951

Re: François Hollande, Président de la République

Flanby, toujours aussi bon prophète a écrit:

En fait, il n'y en aura que deux, Juppé et Sarkozy. Le Maire n'est là que pour être un troisième larron. Le Maire, c'est Montebourg. Il se vendra le moment venu. Plus à mon avis à Juppé qu'à Sarkozy. Fillon n'a aucune chance. Non pas parce qu'il n'a pas de qualités, il en a sans doute; ni un mauvais programme, il a le programme le plus explicite; non parce qu'il n'a pas de densité personnelle… Mais son rôle est tenu par Juppé. C'est-à-dire pourquoi voter Fillon, alors qu'il y a Juppé? Il n'y aurait pas Juppé, je dirais oui, sans doute que Fillon est le mieux placé pour disputer à Sarkozy l'investiture. Mais il se trouve qu'il y a Juppé.

C'est pour ça que je l'aime, mon Flanby tout mou. Ce n'est pas de sitôt que je retrouverai un type qui me fasse autant rire.

http://www.slate.fr/story/129134/hollan … une-chance

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

952

Re: François Hollande, Président de la République

C'est ce que je dis depuis publiquement depuis environ 1 an. J'ai pourtant beaucoup d'estime pour Hollande qui a, à mes yeux, en homme particulièrement sérieux qu'il est, initié de bons choix pour l'économie française, mais comme il le dit lui-même à Lhomme et Davet : il n'a pas le profil.

Si la gauche veut un candidat crédible, elle doit désigner Manuel Valls (ce qui est loin d'être gagné, j'en conviens)

Malek Boutih : «On ne peut pas laisser François Hollande être candidat»

Par Solenn de Royer Mis à jour le 23/11/2016 à 22:10 Publié le 23/11/2016 à 20:00

INTERVIEW - Pour le député PS de l'Essonne, proche de Manuel Valls, le président sortant doit renoncer à se présenter à sa propre succession dans les jours qui viennent.

LE FIGARO. - François Hollande doit dire dans les prochains jours s'il est candidat à un deuxième mandat ou pas. Souhaitez-vous qu'il le soit?

Malek BOUTIH. - Non. Il faut que François Hollande comprenne que l'horizon lui est fermé. Le président est isolé au sein de la gauche, isolé au sein de son propre parti, isolé chez les militants. Il faut aussi que François Hollande comprenne que son problème, ce ne sont pas les sondages. Son problème, c'est lui, ce qu'il est, son comportement, le livre dans lequel il s'est abondamment confié et, désormais, cette enquête ouverte par le parquet de Paris pour compromission du «secret défense»...! François Hollande veut sans doute être candidat mais il doit comprendre qu'il n'y a pas d'état de fait. Il ne peut pas imposer sa candidature et dire: «voilà, c'est comme ça, il faut se soumettre...»

Manuel Valls se tient prêt à être candidat si François Hollande ne l'est pas. Le premier ministre peut-il tenter de pousser son avantage ou est-il contraint d'attendre la décision du chef de l'État?

Le premier ministre est confronté au défi de la responsabilité face à l'irresponsabilité présidentielle. Je l'ai dit: François Hollande a démontré qu'il y avait désormais un problème sur sa personne. On voit bien que la France vient après lui, et que la gauche vient plus loin encore derrière. Or, on a besoin de tenir les deux bouts de la chaîne: l'État, la gauche. Aujourd'hui, le premier ministre sert de catalyseur, il rassemble tous ceux qui ne veulent pas de François Hollande pour 2017. Je suis persuadé que ce courant anti-Hollande est désormais majoritaire à gauche. Je dirais même qu'il est majoritaire au sein du gouvernement: s'il y avait un vote, une majorité de ministres se prononceraient contre une candidature du président sortant.

Pourquoi François Fillon a-t-il réalisé un aussi joli score?

Parce que d'un certain point de vue, il représente, aux yeux de la droite en tout cas, tout le contraire de François Hollande: le sérieux, le statut d'homme d'État, quelqu'un qui assume ses responsabilités, qui ne tergiverse pas, ne manipule pas.... Contrairement à ce qu'ils croient à l'Élysée, le score de François Fillon au premier tour de la primaire n'est pas une bonne nouvelle pour François Hollande.

Mais concrètement, que peut faire Manuel Valls si François Hollande décidait de se présenter?

Il ne fera pas de putsch! Mais en même temps, on ne peut pas laisser François Hollande être candidat, on ne peut pas le laisser s'imposer à la gauche française. S'il y a complot, il n'est pas du côté des vallsistes ou de tous ceux qui ne veulent pas de François Hollande. Le complot, il est à l'Élysée! Le premier ministre doit donc tenter de rassembler au-delà de ses soutiens traditionnels. Il doit tendre la main à des élus, des personnalités dont on pensait qu'elles n'étaient pas d'accord avec lui... Mais il faut le faire avec calme. Nous sommes nombreux à poursuivre le même objectif, avec détermination, avec sérieux: faire en sorte que François Hollande renonce à être candidat à sa propre succession.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: François Hollande, Président de la République

C'est une charge particulièrement violente, on ne t'a jamais vu poster ce genre de texte sur le forum ou ailleurs. Pas que je sois en désaccord avec le constat ni avec la façon dont il est formulé, mais quand on voit la signature de FDL (signée toi) et le texte de Boutih, il y a trois galaxies d'écart.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

954

Re: François Hollande, Président de la République

Barney a écrit:

quand on voit la signature de FDL (signée toi) et le texte de Boutih, il y a trois galaxies d'écart.

<3

Flanby qui cite Maurras, on aura tout vu. Et quand il perdra, il dira : "c’est la revanche de Sarkozy" ?

Le Point a écrit:

La percée de Fillon ? Une "divine surprise" pour François Hollande
Selon "Le Parisien-Aujourd'hui en France", le président de la République prépare activement, en coulisses, son entrée en campagne.

François Hollande refuse de hâter sa candidature, mais se réjouit du score de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite et du centre.

Lui qui envisageait un duel contre Juppé s'est fortement réjoui, ces derniers jours, du très bon score de François Fillon au premier tour de la primaire de la droite et du centre. Selon Le Parisien-Aujourd'hui en France, le président de la République aurait même qualifié le score de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy de « divine surprise ». C'est ainsi que, le soir du premier tour, François Hollande réunit ses proches et appelle, à tour de rôle, Manuel Valls, Ségolène Royal, Stéphane Le Foll, etc. pour « leur passer des messages bien précis sur sa candidature », selon le journal.

Le président estime qu'il lui est plus facile de concourir en 2017 face à un « vrai » candidat de droite. Et ce, d'autant plus qu'une candidature Bayrou pourrait gêner Emmanuel Macron, qu'il entend bien rallier à lui. L'équipe du chef de l'État aurait présélectionné trois dates possibles pour qu'il annonce le début de sa campagne : le 1er, le 5 ou le 6 décembre. Le format reste encore à déterminer, mais une déclaration télévisuelle serait exclue.

http://www.lepoint.fr/politique/la-perc … 308_20.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

955

Re: François Hollande, Président de la République

Barney a écrit:

C'est une charge particulièrement violente, on ne t'a jamais vu poster ce genre de texte sur le forum ou ailleurs. Pas que je sois en désaccord avec le constat ni avec la façon dont il est formulé, mais quand on voit la signature de FDL (signée toi) et le texte de Boutih, il y a trois galaxies d'écart.

Eh oui. Faut dire qu'à force de pratiquer les murs de chewing-gum, ça fatigue.

On a besoin d'un Président plus énergique, plus stratège, plus Général, plus manager, etc.

Et l'on a besoin d'aller plus loin dans les réformes.

Mais n'oublie pas ce que je dis aussi : il a initié les bons choix économiques et il a clairement fait du sérieux budgétaire du début à la fin de son quinquennat (hors le matraquage fiscal du début avec lequel il a merveilleusement et dès le départ foutu son quinquennat à terre...) et ce n'était franchement pas évident et donc plutôt courageux, compte-tenu de l'ampleur du marécage idéologique qui existe dans notre pays... Mais le pire, c'est que même dans son courage, il n'a pas osé assumer, dire clairement et ouvertement les choses et il a le plus souvent laissé Manuel Valls prendre tous les risques.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

956

Re: François Hollande, Président de la République

Pourquoi Jacqueline Sauvage reste en prison Publié le 24 novembre 2016 à 15h03 Pourquoi Jacqueline Sauvage reste en prison

La nouvelle est tombée il y a quelques minutes : la Cour d’appel de Paris a décidé de ne pas accéder à la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage, condamnée en appel à dix ans de prison ferme pour avoir tué son mari en 2012 après des années de violences conjugales. Quelles raisons ont motivé cette décision ? « On lui reproche la même chose que lors du premier jugement : la médiatisation qui fait d'elle une victime et la conforte dans cette position. Elle ne travaille pas suffisamment sur le passage à l'acte. Nous sommes assez consternées », a immédiatement réagi son avocate, Me Bonaggiunta, comme le rapporte « L’Express ». « Elle n'est toujours pas reconnue en tant que femme violentée », a-t-elle ajouté. Une décision « choquante à plus d'un titre », selon maître Tomasini, son autre avocate. « C'est la société qui devrait être condamnée pour non-assistance à personne en danger. »

Le 12 août dernier, le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) lui avait déjà refusé sa libération conditionnelle avec placement sous surveillance électronique. Jacqueline Sauvage, qui avait décidé dans un premier temps de ne pas faire pas appel de cette décision, avait finalement souhaité y recourir. Cette décision sera probablement un coup dur pour cette femme de 68 ans qui n’aspire qu’à une chose désormais : retrouver ses filles et ses petits-enfants, loin du tumulte médiatique.

LES PREMIÈRES RÉACTIONS

L’association féministe Les effronté-e-s se dit « scandalisée » par cette annonce, à la veille de la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Elles réclament une « vraie et entière grâce présidentielle » de la part de François Hollande.

RETOUR SUR LES FAITS

En décembre 2015, cette habitante du Loiret a été condamnée en appel à dix ans de prison ferme pour avoir tué son mari en 2012. Pendant quarante-sept ans, elle a vécu l’enfer des violences conjugales. Des humiliations, des coups, des viols aussi. L’histoire de Jacqueline Sauvage a bouleversé des milliers de Français. Après une pétition et une gigantesque mobilisation, François Hollande lui avait accordé une « grâce partielle » le 31 janvier 2016, qui lui permettait de faire une demande de libération conditionnelle sans avoir à attendre plusieurs années.

Même une grâce, il y sera pas arrivé...

Facepalm.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

957

Re: François Hollande, Président de la République

Je suis en train de lire "Un président ne devrait pas dire ça". C'est quand même hallucinant de voir par quoi on a été "dirigé" pendant cinq ans. Extrait :

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t35.0-12/15368882_10154443885043153_2039035806_o.jpg?oh=79eb0d48c39b8d2d7083bf211a1eccc9&amp;oe=58477C14

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

958

Re: François Hollande, Président de la République

Hahahaha ! Lisez jusqu'au bout.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t34.0-12/15310634_10154446135408153_152696831_n.jpg?oh=b626a20391d6ae625e311acf3c9aa3ce&amp;oe=5848C7EE

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

959

Re: François Hollande, Président de la République

Flanby déménage :

https://www.youtube.com/watch?v=NecaRZScTvY

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

960

Re: François Hollande, Président de la République

Flanby a un gros GROS problème mental.

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/v/t34.0-12/15401472_10154460146898153_414083090_n.jpg?oh=874fcc4e763d0665635172a97d4bfcdf&amp;oe=584CF675

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

961

Re: François Hollande, Président de la République

Non, il est transparent. Et je trouve ça bien, en définitive.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

962

Re: François Hollande, Président de la République

Même les communiqués pour inviter l'équipe de France de football à déjeuner à l’Élysée sont plus longs...

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15665826_1195664197168023_632653773859939871_n.jpg?oh=5598f51dd6915defd4e9e60a502869d1&amp;oe=58DD128B

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

963

Re: François Hollande, Président de la République

Dans la série des communiqués débiles de l’Élysée (pléonasme), en voici un qui stigmatise les camions déséquilibrés.

Communiqué de la Pétaudière... pardon, l’Élysée a écrit:

Le Président de la République exprime sa solidarité et sa compassion à la Chancelière Merkel, au peuple allemand et aux familles après qu'un camion a provoqué de nombreuses victimes dans la foule d'un marché de Noël dans le centre de Berlin.

Les Français partagent le deuil des allemands face à cette tragédie qui frappe toute l'Europe.

http://www.elysee.fr/communiques-de-pre … le/berlin/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

964

Re: François Hollande, Président de la République

Ce gros garçon bêta m'aura fait rire jusqu'au bout.

Le Point a écrit:

Présidentielle 2017 : François Hollande "regrette" son renoncement
Le chef de l'État confie à ses proches que son renoncement n'a pas permis à Manuel Valls de faire la percée nécessaire. Il espère revenir dans le jeu.
À ses proches qui lui rendent visite pour lui adresser une forme d'adieu François Hollande confie qu'il « regrette » d'avoir renoncé à briguer un second mandat.   

Coucou, François Hollande est toujours président ! On l'aurait presque oublié. Pas lui. À ses proches qui lui rendent visite pour lui adresser une forme d'adieu, François Hollande confie qu'il « regrette » d'avoir renoncé à briguer un second mandat. « Il pensait que son retrait permettrait à Manuel Valls de faire une percée. Or, ce n'est pas le cas », confie l'un de ses visiteurs du soir. De fait, l'ancien Premier ministre entame sa campagne toujours en cinquième position derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, selon le sondage du Cevipof.

« Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique », dit encore le président de la République, contrairement à d'autres. François Hollande, qui connaît son PS sur le bout des doigts, pense en effet que sa famille politique ne sera peut-être pas en mesure de s'organiser, tiraillée entre son aile droite vallsiste et son aile gauche. Si le vainqueur de la primaire de la gauche est incapable de réaliser la synthèse indispensable, une fenêtre de tir pourrait, pense le chef de l'État, s'ouvrir pour lui-même. Comme autrefois, il rêve d'être le synthétiseur en chef des congrès PS...
Hollande : « 2017 est gagnable »

Un scénario très hypothétique auquel il s'accroche sans doute pour éviter de voir la réalité en face : il est le principal décompositeur de la gauche. Le processus est en marche... Pour la plupart des caciques un tant soit peu lucides, l'élection 2017 est terminée, injouable, et cela, quelles que soient les réformes entreprises et qui auraient été mésestimées. L'enjeu se déplace sur les législatives : le PS doit réussir sa primaire afin d'être capable de battre le FN aux législatives et de s'installer comme le premier parti d'opposition. Ce n'est qu'à cette condition que les élections locales intermédiaires du quinquennat suivant seront gagnables pour la gauche. Au fond, pas mal d'élus PS reviennent à la « doctrine Percheron » : à la droite, le pouvoir national, à la gauche, l'accompagnement social local...

François Hollande, lui, n'est pas dans cet état d'esprit. Il espère toujours que le bilan de son quinquennat sera rehaussé dans l'opinion. Ses récents succès diplomatiques à l'ONU à propos de la situation d'Alep sont une manière de démontrer que François Fillon a tort. Tort quand il estime que la France ne parle pas assez avec Poutine (la preuve, cette résolution finalement votée par la Russie), tort quand il estime que la paix en Syrie passe par le maintien temporaire de Bachar el-Assad au pouvoir, tort quand il pense que la France est capable d'encaisser 500 000 fonctionnaires en moins, tort quand il pense que la priorité est la baisse des charges des entreprises, et non la baisse de l'impôt sur le revenu... Bref, François Hollande réfléchit et guette l'ouverture pour revenir sur le ring. Certains qui l'ont vu plus récemment lui attribuent cette analyse : « L'élection en 2017 est gagnable. » Bel optimisme.

http://www.lepoint.fr/politique/emmanue … 8_1897.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

965

Re: François Hollande, Président de la République

François Hollande vient de gracier totalement Jacqueline Sauvage.

C'était clair qu'après son renoncement à briguer un 2e mandat, celui-ci allait le faire.

966

Re: François Hollande, Président de la République

Ou comment achever un quinquennat raté...
La grâce de Sauvage ne s’explique que pour des raisons bassement politiciennes : acheter le vote des femmes et terminer sur une décision relativement consensuelle au sein de l'opinion. Au mépris de la Justice.
Sur ce sujet, lire les réactions de Régis de Castelnau et de Robert Redeker, que je poste ci-dessous.

Vu du droit a écrit:

Grâce Sauvage: Hollande a un don

François Hollande a un don.

Tout au long de ce quinquennat chaotique, nous avons pu constater à quel point Pépère était à côté de la plaque. On a beaucoup reproché à Nicolas Sarkozy d’avoir insuffisamment occupé la fonction de Président de la République. Le problème avec François Hollande c’est qu’il en a occupé une autre. Et qu’il est aujourd’hui impossible de savoir laquelle. Dernier exemple en date, la soudaine grâce totale de Jacqueline Sauvage. Était-il possible de faire pire ? Malheureusement non.

Rappelons que Jacqueline Sauvage a été condamnée à deux reprises successives par deux cours d’assises différentes à 10 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari. Une défense fantaisiste, militante et judiciairement contre-productive a construit pour les médias une Story telling aux antipodes de la réalité du dossier. Non, Madame Sauvage n’a pas tué son mari parce qu’il la violentait, et s’était permis des agressions sexuelles sur ses enfants. Cette présentation n’est absolument pas conforme à la réalité qui apparaît à ceux qui ont pu connaître du dossier et en particulier aux magistrats et jurés qui l’ont jugée. Cela explique la peine prononcée à son encontre à deux reprises.

Saisi une première fois après une campagne furieuse du lobby féministe victimaire, François Hollande avait accordé dans l’urgence une grâce partielle. C’était passablement louvoyant, méthode habituelle de ce Président comme on avait pu le voir dans la ridicule affaire Leonarda. Mais c’était déjà un camouflet pour tous ceux qui avaient eu à connaître judiciairement de ce dossier et pris les décisions, magistrats du siège, procureurs et jurés, que cette grâce chèvre-chou présentait déjà comme des brutes sans cœur ayant failli à leur mission.

À deux reprises par la suite, la juridiction de l’application des peines a rejeté, sur la base des dossiers qui lui étaient soumis, une demande de libération conditionnelle anticipée. Les lobbies féministes ont à nouveau, embouché les trompes pour insulter les magistrats qui avaient fait leur boulot.

Nouvelle campagne au moment des fêtes, on nous a prévenus à grands cris que Jacqueline Sauvage n’aurait pas d’autorisation de sortie pour les passer en famille. En omettant de dire que c’était pour une bonne raison : elle n’en avait pas fait la demande !

Et voilà que François Hollande, virtuose du contresens, tout à son besoin compulsif de laisser dans l’Histoire la trace d’un ahuri, vient d’accorder à Jacqueline Sauvage une grâce, cette fois-ci totale. Pourquoi cette décision, et à ce moment ? La seule motivation ne peut être que la volonté de bafouer ce qu’ont décidé les juges de l’application des peines, seuls événements intervenus depuis la grâce précédente.

Soyons clair, tant mieux pour celle qui a retrouvé la liberté.

Mais à quel prix ? Tant pis pour la Justice et ceux qui la rendent, magistrats et jurés, juges de l’application des peines qui ont accompli leur mission, celle que la République leur a confiée, en conscience et avec mesure. Ils se débrouilleront avec ce bras d’honneur présidentiel.

Tant pis pour la dignité de l’institution, à croire que celle-ci ne pèse pour rien dès lors qu’il s’agit de satisfaire de petits lobbies parisiens. Parce que sinon, quel intérêt pour François Hollande que d’essayer d’améliorer sa popularité alors qu’il n’en a plus besoin, ayant décidé de sauter par-dessus bord du navire qu’il a conduit vers l’iceberg? Simplement par inconséquence, lui et ses amis auront ainsi passé cinq ans à nous les abîmer ces institutions.

http://www.vududroit.com/2016/12/grace- … -a-un-don/

Le Figaro a écrit:

Grâce de Jacqueline Sauvage : une insulte à la démocratie motivée par l'idéologie victimaire?

FIGAROVOX/TRIBUNE - François Hollande a accordé à Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, une grâce totale. Le philosophe Robert Redeker s'étonne de l'absence de compassion pour Luc Fournié condamné à dix ans ferme pour avoir tué un cambrioleur.

Professeur agrégé de philosophie, Robert Redeker est écrivain. Il a notamment publié Le soldat impossible (éd. Pierre-Guillaume de Roux, 2014) ; Bienheureuse vieillesse (éd. du Rocher, 2015) et dernièrement L'École fantôme (éd. Desclée De Brouwer, 2016).

Deux affaires mettant en cause la notion d'autodéfense engendrent ces derniers temps dans les médias et sur les réseaux sociaux, des expressions aussi opposées que confuses. Luc Fournié, désormais connu comme «le buraliste de Lavaur», et Jacqueline Sauvage, qui envoya son mari violent émigrer dans l'au-delà, en figurent les protagonistes. Luc Fournié vient d'être condamné à 10 ans de prison ferme, sans aucune compassion publique, quand, par contraste, Jacqueline Sauvage ne lasse pas d'être l'objet de toute l'attention compréhensive des médias et vient d'être graciée par François Hollande. L'analyse de ce paradoxe apporte un éclairage révélateur sur les incohérences d'une société, la nôtre, qui n'aborde la question de l'autodéfense que par la voie des fantasmes.

Personne ne le niera: l'autodéfense est le premier des droits naturels. Elle est tellement adhérente à l'idée de vie qu'aucun système juridique ne la remet formellement en cause. Ce droit ne peut jamais être entièrement délégué à la société, du fait de l'urgence qui s'impose dans les agressions. Définissons-là ainsi: l'autodéfense est une situation de violence qui fabrique deux victimes, la personne qui se défend, d'abord, qui à juste titre protège ses biens et sa vie, et l'agresseur ensuite, qui en réponse à son méfait subit des dommages pouvant aller jusqu'à la mort. En un clin d'œil, l'agresseur devient victime de sa victime. En fait, l'autodéfense inverse les rôles: la victime se change en agresseur, victime-agresseur, quand l'agresseur est changé en victime, agresseur-victime. A cause de ces paradoxes, aux yeux des juges et d'une opinion publique influencée par les médias, toute affaire d'auto-défense mute séance tenante en un conflit de légitimités. Quelle est la victime légitime, celle dont le dol doit être réparé, et, parallèlement, quel est l'agresseur attitré, celui qui doit être puni? Toute l'occupation de l'opinion publique est de choisir cette victime et de choisir cet agresseur. Elle le fait rarement dans la clarté, la passion l'emportant généralement sur la raison. Devenue victime, l'agresseur peut gagner l'oubli de son statut de coupable ; c'est ainsi que le cambrioleur de Lavaur n'est plus un coupable, mais, en dépit de toute réalité et de tout bon sens, une sorte de victime absolue, de victime exemplaire, sur laquelle les belles âmes larmoient.

    Une grande partie de ceux et celles qui se dressent pour soutenir Madame Sauvage, meurtrière de son mari, condamnent en se pinçant le nez Monsieur Fournié, meurtrier de son cambrioleur.

Les affaires Fournié et Sauvage s'offrent à l'observateur en tête-bêche, l'une se reflétant dans l'autre comme en des miroirs inversés: dans la première affaire, l'idéologie dominante semble prendre parti pour la meurtrière par auto-défense, insistant sur sa qualité de victime, alors que dans la seconde, elle prend clairement parti pour le cambrioleur, renvoyant le buraliste qui s'est défendu au statut de criminel sans excuses. Suivant leur distance par rapport aux discours en vogue concernant les problèmes sociétaux, il existerait de bons crimes par autodéfense, celui de Madame Sauvage par exemple, et de mauvais, dont celui de Monsieur Fournié fournit un échantillon. Une grande partie de ceux et celles qui se dressent pour soutenir Madame Sauvage, meurtrière de son mari, condamnent en se pinçant le nez Monsieur Fournié, meurtrier de son cambrioleur. En matière d'autodéfense les indignations s'avèrent à géométrie variable. Le thème sociétal, en soi tout à fait bienvenu, de la lutte contre les violences infligées aux femmes, porte la caste jacassante (pour employer une formule de Donoso Cortès) et l'opinion publique à une certaine indulgence pour Madame Sauvage, alors que Monsieur Fournié a la malchance d'être un «mâle blanc de plus de 50 ans», c'est-à-dire une figure ontologiquement repoussante. D'autant plus qu'il est petit commerçant, par où l'on soupçonne inconsciemment son crime d'être inspiré par le poujadisme! Il y a plus: même si l'on en vient à estimer que le meurtre commis par Madame Sauvage est plus prémédité que celui accompli par Monsieur Fournié, le résultat ne changera pas: dans l'impitoyable concurrence des victimes, le buraliste de Lavaur a perdu.

Passion adversaire de toute argumentation sérieuse, cette concurrence des victimes incite des groupes de citoyens à se tourner vers le chef de l'Etat pour obtenir la grâce de tel ou telle meurtrier par autodéfense. Si la condamnation était l'œuvre de juges professionnels, ce type de demande serait recevable, mais lorsque la condamnation est le produit des délibérations d'un jury populaire statuant «au nom du peuple français», le recours en grâce entre en contradiction avec l'idée même de démocratie. Car cela signifie qu'il y a une personne en-dehors et au-dessus du peuple autorisée à annuler selon son bon plaisir des arrêts pris par des jurés exprimant la volonté populaire.

La concurrence des victimes est une lutte qui cherche à innocenter les coupables qui en sortent victorieux. Attisée par d'innombrables discours et proclamations, elle tend à faire oublier que cambrioler un buraliste et tuer son mari ne sont pas des actes anodins. Les Français n'en pourront neutraliser les effets délétères que du jour où ils s'essaieront à une approche moins passionnelle, moins polluée par l'idéologie, des situations d'autodéfense.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016 … imaire.php

Ce qu'il écrivait sur cette affaire en février : http://www.vududroit.com/2016/02/affair … innocents/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

967

Re: François Hollande, Président de la République

Pour terminer l'année en beauté : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … witter.php

Un exemple :

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15823655_10154551725468153_7921468107796783959_n.jpg?oh=ff846476babf8e3b71c8e26d21f98faa&amp;oe=5921BC3D

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

968

Re: François Hollande, Président de la République

C'est quoi cette blague ? Ce... machin existe vraiment ?

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15780871_10154799652148376_3019702596628630133_n.jpg?oh=ff1d40e137fceb3adb27a9bb3f4146d2&amp;oe=58E865AD

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

969

Re: François Hollande, Président de la République

Ah oui, ça existe vraiment...
La vérité sort de la bouche (et des doigts) des enfants :

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/13316837_1410266845665551_9114360525029095039_o.jpg?oh=3cfc1caa9e7eff52967e22400432cceb&amp;oe=58E11294

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

970

Re: François Hollande, Président de la République

Leonarda. Elle est de retour et ça va saigner.

http://www.bfmtv.com/politique/leonarda … 79157.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

971

Re: François Hollande, Président de la République

Ce gros flan visqueux aura été une plaie jusqu'au bout.

Le Figaro a écrit:


Hollande veut installer de nouveaux ambassadeurs avant son départ

Les actuels ambassadeurs en poste à Berlin (notre photo), Moscou, Pékin, Tokyo et Washington seraient concernés, parmi d'autres.

La rotation, qui pourrait intervenir au prochain conseil des ministres, rompt avec la tradition observée par les présidents en fin de mandat.

François Hollande s'apprête à remplacer les ambassadeurs de France dans les principales capitales du monde. Les actuels titulaires en poste à Berlin, Moscou, Pékin, Tokyo et Washington seraient concernés, parmi d'autres. Un décret nommant leurs remplaçants pourrait figurer à l'ordre du jour du prochain conseil des ministres.

La tradition veut qu'en quittant ses fonctions, le président laisse un «testament» à son successeur recommandant l'octroi d'une ambassade à son conseiller diplomatique. Le ministre des Affaires étrangères fait généralement de même pour son directeur de cabinet. Au total, une vingtaine de hauts fonctionnaires peuvent bénéficier de cette courtoisie républicaine.

Mais le président a entrepris d'anticiper l'élection de son successeur. Considérant que les ambassadeurs concernés ont accompli l'essentiel de leur mandat (trois ans ou plus), Jean-Marc Ayrault a confirmé à plusieurs diplomates qu'une rotation est en préparation.
Du jamais-vu

Si elle est dans les prérogatives du pouvoir en place, cette initiative surprend en raison du calendrier électoral. La «demande d'agrément» adressée aux gouvernements des pays concernés prend en moyenne de quatre et six semaines, plus deux ou trois semaines pour la rédaction et la signature des décrets individuels de nomination. Les nouveaux promus pourraient ainsi prendre leurs fonctions vers la mi-avril, trois semaines à peine avant le départ du président. A l'échelle qu'envisage François Hollande, ce serait du jamais-vu.

Son successeur pourrait certes procéder par la suite à ses propres nominations. Mais, contrairement aux États-Unis, où Donald Trump a instantanément rappelé le 20 janvier tous les ambassadeurs «politiques» (nommés en raison de leurs connexions directes avec l'ancien président), la France déploie le plus souvent des diplomates de carrière, rendant moins justifiable une «purge» collective.

Ainsi, dans les faits, la plupart des choix de François Hollande pourraient s'imposer pour plusieurs années au prochain président.

http://www.lefigaro.fr/international/20 … depart.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

972

Re: François Hollande, Président de la République

Le roi des commémorations...

Le Figaro - AFP a écrit:

Hollande envisage une Journée nationale de commémoration de tous les génocides

François Hollande a annoncé hier soir qu'il envisageait une "Journée nationale de commémoration de tous les génocides, crimes de guerre et crimes contre l'humanité", dont le génocide arménien. Rappelant que la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem avait installé en octobre une mission de réflexion sur ces crimes conduite par l'historien Vincent Duclert, le chef de l'Etat a indiqué que cette mission travaillerait également sur les "modalités" de cette journée.

"Une Journée nationale pourra donc être dédiée à la mémoire du génocide" arménien, a-t-il ainsi souligné lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF). La France, a-t-il fait valoir, "a toujours voulu soutenir les Arméniens dans leur combat pour la reconnaissance du génocide".

"Nous sommes conscients que nous devons accueillir les pourchassés, les persécutés, les rescapés", a-t-il enchaîné, soulignant que "cette leçon (...) vaut également pour les grands pays, pour les États-Unis d'Amérique qui ont vu comme la France les idées des Lumières inspirer la construction de leur nation".

Le président français qui ne cesse d'épingler depuis plusieurs semaines la politique de la nouvelle administration américaine de Donald Trump a invoqué la "responsabilité morale" des États-Unis. "Nous ne pouvons pas accepter qu'une grande nation comme les États-Unis d'Amérique puisse imaginer qu'il faille ériger des murs pour empêcher d'entrer des populations parce qu'elle viennent de pays qui sont en plus des pays ravagés par des guerres", a-t-il insisté.

Politiquement très oecuménique, le dîner du CCAF a réuni dans un grand hôtel parisien la maire (PS) de Paris Anne Hidaldgo, la présidente (LR) de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, le candidat du Front démocrate à la primaire élargie du PS Jean-Luc Bennahmias ainsi que des députés de tous bords.

A la table d'honneur, le président de la République faisait ainsi face au candidat du PS à la présidentielle, Benoît Hamon, avec lequel il a échangé quelques mots. Il s'agissait de la quatrième et dernière participation de François Hollande au dîner du CCAF depuis son élection mais, a-t-il promis, "au-delà du mois de mai, je serai toujours à vos côtés".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … ocides.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

973

Re: François Hollande, Président de la République

François Hollande, [...] un décideur [...] d'une intelligence fine, [...] un grand homme politique, [...], qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies.

Atlantico a écrit:

Le quinquennat de François Hollande se termine en catastrophe : plus de 48 milliards d'euros de déficit extérieur et impossible de dire que c'est de la faute des autres  Les chiffres catastrophiques du commerce extérieur prouvent que la France a complètement raté la sortie de crise...

http://www.atlantico.fr/decryptage/quin … 1486619273

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

974

Re: François Hollande, Président de la République

Je ne sais pas où ce simplet a passé les cinq dernières années de sa vie mais son cas relève de la psychiatrie lourde.

Flanby a écrit:

Ici il n'y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule.

http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/25 … lus-paris/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

975

Re: François Hollande, Président de la République

Ce gros lard suintant au QI d'huître pense vraiment que Disneyland, c'est la France ? Ou bien c'est tout ce qu'il a trouvé pour qu'on parle de sa minable petite personne ?

Le Point a écrit:

François Hollande veut envoyer un billet de Disneyland à Donald Trump
En visite pour les 25 ans du parc d'attractions parisien, le président français a évoqué l'idée d'envoyer un "billet spécial" à un certain Américain.

Le président François Hollande songe à envoyer un billet pour Disneyland Paris à un Américain, qu'il ne nomme pas, afin que ce dernier « comprenne ce qu'est la France », dans une allusion à peine voilée à Donald Trump qui a récemment décrié la capitale française. François Hollande s'est rendu samedi sur le premier site touristique de France, qui fête cette semaine ses 25 ans, « pour envoyer au monde entier ce message que la France est aimée [...]. Par les Américains, enfin la plupart des Américains, et partout dans le monde ». Sans jamais citer nommément son homologue américain, il a ajouté : « J'enverrai peut-être un billet spécial à l'un d'entre eux pour qu'il vienne au moins à Euro Disney et qu'il comprenne ce qu'est la France. »

Vendredi, Donald Trump avait cité un dénommé Jim, présenté comme un ami et quelqu'un de « très important », qui lui a affirmé ne plus mettre les pieds dans la Ville lumière car « Paris n'est plus Paris ». Le président français a par ailleurs souligné « les retombées » de l'investissement du groupe Euro Disney pour l'économie régionale et française : « 50 000 emplois directs et indirects créés » par Euro Disney dans la région et « 8 000 recrutements par an » du parc d'attractions, dont l'activité représente « 6 % des recettes touristiques » de la France, a-t-il déclaré. Il a également tenu à rassurer les touristes étrangers après le fort ralentissement de l'activité touristique en 2016 dû notamment aux attentats, soulignant que la France avait « dégagé 15 millions d'euros pour la sécurité ».

http://www.lepoint.fr/politique/holland … 571_20.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

976

Re: François Hollande, Président de la République

Malgré ça, il y a des masos désespérés qui en redemandent.

Le JDD a écrit:

Christine Angot écrit à François Hollande : "Ne désertez pas"

Dans le JDD, la romancière exhorte François Hollande à se représenter à l’élection présidentielle

Voici un extrait de la lettre ouverte que la romancière Christine Angot écrit à François Hollande dans le JDD.

"Monsieur le Président, je vous fais une lettre, que vous lirez peut-être, pour vous demander de ne pas déserter. Vous ne pouvez pas laisser pourrir la situation. Vous ne pouvez pas laisser le pays se décomposer comme c’est en train de se passer. Vous ne pouvez pas laisser le pays se désintégrer. On est chez nous. Nous aussi Monsieur le Président, on est chez nous. Vous ne pouvez pas quitter le navire comme ça. Pas en ce moment. Il faut que quelqu’un fasse quelque chose, et il faut que ce soit vous. Il n’y a plus que vous. Ayez le courage. Relevez le gant.

Je vais vous avouer quelque chose. Le 1er décembre, quand j’ai appris que vous aviez renoncé, je me suis dit 'très bien, de toute façon t’avais aucune chance de gagner, c’est très bien, libère le terrain'. Pardon de vous tutoyer, mais vous savez c’est comme ça qu’on parle devant sa télévision, on s’énerve, on tutoie, et on insulte même parfois. Je ne vous ai jamais insulté, même devant ma télé, mais parfois vous m’avez contrariée, oui, c’est vrai. Et si on m’avait dit il y a trois mois que je serais en train de vous écrire cette lettre, je ne l’aurais pas cru. Mais je le fais, j’espère que vous la lirez, et que vous vous présenterez. En trois mois, tout a changé. Vous ne pouvez pas laisser le bateau échouer. Vous êtes notre Président, vous êtes notre capitaine, le bateau est en train de s’échouer. Ça tangue beaucoup trop Monsieur le Président. Qu’on se retrouve d’un côté, ou de l’autre, on est perdants.
"Vous n’aviez aucune chance de l’emporter. Maintenant vous en avez une"

Regardez le nombre de gens qui ne savent pas quoi voter. On est 51% Monsieur le Président. A ne pas savoir quoi faire. Il y a ceux qui disent qu’au deuxième tour ils feront bloc et qu’ils voteront contre Marine Le Pen, mais qui ne savent pas quoi voter au premier tour. Ils ne peuvent voter pour aucun de ceux qui se présentent. Et ils ne veulent pas voter contre. Ils ne veulent pas faire de l’épuration. Sarkozy a été éliminé, Juppé a été éliminé, Valls a été éliminé. Ce n’est pas la presse qui a fait ça, contrairement à ce qu’on raconte, ce n’est pas la presse qui détruit, c’est bien cet instinct français de flinguer celui qui a des chances de l’emporter pour lui apprendre à vivre. Vous, c’est encore autre chose. Le 1er décembre, quand vous vous êtes retiré, vous n’aviez aucune chance de l’emporter. Maintenant vous en avez une. Vous en avez une, parce que le pays affronte un double danger.

Dans les situations exceptionnelles, vous avez toujours été à la hauteur. Même ceux qui vous ne vous aiment pas le reconnaissent. A moins d’être vraiment de mauvaise foi. La façon dont vous nous avez parlé le 7 janvier 2015, puis le 13 novembre, nous a permis d’accuser le coup, sans partir en vrille. Vous avez réussi à nous faire tenir ensemble. Plus ou moins. Et Dieu sait que c’était difficile. On n’a pas explosé dans ces moments-là, ça a commencé à se fendiller, Charlie-Pas Charlie, mais on n’a pas explosé. Il ne faut pas qu’on explose maintenant. Aidez-nous. Vous savez prendre sur vous. La pluie, les coups."

http://www.lejdd.fr/Politique/Christine … pas-850148

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

977

Re: François Hollande, Président de la République

Allez, on va choquer Greg. C'est toujours un plaisir de fin gourmet.

Lucien Rebatet dans les Décombres a écrit:

Pendant les premières années de mon journalisme, j’avais écouté révérencieusement beaucoup de personnages considérés, spécialistes de l’économie politique et de la finance, familiers des chancelleries ou des couloirs parlementaires. Ils condescendaient à m’éduquer, en exposant de savantes certitudes, d’infaillibles calculs, de subtiles combinaisons et de précieuses confidences qui réduisaient mes humbles hypothèses à néant. L’événement les contredisait presque à coup sûr, ce qui ne m’empêchait pas de les retrouver bientôt aussi diserts et assurés.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16998196_728805483964742_8668806361354593923_n.jpg?oh=fd602e3417d7ad348c2833dcdfbf582b&amp;oe=59717D33

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

978

Re: François Hollande, Président de la République

Petit montage de mon cru.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/17016834_10154744166433153_1261815418382100744_o.jpg?oh=ce3dd35664316a23b2ad33bde3f9d2f7&amp;oe=5937AAAE

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

979

Re: François Hollande, Président de la République

FDL j'ai pensé à toi en découvrant l'existence de ce programme :

http://www.lemonde.fr/televisions-radio … 55027.html

L'as-tu regardé ?

"Moult a appris qui bien connut ahan"

980

Re: François Hollande, Président de la République

Ah non, je n'étais pas au courant. Hier, je regardais le dernier épisode de The Young Pope.
Je vais voir s'il y a un replay. Merci en tout cas !

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

981

Re: François Hollande, Président de la République

Flanby commence à taper sur Hamon pour mieux appeler à voter Micron par la suite :

http://lelab.europe1.fr/rancunier-franc … rs-3002201

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

982

Re: François Hollande, Président de la République

Ça fait longtemps qu'avec Flanby, plus rien ne m'étonne. Mais il m'arrive quand même parfois d'être incrédule l'espace de quelques secondes. Après je me souviens qu'il s'agit de Flanby. Donc je comprends et reviens à la raison.

Le Point a écrit:

"Hollande : "Je suis dans un travail de démolition"

Bientôt libéré de sa fonction, François Hollande a retrouvé son humour... jusqu'à se lancer dans une séquence d'autodérision troublante.

La scène se passe à la basilique Saint-Denis. Samedi dernier, le président Hollande est d'humeur joyeuse. Les caméras de Quotidien de Yann Barthès captent une scène au moment où le président est appelé à graver ses initiales sur une pierre, dans le cadre des travaux de réparation de la flèche endommagée. On lui tend les outils. Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, est présente, ainsi qu'Audrey Azoulay, la ministre de la Culture.

François Hollande tourne le dos aux photographes. Valérie Pécresse se risque à un conseil : « Monsieur le Président, retournez-vous dans l'autre sens. » La réponse du chef de l'État a scotché Valérie Pécresse, qui n'en revient toujours pas. La voici : « Madame la Présidente, je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination... Donc, euh... Laissez-moi faire ! » Valérie Pécresse persifle : « Je vous fais confiance. »

Aveu

Dans la série des blagues de François Hollande, celle-ci sonne comme la plus étrange. Elle arrive en fin de mandat quand, effectivement, François Hollande a à peu près tout détruit de sa propre personne. Il aurait dû être candidat, il y a renoncé. Il était le champion naturel de la famille socialiste, il n'a même pas pu se présenter à la primaire de la gauche. Il devait mettre fin au chômage de masse, c'est à peine s'il a pu freiner sa croissance. Et le candidat de la gauche, Benoît Hamon, traverse le champ de ruines laissé par son prédécesseur en quatrième position des sondages de la présidentielle.

François Hollande : « Je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination... » Blague, oui, et aveu en même temps. Autodérision lucide qui n'est pas sans rappeler le livre Un président ne devrait pas dire ça... qui fut l'œuvre ultime de son autodestruction et a pesé lourd dans son empêchement. Décidément, cet homme est un mystère qui, même au fond de son humour, sème les indices de sa complexité. Je ris, donc je me détruis. Avec obstination.

http://www.lepoint.fr/politique/emmanue … 6_1897.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

983

Re: François Hollande, Président de la République

Monsieur petites blagues

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/17361576_10154800659668153_9134295179626384656_n.jpg?oh=50b5d0836ecf982000d5b13eb2f3e942&amp;oe=596C9AD5

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

984

Re: François Hollande, Président de la République

Flanby s'est évidemment distingué en parlant d'Emmanuelli comme d'un "homme droit", "une belle figure morale". Emmanuelli qui, je précise, avait été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis et deux ans de privation de ses droits civiques dans une affaire de complicité de trafic d'influence.
Flanby, quoi.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/17426156_1447185108634306_7224779972981912196_n.jpg?oh=fffb89f5f906f63dc98cc70a3c5d1d51&amp;oe=595D7D7B

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

985

Re: François Hollande, Président de la République

Les Inrocks a écrit:

Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

François Hollande est-il pour quelque chose dans la déconfiture de certains de ses adversaires politiques ? C’est ce que suggère un livre à paraître, Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat (éd. Robert Laffont), des journalistes d’investigation au Canard enchaîné Olivier Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé (déjà auteurs de L’Espion du président en 2012). Que contient cet ouvrage ?

“Difficile de ne pas voir la patte de Hollande”

D’après les bonnes feuilles publiées par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il décrit un vaste système de surveillance de ses adversaires mis en place par François Hollande depuis son arrivée à l’Élysée. Ce “cabinet noir” aurait eu pour objectif de discréditer les concurrents du président à l’élection présidentielle, en particulier Nicolas Sarkozy et  Manuel Valls, son propre Premier ministre. Les auteurs écrivent ainsi, de manière éloquente, à propos des “affaires” et révélations sur la vie privée des candidats :

    “Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande”.

Ainsi certaines fuites d’informations dans la presse sur la vie privée de certains responsables politiques à des fins malveillantes ne seraient pas étrangères au président de la République. “Pendant près d’un an, la police judiciaire a espionné les conversations [de Nicolas Sarkozy]” après son départ de l’Élysée, rappellent les auteurs. Treize affaires judiciaires collent ainsi à la peau de l’ex-président. De quoi alimenter les procès en “cabale politique” chez les sarkozystes.

“Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait”

D’après les auteurs, il existe bien une orchestration des affaires judiciaires, dont le point de départ se situe au service de renseignement financier de Bercy (dont le ministre, Michel Sapin, est un vieil ami de Hollande), Tracfin. Après avoir récolté des informations dans les comptes en banque de responsables politiques, cet organisme peut transmettre le dossier à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG), dont le directeur, Robert Gelli, est aussi un proche de François Hollande.

    “La DACG n’est pas seulement l’œil de la chancellerie, c’est aussi un moyen de piloter discrètement les dossiers politiquement sensibles”, soutient un parquetier cité par les auteurs.

Hollande lui-même a été prolixe à ce sujet, confiant par mégarde devant dix-neuf députés socialistes, le 17 février 2014 : “Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait”. Simple manière de parler ? Selon les témoignages recueillis, pas vraiment. Un routard de la police judiciaire évoque en effet la constitution de “blancs”, c’est-à-dire d’informations récoltées clandestinement, et qui remonteraient “en haut lieu”. Il n’est ainsi pas dupe du fait que François Hollande ait découvert en lisant Le Monde que Nicolas Sarkozy a été mis en écoute…

Même Manuel Valls en aurait fait les frais

Ces coups bas ne concernent pas que Sarkozy, mais aussi Manuel Valls, selon les allégations de ce livre. Ainsi la rumeur selon laquelle le Premier ministre aurait eu une liaison avec sa ministre de l’Éducation aurait été ébruitée en haut lieu, de même que les conditions de financement de l’orchestre de sa femme, Anne Gravoin. A Matignon, on fait ainsi remarquer que l’enquête a été “conduite par une société d’intelligence économique proche de l’Élysée, qui travaille en sous-main avec la DGSE”. Le pire, si ces informations sont confirmées, c’est que malgré ce système visant à saper la réputation de ses rivaux, Hollande n’a pas réussi à se représenter…

http://www.lesinrocks.com/2017/03/news/ … olitiques/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

986

Re: François Hollande, Président de la République

FDL a écrit:
Les Inrocks a écrit:

Le pire, si ces informations sont confirmées, c’est que malgré ce système visant à saper la réputation de ses rivaux, Hollande n’a pas réussi à se représenter…

http://www.lesinrocks.com/2017/03/news/ … olitiques/

Le meilleur de l'article.

lol

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

987

Re: François Hollande, Président de la République

Non, le meilleur, c'est que les Inrocks, média du Bien et qui sent bon, reprennent une info d'un média du Mal, nauséabond et qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, à savoir Valeurs actuelles.

Last edited by FDL (Hier 17:40:59)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

988

Re: François Hollande, Président de la République

FDL a écrit:

Non, le meilleur, c'est que les Inrocks, média du Bien et qui sent bon, reprennent une info d'un média du Mal, nauséabond et qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, à savoir Valeurs actuelles.

Le tout sorti par des journalistes du Canard Enchainé, l'instrument de l'assassinat politique de François Fillon.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg