et à la fin, Macron gagne sur un espace politique auto-vitrifié.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Election présidentielle de 2017

Cette séquence politique qui s'ouvre est géniale pour Macron, c'est sa meilleure porte de sortie de la semaine dernière calamiteuse : il n'a même plus besoin de parler. Il peut juste laisser les lumières du PS/Insoumis dire qu'il est de droite (tout ce que les gens voient c'est que Macron, quelles que soient ses idées, arrive à passer des alliances), laisser l'autre cruche de Marion Maréchal Le Pen dire qu'il est de gauche et laisser Les Républicains taper sur Bayrou. Tout ce petit monde va passer sa semaine à taper sur Macron/Bayrou et c'est exactement ce qu'il veut.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

146

Re: Election présidentielle de 2017

Hahahahahahahahaha
Hahahahahahahahahahahahahahahaha
HAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA


Europe 1 a écrit:

Présidentielle : Jean-Vincent Placé soutient Benoît Hamon

Le secrétaire d'État à la Réforme de l'État affirme que Benoît Hamon a eu "une sincère conversion écologique".

Jean-Vincent Placé, secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État, a assuré jeudi qu'il soutiendrait Benoît Hamon pour la présidentielle, au nom de sa "parole donnée" en votant à la primaire PS élargie, et de la "sincère conversion écologique" du candidat socialiste.

Il avait voté pour Valls. "J'ai décidé, assez logiquement d'ailleurs, de soutenir Benoît Hamon", a déclaré Jean-Vincent Placé sur Sud Radio et Public Sénat, expliquant son engagement dans la primaire de "La Belle alliance populaire", mouvement qu'il avait contribué à lancer en tant que président de l'UDE, avec le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis. "J'ai voté au premier tour de la primaire et au deuxième tour", a rappelé l'élu de l'Essonne, révélant avoir voté pour Manuel Valls. "Il faut être dans le souci de la parole donnée", a-t-il plaidé.

"Une sincère conversion écologique". "Benoît Hamon, et je ne m'attendais pas d'ailleurs à cela de lui il y a quelques années, a eu une sincère conversion écologique", a reconnu le Secrétaire d'État, qui a tout de même noté "une petite difficulté économique et européenne avec Benoît Hamon". Jean-Vincent Placé a salué la position de Benoît Hamon pour une République plus "participative" et "parlementaire", confirmant par ailleurs qu'il serait lui-même candidat dans l'Essonne aux prochaines sénatoriales, même si son investiture par le PS est encore incertaine.

Rassembler "ses amis de la Belle alliance populaire". À propos de l'accord toujours en discussion entre Benoît Hamon et le candidat écologiste Yannick Jadot, Jean-Vincent Placé a dit espérer "qu'il y aura un accord assez rapidement". "On voit d'ailleurs qu'ils commencent à devenir un boulet pour Benoît Hamon parce que ça fait 8 jours qu'ils traînassent pour des discussions de bout de chandelle", a-t-il cependant regretté, appelant Benoît Hamon à commencer par rassembler "ses amis de la Belle alliance populaire". Enfin Jean-Vincent Placé a également appelé le Parti communiste à "assumer ses responsabilités" pour le rassemblement des gauches.

http://www.europe1.fr/politique/preside … on-2985947

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

147

Re: Election présidentielle de 2017

Le Figaro a écrit:

Mathieu Bock-Côté : «Macron, c'est la globalisation et le gauchisme culturel»

FIGAROVOX/CHRONIQUE - Le macronisme est une synthèse de tout ce dont la France veut s'extirper, estime Mathieu Bock-Côté. Pour le sociologue, «le mondialisme à outrance et le gauchisme culturel sont en contradiction avec les aspirations qui viennent des profondeurs du pays».

Mathieu Bock-Côté est docteur en sociologie, chargé de cours aux HEC à Montréal et chroniqueur au Journal de Montréal et à Radio-Canada. Ses travaux portent principalement sur le multiculturalisme, les mutations de la démocratie contemporaine et la question nationale québécoise. Il est l'auteur d' Exercices politiques (VLB éditeur, 2013), de Fin de cycle: aux origines du malaise politique québécois (Boréal, 2012) et de La dénationalisation tranquille (Boréal, 2007). Son dernier livre, Le multiculturalisme comme religion politique, vient de paraître aux éditions du Cerf.

Alors qu'elle se croyait vaincue d'avance, une partie importante de la gauche française s'est prise pendant un temps à rêver d'une victoire surprise avec la candidature d'Emmanuel Macron. On lui prêtait même la capacité de moderniser la gauche, en la délivrant des structures aussi rigides que celles du Parti socialiste, où les figures importantes doivent encore donner, de temps en temps, des gages de fidélité à une forme désuète d'orthodoxie idéologique. Le macronisme serait l'autre nom d'une gauche moderne et libérale, réconciliée avec la mondialisation et s'opposant frontalement à ce qu'il est bien vu d'appeler le repli national.

    La victoire de Benoît Hamon a d'ailleurs confirmé la validité des caricatures les plus sévères du Parti socialiste.

La victoire de Benoît Hamon a d'ailleurs confirmé la validité des caricatures les plus sévères du Parti socialiste, comme si ce dernier, à défaut de se maintenir au pouvoir, se repliait sur sa base la plus étroite, en contemplant dans l'entre-soi militant une utopie régressive. On s'imaginait donc Macron s'imposer au premier tour en laissant de côté une gauche folklorique et en recevant l'appui de cette frange de la droite étrangère au conservatisme, déçue de l'échec d'Alain Juppé. Ce néo-giscardisme annonçant une France enfin heureuse dans la mondialisation car libérée du souvenir de sa gloire perdue n'était pourtant pas étranger au fameux programme de Terra-Nova, prétendant rassembler en une même coalition la France prospère des métropoles et celle des banlieues.

    Les élites mondialisées réduisent la politique à un exercice d'adaptation à un monde en mutation.

Se présentant avec culot comme un candidat antisystème alors qu'il était adoubé par les grands médias, et promettant une révolution sans prendre la peine de donner le programme l'accompagnant, Emmanuel Macron s'est revendiqué d'une pensée complexe, faisant éclater les clivages, alors qu'il ne fait qu'assumer une forme de mondialisme correspondant aux nouveaux clivages engendrés par notre époque. Ses appels répétés à l'innovation, son style à la fois prophétique et managérial, son usage revendiqué de l'anglais pour s'adresser aux Européens, reflète bien la psychologie des élites mondialisées qui réduisent la politique à un exercice d'adaptation à un monde en mutation. On assistait à la grande revanche des élites mondialisées! On aurait tort, pourtant, de ne pas voir son flirt de plus en plus poussé avec la gauche idéologique.

    L'histoire de France ne raconte plus l'histoire d'une nation mais celle d'une population qu'on ne saurait unifier sans faire violence à sa diversité.

Le fondateur d'En marche, on le sait, a d'abord décrété l'inexistence de la culture française. Mais ce qui peut sembler une aberration effrayante aux yeux du commun des mortels est conforme à la vulgate universitaire qui au nom du pluralisme identitaire, fait éclater toute référence possible à la nation. Il n'y a plus d'identité culturelle partagée et d'œuvres exemplaire témoignant du génie d'une civilisation: il n'y a plus qu'un no man's land juridique. L'histoire de France ne raconte plus l'histoire d'une nation mais celle d'une population qu'on ne saurait unifier sans faire violence à sa diversité. À quoi intégrer les immigrés, si la France n'est plus qu'un grand vide? Qu'est-ce que les voyageurs du monde entier viennent chercher en France, si elle n'existe pas?

    Macron s'est aussi permis de nazifier implicitement l'histoire de la colonisation.

Macron s'est aussi permis de nazifier implicitement l'histoire de la colonisation, en l'associant à un crime contre l'humanité. Rares sont ceux qui aujourd'hui, entretiennent une mémoire heureuse de la colonisation, ce qui se comprend. La fameuse pensée complexe est rarement revendiquée en la matière. Mais si plusieurs intellectuels s'étaient déjà permis cette simplification grossière de l'histoire coloniale, aucun homme politique ne s'était permis une formule aussi brutale, qui heurte non seulement de grands pans de la population mais aussi le simple bon sens historique, comme si chaque expérience négative devait être rabattue sur celle des grands crimes du vingtième siècle.

    Chose certaine, Emmanuel Macron adhère sans état d'âme au multiculturalisme.

Plusieurs se sont demandés s'il s'agissait simplement d'une stratégie pour gagner le vote des banlieues. L'immigration massive a constitué dans les banlieues une population qui se sent étrangère à la France et qui répond favorablement à ceux qui entretiennent cette identité victimaire, d'autant qu'elle est cultivée par une mouvance islamiste qui s'oppose à toute forme d'assimilation. Macron avait déjà invité la France à assumer sa part de responsabilité après les attentats de novembre 2015, comme si elle était finalement coupable des crimes dont elle était victime. Chose certaine, il adhère sans état d'âme au multiculturalisme. On peut croire aussi que Macron, au-delà de tout calcul, a témoigné de l'état d'esprit d'une jeunesse qui ne comprend tout simplement plus l'histoire occidentale autrement que dans le langage de la repentance.

    Le libéralisme sociétal et le gauchisme culturel, lorsqu'ils s'accouplent, dynamitent toute forme d'appartenance héritée.

Macron a aussi embrassé les grandes revendications sociétales qui sont aujourd'hui jugées comme des symboles de progrès pour les différentes minorités dans lesquelles la gauche croit trouver les nouvelles catégories sociales à émanciper. C'est une forme de libéralisme sociétal décomplexé qui prétend toujours étendre les droits de l'individu en le détachant de tout ancrage anthropologique. On chante la souveraineté de l'individu: à terme, il devrait pouvoir circuler librement à travers le monde en connaissant autant de mue identitaire qu'il le voudra, comme s'il n'était rien d'autre qu'un nomade flottant dans un monde sans le moindre point fixe. Le libéralisme sociétal et le gauchisme culturel, lorsqu'ils s'accouplent, dynamitent toute forme d'appartenance héritée.

On ne saurait jouer au devin et annoncer qui remportera la présidentielle de 2017. Mais une chose semble à peu près certaine: c'est une forte poussée conservatrice qui s'est fait sentir en France depuis près de cinq ans, et pour peu qu'on s'intéresse à ses origines intellectuelles et politiques, on constatera qu'elle s'enracine dans un malaise par rapport à l'hypermodernité qui s'est déployé sur près de deux décennies. Le macronisme semble être une synthèse de tout ce dont la France veut s'extirper. Le mondialisme à outrance et le gauchisme culturel sont en contradiction avec les aspirations qui semblent venir des profondeurs du pays. Pour cela, certains voient déjà la candidature de Macron se désintégrer. Ce n'est pas inimaginable. Il serait étrange que la France reconnaisse un sauveur dans un homme qui finalement, semble la dédaigner.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … lturel.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle de 2017

Greg, tu as des commentaires sur le cadrage économique de Macron ? Il me semble que c'est un peu du Hollande/Valls dans le texte non ? A la différence de Hollande cela dit, c'est annoncé dès la campagne.

Last edited by Barney (24-02-2017 12:22:13)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

149

Re: Election présidentielle de 2017

Diantre, l'autre cruche de NKM à la Culture... Misère.
Et comment a-t-on pu penser une seconde à l'infâme Lagarde ? Qu'on lui donne les Anciens combattants. Et encore, c’est trop d'honneur pour lui et une insulte aux soldats.

Le Point a écrit:

Les ministres de François Fillon seront...
Autour du candidat LR, la morosité fait désormais place à la confiance. Témoin, la guéguerre des postes ministériels a déjà commencé.

C'est le signe que la confiance est revenue chez Les Républicains : la guerre de positionnement pour les postes ministériels a déjà commencé. François Fillon a promis de publier d'ici au premier tour de la présidentielle les noms des quatre ou cinq titulaires des postes-clés. Nicolas Sarkozy et Gérard Larcher ont, semble-t-il, obtenu gain de cause afin que François Baroin soit le prochain Premier ministre en cas de victoire.

Dans ce cas, Bruno Retailleau, en compétition pour Matignon, se verrait offrir un joli lot de consolation en devenant ministre de l'Intérieur. Mais Xavier Bertrand n'a pas dit son dernier mot pour Matignon... "Il y a tout un jeu de placements en ce moment autour de Fillon qui est assez drôle à observer", note-t-on dans l'entourage du candidat.

Problème : François Fillon a réitéré qu'il instaurerait la parité au sein de son gouvernement. "Il y a trop de mecs ! On cherche des femmes d'un bon niveau", glissent les fillonistes du premier cercle. Valérie Pécresse, l'une des figures féminines des Républicains, ne semble pas faire partie de la short-list du candidat Fillon... En revanche, Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait se voir attribuer un portefeuille. Elle était intéressée par la Défense mais il semble plutôt qu'on la destine à la Culture... Sans doute son côté "bobo" pour rassurer les artistes. On pense aussi à Virginie Calmels, qui pourrait se voir attribuer un ministère "Économie numérique et Innovation".

Pour la défense, Fillon cherche un poids lourd qui rassure. Jean-Pierre Raffarin, qui a surpris Fillon par la vigueur de sa défense face au Penelopegate, pourrait se voir proposer ce ministère-clé. Il ne fait plus aucun doute que Bruno Le Maire prendra en charge les Affaires étrangères. Il a imposé de prendre à ses côtés Yves Jego comme secrétaire d'État chargé de la francophonie.

À Bercy, c'est un tandem qui se profile : Éric Woerth pour les Finances et l'Économie et Gilles Carrez au Budget. La compétence de ce dernier est indiscutable et saluée jusque dans les rangs socialistes. Mais cela fait encore beaucoup trop d'hommes ! Isabelle Le Callenec et la sénatrice Caroline Cayeux auront forcément un maroquin, mais lequel ? Tout comme Valérie Boyer, qu'il faudra bien récompenser pour sa fidélité.

Les Républicains doivent aussi faire une place à leurs partenaires de l'UDI. Jean-Christophe Lagarde, son président, devrait faire partie de l'équipe gouvernementale. Certains avaient pensé à lui pour le ministère du Travail et les Affaires sociales, mais il n'en veut pas. Ce poste ne l'intéresse pas...

À la Santé, Jean Leonetti, le juppéiste spécialiste des questions de santé, tient la corde. Il a joué un rôle majeur dans la nouvelle mouture du programme santé de François Fillon. Sa caution est rassurante sur une question qui a valu au candidat Fillon une volée de bois vert. Certains pensent que le candidat Fillon a renoncé à faire appel à la société civile, ce qui le priverait des compétences d'Henri de Castries, l'ancien patron d'Axa. "Il y aura des réprésentants de la société civile, réaffirme François Fillon au Point. Je n'écarte personne dans cet état d'esprit."

Enfin, les postes hors gouvernement sont tout aussi convoités. Christian Jacob, l'actuel président du groupe LR à l'Assemblée nationale, vise le perchoir. Pour le remplacer à la présidence du groupe, Jean-François Lamour est le mieux placé. Enfin, si Fillon entre à l'Élysée, deux hommes sont en concurrence pour le secrétariat général : Jérôme Chartier et Patrick Stefanini. "Des spéculations", lâche François Fillon.

http://www.lepoint.fr/politique/emmanue … 9_1897.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

150

Re: Election présidentielle de 2017

Et Woerth aux Finances, la blague...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)