Topic: diplomatie française ou européenne ?

Bonsoir,

çà ne vous aura pas échappé, les concours de catégorie A du MAE sont, même avec toute la motivation que peut avoir un étudiant de 20 ans, impossibles ou presque. Je pense ne pas me tromper en disant que le taux d'admission est pire qu'à l'ENA ...

Ce n'est déjà pas très encourageant, mais plus encore, je m'interroge : y-a-t-il encore un avenir, à moyen ou long terme, pour la diplomatie européenne ? Certes le Service d'action extérieure de l'UE n'en est qu'à ses balbutiements, mais dans 20 ans ? Face au pays émergents, les Nations européennes ne vont-elles pas s'effacer au profit de l'Europe ?

Ma question est donc la suivante : y-a-t-il, selon vous, encore un avenir dans la diplomatie française, un étudiant d'aujourd'hui ne serait-il pas plus lucide en choisissant la voie de la diplomatie européenne ?

Par ailleurs, j'en profite pour "glisser" une question sur le Collège de Bruges. Savez-vous à quel étape de leur cursus les étudiants sont, généralement, admis ? est-ce en soi un "ticket d'accès" pour la fonction publique européenne ou une formation complémentaire s'impose ?

Merci d'avance pour vos réponses (ou, tout du moins, avis)

Par ailleurs, est-il possible avec un Master affaires publiques de rejoindre la fonction publiques européenne, par exemple avec un second master en droit européen ? Et inversement, avec un Master européen de ScPo, est-il possible de rejoindre le MAE ?

Merci encore

Edit : je ne sais pas pourquoi, mais le sujet apparaît deux fois sur le forum, j'ai du faire une fausse manip, désolé  smile

Last edited by Visiteur (21-02-2012 19:49:29)

Re: diplomatie française ou européenne ?

On peut peut etre deplacer le thread dans le forum masters and co ?

Visiteur a écrit:

Ma question est donc la suivante : y-a-t-il, selon vous, encore un avenir dans la diplomatie française, un étudiant d'aujourd'hui ne serait-il pas plus lucide en choisissant la voie de la diplomatie européenne ?

C'est peut etre un choix idéologique plus que d'opportunité surtout...

Visiteur a écrit:

Par ailleurs, j'en profite pour "glisser" une question sur le Collège de Bruges. Savez-vous à quel étape de leur cursus les étudiants sont, généralement, admis ? est-ce en soi un "ticket d'accès" pour la fonction publique européenne ou une formation complémentaire s'impose ?

Généralement après leur M2. Et ce n'est un ticket d'accès pour rien du tout si ce n'est un carnet d'adresse un poil plus élargi que l'eurocrate junior lambda.

Pour la fonction publique européenne (l'EEAS a des recrutements à part de toute facon si je me trompe pas) les nouveaux concours nécessitent 1 de la chance 2 des connaissances sur les questions européennes que de toute facon tu as aprés un bon M2 lambda type sciences po ET un stage en institution.




Visiteur a écrit:

Par ailleurs, est-il possible avec un Master affaires publiques de rejoindre la fonction publiques européenne, par exemple avec un second master en droit européen ? Et inversement, avec un Master européen de ScPo, est-il possible de rejoindre le MAE ?

La fonction publique européenne, ce n'est pas comme la fonction publique francaise : on peut la rejoindre avec un master en a peu près tout, droit, socio, histoire de l'art, etc. Faut préparer le concours et la effectivement AP ne t'aidera pas beaucoup, mais tu pourras toujours y arriver. A l'inverse avec le master AE de sciences po tu n'as aucune compétence ou presque pour le MAE.

Bref, si tu n'es pas sur, fais AP.

Re: diplomatie française ou européenne ?

Merci pour cette réponse très claire. Cela tombe même bien puisque c'est pour quoi j'ai postulé  smile  !

Je sais qu'il n'est pas bon de raisonner comme cela car ce qui compte avant tout c'est la motivation, mais tout de même, en cas de fortes hésitations  (ce qui est mon cas ) cela peut aider : le concours d'administrateur européen est-il réputé "faisable" ou, tout cas, plus "facile" que celui du MAE ?

Par ailleurs, j'ai entendu parlé d'une expérience obligatoire de trois ans avant de pouvoir tenter le concours européen, et également de l'obligation de repasser le concours si on n'a pas obtenu de poste dans l'année suivant l'admission. Tout cela me paraît très bizarre, d'autant que le centre de formation aux concours européens de ScPo suppose un passage, me semble-t-il, du concours après le M2. Pouvez-vous m'éclairez ?

Merci encore !

Re: diplomatie française ou européenne ?

Visiteur a écrit:

Je sais qu'il n'est pas bon de raisonner comme cela car ce qui compte avant tout c'est la motivation, mais tout de même, en cas de fortes hésitations  (ce qui est mon cas ) cela peut aider : le concours d'administrateur européen est-il réputé "faisable" ou, tout cas, plus "facile" que celui du MAE ?

Je ne connais pas du tout les concours francais à part parce que des amis de pipo m'en ont raconté mais le concours d'administrateur européen ce sont 40 000 candidats pour allez en administration publique une 40aine de places - en droit il doit y en avoir 20, en RH 30 - par an sur la liste de réserve. Sachant que oui c'est pas parce qu'on a passé le concours qu'on est fonctionnaire.

C'est différent avec la mentalité francaise où on ouvre je crois des concours pour des postes précis : la le concours sert tous les ans a établir une liste de réserve sur laquelle les unités vont se servir. Mais une fois qu'on est sur la liste de réserve il faut faire lettre de motivation entretien d'embauche période d'essai etc auprès de l'unité en question, comme un boulot normal quoi.

Et une fois qu'on est sur la liste de réserve on a un an et demi pour trouver un poste après on en sort, effectivement. J'ai déja vu des gens à qui c'est arrivé.

Pour les trois ans d'expérience non ce n'est pas obligatoire. Simplement comme la Commission s'est rendue compte qu'il y avait des abonnés du concours qui le tentent tous les ans, il y a la possibilité si on a plus de trois ans d'expérience de postuler pour entrer à un grade plus élevé. De mémoire mais il faudrait que je revérifie ca libère des places parce que ca crée une liste de réserve supplémentaire.


Visiteur a écrit:

Tout cela me paraît très bizarre, d'autant que le centre de formation aux concours européens de ScPo suppose un passage, me semble-t-il, du concours après le M2. Pouvez-vous m'éclairez ?

Merci encore !

Un passage directement en sortant du M2 c'est très très optimiste pour rester diplomate. Ce qui est sur c'est qu'il faut un diplome mais généralement on n'atterrit pas sur la liste de réserve à la première tentative

Last edited by Elessar (22-02-2012 14:53:53)

Re: diplomatie française ou européenne ?

Oui pour résumer à ta place je me concentrerais sur les concours francais et rien ne t'interdit par la suite si tu veux tenter les concours européens de te réorienter en venant travailler à Bruxelles et en te mettant pendant un an ou deux à travailler sérieusement le concours européen. Mais les concours européens sont une catégorie à part, je ne pense pas que ca soit judicieux de se dire "ah ben je vais tenter l'ENA le MAE le concours ceci le concours cela et entre autre le concours européen" a mon avis ce n'est pas la bonne stratégie je pense que c'est trop différent.