Topic: L'affaire Cahuzac

Oh le bel évadé fiscal que voilà ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Savoureux. 

Le Figaro a écrit:

Le compte suisse du ministre Cahuzac

Le ministre du budget, Jérôme Cahuzac, a détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève, affirme aujourd'hui Mediapart. Ce compte a été formellement clos par le socialiste début 2010, quelques jours avant qu’il ne devienne président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, poursuit le site internet. Les avoirs auraient été ensuite déplacés vers un autre paradis fiscal, en Asie, selon des sources informées de l’opération.

Chirurgien spécialisé dans les implants capillaires, Jérôme Cahuzac est ministre du budget du gouvernement Ayrault depuis le mois de mai dernier, après avoir été député socialiste et maire de la petite commune de Villeneuve-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne.

Chargé d’appliquer la rigueur budgétaire dans les ministères, il symbolise quelques-uns des aspects les plus impopulaires de la politique économique voulue par le nouveau pouvoir socialiste. Il dit notamment vouloir faire de la lutte contre la "fraude et l'optimisation fiscale" un axe prioritaire de son action gouvernementale.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Marrant, Le Figaro qui reprend les articles de Mediapart... quand ils concernent un socialiste.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Autant ne plus s'emmerder des preuves à notre époque.

M'enfin bon.

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

Oh le bel évadé fiscal que voilà ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Savoureux. 

Le Figaro a écrit:

Le compte suisse du ministre Cahuzac

Le ministre du budget, Jérôme Cahuzac, a détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève, affirme aujourd'hui Mediapart. Ce compte a été formellement clos par le socialiste début 2010, quelques jours avant qu’il ne devienne président de la commission des finances de l’Assemblée nationale, poursuit le site internet. Les avoirs auraient été ensuite déplacés vers un autre paradis fiscal, en Asie, selon des sources informées de l’opération.

Chirurgien spécialisé dans les implants capillaires, Jérôme Cahuzac est ministre du budget du gouvernement Ayrault depuis le mois de mai dernier, après avoir été député socialiste et maire de la petite commune de Villeneuve-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne.

Chargé d’appliquer la rigueur budgétaire dans les ministères, il symbolise quelques-uns des aspects les plus impopulaires de la politique économique voulue par le nouveau pouvoir socialiste. Il dit notamment vouloir faire de la lutte contre la "fraude et l'optimisation fiscale" un axe prioritaire de son action gouvernementale.

documentaire sur les méthodes dignes de services secrets des commerciaux d’UBS (Canal+ Spécial Investigation).

Re: L'affaire Cahuzac

Coke a écrit:

Autant ne plus s'emmerder des preuves à notre époque.

Bienvenue dans la vie de Sarkozy.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: L'affaire Cahuzac

Bouh a écrit:
Coke a écrit:

Autant ne plus s'emmerder des preuves à notre époque.

Bienvenue dans la vie de Sarkozy.

Différence étant qu'il y a des enquêtes d'ouvertes dans lesquelles il est cité.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Rayan a écrit:
Bouh a écrit:
Coke a écrit:

Autant ne plus s'emmerder des preuves à notre époque.

Bienvenue dans la vie de Sarkozy.

Différence étant qu'il y a des enquêtes d'ouvertes dans lesquelles il est cité.

Rien ne dit qu'ils ne vont pas en ouvrir dans le cas de Cahuzac. Patience.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Je n'ai pas entendu de magistrat à ce sujet mais si c'est le cas, naturellement, j'attendrai avec impatience de savoir de quoi il en retourne vraiment.
Mais c'est vrai que dans la "démocratie médiatique", la présomption d'innocence et, de manière générale, la recherche de la vérité, ne sont pas les valeurs cardinales. Que Cahuzac soit coupable ou non, son image pâtira beaucoup de cette affaire.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

Oh le bel évadé fiscal que voilà ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Savoureux.

Marrant comment alors que certains se sont assis sur la présomption d'innocence depuis 2002 au moins, exploitant politiquement la totalité des soupçons qui pouvaient peser sur un tel ou un tel, retrouvent tout à coup des vertus à la présomption d'innocence... Tartufes!

Quant à Cahuzac, sans vouloir faire une attaque ad hominem, il est assez certain que quand l'on choisit chirurgie esthétique comme spécialité, on ne le fait pas réellement pour la grandeur de la médecine et le serment d'Hippocrate.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'affaire Cahuzac

Rayan a écrit:

Jla recherche de la vérité, ne sont pas les valeurs cardinales.

C'est sûr que Mediapart, leur but, c'est de sortir des mensonges, c'est d'ailleurs leur fond de commerce et comme ce sont des barbares, ils se foutent de leur crédibilité (sarcasm)...

C'est marrant, les socialos ne critiquaient pas Mediapart quand ils enquêtaient sur Takkiedinne et l'affaire Karachi ou Bettencourt...
Ca vous fait mal que votre copain Plenel soit plus journaliste que gauch(iste) ?

Last edited by Free French (05-12-2012 14:32:34)

11

Re: L'affaire Cahuzac

sabaidee a écrit:
FDL a écrit:

Oh le bel évadé fiscal que voilà ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Savoureux.

Marrant comment alors que certains se sont assis sur la présomption d'innocence depuis 2002 au moins, exploitant politiquement la totalité des soupçons qui pouvaient peser sur un tel ou un tel, retrouvent tout à coup des vertus à la présomption d'innocence... Tartufes!

Quant à Cahuzac, sans vouloir faire une attaque ad hominem, il est assez certain que quand l'on choisit chirurgie esthétique comme spécialité, on ne le fait pas réellement pour la grandeur de la médecine et le serment d'Hippocrate.

D'autant plus que disposer d'un compte à l'étranger pour quelqu'un d'aussi aisé que Cahuzac, qui possède entre autres un 300m2 dans le XVIème et plusieurs Rolex (enfin ça, c'était avant son cambriolage), ne m'apparaitrait pas si saugrenu que ça. ;)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Je ne comprends pas du tout ton agressivité soudaine, FF.

Plenel fait son boulot et je le salue pour cela. Je ne remets certainement pas en question le professionnalisme de Mediapart (Le Figaro qui se contente de reprendre, c'est une autre question).

Je n'ai pas parlé de Mediapart en particulier mais d'une "démocratie médiatique" (je travaille sur le sujet, donc je pense être légitime à m'exprimer dessus) dans laquelle les politiques étaient discrédités sans égard à ce qui est vrai ou faux.

Donc s'il en était vraiment besoin, je réaffirme que Cahuzac sera plombé par cette histoire, que les faits soient prouvés ou non.

Sur le fond de l'affaire, je n'ai pas de boule de cristal. Si certains ici en ont, je vous prie de bien vouloir m'en faire parvenir.

Si Cahuzac est un jour condamné, je serai le premier à lui cracher dessus comme j'ai craché sur Hortefeux lorsqu'il a été condamné pour injure raciale par exemple. wink

Last edited by Rayan (05-12-2012 17:34:24)

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Rayan a écrit:

Si Cahuzac est un jour condamné, je serai le premier à lui cracher dessus comme j'ai craché sur Hortefeux lorsqu'il a été condamné pour injure raciale par exemple. wink

...avant d'être finalement et définitivement relaxé en appel, puis en cassation il ya quelques jours (si je ne m'abuse).

Foutue présomption d'innocence, pas facile.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

14

Re: L'affaire Cahuzac

Cokillette, toi qui voulais une preuve, en voici une :

Cahuzac: Mediapart publie une conversation
lefigaro.fr, 05/12/2012 | Mise à jour 19:38
Le site internet Mediapart vient de publier des extraits de l?écoute téléphonique (lien payant) qui lui ont permis d?affirmer que Jérôme Cahuzac avait un compte caché en Suisse.

A la fin de l?année 2000, le ministre rappelle sans le faire exprès quelqu?un qu?il avait eu plus tôt au téléphone, alors qu?il est en pleine conversation avec une autre personne, un chargé d?affaires. Le répondeur téléphonique enregistre des propos de Cahuzac à propos d?un compte en Suisse, à l?UBS.

Après la publication des premiers éléments de l?enquête de Mediapart hier, Jérôme Cahuzac avait vigoureusement démenti ces accusations qu?il avait qualifiées de « délirantes ». Le site internet a donc décidé de publier le contenu de ces aveux involontaires.

La conversation dure environ quatre minutes. Il est 15 h 37. L?homme qui commence à parler n?est pas Jérôme Cahuzac et ses mots sont parfois inaudibles. On comprend malgré tout qu?il est question d?argent. Puis Cahuzac se met à parler à son tour. Sa voix est authentifiée par le détenteur de l?enregistrement qui a déclaré porter cette information comme un « poids » depuis douze ans. Il pense aujourd?hui à aller voir un juge.

Au bout d?une minute et quarante secondes d?échange, Cahuzac lâche : « Moi, ce qui m?embête, c?est que j?ai toujours un compte ouvert à l?UBS, mais il n'y plus rien là-bas, non? La seule façon de le fermer, c?est d?y aller ? ».

Tout au long de la conversation, le député socialiste semble contrarié à l?idée de devoir se rendre en Suisse pour faire disparaître son nom des fichiers de l?UBS. « Il faut ma signature (?) C?est extrêmement chiant. Il faut y aller, moi je ne peux pas y aller, je vois pas comment faire », chuchote-t-il. Il ajoute : « Ça me fait chier d?avoir un compte ouvert là-bas, l?UBS c?est quand même pas forcément la plus planquée des banques. »

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Bien vu la publication de l'enregistrement. Ça peut renforcer les soupçons (et ça les renforce), mais ce ne sera réellement une preuve que lorsque ce sera produit devant un juge pénal. Pour l'instant, ce sont allégations (aussi convaincantes qu'elles puissent être d'ailleurs !).

Mea culpa sur Hortefeux, je n'avais pas suivi l'affaire en appel et cass.

Mais je crois que vous n'avez pas tout à fait compris - et c'est sans doute de ma faute - le sens de mes messages. Loin de moi l'idée de défendre l'homme Cahuzac que je ne connais absolument pas. Ni de taper sur les journalistes de Mediapart qui font honneur à leur profession, contrairement à une grande partie de la presse écrite et audiovisuelle. Seulement de savoir raison garder tant qu'une procédure n'aura pas été ouverte sur le plan pénal. C'est toujours facile de dire qui a tort et qui a raison par blog ou émission interposée. Devant un juge, c'est autre chose (et j'en sais quelque chose, le droit est ma discipline de formation).

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

16

Re: L'affaire Cahuzac

En tout cas, ce n'est pas moi qui te jetterai la pierre, Rayan. Tu écris des messages sensés (quand tu ne t'emportes pas ;) ) et intéressants et tu es l'un des rares "pro-gouvernement" à conserver un regard critique. Au moins, tu ne fais pas de porte-parolat comme certains qui se reconnaîtront. Donc reste comme ça. :)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Disons qu'on n'a pas tous les mêmes parcours. Je suis de la fac avant d'être science piste. J'ai une formation très... rigoriste, scientifique puis juridique. Donc ça pousse à prendre un certain nombre de choses avec du recul et des pincettes. D'autres ont des engagements militants plus anciens que le mien. Chacun son parcours et ses convictions, sa sensibilité...

Sur le fond : La présomption d'innocence, c'est un peu comme pour la peine de mort, souvent les mecs sont coupables. Mais une fois de temps en temps, il y a un innocent qu'on fusille dans les médias. Je ne sais pas si Cahuzac l'est et franchement j'ai des doutes (on est bien d'accord que ça colle avec le personnage, le parcours, etc). Mais s'il se trouve qu'il est innocent, c'est dégueulasse ce qui se dit depuis 2 jours dans les médias et dans les discussions "IRL". Donc ça m'invite à prendre des pincettes.

Ci-joint l'article intégral de Mediapart avec les fameux enregistrements :

http://www.mediapart.fr/article/offert/ … 44a72690d2

EDIT : Mais je reconnais bien que Sarkozy, Woerth & co ont en pris plein la tronche ces 5 dernières années. Le seul hic avec Sarkozy, c'était l'immunité présidentielle qui me pose un très gros problème juridique, politique et moral. Pour le reste, c'est jugé ou en cours. Donc rien à redire.

Last edited by Rayan (05-12-2012 21:45:30)

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Vous avez écouté l'enregistrement ? Perso', je trouve pas que ça ressemble à la voix de Cahuzac (a priori en tout cas).

Re: L'affaire Cahuzac

C'est pour ça que je l'ai mis en ligne, on ne reconnaît rien selon moi mais les experts diront leur vérité...

En tout cas, je dois saluer l'attitude de Le Maire, Morin and co sur cette affaire.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

20

Re: L'affaire Cahuzac

Ça me paraîtrait quand même énorme qu'ils aient fabriqué cet enregistrement ou qu'ils l'aient attribué à Cahuzac en sachant que ce n'est pas lui. Ils ne sont pas idiots, ils savent très bien quels risques ils encourent s'ils font ça. Dans le cas contraire, ce serait très grave et toute la profession de journaliste serait déconsidérée.
Mais attendons de voir, oui.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

21

Re: L'affaire Cahuzac

Des détails intéressants sur Rémy Garnier (peut-être qu'on devrait créer un nouveau thread) :

Libération a écrit:

L'étonnante histoire de «Columbo» et Cahuzac

Rémy Garnier, ancien vérificateur fiscal d'Agen, avait le premier mentionné un éventuel compte suisse de Jérôme Cahuzac en 2008. Sans rien nier du passif qui l'oppose à l'actuel ministre du budget, il se défend d'être à l'origine de l'affaire.

Quel rôle a donc joué le «Columbo d’Agen» dans l’affaire Cahuzac, accusé d’avoir détenu un compte en suisse pendant de longues années ? Depuis deux jours, Rémy Garnier, ex-vérificateur fiscal en retraite depuis juillet 2010, est présenté comme le principal accusateur de l’affaire. Il est celui qui, aux dires de Médiapart, a fait état pour la première fois d’un supposé compte suisse du ministre. «L’existence du compte secret de M. Cahuzac avait été évoquée dès le mois de juin 2008 par un agent du fisc du Sud-Ouest, Rémy Garnier, dans un mémoire adressé à sa hiérarchie», écrivait le site d’information dans son premier article, citant largement ledit mémoire.


Dans les 24 heures qui ont suivi la publication, Garnier a été la cible principale de la contre-offensive menée par le ministre. «Qu’un inspecteur des impôts à la retraite, en délicatesse avec son administration depuis plus d’une dizaine d’années, ait pu écrire, à un moment, des éléments portant insinuations, dénonciations, dont il reconnait lui-même ne pas avoir le début d’une preuve, ne saurait constituer… une preuve. Qu’il se soit senti désavoué, blessé et par la suite déshonoré dans l’exercice de ses fonctions, je peux en convenir. Mais en aucun cas, ceci ne peut être qualifié de preuve matérielle», écrivait hier soir Cahuzac sur son blog.

«Tout pourrait faire croire que je suis dans la vengeance»

Rémy Garnier lui même en convient : son profil le désigne comme un parfait détonateur de l’affaire, et pas simplement pour la rédaction du rapport sur Cahuzac en 2008. N’est-ce pas une intervention de Jérôme Cahuzac, voilà douze ans, qui se trouve être à l'origine des déboires qui ont opposé Garnier à son administration jusqu'à sa retraite? Garnier n'a-t-il pas enquêté, quelques années plus tard, sur le profil fiscal de Jerôme Cahuzac, violant le règlement? Et surtout, l’ancien limier du fisc n’a-t-il pas vu récemment le ministre, fin octobre, pour lui demander une réhabilitation... sans obtenir gain de cause, quelques semaines, donc avant que n'éclate le scandale? «Tout pourrait faire croire que je suis dans la vengeance», reconnaît Rémy Garnier. Bombardé de coups de fils des journalistes depuis le début de l'affaire, Garnier, qui se dit lessivé, s'est longuement entretenu avec Libération. Il affirme n'être à l'origine de rien. Tout en détaillant sa version de l'étonnante histoire qui le lie -et l'oppose- à l'actuel ministre du Budget depuis une dizaine d'années.

Entre Garnier et Cahuzac, le début de l’histoire remonte à 1999. Sur la base des investigations de Garnier, alors vérificateur fiscal à la brigade d’Agen, un redressement fiscal conséquent (3 millions de francs de l'époque - 450000 euros -) est notifié à France Prune, coopérative lot-et-garonnaise qui règne alors sur le pruneau français. Sur intervention de Jérôme Cahuzac, maire de Villeneuve-sur-Lot, le ministre du Budget de l'époque, Christian Sautter, enterre l’affaire. Jérôme Cahuzac s’ expliquera par la suite sur son intervention, selon Sud Ouest qui cite l’actuel ministre : «Je suis intervenu parce que la question de survie de la coopérative m’a convaincu.»

«A partir de là, j’ai été placardisé»

Mais les choses n’en restent pas là. Rémy Garnier, à qui sa réputation de limier d'exception avait valu le surnom de Columbo, maintient ses accusations, qui lui reviennent comme un boomerang dans la figure une grosse année plus tard. Déssaisi de ses dossiers, il entame une descente aux enfers professionnelle dont il ne sortira jamais.«A partir de là, j’ai été placardisé. J’ai passé trois ans au service du contentieux, puis un an aux domaines, avant un nouvel emploi fictif à la la programmation du contrôle fiscal, à partir de 2006, à Agen. Ma direction, à Bordeaux, ne me fournissait aucune mission, j'étais totalement sous-alimenté en travail.»

C’est à cette époque, raconte-t-il, qu’il reçoit une information d’un «aviseur anonyme» - qui lui affirme que Jérôme Cahuzac détient depuis plusieurs années un compte en Suisse. Rémy Garnier fait ses recherches sur le serveur interne «Adonis», permettant d’accéder aux dossiers des contribuables. Une démarche encadrée par les réglements, très sourcilleux sur le fait que les dossiers personnels ne doivent être consultés que quand cela est nécessaire à la mission de l’agent. Rémy Garnier, reconnaît aujourd’hui «un petit dérapage», mais jure ses grands dieux que sa recherche ne répondait à aucun souci de représaille. «On me donne des infos, et il s’avère par hasard que cela concerne Jérôme Cahuzac. Moi, je n’avais aucune rancoeur contre lui à l'époque. Il avait fait son boulot d'élu local dans l'affaire France Prune, même si par la suite il aurait pu intercédé en ma faveur comme député après les premières sanctions dont j’avais fait l’objet». Pour sa direction, Garnier a franchi la ligne jaune, d’autant que ses recherche sur Adonis ont aussi concerné... des supérieurs hiérarchiques avec qui il était en bisbille. «Je ne regrette rien de cela. Pour m’abattre, eux avaient enquêté en vain sur mes frais de déplacements...» Il est mis en cause pour s'être servi des fichiers dans un but personnel.

C’est alors qu’il constitue à l’adresse de sa hierarchie un mémoire de défense pour justifier son utilisation hors des clous de l’outil informatique du fisc. C’est le document que cite Médiapart. Garnier affirme à Libération qu'il l'avait nourri d'éléments fournis par l’informateur anonyme, et des quelques points soulevés en consultant le dossier fiscal de l'élu. On y trouve donc la fameuse mention d'un compte suisse, ainsi que des affirmations selon lesquelles Jérôme Cahuzac serait propriétaire de deux propriétés, à Marrakech, et à la Baule. Des données que la défense de Cahuzac s'est fait un plaisir de tailler en pièce, hier. «Il y avait sûrement des choses fausses dedans, affirme sans gêne Garnier. Concernant les propriétés à Marrakech ou à la Baule, qui probablement n’existent pas, j’utilisais le conditionnel. Je n'ai pas affirmé avoir de preuves. Mais il y avait des enjeux financiers qui me semblaient nécessiter une enquête».

Garnier demande un enquête fiscale approfondie (ESFP, pour examen de situation fiscale personnelle, dans le jargon). Au lieu de quoi il écope d’un avertissement disciplinaire qui plombe encore, si besoin était, sa situation professionnelle. Il y voit une nouvelle injustice. «Nombre d’agents ont été seulement avertis pour des faits similaires. Moi j’ai été directement sanctionné.»

Quête de réhabilitation

L'avertissement a occasionné l'ouverture d'un nouveau front procédural. Un énième. Car ces dernières années, Rémy Garnier a bataillé devant quantité de juridictions pour «défendre son honneur». Accusé en 2005 d'outrage envers deux supérieurs, il est condamné en 2008 avant d'être blanchi par la Cour de cassation en 2011. Insuffisant. Car Garnier demande aujourd’hui 600 000 euros d’indemnités devant le tribunal administratif de Bordeaux au titre de la carrière qu’il aurait pu avoir, mais aussi l'annulation de l'avertissement reçu suite à ses consultations du serveur Adonis.

Dans sa quête de réhabilitation, Garnier a également beaucoup cherché, toujours en vain, le secours de sa tutelle, prenant fréquemment la plume pour écrire aux ministres du budget qui se sont succédé ces dernières années afin d' obtenir une intervention de leur part. François Baroin, Eric Woerth et Valérie Pécresse ont reçu ses courriers... avant que Garnier ne retrouve Jérôme Cahuzac. Le 8 mai dernier, deux jours après l'élection de François Hollande, Pécresse, sur le départ, était destinataire d'une ultime lettre. Selon Sud Ouest qui racontait récemment l'anecdote, Garnier demande à la ministre de faire suivre la requête à son successeur. La lettre se termine par ces mots : «par un caprice de l’histoire, il se nommera peut-être Jérôme Cahuzac». Ce qui advint. Situation saugrenue : c’est donc auprès de Cahuzac, agent indirect de sa chute, puis objet de ses investigations buissonières, que Garnier va désormais demander sa réhabilitation.

Lors de la campagne des législatives, Rémy Garnier croise une première fois Jérôme Cahuzac à l'occasion d’une réunion publique à Laroque-Thimbaut. Suivront une rencontre avec un proche de Cahuzac, puis enfin avec le ministre lui même. Celle ci s’est tenue le 26 octobre dernier, en mairie de Villeneuve-sur-Lot, comme le confirme l’entourage de Cahuzac. «Trente minutes très courtoises», dit Garnier. D'autant plus courtoises que d'après les deux parties, Cahuzac, s'il avait en mémoire les suites que l'affaire France Prune avait entraîné pour Garnier, ignorait en revanche l'existence du dossier rédigé sur son compte par l'agent du fisc en 2008. Un dossier dont il ne prendra connaissance, selon l'entourage du ministre, que mardi soir. Durant l'entretien, il ne fut donc question à aucun moment du compte en Suisse supposé de Jérôme Cahuzac, mais uniquement de la guérilla opposant depuis dix ans l'agent du fisc à son administration, et une éventuelle intervention du ministre. «Le ministre a reconnu la justesse de mon combat, il a reconnu que je gagnerai sans doute, mais m’a dit qu’il n’interviendrait pas», assure Rémy Garnier.

«Une intervention politique ne saurait laver l’honneur d’un homme»

L’entourage de Cahuzac donne une version approchante de la teneur de l'échange: «Jérôme Cahuzac lui a expliqué qu’il ne pourrait intervenir personnellement dans une affaire gérée par son administration, et qu’une intervention politique ne saurait laver l’honneur d’un homme». Garnier reconnaît qu’il est sorti en colère. «Je demandais l'annulation des procédures et une transaction. 100 000 euros et la mise en place d’un statut protégeant les vérificateurs du fisc m’auraient suffi». Une colère devient rage quand, affirme-t-il, il apprend quelques jours plus tard que l’administration fiscale a déposé deux mémoires en défense auprès de la cour d’appel administrative et du tribunal administratif de Bordeaux  dans les deux procédures dans lesquelles il se débat pour annuler son avertissement et obtenir des indemnités.

La rage ne l'avait pas quitté, quelques semaines plus tard, après qu'avait éclaté l'affaire Cahuzac. Au micro d'Europe 1, qui a obtenu sa première réaction, Rémy Garnier a déclaré : «Je considère que la parole d’un ministre a perdu tout crédit à partir du moment où il soutient sciemment les éléments les plus corrompus de son administration. Moi, je suis victime de l’omerta. Depuis de nombreuses années, l’administration fait barrage. Pour moi, M. Cahuzac n’a plus aucune crédibilité. C’est tout ce que j’ai à dire pour l’instant.»

A Libération, Rémy Garnier a répété que son combat personnel, pas plus que sa dernière entrevue infuctueuse avec le ministre du budget, n'étaient à l'origine des «révélations» de Médiapart.  Sans aller jusqu'à faire mine de les déplorer pour autant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Peut-être est-ce simplement un whistleblower qui a raison !

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: L'affaire Cahuzac

Arf...

Cahu est victime d'un timbré du fisc assoiffé de redressements en tout genre, si timbré que son administration l'a placardisé. Ce mec me fait un peu l'effet du commissaire zélé de la STASI ou du NKVD, toutes proportions gardées...

Après on a quoi ? Un enregistrement inauthentifiable qui a plus de 12 ans et qui proviendrait d'un portable mal éteint (si l'on comprend bien)... Pour rappel, la prescription fiscale, c'est 3, 6 voire 10 ans pour les faits les plus graves...

C'est juste de la pure diffamation, dont on se demande d'où elle vient, et comment médiapart a pu se faire manipuler de la sorte.

Last edited by OneAgain (06-12-2012 11:42:29)

Re: L'affaire Cahuzac

En revanche, sur Ulcos, il semble bien que Montebourg avait raison....

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Des news sur Cahuzac (de plus en plus LOL cette histoire) :

http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/07 … lp00000003

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

26

Re: L'affaire Cahuzac

Décidément...

Le Figaro a écrit:

Le volet privé de l'affaire Cahuzac

Le ministre du Budget est en pleine instance de divorce, selon Le JDD. Cette dernière aurait fait suivre son mari par des détectives prives pendant l'hiver dernier et l'un d'entre eux aurait rencontré l'agent du fisc au cœur de l'enquête de Mediapart.

L'affaire Cahuzac prendrait-elle une tournure privée? Selon Le Journal du Dimanche, le ministre du Budget, accusé par Mediapart d'avoir eu un compte en Suisse, est en pleine instance de divorce de son épouse, Patricia. L'arrivée d'un troisième personnage vient compliquer encore plus cet imbroglio politico-médiatique. Il s'agit de l'avocate de Patricia Cahuzac, qui n'est autre que la sœur du président contesté de l'UMP Jean-François Copé, Me Isabelle Copé, elle-même soupçonnée d'avoir ouvert un compte en Suisse en 2005. Si celle-ci a décliné tout commentaire, Le JDD révèle que Patricia Cahuzac a fait suivre son mari par plusieurs détectives privés, au cours de l'hiver 2011.

C'est là que le supposé compte helvète du ministre fait irruption. Un enquêteur aurait notamment rencontré en octobre dernier Rémy Garnier, l'ancien agent du fisc qui se trouve au cœur de l'enquête de Mediapart . Mais l'un de ces fins limiers, mandatés par Patricia Cahuzac, dément avoir enquêté sur un compte caché du socialiste dans le cadre de la procédure de divorce.

Un litige financier opposerait par ailleurs actuellement les deux époux, associés dans la clinique capillaire qu'ils ont montée en 1996. Il porterait sur l'appartement de l'avenue de Breteuil, à Paris, que Patricia Cahuzac a récupéré. Selon l'entourage du ministre, Jérôme Cahuzac aurait cédé à sa femme ce qui concerne la clinique, mais souhaitait trouver un accord sur leur domicile. Or, celui-ci aurait découvert récemment que son épouse avait transféré la clinique dans leur ancien appartement. «Le divorce devra régler la question de l'avenue de Breteuil», confirme l'avocat du ministre, tout en se disant certain que Patricia Cahuzac «n'a rien à voir avec cette histoire de compte suisse». L'avenir le dira.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Bouh a écrit:
Rayan a écrit:

Si Cahuzac est un jour condamné, je serai le premier à lui cracher dessus comme j'ai craché sur Hortefeux lorsqu'il a été condamné pour injure raciale par exemple. wink

...avant d'être finalement et définitivement relaxé en appel, puis en cassation il ya quelques jours (si je ne m'abuse).

Foutue présomption d'innocence, pas facile.

La faute à la présomption d'innocence ou bien la faute à la cour de cassation, la même qui avait acquitté Bruno Gollnish malgré un dossier de l'accusation en béton? Des acquittements qui profitent toujours à la droite, suffit de regarder qui a nommé les magistrats...

Par contre chapeau au conseil constitutionnel, qu'on suppose moins indépendant que les juges bourgeois (façon Ancien Régime) de la cour de cassation, mais qui a su rendre une décision sensée dans l'affaire des élections de Hénin-Beaumont et malgré les pressions.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

28

Re: L'affaire Cahuzac

Suite de l'affaire Cahuzac :

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac: enquête préliminaire ouverte

Une enquête préliminaire va être ouverte pour "blanchiment de fraude fiscale" dans l'affaire Cahuzac, afin de vérifier si le ministre du Budget a bien détenu un compte en Suisse comme l'affirme Mediapart.

Le parquet souhaite "faire toute la lumière sur la réalité et le contenu de l'enregistrement sonore présumé du ministre du Budget" mise en ligne par le site d'information indépendant pour "parvenir à la manifestation de la réalité".

Le site d'information affirme que Jérôme Cahuzac a clos en 2010 le compte bancaire qu'il avait chez UBS et en a transféré les fonds sur un compte à Singapour. Il s'appuie notamment pour cela sur un enregistrement fourni par l'adversaire malheureux de l'actuel ministre du Budget à la mairie de Villeneuve-sur-Lot en 2001. Le ministre nie ces accusations "en bloc et en détail".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Enfin !

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

30

Re: L'affaire Cahuzac

C'est quand même bizarre cette histoire. Alors qu'il serait si simple de demander à UBS si oui ou non, Cahuzac a possédé un compte chez eux, afin de dissiper les soupçons une fois pour toutes, non, ce dernier préfère s'emberlificoter dans des négociations douteuses. Pour alimenter davantage les suspicions, il n'y a pas mieux.

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac:les avocats négocient avec UBS

Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, accusé par Mediapart d'avoir détenu un compte secret en Suisse, négocie avec la banque UBS, via son avocat suisse, pour qu'elle produise la preuve du contraire, a déclaré aujourd'hui son avocat français, Gilles August.

"Nous sommes en négociation avec eux et nous demandons du temps", a déclaré sur Europe 1 Me August, rappelant que M. Cahuzac avait fait une première demande qui, dans sa formulation initiale, n'avait pas abouti. M. Cahuzac "a mandaté un avocat suisse qui actuellement discute avec UBS. Nous n'avons pas de réponse pour l'instant".

Interrogé sur la raison pour laquelle M. Cahuzac ne formule pas sa demande en affirmant qu'il possède un compte en vue de se voir répondre par la banque qu'il n'est pas client chez eux, M. August a répondu qu'il ne voyait "pas pourquoi M. Cahuzac serait obligé affirmer un mensonge par écrit pour obtenir la preuve de son innocence. Le système marche sur la tête".

Interrogé sur l'ouverture mardi d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour blanchiment de fraude fiscale, Me August a assuré que son client était "satisfait parce que dans cette affaire (il avait) certainement besoin de l'aide et de l'assistance de la justice, car quand on doit démontrer son innocence, c'est le début de la tyrannie". L'avocat a dénoncé la "campagne" dont le ministre fait l'objet, selon lui.

Le site d'information Mediapart a publié début décembre son enquête selon laquelle Jérôme Cahuzac a eu un compte "non déclaré" à l'Union des banques suisses (UBS), clôturé en 2010 et dont les avoirs ont été déplacés à Singapour. Le principal élément présenté par Mediapart est un enregistrement que dit détenir depuis douze ans l'avocat Michel Gonelle, ex-rival politique de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne. Dans cette conversation, un homme, présenté comme étant l'actuel ministre du Budget, évoque son compte chez UBS. Me August a déclaré qu'il ne trouvait pas "très convaincant" l'ensemble des éléments publiés par Mediapart.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

C'est quand même bizarre cette histoire. Alors qu'il serait si simple de demander à UBS si oui ou non, Cahuzac a possédé un compte chez eux, afin de dissiper les soupçons une fois pour toutes, non, ce dernier préfère s'emberlificoter dans des négociations douteuses. Pour alimenter davantage les suspicions, il n'y a pas mieux.

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac:les avocats négocient avec UBS

Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, accusé par Mediapart d'avoir détenu un compte secret en Suisse, négocie avec la banque UBS, via son avocat suisse, pour qu'elle produise la preuve du contraire, a déclaré aujourd'hui son avocat français, Gilles August.

"Nous sommes en négociation avec eux et nous demandons du temps", a déclaré sur Europe 1 Me August, rappelant que M. Cahuzac avait fait une première demande qui, dans sa formulation initiale, n'avait pas abouti. M. Cahuzac "a mandaté un avocat suisse qui actuellement discute avec UBS. Nous n'avons pas de réponse pour l'instant".

Interrogé sur la raison pour laquelle M. Cahuzac ne formule pas sa demande en affirmant qu'il possède un compte en vue de se voir répondre par la banque qu'il n'est pas client chez eux, M. August a répondu qu'il ne voyait "pas pourquoi M. Cahuzac serait obligé affirmer un mensonge par écrit pour obtenir la preuve de son innocence. Le système marche sur la tête".

Interrogé sur l'ouverture mardi d'une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour blanchiment de fraude fiscale, Me August a assuré que son client était "satisfait parce que dans cette affaire (il avait) certainement besoin de l'aide et de l'assistance de la justice, car quand on doit démontrer son innocence, c'est le début de la tyrannie". L'avocat a dénoncé la "campagne" dont le ministre fait l'objet, selon lui.

Le site d'information Mediapart a publié début décembre son enquête selon laquelle Jérôme Cahuzac a eu un compte "non déclaré" à l'Union des banques suisses (UBS), clôturé en 2010 et dont les avoirs ont été déplacés à Singapour. Le principal élément présenté par Mediapart est un enregistrement que dit détenir depuis douze ans l'avocat Michel Gonelle, ex-rival politique de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne. Dans cette conversation, un homme, présenté comme étant l'actuel ministre du Budget, évoque son compte chez UBS. Me August a déclaré qu'il ne trouvait pas "très convaincant" l'ensemble des éléments publiés par Mediapart.

Il y a eu un article du Monde là-dessus, affirmant déjà que Cahuzac avait mal formulé sa demande. A la demande "merci de confirmer que je ne suis pas votre client", UBS ne pourrait répondre sans violer le secret bancaire. En revanche, UBS aurait pu répondre à une demande du type "merci de me fournir l'ensemble des relevés des comptes que j'ai détenu ou détiens chez vous".

Je ne sais pas ce que vaut l'argumentation. Elle ne paraît pas farfelue au premier abord.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: L'affaire Cahuzac

Bouh a écrit:

Je ne sais pas ce que vaut l'argumentation. Elle ne paraît pas farfelue au premier abord.

Le canard indique la même chose, ce serait lié aux lois suisses assez restrictives sur le secret bancaire...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

33

Re: L'affaire Cahuzac

Plein de choses intéressantes dans cet article sur l'affaire Cahuzac, notamment sur l'entourage du ministre. Pour l'anecdote, on apprend (ou on a la confirmation) que Cahuzac a très mal pris l'ouverture de l’enquête préliminaire, contrairement à son communiqué.
On commence aussi à évoquer l'idée d'un possible remaniement, cf les deux derniers paragraphes.

http://www.lemonde.fr/politique/article … 23448.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

34

Re: L'affaire Cahuzac

Suite de l'affaire Cahuzac :

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac: l'enregistrement authentifié?

L'enquête sur l'existence éventuelle d'un compte en Suisse non déclaré de Jérôme Cahuzac a validé l'enregistrement révélé par Mediapart dans laquelle une voix attribuée au ministre du Budget évoque ce compte en 2000, écrit aujourd'hui le site internet. Selon le site, la bande audio n'a pas été manipulée et la voix est celle de Cahuzac, précise Mediapart, citant des sources judiciaires.

"Ca me fait chier d'avoir un compte ouvert là-bas, l'UBS c'est quand même pas forcément la plus planquée des banques", dit l'homme à un interlocuteur non identifié sur l'enregistrement diffusé par Mediapart datant, selon le site, de la fin de l'année 2000. Cet enregistrement était en possession depuis douze ans de l'avocat Michel Gonelle, ex-rival politique de Jérôme Cahuzac dans le Lot-et-Garonne

Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte le 8 janvier pour déterminer si, comme l'affirme Mediapart, le ministre délégué au Budget a détenu dans les années 2000 un compte en Suisse. Selon le site d'information, ce compte aurait été clôturé en 2010 et les avoirs transférés, via des montages complexes, à Singapour.

Par ailleurs, trois témoins ont authentifié devant les enquêteurs de la Division nationale d'investigations fiscales et financières (Dniff) la validité de l'enregistrement, indiquent Mediapart et le Parisien. Il s'agit d'un huissier, à qui Gonelle avait confié une copie de l'enregistrement, d'un ancien gendarme reconverti dans le privé et réputé proche de Michel Gonelle, poursuit le site. Parallèlement, un détective privé ayant travaillé pour Patricia Cahuzac, l'épouse du ministre actuellement en instance de divorce, a assuré que cette dernière lui a fait part de l'existence d'un compte en Suisse détenu par son mari, indique Mediapart.

Interrogé, le parquet de Paris n'a fait aucun commentaire sur les informations de Mediapart. Le ministère du Budget n'a également fait aucun commentaire.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

35

Re: L'affaire Cahuzac

Ça sent le sapin pour Cahuzac...

Cahuzac: un nouveau témoin

Un témoin a "parfaitement reconnu" vendredi devant la police l'enregistrement, qu'il a entendu pour la première fois en 2000, d'un homme qui est selon lui Jérôme Cahuzac, évoquant la possession d'un compte en Suisse, a-t-il déclaré aujourd'hui à l'AFP.

Florent Pedebas est un ancien gendarme devenu détective privé à Villeneuve-sur-Lot. A ce titre, il connaît bien Michel Gonelle, avocat et ancien maire de la ville, sans toutefois entretenir de relations privées avec lui.

Gonelle soutient avoir reçu fin 2000 un premier message de l'actuel ministre du Budget, sur son portable. Quelques instants après, ce qui lui apparaît comme un redéclenchement intempestif du portable de Cahuzac lui a fait enregistrer involontairement un morceau de conversation au cours de laquelle Cahuzac parle assez clairement à un tiers de son compte en Suisse.

"Le jour même ou dans les jours qui ont suivi, M. Gonelle m'a fait entendre les deux enregistrements sur son téléphone portable", a affirmé Pedebas. "Dans le premier, on entend Jérôme Cahuzac dire qu'il a réussi à obtenir la présence de Daniel Vaillant (ministre de l'Intérieur de l'époque) pour l'inauguration du commissariat de Villeneuve-sur-Lot". Quant au second, "il ne fait aucun doute en l'écoutant à la suite que c'est la même personne qui parle", selon Pedebas. "L'autre jour, la police (les enquêteurs de la Division nationale d'investigations fiscales et financières (Dniff, ndlr) m'a fait écouter le second message, c'était la duplication de celui que j'ai écouté il y a douze ans, je l'ai parfaitement reconnu", a-t-il assuré.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

On parle de Nicole Bricq au budget

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

37

Re: L'affaire Cahuzac

Tout à fait, j'en parlais à un infiltré pas plus tard qu'hier soir, autour d'un bibimpap très copieux. Tu as de bonnes sources, Rayan. ;)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

38

Re: L'affaire Cahuzac

J'ai hâte de lire et d’entendre les déclarations du gouvernement, notamment ceux qui ont soutenu en première ligne Cahuzac en affirmant haut et fort qu'ils avaient toute confiance en lui blablabla. 

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac: une enquête préliminaire ouverte

Le parquet de Paris a ouvert aujourd'hui une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscal dans l'affaire Cahuzac. Le ministre du Budget est soupçonné d'avoir détenu un compte en banque en Suisse.

Le parquet du tribunal de grande instance de Paris a indiqué que l'enregistrement qui leur avait été remis était de bonne qualité et que la voix de Jérome Cahuzac y avait été reconnue. Les enquêteurs ont également entendu plusieurs témoins, l'un d'eux ayant, selon le parquet, indiqué que les sommes versées sur ce supposé compte proviendraient "de laboratoires pharmaceutiques".

Quant à son appartement qui aurait été sous-évalué : http://lci.tf1.fr/politique/appartement … 17974.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

39

Re: L'affaire Cahuzac

Plus de détails dans le communiqué de presse du procureur de la République : l'argent du compte suisse de Cahuzac proviendrait de versements réalisés par des laboratoires pharmaceutiques : http://www.scribd.com/fullscreen/131242 … 9dnv9gx1he

Il est en mauvaise posture.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Il sera démissionné dans les jours à venir, très probablement.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

Plus de détails dans le communiqué de presse du procureur de la République : l'argent du compte suisse de Cahuzac proviendrait de versements réalisés par des laboratoires pharmaceutiques : http://www.scribd.com/fullscreen/131242 … 9dnv9gx1he

Il est en mauvaise posture.

L'enquête vise des faits de "perception par un membre d'une profession médicale d'avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produitssont pris en charge par la sécurité sociale". Pour information, il s'agit des dispositions connues par les praticiens sous le nom (affreux) de "loi anti-cadeaux" et aujourd'hui codifiées notamment à l'article L.4113-6 du Code de la santé publique :

Article L.4113-6 du CSP :

Est interdit le fait, pour les étudiants se destinant aux professions relevant de la quatrième partie du présent code et pour les membres des professions médicales mentionnées au présent livre, ainsi que les associations les représentant, de recevoir des avantages en nature ou en espèces, sous quelque forme que ce soit, d'une façon directe ou indirecte, procurés par des entreprises assurant des prestations, produisant ou commercialisant des produits pris en charge par les régimes obligatoires de sécurité sociale. Est également interdit le fait, pour ces entreprises, de proposer ou de procurer ces avantages. (...)

La violation est sanctionnée de deux ans de prison et 75.000 Euros d'amende (article L.4163-2 du CSP).

Last edited by Bouh (19-03-2013 17:05:15)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

42

Re: L'affaire Cahuzac

Bye bye Cahuzac. Bernard Cazeneuve le remplace selon BFM TV.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

https://pbs.twimg.com/media/BFxQagUCQAA8Yoq.jpg

44

Re: L'affaire Cahuzac

Me voilà d'accord avec Merluchon maintenant... Il faut que je me ressaisisse.

Le Figaro - AFP a écrit:

Affaire Cahuzac: Mélenchon ironise

Jean-Luc Mélenchon (PG) a ironisé aujourd'hui sur "une tendresse" générale qui s'exprimerait à l'égard du ministre PS démissionnaire Jérôme Cahuzac contrastant, selon lui, avec une sévérité pour les syndicalistes poursuivis en justice.

"Il y a une espèce de tendresse pour lui", qui est "un suspect de fraude fiscale et de détournement", que "je n'ai pas entendue lorsqu'il était question d'amnistie des syndicalistes", s'est insurgé le coprésident du Parti de Gauche sur France Info.

"Là, c'était les pelés, les galeux, ils menaçaient l'ordre", a insisté l'ex-candidat Front de Gauche à la présidentielle.

"Lui, non c'est l'inverse, c'est: le pauvre homme, on comprend, et merci", a poursuivi M. Mélenchon, pour qui Jérôme Cahuzac "a saigné la France à blanc quand il était le ministre du Budget".
"Je ne veux pas dire qu'il est coupable, je n'en sais rien, je ne suis pas juge", a-t-il souligné.

"Je pense que Cahuzac doit être intimement convaincu que tout ça est normal", c'est-à-dire la "situation où, voilà, je passe du gouvernement à une agence de conseil des boîtes de pharmacie".
"Pourquoi trouverait-il cela anormal ?", s'est interrogé le responsable. "C'est ce que font une quantité considérable des élites de ce pays, qui trouvent donc choquant qu'on le leur reproche".

"Après tout, ouvrir des comptes à l'étranger, où est le problème ? Il y a des centaines qui le font", s'est encore exclamé M. Mélenchon.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

45

Re: L'affaire Cahuzac

Je change momentanément de sujet.
Si Cahuzac est bien passé aux aveux et si l'on en croit le Canard Enchaîné, je souhaiterais poser une question à Greg : doit-on témoigner du respect à cet homme qui a menti effrontément, les yeux dans les yeux, à Hollande, au gouvernement, au Parlement et aux Français ?

Le Figaro - Reuters a écrit:

Cahuzac a demandé à être entendu par la justice sur l'existence de comptes à l'étranger

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac a pris rendez-vous avec ses juges pour reconnaître qu'il possédait bien des comptes en Suisse et à Singapour, contrairement à ce qu'il a toujours soutenu, affirme aujourd'hui Le Canard enchaîné. De son côté, la chaîne d'information BFMTV confirme l'information et ajoute que l'ancien ministre est actuellement entendu au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.

Jérôme Cahuzac, qui a démissionné de ses fonctions le 19 mars en raison de cette affaire, n'a pas répondu dans l'immédiat aux demandes de réaction que lui a adressées Reuters.

Deux magistrats du pôle financier du Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, Roger Le Loire, doyen du pôle financier, et Renaud Van Ruymbeke ont été désignés le 20 mars pour enquêter sur cette affaire après l'ouverture la veille d'une information judiciaire visant l'ancien ministre.

Selon Le Canard enchaîné, l'avocat de Jérôme Cahuzac, Jean Veil, a rencontré Renaud Van Ruymbeke le 27 mars pour lui faire part de la décision de son client de "passer aux aveux".

Jérôme Cahuzac est soupçonné d'avoir détenu un compte en Suisse à la banque UBS, ce qu'il a toujours catégoriquement nié. Un témoin auditionné pendant l'enquête préliminaire de police a également indiqué que les sommes versées sur ce supposé compte proviendraient de laboratoires pharmaceutiques, a rapporté le parquet de Paris.

Une information judiciaire contre X visant l'ancien ministre du Budget a été ouverte pour blanchiment de fraude fiscale, mais aussi perception par un membre d'une profession médicale d'avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produits sont pris en charge par la sécurité sociale, blanchiment et recel de ce délit.

Jérôme Cahuzac avait nié en conseil des ministres et devant l'Assemblée avoir jamais détenu un compte à l'étranger.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

46

Re: L'affaire Cahuzac

C'est fait. Cahuzac, tu n'es qu'un sale type.
J'ai une pensée sarcastique pour tous ceux qui avaient pris sa défense et qui affirmaient qu'il suffisait que Cahuzac dît qu'il n'avait pas de compte pour qu'ils le crussent.
Son communiqué :

Le Figaro a écrit:

Jérôme Cahuzac reconnaît avoir eu un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a reconnu aujourd'hui dans un communiqué avoir eu un compte à l'étranger depuis une vingtaine d'années. Il a été entendu mardi après-midi par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur ses comptes présumés en Suisse et à Singapour.

Le communiqué de Jérôme Cahuzac :

Par lettre du 26 mars 2013, j'ai demandé à Messieurs les juges d'instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke de bien vouloir me recevoir afin que, délivré des obligations de ma fonction, je puisse enfin donner les explications qui s'imposent au regard de la détention à l'étranger d'un compte bancaire dont je suis le bénéficiaire depuis une vingtaine d'années.

J'ai rencontré les deux juges aujourd'hui. Je leur ai confirmé l'existence de ce compte et je les ai informés de ce que j'avais d'ores et déjà donné les instructions nécessaires pour que l'intégralité des actifs déposés sur ce compte, qui n'a pas été abondé depuis une douzaine d'années, soit environ 600.000 €, soient rapatriés sur mon compte bancaire à Paris.

A Monsieur le Président de la République, au Premier Ministre, à mes anciens collègues du gouvernement, je demande pardon du dommage que je leur ai causé. A mes collègues parlementaires, à mes électeurs, aux Françaises et aux Français j'exprime mes sincères et plus profonds regrets. Je pense aussi à mes collaborateurs, à mes amis et à ma famille que j'ai tant déçus.

J'ai mené une lutte intérieure taraudante pour tenter de résoudre le conflit entre le devoir de vérité auquel j'ai manqué et le souci de remplir les missions qui m'ont été confiées et notamment la dernière que je n'ai pu mener à bien. J'ai été pris dans une spirale du mensonge et m'y suis fourvoyé. Je suis dévasté par le remords.

Penser que je pourrais éviter d'affronter un passé que je voulais considérer comme révolu était une faute inqualifiable. J'affronterai désormais cette réalité en toute transparence.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Mais tu comprends, la présomption d'innocence,

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

48

Re: L'affaire Cahuzac

Oui, il n'était pas question de le condamner avant et je ne critique pas les personnes qui ont appliqué ce principe. Je me moque juste des gens qui disaient : "il suffit que Jérôme dise qu'il n'a pas eu de compte pour que je le croie."

Allô ? Tu es un être humain cartésien doué de raison et tu es aussi naïf que Winnie l'ourson non mais allô quoi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

49

Re: L'affaire Cahuzac

Haha ! Au moins, l'affaire Cahuzac aura eu un mérite : on se rend compte maintenant que oui, il est possible que Montebourg se taise. Ça existe donc.

Le Figaro - AFP a écrit:

Cahuzac: Montebourg reste sans voix

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a déclaré aujourd'hui à Marseille "les bras m'en tombent, je n'ai pas de mots", en réaction à la mise en examen de l'ex-ministre Jérôme Cahuzac.

"Je ne pensais pas qu'on en était là", a ajouté M. Montebourg, interrogé par la presse, en marge d'une visite à Marseille dans le cadre du train de l'industrie.

Jérôme Cahuzac, ancien ministre du budget qui a reconnuaujourd'hui détenir un compte à l'étranger, a été mis en examen "pour blanchiment de fraude fiscale".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

50

Re: L'affaire Cahuzac

On parlait du remaniement juste avant. Peut-être que ces aveux seraient une bonne occasion d'y procéder justement car le gouvernement est plus que jamais déconsidéré. Comment peut-il continuer à diriger les rênes du pays dans ces conditions ? Ayrault, qui n'avait déjà aucune autorité, n'a plus aucune crédibilité. Quant à Hollande, on se demande déjà s'il était au courant. Si oui, il n'aurait plus qu'à démissionner aussi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)