Re: L'affaire Cahuzac

Je ne crois pas qu'il y aura de remaniement.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

52

Re: L'affaire Cahuzac

Ce serait une faute car cela donnerait l'impression que le pouvoir ne tire aucune leçon. Ce n'est pas une simple affaire, c'est une bombe. On se souvient qu'Hollande a entre autres été élu sur l'exemplarité. Qui se souvient de sa charte de déontologie ?
Cela dit, je ne pense pas qu'il y en aura non plus.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

53

Re: L'affaire Cahuzac

Bon, je poste un peu frénétiquement mais l'histoire n'est pas banale et les idées me viennent au fur et à mesure.
Il y a quand même deux alternatives : soit Hollande et Ayrault savaient et là, je donne raison à Mélenchon : ce sont des salopards, ils n'ont plus qu'à démissionner. Soit ils ne savaient pas et ce sont des simplets qui se sont fait rouler dans la farine car si la presse le savait, pourquoi pas eux ? On se demande de quoi ils sont au courant. Le fossé entre eux et les Français ne peut que se creuser davantage. Il n'y a qu'un geste politique fort (en symboles et en actes) qui puisse épargner un tant soit peu Hollande, à savoir dans un premier temps un remaniement en profondeur et c'est un minimum. Il faut virer cet incapable lymphatique d'Ayrault. Puis moraliser une bonne fois pour toutes la vie publique. Je reprends d'ailleurs les propositions de ton blog, Rayan.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

En l'état, je ne vois pas comment l'information judiciaire pourrait ne pas être étendue (contre X, Cahuzac mais pourquoi pas d'autres également) sur la prétendue enquête administrative ayant conduit à dédouaner (c'est le cas de le dire, ah-ah) Cahuzac. Souvenez-vous :

Le JDD a écrit:

Les Suisses blanchissent Cahuzac

Les autorités fiscales suisses excluent que le ministre du Budget ait eu, depuis 2006, un compte UBS à son nom ou à celui d’une société. L’affaire cache-t-elle une manipulation?

La réponse est venue de Suisse en fin de semaine dernière. Jérôme Cahuzac n’a pas été titulaire d’un compte bancaire à l’UBS depuis 2006, date butoir de la convention OCDE d’entraide fiscale liant la France à la Suisse. La réponse des autorités fédérales a été transmise au ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, qui l’a aussitôt fait suivre au procureur de Paris, en charge d’une enquête préliminaire sur les informations de Mediapart. "Il n’y a aucune place au doute dans la réponse transmise par la Suisse", certifie au JDD l’entourage du ministre de l’Économie. (...)

Il y a forcément des soupçons à nourrir autour de cette enquête.

Last edited by Bouh (02-04-2013 19:52:24)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

55

Re: L'affaire Cahuzac

Souvenez-vous de ça aussi, c'est très drôle a posteriori :

[video (flash player not installed)]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

56

Re: L'affaire Cahuzac

Toujours a posteriori, un article sur Cahuzac qui date de 2010. Sublime.

L'Express a écrit:

Jérôme Cahuzac, président ou partisan?

A la tête de la commission des Finances de l'Assemblée, le socialiste durcit le ton contre le gouvernement dans l'affaire Bettencourt-Woerth. Provoquant la colère de la droite, qui l'accuse d'oublier son rôle d'arbitre.

Il vient d'envoyer une lettre au ministre du Budget, François Baroin. Il veut savoir. La cellule antiblanchiment de Bercy (Tracfin) a-t-elle été alertée par BNP Paribas des retraits en espèces du compte de Mme Bettencourt? Si oui, a-t-elle transmis ses informations à la justice? 

Jérôme Cahuzac assure n'agir "ni en juge ni en procureur". Seulement comme président de la commission des Finances de l'Assemblée. Détail d'importance: c'est un président socialiste - depuis la réforme voulue par Nicolas Sarkozy en 2007, la plus prestigieuse des commissions revient de droit à un membre de l'opposition.

Voilà donc cet ancien chirurgien esthétique de 58 ans, amateur de cigares et partenaire de tennis de Lionel Jospin, plongé au coeur d'une affaire d'Etat. Ses pouvoirs sont immenses: aucune administration centrale ne peut lui refuser l'accès à des documents.

Quand le scandale a éclaté, Eric Woerth a suggéré que le président de la commission des Finances vérifie par lui-même s'il y avait eu intervention ministérielle dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt. Cahuzac a refusé. Il a flairé le piège politique. Soumis à un devoir de confidentialité sur les cas individuels, il ne pourrait pas divulguer ses conclusions. Mais ce n'est pas l'envie qui lui manque.

"On fait pression sur moi pour que je me comporte comme la reine d'Angleterre, qui doit se taire, raconte-t-il, sans pour autant avancer la moindre preuve de ces "pressions". Je ne me tairai pas. Mon rôle est de faire en sorte que l'opinion publique et les députés aient droit à la vérité." Il plaide pour une commission d'enquête parlementaire. Lui-même auditionne, ès qualités, de hauts fonctionnaires du fisc, qu'il mitraille de questions devant les caméras.

Ses détracteurs trouvent qu'il parle trop, qu'il s'expose trop, en un mot, qu'il est partisan. "Notre jeune président doit jeter aux orties ses anciennes responsabilités de porte-parole", raille, un brin condescendant, le député Nouveau Centre Charles de Courson.

Longtemps, Cahuzac fut le porte-flingue du PS sur les affaires fiscales. Il dégainait avec brio ses charges contre le bouclier fiscal, la réduction du nombre de fonctionnaires, la dette. L'orateur est caustique. Il s'exprime sans notes. "Une mauvaise idée quand on parle de fiscalité", pointe Courson.

A droite, on regrette aujourd'hui son prédécesseur, Didier Migaud, mesuré et discret, nommé il y a cinq mois à la tête de la Cour des comptes. Même le député Vert François de Rugy reconnaît que "Migaud n'attaquait pas tous azimuts, il plantait ses banderilles à bon escient".

Ses rapports avec Aubry sont distants

Le 20 juin, alors que son camarade Arnaud Montebourg mène la charge, Cahuzac calme le jeu, déclarant sur Radio J : "Il n'y a ni affaire Woerth, ni affaire Bettencourt", et estimant que le ministre est "un honnête homme". 

S'est-il, ensuite, fait rappeler à l'ordre par le PS? Quelques jours plus tard, il suggère ni plus ni moins que la dissolution de l'Assemblée nationale! "Ce n'est pas demain la veille qu'on me reprendra en main", jure-t-il. Il martèle qu'il est autonome par rapport à la Rue de Solferino. 

Ses rapports avec Martine Aubry, qu'il n'a jamais au téléphone, sont distants. Car la première secrétaire avait milité pour qu'un autre que lui (le fabiusien Jean-Pierre Balligand) dirige la commission. Mais Cahuzac avait remporté la primaire au sein du groupe PS, grâce à une profession de foi musclée, qui promettait de profiter des opportunités qu'offre ce poste "à l'opposition dans son combat de reconquête politique du pays".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/67819_524404364268012_1434558301_n.jpg

Authentique:

https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc1/903484_520382278007951_122224370_o.jpg

Last edited by Balladur von Chirac (02-04-2013 22:31:53)

« Hit me right in my white guilt »

58

Re: L'affaire Cahuzac

Dévasté par le remords alors qu'il s'est rendu chez les juges aujourd'hui le sourire aux lèvres. Même dans son communiqué, il faut qu'il mente.
On dit maintenant : menteur comme un Cahuzac. Ou menteur comme un implanteur de cheveux, au choix.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

59

Re: L'affaire Cahuzac

Un petit bonus :

"Quant aux sommes déposées en déhors de nos frontières - elles ont acquis récemment une soudaine notoriété aux yeux de certains - je veux indiquer que le gouvernement, à ma demande, a très considérablement durci les sanctions dès lors que leur existence est avérée. Ce durcissement est tout à fait indispensable : on ne peut, au moment où l'on demande un effort considérable au pays, accepter que certains s'en exonèrent, via leur déclaration fiscale, leur déloyauté à l'égard de la collectivité nationale." (Cahuzac le 2 octobre 2012 devant la commission des finances du Sénat)

PS : Hollande annonce une loi, lors de son intervention de ce matin. Ce n'était pas ce que faisait Sarkozy, à savoir réagir à chaud et pondre une loi dans la foulée ? Ce n'était pas le PS qui critiquait cette manière de procéder ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Le Monde a écrit:

Pierre Moscovici admet "avoir péché par excès de confiance"

LE MONDE | 03.04.2013 à 11h21 • Mis à jour le 03.04.2013 à 13h40

Où s'arrête la chaîne du mensonge ? "A Jérôme Cahuzac", a affirmé mercredi 3 avril sur RTL, le ministre de l'économie et des finances, Pierre Moscovici accusé sur BFM-TV par Edwy Plenel, directeur de Mediapart, d'"avoir lui-même manqué à ses fonctions en instrumentalisant l'administration fiscale".

Le député UMP, Claude Goasguen, a demandé mercredi la démission de M. Moscovici, lui reprochant de ne pas avoir effectué un contrôle fiscal assez poussé dans l'affaire Cahuzac.

(...)

(L'article entier.)

C'est rare que je sois d'accord avec Plenel, mais sur ce coup clairement ça ne sent pas très bon.

Last edited by Bouh (03-04-2013 12:53:33)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

61

Re: L'affaire Cahuzac

Plenel et Gonelle affirmant qu'Hollande, Ayrault et Moscovici ne pouvaient pas ne pas savoir.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Le Monde a écrit:

Un proche de Marine Le Pen a ouvert le compte de M. Cahuzac chez UBS en 1992

Exclusif. Philippe Péninque, un ex-avocat spécialisé à l'époque dans les montages fiscaux, a agi pour le compte de M. Cahuzac avec lequel il entretenait des relations amicales.

L'article ici.

Ne faudrait-il pas un thread spécialisé ? Parce que là c'est canapé-pop corn qui s'annonce.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

63

Re: L'affaire Cahuzac

Bouh a écrit:

Ne faudrait-il pas un thread spécialisé ? Parce que là c'est canapé-pop corn qui s'annonce.

Oui, je ferai ça si j'ai un peu de temps ce soir ou un peu plus tard. Vu le nombre de messages sur cette affaire, ça va me demander un peu de boulot...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

64

Re: L'affaire Cahuzac

Lisez ce que dit Collard à la fin, c'est assez drôle a posteriori (dépêche AFP de ce matin) :



Le député élu sous les couleurs du Front National (FN) Gilbert Collard s'est interrogé aujourd'hui sur la compétence de président de la République de François Hollande et jugé que le Premier ministre devait s'excuser au nom du gouvernement.

"Qu'est ce qu'on peut espérer d'un président qui n'est pas capable, à supposer qu'il ne l'ait pas su, de détecter dans son entourage un homme qui a l'histoire de M. Cahuzac ? C'est lui qui va nous éviter les obstacles? Alors qu'à quelques mètres de lui il n'est pas capable de détecter un Cahuzac?", a-t-il lancé dans les couloirs de l'Assemblée.

"Il faut que devant la représentation nationale qui a été trompée, bafouée... le Premier ministre doit dire 'un membre de mon gouvernement vous a menti, en raison de la solidarité gouvernementale, je m'excuse auprès de vous' ", a-t-il dit. "C'est pas nous qui avons ouvert un compte pour M. Cahuzac en Suisse et à Singapour", a-t-il dit, questionné sur le fait que cette affaire allait profiter au FN. Interrogé sur l'ambiance de l'après-midi à l'Assemblée, M. Collard a dit qu'il pensait que "cela va être chaud comme l'Etna".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

J'essaie d'imaginer à quel degré sera votre indignation quand on aura enfin fait la lumière sur l'affaire Karachi – si jamais on la fait – et sur l'affaire Bettencourt (idem).

Je lubrifie les relations humaines.

Re: L'affaire Cahuzac

Nick Carraway a écrit:

J'essaie d'imaginer à quel degré sera votre indignation quand on aura enfin fait la lumière sur l'affaire Karachi – si jamais on la fait – et sur l'affaire Bettencourt (idem).

Il y a quand même une grande différence entre une affaire de financement politique et une affaire d'enrichissement personnel sur le dos de la Sécu avec évasion fiscale...

D'ailleurs, Monsieur et Madame Bettencourt finançant l'UMP, c'est pas vraiment une surprise (c'est toujours mieux que le père qui finançait la cagoule) et pour mémoire, elle n'avait pas été alors diagnostiquée comme sénile.

Quant à Karachi, même si c'est vrai, je serai surpris qu'on découvre quoique ce soit: un contrat d'arme avec le Pakistan, c'est suffisamment sensible pour que l'information soit sous contrôle.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'affaire Cahuzac

sabaidee a écrit:

Il y a quand même une grande différence entre une affaire de financement politique et une affaire d'enrichissement personnel sur le dos de la Sécu avec évasion fiscale...

C'est là où tu as tout dit.

Il y a une faute personnelle, avec un homme qui s'enferme dans une fuite en avant par le mensonge...
Si l'on en reste là, c'est à dire si la couleur de l'argent est propre et s'il n'a pas été couvert par le couple exécutif, on aura certes une belle affaire, dégueulasse, mais pour quoi ? 600K€ de fraude fiscale, qui seront évidemment redressés et de façon salée. Cyniquement, c'est une paille.

De l'autre, on a deux affaires organisées en système, où les informations sont camouflées par un judicieux système d'intermédiaires et d'intermédiaires d'intermédiaires, pour diluer la responsabilité, mais on débouche sur 10 morts d'État pour l'une, sur un financement potentiellement occulte pour l'autre.

Qui fait vaciller la République sincèrement ? (sous réserve de la présomption d'innocence cela va de soi)

edit : ortho

Last edited by Nick Carraway (03-04-2013 22:11:06)

Je lubrifie les relations humaines.

68

Re: L'affaire Cahuzac

Nick Carraway a écrit:

600K€ de fraude fiscale, qui seront évidemment redressés et de façon salée. Cyniquement, c'est une paille.

Ça, justement, on n'en est pas sûr. Antoine Peillon parle de 16 millions d'euros.

http://www.liberation.fr/politiques/201 … ite_893326

Qui fait vaciller la République sincèrement ? (sous réserve de la présomption d'innocence cela va de soi)

Les deux mais l'affaire Cahuzac a plus de retentissement émotionnel auprès de l'opinion publique car il s'agit d'un ministre du Budget qui 1) a menti aux Français 2) était en charge de la lutte contre l'évasion fiscale 3) a demandé aux Français de se serrer la ceinture 4) éclabousse, par son acte, l'ensemble de la classe politique et non simplement (toutes proportions gardées) un parti 5) avait un rapport à l'argent problématique eu égard à sa fonction et son appartenance politique.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

Les deux mais l'affaire Cahuzac a plus de retentissement émotionnel auprès de l'opinion publique car il s'agit d'un ministre du Budget qui 1) a menti aux Français 2) était en charge de la lutte contre l'évasion fiscale 3) a demandé aux Français de se serrer la ceinture 4) éclabousse, par son acte, l'ensemble de la classe politique et non simplement (toutes proportions gardées) un parti 5) avait un rapport à l'argent problématique eu égard à sa fonction et son appartenance politique.

Oui oui, c'est malheureusement aussi ma conclusion, et c'est bien dommage...

Je lubrifie les relations humaines.

70

Re: L'affaire Cahuzac

Bon, voilà, vous avez un thread tout neuf. J'ai choisi de rester neutre dans le titre et de ne pas être trop provocateur. ;)
C'est assez drôle de relire les premiers messages.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Dans l'affaire Kazachi, la thèse selon laquelle les Pakistanais auraient tué des salariés de DCN parce que Chirac a coupé les retro-commissions Balladur ne tient pas la route :
- la coupure des commissions a eu lieu en 1995, l'attentat en 2002, pourquoi les Pakistanais auraient attendu 7 ans ?
- 90% des commissions ont été versées aux Pakistanais et à Takkiedine
-

les bons connaisseurs du Pakistan, dans les services de renseignements notamment, estiment qu'elle ne tient pas la route. Ils considèrent que les Français ont été visés, parce qu'ils étaient des Occidentaux, victimes innocentes et spectaculaires de la guerre des clans sévissant entre deux services pakistanais, l'IB (Intelligence Bureau) et l'ISI (Inter Services Intelligence).

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/j … 567_53.php

Pour résumer, le volet politique Sarkozy-Balladur de l'affaire Karachi est une affaire de corruption "classique" dans un grand contrat/contrat d'armement. Pas une affaire de meurtre (les meurtriers sont au Pakistan, pas en France).

Last edited by Free French (03-04-2013 22:58:11)

Re: L'affaire Cahuzac

INCEPTION
http://i.imgur.com/0TmAJww.png

Je lubrifie les relations humaines.

Re: L'affaire Cahuzac

Je ne suis pas d'accord.

Nick Carraway a écrit:

Si l'on en reste là, c'est à dire si la couleur de l'argent est propre et s'il n'a pas été couvert par le couple exécutif, on aura certes une belle affaire, dégueulasse, mais pour quoi ?

L'administration fiscale a quand même annoncé avec vigueur, qu'UBS n'avait aucune trace de compte possédé par Cahuzac, les services de l'Etat ont donc été mêlés de près ou de loin à l'affaire en question.

Nick Carraway a écrit:

600K€ de fraude fiscale, qui seront évidemment redressés et de façon salée. Cyniquement, c'est une paille.

Pas pour la grande majorité des Français. Cela étant dit vue la banque en question et vu le besoin qu'il a eu de transférer le compte de Suisse à Singapour, je ne serai pas étonné que les sommes aient été plus élevées.

Nick Carraway a écrit:

De l'autre, on a deux affaires organisées en système, où les informations sont camouflées par un judicieux système d'intermédiaires et d'intermédiaires d'intermédiaires

Présumés, présumés... D'autant que comme le souligne Free French, dans des ventes d'armes, les commissions et retro-commissions sont la norme plus que l'exception, même en Europe (cf. Agusta en Belgique) et à plus forte raison au Pakistan.

Nick Carraway a écrit:

on débouche sur 10 morts d'État pour l'une

Je rejoins Free French: rien ne dit que cet attentat aie quelque chose à voir avec le contrat de la DCN. L'ISI, la politique pakistanaise, Al Qaida ou les services indiens, ils sont beaucoup à avoir pu intérêt à tuer ces ingénieurs et en tout cas, effectivement, les assassins n'étaient a priori pas français.

Nick Carraway a écrit:

Qui fait vaciller la République sincèrement ? (sous réserve de la présomption d'innocence cela va de soi)

J'étais étonné jusqu'à présent de la mansuétude dont faisait preuve l'UMP vis-à-vis de Cahuzac. Mansuétude dont n'avait pas fait preuve le PS sur les affaires que tu mentionnais.

Après avoir utilisé les arguments du "président des riches" et avoir vanté la "présidence irréprochable", effectivement, c'est assez rigolo de voir cette affaire. Même si malheureusement ce sont les extrèmes qui vont en profiter.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'affaire Cahuzac

Les commissions étaient la norme oui (quoique extrêmement contrôlées depuis 2000 en France), mais les rétrocommissions ne l'ont jamais été, surtout quand, si cela est avéré, elles ont servi à abonder des partis politiques. Encore une fois, l'enrichissement personnel quand on tient une charge publique, qu'on se fait en plus le chantre de la lutte contre la fraude fiscale, au sein d'un gouvernement qui veut remettre en avant la moralité publique, c'est honteux et ça fait tâche.

Mais j'ai infiniment plus de mépris pour ceux qui utilisent les leviers de l'État pour s'enrichir, collectivement ou personnellement. Ce qui, si cela est finalement avéré, est le cas du volet politique de Karachi, voire de l'affaire Bettencourt.

Ceci étant, je ne suis pas naïf : la grande mansuétude de la droite jusqu'à présent cache un loup, et je crains que le cas de Cahuzac ne soit pas isolé, à gauche comme à droite. C'est d'ailleurs la mansuétude de Cahuzac envers Woerth (et inversement d'ailleurs) qui a mis la puce à l'oreille de Mediapart.

Last edited by Nick Carraway (04-04-2013 10:09:24)

Je lubrifie les relations humaines.

75

Re: L'affaire Cahuzac

Haha ! Pas mal :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/files/2013/04/cahuzac3.jpg

D'autres ici : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/ … S-32280322

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

76

Re: L'affaire Cahuzac

Il y en a qui ont vraiment le sens de l'à-propos...

Le Nouvel Observateur a écrit:

L'UMP propose une amnistie fiscale en pleine affaire Cahuzac

Des députés UMP ont proposé une amnistie fiscale destinée à "favoriser le retour des exilés fiscaux" en pleine affaire Jérôme Cahuzac, qui a provoqué une crise politique en France.

Leur proposition de loi a été déposée le 28 mars, avant que l'ancien ministre du Budget n'avoue détenir un compte bancaire à l'étranger depuis 20 ans, mais après sa démission le 19 mars suite à l'ouverture d'une information judiciaire sur ces faits.

Ce texte, dont l'initiateur est Dino Cinieri, propose d'instaurer une taxe forfaitaire de 5% et de créer une franchise d'impôt pour les capitaux rapatriés s'ils sont investis dans la création ou la reprise d'entreprises françaises.

Dans l'exposé des motifs de son texte, le député UMP de la Loire dit s'inspirer du dispositif d'amnistie fiscale mis en place en 2009 en Italie sous l'impulsion de SIlvio Berlusconi "afin de permettre aux contribuables italiens de rapatrier les capitaux placés à l'étranger, le plus souvent à l'insu du fisc".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Bouh a écrit:
FDL a écrit:

Plus de détails dans le communiqué de presse du procureur de la République : l'argent du compte suisse de Cahuzac proviendrait de versements réalisés par des laboratoires pharmaceutiques : http://www.scribd.com/fullscreen/131242 … 9dnv9gx1he

Il est en mauvaise posture.

L'enquête vise des faits de "perception par un membre d'une profession médicale d'avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produitssont pris en charge par la sécurité sociale". Pour information, il s'agit des dispositions connues par les praticiens sous le nom (affreux) de "loi anti-cadeaux" et aujourd'hui codifiées notamment à l'article L.4113-6 du Code de la santé publique :

Article L.4113-6 du CSP :

Est interdit le fait, pour les étudiants se destinant aux professions relevant de la quatrième partie du présent code et pour les membres des professions médicales mentionnées au présent livre, ainsi que les associations les représentant, de recevoir des avantages en nature ou en espèces, sous quelque forme que ce soit, d'une façon directe ou indirecte, procurés par des entreprises assurant des prestations, produisant ou commercialisant des produits pris en charge par les régimes obligatoires de sécurité sociale. Est également interdit le fait, pour ces entreprises, de proposer ou de procurer ces avantages. (...)

La violation est sanctionnée de deux ans de prison et 75.000 Euros d'amende (article L.4163-2 du CSP).

Je me permets de m'auto-citer pour rappeler que Cahuzac n'a pas fait que planquer en Suisse les louis d'or de Mémé découverts au coffre lors de la succession. Si Médiapart a raison (et aujourd'hui on est bien obligé de leur donner un peu de crédit), il y a planqué des commissions versées par des laboratoires, en violation des lois françaises interdisant ces versements pour des raisons de moralité et de bon emploi des remboursements de la Sécu. En d'autres termes, à la supposer avérée, la seule existence de ces commissions constituait une infraction pénale, ce qui limitait très fortement la possibilité de Cahuzac de déclarer ce compte (et a fortiori de l'ouvrir en France).

Mais il y a probablement prescription sur ce volet...

Et pour la petite histoire, cette loi était signée de quelques pontes socialistes encore dans le paysage : Michel Sapin, Ségolène Royal, Martine Aubry. Mais aussi de sommités de la probité tels que Bérégovoy, Dumas, Tapie, DSK...

"Moult a appris qui bien connut ahan"

78

Re: L'affaire Cahuzac

Si cette information se confirme, il n'y a pas de mots pour dire à quel point ce Cahuzac est abject et méprisable.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/ … e-info.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Bah, en même temps, il ne lui reste plus grand chose puisqu'il sera probablement radié de l'Ordre des Médecins et suspendu du Grand Orient de France.

Quand on post on raconte pas sa vie.

80

Re: L'affaire Cahuzac

Il lui reste ses biens immobiliers. wink

Tenez, si vous voulez rire : l’affaire Cahuzac résumée sous forme de film (navet ?) à la française (ou alors les Feux de l'amour) : http://www.slate.fr/story/70301/affaire … n_ref_map=[]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

81

Re: L'affaire Cahuzac

Il y a pire. Non seulement cette raclure de Cahuzac veut redevenir député mais en plus, il ne compte pas mettre les pieds à l'Assemblée. Il le fait pour les indemnités. Débectant...


Cahuzac veut redevenir député sans «mettre un orteil» au Palais Bourbon
Anne Rovan, 05/04/2013 | Mise à jour 20:10
L'ex-ministre du Budget a expliqué à Claude Bartolone qu'il souhaitait récupérer son siège de député du Lot-et-Garonne.
La mise en garde du Parti socialiste est claire: «Nous sommes contre son retour. S'il revient à l'Assemblée nationale, il sera au ban de la famille socialiste et au ban de la République. Jérôme Cahuzac est quelqu'un qui n'a plus sa place en politique.» À l'image de ce proche de Harlem Désir, beaucoup de dirigeants PS ont été ulcérés d'apprendre vendredi que l'ancien ministre souhaitait redevenir député du Lot-et-Garonne.

Contraint de quitter le gouvernement le 19 mars en raison de nouvelles révélations sur ses comptes bancaires non déclarés à l'étranger l'ex-ministre du Budget a fait part de son souhait de revenir au Palais Bourbon au cours d'une conversation téléphonique qu'il a eue récemment avec le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. «J'essaie de lui faire comprendre qu'il ne peut pas le faire, a expliqué vendredi matin Bartolone sur France Info. Ce n'est pas la justice qui l'en empêche, il n'a pas été condamné, mais, compte tenu de son attitude, ce ne serait pas une bonne chose, ni pour lui ni pour le pays.»

Depuis la révision constitutionnelle de 2008, un ministre a effectivement la possibilité de récupérer automatiquement son siège de parlementaire un mois après son départ du gouvernement. S'il ne le souhaite pas, une législative partielle est alors organisée.

Quelques jours seulement après avoir avoué qu'il détient bien des comptes non déclarés à l'étranger et alors que plusieurs de ses amis proches le disent très déprimé, Cahuzac songe donc à son avenir. Le Figaro s'en était fait l'écho cette semaine. Yannick Lemarchand, qui fut durant de longues années le plus proche collaborateur de Jérôme Cahuzac à sa mairie de Villeneuve-sur-Lot et avait eu un échange téléphonique avec lui mercredi matin, confiait: «Il réfléchit à ses prochaines activités et à sa vie politique. Il n'a pas encore décidé s'il revenait à l'Assemblée.» Lemarchand ajoutait: «Je ne l'ai pas senti fragilisé ou abattu. Jérôme Cahuzac a envie de bien finir ce qu'il a entamé. Il réfléchit.»

Honoraires d'avocat

S'il songe à redevenir député, Jérôme Cahuzac envisage toutefois de ne pas être aussi assidu qu'il l'avait été durant toutes ses années passées dans l'Hémicycle. «Il a prévu ne pas revenir physiquement à l'Assemblée tant que son affaire n'aura pas été jugée. Il n'y mettra pas un orteil», assure un proche de l'ex-ministre. Ses motivations sont-elles financières? Après tout, un député gagne 13.512 € brut par mois et Cahuzac s'est récemment plaint auprès d'un député PS des honoraires d'avocat qu'il a à supporter. «Il ne fait pas cela pour l'argent, assure ce proche de Cahuzac. Il sait ce qui a été dit sur lui cette semaine. Il a pris tellement de coups qu'il n'est pas à un coup près. Cela ne peut pas être pire que ces derniers jours.» Cet ami conclut: «N'oubliez pas que Jérôme Cahuzac est un boxeur.»

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

82

Re: L'affaire Cahuzac

On est loin des 600 000€...


Cahuzac aurait tenté de placer 15M€
Avec agences, 07/04/2013 | Mise à jour 14:55
L'ancien ministre français du Budget Jérôme Cahuzac a cherché à placer 15 millions d'euros en Suisse en 2009, affirme dimanche la télévision publique suisse (RTS).

«Il aurait tenté de placer cet argent dans un établissement de gestion financière à Genève mais l'établissement aurait refusé par crainte de complications ultérieures, Jérôme Cahuzac étant une personnalité exposée politiquement, selon des informations bancaires recueillies par la rédaction de la RTS», écrit la RTS sur son site.

Un peu plus tôt dans la journée, Darius Rochebin, journaliste pour le média helvète avait indiqué que Jérôme Cahuzac aurait détenu non pas 600.000 euros mais 15 millions d'euros sur des comptes suisses. Le journaliste explique qu'il tient ces informations de banques privées genevoises. Il ajoute que pour réaliser un montage financier tel que celui effectué par l'ancien ministre du budget le ticket d'entrée doit être de un million minimum sinon ce n'est pas intéressant.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Des responsables politiques commencent à publier leur patrimoine :

Le Figaro a écrit:

Outre deux appartements et une maison, la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à l'Exclusion détient cinq comptes courants et une assurance-vie.


Marie-Arlette Carlotti devance les réformes annoncées par François Hollande pour combattre l'onde de choc provoquée par l'affaire Cahuzac. La ministre déléguée aux personnes handicapées et à l'exclusion est devenue, lundi, la première membre du gouvernement à rendre public son patrimoine sans attendre que cette transparence ne devienne obligatoire.

Sur son blog, Marie-Arlette Carlotti révèle posséder un appartement de 130 m² à Marseille, acquis en deux lots en 1978 et 1988, estimé à 270.000 euros en 2012. Elle affirme également détenir une maison de 120 m² dans l'Hérault acquise pour 220.000 euros en 2005; ainsi qu'un appartement de 60 m² acheté 75.000 euros en Haute-Corse en 2004.

La Marseillaise détient également des actions (quelque 2.500 euros), une assurance-vie de près de 40.000 euros, cinq comptes courants ou d'épargne (près de 23.000 euros), et deux voitures, une Smart et une Toyota 8 CV valant en tout 8000 euros.


Les Verts vont suivre

Marie-Arlette Carlotti détaille également les ressources qui lui ont permis d'amasser son patrimoine. «L'acquisition de ses biens s'est faite grâce à son activité professionnelle en tant que cadre de l'aéronautique, ses indemnités d'élus, les revenus de l'activité professionnelle de son mari (retraité de la fonction publique territoriale, NDLR) et l'héritage de ses parents», écrit-elle. «Mon combat est celui de la transparence politique. J'ai toujours lutté contre ceux qui ne respectaient pas les règles», a souligné la ministre. Pour elle, «la faute grave de Jérôme Cahuzac ne peut pas et ne doit pas jeter le doute sur l'ensemble des femmes et des hommes politiques».

L'exemple de Marie-Arlette Carlotti ne sera pas isolé. Dimanche, les écologistes au gouvernement, Cécile Duflot et Pascal Canfin, et les hauts responsables verts ont promis de publier lundi leur patrimoine. D'après le premier secrétaire du PS Harlem Désir, l'ensemble des ministres vont également se soumettre à cette démarche.

Face au scandale déclenché par l'aveu de fraude fiscale de l'ancien ministre du Budget et qui a conduit à sa mise en examen, le président de la République François Hollande et son premier ministre Jean-Marc Ayrault préparent des mesures «sévères» telles que la publication et le contrôle du patrimoine des ministres et parlementaires et l'interdiction de tout mandat public pour les élus condamnés pénalement pour fraude fiscale et corruption. Dans une interview parue lundi dans LaNouvelle République du Centre Ouest, le premier ministre a détaillé ce projet: «fin du cumul des mandats, transparence totale sur les patrimoines, traque des conflits d'intérêts, lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux».

Source :
http://www.lefigaro.fr/politique/2013/0 … imoine.php

Le Figaro a écrit:

Laurent Wauquiez, a dévoilé au Journal du Dimanche, le détail de son patrimoine. Le député UMP de Haute-Loire possède un appartement de 90 m² dans le XVème arrondissement de Paris, acquis pour 411.600 euros en 2002, une maison de 200 m² au Puy-en-Velay (43), la ville dont il est le maire, acquise pour 275.000 euros en 2008.

Côté placements, Laurent Wauquiez détient un PEA de 120 euros, 500 euros d'assurance-vie, et 577 euros sur un CEL. Quant à son compte courant ouvert au Crédit agricole de Haute-Loire, il présente un solde positif de 2.500 euros.

Source :
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/0 … imoine.php


Certains montants sont assez surprenants non ?

Last edited by Arken (08-04-2013 11:51:56)

84

Re: L'affaire Cahuzac

Je n'ai pas pu réprimer un sourire narquois quand j'ai lu la soi-disant déclaration de Wauquiez. Moins de 4 000€ d'économies ? Pitié...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Un 90 m² dans le XVe pour 410 000 euros ? Eh bien, le marché de l'immobilier a bien changé depuis 2002.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

86

Re: L'affaire Cahuzac

Cette tête à claques de Torreton a récidivé, après Depardieu (je poste en entier car c'est pour les abonnés) :

Libération a écrit:

Merci Jérôme !

Par PHILIPPE TORRETON Comédien

Merci Jérôme !

Tu permets qu’on t’appelle Jérôme ? De toute façon, après ce que tu as fait, tu n’as pas vraiment le choix…

Merci Jérôme, donc, et je te jure que ce merci n’est pas une vanne, un truc au 36e degré. Grâce à toi, ce gouvernement va peut-être enfin mener une politique de gauche. En effet, à la débandade absolue de la confiance des Français pour leur Président et leur Premier ministre, tu viens d’ajouter une preuve tout aussi absolue qu’ils avaient raison de ne pas avoir confiance, puisque le duo de pointe de l’exécutif français t’avait confié en toute simplicité (ou en toute complicité ?) le budget du pays. Il voyait en toi l’homme idéal pour faire voter le collectif budgétaire, pour rédiger les lettres de cadrage, pour écrire le projet de loi de finances. Toi l’évadé, toi le chirurgien qui as su tisser des liens si rémunérateurs avec l’industrie pharmaceutique. Toi qui, grâce à tes copains d’extrême droite, te faisais ouvrir un petit compte en Suisse histoire de ne pas participer totalement à la solidarité nationale (c’est le décadrage budgétaire?)

Toi, le Lance Armstrong du budget… Toi, le parjure qui, les yeux dans les yeux de la France, affirmais que tu n’avais pas et n’avais jamais eu de compte en Suisse. S’il y avait encore quelques Français persuadés que les hommes politiques méritent quand même notre confiance, comme les lave-linge Vedette, tu viens de les faire passer pour des ravis de la crèche !

Ça va être dur maintenant de lutter contre la vague poujadiste du «tous pourris !» Ça va être compliqué de se passionner pour le débat politique sur Public Sénat. Je plains d’avance les ministres qui devront répondre aux prochaines questions d’actualité. Qui devront prendre des accents de vérité et de vertu républicaine. Comment va-t-on faire pour les écouter ?

Malgré tout, j’insiste, merci Jérôme ! Grâce à toi, on va peut-être en venir aux choses sérieuses avec l’évasion fiscale. On a eu l’apéritif Depardieu et consorts, mais là, on a le plat principal ! Ton nom propre va devenir un nom commun synonyme de «choses sales».

Le gouvernement devrait saisir cette balle au bond pour réformer la fiscalité et commencer un vrai travail de lobbying européen pour rendre «cahuzac» (je tente le coup !) toute tentative d’évasion fiscale. Normalement, la fibre socialiste du chef de l’Etat et du Premier ministre, si frustrés par tant de contraintes budgétaires européennes, devrait trouver dans cette affaire «C. Jérôme», une belle opportunité pour montrer que les socialistes au pouvoir ne se contentent pas de faire tout ce que la droite elle-même n’a pas osé faire !

Nous sommes, grâce à toi Jérôme, persuadés que la France va se doter d’un système de traçabilité, une sorte d’Interpol fiscal. Après tout, toi et tes copains de la finance, du show-biz ou des affaires, en retirant votre argent du circuit de la fiscalité nationale, vous participez au désespoir humain, car vous apportez votre pierre à l’injustice, au manque d’égalité, à la faillite des valeurs de la République. Vous êtes, toi et tes copains d’exils et de lessives, des criminels sociaux.

Le gouvernement doit entrer en guerre contre les comme toi, contre ce cynisme qui fait que rien ne vous arrête. L’argent rassemble les gens de bonne compagnie, l’argent fait dîner la droite et la gauche dans de beaux appartements, l’argent relègue la conviction politique à un bon mot en fin de repas, en s’essuyant le coin de la bouche devenu rond comme un cul-de-poule avec la serviette brodée moulée sur l’index… Votre cause, vos luttes, votre idéal, c’est vous-même, votre argent et votre train de vie. Vos crimes sont pervers, car vous tuez par ricochets, en faisant des milliers de bandes, en silence. Et quand vous jurez la main sur le cœur, est-ce pour vérifier que votre portefeuille est toujours là dans la poche intérieure de votre veste ? Vous êtes la silicose sociale, vous nous asphyxiez lentement mais les morts sont de vrais morts…

Merci, car l’occasion est là de faire une vraie révolution fiscale, de voir jusqu’où on peut aller dans l’harmonisation européenne. Et si l’inertie bruxelloise freine nos ardeurs comme on peut s’y attendre, le gouvernement français peut au moins indiquer clairement aux autres pays de l’Union le chemin à suivre. Il peut revoir le statut pénal des contrevenants, en un mot revoir l’arsenal juridique, durcir les peines.

Un exemple ? Arrêtons de mégoter : tout homme politique pris la main dans le sac d’une vieille dame suisse devrait être privé à vie de tout mandat électif, et de toute participation à la vie politique française de quelque façon que ce soit. Il faut frapper fort et vite, le pays est en tension, les efforts demandés aux Français, sans atteindre les mutilations grecques ou les sacrifices suicidaires espagnols, sont considérables.

La sincérité de l’exécutif envers l’ignorance des lessives monétaires de leur ministre du Budget se lira dans les projets de loi à venir pour lutter contre l’évasion fiscale des particuliers et des entreprises. C’est là qu’on verra si les mots qui leur servent en ce moment de bouclier ont un sens. Normalement, il devrait y avoir un avant et un après JC…

D’une certaine façon, et c’est pour ça, Jérôme Cahuzac, que je te remercie, ton foutage de gueule national doit marquer la fin du hollandisme, la fin du «pas de vagues», la fin du «j’appelle à voter oui mais je garde dans mon parti ceux qui font campagne pour le non», la fin des mainteneurs d’églises au milieu du village. Il y a des unités qui ne servent à rien et des divisions salutaires. La politique, c’est clivant. Les idées sont clivantes. On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est malheureux mais c’est comme ça. Tout choix économique se fait au détriment d’une catégorie sociale, le tout est de savoir laquelle… Grâce à toi, Cahuzac, le changement c’est maintenant ! Grâce à toi et au fantastique travail de Mediapart, on va peut-être enfin avancer à grands pas dans d’autres affaires : Karachi, Bettencourt, etc.

Oui, parce que grâce à toi on peut tout imaginer ! On va de surprise en surprise ! Contrairement à monsieur Guaino, j’imagine très bien Sarkozy chez Liliane et ressortir avec une enveloppe sans odeur. J’imagine très bien Balladur donner carte blanche à ses sbires pour trouver du cash. J’imagine super-bien Sarkozy (encore lui) être très prompt à vouloir clore à jamais la bouche de Kadhafi. Je vois très nettement et très précisément des valises de billets convoyés par des seconds couteaux de la politique… Je vois tellement, sans verres correcteurs, les copinages avec certains médias, qui, sur ordre, invitent, interviewent, donnent à voir et à entendre ce que les cerveaux conditionnés doivent voir et entendre de telle ou telle affaire…

Grâce à toi, peut-être que des journalistes vont enfin en finir avec leurs copinages politiques, peut-être que cette profession va redécouvrir les vertus de sa carte de presse, se dire que finalement, l’indépendance ce n’est pas si mal ? Que l’un des secrets de ce métier réside dans l’insistance, qu’il ne suffit pas d’évoquer un sujet une fois pour prétendre en avoir parlé. Alors merci, et maintenant bon courage, tu devrais avoir du temps maintenant pour réfléchir à ce que font 600 000 euros en places en crèche, en salaires d’infirmières, en allocations logement, en policiers sur le terrain, ou en mois de salaires de juge d’instruction.

Merci.

J'aime bien les réactions : http://www.lefigaro.fr/culture/2013/04/ … sphere.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Et bien moi je la trouve plutôt pas mal cette diatribe, moins "propos de comptoir" que celle à propos de Depardieu. Qu'est ce qui te gènes là dedans FDL ? Le fond ? On pourra pinailler sur certains points peut être mais il n y a rien de ridicule dans ce qui est dit. La forme ? Il en faut peut alors pour s'indigner.

Quand aux quelques commentaires exposés sur le figaro, évidement tous sont des avis négatifs sur cette tribune, vraiment y a pas un seul tweet qui s'est fait le relais positif de cette tribune ? Ça m'étonnerait assez. D'ailleurs, c'est assez petit de la plupart des moqueurs de critiquer les raisons d'être de cette tribune simplement parce que torreton n'aurait pas le même "niveau" de célébrité que les victimes de son courroux (le tweet de gad elmaleh est à cet égard un remarquable exemple pitoyable du "de toute façon c'est qu'un jaloux bouh").

88

Re: L'affaire Cahuzac

Ce n'est pas tant sur le fond (je pense que là-dessus, à part des fous ou des gens qui disent que l'affaire Cahuzac n'existe pas et est une invention des médias, tout le monde est d'accord pour dire que ce qu'a fait Cahuzac, c'est mal et qu'il mériterait d'être éviscéré et pendu par les tripes sous la Tour Eiffel jusqu'à ce qu’il soit entièrement dévoré par les corbeaux. Bon, pour ce dernier point, c'est juste mon opinion personnelle, mise en application seulement dans mon monde idéal. ;)) ; c'est surtout la forme qui est irritante, ainsi que le fait que ce lynchage vienne de ce moralisateur à la petite semaine dont on se demande quel est le but : un poste de ministre ? Va-t-il réagir dans Libération sur tous les sujets d'actualité, à tout le moins les sujets qui traitent de l'évasion fiscale ? Il est quoi, procureur ? Justicier ? Batman ?

PS : et ça ne m'indigne pas, on commence à être habitué avec lui. C'est juste pathétique (de mon point de vue).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Si c'est dans ce sens, je suis un peu plus d'accord. Là où je peux te rejoindre c'est qu'à la limite, si torreton veut exposer ses positions, autant qu'il écrive une chronique régulière (de ce que j'ai compris, ce n'est pas le cas actuellement) et surtout, que ça ne soit pas uniquement et à chaque fois une charge contre quelqu'un recevant l’opprobre populaire (le coup du "je tire sur l'ambulance" n'est pas toujours des plus glorieux).

Mais sinon j'aime bien cette charge là (ta proposition de peine me semble également tout à fait pertinente bien qu'il ait plus à craindre des pigeons lui chiant dessus que des corbeaux à mon avis).

Re: L'affaire Cahuzac

FDL a écrit:

Je n'ai pas pu réprimer un sourire narquois quand j'ai lu la soi-disant déclaration de Wauquiez. Moins de 4 000€ d'économies ? Pitié...

Je ne sais pas avec quoi il compte payer ses impôts l'an prochain, s'il a déjà mangé les 4 premiers mois de revenus.

(Edit : il est peut-être mensualisé.)

Last edited by Bouh (08-04-2013 17:22:10)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: L'affaire Cahuzac

On se gausse en écoutant la droite et les droitiers du forum s'offusquer de l'affaire Cahuzac et vouloir en faire un objet de dénonciation à l'encontre de toute la gauche et du gouvernement :

Moralisation: les 40 affaires de Sarkofrance

Rédigé par Juan S. le Lundi 8 Avril 2013 à 16:31 | 129 commentaire(s)

Elle a fini par énerver. Depuis que l'affaire Cahuzac a produit la déflagration que l'on connaît, une large fraction de l'ancienne droite sarkozyste est montée au créneau de la moralisation de la vie politique avec une virulence et une amnésie hors normes.

Voici un bref rappel de 40 affaires, scandales petits ou grands qui ont suffisamment entachés le précédent quinquennat pour l'on soit en droit de réclamer silence et mesure aux responsables de l'ancienne Sarkofrance.

Moralisation: les 40 affaires de Sarkofrance
1. KARACHIGATE : Nicolas Sarkozy est soupçonné d'être impliqué dans le financement occulte de la campagne balladurienne de 1995. A l'époque ministre du Budget, il a donné son accord pour le versement de rétrocommissions à deux intermédiaires imposés à la dernière minute par le gouvernement Balladur dans la vente de sous-marins nucléaies au Pakistan en 1994. Dans le cadre d'une instruction sur le sujet, Thierry Gaubert et Ziad Takieddine ont été mis en examen en 2010 puis 2011. Les épouses des deux derniers ont témoigné de retraits d'espèces en faveur du clan Sarkozy.
On découvre que Ziad Takkiedine est également un proche de Copé, qu'il a invité à de nombreuses reprises alors que ce dernier était ministre (villa, voyage, yacht). Mediapart en fait un feuilleton estival qui nous régale.

2. KADHAFIGATE: Quand il était ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy a oeuvré pour vendre de l'équipement d'espionnage à la dictature libyenne de Kadhafi. Son directeur de cabinet, aidé par l'intermédiaire Ziad Takkiedine entre 2005 et 2007, ont multiplié les contacts avec les hautes autorités libyennes. En 2011, quelques anciens officiels libyens accusent Sarkozy d'avoir reçu en contrepartie des donations occultes. Le patron du fournisseur français, la société AMESYS, s'est vu décoré de la Légion d'Honneur par Nicolas Sarkozy.

3. NEUILLY: Nicolas Sarkozy a menti, au moins par omission, sur le financement de l'acquisition de son duplex à Neuilly-sur-Seine en 1997 . En 2007, Nicolas Sarkozy avait prétendu bénéficier d'un prêt de 3 millions de francs de l'Assemblée nationale entre 1995 et 1997. Ce qui était ... faux. La confirmation est venue du président de l'Assemblée Nationale lui-même en avril 2012.

4. OPINIONGATE : En 2009 éclate l'affaire des sondages de l'Elysée. La Cour des Comptes découvre que Patrick Buisson et Patrick Giaccometti se sont vus offrir, sans appel d'offre, une commande de près de 2M d'euros annuels de conseils d'opinion. En 2008, l'Elysée a commandé pour 3 millions d'euros de sondages. Ces sondages sont ensuite fourni à quelques médias sans que le financement élyséen ne soit mentionné. Nombre de ces sondages sont sans rapport avec l'activité de la présidence mais simplement pour l'UMP.

5. ABUS: deux frères de la ministre Fadela Amara occupent le logement de fonction de cette dernière; 120 m² pour trois pièces, un bureau, deux salles de bains et un cuisinier à disposition, pendant plusieurs semaines. Une ministre qui héberge ses proches aux frais de la République, quoi de plus normal ?

6. CIGARES: le ministre du Grand Paris, Christian Blanc, fait acheter pour 12 000 € de cigares en dix moi, sur le budget de son secrétariat d'État . Il finit par rembourser 3 500 euros correspondant, selon ses dires, à sa « consommation personnelle », puis la totalité de la dépense, avant de démissionner.

7. ABUS: En juin 2010,  LA présidente de la HALDE nommée par Nicolas Sarkozy, Jeannette Bougrab, fait doubler son indemnité, de 6 900 à 14 000 euros mensuels. Après avoir déposé plainte pour diffamation contre le Canard Enchaîné qui dénonçait l'affaire, elle est déboutée. le tribunal  souligne que l'enquête du journal était "sérieuse" et que les chiffres déclarés étaient « tout sauf fantaisistes ».

8. BIDON: Pour sa mission bidon sur la "mondialisation" confiée par l’Élysée, Christine Boutin était rémunérée 9 500 euros par mois, auxquels elle a ensuite renoncé, et qu'elle cumulait avec sa retraite mensuelle de députée et de conseillère générale.

9. WAUQUIEZ: En juillet 2010, l'affaire Woerth bat son plein. Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, va à Londres rencontrer des hommes d'affaires, banquiers et responsables de Hedge Funds, à Londres. Pour leur demander des fonds pour son micro-parti LA DROITE SOCIALE. Il nie puis reconnait les faits. D'après la Commission Nationale des Comptes de Campagne, le micro-parti de Laurent Wauquiez a récolté 14 dons de personnes physiques en 2009, de 2400 euros en moyenne, pour 34.452 euros au total.

10. ESTROSI: en 2010, le ministre Christian Estrosi annule les réservations d'un vol régulier d'Air France pour louer à sa place un Falcon 900. D'après le Canard Enchaîné, les horaires du vol d'Air France ne lui convenaient pas. Ce changement de programme a coûté la somme de 138 000 euros à l'État. Christian Estrosi a présenté ses excuses.

11. APPARTEMENT: le même ministre Christian Estrosi occupe deux logements de fonction: un appartement à Bercy et un un hôtel particulier parisien de 2 900 m² (avec cuisinier) appartenant à la République, qu'il prêta à sa fille aux frais de la République.

12. ABUS: Pénélope Fillon, épouse du premier ministre, utilise un jet privé pour se rendre à Roscoff, dans le Finistère, où avait lieu le baptême d'un navire de la flottille des Britanny Ferries qui fait le lien entre la France et l'Angleterre. Coût du vol : 10 000 euros. Elle n'aurait pas voulu prendre le TGV, dont le coût n'aurait été que de 130 euros aller-retour.

13. ABUS:  Fin septembre 2008, François Fillon et sa famille étaient sur le trajet retour d'un « week-end privé » dans la Sarthe quand un avion de tourisme aurait frôlé l'avion du Premier ministre. Problème. On découvre alors que la famille Fillon aime utiliser les Falcons de la République pour retourner le weekend dans la Sarthe. Son château de la Sarthe n'est pourtant qu'à 1h20 de Paris en TGV.

14. CONFLIT:  Fin 2010, Fillon et sa famille séjournent à titre privé en Égypte dans des hôtels luxueux d'Assouan,  invités par l'autocrate Hosni Moubarak, déchu quelques semaines plus tard suite à la révolution égyptienne.

15. CONFLIT:  lors de ses vacances italiennes (en Toscane) en 2011, François Fillon aurait obtenu le prêt d'une Ferrari bleue pour la journée, et ce gratuitement, auprès du patron de la marque (Charlie Hebdo). Au cours de l'été 2012, le même Fillon est encore hébergé par un milliardaire italien pour ses vacances.

16. CONFLIT:  Jean-François Copé a cumulé ses mandats de député-maire avec la profession d'avocat d'affaires pour le cabinet Gide-Lorette entre 2007 et 2010. Mis en cause pour ce conflit d'intérêt par Martin Hirsch, ancien Commissaire aux Solidarités Actives de Nicolas Sarkozy dans un ouvrage sur le sujet, il se refusera à dévoiler l'identité de ses clients privés.

17. CONFLIT:   Le 28 février 2011, le site internet Lesinrocks.com révèle que Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a passé les fêtes de fin d'année en Libye.

18. CONDAMNATION: Brice Hortefeux est condamné le 4 juin 2010 par le tribunal correctionnel de Paris à 750 euros d'amende pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine, à 2.000 euros de dommages-intérêts à payer au MRAP, et à la publication d'un communiqué de presse compte tenu de « l'effet délétère sur le lien social d'un tel propos, quand il est tenu par un responsable de si haut niveau ». La phrase incriminée, visant un jeune homme d'origine maghrébine, était la suivante : « Quand y'en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. »

19. CONDAMNATION: Brice Hortefeux a également été condamné le 17 décembre 2010 par le tribunal de grande instance de Paris pour atteinte à la présomption d'innocence de David Sénat, ancien conseiller de Michèle Alliot-Marie. Il avait laissé entendre que David Sénat était à l'origine de fuites au journal Le Monde dans l'affaire Woerth-Bettencourt. Il a fait appel des deux condamnations.

20. ABUS: Alain Joyandet, alors ministre de la Coopération, loue un jet privé aux frais de l'Etat, pour 116.500 €, afin de se rendre en Martinique, où il devait participer à une conférence internationale.

21. CONFLIT: Le même Joyandet conserve la présidence de son entreprise personnelle de distribution de bateaux en bois précieux africain alors qu'il était ministre de la Coopération. Le même ministre renonce à l'agrandissement de sa villa de la Var quand le Canard Enchaîné révèle que son permis de construire était illégal.

22. PROTECTION: Guy Wildenstein, ami de Nicolas Sarkozy, a été accusé par son ex-belle-mère - décédée en 2011 - d'avoir détourné avec son frère quelque 4 milliards d'euros d'avoirs et de biens dans des paradis fiscaux pour les soustraire à l'héritage. Malgré les preuves apportées par la dame, les ministres du budget Woerth puis Baroin n'ont jamais voulu ouvrir d'enquête officielle.

23. FRANCAFRIQUE: En 2009, Pierre Péan publie un livre explosif, "Le Monde selon K" sur Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires Etrangères de Nicolas Sarkozy.  Il révèle que Bernard Kouchner était consultant pour des autocrates africains (Gabo, Congo) dans le cadre de la réforme du secteur de la santé de ces deux pays. Bernard Kouchner serait aussi intervenu dans le recouvrement de factures pour deux sociétés de conseil, Africa Steps et Imeda, alors même qu'il était ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy.


24. CONFLIT: L'épouse de Bernard Kouchner, Christine Ockrent, est rapidement nommée à la direction de France 24, chaîne publique d'informations dépend de la tutelle du... ministre des affaires étrangères. Elle sera virée en 2011 après la révélation d'une affaire d'espionnage interne.



25. TAPIE-GATE: Le 10 mai 2011, le procureur général de la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal, a demandé une enquête pour « abus d'autorité » contre Christine Lagarde dans l'affaire de l'arbitrage privé ayant débouché sur l'attribution de plusieurs centaines de millions d'euros à Bernard Tapie en 2008. Jean-Louis Borloo, ancien avocat de Bernard Tapie dans les années 90, fut également l'éphémère ministre des finances de Sarkozy en 2007 qui décida d'accélérer la procédure en faveur de son ancien client. Une enquête préliminaire sur d'éventuels "abus de pouvoirs sociaux" dans l'affaire Lagarde-Tapie a finalement été ouverte. Elle vise les décisions prises par des hauts fonctionnaires (Jean-François Rocchi et Bernard Scemana), qui auraient dissimulé des éléments de la procédure d'arbitrage et ajouté dans le projet d'arbitrage la notion de préjudice moral (chiffrée à 45 millions d'euros pour les époux Tapie).

26. FINANCEMENT:  Thierry Gaubert, ancien conseiller spécial de Sarkozy à l'intérieur, proche ami de Brice Hortefeux, a été dénoncé par son ex-femme pour (1) détenir des comptes en Suisse non déclarés, (2) d'y être allé chercher de l'argent pour du financement occulte de la campagne de Sarkozy en 2007. Dans la même affaire, l'ami Nicolas Bazire, témoin de mariage du couple Nicolas/Carla Sarkozy, a été mis en examen, comme Thierry Gaubert, pour la même affaire.

27. FINANCEMENT: Pendant la campagne de 2007, Eric Woerth alors trésorier, allait solliciter des donateurs suisses ou français exilés pour son Premier Cercle.

28. SYSTEME: En septembre 2009, deux journalistes (Gérard Davet et Fabrice LHOMME) publient SARKO M'A TUER, 27 témoignages de personnes victimes du système Sarkozy : fonctionnaires mutés, carrières brisés, parfois pour rien, juste le tort de déplaire.

29. PISTON: Olivier Marleix, conseiller technique de Nicolas Sarkozy et fils de l'ancien ministre Alain Marleix circule  à bord d'une voiture du parc automobile de l’Élysée lorsqu'il est arrêté par les gendarmes pour excès de vitesse (119 km/h au lieu des 70 autorisés). Il fait valoir ses relations auprès des militaires et leur aurait comprendre qu'il serait « préférable de classer l'incident ».

30. PRESSION: en janvier 2012, Frédéric Martel dans Marianne accuse Carla Bruni-Sarkozy de s'être servie de son statut d'épouse du chef de l'Etat pour détourner des sommes significatives de sa Fondation au profit de ses actions « philanthropiques » et, notamment, de l'un de ses amis dénommé Julien Civange.

31. AMITIES: Patrick Ollier, compagnon de Michèle Alliot-Marie, ancien président de l'Assemblée nationale, ministre des relations avec le Parlement depuis le 14 novembre 2010 est aussi un ami de Mouammar Khadafi, et est à la tête du groupe d'amitié France-Libye à l'Assemblée nationale.

32. AGRESSIONS: Le 22 juin 2011, Georges Tron est mis en examen pour « viols et agressions sexuelles en réunion » sur deux employées de sa Mairie de Draveil. Il est placé sous contrôle judiciaire.

33. La presse a en outre relayé les doutes des élus d'opposition de la ville de Draveil concernant la provenance des fonds qui auraient financé l'installation d'un cabinet de réflexologie de Georges Tron attenant à la Mairie.

34. WOERTHGATE: L'épouse d'Éric Woerth, ministre du Budget, aurait, selon les dires de Patrice de Maistre enregistrés par un majordome de Liliane Bettencourt, été engagée pour faire plaisir au ministre, au sein de la société Clymène chargée de gérer le patrimoine de la milliardaire héritière de L'Oréal. Florence Woerth a démissionné le 25 juin 2010 après des accusations de conflits d'intérêt concernant son mari. Éric Woerth a remis la Légion d'honneur à Patrice de Maistre.

35. Éric Woerth a également été critiqué pour le cumul de ses fonctions ministérielles avec celle de trésorier de l'UMP. Or, selon l'ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claie Thibout, 150 000 euros d'argent liquide, dépassant le plafond légal de 7 500 euros, auraient été remis à Éric Woerth par l'intermédiaire de Patrice de Maistre pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le ministre a annoncé sa démission du poste de trésorier de l'UMP le 13 juillet 2010.

36. Mme Bettencourt a reconnu quelques dizaines de millions de d'euros de fraude fiscale. Elle n'avait jamais subi de contrôle fiscal depuis au moins 10 ans, malgré des remboursements d'impôts pour cause de bouclier fiscal d'environ 30 millions d'euros annuels...

37. Quand la presse fait ses révélations sur l'affaire Woerth/Bettencourt en 2010, Claude Guéant fait espionner des journalistes (dont Gérard Davet). La DCRI remonte à David Sénat, conseiller de MAM, qui se fait muter à Cayenne en septembre 2010 (sic!). En parallèle, le procureur Philippe Courroye, ami personnel de Nicolas Sarkozy, avait également demandé aux services secrets d'espionner pendant quelques semaines les moindres recoins de la vie de deux journalistes devenus gêneurs.

38. L'affaire Visionex concerne une société qui aurait proposé à des cafetiers l'achat de bornes internet qui, selon l'accusation, seraient en fait des machines à sous permettant des paris clandestins. Une enquête pour infraction à la législation sur les jeux de hasard a été ouverte. Mais le 6 octobre 2011, Le Canard enchaîné révèle que lors d'une perquisition effectuée chez David Sénat (mis en examen le 1er octobre 2010) les policiers de la brigade de répression du banditisme auraient trouvé une lettre écrite en juillet 2008 par Michèle Alliot-Marie, annotée par Rachida Dati, alors ministre de la Justice, pour demander de « clôturer les investigations dans le cadre de la commission rogatoire, car la bonne foi a été prouvée ». Or, l'enquête impliquait le fils de l'ancien garde des Sceaux Albin Chalandon, Fabien Chalandon, mis en examen le 20 mai 2010. Rachida Dati dément.

39. Michèle Alliot-Marie est contrainte à la démission après des vacances de fin d’année en Tunisie, alors que les Tunisiens avaient déjà commencé leur révolution. Michèle Alliot-Marie, son compagnon Patrick Ollier, et ses parents auraient effectué deux trajets dans le jet privé d' Aziz Miled, un homme d'affaires qui aurait été proche de la famille Ben Ali-Trabelsi. Il aurait même été question d'une transaction immobilière en Tunisie. Mediapart a ajouté que Michèle Alliot-Marie se serait également entretenue au téléphone avec « le Président en fuite » pendant ses vacances.

40. CARLAGATE: au printemps 2010, l'Elysée mobilise les services secrets mobilisés pour une rumeur d'adultère présidentiel.

92

Re: L'affaire Cahuzac

Je me gausse de la gauche et des gauchers du forum qui, obnubilés par un anti-sarkozysme primaire qui leur a servi de moteur et d'unique argumentaire lors de la campagne présidentielle, voudraient, pour faire oublier leurs propres turpitudes, pour faire croire que leurs affaires n'existent pas et ne sont qu'une "invention des médias" (coucou Greg), rester bloqués dans leur obsession passéiste qui a cela de pratique qu'elle évite de questionner l'avenir.
Les affaires du passé doivent être jugées mais elles ne doivent pas occulter le présent. Cette stratégie du bouc-émissaire perpétuel n'a eu qu'un temps. Il est déjà caduc. La revanche du passé en somme, que Hollande rejoindra bientôt.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

40 affaires, FDL, 40 affaires en 5 ans. Et ne concernant pas uniquement Sarkozy, mais ses ministres, ses conseillers.

Je lubrifie les relations humaines.

94

Re: L'affaire Cahuzac

Je n'attendais qu'une chose, c'est qu'on me réponde ça.
Eh bien je vous retourne le sempiternel argument des pro-Hollande : "attendez donc la fin de son mandat pour pouvoir juger de sa politique."
Dans 4 ans, on verra donc combien d'affaires auront surgi ou, au contraire, auront été étouffées.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Ah mais totalement, on verra en fin de mandat, et j'espère bien que cette affaire restera isolée.

Simplement, pour le moment, le gouvernement réagit en ostracisant un ministre de façon très virulente (cf. le volet Assemblée Nationale). Ça ne serait jamais arrivé sous la précédente mandature, où Estrosi, Joyandet et Christian Blanc, pour ne citer qu'eux, ne sont sortis du gouvernement que tardivement, et sans la moindre indignation ni condamnation de leur comportement.

Je lubrifie les relations humaines.

96

Re: L'affaire Cahuzac

Mais pouvait-il en être autrement ? Pouvait-on virer Cahuzac par la petite porte ? Non, c'est impossible. D'autant plus que les affaires que tu mentionnes sont malheureusement monnaie courante, quel que soit le gouvernement, et qu'aucune n'a l'ampleur de celle de Cahuzac.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'affaire Cahuzac

Malheureusement monnaie courante – oserais-je ajouter "à droite" ? –, mais pour le moment, le gouvernement socialiste n'a rien à se reprocher à ce sujet. Le patrimoine et les services de l'État ne sont pas privatisés par les ministres.

Je lubrifie les relations humaines.

Re: L'affaire Cahuzac

Ou alors plutôt que de s'envoyer des peaux de banane à la figure, on peut essayer de réfléchir ensemble à mieux prévenir e type d'affaires. Je ne sais pas si vous avez regardé Mots Croisés hier soir, mais le spectacle était affligeant. Hormis Durand et De Sarnez, tous se contentaient de "taper" sur leurs adversaires.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'affaire Cahuzac

Rayan a écrit:

Ou alors plutôt que de s'envoyer des peaux de banane à la figure, on peut essayer de réfléchir ensemble à mieux prévenir e type d'affaires. Je ne sais pas si vous avez regardé Mots Croisés hier soir, mais le spectacle était affligeant. Hormis Durand et De Sarnez, tous se contentaient de "taper" sur leurs adversaires.

+1, aussi bien à la première phrase qu'aux suivantes.

Last edited by Arken (09-04-2013 15:05:27)

100

Re: L'affaire Cahuzac

Ah la la, tu es bien un hollandais Rayan. wink
Je crains que cela ne reste qu'un vœu pieux.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)