101

Re: François Hollande, Président de la République

Broz a écrit:

Donc quoi, tant qu'on a pas résolu le chômage et la pauvreté et la crise bancaire et tout et tout on ne peut pas prendre 25 minutes pour tous lever la main et faire passer de manière bien unanime une loi contenant un ou deux articles qui faciliterait la vie des gens souhaitant changer d'état civil ?

Don't feed the troll

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

Tss, tss, tout de suite les grands mots, et pour quelles raison?

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

103

Re: François Hollande, Président de la République

4 minutes pour trouver l'ensemble des références à modifier dans les codes existants, 2 minutes pour noter au brouillon le contenu du texte, 7 minutes pour charger le modèle "proposition de loi" dans Mes Documents, recopier les trois phrases, rajouter un exposé des motifs en un paragraphe, et tout mettre au propre, 1 minute pour l'accord du gouvernement dès réception de la proposition, 4 minutes pour le passage devant la commission appropriée, 2 minutes pour l'inscrire à l'ordre du jour de chacune des assemblées, 2 minutes pour un vote unanime à l'assemblée, 2 minutes pour un vote unanime au sénat, 30 seconde pour la promulgation par le président, ça fait littéralement 24 minutes et 30 secondes. J'ai laissé un peu de rab parce que des fois gmail rame un peu.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

104

Re: François Hollande, Président de la République

Bonne année à tous, mais n'oubliez pas :

[video (flash player not installed)]

  :D

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

105

Re: François Hollande, Président de la République

Toi tu es inscrit à la newsletter  smile

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

106

Re: François Hollande, Président de la République

Rayan a écrit:

Toi tu es inscrit à la newsletter  smile

Ahah, je me suis dit la même chose sur le coup!

Re: François Hollande, Président de la République

Très bon discours de lancement de campagne de FH à Mérignac avec beaucoup de propositions !

[video (flash player not installed)]

Last edited by Gourkuff (06-01-2012 00:32:30)

Re: François Hollande, Président de la République

Oui, enfin le "bilan contre bilan" est d'une part très facile puisqu'il n'y a qu'un bilan par principe, ensuite le contexte ne saurait être passé sous silence (même si tout ne s'y réduit certe pas!)...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

109

Re: François Hollande, Président de la République

gustave a écrit:

Oui, enfin le "bilan contre bilan" est d'une part très facile puisqu'il n'y a qu'un bilan par principe, ensuite le contexte ne saurait être passé sous silence (même si tout ne s'y réduit certe pas!)...

Je crois que le "contexte", on en entend assez parler pour ne pas l'oublier........  roll

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

Visiblement certains savent l'oublier quand cela les arrange!

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

111

Re: François Hollande, Président de la République

Le "contexte" européen, c'est par exemple l'Allemagne qui a de la croissance et un chômage en forte baisse grâce aux années Schroder. C'est accusateur pour la droite depuis 10 ans.

Re: François Hollande, Président de la République

louf a écrit:

Le "contexte" européen, c'est par exemple l'Allemagne qui a de la croissance et un chômage en forte baisse grâce aux années Schroder. C'est accusateur pour la droite depuis 10 ans.

Fabuleusement de mauvaise foi de la part de quelqu'un qui critiquait vertement les choix de politique économique de l'Allemagne et notamment son refus de l'inflation, il y a même pas deux mois...

http://forum-scpo.com/forum-scpo/post49 … ml#p498521

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

113

Re: François Hollande, Président de la République

Sabaidee, comment fais-tu pour te souvenir des messages et de leur contenu que certains contributeurs ont écrits il y a des mois ? Tu avais fait le même coup à Greg il y a peu de temps, ça m’avait déjà impressionné.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: François Hollande, Président de la République

FDL a écrit:

Sabaidee, comment fais-tu pour te souvenir des messages et de leur contenu que certains contributeurs ont écrits il y a des mois ? Tu avais fait le même coup à Greg il y a peu de temps, ça m’avait déjà impressionné.

Il tient un fichier excel voyons... (on est fichés, fuyons l'internet)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: François Hollande, Président de la République

FDL a écrit:

Sabaidee, comment fais-tu pour te souvenir des messages et de leur contenu que certains contributeurs ont écrits il y a des mois ? Tu avais fait le même coup à Greg il y a peu de temps, ça m’avait déjà impressionné.

"Qui joue en première base, qui, mais qui, joue en première base..."

Non, pour le coup, je me rappelais vaguement que louf est sympathisant EELV, je me suis dit qu'il avait dû critiquer Merkozy, il y a peu et étant donné qu'il n'a écrit qu'une vingtaine de messages, c'était assez simple à retrouver.

Last edited by sabaidee (06-01-2012 16:26:26)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: François Hollande, Président de la République

- Création d'une Banque publique d'investissement et d'un Livret d'épargne industrie au profit des PME.
- Doublement du plafond du livret de développement durable.
- Rééquilibrage de l'impôt sur les sociétés au profit des PME et des TPE et au détriment des grandes entreprises.
- Couverture intégrale de la France en très haut débit d'ici à dix ans.
- Préservation du statut public des entreprises détenues majoritairement par l'Etat (EDF, SNCF, La Poste...)
- Séparation des activités des banques "utiles à l'investissement et à l'emploi de leurs opérations spéculatives", bannissement des banques françaises des paradis fiscaux, interdiction des "produits financiers toxiques" et des stock-options, sauf pour les entreprises naissantes, encadrement des bonus et sur-taxation de 15% des bénéfices des banques.
- Réduction du déficit public à 3% du PIB et retour à l'équilibre fin 2017.
- Suppression de 29 milliards d'euros de niches fiscales "équitablement répartis entre les ménages et les entreprises".
- Montée en puissance du financement des "priorités" jusqu'à 20 milliards d'euros en 2017.
- Coup d'arrêt à la révision générale des politiques publiques (RGPP) et à l'application "mécanique" du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

REFORME FISCALE

- Fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG.
- Nouvelle tranche à 45% pour les revenus supérieurs à 150.000 euros par part et plafonnement à 10.000 euros de la diminution d'impôt tirée des niches fiscales.
- augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre.
- abaissement du plafond du quotient familial pour les 5% de ménages les plus aisés.
- relèvement de l'impôt sur la fortune pour les plus gros patrimoines et abattement sur les successions ramené à 100.000 euros par enfant.

EDUCATION ET JEUNESSE

- création de 60.000 postes supplémentaires dans l'Education en 5 ans.
- augmentation de "25%" de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre.
- allocation d'études et de formation sous conditions de ressources.
- abrogation de la circulaire sur les étudiants étrangers.

RETRAITES, SANTE

- départ à 60 ans pour ceux qui ont cotisé toutes leurs annuités. Pour le reste, négociation dès 2012 pour définir "âge légal, "montant des pensions notamment".
- augmentation de la part de rémunération forfaitaire des médecins généralistes. Encadrement des "dépassements d'honoraires", favoriser une baisse du prix des médicaments.
- assistance médicalisée pour "terminer sa vie dans la dignité", dans des "conditions précises et strictes".

EMPLOI

- créer 150.000 emplois d'avenir pour l'insertion des jeunes.
- mettre fin à la défiscalisation et aux exonérations de charges sur les heures supplémentaires, sauf pour les TPE.
- "contrat de génération": "permettre l'embauche par les entreprises, en CDI, de jeunes, accompagnés par un salarié plus expérimenté qui sera ainsi maintenu dans l'emploi jusqu'à son départ à la retraite".
- augmentation des cotisations chômage pour les entreprises qui abusent des emplois précaires
- création de 1.000 postes par an pour la police, justice, gendarmerie
- dès l'été 2012, réunion d'une grande conférence économique et sociale, "saisie des priorités du quiquennat"

SOCIETE, NUMERIQUE, ENVIRONNEMENT, ENERGIES

- l'obligation pour une commune de construire des logements sociaux est portée de 20 à 25%. Mixité sociale.
- banlieues: lancement d'opérations de renouvellement urbain. Maintien des services publics. Augmentation des moyens, notamment scolaires. Présence régulière des services de police.
- remplacement de la loi Hadopi par une loi "signant l'acte 2 de l'exception culturelle".
- lutte contre le "délit de faciès".
- loi favorisant l'égalité professionnelle homme/femme.
- ouvrir le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels.
- réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50% à l'horizon 2025.
- fermeture de la centrale de Fessenheim, poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville.

INSTITUTIONS

- loi de 1905 sur la séparation Eglise/Etat inscrite dans la Constitution, en tenant compte du statut de l'Alsace et Moselle.
- réforme du statut pénal du chef de l'Etat.
- droit de vote accordé aux étrangers aux élections locales.
- loi sur le non-cumul des mandats, introduction d'une part de proportionnelle aux législatives.
- Réduction de 30% de la rémunération du président et des ministres.

EUROPE, INTERNATIONAL

- Proposition d'un "pacte de responsabilité, de gouvernance et de croissance", création d'euro-obligations et nouveau traité franco-allemand.
- Proposition d'une politique commerciale européenne anti-dumping social et environnemental.
- Contribution climat-énergie aux frontières de l'Europe.
- retrait immédiat de nos troupes d'Afghanistan.

[video (flash player not installed)]

Mais attention car l'excellence effleure à la surface du camp adverse :

[video (flash player not installed)]

Last edited by Gourkuff (26-01-2012 09:55:33)

117

Re: François Hollande, Président de la République

Et sinon, à part des dépenses, souvent faramineuses, y a-t-il des mesures d'économies prévues ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

118

Re: François Hollande, Président de la République

Dans le projet, les dépenses baissent de 2.6 points entre 2012 et 2017.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

119

Re: François Hollande, Président de la République

Rayan a écrit:

Dans le projet, les dépenses baissent de 2.6 points entre 2012 et 2017.

Les dépenses baissent, les recettes augmentent. Le déficit est réduit. L'ordre est restauré.

Re: François Hollande, Président de la République

Il s'est bien débrouillé devant Juppé le Hollande. Je pensais que ce serait plus difficile pour lui et je pense que l'UMP est en train de complètement paniquer ;ils prévoyaient que Juppé redresserait la barre et aplatirait celui qu'ils ont affublé de tous les noms d'oiseaux, mais Hollande se défend vraiment bien !!

Ca me fait tellement plaisir de voir tous ces nervis umpistes, les rosso-debord, avec son air pète-sec et méprisant, les morano, ce frankenstein de la politique et tous les autres insupportables que la sarkozie nous a servi depuis 5 ans en évinçant un par un les meilleurs de la droite (bon il a bien fallu qu'ils fassent revenir Juppé et Barouin vu la nullité des autres...), tous ces médiocres manifestes devenir furieux devant le PS qui est en train de s'imposer d'une main de maître. Les voir fébriles, craintifs, matraquant leur propagande insipide et inepte qui relève plus de la tentative de tabassage plutôt que de la partie d'échec, ne peut que ravir les démocrates que comptent ce pays, et qui ont été laissés sur le bord du chemin depuis 5 ans maintenant...

La France n'est peut-être pas un pays mort finalement.

La seule question que je me pose, c'est comment les Français ont pu supporter ces nuls et ces voyous aussi longtemps sans se révolter violemment.

Allez, on se fait plais' :

Programme de Hollande : la riposte molle de l'UMP
Le Point.fr - Publié le 26/01/2012 à 20:50
Pour contrer François Hollande, le parti majoritaire matraque la presse de communiqués. Une "riposte" qui fait quelques sceptiques...

C'est devenu presque une habitude : à chaque déclaration de François Hollande, pour chacun de ses déplacements, les boîtes mail des journalistes politiques sont inondées de communiqués de l'UMP. Souvent, des commentaires assassins qui atterrissent dans les boîtes mail de la presse avant même que l'évènement en question ne soit terminé ! Certains élus ou secrétaires nationaux réagissent au coup par coup, en fonction de leur domaine de prédilection. Mais les plus prompts à réagir en ont fait une spécialité. Ce sont les quatre porte-parole officieux de l'UMP, tous de jeunes "quadras" qu'on appelle désormais les "moustiques" dans les rangs de la majorité : Valérie Rosso-Debord, Sébastien Huyghe, Franck Riester et l'ancien policier Bruno Beschizza.

Quand ces "riposteurs" ultra-réactifs ne sont pas au siège de l'UMP ou à l'Assemblée, ils sont aux alentours du Palais-Bourbon en train de déjeuner avec des journalistes, prêchant la "bonne parole" (selon les termes de Jean-François Copé, mercredi, devant plus de deux cents parlementaires de la majorité). Et à ceux qui, dans la majorité, leur reprochent de "noyer le message" par l'abondance de leurs réactions, Valérie Rosso-Debord rétorque : "La redondance est pédagogique. Nous martelons notre message, c'est assumé et voulu. D'autant que cela crée un esprit d'équipe et que cela déroute l'opposition."

Coup de mou

À l'Élysée, où l'on souhaite faire émerger "de nouveaux visages dans la majorité", on les pousse à être présents dans les médias, assurent-ils. Ils sont d'ailleurs reçus toutes les semaines - ou presque, en fonction de l'agenda du chef de l'État - avec d'autres figures montantes. Mais deux groupes différents ont été formés par les conseillers de Nicolas Sarkozy : le premier, formé par Rosso-Debord, Éric Ciotti, Christian Estrosi, Salima Saa, Beschizza ou encore Riester, et le second, plus récent, constitué de personnalités plus discrètes, pour l'instant : Huyghe, Adrien Robinet, Olivier Carré, Chantal Jouanno ou encore le libéral Nicolas Forissier. Pourquoi deux groupes différents ? "Pour faire monter la concurrence", raille une ancienne figure de la campagne de 2007. S'ils ont le vent en poupe, rien n'est donc acquis pour ces jeunes ambitieux...

D'autant que depuis l'indéniable succès du premier meeting de François Hollande au Bourget, dimanche, règne comme un flottement dans la majorité sur la question de la riposte. Car, outre les interrogations de certains, comme le député Lionnel Luca, sur l'entrée en campagne tardive de Nicolas Sarkozy, nombre d'observateurs ont cru déceler une inhabituelle mollesse dans la réaction de l'UMP. "Avec moi, ça aurait été moins mou !" lâchait Nadine Morano, dans un sourire, mardi soir. La ministre de l'Apprentissage estime ne pas avoir besoin d'une quelconque "cellule riposte" pour "se battre" de toutes ses forces pour son futur candidat.

Cogner en meute ?

Du côté de leurs aînés, les "snipers" solitaires du parti, on tient un discours plus mesuré sur le semi-échec du début de semaine. "On a été un peu pris de court, dimanche, par les éléments de programme..." reconnaît par exemple le très sarkozyste député Dominique Dord. Chef de file des "députés relais" de Nicolas Sarkozy, il revendique un travail sur le terrain depuis trois ans. Et se montre partagé sur la stratégie actuelle de l'UMP : "C'est vrai qu'il peut y avoir un sentiment de matraquage lorsqu'on est tous coordonnés. En même temps, il faut peut-être qu'on en fasse plus, mais si on cogne en meute, on nous le reproche !" Mais très vite, les réflexes reprennent le dessus : "Pour dimanche après le Bourget, la presse a été d'une indulgence et d'une flagornerie incroyables ! On nous l'a présenté comme le meeting du siècle, alors qu'il n'a fait que des propositions dépassées..."

Pour Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes, Jean-François Copé fait ce qu'il peut, étant donné que le candidat de l'UMP n'est pas encore déclaré. Mais "la promotion du bilan est arrivée un peu tard..." Pourtant plutôt du style grande gueule, Luca est sceptique devant la riposte tous azimuts des moustiques : "À force de vouloir décrédibiliser Hollande, on en fait le leader de l'alternance. Le problème, c'est que, sans candidat, on est sur la défensive, ça ne sert à rien..." Sur ce sujet, Luca ne lâchera décidément rien. Il refuse d'être comme ces "béni-oui-oui qui laissent Sarkozy s'enferrer sans rien dire". Alain Juppé qui affrontera François Hollande, jeudi soir, dans Des paroles et des actes ? "C'est très bien, mais il n'est pas notre candidat !"

Le flop Noah

Quant aux docteurs ès opinions et communication de la "cellule riposte", qui oeuvrent autour du fidèle Brice Hortefeux, ils voient d'un bon oeil le travail des "moustiques" et autres secrétaires nationaux. D'autant que, plus que jamais, ils sont persuadés de la nécessité pour le chef de l'État d'entrer en campagne le plus tard possible. "Ce sera un sprint, pas une course de fond", croient-ils savoir. Après le meeting du Bourget, ils n'ont pas constaté de mollesse particulière. Reste que, mercredi matin, ils pensaient encore marquer des points en attaquant Hollande sur la présence de Yannick Noah au Bourget - un "chanteur qui doit 580 000 euros au fisc français", martèlent-ils. Sauf que la polémique semble se dégonfler et qu'en attendant Hollande occupe le terrain avec sa plate-forme programmatique, dévoilée jeudi. "Les fines lames de l'Élysée ne sont pas sur le terrain...!" ironise Lionnel Luca.

La meilleure riposte de la semaine ? Sans doute l'entrée en campagne d'Alain Juppé, poids lourd s'il en est de la majorité. Mais surtout, le "off" de Nicolas Sarkozy en Guyane, qui aura permis, l'air de rien, de détourner l'attention de François Hollande au moins pendant 24 heures. "C'était pourtant totalement spontané", jure un visiteur du soir, faussement convaincant. Avant de concéder, sourire en coin : "C'est vrai que ça le rend plus humain, ça montre une certaine humilité..."

Hahaha le coup de Noah, venant de la part de ceux qui ont protégé tant de défiscalisés, tant de fraudeurs fiscaux, c'est à se taper la tête contre les murs, mais vous me direz, vu l'hystérie mentale dans laquelle nous avons surnagé depuis 5 ans, on n'est plus à ça près !

Last edited by OneAgain (26-01-2012 23:12:25)

Re: François Hollande, Président de la République

"le PS en train de s'imposer d'un main de maître"

euhm ' d'une part ça fait que commencer ..le PS n'a pas encore gagné

et surtout au bout de 17 ans de présidents du même bord politique, il y a forcément une usure....
    "main de maître" pour l'opportunisme de cette usure démocratique , c'est un bien grand mot ...

       Faudrait vraiment être naze politiquement pour ne pas récupérer ça genre Royal ( contrairement à Morano , en terme de comm' pure , acte manqué ou non, le PS a bien fait d'oublier S.Royal, pour les Français elle sera toujours associée à sa défaite de 2007 voire à sa défaite 2011 et ses ségoleneries )
        être cinq ans ministre et se faire passer pour un outsider en prônant la rupture et se faire élire : voilà un coup de maître !
         j'imagine bien un Valls ayant les capacités pour...

Last edited by Keitaro (26-01-2012 23:53:05)

Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain ; c'est là qu'ils doivent être. À présent, donnez-leurs des fondations!..

Re: François Hollande, Président de la République

http://www.youtube.com/watch?v=CrLv-yPj … r_embedded

Doze président!

Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain ; c'est là qu'ils doivent être. À présent, donnez-leurs des fondations!..

123

Re: François Hollande, Président de la République

Il s'est bien débrouillé devant Juppé le Hollande. Je pensais que ce serait plus difficile pour lui et je pense que l'UMP est en train de complètement paniquer ;ils prévoyaient que Juppé redresserait la barre et aplatirait celui qu'ils ont affublé de tous les noms d'oiseaux, mais Hollande se défend vraiment bien !!

Je plussoie.

Au début, on sentait que Juppé était parti pour l'aplatir, ça avait pas mal commencé (du point de vue UMP j'entends), on voyait Hollande soucieux et la tendance s'est inversé après je trouve. Hollande a bien tenu et Juppé a fait un peu son paternaliste.

Mais ce qui m'a marqué c'est le rajout à la fin de Juppé (alors que Hollande avait conclu, Juppé ayant commencé le débat) quand il a précisé à Hollande que le candidat favori de janvier n'avait jamais été élu. Alors d'"abord c'est faux, Sarkozy est le contre-exemple et ensuite ça m'a donné l'impression d'une UMP aux abois qui n'a plus que ça a dire. Une erreur grossière ici d'après moi.

Re: François Hollande, Président de la République

Arken a écrit:

Il s'est bien débrouillé devant Juppé le Hollande. Je pensais que ce serait plus difficile pour lui et je pense que l'UMP est en train de complètement paniquer ;ils prévoyaient que Juppé redresserait la barre et aplatirait celui qu'ils ont affublé de tous les noms d'oiseaux, mais Hollande se défend vraiment bien !!

Je plussoie.

Au début, on sentait que Juppé était parti pour l'aplatir, ça avait pas mal commencé (du point de vue UMP j'entends), on voyait Hollande soucieux et la tendance s'est inversé après je trouve. Hollande a bien tenu et Juppé a fait un peu son paternaliste.

Mais ce qui m'a marqué c'est le rajout à la fin de Juppé (alors que Hollande avait conclu, Juppé ayant commencé le débat) quand il a précisé à Hollande que le candidat favori de janvier n'avait jamais été élu. Alors d'"abord c'est faux, Sarkozy est le contre-exemple et ensuite ça m'a donné l'impression d'une UMP aux abois qui n'a plus que ça a dire. Une erreur grossière ici d'après moi.

C'était mesquin oui. Hollande a été bon. Même si le chiffrage de son programme me semble un peu léger. Je note que la hausse des cotisations retraites et la fusion CSG-IR frappera entre autres les classes moyennes. Perso, je préfère une hausse de la TVA, la protection sociale étant universelle, son financement doit aussi l'être.

Après, il y a des choses intéressantes et un peu de social-démocratie est nouveau en France. Par contre, je trouve dommage qu'on entame pas réellement de programmes d'économie et que le programme se base sur des prévisions de croissance bien trop optimistes (2,5%  en 2017!).

PS: je m'interrogeais aussi sur le fait que Hollande se présente en d'ores-et-déjà élu, je ne sais pas si c'est judicieux (cela sent la com'). Mais les Français ont une passion pour les loosers magnifiques, je pense à Chirac en 1995 ou à Poulidor!  smile

PS': c'était troublant le mimétisme de Juppé avec Chirac...

Last edited by sabaidee (27-01-2012 09:09:56)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: François Hollande, Président de la République

OneAgain a écrit:

Hahaha le coup de Noah, venant de la part de ceux qui ont protégé tant de défiscalisés, tant de fraudeurs fiscaux, c'est à se taper la tête contre les murs, mais vous me direz, vu l'hystérie mentale dans laquelle nous avons surnagé depuis 5 ans, on n'est plus à ça près !

Ce qu'on a pu reprocher à un Johnny ou une Bettencourt, c'est de l'évasion fiscale. Noah est lui accusé de fraude fiscale.

Le mec a déclaré plusieurs années de suite qu'il avait habité plus de 6 mois en Suisse pour éviter de payer ses impôts en France, or, Bercy en épluchant ses factures de portable a démontré qu'il avait résidé principalement en France.

Condamné, Noah a entamé une guerilla juridique avec l'administration fiscale et cela même si les impôts lui ont proposé un arrangement à l'amiable passant de 1 et quelques millions de redressement à 600 000 €.

On en pense ce qu'on veut, ce que je note, c'est que non seulement il a triché, mais il n'accepte pas d'être puni pour cela.

Après, l'histoire est connue depuis longtemps, mais c'est vrai que de la part de quelqu'un qui donne constamment des leçons à tout le monde, c'est assez savoureux.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

126

Re: François Hollande, Président de la République

La TVA est l'impôt le plus dégressif.
Les simulations de la fusion montrent qu'à partir des 40% les plus favorisés, l'impôt augmentera progressivement, et surtout en fin de courbe (là où la courbe de tous les po baisse ajd). Donc difficile d'y voir le "coup de massue" fiscal décrit par certains.

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

Rayan a écrit:

La TVA est l'impôt le plus dégressif.

Cela n'est pas si clair, étant donné qu'elle touche la consommation, cette taxe est fonction de la consommation de chacun: plus on consomme, plus on paye.

L'argument de faire reposer le financement de la protection sociale qui est universel sur une assiette universelle me semble logique.

Je suis d'accord néanmoins sur l'aspect injuste de cet impôt, mais j'y vois aussi quelques avantages. Déjà, c'est l'impôt dont la collecte est la moins chère et la plus facile.

Mais surtout réduire en partie le coût du travail et donc de la production en transférant une partie de ce coût sur la consommation permet de passer d'une politique de la demande à une politique de l'offre. Concrètement, une partie du financement de la protection sociale est désormais assurée par les importations plutôt que par la production domestique.

Concrètement, une politique redistributive telle qu'actuellement qui conduit à la consommation de produits importés n'a pas réellement d'intérêt pour l'économie française. Et à l'inverse comme cette protection sociale est financée sur le travail, elle impacte négativement la compétitivité française.

C'est principalement grâce à une hausse de deux points de la TVA que l'Allemagne s'est redressée.

Rayan a écrit:

Les simulations de la fusion montrent qu'à partir des 40% les plus favorisés, l'impôt augmentera progressivement, et surtout en fin de courbe (là où la courbe de tous les po baisse ajd). Donc difficile d'y voir le "coup de massue" fiscal décrit par certains.

Sauf que le risque souligné par Christian Saint-Etienne de voir le rendement de la CSG impacté par des niches fiscales est bien réel. Et à fiscaliser ainsi la CSG se pose la question du choix entre un IR basé sur le foyer vs la CSG qui est un impôt individuel.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

128

Re: François Hollande, Président de la République

Sabaidee a écrit:

C'est principalement grâce à une hausse de deux points de la TVA que l'Allemagne s'est redressée.

Affirmation péremptoire sans aucun fondement.

Re: François Hollande, Président de la République

Heing ? a écrit:
Sabaidee a écrit:

C'est principalement grâce à une hausse de deux points de la TVA que l'Allemagne s'est redressée.

Affirmation péremptoire sans aucun fondement.

OFCE, 2007 a écrit:

L’opération fiscale allemande conduira donc principalement à une forme de taxe sur les importations, tout en abaissant le coût de production des exportateurs. Elle augmentera la compétitivité-prix sur le marché intérieur comme sur le marché extérieur des entreprises allemandes, si les prix de concurrents sont inchangés.

Henri Sterdyniak, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a écrit:

Certains envisagent ainsi d'augmenter la TVA de 5 % et de diminuer les cotisations employeurs de 7,5 %, pensant ainsi donner une marge de compétitivité de 5 % à l'économie française. Ceci est exact. Cependant, ces 5 % de compétitivité constituent un transfert au profit des industries exportatrices, qui pourront vendre moins cher à l'étranger. Ces industries seront donc gagnantes. Parallèlement, le prix des entreprises importatrices augmenteront simultanément de 5 %. En conséquence, les prix augmenteront en France d'environ 1 %. Comment pourrons-nous agir, à ce moment-là ? Deux stratégies seront alors envisageables. La première stratégie consiste à maintenir l'indexation des salaires et des retraites. La répercussion sera progressive et, très rapidement, comme à la suite d'une dévaluation, les gains de compétitivité seront perdus. En effet, il est impossible d'obtenir des gains durables de compétitivité grâce à une dévaluation.

La seconde stratégie consiste à mener à bien la TVA sociale, tout en bloquant l'indexation des salaires, des retraites et des prestations sociales. Il faut alors indiquer aux Français qu'ils doivent accepter une baisse de pouvoir d'achat en contrepartie de gains de productivité. Cette stratégie a d'ailleurs été utilisée en Allemagne depuis 2000. Ainsi, les Allemands bénéficient de gains de compétitivité car ils acceptent un blocage des salaires et des retraites. De fait, les gains de compétitivité obtenus grâce à la TVA sociale ne relèvent pas du miracle, mais sont liés à l'acceptation du pouvoir d'achat des travailleurs et des retraités. Je rappelle que 5 % de gains de compétitivité correspondent à peu près à 1 point de PIB supplémentaire, soit 150.000 emplois. Cependant, cette stratégie ne marche qu'une seule fois et que si nous sommes les seuls à agir de la sorte. De fait, si nous augmentons la TVA, tous les pays européens seront tentés d'en faire de même. Lorsque tous les pays européens auront augmenté leur niveau de TVA, les gains de compétitivité ne se feront plus qu'en dehors de l'Europe.

Après tu noteras que j'ai dit "principalement", mais le tissu industriel allemand, l'organisation capitalistique (rôle des banques et des Länder), ainsi que le dialogue social "à l'allemande" ont permis à l'Allemagne de redevenir une puissance exportatrice tout en améliorant les finances publiques, ce, malgré le coût élevé de la réunification.

Cette stratégie a d'ailleurs aussi été suivie par le Danemark et a eu des effets comparables.

http://blog.leanbusiness.fr/wp-content/uploads/2011/01/france-allemagne.jpg

Après, je ne nie pas l'impact négatif d'une telle mesure sur le pouvoir d'achat des ménages, mais si l'on doit réduire le déficit public, sans réellement toucher aux dépenses, effectivement, deux choix s'offrent pour accroître les recettes: augmenter l'imposition des actifs et des entreprises avec les effets négatifs sur l'emploi, soit mettre en place la TVA.

Le système actuel de redistribution fait que la France a largement décroché en termes de compétitivité sans que cela n'ait un impact significatif sur l'amélioration du taux de chômage ou sur la hausse de nos parts de marché à l'export.

On peut évidemment panacher une telle mesure avec par exemple une nouvelle tranche d'IR. Mais croire que seuls les riches paieront, cela me semble illusoire.

Last edited by sabaidee (27-01-2012 11:43:33)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

130

Re: François Hollande, Président de la République

Raisonnements foireux en équilibre partiel.

Ce que tu te gardes bien de mentionner, c'est que l'Allemagne a effectivement redressé son PIB via un accroissement du compte courant qui s'est fait aux dépens de ses partenaires européens et aussi au fait qu'elle n'a pas subi la variation de change associé aux pays en surplus.

C'est une stratégie qui marche quand t'es seul à le faire contre tout le monde (ça s'appelle un passager clandestin) mais en 2012, avec la vague des mesures d'austérité ce n'est juste plus possible. On arrive simplement sur un échec de coordination des politiques macro qui va voir l'ensemble des pays occidentaux contracter leur demande.

C'est arrivé une autre fois dans l'histoire, c'était les années 30 (la France jouait alors le rôle de l'Allemagne et vice-versa). On a vu ce que ça a donné...

Tiens, une petite vidéo reprise récemment par un Nobel dans une conf donnée à Paris :

http://www.youtube.com/watch?v=WA7rGotO-oI

131

Re: François Hollande, Président de la République

Le même a écrit:

C'est arrivé une autre fois dans l'histoire, c'était les années 30 (la France jouait alors le rôle de l'Allemagne et vice-versa). On a vu ce que ça a donné...

Bientôt Hollande dans un défilé de parade de l'armée française sur les grandes avenues berlinoises?

Re: François Hollande, Président de la République

Le même a écrit:

Raisonnements foireux en équilibre partiel.

Pas vraiment, mais toi, tu changes le paradigme, je me place dans l'hypothèse avancée par les trois partis de gouvernement UMP, PS et Modem qui est celle d'un rétablissement des comptes publics et une réduction des déficits pour parvenir à l'équilibre en 2017.

Concrètement, en prenant pour principe qu'aucun de ces partis n'a annoncé de "réelles" coupes dans les dépenses publiques (une augmentation de 1% de ces dépenses pour Hollande et de 0,5% pour l'UMP avec des prévisions de croissance très très optimistes, notamment 2,5% en 2017) et compte tenu qu'il convient alors d'accroître les recettes via des augmentations d'impôts, il s'agit de déterminer quels segments de la société seront impactés. 

Les "riches" avec la nouvelle tranche d'imposition et la taxation des transactions financières ne suffiront pas. Et Hollande a lui-même reconnu qu'il y aurait des hausses des prélèvements et la suppression de la plupart des niches fiscales des entreprises (dont celles qui étaient la contre-partie de la loi Aubry sur l'ARTT).

Au-delà de ce rabotage des niches fiscales, le chiffrage du projet semble un peu flou et l'imposition des entreprises et des ménages est probable; d'autant que la population ne rajeunissant pas et que Hollande a annoncé quelques mesures sociales (doublement de la prime de rentrée scolaire, retraite à 60 ans pour ceux qui ont 41 annuités), les coûts de la protection sociale (financée par l'emprunt pour la CADES et l'UNEDIC et dont les taux sont indexés sur la note souveraine de la France) ne vont pas se stabiliser.

Pourquoi pas? Il n'en reste pas moins que ces augmentations d'impôts auront nécessairement un impact négatif sur la compétitivité française et donc à moyen-terme sur l'emploi et les exportations.

C'est pourquoi je suis personnellement partisan de cette hausse de la TVA qui a l'avantage de faire porter l'effort sur tous les Français, d'éviter en partie que notre système redistributif ne profite aux importations qui n'auront pas subi cette hausse du coût du travail et aussi parce que la TVA est l'impôt dont la collecte est la moins coûteuse. Sans compter qu'avec un peu d'optimisme, on réussirait peut être à ralentir la dégringolade de nos parts de marché sur le grand export et notamment vers les émergents, car même l'Allemagne ou l'Italie nous vendent désormais même des produits agricoles (!).

Après si tu es celui auquel je pense, je ne parle pas du défaut qui est aussi une solution envisageable, mais qui n'a pas été formulée par ces trois partis.

Le même a écrit:

Ce que tu te gardes bien de mentionner, c'est que l'Allemagne a effectivement redressé son PIB via un accroissement du compte courant qui s'est fait aux dépens de ses partenaires européens et aussi au fait qu'elle n'a pas subi la variation de change associé aux pays en surplus.

C'est une stratégie qui marche quand t'es seul à le faire contre tout le monde (ça s'appelle un passager clandestin) mais en 2012, avec la vague des mesures d'austérité ce n'est juste plus possible. On arrive simplement sur un échec de coordination des politiques macro qui va voir l'ensemble des pays occidentaux contracter leur demande.

Je ne l'ai pas caché et l'économiste de l'OFCE que je citais plus haut parle de ce risque dans le passage que j'ai collé.

Mon point de vue est simple: plutôt une hausse de la TVA qu'une hausse trop conséquente de l'imposition du travail et des ménages qui payent l'IR qui est déjà parmi les plus élevée au monde. Parce qu'avec les mesurettes redistributives de Hollande et l'accroissement du coût du made in France, c'est une prime aux importations de Chine que l'on donne.

Le même a écrit:

C'est arrivé une autre fois dans l'histoire, c'était les années 30 (la France jouait alors le rôle de l'Allemagne et vice-versa). On a vu ce que ça a donné...

Oui, enfin, y'avait d'autres raisons que l'économie: l'intransigeance française jusqu'en 1935, le laisser-aller des démocraties ensuite, l'irrédentisme allemand, le refus du Diktat de Versailles, le partage ubuesque de l'Allemagne et le statut un peu con de Danzig...

Last edited by sabaidee (27-01-2012 14:25:07)

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

133

Re: François Hollande, Président de la République

Jacques Attali décide de soutenir François Hollande :

[video (flash player not installed)]

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

134

Re: François Hollande, Président de la République

Attali + BHL : deux boulets aux pieds de Hollande.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

135

Re: François Hollande, Président de la République

Qu'as-tu contre Jacques Attali, Don FDL ?

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

136

Re: François Hollande, Président de la République

Son libéralisme ? Son opportunisme ? Son rapport de la Commission pour la libération de la croissance française ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

137

Re: François Hollande, Président de la République

FDL a écrit:

Son libéralisme ? Son opportunisme ? Son rapport de la Commission pour la libération de la croissance française ?

Et par-dessus tout, sa morgue (qui n'a pas d'équivalent connu de moi, sauf peut-être Alain Minc).

"Moult a appris qui bien connut ahan"

138

Re: François Hollande, Président de la République

Sans compter ses nombreux livres, qui lorsqu'ils ne sont pas truffés d'erreurs historiques (1492...), sont de vulgaires plagiats de vrais intellectuels (Histoire du temps, dont des passages sont recopiés quasiment mot pour mot de Junger,  Le Goff ou Vernant).

C'est l'inconvénient d'utiliser des nègres pour publier des livres à chaque rentrée: à sous-traiter, le travail est souvent mal fait.

139

Re: François Hollande, Président de la République

Bonjour à tous, je voterais hollande, j'ai déjà voté pour Royale, de toute façon je voterais contre Sarkozy.
Mais j'ai quelques questions à lui poser. Notamment en ce qui concerne le nucléaire, je travail comme sous traitant d'EDF à Marseille et particulièrement pour Fessenheim, si Fessenheim ferme je serais obligé de quitter Marseille, je ne le ferais pas pour différente raison, la plus importante c'est mon âge 58 ans. Que propose-t-il pour l'ensemble des gens qui travail pour Fessenheim? En dehors du "démontage" de l'usine car seulement quelques personnes auront la capacité de le faire. L'usine EPR n'est pas encore montée et fermer Fessenheim me parait absurde, car il faut savoir que cette usine n'est pas plus dangereuse qu'une autre et sert à tester des améliorations, notamment la troisième source de refroidissement du réacteur qui pourrait être généralisé.
Je pense qu'il n'est pas convaincu et cette idée vient de l'accord que le PS à passé avec les Verts.
En dehors du nucléaire, je ne comprends pas non plus sa réaction d'hier soir lors de l'émission sur la Une, annoncer brutalement qu'il mettra en œuvre une tranche d'impôt supplémentaire pour les très riches, ça ne me dérange pas, mais ça ne fais pas tés sérieux, surtout que son conseillé "fiscal" est apparue sur la 2, juste après et ne paraissait pas totalement d'accord.
Pour l'instant la campagne démarre, il ne faudrait pas qu'il s'épuise trop. Car moi je voterais pour lui,  mais certaines personnes indécises, que je connais, risque de voter Bayrou voir même Sarkozy.

Re: François Hollande, Président de la République

[video (flash player not installed)]

141

Re: François Hollande, Président de la République

Tu sais pas parler ?  lol

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

Non, c'est un jeune pop : il n'a pas d'idées a formuler, juste un bilan.

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: François Hollande, Président de la République

Il faut reconnaitre que ce n'est pas glorieux, surtout en appelant deux jours plus tard à ne pas céder aux surenchères d'annonce! Non pas qu'en face ce soit beaucoup plus brillant, mais tout de même...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

144

Re: François Hollande, Président de la République

C'est de la politique. Il fait ce qu'il faut pour gagner (et ce que Jospin, par ex, n'avait pas voulu faire).

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

En ce cas on ne se vante pas du contraire juste après, ni ne le reproche à ses adversaires, à moins d'accepter de ne plus avoir de valeurs (ce dont je suis personnellement convaincu pour les deux lamentables têtes de gondoles qui pérorent dans une parodie de campagne accompagnée avec toute la médiocrité dont nos grands médias sont capables).

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

146

Re: François Hollande, Président de la République

On jugera Hollande sur son quinquennat, pas sur cette campagne. Il n'est pas possible d'avoir une campagne sereine quand le sortant est à ce point haineux.
Espérons que ça s'apaisera quand il partira "faire du fric".

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: François Hollande, Président de la République

Sarkozy est agressif car il est outsider, mais Hollande n'est pas meilleur (et beaucoup de socialistes le crtitiquaient sévèrement avant que les hasards politico-sexuels ne le mettent sur orbite), et se vante de ne pas tomber dans les travers d'une campagne de bas étage... qu'il fait par ailleurs!
Le fait que les français suivent ces deux caricatures marionnettes des sondages et de leurs spins doctor ne cesse de me consterner!

Last edited by gustave (04-03-2012 15:15:16)

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: François Hollande, Président de la République

Rayan a écrit:

C'est de la politique. Il fait ce qu'il faut pour gagner.

"Le PS communique, l'UMP fait de la propagande".

« Hit me right in my white guilt »

149

Re: François Hollande, Président de la République

http://www.youtube.com/watch?v=xCS-XPeRnFU

Re: François Hollande, Président de la République

Mon état d'âme sincère est frappé d'un bon sens qui n'a pas cédé sa raison aux chants des sirènes socialistes qui promettent comme d'habitude (les 35 heures) tout aux français, et maintenant tout à tout le monde, dans un discours gauchisant que la presse bien pensante relaye depuis de nombreuses années.
Ce que nous somme en train de vivre est un vol intellectuel, un vol moral, un vol des valeurs réelles et de la considération, voire du respect que l'on doit au peuple....

Le pouvoir est à portée de main ils sont prêts à tout même aux pires des mensonges...

Oui il faut le dire le redire et le crier, malgré le fouquet's et la rolex, les vacances sur un yatch (erreurs de communication qui ne lui seront jamais pardonnées) et d'autres, Sarkozy a sauvé la France dans un contexte où les décisions à prendre devaient l'êtres fermement.

La crise en Espagne qui nous contamine maintenant va se propager avec la passoire socialiste, celle qui dépense des fonds que nous n'avons pas...

je pense que ca va même fortement se degrader si c'est Hollande qui passe, mais la faute est également aux sectaires et dangereux agitateurs comme Mélanchon et les médias qui n'ont eu de cesse qu'une campagne sur des thémes révolutionnaire ou il est facile de gagner des voix , à charge contre NS et le bon sens, le sérieux, la rigueur dans un pays où ni Mittérand ni Chirac, alors qu'ils le savaient déjà, n'ont fait quoique se soit pour redresser le pays, quand les allemands en ont pris conscience et ont traversé 10 ans de galères....

Ceci dit nous avons des problèmes de riches comme car les sourires sont encore dans les pays où il y a très peu de richesse.

Nous n'avons pas les moyens de soigner la planète entière, ni accepter tout le monde, ni de payer pour tous, et nous n'avons pas les moyens de vendre notre démocratie aux électeurs d'ailleurs... c'est le plus grave...

Mais je pense au fond de moi, que ces effets de communication, Hollande ne les maitrise pas tout à fait et qu'ensuite il ne fera pas la moitié de ce qu'il a promis, pris en otage entre les syndicats et ses propres troupes, toutes avides d'un pouvoir qu'il ne saura pas leur refuser.

C'est donc du Hollandbluff, qui enivré par une opportunité à laquelle il n'avait jamais osé rêver, va planter la France pour une durée indéterminé, et qui pour certain une opportunité future de prendre le pouvoir après le chaos.

Une autre voie serait à trouver, d'autres voix, avec d'autres porteurs de messages, car il semblerait que la bi polarisation du système cristallise les amalgames stigmatisants d'un bord comme de l'autre....

Résonne en la voix du coeur aussi, celui qui veut continuer de battre demain pour son pays toujours fort et toujours fier de l'être... Me battre pour l' avenir de mes enfants
c'est la seule issue dans un ballet des nations où les regles ne sont plus les mêmes....

Je suis fière d'être Français et je resterais dans le navire, je continuerais de défendre ma liberté, et mes valeurs humaines. Soyez juste et résonnez avec votre bon sens et votre cœur. De fermer les yeux et le dialogue par simple rejet et ne pas voir ce qui passe sous yeux est prendre le risque de perdre notre liberté et croire au mensonge.


http://s14.postimage.org/9f12u8yv1/photo_1.jpg

http://s14.postimage.org/rvvhl2et9/photo.jpg