Re: Le fil des copains et des coquins

Le fait qu'elle ait été jury à Cannes pour un certain regard aussi ? Très sincèrement je ne suis pas convaincu par le machin et je vois mal en quoi c'est une fleur en fait, elle est pas payée et on entend jamais parler du jury en question, ça lui rapporte quoi exactement ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le fil des copains et des coquins

Bah peut-être que ça l'intéresse vraiment et que son royal amant a voulu lui faire un petit plaisir. Ou que Filipetti a voulu faire sa fayotte. Dans tous les cas il y a cinquante raisons possibles autres que l'argent, celle de la "légitimité" n'étant pas en tête de liste à mon avis.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Le fil des copains et des coquins

La proposition ne vient semble-t-il pas de Filipetti mais de la Villa Medicis. Peut-être que ça l'intéresse vraiment, peut-être qu'elle a également le profil pour faire partie de ce jury, à vrai dire on en sait pas grand chose. Ta dernière phrase m'échappe mais je trouve juste dommage qu'on la réduise à ça, elle doit avoir une cinquantaine de films à son actif, quelques distinctions et des participations dans des jurys qui n'ont, à l'époque, choqué personne. M'enfin bon, dorénavant elle pourra difficilement faire ce genre de choses sans que quelqu'un vienne tenir un discours comme le tiens... tant pis pour elle

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le fil des copains et des coquins

Peu importe d'où vient la proposition, il n'y a que 2 possibilités qui sont toutes les deux affligeantes.
1) soit elle a été fortement suggérée par Filipetti ou autre : je le pense et à la limite l'espère pour eux parce que l'autre option c'est :
2) une incroyable coïncidence qui ne fait que souligner une fois de plus l'amateurisme de cette fine équipe.

Ma dernière phrase répond à ta question : qu'y gagne-t-elle puisque c'est une participation bénévole ? Tu la poses comme si seul l'argent comptait. Je te réponds simplement qu'il n'y a pas que l'argent qui rentre en ligne de compte dans ce genre de "nomination", tout comme il n'y a pas que la compétence supposée ou réelle du nommé, cette dernière, dans le cas de Gayet, étant à mon avis très, très secondaire.

Last edited by Trèfle (16-01-2014 09:17:44)

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Le fil des copains et des coquins

Que de présomptions et procès d'intention dans ces propos... On nage en plein fantasme !

Que la droite n'ait rien de plus à se mettre sous la dent qu'une nomination à un jury laisse un peu pantois. Le degré 0 du ras des pâquerettes de la polémique peopolitique...

Surtout que Julie Gayet est loin d'être une novice dans le monde des arts donc y voir la main de Élysée est juste grotesque (en plus d'être totalement méprisant d'une personnalité qui n'a plus à faire ses preuves).

Bref.

Re: Le fil des copains et des coquins

Bon Trèfle, on ne se mettra pas d'accord. Je n'ai pas le temps d'aller chercher tous les jurys organisés cette année pour voir si réellement la coïncidence est si incroyable que ça. Tu pourras au moins admettre que ton point de vue ne repose pas sur grand chose et que la légitimité de Gayet dans ce type de jury est totale. Je te laisse le procès d'intention et l'outrage pour la participation à un jury annuel non rémunéré dont tout le monde se fiche mais si important que le président du jury s'est dit "nommons l'amante du PR ça sera très bien vu dans les hautes sphères du pouvoir". C'est cadeau

Edit: et pour l'attaque sur le supposé amateurisme sérieux tu crois qu'ils n'auraient que ça a foutre au ministère de la culture de vérifier que le jury ne comporte pas de personnes proches du PR quand bien même ils ne sont pas sensés le savoir? C'est délirant comme reproche franchement

Last edited by Barney (16-01-2014 12:26:20)

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le fil des copains et des coquins

Bah non justement je ne risque pas de reconnaître que sa légitimité est totale puisque pour moi elle est nulle (sa légitimité).

C'est précisément parce que c'est un truc dont 90% des gens se fichent sauf Gayet et donc, à travers elle, le PR, que le calcul coût/avantage pour la personne aux commandes penchait nettement du côté bénéfice avant cette affaire. Si rien n'avait été éventé, la manoeuvre aurait été habile.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Le fil des copains et des coquins

Mais habile pour quoi nom d'une pipe? On dirait une mauvaise caricature conspirationniste. En quoi est-ce que sa légitimité est nulle? Tu t'es donnée la peine de comparer son cv aux autres membres du jury pour dire ça ? Tu as des éléments qui te permettent de dire que cette nomination est passée par le PR, alors qu'habituellement ce genre de nomination de remonte même pas jusqu'au ministre concerné? Tu penses que les autorités influenceraient volontairement le processus pour un truc aussi minime qu'un jury? Quel avantage elle en retire? Sur quoi est-ce que tu te bases pour dire qu'elle n'aurait pas pu être nommée toute seule comme une grande? Tu vas nous ressortir ces mêmes arguments pour l'ensemble de sa filmographie depuis qu'elle connaît Hollande? Pour toutes ses participations à des jurys depuis qu'elle connaît Hollande?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le fil des copains et des coquins

Je souscris aux arguments de Barney, tu te fais une filmographie intégrale Trèfle...

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Le fil des copains et des coquins

Après les théories du complot, les théories du ragot (c).

Re: Le fil des copains et des coquins

Non vous êtes de grands naïfs.
FH n'a certainement pas eu besoin d'intervenir, quelqu'un de bien intentionné aura simplement souhaité lui faire un petit plaisir par l'intermédiaire de sa maîtresse, que sa main ait été guidée ou non par le ministère. Je ne crois pas une seconde, alors même que ça fait des mois que tout le monde sait dans l'entourage élargi du PR qu'ils sont ensemble mais aussi parce qu'elle a été très active pendant la campagne, qu'elle parmi tant d'autres ait été choisie pour sa filmographie (parce que je ne connais pas sa vie mais des comédiennes de son acabit il y en a des pelles).
Par ailleurs, connaissant leur histoire, les dircab, conseillers ou n'importe quel clampin, auraient dû garder un oeil sur ce genre de jurys +/- déterminés par le pouvoir pour éviter ce genre de pièges que la presse s'empresse toujours de relayer et qui les met dans de beaux draps quand il sont contraints de se justifier et de rétropédaler lamentablement...d'où l'amateurisme s'ils ne l'ont pas fait exprès.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Le fil des copains et des coquins

OneAgain a écrit:

Après les théories du complot, les théories du ragot (c).

Ce commentaire prend tout son sel quand on connaît ton zèle à relayer tous les ragots qui ont pu concerner Sarkozy. Au premier rang duquel l'affaire de Karachi.

Je cherchais un message dans lequel tu aurais reproché à Carla Bruni-Sarkozy d'avoir bénéficié de billets gratuits d'Air France, je n'ai rien trouvé hormis ce message-ci qui est assez drôle rétrospectivement: http://forum-scpo.com/forum-scpo/post50 … ml#p508960

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

113

Re: Le fil des copains et des coquins

Filippetti est éloquente à ce sujet : http://video.lefigaro.fr/figaro/video/l … 019874001/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le fil des copains et des coquins

Trèfle a écrit:

Non vous êtes de grands naïfs.
FH n'a certainement pas eu besoin d'intervenir, quelqu'un de bien intentionné aura simplement souhaité lui faire un petit plaisir par l'intermédiaire de sa maîtresse, que sa main ait été guidée ou non par le ministère. Je ne crois pas une seconde, alors même que ça fait des mois que tout le monde sait dans l'entourage élargi du PR qu'ils sont ensemble mais aussi parce qu'elle a été très active pendant la campagne, qu'elle parmi tant d'autres ait été choisie pour sa filmographie (parce que je ne connais pas sa vie mais des comédiennes de son acabit il y en a des pelles)

J'ajoute que "bénévole" ne veut pas toujours dire sans défraiement ou bien sans des petits voyages sympathiques sur Rome, sans compter le réseau que procure ce type de participation à un jury.

Loin de moi l'idée de remettre en cause ses immenses qualités artistiques, il est clair que si l'on compare la filmographie de Julie Gayet avec le pedigree du jury 2013, elle ne joue pas nécessairement dans la même catégorie.

En 2013:

- le plasticien Adel Abdessemed;
- la styliste Agnès B;
- la cantatrice Donatienne Michel-Dansac;
- le producteur à France Culture Arnaud Laporte.

A noter d'ailleurs que le Sénat avait assez durement jugé le fonctionnement de la Villa Médicis:

Le Sénat a écrit:

On voit bien que l'on se trouve face à un fonctionnement répondant à une logique de microcosme. (...) Votre rapporteur spécial a tendance à considérer que, si le système du concours est maintenu, il doit l'être dans des conditions de transparence inattaquables ; il n'est pas possible de laisser planer un soupçon où la notion, légitime, de parrainage puisse être interprétée comme du copinage.

http://www.senat.fr/rap/r00-274/r00-27421.html

Last edited by sabaidee (16-01-2014 17:16:01)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Le fil des copains et des coquins

Trèfle a écrit:

Non vous êtes de grands naïfs.

Oui on va dire que c'est ça. Au plaisir de te lire aussi circonspecte dans d'autres situations. Merci de nous tenir au courant de la suite de la carrière professionnelle de Julie Gayet, je suis certain que ça ne sera pas trop compliqué de tracer des liens avec François Hollande sur ton carnet de vacances.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le fil des copains et des coquins

Ahah t'es mignon.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Le fil des copains et des coquins

Trèfle a écrit:

Non vous êtes de grands naïfs.
FH n'a certainement pas eu besoin d'intervenir, quelqu'un de bien intentionné aura simplement souhaité lui faire un petit plaisir par l'intermédiaire de sa maîtresse, que sa main ait été guidée ou non par le ministère. Je ne crois pas une seconde, alors même que ça fait des mois que tout le monde sait dans l'entourage élargi du PR qu'ils sont ensemble mais aussi parce qu'elle a été très active pendant la campagne, qu'elle parmi tant d'autres ait été choisie pour sa filmographie (parce que je ne connais pas sa vie mais des comédiennes de son acabit il y en a des pelles).
Par ailleurs, connaissant leur histoire, les dircab, conseillers ou n'importe quel clampin, auraient dû garder un oeil sur ce genre de jurys +/- déterminés par le pouvoir pour éviter ce genre de pièges que la presse s'empresse toujours de relayer et qui les met dans de beaux draps quand il sont contraints de se justifier et de rétropédaler lamentablement...d'où l'amateurisme s'ils ne l'ont pas fait exprès.

Pour l'instant, il n'y a que toi qui les relaie.

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Le fil des copains et des coquins

'fin franchement le micro-scandale qui sort de nulle part, alors qu'il y a du bien plus lourd derrière, lol...

Au moins 10 secondes doivent séparer l'envoie de messages. S.V.P., attendre un peu et envoyer le message à nouveau.

Ce forum va à vau-l'eau.

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Le fil des copains et des coquins

Et on ne peut plus supprimer. Que fait la modération ?

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

120

Re: Le fil des copains et des coquins

La modération prenait du bon temps hier soir, elle aussi, même si elle ne s'est pas rendue en scooter dans sa garçonnière, accompagnée d'un garde du corps.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

121

Re: Le fil des copains et des coquins

Tiens donc... Le projet de bétonner l'avenue Foch aurait pour initiateurs d'anciens proches de la Mnef qui appartiennent aux réseaux du PS. Étonnant, étonnant...

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/ … och-545093

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le fil des copains et des coquins

1) Bétonner l'avenue Foche quand on veut en grande partie en faire un espace vert, c'est un peu cocasse.

2) Oh ils sont proches de untel ou untel, c'est pas du tout un procès d'intention ça donc ça va.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

123

Re: Le fil des copains et des coquins

150 000 m² avec commerces, bureaux et logements, ce n'est pas bétonner ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

124

Re: Le fil des copains et des coquins

Personnellement je pense que ce projet de remplissage de l'avenue Foch tient à un désir d'effacer le symbole de la réussite des rassemblements anti-mariage pour tous (4 millions de manifestants rien que sur ladite avenue quand même).

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Le fil des copains et des coquins

FDL a écrit:

150 000 m² avec commerces, bureaux et logements, ce n'est pas bétonner ?

Bétonner l'asphalte de la route ? C'est vrai que l'avenue Foche est un grand espace vert aujourd'hui.
Si ton opinion c'est qu'il faut transformer la totalité de l'avenue en parc, alors ok, tu peux t'élever contre cette opération de bétonnage. Sinon je trouve ça assez factice comme argument.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

126

Re: Le fil des copains et des coquins

Tiens tiens tiens, ça me rappelle quelque chose, ça. Directeur du contrôle de gestion et membre du comité exécutif, sans expérience, pas mal.

Libération a écrit:

L'étrange recrutement de Thomas Le Drian, fils de ministre

L’homme a du savoir-faire pour se ménager des appuis en haut lieu. André Yché, le président du directoire de la Société nationale immobilière (SNI), une filiale de l’entité publique Caisse des dépôts, qui gère 275 000 logements HLM ou intermédiaires, vient d’embaucher un fils de ministre. «C’est pour assurer ses arrières, montrer qu’il sait rendre des services», raillent des cadres de la SNI, le plus grand opérateur de France dans le domaine du logement social. C’est par un communiqué diffusé sur l’intranet que les salariés ont appris début janvier que Thomas Le Drian, le fils du ministre de la Défense, est «nommé chargé de mission auprès du président du directoire» de la SNI et «directeur du contrôle de gestion d’Efidis», l’une des principales sociétés du groupe. Cerise sur le gâteau : ce jeune homme âgé d’à peine 29 ans, diplômé d’une école de commerce de réputation moyenne il y a un peu plus de cinq ans, sans grande expérience dans le domaine du logement social et au CV encore peu garni, se retrouve bombardé au «Comex» (comité exécutif) de la SNI, qui compte seulement 13 membres. Des hauts cadres de la société, autrement plus expérimentés, n’en font pas partie.

Certains se disent «un peu effarés». D’autres affirment que ça leur «rappelle un peu la tentative avortée de placer le fils Sarkozy à la tête de l’Epad [l’établissement public qui gère le quartier d’affaires de la Défense, ndlr]». En interne, et dans le monde du HLM, ce recrutement sonne faux au vu du CV somme toute modeste de Thomas Le Drian.

Alors, à quoi sert cette nomination ? Et à qui ? Elle sert surtout à conforter André Yché dans ses fonctions de président du directoire de la SNI, alors qu’il a beaucoup craint pour son fauteuil avec le retour de la gauche au pouvoir.

http://www.liberation.fr/societe/2014/0 … ian_975750

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

127

Re: Le fil des copains et des coquins

Pour Trèfle.
Je ne peux pas me prononcer sur le sujet, n’ayant pas vu le film. D'après ce que j'ai lu, elle occupe plus un troisième rôle qu'un second rôle mais bon, je n'en sais rien.

Huffington Post a écrit:

César 2014: Julie Gayet nommée dans la catégorie "meilleur second rôle féminin" pour "Quai d'Orsay"

CINÉMA - À défaut de la Villa Médicis, Julie Gayet a été nommée pour le César du meilleur second rôle féminin vendredi 31 janvier. L'actrice est sélectionnée pour Quai d'Orsay, film de Bertrand Tavernier dans lequel elle campe Valérie Dumontheil, la "conseillère Afrique" du ministre des affaires étrangères.

C'est Alain Terzian qui a dévoilé les nominations pour les César. Dans sa catégorie, Julie Gayet fait face à Géraldine Pailhas (Jeune et jolie), Adèle Haenel (Suzanne), Françoise Fabian (Les Garçons et Guillaume, à table) et Marisa Borini - qui est aussi la mère de Carla Bruni - (Un château en Italie).

Julie Gayet a déjà remporté le prix Romy-Schneider et celui de la meilleure actrice européenne en 1997, pour Sélect Hôtel. En 2009, elle était récompensée au festival international du film de Tokyo pour son rôle dans 8 fois debout.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/31 … ref=france

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

128

Re: Le fil des copains et des coquins

Tiens donc, encore un de la fameuse promotion Voltaire :

Le Point a écrit:

Quai d'Orsay : primes généreuses pour un diplomate ami de Hollande

Proche du président et ambassadeur en Russie, Jean-Maurice Ripert a perçu des primes durant un an alors qu'il était sans affectation.

Près de 37 000 euros de primes et indemnités sur l'année 2011, soit un peu plus de 3 000 euros par mois : pour le diplomate Jean-Maurice Ripert, de quoi singulièrement améliorer l'ordinaire de son traitement brut de ministre plénipotentiaire hors classe qui s'élève alors à 5 880 euros. Cette prime de 3 000 euros par mois correspondait à une indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaires en administration centrale (1 887 euros chaque mois), prime de rendement (1 900 euros tous les trimestres), indemnité de résidence (176 euros mensuels), indemnité de fonction et de résultats (300 euros par mois), indemnité exceptionnelle (975 euros versés en décembre).

Dans un ministère sous tension budgétaire depuis des années, les bonnes fées du Quai d'Orsay se sont penchées sur le bulletin de salaire de celui qui a été nommé ambassadeur en Russie fin octobre 2013. Un poste qui doit beaucoup à son ami de la promotion Voltaire de l'Ena François Hollande, qui laisse d'habitude toute latitude à son ministre Laurent Fabius pour nommer les ambassadeurs.
Le ministère des Affaires étrangères muet

Mais, au ministère des Affaires étrangères, des diplomates s'interrogent à voix basse sur la réalité du poste occupé par Jean-Maurice Ripert au cours de l'année 2011 et se demandent s'il n'a pas bénéficié d'une faveur sonnante et trébuchante. Car, si sa biographie diffusée sur le site de l'ambassade de France en Russie fait état, sans précision, d'un poste à la Direction générale de l'administration du Quai d'Orsay en 2011, la notice publiée sur l'intranet du ministère reste muette à ce sujet. Un "blanc" entre le poste de secrétaire général adjoint des Nations unies, envoyé spécial pour l'aide au Pakistan, d'octobre 2009 à fin 2010 et celui de chef de la délégation de l'Union européenne en Turquie, occupé de janvier 2012 à octobre dernier.

Ceux qui le soupçonnent d'avoir encaissé des primes et indemnités indues avancent que durant l'année 2011 Jean-Maurice Ripert vivait en Suisse avec sa compagne et ne disposait pas d'un domicile à Paris. De fait, le courrier envoyé par le ministère des Affaires étrangères lui était adressé... chez un proche de sa future épouse, domicilié en banlieue parisienne aux Lilas. Et lorsqu'il était de passage à Paris - il lui est ainsi arrivé de siéger, sous l'étiquette de la CFDT, à la commission de discipline des ministres plénipotentiaires -, Jean-Maurice Ripert logeait chez un ami diplomate, lui aussi de la promotion Voltaire. Les documents en possession du Point.fr attestent que Jean-Maurice Ripert a, durant toute cette année 2011, été rémunéré au titre d'une "mission" jamais clairement identifiée, mais qui a, en tout état de cause, déclenché le paiement des primes.
Ripert, un diplomate éminemment politique

Dans un échange de mails avec Le Point.fr, le diplomate explique que, candidat à un poste d'ambassadeur qui ne lui a jamais été proposé, il était rattaché à la Direction générale de l'administration uniquement "pour des raisons administratives". Stéphane Romatet, alors directeur général de l'administration et aujourd'hui ambassadeur en Australie, précise qu'il s'agit d'une "décision de gestion administrative usuelle". Romain Nadal, le directeur de la communication et de la presse du ministère, ajoute que cette période sans affectation "a été mise à profit par M. Ripert pour réaliser un retour d'expérience des responsabilités exercées au Pakistan et pour préparer les phases de sélection mises en place par le Service européen d'action extérieure pour le poste en Turquie". Relancés afin de savoir si la situation administrative de Jean-Marie Ripert justifiait le versement de primes et indemnités, ni les uns ni les autres n'ont répondu au Point.fr. Un diplomate ayant exercé des fonctions de directeur général au Quai d'Orsay nous a avoué que c'était la première fois qu'il entendait parler de primes pour un collègue sans affectation.

Jean-Maurice Ripert est un diplomate éminemment politique, qui a passé une partie de sa carrière dans des cabinets ministériels socialistes. En 1983, trois ans après sa sortie de l'Ena, il rejoint le cabinet du ministre délégué à la Coopération. Il enchaîne ensuite : ministère des Affaires européennes, ministère des Relations extérieures. Il prend en 1991 la direction du cabinet de Bernard Kouchner, secrétaire d'État à l'action humanitaire, et devient conseiller diplomatique de deux Premiers ministres, brièvement pour Michel Rocard, durant trois années auprès de Lionel Jospin (1997-2000). Au sortir de cette phase politique, sa carrière décolle. Ambassadeur en Grèce, directeur des Nations unies et des organisations internationales au Quai d'Orsay, représentant permanent auprès de l'Office des Nations unies à Genève, puis représentant permanent de la France aux Nations unies à New York à l'été 2007.
Exécuté par Sarkozy en 2009

Jean-Maurice Ripert en sera brutalement "viré" en septembre 2009, exécuté par Nicolas Sarkozy qui lui reprochait de ne pas l'avoir accueilli à l'arrivée de son avion à New York pour l'Assemblée générale annuelle de l'ONU - il plaidera en vain qu'il siégeait alors au Conseil de sécurité. Annus horribilis, le diplomate aurait pu prétendre cette même année 2007 à la direction du cabinet de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères d'ouverture de Nicolas Sarkozy. Mais le sherpa du président de la République, Jean-David Levitte, y avait mis son veto.

À l'élection de François Hollande, cet ami de plus de trente ans, Jean-Maurice Ripert croit son heure venue. Il se voit dans les habits de conseiller diplomatique. Un poste qui lui sera soufflé par Paul Jean-Ortiz, jugé moins "clivant". Il se murmure au Quai d'Orsay que son ex-femme, Claudine Ripert-Landler, nommée conseillère à la communication et à l'international à l'Élysée et elle aussi amie de longue date du président de la République, ne serait pas étrangère à ce choix. Désormais ambassadeur en Russie, Jean-Maurice Ripert n'a plus à se soucier d'arrondir son traitement de base. Il perçoit une indemnité de résidence mensuelle qui est une des plus élevées parmi celles versées par le Quai d'Orsay, Moscou appartenant au cercle des villes les plus chères du monde. Elle se montait à 19 353 euros début 2011.

http://www.lepoint.fr/societe/quai-d-or … 234_23.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

129

Re: Le fil des copains et des coquins

La République exemplaire de Flanby. C'est beau.

http://www.lexpress.fr/actualite/politi … 09324.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

130

Re: Le fil des copains et des coquins

Greg a écrit:

Devant le collège des dénonciations posturières d'hier et d'aujourd'hui, on se dit vraiment qu'une trop grande part des politiciens français sont incorrigibles...

Les Français demandent des réformes, un redressement qui ne perd pas de vue l'impératif de justice.... On engage ces réformes, avec une détermination jamais vue jusque là et voilà tant de politiques inquiets, voire a priori en colère, qu'un gouvernement puisse réussir à répondre à la demande des Français ! Il faut donc taper fort, dire tout et surtout n'importe quoi, que l'on soit de droite ou de gauche, pour créer un premier barrage à la volonté du Premier Ministre dans sa dynamique réformatrice. Une pièce déjà vue, déjà entendue, jouée et rejouée...

Les uns dénoncent comme si souvent toute économie en dépense, surjouant le discours tribunicien, alors que nul n'a été pris par surprise : ça fait des années que chacun sait et que tout le monde dit qu'il faut réduire les dépenses publiques. Le Président a fixé les objectifs de façon claire et répétée depuis 2 ans et tout le monde prend une part de l'effort. Les plus modestes bénéficieront d'ailleurs de protections particulières dans cet ensemble de réformes (dégel du barême de l'IR et hausse de la décôte d'IR pour ceux qui sont entrés dans le champ imposable suite à une mesure décidée en 2011, le SMIC et minimas sociaux ne seront pas affectés, etc.). Et la gauche n'est pas en reste avec l'offensive d'Arnaud Montebourg sur le double front de la politique industrielle et de l'inflexion de la politique monétaire européenne.

Et la droite, toujours aussi terrifiée que Valls réussisse en 2 ans là où ils ont lamentablement échoué en 10 ans au pouvoir, dénonce au choix l'insuffisance des mesures (ce qui est cocasse au vu de l'absence de réforme structurelle et de la dégradation sans précédent de la situation financière de l'Etat sous leur gouvernement) mais aussi, pour d'autres responsables UMP, leurs excès, en chœur avec la gauche de la gauche (ce qui est assez burlesque mais la comédie républicaine française réserve toujours des surprises)...

Le sentiment laissé devant ce spectacle est que tous les contempteurs essayent à bons comptes de faire de la politique politicienne, prendre une position forte pour être entendu dans les médias et fédérer autour d'eux opposants et indécis alors que l'on sait bien que l'on ne coupera pas à une trajectoire de dépenses publiques pour passer de 57% du PIB à 56, 55 voire 53, pour passer de 4,3 à 3% de déficit, à une maîtrise des dépenses globales qui permettent de réduire la pression fiscale et sociale sur les particuliers qui supportent l'un des taux de prélèvements obligatoires les plus élevés du monde et les entreprises françaises qui connaissent le taux de marge le plus réduit des pays occidentaux.

Il est politiquement (ou "politiciennement") dangereux, pour tous ceux qui ne sont pas en responsabilité, qu'un gouvernement réussisse dans ce pays. C'est là la tragédie politique de la France des 30 dernières années.

Nous avons eu hier, avec le concert pavlovien des pleurs et des dénonciations des responsables politiciens, une caricature des raisons qui font que la France ne parvient pas à se réformer depuis des décennies : des stratégies de promotion politique court-termistes qui font feu de tout bois pour s'opposer pour exister, et qui vont jusqu'à s'opposer à ce qu'ils savent que la France doit faire pour faire un peu de mousse médiatique et, le croient-ils, affaiblir celui qui risque de leur faire beaucoup d'ombre s'il réussit son pari réformateur pour la France. Hors du champ politicien, la même logique de barrage résulte en une situation où l'intérêt général est dévoré par l'armée des intérêts personnels et catégoriels entièrement tournés vers la conservation des avantages acquis.

Alors j'espère que Manuel Valls ne reculera pas dans son immense courage politique et je suis certain qu'une majorité de Français soutient cette nouvelle dynamique engagée, agacée par cette "coalition du blocage".

C'est joli tout ça, vraiment. Et sinon, la République exemplaire qui part de Voynet pour arriver à Morelle, tu en penses quoi ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

131

Re: Le fil des copains et des coquins

Évidemment, là, tu es moins bavard, n'est-ce pas ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

132

Re: Le fil des copains et des coquins

Ce sont des polémiques à mes yeux totalement micro anecdotiques qui d'ailleurs ne concernent en rien Manuel Valls. Je te parle de réformes sans précédent, tu me parles d'anecdotes personnelles...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

133

Re: Le fil des copains et des coquins

Tu me parles de réformettes et de sujets qui n'intéressent personne sauf le landernau socialiste (à savoir : Valls est contesté sur son aile gauche, oulala) , je te parle de scandales, de conflits d'intérêt, de mensonges.
Enfin, tu avais bien dit que l'affaire Cahuzac "n'existait pas". Donc bon...

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

134

Re: Le fil des copains et des coquins

Greg a écrit:

Ce sont des polémiques à mes yeux totalement micro anecdotiques qui d'ailleurs ne concernent en rien Manuel Valls. Je te parle de réformes sans précédent, tu me parles d'anecdotes personnelles...

LOL... !

Des polémiques anecdotiques ? quelle blague...
Pour trois clampins pris la main dans le sac, combien passent entre les mailles du filet ?

On n'est pas sur le sujet du preux chevalier Valls sauveur de la France, alors cesse (comme souvent/toujours) de faire dévier la discussion à ce qui t'arrange stp.

Last edited by Arken (21-04-2014 00:27:26)

135

Re: Le fil des copains et des coquins

Ah, cette fameuse promotion Voltaire. Je me demande s'il en reste beaucoup à recaser, encore.
A noter que Colette Horel est une amie intime de la Royal.

Le Point a écrit:

Hollande recase encore une camarade de l'Ena !

Issue de la promotion Voltaire comme le chef de l'État, Colette Horel vient d'être nommée au Conseil d'État... Un coup de pouce discret mais symbolique...

Colette Horel, énarque de la promotion Voltaire (1980), dont est issu François Hollande, a été nommée conseillère d'État en service extraordinaire lors du dernier conseil des ministres. Elle était jusqu'ici en fonction à la RATP, dirigée par Pierre Mongin, lui aussi ancien de la promotion Voltaire. Les conseillers d'État en service extraordinaire n'exercent que des fonctions administratives. La durée de cette fonction a été portée à cinq ans en 2011.

En mai 2013, Claude Revel, une autre énarque de la même promotion, avait aussi été nommée en conseil des ministres au poste de déléguée interministérielle à l'intelligence économique. Depuis que François Hollande a été élu président, nombre de ses anciens condisciples l'ont accompagné soit à l'Élysée soit dans la haute administration. À part les "voltairiens" de droite, comme Dominique de Villepin ou Renaud Donnedieu de Vabres, et les patrons du CAC 40, comme Henri de Castries, P-DG d'Axa, tous les camarades d'école du président peuvent prétendre, depuis mai 2012, aux meilleures places au sein de la haute fonction publique ou des entreprises publiques.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

136

Re: Le fil des copains et des coquins

Les petites combines de Flanby et de Moscovici sont tellement révélatrices. Mais c'est toujours aussi écœurant. La justification de ce dernier est quand même bien foireuse : il explique le fait qu'on lui ait confié une mission sur l’Europe par la nécessité de le préparer à des responsabilités européennes. Un type qui a été ministre des Affaires européennes (entre autres)...

http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca … tielle.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

137

Re: Le fil des copains et des coquins

On recase les copains à la mairie de Paris : http://www.lefigaro.fr/politique/le-sca … -paris.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le fil des copains et des coquins

la ministre Sylvia Pinel invite les électeurs au frais de la princesse à l'issue du comité du parti radical de gauche

https://twitter.com/RaphaelVuitton/stat … 3207312384

139

Re: Le fil des copains et des coquins

Hahaha ! Même placer ses copains, il n'y arrive pas. Pauvre Flanby, tout se ligue contre lui.

Capital a écrit:

Le conseil d’Etat annule la nomination d’un prof de fac par François Hollande

Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris, proche de François Hollande et de Xavier Niel, n’a pas été nommé dans les règles.

Le Conseil d’Etat vient d’annuler pour la deuxième fois la nomination de Jean-Louis Missika comme professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers. L’adjoint au maire de Paris, chargé de l’Urbanisme, avait pourtant été nommé sur cette chaire d’«économie et gestion de l'industrie numérique et des nouveaux médias» par le président de la République. Seulement voilà, sa nomination n’a pas été faite dans les règles. Pour approuver sa candidature, le conseil d'administration du Cnam avait été convoqué en moins de 48 heures alors que les textes prévoient qu’il doit l’être en sept jours, et le quorum (minimum des membres requis pour participer au vote) n’avait pas été atteint. A noter que lors de la précédente nomination de Missika, le Cnam n’avait présenté que son nom, alors qu’il devait, selon les textes, présenter au moins deux noms.

Il faut dire aussi que Jean-Louis Missika ne fait pas les choses comme tout le monde. Pour être nommé professeur d’Université, il faut être titulaire d’un doctorat d’Etat. La quasi-totalité des professeurs travaillent donc pendant des années sur une recherche avant de rédiger une thèse et de la soutenir. Le puissant adjoint au maire d’Anne Hidalgo s’est contenté, lui, d’une «thèse sur travaux». Ce genre d’échappatoire est réservé aux personnes qui ont publié des travaux tout à fait remarquables et cependant pas universitaires. Le philosophe Louis Althusser, dont les livres avaient fait débat pendant des années, a ainsi pu, en son temps, présenter une thèse sur travaux. Mais de quels travaux remarquables peut se prévaloir Jean-Louis Missika ? En tout cas, il est pour le moins curieux de voir quelqu’un diriger des travaux de recherche alors qu’il n’en a lui-même réalisé aucun…

Cet ancien communicant de Michel Rocard à Matignon, fait chevalier de la Légion d’honneur par François Hollande, est un proche de Xavier Niel : il est vice-président d’Iliad chargé de «faire connaitre la stratégie du groupe auprès des élus et des collectivités territoriales». Chargé aussi du projet d’incubateur géant à la halle Freyssinet, à Paris, on l’a récemment vu à l’inauguration de cette future pépinière de start-up entre François Hollande et Xavier Niel. Il est aussi actionnaire de plusieurs stat-up, dont Kwaga, qui a été récompensée du Grand Prix de l’innovation de la Ville de Paris.

Pour être enfin nommé officiellement et toucher son salaire de professeur d’université (5 000 euros par mois), Jean-Louis Missika va devoir présenter sa candidature une troisième fois. Mais dans les règles, cette fois.


http://www.capital.fr/a-la-une/actualit … nde-974292

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

140

Re: Le fil des copains et des coquins

Poniatowski l'appelait la République des copains et des coquins. Allez lutter contre l’abstention après ça...

http://www.mediapart.fr/journal/france/ … elle-ligas

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

141

Re: Le fil des copains et des coquins

Tiens donc, Bauer, qui mange à tous les râteliers (c’est un grand copain de Valls et Fouks, notamment), a profité des largesses d'un certain Jouyet, entre autres :

Mediapart a écrit:

Alain Bauer a profité de contrats de complaisance à la Caisse des dépôts   
PAR LAURENT MAUDUIT   

Alain Bauer a profité de contrats de complaisance à la Caisse des dépôts, sous la direction générale d'Augustin de Romanet puis de Jean-Pierre Jouyet. Un contrat annuel de 200 000 euros portait sur les questions de sécurité. Plusieurs milliers d'exemplaires du guide gastronomique Champérard, contrôlé à 50 % par le criminologue, ont aussi été achetés par la Caisse.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

142

Re: Le fil des copains et des coquins

Ça continue dans le copinage pour la République exemplaire voltairienne de Flanby :

http://www.lemonde.fr/economie/article/ … _3234.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

143

Re: Le fil des copains et des coquins

Petit cadeau de Claude à Lionel pour Noël :

Le Monde a écrit:

Lionel Jospin va faire son entrée au Conseil constitutionnel

Le président de l'Assemblee nationale, Claude Bartolone, va proposer la candidature de Lionel Jospin au Conseil constitutionnel, en remplacement de Jacques Barrot, mort le 3 décembre. L'ancien premier ministre socialiste, actuellement en Australie, s'est dit « intéressé et heureux », selon M. Bartolone, et pourrait prendre ses nouvelles fonctions « dans une dizaine de jours ».

La candidature doit encore être soumise à la commission des lois de l'Assemblée mais ce ne sera que pure formalité, le président de l'Assemblée ayant la possibilité de nommer de manière discrétionnaire trois des neufs membres désignés du Conseil constitutionnel.

« Je voyais bien que son talent n'était pas assez utilisé », s'est justifié M. Bartolone qui compte ainsi « rehausser l'image du Conseil constitutionnel ». D'après l'ancien ministre de la ville (1998-2002) de M. Jospin, ce dernier pourrait se sentir « utile et reconnu au Conseil constitutionnel, tout en n'étant pas sur la scène politique de manière active ». L'ancien locataire de Matignon, âgé de 77 ans, sera nommé pour cinq ans, soit le temps qu'il restait à M. Barrot pour terminer son mandat de neuf ans.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le fil des copains et des coquins

Le Monde a écrit:

« Je voyais bien que son talent n'était pas assez utilisé », s'est justifié M. Bartolone qui compte ainsi « rehausser l'image du Conseil constitutionnel ». D'après l'ancien ministre de la ville (1998-2002) de M. Jospin, ce dernier pourrait se sentir « utile et reconnu au Conseil constitutionnel, tout en n'étant pas sur la scène politique de manière active ».

Il n'a plus l'âge pour la danse du ventre.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

145

Re: Le fil des copains et des coquins

Valls nomme son chef de cabinet (35 ans, sans autre expérience pratiquement) préfet "hors cadre". Normal, quoi.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politiqu … google.fr/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

146

Re: Le fil des copains et des coquins

Haha ! Thomas Piketty fait l'éloge d'un livre de Julia Cagé, qui n'est autre... que son épouse.

http://www.arretsurimages.net/articles/ … mme-id7516

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

147

Re: Le fil des copains et des coquins

L'habitude, quoi, chez nos donneurs de leçon professionnels préférés.

Le Point a écrit:

   
EXCLUSIF. Paris, petits relogements entre amis PS...

Neuf des membres, anciens et actuels, du cabinet de Jérôme Coumet, le maire PS du 13e arrondissement de Paris, bénéficient de logements sociaux. Révélations.

Question habitat social, le 13e arrondissement de Paris est l'un des mieux lotis de la capitale. Avec 31 585 logements, le quartier abrite le deuxième parc locatif de la ville. Un riche patrimoine que la municipalité ne se prive pas d'utiliser pour loger ses propres employés. D'après nos informations, neuf collaborateurs, anciens et actuels, du maire PS de l'arrondissement Jérôme Coumet bénéficient de logements sociaux.

Parmi les locataires recensés figurent Sébastien Roy et Sophie Chollet-Lefebvre, tous deux ex-chefs de cabinet de Jérôme Coumet, mais aussi Benjamin Cros, ancien chargé de mission habitat, Sarah Damagnez, recasée depuis dans le 12e arrondissement, et Sylvestre Piriot, cadre du PS parisien et ancien collaborateur de la mairie du 13e. Tous ont signé ou renouvelé leur bail dans la foulée de l'élection de Coumet en 2007.

"Ce n'est pas illégal"

Ont-ils bénéficié d'un traitement de faveur ? Contactée par Le Point.fr, la mairie du 13e nie tout "lien entre le fait d'être membre du cabinet de Jérôme Coumet et celui d'obtenir un logement social dans l'arrondissement". Pourtant, quatre membres actuels de l'équipe du maire sont locataires des bailleurs sociaux de la ville de Paris : Sophie Zeghlache, chargée de mission aux affaires sociales, Laure Rochette, collaboratrice à la Jeunesse et aux Sports, Dominique Painvain responsable de la communication numérique et Sevan Bagla en charge des affaires scolaires. Ce dernier a obtenu un logement peu de temps après son arrivée courant 2012 à la mairie du 13e. Une étrange concordance des temps qu'il peine à expliquer.

D'autres comme Sylvestre Piriot ont été relogés trois fois en dix ans. En 2002, cet ancien militant de l'Unef décroche son premier appartement après avoir été recruté comme emploi jeune par la mairie du 13e. Contacté par Le Point.fr, il confirme par la suite avoir été membre du cabinet de Jérôme Coumet de 2005 à 2009. "Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir bénéficié d'un passe-droit." Et de préciser : "Ce n'est pas illégal. Je respecte les critères d'attribution."

Une commission d'attribution opaque

Cet argument est repris à l'unisson par l'ensemble des mis en cause. La plupart sont en réalité locataires de logements sociaux financés par un prêt locatif intermédiaire, dit PLI. Des appartements d'un meilleur standing destinés à des foyers plus aisés dont le revenu annuel oscille entre 41 629 euros et 119 340 euros. Ce qui n'empêche pas que les prix y restent très en deçà de la réalité du marché. À titre d'exemple, un nouvel entrant, dans l'immeuble où réside Sébastien Roy, paierait un loyer 60 % moins cher que dans le privé, selon les chiffres de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP).

Interrogé sur ce qui ressemble à "du copinage", Yves Contassot, conseiller EELV du 13e arrondissement, n'est pas étonné : "Serge Blisko (le prédécesseur de Jérôme Coumet, NDLR) avait l'habitude de répéter qu'il n'y a rien d'anormal à loger ses amis", raconte-t-il. Membre de la majorité municipale, il a longtemps siégé à la commission d'attribution des logements (CAL). Une instance chargée de proposer trois candidats aux bailleurs sociaux, classés par ordre de priorité, dès lors qu'un appartement se libère. "Les dossiers étaient parfois sélectionnés en amont et ne répondaient à aucun système de critères objectifs", dénonce Contassot. Face à cette "opacité", il a préféré ne plus y siéger après la réélection de l'équipe en place, en mars 2014.

L'ombre de Jean-Marie Le Guen

Dans l'opposition, Jean-Baptiste Olivier ne garde pas un meilleur souvenir de ces réunions. Lui aussi a fini par ne plus y mettre les pieds. "Il y avait des dossiers qui étaient davantage mis en avant que d'autres. [...] Certains appartements étaient déjà très clairement attribués avant de passer entre nos mains", raconte le jeune élu UMP. "C'est simple, ils gardent tous les logements pour eux !" témoigne un autre membre de l'opposition, souhaitant conserver l'anonymat.

Le sujet est réputé sensible dans le quartier. Une enquête, publiée en 2013 dans Le 13 du mois, un magazine local et indépendant, a révélé un système mêlant passe-droits et pots-de-vin. Des pratiques décrites comme monnaie courante. Et qui serviraient surtout les bons camarades de la section socialiste sur laquelle plane l'ombre de Jean-Marie Le Guen. L'actuel secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement reste "le vrai patron". Malgré son emploi du temps, il vient toujours signer les procès-verbaux des conseils municipaux de la mairie du 13e, où il siège depuis 1983, s'amuse un témoin de la scène.

Un nouveau système d'attribution

Tout un symbole, Jean-Marie Le Guen est lui-même domicilié sur les listes électorales dans un immeuble RIVP. Il s'agit en réalité de sa permanence parlementaire. Un tour de passe-passe lui permettant de donner l'illusion de vivre dans le 13e alors qu'il préfère les beaux quartiers des ministères. Situé 147, avenue de Choisy, le local est loué par le PS. Ce que confirme Jérôme Coumet, qui en a fait son QG lors des dernières municipales.

Du côté de l'Hôtel de Ville, les tambouilles du 13e suscitent un certain malaise. Le scandale provoqué l'année dernière par la révélation du nom des élus de Paris bénéficiant de logements sociaux est encore gravé dans les mémoires. Pour mettre fin à ce genre de dérives, Anne Hidalgo a décidé de tester un nouveau système de cotation censé accélérer le traitement des dossiers prioritaires. Ironie du sort, le 13e fait partie des arrondissements pilotes.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

148

Re: Le fil des copains et des coquins

Le Figaro a écrit:


Népotisme : comment François Hollande place ses amis

FIGAROVOX/HUMEUR - Eric Verhaeghe revient sur la a nomination de Claude Revel, ancienne de la promotion Voltaire, comme conseillère de la Cour des Comptes en service extraordinaire. Les émoluments de cette dernière seront de 15 000 euros.

Eric Verhaeghe a été président de l'Apec (Association pour l'emploi des cadres) entre 2004 et 2009. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages publiés chez Jacob-Duvernet: «Jusqu'ici tout va bien», «Au cœur du MEDEF: chronique d'une fin annoncée», et «Faut-il quitter la France?». Retrouvez ses chroniques sur son site.

Si François Hollande peine à inverser la courbe du chômage pour le commun des salariés, il se montre beaucoup plus efficace pour le cercle ferme des anciens élèves de la promotion Voltaire.

Le sauvetage en eaux douces de Claude Revel

La presse s'est largement fait l'écho de la nomination de Claude Revel comme conseillère de la Cour des Comptes en service extraordinaire. Outre que cette nomination revient à un ultime voyage vers le cimetière des éléphants administratifs sans possibilité de retour, elle comporte certaines conséquences qui adoucissent la potion létale: émoluments à 15.000 euros (nets) par mois, absence complète de travail à fournir et disponibilité horaire totale pour… les loisirs.

Un tel traitement inhumain fait suite à une autre violence qui fut faite à l'intéressée: sa nomination, en 2013, en qualité de déléguée interministérielle, en remplacement d'Olivier Buquen qui fut nommé par Sarkozy. Déjà, à l'époque, ce traitement réservé à une «ex» de la Voltaire avait fait jaser et avait nourri le sentiment d'une politique de placement proche du népotisme.

Le sauvetage en eaux troubles de François Morlat

La presse s'est moins étendue sur le sort de l'ancien directeur général du Crédit Immobilier de France, François Morlat, autre ancien de la Voltaire. Après la faillite du CIF, François Morlat est demeuré directeur général de la structure dédiée à la gestion du «run-off». Le Crédit Immobilier conserve en effet la gestion des prêts accordés par le passé, soit un actif d'1 milliard d'euros environ, qui suscite les appétits.

Certains se sont plaints des conditions dans lesquelles l'intéressé avait géré ce magot et le principe de son licenciement a été acté en avril. Il semblerait toutefois que Michel Sapin, autre ancien de la Voltaire, n'ait manifesté qu'un engouement limité pour cette opération et ait bloqué pendant plusieurs semaines la décision officielle de rupture du contrat de travail.

Reste à savoir ce qui sera proposé à l'intéressé.

Protéger ses amis, un attribut du pouvoir régalien

Une fois de plus, on retrouve ici l'habitude acquise dans la fonction publique d'intervenir «politiquement» pour soutenir des amis en dehors de tout critère de compétence. Ce biais, caractéristique des petits marquis, est particulièrement fort pour la promotion Voltaire, et il se murmure que les mêmes réflexes sont pris pour la promotion Seddar Senghor.

Epinglé dans l'affaire Agnès Saal sur ce même propos: la protection «rapprochée» accordée à des amis, qu'ils aient fauté ou non, le gouvernement devrait pourtant se méfier. La politisation des carrières dans la haute fonction publique est un symptôme parmi d'autres du déclin de l'esprit public et de l'intérêt général. Motif régulier de grief citoyen contre la gouvernance en vigueur dans le pays.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 … s-amis.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

149

Re: Le fil des copains et des coquins

La République irréprochable. Un proche de la maîtresse de Flanby pourrait être nommé à la direction des Beaux-Arts.

http://www.lefigaro.fr/culture/2015/07/ … -paris.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

150

Re: Le fil des copains et des coquins

C'est quand même dingue, cette république bananière flanbyenne..

Le Parisien a écrit:

Michel Cadot, nouveau préfet de police de Paris

Le nouveau préfet de police de Paris a été nommé ce mercredi en conseil des ministres: Michel Cadot, 61 ans, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur où il avait été nommé par l’ancien Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, remplace Bernard Boucault, atteint, à 67 ans, par la limite d’âge. Issu de la promotion Voltaire de l’Ena, tout comme François Hollande, Michel Cadot avait la préférence du chef de l’Etat pour occuper ce poste très emblématique et ultra-sensible. A Paris, il retrouvera un «ancien» de Marseille, Christian Sainte, l’actuel patron de la police judiciaire parisienne.

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris … 929409.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)